Population et productivité vont de pair

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Population et productivité vont de pair"

Transcription

1 Population et productivité vont de pair Aperçu de la leçon Les élèves étudient les rapports qui unissent l accroissement démographique et le niveau d industrialisation. Niveau ciblé 6 e à 8 e année Durée Deux périodes de 30 à 40 minutes. Liens avec le programme d études Programme de sciences humaines de 6 e à 8 e années de l Île-du-Prince-Édouard. Liens avec les Normes nationales canadiennes en géographie Élément essentiel N o 2 (6 e à 8 e année) Lieux et régions Les facteurs qui influencent la perception que les gens ont de lieux et régions. Changements dans les lieux et régions au fil du temps. Élément essentiel N o 4 (6 e à 8 e année) Systèmes humains Densité, répartition et taux d accroissement de la population. Transition démographique d un pays. Tendances culturelles au Canada et dans le monde (par exemple religion, langue, ethnie, économie). Le développement régional au Canada et dans le monde. Élément essentiel N o 5 (6 e à 8 e année) - Environnement et société Conséquences de la modification de l environnement physique par les humains (par exemple réchauffement de la planète, déforestation, désertification, urbanisation). Habileté géographique N o 1 (6 e à 8 e année) Poser des questions géographiques Reconnaître des questions géographiques, définir des problèmes géographiques et poser des questions géographiques. Planifier des réponses à des questions géographiques. Habileté géographique N o 2 (6 e à 8 e année) Recueillir l information géographique Utiliser des habiletés variées pour trouver et recueillir des données géographiques. Utiliser des cartes pour recueillir et/ou rassembler l information géographique. Habileté géographique N o 3 (6 e à 8 e année) Organiser l information géographique Préparer diverses formes de graphiques pour organiser l information géographique.

2 Préparer diverses formes de diagrammes, tableaux et graphiques pour organiser l information géographique.liens avec les Normes nationales canadiennes en géographie (suite) Habileté géographique N o 4 (6 e à 8 e année) - Analyser l information géographique Interpréter l information recueillie dans des sources variées (graphiques, tableaux, diagrammes, textes, photographies, documents et interviews) et en faire la synthèse. Habileté géographique N o 5 (6 e à 8 e année) - Répondre à des questions géographiques Élaborer et présenter des assortiments d informations géographiques pour répondre à des questions géographiques. Carte de Canadian Geographic - ACDI Cette leçon utilise comme outil la carte de Canadian Geographic et de l ACDI, Un monde en développement. Des copies de la carte ont été distribuées à des écoles partout au Canada. Pour consulter une version en ligne de la carte, veuillez visiter Ressources supplémentaires, matériel et équipement Laboratoire d ordinateurs reliés au réseau Internet et les sites suivants (en anglais seulement) : Objectif principal Amener les élèves à comprendre les rapports qui unissent le niveau d industrialisation d un pays et son taux d accroissement démographique. Ils seront également en mesure de constater que plus le pays devient industrialisé, plus son accroissement démographique ralentit. Objectifs spécifiques À la fin de la leçon les élèves seront en mesure : de comprendre les rapports qui unissent le niveau d industrialisation d un pays et son taux d accroissement démographique; de mieux comprendre la répartition de la population dans le monde; de comprendre ce qu est la transition démographique et d en donner un exemple. Leçon Introduction Demander aux élèves d imaginer que la population du monde est composée de 100 personnes en tout et pour tout. Demander aux élèves combien de personnes, d après eux, entrent dans chacune des catégories pour lesquelles on dispose de statistiques. Ces statistiques peuvent varier quelque peu au fil du temps, mais elles demeurent généralement valables. Voici ces statistiques : - Parmi les 100 habitants de ce village, - 51 sont des femmes, 49 sont des hommes - 30 sont des enfants, 70 sont des adultes

3 - 7 sont des personnes âgées - 90 sont hétérosexuels, 10 sont homosexuels - 70 sont de couleur, 30 ont la peau blanche - 60 sont asiatiques, 14 africains, 13 américains du Nord ou du Sud, 12 européens et le dernier vient de l Océanie - 33 sont chrétiens, 19 musulmans, 13 hindous et 6 bouddhistes. 5 croient que des esprits habitent les arbres, les roches et toute la nature. 24 croient en d autres religions ou ne croient en aucune parlent chinois, 9 anglais, 8 hindi et urdu, 6 espagnol, 6 russe et 4 arabe. L autre moitié du village parle bengalais, portugais, indonésien, japonais, allemand, français et d autres langues encore. - Dans un village d une telle diversité ethnique, il serait très important d apprendre à connaître les gens différents de soi et de les accepter tels qu ils sont. Mais attention, le problème se complique : sur les 100 habitants de ce village, - 20 sont sous-alimentés, 1 est en train de mourir de faim alors que 15 sont trop gros. - 6 personnes possèdent 59 % des richesses du village (toutes des États-Unis), 74 personnes possèdent 39 % des richesses et 20 personnes se partagent les 2 % qui restent personnes consomment 80 % de l énergie du village et 80 personnes se partagent les 20 % qui restent personnes ont accès à de la nourriture et à un abri pour se protéger du vent et de la pluie mais 25 personnes n en ont pas. 17 n ont pas accès à une source d eau potable. - Si vous avez de l argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans la maison, vous comptez parmi les 8 personnes les plus riches. - Si vous avez une auto, vous comptez parmi les 7 personnes les plus riches. - Dans ce village, 1 personne a une éducation supérieure, 2 ont un ordinateur et 14 ne savent pas lire. - Si vous pouvez exprimer vos convictions et agir selon votre conscience et vos croyances sans crainte de persécution, prison, torture ou mort, vous avez plus de chance que les 48 personnes du village qui ne le peuvent pas. - Si vous ne vivez pas dans la hantise d être victime d un bombardement, d une attaque à main armée, d une mine terrestre, de viol ou d enlèvement par un groupe armé, vous avez plus de chance que les 20 personnes pour qui cette hantise est une réalité quotidienne. - Au cours d une année, 1 personne mourra et 2 bébés naîtront, de sorte qu à la fin de l année le village comptera 101 habitants. On peut consulter ces statistiques à l adresse suivante : < 50.fr/junior/htm_junior/village.html>. On peut également demander aux élèves de deviner (individuellement ou en groupes) la répartition de la population dans le graphique «Population» au bas de la carte Un monde en développement. Pour ce faire, on cache le nom des régions dans la légende du graphique en segments et on demande aux élèves de deviner à quelle région du monde correspond chaque segment. Pour le graphique en barres, cacher les pourcentages et demander aux élèves de deviner le pourcentage de la population de moins de 15 ans dans chaque région du monde. Développement Expliquer que la majorité du monde est très différente du monde dans lequel ils vivent et que la plupart des gens n ont pas autant de chance qu eux. Annoncer aux élèves qu ils vont maintenant concentrer leur étude sur l économie.

4 Leur demander de faire des recherches individuellement ou en paires sur un minimum de 10 pays (davantage si l on dispose d un temps suffisant) dans le site (en anglais seulement). Demander à chaque élève, ou groupe de 2, de relever le taux de natalité et de décès pour habitants pour chacun des 10 pays. Demander aux élèves de calculer le taux d accroissement naturel (négatif ou positif) en soustrayant le taux de mortalité du taux de natalité. Demander ensuite aux élèves de relever sur la carte Un monde en développement le PIB par habitant en dollars américains pour chacun des 10 pays choisis. Demander aux élèves de tracer un diagramme de dispersion/graphique linéaire. Placer le taux d accroissement naturel sur l axe vertical Y et le PIB sur l axe horizontal X. Leur demander de consigner par écrit toute corrélation qu ils pourraient observer. Conclusion Demander aux élèves s ils ont tiré des conclusions des corrélations possibles entre ces deux types de données. Pour que toute la classe puisse mieux suivre, projeter un graphique en blanc semblable à ceux créés par les élèves. Y ajouter les données recueillies par tous les élèves. Expliquer la théorie si les élèves n ont toujours pas remarqué les corrélations. Lorsque les données sont reportées sous forme de points ou de lignes, les élèves devraient voir les corrélations qui existent entre le développement économique d un pays et son taux d accroissement naturel (moins le pays est industrialisé/développé, plus son taux d accroissement naturel est élevé). Plus un pays progresse au fil au temps, plus sa croissance démographique ralentit. Expliquer que ce phénomène s appelle la «transition démographique». On trouvera des exemples et des explications dans le site suivant : < (en anglais). On trouvera également des informations utiles à l adresses suivante : < Évaluation Ramasser les données et les graphiques et les évaluer à l aide des rubriques fournies. Demander aux élèves de répondre à des questions à l aide de leur propre graphique afin de vérifier leur compréhension. Par exemple : a) Des dix pays que vous avez étudiés, lequel pensez-vous verra son taux d accroissement naturel diminuer ou augmenter dans les prochaines 50 années? Expliquez votre réponse. b) Quelle corrélation constatez-vous entre le PIB d un pays et son taux d accroissement démographique? Un pays à PIB élevé verra-t-il son taux d accroissement démographique augmenter rapidement, lentement ou même diminuer? c) Donnez votre propre définition de l expression «transition démographique». d) Dans quelle sorte de régions du monde voit-on le taux d accroissement démographique le plus élevé?

5 Rubriques Catégorie Qualité de la présentation Mise en page exceptionnelle, propre et agréable à regarder. Couleurs judicieusement choisies pour augmenter la lisibilité du graphique. Utilisation d une règle et de papier millimétré (ou d un logiciel spécialisé). Propre et visuellement assez agréable. Utilisation d une règle et de papier millimétré (ou d un logiciel spécialisé) pour augmenter la lisibilité du graphique. Lignes bien dessinées mais le graphique ne ressort pas. Peu soigné et fait à la hâte. Lignes mal dessinées. Précision du tracé Tous les points sont tracés correctement et faciles à repérer. Si les lignes sont tracées pour joindre les points, elles le sont soigneusement à la règle ou à l aide d un logiciel spécialisé. Tous les points sont tracés correctement et faciles à repérer. Tous les points sont tracés correctement. Quelques-uns ne sont pas faciles à repérer. Les points ne sont pas tracés correctement OU présence de points superflus. Identification de l axe X L axe X est identifié clairement et proprement, et indique les unités utilisées pour la variable indépendante (PIB en dollars). L axe X est identifié clairement et indique les unités utilisées pour la variable indépendante. L axe X est L axe X n est pas Identification de l axe Y L axe Y est identifié clairement et proprement, et indique les unités utilisées et la variable dépendante (taux d accroissement naturel par 1000 habitants). L axe Y est identifié clairement et indique les unités utilisées et la variable dépendante. L axe Y est L axe Y n est pas Tableau de données Données bien organisées dans le tableau, exactes et faciles à lire. Données organisées dans le tableau, exactes et faciles à lire. Données exactes et faciles à lire. Données inexactes et/ou impossibles à lire.

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

Niveau de vie : Une étude comparative

Niveau de vie : Une étude comparative Aperçu général Niveau de vie : Une étude comparative Cette leçon présente aux élèves de 10 e année les plus récentes données économiques et sociales sur divers pays du monde. Les élèves utilisent ces données

Plus en détail

L immigration des Chinois au Canada

L immigration des Chinois au Canada L immigration des Chinois au Canada Aperçu de la leçon : La leçon a pour objet d encourager les élèves à étudier des aspects de l immigration au Canada. On leur demande de naviguer sur le site Web de Statistique

Plus en détail

Migration et ruée vers l or du Klondike

Migration et ruée vers l or du Klondike Migration et ruée vers l or du Klondike Aperçu de la leçon : Les élèves analysent des données du recensement pour expliquer l influence de la ruée vers l or du Klondike sur la distribution de la population

Plus en détail

La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires

La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires La migration, mode de vie des Innus du Labrador depuis des millénaires Aperçu de la leçon : Les élèves s initient à la notion de migration en faisant le lien entre la migration d une part et les peuples

Plus en détail

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture.

L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. 2015 L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture. MÉTHODOLOGIE Sondage en ligne 1 978 Canadiens,18-70 ans Dates Du 10 au 21 avril 2015

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi LANGUE D ENSEIGNEMENT : ANNÉE : PROGRAMME D ÉTUDES :_ ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi Répondre à la question du programme : «Quelle est la plus grande difficulté

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Pour l enseignant Aperçu de l activité Web «ENQUÊTEZ SUR UN PHÉNOMÈNE PASSÉ»

Pour l enseignant Aperçu de l activité Web «ENQUÊTEZ SUR UN PHÉNOMÈNE PASSÉ» Pour l enseignant Aperçu de l activité Web «ENQUÊTEZ SUR UN PHÉNOMÈNE PASSÉ» Description : Enquêter sur un aspect de l histoire canadienne (de 1850 à 1945) en utilisant notamment la banque d images du

Plus en détail

Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada

Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada Richard Y. Bourhis Professeur, Département de psychologie Université du Québec à Montréal (UQAM), Canada bourhis.richard@uqam.ca www.psycho.uqam.ca/nun/d_pages_profs/d_bourhis/accueil.htm

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel

Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel Aperçu de la leçon Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel Dans cette leçon, les élèves examineront les obstacles humains et matériels associés à la construction résidentielle en bois au Nunavut.

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE APPEL DE PROJETS Demande de financement de la part des membres du RCCFC pour la réalisation de PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE au cours de l année financière se terminant le 31 mars 2017 Date

Plus en détail

Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes

Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes Questionnaire sur les perceptions initiales Secondaire, collégial, éducation aux adultes Tiré d une trousse d évaluation préparée par Sarah Dufour, Ph. D Consultante en évaluation de programme 2 Voici

Plus en détail

Variantes provinciales du plan de leçon pour la quête 8 e 10 e années

Variantes provinciales du plan de leçon pour la quête 8 e 10 e années Variantes provinciales du plan de leçon pour la quête 8 e 10 e années Provinces de l Atlantique Activité 1 Faire l activité de quête en ligne Objectifs généraux de l activité : Avoir une perspective historique,

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

BearingNet - Bienvenue

BearingNet - Bienvenue Contenu Introduction... 2 Choisissez une langue... 3 Devenir membre... 3 L activité... 3 Utilitaires... 3 Jours Fériés... 6 Demande d aide... 6 Demande d aide... 6 Recherche... 7 Les dernières nouvelles...

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Guide de préparation

Guide de préparation Guide de préparation Dernière mise à jour: septembre 2006 TOWES a été développé par le Conseil de développement des compétences de l industrie de la construction de Colombie-Britannique et Bow Valley College.

Plus en détail

Transport des céréales de la Saskatchewan vers l Atlantique

Transport des céréales de la Saskatchewan vers l Atlantique Transport des céréales de la Saskatchewan vers l Atlantique Aperçu de la leçon : Les élèves sont exposés au rôle important que joue la Voie maritime du Saint-Laurent dans le transport des marchandises

Plus en détail

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria.

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. DEMAIN Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. 10 RAPPORT D ACTIVITÉ ET DE RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE 2015 DÉJÀ 11 DEMAIN Déjà, à Lagos, Obinna a multiplié ses effectifs par 13 en dix ans.

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) Analyse régionale Janvier 2014 Le portrait sur l Immigration et la diversité ethnique au Canada était la

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE Avec Domaine général de formation Compétences transversales Compétences disciplinaires Scénario pédagogique

Plus en détail

SEQUENCE MATHEMATIQUES

SEQUENCE MATHEMATIQUES SEQUENCE MATHEMATIQUES Compétence 3 du socle commun : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Domaine : Organisation et gestion de données numériques Item :

Plus en détail

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte

Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Sac à dos de l explorateur Outils de découverte Aperçu de la leçon : La leçon porte sur les facteurs d incitation positifs et négatifs liés à la migration, les outils et les techniques utilisés par les

Plus en détail

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain.

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Classes de seconde Année scolaire 2010/2011 Accompagnement personnalisé Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Récupérer les fiches métiers

Plus en détail

Nous brûlons de trouver une solution!

Nous brûlons de trouver une solution! Nous brûlons de trouver une solution! Aperçu de la leçon Cette leçon de niveau intermédiaire donne un bref aperçu de la nature destructrice des feux de forêt et de l infestation de dendroctones du pin

Plus en détail

Nous sommes des reflets du Canada Notre peuple, nos lieux et nos paysages

Nous sommes des reflets du Canada Notre peuple, nos lieux et nos paysages Nous sommes des reflets du Canada Notre peuple, nos lieux et nos paysages Développé par Durée suggérée Niveau(x) scolaire(s) suggéré(s) Matières scolaires Elizabeth MacPherson Quatre leçons de 50 minutes

Plus en détail

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010 DESCRIPTION DE COURS Nom du cours : Mathématiques 8 Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet Année Scolaire : 2009 2010 1. Description du cours : Le programme de mathématiques de la 8 e année vise à

Plus en détail

LE COMMENTAIRE DE DOCUMENTS GEOGRAPHIQUES

LE COMMENTAIRE DE DOCUMENTS GEOGRAPHIQUES LE COMMENTAIRE DE DOCUMENTS GEOGRAPHIQUES Le commentaire de documents géographiques est un exercice qui invite l élève à une observation attentive, à l analyse et à la réflexion critique des documents.

Plus en détail

UNIVERSITE BLAISE-PASCAL (CLERMONT II)

UNIVERSITE BLAISE-PASCAL (CLERMONT II) UNIVERSITE BLAISE-PASCAL (CLERMONT II) FACULTE LANGUES APPLIQUEES, COMMERCE &COMMUNICATION 34, avenue Carnot 63037 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1-04 73 40 64 22 ou 04 73 40 64 05 directeur : Dir.LEA.LACC@univ-bpclermont.fr

Plus en détail

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac Avec le Manager Publicité de bluevizia toutes vos activités de publicité seront facilement planifiées et implémentées. Installation du logiciel Windows Double cliquez avec le bouton gauche de la souris

Plus en détail

Le rôle du Canada dans le développement international

Le rôle du Canada dans le développement international Le rôle du Canada dans le développement international Dans le cadre de cette leçon, les élèves effectueront une recherche sur trois projets auxquels le Canada a participé à l international. Niveau ciblé

Plus en détail

Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur

Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

Activité 4 : D où venons-nous?

Activité 4 : D où venons-nous? Activité : D où venons-nous? Niveau suggéré : primaire, intermédiaire Matières : géographie, sciences sociales, art du langage Aperçu Cette activité permet aux élèves de se familiariser avec les pays de

Plus en détail

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction Version: 2.0 / 14.10.2003 / 1 Fonction En général, pour les projets de prévention et de promotion de la santé, on utilise un questionnaire pour obtenir des informations et/ou des données sur des avis ou

Plus en détail

Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial

Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial Texte 10 Coffre à outils pour la réussite d études au collégial LAMOTHE, Christiane Collège Édouard-Montpetit. Janvier 2002. POURQUOI J ÉTUDIE? parce que j ai un projet d étude assez défini; parce que

Plus en détail

Yannick Bastien Alain Bélanger

Yannick Bastien Alain Bélanger Un portrait comparatif de la situation de l emploi chez les immigrants et les minorités visibles dans les RMR de Montréal, Ottawa-Gatineau, Toronto et Vancouver Yannick Bastien Alain Bélanger Un portrait

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE Durée 4H, coefficient 1 L épreuve de culture générale vise un triple but : 1 ère ÉPREUVE : CULTURE GÉNÉRALE 1. Vérifier le niveau général des connaissances des candidats Si l épreuve ne comporte aucun

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant

ANNEXE A. Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant ANNEXE A Décision du CCNR 11/12-1452+ V concernant L instant gagnant L instant gagnant est une émission télé-tirelire. Un animateur ou une animatrice présente des quizz et casse-têtes à l écran et invite

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

L élocution : une vraie tâche d expression orale?

L élocution : une vraie tâche d expression orale? L élocution : une vraie tâche d expression orale? Quelques pistes pour développer la compétence «expression orale sans interaction» Un des premiers objectifs de tout professeur de langues modernes est

Plus en détail

de revenu de retraite

de revenu de retraite Guide sur le revenu de retraite Établissez un plan de revenu de retraite qui durera toute votre vie Contenu Parlons retraite Quatre facteurs à la base de votre stratégie de revenu de retraite Où voulez-vous

Plus en détail

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires Julie Gauthier 16 février 2013 Sommaire 1 Les règles du jeu 3 1.1 Le matériel............................... 3 1.2 L atari-go................................

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Reciblage est un processus où un morceau de code «Cookie» est laissé dans le navigateur web des internautes ayant visité un site

Plus en détail

GUST. Global Universities Social Trip

GUST. Global Universities Social Trip GUST Global Universities Social Trip Genesis A l origine du projet GUST, il y a deux copains, Max & Nicolas, qui réalisent un jour qu il ont lu le même bouquin capbvant : «80 hommes pour changer le monde».

Plus en détail

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Radio Enfant 2001 Présentation du volet Internet Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Ça y est, voici enfin tous les détails concernant la possibilité de participer au volet Internet de Radio Enfant

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) OMPI PCT/WG/1/6 ORIGINAL : anglais DATE : 21 avril 2008 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F UNION INTERNATIONALE DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE BREVETS (UNION DU PCT) GROUPE DE

Plus en détail

Chapitre 7: La croissance économique (I)

Chapitre 7: La croissance économique (I) Chapitre 7: La croissance économique (I) Nous ne considérons plus un modèle statique - les quantités de ressources croissent: les entreprises investissent et du capital productif s accumule. Qu est-ce

Plus en détail

Fonds d actions nord-américaines Fonds nord-américain de valeur RBC 19 Fonds nord-américain de croissance RBC 9

Fonds d actions nord-américaines Fonds nord-américain de valeur RBC 19 Fonds nord-américain de croissance RBC 9 FONDS RBC ET PORTEFEUILLES PRIVÉS RBC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Parts de série A, de série Conseillers, de série Conseillers T5, de série T, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de

Plus en détail

Evaluation SignCom Protocole du magicien d Oz

Evaluation SignCom Protocole du magicien d Oz Evaluation SignCom Protocole du magicien d Oz François LefebvreAlbaret Version 1.0 (22/06/11) But de l évaluation Le présent document s inscrit dans le projet SignCom dont le but est de créer des prototypes

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

TOUS LES PAYS SUBISSENT DES PERTES ÉCONOMIQUES ÉNORMES EN IGNORANT LES COÛTS VÉRITABLES DU VIH/SIDA, SELON LES SERVICES ÉCONOMIQUES TD

TOUS LES PAYS SUBISSENT DES PERTES ÉCONOMIQUES ÉNORMES EN IGNORANT LES COÛTS VÉRITABLES DU VIH/SIDA, SELON LES SERVICES ÉCONOMIQUES TD Communiqué Pour publication immédiate TOUS LES PAYS SUBISSENT DES PERTES ÉCONOMIQUES ÉNORMES EN IGNORANT LES COÛTS VÉRITABLES DU VIH/SIDA, SELON LES SERVICES ÉCONOMIQUES TD TORONTO (Ontario) Les motifs

Plus en détail

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Jorgen Schytte/StillPictures 3 Collecte des données Questions traitées dans ce chapitre Quels outils utiliser pour recueillir des données sur l économie

Plus en détail

Pour les plus jeunes étudiants, l enseignant ou SES peut faire les calculs pour vos vérifications.

Pour les plus jeunes étudiants, l enseignant ou SES peut faire les calculs pour vos vérifications. Vérification des déchets TRIAGE DES DÉCHETS DE L ÉCOLE L objectif de cette vérification est de déterminer ce qui se trouve dans les déchets de votre école, ainsi que de vous aider à calculer les réductions

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

Règles d utilisation du logo et formulaire d exonération de la responsabilité

Règles d utilisation du logo et formulaire d exonération de la responsabilité Règles d utilisation du logo et formulaire d exonération de la responsabilité Le logo et les matériaux promotionnels ont été conçus et élaborés par le Groupe de conception graphique de l Organisation des

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

TITRE : Le sol : un patrimoine durable?

