Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services )"

Transcription

1 Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services ) Premier groupe des zones d encouragement au développement régional - La délégation de Medjez El Bab du gouvernorat de Béja Deuxième groupe de zones d encouragement au développement régional - Les délégation de Béja Nord, Bejà sud, Teboursouk, Tibar, Testour, et de Goubellat du gouvernorat de Béjà. - Les délégations de Bou Arada, Gaâfour, El Krib et d El Aroussa du gouvernorat de siliana Prime d investissement 8 % (avec un plafond de 320 mille dinars) 15 % (avec un plafond de 600 mille dinars ) Prime au titre de la 25 % 50 % 75 % participation de l Etat au dépenses d infrastructure Prise en charge par Prise en charge par l Etat d une quote-part de Prise en charge par l Etat de cette l Etat de la contribution cette contribution pendant les cinq premières contribution pendant les cinq patronale au régime légal années à partir de la date d entrée en activité premières années à partir de la date de sécurité sociale effective fixée comme suit : d entrée en activité effective Avantages fiscaux - Déduction des revenus ou bénéfices provenant des investissements de l assiette de l impôt sur le revenu -Contribution au fonds de promotion du logement pour les salariés Année concernée par la Quote-part de la prise prise en charges par l Etat en charge par l Etat Première année 100 % Deuxième année 80 % Troisième année 60 % Quatrième année 40 % Cinquième année 20 % Totalement pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective - Exonération pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective Totalement pendant les dix premières années à partir de la date d entrée en activité effective Zones d encouragement au développement régional prioritaires - Toutes les délégations du gouvernorat de Kef - Toutes les délégations du gouvernorat de Jendouba. - Les délégations de Nefza et de Amdoun du gouvernorat de Béjà - Les délégations de siliana Nord, siliana Sud, Bou Rouis, Bargou, Makthar, l Errouhia et de Kesra du gouvernoart de Siliana 25% (avec un plafond de 1 million de dinars ) Prise en charge par l Etat de cette contribution pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective et d une quote- part de cette contribution pendant une période supplémentaire de cinq ans fixée comme suit : Année concernée par la Quote-part de la prise prise en charges par l Etat en charge par letat Première année 80 % Deuxième année 65 % Troisième année 50 % Quatrième année 35 % Cinquième année 20 % Totalement pendant les dix premières années à partir de la date d entée en activité effective et dans la limite de 50 % de ces revenus ou bénéfices pendant les dix années suivantes

2 Avantages accordés aux Nouveaux Promoteurs dans la région du Nord Ouest Agriculture Pêche Industries artisanat et services Tourisme ( hébergement touristique) Coût maximum du projet (DT) et Prime d investissement 6 % 6 % 10 % (100 m D) 6% Prime d étude et d assistance technique 1 % 1% (5m D) 70 % du coût de l action (20 m D) 1% (50 m D) Prime des investissements immatériels 50% du coût de l action Prime des investissement technologiques 50% du coût de l action (100 m D) prioritaires Prise en charge par l Etat des terrains ou 1/3 du prix ( 30.m.D) locaux nécessaires au projet Dotation remboursable 70% de l auto financement avec un taux d intérêt de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce 70 % de l autofinancement avec un taux d intérêt de 3 % l an pour une période de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce( les nouveaux promoteurs dont le coût de leurs projets ne dépasse pas 1000 m D peuvent choisir entre la participation au capital et la dotation remboursable ) 60 % du capital minimum avec un taux de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce (les nouveaux promoteurs dont le coût de leurs projets ne dépaste pas 500 m D peuvent choisir entre la participation au capital et la dotation remboursable) 20 % du capital mimimum (plafonnée à 250 m D) avec un taux d intenêt de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce. M D : mille Dinars

3 Avantages accordés aux petites et Moyennes Entreprises (PME) Activités Industries manufacturières, activités de l artisanat et quelques services Coût maximum du projet 5 M.D ( Million de dinars ) Avantages - Prime d étude et d assistance technique - Prime au titre des investissements immatériels - Prime au titre des investissements technologiques prioritaires participation du FOPRODI au capital minium - Première tranche (jusqu à un million de dinars) - Deuxième tranche ( de 1 à 5 M D) La participation de SICAR ou fonds commun de placement à risque est exigée. 70 % du coût de l action avec un plafond de 20 m.d 50 % du coût de l action 50 % du coût de l action avec un plafond de 100 m.d - La participation du FOPRODI est de 30 % du capital (40 % dans les zones prioritaires ) - La participation du FOPRODI est de 10 % du capital additionnel minimum La participation du FOPRODI est alignée sur celle de la SICAR ou du fonds commun de placement à risque Dotation remboursable ( pour les PME dont le coût du projet ne dépasse pas 500 m D Peuvent choisir entre la dotation remboursable et la participation au capital) 30 % du capital minimum pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délai de grâce avec un taux d intérêt annuel de 3 %.

4 Avantages accordés aux petites Entreprises et petits métiers Coût maximum du projet 100 M.D - Prime d investissement fixée à 6 % du coût du projet et portée à : - Dotation remboursable (FONAPRAM ) - 1 ere tranche ( < 10 m D) - 14 % pour les projets implantés dans le premier groupe des zones d encouragement au développement régional - 21 % pour les projets implantés dans le deuxième groupe des zones d encouragement - 25 % pour les projets implantés dans les zones prioritaires 90 % des fonds propres - 2 eme tranche ( de 10 à 50 m D) 80 % des fonds propres - 3 eme tranche ( >50 m D) 60 % des fonds propres additionnels La dotation est octroyée sans intérêts et est remboursable dans un délai de 11 ans dont une période grâce ne dépassant pas la période de remboursement des crédits.

5 Liste des activités de services éligibles encouragements au titre développement régional A- services liés à l industrie : Services liés aux télécommunications G- Les activités de production et d industries culturelles - Montage d usines industrielles - Analyse et essais des produits industriels, - Installations électroniques et de télécommunication - Création de musées - Rénovation et reconditionnement des pièces et - Distribution de courrier - Centres culturels matériels industriels - Etudes et expertises, - Qualité - Services de courrier électronique - Services vidéo-texte - Services de diffusion radiophonique et télévisuelle H-L animation des jeunes, les loisirs, l encadrement de l enfance et la protection des personnes âgées - Complexes pour la jeunesse et l enfance -Organisation de congrès, séminaires, foires et expositions - Centres publics d internet - Centres sportifs pour les stages - Services informatiques - Services liés à l équipement - Bureaux des architectes - Bureaux d études et ingénieurs conseils - Bureaux de contrôle technique B- Services liés à l agriculture - les conseils agricoles - Centres d appel - Plateforme technique pour les centres d appels D- Centre de formation professionnelle E- Services liés à l exportation - Conseillers d exportation F- Services liés à la culture - Création d entreprises de théâtre - Centre de médecine sportive - Centre de protection des personnes âgées I - Services liés aux loisirs - Parcs des loisirs pour la famille et l enfant - Centres de résidence et de camping - Parcs des loisirs J- Autres services : - Plateforme de sous-traitance Liste des activités de services éligibles aux interventions du fonds de promotion et de décentralisation industrielle au titre des nouveaux promoteurs et des petites et moyennes entreprises A- services informatiques : - Développement et maintenance de logiciels - Contrôle et expertise qualitative et quantitative, - Etudes et conseils en propriété industrielle et, -Buanderie industrielle - Centres d appel - Prestation machines et services informatiques commerciale F- Services de production et industries culturelles - Assistance technique, étude et ingénierie informatiques - Certification d entreprises - Production cinématographique théâtrale, de télévision et de radio - Banques des donnés et services télématiques, - Saisie et traitement de données - Analyses et essais techniques - Etudes dans le domaine de l environnement - Restauration et animation des monuments archéologiques et historiques, B- Services d études, de conseils, d expertises et C- Services de recherche développement - Création de musées d assistance : E- Autres services - Arts graphiques - Audit et expertise comptables, - Audit et expertise énergétiques, - Maintenance d équipements et d installation - Montages d usines industrielles - Design -Activité de photographie, reportage vidéo, enregistrement et - Audit et expertise technologiques, -Installations électroniques de télécommunications développement des films - Etudes économiques, juridiques, sociales, techniques et - Engineering industriel - Production des cassettes audiovisuelles administratives ; - Rénovation et reconditionnement de pièces et - Centres culturels - Audit maintenance - Etudes de marketing matériels industriels et non industriels

6 Liste des activités relatives aux investissements immatériels Assistance en marketing Assistance technique en : - fabrication assistée par ordinateur FAO - gestion de la maintenance assistée par ordinateur GMAO - gestion de la production assistée par ordinateur GPAO - qualité - conception assistée par ordinateur CAO - découpe Mise en place de logiciel intégré Bureau de méthodes Certification HACCP ( analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise) certification ISO certification des produits aux normes tunisiennes et aux normes des pays étrangers. Marquage Commission Européenne CE Accréditation de laboratoires Etalonnage des équipements Acquisition des brevets Acquisition des logiciels : - fabrication assistée par ordinateur FAO - gestion de la maintenance assistée par ordinateur GMAO - Gestion de la production assistée par ordinateur GPAO - Qualité - Conception assistée par ordinateur CAO - Dessin assisté par ordinateur DAO - Découpe - Intégrés Assistance pour accréditation Mise en place d un système HACCP ( analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise ) Mise en place d un système management de la sécurité SMS Mise en place d un système management de l environnement SME Mise en place d un système de management de la qualité SMQ Sites Web Opérations de pilotage des projets Liste des activités relatives aux investissements technologiques à caractère prioritaire Matériel de conception : station de conception assistée par ordinateur et de dessin assisté par ordinateur (CAO/DAO ) Station de gestion de la production assistée par ordinateur et de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GPAO / GMAO ) Matériel de recherche et de développement Matériel de laboratoire à l exclusion de l outillage, du petit matériel telles que les verreries de laboratoire, des produits consommables et du matériel de production.

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation

Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation - API Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation Monastir, 11 mars 2015 Mohamed BELHAJ MOHAMED API/CIDT l Agence de Promotion

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR DANS LE SECTEUR TOURISTIQUE

GUIDE DE L INVESTISSEUR DANS LE SECTEUR TOURISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TOURISME Office National du Tourisme Tunisien GUIDE DE L INVESTISSEUR DANS LE SECTEUR TOURISTIQUE Office National du Tourisme Tunisien - 51, Avenue de la Liberté - 1002

Plus en détail

Le financement des PME en Tunisie

Le financement des PME en Tunisie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement des PME en Tunisie Mohamed AGREBI Directeur Général de la Promotion des PME 1 Introduction 1. Objectifs qualitatifs

Plus en détail

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie Mr Sadok BEJJA Direction Générale de la Promotion des PME

Plus en détail

SOMMAIRE. I. TITRE PREMIER : Présentation des encouragements au développement régional

SOMMAIRE. I. TITRE PREMIER : Présentation des encouragements au développement régional SOMMAIRE I. TITRE PREMIER : Présentation des encouragements au développement régional II. TITRE II : Eligibilité Chapitre 1 : Activités Chapitre II : Zones 2 4 4 4 III. TITRE III : Avantages Chapitre I

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises. Guide des. Centres d Affaires

République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises. Guide des. Centres d Affaires République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des Petites et Moyennes Entreprises Guide des Centres d Affaires " Afin que toutes les régions du pays puissent avoir les mêmes chances de

Plus en détail

Guide des Centres d Affaires

Guide des Centres d Affaires République Tunisienne Ministère de l Industrie de l Energie et des PME Guide des Centres d Affaires «Afin que toutes les régions du pays puissent avoir les mêmes chances de bénéficier de cet effort national,

Plus en détail

Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja

Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja et de la Planification Stratégie du Développement du Gouvernorat de Béja Entrer 1 Sommaire I - Ressources II - Opportunités III - Filières Economiques 2 I - Ressources oressources naturelles: Des terres

Plus en détail

Note de présentation de la loi de finances complémentaire pour l année 2012

Note de présentation de la loi de finances complémentaire pour l année 2012 Note de présentation de la loi de finances complémentaire pour l année 2012 La loi de finances complémentaire pour l année 2012 comporte, outre les dispositions budgétaires et les dispositions diverses,

Plus en détail

Programme Opérationnel Italie Tunisie 2007-2013, instrument de Voisinage et Partenariat transfrontalier COURAGE

Programme Opérationnel Italie Tunisie 2007-2013, instrument de Voisinage et Partenariat transfrontalier COURAGE Programme Opérationnel Italie Tunisie 2007-2013, instrument de Voisinage et Partenariat transfrontalier COURAGE MODELES INNOVANTS POUR LES POLITIQUES SOCIO-SANITAIRES ANALYSE AFOM Nabeul - Bizerte - Beja

Plus en détail

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment :

Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires à la présente loi et notamment : Loi n 93-120 du 27 décembre 1993, portant promulgation du Code d Incitations aux Investissements; Au nom du peuple; La chambre des Députés ayant adopté ; Le Président de la République promulgue la loi

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006)

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) Présidence de la République - Société des Services Nationaux

Plus en détail

L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE

L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE Par : NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE Bondy le, 07 / 03 / 2012 AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q )

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) Programme d Appui et de Soutien aux Accords de Partenariat Economique (PASAPE) 1- RAPPELS La suppression

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie

Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie Les difficultés de financement des PME s Mohamed DERBEL Expert Comptable Partner-BDO Tunisie Page 1 Une PME c est Quoi? APII: Effectif entre 10 et 200 salariés. CMF (bulletin N 2588 du 03/05/2006) : Actif

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 17/2006

NOTE COMMUNE N 17/2006 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 17/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 23 à 25 de la loi n

Plus en détail

Textes relatifs aux indemnités et avantages fonctionnels

Textes relatifs aux indemnités et avantages fonctionnels Textes relatifs aux indemnités et avantages fonctionnels Décret n 2000-241 du 31 janvier 2000, portant institution d une indemnité spécifique au profit du corps des enseignants chercheurs des universités

Plus en détail

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle

Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle MISSIONS Crée en 1999 par le Ministère de la formation Professionnelle et

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE. Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM)

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE. Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM) MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DU COMMERCE Le Programme d appui à la Compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché (PCAM) Présenté par : Magtouf DALLAGI Expert PCAM Coaching non

Plus en détail

Loi de finances complémentaire pour l année 2015

Loi de finances complémentaire pour l année 2015 Loi de finances complémentaire pour l année 2015 Article premier - Les articles 1, 2, 3, 4, 5, 7 et 8 de la loi n 2014-59 du 26 décembre 2014, portant loi de finances pour l année 2015 sont modifiés comme

Plus en détail

PCAM Programme d Appui au Renforcement de L Entreprise Industrielle Animée par Slim Ben Gamra Expert Permanent PCAM

PCAM Programme d Appui au Renforcement de L Entreprise Industrielle Animée par Slim Ben Gamra Expert Permanent PCAM PCAM Programme d Appui au Renforcement de L Entreprise Industrielle Animée par Slim Ben Gamra Expert Permanent PCAM Programme d Appui à la Compétitivité des Entreprises et à la facilitation de l Accès

Plus en détail

L accès au financement des PME en Tunisie

L accès au financement des PME en Tunisie L accès au financement des PME en Tunisie SIGMA Angle 43, Rue Alain Savary 1002 Tunis Belvédère Tunisie. Tél: + 216 71 286 927 - + 216 71 785 164 Fax: + 216 71 286 534 Email: direction@sigma.tn Site Web:

Plus en détail

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME.

Mr Nabil ABDELLATIF. Ordre des Experts Comptables de Tunisie. Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME. Ordre des Experts Comptables de Tunisie Optimisation du choix des sources de financement des besoins des PME Mr Nabil ABDELLATIF Président Ordre des Experts Comptables de Tunisie I- DEFINITIONS ET CONTEXTE

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

ETUDE DE LA CARTE DU TOURISME CULTUREL ET NATUREL. Sami GHARBI Architecte Général Directeur du Patrimoine et de l Environnement

ETUDE DE LA CARTE DU TOURISME CULTUREL ET NATUREL. Sami GHARBI Architecte Général Directeur du Patrimoine et de l Environnement ETUDE DE LA CARTE DU TOURISME CULTUREL ET NATUREL Sami GHARBI Architecte Général Directeur du Patrimoine et de l Environnement SOMMAIRE 1. CONTEXTE DE L ETUDE 2. OBJECTIFS DE L ETUDE 3. CONSISTANCE DE

Plus en détail

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris 1 Introduction 2 Risque et financement 3 Efficacité des sûretés

Plus en détail

Accountants & business advisers. Loi de Finances Pour la gestion. Loi N 54/2013 du 30 décembre 2013

Accountants & business advisers. Loi de Finances Pour la gestion. Loi N 54/2013 du 30 décembre 2013 Loi de Finances Pour la gestion 2014 Loi N 54/2013 du 30 décembre 2013 INTRODUCTION Les principales nouveautés introduites par la loi de finances pour la gestion 2014 prévue par la loi n 54/2013 du 30

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REGIONAL ET DE LA PLANIFICATION. Indicateurs de Développement Régional

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REGIONAL ET DE LA PLANIFICATION. Indicateurs de Développement Régional REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU DEVELOPPEMENT REGIONAL ET DE LA PLANIFICATION Indicateurs de Développement Régional Novembre 2012 1 Introduction Les enseignements tirés des anciens modèles de développement

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

NATURE AGRICULTURE ENVIRONNEMENT L

NATURE AGRICULTURE ENVIRONNEMENT L Les dossiers documentaires traitent de la liaison entre un domaine de formation et les métiers et fonctions auxquels la discipline étudiée peut conduire. Les dossiers sont alimentés par une recherche dans

Plus en détail

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 372 By Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Emploi et Formation professionnelle Les cinq priorités Cap sur l initiative privée

Plus en détail

Dispositifs de financement de l Innovation. Les ateliers de l innovation : CIR / C2I Mardi 3 février 2015 Vannes

Dispositifs de financement de l Innovation. Les ateliers de l innovation : CIR / C2I Mardi 3 février 2015 Vannes Dispositifs de financement de l Innovation Les ateliers de l innovation : CIR / CI Mardi Vannes Le processus d Innovation VOLONTE IDEE CONCEPT PROJET PRODUIT MARCHE MARKETING AMONT Go / No Go lancement

Plus en détail

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE FRANCAIS (article 244 quater B du CGI)

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE FRANCAIS (article 244 quater B du CGI) LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE FRANCAIS (article 244 quater B du CGI) Ce dispositif constitue un véritable atout pour l attraction d activités de recherche en France. Le vote de La loi de finances 2011 a

Plus en détail

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003 L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE Mexico city, novembre 2003 PLAN 1- Les Préalables 2- Les applications en INTRANET 3- Le développement de l infrastructure 4- Les Grands

Plus en détail

Texte n DGI 2012/23 NOTE COMMUNE N 26/2012

Texte n DGI 2012/23 NOTE COMMUNE N 26/2012 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2012/12/49 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2012/23 NOTE COMMUNE N 26/2012 Une question a été posée concernant

Plus en détail

Mon Projet d Entreprise Pas à Pas Mashrou3i: 5atwa 5atwa

Mon Projet d Entreprise Pas à Pas Mashrou3i: 5atwa 5atwa Mon Projet d Entreprise Pas à Pas Mashrou3i: 5atwa 5atwa Guide du Jeune ENTREPRENEUR Tout droits réservés 2014 à l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) Ce document a

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION LE FINANCEMENT DE L INNOVATION DEFINITION L innovation se définit comme l ensemble des démarches scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales qui aboutissent ou sont censé

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA QUALITÉ PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013 LA QUALITÉ

Plus en détail

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE La Micro finance au Maghreb,quelles perspectives pour le développement économique et social et la lutte contre le chômage des jeunes Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE Le rôle de la BTS

Plus en détail

L Essaimage : Nouvel Outil d Aide d

L Essaimage : Nouvel Outil d Aide d L Essaimage : Nouvel Outil d Aide d à la Création d Entreprisesd Présenté Par : Alaya BETTAIEB PDG de SAGES-Capital s.a. Lors du Salon de la Création d Entreprises Le Kram, 18 Octobre 2008 Qu est ce que

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment

La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment 24 mai 2012, Hôtel EL MOURADI Gammarth Fethi HANCHI Directeur de L Utilisation Rationnelle de l Energie PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement. Annuaire statistique

Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement. Annuaire statistique Annuaire Annuaire statistique statistique 2012 Office National des Postes Direction de la stratégie, de la qualité et du développement Annuaire statistique 2012 Sommaire Réseau Commercial de la Poste...

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Régime des Entreprises Totalement Exportatrices (Articles 10 à 20)

Régime des Entreprises Totalement Exportatrices (Articles 10 à 20) Régime des Entreprises Totalement Exportatrices (Articles 10 à 20) I. Définition des entreprises totalement exportatrices (art 10) : L article 10 du code d incitation aux investissements a défini les entreprises

Plus en détail

Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche

Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement Liste des emplois types, extraite des référentiels métiers de la branche 1. INFORMATIQUE 1.1. Conseil A 1.1.1. Métier 1.1.1.1. Consultant

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Oct. 2012. Présentation de la Société

Oct. 2012. Présentation de la Société Oct. 2012 Présentation de la Société Notre Mission: Accompagnement des sociétés Innovantes dans leurs démarches et Projets CFAO* et PLM** *CFAO: Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. **PLM:

Plus en détail

AGRICULTURE Les métiers de l agriculture. AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP

AGRICULTURE Les métiers de l agriculture. AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP AGRICULTURE Les métiers de l agriculture AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP ARCHITECTURE-URBANISME-PAYSAGE Architecture, Urbanisme et

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Le Crédit Impôt Recherche et le Crédit Impôt Innovation 2014

Le Crédit Impôt Recherche et le Crédit Impôt Innovation 2014 Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Le Crédit Impôt

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 4/2014

NOTE COMMUNE N 4/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales A.Z NOTE COMMUNE N 4/2014 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 24, 51, 52, 54,

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Après le baccalauréat

Après le baccalauréat Après le baccalauréat Voici une liste non-exhaustive des débouchés possibles après le baccalauréat I- ENSEIGNEMENT GENERAL SERIE A SERIES CARRIERES Littéraires : Journalisme, documentation, interprétariat

Plus en détail

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007 Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change Mars 2007 1 PLAN I. Paiements Courants II. Commerce Extérieur III. Opérations en Capital IV. Comptes Réglementés 2 I. Paiements courants 1.

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Index alphabétique. Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation.

Index alphabétique. Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation. Index alphabétique Commission permanente du 09/09/2005 Index alphabétique Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation. Accompagnement

Plus en détail

Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie

Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie Le Manuel du créateur d entreprise en Tunisie AIDONS Première édition - juillet 2014 Tout ce qu il faut savoir pour créer son entreprise en Tunisie Document réalisé en partenariat avec l OMEDRH Le manuel

Plus en détail

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT Exercice d imposition 2016 - Année de revenus 2015 10 raisons d investir en R&D en Belgique

Plus en détail

MOUSSANADA SIYAHA, la performance sur mesure. Abdelilah LAHCHIMI, Chef du service «Appui aux entreprises touristiques» / Ministère du Tourisme.

MOUSSANADA SIYAHA, la performance sur mesure. Abdelilah LAHCHIMI, Chef du service «Appui aux entreprises touristiques» / Ministère du Tourisme. MOUSSANADA SIYAHA, la performance sur mesure Abdelilah LAHCHIMI, Chef du service «Appui aux entreprises touristiques» / Ministère du Tourisme. Objet de «Moussanada Siyaha» Le programme «Moussanada Siyaha»

Plus en détail

Annexe 4 Page 1 of 7

Annexe 4 Page 1 of 7 BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME existantes: produits, impact Groupe A : CREATEURS D ENTREPRISE Produits/BDS(3) 1. Germe/TRIE 1 comprendre la relation entre l idée d entreprise,

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY DÉPARTEMENT DE L ARDÈCHE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D AY Grande Rue - BP 06-07290 SATILLIEU Tél : 04 75 34 91 83 - Fax : 04 75 69 91 64 - E-mail : administration@val-d-ay.fr STATUTS modifiés par arrêtés

Plus en détail

LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE

LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE octobre 2013 LE CREDIT D IMPOT RECHERCHE Les entreprises éligibles à ce crédit sont celles qui sont imposées selon un régime de bénéfice réel et qui exercent une activité industrielle, commerciale ou agricole.

Plus en détail

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Julie au 02.47.31.65.66 ou par mail julie@ui37.com

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Julie au 02.47.31.65.66 ou par mail julie@ui37.com Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Julie au 02.47.31.65.66 ou par mail julie@ui37.com Journal de l emploi Janvier 2015 TABLEAU RECAPITULATIF NUMERO QUALIFICATION

Plus en détail

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie Education pour le développement d et la Compétitivit titivité : interconnecter l él éducation et la formation au marché du travail dans la région r MENA Le système de financement de la formation professionnelle

Plus en détail

FORMATION UNIVERSITAIRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE. Issam-Eddine MAZZOUZI

FORMATION UNIVERSITAIRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE. Issam-Eddine MAZZOUZI Issam-Eddine MAZZOUZI Né le 03/01/1985, Célibataire Nationalité Marocaine Permis de conduire : B Adresse : 53, BD Khouribga, Derb Omar, Casablanca, MAROC Tél : + 21262246200 Email : issam-eddine@hotmail.fr

Plus en détail

L expertise adaptée à vos besoins

L expertise adaptée à vos besoins Cabinet de conseil Formation professionnelle Etude CATALOGUE DE FORMATION 2015 L expertise adaptée à vos besoins 1 MARKETING Elaborer une stratégie marketing. Veille stratégique et intelligence marketing.

Plus en détail

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE

LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Mai 2014 LE CREDIT D IMPÔT RECHERCHE Déjà très incitatif et performant, le crédit d impôt recherche (CIR) vient d être à nouveau renforcé par la France. Depuis le 1 er janvier 2013, les dépenses d innovation

Plus en détail

INSTITUT DE LA QUALITE

INSTITUT DE LA QUALITE INSTITUT DE LA QUALITE Complexe La Belle Vie, 224 rue J. Iekawé - BP 13894 98803 NOUMEA Tel : (687) 44 08 02 Fax : (687) 44 08 03 Email : i.qualite@lagoon.nc www.institut-qualite.nc SARL au capital de

Plus en détail

Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025

Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025 Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025 Projet de Fin d Études 2007 PICARD Laetitia Tuteur: Serge TURLAN Plan a) Présentation Générale Le Contexte Le projet b) Étude de la norme Prescriptions relatives

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

Le Programme National de Promotion de la Qualité

Le Programme National de Promotion de la Qualité Le Programme National de Promotion de la Qualité Par : Maher EL EUCH Unité de Gestion du Programme National de Promotion de la Qualité Ministère de l Industrie et de la Technologie 11 novembre 2011 Sommaire

Plus en détail

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS

ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS ANNEXE 3 LES 35 FAMILLES D'EMPLOIS ET LES 230 METIERS Familles d'emplois DIRECTION GENERALE AFFAIRES GENERALES Directeur Général de collectivités ou d'établissement public Directeur général adjoint Contrôleur

Plus en détail

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI Circ. Comité de direction collégial BACEN 3.291/05 Circ. Circulaire Comité de direction collégial de la Banque centrale du Brésil n 3.291 du 08.09.2005 J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005 Modifie

Plus en détail

Mécanique 2022 19 novembre 2012

Mécanique 2022 19 novembre 2012 UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Photo couleur ou NB à votre choix «plein cadre» RVB, basse résolution (72 dpi), format JPG, GIF Mécanique 2022 19 novembre 2012 2 Groupe de travail constitué de B. Eynard,

Plus en détail

Les métiers de la défense et de la sécurité publique-parcours-onisep 2012

Les métiers de la défense et de la sécurité publique-parcours-onisep 2012 AGRICULTURE Les métiers de l agriculture- parcours ONISEP-2011 AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP-2011 ARCHITECTURE-URBANISME-PAYSAGE

Plus en détail

CODE D'INCITATION AUX INVESTISSEMENTS 1 TITRE PREMIER

CODE D'INCITATION AUX INVESTISSEMENTS 1 TITRE PREMIER CODE D'INCITATION AUX INVESTISSEMENTS 1 TITRE PREMIER DISPOSITIONS GENERALES Article premier. Le présent code fixe le régime de création de projets et d'incitations aux investissements réalisés en Tunisie

Plus en détail

REPUBILQUE GABONAISE Union-Travail-Justice

REPUBILQUE GABONAISE Union-Travail-Justice Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur et Technique, de la Formation Professionnelle de la Recherche Scientifique, Chargé de la Culture, de la Jeunesse et des Sports REPUBILQUE

Plus en détail

Déclaration de l Impôt Sur Les Sociétés

Déclaration de l Impôt Sur Les Sociétés REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Déclaration de l Impôt Sur Les Sociétés Code acte (1) Résultats de l'exercice N de registre de commerce Code T.V.A. Code catégorie

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H)

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H) UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité I Corrigé Auditoire : 2 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1997/1998 Session de contrôle (Durée 2H) Question de cours

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC 01 GESTION ADMINISTRATIVE 01-1000 PLANIFICATION ADMINISTRATIVE 01-1025 Plans de gestion 01-2000 ORGANISATION ADMINISTRATIVE 01-2050 Création

Plus en détail

JUMELAGES (1964-1981)

JUMELAGES (1964-1981) ARCHIVES MUNICIPALES D ANGERS JUMELAGES (1964-1981) SOUS-SÉRIE 6 D RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ par Cyril BAGNAUD Assistant qualifié de conservation du patrimoine Sous la direction de Sylvain BERTOLDI

Plus en détail

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Pôle PME - Zones d activités Réunion d information Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Jeudi 12 mai 2011 En partenariat avec Avec le soutien DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Les PCE et la formation

Les PCE et la formation Laboratoire d analyse de la profession Les PCE et la formation Extrait du rapport du LAP 2013/2014 Page 1 sur 6 INTRODUCTION L enquête 2013-2014 de notre laboratoire d analyse de la profession a été diffusée

Plus en détail

Programme d appui à la compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché «PcAM» PCAM

Programme d appui à la compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché «PcAM» PCAM 1 EDITORIAL Depuis l engagement de la Tunisie dans la politique de libéralisation économique, et la signature de l accord d association avec l Union européenne, le Ministère de l Industrie s est lancé

Plus en détail

Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation. le 09 décembre 2014

Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation. le 09 décembre 2014 Présentation de la politique régionale et des outils de financement de l Innovation le 09 décembre 2014 1 Notre feuille de route = le SREED Schéma Régional de l Economie et de l Emploi Durables Pour aboutir

Plus en détail

Déclaration Mensuelle des Impôts

Déclaration Mensuelle des Impôts REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DU CONTROLE FISCAL Déclaration Mensuelle des Impôts Code acte (1) Mois Année Identifiant fiscal Identifiant T. V. A. Code catégorie Nombre

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1200-00 GESTION ADMINISTRATIVE DU MUSÉE PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1100-00 GESTION DES DOCUMENTS CONSTITUTIFS 1110-00 HISTORIQUE DU MUSÉE 1111-00 Historique 1120-00 LÉGISLATION ET RÈGLEMENTATION

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE Marianne PEYROT Chargée de mission Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Technopole

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

lois - Recettes du Titre I 14 346 800 000 Dinars - Recettes du Titre II 3 872 000 000 Dinars

lois - Recettes du Titre I 14 346 800 000 Dinars - Recettes du Titre II 3 872 000 000 Dinars lois Loi n 2010-58 du 17 décembre 2010, portant loi de finances pour l année 2011 (1). Au nom du peuple, La chambre des députés et la chambre des conseillers ayant adopté, Le Président de la République

Plus en détail

MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES MASTER SMOH STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OBJECTIF GÉNÉRAL Former des cadres capables de contribuer à la performance globale de l entreprise en participant à l élaboration et la mise

Plus en détail

Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore

Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore Assistance technique CAO DAO Emploi et main d œuvre On / Off Shore Contribuer au succès de nos partenaires grâce à une main d œuvre qualifiée et sensibilisée aux exigences Q.H.S.E Tél : 00242 06 673 53

Plus en détail