Economie du développement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Economie du développement"

Transcription

1 Economie du développement Licence Sciences Economiques Stratégies et décisions économiques Professeur J.-P.Lachaud (http://ged.u-bordeaux4.fr) Avant propos : Le présent matériel pédagogique est composé de trois parties : (1) plan du cours (20h) ; (2) références bibliographiques ; (3) éléments de cours - tableaux, équations, figures. L objectif est de faciliter l appréhension du cours et d encourager les étudiants à réaliser les approfondissements nécessaires.

2 2 1. Plan du cours Thème du cours : L Economie du Développement dans une perspective historique 1. Le concept de développement 1. Richesse et pauvreté A. Production, croissance et développement a) La dimension monétaire b) La relation croissance-développement questionnée c) Ampleur et évolution de la pauvreté monétaire B. Développement humain et pauvreté 2. Le legs de l histoire a) «Entitlements» et «capabilities» : Sen b) L appréhension du développement humain : IDHI c) L indice de pauvreté multidimensionnelle : IPM A. L analyse classique B. L analyse marxiste C. L analyse néo-classique D. L analyse de Schumpeter 2. Les fondamentaux : théories et modèles 1. Les approches «développementalistes» A. L industrialisation et le «big push» : Rosenstein-Rodan B. «Croissance équilibrée» versus «croissance déséquilibrée», et pôles de croissance a) La théorie de la «croissance équilibrée» : Nurkse b) La théorie de la «croissance déséquilibrée» : Hirschman

3 3 c) Les «pôles de croissance» : Perroux C. Croissance économique, offre illimitée de main-d oeuvre et migration a) Le modèle dualiste de Lewis-Fei-Ranis b) Le modèle de migration de Todaro-Harris D. Les phases de la croissance économique et le «take-off» : Rostow 2. Les approches hétérodoxes A. Les structuralistes latino-américains a) La vision de Prebisch b) La contribution de Singer B. Les institutionnalistes a) L apport de Myrdal b) La vision du développement de l école américaine : Ayres C. L école de la dépendance a) Les analyses marxistes : Baran, Sweezy b) Les analyses non-marxistes : Cardoso, Evans, Franck, Furtado, Sunkel

4 4 2. Références bibliographiques Behrman, J., Srinivasan, T.N. (Eds), Handbook of Development Economics, New York, Elsevier, vol. 1,2,3A et 3B. Basu, K., Analytical Development Economics: The Less Developed Economy Revisited, London, MIT Press. Chenery, H., Ahluwalia, M.S., Bell, C.L.G., Duloy, J.H., Jolly, R., Redistribution with Growth, London, Oxford University Press. Cypher, J.M., Dietz, J.L., The Process of Economic development, New York, Routledge, 2nd Edition. Easterly, W., The Elusive Quest for Growth. Economists Adventures and Misadventures in the Tropics, New York, MIT Press. Gillis, M., Perkins, D.H., Roemer, M. Snodgrass, D.R., Economie du développement, Paris, De Boeck Université. Hugon, Ph., Economie du développement, Paris, Dalloz. Meier, G.M., Stiglitz, J.E. (Eds), Frontiers of Developement Economics. The Future in Perspective, New York, Oxford University Press. Meier, G.M., Rauch, J.R. (Eds), Leading Issues in Economic Development, New York, Oxford University Press. Montalieu, T., Economie du développement, Paris, Bréal. Oman, P., Wignaraja, G., L évolution de la pensée économique sur le développement depuis 1945, Paris, OCDE. Ray, D., Development Economics, Princeton, New Jersey, Princeton University Press. Todaro, M.P., Smith, S.C., Economic Development, New York, Pearson Addison Wesley. UNDP, Human Development Report 2007/2008. Fighting Climate Change: Human Solidarity in a Divided World, New-York, United Nations Development Programme. UNDP, Rapport sur le développement humain La vraie richesse des nations : les chemins du développement humain, New-York, Programme des nations unies pour le développement. World Bank, Making Ajustment Work for the Poor. A Framework for Policy Reform in Africa, Washington, World Bank. World Bank, World Development Report Equity and Development, Washington, World Bank., World Development Report Reshaping Economic Geography, Washington, World Bank.

5 5 3. Eléments du cours Tableau 1 : Paramètres Groupe de pays PNB, Population, PNB par habitant et croissance du PNB par habitant 1 PNB / hab ($ 2010) PNB 1 /hab 2010 ($ PPA) Population 2010 (millions) Croissance annuelle moyenne du PIB par habitant (%) Economies à revenu faible & intermédiaire ,2 2,5 1,0 2,5 0,4 1,8 1,5 2,0 3,8 5,8 6,5 4,6 1,5 6,3 Economies à faible revenu Eco. à revenu intermédiaire ,4 2,1 3,9 2,9 3,8 1,1 2,8 2,1 4,9 4,6 4,3 4,1 2,4 3, ,2 2,3 0,3 2,2-0,7 2,2 1,6 2,3 3,9 6,3 6,9 4,5 1,6 6,5 Afrique subsaharienne ,7 0,6-1,2 2,2-1,1-0,2 0,7 0,5 1,3 2,6 3,7 3,4-0,5 2,3 Asie de l'est ,2 4,7 6,1 5,3 7,2 5,8 4,5 5,8 6,8 8,1 9,6 7,6 6,7 8,8 Asie du Sud ,2 1,9 3,1 1,9 2,9 3,6 3,1 2,6 5,7 5,0 7,0 4,8 6,5 7,3 1 Europe et Asie centrale ,9 4,4 0,9 - -3,5-2,0 2,3 5,1 6,0 7,1 6,7 5,3-6,3 5,2 Moyen Orient, Afrique du Nord ,8-2,4 - -0,3 0,4 1,0 1,0 1,2 3,8 4,0 4,0 2,3 - Amérique lat. Caraïbe ,7 2,3-0,3 1,8 0,3 1,5-1,1-2,2-0,1 4,4 4,5 3,1-2,9 5,1 Economies à revenu élevé ,8 2,3 2,3 2,4 1,9 1,8 0,0 1,0 1,4 2,6 2,0 0,0-4,1 2,5 Toutes économies ,8 1,5 1,2 1,5 0,8 1,3-0,2 0,7 1,4 2,9 2,6 0,7-3,2 3,0 (1) Il s agit du GNI ou Gross Naional Income - ou GNP = Gross National Product ; (2) Source: World Bank ( ). Tableau 2 : L étendue de la pauvreté dans les pays en développement pourcentage de la population

6 8 Tableau 5 : Groupes de pays Indicateur Les indicateurs du développement humain en (moyennes régionales pondérées) Afrique subsaharienne Tous pays en Pays industrialisés développement Espérance de vie à la naissance / ,5 67,1 79,8 Taux d'alphabétisation des adultes (% >15 ans) / ,3 81,3 98,4 PNB par habitant ($ 2010) PNB par habitant ($ PPA, 2010) Accès aux services de santé (%) / ,3 53,6 99,5 Accès à l'eau potable /2009 (%) 59,3 84,5 99,6 Apport de calories par habitant (1992) > Indicateur de développement humain (IDHI) ,261 0,449 0, Indicateur de pauvreté multidimensionnelle (IPM) ,30-0,40 0,20-0,25 <0,30 2 Indice d inégalité de genre (IIG) 0,735 0,591 0,317 1 Indice de qualité physique de la vie (PQLI) (1) Indice composite mesurant le déficit de progrès dans trois dimensions du développement humain : santé de la reproduction, autonomisation, et marché de l emploi, résultant d inégalités de genre. ; (2) Pays à développement humain moyen ; (3) Pays à développement humain élevé ; (4) Pays à développement humain faible. Source: Morris (1979) ; World bank ( b) ; PNUD ( ). Tableau 6 : Mesure du développement humain IDH 2010 (PNUD) Indice dimensionnel = (valeur utilisée - valeur minimale)/ (valeur maximale - valeur minimale) (1) 1/3 1/3 1/3 (I Longévite.I Instruction. I Revenu ) (2)

7 9 Tableau 7 : Exemple de calcul de l IDH pour la Chine I IX = (1 A x). I X (5)

8 10 IHDI = (IHDI*/HDI*). HDI (9) Tableau 8 : L indice de développement humai ajusté aux inégalités pour les pays en développement et les pays développés - PNUD (2010)

9 11 Figure 3 : Déficit d IDH dû à l inégalité multidimensionnelle - PNUD (2010) Figure 4 : Déficit dû à l inégalité touchant l IDH et ses composantes selon les régions

10 12 Figure 5 : Composante de l indice de pauvreté multidimensionnel - PNUD (2010) H = q/n (11) ( Exemple hypothétique à partir du tableau 9 : Nombre pondéré de déprivations dans le ménage 1 : (1. 5/3) + (1. 5/9) = 2,22 Taux de pauvreté (H) = ( )/( ) = 0,80 (80 % des personnes vivent dans des ménages pauvres) Sévérité de la pauvreté (A) = (7,22. 7) + (3,89. 5) + (5,00. 4)/[( ). 10]= 0,56 (en moyenne, une personne pauvre souffre de déprivations dans 56 % des indicateurs pondérés). IPM = H. A = 0,450

11 13 Tableau 9 : Calcul hypothétique de l indice de pauvreté multidimensionnelle - PNUD (2010) Figure 6 : IPM et pauvreté monétaire pour un échantillon de pays

12 14 Figure 7 : Intensité moyenne de la pauvreté par rapport à la population considérée comme pauvre - PNUD (2010)

13 15 Figure 8a : Le modèle à surplus de travail de Lewis : agriculture Figure 8b : Le modèle à surplus de travail de Lewis : industrie

14 16 Figure 9a : Prix réel des matières premières non-pétrolières depuis 1980 Figure 9b : Prix des produits de bases au cours de * Le modèle de migration de Todaro (1969) : V(O) = R = (r-m) L R [2] U = rl U + ml R [3] U = rl U + M [3'] Ç U = ge U [4] m = F(E U/L U, W, Z) [5] avec F (E U/L U)> 0 ; F' (W) > 0 et F' (Z) > 0. F(E U/L U, W, Z) = f(e U/L U) [6] avec f >= 0 pour touts les valeurs de E U/L U entre 0 et 1. /L = r +L /L f(e /L ) U U R U U U * Le modèle de migration de Harris-Todaro (1970) : [7] E(W U) = W U)* E U/L U [8] M = U = f (E(W U) - E(W R)) [9] E(W ) = E(W ) [10] U R W U*E U/L U = W R [11] 1- E U/L U = 1 - W R/W U [12] * Le modèle de Domar ( ) : S = I = sy avec 0<s< 1 où : s S/Y ÄS/ÄY [1] oi = osy et : o = ÄY/ÄK = ÄY/I [1'] ÄY = oi [2] ÄY = ÄI* 1/s [3] ÄI*1/s = oi [4] ÄI/I = os [5]

15 17 Figure 10 : Relation entre le «gap financier» et la croissance économique - Zambie (Easterly, 2002) * Le modèle de Harrod (1939) : S = I [6] S = sy avec 0 < s < 1, [7] I = áäy [8] sy = áäy [9] ÄY/Y = s/á [10] * Eléments d un modèle de type Solow (1956 ; 1957) : 1-a a Y(t) = A(t)K(t) L(t) [11] a/1-a y = Y/L = (s/n) [12] * Eléments d un modèle de croissance endogène (Romer, 1994) : Y = f(r, K, H) [13] Y t = ak t [14] Y = A(K) K [15] t t t

16 18 Tableau 10 : Les règles de bon comportement pour promouvoir la croissance économique (Rodrick 2003) Consensus originel de Washington (Williamson ) 1. Discipline budgétaire 2. Réorientation des dépenses publiques 3. Réforme fiscale 4. Libéralisation des taux d intérêt 5. Taux de change concurrentiels et unifiés 6. Libéralisation des échanges 7. Ouverture aux investissements directs étrangers 8. Privatisation 9 Déréglementation 10 Sécuriser les droits de propriété Consensus de Washington de la seconde génération (Rodick ) 11 Gouvernance 12 Lutte contre la corruption 13 Flexibilité des marché du travail 14 Adhésion aux principes de l OMC 15 Adhésion aux codes financiers internationaux 16 Ouverture «prudente» du compte de capital 17 Régimes de change non intermédiaires 18 Banque centrale indépendante/objectif d inflation 19 Filets sociaux de sécurité 20 Objectif de réduction de la pauvreté Tableau 11 : Les fonctions de l Etat Paramètre Lutter contre les imperfections du marché Améliorer l équité Fonctions minimales Fourniture de biens publics purs : Défense, justice, droits de propriété Gestion macroéconomique Santé publique Protection des pauvres : Programme de lutte contre la pauvreté Secours d urgence Fonctions intermédiaires Lutte contre les externalités : Education de base Protection de l environnement Réglementation des monopoles : Réglementation Politiques contre les ententes Surmonter les imperfections de l information : Assurances (santé, vieillesse, pensions, etc.) Réglementation financière Protection consommateur Fourniture d assurances sociales : Pensions redistributives Allocations familiales Assurances chômage Fonctions actives Coordonner les activités privées : Coordonner les marchés Regrouper les initiatives Redistribution : Redistribution des actifs Source : Banque mondiale (1997).

17 Figure 11 : Phases de transformations structurelles - Cypher, Dietz

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe)

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe) Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2008 POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au

Plus en détail

Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance?

Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 mars 2015 à 13:38 Chapitre 1 Quelles sont les sources de la croissance? Notions : PIB, IDH, investissement, progrès technique, croissance endogène, productivité

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe

Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe 11 mars 2015 Didier REYNDERS Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères et européennes - 1 - Table des matières I. Situation économique

Plus en détail

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain

Analyse et exploitation des données du rapport. du PNUD sur le développement humain Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Analyse et exploitation des données du rapport du PNUD sur le développement humain Novembre 1995 Document de travail n 02 Analyse et

Plus en détail

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL BIBLIOGRAPHIE Lenain P., 2002, Le FMI, Repères, La découverte. (code LEA 332.15 LEN) SITE INTERNET : www.imf.org I LE FMI, INSTITUTION CENTRALE DU NOUVEL ORDRE MONETAIRE

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

résumé un développement riche en emplois

résumé un développement riche en emplois ne pas publier avant 00:01 Gmt le mardi 27 mai 2014 résumé un développement riche en emplois Rapport sur le Travail dans le Monde 2014 Un développement riche en emplois Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

Croissance, investissement et emploi: dernières informations sur les recherches et réunions portant sur la cohérence des politiques

Croissance, investissement et emploi: dernières informations sur les recherches et réunions portant sur la cohérence des politiques BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.298/WP/SDG/2 298 e session Conseil d administration Genève, mars 2007 Groupe de travail sur la dimension sociale de la mondialisation WP/SDG POUR INFORMATION DEUXIÈME

Plus en détail

Introduction Quels défis pour l Administration Publique face àla crise? Crise et leadership : quelles relations? Quels défis pour les dirigeants?

Introduction Quels défis pour l Administration Publique face àla crise? Crise et leadership : quelles relations? Quels défis pour les dirigeants? Renforcement des capacités en matière de Leadership au niveau du Secteur Public dans le contexte de la crise financière et économique Par Dr. Najat ZARROUK Introduction Quels défis pour l Administration

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision.

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. SOURCES SOURCE Data Sources Population : Labour Force: Production: Social Indicators: United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. International Labour Organisation (ILO). LaborStat

Plus en détail

«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA

«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne «Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA Syllabus Descriptif Le cours de «conjoncture et marchés financiers» devra adresser

Plus en détail

Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain

Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Rôle des bases de données émergentes dans le renforcement des mesures du développement humain Conférence internationale sur les méthodes de mesure de développement

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Epargne et investissement

Epargne et investissement Epargne et investissement Nature du sujet : Sujet de type «mise en relation». Mots-clés / Définitions : Tous! «Epargne» : Part du revenu qui n est pas consommée Epargne des ménages : - Concept le plus

Plus en détail

Les inégalités de conditions de vie dans le monde

Les inégalités de conditions de vie dans le monde Notes de l Observatoire N 2, février 2014 Les inégalités de conditions de vie dans le monde 89 % de la population mondiale a accès à l eau potable. L espérance de vie a progressé de 21 ans depuis les années

Plus en détail

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990)

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Développement des marchés de capitaux Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Séminaire de clôture Tunis, le 23 mai 2013 Françoise Drumetz Directeur de la coopération extérieure CONTEXTE

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 Avec l appui de l ensemble de ses partenaires au développement, notamment www.gcpnd.gouv.ci

Plus en détail

POL-7057A Principes et processus budgétaires

POL-7057A Principes et processus budgétaires DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2010 UNIVERSITÉ LAVAL Professeur : Jean-Dominique Lafay Bureau : 4415 POL-7057A Principes et processus budgétaires Le cours comprend deux parties séparées. La première

Plus en détail

Épargne, systèmes de financement et développement économique en Afrique : une alternative post-keynésienne

Épargne, systèmes de financement et développement économique en Afrique : une alternative post-keynésienne Épargne, systèmes de financement et développement économique en Afrique : une alternative post-keynésienne Par Koffi SODOKIN Laboratoire d économie et de gestion Université de Bourgogne (France) Koffi.Sodokin@u-bourgogne.fr

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Conférence internationale et Assemblée constitutive Réseau Education et Solidarité (RES) (Paris, 14 et 15 mai 2009)

Conférence internationale et Assemblée constitutive Réseau Education et Solidarité (RES) (Paris, 14 et 15 mai 2009) Conférence internationale et Assemblée constitutive Réseau Education et Solidarité (RES) (Paris, 14 et 15 mai 2009) Intervention de M. Assane Diop Directeur exécutif Secteur de la Protection sociale Bureau

Plus en détail

Document 1.2: Définition de l indicateur d ouverture (OPENNESS) de Sachs et Warner,1995

Document 1.2: Définition de l indicateur d ouverture (OPENNESS) de Sachs et Warner,1995 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE SESSION 6 : RENNES, 1314 MARS 2008 Atelier : Ouverture et croissance Animé par Akiko SuwaEisenmann (EEP) L objectif de cet atelier est d examiner les données de plusieurs

Plus en détail

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne N 2014-A-03 - Juillet Panorama du Analyse Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne Après deux décennies de croissance économique trop faible pour permettre une progression des

Plus en détail

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ UNICEF BUREAU RÉGIONAL DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Atelier régional HHA pour le renforcement des capacités de la société civile, des parlementaires

Plus en détail

Introduction : pour une refonte générale de notre système de retraite

Introduction : pour une refonte générale de notre système de retraite Introduction : pour une refonte générale de notre système de retraite Conséquence de l empilement des régimes et de modes de calculs complexes, nul ne sait exactement quels seront ses droits à la retraite.

Plus en détail

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 La question sociale globale et les migrations Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 1. Nous connaissons un moment sans précédent de victoire contre la pauvreté 2.

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA

ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA Janvier 2015 Annulation de la dette extérieure pour les pays touchés par la maladie à virus Ébola ANNULATION DE LA

Plus en détail

Sciences, guerre, et développement

Sciences, guerre, et développement Sciences, guerre, et développement E. Zaccai (partie 2) 2012-2013 PREPARATION 3 Pole Berhneim Paix et Citoyenneté de l'ulb Définitions du développement, évolution des richesses et de la santé dans le monde

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle

Le financement de la formation professionnelle Idées, concepts et politiques Le financement de la formation professionnelle Financing vocational training, Professeur Adrian Ziderman, Bar-Ilan University, Israël, zidera@mail.biu.ac.il Le système de

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action Formation à distance pour renforcer les compétences et répondre aux exigences de formation des réseaux et des systèmes d information

Plus en détail

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences.

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences. Cours passé : Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Aujourd hui : Le «peg» du yuan et les conséquences. - Important rappel théorique ; - Le contexte ; - L effet sur le niveau des taux d intérêt

Plus en détail

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS.

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS. Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS 28 mai 2012 Madame la Représentante permanente adjointe de Sri Lanka, Présidente

Plus en détail

MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES

MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES MICRO IMPACTS OF MACRO AND ADJUSTMENT POLICIES LIBERALISATION FINANCIERE ET ACCES DES PAUVRES AUX STRUCTURES DE FINANCEMENT DECENTRALISEES AU BENIN. Par Irène Cocovi MENSAH Papier préparé pour le séminaire

Plus en détail

Impact of slower economic growth in major trading partners on the Congolese economy

Impact of slower economic growth in major trading partners on the Congolese economy MPRA Munich Personal RePEc Archive Impact of slower economic growth in major trading partners on the Congolese economy Jean Blaise Nlemfu Mukoko Departement d économie, Université de kinshasa, Groupe de

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

La BDP. Système financier International. La Balance des Paiements I- Le Compte courant. Identité du Revenu National.

La BDP. Système financier International. La Balance des Paiements I- Le Compte courant. Identité du Revenu National. La BDP Système financier International La Balance des Paiements I- Le Compte courant ESC-Février 2015 Balance des paiements = relevé statistique annuel de toutes les transactions de biens, services et

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté. Forces, limites et options stratégiques

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté. Forces, limites et options stratégiques Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté Forces, limites et options stratégiques Lahcen ACHY Economiste Principal, Centre Carnegie du Moyen Orient Septembre 2010 Le Maroc a enregistré

Plus en détail

Burkina Faso Profil pays EPT 2014

Burkina Faso Profil pays EPT 2014 Burkina Faso Profil pays EPT 14 Contexte général Situé au cœur de l Afrique occidentale, dans la boucle du Niger, le Burkina Faso est l un pays des pays les plus peuplés de la sous-région Ouest-africaine

Plus en détail

Le RSA : état des lieux et perspectives

Le RSA : état des lieux et perspectives CIRAC - lundi 7 février «Journée d étude franco-allemande» Le RSA : état des lieux et perspectives Céline EMOND Yannick L HORTY FR CNRS n 3126 WWWbbb 1 Introduction Du RMI au RSA : enjeux et barèmes Une

Plus en détail

Les stratégies de développement

Les stratégies de développement 12 Les stratégies de développement Article 1. Les caractéristiques du sous-développement 12.1 DÉFINIR LE DÉVELOPPEMENT ET LE SOUS-DÉVELOPPEMENT 12.1.1 Le développement Définir le développement Pour définir

Plus en détail

L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM

L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Modèle IS/LM Le modèle IS/LM, conçu par John Hicks en 1937, est généralement

Plus en détail

Vers un système monétaire international multipolaire? Agnès Bénassy-Quéré Jécos, Lyon, 10 novembre 2011

Vers un système monétaire international multipolaire? Agnès Bénassy-Quéré Jécos, Lyon, 10 novembre 2011 Vers un système monétaire international multipolaire? Agnès Bénassy-Quéré Jécos, Lyon, 10 novembre 2011 Que reproche-t-on au SMI? Des déséquilibres importants et durables des balances de paiements Discipline

Plus en détail

Les conférences sociales mensuelles de l Institut des Artisans de Justice et de Paix 2007

Les conférences sociales mensuelles de l Institut des Artisans de Justice et de Paix 2007 INSTITUT DES ARTISANS DE JUSTICE ET DE PAIX (I.AJ.P.) CENTRE DE RECHERCHE ET DE FORMATION «LE CHANT D OISEAU» COTONOU Les conférences sociales mensuelles de l Institut des Artisans de Justice et de Paix

Plus en détail

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Carine Franc CREGAS INSERM - U 537 Une définition de «l opting out» «to opt out» : choisir de ne pas participer ; [hopital, school] choisir

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Ce bref portrait statistique porte sur l Afrique de l Ouest, région qui regroupe ici les quinze pays membres de la CEDEAO (Communauté Economique

Plus en détail

Impact de la crise financiere sur la Securite Alimentaire en Haiti COORDINATION NATIONALE DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

Impact de la crise financiere sur la Securite Alimentaire en Haiti COORDINATION NATIONALE DE LA SECURITE ALIMENTAIRE Impact de la crise financiere sur la Securite Alimentaire en Haiti COORDINATION NATIONALE DE LA SECURITE ALIMENTAIRE Plan de la presentation 1. Hypothèse de base A)Degre d insertion dans l economie mondiale

Plus en détail

Aide-mémoire. Réunion du Groupe spécial d experts sur les outils et méthodes d évaluation intégrée pour une économie verte inclusive en Afrique

Aide-mémoire. Réunion du Groupe spécial d experts sur les outils et méthodes d évaluation intégrée pour une économie verte inclusive en Afrique Aide-mémoire Réunion du Groupe spécial d experts sur les outils et méthodes d évaluation intégrée pour une économie verte inclusive en Afrique Centre de Conférence des Nations Unies Siège de la Commission

Plus en détail

Espérance de vie à la naissance. Espérance de vie à la naissance. Durée moyenne de scolarisation. Indice d'espérance de vie. ajusté aux inégalités

Espérance de vie à la naissance. Espérance de vie à la naissance. Durée moyenne de scolarisation. Indice d'espérance de vie. ajusté aux inégalités Notes techniques Calcul des indices du développement humain Représentation graphique Indice de développement humain (IDH) DIMENSIONS INDICATEURS Santé et longévité Espérance de vie à la naissance Instruction

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite)

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite) Chapitre 6 Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique 1 Objectifs d apprentissage Faire la distinction entre le stock de capital et de la richesse et le flux de production, de revenu,

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

Rapport sur le commerce et le développement, 2011

Rapport sur le commerce et le développement, 2011 Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Genève Rapport sur le commerce et le développement, 2011 Rapport du secrétariat de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le

Plus en détail

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE POUR LA RÉUNION DES MINISTRES DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI DU G20

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE POUR LA RÉUNION DES MINISTRES DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI DU G20 Français DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE POUR LA RÉUNION DES MINISTRES DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI DU G20 Paris, les 26 et 27 septembre 2011 Introduction et résumé 1 Politique économique pour la création

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Giorgia Giovannetti Directrice du volet «Développement» du Programme de gouvernance mondiale Centre d études Robert Schuman Institut universitaire

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 265 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLÉE ANNUELLE 2006 SINGAPOUR

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLÉE ANNUELLE 2006 SINGAPOUR CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLÉE ANNUELLE 2006 SINGAPOUR FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DÉVELOPPEMENT SOCIÉTÉ FINANCIÈRE

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE. Fiche d Information sur le genre

EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE. Fiche d Information sur le genre EC Gender Help Desk Help Desk pour l égalité des genres de la Commission européenne CÔTE D IVOIRE Fiche d Information sur le genre Les Fiches d Information sur le genre, rédigés par le Help Desk pour l

Plus en détail

Le système des préférences généralisées

Le système des préférences généralisées SvetlanaPOGODINA Le système des préférences généralisées AudeFLAGEUL Le système de préférences généralisées pourrait être défini comme«des règles inégales pour rendre plus égaux les rapports commerciaux

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 11 Janvier 2012 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances

Plus en détail

LES INÉGALITÉS s accroissent dans

LES INÉGALITÉS s accroissent dans EMPLOI Le POUVOIR et le PEUPLE Florence Jaumotte et Carolina Osorio Buitron LES INÉGALITÉS s accroissent dans de nombreux pays avancés depuis les années 80, essentiellement par suite de la concentration

Plus en détail

ESCP-Europe 2011 : La mondialisation explique-t-elle principalement le rattrapage des pays émergents? Présentation du sujet

ESCP-Europe 2011 : La mondialisation explique-t-elle principalement le rattrapage des pays émergents? Présentation du sujet ESCP-Europe 2011 : La mondialisation explique-t-elle principalement le rattrapage des pays émergents? C Présentation du sujet e sujet fait explicitement référence à la mondialisation et s inscrit d emblée

Plus en détail

Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique. Andrew Grainger

Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique. Andrew Grainger Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique Andrew Grainger Nottingham University Business School andrew.grainger@nottingham.ac.uk Page: 1 Incitants politiques génériques 1. Modernisation

Plus en détail

DEVOIR N 1 économie générale

DEVOIR N 1 économie générale PROGRAMME : DEVOIR N 1 économie générale L économie et son domaine Le circuit économique comme méthode d'analyse La production marchande et non marchande Le travail Le capital et le progrès technique Le

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

Équilibres, déséquilibres et «santé» économique

Équilibres, déséquilibres et «santé» économique Équilibres, déséquilibres et «santé» économique Fribourgissima 21 juin 2012 Prof. Paul H. Dembinski Université de Fribourg & Observatoire de la Finance(Genève) (dembinski@obsfin.ch) 1. Un monde fait de

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Accès des populations rurales au capital en Agroland

Accès des populations rurales au capital en Agroland PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

2 LE MODELE NÉOCLASSIQUE

2 LE MODELE NÉOCLASSIQUE 2 Le modèle de Solow 22 Rôle de l épargne 23 Tests du modèle néoclassique 2 LE MODELE NÉOCLASSIQUE Ce chapitre présente un rappel synthétique du modèle de Solow (956 Ce modèle, avec celui de Ramsey, constitue

Plus en détail

POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs

POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs Séminaire CGTM Mercredi 19 mars 2008 Danielle LAPORT Sociologue Ingénieur Social Equipe de Recherche REV Université Paris XII Val-de-Marne Il me revient

Plus en détail

Le travail décent au service du développement durable

Le travail décent au service du développement durable Introduction du Directeur général à la Conférence internationale du Travail Le travail décent au service du développement durable CIT 96-2007/Rapport I (A) Introduction La Conférence internationale du

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14 TABLE DES MATIERES Préface... 5 Avant- propos... 9 Partie 1 Approches macroéconomique et fiscale Introduction à la première partie... 14 CHAPITRE 1 La politique budgétaire est- elle encore efficace pour

Plus en détail

Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de dév...

Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de dév... 1 sur 5 25/10/2007 4:04 Critique des conditions de la durabilité: application aux indices de développement durable. Bruno Kestemont Mémoire de DEA Version révisée, 2004 IGEAT-ULB Sous la direction du Prof

Plus en détail

L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation?

L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation? L accumulation de réserves de change est-elle un indicateur d enrichissement d une nation? Edouard VIDON Direction des Analyses macroéconomiques et de la Prévision Service des Études macroéconomiques et

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES UNCTAD/GDS/AFRICA/1 TD/B/48/12 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES NATIONS UNIES

Plus en détail

La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux

La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux OCP Policy Center Seminar series La politique monétaire après la crise financière mondiale : Nouveaux enjeux Pierre-Richard Agénor, Hallsworth Professor, University of Manchester and Senior Fellow, OCP

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

La couverture universelle des soins de santé

La couverture universelle des soins de santé La couverture universelle des soins de santé CTB Addendum à la Note stratégique «Le droit à la santé et aux soins de santé» DGCD - Direction générale de la Coopération au Développement La couverture universelle

Plus en détail