Fiche 11 Nutrition animale et humaine : digestion et excrétion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche 11 Nutrition animale et humaine : digestion et excrétion"

Transcription

1 Direction de l enseignement scolaire Nouv eaux programmes de l école primaire Sciences expérimentales et technologie Documents d application Les fiches Projet Fiche 11 Nutrition animale et humaine : digestion et excrétion 1. Programme Cycle 2. L alimentation. Importance des règles de vie. Découverte des grandes fonctions du vivant. Cycle 3. Première approche des fonctions de nutrition. Conséquences à court et à long terme de notre hygiène. 2. Difficultés provenant des liens avec le vocabulaire courant Nutrition et alimentation sont des termes confondus. Confusion entre menu (entrée - plat principal - dessert) et repas équilibré. «Les reins» et «les rognons» désignent le même organe. Confusion entre «faire un régime» et «régime alimentaire». 3. Difficultés provenant des idées préalables des élèves Pour les élèves, l'intérieur du corps fonctionne comme un sac clos. Les aliments tombent sous l'action de la pesanteur, circulent librement et apportent directement «à manger» aux organes. Pour certains élèves, les aliments restent prisonniers d'un tube fermé. Pour d'autres il existe un tuyau pour les liquides (en relation avec l'urine) et un tuyau pour les aliments solides (en relation avec les excréments). 4. Quelques écueils à éviter lors des observations et des manipulations L'observation des comportements alimentaires conduit souvent à des interprétations de type finaliste ou anthropomorphique. Le classement par type d aliment (composition) s oppose à des classements spontanés, qui s'appuient sur des critères affectifs, culturels ou gastronomiques. L'observation du contenu du tube digestif d'un animal montre la liquéfaction des aliments ; pour les élèves, celle-ci s'explique essentiellement par des actions mécaniques sans contribution des transformations chimiques de la digestion (notions non disponibles). 5. Connaissances Les animaux sont obligés de prélever leurs aliments dans leur milieu de vie. Chaque animal a un régime alimentaire particulier et, par là même est adapté, grâce à ses organes, à son milieu de vie. Les aliments des animaux sont d'origine animale, végétale et minérale. Chez l'homme, les aliments sont transformés au cours de leur trajet dans un tube unique, continu (bouche, œsophage, estomac, intestin). La partie non digérée des aliments est rejetée à l'extérieur du corps sous forme d'excréments. La partie digérée des aliments est transformée en petits éléments capables de traverser la paroi de l intestin pour passer dans le sang. C'est le sang qui distribue les aliments digérés aux organes du corps et qui transporte les déchets produits par les organes. Les reins filtrent ces déchets qui sont rejetés dans l urine. 6. Pour en savoir plus Le comportement alimentaire met en œuvre les fonctions de nutrition et de relation : recherche, capture, consommation des aliments. L'alimentation de l'homme doit être variée, certains nutriments sont indispensables (ex : les vitamines, le calcium). Souligner l importance d une alimentation équilibrée et insister sur les apports (énergétiques, mécaniques ou de catalyseurs) des aliments. L'urine provient du rein. La sueur est excrétée par la peau. 7. Réinvestissements, notions liées Les états de la matière (solide - liquide) Propriétés dissolvantes de l'eau. Transformations de la matière - L'énergie (énergie des aliments). Chaînes et réseaux alimentaires éducation à l environnement. Repas et équilibre alimentaire au quotidien éducation à la santé.

2 Mallette «respiration-digestion» Fournisseurs et désignation Référence Prix U. Qté Prix en Jeulin Eprouvette plastique 1 litre , ,99 Boîte de 100 gants en vinylle taille , ,95 Lot de 7 mètres de couturière , ,40 50 gobelets transparents ,21 1 4,21 10 g de pepsine ,05 1 6,05 Lot de 6 pissettes 125 ml , ,97 5 m de tuyau souple 8 mm ,72 1 7,72 Celda Lot de 3 bacs de dissection , ,60 500g de pâte à modeler ,20 1 4,20 Lot de 300 chalumeaux plastique ,00 1 6,00 Pierron 5 litres d'eau de chaux ,40 1 8,40 Pince forte 20 cm ,10 1 5,10 Pince fine 13 cm ,55 1 1,55 Ciseaux fins 110 mm ,60 1 2,60 Ciseaux forts 140 mm ,80 1 2,80 Castorama Malle Campeur 17, ,00 Raccord Y , ,85 Carrefour 1 litre d'hcl 0,90 1 0, petits ballons de baudruche 4,45 1 4,45 3 très grands ballons de baudruche 2, ,00 10 grands sacs de congélation 1,60 2 3,20 Carrefour Boîte d'élastiques 485 0,48 1 0,48 TOTAL 229,42 Grosse bouteille 5 litres (graduée en 1/2 l) récupération Ces prix sont donnés à titre indicatif et étaient valables au 30/06/2007.

3 Matériel à récupérer ou acheter horloge murale avec trotteuse un seau aimants pour tableau ficelle bouteilles plastiques de 1,5 l et 0,5 l bidon de 5 l transparent avec bouchon à vis grande bassine poumons d animaux (mouton, veau, petit cochon ) et hauts de lapins pailles scotch petits pots de bébé vides lapin dépouillé mais non vidé papier absorbant sacs en plastique collant en nylon ouvert des 2 côtés

4 Discipline : Sciences Date : Niveau : Cycle 3 Titre de la séquence : La digestion Séance n 1 : Les représentations des enfants : Où vont les aliments que nous avalons? Que deviennent-ils? Référence aux I.O (et/ou) aux fiches d accompagnement : Approche de la fonction digestive. Objectifs notionnels : Première approche de l appareil digestif : la bouche, l œsophage, l estomac, l intestin grêle et le gros intestin. et/ou méthodologiques : - Clarifier sa pensée et mettre ses idées en ordre. - Faire un schéma et mettre la légende adéquate. - Travailler en groupe. - Participer à une mise en commun collective. Matériel : - de groupe : feuille de format A3 avec silhouette de personne (1 par groupe de 3 ou 4), système d accrochage des feuilles au tableau (aimants) - individuel : une silhouette de personne format A4 Durée Organisation matérielle Déroulement Analyse 5 min 5 à 10 min 5 à 10 min Individuel Groupes Situation de départ : Il est à noter que «les dents» devraient avoir été traitées précédemment. On pourra comme point de départ privilégier ici un événement vécu comme par exemple : - une chute de dent de lait - un embarras gastrique - un mal au ventre - «il faut bien manger pour grandir» - On peut alors procéder à un petit entretien avec les enfants afin que chacun exprime rapidement ses représentations de l appareil digestif. Mise en situation : a - Consigne : Représente le trajet des aliments sur la silhouette (voir la fiche annexe format A4 qu on leur distribue) et explique ce qu ils deviennent. Ecris tes questions. b - Les enfants effectuent le travail demandé. Nouvelle mise en situation : a - Consigne : Par groupe, sur une même silhouette plus grande (format A3), en vous appuyant sur les productions de chacun, en les comparant et en les discutant, représentez de nouveau le trajet des aliments dans le corps et notez vos questions. Les feuilles seront affichées au tableau : ce qui est écrit doit être visible de loin. b - Les groupes effectuent le travail demandé

5 20 min Mise en commun : Un enfant de chaque groupe vient accrocher au tableau le travail du groupe. Comparer les différentes représentations. Il en ressort des affirmations et des questions : - La bouche est reliée à l estomac par l'intermédiaire d'un gros tuyau. - A quoi ressemble un estomac? - Quelle est la taille de l estomac? - Combien de temps les aliments y restent-ils? - A quoi sert-il? - Les aliments vont-ils dans le cœur? Dans les poumons? - Des idées de longs «tuyaux» apparaissent après l estomac. - Combien mesurent ces «tuyaux»? - Que se passe-t-il dans ces «tuyaux»? - Les aliments vont-ils dans les muscles? - Des idées de formation d excréments apparaissent. - Comment se forment ces excréments? - Parfois émerge l idée que les aliments vont dans le sang. - L enseignant précise aux enfants que l on conserve toutes les questions et on essayera de trouver des réponses dans les prochaines séances. Comment pourrait-on faire pour répondre à la question «A quoi ressemble le circuit des aliments dans le corps?»? Si la proposition de la dissection n émerge pas, demander aux enfants comment ont pu faire les premiers médecins pour savoir comment était fait l intérieur d un corps. Bien leur préciser que nous allons utiliser un animal qui n aura pas été tué exprès pour la dissection et que sans cela il aurait été tout de même abattu.

6 Trace le trajet suivi par les aliments dans le corps de l homme. Si tu le peux, donne le nom des organes que tu dessines.

7 Discipline : Sciences Date : Niveau : Cycle 3 Titre de la séquence : La digestion Séance n 2 : A quoi ressemble l appareil digestif? Dissection d un lapin. Référence aux I.O (et/ou) aux fiches d accompagnement : Approche de la fonction digestive. Objectifs notionnels : - Consolidation des notions relatives à l appareil digestif (voir séance 1) - Première approche de l anatomie du corps et/ou méthodologiques : - Prendre conscience de la réalité des organes - Etablir des liens entre le corps et les connaissances théoriques concernant ce dernier - Savoir légender un schéma Matériel : - collectif : un lapin dépouillé mais non vidé, cuvettes plastique de grande contenance avec un fond en bois ou grande planche, ciseaux fins, pinces fines, papier absorbant, mètre à ruban, épingles - individuel : fiche annexe photocopiée sur l anatomie du tube digestif Durée Organisation matérielle Déroulement Analyse Cette séance effraie nombre d enseignants. Pourtant elle n est pas très difficile, et au bout du compte (passés les premiers réflexes de rejet), elle plaît beaucoup aux enfants. Il faut savoir aussi que cette activité était somme toute banale il y a quelques décennies dans les familles et l est encore dans certains milieux ruraux. La difficulté de cette séance résidera plus dans l obtention du lapin non vidé. En effet, les bouchers se doivent de les vendre vider. Mais peut-être que si vous le connaissez et lui expliquez le but de votre démarche, il acceptera de faire une exception. Vous pouvez également prospecter auprès des parents, parfois à la campagne certains élèvent quelques lapins. Sinon recherchez s il n y a pas d élevages près de chez vous. 30 min environ et Individuel Dissection : Durant votre dissection, comme les enfants seront (serrés) autour de la table, ils ne pourront prendre des notes sur leur cahier d expériences ou dessiner le tube digestif observé. On peut alors prévoir un ou 2 enfants préposés à écrire des notes sur le tableau ou à dessiner les organes de l appareil digestif observés. L idéal serait qu une tierce personne puisse filmer la dissection afin qu en cas de «contestations» plus tard, il soit possible de vérifier certains propos. Au préalable vous aurez, dans la cuvette de dissection ou sur une large planche, bien fixer les pattes du lapin. Découper ensuite la peau en partant de la queue et en allant jusqu au sommet du cou. Si possible, épingler la peau pour ne pas qu elle vous gêne. Ouvrir le ventre de l animal délicatement. On pourra tout d abord laisser découvrir aux enfants les principaux organes (pas forcément de la digestion). Il est à noter que lors de cette séance, il peut être intéressant d observer l appareil respiratoire. En partant de la bouche, observer et citer les différents organes traversés lors de la digestion. Ne pas hésiter à ouvrir les organes pour constater ce qu ils contiennent et ainsi observer «l avancement de la digestion». Penser pendant la dissection à faire remarquer les points suivants : - la différenciation entre œsophage et trachée - le «lien» entre le foie et l appareil digestif (même si le foie n est pas traversé par les aliments) - la très grande vascularisation au niveau de l intestin grêle - la grandeur du cæcum chez le lapin

