ANP. Le commandant de la 5 e RM et le commandant de la Gendarmerie promus au grade de général de corps d armée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANP. Le commandant de la 5 e RM et le commandant de la Gendarmerie promus au grade de général de corps d armée"

Transcription

1 ANP Le commandant de la 5 e RM et le commandant de la Gendarmerie promus au grade de général de corps d armée 19 Ramadhan : Imsak : 03h36 - Iftar : 20h13 Horizons Q U O T I D I E N N A T I O N A L LUNDI 6 JUILLET RAMADAN N PRIX 10 DA l La médaille de bravoure décernée au chef d état-major de l ANP et au chef du Département renseignement et sécurité L e général-major Ben Ali Ben Ali, commandant de la 5e Région militaire, et le général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale, ont été promus, hier, au grade de général de corps d armée, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Il a, par ailleurs, été procédé à la remise de la médaille de bravoure à des officiers généraux et des officiers supérieurs du ministère de la Défense nationale. Cette médaille a également été décernée au général de corps d armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d état-major de l ANP et au général de corps d armée, chef du Département renseignement et sécurité..page 24 CÉLÉBRATION DU 53 e ANNIVERSAIRE DE L INDÉPENDANCE BOUTEFLIKA SE RECUEILLE À LA MÉMOIRE DES MARTYRS e président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s est recueilli, hier, au Lcarré des martyrs du cimetière d El Alia à la mémoire des martyrs de la Révolution du 1 er Novembre, à l occasion du 53 e anniversaire de l indépendance. Après avoir passé en revue une formation de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le président Bouteflika a déposé une Photos APS gerbe de fleurs au pied de la stèle commémorative et lu la fatiha du Saint- Coran à la mémoire des martyrs de la Révolution. Etaient présents à cette cérémonie de recueillement, de hauts responsables de l Etat et des membres du gouvernement..lire EN PAGE 3 MÉTRO MISE EN SERVICE DE LA LIGNE HAÏ EL BADR-EL HARRACH.PAGE 5 n ALGER UN VILLAGE DE SPORTS ET DE LOISIRS AU STADE OUAGUENOUNI.PAGE 5 APRÈS UNE SEMAINE DE BLOCAGE À MARSEILLE Le car-ferry Elyros accoste le port d Alger e bateau grec Elyros, L affrété par l Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs, a accosté, hier, le port d Alger après avoir été bloqué pendant une semaine au port de Marseille..PAGE 4 Ph : Larbi L. RIADH EL FETH CHANTE TAKFARINAS PATRIE TAKFARINASLA.PAGE 14

2 2 Au fil du jour HORIZONS Lundi 6 Juillet 2015 Top info GOOGLE SE MET AUX COULEURS NATIONALES G oogle a commémoré à sa manière le 53 e anniversaire de l Indépendance de l Algérie. En effet, le célèbre moteur de recherches a «paré» sa page d accueil des couleurs nationales et de deux lions, symbole de bravoure. Un simple click sur le «logo» vous permet de consulter toutes les périodes du mouvement national et de la résistance de 1830 à Un geste qui donnera certainement du baume au cœur des Algériens. ww FORUM D EL MOUDJAHID Le forum d El Moudjahid recevra aujourd hui à 11h, M me Saïda Benhabylès, présidente du Croissant-Rouge algérien. ww CARE Le Cercle d action et de réflexion autour de l entreprise organise, demain, à 10h30, à l hôtel Sofitel, une conférence de presse intitulée «Face à la crise sévère qui s annonce : urgence des réformes économiques ambitieuses», animée par Slim Othmani, président du CARE, et Mouloud Hedir, expert économiste. ww EL ATTEUF (GHARDAÏA) : 150 FOYERS RACCORDÉS AU RÉSEAU DU GAZ NATUREL Au moins 150 foyers du site d El Hamrayat, dans la commune d El Atteuf (12 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Ghardaïa), ont été raccordés, hier, au réseau de gaz naturel, a-t-on constaté. Ministère de la Défense L Académie militaire de Cherchell organise, du 7 au 9 juillet à partir de 8h, des portes ouvertes. Parlement Le Parlement, dans ses deux chambres, clôturera demain sa session de printemps. Télex... ww LAGHOUAT : UNE TRENTAINE DE STRUCTURES JUVÉNILES ET SPORTIVES RÉCEPTIONNÉES Le secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Laghouat a été renforcé par la réception d une trentaine de structures juvéniles et sportives ces deux dernières années, a- t-on appris des responsables de la direction de la jeunesse et des sports. ww AÏN TÉMOUCHENT : PLUS DE QUINTAUX DE CÉRÉALES COLLECTÉS Une quantité de quintaux de céréales a été collectée par les deux coopératives de céréales et légumes secs (CCLS) de la wilaya d Aïn Témouchent, a-t-on appris du directeur des services agricoles. Les CCLS d Aïn Témouchent et Hammam Bouhadjar ont collecté une quantité de q de céréales sur une production de deux millions cent mille quintaux réalisée, à ce jour. La campagne moissons-battages est en voie d achèvement, a déclaré Berkane Naïmi. Le Chiffre Ministère de l Aménagement du territoire Le ministre de l Aménagement du territoire, du Tourisme et de l Artisanat, Amar Ghoul, effectuera aujourd hui une visite de travail et d inspection dans la wilaya de Aïn Defla. Ministère des Moudjahidine Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, effectuera aujourd hui une visite de travail et d inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou. Ministère des Transports Le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai, effectuera aujourd hui une visite de travail et d inspection dans la wilaya de Tlemcen. Ministère de l Energie Le ministre de l Energie, Salah Khebri, et le wali d Alger, Abdelkader Zoukh, effectueront, demain, une visite de travail et d inspection à la raffinerie de Sidi Rzin dans la commune de Baraki. HCA Le Haut-Commissariat à l amazighité organise, le 11 juillet à 22h à la salle de cinéma El Khayam, un café littéraire avec l artiste chanteur Kamel Saymour. BEM 2015 Tizi Ouzou toujours en tête avec 66,73% vec 66,73% contre 61,81% l année dernière, la wilaya de Tizi Ouzou occupe une A nouvelle fois la plus haute marche du podium national à l examen du BEM. En effet, la wilaya de Tizi Ouzou avec reçus sur les élèves ayant concouru se hisse pour la 6 e fois consécutive en tête des wilayas. Avec 19,32/20, l élève Ameziane Melyssa d un collège privé est la lauréate de cet examen alors que pour les établissements publics, Mohamed-Arezki-Nechaf d Azeffoun a fait carton plein avec un taux de réussite de 100%. Ainsi donc, après l examen de 5 e, la wilaya de Tizi Ouzou s empare de la première place au BEM. Ministère des Ressources en eau Le ministre des Ressources en eau et de l Environnement, Abdelouahab Nouri, et le wali d Alger, Abdelkader Zoukh, effectueront aujourd hui une visite de travail et d inspection dans la wilaya d Alger. Musée national du moudjahid Le Musée national du moudjahid organise, aujourd hui à 11h, une conférence sur le thème «Les dimensions de la fête de l indépendance». Horizons Quotidien d information édité par la SPA "HORIZONS" au capital social de ,00 DA PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL : Larbi TIMIZAR DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Liesse DJERAOUD HORIZONS SUR INTERNET : REDACTION ADMINISTRATION 20, rue de la Liberté - Alger Tél. : / / Téléfax : / BUREAU DE TIZI OUZOU : Cité GENISIDER 600 Logts Bt 7 n 12 Nouvelle ville Tél. : PUBLICITE : S'adresser à HORIZONS 20, rue de la Liberté Alger Tél : ou à : l Agence Nationale d Edition et de Publicité ANEP ALGER : avenue Pasteur Tél / Fax : IMPRESSION : Centre : S.I.A. Est : S.I.E. Ouest : S.I.O. Sud : S.I.A. Unité Ouargla Fax : Unité de Bechar Tèl : Fax : DIFFUSION - HORIZONS Tél : MPS : Oran : SODIPRESSE Est : Constantine : Sarl «T.D.S» Diffusion «Sud» - Tél : Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une réclamation.

3 ALGÉRIEACTUALITÉS 3 LA FÊTE DU 5 JUILLET a été marquée par de multiples activités, tant au plan officiel que populaire. L ALGÉRIE FÊTE LE 5 JUILLET Le renouveau en actes concrets DAHOU OULD KABLIA Il est temps d ouvrir les archives de la Révolution e président de l Association Lnationale des moudjahidine du ministère de l Armement et des Liaisons générales (MALG), Daho Ould Kablia, a affirmé, samedi dernier, à Tipasa, qu il «est temps d ouvrir les archives de la Révolution nationale», indiquant que le MALG a été respectueux de l éthique dans l accomplissement de ses missions, au service de la Révolution. «C est pour la première fois que j évoque ce sujet car il est temps d ouvrir les archives et de dévoiler les faits historiques sur nombre de questions qui suscitent toujours une grande polémique et lever les ambiguïtés», a soutenu Ould Kablia qui animait le forum sur la mémoire nationale organisée par la Sûreté nationale autour de «l importance des archives de la Révolution dans l écriture de l histoire», à l occasion de la célébration du 53 e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. Ould Kablia a fait savoir qu il dévoilerait prochainement plusieurs faits historiques relatifs à la Révolution nationale étayés de documents fiables, soulignant le rôle de son association dans la réhabilitation de plusieurs Algériens ayant contribué à la réussite de la révolution, alors qu ils occupaient de hauts postes dans des institutions Ph : Archives Photo : Fouad S. Atravers la capitale et diverses wilayas, les signes de réjouissance, confortés par les programmes d activités du ramadhan, ont donné un caractère festif à l événement. Elle ne fut pas seulement une simple journée chômée et payée. Des concerts organisés un peu partout ont permis aux jeunes de vibrer et de célébrer dans la joie cette date historique. Des cérémonies ont également entretenu la flamme de la mémoire. L autre fait saillant est le déplacement du président de la République au cimetière d El Alia pour se recueillir, comme de tradition, au carré des martyrs. Auparavant, le président Bouteflika a mis en évidence, dans un message de circonstance, la valeur historique et la signification de cette date. L adresse aux citoyens a permis par ailleurs au premier magistrat du pays de dresser un état des lieux du pays. Depuis le recouvrement de sa souveraineté, il a accompli de grands pas pour se reconstruire et effacer les stigmates d une longue présence coloniale. Sans nullement minimiser les difficultés ou les insuffisances, il a évoqué les réalisations qui ont transformé le pays exsangue au lendemain de l indépendance. Le second événement marquant de la semaine a été la tournée du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d Alger. La sortie sur le terrain est un geste qui montre que les pouvoirs publics accordent une attention particulière pour les projets d utilité publique. Il suffit de se rappeler les milliers de logements distribués au courant de ces derniers mois. De nombreuses familles ont quitté des cités précaires pour des logements décents dotés de tous les équipements modernes. L extension du réseau du métro d Alger vers le populaire quartier d El Harrach est un autre nouvel indice de cette volonté de prendre à bras le corps les attentes des citoyens. INTÉRÊT POUR LA JEUNESSE Au fil des années, le cadre de vie du citoyen et la qualité des services dans la capitale connaissent de nettes améliora- françaises de l époque. Il a, en outre, appelé à rendre justice au MALG qui «a été respectueux de l éthique dans l accomplissement de ses missions», réfutant, par ailleurs, les allégations faisant état d assassinats commandités par cette institution. Il a également souligné le rôle des anciens cadres du MALG dans l écriture de l histoire, à travers la publication de 27 ouvrages «des plus objectifs et des plus riches du point de vue sources». Pour sa part, le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, a souligné que cette rencontre, qui s est déroulée en présence de cadres de la police, s inscrit dans le cadre de la préservation de la mémoire nationale, insistant sur l importance extrême des archives et de la documentation pour poursuivre le processus d édification et de reconstruction. tions. Les réalisations inaugurées en début de semaine par le Premier ministre sont d abord destinées à la frange de la jeunesse. Celle-ci s est souvent plainte du manque de lieux de loisirs pour ne pas saluer l ouverture d espaces comme les piscines. Les trois d entre elles sur l oued El Harrach, les nouvelles facultés inaugurées et la réception du stade 5-Juillet témoignent de cet intérêt pour la jeunesse dont les compétences sont valorisées à travers la visite sur le site d une unité de fabrication de cartes à puce à Rouïba. Le renouveau prend de multiples visages dans notre pays et se traduit en actes concrets. Il n est pas de wilaya où l on n a pas procédé pour l occasion à des inaugurations. Distribution de logements, réception de tronçons routiers et raccordement au réseau de gaz naturel... n H. Rachid MESSAGE DU CHEF DE L ÉTAT BOUTEFLIKA SE FÉLICITE DE LA DIVERSITÉ MÉDIATIQUE Par Said C. e bilan dressé par le président Bouteflika à l occasion de Lla fête de l indépendance a intégré la dimension relative à la liberté de la presse qui a engrangé des acquis dans le sillage des réformes politiques et de la justice. Le Président relève que le champ des libertés individuelles et collectives a enregistré des avancées importantes. L un des reflets des cette liberté se mesure à l état de la presse, sa présence et son implication dans le débat public et la multitude de ses déclinaisons aussi bien écrites qu audiovisuelles. La réalité de la liberté d expression et la multitude des ses supports, le chef de l Etat la trouve dans le fait que le pays ne compte aucun journaliste détenu pour ses opinions ou ses écrits. Ou pour un quelconque délit de presse. Ni aucun prisonnier politique. «L Algérie s honore de n avoir aucun prisonnier politique ou d opinion, ni aucun journaliste détenu pour délit de presse», s est-il notamment félicité dans son message adressé au peuple à l occasion de la fête de l indépendance du 5 juillet. Convaincu que cette évolution couronne une dynamique de réformes initiées dans le domaine de la justice. L amendement apporté au code pénal a, en effet, dépénalisé le délit de presse, levant ainsi une chape de plomb qui pesait sur la pratique journalistique. Cela a contribué à affranchir le champ médiatique des potentielles sanctions pénales sur les auteurs décrits pouvant être audacieux que seules les règles de l éthique et de la déontologie peuvent désormais réguler. La loi organique relative à l information de janvier 2012 a, dans ce sillage, modifié sensiblement les modalités d exercice de la profession en introduisant des instances de régulation et d autocontrôle, actuellement en gestation. L évolution de la situation de la presse ne se fait pas sans la diversification des titres et des canaux d expression. La démultiplication des titres et l ouverture de l audiovisuel en sont des repères visibles. Ceux-ci participent de l élan général consistant à enraciner la culture de la diversité des opinions et du débat contradictoire. Le président Bouteflika n en veut pour exemple que ces dizaines d acteurs politiques et associatifs qui s expriment et agissent «sans contrainte» et la diversité «exceptionnelle» de l espace médiatique. Pour le chef de l Etat, ces valeurs qui consolident le processus démocratique est l une des facettes de la reconstruction nationale. Elles ne sont pas dissociables de la place faite aux femmes dans les différents paliers de la vie socio-économique, éducatifs, professionnels et politiques. n S. C. Les partis veulent faire aboutir la révision constitutionnelle es partis politiques ont relevé l im- du message du président de Lportance la République à l occasion du 53 e anniversaire de l indépendance, estimant qu il est temps de faire aboutir le projet de la révision constitutionnelle. En saluant «le message du président adressé au peuple», le RND dit «soutenir sans réserve son contenu». «A travers ce message, le président de la République vient confirmer sa volonté d aller de l avant dans la concrétisation de ses engagements politiques et veiller à ce que l Algérie ne vive plus la crise qu elle a connue il y a quelques années», a affirmé le porte-parole du parti, Seddik Chihab. Pour le RND, Bouteflika s est adressé à toute la classe politique en insistant «sur le rôle des formations politiques qu elles soient au sein du pouvoir ou dans l opposition». Ce message est aussi «un appel pour élever le niveau du débat politique afin de mieux comprendre, cerner et faire face aux enjeux politiques internes et externes». Le président Bouteflika vient exprimer «sa volonté» de régler les problèmes posés sur la scène politique en annonçant la révision de la Constitution. «C est un appel du cœur à tous les Algériens de trouver un dénominateur commun pour faire avancer les choses», a noté Seddik Chihab qui souligne le caractère «intransigeant» du chef de l Etat «qui refuse le retour en arrière» en faisant participer tous les Algériens à son projet. «La balle est dans le camp de l opposition qui doit faire preuve de bon sens en participant au projet de révision constitutionnelle», Ph : Fouad S. a-t-il estimé. Saïd Bouhadja, porteparole du FLN, estime que le discours du Président était «complet» et comportait des «messages importants» à l ensemble de la classe politique. Le sujet le plus important aux yeux du FLN est l annonce de la révision constitutionnelle. «Le Président vient ainsi mettre un terme aux déclarations de certaines parties sur l abandon de ce projet». Pour le FLN, le climat est propice pour faire avancer ce projet et «l opposition doit être positive en exposant ses idées et ses opinions sur cette question». Pour le MSP, le fait que le président de la République évoque, dans son discours, les partis de l opposition est «une preuve et une reconnaissance de l existence de ces partis qui doivent aussi jouer leur rôle sur la scène politique». Le parti d Abderrazak Mokri s interroge sur l attitude de certaines parties qui s acharnent sur cette opposition et l empêchent de travailler. «Le message est Ph : Slimene S. d abord une réponse à ceux qui ont des doutes sur le fait que l opposition fait partie de la classe politique», a précisé Zineddine Tebal, chargé de communication au MSP. Toutefois, il relève certaines contraintes rencontrées par les formations politiques dans l exercice de leurs activités comme l interdiction de la tenue des réunions et les difficultés d accès aux médias publics. «Le discours du président doit être suivi d effet sur le terrain à travers la levée de ces contraintes», a-t-il indiqué. A propos de la révision constitutionnelle, Tebal souligne qu il faut maintenant arrêter la manière avec laquelle elle sera révisée. «S agit-il d organiser une conférence nationale où tous les concernés participeront ou de procéder à des discussions avec l opposition?», s estil interrogé, suggérant que la «la formule de concertations politiques est la moins recommandée». n Nouria Bourihane

4 Ph: Larbi.L 4 ALGÉRIEACTUALITÉS ABDELMADJID TEBBOUNE «Ni gel ni arrêt des programmes de logements» LES MINISTRES DE LA SANTÉ ET DES TRANSPORTS EN TOURNÉE À ALGER Plusieurs structures inaugurées «ous les projets de logements seront Tréalisés», a affirmé, samedi dernier, le ministre de l Habitat, de l Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune. S exprimant en marge de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d Alger, le ministre a réfuté les rumeurs sur le gel du programme LPP conséquemment à la chute des prix du pétrole. «Il n y a pas de gel de construction de logements. Les programmes de logements promotionnels publics (LPP) n ont fait l objet d aucun arrêt», a-t-il dit. Et de qualifier de simples rumeurs tout ce qui se dit à propos de ce programme. Un journal national a fait état, mercredi dernier, d une instruction d urgence du Premier ministre portant sur l arrêt de tous les projets de logement promotionnel public. Une allégation que le ministère réfute catégoriquement. Le ministre a reconnu que la cadence du travail, appréciable jusqu ici, pourrait baisser cet été à cause des fortes chaleurs. «Il est difficile de travailler sous une chaleur pareille. Mais les choses vont revenir à la normale prochainement. Tous les chantiers ont enregistré un taux d avancement acceptable et les programmes seront réceptionnés dans les délais», a-t-il indiqué. Le ministre a précisé que les projets à caractère social ne seront pas touchés par les restrictions budgétaires prônées par l Exécutif pour faire face à la chute des prix du pétrole. «La politique de rigueur du gouvernement ne touchera pas le logement. Le président de la République l avait affirmé, le Premier ministre l a confirmé, je pense que les choses sont claires», a-t-il martelé. Tebboune a soutenu que l Etat compte mener à terme le programme de construction de LPP ainsi que tous les programmes de logements engagés et que l Etat continuera à construire pour la classe moyenne. L Entreprise nationale de promotion immobilière, chargée du LPP, envisage de commencer la distribution de ces logements à partir de La priorité sera donnée aux souscripteurs au programme AADL 2001 et 2002 qui ont basculé dans le LPP. Pour ce qui est de l AADL, le ministre a rappelé que les souscripteurs de 2001 et 2002 seront convoqués juste après le ramadan pour verser la deuxième tranche. n Amokrane H. Commentaire Alger fait sa mue Par Saïd C. Ph: Slimene S.A À L OCCASION DE LA CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DE L INDÉPENDANCE ET DE LA JEUNESSE, Abdelkader Zoukh, wali d Alger, a, accompagné de Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et de Boudjemaâ Talai, ministre des Transports, effectué une visite de travail dans la capitale. La première halte a eu lieu au niveau de la place de la Résistance, où la délégation a écouté l hymne national et procédé au dépôt d une gerbe de fleurs à la mémoire des martyrs de la révolution. Ensuite, la délégation a inauguré un parking automobile au niveau de la circonscription de Sidi M hamed. «Ce parking à étages devra encourager les usagers à se rendre en ville sans faire face au problème de stationnement», s est félicité le wali d Alger. A Hussein Dey, les trois responsables ont procédé à la remise de 50 bus à l entreprise de transport urbain et suburbain d Alger au niveau de la station du Caroubier. Intervenant à l occasion de cette cérémonie, le ministre des Transports a souligné que cette démarche contribuera à améliorer le transport dans la capitale. Selon lui, cela devrait permettre aux usagers de se déplacer à l aise. Pour sa part, Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, a procédé à l inauguration de cliniques, dont une au quartier dit Haouche El Mihoub à Baraki et l autre à Hay El Badr dans la commune de Badjarrah. Sur place, le ministre a soulevé un problème avec les médecins présents, APRÈS UNE SEMAINE DE BLOCAGE À MARSEILLE Le car-ferry Elyros accoste le port d Alger e bateau grec Elyros, affrété par l Entreprise Lnationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV), a accosté, hier, le port d Alger après avoir été bloqué pendant une semaine au port de Marseille par les autorités portuaires françaises pour «des raisons techniques». Dans une déclaration à la presse, le commandant du bateau de nationalité grecque a accusé les autorités portuaires françaises d avoir retenu le bateau pour une formalité qui pouvait, selon lui, être réglée sans procéder au blocage du car-ferry. La cause? «L Elyros affrété par l ENMTV concurrençait certaines compagnies maritimes comme la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM)». Zouhir Zaghli, commandant subrécargue qui a une mission de superviseur sur le bateau, a rappelé que les autorités françaises ont bloqué le bateau du fait qu il ne répondait pas, selon elles, aux normes de navigation dans certaines zones de la Méditerranée. Explication : la stabilité de Elyros peut faire face à des vagues de 2,5 mètres. Ors, dans certaines zones, ces vagues peuvent atteindre 3,5 m. Immobilisé une semaine durant, le bateau grec n a pu quitter le port de Marseille qu après avoir été expertisé par les experts d Arena, une société européenne spécialisée dans la délivrance de certificat de navigation. Pour le P-DG de l ENTMV, Ahcène Grairia, le bateau est en parfaite état. Il a été affrété pour une durée de 90 jours pour une rotation entre Photo: Fouad S a visite de travail et d inspection effectuée, samedi dernier, Ldans l Algérois, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, renvoie l image d une capitale qui fait sa mue. L exemple emblématique de cette transformation progressive du cadre de vie est l oued El Harrach. Cette légendaire surface d eau quasi stagnante qui exhale une désagréable puanteur, inspirant tant de dérision, est en train de tordre le cou à cette peu réjouissante réputation. Sellal y a inauguré des piscines, un générique à une série de réalisations qui feront du site, selon les maîtres d ouvrage, une aire de détente, un rayonnant lieu touristique avec marina, activités de loisirs et de détente Déjà, les travaux d aménagement de ce oued, qui s inscrit dans le cadre général de l aménagement de la baie d Alger, lancés il y a quatre ans, ont considérablement réduit la pollution qu il génère. L action de dépollution n est pas sans résultat pour les riverains en attendant le reste qui devra livrer ses secrets à l orée Le Premier ministre a, en effet, donné des instructions pour que le projet soit finalisé à cette échéance. Non moins significative, l inauguration de l extension du métro de hai El Badr à El Harrach sur une distance de quatre kilomètres dotée de 4 stations souterraines, Bachdjerrah Tennis, Bachdjerrah, El Harrach gare et El Harrach centre, participe de cette amélioration des conditions de vie. Depuis hier, les usagers de cette partie de la capitale seront soulagés de pouvoir emprunter ce moyen de locomotion pratique et rapide, hors d atteinte des sempiternels embouteillages. L extension, qui dessert trois communes, Bachdjerrah, El Harrach et Bourouba, est testée depuis le 16 juin. Pour qui connaît la densité de la circulation dans ce pourtour d Alger avec son lot de désagréments dû aux bouchons et à l insuffisance du transport public routier, l acquisition est une réelle bouffée d oxygène. Les Algérois pouvaient celui de leur incapacité d assurer la garde de nuit au niveau de ces quartiers. A cet effet, le ministre a indiqué qu il lui est impossible de leur imposer, pour l instant, la garde de nuit, en raison de la situation sécuritaire qui sévit dans les lieux. «L absence d un dispositif sécuritaire sur place empêche les médecins d assurer la garde de nuit», dira-t-il. Dans ce contexte, le ministre a annoncé que prochainement son département fera appel à des entreprises privées pour sécuriser les lieux et permettre aux médecins de garde d exercer en toute quiétude. «Plusieurs établissements hospitaliers ont signé des conventions avec ce genre d entreprises sécuritaires», a-t-il précisé. A Beni Messous, le ministre a procédé à l inauguration du service hépato-gastro-entérologie. A Bab El Oued, il a également procédé à l inauguration d un service de consultations et d urgences spécialisées. «Ces infrastructures permettent de désengorger les différents services et gérer le flux de patients qui se présentent aux urgences», dirat-il. Et de poursuivre : «de la sorte, les CHU pourront revenir à leur vocation initiale qui est celle d assurer une meilleure prise en charge des patients selon les cas.» A propos de l indisponibilité du Sintrom, un médicament anticoagulant, le ministre a déclaré que le médicament est actuellement disponible et qu une réserve de 9 mois est assurée. Evoquant le cas des personnes victimes de botulisme à Batna, le ministre a affirmé que deux personnes sont décédées, deux sont en réanimation et trois sont sous contrôle médical. «Il faut faire attention à l alimentation et prendre connaissance des dates de péremption mentionnées sur les produits emballés», a averti le ministre. n Rym Harhoura les ports d Alger, Marseille, Oran et Alicante. Selon M me Cherfi, directrice des affaires juridiques à l ENMTV, il est rare de trouver un armateur qui accorde un affrètement pendant trois mois uniquement. «Pour notre entreprise, c est une très bonne transaction car en général, les armateurs affrètent leurs bateau pour une durée d une année au minimum», explique-t-elle, attestant que les Grecs sont les meilleurs dans la maintenance des bateaux. Les représentants de la presse nationale ont eu droit à une visite guidée à bord de Elyros. Les passagers qui y étaient à bord n ont pas tari d éloges à l endroit du car ferry. «Nous avons fait un merveilleux voyage. Le bateau est doté de splendides compartiments. Le service est à la hauteur», s est réjoui un voyageur. Mêmes propos élogieux d un résidant en France qui trouvé, néanmoins, les tarifs élevés par rapport à d autres compagnies maritimes. «J ai payé ma place 300 euros plus 20 euros pour les bagages», a affirmé le ressortissant algérien. Selon la responsable des affaires juridiques de l ENMTV, l armateur gre a pris en charge les frais des passagers durant la suspension de l affrètement comme prévu dans la convention. L Elyros a appareillé du port de Marseille samedi à 17h. Il le ralliera aujourd hui vers 18h n M. Benkeddada savourer gratuitement le confort d un tel déplacement à l occasion du 5 juillet. Car pour célébrer la mise en service de cette extension, l entreprise du métro d Alger et la RATP El Djazaïr ont décidé d ouvrir gracieusement la ligne aux usagers. Ceci, alors que la place baptisée El Moukaouama, inaugurée également dans la même foulée, offre à l entrée d Alger, sur la route de l ALN (ex-moutonnière), un visage plus avenant avec sa stèle centrale dédiée à l hommage aux martyrs de la guerre de libération, ses espaces verts et sa cascade. Les travaux de restauration du vieux bâti engagés sur les principales artères de la capitale confirment cet élan affirmé vers l amélioration du cadre de vie à laquelle participe grandement, à un niveau encore plus structurant, l ouverture de nouvelles facultés de médecine, de droit et une école de musique. La moisson des réceptions de samedi dernier, en fait, est un échantillon du vaste programme de développement et de modernisation de la capitale. n S. C.

5 ALGÉRIEACTUALITÉS 5 ALGER Un village de sports et de loisirs au stade Ouaguenouni e stade Ouaguenouni Ld Alger-Centre a été transformé, depuis samedi dernier, en un village de loisirs et de sports destiné aux enfants et jeunes des quartiers populaires. Le ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, qui a inauguré cet espace, a rappelé que c est le deuxième centre de loisirs à Alger après celui de la Safex des Pins Maritimes. Chaque espace du stade est dédié à des activités. L espace animation est doté d une scène pour accueillir les groupes artistiques et des spectacles pour enfants. D ailleurs, c est un clown qui a donné le coup d envoi des festivités, auquel un groupe d enfants donnait la réplique. Le centre du stade accueille des activités sportives. Au menu, des exhibitions de sport de combat, de gymnastique Les zones restantes sont aménagées en une grande piscine aquatique sur laquelle flottent de petits bateaux gonflables et un espace pour les beach-sports. Des tables de jeu d échecs sont installées dans l espace enfant, entourées de toboggans et autres aires de jeux, au plus grand plaisir des tout petits, heureux de s adonner, sans restriction, aux loisirs qui s offrent à eux. Une petite salle ciné jouxte l espace enfant, avec comme sièges, des poufs posés çà et là. Une buvette, une cafétéria et une pizzeria ont été investies avant même le début des festivités. Côté prévention, des stands abritant des associations de lutte contre la consommation de la drogue et autres fléaux sociaux sensibilisent les jeunes contre ces pratiques nuisibles. Le village des loisirs et des sports dont l accès est gratuit restera ouvert jusqu à la fin du mois d août. Il sera ouvert de 22h à 1h du matin durant le mois de ramadan et de 19h à 23h durant le reste de la saison estivale. Le village de loisirs, qui ambitionne d attirer visiteurs par jour, se veut un espace de détente pour les enfants, les jeunes et les familles. Objectif : créer des contacts entre jeunes dans un environnement sain et plaisant. n Farida B. Photo : Slimene S.A. Les quatre stations sont dotées d ascenseurs. Pour les habitants de ces deux circonscriptions et alentour, c est le grand soulagement. Station Bachdjarrah. Il est à peine 9 heures du matin. Le métro accueille déjà ses premiers usagers. Le voyage est gratuit à l occasion de la fête de l indépendance oblige. De loin fusent des youyous. L agent mobilisé pour la circonstance accueillait les passagers, les invitant à rejoindre les rames. «Le transport est gratuit, c est le 5 juillet», répétait-il. Le métro d Alger ainsi que l Etusa et le tramway ont décidé d assurer le transport gratuitement pour marquer cet événement historique. «C est la quatrième fois que nous descendons vers Alger. Comme c est gratuit, nous en profitons», lance amusé Ghilès. Il a renoncé à sa grasse matinée pour être parmi les premiers à emprunter cette nouvelle ligne située près de chez lui. Mais rares sont les passagers qui savent que les allers et venues qu ils s amusent à faire à bord des rames n ont été possibles que parce que la veille des ouvriers ont travaillé d arrache pied et jusqu à une heure tardive pour livrer le projet à temps. «Juste après le ftour, les ouvriers ont commencé à affluer et ne sont repartis eux qu au petit matin», témoigne Samia, une jeune fille résidant non loin MÉTRO Mise en service de la ligne Haï El Badr-El Harrach LA LIGNE DE MÉTRO HAÏ-EL BADR-EL HARRACH EN PASSANT PAR BACHDJARRAH A ÉTÉ MISE EN EXPLOITATION HIER. A travers cette extension de quatre kilomètres, quatre stations, dont deux au niveau de Bachdjarrah (centre et tennis) et les deux autres à El Harrach ont été ouvertes au grand public. Photo : Horizons de la station de métro Bachdjarrah. Vraisemblablement, les ouvriers ont fait face à une vraie course contre la montre. A l entrée de cette station, on remarque que les travaux de finition ne sont pas complètement achevés. Peu importe pour les usagers, l essentiel est que la station est «enfin ouverte». «C est le grand ouf. Désormais nous n aurons plus à subir l anarchie et le diktat des transporteurs de bus privés», souligne une jeune fille et d ajouter : «pour ceux qui travaillent à Alger centre, c est une véritable délivrance. Le métro va régler le problème de transport surtout les