Master MIAGE M2 SIIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master MIAGE M2 SIIN"

Transcription

1 Master MIAGE M2 SIIN D313 E-commerce Intitulé : Activité 1 - juin 2012 Réalisé par : BOUCHBAAT Noura Année universitaire : 2011/2012

2 Partie I : 1) Décrivez la nature de ces risques et donnez des solutions pour les réduire ou les supprimer. Le commerce électronique peut être défini comme l ensemble des échanges électroniques liés aux activités commerciales. Il recouvre toute opération de vente de biens et de services via un canal électronique. Les avantages de commerce électroniques : Pour l acheteur : Facilite les courses. En quelques clics, on peut trouver ce qu on cherche. L achat se fait d une manière rapide et surtout sans déplacement. Il y a même des produits qui ne sont accessibles que sur internet. De plus, la diversité des choix ainsi que les comparateurs de prix permettent de ne prendre que ce qui convient aux besoins.on peut aussi accès aux avis des consommateurs prouvant ou non la fiabilité du produit. Pour le vendeur : Il a la possibilité de faire connaître son entreprise et ses produits. Il est obligé de construire un site de vente dans le domaine du business pour être à la hauteur de la concurrence technologique de nos jours, et un site permet également le contact et la communication pour mieux répondre aux besoins et aux attentes des clients. Les inconvenants de commerce électronique : E-commerce présentes une menace soit pour le vendeur ou l acheteur. Pour le vendeur : Il existe des attaque qui visent le protocole de communications par exemple il y a des attaque qui peut rendre un serveur indispensable,des attaques qui introduit des modifications malveillantes des informations affichées sur un site afin de désinformer les clients et compromettre la responsabilité de l'entreprise, et des attaques sur la base de donne pour récupérer des donne confidentielle. Pour l acheteur : L acheteur n a pas encore accepter l idée de réaliser des achats en ligne à cause d absence de sécurisation de paiement (risque de capture des codes confidentiels, fonction du mode de paiement sécurisé),il pense encore au commerce traditionnel qui consiste à visualiser la marchandise mais le produit en ligne l acheteur se contenter des images pour évaluer leur qualité et leur caractéristique et cela présente un risque sa peut que le produit livre ne correspond pas au produit commandes, aussi l acheteur souffre d absence de communication pour la livraison de marchandise. Solution :

3 Pour le vendeur : Faire une protection au niveau de serveur : installer le serveur web sur une machine différente des autres applications. Configuration de serveur pour avoir une trace journalière de toutes les actions qui ont été réalisé en serveurs. faire une protection au niveau du réseau : mise en place un firewall qui va limiter les flux réseau ouverts depuis l extérieur vers le serveur web, permet de journaliser les trafics, le firewall joue le rôle aussi d un anti-virus. Faire une sécurité des donnes en utilisant le SSL : l utilisation de SSL assure la sécurité des transactions effectuées via internet, ce dernier repose sur un procédé de cryptographie. Pour l acheteur : Il faut assurer la sécurité de paiement doit répondre à des normes de sécurité, comme par exemple : PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard), standard de sécurité qui reconnait le haut niveau de sécurité de la boutique, au travers d'un agrément à obtenir tous les ans. Cette norme s'appuie uniquement sur la valeur de la boutique. 3D Secure (développé par VISA et MASTERCARD) : protocole sécurisé de paiement sur Internet, qui va s'appuyer sur la valeur de la boutique mais aussi sur la valeur du client payeur, pour garantir une meilleure sécurité. Assurer une communication après-vente pour qu un acheteur peut s assurer que sa marchandise va être livrais a date prévus. 2) Définissez la stratégie utilisée par l entreprise dans son concept de galerie pour assurer le développement de son offre La stratégie utilisée par l entreprise dans son concept de galerie pour assurer le développement c est la stratégie de différentiation des produits offerts en galerie c est-à-dire que l entreprise va avoir toutes sorte de produits cela lui permet de concevoir plusieurs clients car ce dernier va trouver tous ce qu il a besoin dans le même endroit, alors l entreprise va assurer une place dans le marcher et il va présenter un grand danger pour ces concurrents. 3) Analysez les perspectives de developpement des vente du commerce electroniqueà partir des données 2007 et 2008,précisez comment à été construire la matrice en ANNEXE 4. RueDuCommerce a réalisé une augmentation de chiffre d affaire entre 2007 et 2008 Le taux de croissance du marché implique une augmentation taux des ventes globales sur le marché.

4 ( )/269 = 4/269 = 14,87 % La matrice en ANNEXE 4 présente la part de marché relative par rapport à la moyenne des ventes en ligne. La matrice présente les produits vendus par l entreprise en 4 étapes : Le poids mort : faible potentiel de développement et une rentabilité faible. La vache à lait : sont des produits en phase de maturité et une rentabilité élevées. Dilemmes : la phase de naissance de produit et une rentabilité faible. Vedette : (fort taux de croissance et part de marché élevée) est un produit prometteur pour l'entreprise, et une rentabilité forte. Chaque produit de l'entreprise est présenté graphiquement par un cercle sur la matrice, on peut déduire que plus l'activité est jeune, plus les investissements dans cette activité seront importants. Le secteur de tourisme est classé dans la phase vache à lait ou de déclin, occupe une grande part de marché (leader). Le secteur High Tech a réalisé un taux moins élevés par rapport aux autres et une rentabilité forte (leader). Habillement : un forte croissance et part de marché élevée (suiveur). Equipement : le taux moins élevées (suiveur) 4) Présenter les diagnostique externe du marches des produits du commerce équitable concluez sur l internet du choix fait par RueDuCommerce : L analyse du commerce équitable de prendre en compte à la fois les facteurs internes et externes dans notre cas on va prendre en considération que l analyse externe en maximisant les potentiels de l opportunité et en minimisant les effets des menaces Analyse Externe : des opportunités et des menaces, Cette analyse externe permet de présente une étude du marché potentiel. Les Opportunités : Amélioration de l économie d un payé. Développement de commerce par internet (des sites, publication ). Bonne écoute des consommateurs Méfiance des consommateurs vis-à-vis des produits traditionnels. Prise de conscience sur la durabilité des produits bio Les Menaces :

5 Problèmes d ordre techniques et organisationnels. Pour notre cas on constate une augmentation supérieur a 100%. Le taux d augmentation entre 2001 et 2005 est très élevés: (20-18)/18= 566% Donc 566% >100% (satisfait). 5) Quelles cibles préconisez-vous tant au niveau national qu européen pour commercialiser en ligne des produits textiles équitables? pour commercialiser le produits en va viser le marcher qui possede une clientèle bien précis des clients de luxe c est à dire des clients qui ont un revenu très élevés et qui ont l habitude d acheter ce sorte de produit alors on va viser le marché suisse et allemand. Partie II 2) Calculez le cout de cette commande livrée à Paris L offre de la coopérative Indienne = /67.95 = Frais maritime = 209/1.3935= Frais portuaire 80 +Frais de déchargement 5carton*3 = 15 +Transport = 40 Total = Prélèvement Douane 16 / 100kg === >16*10 =160 TVA / pdt = 13135*19.60 = tee-shirt. la commande (FOB Mumbai) = = la commande (coopérative Indienne )= * 1.65= 16500

6 à partir de résultat obtenue on va choisir la commande achat FOB Mumbai 3) 3-A quel prix ce t-shirt pourrait-il être proposé à la vente? +Cout de la commande en INDE = Cout de la logistique = 6 *10000= Cout de graphisme = Total= Marge de 30% = *30% = Cout totale de la commande = = / t-shirt = / t-shirt. Le prix de t-shirt qui pourrait être proposé pour la vente est ) 4- A quel prix faudrait-il acheter ce t-shirt pour arriver à un prix de vente de 25? 25*10000 = La première commande *10000= et le cout de la commande = Donc le cout de la commande pour le prix de vente 25 est de 15017

Notions de base en matière d exportation et de développement export

Notions de base en matière d exportation et de développement export Notions de base en matière d exportation et de développement export 1 Le marché international est en constante mutation mais certains produits français arrivent à rester sur la scène internationale. Pour

Plus en détail

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif La puissance d Ariba au service des clients SAP Les avantages du commerce collaboratif Sommaire 4 9 10 12 14 18 20 22 24 Promouvoir l entreprise en réseau Une alliance solide Le commerce collaboratif avec

Plus en détail

ECHANGEUR MARSEILLE PROVENCE. Boostez vos ventes avec Internet. Marseille Mardi 17 Novembre 2009. animé par Marlène Bassot

ECHANGEUR MARSEILLE PROVENCE. Boostez vos ventes avec Internet. Marseille Mardi 17 Novembre 2009. animé par Marlène Bassot ECHANGEUR MARSEILLE PROVENCE Boostez vos ventes avec Internet Marseille Mardi 17 Novembre 2009 animé par Marlène Bassot Quelques tendances en 2009 Quelques tendances en 2009 Explosion des technologies

Plus en détail

[SMOALL CONDITIONS GENERALES] 16 avril 2014

[SMOALL CONDITIONS GENERALES] 16 avril 2014 1. Remarques préliminaires Les présentes conditions régissent les relations contractuelles entre la SPRL The Wago Company, inscrite à la Banque Carrefour des Entreprises sous le numéro 0547.749.003, dont

Plus en détail

ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire. Information périodique / Information 1er trimestre

ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire. Information périodique / Information 1er trimestre Société : Gemalto N.V. Compartiment : Compartiment A ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire Type de document : Information périodique / Information 1er trimestre Date de publication : 4/29/2010

Plus en détail

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait

AD printemps 2015. 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait AD printemps 2015 3. Evolution des conditions cadres du marché du lait Conditions cadres du marché du lait Thèmes 1. FROMARTE en chiffres 2. Situation du marché / bilan du libre-échange du fromage 2007-2014

Plus en détail

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS vente à distance e-commerce > Ventes aux particuliers ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance

Plus en détail

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble

Plus en détail

BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET

BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET BUSINESS PLAN PRESENTATION DE PROJET Nom du créateur/repreneur Adresse personnelle du créateur Dénomination de l'entreprise Adresse d'implantation de l'entreprise Coordonnées Email / téléphone fixe, portable

Plus en détail

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Paris, 19 mai 2004 Building a New Electric World Notre stratégie d acquisitions Une stratégie d acquisitions

Plus en détail

Chapitre : La statistique commerciale.

Chapitre : La statistique commerciale. Chapitre : La statistique commerciale. Introduction : En permanence, les entreprises doivent assurer leur survie face à la concurrence, à l évolution des mentalités et des innovations technologiques. Les

Plus en détail

CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur

CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur CRC 007M C.P. P.L. 60 Protection du consommateur Vue d ensemble des cartes prépayées Visa Visa exploite le plus vaste réseau de paiements électroniques au détail du monde, et gère la marque de services

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

Logiciel web pour traitement des commandes

Logiciel web pour traitement des commandes Umbrella.net en bref Application internet standardisée pour agences de voyage sensibles aux coûts et à la qualité Traitement des réservations à partir de Galileo, Amadeus, Sabre, Worldspan, CETS et Touronline

Plus en détail

Conditions générales de vente de Animalerie.pro

Conditions générales de vente de Animalerie.pro Conditions générales de vente de Animalerie.pro Généralités Le site internet www.animalerie.pro et un site marchand de la société Ecurie.pro qui est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés

Plus en détail

ZALANDO S APPROCHE DES 3 MILLIARDS D EUROS DE CHIFFRE D AFFAIRES EN 2015

ZALANDO S APPROCHE DES 3 MILLIARDS D EUROS DE CHIFFRE D AFFAIRES EN 2015 ZALANDO S APPROCHE DES 3 MILLIARDS D EUROS DE CHIFFRE D AFFAIRES EN 2015 La version anglaise de ce document prévaut sur la version traduite ci-dessous. Le chiffre d affaires du groupe a enregistré une

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches?

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches? ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE Quelles démarches? DÉFINITION Une étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché.

Plus en détail

Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain»

Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain» Dakar, le 15 mars 2016 Security days Dakar «La monnaie électronique dans l e-commerce africain» «Analyse comparée du commerce électronique dans quatre pays africains : Maroc, Tunisie, Sénégal et Côte d

Plus en détail

DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION Max-Henri Pollak Directeur des achats, Spie Batignolles Présentation de Spie Batignolles Activités En 1999, le groupe Spie a

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. Plusieurs niveaux de cohérence sont étudiés : l homogénéité du réseau de distribution ; l adéquation avec les

Plus en détail

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL Avec le soutien de : SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE A- LE PROJET «PAPERLESS

Plus en détail

2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION

2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION Direction de l Urbanisme Service de l Action Foncière 2016 DU 72 Secteur Chapelle International (18e) - Acquisition en VEFA auprès de SOGARIS d un volume abritant un data center. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir.

Prochaine publication. Portrait de l emploi des technologies de l information au sein du gouvernement québécois. Prochain bulletin S@voir. Septembre 2006 Volume 6, numéro 4 Prochaine publication Un rapport d analyse de données de l Enquête sur la population active portant sur les ressources humaines en science et technologie paraîtra au cours

Plus en détail

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide Atelier 2.0 Familiarisation au commerce électronique Comment transformer mon entreprise à l aide du e-commerce Qui suis-je? Mon entreprise? Mes attentes? 3,5 heures pour : 1. Comprendre l impact du Web

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse *** Délai de blocage: 4 mars 2016, 00.00 *** 4 mars 2016 Patrick Kessler Président VSV/ASVAD +41 58 310 07 17 info@vsv.ch Thomas Hochreutener Direktor Handel +41 41 632 93 64 thomas.hochreutener@gfk.com

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Hikashop

Module pour la solution e-commerce Hikashop Module pour la solution e-commerce Hikashop sommaire 1. Introduction... 3 1.1. Objet du document... 3 1.2. Liste des documents de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Contacts... 3 1.5. Historique

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction. 2. Envoi d'un nouveau paiement. 3. Retour de transaction au marchand

Table des matières. 1. Introduction. 2. Envoi d'un nouveau paiement. 3. Retour de transaction au marchand Table des matières 1. Introduction 2. Envoi d'un nouveau paiement 2.1 Cartes de crédit 2.2 Direct Debits 3. Retour de transaction au marchand 3.1 A l'écran 3.1.1 Cartes de crédits 3.1.2 Direct Debits /

Plus en détail

Vendre en ligne sur une place de marché

Vendre en ligne sur une place de marché Vendre en ligne sur une place de marché Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle

Plus en détail

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. CCM Benchmark / Webloyalty Juin 2014

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. CCM Benchmark / Webloyalty Juin 2014 19 Juin 2013 Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité SOMMAIRE Présentation de l étude CCM Benchmark / Webloyalty E-commerce et rentabilité : le contexte Améliorer sa rentabilité Monétiser son

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Multi Level Marketing MultiLev 2 Manuel de l utilisateur Edition 5-2003 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis. Sauf mention contraire, les sociétés,

Plus en détail

Étude du marché des BDS chez les artisans du cuir dans la région de Jaïpur en Inde

Étude du marché des BDS chez les artisans du cuir dans la région de Jaïpur en Inde Études de cas Market assessment of BDS amongst leather artisans in the Jaïpur region in India, Ashok Kumar, 2003. Étude du marché des BDS chez les artisans du cuir dans la région de Jaïpur en Inde Un marché

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION

ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION LA DEMARCHE Cycle de 2 à 3 ans DIAGNOSTIC TECHNIQUE PLAN STRATEGIQUE Objectifs mesurés Choix des LEVIERS ANALYSE ET FIXATION D OBJECTIFS (Le Plan STRATEGIQUE) Cycle

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

Les questions à se poser pour renforcer la vente en direct

Les questions à se poser pour renforcer la vente en direct 1. Renforcer vos connaissances et votre savoir-faire OUI PREVU NON 1.1. Connaissez-vous le nombre de réservations et le chiffre d affaires généré par chaque portail de réservation, et spécialement par

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing D où vient le marketing? T.1 La poêle TEFAL est une poêle qui n attache pas Les piles DURACEL durent plus longtemps EAYSYJET propose des vols aériens à prix bas DARTY offre un excellent

Plus en détail

Technicien spécialisé en commerce

Technicien spécialisé en commerce Initiation au commerce électronique Technicien spécialisé en commerce 1 Définitions : C'est l'utilisation des moyens numériques de communication pour enclencher, soutenir ou conclure la location, l'achat

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR

LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Finances Direction Générale des Douanes LES DOUANES ET L ENCADREMENT DU COMMERCE EXTÉRIEUR (Alger, le 30 mars 2015) 1 Du rôle fiscal à une

Plus en détail

LE MANAGEMENT DES ACHATS

LE MANAGEMENT DES ACHATS LE MANAGEMENT DES ACHATS Isabelle Soubré EDC 2 ème Semestre 2008 1 PREMIERE PARTIE : LA FONCTION ACHAT I LA FONCTION ACHAT ET SON ROLE STRATEGIQUE 1 La création de la fonction Achat 2 Le rôle stratégique

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Version 1 Janvier 2015

Conditions Générales de Vente Version 1 Janvier 2015 Conditions Générales de Vente Version 1 Janvier 2015 Désignation de l entreprise Le Décor Principalement Responsable M. LECLERC Daniel, 1, rue de Mémont, 60660 MAYSEL, France Statut : auto entrepreneur

Plus en détail

applicables aux contrats conclus avec des consommateurs dans le cadre de commandes dans notre boutique en ligne

applicables aux contrats conclus avec des consommateurs dans le cadre de commandes dans notre boutique en ligne Conditions générales de vente et de livraison applicables aux contrats conclus avec des consommateurs dans le cadre de commandes dans notre boutique en ligne 1. Validité Les présentes conditions générales

Plus en détail

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION 1-1 Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent, sans restriction ni réserve

Plus en détail

Guide d installation & configuration du module PAYBOX pour Woocommerce

Guide d installation & configuration du module PAYBOX pour Woocommerce Guide d installation & configuration du module PAYBOX pour Woocommerce Verifone France 11 A, Rue Jacques Cartier, 78 280 Guyancourt, FRANCE HISTORIQUE DES MODIFICATIONS DATE VERSION DESCRIPTION AUTEUR

Plus en détail

FORMATION DES FORMATEURS SUR LA GOUVERNANCE DE L INTERNET (FFGI 2016)

FORMATION DES FORMATEURS SUR LA GOUVERNANCE DE L INTERNET (FFGI 2016) FORMATION DES FORMATEURS SUR LA GOUVERNANCE DE L INTERNET (FFGI 2016) Ouagadougou, le 29 Août au 02 sept 2016 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Définition du paiement électronique 3. Moyens de paiements électroniques

Plus en détail

ACCESS. Document non contractuel propriété de Crédit Agricole S.A Il ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation

ACCESS. Document non contractuel propriété de Crédit Agricole S.A Il ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation Version du : 14/09/2015 Solution E-transactions ACCESS Il ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation Version du 14/09/2015 Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729

Plus en détail

UNE VÉRITABLE AGILITÉ D ENTREPRISE

UNE VÉRITABLE AGILITÉ D ENTREPRISE IFS Applications DES SOLUTIONS ERP POUR LA GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE POWERED BY IFS APPLICATIONS VOUS OFFRE UNE VÉRITABLE AGILITÉ D ENTREPRISE Les entreprises les plus prospères sont celles qui sont

Plus en détail

SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE

SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE www.paybox.com SOLUTIONS DE PAIEMENT E-COMMERCE FACILITEZ LE PAIEMENT AVEC PAYBOX Offrez à votre site la solution de paiement qui facilitera votre quotidien de commerçant et favorisera la satisfaction

Plus en détail

Préparons ensemble la formalisation de votre projet

Préparons ensemble la formalisation de votre projet feuille de route Préparons ensemble la formalisation de votre projet Conseils - Modalités d immatriculation - Tableaux financiers 2 Nos conseils pour présenter votre projet La fiche d identité du créateur

Plus en détail

Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011

Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011 Comment convaincre son banquier? Petit-déjeuner du 18 mars 2011 1 Contexte des sociétés, actuellement indissociables (I) EcoWaste SA: société créée en 2004 développant des solutions électroniques, mécaniques

Plus en détail

BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris

BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris Communiqué de presse Strasbourg, le 23 février 2011 BIOSYNEX lance son introduction en Bourse sur ALTERNEXT de NYSE Euronext Paris Introduction sur Alternext avec Offre au Public Ouverture de l Offre à

Plus en détail

3 ème Edition 13, 14 et 15 AVRIL 2012 CONDITIONS GENERALES DE VENTE

3 ème Edition 13, 14 et 15 AVRIL 2012 CONDITIONS GENERALES DE VENTE 3 ème Edition 13, 14 et 15 AVRIL 2012 CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1 AVERTISSEMENT Vous venez de vous connecter sur le site www.marrakechgrandprix.com de la Société MARRAKECH GRAND PRIX. Vous devez lire

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com Plan Introduction Partie 1. Présentation de la Matrice BCG Partie 2. Application de la Matrice BCG Conclusion Partie 1: Présentation de la Matrice BCG 1-1 La matrice BCG Le Boston Consulting Groupe a développer

Plus en détail

Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît

Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît Responsable e-commerce H/F - Réf 17F53996/E86 - Saint-Benoît Informatique / Réseau / Web / Multimédia / Télécom CDI temps plein Saint-Benoît 0-2 ans BAC +2 Date de publication : 07/02/2017 Date de fin

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2015

Observatoire des Services Clients 2015 Observatoire des Services Clients 2015 Septembre 2015 Contact BVA : Marie-Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil : Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33

Plus en détail

Épreuve de Sciences économiques et sociales. Exercice 1 : l efficacité de la combinaison productive (10 points)

Épreuve de Sciences économiques et sociales. Exercice 1 : l efficacité de la combinaison productive (10 points) Nom et prénom : Date : 23 Juin 2016 Classe : Durée : 100 minutes Exercice 1 : l efficacité de la combinaison productive (10 points) M. Girard gère une entreprise qui est spécialisée dans la fabrication

Plus en détail

Le commerce électronique en tunisie. présenté par : Tall Cheick Mamadou

Le commerce électronique en tunisie. présenté par : Tall Cheick Mamadou Le commerce électronique en tunisie présenté par : Tall Cheick Mamadou plan: I- Définition II-Objet et formes du commerce électronique III. Les différentes formes de e commerce V-La loi relative à l'initiative

Plus en détail

Stratégie commerciale. Formateur : Kevin Coppens

Stratégie commerciale. Formateur : Kevin Coppens Stratégie commerciale Formateur : Kevin Coppens Qui suis-je? - Licence en Sciences de Gestion Solvay Brussels School - Entrepreneur depuis l âge de 14 ans: Développement de jeux multi-joueurs & Création

Plus en détail

Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop :

Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop : Conditions générales de vente à distance des articles Pour-elles shop : Valablement représentée par : la SPRL Histoires de Femme Dont le siège social est situé au 58-62 Rue des Tanneurs à 1000 Bruxelles

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours.

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours. Université Kofi Annan de Guinée L ambition de L excellence et de la modernité --------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cours de Marketing

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE BASE

QUESTIONNAIRE DE BASE MINISTERE DU COMMERCE ET DE L INDUSTRIE (MCI) Programmes d appui à l entrepreneuriat du Ministère du commerce et de l Industrie (MCI) : QUESTIONNAIRE DE BASE REMARQUE : Pour le remplissage de cette fiche,

Plus en détail

Créer un site e-commerce

Créer un site e-commerce Créer un site e-commerce Créer un site e-commerce oui mais comment ça marche? Les entreprises ont à leur dispositions plusieurs outils concernant la création d un site internet. Tout d abord Qu est ce

Plus en détail

L enseigne Galeries Lafayette, icône du commerce et de la mode, se renforce en France, à l international et sur le web

L enseigne Galeries Lafayette, icône du commerce et de la mode, se renforce en France, à l international et sur le web Communiqué de presse Mai 2012 L enseigne Galeries Lafayette, icône du commerce et de la mode, se renforce en France, à l international et sur le web Portée par de bons résultats et une dynamique de croissance,

Plus en détail

Conditions générales de vente MOUTLETSHOP.com

Conditions générales de vente MOUTLETSHOP.com Conditions générales de vente MOUTLETSHOP.com Article 1 : Dispositions générales La boutique en ligne numérique www.moutletshop.com n est accessible qu aux membres. Pour pouvoir devenir membre, il faut

Plus en détail

Objectifs de l investissement. Évolution depuis la prise de participation. Prozone - Amisco

Objectifs de l investissement. Évolution depuis la prise de participation. Prozone - Amisco LEADER MONDIAL DE LA PRODUCTION DE DONNÉES ET D ANALYSES DE LA PERFORMANCE SPORTIVE Prozone - Amisco CRÉATION : 2004 SIÈGE SOCIAL : MILLERY (69) CHIFFRE D AFFAIRES 2014 : 13,2 M Accélérer le développement

Plus en détail

Rendez-vous du commerce 2011

Rendez-vous du commerce 2011 Rendez-vous du commerce 2011 LE E-COMMERCE DEMAIN Bilan du e-commerce en 2010 et résultats du 1 er semestre 2011 Mercredi 5 octobre 2011 Marc Lolivier Les ventes ont progressé de 19% au T2 2011 en milliards

Plus en détail

Trucs & astuces. Programme des cours 2012. La formation, une contribution à votre réussite

Trucs & astuces. Programme des cours 2012. La formation, une contribution à votre réussite Trucs & astuces Programme des cours 2012 La formation, une contribution à votre réussite Éditorial Damiano Salvia La formation, une contribution à votre réussite Madame, Monsieur, Les cours de formation

Plus en détail

D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises

D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises Appellations Attaché commercial / Attachée commerciale en biens de consommation auprès des entreprises Commercial / Commerciale en publicité auprès des entreprises Attaché commercial / Attachée commerciale

Plus en détail

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 2 LE PANORAMA DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE...19

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 2 LE PANORAMA DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE...19 Page 7 SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 1.1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE DES MENAGES... 11 1.1.1 Produits alimentaires consommés... 11 1.1.2 Organisation des repas...

Plus en détail

Digital, une remise en question permanente Pour nos clients, pour notre organisation et pour nous, dirigeants

Digital, une remise en question permanente Pour nos clients, pour notre organisation et pour nous, dirigeants Digital, une remise en question permanente Pour nos clients, pour notre organisation et pour nous, dirigeants Allen Krief co-fondateur My-store.ch, Suisse Mon parcours Du petit groupe familial à un grand

Plus en détail

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique Gestion stratégique des coûts Chaîne de valeur et positionnement stratégique I-1 Le concept de chaîne de valeur Définition Le concept de chaîne de valeur a été introduit par Michael Porter dans son ouvrage

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

III- Politique Distribution

III- Politique Distribution III- Politique Distribution Une entreprise qui fabrique un produit, le vend rarement de manière directe aux consommateurs, car elle passe par des intermédiaires plus ou moins nombreux pour mettre le produit

Plus en détail

www.michelcondomitti.com Stratégie marketing et business model Notre environnement est en constante évolution. Le marché s est mondialisé. Des économies comme la Chine, l Inde ou le Brésil connaissent

Plus en détail

CHAPITRE 1.5 CHAÎNE DE DISTRIBUTION

CHAPITRE 1.5 CHAÎNE DE DISTRIBUTION CHAPITRE 1.5 CHAÎNE DE DISTRIBUTION OBJECTIFS DU COURS 1 - Naissance du commerce et division du travail 2 - Les 3 secteurs économiques 3 - La chaîne économique 4 - Le circuit direct et indirect 5 - Commerce

Plus en détail

7 RAISONS D ADOPTER LA RECOMMANDATION PERSONNALISÉE

7 RAISONS D ADOPTER LA RECOMMANDATION PERSONNALISÉE 7 RAISONS D ADOPTER LA RECOMMANDATION PERSONNALISÉE Comment la personnalisation permet de développer la performance de votre site marchand? E-BOOK - MARS 2016 RECOMMANDATION PERSONNALISÉE INTRODUCTION

Plus en détail

Tourisme : quel modèle économique sur le web?

Tourisme : quel modèle économique sur le web? Tourisme : quel modèle économique sur le web? Des entrepreneurs au service d entrepreneurs Consultant expert en tourisme webmarketing entrepreneuriat Cabinet conseil caribéen pluridisciplinaire 2 Qu est-ce

Plus en détail

Le modèle d affaires : l inclusion financière à travers la téléphonie mobile

Le modèle d affaires : l inclusion financière à travers la téléphonie mobile Forum international sur l inclusion financière Le modèle d affaires : l inclusion financière à travers la téléphonie mobile Expérience de La Poste Tunisienne Berne le 5 Novembre 2014 Evolution des vecteurs

Plus en détail

GENERIX ALPHA Le plus travailleur des progiciels PME-PMI. ALPHA infos

GENERIX ALPHA Le plus travailleur des progiciels PME-PMI. ALPHA infos Page 1/9 Comme la plupart des sociétés informatiques et des éditeurs, GénériX est confrontée à un marché difficile, et aucun indicateur ne permet d annoncer un retour de la croissance du marché à court

Plus en détail

TRITON AP-WEB UNE PROTECTION COMPLÈTE EN TEMPS RÉEL CONTRE LES MENACES AVANCÉES ET LE VOL DE DONNÉES

TRITON AP-WEB UNE PROTECTION COMPLÈTE EN TEMPS RÉEL CONTRE LES MENACES AVANCÉES ET LE VOL DE DONNÉES TRITON AP-WEB UNE PROTECTION COMPLÈTE EN TEMPS RÉEL CONTRE LES MENACES AVANCÉES ET LE VOL DE DONNÉES TRITON AP-WEB UNE PROTECTION COMPLÈTE EN TEMPS RÉEL CONTRE LES MENACES AVANCÉES ET LE VOL DE DONNÉES

Plus en détail

L innovation par les services

L innovation par les services L innovation par les services Evelyne MAGNAVAL Concevons / Innovons / Respectons 1 09/2014 CONFIDENTIEL Portée générale de l innovation par les services Concevons / Innovons / Respectons 2 09/2014 CONFIDENTIEL

Plus en détail

Proposer. Oct. Propositions du MEDEF pour maintenir la competitivité de nos outils de financement des exportations.

Proposer. Oct. Propositions du MEDEF pour maintenir la competitivité de nos outils de financement des exportations. Commerce extérieur Oct. 2012 Recommandations Proposer Propositions du MEDEF pour maintenir la competitivité de nos outils de financement des exportations MEDEF - Commerce extérieur - 8 octobre 2012 1 Préambule

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Avis n o 1/2001 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 34, chemin des Colombettes, case postale 18, CH-1211 Genève 20 (Suisse) (41-22) 338 91 11 Télécopieur (Service d enregistrement international

Plus en détail

L activité e-commerce des TPE-PME. Mode. Enquête 2011

L activité e-commerce des TPE-PME. Mode. Enquête 2011 L activité e-commerce des TPE-PME Mode Enquête 2011 SOMMaire Méthodologie...3 Mode & Internet...4 Ventes en ligne...5 Volume d affaires...6 Export...7 2 MÉTHODOLOGIE Sports & loisirs 10% Accessoires auto-moto

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PERSONNALISÉES OMNICANALES ET SAISONNALISÉES

RECOMMANDATIONS PERSONNALISÉES OMNICANALES ET SAISONNALISÉES 2016 RECOMMANDATIONS PERSONNALISÉES OMNICANALES ET SAISONNALISÉES 2016 L INTÉRET DE LA RECOMMANDATION PERSONNALISÉE DANS VOTRE STRATÉGIE MERCHANDISING Qu est-ce que la recommandation personnalisée? C est

Plus en détail

Sécurité des systèmes d'information

Sécurité des systèmes d'information Module 312 Sécurité des systèmes d'information Aspects juridiques Aspects juridiques de l'encryptage Aspects juridiques liés à l'authentification Les transactions électroniques Fiscalité et douanes Protection

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE E-SHOP

CONDITIONS GENERALES DE VENTE E-SHOP CONDITIONS GENERALES DE VENTE E-SHOP PREAMBULE Les conditions générales de vente sont conclues entre la personne effectuant un achat sur le site de vente en ligne www.silasport.com et la Société SILA Sport

Plus en détail

Méthode ABC Activity Based Costing

Méthode ABC Activity Based Costing Méthode ABC Activity Based Costing Systèmes traditionnels de coûts : Couts des produits : ils apparaissent dans le compte de résultat lorsque les produits sont vendus, avant, ils sont au stock - MOD -

Plus en détail

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation.

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. Jeudi 08 juin 2017 } Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. } La politique prix est une décision essentielle, complexe et technique

Plus en détail

Assemblée Générale de la FEVAD,

Assemblée Générale de la FEVAD, Assemblée Générale de la FEVAD, Paris 11 Juin 2008 4 ème baromètre FEVAD Médiamétrie//NetRatings: Les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris 11 Juin 2008 Les E-commerce en France 1 21 millions

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Toutes les transactions commerciales entre Heyer Benelux et le client sont régies par les présentes conditions générales. Ces conditions prévalent de plein droit sur les conditions

Plus en détail

ÉDITEUR E-COMMERCE MANUEL D UTILISATION:

ÉDITEUR E-COMMERCE MANUEL D UTILISATION: MANUEL D UTILISATION: ÉDITEUR E-COMMERCE 0. Avant de commencer... 2 0.1 Configurez votre boutique en ligne... 2 1. Espace utilisateur... 4 1.1 Aperçu de la boutique :... 4 1.2 Commandes... 6 1.3 Paramètres

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par l auto-entreprise «ProBoules» dont le siège social est à Cailloux sur Fontaines, immatriculée au registre

Plus en détail

Documentation Utilisateur. ATOS WORLDLINE Paiement en une fois

Documentation Utilisateur. ATOS WORLDLINE Paiement en une fois Documentation Utilisateur ATOS WORLDLINE Paiement en une fois Module version: 3.0.3 PrestaShop version: 1.5-1.6 Le module de paiement SIPS d'atos Worldline pour PrestaShop est une solution de paiement

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS conseils en placements conseils en placements RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS 31 MARS 2015 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Premier vice-président et gestionnaire

Plus en détail

ARTISANAT I- CUIRS ET PEAUX. Les marchés actuels d exportation du Sénégal

ARTISANAT I- CUIRS ET PEAUX. Les marchés actuels d exportation du Sénégal Etude des marchés de destination des produits «Origine Sénégal» et exposition universelle Shanghai 2010 : la Chine, un marché porteur pour les secteurs de l artisanat, du tourisme et du textile Dans le

Plus en détail

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5»

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5» 29 MARCH 2016 Excellente dynamique commerciale +109% CA Paiement +57% CA Telecom Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés EBITDA Paiement à l équilibre Résultat net positif global

Plus en détail

EPREUVE LOCALE DE COMPTABILITE

EPREUVE LOCALE DE COMPTABILITE CERTIFICAT PREPARATOIRE AUX ETUDES COMPTABLES Admission en 3 e année de la Licence de Comptabilité-ContrôleContrôle EPREUVE LOCALE DE COMPTABILITE Samedi 25 mai 2013 Durée de l épreuve : 1 heure AUCUN

Plus en détail

Journée spéciale e commerce : avez vous pensé à tout?

Journée spéciale e commerce : avez vous pensé à tout? Journée spéciale e commerce : avez vous pensé à tout? Toutes les étapes indispensables pour vendre en ligne! L Echangeur Bordeaux Aquitaine Détection et diffusion des usages numériques pour l entreprise

Plus en détail