8 En fin de dissection, on pourra faire mesurer par quelques enfants les longueurs de l intestin grêle, du cæcum («appendice» pour simplifier) et du gros intestin. Plus tard, ces mesures seront comparées (toutes proportions gardées) aux mesures de ces mêmes organes chez l homme. 20 min Individuel Trace écrite : Sur leur cahier d expériences, les enfants effectuent un dessin légendé du tube digestif du lapin, tel qu ils viennent de l observer et en se servant du dessin effectué par leur(s) camarade(s) au tableau. Les élèves pourront également noter la description du contenu des différents organes, ainsi que les longueurs des organes mesurés. Enfin, on pourra leur proposer une fiche à compléter (voir en annexe) représentant l appareil digestif du lapin. Cette fiche servira d institutionnalisation et sera également placée dans le cahier d expériences.

9 L appareil digestif du lapin Complète la légende avec les mots : œsophage - foie - estomac - bouche - intestin grêle - «appendice» - anus - gros intestin 1).. 2).. 3).. 4).. 5).. Photo et schéma extraits de «Sciences et Technologie CM» Collection Tavernier. Bordas 6).. 7).. 8)..

10 Discipline : Sciences Date : Niveau : Cycle 3 Titre de la séquence : La digestion Séance n 3 : L appareil digestif de l homme est-il le même que celui du lapin? Référence aux I.O (et/ou) aux fiches d accompagnement : Approche de la fonction digestive. Objectifs notionnels : - Anatomie de l appareil digestif de l homme et/ou méthodologiques : - Prendre conscience de la réalité des organes - Etablir des liens entre les espèces de même classe (ici les mammifères) - Comparer des documents et des données - Savoir légender un schéma Matériel : - individuel : fiche annexe à compléter sur l appareil digestif de l homme Durée Organisation matérielle Déroulement Analyse 5 min 10 min 10 min Individuel Entretien préalable : «Pensez-vous que l appareil digestif de l homme ressemble à l appareil digestif du lapin que nous avons vu?» Laisser émerger les différentes opinions et noter au tableau les éventuelles différences proposées par les enfants. Mise en situation : Distribuer aux élèves la fiche photocopiée «l appareil digestif de l homme». Ils la complètent grâce à la fiche «l appareil digestif du lapin» qui a été réalisée lors de la séance précédente. Ensuite les enfants peuvent rechercher et noter les ressemblances et les différences entre l appareil digestif du lapin et celui de l homme. Mise en commun et explications : Les élèves devraient avoir remarqué que le cæcum («appendice» pour simplifier) est bien plus développé chez le lapin que chez l homme. Ils pourront également comparer les longueurs mesurées de différents organes du lapin avec les longueurs (obtenues par documentation) de ces mêmes organes chez l homme. Voici les valeurs approximatives que vous devriez obtenir : Intestin grêle : lapin 3 m homme 8 m Cæcum : lapin 40 cm homme 5 cm Gros intestin : lapin 1,20 m homme 1,5 m A partir de ces valeurs, il est ensuite intéressant de poser la question : «Un homme pèse environ l équivalent d une trentaine de lapins, est-ce que ses organes sont environ trente fois plus longs?» Non bien sûr, sinon nous aurions par exemple un intestin grêle de 90 m. «Alors pourquoi l appareil digestif du lapin est proportionnellement aussi long?» Les enfants peuvent émettre des hypothèses, mais il n est pas évident qu ils trouvent la solution. Vous pouvez alors la leur apporter en disant que la raison provient de leur différence de régime alimentaire.

11 En effet, le lapin comme tous les herbivores doit digérer la cellulose. Cette digestion étant plus longue et plus difficile, elle nécessite un tube digestif plus long. Alors que l homme qui est un omnivore, ne digère pas véritablement la cellulose et possède donc un tube digestif plus court. 5 min Trace écrite : On pourra insérer dans le cahier d expériences ou cahier de sciences, les schémas des 2 appareils digestifs (lapin et homme), et écrire ensemble quelques phrases résumant les comparaisons effectuées et les raisons évoquées.

12 L appareil digestif

13 Discipline : Sciences Date : Niveau : Cycle 3 Titre de la séquence : La digestion Séance n 4 : Comment se passe la digestion? Référence aux I.O (et/ou) aux fiches d accompagnement : Approche de la fonction digestive. Objectifs notionnels : - La digestion est le résultat de 2 actions, mécanique et chimique. et/ou méthodologiques : - Lecture et analyse de documents scientifiques - Ebauche d une digestion «in-vitro» Matériel : - collectif : du blanc d œuf dur, de la pepsine ou du Coca-Cola, de l acide chlorhydrique, un verre, éventuellement un bain-marie - groupe : sacs en plastique, un collant en nylon ouvert des 2 côtés, divers aliments - individuel : document «recherches sur la digestion» Durée Organisation matérielle Déroulement Analyse 5 min Entretien préalable : Rappel des séances précédentes. «Aujourd hui nous allons essayer de comprendre ce qui se passe à l intérieur des organes servant à la digestion.» 10 min 15 à 20 min Individuel Mise en situation : Distribution des documents photocopiés. «Voici 2 textes écrits par des chercheurs du 18 ème siècle. Lisez attentivement car c est un peu difficile.» Lecture du document «Recherches sur la digestion». Mise en commun : Relecture des documents, discussion, analyse et débat éventuel à partir d un questionnement oral. 1. Pourquoi les 2 chercheurs ont-ils fait ces expériences? 2. Pourquoi dans les 2 cas, les aliments sont-ils placés dans quelque chose de solide? 3. Que montrent ces expériences? 4. Selon vous, le rôle de l estomac se limite-t-il à une action «chimique» sur les aliments? Les réponses attendues sont du type : 1. Pour essayer de comprendre ce qui se passe sur les aliments au cours de la digestion. 2. Pour être sûr que les aliments ne sont pas «broyés» par l appareil digestif et découvrir si l estomac par exemple agit d une autre façon que mécanique. 3. Ces expériences font apparaître que l action de l appareil digestif n est pas (que) mécanique, qu elle est (aussi) chimique, c est à dire qu il y a à l intérieur des substances (produits) qui dissolvent (attaquent) les aliments pour les transformer en bouillie. 4. La plupart du temps quelques enfants ont déjà émis l idée que l estomac «broyait» les aliments. Ceci est difficile à montrer (à moins peut-être de posséder une vidéo pédagogique sur le sujet), et on peut dire aux enfants qu effectivement il a un rôle mécanique et chimique.

14 2 min 5 min 5 min 10 min Groupes Groupes et collectif 2 ème partie de la séance à faire ultérieurement Entretien préalable : «D après ce que nous avons fait la fois précédente, en groupe, vous allez essayer d imaginer une ou plusieurs expériences qui permettraient d imiter ce qui se passe dans l estomac quand nous venons de manger.» Mise en situation : Recherche des groupes sur le cahier d expériences. Mise en commun : Recueillir les différentes expériences proposées et les noter au tableau. Le travail de recherche étant assez difficile, il se peut que les groupes éprouvent des difficultés et que leurs idées d expérimentations soient minces. Si les enfants n ont pas trouvé d expériences significatives on peut leur proposer les suivantes. Expérimentation : Pour l action mécanique de l estomac : Prendre un sac en plastique, y insérer des aliments mouillés et écraser avec la main. Pour l action chimique de l estomac : (à réaliser par le maître) Dans un verre mettre un morceau de blanc d œuf dur, verser de l eau, ajouter de la pepsine (enzyme présente dans l estomac et achetée en pharmacie) avec une pointe de couteau et un peu d acide chlorhydrique (car la pepsine agit mieux en milieu acide). Mettre le tout si vous le pouvez dans un bain-marie à 37 C environ. Prévoir un verre témoin ne contenant qu un morceau de blanc d œuf dur dans de l eau. N.B. : Si on ne dispose pas de pepsine on peut la remplacer par du Coca-Cola et dire aux enfants qu il contient de la pepsine, l expérience réussira mais moins vite. Attendre 3 ou 4 heures. Le morceau de blanc d œuf dur devrait être partiellement ou totalement dissout. 5 min Conclusion : Pour réussir à écraser les aliments, il faut exercer une pression avec la main. On en déduit que l estomac agit de même. L estomac écrase les aliments. Pour transformer un morceau de blanc d œuf dur en bouillie, il faut le mettre en présence de pepsine en milieu acide. L estomac agit de la même façon car il fabrique de la pepsine et de l acide.

15 5 min 5 à 10 min 5 min Groupes Entretien : «Nous avons essayé de recréer ce qui se produit pendant la digestion à l intérieur de l estomac. Auriez-vous maintenant une idée afin de créer un modèle approchant du rôle de l intestin grêle?» Recherche et discussion collective. Si les enfants n ont pas réussi à trouver une expérimentation réalisable en classe, on peut proposer l expérience suivante : - Fabriquer une sorte de bouillie en écrasant divers aliments (restes de la cantine par exemple). - La placer dans le collant en nylon et essayer de la faire avancer. - De temps en temps presser fortement le collant. - Faire sortir le reste de bouillie à l autre bout du collant. Expérimentation : Du «jus» sort à travers le collant. Conclusion : Dans l intestin grêle, les nutriments (ce qui est bon pour notre corps) sont séparés des déchets, un peu comme la bouillie dans le collant. Ces nutriments partent dans le sang pour être utilisés par tout le corps (rappeler la grande vascularisation au niveau de l intestin grêle remarquée lors de la dissection).

16 Recherches sur la digestion Voici racontées par leurs auteurs, deux expériences sur la digestion réalisées au XVIII ème siècle. 1. Les rapaces sont des oiseaux carnivores qui rejette par leur bec les restes des proies qu ils n ont pu digérer (os, plumes, poils ). Réaumur ( ) a effectué une des premières expériences sur la digestion avec ces animaux. «Une buse, à qui j'avais seulement arraché quelques plumes des ailes pour la laisser vivre en liberté dans mon jardin, fut destinée à des expériences. Je plaçai dans un gros tube de fer blanc ouvert par les deux bouts, un morceau de viande. Le tube ainsi garni fut donné à la buse pour son premier déjeuner. Ce ne fut que le lendemain que je trouvai le tube qu'elle venait de rendre : il avait toute sa rondeur, on ne découvrait sur sa surface extérieure aucune trace de frottements. Le morceau de viande avait été réduit peut-être au quart de son premier volume ; ce qui en restait était couvert par une espèce de bouillie, venue probablement de celles de ces parties qui avaient été dissoutes.» 2. Spallanzani ( ), un autre chercheur sur la digestion, procède quant à lui à des expériences sur son propre corps. «Il s'agissait de prendre par la bouche une petite bourse de toile contenant 52 grains* de pain mâché. Je gardai cette bourse pendant 23 heures sans éprouver aucun mal avant de la rejeter par les selles. Il n'y avait aucune déchirure de la toile de sorte qu'il était évident qu'elle n'avait subi aucune altération. Le succès de cette expérience m'encouragea à en faire d'autres. J'enveloppai dans une bourse de toile 60 grains de la chair d'un pigeon cuite et mâchée. Cette bourse ne resta que 18 heures dans mon corps, mais les chairs étaient absolument digérées.» * 1 grain = 54 mg.

17 Discipline : Sciences Date : Niveau : Cycle 3 Titre de la séquence : La digestion Séance n 5 : Synthèse sur la digestion Référence aux I.O (et/ou) aux fiches d accompagnement : Approche de la fonction digestive. Objectifs notionnels : - Organes et fonctions de l appareil digestif. et/ou méthodologiques : - Produire un document de synthèse après une étude. Matériel : - individuel : cahier d expériences et les fiches remplies par les élèves lors des séances précédentes, fiche annexe à photocopier Durée Organisation matérielle Déroulement Analyse 5 min 15 min 15 min 15 min Groupes et individuel Entretien : Rappel des séances précédentes. Consigne : «Vous allez essayer de rédiger un résumé sur tout ce que nous avons appris à propos de l appareil digestif de l homme et son fonctionnement.» Mise en situation : Rédaction des groupes. Mise en commun et correction : Lecture et critique des diverses productions. Noter au tableau les points importants qui devront absolument apparaître dans le résumé final. Trace écrite : A réaliser collectivement et à copier en même temps dans le cahier d expériences. (une idée de trace écrite est proposée en annexe) Prolongement : On peut également compléter la fiche proposée en annexe.

18 La digestion Les aliments que nous mangeons sont digérés, c est à dire transformés en éléments plus simples (des nutriments) que notre organisme pourra utiliser. Ces transformations ont lieu dans le tube digestif. Le parcours des aliments est le suivant: La bouche : Les aliments sont broyés par les dents et ramollis par la salive (sucdigestif produit par les glandes salivaires). C est la mastication. la déglutition. L arrière-bouche : Ils sont avalés, c est la déglutition. L œsophage : Ils descendent dans ce tube sans subir de modification. L estomac : Ils sont transformés en bouillie grâce à l action du suc gastrique (sucdigestif produit par l estomac), c est le brassage. L intestin grêle : C est là que se produit la digestion. D autres sucs digestifs agissent (lesuc pancréatique produit par le pancréas et la bile produite par le foie). Les aliments sont alors décomposés en substances nutritives solubles: les nutriments qui traversent la paroi de l intestin grêle et passent dans le sang, c est l absorption. Le sang distribue alors ces nutriments aux organes, ils servent à faire grandir le corps, à le maintenir en bon état et à produire l énergie nécessaire pour vivre. Les aliments non digérés forment les déchets. Les déchets sont accumulés dans le gros intestin et sont évacués dans les excréments par l anus, c est l évacuation.

19 La digestion Après un repas Colorie en rouge sur les 4 dessins, la partie du tube digestif où se trouve ce qui provient du repas. Complète les étiquettes. Midi de midi à 15 h de 15 h à 20 h Jusqu au lendemain bouche Calcule combien de temps les aliments restent : dans l estomac :. dans l intestin grêle :. Réunis les points et place les numéros qui conviennent dans les pastilles : Dans la bouche Dans l intestin grêle Dans le gros intestin Dans l estomac la partie utile au corps passe dans le sang. les aliments sont écrasés et mouillés de salive. les aliments sont réduits en bouillie. la partie inutile s accumule avant d être rejetée.

20 Le devenir des nutriments Document A L intérieur de l intestin grêle n est pas lisse comme l intérieur d un tuyau d arrosage mais présente des replis eux-mêmes hérissés de milliers de villosités (taille 0,5 mm environ). Dans chaque villosité, le sang circule dans les vaisseaux très fins. Quand on dose dans l intestin grêle les nutriments, on s aperçoit que leur quantité diminue et qu au bout de 6 heures après l ingestion d un repas, il n est reste pratiquement plus dans l intestin grêle. Si on dose les nutriments dans le sang qui quitte l intestin grêle, on constate que le sang s enrichit en nutriments. Questions 1) À l aide des informations contenues dans le texte du document A, indique sur le schéma cidessous où sont les villosités. Mets un titre à chaque schéma (a et b). a). b).. 2) Que deviennent les nutriments au bout de 6 heures après un repas? ) Explique à l aide d un dessin ce que deviennent les nutriments.

21 Evaluation sur le tube digestif Document Questions 1) Observe le schéma ci-dessus et légende les différents organes du tube digestif. 2) Quelle est la différence entre l appareil digestif et le tube digestif?......

Le fonctionnement du corps humain et de la santé

Le fonctionnement du corps humain et de la santé Le fonctionnement du corps humain et de la santé Première approche des fonctions de nutrition : Fonction de Digestion Séance 1 : Les représentations des enfants : où vont les aliments que nous avalons,

Plus en détail

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Etude des dents Plusieurs séquences de classe peuvent être organisées sur ce sujet. 1. A quoi servent les dents? Croquer une pomme et préciser ce qui se

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion Ce que je pense savoir 1. Quels est le trajet des aliments dans notre corps? Les aliments que nous mangeons font le même trajet imposé de la bouche

Plus en détail

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils?

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils? OBJECTIFS : Etablir le trajet des aliments de la bouche à l anus et nommer les différents organes de la digestion Constater que dans le tube digestif les aliments se liquéfient Comprendre que les aliments

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé?

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? 1. OBJECTIFS. - Comprendre le fonctionnement du système digestif. - Pouvoir expliquer le trajet réalisé par le pain après sa mise en bouche. - Découvrir

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation Expérimenter OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER B i o l o gist e Tu peux faire des observations sur ton animal en relation avec ce que tu apprends en classe. Pour connaître le devenir des aliments consommés

Plus en détail

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs.

Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014. Défi : Fabriquer un vase pouvant contenir de l eau et des fleurs. Classe de TPS, Maternelle Les Ramières Sorgues Mme CHAINE Prisca découverte du monde/culture scientifique et technologique. Participation à l action «Journées scientifiques» du RRS de Sorgues 2013/2014.

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système digestif Nom: Prénom: Groupe: Date: Classification des nutriments: 1) Protéines (protéïdes ou protides) 2) Glucides : Sucres 3) Lipides

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

mon carnet d experiences scientifiques

mon carnet d experiences scientifiques prénom Date Fiche n 3 mon carnet d experiences scientifiques le système digestif Fiche n 3 b expérience 1: la salive Jus de citron ou vinaigre sujet De recherche : Avoir l eau à la bouche, ça existe vraiment?

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

EVALUATION : la digestion

EVALUATION : la digestion EVALUATION : la digestion Items évalués (compétence 3) BO juin 2008 : - exprimer et exploiter les résultats d une mesure ou d une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l écrit et à l oral

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail

Qu est-ce que le respect du vivant?

Qu est-ce que le respect du vivant? Le respect de l environnement Qu est-ce que le respect du vivant? JE DÉCOUVRE QU EST-CE QUI EST VIVANT? Tu sais déjà que les animaux, les végétaux et les champignons sont des êtres vivants. Ils ont tous

Plus en détail

Chapitre 3 : la digestion

Chapitre 3 : la digestion Chapitre 3 : la digestion INTRODUCTION : Les organes prélèvent en permanence du glucose et du dioxygène dans le sang pour leur fonctionnement. Le dioxygène est apporté (dans le sang) par la respiration.

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

La galette des rois. Séance 1 MISE EN SITUATION. Activité 1

La galette des rois. Séance 1 MISE EN SITUATION. Activité 1 La galette des rois MISE EN SITUATION Séance 1 Matériel nécessaire : ustensiles de cuisine authentiques : cuillère en bois, grand bol, couteau, verre mesureur... (ou images de ce matériel), photocopies

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

Description de l activité. Bulles

Description de l activité. Bulles Description de l activité Bulles Niveaux concernés : école élémentaire. Effectif : classe entière. Durée de l atelier : environ 45 minutes. Matériel à prévoir : une cuvette ou un seau de 30 cm de profondeur;

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser :

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser : Pour débuter notre beau projet de science en ligne, nous allons nous présenter. Nous sommes Maryse et Guylaine. Nous essayons d expliquer différents phénomènes scientifiques. Nous aimerions connaître ;aujourd

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Index 1/2. Thème : Santé. Concept de base. Expérience / Jeu. Théme. Parties du corps. Découvrez votre corps

Index 1/2. Thème : Santé. Concept de base. Expérience / Jeu. Théme. Parties du corps. Découvrez votre corps Index 1/2 / Jeu Théme Concept de base Parties du corps Découvrez votre corps Notre corps possède des parties visibles à l œil. Nous savons les nommer. Mais nous avons encore bien d autres parties à l intérieur

Plus en détail

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Aperçu de la leçon : La leçon porte sur les facteurs d incitation positifs et négatifs liés à la migration, les outils et les techniques utilisés par les

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

L ÉNERGIE DE L ASTRONAUTE

L ÉNERGIE DE L ASTRONAUTE Mission X : Entraînez-vous Comme un Astronaute L ÉNERGIE DE L ASTRONAUTE Documentation de cours pour les Étudiants Nom de l Étudian Cette leçon va vous aider à identifier quels choix faire pour une alimentation

Plus en détail

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé L APPAREIL DIGESTIF Exercice 1 : Le voyage des aliments (1 item) Un texte qui explique le voyage des aliments dans le corps a été mis dans le désordre.

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère STL Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : Thème 1, Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière Sous-thème

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

MODULE LA MATIERE DANS TOUS SES ETATS

MODULE LA MATIERE DANS TOUS SES ETATS MODULE Cycle : 2 Classe : CP / CE1 Programme LA MATIERE DANS TOUS SES ETATS La matière Etats de la matière Compétences visées Etablir des classements Trouver des critères de classement Observer et expérimenter

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Maîtrise de la langue et sciences : la respiration

Maîtrise de la langue et sciences : la respiration Maîtrise de la langue et sciences : la respiration Objectif : articuler rédaction et construction de savoirs scientifiques Déroulé : faire vivre une situation problème et concevoir un écrit sur une expérience

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

Animations optionnelles

Animations optionnelles Animations optionnelles Le premier objectif des sciences expérimentales est de donner à l élève des éléments de culture scientifique indispensables à la compréhension du monde qui l entoure. Les élèves

Plus en détail

Parcours 11. Flotte ou coule. Cycle I

Parcours 11. Flotte ou coule. Cycle I Parcours 11 Flotte ou coule Cycle I Domaine : Le monde de la matière et des objets. Ouverture vers d autres disciplines : Français / Mathématiques / Arts Visuels. Partenaires : 1 SOMMAIRE Séance 1 en classe

Plus en détail

Activité 2 : Expériences de digestion

Activité 2 : Expériences de digestion Activité 2 : Expériences de digestion Objectifs: - Analyser des expériences - Comprendre et mettre en évidence les différentes étapes de la digestion chimique Dans les années 1750, les gens pensaient que

Plus en détail

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Séance 3 Séance 4 Séance 1 Séance 2 http://laclassedestef.eklablog.com/ Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Fiche de séquence Objectif Organisation Matériel Durée Faire émerger les hypothèses

Plus en détail

POUPIE. Découvrir le corps humain

POUPIE. Découvrir le corps humain POUPIE Découvrir le corps humain TABLE DES MATIERES POUPIE 2 CONSEILS POUR LA BONNE CONSERVATION DE POUPIE 3 INTRODUCTION 4 «Je respire à fond» 5 1. J entends et je sens ma respiration : 5 2. Je peux m

Plus en détail

DIS-MOI COMMENT CONSTRUIRE UN SABLIER D UNE DUREE D ECOULEMENT D UNE MINUTE

DIS-MOI COMMENT CONSTRUIRE UN SABLIER D UNE DUREE D ECOULEMENT D UNE MINUTE DIS-MOI COMMENT CONSTRUIRE UN SABLIER D UNE DUREE D ECOULEMENT D UNE MINUTE Question 1 - Un sablier comment ça marche? - Comment on l utilise? Question 2 - Comment pourrait-on construire un sablier? (aide

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

La salinité. Chlorure (Cl - ) Sodium (Na + )

La salinité. Chlorure (Cl - ) Sodium (Na + ) La salinité L eau de nos aquariums est salée! Pour le bien être des animaux que nous hébergeons il est indispensable se savoir à quel point. Par définition la salinité est la quantité de sel dissout par

Plus en détail

Il peut être très difficile de composer avec la constipation.

Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Qu est-ce que la constipation? La nourriture que nous mangeons traverse l appareil digestif afin d alimenter notre organisme, notre esprit

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

Lire : Comprendre un énoncé, une consigne. Proposer une méthode, une expérience (protocole)

Lire : Comprendre un énoncé, une consigne. Proposer une méthode, une expérience (protocole) Niveau : 3 ème Compétences du socle commun Palier 3 : - Compétence 1 - maitrise de la langue française Lire : Comprendre un énoncé, une consigne - Compétence 3 - Les principaux éléments de mathématiques

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM)

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) Le domaine Estimation, Grandeurs et Mesures (EGM) comprend deux ensembles de modules qui correspondent respectivement à ESTIMATION (modules 1a et 1b) et à

Plus en détail

La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation

La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation Progression Séance 1 : Situation de départ : rencontre avec l infirmière et prise de glycémie - Prise de glycémie du prof et

Plus en détail

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Patrick Haubrechts haubrechtsp@bluewin.ch L écologie n est ni une doctrine, ni une idéologie, c est une pratique. Page 1 de 15. recupeau.doc Modifié 16.11.2006

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL lycée : physique-chimie (SVT ET mathématiques) Programme Enseignement d exploration MPS, thème «Sciences et aliments». Différentes entrées notamment : concentration massique d une espèce en solution, densité,

Plus en détail

DECOUVERTE DES AIMANTS EN MATERNELLE (MS/GS)

DECOUVERTE DES AIMANTS EN MATERNELLE (MS/GS) DECOUVERTE DES AIMANTS EN MATERNELLE (MS/GS) DECOUVRIR LE MONDE Compétence spécifique - reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer des matières, des objets selon leurs qualités et leurs

Plus en détail

Fabrication - Cycle 3

Fabrication - Cycle 3 Comment vole un avion? Fabrication - Cycle 3 1. Mise en situation. Faire émerger les représentations des enfants. Déroulement : Connaissez-vous des objets qui «utilisent» l air pour bouger? Lister les

Plus en détail

Séquence sur la respiration

Séquence sur la respiration Séquence sur la respiration - Montrer le trajet de l air Etape 1 : Prise de représentation - Formuler des idées et des hypothèses - Observer une expérience et en élaborer le compte-rendu Consigne : Par

Plus en détail

Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur

Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur Descriptif de la séance Les élèves travaillent par groupes de deux. Dans chaque binôme, un des élèves dispose d une fiche qui lui apporte des informations sur les

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs.

Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs. Dire, écrire et lire en EDD éduquer au développement durable RÉDUIRE, RÉUTILISER ET RECYCLER LES DÉCHETS Nous vous mettons au défi d'expliquer la présence de poubelles de différentes couleurs. Quelques

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

Circuits électriques alimentés par des piles

Circuits électriques alimentés par des piles MODULE Cycle : II /III Classe: CE1/CE2 Programme ELECTRICITE Monde construit par l homme Circuits électriques alimentés par des piles Compétences visées Faire briller une ampoule dans un circuit électrique

Plus en détail

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède

Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Introduire de façon efficace une expérience dans une démarche d investigation La poussée d Archimède Première partie: Présentation du sujet de la leçon. Idée centrale Pourquoi avons-nous l impression d

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures)

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures) DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

Les mélanges. Ce que l on veut que les élèves apprennent ou apprennent à faire :

Les mélanges. Ce que l on veut que les élèves apprennent ou apprennent à faire : Les mélanges Référence aux I.O : -Exploration du monde de la matière : -En agissant sur la matière, l enfant élabore des représentations, il peut s exercer à mélanger. -Grâce à ses actions, il complète

Plus en détail

DOSSIER DOCUMENTAIRE PE1 LEVIERS ET ÉQUILIBRES CYCLE 3

DOSSIER DOCUMENTAIRE PE1 LEVIERS ET ÉQUILIBRES CYCLE 3 OSSIER OCUMENTAIRE PE1 LEVIERS ET ÉQUILIBRES CYCLE 3 Matériel : - Baguette en bois légères ; - Boules de polystyrène, boules de Noël... - Ficelle ; - Balances de Roberval ; - Balances à plateau (à fléau)

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 3

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 3 TP n 3 - Session 2000 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 3 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur :

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. EEDD L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner

Plus en détail

Quels sont les différents états de l eau?

Quels sont les différents états de l eau? La matière Quels sont les différents états de l eau? Sur ton cahier, réponds à cette question : quels sont les différents états de l eau? Observe ces photos. Sur ton cahier, classe ces photos en deux catégories.

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

DES ALIMENTS EN COURS DE DIGESTION. Un cédérom de formation pour des enseignants du premier degré

DES ALIMENTS EN COURS DE DIGESTION. Un cédérom de formation pour des enseignants du premier degré 127 «LE DEVENIR DES ALIMENTS EN COURS DE DIGESTION» Un cédérom de formation pour des enseignants du premier degré Développé par une équipe de formateurs de l'iufm de Lyon, ce cédérom (compatible Mac et

Plus en détail

L inspecteur Techno mène l enquête!

L inspecteur Techno mène l enquête! L inspecteur Techno mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants du 3 e cycle du primaire 531, boul. des Prairies Téléphone : (450) 686-5641 Laval

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1

Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1 Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1 PRESENTATION DU FRUIT Le fruit à pain est de la grosseur d un melon vert et on le récolte deux fois par an. Sa peau est mince et sa chair

Plus en détail

DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION. ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE

DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION. ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION F ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE NOM DE L ÉLÈVE... PRÉNOM DE L ÉLÈVE... N DE LA CLASSE... 2004

Plus en détail

La dentition, les dents, l hygiène

La dentition, les dents, l hygiène La dentition, la digestion 4 5 1 2 3 QUE SAIS-TU SUR LA DIGESTION? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. Exemples : A12 V, B10 F, etc.

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE

FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE FABRIQUEZ VOTRE MATERIEL DE JONGLERIE BALLES DE JONGLAGE FOULARDS MASSUES BOLAS BATON SIMPLE BATON DU DIABLE BAGUETTES DE BATON DU DIABLE N hésitez pas à explorer tout autre matériel : plumes, ballons

Plus en détail

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation

MODULE. Problèmes. Monde construit par l homme. Programme. Matériel. Nombres de séances ELECTRICITE. Compétences visées. Conditions de réalisation MODULE ELECTRICITE Cycle : Classe: II C.E.1/CE2 Monde construit par l homme Programme Circuits électriques alimentés par des piles : bornes, conducteurs et isolants Compétences visées Problèmes Faire briller

Plus en détail

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4 Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2 Séance 1 - Défi scientifique.... 4 Séance 2 Propositions d expériences sur la présence de l air dans le verre.... 5 Séance 3 Communication et démonstration

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Séquence du projet maison

Séquence du projet maison Séquence du projet maison Voici une séquence à destination d un groupe d environ 8 élèves de niveau hétérogène, du CP au CM2 (grands débutants et niveau A1), détaillée en 11 séances d environ 1h30 chacune.

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 )

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 ) VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS ( Octobre 2001 ) Introduction Si votre enfant a réussi les activités des deux volumes précédents, vous serez peut-être surpris, mais le plus difficile est fait. Son succès

Plus en détail

À vous mettre l'eau à la bouche!

À vous mettre l'eau à la bouche! LEÇON Années scolaire : 5 e année à 1 re secondaire Au sujet de l auteur : HabiloMédias Durée : 1 période À vous mettre l'eau à la bouche! Aperçu Cette activité consiste à explorer les techniques employées

Plus en détail

QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES?

QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES? ACTIVITÉ 4 QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de découvrir qu il est possible d absorber un liquide en utilisant

Plus en détail