TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR»"

Transcription

1 TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR» I. Contexte Des groupes thématiques de travail (Gtt) ont été mis en place en 2009 et 2010 au sein du Ministère de la santé (MS) dans le but de renforcer son fonctionnement. Les Gtt ont connu par la suite une restructuration dont l aboutissement a permis la mise en place de sept groupes techniques de travail (GTT) alignés sur les cinq domaines du PNDS. La séance de travail organisée par le MS le 31 juillet 2012 qui a regroupé les GTT restructurés a marqué le démarrage de leurs activités. Des TDR généraux relatifs au fonctionnement général desdits GTT ont été adoptés; ils prévoyaient que chaque groupe de travail élabore des TDR spécifiques à son fonctionnement. Le principal objectif des groupes techniques de travail restructurés est d appuyer le MS à mettre en œuvre de façon coordonnée et rationnelle le PNDS. Plus spécifiquement, ils ont pour attributions chacun dans son domaine de: - Accompagner la planification, le suivi de l exécution et l évaluation conjoints des activités des DCT et selon le domaine du PNDS; - Appuyer la documentation et la capitalisation des expériences dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies et politiques sectorielles. En ce qui concerne le groupe technique de travail dénommé «gestion du secteur» il est aligné sur le cinquième domaine du PNDS intitulé «renforcement de la gestion du secteur». L analyse de la situation contenue dans le PNDS relative au cinquième domaine relève une certaine «faiblesse dans les capacités des structures de gestion du MS à planifier, à coordonner et à évaluer afin d assurer à tous les niveaux de la pyramide sanitaire les conditions optimales d exécution du plan de développement du secteur et d autre part, par une mauvaise planification en matière d infrastructures et équipements». Les deux grands axes de solutions proposées et qui sont l objet des deux programmes dudit domaine, à savoir le renforcement institutionnel et le développement des zones sanitaires structureront les axes de travail de base du GTT. Néanmoins le groupe devra réfléchir en vue d aborder d autres facettes relevant de la gestion non prises en compte dans la perspective de contribuer à la revue à mi-parcours du PNDS. Le GTT «gestion du secteur» est co-présidé par le DRFM et la CTB. Les présents termes de référence décrivent les grandes lignes du fonctionnement du groupe. Mission du GTT gestion du secteur 1

2 La mission consiste essentiellement à appuyer le MS à coordonner et capitaliser les expériences en cours ou à développer dans le secteur et visant à apporter des solutions aux insuffisances relatives aux mécanismes de gestion relevées par l analyse de la situation du secteur contenue dans le PNDS. Objectifs Le GTT Gestion du secteur a pour objectif le renforcement des mécanismes de gestion du secteur de la santé. Il va notamment: - Assurer la coordination et la synergie des interventions et expériences des divers acteurs visant le renforcement de la planification et le suivi évaluation au sein du secteur - Fournir un appui technique (réflexions, conseils, outils, méthodes) aux structures compétentes du MS en vue de l amélioration de la gouvernance du secteur - Appuyer la documentation et la capitalisation des expériences du secteur en rapport avec les deux axes ci-dessus. Domaines de compétences du GT gestion du secteur Le secteur de la santé s étend au-delà du MS et couvre le système de santé définit par l OMS comme «toutes les organisations, institutions et ressources engendrant des mesures dont le but principal est d améliorer la santé» OMS, On reconnaît au système de santé six composantes essentielles que sont les prestations de services, les ressources humaines, le financement, les vaccins et technologies médiales, l information et la gouvernance (OMS, 2007). La gestion (concept) qui se réfère à l action et à l effet de gérer ou d administrer (stewardship) une organisation ou un secteur, doit en couvrir toutes les dimensions ou fonctions. Les réflexions et appuis stratégiques du GTT gestion du secteur devraient donc théoriquement couvrir toutes les dimensions ci-dessus énumérées. Cependant, dans le cadre de l objectif global des GTT d appuyer la coordination de la mise en œuvre du PNDS, les domaines de compétences du groupe se limiteront à ceux définis dans le PNDS en rapport au 5 ème domaine. Ils concernent: - En ce qui concerne le renforcement institutionnel, o Planification (y compris des infrastructures et équipements) o Suivi évaluation o Information sanitaire o Gouvernance (normes, standards, procédures, etc.) - Le développement des zones sanitaires 2

