Fiche d information Exploration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche d information Exploration"

Transcription

1 Fiche d information

2

3 01 Il se compose de Rio Tinto plc, société inscrite à la Bourse de Londres, et de Rio Tinto Limited, société inscrite à la Bourse d Australie. Au sein de Rio Tinto, le groupe a le mandat d accroître la valeur de l entreprise en découvrant ou en faisant l acquisition de nouvelles ressources minières. Le processus d exploration englobe l identification, la priorisation et l analyse des cibles géologiques, géochimiques et géophysiques. Il prend fin quand une découverte est confiée à un des groupes de produits de Rio Tinto, à savoir Aluminium, Cuivre, Diamants et minerais, Énergie ou Minerai de fer, pour une évaluation détaillée. La stratégie d exploration de Rio Tinto vise à soutenir le succès du Groupe sur un marché des plus concurrentiels. Au fil des ans, nous avons maintenu notre engagement en matière d exploration, si bien que la constance des investissements et des activités a produit des résultats extraordinaires. Nous détenons un éventail exceptionnel d actifs et de pistes de croissance. Nous cherchons à nous doter d un portefeuille d exploration polyvalent offrant les meilleures possibilités de développement qui soient. Dans le secteur minier, nous nous démarquons en nous concentrant seulement sur la recherche et l exploitation des ressources de première classe. Ces ressources doivent être rentables tout au long du cycle de prix et fournir à Rio Tinto de la valeur à long terme. Rio Tinto se divise en trois équipes régionales : Amériques, Australasie et Afrique Eurasie. Le Project Generation Group est responsable de la priorisation des projets et de la recherche de nouveaux débouchés à l échelle mondiale. Il fournit aussi du soutien commercial et technique spécialisé et coordonne les programmes de recherche. À la fin de 2009, le groupe faisait de la prospection active dans 17 pays et évaluait diverses possibilités dans 19 autres pour une gamme étendue de produits : bauxite, cuivre, charbon cokéfiable, diamants, minerai de fer, nickel et uranium. À gauche Nous disposons d un portefeuille d exploration polyvalent offrant les meilleures possibilités de développement qui soient. Chef de file mondial du secteur minier, Rio Tinto est engagé dans toutes les étapes de la production des métaux et des minerais. L exploration chez Rio Tinto

4 02

5 03 Notre stratégie Notre stratégie d exploration repose sur quatre éléments clés : Priorité au gisement Nous ciblons uniquement les gisements d envergure et de grande valeur, soit les gisements de premier niveau. Nous évitons d affecter nos ressources humaines et financières à des projets de moindre importance et de nous disperser, afin d être à même de fournir une valeur maximale à nos actionnaires. Structure régionale Nos activités sont menées par des groupes régionaux capables d explorer de multiples produits, et non pas par des groupes mondiaux qui seraient spécialisés dans un seul produit. Nous bénéficions ainsi d une présence locale et d une connaissance approfondie du milieu d exploitation. Approche interne Nous pilotons nous mêmes la plupart de nos programmes d exploration. Ce faisant, nous nous assurons d optimiser notre performance sur le plan de la sécurité, de l environnement, des relations communautaires et de la gouvernance d entreprise. De plus, nous pouvons nous concentrer seulement sur les cibles qui ont de l importance pour Rio Tinto. Forces concurrentielles Nous tirons parti de nos forces concurrentielles plutôt que d essayer de lutter sur tous les fronts. Ces forces sont les suivantes : Connaissance approfondie de la géologie, fruit de nombreuses années d expérience. Expertise mondiale en exploration dans le domaine du vrac, des métaux de base et des diamants. Utilisation de techniques de prospection géochimique et géophysique simples, éprouvées et économiques pour détecter des gisements de subsurface. Toutefois, nous collaborons volontiers avec des sociétés d exploration plus petites si de cette manière nous pouvons accéder à des occasions d affaires intéressantes, à un bail minier, au savoir local ou à des compétences qui nous manquent à l interne. À gauche L exploration minière englobe l identification, la priorisation et l analyse des cibles géologiques, géochimiques et géophysiques. Capacité à fonctionner avec efficacité dans des régions peu connues mais très prometteuses. Grâce à notre envergure et à notre vision à long terme, nous réussissons dans des milieux d une grande complexité culturelle et réglementaire où des petites entreprises peineraient. Solide réputation de l entreprise qui fait de nous le partenaire de choix des gouvernements hôtes et des communautés locales. Excellence reconnue dans la gestion de projet, les activités commerciales et l exploitation minière, qui nous a ouvert la porte des grands projets mondiaux. Forte tradition d innovation en technologies novatrices pour résoudre des problèmes d exploration particuliers.

6 04 Notre approche Rio Tinto explore des zones exploitées et inexploitées. L exploration de zones inexploitées L exploration de zones exploitées L exploration de zones inexploitées implique la découverte de gisements dans des régions inexplorées ou la diversification de notre portefeuille de produits. L exploration de zones exploitées vise à accroître ou à maintenir la valeur des sites existants. Elle tire parti de projets dans lesquels des investissements importants ont déjà été faits. Comparativement à l exploration de zones inexploitées, les coûts sont moindres et l accès est plus facile, car les zones visées nous sont habituellement bien connues. Ce type d exploration est dirigé entièrement par Rio Tinto. Si, d après certains critères, le gisement consiste bien en une «découverte», il est confié au groupe de produits compétent Aluminium, Cuivre, Diamants et minerais, Énergie ou Minerai de fer, qui procède à une évaluation détaillée et à des études de faisabilité avant de décider si le gisement sera exploité ou non. Nos bons coups en zones inexploitées comprennent la découverte des gisements de bauxite à Weipa, en Australie, et d uranium à Rössing, en Namibie, qui continuent de rapporter plus de 40 ans plus tard. Ci dessus Le développement d un projet, des premiers tests au démarrage, peut prendre de 10 à 20 ans. Comme les gisements de premier niveau sont fréquemment disposés en grappes, ce type d exploration est souvent le plus efficace pour créer de la valeur. L exploration et l évaluation subséquente des zones exploitées sont menées par l unité d affaires concernée, avec le soutien technique de Rio Tinto. Récemment, l exploration de zones exploitées a permis de découvrir des gisements de minerai de fer dans le Pilbara, en Australie Occidentale.

7 05 Les étapes de l exploration L évolution d un projet, des premiers tests au démarrage, peut s échelonner sur 10 à 20 ans. Elle comprend une série d étapes qui conduisent à l approbation de l investissement et à la mise en œuvre. L exploration peut être divisée en cinq étapes. Le nombre de cibles diminue à chaque étape. Choix de la région décider où explorer L équipe d évalue par ordinateur les données géologiques, géochimiques et géophysiques pour cibler les régions les plus susceptibles d abriter un gisement. Les problèmes se rapportant à la santé, à la sécurité, à l environnement et aux communautés, de même que les risques techniques ou politiques, sont déterminés à cette étape. L équipe se rend habituellement sur place pour visiter la région. Identification de la cible déterminer si un gisement existe Du travail de repérage et d arpentage est exécuté. L équipe cherche à déterminer si elle est en présence d une cible représentant le gisement minéral. Elle amorce des pourparlers avec les communautés pour obtenir un accès temporaire au site et évaluer les possibilités d approvisionnement local et d embauche de personnel. Investir dans l exploration Test de la cible évaluer la nature de la minéralisation L équipe procède à une première évaluation souterraine des zones les plus prometteuses. Elle commence à recueillir des données environnementales et sociales. Définition des ressources déterminer la taille, la teneur et la métallurgie du gisement Si les résultats initiaux sont favorables, le forage se poursuit pour estimer la portée de la minéralisation. L équipe collabore de plus en plus étroitement avec les intervenants locaux pour analyser les enjeux environnementaux et communautaires. Elle entreprend les études de référence nécessaires, si ce n est pas déjà fait. Évaluation des ressources é valuer le potentiel économique du gisement L équipe fait des évaluations détaillées pour décider si le potentiel économique du gisement justifie son développement. Le forage se poursuit, et des analyses métallurgiques, techniques et économiques sont réalisées. Au terme de cette étape, si le gisement a un potentiel important pour Rio Tinto, il est confié au groupe de produits concerné. À l échelle mondiale, les dépenses d exploration sont en phase avec le cycle des produits de base. Nous examinons chaque possibilité individuellement afin de déterminer le niveau d investissement adéquat. L investissement destiné à l exploration est fonction de la qualité de la cible, des risques qui s y rapportent et de son potentiel à long terme. La répartition des dépenses d exploration annuelles n est donc pas prédéterminée. Elle n est pas non plus nécessairement proportionnelle à la contribution d un produit à l ensemble des gains nets de Rio Tinto.

8 06 Notre engagement Rio Tinto fait partie intégrante de la stratégie de développement durable de Rio Tinto. La stratégie du Groupe étant d investir dans des mines et des installations de grande envergure et de longue durée, nos activités s exercent sur des horizons étendus. De la découverte à la fermeture, certains de nos projets durent plus de 40 ans. Il s agit d investissements en capital fixe majeurs et à long terme. Ces engagements à longue échéance nous permettent de planifier et de mettre en œuvre nos projets de telle sorte qu ils contribuent durablement au bien être des communautés, à la gérance environnementale et à la prospérité économique. L objectif fondamental du groupe découvrir des ressources de longue durée à faibles coûts sous tend tous les efforts de Rio Tinto dans le développement durable. Certaines découvertes entraînent la diversification de l économie d une région, le perfectionnement de la main d œuvre locale et l amélioration des infrastructures. Les pays et les régions que nous explorons ont des cultures, des peuples, des lois et des attentes uniques. Nos équipes sont souvent les premiers représentants du Groupe à entrer en contact avec des gens qui pourraient bien devenir nos voisins pendant quelques générations. Dans le respect de la diversité, nous tissons des liens d une manière à la fois directe et personnelle, adaptée aux particularités de chaque région, village, intervenant. Au sein de Rio Tinto, il y a de la place seulement pour les possibilités les plus susceptibles de créer de la valeur, les comportements les plus constructifs, collaboratifs et souples, et l engagement personnel dans le développement durable. S il est couronné de succès, le développement durable aide à obtenir non seulement un permis d exploitation, mais aussi une garantie de croissance. Au quotidien, le groupe contribue à la vie communautaire en embauchant des membres de la communauté et en améliorant les pratiques locales en santé et en sécurité. Nous encourageons activement l engagement communautaire en nous efforçant d établir dès que possible des rapports de confiance afin que le développement des ressources minières se traduise par des avantages mutuels. À droite Notre excellente réputation fait de nous le partenaire de choix des gouvernements hôtes et des communautés locales.

9 07

10 08

11 09 Nos réussites La norme dans l industrie minière veut qu environ 0,03 pour cent des cibles évaluées mènent à une découverte. Cela signifie que seulement une piste d exploration sur parvient à l étape de l évaluation détaillée. L équipe de Rio Tinto s efforce de dépasser cette moyenne. Pour ajouter de la valeur à un Groupe de la taille de Rio Tinto, nos équipes d exploration doivent régulièrement découvrir des gisements qui à eux seuls permettraient de bâtir une entreprise. Ces gisements de premier niveau contribuent massivement à la production mondiale d un produit de base en raison de leur ampleur et de leur composition. Nous visons à découvrir un tel gisement par année. Les gisements de deuxième niveau sont plus petits et de moindre qualité. Ils représentent 80 pour cent des gisements contribuant à 20 pour cent de la production mondiale. Le tableau ci après présente notre dossier d exploitation ainsi que les découvertes de premier et de deuxième niveau faites de 1990 à À gauche Rio Tinto possède une feuille de route enviable dans l exploration de zones exploitées et inexploitées, comme à Mutamba, au Mozambique (en haut), et dans le Pilbara, en Australie Occidentale (en bas). Découvertes de Rio Tinto de 1990 à 2009 Année Premier niveau Deuxième niveau Découverte Produit Century Zinc Diavik Diamants Potasio Rio Colorado Potasse Resolution Cuivre Simandou La Granja Caliwingina Minerai de fer Cuivre Minerai de fer Mutamba/Chilubane Jadar Titane Lithium borate Image du Mozambique : Photographie de Grant Lee Neuenber Découverte Produit Wafi Sepon Honeymoon Well Fortaleza Las Cruces Penasquito Murowa Kazan Or Or Nickel Nickel Cuivre Or Diamants Carbonate de sodium Sari Gunay Eagle Welthandalthaluna Volcano Texas East Rio Grande Chapudi Kintyre Bunder Or Nickel Minerai de fer Minerai de fer Minerai de fer Borates Charbon Uranium Diamants

12 Liste des fiches d information Profil de l entreprise Aluminium Cuivre Diamants Énergie Minéraux industriels Minerai de fer Technologie et innovation Rio Tinto plc 2 Eastbourne Terrace Londres W2 6LG Royaume Uni Rio Tinto Limited 120 Collins Street Melbourne, Victoria 3000 Australie T +44 (0) T +61 (0) V1 FRE 8 JAN2011 PARK2000

Rio Tinto en Amérique du Nord

Rio Tinto en Amérique du Nord Rio Tinto en Amérique du Nord Rio Tinto compte parmi les chefs de file mondiaux dans le secteur de la prospection, de l extraction et du traitement des ressources minérales de la Terre. L Amérique du Nord

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ]

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] [ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] SECTEUR MINIER DU CANADA L industrie minière du Canada emploie 418 000 travailleurs et injecte 52,6 milliards de dollars dans

Plus en détail

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT Au Sénégal, Cairn opère à travers Capricorn Senegal Limited qui est une filiale

Plus en détail

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Point de Contact National Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Répartition du sujet selon les thématiques 1 Calls Waste Water Inno. Low carbon, ressource

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table cgi.com 2 Grâce à notre modèle Mondial de presentation des services, nos clients bénéficient d un accès immédiat aux ressources

Plus en détail

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement.

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Avant même leur rapprochement, XL et Catlin étaient deux sociétés solides, très innovantes. Ensemble, nous sommes

Plus en détail

www.limperiale.ca/etudiants

www.limperiale.ca/etudiants imaginez croissance débouchés carrière apprentissage L Impériale est l une des plus grandes entreprises du Canada et un chef de file de l industrie pétrolière canadienne depuis plus d un siècle. Nous sommes

Plus en détail

NOS PRINCIPES DIRECTEURS

NOS PRINCIPES DIRECTEURS NOS PRINCIPES DIRECTEURS Depuis 50 ans, les bulletins verts décrivent la manière dont John Deere conduit ses affaires et met ses valeurs en pratique. Ces bulletins sont des guides utiles au moment d émettre

Plus en détail

L approche PTS Consulting

L approche PTS Consulting L approche PTS Consulting A propos... PTS Consulting Group propose une offre de consultance et de gestion de projets de classe mondiale aux plus grandes entreprises internationales. Fondée au Royaume-Uni

Plus en détail

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION FICHES DE PARCOURS DE FORMATION Ce document comprend : 3 fiches générales L industrie de la métallurgie Parcours de formation Conditions d admissibilité générales Fiches de métiers, dont : Électricien

Plus en détail

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Objectif 1 L objectif de la présente norme est de préciser l information financière relative à la prospection

Plus en détail

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965)

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) Objectif du fonds Réalisation de l objectif Continuité de l exploitation Rôles et responsabilités L objectif

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

LES INDUSTRIES EXTRACTIVES

LES INDUSTRIES EXTRACTIVES LES INDUSTRIES EXTRACTIVES 1. Les mesures pratiques qui ont été prises et les progrès réalisés dans leur mise en œuvre Depuis son accession à l indépendance, le Mali, à travers ses différents plans de

Plus en détail

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL

GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL GESTION DES PROGRAMMES D INVESTISSEMENT EN CAPITAL BPR-Bechtel dispense les meilleurs services d ingénierie d usine auprès des industries lourdes et favorise une relation à long terme basée sur la confiance,

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire Des solutions adaptées à vos besoins l agroalimentaire Accroître ses chances de succès à l international Les acteurs majeurs de l agroalimentaire sont soumis aux mêmes contraintes : rentabilité, fiabilité

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

ENTREPRISE RESPONSABLE : PRINCIPES RELATIFS À LA CONDUITE DES AFFAIRES

ENTREPRISE RESPONSABLE : PRINCIPES RELATIFS À LA CONDUITE DES AFFAIRES POLITIQUES DU GROUPE Cette déclaration est à lire conjointement avec les politiques et les cadres plus détaillés éventuellement adoptés par le Groupe, y compris ceux couvrant : La sécurité selon Anglo

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Matières Premières et Entreprises

Matières Premières et Entreprises Matières Premières et Entreprises 30 novembre 2011 Raf Custers GRESEA Groupe de Recherche pour une Stratégie Economique Alternative Le sujet Matières premières Du jardin à la cuisine : omniprésentes Utilisation

Plus en détail

MÉMOIRE. Préparé par PORLIER EXPRESS INC.

MÉMOIRE. Préparé par PORLIER EXPRESS INC. PORLIER EXPRESS INC. 315, avenue Otis Sept-Îles, QC G4R 1K9 Téléphone : 418.962.3073 Télécopieur : 418.962.3067 www.porlier.com MÉMOIRE Préparé par PORLIER EXPRESS INC. Portant sur le PROJET D'OUVERTURE

Plus en détail

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de gaz naturel: aujourd hui et demain 1. Généralités 2. Les principales composantes d un stockage

Plus en détail

Programme de partenariat Uniserv

Programme de partenariat Uniserv Programme de partenariat Uniserv La qualité des données par le leader du marché européen. Uniserv est le plus grand fournisseur européen de solutions de qualité des données. Le Data Management combinaison

Plus en détail

La politique environnementale de Computershare

La politique environnementale de Computershare La politique environnementale de Computershare Computershare est un chef de file mondial en matière de transfert de titres, de régimes d employés à base d actions, de sollicitation de procurations et d

Plus en détail

LA BANQUE ROYALE DU CANADA DEVIENDRA L'UNIQUE PROPRIÉTAIRE DE RBC DEXIA INVESTOR SERVICES

LA BANQUE ROYALE DU CANADA DEVIENDRA L'UNIQUE PROPRIÉTAIRE DE RBC DEXIA INVESTOR SERVICES EN LA BANQUE ROYALE DU CANADA DEVIENDRA L'UNIQUE PROPRIÉTAIRE DE RBC DEXIA INVESTOR SERVICES RBC pourra mieux tirer parti des activités d'une entreprise solide et stable avec une clientèle institutionnelle

Plus en détail

PRINCIPES APPLICABLES À DES ORGANES COMMUNS AGISSANT EFFICACEMENT POUR LA COOPÉRATION RELATIVE AUX EAUX TRANSFRONTIÈRES

PRINCIPES APPLICABLES À DES ORGANES COMMUNS AGISSANT EFFICACEMENT POUR LA COOPÉRATION RELATIVE AUX EAUX TRANSFRONTIÈRES Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux WG.1/2015/INF.2 Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève,

Plus en détail

Guide sur l exploration et l exploitation minières pour les communautés autochtones

Guide sur l exploration et l exploitation minières pour les communautés autochtones E X P L O R A T I O N A M É N A G E M E N T E X P L O I T A T I O N F E R M E T U R E Guide sur l exploration et l exploitation minières pour les communautés autochtones Le contenu de cette publication

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

RESSOURCES SIRIOS INC. RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2012

RESSOURCES SIRIOS INC. RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2012 RESSOURCES SIRIOS INC. RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2012 Table des matières MISSION ET PROFIL DE LA SOCIÉTÉ... 3 SOMMAIRE DES ACTIVITÉS DU TRIMESTRE... 3 RÉSULTAT

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

Service actions et options

Service actions et options Rob Wilson/schutterstock.com Service actions et options Réussir ses investissements en actions exige du temps, des recherches et de la discipline. Le service actions et options de KBC Private Banking vous

Plus en détail

Uranium 2011 : Ressources, production et demande. Synthèse

Uranium 2011 : Ressources, production et demande. Synthèse Rapport établi conjointement par l'agence de l'ocde pour l'énergie nucléaire et l'agence internationale de l'énergie atomique 2012 Uranium 2011 : Ressources, production et demande Synthèse A G E N C E

Plus en détail

République de Guinée. Ministère de l Economie et des Finances. Unité de Coordination et d Exécution des Projets

République de Guinée. Ministère de l Economie et des Finances. Unité de Coordination et d Exécution des Projets République de Guinée Ministère de l Economie et des Finances Unité de Coordination et d Exécution des Projets PROJET D APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES DE GESTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE (PARCGEF)

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Principaux défis et facteurs de réussite Dans le cadre de leurs plans stratégiques à long terme, les banques cherchent à tirer profit

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

PLANIFIEZ VOTRE BONHEUR FINANCIER

PLANIFIEZ VOTRE BONHEUR FINANCIER PLANIFIEZ VOTRE BONHEUR FINANCIER "Nous pensons à votre planning patrimonial pour parer à l impensable." Planifiez votre bonheur financier 1 2 Planifiez votre bonheur financier Editeur responsable : Jan

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2012-2013

(en millions d euros) 2013-2014 2012-2013 supplémentaires.. POLITIQUE D INVESTISSEMENTS (en millions d euros) 01-01 01-01 Investissements corporels et incorporels et investissements chez les clients 9 1 Acquisitions de titres de participations

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement 1 Recherche pour le marché? Absolument! Nos travaux de recherche sont

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

LAMÊLÉE MINERAIS DE FER LTÉE. *

LAMÊLÉE MINERAIS DE FER LTÉE. * LAMÊLÉE MINERAIS DE FER LTÉE. * BÂTIR LA PROCHAINE MINE DE FER AU QUÉBEC * TSX-C (symbole LIR.V) www.lameleeiron.com Septembre 2014 Avertissement Certains renseignements concernant Lamêlée Minerais de

Plus en détail

Services professionnels et services gérés

Services professionnels et services gérés SERVICES DE SUPPORT Services professionnels et services gérés xclusive Networks propose toute une gamme de services professionnels et de services gérés qui E permettent à nos partenaires commerciaux de

Plus en détail

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par Séverin EMANE MBA Directeur Général des Mines et de la Géologie Ministère

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Élection fédérale de 2015 Priorités pour les Premières Nations et le Canada. Élimine l écart

Élection fédérale de 2015 Priorités pour les Premières Nations et le Canada. Élimine l écart Élection fédérale de 2015 Priorités pour les Premières Nations et le Canada Élimine l écart L élection fédérale est l occasion de concrétiser les espoirs et les rêves d une vie meilleure. Pour ceux qui

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1 Nations Unies Conseil économique et social ECE/ENERGY/GE.3/2015/1 Distr. générale 3 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples

La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : quatre moyens d accroître le retour sur investissement dans les industries gérant de multiples actifs Livre Blanc Oracle Octobre 2009 Livre Blanc Oracle

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Optimisation de la valeur de vos solutions Oracle

Optimisation de la valeur de vos solutions Oracle Optimisation de la valeur de vos solutions Oracle Ayez des attentes plus élevées ANCE RELATIONS PROFON SOUPLESSE TRANSFORMATI ENDEMENT INFLUENCE PER INSPIRATION CROISSANCE Deloitte et Oracle Aujourd hui,

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014

RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014 RÉSULTATS 2013 RÉUNION SFAF PARIS, LE 21 FÉVRIER 2014 DES ALLIAGES, DES MINERAIS ET DES HOMMES. DES ALLIAGES, DES MINERAIS ET DES HOMMES. SOMMAIRE RÉSULTATS 2013 3 ACTIVITÉ DES BRANCHES 15 PERSPECTIVES

Plus en détail

Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines

Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines Actualité juridique Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines Juin 2013 Mines et ressources naturelles Le 29 mai dernier, madame Martine Ouellet, ministre québécoise des Ressources

Plus en détail

Flex Multipath Routing

Flex Multipath Routing Flex Multipath Routing Regroupement des liens privés et publics pour les réseaux étendus (WAN) d entreprise Flex Multipath Routing (FMR) Regroupement des liens privés et publics pour les réseaux étendus

Plus en détail

Pourquoi les relations de genre importent elles? Guide pratique pour l intégration des considérations liées à l égalité entre les hommes et les

Pourquoi les relations de genre importent elles? Guide pratique pour l intégration des considérations liées à l égalité entre les hommes et les Pourquoi les relations de genre importent elles? Guide pratique pour l intégration des considérations liées à l égalité entre les hommes et les femmes dans le travail des relations communautaires chez

Plus en détail

Travail- Justice- Solidarité. Ministère des Mines et de la Géologie. Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT

Travail- Justice- Solidarité. Ministère des Mines et de la Géologie. Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT REPUBLIQUE DE GUINEE Travail- Justice- Solidarité Ministère des Mines et de la Géologie Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT CHARGÉ DE FOURNIR LE LOGICIEL DE GESTION

Plus en détail

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Pour le recrutement d un Consultant International

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

La tendance au regroupement : comment réussir à naviguer dans un tel contexte

La tendance au regroupement : comment réussir à naviguer dans un tel contexte Étude technique La tendance au regroupement : comment réussir à naviguer dans un tel contexte Les technologies de l'information appliquées aux solutions d'affaires MC Totalité du contenu 2006 par le Groupe

Plus en détail

La consolidation des centres informatiques permet de restructurer vos coûts informatiques en vue d une productivité soutenue.

La consolidation des centres informatiques permet de restructurer vos coûts informatiques en vue d une productivité soutenue. IBM Global Technology Services La consolidation des centres informatiques permet de restructurer vos coûts informatiques en vue d une La parfaite maîtrise des détails de la migration vous aide à franchir

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines La législation minière actuellement en vigueur au Maroc est consacrée par le dahir du 9 rejeb 1370 (16 avril 1951) portant règlement minier.

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE : PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique établie dans le but de subventionner un vaste éventail d activités

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PLAN N DE LA PRESENTATION N I. APERCU SUR LE SECTEUR MINIER MALIEN II. III. IV. SITUATION DE LA RECHERCHE ET DE L EXPLOITATION MINIERE PERSPECTIVES

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

Ce chapitre offre un aperçu du processus de

Ce chapitre offre un aperçu du processus de Identification des be Introduction Ce chapitre offre un aperçu du processus de planification qui sert à déterminer les besoins des réfugiés, des apatrides et des autres personnes relevant de la compétence

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES SOCIALES

RAPPORT D ACTIVITES SOCIALES 1 RAPPORT D ACTIVITES SOCIALES 1998-2012 2 SOMMAIRE MOT DU DG... P.04 I- HISTORIQUE...P.05 II- ORGANIGRAMME...P.06 III- ACTIONS SOCIALES...P.07 1- Objectifs...P.07 1-1 Réalisations en faveur des régions...

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Règlement relatif à la prospection et à l exploration des nodules polymétalliques dans la Zone

Règlement relatif à la prospection et à l exploration des nodules polymétalliques dans la Zone Règlement relatif à la prospection et à l exploration des nodules polymétalliques dans la Zone Préambule Aux termes de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer («la Convention»), la zone

Plus en détail

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Bureau du surintendant des institutions financières Novembre 2012 Table des matières 1.

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 IV Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

Notre approche de l entreprise

Notre approche de l entreprise Décembre 2009 www.riotinto.com Notre approche de l entreprise Notre code de conduite mondial 01_02 Rio Tinto Rio Tinto est un leader mondial dans le domaine de l exploration, de l exploitation et de la

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Pourquoi le patrimoine culturel importe-t-il?

Pourquoi le patrimoine culturel importe-t-il? Pourquoi le patrimoine culturel importe-t-il? Guide pratique pour intégrer la gestion du patrimoine culturel dans le travail auprès des communautés chez Rio Tinto À propos de Rio Tinto Rio Tinto est une

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING 92 6 PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LA SOCIETE MINIERE DE BAKWANGA «MIBA» ET INDO AFRIQUE MINING 93 1. Historique En date

Plus en détail

CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE

CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE L Excellence en Stockage Souterrain CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE La maîtrise du stockage souterrain Un acteur majeur Geostock est une société internationale,

Plus en détail

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Klako Group Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Beijing Hong Kong Shanghai Shenzhen Visitez notre site web à http://www.klakogroup.com Notre société

Plus en détail

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE En tant que gestionnaires d une importante partie de l actif de retraite au Canada, et avec plus de 400 milliards

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

Canon Business Services 2013

Canon Business Services 2013 Canon Business Services 2013 Powering Business Transformation* * Au cœur de vos transformations Notre métier? Assurer le succès de votre entreprise. Canon Business Services redéfinit l externalisation

Plus en détail