Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu"

Transcription

1 Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes et externes de l'entreprise et qu'ils soient vérifiés régulièrement. Sur la base du chiffre d'affaire généré par la vente de marchandises et de services, différents indicateurs fournissent des informations qui servent à évaluer et à gérer l'entreprise. Contenu Calcul du prix 3 Facteurs influençant le calcul du prix... 3 Exemple de calculation d'achat pour de la marchandise... 5 Exemple d'une calculation de vente avec taux supplémentaires... 6 Exemple d'une calculation de vente avec facteur de majoration... 7 Indicateurs 8 Edition / 8

2 Objectif évaluateur CI Calcul des prix (C3) J établis un calcul de prix pour un produit ou un service concret de mon entreprise ou de ma branche. Edition / 8

3 Calcul du prix Facteurs influençant le calcul du prix Les facteurs qui influencent la constitution du prix et de conditions sont naturellement les coûts. Il faut différencier les coûts fixes et les coûts variables, les frais uniques et généraux (par exemple pour l'immobilier, machines, mobiliers, véhicules, salaire et administration, coûts de chauffage et énergie, etc.), les coûts de fonctionnement, de projet et d'entreprise, les frais ayant des effets sur les dépenses ou non. Il faut aussi prendre en compte des aspects comme la demande, les attentes de bénéfices, la concurrence, les prescriptions légales éventuelles, les coûts logistiques et les objectifs de l'entreprise. De plus, des recommandations de prix sans engagement et des listes de prix donnent des indications sur la formation des prix. A cause de tous ces facteurs, on distingue différentes possibilités de formation de prix: Evaluation orientée vers les coûts Evaluation orientée vers la demande Evaluation orientée vers la concurrence Evaluation orientée vers l'objectif L'approche choisie par une entreprise dépendra aussi de la façon de répondre aux questions ci-dessous : Estimation de prix Idée de prix Prix acceptable Catégorie de prix Rapport prix/performance Conscience des prix A votre avis, combien coûte cette marchandise? Combien devrait-elle coûter? Qu'est-ce que le client est prêt à payer (minimum / maximum)? Peut-on différencier des catégories de prix basses, moyennes et élevées? Quel rapport convainc le client? Y a-t-il des comportements différents comme un comportement conscient des prix ou indifférent aux prix? Si une entreprise commerciale offre des marchandises de même type à des prix différents, on parle d'une différenciation des prix. Cela peut être le cas pour différentes raisons : Géographique Saisonnière En fonction de l'affectation En fonction de la quantité En fonction de l'action En fonction du succès Formation de prix indicatif Le produit est plus cher dans la ville A que dans la ville B Les pneus d'hiver sont plus chers en automne qu'au printemps Le sel de cuisine est plus cher que le sel animal Plus la quantité achetée est grande, plus le prix est bas La marchandise en action est meilleure marché Plus le produit a été vendu et plus le produit devient meilleur marché Le prix de vente est fixé en fonction de la situation Edition / 8

4 Pour la formation du rapport prix/performance, on utilise les rabais en plus des prix. Les rabais sont des réductions de prix qui sont accordées pour certaines prestations de l'acheteur et qui sont liées à la marchandise. Les rabais modifient le prix que le client doit effectivement payer pour une marchandise, si bien que le rabais représente un moyen de formation de prix. On distingue les systèmes de rabais suivants : Rabais de quantité Rabais de fidélité Rabais de revendeur Rabais de fonction Rabais temporels Rabais spéciaux Rabais pour une seule commande, rabais au volume de la commande, rabais au volume de chiffre d'affaires, rabais à la palette Rabais de consommateur sous la forme de marques de rabais, de cartes clients, de ristournes, systèmes de points/valeur, systèmes de bon Rabais forfaitaire sous la forme d'une déduction de prix de barème, rabais pour atteinte de la marge Dans le commerce pour la perception de certaines fonctions comme les prestations de transport et de stockage, le développement du service clientèle Rabais de lancement, de commande anticipée, rabais saisonnier ou de liquidation Rabais d'action, de système ou de soldes La politique de crédit est un autre terrain de jeu de la politique des prix. Les clients qui n'ont actuellement pas suffisamment de moyens financiers peuvent se voir accorder des crédits à la vente sous la forme d'offres financières, de paiements à crédit ou indirectement via des cartes clients. Une entreprise vise ainsi une augmentation du volume des ventes par l'acquisition ou la fidélisation de clients désireux d'acheter mais en manque de liquidités. En plus des rabais et des crédits à la vente, il est possible de créer des différences de prix avec les conditions de livraison et de paiement (faisant partie des conditions générales). Dans le cadre du contrat de vente, il est convenu de qui doit fournir et payer quelles prestations. Comme il en résulte des effets similaires à ceux de la politique de prix et de rabais, elles sont souvent utilisées en lieu et place ou en plus de ces instruments. Les conditions de livraison sont des dispositions sur l'étendue des prestations du fournisseur et la manière dont elles doivent être remplies. En général, elles règlent : le transfert de marchandises (date et lieu), le transfert de risque et de danger, le calcul des frais de port, fret, frais d'assurance, douanes, taxes, etc., les quantités minimales et les suppléments pour petites quantités, le droit d'échange, les amendes conventionnelles en cas de livraison retardée. Edition / 8

5 Les conditions de paiement sont des dispositions concernant les obligations de paiement de l'acheteur et leur respect. Elles définissent ainsi les points suivants : Le mode de paiement Le déroulement du paiement Les assurances de paiement Les contreparties La reprise des marchandises usagées Les délais de paiement Les remises Paiement d'avance, paiement comptant, paiement après réception des marchandises, paiement global ou échelonné, nombre et montant des tranches en cas de paiement échelonné Paiement comptant contre facture ouverte, paiement contre lettre de créance Garantie bancaire Compensation avec d'autres prestations Compensation de la valeur avec de la marchandise usagée Normalement 30 jours Les escomptes, bonus et réductions pour paiement comptant Tous les aspects mentionnés ci-dessus et tous les facteurs ont une influence sur la fixation des prix. Cela se fait au moyen de différents schémas de calculation. Exemple de calculation d'achat pour de la marchandise Les éléments de calculation suivants existent lors d'achats de marchandise : Rabais Escompte Frais d'obtention Réduction de prix, par ex. pour des commerçants qui achètent des grandes quantités Réduction lors de paiement dans un délai plus court (par ex. 10 jours) prix après déduction Escompte = prix net Coûts pour le transport (port, frais, assurances transport, frais de douane, s'ils ne sont pas déjà inclus dans la facture du fournisseur). Eléments de calculation lors de l'achat Exemple de calculation : Calculation étape par étape Prix catalogue (liste de prix) % CHF Rabais 20 % = Facture Escompte 2 % 4.00 = Paiement Frais d'obtention = Prix de revient Edition / 8

6 Lors de la calculation du prix de revient, il est important que les différentes positions soient calculées étape par étape. Il n'est pas dit que tous les éléments figurent dans la calculation d'achats. Dans la pratique, les rabais et/ou escompte peuvent aussi être inexistants. La TVA n'est pas prise en considération dans la calculation car les prix catalogues entre commerçants ne contiennent pas la TVA (contrairement aux prix pour le consommateur final). Exemple d'une calculation de vente avec taux supplémentaires Pour différents ensembles de coûts, on calcule à l'aide de pourcentages. Le supplément pour les frais généraux est calculé par les finances selon les coûts effectifs; également le taux du bénéfice net à atteindre. Calculation de coûts différents à l'aide des pourcentages Exemple de calcul : % CHF Prix coûtant Frais généraux pour marchandise 30% = Coût de revient Bénéfice net 20% = Produit net Frais de vente, escompte 2% 7.00 = Prix revendeur (prix de vente visé) Rabais revendeur 20% = Prix de vente (sans TVA) TVA 8% = Prix de vente (avec TVA) Le prix de vente calculé doit être ajusté selon le marché et la situation de la concurrence. Il est important de savoir si le prix est accepté par le client ou si la concurrence propose un produit similaire moins cher. Edition / 8

7 Exemple d'une calculation de vente avec facteur de majoration Pour simplifier la calculation, on utilise, à la place de taux de supplément, des facteurs de majoration. Le facteur de majoration est calculé selon les données effectives d'une année d'exercice. Calculation des coûts à l'aide d'un coefficient Exemple de calcul : Calculation avec coefficient Chiffre d'affaire total / année 4'800'000 / Prix de revient total / année 3'000'000 = Facteur de majoration 1.6 Calculation du prix de vente CHF Prix de revient X Coefficient 1.6 = Prix revendeur (prix de vente objectif) Rabais de revendeur 20% = Prix de vente (hors TVA) TVA 8% = Prix de vente (avec TVA) Dans ce cas, le facteur de majoration correspond à un supplément de 60% sur le prix de revient. Ici aussi, il faut vérifier s'il faut faire une adaptation par rapport au prix du marché ou au prix de la concurrence. De plus, le coût de revient obtenu peut varier avec le temps. Les changements apportés au prix de revient et aux coûts devraient être pris en considération lors d'une post-calculation pour pouvoir, d'une part, montrer les bénéfices réels (recouvrement des coûts) et d'autres part, démontrer la nécessité d'un changement au taux respectivement facteur de majoration. Edition / 8

8 Indicateurs Les entreprises mesurent l'efficacité des moyens mis en œuvre (capital, personnel, etc.) à l'aide d'indicateurs ou de combinaison d'indicateurs. Moyens de mesure de l'efficacité Les indicateurs ont les buts suivants : Base de décision Planification Coordination Contrôle Documentation Identification d'un problème, détermination de points faibles ou forts de l'entreprise, recherche d'informations Budget, plan d'investissement, planification du personnel Contrôle des faits importants et des rapports dans l'entreprise Comparaisons entre le prévu et l'effectif, comparaisons des points de vente différents ou concurrents Comparaison sur plusieurs années, développement du chiffre d'affaires, fréquence des clients Les indicateurs se répartissent de la façon suivante : Indicateurs au succès Indicateurs pour le stock Indicateurs pour les liquidités Indicateurs pour la rentabilité Indicateurs pour le bilan Par ex. chiffre d'affaires, bénéfice, cash-flow, résultat d'exploitation, marges, productivité du personnel, productivité des surfaces, part de marché Par ex. taux de rotation des stocks, durée de stockage, état du stock Par ex. niveau des liquidités, ratio des actifs Par ex. rendement du capital propre, rendement sur le chiffre d'affaires, Return on Investment (ROI retour sur investissement) Par ex. ratio des fonds propres, ratio de la dette Les indicateurs peuvent être recueillis pour différentes périodes (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, annuelle) et peuvent être comparés. En plus, les indicateurs peuvent être mesurés en valeurs absolues ou en valeurs relatives (comme par exemple, par employé, par groupe de produit, par produit, par région de vente, par point de vente, par groupe de clients, par espace d'étalage, par m 2, par commande). Un système d'indicateurs permet l'évaluation, le contrôle, la conduite, la gestion et la planification des dépenses de ventes. Ce système doit aider à représenter les succès, mais également à identifier à temps les échecs marquants et prendre des mesures correspondantes pour les corriger. Les entreprises publient d'elles-mêmes une partie de leurs indicateurs, par exemple lors des publications de leurs chiffres d'affaires et de leurs bénéfices. Un certain nombre d'indicateurs peuvent être déterminés à partir des rapports annuels et des états financiers annuels. Publication des indicateurs Edition / 8

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES TVA, PERTES SUR CLIENTS Rémy Bucheler Exercices Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Antoine Melo LES CAHIERS FORMATION Cette collection aborde des matières complexes

Plus en détail

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION.

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION. TQG RÉCAPITULATION (FIN DE 1ÈRE ANNÉE) (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) Ce document ne remplace pas votre manuel. Il s'agit simplement d'un résumé non exhaustif des différentes opérations

Plus en détail

Examen 2011. Comptabilité / controlling

Examen 2011. Comptabilité / controlling Berufsprüfung für Verkaufsfachleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour spécialistes de vente avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialisti in vendita Examen

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Examen 2014. Comptabilité, controlling

Examen 2014. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Sauf mention contraire, les règles suivantes doivent être appliquées:

Sauf mention contraire, les règles suivantes doivent être appliquées: Comptabilité, controlling / F / 2011 Page 1 de 12 Généralités Sauf mention contraire, les règles suivantes doivent être appliquées: arrondir les résultats intermédiaires à 2 chiffres après la virgule résultats

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

VENTES PROMOTIONNELLES

VENTES PROMOTIONNELLES VENTES PROMOTIONNELLES 13/04/2012 Elle consiste pour le commerçant à accorder une réduction (rabais, remise ou ristourne) aux consommateurs, sur l'un ou l'autre des articles mis en vente. Une telle pratique

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

L'ENTREPRISE COMMERCIALE

L'ENTREPRISE COMMERCIALE L'ENTREPRISE COMMERCIALE 1.0 Types d'entreprises - services (aviations, hôtels, etc...) - commerciales - industrielles ou manufacturières 2.0 Les ventes et les comptes-clients. 2.1 Le prix de vente comprend

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97 Calculs commerciaux Objectifs : - savoir comment sont formés les prix - connaître certains termes utilisés 1 : Prix d achat net hors taxe 1.1 : Activité Monsieur Jean vend des téléphones portables. Chez

Plus en détail

Initiative des Alpes Comptes 2013

Initiative des Alpes Comptes 2013 Initiative des Alpes Comptes 2013 Présentation selon SWISS GAAP FER Initiative des Alpes Association pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit Herrengasse 2 Case postale 28 CH-6460

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition automne 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Les opérations d achat et de vente

Les opérations d achat et de vente Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar Les opérations d achat et de vente Généralement les opérations qui interviennent

Plus en détail

Les opérations courantes de l entreprise

Les opérations courantes de l entreprise Chapitre 4 Les opérations courantes de l entreprise Au terme de ce chapitre, vous saurez : 1. définir une opération courante ; 2. enregistrer comptablement un achat et une vente ; 3. définir les différentes

Plus en détail

2 ÈME ANNÉE (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B)

2 ÈME ANNÉE (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) TQG RÉCAPITULATION 2 ÈME ANNÉE (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) 1. Les changes : le journal 1.1. Cas particulier : les marchandises Le cas particuliers relatif aux marchandises n'apparaît

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9 On peut dénombrer 8 fonctions : Commercial Production & Recherche et développement Achats Logistiques et approvisionnements Service après-vente Informatique Ressources humaines Direction générale Les indicateurs

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 NOMENCLATURE COMPTABLE CONVERGENTE SCF Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS. d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations.

TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS. d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations. TRAITEMENT COMPTABLE DES AVOIRS SUR ACHATS Objectif(s) : être capable : o o d'analyser les factures d'avoir relatives aux opérations d'achat, d'enregistrer les opérations. Pré-requis : o o connaissance

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011

CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011 CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011 Concours externe à dominante juridique et économique ÉPREUVE N 2 : options (durée 3 heures

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture?

Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture? Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture? I) Définition : A) Réduction commerciale : Remise : la réduction sur facture est liée à l importance des quantités achetées ou du montant

Plus en détail

Chapitre 9. Le suivi et l analyse des comptes

Chapitre 9. Le suivi et l analyse des comptes Chapitre 9 Le suivi des comptes L analyse des comptes Les comptes de tiers doivent être contrôlés fréquemment afin de détecter les erreurs et anomalies : des créances restées longtemps impayées peuvent

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches

Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2009 Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

ECONOMIE ET SOCIETE (GESTION)

ECONOMIE ET SOCIETE (GESTION) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale CFP Commerce EXAMEN D'ADMISSION EN 2CFCI Nom... Prénom... Signature...

Plus en détail

LA FACTURATION FICHE PRATIQUE. Facturation : Vos obligations. Mentions Obligatoires Générales

LA FACTURATION FICHE PRATIQUE. Facturation : Vos obligations. Mentions Obligatoires Générales Rubrique Juridique Administratif & Contentieux 20 Juin 2015 LA FACTURATION FICHE PRATIQUE Isabelle Weissberger Président Facturation : Vos obligations A FACTURATIONMentions l usage des Professionnels,

Plus en détail

GUIDE DE L AFFACTURAGE. Travailler en toute sécurité...

GUIDE DE L AFFACTURAGE. Travailler en toute sécurité... GUIDE DE L AFFACTURAGE Travailler en toute sécurité... Édition 2009 GUIDE DE L AFFACTURAGE Sommaire 1 Histoire de l affacturage 2 Qu est-ce que l affacturage 3 Les étapes de l affacturage 4 Le prix de

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1B, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1A, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

Examen 2015. Comptabilité, controlling

Examen 2015. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse.

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. Circulaire P11905 FEB187551 Published CORP 2013-004 Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. La checklist ci-dessous permet à l'entrepreneur de vérifier s'il utilise correctement

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

Frais de port (Suite 1)

Frais de port (Suite 1) Les frais de port Le port forfaitaire : Transport organisé par le fournisseur, avec ses propres moyens, et facturé au client. Il s'agit d'une prestation de service soumise à TVA. Chez le fournisseur il

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

Chap III : La valorisation du stock

Chap III : La valorisation du stock Chap III : La valorisation du stock I. Méthode ABC pour l analyse des stocks I..1 Principes et intérêt de la méthode Le gestionnaire de stock a souvent un nombre d article très important à gérer. Les ressources

Plus en détail

PHILOGERIS SUD OUEST. 65 Allée D'IENA 11000 CARCASSONNE

PHILOGERIS SUD OUEST. 65 Allée D'IENA 11000 CARCASSONNE PHILOGERIS SUD OUEST 65 Allée D'IENA Comptes au - SOMMAIRE - Comptes annuels Bilan - Actif 4 Bilan - Passif 5 Compte de résultat 6 Annexes Préambule 8 Règles et méthodes comptables 9 Immobilisations 12

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Série n 3 Taxe sur la valeur ajoutée (Énoncés)

Série n 3 Taxe sur la valeur ajoutée (Énoncés) Série n 3 Taxe sur la valeur ajoutée (Énoncés) Exercice n 1 Déterminer la récupérable sur les opérations suivantes réalisées par un industriel totalement assujetti au cours du mois de janvier N : 1) Payé

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer Compter et gérer 1 / 9 Compter et gérer I. LA NECESSITE D'UNE COMPTABILITE Au-delà des obligations légales qui imposent aux entreprises de tenir une comptabilité, avoir un système comptable au sein de

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME COMPLEMENT AU COURS GESTION DES POSTES DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME COMPLEMENT AU COURS GESTION DES POSTES DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME COMPLEMENT AU COURS GESTION DES POSTES DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT COMPLEMENT AU COURS GESTION DES POSTES DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT Objet de la séance 3:

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes

Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes I] La comptabilisation des factures de doit Doc 1 Chapitre 2 : Les clients et les fournisseurs

Plus en détail

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale COURS 470 Série 11 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce

Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce Profil de qualification pour employé de commerce /employée de commerce 68300 Employé de commerce / Employée de commerce formation de base 68200 Employé de commerce / Employée de commerce formation élargie

Plus en détail

Calcul de la TVA exigible dans le BTP

Calcul de la TVA exigible dans le BTP Calcul de la TVA exigible dans le BTP Livre blanc Décembre 2012 Éditions Tissot Décembre 2012 Page 1 sur 7 Introduction Quelles sont les bases du calcul de la TVA? TVA collectée, TVA déductible et TVA

Plus en détail

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k.

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k. Les pourcentages I Approche : Lors d une période de soldes, un commerçant a affiché, pour chaque article, le prix habituel et le montant de la réduction accordée : Chemise : Prix habituel : 15 Remise :

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 Chapitre 0 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE 9 0.1. Le système classique de comptabilité générale 9 0.2. Définition de la comptabilité générale 10 Aperçu sur les

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES

LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE SEMESTRE 1 DUT TC CHAPITRE 5 LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES Cours de comptabilité générale TC1 CORINNE ZAMBOTTO IUT SÉNART-FONTAINEBLEAU 1 I. PRÉSENTATION

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a)

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Concours EUR/B/164/00 Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Test constitué d une série de questions à choix visant à évaluer les connaissances spécifiques dans le domaine choisi DOMAINE 2 Audit

Plus en détail

Note commune N 27/ 2014

Note commune N 27/ 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 27/ 2014 Objet : Régime fiscal des opérations de distribution et de promotion des

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS Il s agit d une révision rapide d un cours de première afin de mieux aborder le cours sur les amortissements. Ne seront pas vus l acquisition d immobilisations

Plus en détail

TQG OS4 - REPETITOIRE. No. Date Libellé Débit Crédit

TQG OS4 - REPETITOIRE. No. Date Libellé Débit Crédit A. COMPTES : Comptabilisez les écritures ci-après dans les comptes. 1000 Caisse 1. 01.03 A l inventaire initial, nous avons CHF 375.- en caisse 2. 15.03. Nous payons au comptant du petit matériel de bureau

Plus en détail

1. La prise en compte des coûts

1. La prise en compte des coûts Terminale STG Mercatique Chapitre 3 : Construire l'offre Séquence 4. La fixation du prix - Les facteurs explicatifs d'un prix Le prix est une variable mercatique déterminante. Il est la base des revenus

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

L Ordre des Experts Comptables Agréés au Liban - Comptabilité de Gestion Examen Décembre 2014

L Ordre des Experts Comptables Agréés au Liban - Comptabilité de Gestion Examen Décembre 2014 QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES (45%) Choisir une seule bonne réponse 1. Les informations suivantes ont été tirées des registres comptables de la société XYZ pour l exercice financier se terminant le 31 décembre

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

S P K C S E. Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de détail

S P K C S E. Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de détail S P K C S E im Detailhandel dans le Commerce de Détail nel Commercio al Dettaglio Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 5 et 6 octobre 2006 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Animé par : Valérie

Plus en détail