3 Composition Le GTT Gestion du secteur est composé provisoirement comme suit: - Président : DRFM - Co-président : CTB - Membres: o ARM3 o Simplice MBASSI MbOLA (UNFPA) o Coopération française (Dr ChristianAbonnel) (Coopération française) o UNICEF (Dr Kossou) o BAD o PNLMNT (Mme Eléonore Gandjeto) PNLMNT o Akim ALIMI (DNEHS) o ANAM (Dr Yarou) o DSIO o Dr Aïssan Julien o Dr Hounsa Assomption (DNSP) o BEST-SD (Dr Dossouvi) o Judih SEIGNON (PNLMNT) o Candide HOUNKANRIN (DNEHS) o Albert SINATOKO (Médecin à la retraite) o Adrien LOKOSSOU (PRPRSS) o Moussa YAROU (DG/ANAM) o Fousséna ALTINI (DSIO) o Evariste LODI OKITOMBAHE (AIMS/CTB) o Paulin SOGBOHOSSOU (AIMS/CTB) o Coffi AGOSSOU (AIMS/CTB) Résultats/produits attendus A court terme, il est attendu du GTT «Gestion du secteur» les produits suivants : - Etats des lieux/analyse de la situation relative à la gestion du secteur (domaine 5) devant alimenter l évaluation du PTD et le portail internet du CHPP - Contribution à l évaluation du PTD et élaboration du PTD Documents finalisés produits par des versions précédentes des groupes thématiques de travail - Document synthétique des recommandations issues de différentes instances Activités/tâches Tâches à exécuter à court terme : 3

4 - Valider les TDR spécifiques du groupe - Elaborer la feuille de route du groupe (comprenant l analyse des lieux concernant ledit domaine dans le cadre du CHPP) - Faire le point des processus en cours dans le cadre du domaine 5, en particulier des programmes 12 et 13 (application unique de gestion des ZS, guide d évaluation de la fonctionnalité et de la performance des ZS, etc.) - Renforcer l équipe du GTT par des compétences du secteur ou d autres secteurs - Evaluer les expériences des groupes thématiques Gouvernance et Développement des zones sanitaires - Suivre la mise en œuvre des recommandations issues des diverses instances du secteur Organisation et fonctionnement Les grandes lignes du fonctionnement des GTT sont décrites à titre indicatif dans les TDR généraux desdits groupes. Ils sont repris et adaptés ainsi qu il suit. Rôles et responsabilités des acteurs 1.1. La présidence du groupe technique de travail Le président d un groupe de travail assume les responsabilités suivantes : - Convocation des réunions du groupe de travail. L invitation doit être accompagnée de l agenda de la session et tout document pertinent pour la session, de même que le rapport de la précédente session - Organisation et facilitation des réunions régulières du groupe de travail suivant la périodicité retenue - fonctionnement régulier et efficacité du groupe de travail (en fonction du cahier de charge) - Visibilité et mémoire du groupe de travail, notamment la diffusion des produits et décisions prises au cours des différentes sessions (informer le groupe de travail sectoriel (GTSS), le CODIR) La co-présidence du GTT. Le co-président partage les responsabilités décrites ci-dessus du groupe. Il a pour responsabilités de: - Appuyer le président dans l organisation et la conduite des activités du GT (confection de l agenda, PV de session, documents techniques, etc.) ; - Faire le lien entre le GT auquel il appartient et celui des PTF pour communiquer à ces derniers les informations relatives aux travaux de son GT au besoin : niveau d avancement, décisions importantes, etc. afin de faciliter la circulation de l information 4

