Rapport de Mission Effectuée à l Agence Nationale de l Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) du 26 au 29 Juillet en Tunisie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de Mission Effectuée à l Agence Nationale de l Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) du 26 au 29 Juillet en Tunisie"

Transcription

1 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, PROFESSIONNEL, DE LA FORMATION QUALIFIANTE ET DE L EMPLOI OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI ET DE LA MAIN-D ŒUVRE DIRECTION GENERALE REPUBLIQUE DU CONGO Unité*Travail*Progrès Rapport de Mission Effectuée à l Agence Nationale de l Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) du 26 au 29 Juillet en Tunisie Juillet 2011

2 INTRODUCTION : Dans la cadre de la mise en œuvre du Fonds Expérimental de Soutien à la Coopération Technique entre les pays membres de l Association Mondiale des Services d Emploi Publics (AMSEP), l Office National de l Emploi et de la Main-d œuvre (ONEMO) a conclu avec l Agence Nationale de l Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) un accord pour une visite d étude à laquelle ont prit part mesdames : Anne Marie BIKINDOU, Directrice de la Prospection et du Placement, Marie MOKOKO, Directrice de l Orientation, du Suivi, des Statistiques et de l Informatique. Cette visite qui s est déroulée du 26 au 29 juillet 2011 avait pour objectif de s imprégner de l expérience tunisienne sur les actions suivantes : La gestion de l information sur le marché de l emploi ; L accompagnement des demandeurs d emploi et conseil aux entreprises ; La gestion des projets et de création d activités. Le présent rapport qui rend compte de cette visite d étude est structuré de la manière suivante : 1. Présentation de l ANETI 2. Visites des différentes directions centrales ; 3. Visite au bureau départemental de Sousse ; 4. Bilan, conclusions et pistes de coopération ; 5. Suggestions 6. Conclusion 2

3 Annexes. 1-DE LA PRESENTATION DE L ANETI La journée du 26 juillet 2011 a débuté par une brève rencontre avec le Directeur Général de l ANETI monsieur Ali HAMDI, à qui nous avons présenté nos civilités et transmis les salutations de notre Directeur Général. Nous avons ensuite pris part à une séance de travail conduite par madame Saloua LACHEB, Directrice de la Coopération Internationale de l ANETI. Trois directeurs centraux de l ANETI assistaient à cette rencontre, il s agit de : Monsieur Ali Ben ABDELAZIZ, directeur des programmes d insertion, du placement et de la consolidation régionale ; Monsieur Fayçal ZAHAR, directeur de la promotion de la micro-entreprise ; Madame BEHIJA Mensi, directeur du développement du réseau des bureaux de l emploi. L Agence Nationale pour l Emploi et le Travail Indépendant (ANETI) est un établissement public à caractère non administratif. Elle a été crée en 1993 suite à la restructuration du secteur de l emploi et de la formation professionnelle sous l appellation de Agence Tunisienne de l Emploi (AET), par la suite est devenue Agence Nationale pour l Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) en

4 Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique du gouvernement relative à la promotion de l emploi, et est chargée notamment du : Développement de l information et de l orientation professionnelle ; Traitement spécifique de la demande d emploi ; Développement des relations avec les entreprises Promotion de la micro-entreprise et du travail indépendant ; Organisation des placements à l étranger et la réinsertion des tunisiens de retour dans la vie active. L ANETI couvre tout le territoire national à travers un réseau de 91 bureaux opérationnels dont : 72 bureaux d emploi et de travail indépendant multi services ; 10 bureaux d emploi et de travail indépendant (BETI) équivalant aux directions départementales de l ONEMO, chargés de l emploi des cadres ; 9 espaces «Entreprendre» pour la promotion du travail indépendant ; Pour des besoins d efficacité, l ANETI a développé dans les régions non pourvus de BETI, un système des bureaux d emploi mobiles par le biais des bus équipés d ordinateurs, d une ligne internet et d un réseau informatisé mis à jour de façon continue liant tous les Bureaux d Emploi et de Travail Indépendant. Les prestations de l Agence Nationale pour l Emploi et le Travail Indépendant s adressent essentiellement: 4

5 Aux personnes à la recherche d un emploi ; Aux promoteurs cherchant à s installer à leur propre compte ; Aux jeunes à la recherche d une formation professionnelle ; Aux entreprises cherchant à satisfaire leur besoin en ressources humaines. L Agence Nationale pour l Emploi et le Travail Indépendant (ANETI) compte prés de 1200 cadres et agents dont 82 % évoluent dans les services opérationnels. L expertise de l ANETI auprès des Services Publics d Emploi (SPE) à l étranger notamment en Afrique et au moyen orient, a porté, entre autres sur les axes suivants : Appuis pour la mise en place d Agences Nationales d Emploi dans les pays du moyen orient ; La promotion de l auto-emploi au Sénégal et au Cameroun ; L orientation professionnelle et l accompagnement au Benin, en Egypte et en Palestine. Après avoir suivi avec attention la présentation de l ANETI, nous avons à notre tour présenté l Office National de l Emploi et de la Main-d œuvre, partant de l historique de création, l organisation administrative et technique, les missions, ainsi que les programmes de promotion à l emploi qui y sont développés. 2 -DE LA VISITE DES DIFFERENTES DIRECTIONS Le séjour de travail a été consacré à la visite des directions et des unités spécialisées. 5

6 2.1-BUREAU NATIONAL POUR L EMPLOI DES CADRES DE TUNIS. Cette visite nous a permis d avoir une idée sur le travail de terrain qu effectue l ANETI, notamment : L accueil des demandeurs d emploi ; L inscription ; Le suivi ; L animation des espaces d information ; L affichage Ce bureau reçoit exclusivement des diplômés de l enseignement supérieur et des cadres ayant perdu leur emploi pour des raisons économiques ou techniques. L ANETI dispose «d un Espace Multi-Services» à Tunis où sont reçus les non cadres. Cette structure est localisée dans un autre bâtiment de l ANETI LA DIRECTION DE LA PROMOTION DE LA MICRO- ENTREPRISE. Placée sous la direction de monsieur Fayçal ZAHAR, la visite de cette direction nous a édifié sur la fonction micro-entreprise, les outils et méthodes d encouragement des potentiels promoteurs, l accompagnement et le suivi des promoteurs à l ANETI. Cette même direction abrite «l Espace Entreprendre» qui est un centre d assistance aux promoteurs et de soutien aux microentreprises. 6

7 Ces principales missions sont : La diffusion de toutes les informations relatives à la création des micro-entreprises ; La présentation et suivi des dossiers des projets auprès des organismes de financement ; L organisation des formations en gestion, en comptabilité et en marketing à l intention des promoteurs ; L organisation des cycles de formation pour le développement de l esprit entrepreneurial en utilisant la méthode MORAINE. Le suivi, l assistance et l accompagnement des promoteurs des micro-entreprises créées. L espace entreprendre met à la disposition des bénéficiaires de financement une bibliothèque sur les documents techniques, les textes législatifs et réglementaires, à l échelle Nationale et Internationale. «L Espace Entreprendre» assure des formations entrepreneuriales suivantes : MORAINE = méthode originale de recherche active d idée nouvelle pour entreprendre ; CEFE = création d Entreprises et formation d entrepreneurs ; CREE = crée votre entreprise ; GERME = gérer mieux votre entreprise. Une bourse d accompagnement ou aide financière de 200 DT est accordée par l Etat les deux premières années au jeune promoteur qui vient de s installer. 7

8 Cette bourse permet de surmonter les difficultés financières que peut rencontrer le promoteur lors du démarrage de son projet et d assurer un fonds de roulement qui permet l équilibre financier. Le jeune promoteur peut aussi bénéficier de stage pratique en entreprise pour acquérir des compétences techniques relatives à l activité de son projet LE BUREAU D EMPLOI ET DU TRAVAIL IINDEPENDANT (BETI) DE SOUSSE Le jeudi 28 juillet 2011, nous nous sommes rendus au complexe de l emploi de Sousse situé à 121 km de Tunis. Le BETI de Sousse comme tous les autres BETI de la Tunisie, comprend toutes les unités de gestion prévues au niveau central. Cette structure a reçu recemment le label qualité pour ses prestations en matière d accueil des demandeurs d emploi LA DIRECTION DES PROGRAMMES D INSERTION DU PLACEMENT ET DE LA CONSOLIDATION REGIONALE. Cette direction a été visitée le 29 juillet Elle compte trois divisions : La division de l intervention spécifique ; La division de la relation avec les entreprises ; La division de l emploi international et du regroupement familial. La première division s occupe des populations en difficultés (Handicapés, anciens prisonniers..). 8

9 La deuxième division joue le rôle d intermédiation dans le but de rapprocher l offre et la demande d emploi. Cette division intervient dans le suivi des placements et réalise périodiquement des séances des TRE pour promouvoir les primo-demandeurs d emploi. La troisième division ou division de l emploi international, s intéresse à la migration et au regroupement familial. La Tunisie a conclu des conventions avec quelques pays européens (France, Italie, Canada), sur l utilisation des hauts cadres tunisiens. Pour illustrer ces activités, 1478 placements ont été effectués à l étranger en 2008 et 919 en Cette coopération s étend aussi avec le monde Arabe et Africain. La direction des programmes est chargée également d élaborer les programmes d insertion dans le marché du travail. Il s agit des programmes suivants : Le contrat d initiation des diplômés de l enseignement supérieur (CIDES) ; Le stage d initiation à la vie professionnelle(sivp) ; Le contrat d adaptation et d insertion professionnelle (CAIP) ; Le contrat de réinsertion dans la vie active (CRVA). Pour inciter les entreprises à s intéresser aux différents programmes, des mesures d accompagnement en leur faveur sont mises en place notamment : - La prise en charge par le Fonds National de l Emploi de 50% des salaires versés au titre des nouveaux recrutements des diplômés de l enseignement supérieur ; 9

10 - La contribution patronale au régime légal de sécurité sociale. Suite aux événements socio politiques qu a connue la Tunisie le 14 janvier 2011, l ANETI a mis en place un programme d urgence d aide sociale aux diplômés de l enseignement supérieur dénommé «AMAL» ou «Espoir». Ce programme est développé dans tous les Bureaux d Emploi et du Travail Indépendant pour une durée d un an. Il consiste à prendre en charge des jeunes à la recherche active de l emploi avec une bourse de 200 DT assortie de formations qualifiantes et de stages en entreprise. A ce jour, le programme AMAL compte inscrits. 2-5.LA DIRECTION DE L INFORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE. Cette direction a deux grandes fonctions : L information et l orientation. En matière d information : Au plan interne, l Agence informe ses animateurs sur les prestations du Service Public de l Emploi afin d obtenir le feed back sur la mise en œuvre des programmes. Au plan externe, il s agit de : - Entretenir des contacts avec l environnement, les medias, les foires et autres activités ; - Informer le public sur les prestations de l Agence ; - Assurer le conseil en entreprise en matière de recrutement. 10

11 En matière d orientation, il s agit de : - Aider à faire le choix vers le micro projet ou vers le travail salarié. - Accompagner le promoteur avant et après son installation. Des séances de Technique de Recherche d Emploi (TRE) sont organisées périodiquement. Cette direction fait le suivi des unités d information et d orientation présentes dans tous les BETI LE SYSTEME D INFORMATION DU MARCHE DE L EMPLOI. Ce système permet d accéder à un ensemble de tableaux statistiques portant sur plusieurs indicateurs du marché de l emploi, tels que : Les offres d emploi ; Les demandes d emploi ; Les programmes actives SIVP, CIDES, CAIP, SGV ; Les placements. Les objectifs du système d information de l ANETI sont : Le traitement instantané de la demande et de l offre d Emploi ; L amélioration des prestations rendues. Le développement des services à distance L assurance d une meilleure circulation de l information La mise à jour d informations fiables sur les réalisations des BETI et l évolution du marché de l emploi. 11

12 2-7. BILAN, CONCLUSIONS ET PISTES DE COOPERATION Après toutes les séances de travail entre l ANETI et l ONEMO, des conclusions ont été tirées sur la possibilité d une coopération entre les deux Services Publics d Emploi (SPE). Des éventuels axes d échanges ont été ciblés à priori : Il s agit des axes ci-après : - L accompagnement des jeunes en matière d auto-emploi et de la micro-entreprise ; - L amélioration de l employabilité des demandeurs d emploi. La partie ANETI représentée par Madame SALOUA LACHEB, a manifesté sa volonté de développer une coopération sur les axes ciblés par les délégués de l ONEMO. Les deux parties se sont ainsi convenues sur le processus à engager. 1 er étape : Accueil des délégués de l ANETI à Brazzaville pour un diagnostic ou état des lieux dans les domaines de coopération ciblés; 2 ème étape : Elaboration d une convention de coopération approuvée respectivement par les deux ministères de tutelle (Tunisienne et Congolaise) ainsi que les ministères des affaires Etrangères respectifs ; 3 ème étape : Signature de la convention en Tunisie ou au Congo ; 4 ème étape : Elaboration en commun d un plan d action de la coopération technique. 12

13 SUGGESTIONS. La coopération technique avec l Agence Tunisienne de l Emploi et du Travail indépendant serait l idéal au vue de l objectif principal que s est fixé l Office National de l Emploi et de la Main-d œuvre notamment le développement de ses compétences humaines et techniques. L ANETI ayant déjà partagé son expertise à d autres Services Publics d Emploi d Afrique, il serait opportun pour l ONEMO de bénéficier à l instar du Cameroun, du Sénégal du Niger et autres de cette expérience. Par conséquent, nous suggérons que l AMSEP se place comme facilitateur dans l aboutissement de ce cadre de coopération et de la mise en œuvre des axes ciblés. Aussi, est-il souhaitable que le niveau du budget du fonds expérimental de soutien à la coopération technique soit amélioré afin de permettre de mieux soutenir financièrement les échanges entre les membres. CONCLUSION La visite d étude et d information effectuée à l ANETI aura été très riche en enseignement eu égard à l organisation administrative et technique de ce Service Public d Emploi. Les programmes d incitation à l emploi développés par l ANETI pourront ainsi servir de modèle à l ONEMO qui s appuie également sur les mêmes stratégies pour palier à l épineux problème du chômage des jeunes. 13

14 Nous espérons que cette visite porteuse de germe d une coopération fructueuse aboutira dans les délais raisonnables à l élaboration d une convention de coopération entre les deux Service Publics d Emploi. Nous adressons nos remerciements à l AMSEP qui fait montre d une volonté de voir les Services Public d Emploi (SPE) du monde en général et de l Afrique en particulier développer des actions de coopération indispensables à leur épanouissement. Fait à Brazzaville, le Directrice de l Orientation, du Suivi, des Statistiques et de l Informatique. Directrice de la Prospection et du Placement Marie MOKOKO Anne Marie BIKINDOU 14

15 ANNEXES 15

16 ORGANIGRAMME DE L ANETI 16

Prestations assurées par l ANETI

Prestations assurées par l ANETI Ministère de l Emploi l et de l Insertion professionnelle des Jeunes L Agence Nationale pour L emploi L et le Travail Indépendant Prestations assurées par l ANETI Présentation Création : Février 1993 Changement

Plus en détail

Tunisie TUNISIE. (article 13). 3 Cette restructuration est venue concrétiser une série de recommandations adoptées

Tunisie TUNISIE. (article 13). 3 Cette restructuration est venue concrétiser une série de recommandations adoptées TUNISIE La promotion de l emploi est annoncée, depuis plusieurs années, comme étant une priorité absolue de la stratégie de développement de la Tunisie, notamment dans un contexte qui demeure marqué par

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ******************

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ****************** CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ****************** Entre : D une part, La Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats et gouvernements ayant le français en partage

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation SOMMAIRE : -INTRODUCTION Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation Section01 : l historique Section 02 :les missions de la douane Section03 :l organigramme Section04 : le rôle de la douane

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Projet de l ICOSI en TUNISIE : «Renforcement de la démocratie sociale, du dialogue social et des pratiques de négociation collective en coopération avec

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

Atelier interrégional sur le thème: Accompagnement des investisseurs et des employeurs dans leurs besoins en recrutement

Atelier interrégional sur le thème: Accompagnement des investisseurs et des employeurs dans leurs besoins en recrutement Atelier interrégional sur le thème: Accompagnement des investisseurs et des employeurs dans leurs besoins en recrutement Rabat, Maroc 23-24 Mars 2016 Programme Version 10/03/2016 FR Cet évènement pourrait

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE La question de l emploi, notamment des jeunes, constitue une des préoccupations majeures de tous

Plus en détail

Projet TEAM Professionnaliser les services publics de l emploi de pays d Afrique du Nord en matière de gestion des flux migratoires.

Projet TEAM Professionnaliser les services publics de l emploi de pays d Afrique du Nord en matière de gestion des flux migratoires. PROJET TEAM Projet financé par l Union européenne Séminaire AMSEP Marrakech, les 29 & 30 octobre 2013 Projet TEAM Professionnaliser les services publics de l emploi de pays d Afrique du Nord en matière

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Présentation des projets d insertion des jeunes par le Ministère de la Jeunesse

Présentation des projets d insertion des jeunes par le Ministère de la Jeunesse REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail -Patrie --------- MINISTERE DE LA JEUNESSE --------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace-Work-Fatherland ---------- MINISTRY OF YOUTH AFFAIRS ---------- Présentation des projets

Plus en détail

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Economie et des Finances Direction de la Prévision et de la Statistique (DPS) FEUILLE DE ROUTE DE L ANSD Présentation de la situation du Sénégal

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Institution [ Date d obtention de diplome ] Diplôme(s) obtenu(s): POST UNIVERSITAIRE

CURRICULUM VITAE. Institution [ Date d obtention de diplome ] Diplôme(s) obtenu(s): POST UNIVERSITAIRE CURRICULUM VITAE 1. Nom de famille : SAULA Née BEN CHEIKHA 2. Prénom(s) : HAYET 3. Date de naissance : 29 Mai 1958 4. Nationalité : Tunisienne 5. État civil : Mariée (3 enfants) 6. Téléphone : +21620510150

Plus en détail

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Marseille 06 décembre 2012 Introduction

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise. avenant à l'accord cadre

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise. avenant à l'accord cadre L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise avenant à l'accord cadre entre les Dirigeants Commerciaux de France et le Ministère de l'éducation Nationale Entre l

Plus en détail

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais Le Réseau des Experts Consultants Africains pour le Développement Economique Organise La première édition du Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais 27 30 septembre 2015 à Dakar (SENEGAL)

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67)

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PRESENTATION DES MESURES FISCALES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015 (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PROMOTION DE L EMPLOI ET REDUCTION DU CHOMAGE

Plus en détail

Atelier sur les «Politiques et Stratégies de développement des Ressources Humaines des SPE»

Atelier sur les «Politiques et Stratégies de développement des Ressources Humaines des SPE» Atelier sur les «Politiques et Stratégies de développement des Ressources Humaines des SPE» Brazzaville, Congo 12-13 mars 2014 Programme et Informations pratiques Version 26/02/2014_FR Contexte Dans un

Plus en détail

Développement RH / Recrutement / Formation Administration de l entreprise

Développement RH / Recrutement / Formation Administration de l entreprise Saida ASSAIBI Résidence El Houda NASR 1 TUNIS TEL : +216 21 333 889 e-mail: assaibi@yahoo.fr Viadéo: saida assaibi Linkedin : assaibi saida Expérience : +15 ans Développement RH / Recrutement / Formation

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Partenariat de l ENSEA avec les autres institutions

Partenariat de l ENSEA avec les autres institutions REPUBLIQUE DE COTE-D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ------------- Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d Economie Appliquée 08 BP 3 ABIDJAN

Plus en détail

I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE

I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE LES GRANDES LIGNES DU PROGRAMME D ACTIVITES 2014 1 I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE 1. Dialogue National sur l Economie Lancer un dialogue national sur l économie, au cours du mois de février prochain,

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3b Développement et mise en œuvre de nouveaux modèles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

Capitalisation du PMIE

Capitalisation du PMIE Capitalisation du PMIE 14 décembre 2010 Conseil et Formation / Far Conseil Sommaire 1. Les enseignements tirés de l expérience 2. La chaîne d accompagnement du créateur et les conditions de son efficacité

Plus en détail

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales FUSION ANPE /ASSEDIC Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales Préambule Cette note fait suite à une série d entretiens réalisés entre juin et octobre 2008, auprès

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Algérie se situe en Afrique du nord Surface totale : 2.381.741 Km2 Elle longe la cote sud de

Plus en détail

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Direction de la culture Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Année 2013 Période de résidence : entre juillet

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes.

Article 2 : L Agence Emploi Jeunes est placée sous la tutelle du Ministre chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l Emploi des Jeunes. PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ----------- DECRET N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L AGENCE NATIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI DES JEUNES,

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE 26 JANVIER 2016 [Tapez ici] [Tapez ici] [Tapez ici] Mise en contexte La MRC de l Île d Orléans désire soutenir le développement

Plus en détail

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr.: Générale 3 octobre 2001 Français Original: Anglais E/CN.7/2001/15 Commission des stupéfiants Reprise de la quarante-quatrième session Vienne, 12-14 décembre

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main d œuvre» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international Genève 8 et 9 octobre 2007 Objectifs Employeurs

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat Proximité Expertise Partenariat Charte du Le Point A est le service d information, d orientation professionnelle et d appui aux entreprises pour le développement de l alternance et l emploi des jeunes

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le Qatar Friendship Fund fait le bilan de ce qui a été réalisé une année après son lancement et renforce son réseau de partenaires avec la signature de trois nouveaux accords de coopération

Plus en détail

Document de travail n 46. La dimension économique du Ministère de l'economie et des Finances. Royaume du Maroc

Document de travail n 46. La dimension économique du Ministère de l'economie et des Finances. Royaume du Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La dimension économique du Ministère de l'economie et des Finances Novembre 1999 Document de travail n 46 C est un grand plaisir pour

Plus en détail

LA POLITIQUE NATIONALE DE PROMOTION DE L EMPLOI

LA POLITIQUE NATIONALE DE PROMOTION DE L EMPLOI RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE LA POLITIQUE NATIONALE DE PROMOTION DE L EMPLOI Mohammed Tahar CHALAL Directeur Général Agence

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Formulaire «A» PROGRAMME D ASSISTANCE FINANCIÈRE POUR LES ÉVÈNEMENTS SPORTIFS FÉDÉRÉS DE TROIS-RIVIÈRES

Formulaire «A» PROGRAMME D ASSISTANCE FINANCIÈRE POUR LES ÉVÈNEMENTS SPORTIFS FÉDÉRÉS DE TROIS-RIVIÈRES Formulaire «A» PROGRAMME D ASSISTANCE FINANCIÈRE POUR LES ÉVÈNEMENTS SPORTIFS FÉDÉRÉS DE TROIS-RIVIÈRES AVIS AUX PROMOTEURS Afin de faciliter le traitement des demandes financières, les promoteurs d événements

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008 ADRESSE : L1-B241 TECHNOPOLE EL GAZALA 2083 ARIANA TEL : 53310 555/ 92040373 TEL FIX : +216 31 40 32 84 FAX : +216 32 40 32 84 SITE WEB : WWW.OPENTIC-TN.COM E-MAIL : CONTACT@OPENTIC-TN.COM Dossier Technique

Plus en détail

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal Du 02 au 05 Mai 2013 se tiendra la première édition de la Foire Africaine de Montréal (FAM), le rendez vous

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

SEMINAIRE FAR RABAT. Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion des jeunes en milieu rural au Togo

SEMINAIRE FAR RABAT. Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion des jeunes en milieu rural au Togo SEMINAIRE FAR RABAT Atelier 2.2 : Conditions pour une installation durable des jeunes en agriculture. Quels types d accompagnement? Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion

Plus en détail

AGEPAC MAYOTTE. RAPPORT D ACTIVITE 2011 AUTEUIL OCEAN INDIEN AGEPAC Mayotte

AGEPAC MAYOTTE. RAPPORT D ACTIVITE 2011 AUTEUIL OCEAN INDIEN AGEPAC Mayotte AGEPAC MAYOTTE RAPPORT D ACTIVITE 2011 AUTEUIL OCEAN INDIEN AGEPAC Mayotte Comptes 2011 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES ET SPONSORS AGEPAC MAYOTTE AUTEUIL OCEAN INDIEN AGEPAC MAYOTTE remercie ses partenaires

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

POLITIQUE D INTERVENTION DANS LES TISSUS URBAINS TRADITIONNELS EN TUNISIE Raja Aouali, architecte expert de la réhabilitation à l A.R.R.U.

POLITIQUE D INTERVENTION DANS LES TISSUS URBAINS TRADITIONNELS EN TUNISIE Raja Aouali, architecte expert de la réhabilitation à l A.R.R.U. POLITIQUE D INTERVENTION DANS LES TISSUS URBAINS TRADITIONNELS EN TUNISIE Raja Aouali, architecte expert de la réhabilitation à l A.R.R.U. La préoccupation du gouvernement Tunisien a été longtemps axée

Plus en détail

Associations et fonds structurels européens :

Associations et fonds structurels européens : économie Janvier 2015 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle programmation 2014-2020 1 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention Le dispositif «Picardie en fête» vise à soutenir, depuis de nombreuses années, les initiatives socio-culturelles, culturelles et d animation locale dans leur diversité

Plus en détail

POE Collective 2015. Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes, le FPSPP, le FSE

POE Collective 2015. Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes, le FPSPP, le FSE POE Collective 2015 AGENT SECURITE Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes, le FPSPP, le FSE AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes 1, Square de la Nouvelle France

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel

Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel Etude Azzam MAHJOUB LA PAUVRETE EN TUNISIE Pendant les deux dernières décennies, la Tunisie a consenti des efforts

Plus en détail

Contrat de retour à l équilibre financier 2009-2010-2011

Contrat de retour à l équilibre financier 2009-2010-2011 Contrat de retour à l équilibre financier 2009-2010-2011 PROXIM SERVICES ACPADI 79 NIORT 65, avenue de Limoges 79000 NIORT Tel : 05.49.77.53.49 Fax : 05.49.28.38.65 niort@proximservices-acpadi79.org BRESSUIRE

Plus en détail

L intermédiation sur le marché du travail en Tunisie

L intermédiation sur le marché du travail en Tunisie Cahiers de la stratégie de l emploi L intermédiation sur le marché du travail en Tunisie Mohamed Salah Redjeb Professeur d'économie Institut Supérieur de Gestion, le Bardo, Tunis Miloudi Ghobentini Directeur

Plus en détail

Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont :

Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont : Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont : L allégement et transparence des procédures administratives L universalité des services ; L édification de la

Plus en détail

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle Métiers porteurs : le rôle de l entrepreneuriat, de la formation et de l insertion professionnelle Synthèse analytique préparée par la MICI - juin 2013 A l occasion de la relance du débat sur l insertion

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

Recrutements en cours, prospective et création de postes

Recrutements en cours, prospective et création de postes Recrutements en cours, prospective et création de postes Rapporteur : M. Le Président 1/ Etat des lieux au 1 er novembre 2001 : A ce jour, la C.A.G.B. compte 20 agents, dont : - 12 de catégorie A - 2 de

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE»

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» ADOPTÉE LE 22 MARS 2013 MISE EN APPLICATION LE 1 ER MAI 2013 TABLE DES MATIÈRES FONDEMENTS

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction des libertés publiques et des affaires juridiques Direction des affaires générales MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013 Note conceptuelle du Programme du Master Trainer pour la promotion des chaînes de valeur du cajou en Afrique de l Ouest Guide pour le Programme du Maître Formateur du L initiative du Cajou Africain (ica)

Plus en détail

finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire

finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire 4ème Conférence FEMIP : Micro finance en MéditerranM diterranée e Quel impact? Tunis 5 mai 2008 Vers une adaptation du cadre juridique et réglementaire 1 Le cadre juridique De la micro finance en TUNISIE

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES. OTHMAN BEN ARFA Président-Directeur Général de la STEG

REPUBLIQUE TUNISIENNE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES. OTHMAN BEN ARFA Président-Directeur Général de la STEG REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE L ENERGIE ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES ORGANISATION DU SECTEUR DE L ELECTRICITE EN TUNISIE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES OTHMAN BEN ARFA

Plus en détail

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax Chambre Commerce et d Industrie de Sfax 1 Cette visite avait été initiée et programmée par la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax avec la collaboration de la Chambre de Commerce de Bucarest, l'ambassade

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise Nom du promoteur Terminé le : insérer DATE TABLE DES MATIÈRES NOTE AU LECTEUR...4 1. LE PROJET...5 1.1 RÉSUMÉ DU PROJET...5

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

4/8/2014 Cameroun : ORGANISATION DU MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNNELLE - Bienvenue Sur le Site officiel de M

4/8/2014 Cameroun : ORGANISATION DU MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNNELLE - Bienvenue Sur le Site officiel de M Accueil Curriculum vitae Enseignement Consultations Biographie Contact Actualités Recrutement des agents commerciaux pour la vente d adresses des entreprises de Yaoundé sur (...) Suite... Le Préfet de

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole

Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant conseil en droit et gestion des entreprises du secteur agricole Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Commission formation insertion emploi Accueil de M.Bénédic, mot de bienvenue et rappel de l ordre du jour ainsi que rappel de

Plus en détail

DECLARATION D ARUSHA

DECLARATION D ARUSHA DECLARATION D ARUSHA Les représentants des opérateurs postaux désignés des pays de l Afrique anglophone, réunis à Arusha en Tanzanie dans le cadre de l atelier de formation sur la gestion des grands comptes,

Plus en détail