ING2 MADIGOU Fabrice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ING2 MADIGOU Fabrice"

Transcription

1 Le transistor bipolaire ING2 MADIGOU Fabrice 1

2 Historique Découverte de la triode (composant amplificateur) par l américain Lee de Forest 1 er transistor PNP (Germanium) Développé dans les laboratoires Bell par Bardeen, Brattain et Shockley (prix Nobel de physique en 1956) Transistor en technologie sur silicium (jonction planar) 1 er microprocesseur (Intel 4004 : µp 4bits, 2300 transistors) 2

3 Définition Transistor : (Transfer resistor) résistance de transfert. Composant électronique utilisé pour remplir la fonction d amplificateur (de courant ou de tension) ou la fonction de commutateur électronique. 3

4 Constitution & principe de fonctionnement NPN PNP I B, I C, I E > 0 V BE > 0 V CE > 0 I B, I C, I E > 0 V BE < 0 V CE < 0 4

5 Constitution & principe de fonctionnement Il est constitué par la succession de trois couches de semi-conducteur (généralement du silicium) de type N- P-N (ou PNP). Des connexions métalliques sont fixées sur la partie centrale appelée Base et sur les deux extrémités appelées Collecteur et Emetteur. Un faible courant «courant de base : Ib» peut commander un courant plus important «courant de collecteur : Ic». 5

6 Caractéristiques du transistor Les caractéristiques de transfert sont définies à partir du montage suivant : Ib Ic Vce E2 Rc : résistance de collecteur Rb : résistance de base E1 Ie On effectue ce que l on appelle une polarisation du transistor. Celle-ci permet de définir les caractéristiques : d entrée ib=f(vbe) paramétrée en Vce de sortie ic=f(vce) paramétrée en ib. 6

7 Caractéristiques du transistor Certaines de ces caractéristiques se retrouvent dans les documents constructeur. Exemple BC546: 7

8 Caractéristiques du transistor On peut à partir des mesures, effectuer un relevé complet et tracer ces caractéristiques sur un même graphe : Caractéristique de sortie Caractéristique d entrée 8

9 Caractéristiques du transistor Le transistor a deux modes de fonctionnement : Linéaire : on a la relation de proportionnalité du courant Ic en fonction de Ib : Ic = β.ib Non linéaire : où lorsque l on augmente le courant Ib le courant Ic n évolue plus. On dit que le transistor est saturé. Lorsque le courant Ib devient nul le courant Ic l est aussi. On dit alors que le transistor est bloqué. 9

10 La polarisation du transistor On effectue une polarisation en entrée : on fixe le point de fonctionnement sur la caractéristique Ib=f(Vbe) et une polarisation en sortie : on fixe un point de fonctionnement sur la caractéristique Ic=f(Vce) 10

11 La polarisation du transistor polarisation en entrée: On définie l équation de la droite d attaque : E1 Vbe Ib = Rb E1 Ib Ic Vce Ie E2 polarisation en sortie: On définie l équation de la droite de charge : Ic = E2 Vce Rc E1=3v E2=15v Rb=1,5kΩ Rc=30Ω 11

12 Caractéristiques du transistor E1=3v E2=15v Rb=1,5kΩ Rc=30Ω Caractéristique de sortie Ic = E2 Vce Rc E2/Rc droite de charge Ib = E1 Vbe Rb E1/Rb E2 Caractéristique d entrée droite d attaque 12

13 Caractéristiques électriques du transistor les composants sont limités en : tension courant puissance. Cette dernière permet de tracer l hyperbole de dissipation max Icmax Pmax Vcemax 13

14 Caractéristiques électriques du transistor Exemple :BC546 14

15 Caractéristiques électriques du transistor Exemple :BC546 15

16 Les trois structures de base: Le montage émetteur commun Ic Ic Ib Vce>0 Ib Vce<0 Vbe>0 Vbe<0 Le montage collecteur commun Ie Ie Ib Vec<0 Ib Vec>0 Vbc>0 Vbc<0 16

17 Les trois structures de base: Le montage base commune Ie Ic Ie Ic Veb<0 Vcb>0 Veb>0 Vcb<0 17

18 Le transistor bipolaire en régime dynamique : paramètres hybrides de quadripôle V1 I1 Q I2 V2 v i 1 2 v i 1 2 = = h = h h h i i 1 1 h h + h + h i v v v modèle dynamique du transistor Ic Ib Ic Vbe transistor Vce Ib Vce Vbe v i be c = h = h i i b b + + h h v v ce ce 18

19 Le transistor bipolaire en régime dynamique : paramètres dynamiques du transistor Résistance de sortie Vce = rs = ic ib= cste 1 1 = hoe h 22 Amplification en courant ic = β =h 21 =h fe ib Vce=cste ib ic Résistance d entrée Vbe = re =h 11 =h ie ib Vce= cste V b e V c e Rapport de réaction Vbe = K Vce ib= cste =h 12 19

20 Le transistor bipolaire en régime dynamique : schéma dynamique du transistor Ib Ic Schéma simplifié: h 12 =0 Ib Ic Vbe h 11 h 21 Ib 1/h 22 Vce Vbe h 11 h 21 Ib 1/h 22 Vce h 12 Vce v i be c = h = h i i b b + + h h v v ce ce Schéma très simplifié: h 12 =h 22= 0 Ib Vbe h 11 Ic h 21 Ib Vce 20

21 Montage en émetteur commun : montage théorique: Rc Ic E1 et E2 sont des sources de tension continues e g Rb Ib Vbe Vce E2 eg est une source de tension alternative eg=e m sinωt avec e m <<E1 E1 21

22 Montage en émetteur commun : point de fonctionnement E2/Rc ic t E1/Rb E2 t Vce t t 22 ib

23 Montage en émetteur commun : montage réel : E : source de tension continue eg : source de tension alternative eg=e m sinωt Rb Rc Cl : condensateurs de liaison Cls Cle E e g Vbe Vce Ru 23

24 Montage en émetteur commun : modèle dynamique du montage : Rb Rc Cls Cle E e g Vbe Vce Ru e g Rb Vbe Ib Ic Rc h 11 h 21 Ib 1/h 22 Vce Ru les sources de «tension continue» = des court-circuits les sources de «courant continu» = des circuits ouverts E = 0 eg=e m sinωt Cl : court-circuit à la pulsation ω 24

25 Montage en émetteur commun : modèle dynamique du montage : Ib Ic e g Ve Rb h 11 h 21 Ib 1/h 22 Rc Vs Ru Ib Is e g Ve Rb h 11 h 21 Ib Req Vs Ru 25

26 Montage en émetteur commun : modèle dynamique du montage : Ib Is e g Ve Rb h 11 h 21 Ib Req Vs Ru Calculer: L amplification en tension Vs/Ve L amplification en courant Is/Ie L amplification en puissance Ps/Pe L impédance d entrée Ze=Ve/Ie L impédance de sortie Zs=-Vs/Is 26

27 Montage en émetteur commun : montage avec une polarisation stable : Rb1 Rc Cls Cle E e g Vbe Vce Ru Rb2 Re Cde 27

28 Montage en collecteur commun : montage avec une polarisation stable : Rb1 Rc Cdc Cle E e g Vbe Vce Cls Rb2 Re Ru 28

29 Montage en collecteur commun : modèle dynamique du montage : Rb1 Rc Cdc Cle E e g Vbe Vce Cls Rb2 Re Ru R1 e g Ve Ib Ic h 11 h 21 Ib 1/h 22 les sources de «tension continue» = des court-circuits les sources de «courant continu» = des circuits ouverts E = 0 eg=e m sinωt Cl : court-circuit à la pulsation ω R2 Re Vs Ru 29

30 Montage en collecteur commun : modèle dynamique du montage : Ib h 11 Is e g Ve R1 R2 h 21 Ib 1/h 22 Re Vs Ru Ib h 11 Is Amplification en tension : Amplification en courant : e g Ve Rbeq h 21 Ib Req Vs Ru Amplification en puissance : Impédance d entrée : Impédance de sortie : 30

