LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ"

Transcription

1 LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME Hanane SADEQ Date:

2 Sommaire L APPUI AUX PME: AU CŒUR DES DIFFÉRENTES STRATÉGIES SECTORIELLES LES PROGRAMMES D APPUI A LA PME CONSISTANCE ET OBJECTIFS BILAN PERSPECTIVES

3 Un contexte difficile porteur d opportunités et de défis Un processus irrévocable d ouverture de l économie induisant un contexte porteurs d opportunités mais aussi d enjeux et défis pour la compétitivité des entreprises marocaines. Des politiques sectorielles volontaristes avec des moyens conséquents pour asseoir une économie solide à même de relever les défis de la compétitivité. Une situation économique morose avec une dégradation des principaux indicateurs économiques. L appui a la PME est un sujet constamment d actualité compte tenu de son rôle dans la création de richesse et la cohésion sociale

4 Contribution des PME dans la création de richesse 95% des entreprises 40% de la production 50% de l investissement Les PME au Maroc 30% des exportations 20% de la valeur ajoutée 50% de l emploi. et donc les enjeux sont importants

5 DES REPONSES ADAPTEES AUX BESOINS DES PME Les PME marocaines sont soumises à un ensemble de contraintes et se caractérisent par.. Fragilité de leurs structures Faiblesse de leurs moyens humains et techniques Manque de maitrise de l évolution des marchés Insuffisances en matière d information, de formation et de conseil, d innovation et de qualité ainsi que dans les pratiques managériales Croissance des exigences à l international donnant lieu à des besoins en termes de.. Marchés Financement Accompagnement Formation Innovation Infrastructures et Foncier Climat des affaires Impact de l ouverture des marchés Complexité des procédures.

6 LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DES PME: UNE INITIATIVE COMMUNE AUX STRATÉGIES SECTORIELLES NATIONALES Convention ETAT/ANPME signée le 20 novembre 2012, relative au renforcement de la compétitivité des entreprises touristiques. Convention ETAT/ANPME signée le 15 novembre 2010 Vision 2020 Plan Emergence Cadre Contractuel Etat/ANPME signé le 14 février 2013 Maroc Export + Convention Etat/ANPME signée le 18 mai 2010 Plan Halieutis PME Cadre Contractuel pour la promotion de la sécurité et de la santé au travail, Etat/ANPME signée le 05 mai 2011 Convention Etat/ANPME signée le 1 er mars 2011 LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DES PME: UNE INITIATIVE COMMUNE AUX STRATÉGIES SECTORIELLES NATIONALES 6

7 UNE OFFRE DE PROGRAMMES D APPUI RICHE ET DIVERSIFIEE Objectif Améliorer la compétitivité des PME et accompagner leur développement; Deux principes: Dispositif d accompagnement et de financement couvrant tout le cycle de vie des PME Création Startup Développement Transmission ~20-30 Durée de vie de la PME Des programmes diversifiés en fonction de la maturité et des besoins des PME : 3 catégories d entreprises ciblées La Jeune, la Petite et la Très Petite Entreprise Les PME en phase de modernisation Les PME à fort potentiel de croissance 7

8 Programme IMTIAZ Objectifs Accompagner de manière volontariste les PME disposant d un projet de développement à travers l'octroi d'une prime à l'investissement matériel et/ou immatériel. Financer 20% de l'investissement total plafonné à 5 millions de dirhams par projet et l autofinancement du bénéficiaire est fixé à 20% minimum de l'investissement total Sélectionner les PME bénéficiaires dans le cadre d une compétition nationale d investissement. Bilan Réalisation de 6 éditions entre (116 projets ont été sélectionnés) Investissements global (MDH): 2.63 MM DHS Primes Imtiaz (MDH) : M DHS Bilan ère édition: 48 entreprises retenues / 58 dépôts Investissements global (MDH): MM DHS Primes Imtiaz (MDH) : 169.8M DHS

9 BILAN Réalisation de 6 éditions entre projets sélectionnés Répartition sectorielle des PME bénéficiaires Répartition géographique des PME bénéficiaires 3% 3% 3% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 2% 1% 1% 1% 1% 2% 2% 2% 7% 59% 7% Casablanca Fès Marrakech Rabat Mohammedia Agadir Kénitra Meknès El Jadida Bouznika Azrou Benimellal Tetouan Safi Sefrou Salé Ain atiq Ait Melloul Tanger Tit Mellil Had Soualem berrechid Les 116 entreprises bénéficiaires représentent un CA de 8.2 MMDHS et emplois. 9

10 Programme IMTIAZ Les 116 projets d investissement permettront de générer, sur 5 ans : Chiffre d affaires additionnel cumulé: + 26 MMDH Impacts quantitatifs Valeur Ajoutée cumulée : + 8,5 MMDH Effets Année n+5/année de référence n Création d emplois: 8721 x 2,5 x 2, ,5% Une prime octroyée de l ordre de DH/emploi créé Impacts qualitatifs 63 projets s inscrivent dans une stratégie de substitution aux importations 54 projets contribueront au renforcement des exportations et à la diversification des marchés, notamment vers les pays africains Plus de 2630 MDH de contribution en IS, pour les 6 éditions Imtiaz ; soit près de 5 fois la prime octroyée 1 million de Prime Imtiaz génère plus de 6 millions d investissement.

11 Bilan à fin Août 2013 Programme MOUSSANADA Objectifs Accompagner les PME dans leur démarche de modernisation et d'amélioration de leur productivité via des programmes fonctionnels: Stratégie de développement et Investissement, la Productivité, la Qualité et labellisation, Systèmes d'information Stratégie de développement Organisation et labellisation Lean performance Accès aux marchés Système d information Innovation Réalisation d actions de développement visant le renforcement de la compétitivité et la productivité de votre entreprise dans le cadre de Plans de progrès Prise en charge par l ANPME de minimum 60% des frais d expertise plafonnée à 1 million de dhs. Bilan Nombre de bénéficiaires: 962 PME Nombre d actions: 1533 Budget engagé: 174 MDHS

12 BILAN Avril Répartition sectorielle des PME bénéficiaires 1% 6% 9% 12% 52% 18% INDUSTRIE SERVICES AUX ENTREPRISES COMMERCE, REPARATIONS AUTOMOBILE ET D'ARTICLES DOMESTIQUES BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS ACTIVITES FINANCIERES SERVICES COLLECTIFS, SOCIAUX ET PERSONNELS HOTELS ET RESTAURANTS Répartition géographique des PME bénéficiaires 3% 5% 6% 2% 1% 0% 3% 2% 1% 0% 0% 2% 5% 10% 60% Grand Casablanca Rabat - Salé - Zemmour - Zaër Fès - Boulemane Tanger - Tétouan Marrakech - Tensift - El Haouz Souss - Massa - Drâa Doukkala -Abda Oriental Meknès - Tafilalet Gharb - Cherarda - Beni Hssen Chaouia - Ouerdigha Laâyoune - Boujdour Taza - El Hoceima - Taounate Tadla - Azilal Oued Eddahab - lagouira 13

13 IMPACT SUR LE SECTEUR DE L EXPERTISE LOCALE Evolution du volume d expertise engagé à la fin de chaque année (en HJ) Evolution du Nbre de cabinets référencés Evolution des experts référencés TCAM 109% TCAM 136% TCAM 40% % Consultants Locaux : 89 % % Cabinets Locaux : 90 %

14 Une nouvelle offre modulaire et étendue couvrant tous les besoins des PME Stratégie de développement et Investissement Innovation et développement technologique Familles et transmission Développement durable Projet de développement stratégique Diagnostic stratégique et plan de progrès Projet d'investissement (Imtiaz) Plan d'affaires Lancement d'un projet d'innovation (processus, produit, procédé) Mise en œuvre d'un projet d'innovation Sensibilisation des familles en affaires (séminaires d informations) Accompagnement à la transmission du cédant (avec valorisation) Optimisation énergétiques (audit) Gestion environnementale profitable Systèmes d'information Progrès et pilotage des performances Qualité et labellisation Productivité et maîtrise des coûts Audit SI AMO pour le choix et la mise en place d'un SI Intégration d'une solution informatique (ERP, GPAO, GMAO, CAO, CRM, ) Optimisation de l'organisation Coaching et conduite de changement. Management de la performance. Certification PRODUIT / Normes Catégorisation en douanes Label RSE - CGEM /Fibre citoyenne projets LEAN Gestion de la productivité en temps réel Comptabilité et finance Accès au marché Gestion RH et développement des compétences Production et logistique Réorganisation de la comptabilité générale Mise en place d une comptabilité analytique Contrôle de gestion Gestion de la trésorerie Etude de marché Plans Marketing et Commercial Marque / Réseau de distribution et/ou d'une franchise Organisation de la fonction commerciale coaching commercial à l'export Optimisation de la gestion RH Ingénierie et développement des compétences Renforcement des capacités managériales Diagnostic industriel Gestion de la production /qualité Gestion de la maintenance Supply chain

15 PROCESS DE MISE EN OEUVRE Prestataire Référencement Paiement (Dossier de paiement) PME 18

16 Exemples d impacts directs observés Production et logistique-secteur Textile et habillement Action: Gestion de la maintenance - 50% du nombre moyen de pannes par machines -79% du coût moyen de consommation par machines -20% du taux de nonconformité -67% du nombre de machines hors services Production et logistique-secteur Automobile Action: Supply chain +14% du taux de service -25% du coût logistique/ca -13% du temps de cycle de production Accès aux marchés-secteur Métallique Action: Organisation de la fonction commerciale +30% du Chiffres d Affaires +16% du nombre des nouveaux clients -25% sur le délai de traitement des réclamations clients +130 nouveaux prospects

17 Exemples d impacts directs observés Progrès et pilotage des performances-secteur BTP Action: Optimisation de l organisation +98% des commandes livrées à temps +92% de satisfaction clients Qualité et labellisation-secteur Electrique et Electromécanique Action: Accompagnement à la certification ISO 9001 version % du chiffres d affaires +24% du taux de conformité +25% du aux de respect des délais +30% du taux de satisfaction des clients Qualité et labellisation-secteur Agro-alimentaire Action: Accompagnement à la certification ISO V % du taux de satisfaction des clients +82% Taux de respect des préalables en place (Hygiène, nettoyage, maintenance, lutte contre les nuisibles, etc.)

18 Résultats de la 8ème édition du baromètre Extraits Écart significatif avec une probabilité d'erreur de 5% ou moins Écart significatif avec une probabilité d'erreur entre 5% et 10% Écart significatif avec une probabilité d'erreur entre 10% et 20% NB: Sur les critères non marqués, l écart n est pas significatif, ce qui signifie que les moyennes obtenues par les deux groupes sont similaires.

19 Résultats de la 8ème édition du baromètre Extraits Suite à votre participation au programme Moussanada, l action dont vous avez bénéficié, a-t-elle eu un impact/effet positif sur votre entreprise? Si oui, avez-vous constaté une amélioration au niveau 80% des entreprises déclarent que le programme Moussanada dont elles ont bénéficié a eu un effet positif sur leur entreprise. La plupart des autres entreprises indiquent que les actions Moussanada sont en phase de démarrage ou en cours. 55% d entre elles ont constaté une amélioration au niveau de leur productivité et 52% une augmentation de la valeur ajoutée.

20 Résultats de la 8ème édition du baromètre Extraits Seriez vous prêt à participer à d'autres actions avec l'anpme? Si oui, lesquelles? 95% des entreprises seraient prêtes à participer à d autres actions avec l ANPME dont 41% pour un accompagnement dans la stratégie de développement et investissement. Les 7 entreprises qui déclarent ne pas vouloir participer à d autres actions avec l ANPME évoquent leur situation d affaire actuelle mais restent favorable pour mener d'autres actions dans le futur.

21 Programme MAROC INNOVATION: INTILAK et TATWIR Objectif: INTILAK Accompagnement des Start-up à fort potentiel de développement porteuse de projets de valorisation des résultats de recherche et projets innovants, orientés marché, et exerçant dans le secteur industriel, des TIC ou des technologies avancées Consistance: Couverture à hauteur de 90 % des dépenses liées au projet de développement dans la phase post création, dans la limite de 1 million de Dhs TTC remboursable à taux zéro dans le cas du succès commercial des projets. Bilan: Sélection de 25 projets depuis le lancement du programme en 2011 pour un budget engagé de plus 19 MDHS Répartition sectorielle: TI:9; Internet : 3; Informatique: 2; Agroalimentaire:2; Transport et logistique:1; Biotechnologie: 1; Agriculture et Environnement: 1; Electronique: 1; Santé: 1; Industrie mécanique: 1; autres industries: 3. Objectif: TATWIR Entreprises porteuses d'un projet innovant de recherche et développement exerçant dans le secteur industriel des TIC ou des technologies avancées et les consortia ou groupements d'entreprises éligibles agissant dans le cadre d'un cluster. Consistance: 50% des dépenses engagées dans le cadre d'un projet de développement de R&D dans la limite de 4 millions Dhs TTC remboursable à taux zéro dans le cas du succès commercial des projets. Bilan: 8 entreprises depuis le lancement du programme en 2011 pour un budget engagé de plus 10 MDHS Répartition sectorielle: TI: 6; Agroalimentaire: 1; Electronique: 1.

22 Programme d appui aux consortiums d exportation Objectifs Regrouper les exportateurs dont l offre peut être complémentaire ou similaire. Faire face à la demande des marchés internationaux par l agrégation de la petite ou moyenne offre. Développer des synergies commerciales au profit des PME exportatrices et potentiellement exportatrices. Consistance Appui financier aux consortiums d exportation : 82,5 millions de dirhams soit 1,5 millions de dirhams par consortium. Financement de l assistance technique afférente au programme: 37,5 millions de dirhams. Quotités et plafonds de financement Budget estimé sur la période millions de dirhams. Cible La création et l accompagnement de 55 consortiums à l horizon de

23 Programme d audit à l export Objectifs Consistance Analyser/Evaluer la capacité et le niveau de préparation des entreprises à l export. Segmenter les entreprises en exportateurs à potentiel, occasionnels et confirmés. Proposer des mesures d accompagnement et des actions en vue de rehausser la capacité à l export des entreprises. Missions menées par des experts auditeurs formés préalablement dans le cadre du programme ENACT, en vue de révéler ou renforcer les potentialités des entreprises exportatrices ou potentiellement exportatrices. Budget estimé sur la période Quotités et plafonds de financement 27 millions de dirhams Cible E/ses E/ses E/ses E/ses E/ses Quotité de financement par le Fonds «Accompagnement à l export» : 80% du coût total de la prestation de services (TTC) ; Quote-part de l entreprise : 20% du coût total de la prestation de services (TTC) ; Plafond de financement : Dirhams (TTC) par entreprise bénéficiaire, avec un taux journalier plafonné à Dirhams TTC.

24 Programme des Contrats de croissance à l export Objectifs Accorder aux entreprises exportatrices les moyens nécessaires au développement de leurs produits sur les marchés cibles. Renforcer le positionnement des entreprises sur les marchés cibles. Accélérer le développement des exportations Marocaines. Convertir des entreprises exportatrices occasionnelles et non exportatrices en entreprises exportatrices professionnelles et régulières. Consistance Un appui financier de 5 millions de dirhams pour «les entreprises confirmés à l'export» dont le C.A. à l export varie entre 50 et 500 millions de dirhams/an sur les deux dernières années. Un appui financier de 2 millions de dirhams pour «les entreprises exportatrices émergents» dont le C.A. à l export varie entre 0 et 50 millions de dirhams /an sur les deux dernières années. Budget déployé sur la période Millions de dirhams. Cible «Entreprises confirmées à l'export» Nombre : 75 entreprises sur la période. «Entreprises exportatrices émergentes» Nombre : 300 entreprises sur la période. Quotités de financement Pour la première année: Part de l Etat : 80% du montant des dépenses validées; Part de l Entreprise : 20% du montant des dépenses validées. Au titre des deux années suivantes la part de la participation de l Etat sera indexée au degré de réalisation des objectifs de croissance à l export.

25 Le Nouveau Cadre Contractuel Etat-ANPME à l horizon 2020 Nouveaux acquis/nouvelles perspectives Des objectifs plus ambitieux Moussanada % 700 Imtiaz % 80 Des financements conséquents Dotation annuelle FACE 125 MDH * MDH

26 Le Nouveau Cadre Contractuel Etat-ANPME: pour 2013 Nouveaux acquis/nouvelles perspectives Moussanada % 600 Imtiaz % 70 Dotation annuelle FACE 125 MDH * MDH

27 Le Nouveau Cadre Contractuel Etat-ANPME: 2013/2020 Nouveaux acquis/nouvelles perspectives Des conditions d accès plus souples Formalisation de l ouverture des programmes d appui à de nouveaux acteurs: coopératives, holdings/groupes /consortium de PME. Substitution, le cas échéant, dans le cadre du programme Moussanada, des attestations de régularité par une déclaration sur l honneur de l entreprise attestant sa régularité vis-à-vis de la CNSS et de la DGI. Possibilité pour l ANPME de recourir à son scoring interne, dans les cas suivants: Retard dans l obtention du rating bancaire (Dix jours à partir de la date de la demande adressée par l ANPME à la banque), Absence d'engagement avec les banques partenaires, Réalisation d un CA inférieur à 3 MDH.

28 Le Nouveau Cadre Contractuel Etat-ANPME: 2013/2020 Nouveaux acquis/nouvelles perspectives Ouverture du programme IMTIAZ sur de nouveaux de financement au profit d une cible d entreprises plus élargie Prise en compte par le programme Imtiaz de différentes options de financement du projet de développement de l entreprise : crédit bancaire, contrat de leasing, autofinancement. Possibilité de présenter pendant la durée du Cadre Contractuel 2013/2020 un 2ème projet de développement pour bénéficier d une deuxième prime Imtiaz après la réalisation du premier programme d investissement.

29 Le Nouveau Cadre Contractuel Etat-ANPME: 2013/2020 Nouveaux acquis/nouvelles perspectives Des conditions de financement plus attractives Les nouvelles quotités de financement des offres Moussanada par l ANPME se présentent comme suit: 60% Max du coût TTC des prestations de services, réalisées par des prestataires/consultants locaux en dehors d un plan de progrès. 70% Max du coût TTC des prestations de services, réalisées par des prestataires/consultants locaux dans le cadre d un plan de progrès. 80% Max du coût TTC des prestations de services, réalisées par des prestataires/consultants étrangers sur des domaines d'expertise non disponibles localement. 70% Max du coût d'acquisition TTC des systèmes d'information en mode propriétaire et locataire, y compris les investissements matériels et en infrastructure informatique interne (dans la limite de 400 KDH). Quote-part de l'entreprise: le paiement de la quote-part de l'entreprise est réglé directement au prestataire par l'entreprise ou par le biais d un partenaire public ou privé. La quote-part de l entreprise peut être prise en charge totalement ou partiellement par un partenaire public ou privé. Pendant la durée du Cadre Contractuel, l entreprise peut réaliser deux Plans Progrès.

30 CONCLUSION DES ACQUIS CONSIDERABLES A MAINTENIR ET A RENFORCER La composante PME constitue un axe de Convergence des stratégies sectorielles Un dispositif d appui complet et cohérent couvrant tous les besoins de la PME soutenu par des moyens conséquents et pérennes. Un ciblage clair et proactif des PME bénéficiaires potentielles pour l optimisation des ressources disponibles et l atteinte des impacts les plus forts. Un pilotage et un suivi dans un cadre de Partenariat Public Privé avec des mécanismes de mesure des performances dans la perspective de l adaptation continue du dispositif d appui aux PME Une mobilisation des acteurs aux niveaux national, sectoriel et régional Un effort considérable en matière de communication et de sensibilisation 33

31 POLITIQUES COMPAREES D APPUI AUX PME LES FACTEURS DE SUCCES GENERALEMENT OBSERVES Stratégie d appui Organisation Offre de services Logiques d accompagnement Moyens financiers Une forte corrélation entre stratégies sectorielles de développement et programmes nationaux d appui Une coordination nationale avec une forte implication des acteurs locaux/régionaux dans la mise en œuvre Un périmètre d actions comprenant la PME et son environnement immédiat d exercice sans restriction sectorielle, thématique, Une offre simplifiée (rationalisation des instruments) Un ciblage priorisant les «moteurs de croissance» Des logiques d accompagnement de plus en plus collectives et avec des structures de pérennisation dans le temps Des financements nationaux conséquents Des mécanismes ad hoc de mesure de la performance et des impacts

32 MERCI Pour plus d information sur les programmes Contacter: l ANPME CRE: Site web:

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE 2 3 f é v r i e r 2 0 1 1 B o u t a i n a I s m a i l i i d r i s s i Coordinatrice du projet soutien à l entreprise Agence Nationale

Plus en détail

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Programme de Contrat de Croissance à l Export Appel à candidature 1/30 Table des matières I. Contexte, objectifs

Plus en détail

Principaux faits marquants de l activité FCE:

Principaux faits marquants de l activité FCE: Principaux faits marquants de l activité FCE: 1. Appel à projet innovants ; 2. Programme ACEDIM; 3. Programme PACEIM 4. Convention FCE/ Ministère MRE 5. Convention FCE/RAM 1 08/08/2012 Date de lancement

Plus en détail

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme?

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 1 Sommaire 03 Introduction 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 04 Quelles sont les actions éligibles? 04 Quelles sont les modalités de financement

Plus en détail

GUIDE DE FINANCEMENT DU FONDS D EQUIPEMENT COMMUNAL ELIGIBILITÉ AU FINANCEMENT MOBILISATION DU FINANCEMENT MISE EN PLACE DU FINANCEMENT QUI CONTACTER?

GUIDE DE FINANCEMENT DU FONDS D EQUIPEMENT COMMUNAL ELIGIBILITÉ AU FINANCEMENT MOBILISATION DU FINANCEMENT MISE EN PLACE DU FINANCEMENT QUI CONTACTER? Royaume du Maroc GUIDE DE FINANCEMENT DU FONDS D EQUIPEMENT COMMUNAL ELIGIBILITÉ AU FINANCEMENT MOBILISATION DU FINANCEMENT MISE EN PLACE DU FINANCEMENT QUI CONTACTER? Publication du Fonds d'equipement

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Le 13 juin 2012 Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Un partenariat visant un meilleur accompagnement des entreprises installées à

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION. Règlement du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert -

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION. Règlement du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert - FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION Règlement du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert - 2014 Sommaire 1. Introduction!... 3 2. Règles de participation!...

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES.

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES. Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Bonneterie Intégrée Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Teinture et finissage TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF...

Plus en détail

Première édition 2009

Première édition 2009 ROYAUME DU MAROC ANPME - Agence Nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne Entreprise - Pacte National pour l Emergence Industrielle Programme Imtiaz Dossier d Appel à Projets Règlement de sélection

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION Cahier des Charges du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert - 2014 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation,

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION

SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION LA SMAEX, INSTRUMENT DE SÉCURISATION DES EXPORTATIONS Nezha LAHRICHI Présidente Directrice Générale 02 Novembre 2009 1 A propos de la SMAEX: Exporter c est

Plus en détail

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Ingénierie de la formation Formation continue Assistance & Conseils Vente de matériel didactique PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Rabat Tanger Kenitra : 05 37 73 21 42 ou 06.19.20.52.50

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE, FINANCIER ET PLAN DE MISE A NIVEAU 1 TERMES DE RÉFÉRENCE

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE, FINANCIER ET PLAN DE MISE A NIVEAU 1 TERMES DE RÉFÉRENCE Royaume du Maroc DIAGNOSTIC STRATEGIQUE, FINANCIER ET PLAN DE MISE A NIVEAU 1 TERMES DE RÉFÉRENCE 1 Le rapport d un diagnostic stratégique est un rapport d expertise, il représente la synthèse des informations

Plus en détail

Première édition 2009

Première édition 2009 ROYAUME DU MAROC ANPME - Agence Nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne Entreprise - Pacte National pour l Emergence Industrielle Programme Imtiaz Dossier d Appel à Projets Annexes Processus

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE D ACTIVITE

RAPPORT D ACTIVITE D ACTIVITE 2013 2011 ISSN 0851 1888 RAPPORT D ACTIVITE RAPPORT D ACTIVITE DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE AU MAROC DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE AU MAROC DIRECTION DES ASSURANCES ET

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Profession : Experts-Comptables

Profession : Experts-Comptables Profession : Experts-Comptables Catalogue des Solutions de Gestion Intégrée En partenariat avec Edition 00 / 0 Introduction Constituant l une des priorités stratégiques du Plan Maroc Numeric 03, Moussanada

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE Association Marocaine des Industries du Textile et de l Habillement الجمعية المغربية لصناعات النسيج واأللبسة ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE 1 er juillet 2010 AMITH AGOE 2010 Sommaire AMITH ASSEMBLEE

Plus en détail

Appel à projets PM up. Règlement d attribution

Appel à projets PM up. Règlement d attribution Appel à projets PM up Règlement d attribution Sommaire Règlement d attribution PM up... 2 1. Base juridique... 2 2. Critères d éligibilités... 2 2.1. Structures éligibles... 2 2.2. Projets éligibles...

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

Règlement d attribution de PM up

Règlement d attribution de PM up Règlement d attribution de PM up Le Conseil régional d Ile-de-France a mis en place le programme PM up pour soutenir le développement des petites et moyennes entreprises à fort potentiel de croissance

Plus en détail

ARTICULATION STRATEGIQUE CNOPS ET MUTUELLES : «Pour une destinée commune» -Cas de la MODEP- Présenté par : M. Mohammed Faidi

ARTICULATION STRATEGIQUE CNOPS ET MUTUELLES : «Pour une destinée commune» -Cas de la MODEP- Présenté par : M. Mohammed Faidi ARTICULATION STRATEGIQUE CNOPS ET MUTUELLES : «Pour une destinée commune» Présenté par : -Cas de la MODEP- M. Mohammed Faidi Transformation du paysage de la couverture médicale au Maroc grâce à: Une meilleure

Plus en détail

ORGANISATION DU GROUPE BARID AL MAGHRIB

ORGANISATION DU GROUPE BARID AL MAGHRIB ORGANISATION DU GROUPE BARID AL MAGHRIB Filiale 66% BAM EMS Chronopost International Direction Générale Filiale 100% BAM Al Barid Bank Direction Capital Humain Direction Audit, Inspection et Risques Direction

Plus en détail

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles SOLUTIONS ENERGETIQUES professionnelles Afriquia Gaz Sommaire L énergie d un leader 5 6 8 11 14 15 21 22 Afriquia Gaz, un leader gazier tourné vers l avenir Chiffres clés Une offre complète de produits

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

ANNUAIRE STATISTIQUE 2013

ANNUAIRE STATISTIQUE 2013 ANNUAIRE STATISTIQUE 213 OBSERVATOIRE DU TOURISME M A R O C OBSERVATOIRE DU TOURISME M A R O C ANNUAIRE STATISTIQUE 213 SOMMAIRE 1.CONTEXTE GÉNÉRAL 6 1.1. L économie mondiale 6 1.2. Le tourisme mondial

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement

Plus en détail

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Mars 2013 1 Sommaire Environnement économique international et national Caractéristiques des sociétés de gestion

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU REMOB Seminaire international sur la GIRE. GESTION DECENTRALISEE DE L EAU AU MAROC Rôle des Agences de Bassins

ASSEMBLEE GENERALE DU REMOB Seminaire international sur la GIRE. GESTION DECENTRALISEE DE L EAU AU MAROC Rôle des Agences de Bassins ASSEMBLEE GENERALE DU REMOB Seminaire international sur la GIRE GESTION DECENTRALISEE DE L EAU AU MAROC Rôle des Agences de Bassins Marrakech : 23-26 Mai 2005 1 SOMMAIRE -Introduction - Le potenteil hydrique:

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS polariser les flux logistiques......pérenniser le développement. stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique Synthèse

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise

Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise Obtenir une aide pour financer un projet d immobilier d entreprise Conseil général du Lot Tout savoir sur l aide Conditions d obtention? Cette mesure vise à accorder des aides sous forme de subvention

Plus en détail

PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK

PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK SOMMAIRE 1. Engagements par secteur d activités 2. Analyse de la gestion des risques environnementaux du portefeuille BMCE BANK 2011 2.1. Répartition

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ)

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) Préambule L usage des technologies de l information et de la communication (TIC) est un facteur essentiel pour l émergence de la société

Plus en détail

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministre de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur اململكة املغربية الوزارة املنتدبة لدى وزير

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE Contrat programme 2010-2015 entre l Etat et le secteur privé, signé en avril 2010, sous la Présidence Effective de Sa Majesté le Roi

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME NATIONAL

Plus en détail

وزارة الفلاحة والصید البحري Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime

وزارة الفلاحة والصید البحري Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime وزارة الفلاحة والصید البحري Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Plan Maroc Vert Stratégie de développement intégré de l Agriculture au Maroc Filière céréalière Casablanca, 24 juin 2009 PLAN

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

Nouvelle organisation : Organigramme cible

Nouvelle organisation : Organigramme cible Nouvelle organisation : Organigramme cible DIRECTION GENERALE Direction Rattachée DIRECTION CONTRÔLE GENERAL DIRECTION RSE & CONFORMITE DRECTION INTERNATIONAL & COOPERATION DIRECTION REGLEMENTATION & RELATIONS

Plus en détail

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Ciblage géographique de la : pour une répartition performante des s de lutte contre la. OBJET DE L ETUDE Le Maroc est fortement engagé dans la

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

«SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE L ESS» PIECES DU DOSSIER A FOURNIR

«SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE L ESS» PIECES DU DOSSIER A FOURNIR Pour toute demande d aide régionale : «SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE L ESS» PIECES DU DOSSIER A FOURNIR (seuls les dossiers complets seront examinés pour instruction) 1 Une lettre d intention exposant le

Plus en détail

LE CRÉDIT AGRICOLE DU MAROC, LA BANQUE VERTE.

LE CRÉDIT AGRICOLE DU MAROC, LA BANQUE VERTE. 1 2 3 LE CRÉDIT AGRICOLE DU MAROC, LA BANQUE VERTE. 4 SOMMAIRE crédit agricole du maroc, la banque solidaire 07 Fondation Ardi pour le Micro Crédit 08 Société de Financement pour le Développement Agricole

Plus en détail

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI Maroc Numeric 2013 Stratégie Nationale pour la Société de l Information et de l Économie Numérique EXTRAIT DE DISCOURS DE

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 Abdellatif ZAGHNOUN Directeur Général des Impôts OEC, 22 janvier 2015 Contexte d élaboration de la LF 2015 Recommandations des Assises Nationales sur la

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES Décembre 2012 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation, le Ministère de l Industrie, du Commerce

Plus en détail

Réseaux d assainissement au Maroc

Réseaux d assainissement au Maroc Réseaux d assainissement au Maroc SITUATION ACTUELLE LIMITATIION PERSPECTIVES D OPTIMISATION Au Maroc l OR n est pas noir il est bleu Rappel des objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) au Maroc

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

L expertise adaptée à vos besoins

L expertise adaptée à vos besoins Cabinet de conseil Formation professionnelle Etude CATALOGUE DE FORMATION 2015 L expertise adaptée à vos besoins 1 MARKETING Elaborer une stratégie marketing. Veille stratégique et intelligence marketing.

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

ETUDE SECTORIELLE : EMBALLAGE EN PAPIER

ETUDE SECTORIELLE : EMBALLAGE EN PAPIER ETUDE SECTORIELLE : EMBALLAGE EN PAPIER 2014 Anticiper Partager Agir Angle Avenue Annakhil et Avenue Mehdi BENBARKA, Immeuble LES PATIOS, Bâtiment II, 5e étage Hay Riyad BP 1478 (RP) Rabat MAROC T: +212

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Notre mission : Faciliter l'export Un atout en PLUS

Notre mission : Faciliter l'export Un atout en PLUS Notre mission : Faciliter l'export Un atout en PLUS Les classiques : Le diagnostic stratégique Le réseau Mentorat Etude des marchés et veille sur mesure Eprouver l offre l adapter Prospecter et générer

Plus en détail

Financement des entreprises innovantes au Maroc: Etat des lieux

Financement des entreprises innovantes au Maroc: Etat des lieux Financement des entreprises innovantes au Maroc: Etat des lieux Mounia DIAMANE Doctorante Ecole Doctorale du Groupe ISCAE Casablanca (Maroc) m.diamane@gmail.com Tél : +212(0) 655 29 59 88 Salah KOUBAA

Plus en détail

1. Contexte de préparation de la Loi de Finances pour l année 2014

1. Contexte de préparation de la Loi de Finances pour l année 2014 Royaume du Maroc L élaboration du Budget Citoyen au titre de l année 2014, pour la troisième année consécutive, consolide le choix de la transparence, considérée comme l une des priorités du Gouvernement,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION INJAD SALAMA

NOTICE D INFORMATION INJAD SALAMA NOTICE D INFORMATION INJAD SALAMA Janvier 2015 Définition Injad Salama est un produit d assistance qui offre, moyennant cotisation annuelle, un large éventail de prestations d ordre médical, technique

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1 1/9 1. Fonds de promotion de l investissement «FPI» 2 Investissement égal ou supérieur à 200 Millions Dh Création d au moins 250 emplois stables Installation dans une des provinces ou préfectures «prioritaires»

Plus en détail

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse IMMO PRO 2007-22 février 2007 Enquête réalisée par : Créargie Maroc 1 Sommaire

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager EDITORIAL Dans un contexte économique et géopolitique en transition, le Maroc se voit aujourd hui de plus en plus interpellé à relever des challenges tant nationaux qu internationaux avec des exigences

Plus en détail

COMPETITIVITE DES FILIERES AUTOMOBILE, AERONAUTIQUE ET MATERIAUX

COMPETITIVITE DES FILIERES AUTOMOBILE, AERONAUTIQUE ET MATERIAUX ² COMPETITIVITE DES FILIERES AUTOMOBILE, AERONAUTIQUE ET MATERIAUX Pièces à joindre au dossier de demande d aide régionale et européenne (seuls les dossiers complets seront examinés pour instruction) Pour

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

Ecoles Supérieurs Privées

Ecoles Supérieurs Privées Établissement (ESSIC) Ecole Supérieure des Sciences de l Ingénierie Commerciale (SUPTEM) Ecole Supérieure des Sciences Techniques et de Management (SUPTELECOM) Ecole supérieure des Télécommunications (ESTEM)

Plus en détail

Stratégie Régionale d Innovation Compétitivité des entreprises et innovation

Stratégie Régionale d Innovation Compétitivité des entreprises et innovation Compte-rendu d atelier Stratégie Régionale d Innovation Compétitivité des entreprises et innovation Toulouse XX octobre 24 octobre 2012 Atelier «Compétitivité des entreprises et innovation», 24 octobre

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom

Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom Fouad Echaouni Responsable Adjoint Sécurité de l Information Lead Auditor ISO 27001 CLUSIF / Conférence du 23 octobre 2008 Propriété Maroc Telecom

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels 2015 1 2 Appel à projets culturels 2015 Ministère de la culture, 1, rue Ghandi, Rabat. www.minculture.gov.ma sec.ministre@minculture.gov.ma

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

VOX SOLUTIONS. Sommaire

VOX SOLUTIONS. Sommaire VOX SOLUTIONS Sommaire I. L entreprise Vox Solutions... 2 1) Historique de l entreprise... 2 2) Situation géographique... 3 3) Nos Installations... 4 4) Notre Métier... 4 5) Nos Engagements... 5 6) La

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Santé

Royaume du Maroc Ministère de la Santé Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction de la Planification et des Ressources Financières Service des Eudes et de l Information Sanitaire Sommaire Page Introduction 5 Partie I: Résumé des principaux

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail