ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE"

Transcription

1 Association Marocaine des Industries du Textile et de l Habillement الجمعية المغربية لصناعات النسيج واأللبسة ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE 1 er juillet 2010

2 AMITH AGOE 2010

3 Sommaire AMITH ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ELECTIVE 2010 Message du président - Chiffres clés de l'industrie et du commerce TH - Plan de soutien - Pacte National d'emergence Industrielle - Promotion - Formation & Compétences Actions du GIAC et Formation Professionnelle Vision Compétitive Maroc Cycle de Séminaires de l'ifm-escp nouveaux MBA de l'esith Ecole de Mode -Amélioration de l environnement de l entreprise TH & Fibre Citoyenne - Propositions

4 L éclaircie! Je veux aujourd hui partager avec vous ma vision d un grand secteur textile, avec un amont fort jusqu à un extrême aval structuré et moderne, dans lequel tous les acteurs, quelque soient leurs taille, localisation et place dans la chaine de valeur, pourront à loisir se positionner aussi bien sur le marché intérieur que sur les marchés d exportation. C est en éradiquant cette dichotomie artificielle entre entreprises du local et entreprises à l export que notre secteur saura puiser les moyens de développer sa compétitivité et sa créativité, et devenir une véritable industrie au service de la mode tant souhaitée par les consommateurs du Maroc et d ailleurs. La phase difficile passée n est certes pas complètement oubliée, mais l éclaircie annoncée est déjà à l horizon pour bon nombre d entreprises. Le plan de soutien gouvernemental a permis de préserver l essentiel des capacités du secteur. Bien que ce soutien soit encore nécessaire, et particulièrement en faveur des entreprises qui n en ont pas bénéficié jusqu à présent, l actualité est désormais aux projets structurants du Pacte National d Emergence Industrielle. Pour la première fois dans l histoire du textile marocain, la vision prend en compte le secteur dans toute sa globalité et sa diversité. Le Pacte National d Emergence Industrielle permet de renforcer à la fois l amont et l extrême aval dans la chaine de valeur jusqu alors cantonnée essentiellement à la confection. Le pacte est un tout. L application de toutes les mesures est indispensable pour la mise en place d un écosystème vertueux. Si les mesures sont nécessaires dans leur globalité, il est clair que certaines d entre elles sont prioritaires: Au-delà des mesures transversales de type IMTIAZ et MOUSSANADA, nos priorités sont de soutenir le FIT (Finissage, Impression, Teinture) pour l émergence d un amont créatif, ainsi que de structurer le marché local, qui aura une forte incidence sur le secteur dans sa globalité et donc aussi sur l export. Le PNEI, si global puisse-t-il être, n a de sens que si les pratiques illicites de sous-facturation sont vigoureusement combattues. Quel entrepreneur, industriel, commerçant peut se prévaloir de cohabiter et se développer au sein d un marché où prévalent l informel et la contrefaçon? L autre avantage du PNEI, c est que sa mise en œuvre permet d enrichir la réflexion, et de penser à d autres mesures structurantes, propres à renforcer l attractivité, le dynamisme, et la valeur ajoutée du secteur. C est à ces conditions que nous pourrons attirer les nouvelles compétences capables de conduire cette mutation vers une économie de la mode est l année du cinquantenaire de l AMITH. Ce sera aussi l année de la reprise, et une étape stratégique pour l émergence d une filière à plus haute valeur ajoutée. Je souhaite à toutes et à tous une bonne année bien meilleure que la précédente!

5 Chiffres clés de l'industrie et du commerce TH Source : Office des Changes

6 AGOE 2010 Marché Local Le marché Local est un élément essentiel pris en compte dans le cadre du partenariat Public Privé, à travers certaines mesures d accompagnement du Pacte Emergence : Programme RAWAJ pour la structuration des réseaux de distribution, Programme MOUSSANADA pour la mise à niveau compétitive des PME, et Programme IMTIAZ pour les entreprises ayant un projet à fort potentiel de croissance. Ce partenariat traduit une volonté confirmée de structurer le marché local pour développer sa valeur ajoutée et son attrait pour les investisseurs. D autant plus que les recoupements effectués à partir des statistiques de l Office des Changes ont permis d évaluer un volume d activité pour le marché local au moins équivalent à celui de l export. La lutte continue menée contre les pratiques illicites à l importation s est concrétisée de manière exemplaire grâce à l étroite coopération entre l AMITH, les membres du marché local, et les pouvoirs publics- au premier rang desquels il faut citer et remercier l administration des douanes, sans oublier l Office des Changes, et les ministères du Commerce et de l Industrie, du Commerce Extérieur, et des Finances. L impact de cette concertation de longue haleine a déjà commencé à porter ses fruits auprès des membres du marché local, en freinant le phénomène de sous facturation extrêmement destructif pour le tissu industriel local, et de la contrefaçon, grâce au verrouillage du dispositif de contrôle des normes d étiquetage.

7 Plan de Soutien Reconduction jusqu au 31 décembre 2010 Mesures de soutien au profit des entreprises exportatrices relevant des secteurs du Textile, du Cuir et des Equipements Automobiles, pour le maintien des emplois et des compétences et la préservation du positionnement des entreprises à l'international. La mesure au soutien de l'emploi a pour objectif le remboursement par l Etat de 100% des cotisations patronales versées par les entreprises exportatrices des secteurs du Textile, du Cuir et des Equipements Automobiles au titre des salaires mensuels déclarés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, et au prorata du chiffre d affaires à l export. La mesure Formation a pour objectifs l'amélioration de la réactivité, de la productivité et de la créativité des entreprises ciblées pour les préparer à un repositionnement stratégique à la sortie de crise ; le développement de la polyvalence et de la performance des ressources humaines des dites entreprises. La mesure de soutien à la Promotion Commerciale des entreprises exportatrices vise le réaménagement des taux de prime et des quotités garanties de l assurance à l exportation, et l appui direct aux entreprises à travers la prise en charge par l Etat de 80% des frais relatifs aux activités promotionnelles. Le Volet Financier consiste en des produits de garantie de la CCG pour la continuité ou l extension des lignes de trésorerie des entreprises en difficulté financière. Données au 31 décembre 2009 : Volet social : 761 entreprises admissibles, 355 demandes déposées, 326 entreprises remboursées, dont 200 pour au moins neuf mois. Volet Financier : 114 demandes déposées, 107 agréées Volet Formation : Demandes de financement par 83 entreprises pour 19 MDH, demandes de remboursement par 67 entreprises pour 10 MDH. Volet Commercial : 39 entreprises ont bénéficié du remboursement de leurs activités de promotion. 290 dossiers ont bénéficié des avantages accordés par la convention spécifique en matière d assurance à l export VOLET COMMERCIAL 159 demandes de remboursement : 7,7 MDH remboursés SMAEX 916 demandes : 6,3 MDH remboursés CMPE 2 caravanes pour 58 Stés : 4,2 MDH Stés : 5,7 MDH

8 Le Pacte National d Emergence Industrielle Afin de déployer sa stratégie , le gouvernement marocain a signé un Pacte National avec tous les acteurs dont la contribution est nécessaire pour le développement d'une industrie forte et compétitive. Le Pacte pour l Emergence Industrielle concrétise ainsi l engagement de l Etat à favoriser le développement du secteur TH. Il est issu d une concertation multisectorielle Public Privé Contrat-Programme Public Privé Période Stratégie pour le Textile Habillement : Développement des Débouchés à l Export Repositionnement sur le Fast-Fashion autour de modèles de coopération Nord-Sud plus équilibrés (cotraitance) Amélioration de l intégration de l amont Impact : emplois à l horizon 2015 Segments prioritaires: Jean Denim Lingerie Textile de Maison Le Maroc a ainsi sélectionné 6 secteurs industriels prioritaires, identifiés comme étant les Métiers Mondiaux du Maroc, dont l industrie du Textile Habillement. Autres chantiers du Pacte Emergence concernant le secteur TH Réforme douanière (tarifs des intrants, sousfacturation, normes d étiquetage, règles d origine ) Partenariats AMITH Douane & Office des Changes Chantier Logistique Développement et relevé des Compétences Amélioration de l environnement de l entreprise Activités ciblées par le Pacte pour l Emergence Industrielle : Implémentation de l Amont: Focus Stockage et Finissage Les activités d ennoblissement textile sont particulièrement ciblées par le Maroc, afin de compléter la filière, d où la mise en place d une Offre «Maroc FIT» pour attirer les entreprises de Finissage, Impression, Teinture. Agrégation autour de 5 à 10 Agents de Sourcing Mise en place de parcs industriels intégrés (P2i) Développement de réseaux modernes de distribution (objectif de création de 5 réseaux marocains de grandes surfaces spécialisées)

9 Le Pacte National d Emergence Industrielle 3 ème édition du Road Show Emergence TH de l AMITH Tournée nationale en février 2010 "Anticiper la reprise des marchés", avec l'anpme, les banques partenaires, et l'institut Français de la Mode. Présentation des offres MOUSSANADA, IMTIAZ & RAWAJ -MOUSSANADA : accompagner les entreprises dans leur démarche de modernisation et d'amélioration de leur productivité -IMTIAZ : accompagner les entreprises sélectionnées sur la base d'un Contrat de Croissance, à travers l'octroi d'une prime à l'investissement matériel et immatériel correspondant à 20% de l'investissement total et plafonnée à 5 millions de DH -RAWAJ : pour la modernisation du commerce et de la distribution est un programme de mise à niveau du commerce intérieur MOUSSANADA Textile Habillement Un package d'offres pour les PME, fruit du travail collaboratif entre l'anpme et l'amith MOUSSANADA Transverse : Modules Stratégie, Organisation (Qualité, Certifications), Ressources Humaines, Comptabilité-Finances, Fonction Commerciale MOUSSANADA Cœur de métier Textile Habillement : Package cœur de production, Package commercial et création, Modules de diagnostic industriel, Complément de production, Logistique, Gestion de la Maintenance MOUSSANADA Technologies d information (solutions métier et/ou transverses : Lots CAO, Développement des produits, Gestion de Production (GPAO, gestion de stocks...), Vente et Gestion Commerciale / Achats Approvisionnements / Comptabilité Trésorerie, GRH, Maintenance

10 Promotion AGOE 2010 Depuis le 2 ème semestre 2009 Maroc In Mode, Salon International de l Industrie Marocaine de l Habillement, constitue un des principaux leviers de promotion commerciale du nouveau positionnement de l habillement du Maroc. Il apporte des solutions en vue de dynamiser les commandes d ACTUALISATION et de COURT TERME. Conçu, initié et organisé par l AMITH en collaboration avec MAROC EXPORT, Maroc In Mode, est un salon dédié entièrement à l offre d habillement marocaine. Il constitue une plateforme de référence pour présenter : Le savoir faire et toute l étendue de l offre d habillement marocaine dans ses différentes composantes : 7 missions B2B ont été organisées : 1 en France : Maille 2 en Espagne : Enfant et PAP femme 1 en Espagne : Sportswear & Denim 2 en Allemagne : Lingerie et Prêt-à-porter femme 1 en Belgique : Prêt-à-porter femme Participation ou organisation de 8 SALONS : MAROC IN MODE- Madrid MAROC IN MODE- Londres MAROC IN MODE- Paris INTERSELECTION- Paris DENIM By VISION - Paris JAM - Berlin TEXMED - Tunis Salon Indien Casablanca Collections propres, Cotraitance et Soustraitance Produits pour homme, femme, enfant et bébé Jeans et sportswear, prêt-à-porter, lingerie et balnéaire, vêtements d image et de collectivité, Accessoires.

11 Promotion Promotion AGOE 2010 AGOE Note d activités et comportement du secteur TH de juin 2009 à mai 2010 Paris, Madrid, Londres, Tanger, Tunis, Berlin, Las Vegas Entreprises et consortiums ayant participé aux activités de promotion depuis juin 2009

12 Compétences AGOE 2010 AGOE Note d activités et comportement du secteur TH de juin 2009 à mai 2010 La compétence, un levier pour le développement Outre ses services à forte valeur ajoutée destinés à ses membres (promotion, programmes de modernisation compétitive, accompagnement et appui auprès de l administration, mise en conformité sociale, etc.) l AMITH participe largement à la dynamisation du secteur à travers son implication dans la formation : Participation à la réingénierie des programmes de formation selon l Approche Par Compétence initiée avec l appui de l UE dans le cadre du MEDA2 Cogestion, en partenariat avec l OFPPT des 13 établissements de formation sectorielle, et de l ESITH / École Supérieure des Industries du Textile et de l Habillement Comité Consultatif pour le lancement de 2 MBA au sein de l ESITH : «Supply Chain Management» et «Management et création des Marques» Cycles de Formations 2010 initiées par l AMITH en collaboration avec l Institut Français de la Mode et l ESC Paris. Programme «Vision Compétitive Maroc» avec Espace Textile.

13 Compétences AGOE 2010 AGOE Note d activités et comportement du secteur TH de juin 2009 à mai 2010 La compétence, un levier pour le développement UN PROJET DE L AMITH, Fondatrice et gestionnaire de CASA MODA ACADEMY École Supérieure de Création et de Mode de Casablanca L AMITH encourage et favorise le passage vers la cotraitance, le produit fini, la création de marques et la distribution structurée. Avec la création de CASA MODA ACADEMY, l AMITH poursuit son Partenariat avec les pouvoirs publics, afin de prendre en compte les attentes des industriels et des marchés pour le développement d une offre créative et innovante au service de la mode. Lancement au Forum International de l Étudiant le 22 avril 2010 Rentrée prévue de la première promotion en octobre 2010.

14 AGOE 2010 AGOE Note Amélioration d activités et de comportement l environnement du secteur de l entreprise TH de juin 2009 TH à mai 2010 Dialogue social Sortir de la crise d une manière économiquement viable et socialement responsable L élaboration d une feuille de route pour l emploi dans le secteur TH a été prise de manière tripartite dans le cadre de la réunion du Comité de Pilotage du Programme Travail décent dans le secteur Textile Habillement, qui s est tenue le 8 octobre 2009 à Casablanca. Les membres du Comité de Pilotage ont pris le parti de partager le contenu de ce Pacte mondial pour l Emploi, adopté par la Conférence Internationale du Travail en juin 2009, et ont décidé de s inspirer des parties pertinentes de ce texte pour élaborer une réponse concertée de sortie de crise pour le secteur du textile-habillement marocain. La feuille de route pour l Emploi dans le secteur TH marocain vise à construire un secteur Textile Habillement fort, et à créer un cercle vertueux de croissance en mobilisant et coordonnant les actions des partenaires sociaux autour d un document commun. Ce document met en valeur, outre les principes du dialogue social tripartite et bipartite, l'importance des ressources humaines et la responsabilité sociale des entreprises. La feuille de route est axée sur des mesures pratiques pouvant relancer l emploi dans le secteur à travers les 4 mesures ci-après: Stimulation de l emploi Extension de la protection sociale Respect des normes internationales du travail Promotion du dialogue social Ce document a été rédigé par un comité de rédaction tripartite composé de l AMITH, des représentants des 3 centrales syndicales membres du Comité de Pilotage : Confédération Démocratique du Travail (CDT), Union Marocaine du Travail (UMT), Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle, Ministère de l Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et l Agence Nationale pour la Promotion de la PME (ANPME) avec la coordination d un consultant du BIT. Législation du travail Informer sensibiliser et former En partenariat avec le BIT et avec l expertise du Professeur KORRI, Un «Guide Pratique pour l usage du Code du Travail» a été réalisé par l AMITH, et des ateliers ont été animés au profit des membres des différentes régions de Casablanca, Rabat, Tanger et Fès. Ces ateliers s inscrivent dans le cadre des actions d information et de sensibilisation sur les instances de représentation du personnel tel que régies par le code de travail. Il s agissait notamment de : La gestion du comite d hygiène et de sécurité Le comité d entreprise et la gestion des IRP Le rôle des délégués du personnel, leurs attributions et responsabilités Ces tables rondes mensuelles RH sont organisées au profit des gestionnaires des ressources humaines. Ces tables rondes sont des moments propices à l échange sur l exercice de la fonction dans le secteur et à l appropriation des outils RH, De la théorie à la pratique Ces tables rondes mensuelles RH sont organisées au profit des gestionnaires des ressources humaines. Ces tables rondes sont des moments propices à l échange sur l exercice de la fonction dans le secteur et à l appropriation des outils RH, Elles permettent aux praticiens des ressources humaines d améliorer leurs savoirs et leur savoir faire, et de s habituer à la prise de la parole en public. En effet, les sujets traitent des problématiques RH et sont proposés et coanimés par les participants. L Amith joue le rôle facilitateur et s assure de la conformité réglementaire des informations qui sont diffusées. Le label Fibre Citoyenne Une vraie opportunité de différenciation positive S'inscrire dans la démarche de mise en place de la Fibre Citoyenne, c'est concevoir et mettre en place des réponses aux attentes nouvelles du marché en termes de responsabilité sociétale. S inscrire dans le processus Fibre Citoyenne signifie que l entreprise adopte une politique sociale pour le long terme qui amène à corriger des visions et préoccupations à court terme. Le point de départ est variable pour chaque organisation, la ligne d arrivée est au minimum la conformité sociale sinon: La mise en place de systèmes permettant de vérifier et de maintenir la conformité par rapport au référentiel Fibre Citoyenne ; L amélioration du climat social par la mise en place d un projet d entreprise dont le noyau est le salarié ; L amélioration de la capacité de l organisation à minimiser le risque par l application de la législation (incendie, contentieux social ); L amélioration des conditions de travail qui impactent directement la motivation, l esprit d entreprise et la productivité ; Amélioration de l insertion de l entreprise dans le processus concurrentiel par la conformité par rapport aux exigences sociales exigées par les donneurs d ordre et les pouvoirs publics ; Créer un climat de confiance auprès des clients actuels et potentiels. Ainsi, la Fibre Citoyenne, présente des enjeux importants pour la profession en termes d'image et de différenciation sur le marché international. Conscients de ces enjeux, les Pouvoirs Publics (ANPME) ont intégré dans le programme Moussanada la mise à niveau sociale selon le référentiel Fibre Citoyenne. Ce programme consiste en un accompagnement de l entreprise par une compétence évaluée et répertoriée en vue d atteindre la conformité sociale selon le référentiel Fibre Citoyenne. Le couronnement avec succès de cet accompagnement distingue l entreprise par le Label Fibre Citoyenne.

15 AGOE 2010 Propositions de l AMITH Reconduire au 31 décembre 2010 les mesures du Plan de soutien et de ses différents volets en élargissant le bénéfice de celles-ci : Aux entreprises industrielles fournisseurs de premier rang des entreprises exportatrices en vue de sauvegarder l outil de production et l emploi des façonniers Aux entreprises contestant les résultats des contrôles fiscaux et de la CNSS Activer le remboursement des créances de l Etat : Crédits TVA, trop perçu de la taxe professionnelle, remboursements dans le cadre des volets social et marketing du Plan de soutien, draw back sur l énergie, CSF,.. Mettre un fonds de promotion à disposition de l AMITH lui permettant d engager sous un cadre contractuel (coûts / bénéfices) les activités à même de développer les exportations et de conquérir de nouveaux marchés peu ou non approchés : Italie, Allemagne, pays scandinaves, USA, Afrique ) Examiner l opportunité de création d un nouveau produit de couverture contre le risque de change auprès de la CCG Pour les Règles d Origine, aligner l opération de teinture sur l opération d impression qui confère déjà l origine. Logistique: œuvrer pour l amélioration de la logistique à l export (chantier déjà lancé par le ministère du Commerce Extérieur): Depuis le transfert des activités commerciales du port Tanger vers Tanger Med une accélération des opérateurs maritimes s est opérée (La compagnie FRS a été autorisée début mai 2010, et l autorisation de la compagnie Baleària est en vue) => La compétition qui s installe ne manquera pas de générer une réduction des coûts de la traversée et une multiplication des rotations Activer la promulgation du décret devant permettre d assurer une permanence au niveau du port 24h/24h Activer la concertation avec l AMTRI sur les frais d avis d arrivée Activer le processus d accès au statut d opérateur économique agréé ainsi qu au renouvellement de la catégorisation Amélioration de la transparence des opérations commerciales au niveau du marché local pérenniser les actions de contrôle douanier, fiscal, de change et normatif la réorganisation du marché local et pérenniser les actions de contrôle contre la fraude Inciter l approvisionnement en produits textiles marocains, chaque fois que l offre est disponible pour en faire une obligation de passage par la production locale : au niveau des conventions d investissement, par la modification de l article 7-1 de la loi de finances 12-98, et par le changement de l article relatif à l incitation à l approvisionnement local au niveau des conventions d investissement (Fonds de promotion, Fonds Hassan II, Fonds FIT, etc.),

16 AGOE 2010

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministre de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur اململكة املغربية الوزارة املنتدبة لدى وزير

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME Hanane SADEQ Date: 25-9-2013 Sommaire L APPUI AUX PME: AU CŒUR DES DIFFÉRENTES STRATÉGIES SECTORIELLES LES PROGRAMMES D APPUI A LA PME CONSISTANCE ET OBJECTIFS

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH. Casablanca, le 20 Novembre 2013

ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH. Casablanca, le 20 Novembre 2013 ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH Casablanca, le 20 Novembre 2013 ORDRE DU JOUR 1. Les grands axes du mandat 2013 2015 et nouvelle configuration des pôles de compétences et de progrès 2. L Equipe et feuille

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS 10 PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS L ACCÈS DES PME À LA COMMANDE PUBLIQUE L accès des PME à la commande publique est une priorité gouvernementale. C est également un des objectifs assigné

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Le 13 juin 2012 Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Un partenariat visant un meilleur accompagnement des entreprises installées à

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

L expertise adaptée à vos besoins

L expertise adaptée à vos besoins Cabinet de conseil Formation professionnelle Etude CATALOGUE DE FORMATION 2015 L expertise adaptée à vos besoins 1 MARKETING Elaborer une stratégie marketing. Veille stratégique et intelligence marketing.

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif :

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Un dispositif d une telle ampleur et avec tant d innovations, de simplications et de sécurisation, du jamais

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC Mohamed SBIHI Professeur à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Rabat-Agdal Dans un contexte d ouverture, caractérisé

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

L évaluation du climat des affaires au Maroc

L évaluation du climat des affaires au Maroc L évaluation du climat des affaires au Maroc Conférence sur le lancement de la publication de l OCDE Maroc : stratégie de développement du climat des affaires AGENDA Organisée par Le Programme MENA-OCDE

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 Abdellatif ZAGHNOUN Directeur Général des Impôts OEC, 22 janvier 2015 Contexte d élaboration de la LF 2015 Recommandations des Assises Nationales sur la

Plus en détail

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES 29 septembre 2006 PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES DOCUMENT DE TRAVAIL REMARQUES PREALABLES SUR LES MODALITES D ELABORATION DU

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI note nº 08 NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI 1. Résumé SOUTIEN AUX PME ET À LEURS EMPLOYÉS PENDANT LA CRISE La crise financière et économique mondiale érige un certain nombre d obstacles

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux - ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel Les Achats doivent cultiver l idée que tout besoin peut donner lieu à une recherche d innovation Acheteurs de l Etat, établissements publics,

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE 2 3 f é v r i e r 2 0 1 1 B o u t a i n a I s m a i l i i d r i s s i Coordinatrice du projet soutien à l entreprise Agence Nationale

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES Décembre 2012 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation, le Ministère de l Industrie, du Commerce

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE Axes Gran linges Actions stratégiques Actions détaillées A. Valorisation arts, métiers et professions selon

Plus en détail

Contrat programme pour le développement du secteur de l Industrie Pharmaceutique

Contrat programme pour le développement du secteur de l Industrie Pharmaceutique Contrat programme pour le développement du secteur de l Industrie Pharmaceutique Février 2013 SOMMAIRE Préambule... 3 Vision et objectifs... 4 A. Initiative : Renforcement et mise à niveau des entreprises

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Conseil National du Commerce Extérieur La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Anticiper Partager Agir 2000 www.cnce.org.ma Sommaire INTRODUCTION 1. LE NOUVEAU CONTEXTE

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Planning Prévisionnel de Formations Inter-Entreprises «2015»

Planning Prévisionnel de Formations Inter-Entreprises «2015» Planning Prévisionnel de Formations Inter-Entreprises «2015» Inter Dates Mois Domaine Juillet Workshop - Bureautique: Word-Excel-Power Point 26 au 30 Juillet Informatique-Bureautique Les fondamentaux de

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2)

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Pôle de compétitivité Aerospace Valley Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Cahier des charges pour une offre d accompagnement pour une démarche «Agir ensemble pour la filière aéronautique».

Plus en détail

Fonds de garantie. Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques.

Fonds de garantie. Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques. Fonds de garantie Fond Oxygen : Objet : faciliter aux petites entreprises l accès au crédit d exploitation octroyés par les banques. - PME existantes ayant au moins 6 mois d activité et des relations avec

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4 Préconisation Axes de développement & Actions 1 Conseil, recherche, conception, rédaction, synthèse, réalisation et suivi de l étude : Véronique Charpenet-Bouchard

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Annexe 4 Page 1 of 7

Annexe 4 Page 1 of 7 BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME existantes: produits, impact Groupe A : CREATEURS D ENTREPRISE Produits/BDS(3) 1. Germe/TRIE 1 comprendre la relation entre l idée d entreprise,

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme?

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 1 Sommaire 03 Introduction 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 04 Quelles sont les actions éligibles? 04 Quelles sont les modalités de financement

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI Maroc Numeric 2013 Stratégie Nationale pour la Société de l Information et de l Économie Numérique EXTRAIT DE DISCOURS DE

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC

PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Ingénierie de la formation Formation continue Assistance & Conseils Vente de matériel didactique PRÉSENTATION ENSI Services et Ingénierie- MAROC Rabat Tanger Kenitra : 05 37 73 21 42 ou 06.19.20.52.50

Plus en détail

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr Actualité fiscale et financement des PME Sommaire Le CICE et son financement Préfinancement du Crédit d Impôt Recherche et la question

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert PACTE VERT Une banque au cœur de Maroc Vert CULTIVONS VOTRE COMPÉTITIVITÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE ACCOMPAGNÉE PAR LE GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Le secteur agricole marocain s est vu assigner une place prioritaire

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail