Propriété du logement. Financer en toute sécurité/

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Propriété du logement. Financer en toute sécurité/"

Transcription

1 Propriété du logement Financer en toute sécurité/

2 Table des matières Editorial 3 Principes de financement Le prix du rêve 4 Une bonne capacité financière donne des arguments pour négocier 6 Les défis du conseil en matière de financement 7. Constituer votre apport personnel L apport personnel: la base du financement 8 Versement anticipé EPL: restrictions et conditions 9 Optimisation de l apport personnel 11 Prêts hypothécaires L embarras du choix 12 Amortissement direct ou indirect 14 Les produits hypothécaires d AXA 15 Protection Garder son logement en cas de difficulté 16 Capacité financière en cas d incapacité de gain et de décès 18 Garantie de la capacité financière 19 Planification du budget Calculer son budget de propriétaire 20 Assurances Assurances et logement en propriété 22 2

3 Editorial/ Chère lectrice, Cher lecteur, Vous en avez longtemps rêvé, des mois durant vous avez consulté des offres innombrables, vous avez étudié des plans soir après soir, jusqu à ce que vous puissiez enfin passer la première nuit entre vos quatre murs. Quelle expérience fantastique après tous ces efforts et cette agitation de pouvoir enfin emménager dans votre nouveau logement, où tout est conforme à vos souhaits. Mais peut-être avez-vous des doutes: cette euphorie va-t-elle durer? La protection financière du logement en propriété est-elle effectivement assurée à long terme? Qu adviendrait-il si un nouvel emploi était moins bien payé, si la famille s agrandissait, si les taux d intérêt enregistraient une hausse fulgurante ou si la famille était victime d un grave revers de fortune? Toute personne qui achète une maison ou une propriété par étage a tout intérêt à réfléchir très tôt à de telles questions. AXA s est donné pour mission d accompagner ses clients dans toutes les situations de leur existence et de ne pas les laisser seuls face à de tels soucis. Cette brochure vous donnera de nombreux et précieux conseils et informations sur le thème de la propriété du logement, tels que la budgétisation et le financement, la protection à long terme et les conséquences en matière de prévoyance vieillesse, ainsi qu un aperçu des assurances de construction et des bâtiments nécessaires. Votre situation personnelle est déterminante pour le logement, l épargne et la prévoyance. Les spécialistes d AXA sont heureux de pouvoir vous conseiller individuellement et de trouver avec vous la meilleure solution possible pour que vous profitiez de votre logement en toute sérénité, tout au long de votre existence. Antimo Perretta CEO d AXA Winterthur 3

4 Le prix du rêve/ Ces dernières années, la part de propriétaires a fortement augmenté. La hausse des loyers, associée au bas niveau des taux hypothécaires, rend l accession à la propriété attrayante. Afin que rien ne vienne gâcher le bonheur d être propriétaire, il faut s assurer que les charges financières restent supportables à long terme. La crise américaine de l immobilier, plus connue sous le nom de la crise des subprimes, a montré les conséquences désastreuses d un manque de rigueur dans l attribution des crédits hypothécaires. Outre les répercussions sur l économie mondiale, cette crise a marqué le destin de propriétaires contraints, pour se sortir d une situation financière inextricable, de brader leurs maisons, perdant souvent les économies de toute une vie. Afin d éviter de tels scénarios, les organismes prêteurs vérifient la capacité des emprunteurs d assumer le coût du crédit. Tous les établissements financiers, qu il s agisse de banques ou d assurances, utilisent des bases de calcul similaires. Pour garantir la capacité de financement à long terme, les hypothèses ne reposent pas sur la situation actuelle mais sur les valeurs prévues à long terme. Quel que soit le niveau actuel des taux d intérêt, le prêt hypothécaire maximum reste le même. Combien peut coûter un logement en propriété? Pour éviter les déconvenues, il faudrait connaître son budget dès la recherche de son logement, avant même de s adresser à l établissement financier. Ce calcul est assez simple à réaliser. La capacité financière repose sur deux règles. Règle des 20/80 La règle des 20/80 veut qu au moins 20 % de la valeur du bien immobilier soient financés par un apport personnel. La valeur du bien se définit comme le prix d achat, auquel s ajoutent les frais de construction, transformation ou rénovation. Si l organisme prêteur fait estimer la valeur du bien et obtient un montant moindre, c est sur celui-ci que les calculs seront basés. La différence avec le prix effectivement payé devra alors être intégralement financée par l apport personnel. 10 % de la valeur du bien doivent être constitués de «vrais» fonds propres. Autrement dit, ils ne doivent pas provenir du 2 e pilier. Pour constituer le reste de l apport personnel, il est possible de recourir à un versement anticipé des avoirs de la caisse de pension. Le reste du financement, soit 80 % au maximum, peut être emprunté. Plus l apport personnel est important, moins les intérêts à payer sont élevés. Jusqu à 33 % du revenu, les coûts de logement sont supportables La seconde règle à respecter est celle du 1 3. Elle garantit la capacité d assumer le financement. Les dépenses courantes pour votre nouveau logement ne devraient pas dépasser un tiers de votre revenu brut. Ces dépenses incluent les intérêts du capital emprunté, l amortissement et les charges. Pour le calcul des intérêts et de l amortissement, il faut savoir qu un prêt hypothécaire est, dans la plupart des cas, divisé en prêt hypothécaire en 1 er et en 2 e rang. En général, le prêt hypothécaire en 1 er rang représente 66,6 % de la valeur du bien. Le prêt hypothécaire en 2 e rang couvre quant à lui le reste du capital emprunté et doit être remboursé sur 15 ans, mais avant d atteindre le 60 e anniversaire. Les taux d intérêt utilisés pour le calcul de la capacité financière varient d un établissement financier à l autre. En moyenne, ils s établissent à environ 5 % pour le prêt hypothécaire en 1 er rang et à 5,5 % pour celui en 2 e rang. 4

