Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge"

Transcription

1 VILLE D'EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE Livret blanc Bien vivre chez soi quel que soit son âge GUIDE PRATIQUE POUR UN LOGEMENT FONCTIONNEL MALGRÉ LA DÉPENDANCE

2 ( L AUTONOMIE À DOMICILE Le Conseil des séniors, créé en décembre 2008 par la municipalité d Equeurdreville-Hainneville, s est donné comme objectif d œuvrer en faveur des aînés de la commune. une des préoccupations des membres L qui le composent est, notamment, d améliorer le maintien à domicile. Quel que soit son âge, se sentir bien chez soi c est aussi pouvoir se déplacer le mieux possible au sein de son logement. Le vieillissement de la population soulève le problème du maintien à domicile des personnes confrontées à une perte progressive ou brutale d autonomie, sans oublier les jeunes générations qui souhaitent anticiper ces difficultés. Ce livret est donc l aboutissement de la réflexion menée par le conseil des séniors. Il s adresse à toutes les personnes concernées par ces problèmes, soit dans leur vie quotidienne, soit après un retour d hospitalisation. Son objectif est d apporter quelques solutions pratiques afin d adapter un logement en fonction de différentes situations de dépendance. Comité de rédaction : Le Conseil des seniors d Équeurdreville-Hainneville. Partenaires : Le service social APA, le CLIC de l agglomération cherbourgeoise, les membres du Conseil d administration du CCAS d Equeurdreville-Hainneville et le représentant de l APF, les pharmaciens et les médecins généralistes de la commune et la participation du Réseau Présage. 2 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

3 Avant le retour à domicile Après un retour d hospitalisation, des équipements spécifiques pourront, ou devront être installés au domicile, pour favoriser votre vie quotidienne. IL SERA NÉCESSAIRE DE VÉRIFIER : La largeur des couloirs (1 m) et des portes (passage d un fauteuil roulant - largeur d usage : 0,80 m) ; La surface de la chambre et le revêtement de sol (pas de moquettes) ; La surface et l accessibilité de la salle d eau ; La surface et l accessibilité des WC ; La présence et l emplacement de prises téléphoniques, et électriques (prises de terre). Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 3

4 ( Cas particuliers Vous habitez en maison individuelle Quelques questions à se poser : Y a-t-il un jardin? Dans ce cas, pensez à la taille des allées, aux types de revêtement des allées (graviers ou pavement) ; Quelles pièces sont de plainpied? Y a-t-il un escalier extérieur? Y a-t-il un escalier intérieur? L éclairage est-il adapté? Les marches et les obstacles sont-ils parfaitement visibles? Quelles pièces sont desservies par l escalier intérieur? 4 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

5 Vous habitez en appartement Questions supplémentaires : Y a-t-il un ascenseur (accessible de plain-pied) pour accéder à votre logement? Toutes les pièces du logement sont-elles situées au même niveau ou sur plusieurs étages? Dans le cas d un logement à plusieurs niveaux, comment sont agencées les pièces à vivre (cuisine, salle de bain, chambre)? L entrée est-elle une porte coupe-feu avec un seuil? Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 5

6 ( Équipement des sanitaires Baignoire Son utilisation sera facilitée par la mise en place d éléments techniques tels que : Planche de bain avec poignée : pour assurer la sécurité, le confort et la stabilité ; Tapis de bain antidérapant : pour limiter les risques de chute ; Siège de bain suspendu : pour profiter d une immersion partielle dans votre bain ; Siège de bain pivotant : pour rentrer sans risques dans votre baignoire. Matériau plastique, poignée et revêtement antidérapants, pieds ajustables. Poids maximum utilisateur : 150 kg. Douche à l italienne (sans rebords) La baignoire sera rapidement remplacée par la douche! 6 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

7 Douche Chaise de douche : Ingénieuse et pratique, cette chaise confère de grandes possibilités de réglage, de confort et de sécurité. Dossier amovible, assise réglable de 37 à 55 cm, pieds larges pour plus de stabilité. Poids maximum utilisateur : 180 kg ; Siège de douche mural : Avec assise et accoudoirs. Équipement des WC Surélévateur de toilettes antidérapant : se pose simplement sur les toilettes pour gagner 11 cm de hauteur ; Barres de maintien : pour une préhension facilitée et sécurisée (plusieurs longueurs disponibles) ; Barre coudée : pour se relever ; Barre d appui relevable : possédant un support pour papier toilette fixe ou à ventouse ; Cadre de marche adaptable aux toilettes : pouvant être utilisé avec un rehausseur de toilettes. Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 7

8 ( Mobilité et confort Le fauteuil roulant Des dispositions réglementaires obligatoires, relatives au handicap, s appliquent : le passage d une pièce à l autre doit être adapté pour une personne circulant en fauteuil roulant dont les dimensions sont de : largeur 0,75 m x longueur 1,25 m ; l espace d usage correspond à l emplacement occupé par le fauteuil roulant pour utiliser un équipement (lavabo par exemple). Cet espace est défini par un rectangle de 0,80 m x 1,30 m ; le rayon de braquage de 1,50 m sera augmenté si la jambe est en extension. S assurer de la présence des personnes qui manipuleront le fauteuil, lors de la livraison si nécessaire. 8 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

9 Le siège de transfert Il s agit principalement de fauteuils pliants et manuels, qui ont l avantage d un encombrement minimum par rapport au fauteuil roulant traditionnel. Idéal pour les transferts dans les logements exigus par exemple ; Par contre, ses petites roues arrières empêchent la propulsion autonome et imposent donc la présence d une tierce personne pour les déplacements ; Dimension 0,57 m x 0,93 m ; Poids maximum utilisateur : 130 kg. Siège de transfert Fauteuil roulant Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 9

10 ( Mobilité et confort Le déambulateur Il s agit d un cadre de marche qui permet aux personnes de pouvoir se déplacer sans l aide d une autre personne et pour lesquelles l usage d une seule canne n est pas suffisant. Il existe plusieurs modèles, pour l intérieur, ou pour faciliter les déplacements à l extérieur : Avec ou sans freins ; Avec ou sans roulettes ; Avec ou sans panier et plateau intégré ; Avec ou sans siège d assise. Ils s adaptent à la taille de la personne. Certains peuvent passer au-dessus des toilettes. Ils doivent être testés avant l achat définitif. 10 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

11 Le siège coquille Il est impératif de prendre en compte les passages ou accès des lieux empruntés afin d éviter tout désagrément pour l usager ou toute dégradation éventuelle du siège (porte, ascenseur, barre de seuil). Pièce de 10 m 2 ; Largeur de porte 0,65 m minimum pour une taille standard ; S assurer de la présence des personnes qui manipuleront le siège coquille lors de la livraison ; Poids maximum utilisateur : 130 Kg. Usage : REPOS Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 11

12 ( Équipement de la chambre Le lit électrique médicalisé Le lit doit être branché sur une prise dédiée à cet usage. Dans le cas où l utilisation d un adaptateur, d une rallonge ou d une prise multiple s avère indispensable, il est nécessaire de s assurer que ses caractéristiques sont adaptées à celles du lit. Limites d utilisation (poids maximum : 135 kg) Pièce de 10 m 2 minimum laissant la place à l installation d un lit de 0,90 m x 2 m ; Surface au sol plane pour stabiliser le lit ; Hauteur plafond de 2,30 m minimum pour la mise en place d une potence ; Compte tenu de l encombrement et du poids du lit, la présence de personnes qui devront le manipuler (en dehors de la personne concernée) est recommandée ; Il existe des lits à 2 places. 12 BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

13 Le soulève malade électrique C est un appareil qui permet de soulever et de transporter une personne d un endroit à un autre. Prises électriques accessibles Conseils d utilisation Ne levez pas une personne de plus de 175 kg ; Veillez à ce que les batteries soient régulièrement rechargées, de préférence toutes les nuits ; Pensez aux prises de terre dans la maison pour la mise en charge du lève malade ; Ne mettez pas de moquette dans la pièce d utilisation du lève malade ; Assurez-vous de la présence des personnes qui manipuleront le lève malade lors de la livraison ; Pièce de 10 m 2 minimum ; N oubliez pas que le lit médicalisé doit être installé avec 2 m de recul pour lever la personne ; S il s agit d un lit Alzheimer, dont le positionnement est plus bas, vérifier le modèle permettant le passage d un lève malade sous le châssis du lit. Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 13

14 ( La sécurité / Les aides Les téléalarmes La téléalarme est un service d assistance des personnes qui relie un abonné chez lui à un réseau de personnes désignées et aux services d urgence. Lors d un malaise ou d une chute, l utilisateur portant un dispositif de téléassistance pourra rapidement signaler son problème et obtenir aide et secours à son domicile. Pour obtenir davantage d informations vous pouvez contacter : Le CLIC de l agglomération Cherbourgeoise au : ou Le CCAS d Équeurdreville-Hainneville au : BIEN VIVRE CHEZ SOI QUEL QUE SOIT SON ÂGE

15 Les aides financières possibles et les organismes à solliciter Les personnes âgées et/ou handicapées peuvent bénéficier d aides pour financer les travaux liés à l accessibilité ou l adaptation du logement. Plusieurs organismes peuvent être sollicités : La Maison Départementale des Personnes Handicapées, l Agence Nationale pour l Amélioration de l Habitat, les caisses de retraites et certaines mutuelles, les associations des anciens combattants, la Caisse Primaire d Assurance-Maladie Pour avoir de plus amples renseignements, le service Personnes âgées et handicapées du CCAS de votre ville peut vous orienter et vous aider dans vos démarches. Tél. : Guide pratique pour un logement fonctionnel malgré la dépendance 15

16 VILLE D'EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE Les adresses utiles CCAS Equeurdreville-Hainneville (Centre Communal d Action Sociale) Service personnes âgées et handicapées, pour aide à domicile, portage des repas, lavage du linge, animations, lutte contre l isolement et conseils administratifs à domicile. Mairie d Equeurdreville-Hainneville - place Hippolyte Mars EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE - Tél. : CLIC (Centre Local d Information et de Coordination) 10 rue Tour Carrée CHERBOURG-OCTEVILLE - Tél. : CMS (Centre Médico Social) pour rendez-vous avec un travailleur social. Avenue de Normandie CHERBOURG-OCTEVILLE Tél. : APF (délégation départementale de l Association des Paralysés de France) 59 rue du Val de Saire CHERBOURG-OCTEVILLE Tél. : SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) 6 rue de la Polle CHERBOURG-OCTEVILLE - Tél. : CRAM DE NORMANDIE (Caisse Régionale d Assurance Maladie) Avenue du Grand Cours ROUEN CEDEX 1 Tél. : DGASD (Direction Générale Adjointe de la Solidarité Départementale) pour instruction des dossiers APA (Allocation Personnalisée à l Autonomie) 586 rue de l'exode SAINT-LÔ Tél. : MDPH (La Maison Départementale des Personnes Handicapées) 32 rue Croix-Canuet SAINT-LÔ - Tél. : Sites internet recommandés : et Impression : Imprimerie Le Révérend - Mars Graphisme - illustrations : VOYER Rédaction : Conseil des seniors GUIDE PRATIQUE POUR UN LOGEMENT FONCTIONNEL MALGRÉ LA DÉPENDANCE

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Maintien à domicile des

Maintien à domicile des Maintien à domicile des personnes âgées Rencontre avec le Point Paris Emeraude et l équipe mobile de gériatrie du XVIII arrondissement avril 2010 Point Paris Emeraude (PPE) = CLIC (centre local d information

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Le maintien à domicile

Le maintien à domicile Le maintien à domicile Que représente le fait de rester à son domicile? Votre représentation? 1 Le domicile représente le symbole de que la personne a été, ce qu elle a vécu. Le domicile est source de

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Annexe 2: Critères techniques

Annexe 2: Critères techniques Annexe 2: Critères techniques Un prérequis commun En prérequis, l obtention d une attestation «Construire adaptable» est toujours conditionnée au respect de la législation wallonne en matière de logement

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur.

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur. Radisson Blu Royal Localisation L hôtel se situe à proximité des transports en communs. Stationnement Présence d un parking couvert au sein de l hôtel. Le parking couvert comporte des emplacements PMR.

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

Aménagez votre maison pour éviter les chutes.

Aménagez votre maison pour éviter les chutes. LE SAVIEZ-VOUS? De nombreux services tels que l aide, les soins ou encore la livraison de repas à domicile, sont à votre disposition pour vous permettre de rester autonome chez vous. Pour connaître les

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier?

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier? d utiliser l escalier est souvent l élément déclenchant, celui L impossibilité qui place l aidant dans une impasse physique et le conduit à demander un placement pour la personne dépendante. De fait, les

Plus en détail

Guide. Aides techniques. Version novembre 2012

Guide. Aides techniques. Version novembre 2012 Guide Aides techniques Version novembre 2012 Table des matières Table des matières... 2 Lit médicalisé... 3 Sommier électrique... 5 Matelas alternating... 7 Chaise percée... 9 Siège et surélévateur de

Plus en détail

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides

Edition 2015. Bien vivre sa retraite Des conseils, des ateliers et des aides Edition 2015 Des conseils, des ateliers et des aides La vie à la retraite Le passage à la retraite modifie les habitudes, les repères et le rythme de vie. L arrêt du travail laisse place à un nouveau temps

Plus en détail

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER DEFINITION Démarche dynamique permettant à la personne âgée de continuer à mener la vie qu elle souhaite grâce à des aides. Le soutien à domicile l analyse de

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Accidents de la vie courante L outil de repérage des risques L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante en France

Plus en détail

Aides pour le maintien à domicile

Aides pour le maintien à domicile Aides pour le maintien à domicile - Médecin traitant - H.A.D. : Hospitalisation à Domicile - S.S.I.A.D. : Service de Soins Infirmiers à Domicile - Infirmiers libéraux - Paramédicaux (ergothérapeute, kinésithérapeute,

Plus en détail

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT Le meilleur pour votre santé à domicile RETROUVEZ VOTRE MAGASIN : 265 route de La Ciotat - 13400 Aubagne Confort et bien-être RÉÉDUCATION ET DÉTENTE

Plus en détail

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou AMENAGEMENT D UN GITE RURAL Rue des Tilleuls 28480 Saint-Denis-d Authou DOSSIER DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE MAÎTRISE

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE CONFORT POUR TOUS L accès à votre logement doit prendre en compte les besoins particuliers d un de ses occupants et ceux de ses visiteurs. Que vous habitiez un pavillon ou un immeuble, facilitez l accès

Plus en détail

Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D)

Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D) Service d aide et d accompagnement à domicile (S.A.A.D) Centre Communal d Action Sociale de Pontivy 6, Rue de Rivoli 56300 PONTIVY Tél : 02.97.25.50.22 Courriel : ccas@ville-pontivy.fr Page 1 Dans ce livret

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services Soins à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER

LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER Une personne qui ne peut se déplacer seule n est plus autonome. Pour éviter des chutes incessantes ou d appeler en permanence une tierce personne, il existe des aides

Plus en détail

FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE

FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE AMÉNAGER SON DOMICILE Les solutions techniques 8 Des aménagements intérieurs peuvent permettre à la personne âgée en perte d autonomie de mieux vivre dans un environnement sécurisé

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Des commerces accessibles. Guide. Ville de Guérande. Epicerie

Des commerces accessibles. Guide. Ville de Guérande. Epicerie Des commerces accessibles Guide Ville de Guérande Epicerie types de déficience...p. L entrée du magasin...p. L intérieur du commerce...p.5 Communiquer...p.9 Evaluez votre accessibilité...p.10 La Ville

Plus en détail

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis.

Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. Des produits pour la salle de bains, pour plus de confort. L AFISB labélise les produits selon des critères techniques précis. L ASSOCIATION FRANÇAISE DES INDUSTRIES DE LA SALLE DE BAINS C EST : Un regroupement

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Octobre 2009 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration de personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Le Prieuré. Livret d accueil. EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux.

Le Prieuré. Livret d accueil. EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux. Centre Hospitalier de Dreux Livret d accueil Le Prieuré EHPAD - Le Prieuré 73, rue Saint Martin - 28102 DREUX Cedex Tél : 02 37 42 00 65 Fax : 02 37 42 14 31 www.page-dreux.fr Bienvenue Ce livret d accueil

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM.

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Liste de contrôle pour adaptations individuelles de logement Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Personne

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Le monte escaliers pour votre fauteuil roulant. Monter ou descendre les escaliers dans votre fauteuil roulant. www.aat-online.de

Le monte escaliers pour votre fauteuil roulant. Monter ou descendre les escaliers dans votre fauteuil roulant. www.aat-online.de Le monte escaliers pour votre fauteuil roulant Monter ou descendre les escaliers dans votre fauteuil roulant www.aat-online.de Dans la vie quotidienne, les escaliers représentent un obstacle permanent:

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

Bien chez moi et pour longtemps

Bien chez moi et pour longtemps Bien chez moi et pour longtemps Avec les monte-escaliers Harmonie et Sonate Harmonie pour escalier tournant Sonate pour escalier droit pour escalier tournant pour escalier droit Bien chez moi et pour longtemps

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Juillet 2013 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration des personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Rapport sur l'accessibilité. Sommaire

Rapport sur l'accessibilité. Sommaire Rapport sur l'accessibilité Sommaire Informations Page 02 Aéroport de depart Page 02 Aéroport d arrivée Page 02 Transport aéroport / hotel Page 03 Entrée Page 03 Espaces communs et autres Page 04 Restaurants

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances - Grille d'autodiagnostic Villages Vacances L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise

Plus en détail

Bien vivre votre retraite

Bien vivre votre retraite Retraités SEPTEMBRE 2014 Bien vivre votre retraite les contacts près de chez vous Pour vous aider chez vous Le plan d actions personnalise Une offre de prise en charge globale de vos besoins pour améliorer

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ AXSOL importe et distribue des solutions alternatives d accessibilité et de sécurité et intervient auprès des commerces, collectivités,

Plus en détail

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information La réglementation accessibilité La notion d accessibilité L accessibilité des ERP

Plus en détail

Résidence Saint Jean

Résidence Saint Jean Résidence Saint Jean 41 Avenue Félix Baert 59380 BERGUES Tél : 03.28.68.62.99 Fax : 03.28.68.53.19 Email : stjean.residence@wanadoo.fr Site web : www.residence-saint-jean.fr Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Contrat de séjour. Conditions d admission

Contrat de séjour. Conditions d admission Décret n 2004-1274 du 26 novembre 2004, Journal Officiel du 27 novembre 2004. Le présent contrat de séjour est conclu entre d une part, l établissement : Foyer Clairefontaine 11 impasse des Jardins 69009

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

Bien vieillir en Morbihan

Bien vieillir en Morbihan Bien vieillir en Morbihan Sommaire LES ACTEURS 4 Les espaces autonomie seniors, des professionnels près de chez vous LES SERVICES ET LES AIDES 8 Vivre chez soi le plus longtemps possible 12 Quand vivre

Plus en détail

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT 4 005 Sommaire Secrétariat d Etat aux personnes âgées Direction générale de l Action Sociale

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir L évaluation de l autonomie Lors du dépôt du dossier d admission en établissement, une évaluation actualisée du degré de dépendance est demandée aux futurs résidents. Ce degré de dépendance est évalué

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

évaluez votre accessibilité

évaluez votre accessibilité évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de type commerce, artisanat ou service Entrée du magasin L enseigne est lisible L entrée unique présente un marquage au sol repérable

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

«Abracadabra Salle de bains de Léa, adapte-toi!»

«Abracadabra Salle de bains de Léa, adapte-toi!» Editeur responsable : Christian Javaux, rue Georges Truffaux, 21 4432 Alleur-Edition 2009 «Abracadabra Salle de bains de Léa, adapte-toi!» Conseils pour l aménagement d un espace de toilette et de soins

Plus en détail

LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS

LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS Logement foyer LA RÉSIDENCE LE CLAIR LOGIS LIVRET D ACCUEIL Logement foyer 304, Route de la Mer 76890 VAL DE SAANE Tél : 02 35 32 32 44 Cet établissement est géré par le CCAS - Centre Communal d Action

Plus en détail