5 Le Président et le Co-président du GT peuvent se réunir au besoin afin de préparer et de coordonner les activités du groupe Les membres du groupe :. - Assurer le secrétariat du GT (une structure sera désignée par le groupe dans ce cadre); - Participer régulièrement et activement aux travaux du groupe ; - Assurer de façon exemplaire toute tâche confiée par le groupe, notamment dans le cadre du travail au sein d un sous-groupe mis en place par le groupe Modalités de réunions du GTT Les réunions sont convoquées par le Président au moyen d une invitation écrite (message formel et/ou ) au moins 10 jours calendaires à l avance à tous les membres du groupe. L invitation est obligatoirement accompagnée de TDR succincts et de l agenda de la session. La fréquence des réunions dépendra du plan de travail élaboré par le groupe. L ordre du jour de la session devra comporter les points minima suivants : Lecture du rapport de la session précédente Revue et analyse des décisions antérieures Points de discussion relative à la session Les réunions du GT sont une activité du fonctionnement normal des DCT et des PTF intervenant dans le domaine concerné. A ce titre, elles doivent être considérées comme faisant partie intégrante du fonctionnement desdites structures et ne doivent pas de ce fait occasionner des charges additionnelles. Ceci exclut cependant les sessions de travail dont la délocalisation a été jugée indispensable et l élaboration de documents techniques pour lesquelles le recours à une expertise externe est requis Prise de décision Les décisions et recommandations du GT seront prises par consensus. Chacune d elles devra indiquer clairement la personne et/ou l institution chargée du suivi et l échéance de sa réalisation. Les décisions et recommandations devront être documentées et adressées au Président du GTSS à titre d information de compte rendu et pour exploitation/action Modalités et mécanismes de validation des productions des GTT Les productions des sous-groupes de travail (SGT) feront l objet de validation à l intérieur du sous-groupe puis du groupe de travail (GT). Les produits validés au niveau des GT sont soumis au GTSS pour une validation finale, à l exception des documents pour lesquels une décision d ordre politique est 5

6 requise. Dans ce cas-ci, le produit est soumis à l appréciation du CODIR du MS aux fins de prise de décision. 6

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Financement Banque Africaine pour le développement (BAD) Projet d Appui à la Gouvernance Institutionnelle (PAGI)

Financement Banque Africaine pour le développement (BAD) Projet d Appui à la Gouvernance Institutionnelle (PAGI) TERMES DE REFERENCE APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MODERNISATION DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES ET DE SON PLAN D ACTIONS A MADAGASCAR Financement Banque Africaine pour le développement

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE DU PROCESSUS DE PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 Octobre 2012 1. Contexte et justification L année

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 CHARTE DE L ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES 1 SOMMAIRE Pages PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 III - LE DISPOSITIF D ÉVALUATION

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE CELLULE DE REFORME DU SECTEUR

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE CELLULE DE REFORME DU SECTEUR MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE CELLULE DE REFORME DU SECTEUR TERMES DE REFERENCE POUR LA RATIONALISATION DES STRUCTURES DU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Introduction Origines

Plus en détail

PRATIQUE ET UTILISATION DE L EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES AU BENIN

PRATIQUE ET UTILISATION DE L EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES AU BENIN République du Bénin -------------- Bureau d Evaluation des Politiques Publiques --------------- Observatoire du Changement Social Deuxième Conférence Internationale sur les Capacités Nationales en Evaluation

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE Dans le cadre de l Initiative

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après :

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après : TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET-CONSEIL CHARGE DE L APPUI-ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA DANS LE CADRE DE LA MOBILISATION DES RESSURCES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE ELABORATION DES PLANS D AFFAIRES POUR LES CENTRES DE FORMATION ET OSP AGRICOLES Réalisé en mars 2015

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION Novembre 2008 1. Contexte La gestion des systèmes d éducation et de formation

Plus en détail

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005 du 07 mai 2002

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de CAHIER DES CHARGES pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de 1 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 dite «loi Handicap»,

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS)