5 Les charges sont souvent sous-estimées Les charges sont estimées à 1 % de la valeur du bien. A première vue, ce montant peut sembler élevé, mais il est totalement réaliste. Les charges ne se limitent pas aux factures énergétiques et aux taxes, mais incluent les primes de l assurance des bâtiments, les travaux d entretien et les provisions pour les rénovations et le remplacement des appareils défectueux. Dans l ancien, il faut s attendre à ce que les dépenses annuelles s élèvent à plus de 1 %. Structure de financement classique pour un logement en propriété Prêt hypothécaire en 1 er rang, max. 66,6 % Prêt hypothécaire en 2 e rang, max. 13,4 % Fonds propres, en général 20 % Règles particulières pour le calcul de la capacité financière Revenus variables (bonus, commissions) De nombreux établissements financiers prennent en compte au moins une partie des bonus ou des commissions dans les revenus en se basant sur la moyenne des dernières années. En revanche, les revenus réguliers garantis tels que les allocations pour enfants ou les pensions alimentaires sont pris en compte intégralement. Couples disposant d un double revenu Si un seul revenu ne suffit pas pour garantir la capacité financière, le deuxième revenu peut être pris en compte partiellement ou un amortissement plus élevé peut être décidé. Indépendants Pour les indépendants, une moyenne des revenus des trois dernières années sert de base aux calculs. Engagements extraordinaires Les obligations fixes telles que les remboursements de tranches de leasing ou de prêt personnel, les versements au titre de pensions alimentaires ou les frais liés aux logements de vacances sont déduites du revenu aux fins du calcul. Acheteurs dans les tranches d âge supérieures Pour les clients proches de la retraite, le revenu déterminant ne correspond pas au revenu actuel provenant de l activité lucrative, mais au revenu à la retraite, qui sera composé de la rente AVS et de la rente versée par la caisse de pension. De plus, l acquisition n est alors financée qu à hauteur de 65 % de la valeur du bien, au lieu des 80 % usuels. Pour le montant restant, des garanties supplémentaires sont réclamées ou un amortissement rapide est exigé. 5

6 Une bonne capacité financière donne des arguments pour négocier/ Il existe des règles éprouvées qui vous aideront à calculer votre capacité financière et vous permettront d évaluer précisément vos possibilités de financement. Il est plus facile d obtenir un crédit lorsque les critères d octroi sont facilement remplis. De plus, disposer d une bonne assise financière place dans une position de force pour négocier les conditions avec l organisme prêteur. A l inverse, lorsque la capacité financière est réduite, l octroi du crédit est assorti de conditions supplémentaires, comme le remboursement plus rapide du prêt hypothécaire en 2 e rang. Si les critères ne sont pas du tout remplis, il faut augmenter l apport personnel ou porter son choix sur un bien moins onéreux. Exemples de calcul de la capacité financière Valeur du bien (en CHF) Financement Fonds propres 20 % Prêt hypothécaire en 1 er rang 66,67 % Prêt hypothécaire en 2 e rang 13,33 % Coût total Intérêts prêt hypothécaire en 1 er rang 5,0 %* Intérêts prêt hypothécaire en 2 e rang 5,5 %* Amortissement prêt hypothécaire en 2 e rang (15 ans) Charges, 1 % de la valeur du bien Total annuel des frais Total mensuel des frais Charge financière supportable Revenu brut nécessaire * Le calcul de la capacité financière se fonde sur des taux d intérêt prévisionnels correspondant aux taux moyens attendus à long terme. 6

7 Les défis du conseil en matière de financement/ Il ne faudrait pas s habituer aux taux hypothécaires bas! Alan Ryser est responsable de vente chez AXA depuis 2010, à l agence générale Prévoyance & Patrimoine de Lausanne. Des taux bas, une conjoncture solide et un marché immobilier en plein boom: les meilleures conditions pour devenir propriétaire! Alan Ryser: Dans une telle période, la demande de prêts hypothécaires est effectivement très forte. Mais cela peut donner lieu à des entretiens-conseils difficiles. Beaucoup de clients viennent nous trouver dans l idée de conclure simplement et à bon compte un prêt hypothécaire. Pourtant, les critères sont les mêmes qu en période de taux élevés. Cela peut conduire à des déceptions. De plus, on trouve aujourd hui beaucoup de biens surévalués sur le marché. Dans ces cas, l établissement financier ne finance pas la totalité du prix d achat, mais seulement l estimation, qui est inférieure. Les clients doivent alors fournir un apport personnel plus élevé qu ils ne l avaient prévu. Comment réagissent les clients quand le financement espéré n est pas possible? Ils se montrent généralement compréhensifs, car les contraintes liées à la capacité financière servent à les protéger. La plupart du temps, les clients peuvent fournir un apport personnel plus important et financer malgré tout le bien qui les intéresse. Ceux pour lesquels ce n est pas possible et dont le rêve de devenir propriétaire doit être reporté peuvent ressentir une certaine frustration. Souvent, ces clients tentent leur chance auprès d un autre établissement financier et reçoivent la même réponse. La vérification de la capacité financière se fonde sur des critères relativement élevés. Comment se fait-il que des biens immobiliers doivent être vendus dans l urgence ou mis aux enchères forcées? Il ne faut pas oublier que le calcul de la capacité financière se base sur la situation actuelle. La survenance d événements fâcheux comme le chômage, un divorce, l invalidité ou le décès empêche parfois de pouvoir assumer le financement du logement en propriété. Il arrive aussi que des personnes qui perçoivent des retraites modestes ne puissent plus supporter cette charge financière. Je conseille donc à mes clients de mettre de l argent de côté à cet effet et, si possible, de prévenir les risques en souscrivant des assurances. Pour les propriétaires, des taux bas font considérablement baisser les charges associées au logement. Que doit-on faire des économies réalisées? Les taux d intérêt ont un impact énorme sur le montant dont les ménages de propriétaires disposent en fin de mois. Il en va de même lorsque les taux sont élevés. C est pourquoi il faudrait faire régulièrement des réserves les «bonnes années», afin de se prémunir en cas de hausse des taux. Attention toutefois à ne pas s habituer aux taux hypothécaires bas. Si vous dépensez l argent et changez de train de vie, il faudra faire marche arrière quand les taux augmenteront. 7

8 L apport personnel: la base du financement/ La constitution de l apport personnel nécessaire représente souvent le principal obstacle dans l accès à la propriété du logement. Il existe cependant diverses solutions permettant de compléter les économies et de réunir les fonds qui vous manquent. Si l organisme prêteur réclame un apport personnel de 20 %, c est qu il ne veut pas perdre d argent. Même si le bien a perdu de la valeur et doit être vendu, le prêt doit être intégralement remboursé. Un propriétaire doit savoir que c est sur son apport que pèse le risque d une dépréciation. Pour le propriétaire, l apport personnel investi sert à réduire la charge d intérêts. Etant donné que les frais de logement diminuent à long terme, et que l on peut vivre avec moins d argent à la retraite, l apport personnel représente une forme spéciale de prévoyance vieillesse. Provenance de l apport personnel Il existe plusieurs possibilités pour constituer un apport personnel. La plus évidente consiste à rassembler ses économies déposées sur des comptes bancaires ou des dépôts de titres. Si cela ne suffit pas, le rachat de polices d assurance-vie ou un prêt sur police peuvent être envisagés. Souvent, les jeunes acheteurs recourent à un avancement d hoirie ou à des donations. Des prêts personnels sont également possibles. Les intérêts et les mensualités devront être pris en compte par l organisme prêteur dans le calcul de la capacité financière. 8 La principale source provient souvent du 2 e pilier. En raison du rapport existant entre le logement en propriété et la prévoyance vieillesse, la loi autorise le versement anticipé des avoirs du 2 e pilier et du pilier 3a. Ces fonds doivent être utilisés pour un logement destiné à ses propres besoins. En plus de l achat, ils peuvent servir à financer des rénovations, des transformations, l amortissement du prêt hypothécaire ou l acquisition de parts d une coopérative de construction. Versement anticipé: la propriété du logement en guise de prévoyance vieillesse Lors d un versement anticipé, les avoirs de la caisse de pension sont directement utilisés sous forme d apport personnel. La prévoyance vieillesse n est alors plus assurée par la seule caisse de pension, mais aussi par le logement. Le montant minimal d un versement anticipé s élève à CHF. Cette limite ne s applique toutefois ni à l acquisition de parts d une coopérative de construction ou d habitation, ni aux polices ou aux comptes de libre passage. Jusqu à 50 ans, il est possible de retirer la totalité de l avoir de la caisse de pension. Après 50 ans, les assurés peuvent obtenir au maximum l avoir dont ils disposaient à 50 ans ou la moitié de leur avoir actuel, le montant le plus élevé étant retenu. Un versement anticipé doit être effectué au plus tard trois ans avant l âge de la retraite ordinaire et ne peut être demandé que tous les cinq ans. Afin de garantir le but de la prévoyance, la caisse de pension doit demander l inscription d une restriction du droit d aliéner au registre foncier. Dès que les conditions donnant droit au versement anticipé ne sont plus remplies, par exemple en cas de vente du logement, le versement anticipé doit être remboursé à l institution de prévoyance. Conséquences d un versement anticipé Grâce à l apport personnel constitué du versement anticipé, le montant du prêt hypothécaire est moins important. De ce fait, les intérêts et les remboursements représentent une charge moins élevée. Cet avantage est néanmoins contrebalancé par un inconvénient majeur: le versement anticipé de l avoir de la caisse de pension entraîne une réduction de la rente de vieillesse et, selon les caisses, une réduction des prestations en cas d invalidité ou de décès. Il convient de compenser ces lacunes dans la couverture du risque en souscrivant des assurances individuelles. La couverture initiale et complète du risque peut aussi être rétablie par un remboursement ultérieur du versement anticipé. Afin d avoir la certitude de pouvoir rester propriétaire de son logement à la retraite, il est impératif de se constituer une épargne supplémentaire dans le cadre du 3 e pilier.

9 Versement anticipé EPL: restrictions et conditions/ L encouragement à la propriété du logement (EPL) et les mises en gage sont deux possibilités d utiliser les fonds du 2 e pilier. Ces solutions présentent différents risques et avantages. Montant minimal Montant minimal du versement anticipé: CHF Pas de montant minimal pour l acquisition de parts d une coopérative de construction ou pour les polices ou comptes de libre passage Montant maximal Prestation de libre passage au maximum A partir de 50 ans, le montant maximal correspond aux droits acquis à 50 ans ou à la moitié de la prestation de libre passage disponible au moment de la requête. C est le montant le plus élevé qui sera versé Restrictions Versement anticipé: tous les cinq ans au maximum Jusqu à trois ans avant l âge de la retraite ordinaire Les prestations résultant d un rachat ne peuvent pas être perçues durant trois ans Exemple: réduction des prestations de prévoyance après un versement anticipé EPL Sans versement Avec versement Prestations de vieillesse LPP, retraite ordinaire (65 ans) Capital de vieillesse CHF CHF Rente de vieillesse CHF CHF Prestations LPP en cas d invalidité Rente d invalidité CHF CHF Rente d enfant d invalide 4000 CHF 3200 CHF CHF CHF Prestations LPP en cas de décès Rente de partenaire CHF 9600 CHF Rente d orphelin 4000 CHF 3200 CHF CHF CHF Conditions Le versement peut durer jusqu à six mois La caisse de pension facture souvent des frais Pour les couples, l accord écrit du conjoint est nécessaire En cas de revente du bien, le capital perçu doit être remboursé à la caisse de pension Tant que le montant perçu n est pas remboursé, les rachats ne peuvent pas être déduits des impôts Exemple d un homme de 42 ans, revenu brut actuel: CHF, prestations LPP minimales, versement EPL: CHF, taux de conversion LPP: 6,8 % 9

10 Mise en gage: la prévoyance vieillesse en guise de gage Il existe une utilisation de l avoir de la caisse de pension autre que l acquisition d un logement en propriété: la mise en gage. Le capital de vieillesse sert de garantie supplémentaire à l organisme prêteur. En contrepartie, le prêt hypothécaire accordé est plus élevé. Cette solution présente l avantage de maintenir le capital dans la caisse de pension. Il continue ainsi d être rémunéré. Plus important encore, les prestations du 2 e pilier ne sont aucunement réduites. L inconvénient de la mise en gage réside cependant dans l augmentation des charges liées au logement, le montant plus important du prêt hypothécaire ayant pour conséquence des intérêts et des remboursements plus élevés. Versement anticipé et mise en gage: quelle est la meilleure option? En termes de charges, un versement anticipé est nettement plus avantageux, car le prêt hypothécaire et donc les intérêts et les remboursements sont moins importants. Il s agit néanmoins d un raisonnement à court terme. En effet, si l on tient compte de l imposition et de la prévoyance, la balance ne tarde pas à pencher en faveur de la mise en gage. La déductibilité fiscale des intérêts du prêt hypothécaire réduit certes l écart. Toutefois, il faut surtout prendre en considération les frais nécessaires pour compenser la réduction des prestations de prévoyance lors d un versement anticipé. Mettre régulièrement de l argent de côté pour compenser cette réduction s imposera. Il faudra en outre payer des primes d assurance pour disposer d une couverture en cas d invalidité ou de décès. Il n est donc pas possible de trancher de manière générale en faveur de l une ou l autre option. Une analyse précise de la situation de chacun est indispensable. Enfin, d autres facteurs entrent aussi en ligne de compte. Par exemple, la possibilité de continuer à bénéficier d avantages fiscaux pour les versements dans le 2 e pilier ou le souhait de réduire au minimum l endettement relatif au logement. Comparaison versement anticipé / mise en gage Versement anticipé Vous disposez d un apport personnel plus important. Par conséquent, vous avez besoin d un prêt hypothécaire moins élevé Comme le prêt hypothécaire est moins élevé, la charge représentée par les intérêts et l amortissement est moins lourde Vous payez globalement moins d impôts sur les versements de capitaux de la caisse de pension. Le capital n est pas versé d un coup (à la retraite) ou sous forme de rente; il est donc imposable à un taux moindre (progressivité) Vos prestations de vieillesse de la caisse de pension, c est-à-dire la rente ou le capital, seront réduites Suivant la caisse de pension, la couverture des risques d invalidité ou de décès sera diminuée Vous pouvez déduire moins d intérêts hypothécaires de vos impôts Mise en gage Les prestations de votre caisse de pension restent inchangées. Prestations identiques en cas d invalidité, de décès et à la retraite La totalité de votre capital de caisse de pension continue de porter intérêt Vous pouvez continuer d effectuer des versements à la caisse de pension qui sont déductibles de vos impôts Vous pouvez déduire les intérêts hypothécaires de votre déclaration d impôts et par conséquent réduire vos impôts sur les revenus Du fait du montant plus élevé du prêt hypothécaire, la charge des intérêts et de l amortissement augmente Il peut arriver que l établissement financier exige un amortissement supérieur 10

11 Optimisation de l apport personnel/ Beaucoup oublient que l apport personnel a aussi un coût! David Lussot est conseiller en prévoyance chez AXA depuis 2007, à l agence générale Prévoyance & Patrimoine de Genève Rive-Gauche. Est-il judicieux de fournir un apport personnel supérieur aux 20 % exigés? David Lussot: Beaucoup n ont pas d autre choix. Si la charge d un prêt hypothécaire représentant 80 % de la valeur du bien n est pas supportable, il faut alors financer soi-même plus de 20 %. Ce n est pas obligatoirement une mauvaise chose. L essentiel, c est que la propriété du logement ne mobilise pas la totalité des liquidités. Il faut impérativement garder une réserve pour les transformations, les rénovations et les urgences. Une fois l argent investi dans le logement, il n est plus guère disponible. En revanche, il existe plusieurs possibilités d investir ses fonds personnels après coup. De manière générale, conseillezvous donc un apport personnel réduit? Non, il n existe pas de réponse préconçue en la matière. Tous les aspects doivent être envisagés. On oublie souvent que l apport personnel a aussi un coût! En effet, le capital utilisé ne produit plus d intérêts et les titres ne génèrent plus de revenus. Ce manque à gagner peut s élever à des milliers de francs par an. Il ne faut pas oublier non plus les impôts, car lorsque l apport personnel est plus élevé, les intérêts hypothécaires diminuent, et avec eux les déductions fiscales. Les mêmes réflexions sont à mener concernant l amortissement ou non du prêt hypothécaire. Le capital de la caisse de pension est souvent utilisé pour le financement. Comment jugez-vous cette option? Il faut bien réfléchir avant de demander le versement anticipé du 2 e pilier. Cela réduit la couverture du risque d invalidité et de décès, ainsi que l avoir de vieillesse. Une couverture du risque trop limitée présente un danger considérable. Je recommande vivement de maintenir la couverture au moyen d assurances de risques. C est d autant plus important pour les propriétaires qui doivent pouvoir supporter la charge de l acquisition, même en cas d invalidité. Un autre impératif est aussi d examiner l éventualité d une mise en gage des avoirs de prévoyance au lieu d un versement anticipé. Qu en est-il des fonds du 3 e pilier? Le retrait des fonds du pilier 3a est moins problématique, je trouve. Là encore, je pense qu il vaut mieux recourir à la mise en gage. Il n y a pas de règle universelle. Tout dépend de la charge fiscale, des revenus et de la structure du patrimoine. La question du financement du logement en propriété étant extrêmement complexe et personnelle, il est toujours judicieux de demander conseil. 11

12 Prêt hypothécaire: l embarras du choix/ Au total, les ménages suisses détiennent pour environ 600 milliards CHF de prêts hypothécaires. A l échelon individuel, près de CHF de prêt hypothécaire sont affectés au logement en propriété en moyenne. Le choix du type de prêt et de l organisme est dès lors crucial. Rares sont ceux qui ont les moyens de financer un achat immobilier uniquement sur leurs deniers personnels. Le prêt hypothécaire est donc un élément essentiel de l équation du financement. L offre très diversifiée de prêts hypothécaires se divise en trois grands modèles: le prêt hypo thécaire à taux fixe, le prêt hypothécaire LIBOR et le prêt hypothécaire à taux variable. Le choix du modèle engageant l acheteur pour de nombreuses années, la décision doit être mûrement réfléchie. Prêt hypothécaire à taux fixe: taux d intérêt garanti pour une durée pouvant atteindre 15 ans Dans cette formule, le montant du crédit, le taux d intérêt et la durée sont fixés à la conclusion du contrat. En fonction du montant du crédit, vous pouvez choisir une durée de un à quinze ans. Le taux d intérêt n est soumis à aucune variation pendant la durée convenue. Le prêt hypothécaire à taux fixe convient surtout aux propriétaires qui souhaitent planifier leurs charges d intérêts pour une période donnée. Prudence en cas d échelonnement Un prêt hypothécaire à taux fixe offre une garantie des taux d intérêt pendant sa durée. Toutefois, la date d expiration peut cacher un risque. Si les taux d intérêt sont élevés au moment où le prêt hypothécaire arrive à son terme, il faut alors conclure un nouveau prêt pour la totalité du montant, dans de moins bonnes conditions. Il est possible de réduire ce risque en répartissant le montant emprunté entre plusieurs prêts hypothécaires à taux fixe de durées différentes. Cette méthode présente cependant l inconvénient de lier étroitement l emprunteur à l établissement financier. Lorsqu une tranche arrive à échéance, une autre se poursuit. Un tel mécanisme empêche de changer d établissement financier, ce qui réduit considérablement la marge de manœuvre lors de la négociation des taux. Prêt hypothécaire LIBOR: l espoir d une baisse des taux d intérêt Le taux d intérêt du prêt hypothécaire LIBOR (LIBOR = London Interbank Offered Rate) se compose d un taux d intérêt de base défini par les taux à court terme sur les marchés monétaires et la marge client individuelle. Le montant du crédit, la marge client ainsi que la durée globale, de deux à cinq ans, sont fixés lors de la conclusion du contrat. Durant cette durée globale, des tranches de trois, six ou douze mois sont convenues. Le taux d intérêt appliqué au crédit hypothécaire LIBOR n a ainsi qu une validité à court terme. A l échéance des tranches, la durée globale peut être redéfinie, ou le prêt hypothécaire peut être transformé pour les tranches restantes en un prêt hypothécaire à taux fixe à long terme. Le prêt hypothécaire LIBOR convient surtout aux propriétaires qui souhaitent bénéficier d une certaine flexibilité, ou veulent pou- Avantages et inconvénients d un échelonnement des prêts hypothécaires à taux fixe Avantages Inconvénients Le choix de la durée détermine la hauteur du taux d intérêt. Plus la durée est longue, plus le taux d intérêt est élevé. En contrepartie, on connaît le montant des versements à long terme. Lorsque la capacité financière est juste, il est recommandé d opter pour une durée longue, afin d écarter toute crainte liée à la charge résultant d une hausse des taux d intérêt à court terme. Réduction du risque de devoir refinancer la totalité de la dette alors que les taux d intérêt sont hauts Lissage à long terme du risque de fluctuation du taux d intérêt Les tranches du prêt hypothécaire à taux fixe peuvent être définies en fonction de la capacité à assumer les risques et de la planification financière à long terme Dépendance par rapport au créancier car il n est guère possible de changer d établissement financier pour une tranche de prêt hypothécaire Pas de flexibilité pour réagir aux changements de la situation financière 12

13 voir profiter d un niveau de taux à court terme intéressant, mais sont prêts, en échange, à supporter le risque d une hausse des taux. La plupart des organismes ne proposent un prêt hypothécaire LIBOR qu à partir d un certain montant. Pas de contraintes et une grande souplesse Le taux d intérêt de ce prêt hypothécaire est soumis aux variations du marché monétaire et du marché des capitaux. Les taux d intérêt peuvent donc fluctuer, ce qui entraîne une variation de la charge d intérêts pendant la durée du crédit. Les remboursements sont possibles sur préavis. Outre ces modèles principaux, il existe de nombreuses offres spécifiques. Souvent, il s agit de combinaisons de modèles classiques (prêts hypothécaires combinés) ou de formules offrant un bonus d intérêt dans certaines situations (premier prêt hypothécaire, prêt hypothécaire écologique). Les principaux modèles de prêt hypothécaire Prêt hypothécaire à taux fixe Prêt hypothécaire LIBOR Prêt hypothécaire à taux variable 5% 4% 3% 2% 1% 0% 0 Echéance en années 5 5% 4% 3% 2% 1% 0% 0 Echéance en années 5 5% 4% 3% 2% 1% 0% 0 Echéance en années 5 Avantage Risque Avantage Risque Avantage Risque Il est possible de budgéter les charges d intérêts dès le départ pour toute la durée du prêt. Moyennant une majoration, les taux d intérêt peuvent être fixés jusqu à 12 mois à l avance. Conséquences financières en cas de résiliation anticipée. Vous profitez de faibles niveaux de taux à court terme et conservez une certaine flexibilité. Le calcul précis des charges d intérêts est rendu difficile par la volatilité des taux. Conséquences financières en cas de résiliation anticipée. La durée est illimitée. La transformation en prêt hypothécaire à taux fixe ou en prêt hypothécaire LIBOR est possible à tout moment. Les différences de taux empêchent tout calcul précis de la charge d intérêts. 13

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch hypotheque24.ch, hypotheque24.ch membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle Edition 2013 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis

Plus en détail

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite hypofinance Augmentez vos chances de réussite Pour accéder à la propriété De quels fonds propres disposez-vous pour acquérir un logement? Comment amortir? Les charges liées à un tel achat peuvent-elles

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier?

Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier? Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier? CONSTITUTION DE PATRIMOINE Votre famille s agrandit ou vous avez tout simplement envie de profiter du confort qu offre une maison individuelle ou un

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Notice explicative sur l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle La loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP)

Plus en détail

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.»

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» De bonnes perspectives avec la Prévoyance privée. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Helvetia PV-Prospectus

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

com Plan Information Encouragement à la propriété du logement 1.1 Limites temporelles / délais de blocage

com Plan Information Encouragement à la propriété du logement 1.1 Limites temporelles / délais de blocage Information Encouragement à la propriété du logement com Plan La loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) vous permet d utiliser votre argent de la Caisse

Plus en détail

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Pour votre sécurité sociale Encouragement à la propriété du logement Le 1 er janvier 1995, le législateur

Plus en détail

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne L E 3 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance privée Il convient de souligner que la prévoyance individuelle est aussi une stratégie de vie. Informez-vous ici sur les avantages que vous apporte le

Plus en détail

Ma banque. Prévoyance et planification financière de la retraite

Ma banque. Prévoyance et planification financière de la retraite Ma banque Prévoyance et planification financière de la retraite Table des matières 1. Le service prévoyance de la BCJ...4 2. Préparer votre retraite en toute sérénité...4 3. La planification de la retraite

Plus en détail

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Un aperçu des prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Vue d ensemble des prestations de prévoyance professionnelle pour les salarié(e)s suisses Le rôle de la Caisse de pensions

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier.

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prévoir soi-même. Le troisième pilier, complément de votre prévoyance. Le système

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Encouragement à la propriété

Encouragement à la propriété Encouragement à la propriété Directives pour l encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Valable dès le 1 er janvier 2015 Pour améliorer la lisibilité de ce texte,

Plus en détail

Financer son propre logement

Financer son propre logement Financer son propre logement Plan de la présentation : fonds propres fonds propres Page 2 Comment devenir Quelles sont les étapes du d un logement? fonds propres 1. Etablissement d un budget (quel loyer

Plus en détail

Votre conseil personnalisé. L avenir commence ici.

Votre conseil personnalisé. L avenir commence ici. Votre conseil personnalisé L avenir commence ici. Quelle que soit la phase de vie que vous traversez, nous assurons votre sécurité financière. Votre conseil personnalisé 3 Votre conseil personnalisé Votre

Plus en détail

PRÉVOYANCE VIEILLESSE THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE

PRÉVOYANCE VIEILLESSE THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE PRÉVOYANCE VIEILLESSE 1 THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE RAIFFEISEN PRÉVOYANCE VIEILLESSE (ÉTAT 2015) PR É VOYA N C E V IE ILLE SS E 1.1 PRÉVOYANCE ÉTATIQUE 1 ER

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Plan de prévoyance TAM

Plan de prévoyance TAM Structure, cotisations et prestations Vue d'ensemble Etat au 1 er janvier 2014 0 Page 1 Cet abrégé du règlement a été conçu à votre intention pour vous éviter d avoir à consulter le règlement dans son

Plus en détail

La prévoyance en toute simplicité. La prévoyance : comment anticiper les soucis Edition Suisse

La prévoyance en toute simplicité. La prévoyance : comment anticiper les soucis Edition Suisse La prévoyance en toute simplicité La prévoyance : comment anticiper les soucis Edition Suisse Toutes les informations de la présente brochure sont fournies à titre indicatif seulement et ne constituent

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit immobilier

L essentiel sur. Le crédit immobilier L essentiel sur Le crédit immobilier Emprunter pour devenir propriétaire Le crédit immobilier est, pour la plupart des ménages, le passage obligé pour financer l achat d un bien immobilier. C est un poste

Plus en détail

Offres de financements pour les clients privés

Offres de financements pour les clients privés Offres de financements pour les clients privés 1 Sommaire Principes de financement page 2 Financement au moyen du capital de prévoyance page 3 Amortissements et économies d impôts page 4 L éventail des

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014) Conditions générales pour les prêts hypothécaires Article 1 Qualité de l emprunteur 1 L emprunteur doit être un membre de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après, «la Caisse»). S il perd

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Édition 2013 Conseils et informations 2 Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Informations générales

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/ Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/ Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2015 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/ Prévoyance individuelle Planifiez votre qualité de vie/ Votre avenir repose-t-il déjà sur 3 piliers?/ Du point de vue financier, un avenir digne de ce nom repose sur trois piliers. C est pourquoi il vaut

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée du règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération Cette brochure vous offre

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

RythmoCapital Prévoyance individuelle. Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne

RythmoCapital Prévoyance individuelle. Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne RythmoCapital Prévoyance individuelle Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne RythmoCapital Vaudoise Les atouts de RythmoCapital Personne ne sait de quoi demain sera fait. C est pourquoi la Vaudoise

Plus en détail

Prévoyance. Commencez aujourd'hui votre futur... www.cmvsa.ch

Prévoyance. Commencez aujourd'hui votre futur... www.cmvsa.ch Commencez aujourd'hui votre futur... www.cmvsa.ch Vous et nous parlons le même langage Une prévoyance solide Vos intérêts et objectifs, en tant que client ou collaborateur, sont au centre de nos préoccupations.

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Quiconque désire réaliser son rêve de posséder son logement peut utiliser pour le financer les fonds qu il a épargnés au titre de la prévoyance professionnelle.

Plus en détail

Compte de prévoyance pilier 3a

Compte de prévoyance pilier 3a Compte de prévoyance pilier 3a Prevoir tôt avec PRIVOR Prévoyance Assurances sociales de l Etat AVS/AI Garantie du minimum vital Prestations complémentaires Prévoyance prof. obligatoire LPP/LAA Garantie

Plus en détail

Prévoyance Notre offre de placements pour une retraite heureuse

Prévoyance Notre offre de placements pour une retraite heureuse Prévoyance Notre offre de placements pour une retraite heureuse Bienvenue. Des arguments qui comptent La prévoyance en toute simplicité avec le Credit Suisse. Notre conseil Planifiez votre prévoyance avec

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch Les prêts hypothécaires Habiter chez soi www.bcn.ch Les financements hypothécaires Vu la valeur généralement élevée des biens immobiliers, il est usuel de faire appel à une banque, afin de participer au

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement

Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement Fondation SEF Konsumstrasse 22A 3000 Berne 14 www.eev.ch Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée Planification financière Swiss Life Votre planification financière personnalisée Nous aimerions acheter un nouvel appartement sera acquis à la retraite. Planification financière Swiss Life 3 La planification

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Systèmes de prévoyance du 3 e pilier

Systèmes de prévoyance du 3 e pilier C O NFÉRE N C E D E P R E S S E D U 1 E R O C T O B R E 2 0 1 4 Informations de fond Systèmes de prévoyance du 3 e pilier La prévoyance vieillesse individuelle est le troisième pilier du régime suisse

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Conditions générales d assurance. Polices de libre passage. Edition 2013. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.

Conditions générales d assurance. Polices de libre passage. Edition 2013. Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia. Conditions générales d assurance Polices de libre passage Edition 2013 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire 1 Conclusion de l assurance 3 2 Prestations 3 3 Financement

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Version 01.01.2015 Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle De quoi s'agit-il? Pour financer la propriété d'un logement pour vos propres besoins, vous pouvez retirer

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée des règlements de prévoyance de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF pour le personnel du domaine des EPF (RP-EPF 1) et pour les professeurs des EPF

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE

CONSEILS -EN- PATRIMOINE CONSEILS -EN- PATRIMOINE DIAGNOSTIC PLACEMENT 15 Préambule Ermont, le XXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité et assurer la transmission de vos biens dans de bonnes conditions demeurent

Plus en détail

Fondation de prévoyance de l ASG

Fondation de prévoyance de l ASG Fondation de prévoyance de l ASG RÈGLEMENT 2014 Première partie: plan de prévoyance S Le présent plan de prévoyance entre en vigueur le 1 er janvier 2014 pour toutes les personnes assurées dans les plans

Plus en détail

Petit guide pratique du taux d endettement

Petit guide pratique du taux d endettement Petit guide pratique du taux d endettement Sommaire 1. Le taux d endettement, c est quoi? 2. Comment calculer votre taux d endettement? 3. Pourquoi évaluer votre taux d endettement? 4. L intérêt du calcul

Plus en détail

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux.

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Prévoyance Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Une fois à la retraite, vous tenez à préserver votre liberté et indépendance. Il importe

Plus en détail

Produits hypothécaires

Produits hypothécaires Produits hypothécaires A chaque besoin sa solution www.cmvsa.ch Vous et nous parlons le même langage Vos intérêts et objectifs sont au centre de nos préoccupations. Aussi nous voulons être proches de vous.

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

4. Stratégie hypothécaire. Taux d intérêt présents et futurs

4. Stratégie hypothécaire. Taux d intérêt présents et futurs 75 qui influencent directement le financement des hypothèques reste parfaitement imprévisible. Pour cette raison, il est recommandé de calculer précisément son budget afin de déterminer exactement quelles

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

Notre offre de prévoyance. Optimisation de la charge fiscale et conditions préférentielles

Notre offre de prévoyance. Optimisation de la charge fiscale et conditions préférentielles Notre offre de prévoyance Optimisation de la charge fiscale et conditions préférentielles Notre vie est en perpétuel mouvement. Mais notre désir d autonomie financière, lui, est permanent. A la Banque

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

Tout un réseau de compétences. Règlement de prévoyance

Tout un réseau de compétences. Règlement de prévoyance Règlement de prévoyance Version abrégée Table des matières À quoi sert cette brochure d information? 3 Premier, deuxième, troisième pilier: qu est-ce que c est? 3 Premier pilier: l AVS/AI Deuxième pilier:

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

Cas 2 Priorité prévoyance

Cas 2 Priorité prévoyance Solutions Examen oral Conseiller financier diplômé IAF Cas 2 Priorité prévoyance Examinateur principal - expert : Christian Andrik 23 octobre 2008 Temps de préparation : Examen oral : 45 minutes 30 minutes

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance?

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance? PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich Comment interpréter mon certificat d assurance? En-tête Certificat d assurance au xx.xx.xxxx indique à partir de quelle date

Plus en détail

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015 Guide des assurances sociales destiné aux salariés Edition 2015 Contenu Introduction...3 Changement d emploi...4 Chômage...6 Congés non payés, formation, séjours linguistiques, etc...8 Prise d une activité

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail