Consultation publique. Invitation à formuler des commentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultation publique. Invitation à formuler des commentaires"

Transcription

1

2 Consultation publique Le gouvernement du Canada dirige l élaboration d une stratégie nationale en matière de littératie financière, en vue de renforcer les connaissances, les compétences et la confiance que possèdent les Canadiens pour prendre des décisions financières éclairées tout au long de leur vie. Ce processus de consultation publique vise à recueillir les points de vue des intervenants concernés alors que nous travaillons à élaborer une stratégie nationale pour la littératie financière. Nous vous saurions gré de nous transmettre vos commentaires sur les questions que nous posons dans le présent document, en précisant si vous répondez au nom d un organisme ou à titre personnel. Invitation à formuler des commentaires Nous encourageons les lecteurs à nous transmettre leurs commentaires par voie électronique d ici le 31 décembre 2014 à l adresse Vous pouvez aussi envoyer vos commentaires par écrit avant cette date à l adresse suivante : Madame Jane Rooney Chef du développement de la littératie financière Agence de la consommation en matière financière du Canada 427, avenue Laurier Ouest, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1R 1B9 Télécopieur : ATS : / En soumettant des commentaires en réponse au présent document, vous consentez à ce que la totalité ou une partie de ces commentaires soient rendus publics et affichés sur le site Web de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC). Lorsqu il y a lieu, les commentaires soumis pourront être révisés pour en retirer l information de nature délicate. Si vous affichez la totalité ou une partie de vos commentaires sur un site Web, vous appartenant ou non, vous consentez à ce que ceux-ci soient publiés en tout ou en partie sur le site Web de l ACFC ou à ce qu un lien pour accéder à votre site soit fourni. L ACFC pourrait vouloir citer vos commentaires ou les résumer dans ses documents publics, et les afficher en tout ou en partie sur son site Web. Veuillez indiquer clairement si vous souhaitez que l ACFC : ne divulgue pas votre identité lorsqu elle affiche, résume ou cite vos commentaires; ne divulgue pas vos commentaires, en tout ou en partie, dans ses documents publics. Une fois reçus par l ACFC, tous les commentaires seront assujettis à la Loi sur l accès à l information et pourraient être communiqués conformément à ses dispositions. Divers moyens sont proposés pour faire participer les Canadiens et les organismes à l élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie nationale :, nommée par le gouvernement du Canada en avril 2014, travaille avec les organismes et les personnes intéressés pour discuter des activités liées à la littératie financière et en assurer la coordination. Un Comité directeur national sur la littératie financière a été mis sur pied. Il réunit des experts et des dirigeants d organismes qui participent à l élaboration et participeront à la mise en œuvre de la stratégie nationale et noueront le dialogue avec un large public en vue de contribuer à l atteinte des buts et des objectifs de la stratégie.

3 Table des matières Introduction... 2 Processus de consultation... 2 Question générale sur le document de consultation... 3 Jeunes Canadiens... 4 But 1 : Donner aux jeunes Canadiens les renseignements dont ils ont besoin pour gérer leur argent à des moments clés tout au long de leur vie... 5 Questions... 6 But 2 : Inciter les jeunes Canadiens à établir des objectifs financiers, à épargner et à planifier leur avenir financier... 7 Questions... 7 But 3 : Promouvoir les pratiques qui contribuent au bien-être financier et à la protection contre les risques financiers... 8 Questions... 8 Adultes... 9 But 1 : Améliorer les compétences et les comportements des Canadiens adultes liés à la gestion de l argent Questions But 2 : Inciter davantage d adultes à se fixer des objectifs financiers, à épargner et à planifier leur avenir financier Questions But 3 : Encourager l apprentissage tout au long de la vie pour que les Canadiens puissent prendre des décisions financières éclairées à mesure que leur situation personnelle évolue Questions But 4 : Promouvoir les pratiques qui contribuent au bien-être financier et à la protection contre les risques financiers Questions Mesure des progrès Questions au sujet de la mesure des progrès

4 Introduction «La littératie financière est une priorité de votre gouvernement fédéral. Nous voulons que les Canadiens de tous les âges, à toutes les étapes de leur vie, disposent des compétences nécessaires pour faire des choix financiers éclairés qui servent leurs intérêts.» L honorable Kevin Sorenson, ministre d État (Finances) «J aimerais que l expression«littératie financière» soit comprise par tous et que tous les Canadiens prennent conscience de son importance et soient capables d accéder aux bonnes ressources lorsqu ils en ont besoin à divers moments de leur vie.» Jane Rooney, chef du développement de la littératie financière La littératie financière, c est le fait de disposer des connaissances, des compétences et de la confiance en soi nécessaires pour prendre des décisions financières responsables. Il s agit là d une compétence de vie essentielle pour tous les Canadiens, quel que soit leur âge ou leur situation financière. Les Canadiens doivent faire face à un environnement économique et financier en constante évolution qui s accompagne de choix financiers et de décisions de plus en plus complexes. Ils doivent, entre autres, gérer leur argent au quotidien, planifier pour l avenir, prendre des décisions financières éclairées lorsque leur situation change et se protéger des risques. Pour les Canadiens de tous les âges, l intégration de connaissances et de compétences en matière financière dans leur vie au quotidien peut avoir une incidence profonde sur leur bien-être financier. Élaboration d une stratégie nationale L amélioration du niveau de littératie financière des Canadiens est un projet à long terme qui nécessitera la participation de divers intervenants. Le gouvernement du Canada a fait de la littératie financière l une de ses priorités. Il a déjà donné suite à plusieurs des recommandations formulées par le Groupe de travail sur la littératie financière. La chef du développement de la littératie financière a été nommée pour faciliter la coordination des initiatives dans le domaine de la littératie financière partout au pays et faire en sorte qu on en tire le plein potentiel et jouit pour ce faire du soutien d un nouveau Comité directeur national sur la littératie financière. Le gouvernement a aussi augmenté ses investissements dans les programmes de littératie financière. Grâce au soutien du Comité directeur national et au moyen de consultations auprès des citoyens canadiens et des groupes intéressés, le gouvernement élabore une stratégie nationale pour la littératie financière. Processus de consultation Dans le cadre de l élaboration de la stratégie nationale, le gouvernement veut s assurer que celle-ci sera inclusive, pertinente et accessible pour tous les Canadiens, et qu elle tienne compte des moyens de satisfaire les besoins de ceux qui pourraient éprouver des difficultés différentes sur le plan de la littératie financière. Pour y parvenir, nous avons tenu des consultations à l échelle nationale sur la littératie financière des aînés au printemps 2

5 2014. Des consultations auprès des intervenants et des consultations en ligne se déroulent actuellement. Ces consultations portent sur les groupes prioritaires, dont les Canadiens à faible revenu, les Autochtones, les personnes handicapées et les nouveaux arrivants au Canada. Au cours de cette dernière phase de consultation, nous nous pencherons sur les enfants, les jeunes et les adultes pour comprendre comment ils pourraient bénéficier d une amélioration de leur niveau de littératie financière. Nous vous invitons à nous présenter vos commentaires et à répondre aux questions qui se trouvent tout au long du présent document de consultation. Les commentaires et suggestions recueillis au cours des trois phases de consultation contribueront à l élaboration d une stratégie nationale pour la littératie financière qui répondra aux besoins de tous les Canadiens. Le processus contribuera à favoriser la coopération et la collaboration et à trouver des moyens de tirer parti de la somme considérable de travail qui se fait déjà. Vous pouvez voir une liste de nombreux documents et ressources dans le domaine de la littératie financière offerts par des organismes de tout le pays, dans la base de données interactive des ressources en littératie financière qui se trouve sur le site Web de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC). En outre, le mois de novembre est le Mois de la littératie financière et de nombreuses activités auront lieu partout au Canada pour faire connaître l importance de la littératie financière et aider les Canadiens à accroître leurs compétences et leurs connaissances dans ce domaine. Nous encourageons les intervenants à indiquer les domaines dans lesquels ils peuvent apporter leur concours de la façon la plus efficace, y compris des mesures concrètes qu ils prendront pour contribuer à l atteinte des buts et des objectifs, une fois qu ils auront été établis de façon définitive. Buts Le cadre proposé dans les pages qui suivent a pour but de promouvoir une culture du bien-être financier en aidant les Canadiens à accroître leurs compétences en matière financière et à mieux comprendre les questions d argent. Nous y proposons les buts suivants : Renforcer et améliorer les connaissances, les compétences et les comportements liés à la gestion de l argent. Inciter les Canadiens à se fixer des objectifs financiers, à épargner et à planifier leur avenir financier. Question générale sur le document de consultation : Encourager l apprentissage continu tout au long de la vie pour que les Canadiens puissent prendre des décisions financières éclairées lorsque leur situation change. Promouvoir les pratiques qui contribuent au bienêtre financier et permettent de se protéger contre les risques. 1. Les buts proposés sont-ils les bons? Si vous proposez de les modifier, veuillez indiquer et expliquer les changements que vous proposeriez pour a) les jeunes Canadiens ou b) les adultes. 3

6 Jeunes Canadiens «Nous reconnaissons que, à l avenir, les jeunes porteront de plus en plus le fardeau des décisions financières et auront besoin de davantage de compétences financières que les membres des générations précédentes pour surmonter les difficultés de l environnement financier complexe dans lequel ils vivront. 1» Énoncé de politique des ministres des Finances de l APEC, 2012 Le paysage actuel de la littératie financière Les Canadiens de moins de 25 ans sont exposés à un nombre et à un éventail d expériences financières et de pressions financières plus grands que jamais auparavant. Ils sont aussi confrontés à de nombreux produits et services financiers d un genre nouveau comme les paiements et les services bancaires mobiles. Leur relation à l argent, notamment par le crédit, les opérations de débit et les contrats de téléphonie mobile, commence à un plus jeune âge que pour les générations précédentes. Les jeunes peuvent faire des achats en ligne et ont des applications et d autres tentations de consommer littéralement à portée de la main. Certains occupent des emplois à temps partiel. Bon nombre d entre eux réalisent des études postsecondaires et peuvent s endetter pour ce faire. Diverses études ont montré que de nombreux jeunes Canadiens ne disposent pas des compétences nécessaires pour s orienter dans le monde complexe de la prise de décisions financières. Une étude de 2011 sur la littératie financière des jeunes, publiée par l Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA), a permis de constater que, malgré le fait que les jeunes de 16 à 18 ans étaient relativement sûrs de disposer des connaissances, des compétences et de la discipline nécessaires pour effectuer des tâches liées à la gestion de l argent, un moindre nombre en étaient absolument certains. Moins de la moitié d entre eux étaient convaincus d avoir la capacité d établir un budget (36 %), de s y tenir (33 %), de limiter leurs dépenses (39 %) ou d utiliser les cartes de crédit de façon responsable (48 %) 2. Les jeunes ne développent pas automatiquement de bonnes compétences de gestion de l argent : ils doivent les acquérir à la maison, à l école ou ailleurs. Le plus tôt est bien sûr le mieux, pour qu ils puissent prendre de bonnes habitudes, apprendre à évaluer correctement les questions financières, éviter les erreurs coûteuses et être mieux outillés pour prendre leur propre avenir financier en mains. Initiatives en cours Heureusement, il y a un nombre toujours croissant de personnes, d institutions et d organismes des secteurs privé et sans but lucratif au Canada qui travaillent à accroître les connaissances en matière financière de la prochaine génération. Citons à cet égard les écoles, les enseignants, les parents, les gouvernements, le secteur des services financiers et les organismes communautaires. 1 Énoncé de politique des ministres des Finances de l APEC, réunion des ministres des Finances de l APEC 2012 Littératie et éducation financières. http ://www.apec.org/meeting-papers/ministerial-statements/finance/2012_finance/annex.aspx. [en anglais seulement] 2 Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA), Étude 2011 de l ICCA sur la littératie financière chez les jeunes Rapport sommaire, le 28 septembre 2011, http ://www.icca.ca/a-propos-de-licca/mediatheque/item52895.pdf 4

7 Voici quelques exemples de leurs efforts : Les enseignants de partout au pays font de l éducation en matière financière de diverses façons. Bon nombre de provinces et de territoires ont intégré la littératie financière dans leur programme d enseignement ou sont en voie de le faire. La Fondation canadienne d éducation économique, aidée par BMO Groupe Financier, a lancé la Journée «Parlons argent avec nos enfants». Cette activité nationale, qui se tient chaque année en avril, permet d offrir aux familles ainsi qu aux enseignants des ressources pour amorcer et poursuivre des discussions sur l argent. Le programme Dollars with Sense de l organisme Junior Achievement donne aux élèves du premier cycle du secondaire l occasion d acquérir des compétences de gestion de leur argent et les met au défi d appliquer ces notions dans leur propre vie. Ce programme démontre comment les étudiants peuvent gérer financièrement les changements d orientation de leur carrière et les changements de cap dans leur vie. Le séminaire Votre argent de l Association des banquiers canadiens est présenté par plus de 600 banquiers bénévoles de tout le pays et plus de étudiants y ont participé à ce jour. Le séminaire a été mis au point en partenariat avec l ACFC. Le programme Faites que ça compte de la Commission des valeurs mobilières du Manitoba, dont la promotion est assurée par Autorités canadiennes en valeurs mobilières et l ACFC, aide les enseignants et les parents à enseigner des leçons financières aux enfants. Enactus Memorial, une organisation étudiante bénévole de l Université Memorial, et la Newfoundland and Labrador Credit Union ont lancé l application de suivi des dépenses FYI Expense Tracker App, une application mobile gratuite qui permet d offrir du contenu en littératie financière dans un format facile à utiliser. Le Mouvement Desjardins du Québec a créé une section pour les jeunes sur son site Web. La section Préparer l avenir : les jeunes et la finance regroupe du contenu éducatif s adressant aux parents et aux enseignants. But 1 : Donner aux jeunes Canadiens les renseignements dont ils ont besoin pour gérer leur argent à des moments clés tout au long de leur vie Les enfants peuvent apprendre à gérer leur argent et à le dépenser judicieusement en apprenant d abord la différence entre leurs besoins et leurs désirs et en comprenant les incidences des décisions qu ils prennent. Un peu plus tard, ils pourront apprendre à créer un budget pour les aider à voir clairement tous leurs revenus et toutes leurs dépenses et obtenir un aperçu de leur propre situation financière. C est alors pour eux l occasion d apprendre à épargner et d explorer d autres possibilités de gagner un revenu, par exemple en trouvant un emploi à temps partiel ou en démarrant leur propre entreprise. S ils comptent réaliser des études postsecondaires ou suivre une formation, ils peuvent examiner les possibilités de présenter une demande de bourse et d épargner au moyen d un compte bancaire, d un régime enregistré d épargne-études ou d autres instruments. Dans le cadre du processus de consultation, nous espérons trouver et faire connaître des moyens efficaces d intéresser durablement les jeunes Canadiens à se familiariser avec les questions financières et inciter les intervenants à enseigner les compétences essentielles en matière de littératie financière. En soulignant l importance de la littératie financière, nous pouvons diriger les jeunes Canadiens, leurs parents et d autres intervenants vers des renseignements financiers pertinents et objectifs offerts par les gouvernements, les entreprises et les organismes sans but lucratif pour encourager l apprentissage continu tout au long de la vie. 5

8 Objectifs Encourager les enfants et les jeunes à distinguer leurs besoins de leurs désirs, à établir des priorités et à reconnaître l utilité de reporter des achats maintenant pour pouvoir atteindre leurs objectifs pour l avenir. Identifier, développer et diffuser des pratiques efficaces de communication avec les jeunes Initiatives possibles travaillera avec des organismes de parents et des experts du milieu de l éducation et du secteur communautaire pour déterminer les principaux «moments propices à l apprentissage» pour les enfants, de l âge préscolaire à l âge du secondaire, en ce qui concerne l éducation financière. La chef de la littératie financière et les membres du Comité directeur national sur la littératie financière soutiendront les efforts des parents en vue de s investir davantage dans l enseignement des questions financières à leurs enfants. et les membres du Comité directeur national sur la littératie financière examineront et mettront en commun les pratiques exemplaires pour ce qui est Canadiens au sujet des questions financières, qui permettent de les intéresser et de les inciter à agir. Encourager les fournisseurs de produits et services financiers à élaborer des outils d information financière que les jeunes Canadiens trouvent attrayants et faciles d accès. d inciter les enfants à réfléchir à la gestion de leur argent et à apprendre à gérer leurs finances d une façon divertissante et accessible, par exemple par le truchement de jeux et de concours. On encouragera le secteur financier et les autres intervenants concernés à mettre au point des produits pour les enfants et les jeunes qui soient faciles d accès et faciles à comprendre, qui les encourageront à gérer leur argent de manière responsable. La chef de la littératie financière étudiera la possibilité de collaborer avec des leaders d opinion ou des modèles pour les jeunes Canadiens afin d inciter ces derniers à renforcer leurs connaissances et leurs compétences financières. Questions : 1. Connaissez-vous des programmes ou des services qui aident efficacement les enfants et les jeunes à apprendre à gérer leur argent et qui pourraient être partagés avec d autres groupes? 2. Comment pouvons-nous inciter les parents à s investir davantage dans l enseignement des questions financières à leurs enfants? 3. Pouvez-vous donner des exemples de types de documents, d outils, de renseignements, de programmes et de services que vous aimeriez voir offerts pour aider les jeunes Canadiens à mieux gérer leur argent? 6

9 But 2 : Inciter les jeunes Canadiens à établir des objectifs financiers, à épargner et à planifier leur avenir financier En s appuyant sur les connaissances qu ils ont acquises sur l argent, les jeunes peuvent se préparer pour assurer leur réussite en apprenant comment dresser des plans pour atteindre des objectifs à court et à long terme. Que ce soit pour l achat de billets de concert, d un téléphone cellulaire, d un ordinateur ou d une automobile, ou pour se préparer en vue d études postsecondaires ou d une autre formation, Objectifs Mieux faire connaître les ressources en littératie financière offertes aux jeunes Canadiens et en accroître la disponibilité afin d aider ces derniers à participer à leur apprentissage de la planification et de l établissement d objectifs d épargne. Initiatives possibles On encouragera les intervenants qui offrent des programmes et des services aux jeunes à souligner l importance de la planification et de l établissement d objectifs. On nouera le dialogue avec les conseillers financiers et les autres intervenants pour faire en sorte qu ils élaborent des outils et des ressources de planification financière efficaces et attrayants pour les jeunes Canadiens, y compris des outils et ressources qui pourraient servir à un apprentissage autodidacte. et d autres intervenants feront connaître aux en se fixant des objectifs et en épargnant de l argent pour les atteindre, les enfants et les jeunes peuvent prendre en mains leurs finances tôt dans leur vie. Les jeunes Canadiens peuvent apprendre à connaître les outils et les ressources qui les aideront à mieux gérer leurs finances et à contrôler leurs dépenses et leurs dettes judicieusement. Aider les parents et les mentors à s investir activement pour enseigner aux enfants qu il est nécessaire d épargner et leur montrer comment planifier. parents, aux enseignants et aux personnes qui interagissent avec les jeunes Canadiens, les nombreuses ressources d apprentissage abordables ou gratuites qui sont offertes actuellement dans le domaine de l éducation financière. et les membres du Comité directeur national sur la littératie financière consulteront les parents, les tuteurs, les enseignants et d autres personnes pour déterminer quels types d outils et de ressources sont nécessaires pour aider les jeunes Canadiens à apprendre à planifier. Ces outils et ressources pourraient comprendre des jeux, des concours et des programmes en milieu de travail. Questions : 1. Connaissez-vous des initiatives qui pourraient mettre en valeur des pratiques exemplaires pour ce qui est d aider les jeunes Canadiens à apprendre comment planifier en fonction de leurs objectifs financiers à court et à long terme? 2. Comment pouvons-nous toucher les jeunes Canadiens et les intéresser à l épargne et à la planification? 7

10 But 3 : Promouvoir les pratiques qui contribuent au bien-être financier et à la protection contre les risques financiers À mesure que les enfants et les jeunes passent plus de temps en ligne, ils sont exposés à une publicité plus intense pour des produits et des services auxquels ils peuvent facilement avoir accès s ils possèdent une carte de débit, une carte de crédit ou une carte prépayée. Par conséquent, il existe un risque qu ils dépensent davantage qu ils ne le réalisent. Il est également possible qu ils gèrent leurs opérations bancaires en ligne ou à l aide d un appareil mobile, ce qui signifie que leurs renseignements bancaires pourraient être compromis s ils ne prennent pas les mesures adéquates pour se protéger. S ils apprennent dès le plus jeune âge à limiter la quantité de renseignements personnels qu ils communiquent et Objectifs Mieux faire connaître les ressources offertes pour aider les enfants et les jeunes à repérer les dangers de fraude, d escroquerie et de vol d identité, à s en prémunir et à protéger leurs renseignements bancaires. Initiatives possibles travaillera avec le gouvernement et d autres intervenants pour faire connaître les moyens de déceler et de signaler les cas de fraude, ainsi que de prévenir la fraude. Cette initiative pourrait englober des activités s adressant aux jeunes Canadiens pendant le Mois de la prévention de la fraude, le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité et le Mois de la littératie financière. à protéger la confidentialité de ces renseignements en ligne, ils réduiront leur risque d être victimes d un vol d identité ou d autres utilisations frauduleuses de leurs renseignements personnels. Ils seront probablement mieux outillés pour repérer et éviter les fraudes et les escroqueries financières possibles. De plus, au fur et à mesure qu ils développeront leurs connaissances, leurs compétences et leur confiance en eux-mêmes et qu ils utiliseront leur nouveau savoir-faire pour gérer leur propre argent, les jeunes Canadiens comprendront mieux leurs droits et leurs responsabilités en tant que consommateurs de produits et de services financiers ainsi que le fonctionnement du secteur financier. Promouvoir l importance d être au fait de ses droits et de ses responsabilités au moment d acheter des produits et des services financiers ou de signer un contrat. encouragera les acteurs des secteurs public, privé et communautaire à inclure des renseignements s adressant aux enfants et aux jeunes en ce qui concerne leurs droits et leurs responsabilités au moment d acheter des produits et des services financiers ou de signer un contrat ou un bail. examinera les occasions de faire de la sensibilisation au sujet de l importance de se protéger contre les risques en gérant efficacement son argent. Questions : 1. Quels sont les types de fraude auxquels les enfants et les jeunes sont les plus vulnérables et quels sont les meilleurs moyens de les éviter? 2. Existe-t-il des programmes efficaces qui aident les enfants et les jeunes à en apprendre davantage au sujet de leurs droits et de leurs responsabilités en tant que consommateurs de produits et de services financiers qui pourraient être utilisés par d autres groupes? 8

11 Le paysage actuel de la littératie financière Adultes Les décisions financières se multiplient tout au long de la vie adulte. Même si les décisions prises dépendent de la situation de chacun, tous les Canadiens adultes peuvent tirer parti d un bagage solide de connaissances et de compétences en matière financière pour les aider à prendre des décisions éclairées qui contribueront à leur bien-être financier. Parmi les difficultés courantes auxquelles se heurtent bon nombre d adultes au Canada, citons celles d équilibrer leur budget, de contracter une hypothèque, d épargner et d investir pour atteindre leurs objectifs personnels, d évaluer leurs besoins en matière d assurances à mesure qu évolue leur situation personnelle et de se protéger contre les risques financiers et les revers comme la perte d un emploi. Faisant partie d une génération souvent appelée la «génération sandwich», certains adultes ont aussi l obligation financière d aider à la fois leurs enfants et leurs parents vieillissants. Il existe bien sûr de nombreux groupes différents au sein de la population canadienne adulte; les initiatives en littératie financière devront tenir compte de cette diversité pour faire en sorte que la stratégie nationale soit inclusive et réponde à toute une gamme de situations et de besoins. Bon nombre de Canadiens peuvent épargner et accumuler des actifs, et ils le font, sachant que même une épargne modeste peut offrir un coussin financier essentiel pour se protéger contre les dépenses inattendues et d éventuelles difficultés futures. Toutefois, les récentes données statistiques sur les taux d épargne et le niveau d endettement montrent qu il faut en faire davantage pour améliorer le bien-être financier des Canadiens. Une première étape logique est d aider les Canadiens à reconnaître les avantages d une capacité accrue en matière financière et la différence que cette capacité peut faire dans leur vie. Un moyen important d aider les Canadiens de tout âge à gérer leur argent, à planifier leur avenir financier et à se sentir mieux préparés à prendre de bonnes décisions qui les aideront à rester sur la voie du bien-être financier consiste à leur fournir des renseignements exacts, pertinents et faciles à comprendre. Beaucoup de travail est déjà accompli pour relever les niveaux de littératie financière au Canada. Le secteur des services financiers, les milieux de travail, les organismes communautaires et les gouvernements ont tous un rôle important à jouer. Initiatives en cours À Terre-Neuve-et-Labrador, le Community Sector Council offre les ateliers Dealing with Dollars (Gérer ses dollars) pour accroître la capacité des groupes communautaires et des fournisseurs de services à aider leurs clients et leurs membres à développer leurs connaissances et leurs compétences en matière financière. Des associations de consommateurs au Québec coordonnent chaque année une campagne sur le thème Dans la marge jusqu au cou pour faire connaître les risques de l endettement excessif et offrent des activités pour aider les consommateurs à dresser un plan pour se sortir de l endettement. Credit Canada Debt Solutions et d autres partenaires organisent chaque année la Semaine canadienne d information sur le crédit pour attirer l attention sur la gestion responsable de l argent, notamment par des 9

12 messages sur la gestion des dettes et sur l épargne. L ACFC, en partenariat avec l Autorité des marchés financiers et le Fonds pour l éducation des investisseurs, a créé une ressource d éducation financière s adressant aux adultes, appelée Vos outils financiers. On y aborde des sujets comme l établissement d un budget, la planification financière, la planification de la retraite, l impôt et les placements. L ACFC offre aussi sur son site Web des outils interactifs comme une calculatrice budgétaire et une calculatrice pour les objectifs financiers. Le site présente également de l information adaptée à différents événements de la vie comme quitter le nid familial ou surmonter ses dettes. L organisme Money Mentors en Alberta offre plusieurs séminaires et ateliers gratuits pour aider les gens à examiner leur situation financière. But 1 : Améliorer les compétences et les comportements des Canadiens adultes liés à la gestion de l argent Les sondages menés par divers organismes indiquent invariablement que de nombreux Canadiens adultes éprouvent de la difficulté à gérer leurs finances. Dans son rapport sommaire de l automne 2012 au sujet de l étude sur la littératie financière, l Institut Canadien des Comptables Agréés constatait que 77 % des répondants avaient établi un budget pour leur ménage, mais que seulement 32 % d entre eux le respectaient toujours. La même étude a permis de constater que plus de 60 % des répondants souhaitaient en apprendre davantage sur les moyens Objectifs Encourager un plus grand nombre de Canadiens adultes à établir un budget pour les aider à suivre leurs dépenses et leur épargne. Encourager les gens à magasiner pour trouver les produits et les services qui répondent le mieux à Initiatives possibles travaillera avec les membres du Comité directeur national sur la littératie financière pour élaborer un ensemble cohérent de messages visant à promouvoir l établissement d un budget et l épargne. de gérer leurs finances en général, d éviter les fraudes financières et d enseigner des notions financières aux enfants. Étant donné que les Canadiens ont été si nombreux à déclarer être intéressés par les questions financières, la situation actuelle offre des possibilités de mettre à profit les efforts en cours et d élaborer de nouvelles initiatives qui inciteront les Canadiens adultes à améliorer leurs compétences en gestion financière; ils établiront ainsi un fondement solide en vue d atteindre le bien-être financier. leurs besoins particuliers, y compris dans le cas des produits financiers comme les cartes de crédit et les hypothèques. Sensibiliser les gens aux programmes d épargne et aux crédits d impôt qui pourraient être offerts. Dans le cadre de présentations et d activités de sensibilisation, la chef encouragera les organismes œuvrant dans le domaine de l éducation financière des adultes à mettre en commun les ressources, les programmes efficaces et les pratiques exemplaires pour promouvoir l utilisation d un budget et d autres outils de gestion de l argent. 10

13 La chef collaborera avec d autres organismes gouvernementaux afin de promouvoir les activités en cours qui aident les Canadiens adultes à rehausser leurs compétences en matière financière. La chef suivra l évolution des compétences de base chez les adultes au moyen du Réseau international sur l éducation financière de l OCDE et déterminera s il convient de modifier les compétences et les comportements ciblés chez les adultes. Questions : 1. Connaissez-vous des stratégies dont l efficacité a été démontrée pour aider les adultes à établir un budget et à le respecter? 2. Comment pouvons-nous nouer le dialogue avec les adultes en vue d améliorer leur compréhension de l utilisation responsable du crédit et des conséquences de l endettement excessif avant qu ils ne se trouvent en difficulté financière? But 2 : Inciter davantage d adultes à se fixer des objectifs financiers, à épargner et à planifier leur avenir financier Tous les Canadiens ont des désirs pour l avenir, comme être propriétaire d une maison, fonder une famille, aider leurs enfants à payer leurs études, démarrer une entreprise ou accumuler des fonds pour vivre aisément à la retraite. Même s ils ont un budget, ils peuvent ne pas avoir établi de plan pour atteindre des objectifs particuliers. Les sondages effectués par diverses organisations montrent fréquemment que, pour de nombreux Canadiens, l établissement d un plan et la prise de mesures concrètes pour réaliser ces aspirations sont difficiles. Objectifs : Favoriser une culture de l épargne, y compris l établissement d objectifs financiers et la planification pour l avenir et la réalisation d objectifs à long terme, qui servira de fondement au bienêtre financier. Initiatives possibles Le gouvernement pourrait inclure des messages Il est essentiel de mieux faire comprendre comment la planification et l établissement précoce d habitudes d épargne régulière permettent de réaliser ces objectifs. Un élément clé de la stratégie visant à aider les adultes à atteindre et à maintenir leur bien-être financier consistera à traduire la compréhension de ces notions en mesures concrètes. Pour atteindre ce but, il faudra nous appuyer sur la recherche afin de comprendre les obstacles qui nuisent à la prise de mesures qui contribuent au bien-être financier à long terme et voir comment ces obstacles peuvent être surmontés. Favoriser la compréhension des régimes d épargne offerts en milieu de travail et par le gouvernement qui facilitent l épargne et les placements, et inciter les gens à adhérer à ceux qui conviennent à leur situation personnelle, y compris les programmes d épargne automatique, les régimes de pensions des employeurs, les régimes enregistrés d épargneretraite, les comptes d épargne libre d impôt, les régimes enregistrés d épargne-études et les régimes enregistrés d épargne-invalidité. incitant à l épargne et à l établissement d objectifs 11

14 financiers dans le cadre de ses programmes qui touchent un grand nombre de Canadiens adultes, comme la Prestation canadienne pour enfant et les campagnes de souscription des Obligations d épargne du Canada. collaborera avec le secteur financier et d autres intervenants pour encourager la promotion auprès de leurs clients de régimes d épargne appropriés donnant droit à une aide fiscale. Parmi ceux-ci, citons le régime d accession à la propriété, le régime enregistré d épargne-études, le régime enregistré d épargne-invalidité, le régime enregistré d épargne-retraite et le compte d épargne libre d impôt. En collaboration avec le Comité directeur national, la chef du développement de la littératie financière examinera la possibilité d élaborer et de mener une campagne multimédia incitant les Canadiens à épargner et à se fixer des objectifs financiers. consultera les groupes d employeurs et les autres intervenants concernés afin d envisager des moyens d accroître l accès et le recours aux programmes d épargne automatique par les travailleurs adultes. Questions : 1. Quels sont des moyens efficaces d encourager les Canadiens à se fixer des objectifs financiers et à épargner pour les atteindre? 2. Qu est-ce qui empêche certains adultes de planifier leur avenir financier et comment pourrait-on surmonter ces obstacles? But 3 : Encourager l apprentissage tout au long de la vie pour que les Canadiens puissent prendre des décisions financières éclairées à mesure que leur situation personnelle évolue Il est plus compliqué que jamais auparavant de s orienter dans les événements de la vie qui ont une incidence sur notre situation financière et notre avenir. Au moment de franchir de nouvelles étapes de leur vie, de nombreux Canadiens peuvent avoir le sentiment qu ils ne possèdent pas les connaissances dont ils ont besoin pour prendre d importantes décisions financières et peuvent finir par faire des choix impulsifs ou choisir l option la plus facile. Les résultats de l étude sur la littératie financière de 2012 réalisée par l Institut Canadien des Comptables Agréés montrent que près de la moitié des Canadiens reconnaissent qu ils passent moins de temps qu ils le devraient à examiner et à évaluer leurs finances personnelles. Pour leur permettre de réussir, la stratégie nationale pour la littératie financière proposera des moyens d encourager l apprentissage continu dans le domaine financier de l enfance à l âge de la retraite. 12

15 Objectifs : Mieux faire connaître les ressources et en augmenter l utilisation par les Canadiens adultes et les aider à avoir accès aux renseignements, aux outils et aux services dont ils ont besoin pour prendre des décisions financières éclairées susceptibles de Initiatives possibles examinera les possibilités en matière d éducation financière des employés dans leur milieu de travail, y compris pour aider les employés à comprendre les avantages sociaux qui leur sont offerts. consultera les organismes des secteurs privé, public et communautaire pour déterminer de possibles «moments propices à l apprentissage» et modes de prestation pour l éducation financière dans ces milieux et faire participer les adultes. Par exemple, on pourrait tirer parti des médias sociaux et de jeux interactifs portant sur le thème de la littératie financière. contribuer à leur bien-être financier. Mobiliser les partenaires pour accroître les possibilités en matière d éducation financière qui sont offertes aux adultes dans leur milieu du travail et ailleurs. Le gouvernement travaillera avec les intervenants pour faire mieux connaître et mieux comprendre les programmes et les prestations du gouvernement qui peuvent contribuer au bien-être financier des adultes admissibles et de leurs familles. Par exemple, dans le cadre du Programme communautaire des bénévoles en matière d impôt et d autres initiatives, l Agence du revenu du Canada pourrait examiner les possibilités de collaborer avec les organismes concernées pour mieux faire connaître et comprendre des programmes comme le crédit d impôt pour enfants, les régimes enregistrés d épargne-étude et les prestations du Régime de pensions du Canada. Questions : 1. Nous savons qu il existe certains «moments propices à l apprentissage», comme l entrée sur le marché du travail, l achat d une maison ou la naissance d un enfant, qui présentent de bonnes occasions d aider les adultes à faire en sorte que leurs connaissances et leurs compétences en matière financière suivent l évolution de leur vie et de leur situation financière. Comment pouvons-nous intégrer la littératie financière à ces moments propices? 2. À quels organismes pourrions-nous nous associer pour favoriser la participation des adultes à des initiatives d éducation financière, y compris celles qui comportent des jeux ou d autres activités interactives? But 4 : Promouvoir les pratiques qui contribuent au bien-être financier et à la protection contre les risques financiers Un aspect important de la littératie financière consiste à reconnaître les risques qui peuvent menacer la sécurité financière des individus et de leurs familles. Ces risques comprennent le fait de s exposer à la fraude en ne protégeant pas adéquatement le numéro d identification personnel de ses cartes de débit et de crédit; la diffusion de trop de renseignements personnels sur les médias sociaux, qui donne aux criminels l occasion de commettre une fraude ou un vol d identité; la poursuite de rendements de placement irréalistes qui se fait sans une bonne compréhension des possibilités de pertes; et le fait de ne pas avoir d assurance ou d économies pour se 13

16 protéger des catastrophes comme un incendie ou une maladie grave. Pour avoir une assise solide en matière de finances personnelles, il faut comprendre ces risques et dresser un plan pour s en protéger. Ce plan pourrait comprendre la constitution d un fonds d urgence pour faire face à des événements inattendus et la prise de mesures de sécurité avant de réaliser des opérations financières en ligne ou à l aide d un appareil mobile. Objectifs : Mieux faire connaître aux adultes les pratiques et les produits financiers susceptibles d avoir un impact sur leur sécurité financière, ainsi que leurs droits et responsabilités en ce qui concerne les questions financières. Initiatives possibles L ACFC mènera une campagne de sensibilisation visant à mieux faire comprendre aux Canadiens adultes leurs droits et leurs responsabilités en ce qui concerne les questions financières. La chef du développement de la littératie financière consultera les intervenants, y compris les organismes de réglementation des valeurs mobilières, les associations représentant les courtiers en valeurs mobilières, les intervenants du secteur de la planification financière et les associations d investisseurs pour discuter de leurs messages et de leurs initiatives visant à renforcer la compréhension des niveaux de risque liés aux divers types de placements ainsi que des moyens d atténuer ces risques. De plus, les gens devront comprendre les risques liés aux divers types de placements, tenir compte de leur tolérance au risque et déterminer les meilleurs moyens de protéger leur sécurité financière actuelle et future. Tous les organismes qui œuvrent dans le domaine de l éducation financière peuvent offrir des ressources et du soutien aux Canadiens pour les aider à éviter les embûches susceptibles d avoir un impact important sur leur bien-être financier. Favoriser la compréhension des niveaux de risque liés à divers types de placements, pour que les adultes puissent prendre des décisions éclairées à cet égard qui conviennent à leur situation. travaillera avec les organismes offrant des conseils en matière de finances et de crédit afin d encourager les Canadiens adultes à se constituer un fonds d urgence pour faire face aux dépenses inattendues. On encouragera l industrie de l assurance et d autres intervenants concernés à promouvoir les produits d assurance comme une façon de se protéger. Les initiatives devraient être fondées sur l utilisation d un langage clair et viser à aider les consommateurs à comprendre pleinement les protections que les polices d assurance offrent, celles qu elles n offrent pas et les modalités applicables avant de prendre une décision d achat. Questions : 1. Quels sont les différents types de risques pour le bien-être financier qu il est important que les Canadiens adultes comprennent? 2. Quelles initiatives actuelles pourraient être exploitées ou améliorées pour mieux faire connaître et comprendre ces risques? 14

17 Mesure des progrès Pour déterminer si la stratégie donne de bons résultats, nous devrons mesurer les progrès. Nous devons pouvoir évaluer l incidence de la stratégie sur : les niveaux de littératie financière de l ensemble des Canadiens; le bien-être financier global des Canadiens. Nous élaborerons des indicateurs pour suivre les progrès par rapport à nos buts déterminants. Nous pouvons nous inspirer des nombreux travaux de recherche faits dans d autres pays sur la mesure et l évaluation de la littératie financière pour établir des méthodes d évaluation et des indicateurs des progrès qui conviennent pour le Canada. Obstacles à la réussite Il n existe pas de solution simple ou rapide pour améliorer la littératie financière de l ensemble des Canadiens. L élimination des obstacles, la transformation des habitudes et la promotion d une culture favorisant le bien-être financier nécessiteront un travail commun qui s étendra sur de nombreuses années, et même sur des décennies. La littératie financière est un enjeu important et complexe qui comporte de nombreux aspects. Par exemple : L éducation financière a ses limites et elle ne se traduit pas toujours par des comportements ou des résultats positifs en matière financière. La vie des Canadiens est de plus en plus complexe et ils pourraient trouver difficile de recourir aux sources de soutien qui conviennent pour les aider à améliorer leurs finances. Cela peut se révéler particulièrement vrai pour les jeunes Canadiens et les adultes, comme on l indique dans le présent document. Les personnes doivent avoir les bonnes mesures d incitation et disposer des bons outils et des sources de soutien appropriées pour prendre en main leur situation financière. La diversité des besoins, des antécédents et des intérêts des Canadiens pose un défi. Ce qui fonctionne pour certains Canadiens pourrait ne pas fonctionner pour les autres. La réduction des pressions financières et l amélioration de bien-être financier ne peuvent que partiellement être atteintes par un niveau accru de littératie financière. Questions au sujet de la mesure des progrès : 1. Existe-t-il des moyens particuliers de mesurer les progrès en matière de littératie financière chez les adultes ou les jeunes Canadiens qui sont différents des moyens employés pour la population en général? 2. Le cas échéant, veuillez indiquer les mesures que vous proposez et expliquez vos raisons. 15

18 En dépit des défis, la littératie financière pourrait devenir un puissant moyen d action dans la vie des gens. Nous espérons que les personnes et les organismes intéressés accueilleront avec enthousiasme les activités proposées dans le présent document de consultation et nous aideront à trouver des moyens d accroître encore davantage la littératie financière des Canadiens. En travaillant ensemble, nous pouvons élaborer pour tous les Canadiens une stratégie nationale inclusive, pertinente et accessible. 16

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Vers l adoption d une stratégie nationale pour la littératie financière Étape 2 : Groupes prioritaires

Vers l adoption d une stratégie nationale pour la littératie financière Étape 2 : Groupes prioritaires Vers l adoption d une stratégie nationale pour la littératie financière Étape 2 : Groupes prioritaires Mémoire soumis à l Agence de la consommation en matière financière du Canada Association des banquiers

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir 10 Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir Il existe plusieurs façons d épargner pour les études des enfants : épargne personnelle, compte de fiducie, régime enregistré d épargne-études

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Le 6 août 2014. Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Le 6 août 2014. Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Mesdames et Messieurs les membres du Comité permanent des finances,

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION

ATELIERS DE FORMATION ATELIERS DE FORMATION «Jeunes consommateurs» Vos droits et obligations L Union des consommateurs, en Les ACEF sont des organismes collaboration avec ses communautaires à but non lucratif membres, a élaboré

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir 06 Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir La littératie financière est essentielle dans la vie. Les jeunes qui ont acquis une compréhension de l argent dès leur jeune âge seront mieux

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Programme canadien pour l épargne-études Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études LC_012-10-09F Vous pouvez obtenir cette

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement.

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement. le 23 mars 2004 «tout au long de notre histoire, les Canadiens ont été animés par une idée bien simple : que nous avons la responsabilité de faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient une

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 Sommaire de gestion Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

Les dépenses et la dette des ménages

Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses des ménages représentent près de 65 % 1 du total des dépenses au Canada et elles jouent donc un rôle moteur très important dans l économie. Les ménages

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Littératie financière pour jeunes Canadiens Ce que vous devez savoir

Littératie financière pour jeunes Canadiens Ce que vous devez savoir 09 Littératie financière pour jeunes Canadiens Ce que vous devez savoir La littératie financière est essentielle dans la vie. Les jeunes qui ont acquis une compréhension de l argent dès leur jeune âge

Plus en détail

L éducation Le meilleur investissement

L éducation Le meilleur investissement L éducation Le meilleur investissement Investir dans l avenir Ça commence par nos enfants Qu il s agisse d études universitaires, collégiales ou professionnelles, qu il s agisse de votre propre enfant,

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Conseil de l Europe Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Un plan sur la façon d améliorer les choses pour les personnes handicapées en Europe Version facile à lire Information et Participation

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances Table des matières 1. Introduction 2. Revenus 3. Dépenses 4. Impôts 5. Budget 6. Planification financière 7. Assurances 8. Épargne-retraite 9. Autres responsabilités 10. Remarques finales 1 1. Introduction

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Unité d enseignement

Unité d enseignement Unité d enseignement Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Autre matière pertinente : Protéger l argent et les biens Se protéger soi-même, sa famille

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses. Secteur des banques

Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses. Secteur des banques Rétroaction sur la déclaration d opérations douteuses Secteur des banques RÉTROACTION SUR LA DÉCLARATION D OPÉRATIONS DOUTEUSES : SECTEUR DES BANQUES 1. Introduction Ce rapport a été rédigé pour le secteur

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE Le présent document reflète le travail d organismes de réglementation membres du CCRRA. Les opinions qui y sont exprimées ne doivent

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Le Québec, terre de traduction

Le Québec, terre de traduction Le Québec, terre de traduction S il est un endroit au monde où les traducteurs ont un marché établi, c est bien le Canada. Et le Québec, au sein du Canada, jouit d une situation encore plus privilégiée.

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

Consultation au sujet du Cadre de protection des consommateurs de produits et services financiers du Canada : Commentaires d Option consommateurs

Consultation au sujet du Cadre de protection des consommateurs de produits et services financiers du Canada : Commentaires d Option consommateurs Consultation au sujet du Cadre de protection des consommateurs de produits et services financiers du Canada : Commentaires d Option consommateurs Remis au ministère des Finances du Canada le 28 février

Plus en détail

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Novembre 2013 Recommandations Au nom des organismes de bienfaisance canadiens, Imagine Canada

Plus en détail

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 La monnaie Les moyens de paiement La banque La bourse Qui protège l épargne et les dépôts du public dans

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail