Formation «Les IFRS dans les e tablissements de cre dit»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation «Les IFRS dans les e tablissements de cre dit»"

Transcription

1 Formation «Les IFRS dans les e tablissements de cre dit» REFERENCE : Objectifs généraux Utiliser les IFRS dans un environnement bancaire. Souligner les normes plus particulièrement importantes pour les établissements de crédit. Traduire ces normes en schémas comptables dans les situations les plus courantes. Identifier les divergences par rapport aux normes locales. Évaluer leur impact sur la situation financière et la performance. Identifier les changements en cours pour mieux les anticiper. Illustrer la pratique des IFRS par les états financiers d établissements bancaires. 2. Participants Responsables comptables, comptables, informaticiens, organisateurs, équipes projet et auditeurs internes et externes, personnels des back et middle offices, etc. Commissaires aux comptes et leurs collaborateurs. 3. Connaissances requises Connaissance de comptabilité générale et de la banque. 4. Durée 3 jours. 1

2 5. Supports et moyens pédagogiques Documentation en PowerPoint. Alternance d illustrations et d exercices pratiques. QCU, tests, questions/réponses pour vérifier, réviser et confirmer les acquis. 6. Animateurs Hugues BEAUGRAND. Antoine SARDI Jean Marie LAY. Véronique HAURANT. Evelyne BESSEAU. Cécile NOZIÈRE. Hervé MANCERON. 7. Langue Français. Anglais. 8. Homologation CNCC 12F Cycle diplômant Non. 2

3 JOUR 1 TOUR DE TABLE Temps Objectifs pédagogiques Contenu et activités Supports et moyens pédagogiques 9h00 9h30 Prise de connaissance du groupe et de ses attentes. Tour de table et recueil des attentes. Rappel des objectifs. Paper board. Distribution des supports. PARTIE 1 : CHAMP D APPLICATION ET CARACTERISTIQUES DES IFRS 9h30 10h00 Définir le champ d'application des IFRS. Souligner leurs caractéristiques. Situer leur rôle dans le monde. Avoir le panorama des normes en vigueur. L'organisation des IFRS. Processus d'adoption d'une norme. Convergence internationale. Caractéristiques des IFRS. Panorama des normes publiées. Illustration : bilan et compte de résultat des principaux groupes bancaires français. Questionnaire à choix unique (QCU). PARTIE 2 : CADRE CONCEPTUEL 10h00 10h30 Intégrer les concepts fondamentaux. L objectif des états financiers. Les utiliser durant la formation. Les caractéristiques qualitatives. QCU. La définition, la comptabilisation et l évaluation des éléments des états financiers. 10h30 10h45 Pause café. PARTIE 3 : INSTRUMENTS FINANCIERS 10h45 11h15 Intégrer les principaux concepts et définitions. Apprécier leur importance dans le bilan consolidé des banques françaises. Champ d application et définitions Présentation des normes concernées. Définition d'un instrument financier. Définition de la juste valeur selon IFRS 12. 3

4 11h15 11h45 Situer la problématique de la comptabilisation initiale. Présentation du bilan cumulé des banques françaises IFRS. Comptabilisation initiale d un instrument financier Prix d entrée. Date de comptabilisation. Coûts de transaction ou d acquisition. 11h45 12h30 Distinguer les différentes catégories d'instruments financiers. Les traduire en comptabilité. Identifier les divergences avec les normes locales. Instruments financiers non dérivés : les quatre catégories Instruments financiers à la juste valeur par résultat. Actifs financiers disponibles à la vente. Investissements détenus jusqu à l échéance. Prêts et créances. Exercices et cas pratiques relatifs à chacune des catégories. Exercices de synthèse. Divergences avec les normes locales. 12h30 14h00 Pause déjeuner 14h00 15h00 acquis de la matinée. Pratiquer la comptabilisation des instruments financiers. Suite de la séance précédente. Suite des exercices et cas pratiques. 15h00 15h30 Définir les règles de reclassements. Reclassements ultérieurs. Faire le lien entre IFRS et normes françaises. Garanties financières et engagements de prêter. Exercice de garantie financière. 15h30 15h45 Pause café. 15h45 17h00 Intégrer les règles IFRS de dépréciations. Pratiquer la comptabilisation des dépréciations. Les comparer aux normes locales. Dépréciation des actifs financiers. Principes généraux. Dépréciation sur base individuelle. Dépréciation sur base collective. Divergences avec les normes locales. QCU. Exercices de dépréciation d actifs. Exercice sur la comptabilisation des intérêts et de l effet temps. 4

5 17h00 17h30 Appliquer les méthodes d évaluation aux passifs financiers. Situer la problématique de la décomptabilisation. Passifs financiers. Décomptabilisation d un instrument financier. Exercices sur les émissions de titres. JOUR 2 Temps Objectifs pédagogiques Contenu et activités Supports et moyens pédagogiques 9h00 9h30 acquis de la veille. 9h30 10h00 Évaluer les changements introduits par IFRS 9 et les anticiper. Remplacement d IAS 39 : IFRS 9 (classement et évaluation, dépréciation des actifs financiers). PARTIE 4 : INSTRUMENTS FINANCIERS : DERIVES ET DERIVES INCORPORES 10h00 10h30 Définir le champ d'application. Définir les principaux généraux et les traduire en comptabilité. 10h30 10h45 Pause. Définition et champ d application. Principes généraux de comptabilisation. Support PowerPoint Exercice de comptabilisation d un swap selon les principes généraux. 10h45 12h30 Définir les principes généraux de la comptabilité de couverture. Définir la couverture de la juste valeur et des flux de trésorerie. Distinguer les deux modes de couverture selon la nature de l instrument à couvrir et de la stratégie de couverture. Appliquer les tests d efficacité. Synthétiser le classement et Comptabilité de couverture Principes généraux de couverture. Couverture de la juste valeur. Couverture des flux de trésorerie. Couverture d un investissement net dans une entité étrangère. Synthèse : évaluation des non dérivés et des dérivés en comptabilité de couverture. Exercices et cas pratiques de comptabilité de couverture de la juste valeur et des flux de trésorerie. Cas pratiques sur les tests d efficacité. Tableau synthétique. 5

6 12h30 14h00 Pause déjeuner. l évaluation des instruments financiers. 14h00 14h30 acquis de la matinée. 14h30 15h30 Définir la macro couverture et souligner les difficultés d'application. Définir les règles relatives à la couverture d un investissement net à l étranger. Poser la problématique des dérivés incorporés et en définir les solutions. 15h30 15h45 Pause. Autres couvertures et dérivés incorporés Macro couverture. Couverture d un investissement net dans une entité étrangère. Dérivés incorporés. Séparer ou pas? (bifurcation). Cahier d exercices. Cas simple de la macrocouverture d'un portefeuille d'actifs et de passifs financiers. Cas d une obligation convertible en actions. 15h45 16h45 Examiner le projet de la comptabilité de couverture. Reposer la problématique des dérivés incorporés à la lumière d IFRS 9. En évaluer les impacts. LE REMPLACEMENT D IAS 39 : IFRS 9 Les nouvelles méthodes de comptabilité de couverture proposées. Les nouvelles règles pour les dérivés incorporés. Les impacts prévisibles. Synthèse : évaluation des non dérivés et dérivés en comptabilité de couverture en fonction du projet IFRS 9. Illustration des nouvelles règles IFRS 9. PARTIE 5 : INSTRUMENTS FINANCIERS : INFORMATIONS ET PRESENTATION 16h45 17h30 Situer la problématique de la compensation dans le bilan et le compte de résultat. Identifier les informations clés à fournir dans les états financiers. Problème de la compensation (netting). Exposé sondage IASB/FASB. Les informations à fournir dans les états financiers. 6

7 JOUR 3 Temps Objectifs pédagogiques Contenu et activités Supports et moyens pédagogiques 9h00 9h15 acquis de la séance précédente. PARTIE 6 : COMPTES CONSOLIDES 9h15 10h00 Définir les différents modes de contrôle. Utiliser les méthodes de consolidation associées. Examiner les regroupements d entreprises. Intégrer les principes du test de dépréciation du goodwill. Comptes des groupes de sociétés : IAS 27, 28 et 31. Les trois modes de contrôle et les méthodes de consolidation associées. Processus de consolidation. Consolidation prudentielle : divergences. Les regroupements d'entreprises, IFRS 3. Le test de dépréciation du goodwill. Cas de consolidation selon les différentes méthodes. Cas d une mise en équivalence. Cas d'un regroupement d'entreprises. Cas d'un test de dépréciation du goodwill. 10h00 10h30 Identifier les changements introduits par les nouvelles normes. En évaluer les impacts. Le nouveau dispositif de consolidation. Les nouvelles normes de consolidation : IFRS 10, 11 et 12. Les changements des anciennes normes IAS 27 et h30 10h45 Pause café. PARTIE 7 : IMMOBILISATIONS ET DEPRECIATIONS 10h45 11h45 Définir les différentes catégories d'immobilisations. Les associer aux méthodes d'évaluation et de comptabilisation appropriées. Présentation générale des immobilisations. Immobilisations corporelles, IAS 16. Immeubles de placement, IAS 40. Immobilisations incorporelles, IAS 38. Dépréciation d'actifs, IAS 36. Contrats de location, IAS 17. Cas simples traitant des différentes catégories d'immobilisations. 7

8 PARTIE 8 : PROVISIONS ET AVANTAGES DU PERSONNEL 11h45 12h30 Définir les principes. Provisions, passifs et actifs éventuels, IAS 37. Situer la problématique des avantages du personnel. Avantages au personnel, IAS 19. Cas simples de calcul et de provisionnement d'une prime de départ à la retraite. 12h30 14h00 Pause déjeuner. 14h00 14h15 acquis de la séance précédente. PARTIE 9 : AUTRES NORMES 14h15 15h15 Situer les autres normes. Produits, IAS 18. Identifier les aspects essentiels. Paiements en action, IFRS 2. Résultat par action, IAS 33. Impôts sur le résultat, IAS 12. Tableau des flux de trésorerie, IAS 7. Contrats d assurance, IFRS 4. Effets de la variation des cours de change, IAS 21. Subventions publiques, IAS 20. Coût d emprunt, IAS 2. PARTIE 10 : ÉTATS FINANCIERS 15h15 15h30 Définir les composants des états financiers. Identifier les normes associées. Intégrer l'essentiel. IAS 1 : Présentation des états financiers. IFRS 8 : Information sectorielle. IAS 34 : Information financière intermédiaire. IAS 24 : Informations relatives aux parties liées. IAS 10 : Évènements postérieurs. IAS 8 : Changement de méthodes comptables. 8

9 IFRS 1 : Première adoption des IFRS. 15h45 16h00 Pause café. 16h00 16h30 Illustrer les IFRS dans les états financiers d une banque. Présentation des états financiers d'une banque. Document de référence d un établissement bancaire. PARTIE 11 : CONSEQUENCES PRUDENTIELLES DE L ADOPTION DES IFRS 16h30 17h00 Définir les filtres prudentiels. Les filtres prudentiels actuels. Évaluer leur impact sur les fonds propres prudentiels sous Bâle II et Bâle III. Les filtres prudentiels dans le projet Bâle III. PARTIE 12 : SYNTHESE ET CONCLUSION 17h00 17h30 Vérifier et valider des acquis. Synthèse des 3 jours. Quiz/QCU. Évaluer la formation. Quiz et correction orale. Questions/réponses. Évaluation de la formation. Fiches d évaluation. 9

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences»

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» REFERENCE : 108 1. Objectif général Comprendre les principales différences entre les IFRS et les US GAAP. Savoir identifier et retraiter les

Plus en détail

Formation «Comptabilite des produits de rive s»

Formation «Comptabilite des produits de rive s» Formation «Comptabilite des produits de rive s» REFERENCE : 303 1. Objectif général Situer le rôle des marchés de produits dérivés et leur lien avec les instruments au comptant. Expliquer le mécanisme

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques»

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» REFERENCE : 201 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Identifier les comptes du PCEC

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations en devises»

Formation «Comptabilité des opérations en devises» Formation «Comptabilité des opérations en devises» REFERENCE : 301 1. Objectif général Expliquer le mécanisme des opérations en devises et son impact sur le risque et le résultat de change. Traduire l'activité

Plus en détail

Formation «Audit comptable des établissements de crédit»

Formation «Audit comptable des établissements de crédit» Formation «Audit comptable des établissements de crédit» REFERENCE : 800 1. Objectif général Identifier les risques bancaires de l'audit comptable dans un environnement bancaire. Construire une démarche

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques»

Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» Formation «Comptabilité bancaire : opérations classiques» REFERENCE : 201 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Identifier les comptes du PCEC

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

Formation «Contro le interne comptable»

Formation «Contro le interne comptable» Formation «Contro le interne comptable» REFERENCE : 802 1. Objectif général Souligner le rôle et les enjeux du contrôle interne comptable. Identifier les différentes obligations liées au contrôle interne

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long»

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» REFERENCE : 202 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Souligner les aspects techniques et économiques

Plus en détail

Formation «La consolidation des comptes : approfondissement»

Formation «La consolidation des comptes : approfondissement» Formation «La consolidation des comptes : approfondissement» REFERENCE : 207 1. Objectif général Maîtriser les problèmes soulevés par la conversion des comptes des sociétés étrangères, les impôts différés

Plus en détail

Formation «Bases comptables»

Formation «Bases comptables» Formation «Bases comptables» REFERENCE : 200 1. Objectif général Situer le rôle de la comptabilité dans son contexte économique. Identifier les enjeux des différentes méthodes d évaluation. Traduire les

Plus en détail

Formation «Initiation aux produits de rive s : caracte ristiques, me canismes et utilisations»

Formation «Initiation aux produits de rive s : caracte ristiques, me canismes et utilisations» Formation «Initiation aux produits de rive s : caracte ristiques, me canismes et utilisations» REFERENCE : 1005 1. Objectif général Comprendre les mécanismes et caractéristiques des marchés dérivés. Identifier

Plus en détail

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel»

Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» Formation «Gestion actif/passif (ALM) : L essentiel» REFERENCE : 704 1. Objectif général Appréhender la gestion globale du bilan à l'aide de cas pratiques. Maîtriser les mécanismes de mise en œuvre. 2.

Plus en détail

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement»

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» REFERENCE : 301 1. Objectif général Situer les enjeux de la nouvelle réglementation issue de Bâle III : «Capital Requirements Regulation (CRR)» et

Plus en détail

Formation «La banque et son environnement»

Formation «La banque et son environnement» Formation «La banque et son environnement» REFERENCE : 504 1. Objectif général Familiariser les entrants dans l établissement avec la culture bancaire générale nécessaire à: la bonne compréhension de l

Plus en détail

Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS. Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain

Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS. Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain Communication financière sur les impacts chiffrés au 31/12/2004 du passage aux normes IAS/IFRS 1 Caisse Régionale de Toulouse et du Midi Toulousain Conditions de constitution des éléments chiffrés Les

Plus en détail

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION 1 Conditions de constitution des éléments chiffrés Les chiffres présentés sont établis conformément au corps de normes IFRS adopté

Plus en détail

Formation «Maitriser les caracte ristiques et le fonctionnement des Ope rations Sur Titres (OST)»

Formation «Maitriser les caracte ristiques et le fonctionnement des Ope rations Sur Titres (OST)» Formation «Maitriser les caracte ristiques et le fonctionnement des Ope rations Sur Titres (OST)» REFERENCE : 1007 1. Objectif général Comprendre les principes généraux et de gestion des OST. Expliquer

Plus en détail

Formation «Audit interne bancaire»

Formation «Audit interne bancaire» Formation «Audit interne bancaire» REFERENCE : 801 1. Objectif général Comprendre le rôle de l'auditeur et son positionnement au sein des dispositifs de contrôle (permanent/périodique). Maîtriser les différents

Plus en détail

Formation «L essentiel de la réglementation»

Formation «L essentiel de la réglementation» Formation «L essentiel de la réglementation» REFERENCE : 500 1. Objectif général Présenter sous forme synthétique l ensemble des textes réglementaires applicables au secteur bancaire et financier. Identifier

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 13 1 LES FONDEMENTS : NORMALISATION ET CADRE CONCEPTUEL... 15 1.1 LES ACTEURS DE LA NORMALISATION

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009

L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 L 311/6 Journal officiel de l Union européenne 26.11.2009 RÈGLEMENT (CE) N o 1136/2009 DE LA COMMISSION du 25 novembre 2009 modifiant le règlement (CE) n o 1126/2008 de la Commission portant adoption de

Plus en détail

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests»

Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» Formation «Bâle II, Pilier 2 : ICAAP, stress tests» RÉFÉRENCE : 405 1. Objectif général Avoir une vision d ensemble du pilier 2 de Bâle II et de ses impacts. Acquérir un niveau d expertise permettant de

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP»

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» REFERENCE : 1005 1. Objectif général Donner une connaissance de base des produits récents de marché

Plus en détail

Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance»

Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance» Formation «Fonctionnement, réglementation et risques de l assurance» REFERENCE : 113 1. Objectif général Connaître les normes applicables à l assurance. Comprendre le fonctionnement d une compagnie. Analyser

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

Formation «Les ope rations de haut de bilan»

Formation «Les ope rations de haut de bilan» Formation «Les ope rations de haut de bilan» REFERENCE : 507 1. Objectif général Mettre en confiance les responsables «clientèles entreprises» lors de la négociation et l octroi d un financement du cycle

Plus en détail

Formation «Le commissariat aux comptes des établissements de crédit»

Formation «Le commissariat aux comptes des établissements de crédit» Formation «Le commissariat aux comptes des établissements de crédit» 1. Objectif général Acquérir les techniques comptables essentielles à un audit légal comptable bancaire. Se familiariser avec le jargon

Plus en détail

Formation «Créer un modèle de prévisions financières» avec Excel

Formation «Créer un modèle de prévisions financières» avec Excel Formation «Créer un modèle de prévisions financières» avec Excel REFERENCE 129 1. Objectif général Construire un modèle global de prévisions financières d entreprise ou de projet (compte de résultat, tableau

Plus en détail

Formation «Le crédit à la consommation»

Formation «Le crédit à la consommation» Formation «Le crédit à la consommation» REFERENCE : 125 1. Objectif général Connaître les principaux aspects juridiques, techniques et commerciaux liés aux crédits à la Familiariser les personnels avec

Plus en détail

I q Actifs corporels et incorporels

I q Actifs corporels et incorporels [ Retraitements en IFRS Les retraitements d homogénéité modifient les comptes individuels des filiales, pour les rendre conformes au modèle unifié des comptes consolidés du groupe. Lorsque les comptes

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

Formation «Les états COREP : risques de crédit»

Formation «Les états COREP : risques de crédit» Adapté Bâle III Formation «Les états COREP : risques de crédit» REFERENCE : 409 1. Objectif général Permettre à tout participant de se familiariser avec les états COREP relatifs au risque de crédit. Comprendre

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt»

Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt» Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt» REFERENCE : 1010 1. Objectif général Initier les participants au calcul et à l évaluation des produits de taux d intérêt. Comprendre les mécanismes

Plus en détail

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres Agnès PINIOT, Membre de la Commission Evaluation des entreprises de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) Olivier PERONNET,

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

International Accounting Standards

International Accounting Standards 27 / 09 / 2004 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE International Accounting Standards Frédéric Oudea, Directeur Financier du Groupe Pierre-Henri Damotte, Responsable Principes et Méthodes Comptables

Plus en détail

Passage aux normes IFRS 2004

Passage aux normes IFRS 2004 Passage aux normes IFRS 2004 Comptes consolidés au 31 décembre 2004 1 Passage aux normes IFRS 2004 Maroc Telecom Sommaire 1. Introduction 2. Description des retraitements IFRS 3. Bilan consolidé et notes

Plus en détail

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES 1 CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2 PRINCIPES RETENUS POUR LA PREPARATION DES PREMIERS ETATS FINANCIERS DU GROUPE EN 3 ANALYSE DE LA TRANSITION DU BILAN

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Formation «Connaître les opérations sur Titres OST Bourse»

Formation «Connaître les opérations sur Titres OST Bourse» Formation «Connaître les opérations sur Titres OST Bourse» REFERENCE : 1008 1. Objectif général Analyser les différentes formes de titres et maîtriser leur fondement juridique. Expliquer le rôle primordial

Plus en détail

COMPTABILITÉ EN IFRS

COMPTABILITÉ EN IFRS PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 AVANT-PROPOS Le présent ouvrage est un manuel de comptabilité. Son objectif est d expliquer les modalités de comptabilisation

Plus en détail

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

La norme IFRS pour PME. Quels intérêts pour les entreprises françaises?

La norme IFRS pour PME. Quels intérêts pour les entreprises françaises? La norme IFRS pour PME Quels intérêts pour les entreprises françaises? IFRS pour PME Introduction 2 Etendue de la simplification apportée par IFRS pour PME 1. En quoi la norme définitive IFRS pour PME

Plus en détail

10/03/2005 SOCIETE GENERALE PASSAGE AUX NORMES IFRS : RESULTATS DE L ANNEE 2004

10/03/2005 SOCIETE GENERALE PASSAGE AUX NORMES IFRS : RESULTATS DE L ANNEE 2004 10/03/2005 SOCIETE GENERALE PASSAGE AUX NORMES IFRS : RESULTATS DE L ANNEE Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs à nos objectifs et stratégies.

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES 1 MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Transition aux normes IFRS. Informations financières consolidées préliminaires 2004

Transition aux normes IFRS. Informations financières consolidées préliminaires 2004 Transition aux normes IFRS Informations financières consolidées préliminaires 2004 Compte de résultat consolidé IFRS préliminaire 4 Bilan consolidé IFRS préliminaire 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

Politique de protection des données nominatives

Politique de protection des données nominatives Page 1 of 6 n 23 - juin / juillet 2007 ARCHIVES I IMPRIMER Dans ce numéro d IFRS en bref, vous pouvez retrouver les principaux thèmes abordés au cours de la réunion de l IASB du mois de mai 2007. Vos contacts

Plus en détail

Instruction n 02 du 29 octobre 2009 portant première application du système comptable financier 2010

Instruction n 02 du 29 octobre 2009 portant première application du système comptable financier 2010 Instruction n 02 du 29 octobre 2009 portant première application du système comptable financier 2010 Objet : Application du Système Comptable Financier Références : 1. Loi n 07-11 du 15 Dhou el Kaada 1428

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

Licence de Gestion Syllabus de l année 3

Licence de Gestion Syllabus de l année 3 Le descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en licence (MESR 2012).

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

index Autorité des marchés financiers 42 Avances voir Acomptes

index Autorité des marchés financiers 42 Avances voir Acomptes index n A Abandons d activité 291 Achats 102 Acomptes 109 Actif 54 Actif circulant 56 Actif courant 285 Actif fictif 57, 160, 180 Actif immobilisé 55 Actionnaires 33 Activités ordinaires 275 Affacturage

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité Sommaire Présentation 5 Chapitre 1 L'approche financière de l entreprise 15 1 Définition et objectif 15 2 Les sources d information de l analyse financière 15 A L information comptable 15 1) Les comptes

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS - Exercice 2005

DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS - Exercice 2005 DOCUMENT DE TRANSITION EN NORMES IFRS Exercice 2005 Le 31 janvier 2006 KAUFMAN & BROAD Transition aux normes IFRS Exercice 2005 1 SOMMAIRE CONTEXTE DE L ELABORATION DES INFORMATIONS FINANCIERES EN NORMES

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens. 3 juillet 2007. Le 7 juillet 2006

Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens. 3 juillet 2007. Le 7 juillet 2006 Communication Financière 2007 : Les pratiques des grands groupes européens 3 juillet 2007 Le 7 juillet 2006 Communication financière 2007 Intervenants : Isabelle Santenac, Associée Ernst & Young Emmanuel

Plus en détail

10 ELEMENTS FINANCIERS

10 ELEMENTS FINANCIERS 10 ELEMENTS FINANCIERS Page Etats financiers consolidés 223 Notes annexes aux comptes consolidés 230 Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés 343 Comptes sociaux 345 Notes annexes

Plus en détail

Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS

Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS Note spécifique sur les modalités et les impacts de la 1 ère application des IFRS En application du règlement européen 16/06/2002 du 19 juillet 2002 sur les normes internationales, les comptes consolidés

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A

PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A PROGRAMME DETAILLE AU CONCOURS INTERNATIONAL D ENTREE AU CYCLE DESS-A A/- EPREUVE DE CULTURE GENERALE ET FRANÇAIS 1- Les problèmes du monde contemporain 2- Les grands courants de la pensée moderne 3- Exercice

Plus en détail

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Préparé par Jocelyne Gosselin Sylvain Durocher Diane Bigras Danièle Pérusse Déni de responsabilité Tous les équivalents terminologiques contenus dans le présent

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Société anonyme au capital de 4 525 352,30 euros 6, Place colonel Bourgoin 75012 Paris 418 093 761 R.C.S. Paris www.hi-media.com COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 Sommaire NOTES SUR LES

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés Groupe Ipsos *** Comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2013 Comptes consolidés du groupe Ipsos au 31 décembre 2013 Page 2/61 SOMMAIRE 1. Compte de résultat consolidé... 4 2. Etat du résultat

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Ordre du jour Développements en 2014 Amélioration majeure Avantages sociaux futurs Améliorations

Plus en détail

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013

UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 UE 214 COMPTABILITÉ ET AUDIT 2012-2013 Application 3 Séance 10 Corrigé de l application de la série 2 du cours à distance CONSOLIDATION DES COMPTES Chérif-Jacques ALLALI Institut National des Techniques

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières historiques Compte de résultat consolidé Milliers d'euros Notes 31 mars 2014 31 mars

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU 30 JUIN 2015 BILAN Arrêté au 30 Juin 2015 (en Milliers de dinars) Note 30/06/2015 30/06/2014 31/12/2014 ACTIFS Caisse et avoirs

Plus en détail

Perfectionnement comptable des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables

Perfectionnement comptable des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables FORMATIONS MÉTIERS BRANCHE RECOUVREMENT FORMATION FORMATION perfectionnement INITIALE des inspecteurs du recouvrement (module 1) Optimiser l exploitation des documents comptables Citer les obligations

Plus en détail

Relative au format des états financiers des organismes d assurance sous référentiel comptable international

Relative au format des états financiers des organismes d assurance sous référentiel comptable international CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION RECOMMANDATION N 2006-R-01 DU 30 JUIN 2006 Modifiant la recommandation 2005-R-01 Relative au format des états financiers des organismes d assurance

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 2012

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 2012 1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 2012 BILAN CONSOLIDE 2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 2012 (En Dinars Tunisien) Notes 2012 2011 Goodwill Autres immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles -

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115 rue de

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

Passage aux normes IAS IFRS

Passage aux normes IAS IFRS Passage aux normes IAS IFRS (informations non auditées) Groupe SILICOMP SA au capital de 674.309,85 Euros Siège social : 195, rue Lavoisier ZIRST BP 1 38 330 MONTBONNOT SAINT MARTIN 345 039 416 RCS GRENOBLE

Plus en détail

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 - «Norme comptable Générale» définit les règles relatives à la présentation des états

Plus en détail