TITRE : Le sol : un patrimoine durable? 1 Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Le sol : un patrimoine durable? classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances Attitudes

Plus en détail

Ecriture, Correction et Evaluation

Ecriture, Correction et Evaluation Ecriture, Correction et Evaluation Enquête destinée aux enseignants du secondaire supérieur K. Noiroux, G. Simons, P. Pagnoul, E. Kuzmina, M. Locht Veuillez noter que vous pouvez passer cette enquête sur

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

IBM SPSS Direct Marketing

IBM SPSS Direct Marketing IBM SPSS Direct Marketing Analysez le comportement de vos clients et améliorez vos campagnes marketing Points clés Avec SPSS Direct Marketing, vous pouvez : Mieux comprendre vos clients Améliorer vos campagnes

Plus en détail

Présentation de. Dr Mustapha Mekideche

Présentation de. Dr Mustapha Mekideche P a g e 1 LES PERSPECTIVES DU MECANISME AFRICAIN D EVALUATION PAR LES PAIRS A LA LUMIERE DE DIX ANS D EXPERIENCE : RELEVER NEUF DEFIS MAJEURS Présentation de Dr Mustapha Mekideche Nations Unies, New York

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Plan de cours. PROFESSEUR : Larry Gingras BUREAU : E -230. Courriel : lgingras@cegep-ste-foy.qc.ca Téléphone : # 5958

Plan de cours. PROFESSEUR : Larry Gingras BUREAU : E -230. Courriel : lgingras@cegep-ste-foy.qc.ca Téléphone : # 5958 Plan de cours Titre du cours : Calcul différentiel Préalable : Math 536 Numéro du cours : 201-NYA-PT 3-2 - 3 Programme : Sciences de la nature (profil Pasc@l) Groupes: 2076-2077 session : A-2006 PROFESSEUR

Plus en détail

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM API08 : Evaluation d une IHM Résumé Twitter : les aspects positifs et négatifs de l interface Web par Ewan C. BURNS L objectif de ce document est de proposer une évaluation de l IHM web proposée par Twitter.

Plus en détail

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue 7 L ENTREPRISE NUMERIQUE Prologue Le CIGREF est un réseau de grandes entreprises qui fête en 2010 son quarantième anniversaire. La genèse de sa création démarre en 1967, lorsque Emile Roche, alors Président

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Test écrit Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année Test écrit Juin 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques appliquées, 12 e année

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

PRIVOR compte prévoyance

PRIVOR compte prévoyance PRIVOR compte prévoyance Planifier prudemment Prévoyance 2 Constitution et renforcement du pilier 3a Quiconque souhaite maintenir son train de vie actuel à l âge de la retraite devrait commencer à temps

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

Programme pour lequel vous souhaitez recevoir une/un stagiaire : 1. Employeur proposant le stage

Programme pour lequel vous souhaitez recevoir une/un stagiaire : 1. Employeur proposant le stage Formulaire d offre de stage Veuillez sauvegarder le formulaire sur votre ordinateur et le transmettre par courriel en format Word à stages@cmaisonneuve.qc.ca (une fiche est requise pour chaque offre de

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE Introduction 1. L économie et la société bénéficient des performances de haute qualité des experts-comptables qui contribuent à l imputation et à

Plus en détail

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie CHAPITRE 2 Genre, structure du ménage et conditions de vie Le type de ménage dans lequel vit une personne peut avoir une influence sur son accès aux ressources, telles que la nourriture, les médicaments,

Plus en détail

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 :

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 : SOMMAIRE À LA DIRECTION Dans un nouveau sondage mené à l échelle nationale auprès de 3 000 Canadiens par Greenberg Quinlan Rosner Canada pour le compte de l Institut Broadbent, on a posé des questions

Plus en détail

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Écarts entre les salaires : les politiques peuvent et doivent agir Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l USS/fq

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Synthèse des données sociodémographiques de 2011 Le document Principales caractéristiques de la population

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN

Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN Version 1 mai 2011 Table des matières 1. Introduction 2. Le logo de l UICN 3. Les logos des Commissions de l UICN 4.

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Gestion de projet - PMBOK 4th Edition

Gestion de projet - PMBOK 4th Edition www.sts.ch Gestion de projet - PMBOK 4th Edition Communications STS SA Av. de la Gare 10 1003 Lausanne 021 351 86 86 office@sts.ch www.sts.ch Planifier les communications Théorie Les principes clés en

Plus en détail

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS DÉCEMBRE 2011 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS Le nouveau chapitre SP 3260, Passif au titre des sites contaminés, du Manuel de comptabilité pour le secteur

Plus en détail

Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012

Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012 Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012 1 Résumé 66 offices ont répondu à l enquête sur les services du PCT en 2012 Degré de satisfaction global échelle de 5 points 1 (bas) 5

Plus en détail