Nature des revenus Impôt autrichien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres. Kapitalertragsteuer 25

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nature des revenus Impôt autrichien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres. Kapitalertragsteuer 25"

Transcription

1 A U T R I C H E (État au ) Index Aperçu des effets de la convention 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous Ch. IV) 2 Formule ZS RD 1 (Traduction officielle) 3 " ZS RD 1 A (Traduction officielle) 5 " ZS RD 1 B (Traduction officielle) 7 " ZS RD 1 C (Traduction officielle) 9 " ZS QU 1 (Déclaration des personnes physiques en vue du dégrèvement de l'impôt à la source) " ZS QU 2 (Déclaration des personnes morales en vue du dégrèvement de l'impôt à la source) " ZS A (Attestation de résidence) Aperçu des effets de la convention I. Etendue des dégrèvements Nature des revenus Impôt autrichien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres Dividendes Kapitalertragsteuer 25 Réduction / II 1 - Règle - Participations dès 20 % remboursement ou Intérêts II 3 Redevances de licences Steuerabzug Réduction II 1 Pensions II 2 Rentes II. Particularités 1. Imposition d après la dépense: Une personne physique qui n'est pas assujettie pour tous ses revenus autrichiens aux impôts normalement dus à la Confédération, aux cantons et aux communes, au taux applicable à l'ensemble de ses revenus, n'est pas considérée comme résident de Suisse (art. 4, par. 4, de la convention); elle ne peut prétendre à aucun dégrèvement. 2. Les pensions privées ne sont imposées qu à certaines conditions. 3. En Autriche, les intérêts payés à des personnes résidant à l'étranger ne sont imposés que lorsqu'il s agit d intérêts de créances garanties par gage immobilier. L'impôt est prélevé selon la procédure ordinaire (34 % pour les sociétés, au maximum 50 % pour les personnes physiques). III. Procédure 1. Depuis le 1 er juillet 2005, le dégrèvement à la source sur la base de la convention est possible. S il n y a pas de motif d exclusion, le débiteur autrichien peut appliquer directement la convention de double imposition, au moment du paiement des revenus soumis à la retenue. Pour un dégrèvement à la source, la personne résidente de Suisse doit remettre au débiteur autrichien, avant le paiement de la prestation, la formule ZS-QU 1 entièrement remplie pour les personnes physiques et les sociétés de personnes ou la formule ZS-QU 2 pour les personnes morales

2 Dans certaines circonstances, un dégrèvement à la source est exclu, à savoir lorsque le bénéficiaire est une société holding ou une société boîte aux lettres. Toutefois, si l office compétent (Finanzamt Bruck Eisenstadt Oberwart) a octroyé un tel dégrèvement à une société de ce genre, le dégrèvement à la source peut être effectué pendant les trois années suivant l autorisation. De plus amples informations se trouvent sur la page d accueil de la Division internationale du Ministère des Finances autrichien (Internationale Abteilung des österreichischen Bundesministeriums für Finanzen): https://www.bmf.gv.at/steuern/fachinformationen/internationalessteu6523/start.htm. 2. Demande: en règle générale, l'autriche accorde le dégrèvement sur la base des conventions de double imposition par dégrèvement à la source (formules ZS QU 1 pour les personnes physiques et ZS QU 2 pour les personnes morales). Dans les cas de peu d'importance (paiement annuel d'au maximum euros au bénéficiaire effectif), l'attestation de domicile peut être remplacée par une déclaration écrite du bénéficiaire. L'alternative est de demander le remboursement au moyen de la formule ZS RD 1 avec les annexes respectives. Les formules peuvent être téléchargées et remplies à partir de la page d accueil de l administration fédérale des contributions: 3. Délais: Selon le paragraphe 240, alinéa 3, de l Ordonnance autrichienne concernant la taxation («Bundesabgabenordnung»), les autorités autrichiennes de taxation prennent pour base un délai de cinq ans. 4. Justificatifs: les justificatifs attestant le versement ou la bonification des revenus des capitaux mobiliers (bordereaux de coupons, certificats de caisse) doivent être joints aux demandes. IV. Dégrèvements particuliers des impôts suisses Cf. explications concernant l imputation forfaitaire d impôt (Notice DA-M). 2

3 (Traduction officielle) DEMANDE DE REMBOURSEMENT DE LA RETENUE FISCALE AUTRICHIENNE sur la base des conventions de double imposition autrichiennes Timbre d entrée de l'autorité fiscale autrichienne N du document (Evidenz-Nr.) de l'autorité fiscale autrichienne: 1. ETAT Prière d indiquer ici votre Etat de résidence 2. Indications concernant le requérant Eventuellement propre n de référence Nom et prénom Raison sociale (pour les personnes morales) Forme juridique (pour les personnes morales: p. ex. SA, association) Adresse (numéro postal, lieu, rue, n ) N de téléphone / de fax, adresse Représentant éventuel (Nom, Adresse) N de téléphone/ de fax, adresse e-mai l 3. Détermination du montant à rembourser DIVIDENDES (selon feuille complémentaire A) A remplir par le requérant (tous les montants en Euro) Réservé à l'autorité fiscale autrichienne Décision Le remboursement est accordé pour Euro REDEVANCES DE LICENCES (selon feuille complémentaire B) AUTRES REVENUS (selon feuille complémentaire C) Date: Signature: MONTANT A REMBOURSER Approbation: ZS-RD 1 Ministère des Finances 3

4 4. Indications pour le versement du montant à rembourser Le requérant demande le versemement du montant à rembourser sur le compte suivant Numéro de compte Détenteur du compte Institut financier Numéro de la banque (Bankleitzahl) Adresse (institut financier) 5. Déclaration du requérant Le requérant déclare que les indications données dans cette demande sont véridiques. Lieu et date Signature 6. Attestation de résidence de l'administration fiscale étrangère En vue du dégrèvement de l impôt en Autriche, il est attesté que le requérant était, à la date du versement des revenus (section 3), résident de l Etat mentionné à la section 1, au sens de la convention de double imposition que l'autriche a conclue avec cet Etat, et aussi que les indications concernant le requérant (section 2) sont conformes aux informations à disposition des autorités fiscales. Date Signature Timbre 4

5 (Traduction officielle) FEUILLE COMPLÉMENTAIRE A à la formule ZS-RD 1 DIVIDENDES A. Indications générales 1. A la date du versement des dividendes indiqués au verso, le requérant disposait-il d'une habitation en Autriche? Si, prière d indiquer l'adresse: Est-ce la résidence principale? 2. A la date du versement des dividendes indiqués au verso, le requérant avait-il le droit de jssance sur les valeurs mobilières desquelles proviennent ces dividendes, et a-t-il encaissé ces revenus pour son propre compte? 3. Le requérant a-t-il reçu les placements de capitaux indiqués au verso sur la base d'un contrat, d'une option ou d'un autre accord aux termes duquel il pourrait être tenu de revendre ou de transférer d'une autre manière ces placements de capitaux ou des placements semblables? 4. A la date du versement des dividendes indiqués au verso, le requérant avait-il un établissement stable en Autriche ou détenait-il une participation dans une société de personnes autrichienne? B. Indications particulières concernant les personnes morales 1. La personne morale requérante exerce-t-elle une activité commerciale qui dépasse le cadre de la gestion de fortune? Si, prière d indiquer l'objet de l'activité: 2. La personne morale requérante occupe-t-elle sa propre main-d œuvre et dispose-t-elle pour l'exercice de son activité de ses propres locaux? 3. Les associés résidant en Autriche détiennent-ils une participation de plus de 10 %? ZS-RD 1A Ministère des Finances 5

6 C. Calcul de la prétention au remboursement (tous les montants en Euro) 1. Dividendes de portfolio Désignation des placements de capitaux Date d'acquisition 1) Nombre d actions Date d'échéance (jour/mois/année) Montants bruts en Euro Total des montants bruts sur ce total % 2) prétention en remboursement Euro 2. Dividendes de filiales Désignation de la société de capitaux du pays Date d'acquisition 1) Participation en % Date d'échéance (jour/mois/année) Montants bruts en Euro Total des montants bruts sur ce total % 2) prétention en remboursement Euro 1) 2) Nécessaire seulement en cas d acquisition au cours des trois dernières années. Il convient d indiquer ici le taux qui résulte de la différence entre 25 % et le taux d impôt selon la convention de double imposition applicable. 6

7 (Traduction officielle) FEUILLE COMPLÉMENTAIRE B à la formule ZS-RD 1 REDEVANCES DE LICENCES A. Indications générales 1. A la date du versement des redevances de licences indiquées au verso, le requérant disposaitil d'une habitation en Autriche? Si, prière d indiquer l'adresse: Est-ce la résidence principale? 2. A la date du versement des redevances de licences indiquées au verso, le requérant avait-il la jssance des droits cédés et a-t-il encaissé ces redevances pour son propre compte? 3. Le requérant a-t-il reçu les droits afférents aux redevances de licences sur la base d un contrat, d une option ou d un autre accord aux termes duquel il pourrait être tenu de revendre ces droits ou de les transférer d une autre manière? 4. A la date de versement des redevances de licences indiquées au verso, le requérant avait-il un établissement stable en Autriche ou détenait-il une participation dans une société de personnes autrichienne? B. Indications particulières concernant les personnes morales 1. La personne morale requérante exerce-t-elle une activité commerciale qui dépasse le cadre de la gestion de fortune? Si, prière d indiquer l'objet de l'activité: 2. La personne morale requérante occupe-t-elle sa propre main-d œuvre et dispose-t-elle pour l'exercice de son activité de ses propres locaux? 3. Les associés résidant en Autriche détiennent-ils une participation de plus de 10 %? ZS-RD 1B Ministère des Finances 7

8 C. Débiteur et genre de redevances de licences Nom (raison sociale) du débiteur Adresse du débiteur Genre de redevances de licences (p.ex. redevances pour brevets, pour marques de fabrique ou de commerce, pour films, rémunérations du know-how, tantièmes d artistes) D. Calcul de la prétention au remboursement (tous les montants en Euro) Date du versement (jour/mois/année) Montants bruts Montant de l'impôt autrichien Montant de l'impôt à prélever selon la convention Montant à rembourser en Euro Prétention au remboursement Euro E. Déclaration Le requérant est informé que toute autre demande de remboursement concernant les montants d'impôts qui font l objet de la présente demande de remboursement peut entraîner des conséquences pénales. Par conséquent je déclare que, pour les revenus indiqués ci-dessus pour lesquels le remboursement est demandé, aucune taxation n a été effectuée jusqu'à présent et que je ne demanderai pas une telle taxation. Date Signature 8

9 (Traduction officielle) FEUILLE COMPLÉMENTAIRE C à la formule ZS-RD 1 AUTRES REVENUS SOUMIS A LA RETENUE FISCALE (autres que redevances de licences et dividendes) A. Indications générales 1. A la date du versement des revenus indiqués au verso, le requérant disposait-il d'une habitation en Autriche? Si, prière d indiquer l'adresse: Est-ce la résidence principale? 2. Le requérant a-t-il encaissé les revenus indiqués au verso pour son propre compte (et n'est-il par conséquent pas tenu de les transférer à d autres personnes)? 3. A la date du versement des revenus indiqués au verso, le requérant avait-il un établissement stable en Autriche ou détenait-il une participation dans une société de personnes autrichienne? B. Indications particulières concernant les personnes morales 1. La personne morale requérante exerce-t-elle une activité commerciale qui dépasse le cadre de la gestion de fortune? Si, prière d indiquer l'objet de l'activité: 2. La personne morale requérante occupe-t-elle sa propre main-d œuvre et dispose-t-elle pour l'exercice de son activité de ses propres locaux? 3. Les associés résidant en Autriche détiennent-ils une participation de plus de 10 %? ZS-RD 1C Ministère des Finances 9

10 C. Débiteur et genre de revenus Nom (raison sociale) du débiteur Adresse du débiteur Genre de revenus (p.ex. honoraires de consulting, de traduction, rémunérations pour location de main-d œuvre, prestations de retraite, coûts de production d une représentation artistique 1) ) D. Calcul de la prétention au remboursement (tous les montants en Euro) Date du versement (jour/mois/année) Montants bruts Montant de l'impôt autrichien Montant de l'impôt à prélever selon la convention Montant à rembourser en Euro Prétention au remboursement Euro E. Déclaration Le requérant est informé que toute autre demande de remboursement concernant les montants d'impôts qui font l objet de la présente demande de remboursement peut entraîner des conséquences pénales. Par conséquent je déclare que, pour les revenus indiqués ci-dessus pour lesquels le remboursement est demandé, aucune taxation n a été effectuée jusqu'à présent et que je ne demanderai pas une telle taxation. Date Signature 1) Lorsqu il existe une prétention au remboursement selon la CDI, cette prétention ne peut être satisfaite que si l entreprise étrangère n est pas responsable de la retenue fiscale eu égard aux artistes qui participent en Autriche. 10

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres F R A N C E Index Aperçu des effets de la convention 1 Formule 5003 12 Formule 5000 7 Notice (5000NOT-FR) 13 «5001 9 Feuille complémentaire R F a 17 «5002 11 ««R F b 19 Imputation forfaitaire d impôt (Partie

Plus en détail

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres F R A N C E Index Aperçu des effets de la convention 1 Formule 5003 12 Formule 5000 7 Notice (5000NOT-FR) 13 «5001 9 Feuille complémentaire R F a 17 Formule 5002 11 ««R F b 19 Imputation forfaitaire d

Plus en détail

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres C A N A D A (Etat au 1 er janvier 2014) Index Aperçu des effets de la convention contre les doubles impositions 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous ch. IV) 5 Formule 196 " NR 7 - R Aperçu

Plus en détail

Modification du 30 septembre 2015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura. Article 19, alinéa 1, lettre b (nouvelle teneur)

Modification du 30 septembre 2015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura. Article 19, alinéa 1, lettre b (nouvelle teneur) Loi d impôt Modification du 0 septembre 015 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura arrête : I. La loi d impôt du 6 mai 1988 1) est modifiée comme il suit : Article 15, alinéa

Plus en détail

CONVENTION USA - SUISSE

CONVENTION USA - SUISSE CONVENTION USA - SUISSE CONVENTION ENTRE LA CONFÉDÉRATION SUISSE ET LES ETATS-UNIS D'AMÉRIQUE EN VUE D'ÉVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIÈRE D'IMPÔTS SUR LE REVENU, SIGNÉE À WASHINGTON, LE 2 OCTOBRE

Plus en détail

Marché public. Déclaration du candidat

Marché public. Déclaration du candidat Marché public Déclaration du candidat Le présent document de 8 pages (page de garde incluse) est conforme aux exigences des articles 43 et suivants du code des marchés publics et suffit à lui seul à répondre

Plus en détail

Réduction d'impôt sur les rendements de participations à des sociétés de capitaux et sociétés coopératives

Réduction d'impôt sur les rendements de participations à des sociétés de capitaux et sociétés coopératives 5 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Berne,

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

Contributions et taxes

Contributions et taxes du PMU, pour son activité dans le réseau physique, à l imposition à laquelle seraient soumis les opérateurs en ligne ne serait sans doute pas considérée comme constituant une distorsion de concurrence

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention :

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1002191L PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre la France et la Suisse en vue d éviter

Plus en détail

0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche

0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche Traduction 1 0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche Conclu le 14 décembre 1978 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 octobre 1979 2 Instruments

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

COMMUNE DE BAGNES SERVICE DES CONTRIBUTIONS. Déclaration des contribuables Hors-Pays. Présentation AGIV

COMMUNE DE BAGNES SERVICE DES CONTRIBUTIONS. Déclaration des contribuables Hors-Pays. Présentation AGIV Déclaration des contribuables Hors-Pays Présentation AGIV Présentation AGIV 1) Généralités 2) Déclaration Hors-Pays 2012 3) Revenus d immeubles 4) Achat et vente en cours d année 5) Dettes et intérêts

Plus en détail

SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013)

SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013) SOLUTION LIBRE REVENU CONDITIONS GÉNÉRALES (en vigueur au 01/07/2013) 1. Définition Solution Libre Revenu est une offre présentée sous forme d un contrat unique et structurée autour d un compte d épargne

Plus en détail

Cotisations de retraite des avocats salariés : paiement à la CNBF au titre des salaires versés au cours des périodes ci-dessus.

Cotisations de retraite des avocats salariés : paiement à la CNBF au titre des salaires versés au cours des périodes ci-dessus. Agenda Agenda fiscal-social Les dates indiquées ci-après sont les dates limites d'accomplissement des formalités. Les obligations annuelles ou exceptionnelles sont spécialement signalées par une flèche.

Plus en détail

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015.

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015. STREETBOX REAL ESTATE FUND Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Fondation de libre passage Tellco

Fondation de libre passage Tellco Règlement de prévoyance de Fondation de libre passage Tellco valable au 06.06.2011 Fondation de libre passage Tellco Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 58 442 62 00 fzs@tellco.ch tellco.ch

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 14 B-3-06 N 187 du 15 NOVEMBRE 2006 CONVENTIONS DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D IMPOTS SUR LE REVENU ET SUR LA FORTUNE.

Plus en détail

Traités et conventions. EXPOSÉ DES MOTIFS

Traités et conventions. EXPOSÉ DES MOTIFS N o 1280 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 10 décembre 2003. P R O J E T D E L O I autorisant l approbation

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014»

Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» Comment remplir le formulaire «Demande de rectification 2014» DONNEES PERSONNELLES DU CONTRIBUABLE... 1 DONNÉES PERSONNELLES DU CONJOINT... 3 DONNÉE DES ENFANTS... 3 COORDONNEES BANCAIRES POUR UN EVENTUEL

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSERVATION

CONTRAT DE RÉSERVATION CONTRAT DE RÉSERVATION CONDITIONS PARTICULIÈRES DU CONTRAT N.. ARTICLE 1 DÉSIGNATION DES PARTIES Réservant : La société. Représentée par en sa qualité de.., dûment habilité à l effet des présentes. Il

Plus en détail

FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A.

FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A. FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A. Le nouveau régime fiscal luxembourgeois sur les revenus de propriété intellectuelle Sommaire : Préambule I) Champ d application du régime de propriété intellectuelle

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 438 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 1 er décembre 2014 PROJET DE LOI de financement de la sécurité

Plus en détail

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source (du 23 novembre 1998) A. Conditions pour l'imposition complémentaire 1 Sont soumis à l'imposition

Plus en détail

FICHE «Office des Migrations Internationales»

FICHE «Office des Migrations Internationales» FICHE «Office des Migrations Internationales» L OFFICE DES MIGRATIONS INTERNATIONALES Historique L instauration d un système général de contrôle de l immigration de main-d œuvre remonte à 1932. Mais c

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Commentaires du terme de négociant en valeurs mobilières (Négociant) du 1er juillet 1998

Circulaire de la Commission fédérale des banques: Commentaires du terme de négociant en valeurs mobilières (Négociant) du 1er juillet 1998 Circ.-CFB 98/2 Négociants Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques: Commentaires du terme de négociant en valeurs mobilières (Négociant) du 1er juillet 1998 1. But La présente circulaire

Plus en détail

Retraite et conséquences fiscales Office

Retraite et conséquences fiscales Office Département Retraite et conséquences fiscales Office Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Bertrand BANDOLLIER Directeur adjoint Novembre 2009 Page 1 système

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 79 DU 1 er SEPTEMBRE 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 14 B-3-10 INSTRUCTION DU 24 AOUT 2010 MODIFICATION DU CIRCUIT DES IMPRIMES PERMETTANT DE BENEFICIER DES

Plus en détail

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration Notice explicative Le prélèvement forfaitaire obligatoire sur les produits de placements à revenu fixe, prévu au I de l article 125 D du code général des impôts (CGI), et le prélèvement forfaitaire libératoire,

Plus en détail

Circulaire d'information à toutes les institutions de prévoyance

Circulaire d'information à toutes les institutions de prévoyance AUTORITÉ CANTONALE DE SURVEILLANCE DES FONDATIONS ET DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Rue du Stand 26 CP 3937 1211 Genève 3 Tél. 022 / 546.05.00 Fax 022 / 546.05.13 Circulaire d'information à toutes les

Plus en détail

TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise

TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise 1 / 27 TVA - Les triangulaires intracommunautaires - Perspective luxembourgeoise Conférence «TVA transfrontalière : quels changements en 2015?» Workshop N 1: «Les fondamentaux de la TVA dans les transactions

Plus en détail

Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015

Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015 Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015 Une ordonnance vient de fixer les conditions de recours au portage salarial en précisant les principes applicables au salarié porté, à l'entreprise

Plus en détail

Perception de l impôt Dispositions générales

Perception de l impôt Dispositions générales Ordonnance sur l impôt anticipé (OIA) 1 642.211 du 19 décembre 1966 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 73, al. 1, de la loi fédérale du 13 octobre 1965 sur l impôt anticipé

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de liquidation partielle de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de liquidation partielle de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de liquidation partielle de la Fondation collective Perspectiva

Plus en détail

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Modalités d'application

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Modalités d'application Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-40-20150812 DGFIP IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE CAISSE DE PENSIONS DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL RUE DU PONT 23 CH 2300 LA CHAUX-DE-FONDS DEMANDE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE Données personnelles - Données de l objet Plan financier Veuillez

Plus en détail

ATTESTATION DE RÉSIDENCE

ATTESTATION DE RÉSIDENCE Destiné à l administration étrangère ATTESTATION DE RÉSIDENCE Demande d application de la convention fiscale entre la France et 5000FRSD cerfa 12816*02 Inscrire dans cette case le nom de l Etat contractant

Plus en détail

LOI (RSV 9.4) du 4 juillet 2000. sur les impôts directs cantonaux LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD

LOI (RSV 9.4) du 4 juillet 2000. sur les impôts directs cantonaux LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD LOI (RSV 9.4) du 4 juillet 2000 sur les impôts directs cantonaux LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d Etat décrète PREMIERE PARTIE SOUVERAINETE FISCALE ET ASSUJETTISSEMENT

Plus en détail

La Société de Gestion de Patrimoine Familial luxembourgeoise

La Société de Gestion de Patrimoine Familial luxembourgeoise La Société de Gestion de Patrimoine Familial luxembourgeoise Introduite par la loi du 11 mai 2007, la société de Gestion de Patrimoine Familial, communément appelée SPF, est le fruit de la réactivité de

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

Imposition à la source des artistes

Imposition à la source des artistes 1 Imposition à la source des artistes Notice explicative Table des matières 2 Introduction... 3 Personnes assujetties... 3 Prestations imposables... 4 Calcul de l impôt... 5 Détermination du revenu brut...

Plus en détail

FICHE CANDIDAT LOCATAIRE SITUATION PROFESSIONNELLE

FICHE CANDIDAT LOCATAIRE SITUATION PROFESSIONNELLE FICHE CANDIDAT LOCATAIRE Durée prévisionnelle d occupation du logement :..... NOM :... Prénom :... Date et lieu de naissance :... Nationalité : N de sécurité sociale :... Adresse actuelle :.. Tél domicile

Plus en détail

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015

Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 Arrêté portant adaptation des déductions et des tarifs de la loi d'impôt aux effets de la fluctuation de l'indice des prix pour l'année fiscale 2015 du 30 juin 2015 Le Gouvernement de la République et

Plus en détail

Agenda fiscal Juillet 2009

Agenda fiscal Juillet 2009 Agenda fiscal Juillet 2009 Généralité des contribuables Du 1er au 31 juillet (délai échelonné) : Impositions directes mises en recouvrement au cours de la période 17 mai 2009-16 juin 2009, à payer dans

Plus en détail

CONTRAT DE REMPLACEMENT ENTRE UN INFIRMIER LIBERAL ET UN INFIRMIER TITULAIRE D UNE AUTORISATION

CONTRAT DE REMPLACEMENT ENTRE UN INFIRMIER LIBERAL ET UN INFIRMIER TITULAIRE D UNE AUTORISATION CONTRAT DE REMPLACEMENT ENTRE UN INFIRMIER LIBERAL ET UN INFIRMIER TITULAIRE D UNE AUTORISATION Commentaires du modèle de l Ordre national des infirmiers Rappel : La liberté contractuelle est un principe

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séances 6 à 12 Application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques Economiques

Plus en détail

israéliens Les intérêts Principes : retenue à la source limitée à 10 % Mais exonérés d imposition en France depuis le 1 er mars 2010

israéliens Les intérêts Principes : retenue à la source limitée à 10 % Mais exonérés d imposition en France depuis le 1 er mars 2010 des revenus catégoriels dans la convention fiscale France-Isra Charles SCHEER, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet SCHEER Hervé OLIEL, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal,

Plus en détail

0.211.422.913.61 Convention additionnelle

0.211.422.913.61 Convention additionnelle Traduction 1 0.211.422.913.61 Convention additionnelle à la Convention du 6 décembre 1920 entre la Confédération suisse et l Empire allemand, concernant les hypothèques suisses avec clause d or en Allemagne

Plus en détail

entre la Confédération suisse et la République argentine en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune

entre la Confédération suisse et la République argentine en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune Texte original Convention entre la Confédération suisse et la République argentine en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune Conclue le 20 mars 2014 Approuvée

Plus en détail

Instructions concernant le règlement des examens

Instructions concernant le règlement des examens Instructions concernant le règlement des examens édictées par la Conférence suisse des impôts 1 re édition / 29.11.2004 / 6.12.2006 / 15./16.1.2009 / 13.6.2013 / 21 juillet2014 Instructions concernant

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Vous trouverez dans

Plus en détail

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? LIRE UN BULLETIN DE PAIE Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? 1. L' identification de votre employeur : raison sociale, adresse et convention collective

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 S-4-05 N 76 du 26 AVRIL 2005 IMPÔT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE 2005. (CGI, art. 885 W) NOR : BUD L 05 00077 J

Plus en détail

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016. Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de subvention:

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016. Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de subvention: ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF»

CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF» CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF» (Contrat type prévu à l article 18-1 A de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965 modifiée fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis et à l article 29 du décret

Plus en détail

Activité principalement dans le domaine financier (art. 2 al. 1 et 2, art. 19 al. 2 OBVM)

Activité principalement dans le domaine financier (art. 2 al. 1 et 2, art. 19 al. 2 OBVM) Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch www.ezv.admin.ch Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21 Logiciels Edition 2010 Valable dès le 1 er janvier 2010 Editeur: Administration fédérale des douanes (AFD) Direction générale des douanes Section

Plus en détail

La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois

La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois La Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) en droit luxembourgeois Sommaire: 1. Introduction page 1 2. Constitution de la SPF page 1 3. Surveillance et contrôle de la SPF page 3 4. Activité et

Plus en détail

11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi

11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi Session de printemps 01 e-parl 06.03.01 1:9-1 - 11.043 é L'imposition d'après la dépense. Loi Projet du du 9 juin 011 Décision du du 6 mars 01 Adhésion au projet, sauf observation Loi fédérale sur l imposition

Plus en détail

pour remplir une déclaration Ce document ne peut pas être utilisé

pour remplir une déclaration Ce document ne peut pas être utilisé 1 Aliénateur Code postal Profession / but de la personne morale Ville Cette opération relève ( uniquement pour les personnes physiques ) Election de domicile pour la présente affaire auprès de : 3 Acquéreur(s)

Plus en détail

631.1. Loi. sur les impôts cantonaux directs (LICD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 6 juin 2000

631.1. Loi. sur les impôts cantonaux directs (LICD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 6 juin 2000 6. Loi du 6 juin 000 sur les impôts cantonaux directs (LICD) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 5 de la Constitution du canton de Fribourg du 7 mai 857 ; Vu la loi fédérale du décembre

Plus en détail

Avenant. Texte original

Avenant. Texte original Texte original Avenant à la Convention entre la Suisse et la France en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune signée à Paris le 9 septembre 1966 (et son

Plus en détail

banque personnes physiques CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) > Bulletin de souscription

banque personnes physiques CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) > Bulletin de souscription banque CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) personnes physiques > Bulletin de souscription Conditions particulières du CIFA Bulletin de souscription Référence du conseiller Réalisateur

Plus en détail

Numéro 43 - Octobre 2012

Numéro 43 - Octobre 2012 Numéro 43 - Octobre 2012 - Présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 - Modalités de calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux à l'impôt sur le revenu

Plus en détail

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la

La société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime demandent à la ld COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 12LY00100 ------------------ Société civile immobilière Saint-Etienne et M. et Mme Aime M. Bourrachot Président M. Segado Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM

Plus en détail

COMPTE DE GESTION ANNUEL

COMPTE DE GESTION ANNUEL COMPTE DE GESTION ANNUEL DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : ( à compléter) NOTICE En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection, vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier

Plus en détail

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L.

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L. Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas sont regroupés sous un 1 ; 2 Dans le premier alinéa, après les mots : «sa souscription au

Plus en détail

CONVENTION FISCALE FRANCO-ARGENTINE

CONVENTION FISCALE FRANCO-ARGENTINE CONVENTION FISCALE FRANCO-ARGENTINE La France est liée à la République d Argentine par une convention fiscale en vue d éliminer les doubles impositions et de prévenir l évasion fiscale en matière d impôt

Plus en détail

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI)

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) MADAGASCAR Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) (du 2 décembre 1992)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Titre Ier : De la nature juridique

Plus en détail

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE 1 LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a été promulguée au Journal Officiel du 10 novembre 2010. Elle modifie l âge d ouverture du droit

Plus en détail

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres Je soussigné (e) Nom, Prénom Adresse agissant pour le compte de l'entreprise

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115, rue

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115 rue de

Plus en détail

Proposition de crédit

Proposition de crédit Helvetia Compagnie Suisse d Assurances sur la Vie SA, Bâle Helvetia Compagnie Suisse d Assurances SA, Saint-Gall Proposition de crédit 1 er preneur de prêt (débiteur principal) Indications sur la personne

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle

Règlement de liquidation partielle Règlement de liquidation partielle Valable dès le 14 mars 2013 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 72 Case postale 528 CH-3000 Berne 25 Téléphone 058 338 56 66 Téléfax 058 667 63 77 www.pkpost.ch

Plus en détail

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas

Plus en détail

S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE 2 CASE POSTALE 716 5201 BRUGG

S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE 2 CASE POSTALE 716 5201 BRUGG SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E AG R I CO L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N AN C I È R E S T A T U T S CAISSE AGRICOLE SUISSE DE GARANTIE FINANCIERE STAPFERSTRASSE

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM)

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM) 2041 GN N 50154#11 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS (RCM) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation

Plus en détail

Déclaration de sinistre LAA

Déclaration de sinistre LAA Voir la notice explicative pour la déclaration de sinistre au verso Déclaration de sinistre LAA Accident Rechute Dommage dent. Maladie prof. 05. Lieu de Lieu (nom ou NP) et endroit (p.ex. atelier, rue)

Plus en détail

Échéancier. 17 Obligations fiscales MARDI 5 MAI 2015

Échéancier. 17 Obligations fiscales MARDI 5 MAI 2015 17 Obligations fiscales MARDI 5 MAI 2015 Contribuables relevant des BIC : Entreprises relevant du régime réel normal ou simplifié (quelle que soit la date de clôture de l exercice 2014) : déclaration des

Plus en détail

7 bonnes raisons de choisir CAPIMED

7 bonnes raisons de choisir CAPIMED CAPIMED Service communication - 07/2014 Docteur, Stocklib goodluz Nous avons le plaisir de vous adresser le dossier d adhésion au régime de retraite facultatif CAPIMED, géré en capitalisation dans le cadre

Plus en détail

DEMANDE DE SUBSIDES D ETUDES

DEMANDE DE SUBSIDES D ETUDES Direction académique Service de conseil social et subsides d études Rue Techtermann 8 1700 Fribourg Heures d ouverture de l accueil: Lundi, mercredi et jeudi de 9h00 à 11h T +41 26 300 71 60 F +41 26 300

Plus en détail

PROJET DE TRANSFERT DU SIEGE SOCIAL DE SWORD GROUP SE AU GRAND DUCHE DE LUXEMBOURG

PROJET DE TRANSFERT DU SIEGE SOCIAL DE SWORD GROUP SE AU GRAND DUCHE DE LUXEMBOURG SWORD GROUP SE Société Européenne au capital de 9.289.965 euros Siège Social : 9 avenue Charles de Gaulle 69370 SAINT DIDIER AU MONT D OR 438 305 054 RCS LYON PROJET DE TRANSFERT DU SIEGE SOCIAL DE SWORD

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Nous sommes là pour vous aider Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande.

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1.

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Titre premier Dénomination et objet Article premier La Caisse

Plus en détail

INSCRIPTION POUR LOGEMENTS SUBVENTIONNÉS CODHA 1. DEMANDEUR DEMANDERESSE

INSCRIPTION POUR LOGEMENTS SUBVENTIONNÉS CODHA 1. DEMANDEUR DEMANDERESSE INSCRIPTION POUR LOGEMENTS SUBVENTIONNÉS CODHA 1. DEMANDEUR DEMANDERESSE Nom de jeune fille : Nationalité : Date d'arrivée à Genève : (canton) Etat civil : Célibataire Marié-e Séparé-e Divorcé-e Veuf-ve

Plus en détail

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Adresse de l autorité de conciliation ou du tribunal : Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Requérant(e) Conjoint(e) ; partenaire enregistré(e) Nom : Nom : Prénom : Prénom : Rue : Rue : NPA ;

Plus en détail

0.672.934.91. Texte original. (Etat le 4 novembre 2010)

0.672.934.91. Texte original. (Etat le 4 novembre 2010) Texte original 0.672.934.91 Convention entre la Suisse et la France en vue d éliminer les doubles impositions en matière d impôts sur le revenu et sur la fortune et de prévenir la fraude et l évasion fiscales

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG NOTA : Sauf mention contraire, l exclusion de l assiette de la CSG entraîne exclusion de l assiette de la CRDS. I Revenus d activité A - L assiette de

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ... Royaume du Maroc Modèle n ADP010F-10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / Direction régionale ou (inter) préfectorale Subdivision Secteur Nom, Prénom(s)

Plus en détail

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales.

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. FRANCE DETERMINATION DU LIEU DE RESIDENCE Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, Inde,

Plus en détail

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF

Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF Décision de l'assemblée plénière de la CDF du 28 septembre 2007 Imposition d après la dépense (imposition forfaitaire) dans les cantons / recommandations de la CDF 1. Bases légales La possibilité d'être

Plus en détail