Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie"

Transcription

1 TP Terminale S Sciences de l'ingénieur Chaîne d'énergie du sécateur Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie Le vigneron est confronté à une fatigue importante des muscles de la main dans son travail de taille des ceps. Le sécateur électrique a pour but de le soulager de l'effort de coupe. L'énergie est fournie par un pack de batteries et c'est un moteur électrique qui fournit l'effort mécanique nécessaire. L'utilisateur actionne une gâchette, celle-ci est liée à un aimant qui passe devant un capteur à effet Hall solidaire des lames. Le décalage entre la position demandée et la position réelle des lames est pris en compte par les circuits de commande. Des impulsions électrique sous forme MLI (modulation par largeur d'impulsion ou PWM) sont envoyées au circuit de distribution d'énergie. C'est finalement un pont en H constitué de quatre transistors MOS qui permet d'alimenter le moteur à courant continu. Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 1/6

2 Étude de la structure qui assure la distribution de l'énergie au moteur. Les transistor MOS Q1 et Q4 sont commandés par le transistors bipolaire Q6. Les transistors MOS Q2 et Q3 sont commandés par le transistors bipolaire Q5 Une structure simplifiée de la commande de Q1 et Q4 est donnée ci-contre. Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 2/6

3 Soit le transistor Q6 bloqué Déterminer les potentiels aux points A et B sachant que dans tous les cas Ig est nul pour un transistor MOS. En déduire les tensions VGS1 et VGS4 Soit le transistor Q6 saturé (avec V CEsat =0V) Déterminer les potentiels aux points A et B En déduire les tensions VGS1 et VGS4 Les transistors Q1 à Q4 sont de MOS TEC à enrichissement. Ces transistors sont bloqués pour VGS < Vt, avec Vt peu différent de 2V Compléter le tableau suivant Etat de Q6 Tension V GS1 État de Q1 Tension V GS4 État de Q4 Bloqué Saturé Tracer sur le schéma structurel de la feuille ci-dessus le trajet du courant qui passe par le moteur depuis Vcc jusqu'à la masse pour la fermeture des lames de la borne M+ vers la borne M- et pour l'ouverture de la borne M- vers la borne M+. Utiliser deux couleurs différentes. Compléter le tableau suivant pour déterminer l'état de chacun des transistors du pont en H Q1 Q2 Q3 Q Arrêt Fermeture des lames Ouverture des lames Représenter sur le schéma le branchement de l'oscilloscope pour mesurer la tension aux bornes du moteur Vm. Représenter sur le schéma le branchement de l'oscilloscope pour mesurer la tension aux bornes de R47. Compte tenu de la position de R47 dans le circuit, que représente la tension à ses bornes? Relever à l'aide d'un oscilloscope numérique, l'évolution de la tension aux bornes du moteur pendant un cycle de fermeture et d'ouverture des lames. Relever à l'aide d'un oscilloscope numérique, l'évolution de la tension aux bornes du moteur pendant un cycle de fermeture et d'ouverture des lames mais cette fois ci pendant la coupe d'un tourillon de 12mm. Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 3/6

4 Relever à l'aide d'un oscilloscope numérique, l'évolution de la tension aux bornes de la résistance R47 pendant un cycle de fermeture et d'ouverture des lames. Relever à l'aide d'un oscilloscope numérique, l'évolution de la tension aux bornes de la résistance R47 pendant un cycle de fermeture et d'ouverture des lames pendant la coupe d'un tourillon de 12mm. Imprimer tous ces oscillogrammes et représenter sur chacun les intervalles de temps suivants. Lames ouvertes => fermeture => lames fermées =>ouverture =>lames ouvertes. Justifier l'évolution de la tension aux bornes du moteur dans les deux cas. Justifier l'évolution de la tension aux bornes de R47 dans les deux cas. A quels paramètres mécaniques peut-on associer chacun des deux modèles de courbes obtenues Étude de l'énergie consommée par le sécateur Seule une partie de l'énergie prélevée sur les batteries est réellement disponible pour la coupe, le rendement de chacun des éléments est donné ci dessous. Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 4/6

5 Nous allons effectuer des mesures de l'énergie prélevée sur les batteries. Pour cela, nous allons mesurer la tension et le courant en sortie de la batterie pendant la coupe d'un tourillon de 10mm qui correspond à la taille d'une branche de cep. La tension sera prélevée sur les bornes prévues à cet effet et le courant sera mesuré par une pince ampèremètrique reliée à l'oscilloscope. Vous devrez tenir compte du calibre de conversion de la sonde en volt/ampère. Effectuer les mesures et imprimer la courbe du courant. L'énergie consommée, W (en joules) est égale à la puissance en Watts multipliée par le temps. La puissance P est égale au produit de la tension par le courant. Cela nous donne donc W=U.I.t. Sur la courbe de relevé du courant, nous avons le temps en abcisse et le courant en ordonnée. Si nous calculons la surface sous la courbe nous obtenons donc un produit I.t, Il suffit ensuite de le multiplier par la tension pour avoir l'énergie. Vous découperez la courbe I=f(t) en surfaces élémentaires pour calculer l'énergie consommée par une coupe. Sachant que la capacité de la batterie est de 6Ah et qu'un vigneron en forme fait environ 15 coupes à la minute, quelle est alors l'autonomie de la batterie. Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 5/6

6 Courbes de secours Tension Courant Sécateur Etude de la chaîne d'énergie et de l'autonomie 6/6

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt MESURES PHYSIQUES TP EEA 2 ème ANNEE TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR LES ETUDIANTS N AYANT PAS REALISE LA PREPARATION NE SERONT PAS ADMIS EN TP I LE MOTEUR

Plus en détail

2. Analyse des performances et du comportement.

2. Analyse des performances et du comportement. 2. Analyse des performances et du comportement. Question 2.1: Calculer la valeur du paramètre "délai de démarrage" minimum à programmer dans la machine pour faire coïncider l'arrivée du paquet et l'étiquette

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17

Sciences de l ingénieur. Lycée Jules Ferry. DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 Sciences de l ingénieur Lycée Jules Ferry DOSSIER_SECATEUR Page 1 / 17 1. PRESENTATION DU SYSTEME La période de taille de la vigne dure 2 mois environ. Les viticulteurs coupent 8 à 10 heures par jour.

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE

SOIGNER LA PRESENTATION ET INTERPRETER CHAQUE RELEVE TP N 5 LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Fichier: Tp VV MAS-1 10-11 Variateur de vitesse MAS S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Utilisation

Plus en détail

LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES

LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES I. Principe du Variateur Mécanique Le variateur mécanique n est en fait qu une simple résistance de puissance qui disperse en chaleur la puissance qui n est pas

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte Hémomixer Etude de la jauge de contrainte TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issu de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement de :

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Etude d'une résonance en intensité

Etude d'une résonance en intensité Le schéma du montage à étudier est le suivant: i R L, r C On note R t la résistance totale du cicuit GBF u(t) Le GBF délivre un signal sinusoïdal de fréquence f variable. u( t) = U 2 cos( ωt) i( t) = I

Plus en détail

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo 1 Table des matières 1 PWM 3 1.1 Principe général........................... 3 1.1.1 Intérêt.............................

Plus en détail

Glow SL. Dès lors que l'alimentation se fait à partir de plus d'un élément 1,2V elle doit être découpée pour fournir le courant adéquat à la bougie.

Glow SL. Dès lors que l'alimentation se fait à partir de plus d'un élément 1,2V elle doit être découpée pour fournir le courant adéquat à la bougie. Glow SL Ce dispositif permet d alimenter la bougie d un moteur modélisme à l aide d un accu embarqué. Cette alimentation est pilotée par le servo des gaz et selon une configuration pré choisie ou programmée.

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable

Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable C7 Formes et caractéristiques de l énergie O8 Valider des solutions techniques AUTONOMIE ELECTRIQUE Problématique : A l issue

Plus en détail

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 L OSCILLOSCOPE

Plus en détail

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures:

1 ) Charge résistive triphasée. 1.1) Couplage étoile. Mesures: Etude de deux récepteurs triphasés équilibrés en couplage étoile et triangle. Mesure du facteur de puissance. Mesure des puissances active et réactive. Relèvement du facteur de puissance. Nous étudierons

Plus en détail

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 Public visé : BEP ELECTROTECHNIQUE 2 ème année Terminale STI Génie Electrotechnique Bac professionnel 1 ère et 2 ème année BTS Electrotechnique 1 ère année Objectifs de l essai

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

PORTES AUTOMATIQUES STANLEY "MAGIC DOOR"

PORTES AUTOMATIQUES STANLEY MAGIC DOOR PORTES AUTOMATIQUES STANLEY "MAGIC DOOR" A/ PRÉSENTATION A-1/ MISE EN SITUATION : Les lieux publics très fréquentés, et en particulier les grands magasins, sont équipés d'accès à ouverture des portes automatiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE T.P-cours de Physique n 3 : MODULATION D AMPLITUDE Rappel sur le rôle de la modulation. L information que l on souhaite transmettre (parole, musique, ) est constituée de signaux qui ont des fréquences

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques

J AUVRAY Systèmes Electroniques LE TRANITOR MO Un transistor MO est constitué d'un substrat semiconducteur recouvert d'une couche d'oxyde sur laquelle est déposée une électrode métallique appelée porte ou grille (gate).eux inclusions

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 6 : CONVERTIR et TRANSMETTRE l'énergie PILOTE ELECTRIQUE TP32 : - Quel est le maillon faible de la chaîne d'énergie? - La correction du cap reste-t-elle

Plus en détail

Conception d'une pince en légo NXT

Conception d'une pince en légo NXT Le Falher Alexandre Dominicus Geoffrey Conception d'une pince en légo NXT Dans le cadre du projet du semestre 4 de notre formation, pendant lequel nous devrons programmer un moteur NXT, nous avons déjà

Plus en détail

Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité.

Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité. Gamme d Alimentations Electriques de Sécurité. La gamme AES fournit l énergie permanente d alimentation et de secours pour vos installations. Systèmes de Détection Incendie et Centrales de Mise en Sécurité

Plus en détail

Installation photovoltaïque et éolienne autonome (charge de batterie rétrocession réseau)

Installation photovoltaïque et éolienne autonome (charge de batterie rétrocession réseau) Installation photovoltaïque et éolienne autonome (charge de batterie rétrocession réseau) (de gauche à droite) Rétrocession sur Réseau: LEROY Nicolas Stockage sur Batteries: MARCHAL Rémy DELPLACE Guillaume

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Alimentation secourue permanente ICP Liste des Types utilisant ce produit : Equipements Complementaires - Type 4 -

Alimentation secourue permanente ICP Liste des Types utilisant ce produit : Equipements Complementaires - Type 4 - Code 952619 24/1 VR 1,2 Intensité permanente : 1 Puissance de secours : 24W Capacité Batterie : 1,2Ah Consommation : 0,5A Tôlerie : T1 Poids : 8Kg Code 952620 24/1 VR 4 Intensité permanente : 1 Puissance

Plus en détail

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique.

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. PARTIE PROJET ELECTRICITE Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. AVERTISSEMENT Il est rappelé aux candidats qu'ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

Travaux Pratiques olivier.gallot-lavallee@grenoble.cnrs.fr http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice-espaces/mph/ep-gallotlava/ Capteurs et Conditionneurs

Travaux Pratiques olivier.gallot-lavallee@grenoble.cnrs.fr http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice-espaces/mph/ep-gallotlava/ Capteurs et Conditionneurs TP Capteurs et Conditionneurs (SP4 10-11) 2/9 Sommaire Sommaire... 2 TP 1. : Capteur d accélération piézoélectrique (4h)... 3 Problème 1.1. : Caractérisation fréquentielle d un accéléromètre piézoélectrique

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Questionnaire : Notions d électricité et d électronique

Questionnaire : Notions d électricité et d électronique Questionnaire : Notions d électricité et d électronique 1. Qu est-ce que le courant électrique? ou Qu est ce qu un courant électrique? Cocher la ou les bonne(s) réponse(s) des forces électromagnétiques

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

Unités spécifiques : ELECTRICITE

Unités spécifiques : ELECTRICITE Référentiel BAC PRO Sciences Physiques : ELECRICITE Page /6 BACCALAUREATS PROFESSIONNELS Unités spécifiques : ELECTRICITE E REGIME SINUSOÏDAL Durée indicative: 0 heures Régime sinusoïdal monophasé - Valeur

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

1. DESCRIPTION 2. CONNEXIONS

1. DESCRIPTION 2. CONNEXIONS 1. DESCRIPTION indicateur de tension interrupteur d alimentation fiche de sortie CA pinces de dérivation 2. CONNEXIONS Connectez l'inverseur à l'allume-cigare pour les appareils de 0 à 150W ou directement

Plus en détail

LA DIODE. Classe de première SI

LA DIODE. Classe de première SI LA DIODE Table des matières 1. Présentation... 2 2. Fonctionnement... 2 3. Caractéristiques... 3 3.1. Zone de claquage... 4 3.2. Techniques... 4 4. Exemples d utilisation... 6 4.1. Montage redresseur simple

Plus en détail

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Licence Professionnelle Vega MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Projet Tutoré 2013-2014 Sahin Mustafa et Lopez Jhonatan Remerciements Le projet présenté dans ce compte rendu,

Plus en détail

problèmes corri gés d électronique de puissance

problèmes corri gés d électronique de puissance problèmes corri gés d électronique de puissance u Niveaux de difficulté progressifs u Corrigés détaillés Pierre Mayé Professeur de physique appliquée à Arras Illustration de couverture : digitalvision

Plus en détail

Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787)

Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787) Travail personnel sur Système de climatisation Nom :.. Note /20 Support d'étude : Peugeot 206 et 206 CC 1,6 16 S (Revue EAV 787) Recherche sur climatisation à commande manuelle 1 Sachant que les caractéristiques

Plus en détail

Chargeur solaire pour batterie

Chargeur solaire pour batterie IUT GEII Etudes et Réalisations ER2-S3 Université Bordeaux 1 Chargeur solaire pour batterie On se propose d étudier et de réaliser un chargeur autonome pour batterie d accumulateurs (Pb-acide, NiCd, )

Plus en détail

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL LA BOBINE ET LE DIPOLE RL Prérequis 1. Cocher les ou la bonne réponse Un champ magnétique peut être produit par : un aimant permanant; un corps isolant un corps aimanté un fil de cuivre un solénoïde parcourue

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2016 Page 1 sur 15 Tri'Ode 1. Présentation du système 2. Analyse du besoin Objectif de cette partie : vérifier la capacité

Plus en détail

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique CARTOGRAPHIE D UN SYSTÈME À FIBRE OPTIQUE RÉFLECTOMÈTRE - SOUDEUSE U52. MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 1 2.1.2. Documentation Liste du matériel U51

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS I DEFINITIONS 1 Exemple E x O X B V Le potentiomètre convertit une grandeur d entrée mécanique, la distance x en une grandeur de sortie électrique, la tension

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Travaux Pratiques Capteurs

Travaux Pratiques Capteurs Département Génie électrique Travaux Pratiques Capteurs I. Objectif : Permettre à l étudiant d exploiter la fiche technique des composants Permettre à l étudiant d exploiter et mettre en évidence l influence

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES. secondaire. L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996

SCIENCES PHYSIQUES. secondaire. L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996 SCIENCES PHYSIQUES 4 e secondaire L'électricité : êtes-vous au courant? SCP-4011-2 DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN SEPTEMBRE 1996 SCIENCES PHYSIQUES 4 e secondaire L'électricité : êtes-vous au courant?

Plus en détail

Défibrillateur 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06. t (s)

Défibrillateur 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06. t (s) Défibrillateur Note sur les critères d évaluation : la qualité de l expérimentation et de la réflexion seront fortement valorisées ; terminer le sujet n est pas déterminant dans la notation. La défibrillation

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Spécifications techniques Nom: Neck Massager. Modèle NO: PG-2601B7 Poids: 630 g Puissance Instrument 6V DC 6W Contrôleur CR2032 Bouton 3VDC Batterie Fréquence impulsion électrique 1-1000 HZ Largeur d'impulsion

Plus en détail

PROJET D ELECTRONIQUE N 1

PROJET D ELECTRONIQUE N 1 PROJET D ELECTRONIQUE N 1 Montage d un multivibrateur astable utilisant un circuit intégré NE55 et permettant de générer un signal carré d amplitude cinq volts et de fréquence un kilohertz. LEBOEUF Vincent

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 6 : les composants de l électronique Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Compétences visées : Être

Plus en détail

Chapitre 3. Electrocinétique. Ressources à acquérir

Chapitre 3. Electrocinétique. Ressources à acquérir Chapitre 3. Electrocinétique Ressources à acquérir SAVOIR : Représenter par un schéma conventionnel d un circuit électrique élémentaire, préciser le rôle des différents éléments, indiquer le sens des électrons

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

Notice Moteur Radio Série FE Version N

Notice Moteur Radio Série FE Version N Notice Moteur Radio Série FE Version N Avertissement Ce moteur doté des toutes dernières technologies est essentiellement dédié au fonctionnement de volets roulants et stores. Toute autre utilisation est

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

Système anti-démarrage

Système anti-démarrage 22 Système anti-démarrage INFORMATION ENTRETIEN ------------------------ 22-01 PIECES DE RECHANGE-------------------------------- 22-06 PROCEDURES D'ENREGISTREMENT DEPANNAGE-----------------------------------------------

Plus en détail

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du

Plus en détail

PORTE AUTOMATIQUE EN ACCORDÉON (BUS) Porte Automatique en Accordéon (BUS)

PORTE AUTOMATIQUE EN ACCORDÉON (BUS) Porte Automatique en Accordéon (BUS) Porte Automatique en Accordéon (BUS) Installation et Instructions d Operation Rev. 1.01 5-9-2006 1. CARACTÉRISTIQUES..................................1 2. INFORMATION TECHNIQUE - DIAGRAMMES...................2

Plus en détail

TP 1 : Détecteurs d'ondes et de particules - Correction

TP 1 : Détecteurs d'ondes et de particules - Correction TP : étecteurs d'ondes et de particules - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur des sources d'ondes et de particules et sur un dispositif de détection. Pratiquer une démarche

Plus en détail

Le Pompage Photovoltaïque

Le Pompage Photovoltaïque Rev. Energ. Ren. : Zones Arides (2002) 69-73 Le Pompage Photovoltaïque M. T. Boukadoum, A. Hamidat et N. Ourabia Centre De Développement. des Energies Renouvelables, B.P.62, Route De l Observatoire Bouzaréah

Plus en détail

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes Nom : N o : Epreuve de Physique Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes L usage de la calculatrice scientifique est autorisé. Les figures de l exercice 1 et exercice 2 seront travaillées

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOSFET. » Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor

7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOSFET. » Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor 7ème leçon : Le transistor à effet de champ à grille isolée : le MOFET I. MO à enrichissement tructure et symbole Comportement du MOFET» Régime linéaire ou ohmique» Régime saturé ou transistor Courbes

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Transmission FM sur fibre optique

Transmission FM sur fibre optique Transmission FM sur fibre optique L utilisation d une fibre optique permet de transporter un signal sur de grandes distances avec une très bonne immunité aux parasites. Le signal optique qui y transite

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

La tension u 2(t) est en... u(t) =

La tension u 2(t) est en... u(t) = Exercice n 1 : Pour les oscillogrammes suivants, établir l'expression de u(t) : Oscillogramme n 1 : Voie 1: 5V/div, Voie 2:... V/div Time : 2 ms/div Oscillogramme n 2 : U MAX = U = T = f = ω = u(0) = déphasage

Plus en détail

Mesurer la température pendant le vol d un ballon

Mesurer la température pendant le vol d un ballon TRAVAUX PRATIQUES BALLON TELEMESURE A DESTINATION DES JEUNES Mesurer la température pendant le vol d un ballon Ou comment réussir son suivi en pratiquant soi-même. Rédacteur : Frédéric BOUCHAR Association

Plus en détail

Expert Automobile 2001 Electricité

Expert Automobile 2001 Electricité Expert Automobile 2001 Electricité Le schéma suivant est une représentation simplifiée d une commande de montée / descente de la fourche d un chariot élévateur. Le mouvement de la fourche est contrôlé

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

Platine Adyx JA574. Notice de branchement rapide. Pour la gestion de 2 moteurs ou vérins 230 V, branchement 3 fils + terre.

Platine Adyx JA574. Notice de branchement rapide. Pour la gestion de 2 moteurs ou vérins 230 V, branchement 3 fils + terre. Platine Adyx JA7. Notice de branchement rapide. Pour la gestion de moteurs ou vérins 0 V, branchement fils + terre. Branchement secteur page /7 Tableau éléctrique Protection par disjoncteur différentielle

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

) La force utile générée par l él.-aimant dans le sens du déplacement, diminuée des frottements (sens de déplacement 1) (voir fi g.

) La force utile générée par l él.-aimant dans le sens du déplacement, diminuée des frottements (sens de déplacement 1) (voir fi g. INSTRUCTIONS TECHNIQUES ELECTRO- AIMANTS PROPORTIONNELS Pour l utilisation dans l hydraulique Sommaire 1 Préambule Genre des électro-aimants 3 Explication des concepts 31 Force 3 Tension électrique 33

Plus en détail

Patentamt à JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt à JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt à JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 199 651 Office européen des brevets Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 86400864.4 Int. Cl.4: E 05 B 49/00 E 05 B 47/00,

Plus en détail

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM PSIM est un logiciel de simulation pour l'électrotechnique et l'électronique de puissance. Il est constitué de deux programmes : - PSIM : Dessin du schéma et simulation (Calcul

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur Etiqueteuse à transfert thermique ALX92 1/17 !" L'étiqueteuse ALX92 est une machine capable d'imprimer et de déposer des étiquettes sur

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Introduction Trouver une génératrice ou un alternateur susceptible de fonctionner à

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTRICITE Analyse des signaux et des circuits électriques Michel Piou Chapitre La puissance en triphasé et sa mesure Edition /03/04 Table des matières POURQUOI ET COMMENT? PUISSANCE DANS UNE LIGNE TRIPHASEE....

Plus en détail

Commutation automatique sur DOMETIC 7601L

Commutation automatique sur DOMETIC 7601L Commutation automatique sur DOMETIC 7601L Votre camping car est équipé d'un réfrigérateur DOMETIC de type 7601L, tri mixte, à sélection manuelle. Vous voulez lui adjoindre une sélection automatique. DOMETIC

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Notice d installation et d'utilisation du serveur WES. document révision 0.14 du 2/12/2013. Serveur W.E.S. Web Energie Superviseur

Notice d installation et d'utilisation du serveur WES. document révision 0.14 du 2/12/2013. Serveur W.E.S. Web Energie Superviseur Notice d installation et d'utilisation du serveur WES Serveur W.E.S. Web Energie Superviseur Appareil de surveillance et de gestion énergétique. 1/16 Table des matières 1- Présentation 2- Caractéristiques

Plus en détail

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT Le texte ci-dessous définit les principes de l'installation d'un automate programmable SAIA PCD3 (modules

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

SERIE 2 C12 - Comportement énergétique des

SERIE 2 C12 - Comportement énergétique des C1- Chaîne d énergie SERE 2 C12 - Comportement énergétique des systèmes VGPARK premiere S OBJECTF : Valider par le calcul l autonomie du système VGPARK alimenté par accumulateur et panneau solaire Savoirs

Plus en détail