2. DOMAINE D APPLICATION ET PERSONNES CONCERNEES Les cadres de santé, les médecins, les infirmiers, les aides soignants, les rééducateurs.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. DOMAINE D APPLICATION ET PERSONNES CONCERNEES Les cadres de santé, les médecins, les infirmiers, les aides soignants, les rééducateurs."

Transcription

1 Page : 1 sur 9 Date de création du document : Novembre 2010 Version rédigée par : Groupe de travail ELAN Aout 2013 Version validée par : Dr C.Szekely Présidente CLAN HUPNVS Aout 2013 N.Gatineau-Sailliant, Directrice des Soins Version approuvée par : DQGR Objet de la modification : rôle du diététicien à la sortie ; rôle de l équipe infirmière et aide Pages : 2 ; 3 ; 8 ; 9 soignante à l arrivée ; modification des tableaux 1. OBJET Rappel sur les rôles des professionnels médicaux et paramédicaux Modalités de prescriptions dans le dossier de soins informatisé Actipidos 2. DOMAINE D APPLICATION ET PERSONNES CONCERNEES Les cadres de santé, les médecins, les infirmiers, les aides soignants, les rééducateurs. 3. DOCUMENTS DE REFERENCE Charte d utilisation Actipidos (dossier patient hospitalisé) Protocole de Nutrition Entérale (GED) Guide de Prescription médicale diététique pratique chez l adulte à l hôpital (AH-HP) HAS 4. ABREVIATIONS GED : Gestion Electronique de Documents HAS : Haute Autorité de Santé 5. DESCRIPTION 5.1.Prise en charge nutritionnelle du patient par l ensemble de l équipe RÔLE DU DIETETICIEN A L ARRIVEE - Recueillir les données dans le dossier patient - Réaliser un entretien personnalisé avec le patient et/ou l entourage avec un interrogatoire alimentaire - Adapter les repas en fonction des besoins nutritionnels du patient, de ses goûts, ses habitudes alimentaires, de la texture et du régime en concertation avec l équipe paramédicale et médicale - Relever et valider les prescriptions diététiques dans Actipidos Demande de diagnostic diététique contrôlée / Régimes spécifiques Complémentations orales entérale Hydratation adaptée en cas de troubles de la déglutition Toutes les informations nutritionnelles sont consignées dans la fiche diététique dans Actipidos 1

2 Page : 2 sur PENDANT L HOSPITALISATION - Calculer les ingesta si le patient est à risque - Réaliser le suivi nutritionnel et adapter l alimentation avec les équipes de soins et médicales - Réaliser l éducation nutritionnelle du patient et /ou de l entourage, si besoin A LA SORTIE - Réaliser la synthèse de la prise en charge nutritionnelle dans la fiche diététique Actipidos du patient - Expliquer le régime de sortie et/ou rédiger une fiche de liaison si besoin RÔLE DU MEDECIN A L ARRIVEE - Evaluer les facteurs de risque de la dénutrition - Evaluer le statut nutritionnel Recueil des données dans la fiche de bilan de l état nutritionnel d entrée (cf. : la «procédure du bilan de l état nutritionnel» dans la GED) - Prescrire le diagnostic diététique, régime dans le logiciel Actipidos (cf. : charte Actipidos) - Prescrire la surveillance alimentaire et hydrique, le rythme des pesées et la surveillance biologique, si besoin PENDANT L HOSPITALISATION - Réaliser un suivi nutritionnel pluridisciplinaire avec l équipe paramédicale impliquée dans la nutrition (aide-soignant, IDE, diététicien, orthophoniste, etc.). - Suivre la courbe de poids - Suivre les critères biologiques : Albuminémie : 1fois/mois Pré albuminémie : 1fois/semaine - Adapter la prescription médicale en concertation avec le diététicien - Informer le patient et l entourage A LA SORTIE - Ecrire une synthèse de la prise en charge nutritionnelle dans le compte-rendu d hospitalisation - Demander l intervention du diététicien pour des conseils alimentaires à la sortie (régime), si nécessaire RÖLE DE l ÉQUIPE INFIRMIERE et AIDE-SOIGNANTE A L ARRIVEE - Lire la fiche de liaison 2

3 Page : 3 sur 9 - Recueillir des informations sur le régime, la texture, les goûts, les habitudes culturelles puis les transmettre au diététicien - Evaluer la dépendance du patient par rapport à l alimentation : aide aux repas - Peser et mesurer le patient dans les 48 H - Evaluer l état bucco-dentaire - Etablir les diagnostics infirmiers et planifier les actions en conséquence PENDANT L HOSPITALISATION - Observer le comportement alimentaire - Recueillir les ingesta sur prescriptions diététiques et médicales - Réaliser l hygiène bucco-dentaire - Installer, aider et stimuler le patient lors des repas - Concourir à un environnement favorable pendant le repas - Surveiller le poids : 1 fois par semaine en MCO et SSR 1 par mois en SLD et en UHPAD - Transmettre les observations à l ensemble de l équipe - Contribuer à l éducation du patient et /ou de l entourage PS : Le régime prescrit figure en bas de la planification de soins La fiche diététique est consultable sur Actipidos A LA SORTIE Rédiger la fiche de liaison avec la synthèse nutritionnelle 5.2 La prescription médicale - diététique dans ACTIPIDOS (cf. Charte d utilisation Actipidos (dossier patient informatisé) dans la GED) La prescription médicale du diagnostic diététique, du régime, de la prise en charge diététique se fait dans le module : «prescriptions d actes paramédicaux» Le module «prescriptions d actes paramédicaux» est accessible depuis l icône représentant une croix bleue Cliquer ensuite dans la partie diététique / Acte diététique Médecin Sélectionner le régime et/ou l intervention souhaitée en double cliquant sur celle-ci : - prescrire un diagnostic diététique pour une durée de 3 jours, en continu, préciser d horaire ni de fréquence 3

4 Page : 4 sur 9 - prescrire pour une durée indéterminée, en continu, préciser d horaire ni de fréquence, les régimes à long terme (HPHC, contrôlé en glucides, en sel, etc.) - prescrire pour une durée de 3 jours, en continu, préciser d horaire ni de fréquence, les régimes ponctuels (anti-diarrhéique, résidu, etc.) - en cas de changement d unité SSR vers SLD ou UHPAD, tous les régimes doivent être annulés et represcrits. Pour toutes les prescriptions, ne pas attribuer de noms de rééducateurs (signature virtuelle du rééducateur qui valide ainsi le relevé de la prescription). Pour chaque patient entrant, le médecin doit prescrire une demande de diagnostic et un régime alimentaire si nécessaire. Les prescriptions de régimes alimentaires peuvent être réajustées tout au long du séjour du patient ou du résident. Il est nécessaire d avoir une prescription médicale pour toute délivrance de : - compléments nutritionnels oraux (régime hyperprotéique hyper énergétique) - eaux gélifiées (module divers) - épaississant (module divers) - vin (module divers puis autorisation à consommer de l alcool avec la quantité par jour) - eau en bouteille (module divers) - eau gazeuse (module divers) La note peut être utilisée pour communiquer des informations utiles à la prise en charge, ex : motif de prise en charge - Utilisation de la pomme dans la planification de soins pour certaines prescriptions : Surveillance alimentaire ou recueil des ingesta L IDE ou l AS doit surveiller les ingesta lors des 3 premiers jours d arrivée du patient et faire un recueil si besoin. Ce recueil peut être fait à tout moment au cours de l hospitalisation du patient. Il s effectue dans la planification sur Actipidos en faisant glisser la mallette et en sélectionnant «surveillance alimentaire» ou en faisant glisser la pomme et en sélectionnant «surveillance alimentaire». Sélectionner l horaire du repas, le valider, clic droit et noter les ingesta. Collation Le diététicien fait glisser la pomme, sélectionne «collation», choisit l horaire et précise en note le contenu de la collation. - Pour la prescription d alimentation entérale : Sélectionner le type d alimentation dans acte diététique-médecin. (ex : nutrition entérale HC HP (avec fibres ou fibres) Prescription des produits d alimentation : sélectionner le ou les produits de la même façon que pour prescrire un médicament. Préciser en note le débit, quantité d eau de rinçage ainsi que le positionnement du patient (semi assis) (cf. tableau des produits d alimentation entérale) 4

5 Page : 5 sur Régimes alimentaires à l hôpital Charles RICHET Tableau des termes génériques des régimes pour la prescription diététique /Textures Caractéristiques Calories/Jour Remarques Normal Haché Mouliné Mixé Sucré Contrôlé en glucides Sans saccharose ( sucre) Contrôlé en glucides Avec saccharose (peu sucré) Contrôlé en sel 3 à 6g (peu salé) Contrôlé en sel 1,5 à 3g ( sel) Anti-diarrhéique Pauvre en résidus Hyper énergétique Hyper protidique Sans viande, porc Normo calorique 6 à 8g de sel/jour Normo calorique Seule la viande est moulinée Légumes entiers Aliments «durs» exclus Normo calorique Viande, poisson, œufs moulinés Légumes en purée Normo calorique Aliments à texture lisse uniquement proposés Seuls des laitages et desserts sont proposés Aucun produit sucré, sauf pâtisserie le dimanche et jours de fêtes Sucre remplacé si besoin par des édulcorants. -Au petit déjeuner et goûter : Sucre remplacé si besoin par des édulcorants, pas de confiture. -Au déjeuner et dîner : max 1 seul aliment sucré (produit laitier ou dessert) Exclusion des aliments naturellement riches en sel ex: pain, fromage, charcuterie, plats traiteurs -Exclusion des aliments naturellement salés -Plats préparés sel -Aucun fruit et légume sauf : carottes cuites, bananes et compotes: p. banane et p. coing -Aucun produit laitier sauf : yaourts, fromages fondus, emmental. -Aucun fruit et légume quelqu en soit la forme (pas de jus, de confitures ) enrichie en calories et en protéines pour répondre à des besoins spécifiques ex: dénutrition, escarres. En réponse aux habitudes alimentaires des patients / si pas de hors-d'œuvre 3 desserts proposés il existe des plats mixés prêts à l emploi (viande/poisson et légumes mélangés) à texture très lisse aliments à texture «molle» proposés Sur prescription médicale Sur prescription médicale variable variable variable Sur prescription médicale Sel de cuisson autorisé Sur prescription médicale Pas de sel à la cuisson Sur prescription médicale. A réévaluer au bout de 3 jours Boire de l'eau en quantité suffisante. Coca-cola si besoin Régime sur prescription médicale destiné à la préparation de certains examens (3 à 4 jours avant l'examen) Sur prescription médicale les apports sont adaptés par le diététicien 5

6 Page : 6 sur Prises en charge diététiques personnalisées : troubles de la déglutition, menus individualisés... SUPPLEMENTS DIETETIQUES Les besoins Pour couvrir les besoins d une personne âgée qui s alimente insuffisamment ou présente une dénutrition, nous pouvons enrichir l alimentation en énergie et en protéines par des produits d alimentation courante ou par des C.N.O. (compléments nutritionnels oraux). Apports par jour recommandés Si dénutrition (recommandations de l HAS avril 2007) Restaurer le capital protéique Protéines 1 à 1.2g /Kg/j 1 à 1.5g /Kg/j Compenser les dépenses énergétiques Energie 30 à 35 kcal/kg/j 30 à 40 kcal/kg/j 1200mg Ca 2+ Soutenir les défenses immunitaires et favoriser la minéralisation osseuse Vitamines minéraux et 10mg Fer 15mg Zinc Respect impératif des apports recommandés 120mg Vitamine C 10 à 15 µg vitamine D LES NUTRIMENTS : LES PROTEINES : LES LIPIDES :. LES GLUCIDES : Nutriments bâtisseurs pour la formation des muscles 1g de protéine = 4 calories Réserve énergétique 1g de lipide = 9 calories Combustible privilégié des cellules de l organisme, source d énergie immédiate 1g de glucide = 4 calories 6

7 Page : 7 sur 9 Enrichissement avec des aliments courants Ajouter : Dans les préparations salées : Dans les préparations sucrées : - du lait en poudre - des œufs - du fromage (fondu type crème de gruyère) - du beurre - de la crème fraîche - de la poudre de protéines - du lait en poudre - du lait concentré non sucré - du beurre - de la crème fraîche - du sucre, du miel ou de la confiture 7

8 Page : 8 sur Tableau des compléments nutritionnels oraux (C.N.O.) disponibles à C. Richet PRODUITS CREMES ENRICHIES QUANTITE KCAL PROTEINES Composition des produits diététiques LIPIDES GLUCIDES FIBRES LACTOSE SODIUM (mg) Clinutren Dessert ,3 19 0, Fortimel Crème ,5 6,25 23,7 2,5 93 Floridine Pasteurisée ,6 3,4 20 1,6 56 Fresubin YO Crème ,4 5,9 24,4 fibre 80 Fresubin DB Crème ,4 8,8 16,4 2,5 90 BOISSONS ENRICHIES Fortimel Extra ,6 31, Fresubin DB Drink , Protenplus Drink ,4 24, JUS DE FRUITS ENRICHIS Fresubin Jucy Drink PARFUMS caramel, choco, vanille, pêche vanille, moka, choco, fruit de la foret, banane vanille, choco, caramel, pêche, pomme-cassis citron, framboise, pêche-abricot, biscuit vanille, praliné, fraise des bois, cappuccino vanille, choco, moka, fraise, fruits de la forêt, abricots, (neutre) vanille, fruit de la forêt, cappuccino vanille, noisette, fraises des bois, chocolat, cappuccino orange, ananas, pomme, cassis, cerise POTAGE ENRICHI Clinutren Soup , EAUX GELIFIEES EG Resource ,5 0 0 EG Edulcorée Interface POUDRE DE PROTEINES 125 moyenne 16 0, Protifar 11, ,18 0, ,4 EPAISSISSANT Nutilis 12 0 MIXE Plat mixé Repas santé ,7 160 Veloutine Repas Santé ,4 21 0,7 309 poulet forestier, légumes du soleil, crèmes de légumes citron, pêche, menthe, fruits rouges, pomme-poire orange, fruit rouge, pomme, raisin, citron Nutridine sucrée ,7 6, nature, vanille Nutridine fromage fromage PRODUITS "MAISON" Bouillie Dessert enrichi "maison" Moyenne 100 8

9 Page : 9 sur Tableau des produits d alimentation entérale disponibles à C. Richet PRODUITS FRESUBIN Original FRESUBIN Original Fibre NUTRISON Energy MEGAREAL Fibres QUANTITE (ml) KCAL PROTEINES LIPIDES GLUCIDES FIBRES , , ,5 26,5 73 7,5 GI control ,5 17, ,8 NUTRISON Cubison ,5 16,5 62,5 7,5 LACTOSE SODIUM (mg) CARACTERISTI QUES standard équilibrée iso calorique standard équilibrée iso calorique avec fibres pour réguler le transit hypercalorique hyper protidique hypercalorique hyper protidique avec fibres pour réguler le transit normo protidique iso calorique enrichie en gomme de guar indiquée en cas de diarrhée enrichie en arginine avec fibres pour aider à la cicatrisation des escarres 6. LISTE DES DOCUMENTS ASSOCIES - Procédure d alimentation entérale CRC 9

Fortimel Extra (neutre, abricot, fraise, vanille, chocolat, moka, fruits de la forêts) Fortimel sans lactose (vanille, chocolat, moka, caramel)

Fortimel Extra (neutre, abricot, fraise, vanille, chocolat, moka, fruits de la forêts) Fortimel sans lactose (vanille, chocolat, moka, caramel) Fortimel Extra (neutre, abricot, fraise, vanille, chocolat, moka, fruits de la forêts) 300 20 200 ml HP Fortimel sans lactose (vanille, chocolat, moka, caramel) Fresubin 2Kcal Drink (neutre, vanille, cappuccino,

Plus en détail

36 % à 80% des patients atteints de

36 % à 80% des patients atteints de Nutrition et Cancer au quotidien Réseau onco Vannes 18 octobre 2012 Objectif : Éviter la dénutrition 36 % à 80% des patients atteints de cancer sont dénutris. 5 à 25 % de décès dus à la dénutrition et

Plus en détail

OUTIL DE REFERENCE SUR LE SUIVI NUTRITIONNEL A MA MAISON

OUTIL DE REFERENCE SUR LE SUIVI NUTRITIONNEL A MA MAISON OUTIL DE REFERENCE SUR LE SUIVI NUTRITIONNEL A MA MAISON Objectifs de cet outil : Disposer d un outil o Pratique et fonctionnel o Accessible et compréhensible par tous o Reprenant, sans être exhaustif,

Plus en détail

Dénutrition chez la personne âgée e en EHPAD. Céline PIERRES Diététicienne ticienne CHI Elbeuf Louviers

Dénutrition chez la personne âgée e en EHPAD. Céline PIERRES Diététicienne ticienne CHI Elbeuf Louviers Dénutrition chez la personne âgée e en EHPAD Prévention, Dépistage, D Prise en charge Céline PIERRES Diététicienne ticienne CHI Elbeuf Louviers EHPAD Elbeuf et Louviers 321 résidents en EHPAD sur 5 résidences

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

Alimentation d une personne diabétique en 2015. Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015

Alimentation d une personne diabétique en 2015. Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015 Alimentation d une personne diabétique en 2015 Dominique Daubert, diététicienne Dr Ana Estrade CHU Toulouse Journée du CLAN, 13-10-2015 Cas clinique Mr C, 56 ans, présente un diabète de type 2. Il pèse

Plus en détail

INTERCLAN BRETAGNE ENRICHISSEMENT

INTERCLAN BRETAGNE ENRICHISSEMENT INTERCLAN BRETAGNE GROUPE DE TRAVAIL ENRICHISSEMENT 1 QU EST CE QU ENRICHIR? L enrichissement a pour objectifs : De pallier aux carences d une alimentation insuffisante pour couvrir les besoins protéinoénergétiques

Plus en détail

COMMENT RENUTRIR UNE PERSONNE AGÉE EN INSTITUTION? Expérience du Centre Hospitalier du Mont Dore Melles Fabre Marion et Coste Mélanie diététiciennes

COMMENT RENUTRIR UNE PERSONNE AGÉE EN INSTITUTION? Expérience du Centre Hospitalier du Mont Dore Melles Fabre Marion et Coste Mélanie diététiciennes COMMENT RENUTRIR UNE PERSONNE AGÉE EN INSTITUTION? Expérience du Centre Hospitalier du Mont Dore Melles Fabre Marion et Coste Mélanie diététiciennes Melles Fabre Marion et Coste Mélanie, diététiciennes,

Plus en détail

Guide de prise en charge nutritionnelle de l escarre Version 1 Septembre 2006 Centre Hospitalier de Somain

Guide de prise en charge nutritionnelle de l escarre Version 1 Septembre 2006 Centre Hospitalier de Somain DIRECTION DES SOINS Cindy BALY, Diététicienne Date : A l intention de : L escarre augmente fortement les besoins de l organisme, non seulement quantitativement (apports énergétiques) mais aussi qualitativement

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes :

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DEFINITI ION LE REGIME DIABETIQUE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DNID ou diabète non insulino dépendant Lié à une insulinorésistane,

Plus en détail

Dialyse et Nutrition en pratique

Dialyse et Nutrition en pratique Dialyse et Nutrition en pratique Mai 2015 Introduction >La prise en charge de l'irc nutritionnelle comporte plusieurs facettes Lutte contre les troubles phospho-calciques et prévention de l ostéodystrophie

Plus en détail

Gersende Gross diététicienne CRCM pédiatrique Marseille Timone Delphine Lahoreau diététicienne CRCM adulte Cochin Paris

Gersende Gross diététicienne CRCM pédiatrique Marseille Timone Delphine Lahoreau diététicienne CRCM adulte Cochin Paris Gersende Gross diététicienne CRCM pédiatrique Marseille Timone Delphine Lahoreau diététicienne CRCM adulte Cochin Paris CNO Définitions Préparations nutritives industrielles Destinées à des fins médicales

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007

Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007 CONSEILS ALIMENTAIRES & RADIOTHéRAPIE ORL Établissement certifié par la Haute Autorité de Santé en 2007 Collection livrets d information pour les personnes malades & leurs proches Le Centre Paul Strauss

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Centre Hospitalier. 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02

Centre Hospitalier. 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02 Centre Hospitalier 16 rue Voltaire BP 20 03310 NERIS LES BAINS APPEL D OFFRES OUVERT N 2013-02 CONCEPTION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE AU CENTRE HOSPITALIER DE NERIS-LES-BAINS Cahier des Clauses

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

CATALOGUE NUTRISIS. Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France

CATALOGUE NUTRISIS. Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France Cap Traiteur - 6 rue Robert Moinon - 95190 Goussainville France Tél. 01 34 38 87 85 - Fax : 01 34 38 87 81 - www.captraiteur.fr - contact@captraiteur.fr Cap traiteur est une filiale du Groupe Solina Desserts

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

Produits de nutrition orale et entérale

Produits de nutrition orale et entérale Version 1.5 07.2012 1) Suppléments nutritifs oraux = SNO Type de produit Fibres Maison Nom Volume iso calorique Produits de nutrition orale et entérale (en jaune, les catégories de produits disponibles

Plus en détail

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION 1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION EQUILIBRE énergétique ( apports/dépenses) nutriments et micro-nutriments entre plaisir et besoins «de tout, un

Plus en détail

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé?

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? F. ZITO Cadre de santé Unité Thérapeutique et d Education du Diabète Hôpital Beauregard CHR Metz-Thionville «La diététique c est quand on ne mange pas

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Déjeuner : Avocat-tomate, poisson en papillote, pommes de terre vapeur, yaourt nature sucré, fruits au sirop léger. Concombre-sauce yaourt*, omelette aux

Plus en détail

Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org

Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org 72,Route de Marzy 58000 NEVERS Tél: O3 86 36 59 7 Fax: 03 86 36 82 20 Courriel: resedia@orange.fr Web: www.resedia.org L index glycémique, Pourquoi? Parce que.. DIETETIQUE DU DIABETE ALIMENTATION EQUILIBREE

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle.

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. L alimentation à l approche d une compétition Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. Simon GOUÉDARD Diététicien-Nutritionniste Diplôme

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

CHU Saint-Pierre Site Porte de Hal Rue Haute, 322-1000 Bruxelles. CHU Saint-Pierre Site César De Paepe Rue des Alexiens, 13-1000 Bruxelles

CHU Saint-Pierre Site Porte de Hal Rue Haute, 322-1000 Bruxelles. CHU Saint-Pierre Site César De Paepe Rue des Alexiens, 13-1000 Bruxelles La dysphagie Les troubles de la déglutition : de quoi s agit-il? La fausse déglutition : que puis-je boire/manger? Quelques conseils pour faciliter l alimentation Fiche de conseils personnalisés pour le

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Produits spéciaux pour diabétique dans l assortiment Migros

Produits spéciaux pour diabétique dans l assortiment Migros Fédération des coopératives Migros FICHE D INFORMATIONS Produits spéciaux pour diabétique dans l assortiment Migros Fédération des coopératives Migros, mars 2015 1. Informations générales 1.1 Diabète On

Plus en détail

Boissons & encas lactés Recettes à base de compléments lactés

Boissons & encas lactés Recettes à base de compléments lactés Boissons & encas lactés Recettes à base de compléments lactés Cocktail Italien Chocolat Chaud Chococcino Glace au Chocolat Crème à la Noix de Coco Cocktail Italien 100 ml de complément au chocolat 50 ml

Plus en détail

Alimentation : Savoir bien manger

Alimentation : Savoir bien manger Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Collège, lycée Durée : 50 en classe ou 1 h 30 à Epidaure Alimentation : Savoir bien manger Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l

Plus en détail

Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire

Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire CHAPITRE 22 Les règles de l'équilibre alimentaire : la journée alimentaire d'un enfant d'âge scolaire CE QU'IL FAUT SAVOIR Élaborer des repas équilibrés consiste à dresser la liste des menus qui composeront

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport Sommaire Pyramide alimentaire pour les athlètes Alimentation et activité physique Application au quotidien dans l entraînement 2 Qui a besoin d une alimentation sportive? 3 Pyramide

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

Diabète et nutrition: Existe-il un régime diabétique?

Diabète et nutrition: Existe-il un régime diabétique? Diabète et nutrition: Existe-il un régime diabétique? Valérie Miserez Diététicienne diplômée Département de médecine communautaire et de premier recours valerie.miserez@hcuge.ch 29 415 Quelques chiffres

Plus en détail

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur Octobre 2009 présentation Syndicat mixte Mission Nutrition

Plus en détail

Alimentation et activité physique

Alimentation et activité physique Alimentation et activité physique ME 1 Evelyne MATHERON- dieteticienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES EM 2 Entraînement Vos priorités : - hydratation

Plus en détail

Focus sur le sel et le potassium. C. Bonneville diététicienne

Focus sur le sel et le potassium. C. Bonneville diététicienne Focus sur le sel et le potassium C. Bonneville diététicienne Les enjeux Sodium et potassium sont largement représentés dans notre alimentation. Quel est la bonne proportion de ces deux minéraux dans l

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire.

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Service Diététique Hôpital Saint Antoine 01.49.28.20.57 RECETTES ENRICHIES Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Des traitements répétés et un manque d appétit

Plus en détail

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS Votre appétit vous fait défaut Fractionnez votre alimentation en petits repas : prévoyez 2 à 3 collations dans la journée. Exemples de collations : entremets, biscuits, toasts,

Plus en détail

Alimentation liquide. Info +

Alimentation liquide. Info + Alimentation liquide Info + La texture liquide rend les repas moins appétissants et parfois difficiles à reconnaître : inscrivez les noms des préparations sur chaque bol ou notez-les sur un menu pour mieux

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes»

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» Testez vos connaissances De quoi sont composés les fruits et légumes qui les rendent si bons pour la santé? Quel est le fruit qui apporte le plus de vitamine

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Le régime sans résidu ou limité en résidus

Le régime sans résidu ou limité en résidus Le régime sans résidu ou limité en résidus Attention, seule un professionnel de la diététique a le droit d élaborer un régime pour des patients. Est considéré comme exerçant la profession de diététicien

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

La collation à l école. Un point de vue médical Docteur Chantal BAUER Médecin Conseiller Technique IA 05

La collation à l école. Un point de vue médical Docteur Chantal BAUER Médecin Conseiller Technique IA 05 La collation à l école Un point de vue médical Docteur Chantal BAUER Médecin Conseiller Technique IA 05 Pourquoi parler de la collation à l école Alimentation / Surpoids des enfants : sujet d actualité

Plus en détail

U.S.S.R. et en E.H.P.A.D.: mythe ou réalitr. alité? Frédérique rique BOURDELOT

U.S.S.R. et en E.H.P.A.D.: mythe ou réalitr. alité? Frédérique rique BOURDELOT La diététicienne ticienne en U.S.S.R. et en E.H.P.A.D.: mythe ou réalitr alité? Frédérique rique BOURDELOT Diététicienne ticienne Louviers Marie-Laure FRANÇOIS Diététicienne ticienne Elbeuf et Bourg-Achard

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Un taux de potassium sanguin inférieur à 5.5mmol/l. Une alimentation entre 2g et 3g de potassium par jour (2000 à 3000mg).

Un taux de potassium sanguin inférieur à 5.5mmol/l. Une alimentation entre 2g et 3g de potassium par jour (2000 à 3000mg). LE REGIME HYPOTASSIQUE CHEZ LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Le est une substance minérale qui aide au bon fonctionnement cellulaire. Normalement les reins en bonne santé maintiennent la

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

Rubrique Alimentation

Rubrique Alimentation smoothies Septembre 2009 Alimentation et équilibre alimentaire Pourquoi manger? Ce sont les aliments qui vont répondre aux besoins physiologiques de l organisme grâce aux nutriments qu ils contiennent

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR Pierre Band, Mars 2010 1 ère PARTIE: JOURS SANS ENTRAÎNEMENTS Petit déjeuner Toasts blé entier +beurre dʼarachide+banane+lait Baqgel+fromage+jus+

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

ALIMENTATION DE BEBE : MENUS Source : Bledina.com

ALIMENTATION DE BEBE : MENUS Source : Bledina.com ALIMENTATION DE BEBE : MENUS Source : Bledina.com 0 4 mois Votre bébé vient de naître et pendant 4 mois, il va puiser toutes ses forces dans le lait maternel ou le lait infantile. Age 1ère semaine 2ième

Plus en détail

Liste des aliments (Hypercholestérolémie)

Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Groupes alimentaires Produits laitiers Viande ou poisson ou œuf Féculents Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Aliments conseillés Aliments à limiter Aliments déconseillés -Lait entier -Fromage fondu

Plus en détail

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Le 27/03/2010 Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Ecoliers : la collation dans tous ses états!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Ecoliers : la collation dans tous ses états! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Ecoliers : la collation dans tous ses états! La pause de dix heures est-elle si indispensable chez les enfants? Certaines critiques formulées à son égard

Plus en détail

6e Colloque Alpin de Soins Palliatifs "Alimentation, nutrition et hydratation en Soins Palliatifs : désir, partage et pratiques"

6e Colloque Alpin de Soins Palliatifs Alimentation, nutrition et hydratation en Soins Palliatifs : désir, partage et pratiques «Du besoin au désir» Les apports complémentaires : qualité ou quantité? Compléments Alimentation plaisir Aide-soignante, unité de Soins Palliatifs Diététicienne, Comité de Liaison en Alimentation Nutrition

Plus en détail

Comment décoder les étiquettes?

Comment décoder les étiquettes? Comment décoder les étiquettes? Barbou, le 30/04/2010 Attention aux pièges! Les sucres «cachés» Les «mauvaises» graisses (TRANS) Le sel Les additifs Comment éviter ces pièges? Intéressons-nous aux étiquettes...

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

* Marque déposée de Natrel inc.

* Marque déposée de Natrel inc. * Marque déposée de Natrel inc. Chers hockeyeurs, Chers parents, Chers entraîneurs, Le contenu de ce Guide de nutrition haute performance pour les hockeyeurs a été élaboré en collaboration avec les nutritionnistes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT S o c i é t é F r a n ç a i s e d e N u t r i t i o n d u S p o r t contact@sfns.fr CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT NOTE AUX FEDERATIONS : CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE DES PATIENTS ATTEINTS DE TROUBLES DE LA DEGLUTITION

PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE DES PATIENTS ATTEINTS DE TROUBLES DE LA DEGLUTITION PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE DES PATIENTS ATTEINTS DE TROUBLES DE LA DEGLUTITION 1 CONSEQUENCES NUTRITIONNELLES / DYSPHAGIE 2 1. Repas Augmentation de la durée du repas Restrictions alimentaires / diminution

Plus en détail

Conseils de nutrition chez le patient cancéreux

Conseils de nutrition chez le patient cancéreux Conseils de nutrition chez le patient cancéreux p. 1/23 Conseils de nutrition chez le patient cancéreux Conseils de nutrition chez le patient cancéreux p. 2/23 Sommaire Sommaire 2 Avant-propos 3 Evaluer

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Comment calculer ses besoins énergétiques: Besoin en énergie: Pour les hommes 50 Kcal par kg et par jour pour les sports de force 55 kcal par kg et par jour pour les sports d endurance

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

Appréhender les principes de base d une alimentation équilibrée

Appréhender les principes de base d une alimentation équilibrée 5 Appréhender les principes de base d une alimentation équilibrée OBJECT IF S Comparer les habitudes alimentaires liées à différentes cultures. Déduire les principes de base de l équilibre alimentaire.

Plus en détail

GUIDE NUTRITIONNEL 2011. Protéifine

GUIDE NUTRITIONNEL 2011. Protéifine GUIDE NUTRITIONNEL 2011 Protéifine SOMMAIRE CARTE SALÉE Les Billettes et les Pâtes 3 4 Les Cuisinés 5 7 Les Crèmes de Légumes 8 10 Les Potages Gourmets et Purées 11 13 Les Poêlées Omelettes 14 16 Les Crêpes

Plus en détail

Définition et prévalence de la dénutrition. Dépistage et intervention

Définition et prévalence de la dénutrition. Dépistage et intervention Dépistage de la dénutrition ou de son risque, outil pour suivre les ingesta Isabelle Demierre Sandro Mascaro Contenu: Définition et prévalence de la dénutrition Causes de la dénutrition Dépistage et intervention

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail