Orientations stratégiques en matière de développement minier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orientations stratégiques en matière de développement minier"

Transcription

1 Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, novembre

2 Plan de l exposé Place de l industrie minière marocaine à l échelle mondiale ; Chiffres clés du secteur minier ; Forces et faiblesses du secteur minier ; Stratégie de développement du secteur minier ; Conclusion 2

3 Place de l industrie minière marocaine à l échelle mondiale (2004) Phosphates : 2 ème producteur mondial de phosphates brut (20 % de la production mondiale) ; 1 er exportateur mondial de phosphates sous toutes ses formes (28 % du marché mondial) : plus de 38 % pour le phosphate brut ; près de 45 % pour l acide phosphorique ; près de 10 % pour les engrais phosphatés. 3

4 Place de l industrie minière a l échelle mondiale (2004) (Autres substances) Production marocaine (T) Production mondiale (T) Barytine % 7,50 Plomb (métal contenu) Zinc (métal contenu) Argent (métal) Cobalt (cathodes) ,40 1,00 1,00 3,20 4

5 Chiffres clés du secteur minier national (2004) Production : 27 millions tonnes dont 95 % de phosphates Impôts et taxes : 1,5 milliard DH Exportations : 16 milliards DH (18,5 % des exportations nationales) ; Chiffre d affaires : 20,3 milliards DH ; Part dans PIB : 2,6 % sans tenir compte de la transformation (à prix constants, base 1980) ; 6 % y compris la transformation Investissements : 1,726 milliards DH Masse salariale: MDH ; Effectif employé :

6 Chiffres clés du secteur minier national (2004) Répartition du chiffre d'affaires (2004) : 20,3 milliards DH 56% 7% 5% 32% PHOSPHATES AUTRES PRODUITS MINIERS DERIVES DES PHOSPHATES AUTRES PRODUITS TRANSFORMES 6

7 Chiffres clés du secteur minier national (2004) Répartition des investissements (2004): 1,7 milliards DH 16% 14% (1% du CA) 39% 31% Recherche Valorisation Exploitation Infrast & Social 7

8 El Hammam: CaF2 Ain Tekki: sel Zelmou: BaSO 4 Tighza: Pb-Zn Principales mines en exploitation Khouribga:P Bengrir : P Youssoufia P Draa Lasfar:Zn, Pb Hajar: Zn-Pb-Cu Seksaoua: Cu-Au Iourirn: Au Imini: MnO 2 Bou-Azzer: Co Imiter: Ag Boucraa: P 8

9 9

10 Evolution du secteur minier Production minière ( ) T

11 Evolution du secteur minier Exportations (hors phosphates) ( ) MDH

12 Evolution du secteur minier Exportations des produits transformés (hors phosphates) ( ) MDH

13 Evolution du secteur minier Investissements ( ) 2500 (MDH) Investissements réalisés dont Recherche 13

14 Forces et Faiblesses du secteur minier marocain Forces Activité minière ancestrale Géologie très variée Substances minérales exploitées diversifiées Savoir-faire réel 14

15 Forces et Faiblesses du secteur minier marocain Faiblesses Cadre réglementaire inadéquat Richesses minières sous-explorées Infrastructure géologique insuffisante Budget d exploration insuffisant Zone «Cadetaf» sous explorée 15

16 Stratégie de développement du secteur minier Amélioration de l infrastructure géologique (Plan National de Cartographie Géologique) Adaptation du cadre législatif et réglementaire Mise en place d un plan de développement de la mine à petite échelle Renforcement de la promotion minière 16

17 Stratégie de développement du secteur minier Amélioration de l infrastructure géologique (PNCG) Adaptation du cadre législatif et réglementaire Mise en place d un plan de développement de la mine à petite échelle Renforcement de la promotion minière 17

18 BILAN DES REALISATIONS PNCG ( ) 18

19 CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE ( ) Engagements Achèvements Moyens propres Sous-traitance Coopération Total NB : cartes numériques avec bases de données associées 19

20 BILAN PNCG 1:

21 BILAN PNCG 1:

22 CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE ( ) 22 22

23 ETAT D AVANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE REALISATIONS AVANT PNCG (2005) REALISATIONS PNCG OCEAN ATLANTIQUE Cartes réalisées à fin 1996: 83 Taux de couverture à fin 1996: 20% Taux de couverture à fin 2005: 31% 23

24 CARTOGRAPHIE GEOCHIMIQUE ( ) Engagements Achèvements Sous-traitance 19 7 Coopération 4 1 Total 23 8 NB : cartes numériques avec bases de données associées 24

25 CARTOGRAPHIE GEOCHIMIQUE ( ) 25 25

26 ETAT D AVANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE GEOCHIMIQUE (2005) REALISATIONS AVANT PNCG REALISATIONS PNCG OCEAN ATLANTIQUE Taux de couverture à fin 1996: 0% Taux de couverture à fin 2005: 6% 26

27 COUVERTURE GEOPHYSIQUE ( ) LEVES HELI ou AEROPORTES : PROJET ANTI-ATLAS (AA): KM DE VOL, EQUIVALENT DE 68 CARTES A 1/50 000, ACHEVE; PROJET MAROC CENTRAL-TAZEKKA (MCT): KM DE VOL, EQUIVALENT DE 28 CARTES A 1/50 000, ACHEVE ; PROJET IFNI-KERDOUS-BAS DRA(IKB): KM DE VOL, EQUIVALENT DE 40 CARTES A 1/50 000, ACHEVE ; PROJET BASSINS LAYOUNE-DAKHLA (BLD): KM DE VOL, EQUIVALENT DE 48 CARTES AU 1/100000, EN COURS PROJET MAROC ORIENTAL (MO): KM DE VOL, EQUIVALENT DE 70 CARTES A 1/50 000, EN COURS NB : cartes numériques avec bases de données associées 27

28 COUVERTURE GEOPHYSIQUE ( ) 28

29 ETAT D AVANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE GEOPHYSIQUE (2005) REALISATIONS AVANT PNCG REALISATIONS PNCG OCEAN ATLANTIQUE Projets réalisés à fin Taux de couverture à fin 1996 : 10 % Taux de couverture à fin 2005 : 18,5%

30 RECAPITULATIF Engagement Achèvement Cartes géologiques Cartes géochimiques 23 8 Cartes géophysiques 398 ( Km-L) 136 ( Km-L) TOTAL

31 EVOLUTION DU BUDGET PNCG ( ) Milliers DH Un investissement de 297 MDH sur 10 ans 996/ / / /

32 PROJETS EN COURS PROJET GEOFORMA (Maroc-UE) : Formation ; Standardisation des données et des méthodes de collecte ; Mise en place d un SIG 10 CARTES GEOLOGIQUES (OBJECTIF MOYENS PROPRES 2006) 23 CONTRATS (SOUS-TRAITANCE) 32

33 Stratégie de développement du secteur minier Amélioration de l infrastructure géologique (PNCG) Adaptation du cadre législatif et réglementaire Mise en place d un plan de développement de la mine à petite échelle Renforcement de la promotion minière 33

34 Adaptation du cadre législatif et réglementaire Principes maintenus dans le projet de loi sur les mines : domanialité des produits de mines (appartenance à l Etat) priorité à la demande pour l octroi des permis de recherche garantie de l investissement au moyen de l automaticité de transformation de permis de recherche en permis d exploitation 34

35 Adaptation du cadre législatif et réglementaire Nouvelles dispositions introduites dans le projet de loi sur les mines: extension du champ d application aux substances à usage industriel et aux roches ornementales et aux zones maritimes introduction de l autorisation de l exploration de grandes superficies (100 à 600 km²) avec le droit de priorité d obtention de permis de recherche à l intérieur du périmètre de l autorisation permis de recherche étendus à tous les produits de mines (au lieu du système de catégorie actuellement en vigueur) contrôle à posteriorides travaux de recherche sur la base des dépenses minimales par Km². 35

36 Adaptation du cadre législatif et réglementaire Nouvelles dispositions introduites dans le projet de loi sur les mines: octroi de permis d exploitation pour une période de dix ans renouvelable jusqu à épuisement de réserves introduction de dispositions adaptées à la mine à petite échelle introduction de nouvelles mesures pour la protection de l environnement intégration de l activité artisanale dans le régime de la mine à petite échelle et ouverture de la zone Cadetaf ( Km²) aux opérateurs privés. 36

37 Stratégie de développement du secteur minier Amélioration de l infrastructure géologique (PNCG) Adaptation du cadre législatif et réglementaire Mise en place d un plan de développement de la mine à petite échelle Renforcement de la promotion minière 37

38 Objectifs du développement de la MPE Faire émerger la MPE dans le paysage minier national Lutter contre le chômage par la création d emplois Réduire la pauvreté au sein des populations rurales Limiter l exode rural Initiative Nationale pour le Développement Humain 38

39 Définition de la MPE Exploitation de petite taille fondée sur la mise en évidence préalable d un gisement Capacité de production minière annuelle < t de produits marchands. Peu mécanisée sur le plan de l extraction et de la desserte du minerai ; Production en tout venant peu ou pas traitée ; Exploitation en souterrain ou à ciel ouvert ; 39

40 Chiffres clés relatifs à la MPE Activité minière artisanale et à petite échelle dans le monde : Le secteur de la MPE au Maroc : Au moins 13 millions de personnes 30% en moyenne sont des femmes Entre 1993 et 2003: une hausse de 20% Subsistance de 80 à 100 millions de personnes 39 % de la production minière nationale (hors phosphates) 18 % de la valeur totale des ventes des produits miniers (hors phosphates) Un nombre important d emplois (+ de ) 40

41 Résultats de l étude sur le développement de la MPE Diagnostic de l état actuel de la petite mine au Maroc Établissement de fiches techniques de près de 200 petites exploitations minières Proposition d un plan d action 41

42 Appui à la MPE Approche adoptée Appui à la création des nouvelles petites mines Accompagnement dans la reprise d anciens prospects miniers Mise à niveau des petites mines en activité Assistance technique ; Formation (techniques minières, gestion financière, ) ; 42

43 Stratégie de développement du secteur minier Amélioration de l infrastructure géologique (PNCG) Adaptation du cadre législatif et réglementaire Mise en place d un plan de développement de la mine à petite échelle Renforcement de la promotion minière 43

44 Renforcement de la promotion minière Synergie avec la FDIM et les opérateurs ; Promotion active à travers les manifestations internationales ; Médiatisation des potentialités et des opportunités d investissement ; Développement du partenariat (prospects ONHYM). 44

45 Conclusion Notre objectif est un accompagnement efficient de la profession minière pour améliorer l apport du secteur minier au développement national. 45

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines La législation minière actuellement en vigueur au Maroc est consacrée par le dahir du 9 rejeb 1370 (16 avril 1951) portant règlement minier.

Plus en détail

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI PRÉSENTÉ PAR: M.Abdoulaye PONA, Président de la Chambre des Mines du Mali PLAN INTRODUCTION 1-APPORT DU SECTEUR

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara

Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara Phosboucrâa : Investir dans l avenir des phosphates dans la région du Sahara Histoire de Phosboucrâa Entreprise durablement ancrée dans son tissu local, aujourd hui filiale d OCP 1962 Phosboucraâ a été

Plus en détail

PRESENTATION DU SENEGAL

PRESENTATION DU SENEGAL PRESENTATION DU SENEGAL «CONTRIBUTION DU SECTEUR MINIER AU PLAN SENEGAL EMERGENT (PSE) ET GOUVERNANCE MINIERE» Présentée par Mamadou DIOP Secrétaire Général du Ministère et Diombass DIAW Conseiller Technique

Plus en détail

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PLAN N DE LA PRESENTATION N I. APERCU SUR LE SECTEUR MINIER MALIEN II. III. IV. SITUATION DE LA RECHERCHE ET DE L EXPLOITATION MINIERE PERSPECTIVES

Plus en détail

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO Chambre de Commerce et d Industrie Avril 2015 1 BURKINA FASO Votre porte d accès au marché ouest africain 2 AGENDA Contexte géographique

Plus en détail

FOCUS SUR LE SECTEUR MINIER EN MAURITANIE

FOCUS SUR LE SECTEUR MINIER EN MAURITANIE Opportunités d investissement dans le secteur minier mauritanien FOCUS SUR LE SECTEUR MINIER EN MAURITANIE 1. Introduction sur la MAURITANIE 2. Climat de l Investissement minier 3. Le potentiel MINIER

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

Exploitation du gaz naturel au Québec

Exploitation du gaz naturel au Québec Exploitation du gaz naturel au Québec Présentation au Bureau d audiences publiques sur l environnement Le 12 octobre 2010 L:\SPBE\Commun\Presentations_PowerPoint\2009 1 Exploitation du gaz naturel au Québec

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives

LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives Sommaire Liste des tableaux 3 Liste des graphiques 3 Résumé 4 INTRODUCTION 5 I : Présentation du secteur du

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Managem - Résultats annuels 2014 FAITS MARQUANTS PERFORMANCE ET RÉSULTATS 2014 PROJETS ET PERSPECTIVES DU GROUPE Managem - Résultats annuels 2014 2 FAITS MARQUANTS PERFORMANCE ET

Plus en détail

POTENTIEL MINERAL DE L ALGERIE. DIRECTION GENERALE DES MINES / MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES (Année 2015)

POTENTIEL MINERAL DE L ALGERIE. DIRECTION GENERALE DES MINES / MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES (Année 2015) POTENTIEL MINERAL DE L ALGERIE I - INTRODUCTION Parmi les nombreux avantages de l Algérie : Potentiel géologique et minéral : riche et varié, Pays : vaste et sous exploré, Une loi minière : compétitive

Plus en détail

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction des Industries de la Pêche Maritime Séminaire Régional sur «Accès aux marchés internationaux des produits des pêcheries et

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 CHAMBRE DE COMMERCE, D INDUSTRIE D ET DE SERVICES الصناعة و الخدمات غرفة التجارة, LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 Importance des relations bilatérales Maroco

Plus en détail

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ETAT DES LIEUX CAUSE DE LA SITUATION ACTUELLE NOS OBJECTIFS SOLUTIONS Brazzaville, Congo 1 1. INTRODUCTION A. CHIFFRES CLES DE LA FISRT BANK 28 ans

Plus en détail

Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique

Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique Tanger, le 24 Mai 2011 CONTEXTE

Plus en détail

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale CNUCED Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier régional et lancement de projet N djamena, Tchad, 25-30

Plus en détail

OPPORTUNITES D INVESTIR DANS LE SECTEUR DU DIAMANT EN CÔTE D IVOIRE

OPPORTUNITES D INVESTIR DANS LE SECTEUR DU DIAMANT EN CÔTE D IVOIRE OPPORTUNITES D INVESTIR DANS LE EN CÔTE D IVOIRE Présenté par: M. COULIBALY SEYDOU, Conseiller Technique du Ministre de l Industrie et des Mines 1 PLAN DE LA PRESENTATION I. ZONES II. HISTORIQUE ET III.

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail Policy Brief Employment Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et des Affaires ociales International Labour Office Note synthétique de politique L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité

Plus en détail

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 ISSN # 1718-7230 This document is also available in English. PARTIE I : PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ

Plus en détail

Les opportunités d affaires aux Comores

Les opportunités d affaires aux Comores Agence Nationale pour la Promotion des Investissements ( ANPI) Les opportunités d affaires aux Comores Vendredi 24 Octobre 2014, MORONI Sommaire Les opportunités d affaires aux Comores 1. Fiche d identité

Plus en détail

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par Séverin EMANE MBA Directeur Général des Mines et de la Géologie Ministère

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES

MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES ACTIONS EN MILIEU DE TRAVAIL DES STRUCUTURES DE CONTROLES I- INTRODUCTION I-1 CADRE JURIDIQUE, RATTACHEMENT HIERARCHIQUE ET ORGANISATION I-2 ATTRIBUTIONS I-3 MISSIONS

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone

Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone Remarques sur le dispositif régissant l investissement en zone franche : cas Tanger Free Zone Finances Mediterranee - 23 octobre 2012 Profil du pays Situation Région: Afrique du nord Côte: Océan Atlantique

Plus en détail

LE SECTEUR MINIER GUINEEN

LE SECTEUR MINIER GUINEEN République de Guinée Ministère des Mines et de la GéologieG LE SECTEUR MINIER GUINEEN PERSPECTIVES D INVESTISSEMENTSD NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD SOMMAIRE: I. POTENTIEL MINIER ET DISPONIBILITE MINIERE

Plus en détail

Royaume du Maroc. Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009

Royaume du Maroc. Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009 Royaume du Maroc Présentation du Rapport sur les dépenses fiscales 2009 Introduction Définition Avantages fiscaux accordés par l Etat en vue d encourager des personnes physiques ou morales, en renonçant

Plus en détail

BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS JUSTICE ------ TERMES DE REFERENCE. Etude sur les Impacts Socio-Economiques du Secteur Minier au Burkina Faso

BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS JUSTICE ------ TERMES DE REFERENCE. Etude sur les Impacts Socio-Economiques du Secteur Minier au Burkina Faso BURKINA FASO UNITÉ - PROGRÈS JUSTICE ------ TERMES DE REFERENCE Etude sur les Impacts Socio-Economiques du Secteur Minier au Burkina Faso juillet 2013 I- CONTEXTE Le secteur minier burkinabè connait aujourd

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques

ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE. 2ème Bac Sciences Economiques Economie Générale et Statistique ECONOMIE GENERALE ET STATISTIQUE 2ème Bac Sciences Economiques Première partie: Les concepts économiques de base 3- Les agrégats de la comptabilité nationale 27/10/2014

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Par Valéry MUKASA Mwanabute, Directeur de Cabinet du Ministre des Mines. Hambourg, le 15 avril 2014

Par Valéry MUKASA Mwanabute, Directeur de Cabinet du Ministre des Mines. Hambourg, le 15 avril 2014 Par Valéry MUKASA Mwanabute, Directeur de Cabinet du Ministre des Mines Hambourg, le 15 avril 2014 Plan de l exposé Trois points: 1. Les ressources minérales et le potentiel minier de la République Démocratique

Plus en détail

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités Simulations de l impact de politiques économiques sur la pauvreté et les inégalités L analyse de l évolution des conditions de vie et des comportements des classes moyennes, à la lumière de l observation

Plus en détail

Perspectives économiques 1999-2004. Annexe statistique

Perspectives économiques 1999-2004. Annexe statistique Perspectives économiques 1999-2004 Annexe statistique Avril 1999 Le Bureau fédéral du Plan Le Bureau fédéral du Plan (BFP) est un organisme d intérêt public. Le BFP réalise des études sur les questions

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CADRE GENERAL II DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES DU CDMT III DEMARCHE METHODOLOGIQUE D ELABORATION DU CDMT IV PERSPECTIVES 2 Le gouvernement a entrepris ces dernières

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

PRÊTS AUX COOPÉRATIVES DE PRODUCTEURS. Par Robert Pascal Responsable agrinégoce Août 2013

PRÊTS AUX COOPÉRATIVES DE PRODUCTEURS. Par Robert Pascal Responsable agrinégoce Août 2013 PRÊTS AUX COOPÉRATIVES DE PRODUCTEURS Par Robert Pascal Responsable agrinégoce Août 2013 Table des matières NMB en bref Structure du service agrinégoce Contexte agricole en Tanzanie Approche de NMB du

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse

Ministère de l Industrie, de l Energie et des Mines. Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Bilan des premiers 100 jours - Conférence de Presse Siège du Ministère le 22 Mai 2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Principaux objectifs et priorités du ministère pour l année 2014... 3 3. Bilan des

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire Panorama de la RDC La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire La situation économique générale en RDC ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LA LOGISTIQUE ET LE TRANSPORT LEVIER DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU MAROC Rachid TAHRI, Président de l AFFM Juin 2013 1 TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LE POIDS DU SECTEUR CARACTERISTIQUES DU PARC FORMATION

Plus en détail

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux.

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. PROJET ORC-PLUS Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. Contenu Présentation de l IRESEN Plateforme Green Energy Park La centrale pilote CSP-ORC Le projet ORC-PLUS : genèse

Plus en détail

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTÈRE DU PÉTROLE, DE L ENERGIE ET DES MINES LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER Ahmed Salem Bab Ahmed et Dah khoumbara Attachés Juridiques au Cabinet

Plus en détail

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA SOCIETE DE GESTION ET D EXPLOITATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA C est en Septembre 1996 que la C.F.C.I.M. a décidé de lancer un projet concernant

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS3 : Amélioration de la compétitivité des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement des entreprises Objectif Thématique

Plus en détail

ADEREE Agence Nationale pour le Développement

ADEREE Agence Nationale pour le Développement ADEREE Agence Nationale pour le Développement GUIDE TECHNIQUE SUR L ISOLATION THERMIQUE DU BÂTIMENT AU MAROC Table des matières Sommaire exécutif 3 1. contexte 5 2. i NtroDuctioN Sur L efficacité énergétique

Plus en détail

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE LA FRANCHISE INDUSTRIELLE Première franchise YPREMA CBM au Teil Réceptionner des déchets, les transformer en produits et vendre ces produits est aujourd hui un vrai schéma économique. Pour atteindre en

Plus en détail

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques Royaume du Maroc Ministère de la Santé المملكة المغربية الصحة وزارة STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques 1 PLAN 2 INTRODUCTION CADRE REGLEMENTAIRE SITUATION DE LA GESTION DES DECHETS

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS DU MALI

QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS DU MALI République du Mali Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies ---------------------------- COMITE DE REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS QUELLE REGULATION DU PARTAGE D INFRASTRUCTURES CAS

Plus en détail

1 - PHOSPHATES: Sénégal bientôt dans le top dix des producteurs mondiaux de phosphate

1 - PHOSPHATES: Sénégal bientôt dans le top dix des producteurs mondiaux de phosphate I - Vision et objectifs Facteur de développement devant servir de levier au secteur secondaire sur la contribution au PIB par une amélioration de la productivité et de la compétitivité, tout en renforçant

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Secteur de la pêche artisanale au Maroc Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie Plan de développement du secteur commercial 1 Vision de développement harmonieuse et cohérente Droits de l homme Droits de la

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de L Energie, des Mines, de l Eau et de L Environnement Chargé de l environnement Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

PROJET AFRIQUE AGRI INDUSTRIE (2AI)

PROJET AFRIQUE AGRI INDUSTRIE (2AI) PROJET AFRIQUE AGRI INDUSTRIE (2AI) EXPOSÉ RÉSUMÉ DU PROJET Description du projet et de l activité Afrique Agri Industrie CI (2AI-CI) est une jeune PME qui a pour objet principal l exportation de noix

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Royaume du Maroc DIRECTION DE L IRRIGATION ET DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE PLACE DE LA TOPOGRAPHIE DANS L AMENAGEMENT DE L ESPACE

Plus en détail

Les zones franches Une stratégie de développement spatiale réfléchie. Marwane Mansouri

Les zones franches Une stratégie de développement spatiale réfléchie. Marwane Mansouri Les zones franches Une stratégie de développement spatiale réfléchie Marwane Mansouri. Les zones franches Des espaces déterminés du territoire douanier où les activités industrielles et de service qui

Plus en détail

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006 Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES 27/28 février 2006 SOMMAIRE 1 2 Maroc : croissance économique et libéralisation Croissance du PIB en 2005 : +1,8% en 2005 en raison d une pluviométrie défavorable

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS :

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : L EXPÉRIENCE DE DOUALA Présenté par M. LAMI Chargé d Études à la Direction des Études, de la Planification Urbaine et du

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

Convention de partenariat pour la mise en place d'une filière de valorisation écologique des batteries usagées au Maroc

Convention de partenariat pour la mise en place d'une filière de valorisation écologique des batteries usagées au Maroc Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministre de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique, chargé des Petites Entreprises et de l Intégration du Secteur Informel

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail