Marquer, graver et identifier grâce à la technique laser YAG de Gravograph

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marquer, graver et identifier grâce à la technique laser YAG de Gravograph"

Transcription

1 Marquer, graver et identifier grâce à la technique laser YAG de Gravograph La gravure, l identification et le marquage permanents font aujourd hui partie de toutes les branches de production. Même les codes datamatrix 2D les plus petits peuvent être appliqués rapidement et sans erreur sur des matériaux divers. Aujourd hui, il est indispensable pour l industrie de pouvoir tracer 100 % des produits et des pièces, car les directives relatives aux produits défectueux sont de plus en plus fermes. L outil idéal pour une identification permanente, précise et rapide est le laser flexible. Pour les matériaux organiques comme le bois, le verre, le caoutchouc, le papier ou le carton, on utilise généralement des lasers CO2. La découpe de plastiques, feuilles, bois ou joints gommeux peut également se faire avec un laser CO2. Pour les matériaux non organiques comme les métaux ou les alliages on utilise des lasers YAG, car ce type de matière n absorbe pas le faisceau laser CO2. Définition: Définition du mot LASER : Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation («Amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement») Le milieu actif émettant le faisceau laser, par exemple du gaz, est soumis à excitation et produit ainsi de la lumière. Les deux composants élémentaires d une radiosource sont alors le medium et un résonateur constitué de deux miroirs réfléchissants, qui réinjectent la lumière vers l'intérieur de la cavité laser pour l intensifier. Types de laser les plus courants : Laser à gaz (atomiques ou moléculaires) : le milieu actif est un gaz, par exemple du dioxyde de carbone (CO2), de l argon ou de l hélium Cristallins (laser à solide) : le milieu actif est un cristal. A semi-conducteurs (ioniques) diodes laser : le milieu actif est un semi-conducteur. Laser à colorants : le milieu actif est un colorant organique. Découvrez ci-dessous la fonction élémentaire d un laser à solide (YAG) et ses possibilités d application. Impulsion Fonctionnement Miroir Endspiegel totalement Anregung Miroir Austrittsspiegel semid un laser YAG réfléchissant Reflektion = 100% = % réfléchissant Reflektion < 100% < % Milieu Lasermedium actif fu laser Faisceau Laserstrahl laser Anregung Impulsion Résonateur Resonator

2 Les composants les plus importants sont : - le milieu actif laser - le résonateur, pour intensifier et orienter le faisceau laser (il est constitué de deux miroirs minimum) - la source d excitation (source d énergie du pompage) qui fournit l énergie nécessaire. Les principales étapes : De la lumière est reflétée et intensifiée entre les deux miroirs à l intérieur du milieu actif laser, au moyen d'une source d'énergie extérieure (par exemple une lampe à éclats ou une diode laser). Le miroir droit est semi réfléchissant. La lumière est ainsi conduite vers la surface du matériau grâce à un système de lentilles et de déviation. Composants d un graveur laser YAG pompé par diode : Gravograph YAG100. Glas Fibre Faser optique µm µm Länge Longueur 3 m 3 (5 m m (5 option) m en option) Laser Cristal Kristall laser Axe optique vers Optical axis Laser Modul Module laser Zum la tête Scanhead de déviation In der Steuereinheit sitzt die Pompe Laserdiode diode (Anregung), dessen Strahl über ein Glasfaser Kabel zum Kristall (aktives Medium) geleitet Pump wird. Diode 30W TEC 30 W Rechts vom Lasermodul sitzt dann 808nm die Ablenkeinheit mit Fokussier Linse. Dérivation de Hitze Ableitung Fokussieren. chaleur Damit das Laserlicht seine Wirkung entfalten kann, muss es gebündelt werden. Sicher kann sich Steuerelektronik Electronique jeder uns an de seine commande Kindheit erinnern, wie wir als Kind mittels einer Lupe und dem Centrage Pour fonctionner, la lumière doit être focalisée, comme lorsque vous étiez petit et que vous brûliez un morceau de papier grâce à la lumière du soleil et une loupe. La loupe permet de concentrer la lumière du soleil sur un seul point : la chaleur y est tellement élevée que la pièce de papier se met à brûler. Le centrage permet de focaliser le faisceau laser sur un seul point. A l intérieur de ce point (le point focal), la densité de puissance (la chaleur) augmente pour que le faisceau laser puisse travailler les matériaux. D où l utilité des lentilles focalisant le faisceau laser. Les lentilles varient selon les critères suivants : - Diamètre du point final Plus le diamètre du point focal est petit, plus le faisceau laser est focalisé et plus la densité de puissance est élevée.

