La rémunération des avocats allemands

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La rémunération des avocats allemands"

Transcription

1 1 La rémunération des avocats allemands 1. Introduction 1. Les fondements de la réforme du droit tarifaire allemand La rémunération des avocats allemands est réglée par la loi de rémunération des avocats (RVG)qui est entrée en vigueur au et qui a remplacé le BRAGG(ordre de redevance d'avocat) du La rémunération des avocats telle que prévue par la loi n'avait en effet plus été revalorisée depuis Cette situation a conduit au vu de l'inflation à une diminution des revenus. Parallèlement les frais de fonctionnement du cabinet d'avocat n'ont cessé d'augmenter de manière non insignifiante. Il f~liait en outre à travers la loi de rémunération des avocats (RVG),prendre en considération la modification de la profession de l'avocat qui a considérablement évolué au cours des dernières années. Le BRAGGtenait encore compte de la description classique de la profession d'avocat limité au rôle de défenseur. Après de récentes études menées dans la sphère d'activité des avocats, il est apparu que plus de 70% des affaires qui sont confiées à des avocats, sont réglées aujourd'hui de façon extrajudiciaire. Le conseil juridique a pris de plus en plus d'importance dans les années passées. Dans le domaine de la procédure pénale cela correspond justement à un développement qui consiste à impliquer le défenseur dès le départ dans la procédure et de préférence déjà au stade de la procédure d'enquête préalable. Le législateur allemand a de ce fait décidé de remanier de façon complète et de systématiser le sujet de la rémunération de l'avocat.

2 2. Les objectifs de la réforme Les objectifs de la réforme de tarification ont été formulés dans les projets de loi au RVGsous la forme d'un «programme en 7 points», à savoir: 1. une simplification, une transparence et un rapprochement au niveau de la structure des autres lois relatives aux frais 2. un recensement des activités d'avocat jusqu'ici non réglées (par exemple l'activité de l'avocat en tant que Médiateur) 3. un règlement de rémunération plus performant. Par exemple la rémunération de l'avocat commis d'office ainsi que l'activité de défense dans la procédure d'enquête préalable ont été considérablement améliorés 4. un toilettage et une simplification des règlements de rémunération 5. la revalorisation des accords extrajudiciaires. Ainsi, l'avocat peut dans le cadre de procédures extrajudiciaires pour lesquelles il aurait été mandaté, réclamer une rémunération plus élevée que celle qui lui était attribuée jusqu'à lors. Le but et le sens de cette évolution étaient de décharger les tribunaux. 6. un alignement des honoraires dans les affaires du droit de la famille. Par exemple dans le cas d'un divorce amiable, les honoraires étaient antérieurement considérés comme trop élevés eu égard à l'activité développée alors que ceux liés au partage des biens patrimoniaux étaient trop bas. 2

3 3 7. une adaptation du montant de la tarification à la situation économique Selon les considérations du législateur, la nouvelle loi devrait ainsi augmenter de 12% environ les recettes des avocats sans que cela provienne d'une augmentation forfaitaire des tarifs mais la prise en compte de certaines activités spécifiques. II. La construction du RVG: Le RVGse compose de trois parties, une partie générale, la liste des activités le tableau de rémunération. 1. La partie générale et La partie générale couvre 61 paragraphes et est répartie dans les sections suivantes: 1. Dispositions générales ( 1-12) 2. Dispositions sur la tarification ( 13-15) 3. Nature des affaires ( 16-21) 4. Valeur en litige ( 22-33) 5. Activités extrajudiciaires et représentation ( 34-36) 6. activités juridictionnelles (37-41) 7. Affaires pénales et amendes pénales ( 42-43) 8. Rémunération dans le cadre de l'aide juridictionnelle ( 44-49) 9. Dispositions transitoires ( 60-61). Ces neuf sections de la partie générale règlent toutes les questions portée générale pour la question de la rémunération des avocats. qui sont de Les conditions particulières ont priorité sur les conditions générales, tel que voulu par le législateur allemand. La partie générale pose le principe, ce qui signifie qu'il prévaut lorsque aucune disposition particulière n'est prévue / d/ans

4 4 un domaine particulier. Il faut donc toujours vérifier qu'il n'existe pas de règle spécifique régissant la matière. En voici un exemple: Le 4 RVG, qui est composé de 8 alinéas prévoit qu'un honoraire supérieur au tarif réglementaire ne peut être obtenu par un avocat que moyennant l'établissement d'une convention d'honoraire écrite avec le mandant et que celle-ci ne doit en aucun cas être intégrée au pouvoir écrit d'intervention. Ledit 4 RVG qui figure dans la partie des conditions générales s'impose à toutes les conventions d'honoraires aussi bien pour l'activité juridictionnelle que pour l'activité extra-juridictionnelle de l'avocat et cela peu importe la matière pénale, civile ou droit social... Si une telle disposition se retrouve dans les dispositions particulières par exemple sous le chapitre "pénal et amendes pénales" alors celle-ci ne trouverait application que dans ce domaine particulier et non pas dans les affaires civiles. 2. Les domaines tarifés Ceux-ci figurent sous un autre titre dénommé «modalités de rémunération» ( W) dans lequel figure les dispositions de la loi sur la rémunération de l'avocat. Cette partie est à nouveau divisée en 7 sous-parties qui sont également à nouveau subdivisées. Pour une meilleure compréhension, je vous remets une copie desdites modalités. Les 7 sous-parties recouvrent les modalités de rémunération pour les différents domaines juridiques: 1. droits de rémunération généraux (No 1000 FF)

5 2. activités extrajudiciaires y compris la représentation dans les procédures administratives (Nrn FF) 3. procédures de droit civil, de l'accès au droit, de l'accès réglementé au droit, procédures d'exécution des peines et autres procédures (Nrn FF). 4. affaires pénales (Nrn FF) 5. amendes pénales (Nrn FF) 6. autres procédures (Nrn FF) 7. frais (Nrn FF) On y retrouve ainsi la partie concernant les droits normaux applicables à tous les types de procédures. Les rémunérations spécifiques sont numérotées sous 4 positions. 3. Le tableau de rémunération Il existe à côté de la partie générale du RVGet de la liste de rémunération une troisième partie intitulée«le tableau de rémunération «Le montant précis des droits accordés ressort du tableau de rémunération. III. Le champ d'application et la coordination des différentes parties du RVG Cela apparaît à première vue comme relativement compliqué mais la pratique du RVGest relativement facile lorsque son système a bien été assimilé.

6 Je vous expliquerai à travers plusieurs exemples comment la coordination entre la partie générale, les champs d'application et le tableau des rémunérations fonctionne. Auparavant je voudrai encore vous livrer quelques réflexions sur le champ d'application de la loi sur la rémunération de l'avocat. 1. Le champ d'application du RVGjconventions d'honoraires Comme indiqué auparavant, le 4 de la loi de rémunération d'avocat autorise l'établissement de conventions d'honoraires et la réglemente. Cela signifie qu'un avocat peut intervenir en réclamant des honoraires différents de ceux prévus par les textes mais seulement après avoir obtenu de son mandant une convention d'honoraires écrites conforme au 4 La loi différencie les conventions d'honoraires comportant un honoraire plus élevé que ceux prévus par les textes que celles qui emportent des honoraires moins élevés que ceux prévus par les textes. Par principe, l'avocat est autorisé à réclamer des honoraires plus élevés que ceux prévus par les textes sous couvert d'une convention d'honoraires. L'honoraire de résultat est interdit. Le législateur allemand voulait éviter que l'honoraire de résultat affecte l'intégrité personnelle de l'avocat. L'avocat ne doit pas avoir d'intérêt pécuniaire à l'issue du procès, cela afin qu'il n'utilise pas de moyen déloyal. Les conventions d'honoraires emportant un honoraire inférieur à celui prévu par les textes ne sont autorisées que pour les activités extra-judiciaires. La pratique entre avocats a conduit à installer une convention d'honoraires sur la base d'un tarif horaire (200,00 et 400,00 euros par heure). La facturation du tarif horaire est adaptée car le tarif a le désavantage d'être référencée sur la seule valeur en litige et ainsi l'avocat est insuffisamment rémunéré en cas de faible valeur en litige et souvent surpayé en cas de valeur en litige plus élevée eu égard à l'activité réellement développée. /

7 '7 Je voudrais citer un exemple, sans entrer plus avant dans les détails particuliers. Si un avocat est mandaté en matière extra-judiciare pour recouvrer une réclamation de 200 euros alors le tarif lui octroie environ 50 euros de rémunération, ceci est insuffisant surtout si la tâche est longue et difficile. Lorsqu'un avocat est chargé par son commettant de mise en valeur extrajudiciaire d'une exigence de 200,00 D il gagne à ceci environ 50,00 D. Ce montant n'est pas suffisant, surtout non lorsque l'étude du mandat longue et difficile. est Cependant si l'avocat est mandaté pour le recouvrement d'une créance de 5 millions d'euros le tarif lui octroie un honoraire d'environ ,00 euros. Un tel honoraire est difficile à justifier auprès du mandant si du moins le travail n'est pas conséquent. Dans le cadre d'une procédure judiciaire, une convention prévoyant un honoraire inférieur au tarif serait cependant nulle. A partir du , les honoraires pour l'activité extra-judiciare seront totalement libérés et disparaitront du champ d'application de la loi de l'espèce, l'honoraire ne sera alors plus fixé de manière réglementée ainsi l'avocat devra absolumebnt veiller à être couvert par une convention d'honoraires valable. Le contenu de ces futures conventions d'honoraires ne peut pas être pronostiqué pour l'instant mais il est à prévoir qu'une partie de l'honoraire sera prévue sur la base d'un tarif horaire. Les dispositions légales ne seront ainsi plus applicables et ainsi l'honoraire ne sera plus fixé par les textes. Il est précisé qu'à partir du il n'existera plus d'honoraire fixé en fonction du temps de travail. Il existe la possibilité jusqu'au de procéder par conventions d'honoraires pour des procédures extra-judiciaires conformément aux dispositions du RVG.L'avocat peut ainsi avec son mandant établir une convention d'honoraires basée sur un taux horaire. /

8 R III Le calcul de la tarification de l'honoraire 1. Différents types d'honoraires Le RVGdifférencie deux types d'honoraires, notamment l'honoraire cadre et l'honoraire lié à la valeur en litige L'honoraire cadre L'honoraire cadre n'est pas fonction de la valeur en litige, le tableau de rémunération ne s'applique pas pour ces honoraires. Un certain type d'honoraires est prévu dans le champ d'application. Par exemple, l'avocat en tant que défenseur dans les affaires pénales reçoit un honoraire initial de 30 à 300 euros pour la préparation du dossier. Le montant concret de l'honoraire de l'avocat est fonction des difficultés de son activité tel que prévu par les critères légaux. Habituellement l'avocat peut réclamer l'honoraire moyen c'est à dire celui se situant entre le minimum et le maximum légal. Ainsi dans le cas cité auparavant dans la fourchette entre 30 et 300 euros l'honoraire moyen se situe à 165 euros. Si l'avocat souhaite obtenir un honoraire plus élevé en raison de difficultés d'un surcroit de travail il ne peut l'obtenir par la loi. L'honoraire cadre s'applique droit pénal. que sur la base des critères prévus précisement dans les matières de droit social et de ou 1.2 Honoraire lié à la valeur en litige

9 ("\ La plupart du temps, l'honoraire laisse à \' lié à la valeur en litige est applicable et ne avocat aucune marge de manœuvre. La valeur en litige est l'objet du litige permettent de lire directement le montent de l'honoraire sur le tableau de rémunération. L'exemple ci-après vous permettra de le comprendre. L'avocat ne peut réclamer d'honoraire son client. que sur la base du mandat convenu avec Dans mon exemple, l'avocat est mandaté pour assigner en règlement d'une créance de 5000 euros et de dommages et intérêts à hauteur de 3000 euros. Comment se calcule l'honoraire? D'abord, il convient de définir si le calcul rentre dans l'honoraire l'honoraire lié à la valeur en litige. cadre ou dans L' 2 al. 1 du RVGprécise que les honoraires sont à calculer sur la base de la valeur en litige si aucune autre détermination n'est prévue par les textes. En l'absence d'autres dispositions, nous savons que l'honoraire doit être calculé sur la base de la valeur en litige en étant rappelé que l'avocat ne peut modifier la valeur en litige. 15 al. 2 RVG prévoit que l'avocat ne peut réclamer qu'une seule fois son honoraire dans le même litige,alors que la procédure judiciaire constitue à elle seule une activité judiciaire. Dans le cas d'espèce il convient d'établir si nous avons affaire à 2 procédures ou une seule créance et dommages et intérêts? Ceci dépend à nouveau du mandat reçu du client. /'

10 10 Si le mandant souhaite faire valoir les 2 réclamations dans une seule instance, il est à considérer qu'il s'agit d'une procédure unique. Si par contre le mandat laisse du point de vue stratégique à l'avocat la possibilité d'engager deux demandes séparées, alors nous sommes en présence de deux instances différentes. Notre exemple propose de lier les deux réclamations dans une seule procédure ainsi il n'y a qu'une seule instance pour le tarif. Ensuite se pose la question de la valeur en Itige. Ici, cela est simple car les chefs de demandes sont déterminés. 22 al. 1 RVG,de la partie 4 (valeur en litige) prévoit dans ce cas que les chefs de demande doivent être additionnés. Nous savons maintenant ce qui suit: a) l'honoraire est à calculer en fonction de la valeur en litige b) un seul honoraire peut être mis en compte car les deux réclamations doivent s'additionner c) la valeur en litige est de 8.000,00 eurosd. Pour trouver les différentes positions de l'honoraire facturable, il convient de consulter les textes sur les champs d'application. Comme il s'agit d'un litige de droit civil, les honoraires applicables sont ceux de la partie 3 des textes sur le champ d'application relatif aux litiges de droit civil et autres. La partie 3 est divisée en cinq sous-parties dont la sous-partie 1 est intitulée «première voie de droit». En l'espèce l'honoraire figure dans cette partie. Ainsi, l'avocat obtient un honoraire de procédure à hauteur de 1,3 conformément à la rubrique 3100 du texte sur le champ d'application.

11 11 Au préalable du titre 3 il est indiqué que l'avocat peut réclamer ledit honoraire pour l'ouverture et la constitution du dossier. Situation intermédiaire: l'avocat peut ainsi obtenir un honoraire de procédure de 1,3 de la rubrique 3100 pour la réception du mandat et la rédaction et dépôt de la demande si aucune autre activité n'est développée, l'avocat doit se contenter de cet honoraire. Cependant, si une audience de débats devant le tribunal est prévue, alors l'avocat peut prétendre à un honoraire d'audience à hauteur de 1,2 de la rubrique Il convient de se référer au préliminaire S de la partie 3 indiquant que cet honoraire d'audience couvre la représentation du mandant devant le tribunal, ledit honoraire est unique peu importe le nombre d'audiences. Dans notre cas d'espèce, l'avocat a réceptionné le mandat, engagé la procédure et représenté le client dans un litige de droit civil. Il peut ainsi prétendre au total de 2,5 droits, soit 1,3 droits de procédure et 1,2 droits d'audience. Le montant des droits résulte du tableau de rémunération copie. Le tableau mentionne les honoraires ainsi prévus.. qui vous est remis en La consultation du tableau indique qu'un droit de 1,3 pour une valeur en litige jusque 8000 euros est de 535,60 euros. En plus, 1,2 droits d'audience pour la même valeur en litige se chiffre à 494,40 euros. La partie 7 du texte sur le champ d'application l'avocat le remboursement portant sur les frais accorde à des frais postaux, de téléphone à hauteur des frais réellement exposés et ceci sans document ou alors à hauteur de 20% avec maximum à 20 euros, ceci résulte de la rubrique 7002 des textes sur le champ d'application Au final, l'avocat peut mettre en compte la TVA au taux actuel de 16 % conformément à la rubrique 7008 du texte sur le champ d'application.

12 12 La présentation finale de la facture de frais et honoraires est visualisée sur la facture type jointe en copie. Vous y verez que l'honoraire total de l'avocat dans cette affaire se chiffre à ,53 D. Je souhaiterai rajeouter ce qui suit sur le cas d'espèce. A supposer que le tribunal n'accorde que la créance de 5000 euros et réduise les dommages et interêts de 3000 à 1000 eurs, dans ce cas le jugement indiquera ce qui suit: le défendeur est condamné à verser au demandeur 6.000,00 euros le surplus de la demande est rejeté le défendeur supporte % des frais et le demandeur ~. En droit allemand les tribunaux décident du sort des frais et dépens même en l'absence de conclusions à cet effet. La partie qui succombe supporte tous les frais, frais de justice, ses frais et honoraires d'avocat ainsi que ceux de la partie adverse. La partie qui triomphe ne supporte aucun dépens. En cas de jugement partiel, les frais et dépens sont réglés par quotas ou pourcentage à charge de chacun. En l'espèce, notre mandant a triomphé à hauteur des % de sa réclamation en obtenant 6000 euros pour 8000 euros réclamés et ainsi il doit supporter ~ des frais. Le magistrat ne détermine cependant que le pourcentage valeur en litige. Le calcul des frais revient à un greffier taxateur. de répartition et la Dans notre cas je solliciterai la taxation des frais et honoraires contre l'adversaire à hauteur de 1.217,13 euros. Le mandataire adverse en ferait de même pour les mêmes montants /

13 Le greffeier taxateur fixerait ainsi les frais comme suit: - mes frais: 1.217,130 - les frais de l'avocat adverse: 1.217,13 0 -Frais de justice: 1.000,00 euros (estimation) - à charge de mon mandant 1,4 = 858, à charge de la partie adverse % = 2.575,70 0 Mon mandant a ainsi une réclamation en remboursement adverse. contre la partie Le greffier taxateur emet un titre exécutoire qui peut être remis en exécution forcée. IV. Conclusion La loi sur la rémunération de l'avocat fixe celle-ci à charge de son propre mandant. Le système n'est certainement pas parfait. Des points de litige subsistent notamment concernant la période transitoire. De nombreu~ problèmes surviennent pour la fixation de la valeur en litige notamment dans les instances ayant une valeur en litige indéterminée. Par exemple, pour les dommages et intérêts pour diffamation. Le texte a cependant des avantages certains, le justiciable connaît de manière certaine les frais à sa charge, l'avocat n'est pas obligé de justifier sa facturation car celle-ci résulte irrémédiablement de la loi. Ceci est d'un intérêt certain lorsque une assurance de protection juridique intervient en couverture. En Allemagne le libre choix de l'avocat est un droit fondamentalement encré et ainsi les assurances de protection juridique ne peuvent orienter leurs assurés vers leurs avocats choisis avec lesquels ils pourraient par exemple avoir des conventions particulières de rémunération. Le mandant choisi son propre avocat qui se met en relation avec la compagnie d'assurance de protection juridique en sollicitant la prise en charge des frais et honoraires. Cela stimule la concurrence entre les différentes compagnies d'assurances de protection juridique. Ainsi toutes les compagnies d'assura~ces /

14 allemandes prennent en charge les frais et honoraires des avocats tel que prévu par la loi sur leur rémunération.

CONVENTION D'HONORAIRES EN MATIERE DE PROTECTION JURIDIQUE

CONVENTION D'HONORAIRES EN MATIERE DE PROTECTION JURIDIQUE CONVENTION D'HONORAIRES EN MATIERE DE PROTECTION JURIDIQUE ENTRE LES SOUSSIGNES : - M. Né le De nationalité française, Demeurant.. Ci-après dénommé "le client" D'une part, ET : - LA SCPI DUPUY, BONNECARRERE,

Plus en détail

UNE CERTAINE PRATIQUE DE FIXATION DE L'HONORAIRE DE L'AVOCAT

UNE CERTAINE PRATIQUE DE FIXATION DE L'HONORAIRE DE L'AVOCAT ;-~- '" ~ ~~J ~A,~ UNE CERTAINE PRATIQUE DE FIXATION DE L'HONORAIRE DE L'AVOCAT Introduction Dans le régime local d'alsace Moselle, la rémunération de l'avocat est assur~e par les honoraires de plaidoirie

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence. Ordonnance. 19 Mars 2013 N 2013/ 228. Numéro de rôle : 12/11894. Madame Janne SIEBEN

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence. Ordonnance. 19 Mars 2013 N 2013/ 228. Numéro de rôle : 12/11894. Madame Janne SIEBEN Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Aix-en-Provence Ordonnance 19 Mars 2013 N 2013/ 228 Numéro de rôle : 12/11894 Madame Janne SIEBEN Maître Déborah MAURIZOT Classement :Inédit Contentieux Judiciaire PROVENCE

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat (Version en vigueur du 1 er janvier 2009 au 31 août 2015)

Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat (Version en vigueur du 1 er janvier 2009 au 31 août 2015) Ordonnance fixant le tarif des honoraires d'avocat (Version en vigueur du 1 er janvier 2009 au 31 août 2015) du 19 avril 2005 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 41 et 42

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F9. ETRE ASSISTE D UN AVOCAT : OUI MAIS COMMENT?

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F9. ETRE ASSISTE D UN AVOCAT : OUI MAIS COMMENT? Comme vous le savez, vous êtes libre de choisir l avocat que vous désirez. Attention! Il est conseillé de trouver un avocat spécialisé dans le type de droit qui intéresse, selon votre affaire (exemple

Plus en détail

Conditions Générales d intervention

Conditions Générales d intervention Claudine EUTEDJIAN Docteur en Droit Nathalie MOULINAS LE GO I.A.E. de PARIS Avocats au Barreau de TARASCON Cabinet d Avocats Sud-Juris Conditions Générales d intervention Le Cabinet est libre d accepter

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé

CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé Entre : Monsieur LE CLIENT Né le à,, de nationalité, Demeurant, Ci-après dénommé «le Client», De première part, Et : Maître Antoine CHRISTIN

Plus en détail

Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10)

Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10) Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10) La profession d'avocat est une profession réglementée dont les modalités d'organisation et de fonctionnement sont strictement définies par la loi

Plus en détail

RÈGLE 60 DÉPENS. (1) Si une partie a droit, en vertu des présentes règles ou d une ordonnance, à des dépens payables :

RÈGLE 60 DÉPENS. (1) Si une partie a droit, en vertu des présentes règles ou d une ordonnance, à des dépens payables : Mode général de liquidation des dépens RÈGLE 60 DÉPENS (1) Si une partie a droit, en vertu des présentes règles ou d une ordonnance, à des dépens payables : Dépens raisonnables a) par une autre partie;

Plus en détail

La procédure de fixation de l honoraire

La procédure de fixation de l honoraire Session de formation Dijon 22, 23 et 24 novembre 2012 La procédure de fixation de l honoraire Rapport de M. le Bâtonnier Bruno ZILLIG Bâtonnier du Barreau de Nancy INTRODUCTION L avocat français bénéficie,

Plus en détail

CONVENTION. Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi

CONVENTION. Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi CONVENTION ENTRE: Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi ; ci-après dénommé : «L avocat» ; ET: Madame/Monsieur.., ci-après dénommé : «Le client» ; ARTICLE 1 : DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

Vos droits. L aide juridictionnelle

Vos droits. L aide juridictionnelle Institutions Acteurs Procédures Vos droits L aide juridictionnelle F i c h e P r a t i q u e L aide juridictionnelle L'aide juridictionnelle permet à une personne à faibles revenus, impliquée dans une

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

Grille indicative des honoraires

Grille indicative des honoraires Cabinet TISSEYRE - VIDAL Avocats "Le Jacques Cartier" 394, rue Léon BLUM 34000 MONTPELLIER Grille indicative des honoraires Tarifs applicables à compter du 1 er janvier 2012 Tél. : 04 67 66 27 25 Fax :

Plus en détail

GUIDE DE LA LEGITIME CONFIANCE ENTRE LE CLIENT ET SON AVOCAT

GUIDE DE LA LEGITIME CONFIANCE ENTRE LE CLIENT ET SON AVOCAT GUIDE DE LA LEGITIME CONFIANCE ENTRE LE CLIENT ET SON AVOCAT Le présent document est protégé par le droit d auteur et ne peut être utilisé et reproduit que moyennant l autorisation expresse et préalable

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2014

CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2014 CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2014 Le cabinet facture des honoraires destinés à couvrir l ensemble de ses charges (personnel, cotisations sociales et fiscales, loyer, charges diverses ) et à assurer

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Aide juridictionnelle

Aide juridictionnelle Procédure de recouvrement de l indemnité allouée sur le fondement de l article 37 de la loi n 91-647 du 10 juillet 1991 Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 169, rue de Rennes F 75006 PARIS

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 29/05/2013 Cour Administrative d Appel de Nancy N 12NC00126 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre - formation à 3 M. LAPOUZADE, président Mme Pascale ROUSSELLE, rapporteur M. WIERNASZ, rapporteur public

Plus en détail

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 Conditions générales et Tarif de Maître BECK Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 1. L avocat BECK travaille au mieux des intérêts du client sur base des présentes

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire

CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire Entre : Monsieur LE CLIENT Né le à,, de nationalité, Demeurant, Ci-après dénommé «le Client», De première part, Et : Maître Antoine CHRISTIN Avocat au Barreau

Plus en détail

Conditions générales d achat du Groupe Carl Stahl

Conditions générales d achat du Groupe Carl Stahl 1 Conditions générales d achat du Groupe Carl Stahl 1 Généralités champ d application 1. Seules nos conditions générales d achat sont applicables ; nous ne reconnaissons pas de conditions du fournisseur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Exercice 2010 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées

Exercice 2010 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées Jugement n 2015-0003 Audience publique et délibéré du 5 mars 2015 OFFICE DE TOURISME DE LA VILLE DE TOULOUSE N du compte : 031 035 972 Poste comptable : RECETTE DES FINANCES DE TOULOUSE MUNICIPALE Exercice

Plus en détail

*) Si vous n'avez pas encore reçu votre code d'accès et les instructions, n'hésitez pas à nous les demander.

*) Si vous n'avez pas encore reçu votre code d'accès et les instructions, n'hésitez pas à nous les demander. Politique de recouvrement: 1. Si nous recevons votre ordre de recouvrement avant 16.00 heures, nous envoyons le jour même une première mise en demeure de payer (par fax, par e-mail et par courrier si vous

Plus en détail

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire CE, 24 octobre 2014, n 366962 Assurance vie - Rachat -Prélèvement libératoire - Option - Irrévocabilité (oui) - Après l encaissement des revenus (non) Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE LA LOI

LES OBJECTIFS DE LA LOI Jean-Pierre STOULS Avocat AIPPI - 17 juin 2009 LES OBJECTIFS DE LA LOI Constat d une indemnisation de la victime souvent trop faible : système antérieur fondé sur le principe de la responsabilité civile

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Conditions générales 2010/2011

Conditions générales 2010/2011 Conditions générales 2010/2011 SCP Berger avocats 36, av. Amans-Rodat 12000 Rodez MAJ 22/11/2010 RCS RODEZ 389 879 099 Table des matières I N T R O D U C T I O N 2 CHAPITRE 1 Dossiers classiques 4 CHAPITRE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Il s'agirait d'un tarif minimal, impératif, auquel il ne serait pas possible de déroger à la baisse.

Il s'agirait d'un tarif minimal, impératif, auquel il ne serait pas possible de déroger à la baisse. - -- -~ G-~~", UN TARIF 1 QUEL F 10/ Préambule: Les réflexions des Ordres et les travaux de la commission s'orientent vers la définition d'un tarif concernant les activités judiciaires de l'avocat qui

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 OCTOBRE 2011 C.11.0035.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0035.F T. R. N, demanderesse en cassation, représentée par Maître John Kirkpatrick, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES (Loi n 2007-210 du 19 février 2007)

CONVENTION D HONORAIRES (Loi n 2007-210 du 19 février 2007) CONVENTION D HONORAIRES (Loi n 2007-210 du 19 février 2007) Entre les soussignés : Maître.. Ci-après dénommé l avocat d une part Et Mr ou Mme Ci-après dénommé le client d autre part DISPOSITION SPÉCIFIQUE

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION AVIS N 2006-11 DU 30 JUIN 2006

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION AVIS N 2006-11 DU 30 JUIN 2006 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION AVIS N 2006-11 DU 30 JUIN 2006 Afférent au projet d arrêté relatif au compte de dépôt obligatoire des huissiers de justice prévu aux articles 30-1

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

«J ai un impayé, que faire?»

«J ai un impayé, que faire?» «J ai un impayé, que faire?» Fiche technique proposée par le Cabinet CFO FRANCE, votre expert en recouvrement de créances civiles & commerciales Www.cfo-france.com S Introduction Malgré les prévisions

Plus en détail

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Tribunal de première instance de Bruxelles Jugement du 8 juin 2005 Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002 Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Arrêt

Plus en détail

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-12274 Non publié au bulletin Rejet M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président SCP

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES

CONVENTION D HONORAIRES CONVENTION D HONORAIRES Le, à Evere, au cabinet de l avocat Olivier DUPONT, sis rue Frans Pepermans, n 14, Entre Et ci-après dénommés conjointement «le client», Maître Olivier DUPONT, dont le cabinet est

Plus en détail

MODALITÉS DE TRANSFERT

MODALITÉS DE TRANSFERT 14 novembre 2003. ARRÊTÉ ROYAL portant exécution de la loi du 28 avril 2003 relative aux pensions complémentaires et au régime fiscal de celles-ci et de certains avantages complémentaires en matière de

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email...

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE Entre les soussignés : LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... Et L ASSISTANT A MAITRISE D OUVRAGE Représenté par :...

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité MARS 2009 Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité Pratique de l aide juridictionnelle Annexe XIV du réglement intérieur du barreau de Paris L avocat a le devoir

Plus en détail

* Si vous n'avez pas encore reçu votre code d'accès et les instructions, n'hésitez pas à nous les demander.

* Si vous n'avez pas encore reçu votre code d'accès et les instructions, n'hésitez pas à nous les demander. Politique de recouvrement: 1. Si nous recevons votre ordre de recouvrement avant 16.00 heures, nous envoyons le jour même une première mise en demeure de payer (par fax, par e-mail et par courrier si vous

Plus en détail

Le montant potentiel des droits immatériels peut, par contre, être présenté un peu plus concrètement. Le barème médical à points en

Le montant potentiel des droits immatériels peut, par contre, être présenté un peu plus concrètement. Le barème médical à points en Résumé de l'expertise sur la clarification des droits éventuels découlant de la responsabilité en matière de médicaments pour les dommages dus à la thalidomide sur le territoire national Jusqu'en 1961,

Plus en détail

Réforme des règles du contentieux prud homal

Réforme des règles du contentieux prud homal Loi de sécurisation de l emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 5 e avertissement sur la loi entrant en vigueur au 1 er juillet Réforme des règles du contentieux prud homal Si les dispositions relatives au

Plus en détail

SCP Piwnica et Molinié, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Piwnica et Molinié, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 23 juin 2015 N de pourvoi: 14-17894 ECLI:FR:CCASS:2015:CO00604 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Mouillard (président), président SCP

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 2 avril 2014 N de pourvoi: 13-11025 ECLI:FR:CCASS:2014:C100359 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP

Plus en détail

de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008.

de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008. de ne pas avoir versé les salaires du mois de mai 2008 ainsi que des remboursements de frais professionnels engagés depuis le mois d'avril 2008. Par courrier du 9 juin 2008, Jean-Michel B démission en

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 25 JANVIER 2010 C.09.0203.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0203.F 1. C. V., comte d. R., 2. GENERALI BELGIUM, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, avenue Louise, 149,

Plus en détail

Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral

Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral Règlement concernant les frais, dépens et indemnités fixés par le Tribunal administratif fédéral (FITAF) 173.320.2 du 21 février 2008 (Etat le 1 er avril 2010) Le Tribunal administratif fédéral, vu l art.

Plus en détail

Titre. Objet. Direction des Affaires Juridiques INSD0089 RESUME :

Titre. Objet. Direction des Affaires Juridiques INSD0089 RESUME : Titre Objet Origine Direction des Affaires Juridiques INSD0089 RESUME : Direction des Affaires Juridiques Paris, le PLAN 1/ EN CAS DE REDRESSEMENT OU LIQUIDATION JUDICIAIRE DE L'EMPLOYEUR BENEFICIAIRE

Plus en détail

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE 1 OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE Le Décret n 2010-1165 du 1er octobre 2010 relatif à la conciliation et à la procédure orale en matière civile, commerciale et sociale est entré

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Note du 24 février 2015 de présentation des dispositions du décret n 2014-1502 du 12 décembre 2014 relatif aux demandes d aide juridictionnelle en cas de prise en charge par un dispositif de protection

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Le : 13/05/2011 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 9 mars 2010 N de pourvoi: 08-16752 Publié au bulletin Rejet Mme Favre, président M. Sémériva, conseiller apporteur M. Lacan, avocat

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent

La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent La Carpa, outil d auto-régulation de la profession d avocat et de lutte contre le blanchiment d argent Tout avocat peut être confronté, dans le cadre de son exercice professionnel, à la question du blanchiment

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG ms N 1201552 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. Devillers M agistrat désigné Audience du 20 février 2013 Lecture du 27 mars 2013 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE CONTRAT DE LICENCE Entre : L European Pallet Association e. V., Association enregistrée au Registre des Associations du Tribunal d Instance de Munster (R.F.A.) sous le matricule VR 4439, Hermelinweg 14,

Plus en détail

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement

I. Notion d Enfant placé élargissement aux situations proches du placement Circulaire 36200 p. 1 Circulaire n 509 Allocations familiales en faveur des enfants placés, conformément aux articles 51, 3, 7 et 70 L.C. (Txt 40) C. 06/03/1992 Nous constatons qu un certain nombre de

Plus en détail

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat?

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Article juridique publié le 30/05/2009, vu 54113 fois, Auteur : coolover Le système de l'aide juridictionnelle a pour objet de prendre

Plus en détail

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE Tribunal de grande instance de Paris 5 ème Chambre 2 ème Section Jugement du 7 avril 2011 Melle X c/ M. Y RG n 09/15353 Références de publication : - http://www.lexbase.fr/ EXPOSÉ DU LITIGE Monsieur Y,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26)

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) ERG_CAP_CG-15-02-2011 CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) TABLE DES MATIERES 1. DEFINITIONS... 3 2. PORTEE GENERALE DU CONTRAT... 3 2.1 OBJET DU CONTRAT... 3 2.2 ENTREE EN VIGUEUR ET

Plus en détail

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32.

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32. Directive 91/533/CEE du Conseil, du 14 octobre 1991, relative à l'obligation de l'employeur d'informer le travailleur des conditions applicables au contrat ou à la relation de travail Journal officiel

Plus en détail

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France Page 1 Document 1 de 1 Cour de cassation Chambre civile 1 2 Avril 2009 Cassation - renvoi Evry Sélectionné N 08-11.231 Société slg canal ce Société comité d'entreprise de la société dimension data France

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX CHAMBRE DE LA FAMILLE CABINET JAF 24 20J RGn1 DU Janvier 2013 Minute nc JUGEMENT SUR LE FOND AUDIENCE PUBLIQUE DE LA DEUXIEME CHAMBRE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

Plus en détail

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE ATKÈS DÉCLARATION D' URGENCE relatif à la généralisation

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970)

18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1. (Conclue le premier juin 1970) 18. CONVENTION SUR LA RECONNAISSANCE DES DIVORCES ET DES SÉPARATIONS DE CORPS 1 (Conclue le premier juin 1970) Les Etats signataires de la présente Convention, Désirant faciliter la reconnaissance des

Plus en détail

Recoveris.com Conditions Générales de Service

Recoveris.com Conditions Générales de Service Recoveris.com Conditions Générales de Service Préambule Recoveris.com (le «Site») est un site édité par Demander Justice (le «Mandataire»), société par actions simplifiée au capital de 228.005 euros, immatriculée

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS NOTE AU LECTEUR Le Programme d application de la garantie de est entré en vigueur le 7 septembre 2012 (2012, G.O. 1, 1111).

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE»

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Conseil départemental de Paris INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Votre salle d attente est un lieu de votre cabinet dans lequel les patients, ou toute personne qui y passe, doivent avoir accès aux informations

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA00702 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président Mme Elydia FERNANDEZ, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

D autres questions? Votre partenaire en cas de litige lié à votre logement TCS Protection juridique immeuble Plier la carte, humecter et coller ici.

D autres questions? Votre partenaire en cas de litige lié à votre logement TCS Protection juridique immeuble Plier la carte, humecter et coller ici. Demande d assurance D autres questions? Oui, je veux vivre dans mon logement en toute sérénité et souscris l assurance TCS Protection juridique immeuble au prix de CHF 60. par an. Nous sommes à votre disposition

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE SOMMAIRE I. DEVIS 1. Définition 2. Forme II. FACTURE 1. Facturation entre professionnels 2. Facturation de professionnel à particulier 3. Forme III. CONDITIONS

Plus en détail

CONVENTION D'HONORAIRES

CONVENTION D'HONORAIRES 1 Mise à jour le 15 janvier 2016 CONVENTION D'HONORAIRES Entre La Société Civile Professionnelle d Avocats CBF Avocats 5 Av Foch BP 70721 A 57012 METZ Et Le MANDANT Les honoraires sont libres et sont fixés

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Recours 12/08 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Dans l affaire enregistrée sous le n 12-08 ayant pour objet un recours introduit le 29 février 2012 pour

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. DEFINITION L est un organisme de formation professionnelle qui développe et dispense des formations en présentiel intra-entreprise et interentreprises. L est rattaché à

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. -Loi du 05/05/1865 relative au prêt à l intérêt. (M.B.

Plus en détail

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale 1 ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Le présent accord précise les modalités d application du 2 du

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Etablissement public de coopération culturelle OPERA de Rouen-Haute- Normandie (Département de la Seine-Maritime) 076 400 401 Exercices 2004 à 2009 Jugement n 2012-016 Audience publique du 5 octobre 2012

Plus en détail

Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement

Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement Préparation : filets roulés, sans mandrin Le CAT SUD - 68 cours Albert Thomas 69371 LYON CEDEX 08-04 72 68 93 80 1 Minimum de 2,5 tonnes Comment calculer

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

1. OBJET ET DEFINITIONS

1. OBJET ET DEFINITIONS 1. OBJET ET DEFINITIONS : Les présentes régissent les droits et obligations des parties à tout contrat de sauvegarde externalisée entre la Société et le Client. Le terme "SOCIETE" désigne la Société SERIANS.

Plus en détail

2 ) d annuler l avis à tiers détenteur émis le 6 avril 2010 par le directeur départemental des finances publiques du Val-de-Marne ;

2 ) d annuler l avis à tiers détenteur émis le 6 avril 2010 par le directeur départemental des finances publiques du Val-de-Marne ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MELUN N 1301197 Société Orfedor Mme Vergnaud Rapporteur M. Kauffmann Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Melun, (10 ème

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Résumé des dispositions de la directive visant à améliorer l accès à la justice dans les affaires transfrontalières par l établissement de

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 50, du 7 juillet 2006 Délai référendaire: 16 août 2006 Loi sur l'assistance pénale, civile et administrative (LAPCA) Le Grand

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 7/02 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 7 Finances DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL N 7/02 OBJET : Convention

Plus en détail

Décret n 96-1080 du 12 décembre 1996 portant fixation du tarif des huissiers de justice en matière civile et commerciale.

Décret n 96-1080 du 12 décembre 1996 portant fixation du tarif des huissiers de justice en matière civile et commerciale. Décret n 96-1080 du 12 décembre 1996 portant fixation du tarif des huissiers de justice en matière civile et commerciale. version consolidée au 11 mai 2007 Le Premier ministre, Sur le rapport du garde

Plus en détail

Un cas d école La nouvelle loi française sur l assurance de Protection Juridique

Un cas d école La nouvelle loi française sur l assurance de Protection Juridique Texte de Frédéric Baccelli Un cas d école La nouvelle loi française sur l assurance de Protection Juridique Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, Je suis très heureux de pouvoir prendre

Plus en détail