31 Montage en collecteur commun : modèle dynamique du montage : Ib h 11 Is e g Ve Rbeq h 21 Ib Req Vs Ru Amplification en tension : Amplification en courant : Amplification en puissance : Impédance d entrée : Impédance de sortie : Av Ai Vs = Ve Is = Ie = = = (h ).Req.Ru Req + Ru (h ).Req.Ru h11 + Req + Ru (h )Req 1. (Req + Ru) h11 (h )Ru ( + + 1) Req (Req + Ru) Ps Vs.Is Ap = = = Av.Ai Pe Ve.Ie Ve 1 Ze = Ye = = Ie Ze Vs 1 Zs Ys = Zs Is = = 1 R beq eq R eq + R + (h + 1)R eq 1 (h21 + 1) + R h u. R u 31

32 Montage en collecteur commun : Pour un transistor 2N2222 : = Avec un point de polarisation Ic=1mA On a: h11= 2kΩ h12= négligeable Sur le montage collecteur commun on a : une faible amplification mais une impédance de sortie faible ce qui permet d utiliser ce montage avec une charge Ru faible. h21= 50 h22= => 1/ h22= Ω 32

33 Application du transistor dans la stabilisation de tension : principe : Vprim Vsec Ve Vs Redresseur + Régulateur à transformateur filtre transistor Is=100mA ic Ip Vprim) 220v/18v Vsec ) Ve(t) C Rp Dz iz Vz Vs(t) charge 33

34 Application du transistor dans la stabilisation de tension : structure du régulateur de tension : Ve Ip Rp Dz Vce Is=100mA étude en régime statique : iz Vz Vs charge Ve est constante =20,6v Diode zener Vz=5,6v Transistor h 21 =100 h 11 = 2kΩ Vbe=0,6V Calculer: Vs en fonction de Vz et Vbe la valeur de Rp La puissance dissipée dans le transistor 34

35 Application du transistor dans la stabilisation de tension : structure du régulateur de tension : Ve Ip Rp Dz Vce iz Is=100mA Vz Vs charge étude en régime dynamique : Déterminer le modèle équivalent pour en déduire l ondulation de la tension de sortie Vs en fonction de Ve h 21 Ib Is Rp h 11 Ib Vs Ru e g Ve Iz Rz 35

36 Montage en base commune : montage avec une polarisation stable : Rb1 Rc Cls E Vce Ru Cdb Vbe Cle Rb2 Re e g 36

37 Montage en base commune : modèle dynamique du montage : h 21 Ib Is e g Ve Re Ib h 11 Rc Vs Ru Amplification en tension : Impédance d entrée : Impédance de sortie : Av Vs = Ve = h 21Rc h11 Ve 1 Ze = Ye = = Ie Ze Vs = Zs = = Rc Is 1 (h ) + Re h 11 37

38 Le transistor en commutation : Le transistor a deux modes de fonctionnement : Linéaire : on a la relation de proportionnalité du courant Ic en fonction de Ib : Ic = β.ib Non linéaire : où lorsque l on augmente le courant Ib le courant Ic n évolue plus. On dit que le transistor est saturé. Lorsque le courant Ib devient nul le courant Ic l est aussi. On dit alors que le transistor est bloqué. 38

39 Le transistor en commutation : O FF : I C 0A V CE V CC O N : I C =I CM V CC /R L 39

40 Le transistor en commutation : Régime dynamique de commutation t d : temps de retard t r : temps de montée t s : temps de désaturation t f : temps de descente t on t d +t r : temps de fermeture t off ts+tf : temps d ouverture 40

41 Le transistor en commutation : Puissance consommée: Pertes par conduction : Régime bloqué : I C =0 P=0 Régime saturé : P=V CESAT.I CSAT Pertes par commutation : Commutation «ON-OFF» pas instantanée Pcom : prop. fréquence prop. t ON +t OFF => transistor rapide Vce i p Énergie dissipée en conduction Énergie dissipée en commutation 41

42 Le transistor en commutation : le transistor de puissance Suivant sa puissance, il se présente sous différents boitiers 42

43 Le transistor de puissance en commutation Caractéristiques technologiques : Vceo : tension de claquage, base ouverte Vce R : tension de claquage, base reliée à l émetteur par une résistance. Vcex : tension de claquage, jonction base-émetteur polarisée en inverse. Ic Vceo Vce R Vcex Vce 43

44 Le transistor de puissance en commutation Caractéristiques technologiques : Puissance dissipée en fonction de la température Évolution de l amplification en courant en fonction du courant collecteur 44

45 Le transistor de puissance en commutation Problème de la commutation suivant la charge : Ve I D R2 1k D1 Q1 2 1 L1 10uH 1mH I L R1 10 I c Q2N3904 Vcc Vce 0 Hypothèses : Vd=0,7v en conduction On néglige les temps de commutation du transistor (t on /t off ) Déterminer: 1. la loi d évolution de il, ic, id et Vce en fonction du temps lors des phases de commutation 2. l évolution du point de fonctionnement dans le plan Ic/Vce du transistor lors de la commutation 45

46 Le transistor de puissance en commutation Association de transistors : Mise en parallèle : Permet de commander des montages à fort courants Résistances d émetteur pour équilibrer les courants Q2 Q3 R3 R4 Mise en série: Permet d avoir une tenue en tension plus importante Technique très rare car on a des problèmes de synchronisation au blocage Q4 R6 Q5 R8 D2 C1 1n D3 C2 1n R5 R7 46

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Ministère de l enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie Institut Supérieur des tudes Technologiques de Nabeul Département : Génie lectrique Support de cours : LCTRONIQU

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

COMPOSANTS ELECTRONIQUES

COMPOSANTS ELECTRONIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOKRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE M HAMED BOUGARA DE BOUMERDES FACULTE DES SCIENCES - DÉPARTEMENT PHYSIQUE

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

Cours d Electronique Analogique

Cours d Electronique Analogique Cours d Electronique Analogique ENSPS - 1 ière année. Année universitaire : 2003/2004 Thomas Heiser Laboratoire PHASE-CNS (Physique et Applications des Semiconducteurs) Campus Cronenbourg tel: 03 88 10

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :03 APPLICATION

Plus en détail

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Remarques concernant tous les montages: Tous les montages ont ete testes (sauf ampli de classe B) Si un montage refuse de fonctionner, mettre un condensateur

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Amplificateur à deux étages : gains, résistances "vues", droites de charges, distorsion harmonique

Amplificateur à deux étages : gains, résistances vues, droites de charges, distorsion harmonique Problème 6 Amplificateur à deux étages : gains, résistances "ues", droites de charges, distorsion harmonique Le circuit analysé dans ce problème est un exemple représentatif d'amplificateur réalisé à composants

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

M. ALLAMAND LP. ALFRED DE MUSSET 1

M. ALLAMAND LP. ALFRED DE MUSSET 1 HISTORIQUE DE L ELECTRONIQUE DE PUISSANCE...2 LES FAMILLES DE SEMI-CONDUCTEURS DE PUISSANCE...2 1. LA DIODE...2 2. LE THYRISTOR...3 3. LE TRIAC...3 4. LE TRANSISTOR DE PUISSANCE...4 5. LE DARLINGTON...4

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Laboratoire 1. Diodes et applications

Laboratoire 1. Diodes et applications Laboratoire 1 Diodes et applications Première partie Rappel de cours Université Mohammed V, Faculté des Sciences, Rabat La diode est un élément actif comportant deux électrodes désignées généralement par

Plus en détail

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE

LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE 1 Guillaume LAMY Fabrice DECROP 1G1 TD1 LES MONTAGES D AMPLIFICATION: ANALYSE ET SYNTHESE A ENSEA 1 ère A Electronique Analogique 2 Introduction A ce point d avancement sur les cours d électronique analogique

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

Composants de l électronique de puissance

Composants de l électronique de puissance Composants de l électronique de puissance Claude Chevassu A jour du 01/09/2005 1 2 Présentation de l'électronique de puissance : L'électronique de puissance a pour but de modifier la présentation de l'énergie

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

REGULATEUR ELECTRONIQUE DE TENSION pour le contrôle de l excitation de dynamos 12 V

REGULATEUR ELECTRONIQUE DE TENSION pour le contrôle de l excitation de dynamos 12 V REGULATEUR ELECTRONIQUE DE TENSION pour le contrôle de l excitation de dynamos 12 V (cette réalisation fait suite aux articles publiés dans La Vie de l Auto n os 934, 935, 1118) Deux objectifs : 1. Le

Plus en détail

Conception. de systèmes électroniques. analogiques

Conception. de systèmes électroniques. analogiques Christian JUTTEN Conception de systèmes électroniques analogiques Université Joseph Fourier - Polytech Grenoble Cours de deuxième année du département 3i Janvier 2007 Table des matières Modèle mathématique

Plus en détail

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact Barrières W - Détecteurs réflex, élimination de premier plan EPP Détecteurs réflex, élimination d arrière-plan EAP W - : haute performance et savoir-faire compact Détecteurs réflex énergétiques fibres

Plus en détail

SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Description du produit Le relais à commutation analogique Solitron Midi 1-phase est un relais statique dont la puissance délivrée

Plus en détail

Sortie à collecteur ouvert 30 Vc.c. NPN, courant de charge : 100 ma, tension résiduelle : 1 V max.

Sortie à collecteur ouvert 30 Vc.c. NPN, courant de charge : 100 ma, tension résiduelle : 1 V max. CELLULE A FIBRE OPTIQUE Cellule révolutionnaire capable de détecter une grande diversité d objets brillants I Fonction d apprentissage simple d utilisation Format compact, sans contact avec la fibre optique

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 113-121 Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie R. Merahi * et R. Chenni Département d Electrotechnique,

Plus en détail

Christian Dupaty Jean Max Dutertre pour l EMSE D après un diaporama original de Thomas Heiser Institut d'electronique du Solide et des Systèmes 1

Christian Dupaty Jean Max Dutertre pour l EMSE D après un diaporama original de Thomas Heiser Institut d'electronique du Solide et des Systèmes 1 SEMI CONDUCTEURS : DIODES-TRANSISTRORS MOS AOP Christian Dupaty Jean Max Dutertre pour l EMSE D après un diaporama original de Thomas Heiser Institut d'electronique du Solide et des Systèmes 1 Architecture

Plus en détail

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés :

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés : Système d alarme Nom : Classe : Liste des pièces : Outils recommandés : 1 résistance R1...1,8 K Ohm, marron-gris-rouge-or Crayon, règle 1 résistance Rv...180 Ohm, marron-gris-marron-or Marteau 1 transistor

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ELECTRONIQUE APPLIQUEE SECTEUR : GENIE ELECTRIQUE SPECIALITE : MMOAMPA

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ELECTRONIQUE APPLIQUEE SECTEUR : GENIE ELECTRIQUE SPECIALITE : MMOAMPA ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :4 ELECTRONIQUE

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

PLAN DE COURS Automne 2007

PLAN DE COURS Automne 2007 PLAN DE COURS Automne 2007 GEL 21948 B Électronique des composants discrets Informations générales Crédits : 3 Temps consacré : 3 3 0 3 Formule pédagogique : LT Préalable(s) : GEL 21944, GEL 21945 Concomitant(s)

Plus en détail

Diode à jonction. Figure 1 : Exemple de caractéristique courant-tension.

Diode à jonction. Figure 1 : Exemple de caractéristique courant-tension. Diode à jonction A. Composants non linéaires Dans la première partie de ce cours nous avons étudié le comportement de circuits ne faisant intervenir que des composants linéaires. Cependant l'importance

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

Electricité-Electronique

Electricité-Electronique Chapitre 1 Electricité-Electronique Question 1. A. Dans les conditions normales de température et de pression, la vitesse de propagation du son dans le vide est voisine de 300 000 km/s Faux : D'une part

Plus en détail

TEPZZ 8898Z9A_T EP 2 889 809 A1 (19) (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06K 19/06 (2006.01)

TEPZZ 8898Z9A_T EP 2 889 809 A1 (19) (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06K 19/06 (2006.01) (19) TEPZZ 8898Z9A_T (11) EP 2 889 809 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 01.07.1 Bulletin 1/27 (1) Int Cl.: G06K 19/06 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 136893.2 (22) Date de dépôt:.12.13

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

CIRCUITS HYBRIDES DE PUISSANCE

CIRCUITS HYBRIDES DE PUISSANCE CIRCUITS HYBRIDES DE PUISSANCE Joël Redoutey CIRCUITS HYBRIDES DE PUISSANCE 1 - PRÉSENTATION Page 3 2 - RAPPELS DE THERMIQUE DES COMPOSANTS Page 4 Loi d'ohm thermique Page 4 Mesures de résistance thermique

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel TP EL20 A) Organisation Il est rappelé que la présence au TP est obligatoire. Les TP doivent être préparés (cours appris et énoncé de TP lu). Un contrôle de connaissance sous forme de questions pourra

Plus en détail

Détecteurs de condensation

Détecteurs de condensation Détecteurs de condensation pour la régulation de plafonds refroidisseurs JOLA SARL 14 rue du Progrès 93230 Romainville France Tél. +33 (0)1 48 70 01 30 Fax +33 (0)1 48 70 84 44 www.jola.fr F-1 51-1-0 Ces

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

SIEGE MOTORISE POUR COUPE PEUGEOT 406

SIEGE MOTORISE POUR COUPE PEUGEOT 406 Académie d Amiens Sciences de l Ingénieur SIEGE MOTORISE POUR COUPE PEUGEOT 406 - Mise en œuvre du matériel - L YCEES Mise en œuvre du matériel SIEGE MOTORISE pour PEUGEOT 406 Page 1/41 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION

Plus en détail

CONVERTISSEURS NA ET AN

CONVERTISSEURS NA ET AN Convertisseurs numériques analogiques (xo Convertisseurs.doc) 1 CONVTIU NA T AN NOT PLIMINAI: Tous les résultats seront exprimés sous formes littérales et encadrées avant les applications numériques. Les

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

Les transistors à effet de champ.

Les transistors à effet de champ. Chapitre 2 Les transistors à effet de champ. 2.1 Les différentes structures Il existe de nombreux types de transistors utilisant un effet de champ (FET : Field Effect Transistor). Ces composants sont caractérisés

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statique CA Multi fonctions - 5 sélections de modes de fonctionnement: angle de phase, trains d ondes distribuées et

Plus en détail

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE 1. Définition : Un schéma électrique représente, à l'aide de symboles graphiques, les différentes parties d'un réseau, d'une installation, d'un équipement

Plus en détail

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Institut Universitaire de Technologie de TOURS Département Génie Electrique et Informatique Industrielle ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Antoine GIRAUD Emmanuel GODON 2 ème année 2000-2002 Groupe

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

www.rechner-sensors.com

www.rechner-sensors.com www.rechner-sensors.com CATALOGUE Produits certifiés ATEX Gaz: Zones 0, 1 et 2 Poussière: Zones 20, 21 et 22 RECHNER Industrie-Elektronik GmbH Gaußstraße 8-10 68623 Lampertheim/ Allemagne Toutes les transactions

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

em4 Accessoires Extensions analogiques

em4 Accessoires Extensions analogiques em4 Accessoires Extensions analogiques Extensions d entrées analogiques et de sorties statiques permettant de connecter un plus grand nombre de capteurs et d actionneurs à votre petit automate programmable

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 339 758 A1 (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (21) Numéro de dépôt: 09179459.4 (51) Int Cl.: H04B 1/69 (2011.01) H03K 5/08 (2006.01) H03K

Plus en détail

Notice complémentaire Connecteur M12x1

Notice complémentaire Connecteur M12x1 Notice complémentaire Connecteur M2x pour détecteurs de niveau Table des matières Table des matières Pour votre sécurité. Utilisation appropriée... 3.2 Consignes de sécurité générales... 3.3 Consignes

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré

Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statiques SOLITRON, 1 ou 2 pôles Avec dissipateur intégré Relais statique CA, 1 ou 2 pôles Commutation au zéro de tension pour applications de chauffage et de moteur (RN1A) Commutation instantanée

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

2.1 Le point mémoire statique Le point mémoire statique est fondé sur le bistable, dessiné de manière différente en Figure 1.

2.1 Le point mémoire statique Le point mémoire statique est fondé sur le bistable, dessiné de manière différente en Figure 1. Mémoires RAM 1. LOGIUE STATIUE ET LOGIUE DYNAMIUE Le point mémoire est l élément de base, capable de mémoriser un bit. Il y a deux approches possibles. L approche statique est fondée sur la l'utilisation

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE CN15 P AUTO ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES

SPECIFICATION TECHNIQUE CN15 P AUTO ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES Page 1/7 ALIMENTATIONS DE LABORATOIRE A PUISSANCES OPTIMISEES Spécifications générales Courant maximum variant automatiquement avec la tension de sortie Puissance jusqu à 1.5 KW Tension de sortie jusqu

Plus en détail

Capteur photoélectrique

Capteur photoélectrique Capteur photoélectrique FACILE Le SMARTEYE EZ-PRO est un capteur photoélectrique automatique haute performance qui peut être réglé sur simple pression d un bouton. Résultat? L opérateur n a pas à faire

Plus en détail

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications Mini, smart, complet ACS-13A Protection IP66 Profondeur de 56 mm! 4 consignes, sélection externe Connexion USB pour configuration et suivi des mesures en ligne Contraste extrême des caractères à 11 segments

Plus en détail

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Institut Montefiore Université de Liège ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Benoît Vanderheyden Etienne Michel Août 2010 Ulg-Département Montefiore, Sart-Tilman, Bât.28, Parking B32,

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Exemples de problèmes d examen

Exemples de problèmes d examen Exemples de problèmes d examen Réponses commentées, Olivier PILLOUD, HB9CEM. pour le document OFCOM Projet.04.20 basé sur la version OFCOM 30.06.205 Note : Étant donné la nature apparemment provisoire

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

TPs M1 SME. Salles G45 Bât 3A (voir plan fac page 2) Année 2013-14. Technicien : Franck Lacourrège. Hélène LEYMARIE // Thierry PERISSE 1

TPs M1 SME. Salles G45 Bât 3A (voir plan fac page 2) Année 2013-14. Technicien : Franck Lacourrège. Hélène LEYMARIE // Thierry PERISSE 1 TPs PLL M1 SME TPs M1 SME PLL ci 4046 Boucle à verrouillage de phase Salles G45 Bât 3A (voir plan fac page 2) Contacts Cours / TDs : Hélène LEYMARIE Contacts TDs / TPs : Thierry PERISSE helene.leymarie@univ-tlse3.fr

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

LVC_ITMJ_Evere. L.A.P. Année académique 00-01 6 ème année LAP_01.doc LABORATOIRE D AUTOMATISMES PROJETS ET STAGE. Cours de MONSIEUR VERSTRAETEN.

LVC_ITMJ_Evere. L.A.P. Année académique 00-01 6 ème année LAP_01.doc LABORATOIRE D AUTOMATISMES PROJETS ET STAGE. Cours de MONSIEUR VERSTRAETEN. L..P. nnée académique 00-01 6 ème année LP_01.doc Informatique industrielle Secondaire Technique LORTOIRE D UTOMTISMES PROJETS ET STGE. Cours de MONSIEUR VERSTRETEN. I.T.C.F.Evere Date :27/11/00 Verstraeten,

Plus en détail

Etude, modélisation et réalisation d un convertisseur DC/AC pour système de pompage photovoltaïque de 4 kva

Etude, modélisation et réalisation d un convertisseur DC/AC pour système de pompage photovoltaïque de 4 kva Revue des Energies Renouvelables Vol. 6 N 2 (203) 20 22 Etude, modélisation et réalisation d un convertisseur DC/AC pour système de pompage photovoltaïque de 4 kva S. Chikhi, M.D. Draou, F. Chikhi, A.

Plus en détail

Vérins pneumatiques Ø 8 à 25 mm Série CS Fixations et accessoires Détecteurs de position Unités de guidage

Vérins pneumatiques Ø 8 à 25 mm Série CS Fixations et accessoires Détecteurs de position Unités de guidage Vérins pneumatiques Ø à 25 mm Série CS ixations et accessoires Détecteurs de position Unités de guidage Sommaire Généralités Caractéristiques techniques et de construction Page 2 Symboles Livraison - Montage

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Numéro de dépôt: 87402413.6 Int. Cl.4: F 02 P 3/04 F 02 D 41/20 @ Date de dépôt: 27.10.87

Numéro de dépôt: 87402413.6 Int. Cl.4: F 02 P 3/04 F 02 D 41/20 @ Date de dépôt: 27.10.87 ê Europâisches Patentamt European Patent Office Numéro de publication: 0 272 946 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 87402413.6 Int. Cl.4: F 02 P 3/04 F 02 D 41/20

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail