Chapitre 3 : La France dans le monde

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3 : La France dans le monde"

Transcription

1 Chapitre 3 : La France dans le monde La France est aujourd hui la cinquième puissance économique au monde. C est aussi, au vue des dernières crises internationales (Irak, Liban, ) un acteur important de la scène internationale qui cherche à marquer son indépendance géopolitique et montrer qu il s agit d une grande nation diplomatique à l échelle planétaire. Problématique : En quoi la décolonisation représente-t-elle un enjeu? Quel est le rôle de la France sur la scène internationale? Quelle place occupe-t-elle ou voudrait-elle occuper aujourd hui? I La fin de la décolonisation : la fin d un cycle guerrier inauguré en 1939 : Rq : Tous les éléments liés à la forme de l empire colonial et aux phases de décolonisation doit être vue dans le chapitre qui lui est consacré. Documents à utiliser : doc 1 p. 222 et doc 3, 4 et 5 p. 223 Questions : 1. Quelles sont les raisons qui ont poussé la France a achevé la décolonisation? Selon le Général De Gaulle dans ses mémoires, la décolonisation est achevée par la France pour plusieurs raisons : - surcoût financier de la gestion des colonies - ces pays colonisés sont prêts à s autogérer - pressions internationales cherchant à s attirer des alliés - le général de Gaulle fait impasse sur les coûts des guerre de décolonisation (Indochine, Algérie) et les volontés nationalistes des élites. 2. Quelles sont les nouvelles relations instaurées avec les anciennes colonies? De quel autre organisation cela se rapproche-t-il? Est-ce véritablement un succès? La France tente de garder des relations avec ses anciennes colonies dans le cadre de la Communauté française et de l Union française. Dans ce cadre, les relations avec l ancienne métropole se poursuivent dans plusieurs domaines : - un idéal commun fondé sur les idées de liberté, égalité et fraternité donc partenariat à égalité sans distinction ni domination en théorie. - Administration autonome de tous les Etats de la communauté française - Coopérations économique et financière, aides dans le cadre du développement économique, organisation de la gestion de certaines matières premières et des échanges qui les concernent comme le pétrole ou l uranium - Possibilité de devenir totalement indépendant pour les Etats membres mais l indépendance implique la sortie de la communauté française. Ce type de fonctionnement tente de se rapprocher du mode de fonctionnement du Commonwealth anglais mais c est un échec. Les indépendances se poursuivent et la communauté française devient caduque. 3. Avec la fin de l Empire, que veut mettre en place le général de Gaule? Avec la fin de l Empire, le général De Gaulle veut remettre la France en position de force sur la scène internationale en jouant sur sa puissance économique, notamment industrielle et en présentant une nouvelle voie pour la France dans les relations internationales : «la France n est plus une grande puissance mais sa voix doit avoir une importance pour le maintien de l équilibre du monde». 1/5

2 II La France, un grand dans le concert des Nations : A Adhérer au bloc atlantique mais en gardant son indépendance Documents à utiliser : doc 1 p. 226,, doc 3 p. 267, doc 4 p. 267, doc 5 p. 267 Questions : 1. Que recherche la France dans le jeu des relations internationales? Malgré son absence aux conférences de Yalta et de Potsdam, la France a acquis la reconnaissance des Alliés et obtient un siège permanent au Conseil de sécurité de l'onu et une zone d'occupation en Allemagne. En juillet 1947, la France accepte la proposition américaine de l'aide Marshall et participe à la création de l'organisation européenne de développement économique. En 1948, elle signe, avec le Royaume-Uni, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas, le traité de l'union occidentale qui marque son entrée dans la guerre froide et, en avril 1949, le pacte fondateur de l'organisation du traité de l'atlantique Nord; les forces françaises sont intégrées à celles de l'alliance atlantique. Cependant, la France, malgré sa participation aux grandes alliances internationales sous l égide des Etats-Unis dans le bloc occidental cherche tout de même à mener une politique propre, avec des objectifs parfois contraire aux Etats-Unis. Elle cherche aussi à garder son indépendance dans les cercles internationaux d où le retrait progressif de l OTAN et l importance des médiations françaises à l ONU et sur le terrain des relations internationales. 2. Entend-elle se plier à l hégémonie américaine? Justifiez votre réponse. - De Gaulle élabore la «force de frappe française» : bombe A en 1960 et bombe H en La France refuse de signer le traité de Moscou (1963) et le traité de non-prolifération du nucléaire (1968). De Gaulle décide la sortie de l'otan, tout en maintenant son adhésion au pacte Atlantique. Il met en cause la politique américaine au Vietnam depuis Phnom Penh (Cambodge) et encourage les Québécois à revendiquer leur indépendance. Sous Pompidou, les relations franco-américaines s'améliorent légèrement. - La France est à la recherche de nouveaux partenaires : elle reconnaît la Chine populaire en 1964; de Gaulle amorce avec l'urss une politique de coopération économique que Pompidou poursuivra. Il multiplie les voyages dans le tiers-monde et développe une politique de coopération avec les Etats d'afrique noire. Il mène une politique pro-arabe (approfondie par Pompidou) perceptible dans sa prise de position anti-israélienne en Quelles sont les actions de la France en faveur du Tiers Monde? Quelle place cherche-t-elle à jouer? (aidez-vous de votre livre) La France essaie de maintenir des relations avec anciennes colonies. De Gaulle est le moteur de la coopération avec le Tiers Monde : - sous forme d'accords bilatéraux. - rapprochement avec les pays arabes après 62 et l indépendance de l'algérie ex de la Libye) - ouverture vers d'autres Etats du Tiers Monde pour marquer l'indépendance par rapport aux Etats-Unis et affirmer la puissance française. Par exemple, le renforcement des liens avec l Afrique noire francophone (ex des politiques d aide au développement sous Mitterrand ainsi que la France moteur de la politique Tiers-mondiste de la CEE) B Un des piliers de la construction européenne La France est l un des moteurs de la construction européenne (cf. cours de première pour les détails de la construction de celle-ci : faire une fiche). Connaître la carte 3 p /5

3 1) Lancer la construction européenne a. La France, instigatrice des premières alliances européennes et de l idée d Union : La France est gagnée aux idées de fédération européenne et prend l'initiative d appeler à la création d'une assemblée européenne, qui débouche sur la création du Conseil de l'europe (mai 1949). Robert Schuman et Jean Monnet créent la Communauté européenne du charbon et de l acier (1951), ce qui marque le rôle de leader de la France dans l élaboration d une Europe unie, selon un modèle supranational. René Pleven élabore un plan de Communauté européenne de défense qui comprendrait des bataillons nationaux. Signé en 1952, le plan ne peut être ratifie : les partis politiques français se divisent sur la question du réarmement allemand et, en août 1954, l'assemblée rejette la CED. L'Allemagne est cependant acceptée par la France dans l'union de l'europe occidentale (1954) ce qui ouvre la voie à son intégration à l'otan. La crise de Suez est à la confluence entre la politique coloniale française et sa politique européenne; elle convainc la France de la nécessité de relancer la construction européenne et de se doter de l'arme atomique. b. Le rapprochement franco-allemand :doc 1 p. 229 Les experts avaient continué à rechercher une entente après l'échec de la CED pour relancer le processus européen (en particulier, la conférence de Messine de 1955). Suez pousse a un rapprochement franco-allemand, ce qui permet la signature des traités de Rome (mars 1957), créant le marché commun et l Euratom. 2) Poursuivre la construction européenne : Une Europe des Etats et non une entité supranationale : a. La construction de l Europe économique : L'Europe économique s'élabore : la politique agricole commune est mise en place en 1962 et l'union douanière pour les produits industriels est établie en b. «Une Europe des patries» Partisan de «l'europe des patries», de Gaulle s'oppose par deux fois (1963 et 1967) à l'entrée du Royaume-Uni dans le marché commun. En revanche, il signe avec l'allemagne un traité de coopération (1963). En 1965, il pratique la «politique de la chaise vide», en refusant de siéger dans les instances européennes, pour protester contre un projet de fédération européenne. L'élection de Georges Pompidou permet de débloquer la situation à l'égard du Royaume-Uni, mais il maintient la politique gaulliste d'hostilité à une Europe supranationale. 3) Vers l'union européenne : La France est un des piliers de l avancée de l Union Européenne, et ce malgré le non à la constitution européenne. Plusieurs de ses actions l ont montré : - La France est favorable à l'élargissement à quinze de l'europe unie, ainsi que dans l'ouverture aux pays de l'est. - En 1977, le Parlement français accepte l'élection d'un Parlement européen. - Depuis 1979, le pays est intégré au système monétaire européen et a adopté l euro en La France joue un rôle actif dans la signature de l'acte unique européen (1985) et est l'un des fondateurs du traité de Maastricht (1993). - La France a lancé le projet de constitution européenne et le président de la commission chargée de la rédiger était un ancien président français VGE. 3/5

4 III La France d aujourd hui, une puissance planétaire? A Une des plus grandes puissances économiques au monde : Dans le cadre de la mondialisation, la France reste la 5 ème puissance économique au monde. Elle l est des pays du Nord les plus riches. Cependant, elle reste une des puissances marquantes car elle appartient au G8 : le groupe des pays les plus riches de la planète et les plus importants à l échelle de l économie mondiale. 1) Le commerce extérieur de la France a. Une balance commerciale positive Depuis 1992, la balance commerciale de la France est excédentaire. Cette réussite est due aux capacités d'adaptation de la France face à la concurrence mondiale. Elle est aujourd'hui la quatrième puissance exportatrice du monde. Le commerce extérieur représente 25 % du PIB français. b. Les produits échangés Ces échanges sont révélateurs des forces et des faiblesses de l'économie française. Aux côtés des exportations traditionnelles de la France (produits de luxe, vins, produits agroalimentaires pour lesquels elle fait son plus gros chiffre d'affaires), la France vend de plus en plus des produits de haute technologie et de services, dont elle est grâce au tourisme le second exportateur mondial. Elle importe surtout des produits énergétiques dont elle manque (ex. : électricité) 2) La France et ses multinationales : La France reste un des grands investisseurs à l étranger avec de nombreuses entreprises. La France est un des plus grands pourvoyeurs d IDE. Cependant, la France reste une puissance en retrait derrière les Etats-Unis, Le Japon, L Allemagne et le Royaume-Uni. B Une présence culturelle à l échelle du globe 1) Une présence culturelle planétaire. Pour rester une puissance, la France se doit d être présente culturellement dans le monde. Aujourd hui, il y a 12 Millions de francophones dans le monde. Ils sont issus de l'histoire coloniale récente ou passée de la France ou des personnes ayant adhérée à la France avec son image internationale d'une nation cultivée et qui défend la liberté (Révolution, nombre d'écrivains). Mouvements de défense de la francophonie sont très actifs, et encore plus à l'étranger qu'en France. Il y a tout de même des manifestations en métropole depuis le milieu des années 80 : - Francofolies - championnats du monde d'orthographe - Des émissions de télévision dédiée à la francophonie : Questions pour un champion 2) Le rayonnement culturel français. La culture française est entretenue grâce : - bureau d'action linguistique = forme les enseignants de Français langue étrangère - Les lycées français à l étranger qui servent à l éducation des français résident à l étranger, mais aussi à l élite du pays résident. - - Alliances françaises fondées en 1983, gérées par des locaux dont le but est l enseignement du français et de la culture française à l'étranger. Elles concernent 104 pays dans le monde. - Le français est la 2 langue de travail à l'onu avec anglais La culture française dans le monde: - 5ème langue parlée dans le monde et est langue officielle sur tous les continents (39 pays) - 3ème cinéma du monde 4/5

5 - auteurs et certains aspects de l'histoire de France sont enseignés dans de nombreux Etats (enseignement de la Révolution française aux USA) - Français sont connus pour leur goût artistique. - Moyens de propagation : le web (2 langue), une chaîne francophone internationale (TV5) C Un des pays régulateurs des relations internationales? Documents à utiliser : doc 1 p. 231 La France reste aujourd hui une puissance diplomatique de premier plan à cause de plusieurs éléments : - place parmi les 5 membres du conseil de sécurité de l ONU => moyen de pression sur les décisions de l ONU grâce à son droit de veto (cf. guerre en Irak) - Un partenaire diplomatique important avec le monde arabe (cf. guerre au Liban) même si la montée des intégrismes posent le problème du jeu des anciennes alliances avec l ancienne puissance coloniale occidentale - Diffusion des armées et des troupes à l échelle du globe : o sur le territoire national (dans les DOM-TOM qui permettent à la France d être présente sur les 5 continents) o o missions de maintien de la paix dans le cadre d accords bilatéraux : ex Côte d Ivoire missions de maintien de la paix dans le cadre de l Onu : KFOR en ex Yougoslavie (Kosovo), FINUL au Liban. Cependant, la France n est plus maîtresse des décisions du monde : - peut s opposer aux Etats-Unis mais elle n arrive pas à entraîner dans son sillage tous les membres de l UE (cf. guerre en Irak) - la France peut perdre son importance au sein des puissances internationales si l Allemagne et le Japon obtiennent le siège demandé au conseil de sécurité de l ONU. 5/5

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète Capacités Localiser et situer : - le territoire français ultramarin sur un planisphère - les principaux espaces de la francophonie

Plus en détail

La construction européenne depuis 1945

La construction européenne depuis 1945 Term L, histoire-géographie LMA, 2012-2013 Thème 4 Les échelles de gouvernement dans le monde de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours Question 2 L échelle continentale Cours La construction

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

L Europe en un coup d oeil

L Europe en un coup d oeil L Europe en un coup d oeil Qu est-ce que l Union européenne? Quels sont ses objectifs? Son bilan jusqu'ici? L EUROPE ET SES SYMBOLES Le drapeau européen L hymne européen La devise de l Union européenne

Plus en détail

Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe. Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde

Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe. Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde Les premières cartes sont celles de navigation de la mer Méditerranée, elles sont très approximatives car la

Plus en détail

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud 5.1.1 Définir : autodétermination, colonialisme, loi sur l indépendance de l Inde, apartheid, Congrès national africain. (c) Autodétermination: La détermination

Plus en détail

CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE

CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE 1948 7-11 mai Congrès de La Haye : plus de mille délégués venus d'une vingtaine de pays européens discutent de nouvelles formes de coopération en Europe. Ils se

Plus en détail

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Introduction : Etats-Unis Royaume-Uni France Allemagne Japon 500 450 400 350 300 250 200 150 100 50 0 1820 1850 1870 1890 1910 Document 1 : Croissance

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de Terminales ES/L Florian NICOLAS L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Le redressement de l Afrique, auteur inconnu Source : www.cemcis.org (DR) Comment traiter la séquence?

Plus en détail

Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies

Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies 1946 Discours de Churchill à Fulton 1947 Proclamation de la doctrine Truman Création du Kominform Élaboration

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL NOVEMBRE 2013 COMMERCE INTERNATIONAL AQUITAINE Enquête auprès des entreprises exportatrices aquitaines LES EXPORTATEURS AQUITAINS : QUI SONTILS? Présentation de l échantillon Ce document présente une synthèse

Plus en détail

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A.

Réponses : Culture générale. Sport et Culture. Citoyenneté. Histoire et géographie. 1/ B. D une princesse de légende grecque. 1/ A. Réponses : Culture générale Sport et Culture 1/ A. la force 2/ B. 25 pays membres 3/ B. 12 4/ C. L Ode à la joie, de Beethoven 5/ A. en 1957 1/ B. D une princesse de légende grecque 2/ A. autrichien 3/

Plus en détail

WORKING PAPER L'EUROPE, L'AERONAUTIQUE ET L'ESPACE N 13-2008 INSTITUT EUROPEEN DES RELATIONS INTERNATIONALES ACADEMIA DIPLOMATICA EUROPAEA

WORKING PAPER L'EUROPE, L'AERONAUTIQUE ET L'ESPACE N 13-2008 INSTITUT EUROPEEN DES RELATIONS INTERNATIONALES ACADEMIA DIPLOMATICA EUROPAEA WORKING PAPER N 13-2008 L'EUROPE, L'AERONAUTIQUE ET L'ESPACE INSTITUT EUROPEEN DES RELATIONS INTERNATIONALES ACADEMIA DIPLOMATICA EUROPAEA 1 Academia Diplomatica Europaea WORKING PAPER N 13 2008 CONFERENCE

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites d admissibilité des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

La France dans le monde.

La France dans le monde. La France dans le monde. Géographie : Thème III La France dans le monde. A. Partie obligatoire : La présence de la France dans le monde. (3/4h) I. Les Héritages Séance n 21 les territoires ultramarins

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE DKHISSI SAID

LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE DKHISSI SAID LA CONCURRENCE INTERNATIONALE EN AFRIQUE 1 DKHISSI SAID PLAN I. Introduction 23/02/2011 II. Enjeux de la concurrence internationale en Afrique III. Internationalisation de la concurrence IV. Globalisation

Plus en détail

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs

Plus en détail

Fiche de travail : L Union Européenne.

Fiche de travail : L Union Européenne. Fiche de travail : L Union Européenne. Cette fiche de travail est à compléter en partie à partir du logiciel «Europe et UE» disponible sur le site Internet dans le chapitre de Géo intitulé «L Union Européenne».

Plus en détail

L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE

L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE Pacte de stabilité et de croissance Sommet de La Haye Commission parlementaire ECON Commission parlementaire CRIS BCE SEBC Comité économique et financier L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE Acte unique européen

Plus en détail

Les relations entre le Canada/Québec et l'asean

Les relations entre le Canada/Québec et l'asean Les relations entre le Canada/Québec et l'asean Coffi Dieudonné ASSOUVI Vincent GAGNON-LEFEBVRE Josée-Anne LABRIE Victor SANCHEZ-LOPEZ ETI-7013 Séminaire pluridisciplinaire sur l Asie Plan de la présentation

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres?

Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres? Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres? Eléments de réflexion dans le cadre du projet de loi N 151 visant à ratifier le Protocole de Londres proposés par

Plus en détail

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour:

Légende: Source: Copyright: URL: Date de dernière mise à jour: Recommandations du Conseil des ministres de l UEO pour le renforcement des capacités pour les opérations de gestion de crise (Luxembourg, 22 et 23 novembre 1999) Légende: Afin d évaluer les besoins européens

Plus en détail

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE Problématique : Quelles sont, en Amérique, les différentes sphères d'influence des États- Unis? Comment les États-Unis parviennent-ils à organiser la mondialisation à leur profit? I - DE LA SUPERPUISSANCE

Plus en détail

Les mécanismes du règlement pacifiques des différends

Les mécanismes du règlement pacifiques des différends UNIVERSITE HASSAN II Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales - Mohammedia - Les mécanismes du règlement pacifiques des différends Préparé par: KASBI Hasnaa SALMI Mariem FETH Mouad INTRODUCTION

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société?

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? L apport de la loi Veil L avortement avant la loi Veil La loi Veil en bref L avortement, interdit

Plus en détail

Vers la fin du couple franco allemand?

Vers la fin du couple franco allemand? Vers la fin du couple franco allemand? Propos introductif Compte rendu de la conférence 6 décembre 2011 Si l intitulé de la conférence est un brin provocateur, force est de constater que le couple franco

Plus en détail

LA FRANCE DANS LA CRISE DU KOSOVO : COHABITATION ET PROCESSUS DÉCISIONNEL. Hélène TOURARD (*)

LA FRANCE DANS LA CRISE DU KOSOVO : COHABITATION ET PROCESSUS DÉCISIONNEL. Hélène TOURARD (*) LA FRANCE DANS LA CRISE DU KOSOVO : COHABITATION ET PROCESSUS DÉCISIONNEL par Hélène TOURARD (*) L intervention armée au Kosovo a soulevé de nombreuses interrogations relatives aux moyens dont dispose

Plus en détail

GEOGRAPHIE N 18 CM2 La langue française dans le monde, dont le Liban

GEOGRAPHIE N 18 CM2 La langue française dans le monde, dont le Liban Idées directrices Repères géographiques Vocabulaire à retenir Compétences spécifiques Dans cette séquence, l élève apprend que la langue française est présente dans de nombreux pays du monde, et en particulier

Plus en détail

Irlande un modèle européen

Irlande un modèle européen Irlande un modèle européen Surnommée le "Tigre Celtique", l'irlande est un petit pays périphérique qui doit sa réussite économique en partie à la construction européenne. Va-t-il servir de modèle aux nouveaux

Plus en détail

5 fiches disponibles :

5 fiches disponibles : RÉVISER LE BEP - MÉMENTO HISTOIRE 5 fiches disponibles : I] La France : l'évolution économique depuis 1945 II] La France : les transformations de la vie quotidienne depuis 1945 III] La France : les transformations

Plus en détail

Convention sur le régime international des voies ferrées

Convention sur le régime international des voies ferrées Texte original Convention sur le régime international des voies ferrées 0.742.101 Conclue à Genève le 9 décembre 1923 Approuvée par l Assemblée fédérale le 28 septembre 1926 1 Instrument de ratification

Plus en détail

La France dans le Monde

La France dans le Monde La France dans le Monde http://www.ina.fr/politique/politiqueinternationale/video/2227372001005/d iscours-villepin-powell-a-onu.fr.html Ville d Hangzhou en Chine En quoi la France est-elle une puissance

Plus en détail

À la recherche de la sécurité collective, "conciliation, arbitrage, paix"

À la recherche de la sécurité collective, conciliation, arbitrage, paix À la recherche de la sécurité collective, "conciliation, arbitrage, paix" Après 1925 et le règlement du problème des réparations allemandes, avec également le retour de la prospérité économique, c'est

Plus en détail

Petit guide de l euro

Petit guide de l euro Commission européenne Petit guide de l euro Affaires économiques et financières À propos de l euro L euro est né en 1999: il est apparu d abord sur les fiches de paie et les factures. Le 1 er janvier 2002,

Plus en détail

études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~

études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~ études de cas sur le financement chinois en Afrique ~dzifa kpetigo~ 1 QUELQUES préoccupations du consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) www.icafrica.org ; www.afdb.org La mission de l ICA:

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Les procédures de prise de décision au niveau européen

Les procédures de prise de décision au niveau européen Les procédures de prise de décision au niveau européen Introduction L Union européenne s est édifiée suivant un modèle original et unique dans l Histoire, au centre duquel se trouvent trois institutions

Plus en détail

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions En l espace d une vingtaine d années, l héritage des surplus de stocks d armes héritées de la Guerre Froide, l arrivée

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... 9

SOMMAIRE. Introduction... 9 SOMMAIRE Introduction............................................ 9 Chapitre 1 : Pourquoi les BRIC peuvent-ils être qualifiés de «pays émergents»?...................... 11 1. Qu est-ce qu un pays émergent?........................

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS HTTP://WWW.BASELYNE.NET A AFFRONTEMENT DES DEUX BLOCS Les 2 blocs et les grandes crises, 1960-1975 Explosions ou premiers engins opérationnels

Plus en détail

LA TRAÇABILITÉ SOCIALE SYNDICAT CFTC TRAÇABILITÉ SOCIALE : EXIGEZ LA QUALITE CFTC

LA TRAÇABILITÉ SOCIALE SYNDICAT CFTC TRAÇABILITÉ SOCIALE : EXIGEZ LA QUALITE CFTC LA TRAÇABILITÉ SOCIALE SYNDICAT CFTC TRAÇABILITÉ SOCIALE : EXIGEZ LA QUALITE CFTC Manifeste de la CFTC pour la mise en œuvre d un label «Traçabilité Sociale» Confirmant que la France souhaite toujours

Plus en détail

119 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 13-15.10.2008

119 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 13-15.10.2008 119 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 13-15.10.2008 Assemblée A/119/2-P.3 Point 2 11 octobre 2008 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT D'URGENCE

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE PRIMAIRES

DOSSIER PÉDAGOGIQUE PRIMAIRES DOSSIER PÉDAGOGIQUE PRIMAIRES THÈME 1 : LA CRÉATION EUROPÉENNE L HISTOIRE DE LA CRÉATION EUROPÉENNE L acte fondateur de la construction européenne Le 9 mai 1950, Robert Schuman, ministre français des Affaires

Plus en détail

La France, le G20 et les "Pays émergents" - un nouvel équilibre des pouvoirs?

La France, le G20 et les Pays émergents - un nouvel équilibre des pouvoirs? DOCUMENT DE TRAVAIL La France, le G20 et les "Pays émergents" - un nouvel équilibre des pouvoirs? Le 24 janvier, la France succède officiellement à la Corée du Sud à la présidence du G20 - qu'elle assumera

Plus en détail

Discours de Richard Coudenhove-Kalergi sur la mission européenne de l'autriche (Vienne, 5 septembre 1956)

Discours de Richard Coudenhove-Kalergi sur la mission européenne de l'autriche (Vienne, 5 septembre 1956) Discours de Richard Coudenhove-Kalergi sur la mission européenne de l'autriche (Vienne, 5 septembre 1956) Légende: Le 5 septembre 1956, à l'occasion de la tenue à Vienne de la conférence annuelle du conseil

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

Fonds monétaire international

Fonds monétaire international Fonds monétaire international Le Fonds monétaire international (FMI) a été créé en juillet 1944 lors d une conférence internationale organisée à Bretton Woods dans l Etat du New Hampshire aux Etats-Unis.

Plus en détail

LE REGIME ALLEMAND DE CROISSANCE TIREE PAR

LE REGIME ALLEMAND DE CROISSANCE TIREE PAR LE REGIME ALLEMAND DE CROISSANCE TIREE PAR L EXPORTATION : VERS UNE REMISE EN CAUSE DURABLE? Rémi Lallement* L actuelle crise économique et financière, qui affecte particulièrement les pays les plus dépendants

Plus en détail

Le concept de concurrence dans l Union européenne : origines, contenu, devenir

Le concept de concurrence dans l Union européenne : origines, contenu, devenir Colloque EUROPA Limoges 21 novembre 2014 La concurrence non faussée au sein de l Union : Peut-on évoluer vers une concurrence équitable en Europe? Le concept de concurrence dans l Union européenne : origines,

Plus en détail

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)*

Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (Ce texte remplace celui classé précédemment sous le même numéro de cote.) ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (OMPI) Traité de l OMPI sur le droit d auteur (WCT)* (adopté à Genève le

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 3: Quelle est la place de l'union Européenne dans l'économie globale? Être capable de définir Notions à acquérir

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

L accord Etats-Unis-Brésil du 5 avril : que signifie-t-il pour le Brésil, les Etats- Unis, le système commercial multilatéral et les pays africains?

L accord Etats-Unis-Brésil du 5 avril : que signifie-t-il pour le Brésil, les Etats- Unis, le système commercial multilatéral et les pays africains? Note d information n 85 NOUVELLES SUR LE COTON 12 avril 2010 L accord Etats-Unis-Brésil du 5 avril : que signifie-t-il pour le Brésil, les Etats- Unis, le système commercial multilatéral et les pays africains?

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 23 MARS 2011 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

L ONU, une tribune pour la politique gaullienne?

L ONU, une tribune pour la politique gaullienne? L ONU, une tribune pour la politique gaullienne? Maurice Vaïsse 1 L image classique des relations entre de Gaulle et l ONU est celle d une hostilité radicale. Cette image n est pas fausse, mais elle est

Plus en détail

Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe

Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe Texte original Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe 0.142.103 Conclu à Paris le 13 décembre 1957 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 avril 2010 N 1 LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE Le Centre Sud a publié un rapport qui analyse les faiblesses et les

Plus en détail

MARS 2007. Synthèse. Jean-Pierre Maulny : directeur-adjoint Sylvie Matelly : chercheur Fabio Liberti : chercheur

MARS 2007. Synthèse. Jean-Pierre Maulny : directeur-adjoint Sylvie Matelly : chercheur Fabio Liberti : chercheur «Les perspectives de coopération (nationale, européenne) et d interarmisation de l outil de défense : quels partages capacitaires possibles et quelles conséquences pour l armée de terre?» Jean-Pierre Maulny

Plus en détail

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

L EUROPE : ASPECTS POLITIQUES ET ECONOMIQUES. Yann Giraud Cours de culture générale Université de Cergy-Pontoise

L EUROPE : ASPECTS POLITIQUES ET ECONOMIQUES. Yann Giraud Cours de culture générale Université de Cergy-Pontoise 1 L EUROPE : ASPECTS POLITIQUES ET ECONOMIQUES Yann Giraud Cours de culture générale Université de Cergy-Pontoise 2 La crise de l Europe 3 Crise économique 25,7 millions de chômeurs (10,5% de la p.a.)

Plus en détail

Comprendre le Maroc 13

Comprendre le Maroc 13 Préface.......................................................................... 5 Comprendre le Maroc 13 Repères essentiels........................................................ 15 Territoire et ressources....................................................

Plus en détail

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE 78 Diplomatie Le domaine fonctionnel Diplomatie regroupe les emplois concourant à la définition et à la mise en œuvre de l action extérieure de la France, ainsi que ceux relatifs aux affaires consulaires

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948

Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948 CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 28 avril 2015 Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948 Table des matières 1 Les débuts de la construction européenne 3 1.1 Un projet

Plus en détail

Les Etats-Unis dans la mondialisation

Les Etats-Unis dans la mondialisation Les Etats-Unis dans la mondialisation Quels rôle et place les Etats-Unis tiennent-ils dans la mondialisation? I- Au centre de l économie mondiale. 1) La première puissance économique mondiale : p. 295

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore IMD World Competitiveness Yearbook 2007 La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore Selon le World Competitiveness Yearbook 2007, publié par l institut suisse IMD (International Institute

Plus en détail

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième La sécurité et la défense La sensibilité : soi et les autres Objectifs de formation : Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments

Plus en détail

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle L Europe dans le monde au XVIIIe siècle Problématique Les colonies et les échanges mondiaux, fondements de la puissance européenne? ETUDE DE CAS: BORDEAUX, PORT ACTIF DU COMMERCE MONDIAL Situer Bordeaux

Plus en détail

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous

Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de l homme pour tous Nations Unies A/59/2005/Add.1 Assemblée générale Distr. générale 23 mai 2005 Français Original: anglais Cinquante-neuvième session Points 45 et 55 de l ordre du jour Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016. 21 mars 15 avril

DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016. 21 mars 15 avril DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016 21 mars 15 avril COALITION 2016 L exercice «Coalition» valide, chaque année, la formation des stagiaires de l Ecole de guerre à la planification et à la conduite d une

Plus en détail

Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges

Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges (objet : réunion du GNFE de l OMC du 10 au 14 décembre 2007) Remarque : Le Secrétariat

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg 90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg (Jean-Marie WOEHRLING, Secrétaire Général) Mesdames et Messieurs les délégués, Il y a 90 ans (à quelques jours près), le 21 juin 1920

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Les Etats-Unis et l'ascension de l'extrême-orient depuis 1945

Les Etats-Unis et l'ascension de l'extrême-orient depuis 1945 Jacques HERSH Les Etats-Unis et l'ascension de l'extrême-orient depuis 1945 Les dilemmes de l'économie politique internationale de l'après-guerre Éditions L'Harmattan 5-7,rue de l'école-polytechnique 75005

Plus en détail

3. L ORIGINALITE DU MODELE AMERICAIN Étude du film «The patriot»

3. L ORIGINALITE DU MODELE AMERICAIN Étude du film «The patriot» 3. L ORIGINALITE DU MODELE AMERICAIN Étude du film «The patriot» Problème : quelle est l originalité de la lutte menée par les Américains contre l absolutisme royal? En quoi le modèle de régime politique

Plus en détail

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir Déclaration franco-grecque Partenariat stratégique pour l avenir A l invitation du Président de la République hellénique, le Président de la République française a effectué une visite officielle en Grèce

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

Liste des notes. 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire.

Liste des notes. 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire. Liste des notes 1. Le consommateur est lui-même un acteur mais il peut être mieux placé au sein de l analyse de la demande alimentaire. 2. Par exemple, le fonctionnement des marchés obéit à des réglementations

Plus en détail

LA FRANCE DANS LE MONDE

LA FRANCE DANS LE MONDE LA FRANCE DANS LE MONDE Vocabulaire : Francophonie: l'ensemble des aires et réseaux de langue française, organisé en une communauté des États francophones. L'Agence de coopération culturelle et technique

Plus en détail

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE

CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE PRISE DE POSITION CHARTE SOCIALE EUROPÉENNE Le 2 juillet 2014, le Conseil fédéral a approuvé un rapport sur la Charte sociale européenne révisée (CSE). Le rapport conclut que, d un point de vue juridique,

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1225128L/Bleue-1 ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord :

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1225128L/Bleue-1 ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord euro-méditerranéen relatif aux services aériens entre l Union européenne et ses Etats membres,

Plus en détail