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) 1 Le Financement Basé sur les Résultats, une perspective pour l obtention des soins de qualité au Bénin! Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) Ensemble, œuvrons pour la qualité

Plus en détail

Centre de référence en santé mentale

Centre de référence en santé mentale Centre de référence en santé mentale 1. Missions du centre de référence «Art. 618. Un centre de référence en santé mentale, ci-après désigné sous le terme de «centre de référence», est l organisme d appui

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC)

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC) COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC) ATELIER DE CLOTURE DE LA PHASE OPERATIONNELLE Yaoundé, CCIMA 26 27 août 2015 ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. GILBERT DIDIER

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015 RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015 1 DÉFIS RÉSULTATS ATTENDUS PLAN DE PRÉSENTATION 1 OBJECTIFS DE LA MISSION

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE. Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 10 juillet 2006.

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE. Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 10 juillet 2006. PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 10 juillet 2006. Cameroun Gabon Madagascar Mauritanie RDC Sénégal Cameroun... 1 Gabon...

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

OBJECTIF SPECIFIQUE 1 : RESTITUER LES REFLEXIONS ISSUES DE L ATELIER AVEC LES PARTIES PRENANTES ET MISE EN PLACE DU COMITE DE VALIDATION

OBJECTIF SPECIFIQUE 1 : RESTITUER LES REFLEXIONS ISSUES DE L ATELIER AVEC LES PARTIES PRENANTES ET MISE EN PLACE DU COMITE DE VALIDATION OBJECTIF SPECIFIQUE 1 : RESTITUER LES REFLEXIONS ISSUES DE L ATELIER AVEC LES PARTIES PRENANTES ET MISE EN PLACE DU COMITE DE VALIDATION Indicateur(s) : Nouveau schéma du RAMU validé 1. ELABORER LE DOCUMENT

Plus en détail

Projet de feuille de route pour l élaboration d une stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) au Cameroun

Projet de feuille de route pour l élaboration d une stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) au Cameroun ATELIER PARIS21 - STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS BAMAKO, FÉVRIER 2005, SIÈGE D AFRISTAT. Atelier PARIS 21 sur la Stratégie nationale de Développement de la Statistique SNDS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Le comité d audit. Présentation du rapport du groupe de travail. Anne Gillet Direction des affaires comptables

Le comité d audit. Présentation du rapport du groupe de travail. Anne Gillet Direction des affaires comptables Le comité d audit Présentation du rapport du groupe de travail Anne Gillet Direction des affaires comptables Sommaire 1. Contexte & missions du groupe de travail 2. Les principales caractéristiques du

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à 12 L importance d une étude diagnostique sur le pays Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à l autre. Le Brésil par exemple met l accent sur l adoption d une méthode

Plus en détail

Session 10: Elément D

Session 10: Elément D Session 10: Elément D Expériences et enseignements de l alignement du processus PNA aux procédures de planification et de budgétisation au Togo BRUCE Ahlonko Koffi Conseiller Technique National du PNA

Plus en détail

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Considérant le développement rapide et récent des formations universitaires diplômantes conçues en réseau, national

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

partage des bénéfices avec les populations riveraines autour des Ouagadougou, 13-15 septembre 2011

partage des bénéfices avec les populations riveraines autour des Ouagadougou, 13-15 septembre 2011 Atelier régional éi «Recasement et partage des bénéfices avec les populations riveraines autour des barrages en Afrique de l Ouest» Ouagadougou, 13-15 septembre 2011 Gestion de la pêche sur le lac de barrage

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE (SNDS)

FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE (SNDS) République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité Justice MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET DU DEVELOPPEMENT OFFICE NATIONAL DE LA STATISTIQUE FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Prestation de consultant Action collective COMETES Collaboration et Organisation pour un Meilleure Entente Transverse des Entreprises du Spatial

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT DE L EAU ET DE L ASSINISSEMENT ------------- DIRECTION NATIONALE DE L HYDRAULIQUE -------------- TERMES DE REFERENCE : RECRUTEMENT

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Appel à consultation pour l élaboration d un plan de plaidoyer et de communication pour la prévention du Handicap TERMES DE REFERENCES 1. Contexte

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali 1 Plan de présentation Objet de la mission Contexte de la FAR au Mali Proposition d une

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013

PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013 PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La côte d Ivoire, pour

Plus en détail

DOSSIER AGENCES D'EXECUTION

DOSSIER AGENCES D'EXECUTION DOSSIER AGENCES D'EXECUTION TERMES DE REFERENCE DE L'ETUDE D'EVALUATION SUR LES AGENCES D'EXECUTION '.. PROJET DE TERMES DE REFERENCE DE L'ETUDE D'EVALUATION DES AGENCES D'EXECUTION 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS

Plus en détail

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration TERMES DE RÉFERENCE SUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE NATIONAL EN GESTION DE L INFORMATION, DE LA COMMUNICATION, DES CONNAISSANCES ET DU CHANGEMENT (Information, Communication, Knowledge and

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013 Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

Action Collective Régionale

Action Collective Régionale Action Collective Régionale Plan d actions de formation autisme régional Cahier des charges pour l appel d offres des organismes de formation Proposition à retourner impérativement pour le 4 mai 2015.

Plus en détail

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Convention sur l interdiction des mines antipersonnel Convention sur l interdiction de l emploi,

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE. SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA. By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso

ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE. SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA. By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso ETAT DES C.E.S. EN AFRIQUE SITUATION OF THE ESCs IN AFRICA By Mrs. Simone Zoundi Vice President of the ESC of Burkina Faso 1 PLAN 1. HISTORIQUE 2. ETAT DES LIEUX 3. DIFFICULTES/SOLUTIONS 4. PERSPECTIVES

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité Formation à l audit qualité interne 1/5 1. Intitulé de l'action de formation Formation-action à l audit interne selon le référentiel qualité INRA 2. Contexte/enjeux L INRA, Institut National de la Recherche

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1 Conseils consultatifs des aînés Cadre de référence 1 Dénomination. L article 1122-35 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation consacre l appellation «conseil consultatif». Il convient

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE VOLET EVALUATION ET CAPITALISATION «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION Direction des Établissements de Santé FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES Les CLIN

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Au sein

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012.

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012. Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt pour le recrutement d un consultant international ou national pour la revue des Plans d investissements des pays AMI N 05 2012 Plans d investissement nationaux

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009 Deuxième session ordinaire du Conseil d administration Rome, 9 13 novembre 2009! "#$% F Distribution: GÉNÉRALE 9 octobre 2009 ORIGINAL: ANGLAIS Le tirage du présent document a été restreint. Les documents

Plus en détail

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies.

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies. ATELIER REGIONAL DE RELANCE DES DISPOSITIFS NATIONAUX DE SUIVI EVALUATION DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DE SEPT PAYS TEST Note conceptuelle I- Contexte et justification

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LA PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 A TOUS LES NIVEAUX DU SYSTEME DE SANTE

DIRECTIVES POUR LA PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 A TOUS LES NIVEAUX DU SYSTEME DE SANTE MINSTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Secrétariat Général DIRECTIVES POUR LA PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 A TOUS LES NIVEAUX DU SYSTEME DE SANTE I. JUSTIFICATION DES DIRECTIVES Le Ministère de la Santé Publique

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Maroc : le défi de la production de nouvelles compétences

Maroc : le défi de la production de nouvelles compétences La réforme r de santé au Maroc : le défi de la production de nouvelles compétences A. Belghiti Alaoui, L. Albert, S. Boivin Contexte Système de santé en transition : démographique, épidémiologique et politique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès MINISTERE DU DÉVELOPPEMENT COMMUNAL République du Burundi Unité - Travail - Progrès ======== DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ======== PROGRAMME MULTI- ACTEURS

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education)

Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education) 19/10/2015 Réponses aux ONG appels à projets du Ministère de l Education du Mali Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education)

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail