ANNEXE XI. Immunosuppression. Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE XI. Immunosuppression. Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire"

Transcription

1 ANNEXE XI Immunosuppression Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire

2

3 Immunosuppresion 1 Définition «L immunosuppression est la réduction ou l abolition des réactions immunologiques d un organisme contre un antigène. Les termes immunosuppression et immunodépression sont souvent employés indistinctement. L immunosuppression peut être causée par une immunodéficience congénitale ou acquise, une leucémie, un lymphome, une néoplasie généralisée ou bien par traitement avec des agents antinéoplasiques, de la radiothérapie ou certaines thérapies aux corticostéroïdes.» Ainsi on considère comme immunosupprimée une personne qui présente les caractéristiques suivantes : être atteinte d une maladie énumérée : - immunodéficience acquise ou congénitale (dont le SIDA), - leucémie, - lymphome, - néoplasie généralisée; suivre l un ou l autre traitement suivant : - chimiothérapie, - traitement immunosuppresseur avec des agents antinéoplasiques (voir «thérapies immunosuppressives» plus bas), - traitement de radiothérapie, - certains traitements aux corticostéroïdes (voir «thérapies aux corticostéroïdes» plus bas). 1 Protocole d immunisation du Québec, MSSS. Avril p , tiré du Guide de prévention et contrôle des infections dans les milieux scolaires, Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, mai Page XI-1

4 Thérapies immunosuppressives On considère que l immunité est rétablie 3 mois (jusqu à un an selon certains auteurs) après la cessation d une thérapie immunosuppressive et que la maladie sous-jacente est en rémission ou contrôlée. Cependant, cet intervalle peut varier selon le type, l intensité et la durée de la thérapie, ainsi que selon les maladies sous-jacentes. Le médecin traitant devrait être consulté afin de déterminer l intervalle applicable. Thérapies aux corticostéroïdes Une personne peut être immunosupprimée à cause d un traitement avec des stéroïdes. De façon générale, les corticothérapies suivantes n entraînent pas une immunosuppression importante et les personnes recevant ces types de thérapies ne sont pas considérées immunosupprimées : corticothérapie systémique à court terme (< 2 semaines); corticothérapie prescrite en dose faible à modérée quotidiennement ou aux 2 jours, en dose faible ou modérée (< 2 mg/kg/jour de prednisone ou un maximum de 20 mg/jour). Au besoin, se référer au tableau d équivalence plus bas; corticothérapie à dose physiologique dans un but de remplacement et de maintien chez une personne qui n a pas d immunodéficience sous-jacente; corticothérapie topique (nasale, bronchique, oculaire ou cutanée) ou injections intraarticulaires ou tendineuses. Médicament TABLEAU D ÉQUIVALENCE DES DIFFÉRENTS GLUCOCORTICOÏDES Dose anti-inflammatoire équivalente (mg) Prednisone 20 Cortisone 100 Hydrocortisone 80 Méthylprednisolone 16 Prednisolone 20 Triamcinolone 16 Bêtaméthasone 2,4 Dexaméthasone 3 Fludrocortisone 40 Adapté d ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA, Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques, 12 e édition, Toronto, 2008, p Page XI-2

5 Liste des enfants immunosupprimés du milieu scolaire NOM, PRÉNOM MALADIES/ MÉDICAMENTS DOSE DATE DÉBUT DATE EST IMMUNO. FIN OUI NON DATE (1) NON-IMMUNO. (1) Date à laquelle l enfant ne sera plus considéré immunosupprimé après l arrêt de la médication. Page XI-3

6

7 ANNEXE XII Grossesse et travail auprès des enfants

8

9 Grossesse et travail auprès des enfants Pour une maternité sans danger Le programme s'adresse à toutes les travailleuses dont les conditions de travail présentent des dangers pour elles ou pour l'enfant qu'elles portent ou qu'elles allaitent (notez que seuls les risques chimiques sont considérés pour l'allaitement). Le programme vise le maintien en emploi sans dangers pour la travailleuse enceinte ou qui allaite. Cela peut demander de modifier des tâches ou le poste ou d'affecter la travailleuse à d'autres tâches. Si c'est impossible, la travailleuse a droit de recevoir des indemnités de la CSST, c'est le retrait préventif. Principales étapes : 1. La travailleuse doit consulter son médecin traitant; si celui-ci juge que les conditions de travail présentent un danger, il fera une demande de consultation auprès du médecin désigné par les autorités de santé publique (équipe de santé au travail du CSSS du Haut-Saint- François); la demande est traitée immédiatement ou sur une période maximale de 36 heures. 2. Le médecin désigné émet des recommandations qui permettront au médecin traitant de compléter le «Certificat visant le retrait préventif de la travailleuse enceinte ou qui allaite». 3. Une copie des recommandations et du certificat devront être remises à l'employeur par la travailleuse afin que celui-ci puisse voir à l'affectation possible de la travailleuse; ces copies sont également acheminées à la CSST. Toute demande d'information supplémentaire doit être adressée à l'équipe de santé au travail du CSSS du Haut-Saint-François au Page XII-1

10

11 ANNEXE XIII Onglet «Pédiculose» Tiré du «Guide de prévention et contrôle des infections dans les milieux scolaires», Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, mai 2008 Références : 1. Protocole d intervention : une nouvelle approche en santé publique pour le contrôle de la pédiculose de tête dans les écoles et les services de garde à l enfance. Sous la direction de Julio Soto. TCNMI. Juillet Pédiculose : outils d intervention. Recueil d outils pour le suivi de la pédiculose de tête dans les écoles. Groupe de travail ad hoc de la TCNMI. Juillet Guide d intervention sur les maladies infectieuses en milieu scolaire. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, Direction de santé publique, mai Prévention et contrôle des infections dans les centres de la petite enfance : Guide d intervention. Comité de prévention des infections dans les centres de la petite enfance du Québec. MSSS

12

13 Table des matières Rôles et responsabilités des différentes personnes concernées par la prévention de la pédiculose dans les milieux scolaires...3 Interventions suggérées à mettre en place à la rentrée...7 Rencontre des parents...8 Info-pédiculose (recto) + Auto-test Mythes ou réalités? (verso)...9 Arbre d aide à la décision Déclaration d un cas Éclosion persistante Cas particulier Éclosion persistante Mesures d intervention tertiaires Cas persitant après 2 e avis. 14 Intervalles minimaux et maximaux suggérées pour l envoi des lettres...15 Grille de surveillance Aperçu de la situation par groupe...16 Liste des interventions faites pour le groupe...17 Grille d évaluation du traitement à l intention de l infirmière...18 Traitement / Outils pour l infirmière Traitement avec Kwellada-P MC 1 % ou Nix R 1 % Traitement avec Pronto MD ou R&C MC Traitement avec Resultz MC er Avis Consignes Lettre aux parents (recto) Informations (verso) Eclosion de pédiculose / Note à l enseignant(e) e Avis Consignes Lettre aux parents (recto) Questionnaire d évaluation de la pédiculose (verso) Page XIII-1

14 3 e Avis Consignes Lettre aux parents Vérification de la tête des enfants Persistance de pédiculose chez un enfant Consignes Lettre aux parents Échec au traitement Consignes Lettre aux parents Section «Pediculosis» - Lettre aux parents Info pediculosis (recto) + Self-test Myth or reality? (verso) st Notice (recto) + Information (verso) nd Notice (recto) + Evaluation questionnaire (verso) rd Notice...51 Persistance of pediculosis (lice or nits) in your child...53 Failure of treatment of pediculosis...55 Page XIII-2

15 1. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DIFFÉRENTES PERSONNES CONCERNÉES PAR LA PRÉVENTION DE LA PÉDICULOSE DANS LES MILIEUX SCOLAIRES 1.1 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES PARENTS Prévention Prend connaissance des documents distribués par l école. Examine la tête de son enfant toutes les semaines lors d une année scolaire et tous les jours lors d éclosion. Signalement des infections Avise tous les milieux fréquentés (école, milieu de garde, amis ) lorsque son enfant a des poux ou des lentes. Collabore avec la direction d école à l application du protocole d intervention et remplit les formulaires demandés lorsque nécessaire. Intervention Garde son enfant atteint de poux à la maison jusqu après la première application du traitement afin de réduire la contagiosité. Suit les recommandations de l infirmière du CSSS lors d infestation active ou lors d éclosion persistante. Est responsable du traitement de son enfant. 1.2 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DE LA DIRECTION D ÉCOLE Prévention Fait connaître le protocole d intervention à tout le personnel de l établissement. Rend disponible le matériel nécessaire pour l application du protocole d intervention. Voit à la distribution aux parents et à tout le personnel de l établissement d un document d information sur la pédiculose au moment de la rentrée. Signalement des infections Informe les parents, remet la documentation nécessaire si elle soupçonne qu un enfant est atteint de poux ou de lentes et recommande de consulter un professionnel de la santé au besoin. Avise l infirmière responsable du milieu. S assure que le personnel procède selon le protocole d intervention. Identifie dans le milieu une personne responsable de la notification des cas de pédiculose sur la grille de surveillance. Page XIII-3

16 Collabore avec les CSSS et la DSP dans l application du protocole d intervention lors des interventions de dépistage, d information et de contrôle. Intervention Informe dès que possible les parents, les élèves et le personnel des mesures de contrôle. S assure de la distribution aux parents des enfants de la lettre recommandée selon les étapes du protocole. Est responsable de l exclusion des enfants atteints de pédiculose. Collabore avec l infirmière du CSSS lors de l éclosion. Avise les parents des enfants de moins de 14 ans avant de procéder à l examen des têtes. 1.3 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU PERSONNEL EN MILIEU SCOLAIRE Prévention Sensibilise les enfants au mode de transmission des poux, aux symptômes qu ils provoquent ainsi qu aux mesures générales de contrôle à l aide des outils disponibles. Demeure vigilant à la possibilité d une éclosion de pédiculose. Signalement des infections Informe la direction d école s il soupçonne qu un enfant est atteint de poux ou de lentes ou lorsqu un parent l avise que son enfant est porteur. Avise la direction d école lorsqu il a lui-même des poux ou des lentes. Intervention Reste à la maison jusqu à la première application lorsqu il a lui-même des poux afin de réduire la contagiosité. Suit les recommandations de l infirmière du CSSS lors d infestation active ou lors d éclosion persistante. 1.4 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DU CSSS Prévention Fait la promotion du protocole d intervention auprès de la direction d école. Collabore avec la direction d école afin d informer et de sensibiliser les parents, les enfants et le personnel à la problématique de la pédiculose particulièrement au moment de la rentrée. Agit comme personne-ressource en matière de prévention des maladies infectieuses telle que la pédiculose. Page XIII-4

17 Signalement des infections Apporte son soutien à la direction d école dans l application des recommandations contenues dans le protocole d intervention. Prend connaissance d un signalement de pédiculose et s assure de la mise en application du processus de contrôle lors d éclosion ou d infestation active. Intervention Suit les recommandations contenues dans le protocole d intervention. Collabore avec la direction d école lors d éclosion ou d infestation active de pédiculose pour : Rencontrer les parents, les enfants et le personnel; Former le personnel requis à l examen des têtes au besoin. - Superviser l examen des têtes dans l école. - Recommander à la direction d école l exclusion des enfants atteints de pédiculose. Contacte le pharmacien ou le médecin lorsqu il y a litige entre les recommandations de celui-ci et celles contenues dans le protocole d intervention. 1.5 RÔLES ET RESPONSABILITÉS DE LA DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE Prévention Collabore lors de campagnes médiatiques annuelles qui pourraient être organisées avec la Direction de la protection de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, l Institut national de santé publique et d autres organisations ou associations publiques ou privées. Collabore au besoin à la promotion du protocole d intervention auprès des commissions scolaires, des CSSS, des médecins et des pharmaciens de son territoire. Fait le lien avec les services Info-Santé en regard de l information à la population. Fait le lien avec les médias lorsque nécessaire afin de sensibiliser et d informer la population à la problématique. Signalement des infections Est disponible aux professionnels de la santé pour soutien et conseil. Intervention Collabore avec le CSSS à l évaluation et au choix de surveillance et de contrôle lors de situations particulières. Assure un soutien aux CSSS au besoin pour l application de ces mesures. Page XIII-5

18 1.6 CONFIDENTIALITÉ Toute information concernant l état de santé d un enfant ou d un membre du personnel doit être traitée d une façon respectueuse et confidentielle. Il est nécessaire d informer la direction d école de la présence d un cas de pédiculose afin de mettre en place des mesures de contrôle. L information permettant d identifier un enfant ou un membre du personnel infesté doit être limitée aux personnes impliquées dans le contrôle de la pédiculose dans l école. Les renseignements contenus dans le dossier de santé scolaire ne sont pas accessibles au personnel de l école, sauf si les parents l autorisent par écrit. Page XIII-6

19 INTERVENTIONS SUGGÉRÉES À METTRE EN PLACE À LA RENTRÉE 1. Présentation de l onglet «Pédiculose» aux directions d écoles. 2. Envoi d un document d information sur la pédiculose aux parents. 3. Rencontre de sensibilisation à la problématique de la pédiculose lors de l assemblée générale des parents ou des rencontres de parents pour d autres occasions (voir le contenu de rencontre proposé : «pédiculose/rencontre de parents»). Page XIII-7

20 PÉDICULOSE RENCONTRE DES PARENTS Expliquer la façon de procéder (1 er avis, 2 e avis et 3 e avis) Conservation des lettres et dépliant Nécessité d en prendre connaissance (nouveau contenu) Communication téléphonique de l infirmière si l enfant est porteur de poux ou de lentes Faire une démonstration de la technique d examen pour dépister les lentes et les poux Feuille blanche Peigne fin (peigne spécial pour les poux) - Coût, lieux d achat - Mode d utilisation - Nécessité de l examen périodique Importance de la 2 e application 7 jours après la 1 re Contradiction avec dépliant pharmaceutique ou autres médias Consensus provincial en maladies infectieuses Importance d enlever les lentes Pas de produit de prévention, de recette maison ni de vinaigre; c est-à-dire pas d autres produits que ceux recommandés par l infirmière Remettre la feuille ou le dépliant «Info-pédiculose» Page XIII-8

21 I N F O - P É D I C U L O S E Madame, Monsieur, La PÉDICULOSE (poux de tête) est un phénomène que l on retrouve surtout à certaines périodes de l année : rentrée scolaire, retour des Fêtes, classes neige, classes vertes, camps de vacances. Nous avons pensé VOUS SENSIBILISER À CE FAIT AVANT QU IL NE SE PRODUISE et nous vous rappelons qu il est prudent de vérifier régulièrement la tête de votre (vos) enfant(s) afin d éviter la propagation. SI VOUS DÉCOUVREZ DES POUX OU DES LENTES DANS LES CHEVEUX DE VOTRE ENFANT, SVP AVISEZ LES MILIEUX FRÉQUENTÉS PAR VOTRE ENFANT LE PLUS TÔT POSSIBLE. Le pou, puisqu il faut l appeler par son nom, peut se transmettre d une tête à l autre par contact, mais aussi par le biais des peignes, brosses, lingerie, rubans, chapeaux et casquettes. Il ne choisit pas et s accroche à n importe quelle tête propre ou négligée, cheveux courts ou longs. Tout ce qu il veut, c est y élire domicile. À QUOI RESSEMBLE CETTE PETITE BESTIOLE? Le pou est un insecte qui mesure environ de 2 à 4 mm, de couleur gris noir, à ne pas confondre avec un grain de sable qui est plus petit et immobile, il se tient surtout sur le cuir chevelu, il ne peut ni sauter ni voler, il ne peut que courir. LA LENTE La lente est un œuf pondu par le pou, de forme allongée, blanc jaune, un peu translucide lorsque vivante. Contrairement aux pellicules, elle adhère au cheveu, à moins de 6 mm (¼ po) du cuir chevelu, surtout derrière les oreilles et près de la nuque. ALORS COMMENT PEUT-ON LES DÉCELER? En vérifiant la tête des membres de la famille. Pour ce faire, il faut écarter les cheveux mèche par mèche en apportant une attention particulière derrière les oreilles et près de la nuque. La démangeaison et le grattage du cuir chevelu ne sont pas toujours présents. Soyez aux aguets. Il est aussi recommandé d utiliser un peigne fin spécial pour les poux dans les cheveux de votre enfant. Si l examen des cheveux révélait la présence de ce petit indésirable, avisez les milieux fréquentés (école, milieu de garde, amis, etc.) par votre enfant. Il n existe pas de shampoing qui protège contre les poux. Infirmière du CSSS Date (verso) Page XIII-9

22 AUTO-TEST MYTHES OU RÉALITÉS? Le meilleur moyen de se débarrasser des poux est de connaître la vérité sur eux, comment ils vivent et comment les traiter. Certaines personnes croient qu elles connaissent les poux, mais leur conception peut être vraiment fausse. Vérifiez vos connaissances en écrivant VRAI ou FAUX dans la colonne en regard de chaque énoncé. 1. Les poux ne vivent que sur la tête des gens malpropres. 2. Les poux ne peuvent pas sauter de la tête d une personne qui est assise près de vous sur votre tête. En réalité, ils ne peuvent pas sauter du tout. 3. Tout shampoing peut tuer les poux si vous l utilisez souvent. 4. Une personne qui a des poux peut acheter un traitement médicamenteux spécial sans demander une ordonnance à un médecin. 5. On retrouve bien plus souvent des poux sur la tête des gens pauvres que sur la tête des gens riches. 6. Les poux préfèrent les cheveux longs aux cheveux très courts. 7. Les poux de tête rendent les gens malades. 8. Les poux ne peuvent pas voler; ils ne peuvent que courir. 9. Des produits de prévention, des traitements maison contre les poux, comme se verser du vinaigre sur la tête, ne sont pas efficaces. 10. Vous pouvez maîtriser une infestation par les poux si vous connaissez la vérité sur les poux, comment ils vivent et comment les traiter. Page XIII-10

23 ARBRE DÉCISIONNEL PÉDICULOSE DÉCLARATION D UN CAS o Remettre la lettre du 1 er avis à tous les enfants du groupe concerné ou plus selon le milieu. o Afficher une copie du 1 er avis au babillard «Maladies infectieuses» du service de garde pendant trois semaines. o Remettre à l enseignant(e) la lettre «Éclosion de pédiculose/note à l enseignant(e)» avec un exemplaire du dépliant «Poux poux poux». Exclure l enfant jusqu'à la 1 re application du traitement recommandé. Contacter le parent et compléter la «Grille d évaluation de la pédiculose». Rechercher d autres cas. Dans le milieu : Par l infirmière Dans la famille : Par le parent Si d autres cas : Pour chaque cas, même intervention que pour le 1 er cas. Vérification des têtes de tous les membres de la famille entre 24 et 48 heures après la 1 re application du traitement. Si présence de poux. Même si absence de poux, Vérifier les causes de l échec au traitement avec le parent. Faire une 2 e application du traitement FIN Mauvaise application du traitement. Application adéquate du traitement. Reprise du traitement avec le même produit. Reprise du traitement avec un produit de composition différente à base de pyréthrine et butoxyde de piperonyle : Pronto ou R&C. Répéter l application avec le même produit 7 jours plus tard. Remettre au parent concerné la lettre «Échec au traitement contre la pédiculose». FIN D ÉPISODE Répéter l application avec ce nouveau produit 7 jours plus tard. Page XIII-11

24 ÉCLOSION PERSISTANTE CAS o Remettre la lettre 2 e avis et le dépliant «Poux poux poux» à tous les enfants du groupe concerné. o Afficher une copie du 2 e avis au babillard «Maladies infectieuses» au service de garde pour 3 semaines. Exclure les enfants atteints jusqu'à l application du traitement recommandé. Contacter les parents : o Qui ont omis de retourner le questionnaire o Qui ont trouvé des lentes ou des poux o Qui ont fourni des réponses inadéquates Parent refuse. Parent accepte. Informer la direction de l établissement de la situation. Informer la direction de l établissement de la situation. Le parent refuse de transmettre l information ou de répondre au questionnaire. Traitement. Cas particulier. Fin de l épisode. (Si aucun nouveau cas déclaré depuis l envoi du 2 e avis) (1) Infestation active (poux ou lentes viables) chez plusieurs personnes (2 ou plus) du même groupe, mais provenant de familles différentes, 10 jours, mais moins de 3 semaines après la date de la 2 e application d un pédiculicide du premier cas déclaré dans ce groupe. Page XIII-12

25 CAS PARTICULIER (1) Les parents sont incapables d appliquer les recommandations. Offre de service de CSSS Référence pour évaluation psycho-sociale. Visite à domicile de l infirmière du CSSS. Refuse l offre de service du CSSS. Recommandations écrites et verbales. Référer la situation problématique au directeur de l établissement. Vérification des têtes de toutes les personnes de la famille. Traitement sous observation directe (TOD). Démonstration pour enlever les lentes et nettoyer les objets personnels. Vérification des têtes de toutes les personnes atteintes dans la famille entre 24 et 48 heures après la 1 re application. Si persistance de poux ou de lentes. Procéder à un 2 e traitement sous observation directe (TOD). Évaluation par l infirmière du CSSS. (Le parent doit avoir enlevé toutes les lentes restantes). Retour dans le milieu. (1) Refus du parent de collaborer malgré l intervention du directeur de l établissement. Refus du parent de collaborer à l évaluation de l infirmière. Refus d appliquer le traitement. Échec à 2 pédiculicides. Facteurs sociaux (barrière linguistique, analphabétisme, etc.). Notes a. Si l enfant présente un grand nombre de lentes, la procédure pour enlever les lentes peut s étendre sur plusieurs jours. b. Si, 3 semaines après la fin du traitement du dernier cas, on n observe plus d infestation active dans les groupes en cause, il est probable que l éclosion soit sous contrôle. Dans le cas contraire, il faut vérifier si les mesures recommandées ont été suivies par toutes les personnes visées et corriger les faiblesses notées s il y a lieu. c. Les enfants devraient tous être examinés la même journée afin de traiter simultanément les personnes infestées et de contrôler rapidement l éclosion. Il est recommandé d effectuer l examen des têtes à mains nues. Si des gants sont utilisés, ils devront être changés après chaque examen. Le lavage des mains après chaque examen est de rigueur, que l on ait utilisé des gants ou non. Les agents antiseptiques sans eau peuvent s avérer une alternative raisonnable au lavage des mains à l eau et au savon. Page XIII-13

26 ÉCLOSION PERSISTANTE MESURES D INTERVENTION TERTIAIRES CAS PERSISTANTS (1) APRÈS 2 E AVIS o Remettre la lettre 3 e avis à tous les enfants du groupe concerné. Exclure les enfants atteints jusqu à l application du traitement recommandé. Contacter les parents des enfants atteints. Examen des têtes des enfants du groupe. o Exclure les enfants atteints. o Contacter leurs parents. Après la 1 re application. Examen de la tête des enfants atteints à 24 et à 48 heures par l infirmière. Si absence d infestation active. Si présence d infestation active. Réexaminer entre 24 et 48 heures après la 2 e application. Exclure les enfants atteints jusqu à l application du traitement recommandé. Fin de l éclosion. Traitement avec 2 e pédiculicide si pas déjà fait ou contacter le parent et compléter la grille d évaluation du traitement. (1) Infestation active qui survient 10 jours et plus, mais moins de 3 semaines après l envoi du 2 e avis. Contacter le parent et compléter la «Grille d évaluation de la pédiculose». Page XIII-14

27 INTERVALLES MINIMAUX ET MAXIMAUX SUGGÉRÉES POUR L ENVOI DES LETTRES DATES ACTIVITÉS Jour 0 Déclaration du 1 er cas Jour 1 1 re application Envoi 1 er avis Jour 8 Entre le jour 18 et le jour 28 Entre le jour 28 et le jour 38 Jour 29 ou jour 39 2 e application 2 nouveau cas provenant de 2 nouvelles familles Cas persistants : Nouvelles déclarations Cas non solutionnés Examen des têtes Envoi 2 e avis Envoi 3 e avis Si plus de 39 jours ses sont écoulés depuis l envoi du 1 er avis à la suite du 1 er cas déclaré dans le même groupe, il peut s agir d une 2 e éclosion, donc retour au 1 er avis. Noter : Il faudra modifier les dates si des poux ou des lentes viables sont retrouvés après la 1 re application (attendre 24 heures après la première application du traitement avant de conclure à un échec au traitement en raison de l effet résiduel du produit). Page XIII-15

28 Grille de surveillance de pédiculose Aperçu de la situation par groupe Fiche à compléter par la personne responsable du suivi. Initier la surveillance dès l apparition des premiers cas dans le groupe. Inscrire le nom de l enfant atteint et la semaine correspondant à la date d infestation. Établissement : Groupe : Nom des enfants atteints Fréquente le service de garde Présence de fratrie / / / / Présence d infestation (dates) : / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / TOTAL Page XIII-16

29 Liste des interventions faites pour le groupe Inscrivez la date de l intervention et cochez vis-à-vis l intervention faite. Date de l intervention (an/mois/jour) Intervention faite / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / Lettre d information générale à la rentrée scolaire Lettre du 1 er avis Activité éducative pour les élèves Questionnaire d évaluation de cas par l infirmière Lettre du 2 e avis (Persistance de pédiculose) Dépliant d information sur les poux de tête Lettre du 3 e avis (Vérification des têtes) Clinique d examen des têtes des élèves Séance de formation / information pour les parents Signalement à la direction de l établissement Référence pour évaluation et suivi psychosocial Offre de service du CSSS TOTAL Commentaires : Signature de la personne responsable Date Page XIII-17

30 Grille d évaluation du traitement de la pédiculose à l intention de l infirmière Nom de l enfant : Groupe : Évaluation Oui Non Commentaires Qui a posé le diagnostic de pédiculose? Le parent sait-il comment reconnaître les poux et les lentes? Tous les membres de la famille ont-ils été examinés? Tous ceux qui avaient des poux ou des lentes viables ont-ils été traités de façon «simultanée»? Le parent a-t-il reçu un traitement avec l un des produits recommandés par le dépliant? Produit : Date : Le parent a-t-il suivi à la lettre le mode d emploi inscrit sur l emballage et respecté la quantité suggérée selon la longueur des cheveux? (voir Pédiculose Traitement / Outil pour l infirmière) Laver les cheveux avec un shampoing ordinaire (type shampoing pour bébé) ne contenant pas de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveux, ni de rincecrème. Rincer les cheveux à l eau claire et les éponger sans les assécher. Appliquer de 25 à 50 ml (jusqu à 100 ml si les cheveux sont longs) d un produit à base de perméthrine (rince Kwellada-P MC ou Nix R ) sur le cuir chevelu et non sur les pointes. Attendre au moins 24 heures après la 1 re application avant de diagnostiquer un échec au traitement en raison de l effet résiduel du produit. Ne pas relaver les cheveux et éviter la baignade jusqu à 48 heures après chaque application. Ne pas utiliser de vinaigre, revitalisant jusqu'à 2 semaines après la dernière application. Après le traitement, les cheveux ont-ils été soigneusement peignés à l aide d un peigne fin? Les poux morts ont-ils été retirés et les lentes ont-elles été enlevées? Les effets personnels (peignes, brosses à cheveux, chapeaux, casquettes, écouteurs et autres) utilisés régulièrement par la personne infestée ont-ils été nettoyés selon l une des méthodes suivantes : Tremper dans un shampoing contre les poux (non dilué) pendant 5 à 10 minutes ou Tremper dans l eau chaude (environ 65 C ou 150 C) pendant 5 à 10 minutes ou Déposer dans la sécheuse au réglage chaud pendant 20 minutes ou Nettoyer à sec ou Entreposer pendant 10 jours dans un sac de platique. Le parent continue-t-il à vérifier la tête de l enfant tous les jours? Recommander une 2 e application du même produit 7 jours plus tard. Une vérification de la tête (mèche par mèche) a-t-elle été faite entre 24 et 48 heures après l application du produit pédiculicide? Si malgré l utilisation adéquate du produit pédiculicide, il y a encore présence de poux entre 24 et 48 heures après la 1 re application, recommander une reprise de traitement avec un produit de composition différente tel que recommandé dans le protocole. Explorer les causes possibles d échec telles : l application de vinaigre, de conditionneur, de rince-crème, de démêle cheveux et revitalisant durant les 10 jours suivant l application d un produit pédiculicide (ceci peut nuire au traitement). Le parent se sent-il capable de prendre en charge le problème avec vos conseils? Le parent se sent-il dépassé par le problème et a besoin d aide? N.B. Lorsque l échec au traitement est relié à une mauvaise utilisation du produit, il faudra réutiliser le même produit. Pour toute autre raison, il faudra utiliser un produit de composition différente. Date : / / A M J Complété par Page XIII-18

31 TRAITEMENT / OUTILS POUR L INFIRMIÈRE En présence de lentes vivantes ou de poux, vous devez recommander comme traitement de premier choix un produit à base de perméthrine (Kwellada-P MC 1 % ou Nix R 1 %). Il s agit de deux produits après shampoing (rince). TRAITEMENT AVEC Kwellada-P MC 1 % ou Nix R 1 % Les étapes du traitement doivent être respectées rigoureusement 1. Laver les cheveux avec un shampoing ordinaire (type shampoing de bébé) ne contenant pas de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveux ni de rince-crème. Rincer les cheveux à l eau claire et les éponger avec une serviette (ne pas utiliser de séchoir : les cheveux ne doivent pas être complètement secs). Appliquer de 25 à 50 ml (jusqu à 100 ml pour les cheveux longs) d un produit à base de perméthrine (rince Kwellada-P MC ou Nix R ) sur le cuir chevelu. Laisser agir pendant 10 minutes puis rincer à l eau claire. 2. Enlever le plus de lents possibles. Pour ce faire, il faut d abord séparer les cheveux et les retenir à l aide de pince à cheveux de façon à procéder mèche par mèche. On doit, dans un premier temps, utiliser le peigne fin à rebrousse-poil (du bout du cheveu vers la racine en direction du cuir chevelu). Par la suite, on passe le peigne fin normalement (de la racine vers le bout). On peut utiliser les ongles pour faire glisser la lente. Appliquer une serviette humide sur le cuir chevelu pendant au moins 30 minutes permettra de décoller les lentes plus facilement. 3. Laver et rincer à l eau très chaude, pendant 10 minutes, tous les vêtements, literies et objets personnels qui ont servi dans les 24 heures précédant le traitement. Sinon, mettre les vêtements dans la sécheuse à haute température pendant 20 minutes ou garder le tout dans un sac fermé hermétiquement pendant 10 jours ou nettoyer à sec jours après la 1 re application du produit, faire une 2 e application du même produit. 5. Inspecter quotidiennement les cheveux de l enfant durant les 2 semaines qui suivent la 1 re application du traitement. 6. Ne pas laver les cheveux et éviter la baignade jusqu à 48 heures après la 1 re et la 2 e application du traitement en raison de l effet résiduel du produit. 7. Ne pas utiliser de vinaigre, de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveux ou de rince-crème après l application du traitement et au cours des 2 semaines suivant la dernière application. 8. Si, entre 24 et 48 heures après la 1 re application du traitement des poux sont trouvés, le parent doit contacter l infirmière du CSSS rattachée au milieu fréquenté par l enfant atteint de pédiculose. Si échec au traitement Attendre au moins 24 heures après la première application du traitement avant de diagnostiquer un échec au traitement en raison de l effet résiduel du produit utilisé soit le Kwellada-P MC ou Nix R. Lorsque le parent vous contacte après ce délai et s il y a encore persistance de poux et que vous constatez que l échec est dû au mode d utilisation de ce traitement, vous recommandez une reprise des étapes du traitement avec le même produit, soit Kwellada-P MC ou Nix R. Si malgré l utilisation adéquate du produit pédiculicide, il ya encore présence de poux, vous devez recommander une reprise du traitement avec un produit de composition différente tel que recommandé dans le protocole. Page XIII-19

32 TRAITEMENT AVEC Pronto MD1, R&C MC2 Les étapes du traitement doivent être respectées rigoureusement 1. Le produit est un shampoing et non un rince, donc il doit être appliqué sur des cheveux secs. 2. Appliquer de 25 à 50 ml (jusqu à 100 ml pour les cheveux longs) sur les cheveux secs, c est-à-dire en quantité suffisante pour bien imbiber tous les cheveux et masser, surtout près de la nuque et derrière les oreilles. 3. Laisser agir pendant 10 minutes (sans diluer). Puis, après ces 10 minutes, ajouter de l eau en petite quantité jusqu à la formation de mousse. 4. Rincer à fond à l eau claire. 5. Sécher les cheveux avec une serviette ou au séchoir. Déposer la serviette avec les articles à nettoyer. 6. Enlever le plus de lentes possible. Pour ce faire, il faut d abord séparer les cheveux et les retenir à l aide de pince à cheveux de façon à procéder mèche par mèche. On doit, dans un premier temps, utiliser le peigne fin à rebrousse-poil (du bout du cheveu vers la racine en direction du cuir chevelu). Par la suite, on passe le peigne fin normalement (de la racine vers le bout). On peut utiliser les ongles pour faire glisser la lente. Appliquer une serviette humide sur le cuir chevelu pendant au moins 30 minutes permettra de décoller les lentes plus facilement. 7. Laver et rincer à l eau très chaude, pendant 10 minutes, tous les vêtements, literies et objets personnels qui ont servi dans les 24 heures précédant le traitement. Sinon, mettre les vêtements dans la sécheuse à haute température pendant 20 minutes ou garder le tout dans un sac fermé hermétiquement pendant 10 jours 3 ou nettoyer à sec jours après la 1 re application du produit, faire une 2 e application du même produit. 9. Inspecter quotidiennement les cheveux de l enfant durant les 2 semaines qui suivent la 1 re application du traitement. 10.Ne pas laver les cheveux et éviter la baignade jusqu à 48 heures après la 1 re et la 2 e application du traitement en raison de l effet résiduel du produit. 11. Ne pas utiliser de vinaigre, de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveux ou de rincecrème après l application du traitement et au cours des 2 semaines suivant la dernière application. 12.Si, 24 à 48 heures après la 1 re application du traitement, des poux sont trouvés, le parent doit contacter l infirmière du CSSS rattachée au milieu fréquenté par l enfant atteint de pédiculose. Notes : a. si atteinte des cils ou des sourcils, appliquer de la gelée de pétrole en couche épaisse deux fois par jour pendant une semaine. Retirer les lentes à l aide d une pince à sourcils. b. Éviter le vinaigre de son action neutralisant du traitement. c. Le peigne fin (peigne spécial pour les poux) est disponible en pharmacie. Parfois, ce type de peigne est inclus dans l emballage avec le produit. d. Ces deux produits pédiculicides sont disponibles dans la majorité des pharmacies. Ils peuvent être obtenus sans prescription, mais leur coût pourrait être remboursé par les assurances médicaments si un médecin en fait la prescription et selon le régime d assurance. Leur remboursement est accepté par le régime d assurance médicaments provincial. 1 Prudence chez les personnes allergiques aux chrysanthèmes. Ces produits sont recommandés pour les enfants de 2 ans et plus. L utilisation du produit chez les enfants de moins de 2 ans, chez la femme enceinte ou celle qui allaite doit se faire sur prescription médicale. 2 Prudence chez les personnes allergiques aux chrysanthèmes et à l herbe à poux. Peuvent être utilisés sans restriction par les femmes enceintes ou celles qui allaitent ainsi que pour les enfants de moins de 2 ans. 3 Si le pou ne vit qu un maximum de 3 jours loin d un corps humain, pourquoi ce délai de 10 jours? Ce qui est recherché par ce procédé est la destruction de la lente. Celle-ci a une période maximale d incubation ou d éclosion de 10 jours. Or, lors de l infestation, la personne peut avoir «semé» des lentes sur des objets d utilisation courante : en isolant ces objets, on s assure qu elles n infesteront pas une autre personne et qu elles ne réinfesteront pas le cas lui-même, car ne pouvant se nourrir, elles mourront peu après leur «naissance». Ce que l on vise par cette méthode, c est ne pas être en contact direct avec les objets. Page XIII-20

33 TRAITEMENT AVEC RESULTZ MC1 Les étapes du traitement doivent être respectées rigoureusement 1. Ce produit doit être appliqué sur des cheveux secs. 2. Protéger les yeux de l enfant lors du traitement. 3. Appliquer 30 ml du produit pour les cheveux courts et jusqu à 120 ml pour les cheveux longs. Masser surtout près de la nuque et derrière les oreilles, jusqu à ce que le cuir chevelu soit complètement humide. Il est important d appliquer le produit aussi bien sur le cuir chevelu que sur toute la longueur du cheveu. 4. Laisser agir pendant 10 minutes. 5. Rincer les cheveux à l eau chaude. 6. Laver les cheveux si vous le désirez avec un shampoing ordinaire ne contenant pas de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveu ni de rince-crème. 7. Sécher les cheveux avec une serviette ou au séchoir. Déposer la serviette avec les articles à nettoyer. 8. Enlever le plus de lentes possibles. Pour ce faire, il faut d abord séparer les cheveux et les retenir à l aide de pince à cheveux de façon à procéder mèche par mèche. On doit, dans un premier temps, utiliser le peigne fin à rebrousse-poil (du bout du cheveu vers la racine en direction du cuir chevelu). Par la suite, on passe le peigne fin normalement (de la racine vers le bout). On peut utiliser les ongles pour faire glisser la lente. Appliquer une serviette humide sur le cuir chevelu pendant au moins 30 minutes permettra de décoller les lentes plus facilement. 9. Laver et rincer à l eau très chaude, pendant 10 minutes, tous les vêtements, literies et objets personnels qui ont servi dans les 24 heures précédant l application du produit. Sinon, mettre les vêtements dans la sécheuse à haute température pendant 20 minutes ou garder le tout dans un sac fermé hermétiquement pendant 10 jours 2 ou nettoyer à sec jours après la 1 re application du produit Resultz MC, faire une 2 e application du produit. Certains œufs n ont peut-être pas été tués par le premier traitement. Ces œufs peuvent éclore et doivent être éliminés par une seconde application. 11. Inspecter quotidiennement les cheveux de l enfant durant les 2 semaines subséquentes. 12. Ne pas laver les cheveux et éviter la baignade jusqu à 48 heures après la 1 re et la 2 e application du traitement en raison de l effet résiduel du produit. 13. Ne pas utiliser de vinaigre, de revitalisant, de conditionneur, de démêle cheveux ou de rincecrème après l application du traitement et au cours des 2 semaines suivant la dernière application Si, 24 à 48 heures après la 1 re application du produit, des poux vivants sont trouvés, le parent doit contacter l infirmière du CSSS rattachée au milieu fréquenté par l enfant atteint de pédiculose. Notes : Ce produit pédiculicide est disponible sans ordonnance dans la majorité des pharmacies, en format de 120 ml ou 240 ml. Le coût du produit peut être remboursé par les assurances médicaments si un médecin en fait la prescription et selon le régime d assurance. Le remboursement est accepté par le régime d assurance médicaments provincial. 1 Ce produit est recommandé chez les adultes et les enfants de 4 ans et plus. 2 Si le pou ne vit qu un maximum de 3 jours loin d un corps humain, pourquoi ce délai de 10 jours? Ce qui est recherché par ce procédé est la destruction de la lente. Celle-ci a une période maximale d incubation ou d éclosion de 10 jours. Or, lors de l infestation, la personne peut avoir «semé» des lentes sur des objets d utilisation courante : en isolant ces objets, on s assure qu elles n infesteront pas une autre personne et qu elles ne réinfesteront pas le cas lui-même, car ne pouvant se nourrir, elles mourront peu après leur «naissance». Ce que l on vise par cette méthode, c est ne pas être en contact direct avec les objets. 3 Aucune étude n a été réalisée pour vérifier si le lavage des cheveux ou la baignade 48 heures après l application du Resultz MC a un impact sur l efficacité Page XIII-21

34

35 PÉDICULOSE 1 ER AVIS CONSIGNES AUX MILIEUX CONCERNÉS À LA SUITE DU SIGNALEMENT D UN CAS 1. Contacter l infirmière de l école avant d envoyer cette lettre et attendre son autorisation. 2. Si l infirmière recommande l envoi : a. faire une photocopie recto/verso de l original et conserver ce dernier; b. dater et faire signer la photocopie par la direction de l établissement; c. inscrire le groupe concerné; d. photocopier cette copie recto/verso et faire l expédition. 3. Remettre une copie de cette lettre a. aux élèves de la classe; b. à l enseignant(e) et aux spécialistes; c. à la responsable du milieu de garde (pour affichage au tableau des maladies infectieuses); d. à la direction de l établissement; e. à l infirmière de l école. 4. Joindre à la lettre pour l enseignant(e) a. une copie du document intitulé «Éclosion de pédiculose / note à l enseignant(e)»; b. un dépliant «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête». 5. Inscrire cet envoi sur le relevé des maladies infectieuses (Annexe IV-6). 6. Contacter l infirmière dès que vous recevez une nouvelle déclaration de pédiculose pour lui transmettre le nom de l enfant (groupe, noms des parents, numéros de téléphone à la résidence et au travail). ATTENDRE LA RECOMMANDATION DE L INFIRMIÈRE AVANT D ENVOYER LE 2 E AVIS Page XIII-23

36

37 PÉDICULOSE 1 ER AVIS LETTRE AUX PARENTS 1 RE ÉCLOSION 2 E ÉCLOSION Groupe : Madame, Monsieur, Vérifiez la tête de votre enfant à l aide d un peigne fin (peigne spécial pour les poux). Il y a actuellement, dans le groupe que fréquente votre enfant, des personnes qui présentent des poux de tête. Afin d éviter la contagion, nous vous demandons d examiner la tête de votre enfant. Il est à noter que les poux ne causent pas toujours de démangeaisons. Il n existe pas de produit qui protège contre les poux. Informations Vous trouverez, au verso de cet avis, des conseils et des renseignements pratiques sur la méthode de détection des poux et des lentes ainsi que les procédures de traitement. Si vous avez accès à internet, vous pouvez consulter un feuillet d information préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux à l adresse suivante : Si votre enfant a des poux ou des lentes Inspectez les cheveux des autres membres de la famille et traitez seulement les personnes qui ont des poux ou des lentes. Avisez les milieux fréquentés par votre enfant (école, milieu de garde, amis, etc.). Gardez-le à la maison jusqu à ce que le premier traitement ait été appliqué. Nous vous remercions de votre collaboration. Direction de l établissement Date Infirmière du CSSS (verso) Page XIII-25

38 INFORMATIONS Le pou est un insecte parasite grisâtre de la taille d une tête d épingle qui vit sur le cuir chevelu. La femelle fécondée pond ses œufs (lentes) à une fréquence d environ 6 à 8 par jour. Les lentes (blanc jaunâtre) réunies et collées aux cheveux se trouvent à proximité (6 mm) de la racine. Les lentes prendront 4 à 10 jours avant d éclore. Après l éclosion, ce jeune pou doit se nourrir de sang humain pour survivre. En dehors du corps humain, les poux peuvent survivre de 1 à 3 jours. Les poux se transmettent facilement par contact direct avec une personne infectée (tête à tête). Le contact avec les effets personnels (brosses à cheveux, peignes, chapeaux, taies d oreillers, autres) peut aussi jouer un rôle dans la transmission. Les poux ne volent pas et ne sautent pas. Avertissez vos enfants de ne pas partager leurs chapeaux, mitaines et foulards. Si les cheveux sont longs, attachez-les. Comme les poux sont minuscules et très mobiles, leur identification est difficile. Méthode de détection Pour faciliter leur détection, vous peignez les cheveux de votre enfant vers l avant à l aide d un peigne fin (peigne spécial pour les poux) au-dessus d une feuille blanche. On peut découvrir les lentes (œufs) en séparant les cheveux en petites mèches très étroites avec un peigne et en les examinant sous un bon éclairage. Les lentes se trouvent généralement derrière les oreilles et au niveau de la nuque. Absence de poux et de lentes En l absence de lentes ou de poux, continuez de vérifier quotidiennement les cheveux de votre enfant durant les 2 semaines suivant la réception de cet avis. SI VOTRE ENFANT A DES POUX OU DES LENTES Le traitement se divise en 8 étapes qui doivent être respectées rigoureusement pour chaque application. 1. Laver les cheveux avec un shampoing ordinaire ne contenant pas de «revitalisant», de «conditionneur», de «démêle cheveux» ni de «rince-crème». Rincer les cheveux à l eau claire et les éponger avec une serviette (ne pas utiliser de séchoir : les cheveux ne doivent pas être complètement secs). Appliquer de 25 à 50 ml (jusqu à 100 ml pour les cheveux longs) d un produit à base de perméthrine (rince Kwellada-P MC ou Nix R ) 1-2 sur le cuir chevelu. Laisser agir pendant 10 minutes puis rincer à l eau claire. 2. Enlever le plus de lentes possibles. Pour ce faire, il faut d abord séparer les cheveux et les retenir à l aide de pinces à cheveux de façon à procéder mèche par mèche. On doit, dans un premier temps, utiliser le peigne fin à rebrousse-poil (du bout du cheveu vers la racine en direction du cuir chevelu). Par la suite, on passe le peigne fin normalement (de la racine vers le bout). On peut utiliser les ongles pour faire glisser la lente. Appliquer une serviette humide sur le cuir chevelu pendant au moins 30 minutes permettra de décoller les lentes plus facilement. 3. Laver et rincer à l eau très chaude, pendant 10 minutes, tous les vêtements, literies et objets personnels qui ont servi dans les 24 heures précédant le traitement. Sinon, mettre les vêtements dans la sécheuse à haute température pendant 20 minutes ou garder le tout dans un sac fermé hermétiquement pendant 10 jours ou nettoyer à sec jours après la première application du produit, faire une deuxième application du produit. 5. Inspecter quotidiennement les cheveux de votre enfant durant les 2 semaines qui suivent la 1 re application du traitement. 6. Ne pas laver les cheveux et éviter la baignade jusqu à 48 heures après la 1 re et la 2 e application du traitement en raison de l effet résiduel du produit. 7. Ne pas utiliser du vinaigre, de «revitalisant», de «conditionneur» de «démêle cheveux» ou de «rincecrème» après l application du traitement et au cours des 2 semaines suivantes. 8. Si, 24 à 48 heures après le 1 er ou 2 e traitement, des poux ou des lentes sont trouvés, contacter l infirmière du CSSS rattachée au milieu fréquenté par votre enfant. Notes : 1- Pour l achat d un produit recommandé, apporter cette lettre au pharmacien. 2- Ces produits sont recommandés pour les enfants de 2 ans et plus. L utilisation du produit chez l enfant de moins de 2 ans, chez la femme enceinte ou celle qui allaite doit se faire sur prescription médicale. Page XIII-26

39 ECLOSION DE PÉDICULOSE / NOTE À L ENSEIGNANT(E) Classe de : Madame, Monsieur, Nous demandons votre collaboration afin de mettre fin à l épisode de pédiculose (poux ou lentes) qui sévit actuellement dans votre classe. L application des règles suivantes faciliterait le contrôle de cette infestation de façon plus rapide : 1. Remise des lettres ci-jointes à tous les enfants dès aujourd hui. 2. S assurer que les enfants absents reçoivent une copie de cet envoi dès que possible. 3. Une note ajoutée au plan de travail (ou agenda) serait un rappel supplémentaire pour éviter que l enfant oublie de présenter la lettre à ses parents. 4. Une vérification auprès des enfants, le lendemain matin, permettrait de faire un rappel à ceux qui ont omis de remettre la lettre. 5. Recommander aux enfants : de garder les cheveux longs attachés pendant les 2 prochaines semaines ou jusqu à la fin de l éclosion de pédiculose s il y a un autre cas (en cas de doute, consulter l infirmière); d éviter de se coller la tête contre celle des autres; de placer tuques, casquettes et foulards dans la manche de leur manteau; de ne pas échanger tuques, casquettes et foulards. 6. Retourner les vêtements d éducation physique et la serviette utilisée pour la relaxation afin qu ils soient lavés pendant les 2 prochaines semaines ou jusqu à la fin de l éclosion. 7. Signaler à l infirmière tout enfant : qui semble présenter des comportements de grattage inhabituels; qui, malgré les rappels, n a pas remis la lettre à ses parents; qui persiste à ne pas s attacher les cheveux. 8. Informer la secrétaire de tout nouveau signalement de pédiculose qui vous serait adressé directement afin que cette dernière puisse en informer l infirmière. Merci de votre collaboration. Infirmière du CSSS Date p. j. Dépliant «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête» pour l enseignant(e), qui se retrouve également sur le site web du MSSS à l adresse suivante : Lettre «Pédiculose 1 er avis» à l intention des enfants du groupe. Page XIII-27

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser Les poux Les poux Éviter d en attraper Savoir si on en a S en débarrasser C est quoi un pou? C est un insecte, brun et très petit. On peut avoir des poux quand on est adulte? Oui Les poux, ça gratte? Oui

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes 5 mn La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes Études d efficacité Plan de communication Offres commerciales www.finilespoux.com Gamme de 4 dispositifs médicaux Curative et préventive

Plus en détail

Réfère au chapitre 1*

Réfère au chapitre 1* COMMENTAIRES DE LA PRÉSENTATION DES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES PÉDICULOSE Diapositive 4 Biologie du pou Réfère au chapitre 1* Le pou de tête, ou Pediculus humanus capitis, est un insecte aptère (sans

Plus en détail

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS PEDICULOSES PARASITOSES Hélène DALMAS Les pédiculoses (poux), la gâle sont dues à une infestation de l homme par des parasites. Ile se transmettent par contact avec une personne atteinte. Ils sont surtout

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT Au ménage! GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 -1- Description de la situation d apprentissage Préparation Activité 1 À leur entrée en classe, les élèves découvrent quatre bouteilles sur le bureau de l enseignante

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Code de vie St-Norbert

Code de vie St-Norbert Code de vie St-Norbert 1. Tenue vestimentaire Je suis propre et je porte des vêtements et accessoires convenables, de bon goût et décents. Pour les journées chaudes, je porte un chandail à manches courtes

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

STAGE CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE

STAGE CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE Madame, Monsieur, Vous avez inscrit votre enfant à la formation «conduite accompagnée» organisée par EVAL VOYAGES et dispensée par le GROUPE LARGER. Dans le cadre de ce stage

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

SEJOURS D ETE 2015. Juillet 2015. Séjour à Vélo (85) Séjour sensations et Tour de France (65)

SEJOURS D ETE 2015. Juillet 2015. Séjour à Vélo (85) Séjour sensations et Tour de France (65) SEJOURS D ETE 2015 Liste des pièces à fournir 1. Fiche de renseignements 2. Autorisation parentale et d utilisation d images 3. Fiche sanitaire de liaison : être à jour des vaccins 4. Attestation de natation

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ Le formulaire de demande d indemnité ci-joint doit être rempli entièrement, signé et retourné à notre bureau aussitôt que possible.

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Comment sont vos cheveux?

Comment sont vos cheveux? Comment sont vos cheveux? Être blond Être brun Être roux Être auburn Avoir les cheveux gris Avoir les cheveux grisonnants Avoir les cheveux blancs Avoir les cheveux bouclés, frisés Avoir les cheveux ondulés

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Ce questionnaire a pour but de mieux connaître les difficultés auxquelles sont confrontés dans leur famille les enfants

Plus en détail

La prématernelle La Boîte à Surprises (École La Mission) 46 Heritage Drive Saint-Albert, AB T8N 7J5 Tél: (780) 459-9568 lm@centrenord.ab.

La prématernelle La Boîte à Surprises (École La Mission) 46 Heritage Drive Saint-Albert, AB T8N 7J5 Tél: (780) 459-9568 lm@centrenord.ab. La prématernelle La Boîte à Surprises (École La Mission) 46 Heritage Drive Saint-Albert, AB T8N 7J5 Tél: (780) 459-9568 lm@centrenord.ab.ca Complément du formulaire d inscription 2015-2016 Ce formulaire

Plus en détail

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates.

LAVAGE À LA MAIN Recommandé pour les pièces imprimées multicolores et les pièces délicates. SOINS GENERAUX Lisez attentivement les étiquettes des vêtements Respectez toujours les recommandations des fabricants des machines à laver. Dissolvez bien les détergents pour que ceux-ci ne forment pas

Plus en détail

PROCÉDURE. Code : PR-DSI-000-31

PROCÉDURE. Code : PR-DSI-000-31 Code : PR-DSI-000-31 PROCÉDURE Instance responsable : Direction des soins infirmiers Approuvée par : Diane Benoit Présentée et adoptée au comité de direction le : 16 janvier 2013 Entrée en vigueur le :

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Espace santé personnel Clinique médicale Angus

Guide de l utilisateur. Espace santé personnel Clinique médicale Angus Guide de l utilisateur Espace santé personnel Clinique médicale Angus Version 0.1 / le 22 janvier 2014 1. Étapes pour compléter votre inscription*...5 2. Votre compte Espace santé TELUS...6 Qu est-ce que

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Prépration cutanée de l opéré

Prépration cutanée de l opéré Prépration cutanée de l opéré Xème Journée d Hygiène Hospitalière de Bizerte. Bizerte le 3 décembre 2005 Conférence de Consensus de la Société Française d Hygiène Hospitalière 1 Définition: Ensemble de

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

L histoire derrière la campagne Partagez votre beauté de Pantene

L histoire derrière la campagne Partagez votre beauté de Pantene COUPER SES CHEVEUX POUR LA BONNE CAUSE L histoire derrière la campagne Partagez votre beauté de Pantene 2 femmes sur 5 au Canada seront atteintes de cancer au cours de leur vie*. Pour nombre d entre elles,

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses CONSERVER LE PRÉSENT GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN. Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses? Au DES QUESTIONS? Prière de nous téléphoner SANS FRAIS! Aux É.-U. : 1 800 231-9786 Canada : 1 800 465-6070

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 Préambule La Commune de Linxe, organise un service de restauration pour son groupe scolaire. Ce service est ouvert à tous

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre Édition 2011 GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION

PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION PREUVE D ASSURABILITÉ DESCRIPTION DE LA PROTECTION La présente demande d assurance comprend deux formulaires : Preuve d assurabilité Description de la protection et Questionnaire relatif aux renseignements

Plus en détail

Assurance Crédit-Invalidité Trousse «Demande De Règlement»

Assurance Crédit-Invalidité Trousse «Demande De Règlement» Assurance Crédit-Invalidité Trousse «Demande De Règlement» La trousse «Demande de règlement» comprend : un feuillet d instructions, les formulaires à remplir pour demander des indemnités d invalidité et

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme internet sécurisée des traitements de substitution pour les centres de traitement (04.03.

Guide d utilisation de la plateforme internet sécurisée des traitements de substitution pour les centres de traitement (04.03. Service de la santé publique Bâtiment administratif de la Pontaise Av. des Casernes 2 1014 Lausanne Guide d utilisation de la plateforme internet sécurisée des traitements de substitution pour les centres

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale

ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale ADMINISTRATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Demande de carte de Sécurité Sociale Demander une carte de Sécurité Sociale est gratuit! UTILISER CE FORMULAIRE POUR : Demander une première carte de Sécurité Sociale

Plus en détail

Inscrire un nouvel élève

Inscrire un nouvel élève Système d éducation publique de la Nouvelle-Écosse Inscrire un nouvel élève Dernière révision : 1. Aide-mémoire EST-CE QUE VOUS AVEZ?...4 2. Documents qu il est possible qu on exige au moment de l inscription...5

Plus en détail

Assurances vie et accident facultatives sur mesure

Assurances vie et accident facultatives sur mesure Assurances vie et accident facultatives sur mesure Programme de prélèvement bancaire Police collective 21000-21999 et 78001 Offerte par l Association des hôpitaux de l Ontario Cette assurance est émise

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois SOMMAIRE

RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois SOMMAIRE RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois LE CONTEXTE SOMMAIRE Le 19 août 2008, le ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus en détail

MANIPULATION DES PRODUITS POTENTIELLEMENT DANGEREUX EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE

MANIPULATION DES PRODUITS POTENTIELLEMENT DANGEREUX EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE NUMÉRO 138 : MAI 2003 LINE FONTAINE, PHARMACIENNE INSPECTEURE-CONSEILLÈRE PROFESSIONNELLE MANIPULATION DES PRODUITS POTENTIELLEMENT DANGEREUX EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE La diversité et la quantité de médicaments

Plus en détail

Ménage au naturel. Les recettes!

Ménage au naturel. Les recettes! Pas toujours facile de faire le ménage face à tous les produits proposés en magasin et à leur potentielle dangerosité tant pour l environnement que pour la santé. Il est pourtant possible de choisir! De

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL PREAMBULE La commune de Plouguiel a mis en place un service de restauration scolaire en 1976. Ce service fonctionne pour l'école publique

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Ces règles en vigueur à l école Ste Anne ont été établies dans l intérêt des élèves. Leur respect participera au bien-être et à la sécurité de chacun.

Plus en détail

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé ManuAssistance Assistance-voyage mondiale Votre couverture collective vous suit partout Lorsque vous voyagez au Canada ou dans un autre pays, vous

Plus en détail

Chapitre 7 Gestion des locations

Chapitre 7 Gestion des locations Chapitre 7 Gestion des locations 1 Pourquoi? Le projet de modification de la gestion des locations doit permettre d introduire dans notre mode de travail trois notions. Notion de transmission de l information

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente ( Particuliers ) Affichage : Des panneaux spécifiques sont à votre disposition dans la plupart des salles : pas de clou, pas de punaise et pas de scotch en dehors de ces panneaux

Plus en détail

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS Le mortier de finition Ad Lucem est un revêtement poreux à base de ciment. Le vitrificateur professionnel Ad Lucem forme un film très résistant qui le protège des tâches, des

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Participant : NOM : Prénom : Né(e) le à : Age : ans Adresse : CP : Ville : Comité d Entreprise d origine :

Participant : NOM : Prénom : Né(e) le à : Age : ans Adresse : CP : Ville : Comité d Entreprise d origine : Photo récente à coller Fiche de renseignements EVAL Voyages Cette fiche est confidentielle. Elle est d une grande utilité pour le travail des équipes pédagogiques. Remplissez là avec soin et retournez

Plus en détail

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Geneviève Hamelin Direction de santé publique Adrien Sansregret Office municipal d habitation de

Plus en détail

N 1* La coloration qui respecte la santé de vos cheveux! DEPUIS 10 ANS EN PHARMACIE SANS AMMONIAQUE SANS SILICONE SANS PARABEN SANS RÉSORCINE

N 1* La coloration qui respecte la santé de vos cheveux! DEPUIS 10 ANS EN PHARMACIE SANS AMMONIAQUE SANS SILICONE SANS PARABEN SANS RÉSORCINE N 1* EN PHARMACIE DEPUIS 10 ANS Coloration permanente aux extraits végétaux Concentrée en pigments purs pour une couleur éclatante longue durée Couverture à 100% des cheveux blancs Actifs naturels pour

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

1 ère manche Questions fermées

1 ère manche Questions fermées Quiz VIH 2011 1 ère manche Questions fermées Crips Ile-de-France / Mise à jour : août 2015 Thème : Dépistage Un test VIH négatif indique toujours que la personne qui a fait le test n est pas contaminée

Plus en détail

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport Service d ambulance Normes de soins aux patients et de transport Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Direction des services de santé d urgence Avril 2000 (Mise à jour : octobre 2002) Soins

Plus en détail

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Version 4.8.2 Date mise à jour : 19 Février 2013 Auteur : LAFUMA Gilles Email : glfm02@orange.fr Web : www.procarla.fr/soft Présentation : FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Le Logiciel FEN Fiche emploi nuisance

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

L été est arrivé et les vacances aussi.

L été est arrivé et les vacances aussi. L été est arrivé et les vacances aussi. Toute la famille se prépare pour aller à la plage, es-tu prêt à en profiter avec eux? Hélios et Hélia ont hâte de retrouver leurs amis et surtout de profiter de

Plus en détail

Manuel d utilisation. Mini Market éducatif. 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001

Manuel d utilisation. Mini Market éducatif. 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001 Manuel d utilisation Mini Market éducatif 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001 Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir. C est pourquoi tous nos jeux sont

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition 2012. Numéro de concours 30

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition 2012. Numéro de concours 30 FICHE TECHNIQUE Année de compétition 2012 Endroit Edmonton, AB Numéro de concours 30 Nom du métier Esthétique Niveaux Postsecondaire 1. INTRODUCTION 1.1 But de l épreuve La principale fonction des professionnels

Plus en détail

Règlement intérieur. Restaurant scolaire de la ville de Biguglia

Règlement intérieur. Restaurant scolaire de la ville de Biguglia Règlement intérieur Restaurant scolaire de la ville de Biguglia La ville de Biguglia, gère conformément aux valeurs de l école publique et laïque le restaurant scolaire municipal. Elle assure l encadrement

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde

Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde Les punaises de lit Guide d intervention en service de garde Une réalisation de la Direction de santé publique de l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal 1301, rue Sherbrooke Est Montréal

Plus en détail

Manuel MANUEL d utilisation D UTILISATION. Siège de bain interactif 2 en 1. 2010 VTech Imprimé en Chine 91-002475-003-000

Manuel MANUEL d utilisation D UTILISATION. Siège de bain interactif 2 en 1. 2010 VTech Imprimé en Chine 91-002475-003-000 Manuel MANUEL d utilisation D UTILISATION Siège de bain interactif 2 en 1 2010 VTech Imprimé en Chine 91-002475-003-000 Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir.

Plus en détail

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Août 2014 l enfance aux enfants Organisation mondiale de la Santé 2014 Tous droits réservés. Les appellations employées dans la présente

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée

Assurance de soins de longue durée Assurance de soins de longue durée Feuille de renseignements à l intention du conseiller ne pas remettre au demandeur Ce que vous devez faire avant de remettre un formulaire de demande de règlement au

Plus en détail

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS Règlement 22(1) La demande de licence pour fournir et offrir des services de garderie familiale comporte les éléments suivants : (b.1) une copie du code de conduite

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

STAGE RUGBY DOSSIER D INSCRIPTION 2015 2014

STAGE RUGBY DOSSIER D INSCRIPTION 2015 2014 STAGE RUGBY DOSSIER D INSCRIPTION 2015 2014 Photo à coller LE STAGIAIRE NOM :............................... PRENOM :....................................... SEXE :................................. DATE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE Préambule : Le présent règlement approuvé par le Conseil Municipal de Tende régit le fonctionnement de la cantine scolaire. La cantine scolaire est un service facultatif,

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

Les 15 mots de Rey Évaluation de la capacité d apprentissage à court terme.

Les 15 mots de Rey Évaluation de la capacité d apprentissage à court terme. Les 15 mots de Rey Évaluation de la capacité d apprentissage à court terme. Présentation du test: La méthode consiste à lire et à faire répéter à plusieurs reprises au sujet examiné une série de 15 mots

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14 7 GUIDE DE TRANSMISSION WEB 204 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 40$ 5$ 30$ 0$ 20$ 80$ 70$ 0$ Pourquoi épargnez-vous? 50 $ 40$ 20 0$ 80$ 4 20$ 7 7 $ $ $ $ $ $ $ $ $

Plus en détail

Gérer sa e-reputation

Gérer sa e-reputation Tutoriel n 5 Gérer sa e-reputation 1. Définition : Avis client : Un avis client est un ensemble d éléments d appréciation (commentaires, notes, étoiles ) porté sur un produit, service ou vendeur, sur un

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP

GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP MAI 2013 Introduction... 3 À propos de Connexion HOOPP... 3 Navigateurs pris en charge... 3 Onglets Connexion HOOPP -- Aperçu... 3 Accueil... 4 Retraite... 4 Rente...

Plus en détail