Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel"

Transcription

1 GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel Réalisé dans la société CARDONNEL Ingénierie par Julie DUCHATELLE TUTEUR INSTITUTIONNEL (COSTIC) : Serge HAOUIZEE JUIN 2011

2 Ce projet de fin d études s inscrit dans le cursus scolaire de la formation d ingénieur en Génie Climatique et Energétique de l Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg. Il a été réalisé au sein de l entreprise CARDONNEL Ingénierie (St Pierre du Perray 91). Cette entreprise comprend cinq pôles : Bureau d Etude Technique, Service Ingénierie Informatique, Recherche & Développement, Assistance Environnementale à la Maîtrise d Ouvrage et Formation & Communication. Le secteur règlementaire dans le bâtiment connaît une métamorphose importante avec la mise en place de la Règlementation Thermique 2012 (initialement prévue RT 2010). Celle-ci va révolutionner le secteur du bâtiment et ses exigences imposent une bonne compréhension des textes. Ce travail consiste donc à étudier cette règlementation, en l abordant tout d abord à partir de son futur outil de calcul règlementaire. Par la suite il s agit de se plonger au cœur de ces textes et notamment de ces lignes de calculs. Ce projet répond donc à une demande future pour les BET concernant la nouvelle règlementation, ses impacts sur les méthodes de travail et sur l évolution des systèmes et même des métiers. L étude s est donc divisée en plusieurs parties. Tout d abord, un travail bibliographique en amont a été nécessaire afin d intégrer les grandes lignes directrices de la nouvelle réglementation énergétique, et notamment les fractures avec la RT Ce travail a consisté à s intéresser tout d abord au contexte, puis à étudier les indicateurs : Bbio 1, Cep 2 et Tic 3. Ceci a permis d aborder les éléments de conception, les traitements thermiques, les systèmes Ce travail s est conclu par la création de support de formation sur la RT En parallèle, la participation aux réunions de travail au ministère sur le thème du «confort d été» a été très enrichissante. Dans un second temps, la prise en main du moteur de calcul associé à la RT 2012 a été un élément important. En effet, les pouvoirs publics et le CSTB ont mis en place un groupe de travail «applicateurs» consacré à la validation des outils et méthodes de calcul développés dans le cadre de la future réglementation thermique RT CARDONNEL Ingénierie fait partie de ce groupe de travail et à ce titre dispose en avant première des outils de calculs mis à disposition pour effectuer des tests de sensibilité, des débogages et préfigurer les futurs exemples d applications. L étude concerne la comparaison de simulations de différents systèmes chauffage et ECS dans le résidentiel, individuel et collectif. Les cas étaient testés pour chacune des huit zones climatiques. 1 Bilan Bioclimatique 2 Consommation en énergie primaire 3 Intérieure Conventionnelle Etudiant : Julie DUCHATELLE Mai

3 Récapitulatif des consommations kwh/m² SHONRT.an Cep Max Cep gaz Cep élec direct Cep PAC (1.2) Cep PAC (0.5) 20 0 H1a H1b H1c H2a H2b H2c H2d H3 Zone climatique Figure 1 - Récapitulatif des consommations en MI L analyse des résultats permet de porter une première conclusion sur les systèmes envisageables selon le type de logement. Les résultats de l étude montrent tout d abord l avantage des logements collectifs : ils répondent beaucoup plus facilement aux exigences de Bbio que les maisons individuelles. L étude des systèmes met en avant l augmentation de consommations due à des équipements électriques : le coefficient 2,58 du aux pertes en ligne ne permettra plus d installer certains équipements (chauffage électrique direct) notamment dans les maisons individuelles. Les autres systèmes électriques testés peuvent en général, répondre aux exigences RT 2012 en fonction, bien sur, des coefficients de performances des pompes à chaleur et ballons thermodynamiques. En parallèle, il est intéressant de voir que les solutions gaz naturel avec une chaudière condensation, ce qui correspond aux meilleures performances de chaudières sur le marché, présentent des Cep bien inférieurs. Une précision apportée sur la régulation de l émetteur prouve l impact de celle-ci, et montre que son influence est plus forte quand la conception du bâti est moins soignée. Une comparaison de résultats sur le même bâtiment avec l outil de calcul RT 2005 aurait été un élément très intéressant, mais qui malheureusement n a pas été réalisé. Les difficultés étaient principalement liées au manque d informations ou de précision. En effet, le moteur de calcul ne contient pas de fichiers d aide ou de guide de saisie. Il a donc fallu rechercher dans les textes de la RT 2012 les définitions de certains termes, leurs unités, leur rôle De plus, il a été décidé de supprimer au maximum les valeurs par défaut, ce qui en soit, est une très bonne idée pour encourager un travail amont de dimensionnement, mais ce qui n a pas facilité la tâche pour une première prise en main. Concernant la saisie des systèmes, le logiciel de la RT 2012 gagne fortement en précision, ce qui se révèle être problématique pour l instant : les documentations commerciales des fabricants ne sont pas encore adaptées et ne contiennent pas toutes les données d entrées demandées. Une évolution sera donc nécessaire, ce qui permettra une meilleure transparence des systèmes. Le travail effectué se situe tout à fait dans l ère du temps, dans la nécessité à appréhender la réglementation future et ses applications. La saisie des systèmes, systèmes qui se doivent d évoluer pour répondre aux exigences, sera un élément capital quant à la conformité des études règlementaires. Ce travail se place donc tout à fait logiquement en amont des évolutions nécessaires pour les employés de BET. Etudiant : Julie DUCHATELLE Mai

4 L étude concernant l inertie se place dans un travail beaucoup plus large, beaucoup trop complexe pour être abordé dans un projet de fin d étude : l axe de travail «Confort d été» pour la RT 2012 défini par le ministère. C est pourquoi l étude s est finalement limitée, après quelques tâtonnements autour de l inertie, à une amélioration de la méthode de calcul concernant l inertie. Ceci requiert une bonne connaissance de l état existant (normes RT 2005, RT 2012), une analyse fine des Coefficients de transmission éléments positifs et ceux à améliorer (points sur lesquels mes collègues équivalente Hei extérieure ayant de l expérience m ont largement secondé). L étude plus approfondie His des règles de la RT 2012 m a permis de me plonger dans les lignes de équivalente Hes des baies calculs concernant le confort d été, plus particulièrement de l inertie. Hms Celle-ci consiste à améliorer les règles de calculs existantes, via le schéma RC 4 équivalente. Pour cela, une capacité horaire, Hem de parois ext horaire capacité horaire dépend de la profondeur de pénétration de l onde dans la surface intérieure de la paroi. Figure 2 Proposition d optimisation du Modèle RC telle que définie dans la norme NF EN Capacité ISO est prise en compte. Cette journalière Capacité Le système EDOs 5 obtenu a fait l objet d un outil Excel, qui donne les températures intérieures, de surface intérieure et de la paroi. Les résultats actuels donnent les évolutions de températures pour trois capacités quotidiennes fixes (correspondant grossièrement à des constructions type : isolation par l extérieur, isolation par l intérieur et à isolation répartie), pour différentes valeurs de la capacité horaire (entre 20 et 2000 [kj/k]). s 26 25, , , , ,5 Evolution des s Cj = kj/k Temps (h) Ch = 20 kj/k Ch = 35 kj/k Ch = 50 kj/k Ch = 100 kj/k Ch = 200 kj/k Ch = 500 kj/k Ch = 1000 kj/k Ch = 2000 kj/k Les résultats permettent de conclure sur l influence conséquente de cette capacité horaire dans le cas de bâtiments à faible inertie notamment. La prochaine étape se doit de comparer les résultats avec le modèle actuel de la RT, afin de pouvoir conclure sur l intérêt de cette méthode. Figure 3 Evolution des températures selon la capacité horaire 4 Résistance-Capacité 5 Equations Différentielles Ordinaires Etudiant : Julie DUCHATELLE Mai

5 Ce travail vise l obtention de résultats de simulations plus réalistes. Il répond au contexte actuel dans le fait que les économies d énergies (via les consommations notamment) prennent l ascendant sur les projets, impliquant une sur-isolation au détriment du confort estival bien souvent. Les résultats actuels, bien que non finalisés, abondent dans le sens d une prise en compte plus fine de l inertie des bâtiments. Ce projet s insère réellement dans le contexte énergétique actuel, et préfigure l application future de cette réglementation. Le fait de l avoir effectué dans un bureau d étude impliqué et moteur a été une grande chance pour moi. Cela a permis de côtoyer des acteurs majeurs de l efficience énergétique en France et de découvrir les rouages institutionnels. La pluridisciplinarité des tâches a été un élément fort de mon projet. En effet, les approches globales, techniques et institutionnelles m ont apportée une réelle appropriation des textes, et une bonne compréhension de la réglementation. Etudiant : Julie DUCHATELLE Mai

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique RT 2012 La Réglementation 3 Indices RT2012 Bbio: indice d impact de la conception bioclimatique. < à valeur Bbio

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL Enerplan La feuille de route de la 300 Cep en kwh ep / m².an 225 210 150 130 75 0 RT 2005 Elec RT 2005 Gaz RT 2012 BBC RT 2020 BE 50 0 La feuille de route

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage IGNES (les Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire) rassemble 60 entreprises industrielles

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

Présentation synthétique de la RT2012

Présentation synthétique de la RT2012 RT 2012 ThermiConseil France Présentation 2 Vidéo explicative http://thermiconseil.fr/822/la_rt_2012/vid%c3%a9o_rt2012.html 3 RT2012 : Evolution réglementaire et performance 4 RT2012 : Evolution réglementaire

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 > Evolutions par rapport à la RT 2000 concernant les fenêtres : - renforcement de l isolation thermique des menuiseries (coefficient Uw), - prise en compte des apports

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001

I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001 I. Du Système de Management de l Energie à la norme ISO 50001 Un Système de Management de l Energie (SME) a pour objectif de développer une gestion méthodique de l énergie. Il s agit de l approche privilégiée

Plus en détail

EE5.4- Comparaison avec d autres modes de chauffage

EE5.4- Comparaison avec d autres modes de chauffage Concepteurs: Académie Toulouse Olivier Fouché Olivier Plouviez Fernand Rodrigues-Dos-Reis Objectif(s) à atteindre Comparer les performances énergétiques de la PAC avec d autres modes Comparer l impact

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique RT 2012 La Réglementation 3 Indices RT2012 Bbio: indice d impact de la conception bioclimatique. < à valeur Bbio

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Projet de Fin d Études

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Illustrations des exigences en immeuble collectif Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

La Simulation Thermique Dynamique

La Simulation Thermique Dynamique Techniques & Logiciels La Simulation Thermique Dynamique Présentation de l étude Version 0 Création du document Date 26/02/14 Rédigé par Marion DUPRE et Thomas DELMAS Vérifié par Laurent PAYET Principe

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT 20 janv. 2011 Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Ministère de l'ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB SNEP 11 bis, rue de Milan 75009 PARIS A l'attention de M. Eric CHATELAIN Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Rafael PEDREGAL représentant de la société NRJ Diags situé à : Numéro Voie Cité

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 AVERTISSEMENT Ces diapositives constituent le support d une conférence Ils ne peuvent être dissociés du discours des conférenciers des JNL de Besançon (2012) Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 1

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE RECOMMANDATIONS BUDGET ASSISTANCE V2.0β Mars 2014 La rénovation énergétique Sur les 31 millions de logements, 60 % sont des passoires thermiques (construits avant 1974,

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers

EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers Concepteurs Académie de Toulouse: Objectifs à atteindre Nadia Estang Christine Domergue Etude d un habitat existant Simulation de l enveloppe

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Construire avec la RT 2012: les conséquences juridiques ADIL 47

Construire avec la RT 2012: les conséquences juridiques ADIL 47 : les conséquences juridiques ADIL 47 1 Depuis le 1 er janvier 2013 tout permis de construire déposé doit respecter la règlementation thermique 2012. La RT 2012 a, notamment vocation, de permettre la réduction

Plus en détail

Présentation d AMOES

Présentation d AMOES "La STD, un outil au service de la performance énergétique des bâtiments" Le bon usage de la STD Vincent COSTE, Ingénieur AMOES Présentation d AMOES 1 Plan de la présentation I. Qu est-ce qu une STD? III.

Plus en détail

Conférence consultative RT 2102. 20 Octobre 2010. Méthode et impact sur la conception. J.R. Millet CSTB PAGE 1

Conférence consultative RT 2102. 20 Octobre 2010. Méthode et impact sur la conception. J.R. Millet CSTB PAGE 1 Conférence consultative RT 2102 20 Octobre 2010 Méthode et impact sur la conception J.R. Millet CSTB PAGE 1 Exigences et méthode Exigences sur le bâti (Bbio), les consommations (Cep) le confort thermique

Plus en détail

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Domaine d application Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le n EL-04 La modélisation

Plus en détail

Prise en compte des générateurs hybrides

Prise en compte des générateurs hybrides Fiche d application : Prise en compte des générateurs hybrides Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 15 avril 2011 1 Préambule : Cette fiche d application présente la méthode

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf 2014 LA RT 2012 ET LEs solutions énergie knauf Les dossiers Knauf La RT 2012 et les solutions énergie Knauf Les solutions énergie pour le neuf

Plus en détail

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP).

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP). OBJECTIF Evaluation des adaptions techniques et des écarts économiques résultant de l application de la nouvelle réglementation RT2012 à une opération bénéficiant aujourd hui du label BBC 2005 Effinergie.

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Sentagnes représentant de la société Sentagnes situé à : Numéro 9 Voie route

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Les évolutions de la Réglementation Thermique 2012 Qu est-ce que la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012)?

Plus en détail

[Etude Poêles bois bûches RT 2012]

[Etude Poêles bois bûches RT 2012] [Etude Poêles bûches RT 2012] [Etude RT] BET Thermique et Fluide CARDONNEL INGENIERIE Le Cube 5 Rue de la Mare à Tissier 91280 SAINT PIERRE DU PERRAY Tél : 01.64.98.19.22 Fax : 01.64.98.25.09 Destinataire

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009

Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009 Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009 1. Les variantes Dans le contexte actuel, il est judicieux d expérimenter plusieurs

Plus en détail

Rénovation énergétique d un pavillon

Rénovation énergétique d un pavillon Rénovation énergétique d un pavillon Centre d intérêt visé: Réduction des consommations énergétiques Objectif pédagogique : Identifier des solutions permettant de réduire la consommation énergétique d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois Christophe Lavergne, magazine l installateur Daniel Goupil, ECS ingénierie Thomas Perrissin, ÖkoFEN Production/consommation de granulés en France

Plus en détail

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 29/04/2013 Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur

Plus en détail