3 - Distance focale La distance focale de la lentille est la distance entre la lentille et le point focal. Plus la distance focale est courte, plus le faisceau laser est focalisé. - Depth in field Après avoir passé le point focal, le faisceau s élargit. Le critère «depth in field» indique la distance par rapport au point focal où l aire de la section du faisceau s est doublée. Plus ce critère est élevé, moins le faisceau est large. Faisceau Laserstrahl laser Lentille Fokussierlinse Distance focale Brennweite Dept in field Fokusdurchmesser Diamètre du foyer Le choix des lentilles est très important : Une distance focale courte provoque: Un distance focale longue provoque : Petite zone de marquag Zone de marquage plus grande Densité de puissance élevée Petite densité de puissance Petit diamètre du point focal Diamètre du point focal plus grand Petit Depth in field Depth in field plus grand Marquer et identifier avec la lumière Un système laser peut exécuter plusieurs processus: Graver, usiner, chauffer, décolorer. 1 Graver et usiner : On parle de «graver» quand le faisceau laser enlève de la matière et produit une empreinte dans le matériau. Sous la dénomination «usage» on comprend l élimination des couches finales appliquées sur le matériau de base et de couleur différente, comme par exemple de l aluminium anodisé, des matériaux vernis ou des matériaux spéciaux pour la gravure laser (feuilles ou matière signalétique). Faisceau Laserstrah laser l Gravure Gravur Werkstück Pièce usinée

4 2 Chauffer : Les métaux changent de couleur lorsqu ils sont chauffés. La couleur dépend de la température à laquelle le métal est chauffé. Des couches d oxyde se produisent à la surface sans abîmée celle-ci. Faisceau Laserstrahl laser Verfärbter Zone décolorée Bereich 3 Décolorer : Pièce Werkstück usinée Les plastiques peuvent également être décolorés. Certains matériaux deviennent plus clair, d autres plus foncés. Lorsque le matériau noircit, des particules de suie se forment et font apparaître l écriture sombre sur le plastique clair. Pour décolorer en clair des plastiques sombres, le faisceau laser provoque une fusion locale de la pièce en plastique pour former de toutes petites bulles de gaz (une sorte de mousse). Ces petites bulles de gaz enfermées reflètent diffusément la lumière et la zone travaillée apparaît plus claire que le reste du matériau. Quels matériaux peuvent être gravés? Métaux : Tous les métaux peuvent être gravés par un graveur laser YAG.

5 Plastiques : Il existe beaucoup de types de plastiques, chacun ayant une composition distincte. De plus, certains plastiques contiennent des moyens de traitement (la majorité) ou des pigments colorés comme la suie ou le dioxyde de titane. Plastiques appropriés pour l identification par graveur laser YAG : ABS, PA, PP, PE, POM, PBT, PC, PS. Autres matériaux appropriés : céramique, semi-conducteurs, pièces d aggloméré.

6 Logiciel : Avec son logiciel Gravostyle 5, Gravograph propose aux utilisateurs un pack logiciel complet aux multiples fonctions : Gravostyle 5 est le seul système existant sur le marché qui offre la possibilité de commander dans un seul logiciel, des machines à graver mécaniques, des graveurs laser CO2, YAG et des lasers à fibre. Vous pouvez également commander votre laser à partir d un logiciel Windows standard, comme par exemple Word, Excel, Corel, Autocad, etc. Gravograph SA Ch. Champ Olivier Morat Tél. 026/ Fax 026/

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines Lasers de puissance 1 Principe 2 Types de sources 3 Applications et machines LASERS DE PUISSANCE : POUR QUOI FAIRE? Les différents procédés laser -1 Densité de Puissance (W/cm²) 10 10 10 9 Choc-laser 100

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 OPTIQUE GEOMETRIQUE Stigmatisme Miroirs Dioptres

Plus en détail

LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION. : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation

LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION. : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation Découverte: T. Maiman, Juin 1960 Cristal de Rubis excité par lampes flash

Plus en détail

NOS PARTENAIRES RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES.

NOS PARTENAIRES RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES. PUISSANCE PRÉCISION TECHNICITÉ RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES. UNE SOLUTION À VOS MESURES Industrie automobile. La découpe jet d eau est

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

Photo fournie amicalement par CurioDesign. Soudure laser de thermoplastiques. Pour des liaisons à haute tenue mécanique

Photo fournie amicalement par CurioDesign. Soudure laser de thermoplastiques. Pour des liaisons à haute tenue mécanique Photo fournie amicalement par CurioDesign Soudure laser de thermoplastiques Pour des liaisons à haute tenue mécanique La soudure laser est un procédé innovant d assemblage des plastiques et elle présente

Plus en détail

EPREUVE PARTIE D TITRE : LE LASER ET SES APPLICATIONS INDUSTRIELLES

EPREUVE PARTIE D TITRE : LE LASER ET SES APPLICATIONS INDUSTRIELLES EPREUVE PARTIE D TITRE : LE LASER ET SES APPLICATIONS INDUSTRIELLES Temps de préparation : 2h15 Temps de présentation devant le jury : 10 mn Entretien avec le jury : 10 minutes Le dossier fourni comporte

Plus en détail

Les lasers : quoi, comment, pourquoi?

Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Thierry Lahaye LCAR, UMR 5589 du CNRS, Toulouse Délégation régionale du CNRS 8 novembre 2010 Il y a 50 ans naissait le laser 16 mai 1960, Theodor Maiman (Hughes Research

Plus en détail

Spectroscopie d émission: Luminescence. 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG)

Spectroscopie d émission: Luminescence. 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG) Spectroscopie d émission: Luminescence 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG) I. Principe Etat excité instable Photon Retour à l état fondamental??? Conversion interne (non radiatif)

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - III

Les LASERS et leurs applications - III Les LASERS et leurs applications - III Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group Creating Tool Performance A member of the UNITED GRINDING Group À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe En quelques mots L usinage moderne de matériaux à l aide de la technologie

Plus en détail

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE 41 VI-1- INTRODUCTION Les sources lasers ont bouleversé les méthodes et les possibilités de la spectroscopie: leurs très grande monochromaticité a permis de résoudre des

Plus en détail

émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement

émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement E 3 E 3 E 3 émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement doc.1 : amplification du rayonnement par émission stimulée dans un milieu actif Milieu doc.2 : schéma de principe

Plus en détail

le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre HAL Id: sfo-00472185 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00472185

le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre HAL Id: sfo-00472185 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00472185 le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre To cite this version: Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre. le laser a 50 ans. Vulgarisation. 2010. HAL Id: sfo-00472185

Plus en détail

Les systèmes innovants de découpe laser

Les systèmes innovants de découpe laser I M P U L S Les systèmes innovants de découpe laser R endez la fabrication intensive plus productive et plus rentable avec la technologie de découpe laser avancée LVD, un des leaders dans la production

Plus en détail

GRAVOSTYLE 5 AVEC GRAVOSTYLE 5, BOOSTEZ VOTRE PRODUCTIVITÉ. Paramètrez la gravure. Choisissez la police de caractères. Entrez votre texte

GRAVOSTYLE 5 AVEC GRAVOSTYLE 5, BOOSTEZ VOTRE PRODUCTIVITÉ. Paramètrez la gravure. Choisissez la police de caractères. Entrez votre texte GRAVOSTYLE 5 AVEC GRAVOSTYLE 5, BOOSTEZ VOTRE PRODUCTIVITÉ 4 2 1 Choisissez la police de caractères 3 Paramètrez la gravure Entrez votre texte Définissez les dimensions Avec GravoStyle 5, graver, c est

Plus en détail

LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU. Guy Delacrétaz

LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU. Guy Delacrétaz - 1 - LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU Guy Delacrétaz Laboratoire de Photonique Avancée, Faculté des Sciences et Techniques de l ingénieur, Ecole Polytechnique Fédérale de

Plus en détail

Le marquage laser des polymères

Le marquage laser des polymères Le marquage laser des polymères Pour un marquage précis et permanent Le marquage laser est un procédé innovant qui permet d écrire précisément sur les matériaux les plus divers tels que le bois, le papier

Plus en détail

Méthodes de marquage direct de pièces

Méthodes de marquage direct de pièces Guide technique Méthodes de marquage direct de pièces Identification lisible par machine pour les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique Le marquage direct de pièces ou DPM (Direct Part Marking)

Plus en détail

Gravure et la Découpe Laser

Gravure et la Découpe Laser Manuel pour la Gravure et la Découpe Laser www.troteclaser.com Trucs et Astuces pour travailler avec une machine laser Trotec Table des matières 3 Introduction 3 Que peut faire un laser? 4 Les sources

Plus en détail

Technologies des réseaux tout optique

Technologies des réseaux tout optique École Nationale des Sciences Appliquées Tétouan- Génie des Systèmes de Télécommunications et Réseaux GSTR3 Module: Complément Télécoms Technologies des réseaux tout optique Pr. Mounir Arioua m.arioua@ieee.org

Plus en détail

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Le Laser et ses applications dans la médecine Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Année Universitaire : 2011/2012 Plan de l exposé Principe du fonctionnement du laser Différents types de laser.

Plus en détail

C.S.T.A MicroStep-France. LASER FIBRE MSF - MicroStep

C.S.T.A MicroStep-France. LASER FIBRE MSF - MicroStep Page 1 / 9 1. Caractéristiques de Base LASER FIBRE MSF - MicroStep Type LASER FIBRE MICROSTEP - MSF 1 Dimensions : 1.5 x 3.m jusqu à 6.x 12.m 2 Puissances : 2 kw jusqu à 4 kw 3 Epaisseur de découpe : de

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit pp Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de

Plus en détail

La solution parfaite

La solution parfaite Lasers : La solution parfaite pour les matériaux les plus variés Machines-Outils / Machines Portatives Technologie Laser / Électronique Technique Médicale La technologie laser à son top niveau. Le groupe

Plus en détail

GROUPE LASERMECA SPÉCIALISTE DES TECHNOLOGIES LASER : SOUDAGE MARQUAGE et GRAVURE DÉCOUPE DE PRÉCISION

GROUPE LASERMECA SPÉCIALISTE DES TECHNOLOGIES LASER : SOUDAGE MARQUAGE et GRAVURE DÉCOUPE DE PRÉCISION GROUPE LASERMECA SPÉCIALISTE DES TECHNOLOGIES LASER : SOUDAGE MARQUAGE et GRAVURE DÉCOUPE DE PRÉCISION PRÉSENTATION La Société XENIA est spécialisée dans l application des TECHNOLOGIES LASER de puissance

Plus en détail

SOLUTION. Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides. Développée en partenariat avec :

SOLUTION. Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides. Développée en partenariat avec : GRAVOTECH GROUP Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides Développée en partenariat avec : SOLUTION En coopération avec VINK Schweiz GmbH Silbernstrasse

Plus en détail

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire NOS SYSTÈMES RAMAN pour votre application en laboratoire ou en procédés avec des longueurs d ondes d excitation 632 nm ou 785 nm Les systèmes se composent d un spectromètre à très haute sensitivité RAMAN,

Plus en détail

Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies

Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies plan Le spectre électromagnétique Les 4 classes de laser et exemples au laboratoire Les 3 Types d exposition Les 3 Effets du rayonnement

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier Fonctionnement d une Photocopieuse 1. Introduction En son cœur, un copieur fonctionne en raison d'un principe physique de base: les charges opposés s attirent. Un photocopieur

Plus en détail

Principes de base du fonctionnement

Principes de base du fonctionnement LA LUMIÈRE La lumière visible est une radiation électromagnétique qui a une longueur d onde comprise entre 390 et 770 nm. La lumière que nous percevons est blanche lorsqu elle est formée, dans une même

Plus en détail

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS Production d impulsions d laser nanosecondes en régime déclenché Directeur de Recherche au CNRS Responsable de l Équipe Lasers Solides et Applications (ELSA)

Plus en détail

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien I. Etude de quelques sources de lumière Objectif : - Obtenir expérimentalement les spectres de quelques sources de lumière, et

Plus en détail

Découpe, gravure et marquage laser Machines de découpe, marquage et de gravure 2D pour prototypage rapide & petites séries

Découpe, gravure et marquage laser Machines de découpe, marquage et de gravure 2D pour prototypage rapide & petites séries Découpe, gravure et marquage laser Machines de découpe, marquage et de gravure 2D pour prototypage rapide & petites séries Descriptif du système Les machines à découpe au laser ULS utilisent un procédé

Plus en détail

Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression. Laser et procédés. Présenté par Emmanuelle MIQUET.

Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression. Laser et procédés. Présenté par Emmanuelle MIQUET. Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression Laser et procédés Présenté par Emmanuelle MIQUET À Mittelwihr Le 18 novembre 2011 Centre de Ressources Technologiques spécialisé

Plus en détail

De la bougie au LASER

De la bougie au LASER De la bougie au LASER Les objets émettent des «simulacres», espèces de fines écorces qui se détachent de la surface même des corps.s élancent dans l air en conservant leur forme entrent en nous en reproduisant

Plus en détail

Prévention des agressions causées par la chaleur

Prévention des agressions causées par la chaleur Prévention des agressions causées par la chaleur Mesures techniques Automatisez le travail et réduisez l'effort physique exigé dans un environnement chaud. Réduisez la chaleur qui rayonne des écrans devant

Plus en détail

Chapitre 12 Physique quantique

Chapitre 12 Physique quantique DERNIÈRE IMPRESSION LE 29 août 2013 à 13:52 Chapitre 12 Physique quantique Table des matières 1 Les niveaux d énergie 2 1.1 Une énergie quantifiée.......................... 2 1.2 Énergie de rayonnement

Plus en détail

LASEO. Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser

LASEO. Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser LASEO Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser Patrick Even 5 rue de Louis De Broglie, 22300 Lannion Tel : 02 96 48 92 14 / www.laseo-tech.com Journées de la Photonique et de l'optique

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Travaux Pratiques d Optique Intégrée Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés

Travaux Pratiques d Optique Intégrée Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés Caractérisation de Circuits Optiques Intégrés ATTENTION : SOYEZ DELICAT!! LE MATERIEL EST FRAGILE ET TOUTE DEGRADATION ENTRAINERA UNE NOTE ELIMINATOIRE. Principe de mesure : Un signal lumineux en provenance

Plus en détail

Applications de capteur laser

Applications de capteur laser Capteurs numériques à laser polyvalents de série LV Applications de capteur laser SOMMAIRE Capteurs réfléchissant avec petit spot Faisceau coaxial LV-H35 rectiligne Spot lumineux LV-H32 réglable longue

Plus en détail

Gravure et la Découpe Laser

Gravure et la Découpe Laser Manuel pour la Gravure et la Découpe Laser www.troteclaser.com Trucs et Astuces pour travailler avec une machine laser Trotec Table des matières 3 Introduction 3 Que peut faire un laser? 4 Les sources

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

CATALOGUE MILLACTIVE COMPARER LES PRIX! ACHETER MOINS CHER! PRIX IMBATTABLE!!!

CATALOGUE MILLACTIVE COMPARER LES PRIX! ACHETER MOINS CHER! PRIX IMBATTABLE!!! CATALOGUE MILLACTIVE COMPARER LES PRIX! ACHETER MOINS CHER! PRIX IMBATTABLE!!! APPLICATIONS LASERS APPLICATIONS I.P.L PROTECTIONS PATIENTS Millactive vous offre le meilleur prix sur toutes les lunettes

Plus en détail

SOLUTION. Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides. Développée en partenariat avec :

SOLUTION. Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides. Développée en partenariat avec : GRAVOTECH GROUP Solution complète pour la conception, l impression quadri et la découpe de médias rigides Développée en partenariat avec : SOLUTION www.gravograph.fr SOLUTION SIMPLE, PRODUCTIF, EFFICACE

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - IV

Les LASERS et leurs applications - IV Les LASERS et leurs applications - IV Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Lasers Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

marquage et gravure Quelques solutions de MARQUAGE- GRAVAGE ES Technology passe à la fibre

marquage et gravure Quelques solutions de MARQUAGE- GRAVAGE ES Technology passe à la fibre Quelques solutions de marquage et gravure Depuis quelques années, le développement de la technologie LASER au niveau de l industrie a connu une croissance exceptionnelle (compact-discs, impression laser,

Plus en détail

LASAL. Gaz destinés à la technologie laser

LASAL. Gaz destinés à la technologie laser LASAL Gaz destinés à la technologie laser Des coupes de haute qualité et une rentabilité plus élevée sont réalisées avec le coupage laser. Le choix du gaz et du système d alimentation de celui-ci sont

Plus en détail

Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1

Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1 Bibliographie générale...xv Tableaux utiles : lettres grecques, préfixes d'unités, spectre électromagnétique, notations utilisées (xx), abréviations utilisées (xxi), classes de sécurité des lasers (xxii)...xix

Plus en détail

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE

LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE DÉCOUPE LASER LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LA DÉCOUPE LASER FIBRE DE RÉFÉRENCE LE COMPROMIS PARFAIT ENTRE FAIBLE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE ET GRANDE PRODUCTIVITÉ PIONNIER DE LA MACHINE DE DÉCOUPE

Plus en détail

PenCure Une polymérisation professionelle : une haute puissance avec la plus grande précision

PenCure Une polymérisation professionelle : une haute puissance avec la plus grande précision PenCure Une polymérisation professionelle : une haute puissance avec la plus grande précision Thinking ahead. Focused on life. Thinking ahead. Focused on life. Avec son rayon lumineux LED bleu hautement

Plus en détail

TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax.

TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax. TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax. +33 (0)1 64 43 60 78 http://www.troteclaser.com - e-mail : contact@trotec.fr

Plus en détail

Méthode envisageable de tests pour le séchage ou la polymérisation des encres UV.

Méthode envisageable de tests pour le séchage ou la polymérisation des encres UV. Méthode envisageable de tests pour le séchage ou la polymérisation des encres UV. I. Informations de base sur les encres UV et leur polymérisation Les encres les plus utilisées en sérigraphie graphique

Plus en détail

Construction. Bandes d étanchéité Sika pour joints Assemblages de bandes par soudage thermique

Construction. Bandes d étanchéité Sika pour joints Assemblages de bandes par soudage thermique Construction Bandes d étanchéité Sika pour joints Assemblages de bandes par soudage thermique Méthodes de soudage Méthode 1 Soudage bout à bout à l aide de formes à souder (en bois) et plaque à souder

Plus en détail

Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT

Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT RESTOM S.A.S. 20 Rue du 1 er 71500 LOUHANS Tel. : 03 85 74 95 60 Fax : 03 85 74 95 40 www.restom.net À LIRE ATTENTIVEMENT et INTÉGRALEMENT AVANT EMPLOI Toutes

Plus en détail

Materiaux pour lasers a solide 261. et nous ne citerons que les principaux : LaMgAlnOi9 (LMA), LiYF4 (LYF), YAlOs (YAP) et

Materiaux pour lasers a solide 261. et nous ne citerons que les principaux : LaMgAlnOi9 (LMA), LiYF4 (LYF), YAlOs (YAP) et 260 G. Boulon developpements Materiaux pour lasers a solide 261 et nous ne citerons que les principaux : LaMgAlnOi9 (LMA), LiYF4 (LYF), YAlOs (YAP) et YVO4 dont 262 G. Boulon niveaux electroniques Materiaux

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

Communiqué de presse. Un petit marqueur aux grandes qualités

Communiqué de presse. Un petit marqueur aux grandes qualités 86 allée des Erables CS 52239 Villepinte 95956 ROISSY CDG Cedex Un petit marqueur aux grandes Les lasers TruMark Série 1000 se positionnent en entrée de gamme avec des modèles compacts et économiques.

Plus en détail

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés

E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés E - Application de la spectrométrie à l étude des couleurs interférentielles spectres cannelés Nous allons voir ici différentes expériences où l utilisation d un spectromètre à CCD permet de réaliser des

Plus en détail

les dossiers du Loss Prevention Unit

les dossiers du Loss Prevention Unit les dossiers du Loss Prevention Unit la production de biogaz associée à la cogénération réinventons l assurance La production de biogaz associée à la production d énergie par cogénération. Qu est-ce que

Plus en détail

GravoStyle 7. logiciel. pour machines à graver mécaniques & laser. optimisé par GRAVOGRAPH. www.gravograph.com/software

GravoStyle 7. logiciel. pour machines à graver mécaniques & laser. optimisé par GRAVOGRAPH. www.gravograph.com/software GravoStyle 7 logiciel Le UNIQUE pour machines à graver mécaniques & laser www.gravograph.com/software optimisé par GravoStyle 7 NIVEAUX > la solution intégrale Grâce à ses différents niveaux et ses fonctions

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage 1/6 Les matériaux Un matériau est une matière que l homme façonne pour en faire des objets. L usage des matériaux est extrêmement diversifié : construction, textile, objets techniques, décoration, emballages...

Plus en détail

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 -

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 - - 27-6. MOYENS DE TRANSMISSION 6.1 Transport par bras articulé Certaines radiations fortement absorbées par l'eau en particulier (dans le domaine infrarouge) ne sont pas transmissibles par fibre optique

Plus en détail

2/Focalisation des lasers

2/Focalisation des lasers 2/Focalisation des lasers L utilisation d un laser à distance élevé est donc inutile car la divergence du faisceau est non négligeable. L intérêt d un laser est sa capacité à transporter de l énergie dans

Plus en détail

INSTITUT MAUPERTUIS. Les applications des lasers dans l industrie. 2. Le soudage keyhole

INSTITUT MAUPERTUIS. Les applications des lasers dans l industrie. 2. Le soudage keyhole INSTITUT MAUPERTUIS Bulletin technique N 7 Les applications des lasers dans l industrie Présentation générale : La précision et la productivité au quotidien La technologie des lasers de puissance s est

Plus en détail

Marquage au laser. Votre partenaire pour. Technique de marquage avec automatisation. marquer coder imprimer étiqueter

Marquage au laser. Votre partenaire pour. Technique de marquage avec automatisation. marquer coder imprimer étiqueter SIGTECH SA, les lasers de marquage de Macsa sont des codeurs laser de petits caractères de la toute nouvelle génération - icon, Flymark, Linemark. Technique de marquage avec automatisation Marquage au

Plus en détail

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis

Composants. Jetons et dépolis. Lentille condenseur asphérique. Condenseur double sur tige. Jetons et dépolis Jetons et dépolis Dépolis en verre diamètre 40, 50 ou 80 mm Épaisseur 2 mm, chaque face est dépolie à grain fin Marquage sérigraphié «d» disponible Jetons et dépolis Dépoli + Objet Dépoli Diamètre 40 mm

Plus en détail

Caractérisation de Fibres dopées Terres Rares

Caractérisation de Fibres dopées Terres Rares Laboratoire Physique de la Matière Condensée CNRS-UMR7336_Université Nice Sophia-Antipolis Rapport de stage tuteuré en laboratoire Licence 3 Physique Encadrant: Bernard Dussardier Projet réalisé par :

Plus en détail

Cadrans diffractifs. Yvan Terés. LAUSANNETEC 24 mai 2012. HE-ARC Ingénierie Hôtel-de-Ville 7 CH-2400 Le Locle

Cadrans diffractifs. Yvan Terés. LAUSANNETEC 24 mai 2012. HE-ARC Ingénierie Hôtel-de-Ville 7 CH-2400 Le Locle Cadrans diffractifs Yvan Terés HE-ARC Ingénierie Hôtel-de-Ville 7 CH-2400 Le Locle LAUSANNETEC 24 mai 2012 Plan Introduction Principe utilisé Fabrication des cadrans Prototypes réalisés Limites et perspectives

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Profil Environnemental Produit Bloc autonome d éclairage de sécurité à LED 1 Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport

Plus en détail

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques.

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Notions et contenus : Transferts quantiques d énergie Émission et absorption quantiques.

Plus en détail

Les lasers par Élisabeth Giacobino

Les lasers par Élisabeth Giacobino Texte de la 216 e conférence de l Université de tous les savoirs donnée le 3 août 2000. Les lasers par Élisabeth Giacobino Inventé il y a quarante ans, le laser reste un instrument un peu mystérieux, voire

Plus en détail

SOLUTION LASER DE MARQUAGE ET DE TRAÇABILITÉ

SOLUTION LASER DE MARQUAGE ET DE TRAÇABILITÉ GRAVOTECH GROUP SOLUTION LASER DE MARQUAGE ET DE TRAÇABILITÉ GAMME INTÉGRABLE www.technifor.fr LES LASERS NOTRE MÉTIER LA MAÎTRISE DE LA LUMIÈRE Investi dans la technologie laser depuis plus de 20 ans,

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

Lasers de marquage S tations de travail

Lasers de marquage S tations de travail Lasers de marquage S tations de travail laser gamme Laser L-Box XL-Box Technologie Laser Technologie laser : un marquage rapide et de haute qualité sur tous matériaux! intégrables Pour répondre aux exigences

Plus en détail

Méthodes expérimentales de la physique. Microscopie électronique

Méthodes expérimentales de la physique. Microscopie électronique Méthodes expérimentales de la physique Microscopie électronique 2. Sources et lentilles Jean-Marc Bonard jean-marc.bonard@epfl.ch Année académique 07-08 Introduction! Canon à électrons! Lentilles (+ diaphragmes)!

Plus en détail

PHOENIX FL. Machine de découpe laser fibre LVDGROUP.COM DÉCOUPE LASER DYNAMIQUE ET POLYVALENTE

PHOENIX FL. Machine de découpe laser fibre LVDGROUP.COM DÉCOUPE LASER DYNAMIQUE ET POLYVALENTE Machine de découpe laser fibre PHOENIX FL DÉCOUPE LASER DYNAMIQUE ET POLYVALENTE LVDGROUP.COM PHOENIX FL DÉCOUPE LASER DYNAMIQUE ET POLYVALENTE Le laser fibre Phoenix allie rentabilité, découpe laser dynamique,

Plus en détail

Formation soudure laser. Sur unité de soudage laser Nd/YAG ORLASER type ECO LASER

Formation soudure laser. Sur unité de soudage laser Nd/YAG ORLASER type ECO LASER Formation soudure laser Sur unité de soudage laser Nd/YAG ORLASER type ECO LASER Programme Définition et sécurité Connaissance des paramétrages de réglage, de sécurité de la machine de soudure et réglage

Plus en détail

Module le Pc Composition d un PC Page 1

Module le Pc Composition d un PC Page 1 Module le Pc Composition d un PC Page 1 Chapitre 1 L ordinateur Présentation Bien à l'abri dans leur boîte vous ne les voyez pas, mais pourtant ils sont là. Complémentaires, ils ne peuvent fonctionner

Plus en détail

TPE Alarme LASER. MICHEL Victorien NUMA Stève

TPE Alarme LASER. MICHEL Victorien NUMA Stève CONTON Steeven MICHEL Victorien NUMA Stève Classe de 1 ère S1 TPE Alarme LASER M. Audry, professeur de sciences de l'ingénieur M. Poussel, professeur de physique-chimie Année 2012/2013, Lycée Etienne Bézout

Plus en détail

Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS

Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS Equipment Welding machine QUASAR. NO SPEED LIMITS quasar Simplicité d utilisation et rapidité sont les caractéristiques uniques qu offrent les appareils Quasar de Zhermack dans le domaine du soudage. Quasar

Plus en détail

Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible

Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible Miroirs Miroir plan Miroir concave Miroir convexe Miroir déformable Périscope Lentilles Petite lentille très convergente Lentille moyenne peu convergente

Plus en détail

TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière

TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière Les ondes lumineuses sont des ondes électromagnétiques vectorielles. Certains systèmes physiques, comme par exemple les lunettes de soleil polarisantes,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU DESIGN ET DES ARTS APPLIQUES SESSION 2013 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186

Plus en détail

un concentré de lumière

un concentré de lumière > 9 > Le laser : un concentré de lumière LA FABRICATION DE LA LUMIÈRE LASER LES PROPRIETES DES LASERS LES LASERS DE RECHERCHE LES LASERS INDUSTRIELS 2 > SOMMAIRE Le laser : un concentré de lumière LA FABRICATION

Plus en détail

La technologie OLED. Construction et fonctionnement

La technologie OLED. Construction et fonctionnement La technologie OLED Une diode luminescente organique (en anglais organic light emitting diode, OLED) est un composant luminescent à couches minces composé de matériaux organiques semiconducteurs, qui se

Plus en détail

CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE

CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE CELLULE DE POCKELS : MESURE DU DEPHASAGE Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. MATERIEL / LOGICIELS / DOCUMENTATION Laser He-Ne polarisé - Polariseurs - Lame /4 - Puissancemètre - Cellule de Pockels

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité.

LASERTOME 30-15. Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. LASERTOME 30-15 Centre d usinage par faisceau laser : productivité, fiabilité, disponibilité. Filiale du groupe AIR LIQUIDE Welding, l un des leaders mondiaux de la découpe thermique, SAFMATIC conçoit,

Plus en détail

Lasers pour applications de micro-usinage

Lasers pour applications de micro-usinage Lasers pour applications de micro-usinage GMP SA 1 Plan Introduction Micro-usinage Sources laser Applications de Micro-usinage Micro-soudure Micro-découpe Micro-perçage Conclusion 2 Micro-usinage Lasers

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

La fibre optique : le guide optique aux multiples facettes

La fibre optique : le guide optique aux multiples facettes La fibre optique : le guide optique aux multiples facettes Thierry Chartier Laboratoire CNRS Foton Université de Rennes 1, Enssat Lannion thierry.chartier@enssat.fr Les journées de l Optique 2012, 17-19

Plus en détail

SOLUTIONS de marquage et gravure dans LE PETROLE et GAZ

SOLUTIONS de marquage et gravure dans LE PETROLE et GAZ SOLUTIONS de marquage et gravure dans LE PETROLE et GAZ FABRICANTS SITES D EXPLOITATION MAINTENANCE www.gravotech.com Domaines d activité MARQUER- TRACER - REPERER Gravotech, sous ses marques Gravograph,

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail