Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services )"

Transcription

1 Avantages accordés au titre du développement régional (secteur de l industrie, de l artisanat et de quelques activités de services ) Premier groupe des zones d encouragement au développement régional - La délégation de Medjez El Bab du gouvernorat de Béja Deuxième groupe de zones d encouragement au développement régional - Les délégation de Béja Nord, Bejà sud, Teboursouk, Tibar, Testour, et de Goubellat du gouvernorat de Béjà. - Les délégations de Bou Arada, Gaâfour, El Krib et d El Aroussa du gouvernorat de siliana Prime d investissement 8 % (avec un plafond de 320 mille dinars) 15 % (avec un plafond de 600 mille dinars ) Prime au titre de la 25 % 50 % 75 % participation de l Etat au dépenses d infrastructure Prise en charge par Prise en charge par l Etat d une quote-part de Prise en charge par l Etat de cette l Etat de la contribution cette contribution pendant les cinq premières contribution pendant les cinq patronale au régime légal années à partir de la date d entrée en activité premières années à partir de la date de sécurité sociale effective fixée comme suit : d entrée en activité effective Avantages fiscaux - Déduction des revenus ou bénéfices provenant des investissements de l assiette de l impôt sur le revenu -Contribution au fonds de promotion du logement pour les salariés Année concernée par la Quote-part de la prise prise en charges par l Etat en charge par l Etat Première année 100 % Deuxième année 80 % Troisième année 60 % Quatrième année 40 % Cinquième année 20 % Totalement pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective - Exonération pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective Totalement pendant les dix premières années à partir de la date d entrée en activité effective Zones d encouragement au développement régional prioritaires - Toutes les délégations du gouvernorat de Kef - Toutes les délégations du gouvernorat de Jendouba. - Les délégations de Nefza et de Amdoun du gouvernorat de Béjà - Les délégations de siliana Nord, siliana Sud, Bou Rouis, Bargou, Makthar, l Errouhia et de Kesra du gouvernoart de Siliana 25% (avec un plafond de 1 million de dinars ) Prise en charge par l Etat de cette contribution pendant les cinq premières années à partir de la date d entrée en activité effective et d une quote- part de cette contribution pendant une période supplémentaire de cinq ans fixée comme suit : Année concernée par la Quote-part de la prise prise en charges par l Etat en charge par letat Première année 80 % Deuxième année 65 % Troisième année 50 % Quatrième année 35 % Cinquième année 20 % Totalement pendant les dix premières années à partir de la date d entée en activité effective et dans la limite de 50 % de ces revenus ou bénéfices pendant les dix années suivantes

2 Avantages accordés aux Nouveaux Promoteurs dans la région du Nord Ouest Agriculture Pêche Industries artisanat et services Tourisme ( hébergement touristique) Coût maximum du projet (DT) et Prime d investissement 6 % 6 % 10 % (100 m D) 6% Prime d étude et d assistance technique 1 % 1% (5m D) 70 % du coût de l action (20 m D) 1% (50 m D) Prime des investissements immatériels 50% du coût de l action Prime des investissement technologiques 50% du coût de l action (100 m D) prioritaires Prise en charge par l Etat des terrains ou 1/3 du prix ( 30.m.D) locaux nécessaires au projet Dotation remboursable 70% de l auto financement avec un taux d intérêt de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce 70 % de l autofinancement avec un taux d intérêt de 3 % l an pour une période de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce( les nouveaux promoteurs dont le coût de leurs projets ne dépasse pas 1000 m D peuvent choisir entre la participation au capital et la dotation remboursable ) 60 % du capital minimum avec un taux de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce (les nouveaux promoteurs dont le coût de leurs projets ne dépaste pas 500 m D peuvent choisir entre la participation au capital et la dotation remboursable) 20 % du capital mimimum (plafonnée à 250 m D) avec un taux d intenêt de 3 % l an pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délais de grâce. M D : mille Dinars

3 Avantages accordés aux petites et Moyennes Entreprises (PME) Activités Industries manufacturières, activités de l artisanat et quelques services Coût maximum du projet 5 M.D ( Million de dinars ) Avantages - Prime d étude et d assistance technique - Prime au titre des investissements immatériels - Prime au titre des investissements technologiques prioritaires participation du FOPRODI au capital minium - Première tranche (jusqu à un million de dinars) - Deuxième tranche ( de 1 à 5 M D) La participation de SICAR ou fonds commun de placement à risque est exigée. 70 % du coût de l action avec un plafond de 20 m.d 50 % du coût de l action 50 % du coût de l action avec un plafond de 100 m.d - La participation du FOPRODI est de 30 % du capital (40 % dans les zones prioritaires ) - La participation du FOPRODI est de 10 % du capital additionnel minimum La participation du FOPRODI est alignée sur celle de la SICAR ou du fonds commun de placement à risque Dotation remboursable ( pour les PME dont le coût du projet ne dépasse pas 500 m D Peuvent choisir entre la dotation remboursable et la participation au capital) 30 % du capital minimum pour une durée de 12 ans dont 5 ans de délai de grâce avec un taux d intérêt annuel de 3 %.

4 Avantages accordés aux petites Entreprises et petits métiers Coût maximum du projet 100 M.D - Prime d investissement fixée à 6 % du coût du projet et portée à : - Dotation remboursable (FONAPRAM ) - 1 ere tranche ( < 10 m D) - 14 % pour les projets implantés dans le premier groupe des zones d encouragement au développement régional - 21 % pour les projets implantés dans le deuxième groupe des zones d encouragement - 25 % pour les projets implantés dans les zones prioritaires 90 % des fonds propres - 2 eme tranche ( de 10 à 50 m D) 80 % des fonds propres - 3 eme tranche ( >50 m D) 60 % des fonds propres additionnels La dotation est octroyée sans intérêts et est remboursable dans un délai de 11 ans dont une période grâce ne dépassant pas la période de remboursement des crédits.

5 Liste des activités de services éligibles encouragements au titre développement régional A- services liés à l industrie : Services liés aux télécommunications G- Les activités de production et d industries culturelles - Montage d usines industrielles - Analyse et essais des produits industriels, - Installations électroniques et de télécommunication - Création de musées - Rénovation et reconditionnement des pièces et - Distribution de courrier - Centres culturels matériels industriels - Etudes et expertises, - Qualité - Services de courrier électronique - Services vidéo-texte - Services de diffusion radiophonique et télévisuelle H-L animation des jeunes, les loisirs, l encadrement de l enfance et la protection des personnes âgées - Complexes pour la jeunesse et l enfance -Organisation de congrès, séminaires, foires et expositions - Centres publics d internet - Centres sportifs pour les stages - Services informatiques - Services liés à l équipement - Bureaux des architectes - Bureaux d études et ingénieurs conseils - Bureaux de contrôle technique B- Services liés à l agriculture - les conseils agricoles - Centres d appel - Plateforme technique pour les centres d appels D- Centre de formation professionnelle E- Services liés à l exportation - Conseillers d exportation F- Services liés à la culture - Création d entreprises de théâtre - Centre de médecine sportive - Centre de protection des personnes âgées I - Services liés aux loisirs - Parcs des loisirs pour la famille et l enfant - Centres de résidence et de camping - Parcs des loisirs J- Autres services : - Plateforme de sous-traitance Liste des activités de services éligibles aux interventions du fonds de promotion et de décentralisation industrielle au titre des nouveaux promoteurs et des petites et moyennes entreprises A- services informatiques : - Développement et maintenance de logiciels - Contrôle et expertise qualitative et quantitative, - Etudes et conseils en propriété industrielle et, -Buanderie industrielle - Centres d appel - Prestation machines et services informatiques commerciale F- Services de production et industries culturelles - Assistance technique, étude et ingénierie informatiques - Certification d entreprises - Production cinématographique théâtrale, de télévision et de radio - Banques des donnés et services télématiques, - Saisie et traitement de données - Analyses et essais techniques - Etudes dans le domaine de l environnement - Restauration et animation des monuments archéologiques et historiques, B- Services d études, de conseils, d expertises et C- Services de recherche développement - Création de musées d assistance : E- Autres services - Arts graphiques - Audit et expertise comptables, - Audit et expertise énergétiques, - Maintenance d équipements et d installation - Montages d usines industrielles - Design -Activité de photographie, reportage vidéo, enregistrement et - Audit et expertise technologiques, -Installations électroniques de télécommunications développement des films - Etudes économiques, juridiques, sociales, techniques et - Engineering industriel - Production des cassettes audiovisuelles administratives ; - Rénovation et reconditionnement de pièces et - Centres culturels - Audit maintenance - Etudes de marketing matériels industriels et non industriels

6 Liste des activités relatives aux investissements immatériels Assistance en marketing Assistance technique en : - fabrication assistée par ordinateur FAO - gestion de la maintenance assistée par ordinateur GMAO - gestion de la production assistée par ordinateur GPAO - qualité - conception assistée par ordinateur CAO - découpe Mise en place de logiciel intégré Bureau de méthodes Certification HACCP ( analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise) certification ISO certification des produits aux normes tunisiennes et aux normes des pays étrangers. Marquage Commission Européenne CE Accréditation de laboratoires Etalonnage des équipements Acquisition des brevets Acquisition des logiciels : - fabrication assistée par ordinateur FAO - gestion de la maintenance assistée par ordinateur GMAO - Gestion de la production assistée par ordinateur GPAO - Qualité - Conception assistée par ordinateur CAO - Dessin assisté par ordinateur DAO - Découpe - Intégrés Assistance pour accréditation Mise en place d un système HACCP ( analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise ) Mise en place d un système management de la sécurité SMS Mise en place d un système management de l environnement SME Mise en place d un système de management de la qualité SMQ Sites Web Opérations de pilotage des projets Liste des activités relatives aux investissements technologiques à caractère prioritaire Matériel de conception : station de conception assistée par ordinateur et de dessin assisté par ordinateur (CAO/DAO ) Station de gestion de la production assistée par ordinateur et de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GPAO / GMAO ) Matériel de recherche et de développement Matériel de laboratoire à l exclusion de l outillage, du petit matériel telles que les verreries de laboratoire, des produits consommables et du matériel de production.

LES AVANTAGES COMMUNS

LES AVANTAGES COMMUNS 1 LES AVANTAGES COMMUNS Accordés Sur simple déclaration, aux projets d investissements dans tous les secteurs d activités, à l exception du secteur des mines, de l énergie, le commerce intérieur et le

Plus en détail

Les mécanismes de financement de l innovation en Tunisie

Les mécanismes de financement de l innovation en Tunisie REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA TECHNOLOGIE Les mécanismes de financement de l innovation en Tunisie Colloque Euro-méditerranéen de l Innovation 14 Octobre 2010 1 Plan de l exposé

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

Stratégie et mécanismes de création et de développement d entreprises innovantes en Tunisie

Stratégie et mécanismes de création et de développement d entreprises innovantes en Tunisie REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE Stratégie et mécanismes de création et de développement d entreprises innovantes en Tunisie Mr Sadok Bejja Directeur Général de la Promotion des PME Préambule

Plus en détail

Des avantages accordés aux nouveaux promoteurs

Des avantages accordés aux nouveaux promoteurs Décret n 2008-388 du 11 février 2008, portant encouragement des nouveaux promoteurs, des petites et moyennes entreprises, des petites entreprises et des petits métiers. Le Président de la République, Sur

Plus en détail

TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS

TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS TABLE RONDE N 1 LE CADRE JURIDIQUE DES INVESTISSEMENTS L encadrement national de l investissement à l étranger L ouverture sur l extérieur est l une des règles du jeu économique opté par la Tunisie. Pendant

Plus en détail

III. ENCOURAGEMENT DES NOUVEAUX PROMOTEURS. B.2. Conditions et modalités d intervention du FOPRODI sous forme de

III. ENCOURAGEMENT DES NOUVEAUX PROMOTEURS. B.2. Conditions et modalités d intervention du FOPRODI sous forme de SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU FOPRODI: II. RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES III. ENCOURAGEMENT DES NOUVEAUX PROMOTEURS A. Champs d application A.1.Définition du nouveau promoteur A.2.Activités éligibles A.3.Investissements

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

Nous vous communiquons une demande précise et urgente que nous relaie un de nos contacts.

Nous vous communiquons une demande précise et urgente que nous relaie un de nos contacts. des experts juniors en analyse sectorielle. Il s agira d appuyer, par le biais du projet, les associations professionnelles et les organisations patronales représentatives des PME au travers d actions

Plus en détail

Contexte énergétique Tunisien

Contexte énergétique Tunisien WORKSHOP L ENERGIE SOLAIRE EN ALGERIE, AU MAROC ET EN TUNISIE" Munich, le 6 juin 2011 L Energie Solaire en Tunisie i : lencadrement l Encadrement Juridique et Economique Abdessalem EL KHAZEN Project Manager,

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E GOUVERNANCE DE L EAU ECHANGE D EXPERIENCE ENTRE L OCDE ET LES PAYS ARABES

Plus en détail

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Marseille 06 décembre 2012 Introduction

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67)

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PRESENTATION DES MESURES FISCALES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015 (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PROMOTION DE L EMPLOI ET REDUCTION DU CHOMAGE

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

Le financement des PME en Tunisie

Le financement des PME en Tunisie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement des PME en Tunisie Mohamed AGREBI Directeur Général de la Promotion des PME 1 Introduction 1. Objectifs qualitatifs

Plus en détail

Ministère de l Industrie et des Mines

Ministère de l Industrie et des Mines Ministère de l Industrie et des Mines Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges Relatif à la sélection des organismes d évaluation de la conformité «OEC» au fonds d aide

Plus en détail

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 La qualité des emplois dans les services marchands Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 Le contexte de l étude Question de la qualité des emplois Indicateurs européens Débat sur la qualité

Plus en détail

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international -Loi n94-42 du 7 mars 1994, fixant le régime applicable à l exercice des activités

Plus en détail

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur CERTIFICAT D ETUDES SUPERIEURES DE REVISION COMPTABLE Session de juin 2007 EPREUVE DE REVISION COMPTABLE Durée : 5 heures BAREME 1 ère Partie

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

Innover en mécanique

Innover en mécanique Innover en mécanique IDENTITÉ Un acteur régional, national, international Le Centre d expertise mécanicien français au plus près de ses 6 500 entreprises cotisantes Page 2 Sommaire Page 3 IDENTITÉ Le en

Plus en détail

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation SOMMAIRE : -INTRODUCTION Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation Section01 : l historique Section 02 :les missions de la douane Section03 :l organigramme Section04 : le rôle de la douane

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 16 /2016

NOTE COMMUNE N 16 /2016 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES NOTE COMMUNE N 16 /2016 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 23 et 27 de la loi

Plus en détail

L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE

L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE L AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION AU SERVICE DU NOUVEAU CREATEUR ET L ENTREPRISE Par : NOUREDDINE TAKTAK DGA API- TUNISIE Bondy le, 07 / 03 / 2012 AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Les fonctions d entreprises

Les fonctions d entreprises Chapitre 3 : Les fonctions d entreprises Réalisé par : Dr. ACHELHI HICHAM achelhihicham@yahoo.fr Chap 4 : les fonction de l'entreprise Dr ACHELHI Hicham 1 Introduction Direction Fournisseurs Services équipements

Plus en détail

Contrat d appui TPE/Artisanat

Contrat d appui TPE/Artisanat Contrat d appui TPE/Artisanat Soutenir les TPE et les entreprises artisanales de production, de services à l industrie, dans leurs projets d investissements, lors des phases de création, de transmission/reprise,

Plus en détail

Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel

Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel Le contexte Général du Micro-credit en Tunisie : pauvreté chomage et secteur informel Etude Azzam MAHJOUB LA PAUVRETE EN TUNISIE Pendant les deux dernières décennies, la Tunisie a consenti des efforts

Plus en détail

COMMENT FINANCER VOS INNOVATIONS?

COMMENT FINANCER VOS INNOVATIONS? COMMENT FINANCER VOS INNOVATIONS? Le manque des moyens financiers est le plus souvent cité comme obstacle principal aux stratégies d innovation. PROJET D INNOVATION D = CONSOMMATION DE RESSOURCES QUELQUE

Plus en détail

Les aides économiques en faveur des P.M.E.

Les aides économiques en faveur des P.M.E. Les aides économiques en faveur des P.M.E. DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE, DE L EMPLOI ET DE LA RECHERCHE (D.G.O. 6) DEPARTEMENT DE L INVESTISSEMENT - Direction des P.M.E. Place de la Wallonie, 1 Bât.

Plus en détail

Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique

Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique Règlement d application du Fonds Départemental d Aide au Développement Touristique Dans le cadre du schéma départemental de développement touristique 2008-2012, ce fonds a pour objectif d accompagner les

Plus en détail

APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION

APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION - Article 295 A du CGI - La TVA NPR applicable dans les DOM La taxe sur la valeur ajoutée non perçue récupérable (TVA NPR) s

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISÉ

PLAN COMPTABLE NORMALISÉ Helpdesk Comptes annuels : Tél. : (+352) 247 88 494 Email : centralebilans@statec.etat.lu No. RCSL : Matricule : PLAN COMPTABLE NORMALISÉ Page 1/29 Exercice du 01 au 02 (en 03 ) Classe 1. COMPTES DE CAPITAUX,

Plus en détail

Ministère de la Santé Publique Nomination de membres au conseil consultatif du centre national de transfusion sanguine...

Ministère de la Santé Publique Nomination de membres au conseil consultatif du centre national de transfusion sanguine... TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Mardi 18 dhoukaâda 1426 20 décembre 2005 148 ème année N 101 Sommaire Lois Loi n 2005-104 du 19 décembre 2005, relative à l extension du champ d intervention des sociétés

Plus en détail

Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris

Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris I Introduction II Objectifs des Systèmes de Garantie III Conditions et modalités d intervention IV Formes

Plus en détail

Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes

Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes Financement et aides publiques à destination des TPE/PME wallonnes Christelle CLOSON Conseillère économique Développement économique UCM Liège 18/11/2014 1 STRUCTURE DE L EXPOSE 1. Introduction 2. Structure

Plus en détail

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS.

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 6/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 29 de la loi n 2005-106

Plus en détail

Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation

Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation - API Pour la Promotion et le Développement de l Entreprise et de l Innovation Monastir, 11 mars 2015 Mohamed BELHAJ MOHAMED API/CIDT l Agence de Promotion

Plus en détail

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014 Bilan financier 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Analyse comparée des Comptes Administratifs 2013 et 2014 provisoire 3. Les financeurs du SIAAP 4. Présentation de l évolution (de la trésorerie) et de la

Plus en détail

Panel 2 : La phase de création - entreprendre

Panel 2 : La phase de création - entreprendre Groupe de travail sur les politiques en faveur des PME, de l entreprenariat et du Capital Humain Panel 2 : La phase de création - entreprendre Mr Khalil AMMAR Président Directeur Général BFPME 30 Mars

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement des entreprises Objectif Thématique

Plus en détail

Hackathon du 13 au 15 Novembre 2015 Palais des Congrès Le Touquet Paris-Plage

Hackathon du 13 au 15 Novembre 2015 Palais des Congrès Le Touquet Paris-Plage Hackathon du 13 au 15 Novembre 2015 Palais des Congrès Le Touquet Paris-Plage DOSSIER DE PRESSE Organisation : En partenariat avec : L ORGANISATION l organisation Les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q )

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) Programme d Appui et de Soutien aux Accords de Partenariat Economique (PASAPE) 1- RAPPELS La suppression

Plus en détail

Etudes à vocation touristique

Etudes à vocation touristique Etudes à vocation touristique 1.25 NATURE DES OPERATIONS Diagnostics et expertises dans une démarche qualité collective. Etudes de faisabilité préalables à l'investissement d équipements (hors hébergements)

Plus en détail

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015 L article 26 de la loi n 2015-30 du 18 août 2015, portant loi de finances complémentaire pour l année 2015 a assoupli les opérations d acquisition ou de construction des locaux à usage d habitation. La

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS SERVICE DE LA RECHERCHE GID GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS 2 février 2016 Titre du document Titre du fichier numérique Classement Plan de classification des documents

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

Titre. Les aides à l emploi et. les aides économiques Aides Régionales. Date. LOYERS 02 février 2009. S.Baldewyns Conseil en Ressources Humaines

Titre. Les aides à l emploi et. les aides économiques Aides Régionales. Date. LOYERS 02 février 2009. S.Baldewyns Conseil en Ressources Humaines Titre Les aides à l emploi et Date les aides économiques Aides Régionales LOYERS 02 février 2009 1 PLAN FORMATION INSERTION (P.F.I.) Siège d exploitation en Région Wallonne Pour tout demandeur d emploi

Plus en détail

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Namur > 09/10/12 Ingrid THIRY Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation

Plus en détail

Autres financements de l entreprise. Investissements Emploi RSE Export

Autres financements de l entreprise. Investissements Emploi RSE Export Autres financements de l entreprise Investissements Emploi RSE Export Investissements PDR FEADER 2014 2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Investissements dans les industries agro-alimentaires Bénéficiaire:

Plus en détail

II. Organisation et fonctionnement de l Agence Congolaise de Normalisation et de la Qualité II.1 Processus mis de en œuvre II.

II. Organisation et fonctionnement de l Agence Congolaise de Normalisation et de la Qualité II.1 Processus mis de en œuvre II. République du Congo Ministère du Développement Industriel et de la promotion du secteur privé 2/32 Chapitre Introduction Liste des abréviations et acronymes Liste des tableaux SOMMAIRE Pages 2 3 4 I. Positionnement

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 DU 01/10/2015 AU 31/12/2015 DU 01/10/2014 AU 31/12/2014 AU 31/12/2015 AU 31/12/2014

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION

TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION République Tunisienne Ministère de l Industrie et de la Technologie Direction Générale de l Innovation et du Développement Technologique TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Etat des lieux de l innovation en Algérie: Acteurs, cadre législatif, instruments Hocine Hadjiat Alger, 18 juin 2014 Projet

Plus en détail

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes et crédits d impôt 2014 Ordre du jour Introduction Financement des activités de développement > Crédits d impôt RS&DE > Crédits d impôt pour titres multimédia > Crédits

Plus en détail

La Région propose de lancer un appel à projets pour les équipements collectifs relevant de la filière solaire thermique.

La Région propose de lancer un appel à projets pour les équipements collectifs relevant de la filière solaire thermique. I - CONTEXTE ET OBJECTIFS Appel à projets régional solaire thermique collectif pour la production d'eau chaude sanitaire et de chauffage solaire à usage collectif 3 ème édition Année 2011 Dans le cadre

Plus en détail

Communication financière BIAT

Communication financière BIAT BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Communication financière BIAT Présentation AIB du 24 février 2011 1 Exposition des familles BEN ALI-TRABELSI & C ies Faits marquants et Réalisations de la BIAT :

Plus en détail

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ Workshop «Concentrated Solar Power : local manufacturing and job creation potential in Morocco» 2 juin 2011, Skhirat PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ

Plus en détail

Activités de la Composante 3. Accès au financement- Investissements

Activités de la Composante 3. Accès au financement- Investissements Gouvernement du Mali Banque Mondiale PROGRAMME COMPETITIVITE ET DIVERSIFICATION AGRICOLES (PCDA) Financé par la Banque Mondiale Mis en œuvre par SOFRECO- HND Activités de la Composante 3 Accès au financement-

Plus en détail

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 / 9 Mesure Axe 2 Soutenir un développement économique créateur d emplois durables Service instructeur DRIRE Dates agréments CLS 3 avril 2008 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif

Plus en détail

Projet de loi de finances pour 2003

Projet de loi de finances pour 2003 Projet de loi de finances pour 2003 Annexe Services votés Mesures nouvelles 2 3 Table des matières Récapitulation des crédits 5 Récapitulation des crédits par agrégat et titre 9 Présentation des crédits

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes :

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes : Schéma régional de développement touristique 2012-2016 AIDE AUX INVESTISSEMENTS SPECIFIQUES POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES A STATUT PRIVE NON ASSOCIATIF Objectif Les hébergements constituent un élément

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1200-00 GESTION ADMINISTRATIVE DU MUSÉE PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1100-00 GESTION DES DOCUMENTS CONSTITUTIFS 1110-00 HISTORIQUE DU MUSÉE 1111-00 Historique 1120-00 LÉGISLATION ET RÈGLEMENTATION

Plus en détail

B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES

B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES ETATS FINANCIERS ESSOUKNA Siège social : 46, rue Tarek Ibn Ziyed Mutuelleville -1082 Tunis Mahrajène- La Société Essoukna publie ci-dessous,

Plus en détail

Le Volontariat International en Entreprise, V.I.E V.I.E

Le Volontariat International en Entreprise, V.I.E V.I.E Le Volontariat International en Entreprise, V.I.E V.I.E QU EST-CE QUE LE V.I.E? UNE FORMULE FLEXIBLE Le VIE ou Volontaire International en Entreprise est un(e) jeune diplômé(e) âgé(e) de 18 à 28 ans, auquel

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE...

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE... Page 7 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 1.1 L ECONOMIE DE LA TUNISIE :...10 La croissance du PIB...10 Le déficit budgétaire...10 Le chômage et le développement humain...11 L inflation...11

Plus en détail

IV. Rapport Financier

IV. Rapport Financier IV. Rapport Financier 1. Bilan au 31 décembre 2014 page 2 2. Compte de Résultat 2014 page 3 3. Commentaires annexes aux comptes 2014 page 5 4. Etat des Immobilisations page 13 5. Etat des Amortissements

Plus en détail

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction de la Réglementation du Développement et de la Qualité L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES au cœur de la stratégie de développement touristique «Vision

Plus en détail

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS -

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise L intervention du Département en immobilier privé d entreprise Pôle Insertion et Développement Développement, des Présentation du Programme d'aide Départementale à l'immobilier d'entreprise (P A D I E)

Plus en détail

Financer sa prospection commerciale à l international

Financer sa prospection commerciale à l international Rencontres Auvergne International 27 Novembre 2012 18 novembre 2014 14h à 15h30 Financer sa prospection commerciale à l international Salle INTERNATIONAL Synthèse de l écosystème du financement de l international

Plus en détail

3- Les amortissements

3- Les amortissements PARTIE I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements 3-1 Généralités sur les amortissements 3-1-1 Définition : Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, certaine, irréversible,

Plus en détail

L usine du futur accessible aux PME

L usine du futur accessible aux PME L usine du futur accessible aux PME Industrie 4.0 : «Une nouvelle façon de produire» «Usine du futur» «Smart Factories» «Smart Industry» Copyright Centre de productique intégrée 2014 Un peu d histoire,

Plus en détail

Nouveau projet. (Joint-venture) - Financement (emprunts à long et à moyen terme) - Accès au marché - Sous-traitance. - Participation en Capital

Nouveau projet. (Joint-venture) - Financement (emprunts à long et à moyen terme) - Accès au marché - Sous-traitance. - Participation en Capital FICHE DE PROJET Titre du Projet: SOCIETE DE SERVICE INFORMATIQUE Code du Projet 2012/14 - Description du projet : Ce promoteur de nationalité franco-algérienne est spécialisé dans les services & conseils

Plus en détail

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Mission d accompagnement pour l élaboration d un projet de territoire et d un schéma de mutualisation des services à l échelle du territoire communautaire Conseil

Plus en détail

ENTREPRISES INNOVANTES

ENTREPRISES INNOVANTES ENTREPRISES INNOVANTES Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Optimiser votre situation financière et la présentation de vos comptes annuels Missions sociales

Plus en détail

Le Volontariat International en

Le Volontariat International en Le Volontariat International en Entreprise en Grèce Qu est ce que le VIE? UNE FORMULE FLEXIBLE DE VOLONTARIAT CIVIL Le V.I.E permet de confier à un jeune, âgé de 18 à 28 ans, une mission professionnelle

Plus en détail

Caractéristiques de la région :

Caractéristiques de la région : Caractéristiques de la région : L emplacement géographique privilégié de la région du Centre Est a énormément contribué de faire de cette région un pont d interconnexion avec son environnement national

Plus en détail

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie

Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement de la PME dans le contexte actuel et futur de l économie Mr Sadok BEJJA Direction Générale de la Promotion des PME

Plus en détail

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D Applicable le 1 er janvier 2013 En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement touristique sur le territoire haut-marnais, le conseil général apporte son soutien financier aux maîtres

Plus en détail

Le décret du 3 juillet 2008 relatif au soutien de la Recherche, du Développement et de l Innovation en Wallonie

Le décret du 3 juillet 2008 relatif au soutien de la Recherche, du Développement et de l Innovation en Wallonie Le décret du 3 juillet 2008 relatif au soutien de la Recherche, du Développement et de l Innovation en Wallonie 1 SOMMAIRE 1. QUELQUES CHIFFRES 2. DÉFINITIONS 3. TABLEAU SYNOPTIQUE 4. DESCRIPTION DÉTAILLÉE

Plus en détail

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif)

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) PROJET DE LOI adopté le 8 septembre 2011 N 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

Alliance Emploi-Environnement

Alliance Emploi-Environnement Alliance Emploi-Environnement Appel à projet visant à favoriser le développement de filières de matériaux durables de construction en Wallonie Date limite de retour des dossiers de candidature : 20 février

Plus en détail

IV. L'imputation du crédit d'impôt innovation

IV. L'imputation du crédit d'impôt innovation 23 octobre 2014 I. Les grandes lignes de la mesure II. Le champ des activités éligibles III. Les dépenses éligibles IV. L'imputation du crédit d'impôt innovation V. Le rôle de la DIRECCTE 2 Votée en loi

Plus en détail

Mercredi 28 février 2007 A 11h30

Mercredi 28 février 2007 A 11h30 MINISTRE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBERALES Mercredi 28 février 2007 A 11h30 Renaud DUTREIL et Léon BERTRAND détaillent les mesures du contrat

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 727 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 7 septembre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie Guide Guide pratique pratique des pour aides à la les propriété études de intellectuelle faisabilité en Wallonie SOMMAIRE 1. L innovation technologique... 2 2. Le cadre légal des aides... 2 2.1. Recherche

Plus en détail

FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE

FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE FORMATION ECOLOGIE INDUSTRIELLE Tunis, 25-26 février 2014 Jour 2 Partie 3 Intervenants et animateurs Ahmed Herzi - CITET Guillaume Massard - UNIDO Alban Bitz - UNIDO 1 MÉCANISMES DE FINANCEMENT 2 Mécanismes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment

La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment La Stratégie Nationale de Maîtrise de l Energie dans le secteur du Bâtiment 24 mai 2012, Hôtel EL MOURADI Gammarth Fethi HANCHI Directeur de L Utilisation Rationnelle de l Energie PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Appel d offre N 02/2016 Pour la fourniture de logiciels de caractérisation thermique Lot N 5-3: Logiciel de caractérisation thermique

Appel d offre N 02/2016 Pour la fourniture de logiciels de caractérisation thermique Lot N 5-3: Logiciel de caractérisation thermique Appel d Offres: Acquisition de matériel de Laboratoire Appel d offre N 02/2016 Pour la fourniture de logiciels de caractérisation thermique Lot N 5-3: Logiciel de caractérisation thermique Cahier des prescriptions

Plus en détail

Questionnaires aux institutions et entreprises RDI. Dans le secteur des TIC en Tunisie

Questionnaires aux institutions et entreprises RDI. Dans le secteur des TIC en Tunisie Questionnaires aux institutions et entreprises RDI Dans le secteur des TIC en Tunisie Le secteur des TIC est un secteur stratégique pour la Tunisie. Il représente un des moteurs de la croissance et du

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI)

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) 1. Objectifs de l aide à l investissement La subvention d investissement de la Collectivité Départementale de Mayotte a pour finalité de favoriser la création et le développement

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/30 NOTE COMMUNE N 30 /2013

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2013/30 NOTE COMMUNE N 30 /2013 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2013/10//41 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2013/30 NOTE COMMUNE N 30 /2013 O B J E T : Aide mémoire des textes

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 21186 Intitulé Licence : Licence Sciences pour l'ingénieur AUTORITÉ RESPONSABLE DE LA

Plus en détail