INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE?"

Transcription

1 INGÉNIEURS : QUELS BESOINS? QUELLES COMPÉTENCES? QUELS REGARDS SUR LA FORMATION CONTINUE? Juillet 2011 OBJECTIFS ET PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS Les objectifs Quels sont les besoins en ingénieurs aujourd hui? Quelles sont les compétences majeures des ingénieurs et quels regards portent les managers, responsables RH, chefs d entreprise sur la formation continue des ingénieurs? Telles sont les questions qui ont été posées à travers une enquête quantitative lancée par l Apec et le Cesi à l occasion du cinquantenaire de la première promotion d ingénieurs du Cesi. Les principaux enseignements Les responsables d entreprises interrogés font état de besoins récurrents d ingénieurs. La reprise économique aidant, ils sont une majorité à envisager des recrutements dans les mois à venir. Pour autant, ces responsables sont aussi confrontés à des difficultés récurrentes : l inadéquation entre les profils des candidats et les postes proposés et la rareté des candidatures sont le plus souvent citées. Face à ces difficultés, les entreprises ont recours à la promotion interne souvent couplée à des dispositifs de formation continue. Ces dispositifs semblent donner entière satisfaction. Ainsi, l expertise technique des ingénieurs issus de la formation continue est unanimement reconnue par les responsables des entreprises interrogées. Ces derniers soulignent d ailleurs que ces ingénieurs n ont pas à souffrir de la comparaison, bien au contraire, et ce principalement dans les domaines du management de projet, du management d équipe ou encore de la gestion économique et financière. Pour les responsables interrogés, la formation continue permet d agir sur deux leviers principalement : L élévation du niveau des compétences et des qualifications L accompagnement des évolutions professionnelles Mais ils soulignent également que leur entreprise ne doit pas supporter seul son financement. La formation continue des entreprises doit bénéficier de financements publics courants et d un soutien appuyé des pouvoirs publics. LES BESOINS DES ENTREPRISES Les ingénieurs en France Le titre d ingénieur recouvre des réalités très diverses en France. D un côté, cette notion renvoie à une catégorie, au contour un peu flou, de personnes exerçant une activité professionnelle demandant des compétences techniques pointues et complexes. Mais ce titre peut être également appliqué à des fonctions ne comportant aucune responsabilité de conception ou de conduite de projet technique, comme des fonctions commerciales ou de conseil. La notion d ingénieur comprend les ingénieurs autodidactes qui ont gravi les échelons à l intérieur de leur entreprise, ceux qui sont passés par la formation continue ou encore les personnes ayant un titre d ingénieur qui sanctionne une formation Bac + 5 obtenue dans une école habilitée. Selon le CNISF 1, on comptabilise depuis 50 ans, dans l hexagone, ingénieurs diplômés d école (habilitée par la Commission des Titres d Ingénieur) dont 60 % ont moins de 40 ans et 17 % sont des femmes 2. Nous ne disposons pas, en revanche, d éléments chiffrés nous permettant d estimer le nombre de personnes exerçant la profession d ingénieur. Si dans certains pays (Allemagne, Etats-Unis), le métier d ingénieur souffre d un déficit d image 3, il n en est rien en France, où l intitulé d ingénieur est socialement valorisé. En effet, l engouement pour des formations d ingénieurs dispensées par des écoles ne se dément pas : diplômes d ingénieurs ont été attribués en 2009, contre en 1990 (soit une augmentation de 77 %). Les écoles d ingénieurs enregistrent des taux d insertion professionnelle plus élevés et de meilleures conditions d emplois (type de contrat, rémunération, statut) que les établissements universitaires Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France. 2. Source : Observatoire de l emploi des ingénieurs diplômés, 2010 (données fin 2009). 3. Source : Apec, Pénurie d'ingénieurs dans les secteurs en tension? Comparaison France, Allemagne, Etats-Unis, Source : Direction de l Evaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP). 5. Source : Apec, Les jeunes diplômés 2009 : situation professionnelle en 2010, 2010.

2 Des besoins récurrents et des recrutements dans les fonctions techniques La dernière récession n a pas été sans conséquences sur l emploi des ingénieurs. La chute brutale de l activité économique formalisée par la baisse du produit intérieur brut (- 2,5 % en 2009) était fortement corrélée à un recul important de l investissement des entreprises, déterminant économique clef dans l évolution du marché de l emploi des ingénieurs et plus globalement dans celle du marché de l emploi cadre. Ainsi, selon le CNISF, la part des ingénieurs demandeurs d emploi parmi les actifs est passée de 3,4 % à fin 2008 à 5,4 % à fin La sortie de crise s est accompagnée d une reprise de l investissement 6 en 2010 qui devrait notamment se traduire en 2011 par une progression des recrutements de cadres 7 et d ingénieurs. Ainsi, les responsables d entreprises, interrogés au cours du premier trimestre 2011 déclarent, à une grande majorité, être de nouveau confrontés à des besoins récurrents d ingénieurs. Ces besoins sont particulièrement prégnants pour les entreprises de grande taille (+ de salariés) et concernent autant les structures industrielles, le secteur de la construction que les activités de services. Votre entreprise est-elle confrontée à un besoin récurrent d'ingénieurs? Non : 38% 5% 19% Oui : 57% 8% Oui, tout à fait Plutôt oui 30% Plutôt non 38% Non, pas du tout Ne sait pas Ces besoins se sont traduits au cours des six derniers mois, pour plus de la moitié des responsables d entreprises interrogés, par des recrutements d ingénieurs. Les entreprises de plus de 250 salariés se sont montrées les plus actives. En ce qui concerne les secteurs, si les activités de services se sont illustrées, les structures industrielles n ont pas été en reste et plus particulièrement celles à haute intensité technologique (construction automobile et fabrication d équipements électriques et électroniques). La poursuite de l embellie économique se confirmant (progression du PIB de +1 % au cours du 1 er trimestre 2011), les prochains mois devraient également donner lieu à de nombreux recrutements d ingénieurs. Plus de la moitié des responsables d entreprise interrogés envisagent d embaucher au moins un ingénieur au cours des deux prochains semestres. Pour près d un tiers d entre eux, ces recrutements pourraient concerner plus de cinq ingénieurs. Les profils des ingénieurs recherchés sont, bien sûr, éminemment techniques même si certaines entreprises sont en quête de personnes spécialisées dans le management de projet ou dans le marketing. Combien d'ingénieurs, votre entreprise envisage-t-elle de recruter au cours des douze prochains mois? 32% 22% 1 ingénieur 2 ingénieurs 3 à 5 ingénieurs > 5 ingénieurs Ingénieurs : les fonctions recherchées par les entreprises (plusieurs réponses possibles). Production, exploitation, essais, qualité, sécurité Ingénierie, études, conseils 51% 50% Management de projet 40% R&D 31% Relation clients / marketing Administration, gestion, direction 21% Système d'information 21% Enseignants/chercheurs issus du public 1% Selon les dernières prévisions de l Insee (juin 2011), l investissement mesuré par la Formation Brute de Capital Fixe (FBCF) devrait progresser de 3,8 % en 2011 après deux reculs successifs (-1,4 % en 2010, -7 % en 2009). 7. Selon l Apec, les recrutements de cadres pourraient enregistrer une progression comprise entre +3 % et +10 % en Apec - Juillet Ingénieurs : Quels besoins? Quelles compétences? Quels regards sur la formation continue?.

3 Des difficultés de recrutement Les besoins des entreprises se heurtent, toutefois, à des difficultés non négligeables. Un tiers des responsables interrogés peinent à trouver des ingénieurs correspondant à leurs attentes. Ces difficultés sont patentes dans les entreprises de moins de 250 salariés alors que les plus grandes semblent bien moins pénalisées. La perspective d intégrer une grande entreprise à forte notoriété permettant d avoir un niveau de rémunération plus élevé et des perspectives d évolution professionnelle élargies n est pas neutre. Plus globalement, les responsables d entreprises interrogés pointent deux types de contraintes principales expliquant leurs difficultés à recruter : Dans près d un cas sur deux, c est l inadéquation entre les profils des candidats et le poste proposé qui pose problème Dans près d un quart des cas, les entreprises ont à faire face à une pénurie de candidatures Toutefois, le poids des contraintes peut varier selon la taille des entreprises. Celles de petite taille mettent plus souvent en avant que les autres, des coûts à l embauche trop importants et ne peuvent répondre favorablement à des prétentions salariales jugées trop élevées. Leur situation géographique peut également constituer un frein pour recruter l ingénieur idoine. Les grandes entreprises, quant à elles, pointent plus qu en moyenne le manque d expérience des candidats. Les jeunes ingénieurs fraîchement diplômés ne semblent pas insensibles à l attrait de grands groupes bénéficiant d une forte notoriété, les entreprises de petite taille ne constituant pour eux qu un second choix. Les principales difficultés rencontrées par les entreprises dans le recrutement des ingénieurs Inadéquation des profils Rareté des candidatures Manque d'expérience Autre Situation géographique Coût à l'embauche trop important Ne sait pas 3% 7% 13% 2 45% La promotion interne, un moyen pour pallier ces difficultés couplé à des dispositifs de formation Face aux difficultés de recrutement évoquées précédemment, de nombreuses entreprises n hésitent pas à recourir à la promotion interne pour pourvoir leurs postes d ingénieurs. Ainsi, au cours des deux dernières années, 60 % des entreprises interrogées ont fait évoluer des techniciens supérieurs. Le recours à la promotion interne pour des postes d ingénieur semble plutôt l apanage des entreprises de grande taille alors que les plus petites utilisent moins ce levier. Toutefois, les modes d organisation et les pratiques traditionnelles propres à chaque secteur sont de nature à relativiser ce constat. Ainsi l industrie pharmaceutique, qui se caractérise par un taux d encadrement élevé et emploie de nombreux ingénieurs, présente une part de la promotion interne extrêmement faible au profit du recrutement de jeunes cadres et de débutants 8. D importants dispositifs de formation accompagnent ces promotions internes à des postes d ingénieurs dans une grande majorité de cas. Les entreprises ont-elles fait évoluer certains de leurs techniciens supérieurs vers des postes d'ingénieurs via la promotion interne? En général, ces promotions à des postes d'ingénieurs ont-elles été accompagnées de dispositifs de formation importants? Oui, il y a moins de six mois Oui, il y a moins d'un an 1 3 Oui, dans les deux dernières années Oui, il y a plus de 2 ans 17% 22% 66% Plutôt oui Plutôt non Non, jamais Source : Apec, La promotion interne et les cadres, Apec - Juillet Ingénieurs : Quels besoins? Quelles compétences? Quels regards sur la formation continue?.

4 LES COMPÉTENCES DES INGÉNIEURS SELON LES PARCOURS DE FORMATION Des ingénieurs issus de la formation continue particulièrement compétents en expertise technique Les responsables d entreprises interrogés ont été invités à évaluer, sur plusieurs niveaux, les compétences des ingénieurs selon qu ils sont issus de la formation continue, de la promotion interne ou bien de la formation initiale. Les résultats obtenus montrent que les ingénieurs issus de la formation continue sont perçus comme plus compétents dans quatre domaines : la gestion économique et financière, le management d équipe, le management de projet et surtout l expertise technique métier. Sur ces domaines-là, les ingénieurs issus de la formation continue n ont donc rien à envier aux ingénieurs issus de la formation initiale. Domaines de compétences Ingénieur Formation continue Ingénieur Formation initiale Ingénieur maison (Promotion interne) Expertise technique métier Management de projet Adaptabilité Management d'équipe Niveau de culture scientifique Créativité Gestion économique des activités Ces résultats appellent plusieurs précisions. D abord, l effet probable de l expérience sur certaines de ces variables, notamment pour ce qui touche au management d équipe, les formations continues pouvant s adresser à des personnes déjà en poste et par conséquent à des personnes qui ont l habitude de gérer des équipes. De la même façon, et même si nous ne disposons pas de données spécifiques pour étayer cette hypothèse, l ancienneté dans la fonction, l âge et l expérience peuvent être tenus comme autant d éléments explicatifs au poids accordé à la qualité de l expertise technique des ingénieurs issus de la formation continue. Enfin, et de manière plus globale, ces données montrent que la représentation des ingénieurs n est pas homogène mais qu elle est corrélée à la façon dont ils ont acquis le statut d ingénieur. En ce sens, elles confirment la possible hiérarchie qui existe au sein même de cette catégorie de salariés. LA FORMATION CONTINUE DES INGÉNIEURS Élever le niveau de compétences : premier intérêt des formations continues Pour les responsables interrogés, la formation continue présente comme intérêt principal d élever le niveau des compétences et des qualifications. Ils sont 47 % à penser ainsi contre 44 % à estimer que la formation d ingénieur par la formation continue sert avant tout à accompagner les évolutions professionnelles. Certains responsables trouvent d autres vertus à la formation continue. Elle leur permet de fidéliser les salariés de l entreprise en leur permettant d accéder à des postes à responsabilités. Cette démarche leur permet d instaurer une relation gagnant-gagnant : l entreprise dispose après le cycle de formation d un ingénieur opérationnel et ce dernier d un diplôme valorisable éventuellement à l extérieur de l entreprise. Enfin, la reconnaissance témoignée aux techniciens promus ingénieurs via la formation continue n est pas sans conséquences sur leur motivation. Quel est selon vous l'intérêt premier de la formation d'ingénieur par la formation continue? 4 5% 47% Élever le niveau des compétences et des qualifications Accompagner des évolutions professionnelles Pallier des pénuries d'ingénieurs Relancer l'ascenseur social 4 Apec - Juillet Ingénieurs : Quels besoins? Quelles compétences? Quels regards sur la formation continue?.

5 Des chefs d entreprises défavorables au financement des formations continues par les entreprises Seules 8 % des personnes interrogées jugent que la prise en charge des formations continues doit provenir uniquement des entreprises. 38 % déclarent en revanche que ces formations doivent bénéficier des financements publics courants, et 29 % qu elles mériteraient un soutien important des pouvoirs publics. Cette dernière assertion est d ailleurs plus soutenue dans les entreprises de plus de 500 salariés. Tout aussi important, près d un quart des personnes interrogées restent sans opinion concernant les modes de financement des formations d ingénieurs par la formation continue. Selon vous, la formation d'ingénieur par la formation continue? 25% 8% 29% 38% Mérite un soutien financier important Doit bénéficier des financements publics courants Doit être financée uniquement par les entreprises Sans opinion Des dispositifs de formation jugés globalement satisfaisants Il existe plusieurs dispositifs de formation continue à destination des ingénieurs. Le Cnam, le Cesi, l Insa, l Ecole des Mines mais aussi l ITII, l INP (Grenoble, Strasbourg, Toulouse), l ENI (Metz, Brest, Saint-Etienne, Blois) sont quelques-uns des organismes régulièrement cités par les responsables d entreprises interrogés au cours de cette enquête. De manière générale, 9 personnes interrogées sur 10 jugent ces dispositifs de formation des ingénieurs par la formation continue satisfaisants. Ces dispositifs de formation continue d'ingénieur sont-ils globalement? 0% 3% 6% 13% Très satisfaisant Plutôt satisfaisant Plutôt pas satisfaisant 78% Très insatisfaisant Sans opinion MÉTHODE Le terrain de l enquête a été mené en mars 2011 par la société Le Terrain. Le questionnaire a été administré par voie électronique, auprès de 1000 dirigeants, managers, responsables RH, chefs d entreprises travaillant dans des entreprises du secteur privé employant des ingénieurs quels qu ils soient (salariés possédant le titre d ingénieur acquis en formation initiale, ingénieurs issus de la formation continue ou ingénieurs maisons ). Ingénieurs : Quels besoins? Quelles compétences? Quels regards sur la formation continue? n Document conçu et réalisé par le Département Études et Recherche de l Apec n Manager du Pôle R&D : Raymond Pronier n Chargés d études : Caroline Legrand et Christophe Lenzi n Ce document est créé à l initiative de l Apec, Association Pour l Emploi des Cadres, régie par la loi du 1 er juillet Il est publié sous sa direction et en son nom. Il s agit d une œuvre collective, l Apec en a la qualité d auteur n Apec : 51, Bd Brune Paris Cedex 14. Tél Apec - Juillet Ingénieurs : Quels besoins? Quelles compétences? Quels regards sur la formation continue?.

L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 015-81 DÉCEMBRE 015 Profi l des diplômés L accès à l emploi Les conditions

Plus en détail

Les cadres ingénieurs du secteur privé

Les cadres ingénieurs du secteur privé Les cadres ingénieurs du secteur privé Colloque ingénieurs FO-Cadres Paris, le 17 juin 2014 Pierre LAMBLIN Directeur du Département Études & Recherche 1 Modifiez pied de page dans > Affichage > Masque

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-01 JANVIER 2013 SYNTHÈSE Les discriminations à l embauche ont-elles disparu? Les critères de recrutement

Plus en détail

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises Dossier suivi par : Véronique GUYON Tel. : +33 (0)2 99 05 33 19 Fax : +33 (0)2 99 05 32 05 Veronique.guyon@ensai.fr Objet ENQUETE CGE 2015 RESULTATS DETAILLES POUR L ENSAI Bruz, le 22 juin 2015 Ensai :

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

les ingénieurs dans les offres d Emploi apec En 2014

les ingénieurs dans les offres d Emploi apec En 2014 les ingénieurs dans les offres d Emploi apec En 2014 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE n 2015-06 janvier 2015 Caractéristiques des offres d emploi Apec à destination des en 2014. En 2014, le volume des offres

Plus en détail

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous Observatoire de l emploi des ingénieurs diplômés Chimistes Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 22 e enquête IESF réalisée en mars 2011 Situation fin 2010 UNAFIC

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

2013 Métiers du Bâtiment

2013 Métiers du Bâtiment ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS MÉTIERS DE REVÊTEMENT DES SOLS NOVEMBRE 2013 1 1. L emploi 607 carreleurs en 2011 soit des salariéss de la production du BTP + en 1

Plus en détail

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 69 Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme La situation professionnelle des ingénieurs Polytech 5 ans après l obtention de leur diplôme est très bonne : non seulement % des diplômés sont en

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH Parcours Dyn@mique RH du GPNI Réunion de lancement du février 00 Résultats de l enquête de Maturité RH Rappel du contexte et des objectifs La volonté du GPNI: mettre en œuvre une démarche proactive pour

Plus en détail

INDUSTRIE : ÉVOLUTION ET TENDANCES SUR LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE

INDUSTRIE : ÉVOLUTION ET TENDANCES SUR LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE INDUSTRIE : ÉVOLUTION ET TENDANCES SUR LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-09 MARS 2013 Dossier élaboré à partir des résultats de l enquête annuelle de conjoncture menée par

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord DATE DE PARUTION OCTBRE 2009 ANNÉE 2009 Faits marquants : L e s c o n t r a t

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination Issy-les-Moulineaux, le 20 juillet 2007 2 e édition de l enquête Cegos sur la diversité et la discrimination en entreprise Comment favoriser la diversité en entreprise? Réponses croisées des responsables

Plus en détail

MÉTIERS DE LA MACONNERIE

MÉTIERS DE LA MACONNERIE ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS MÉTIERS DE LA MACONNERIE DECEMBRE 2013 1 1. L emploi 3 900 maçons en 2011 soit 15% des salariés de la production du BTP +1% en 1 an,

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Fonds Social Européen Gestion des âges "Du dire au faire" Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Panels 1374 sur trois banques en France (banques A, B et C) et une banque en Europe (la D) (1).

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS

GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS GUIDE DE LECTURE DES INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD DE PERFORMANCE RENOVE Les constats Le DDP, qui a constitué l évolution majeure de la période conventionnelle 2012-2014, a contribué à la professionnalisation

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008 COORDINATEUR : Alain Kruger mail : akruger@esg.fr RAPPEL DES DELAIS : Constitution des équipes et des projets Semaine du 21 janvier 2008

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

BILAN VISITEURS 2010

BILAN VISITEURS 2010 Mercredi 17 et Jeudi 18 Novembre 2010 BILAN VISITEURS 2010 I- PROFIL DES 9 844 VISITEURS 1. Répartition par profil Dans le but de mieux analyser nos trois principaux profils de visiteurs (le porteur de

Plus en détail

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire).

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire). DESS GMP La population de diplômés du DESS GMP est de 18 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 94 % de cette population a répondu au questionnaire téléphonique. Une population encore très masculine

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion comptable de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Introduction Pourquoi cette enquête? Dans le cadre de la crise financière, les medias abordent le chômage des jeunes en Europe de manière récurrente.

Plus en détail

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Etude 4 ème baromètre de l innovation en management Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002 Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Sommaire Principaux résultats... 3 Méthodologie de l enquête...

Plus en détail

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact :

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact : CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR - Mars 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Présentation des résultats Note méthodologique

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Mécénat de compétences : comment engager les actifs?

Mécénat de compétences : comment engager les actifs? Mécénat de compétences : comment engager les actifs? 1 ère enquête nationale Septembre 2014 Sommaire Présentation des partenaires Objectifs et méthodologie Qui sont les entreprises qui ont répondu? Mécénat

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Formation Continue des Cadres et des Dirigeants

Formation Continue des Cadres et des Dirigeants Formation Continue des Cadres et des Dirigeants ARIANE Compétences & Management Septembre 2008 Fiche technique Etude sur la Formation continue des Cadres et Dirigeants Dates de réalisation Terrain : 21

Plus en détail

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o n d u T r a v a i l T e m p o r a i r e études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires juin 2010 F o n d s d A s s u r

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES MARS 206 N 9 SOMMAIRE P. 2 LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROSPECTION P. 4 L IMPACT DE LA PROSPECTION EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Table ronde Randstad Baromètre RH des collectivités territoriales 2013

Table ronde Randstad Baromètre RH des collectivités territoriales 2013 Table ronde Randstad Baromètre RH des collectivités territoriales 2013 Les enjeux RH pour demain. Comment maintenir la qualité du service public local dans un contexte contraint? Salon des Maires et des

Plus en détail

Mutationnelles 10 Chiffres clés

Mutationnelles 10 Chiffres clés Mutationnelles 10 Chiffres clés Claudine Schmuck Global Contact Sponsor Chiffres clés 2010 1 Sommaire INTRODUCTION 3 PREMIER PARADOXE : LA FEMINISATION DES METIERS SCIENTIFIQUES EN QUESTIONS? 4 DEUXIEME

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

Parcours Management des PME-PMI

Parcours Management des PME-PMI Promotion /4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management des PME-PMI Objectif de ce parcours : Former des managers appelés à prendre

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale.

Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. Présentation de la loi n 2014-288 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. 1 Une réforme de grande ampleur. Pourquoi? Le système actuel de la formation professionnelle,

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 n o 14 2014 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 77,3% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,5% TAUX D INACTIVITE 1,2% OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2011 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARCOURS DES INTÉRIMAIRES : les intérimaires les plus expérimentés ont été moins

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

L insertion professionnelle des masseurs-kinésithérapeutes en 2015

L insertion professionnelle des masseurs-kinésithérapeutes en 2015 Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Enquêtes sur l insertion professionnelle des jeunes diplômés L insertion professionnelle des masseurs-kinésithérapeutes en 2015 - Diplômés 2014

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

FEMMES CADRES ET HOMMES CADRES : DES INÉGALITÉS PROFESSIONNELLES QUI PERSISTENT

FEMMES CADRES ET HOMMES CADRES : DES INÉGALITÉS PROFESSIONNELLES QUI PERSISTENT EMMES CADRES ET OMMES CADRES : DES INÉGALITÉS PROESSIONNELLES QUI PERSISTENT ATTENTION Document sous embargo. Publiable le 08 mars à 0h01. Mars 2011 La progression de la part des femmes parmi les cadres

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard

PSA Peugeot Citroën face au testing. Daniel Bouchard Numéro 5 Juillet 2007 PSA Peugeot Citroën face au testing Daniel Bouchard Daniel Bouchard est responsable du service gestion des compétences et recrutement de PSA Peugeot Citroën. De formation École supérieure

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE 2005 SUR L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMES

RESULTATS DE L ENQUÊTE 2005 SUR L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMES RESULTATS DE L ENQUÊTE 2005 SUR L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMES juin 2005 Cette treizième enquête sur l insertion des jeunes diplômés a été réalisée au cours du premier trimestre 2005 par les écoles membres

Plus en détail

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE Le 10 Mars 2016 22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 22 ème année consécutive, l enquête logistique 2015-2016 de l AFT

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon

Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon Pôle Universitaire Européen 163 rue Auguste Broussonnet 34090 Montpellier Tél : 04 67 41 93 33 poluniv@univ-montp2.fr http://www.poluniv-mpl.fr

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Evaluation des Accords Seniors : Enquête auprès des employeurs Aquitains

Evaluation des Accords Seniors : Enquête auprès des employeurs Aquitains aria direccte a q u i t a i n e Collection «Études» N 21 Mars 2013 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI service études, statistiques, évaluation

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration des entreprises de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Communiqué de presse Paris, le 7 avril 2014 Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Malakoff Médéric qui assure la santé

Plus en détail

STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE

STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE STRATEUM CONSEIL L ACCOMPAGNEMENT DURABLE EXECUTIVE SEARCH Strateum Conseil vous accompagne pour trouver les profils dans les domaines clés du management Direction générale Direction fi nancière Direction

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014 Principaux résultats de l'enquête Insertion des jeunes diplômés Enquêtes réalisées de 2014 à 2014 Télécom Physique Strasbourg Bilan % ensemble H ou F selon promotion Questionnaires exploitables : Champ

Plus en détail

Enquête : les sous-traitants bourguignons

Enquête : les sous-traitants bourguignons Enquête : les sous-traitants bourguignons Octobre 2014 707 établissements bourguignons ont été identifiés comme travaillant en sous-traitance en mécanique générale, assemblage-soudage, chaudronnerie-tôlerie,

Plus en détail

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014, FiliereFormation parmi "Classique"

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014, FiliereFormation parmi Classique Principaux résultats de l'enquête Insertion des jeunes diplômés Enquêtes réalisées de 2014 à 2014 Télécom Physique Strasbourg Bilan % ensemble H ou F selon promotion Questionnaires exploitables : Champ

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV».

Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV». Note pour la CPN du 16 novembre 2006 Etude d opportunité pour la création de deux nouvelles qualifications dans le RNQSA : «Metteur en main de véhicules», «Gestionnaire garantie SAV». Observatoire des

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Baromètre emploi-formation régional 2015

Baromètre emploi-formation régional 2015 Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Baromètre emploi-formation régional 2015 Professionnels de l intervention éducative octobre 2015 Activité : quelles sont les perspectives d évolution

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012

BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012 BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012 28 JUIN 2012 DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE I. LES AGENCES D EMPLOI : UN MODELE ÉCONOMIQUE TOURNÉ VERS LA CRÉATION D EMPLOI A. En 2011, l emploi intérimaire

Plus en détail