vendredis, journée où les bus se font rares et cela va même nous permettre de rejoindre la gare ferroviaire d El Harrach». Un quinquagénaire rappelle qu avec le métro, il suffit de 20 minutes pour être à Alger centre, alors que si on emprunte le bus, le trajet prend une heure de temps. Un fonctionnaire estime ne plus être contraint de se déplacer en voiture et souffrir du problème de stationnement. «J espère que les citoyens préserveront ce bijou», souligne une dame. Connue pour son activité commerciale, la commune de Bachdjarrah connaîtra sans aucun doute une plus grande affluence notamment à l approche de l Aïd el Fitr. «Si les gens évitent de se déplacer par voiture, beaucoup de quartiers vont pouvoir respirer. Actuellement, la majorité sont transformés en parkings», se désole un habitant de la commune. n Wassila Ould Hamouda GRÈVE DU TRAMWAY D ALGER Deuxième jour en mode service minimum e mouvement de grève initié par les Ltravailleurs de la Société d exploitation des tramways (Setram) s est poursuivi, hier, pour le deuxième jour consécutif à Alger et seul un service minimum était disponible sur la ligne du tramway reliant les Fusillés (Hussein Dey) à Dergana, a-ton constaté. Les quelques usagers rencontrés à midi à la station des Fusillés ont indiqué qu ils étaient en attente depuis plusieurs longues minutes sur les quais dans l espoir d apercevoir le tram. Certains ont souligné qu ils étaient en attente depuis plus d une demi-heure. Même les agents de la Setram ont déserté les lieux laissant les clients sans aucune information sur l état du trafic. Pendant les premières heures de la matinée, un agent était présent au guichet se contentant de prier les usagers de monter à bord des voitures sans s acquitter du tarif du billet. «C est gratuit pour aujourd hui», répond-il aux clients qui veulent s acquitter du tarif du billet. Mais l agent a vite quitté son poste au grand désarroi des usagers. Dès qu un agent se montrait aux alentours des guichets, quelques usagers se pressaient de lui demander des informations et la réponse est que «le service minimum est assuré et que les guichets sont fermés à cause de la grève». Devant cette situation, les citoyens ont préféré faire appel aux services des taxis et des bus et d autres GHARDAÏA moyens de transport comme le métro qui a décrété hier journée gratuite. Les usagers se sont déclarés excédés par les grèves répétitives des travailleurs de l entreprise d exploitation du tramway d Alger, surtout que ce dernier mouvement intervient en plein mois de ramadan. Lors du premier jour de grève, la Setram a annoncé dans un communiqué que «le tramway d Alger connaît une perturbation du trafic suite à un arrêt de travail collectif et concerté observé illicitement par une partie du personnel». Aucune autre précision n est fournie sur les suites à donner à cette grève portant sur des revendications liées au régime indemnitaire. Une dizaine de blessés dans des échauffourées ne dizaine de personnes ont été blessées dont deux griève- dans la nuit de samedi à dimanche derniers, à Ument, Ghardaïa, dans des heurts entre des jeunes des quartiers de Kef Hamouda et Baba Saad à Berriane, a-t-on appris, hier, auprès d une source hospitalière locale. Ces incidents ont éclaté dans la soirée de samedi et se sont poursuivis au petit matin, suite à des jets de pierres et de cocktails Molotov sur des passants, et au caillassage de véhicules par des jeunes non identifiés, selon un élu local. Ces derniers s en sont, par la suite, pris aux forces de maintien de l ordre, déployées à titre préventif dans les quartiers de Berriane, en lançant dans leur direction des projectiles dont des cocktails Molotov, a indiqué la même source. Durant toute la nuit, les quartiers de Kef Hamouda et Baba Saâd ont été le théâtre de jets de pierres, contraignant les forces de l ordre à riposter en usant de gaz lacrymogènes. Les heurts ont eu lieu entre jeunes, mais également avec les forces anti-émeute qui ont recouru aux gaz lacrymogènes pour disperser les jeunes et contrôler la situation, a affirmé le même élu, faisant part d un retour au calme, hier, mais qui reste «précaire». Des heurts ont été aussi enregistrés dans des quartiers de la vallée du M zab (Ghardaïa) où des groupes de jeunes non identifiés, munis de pierres et de cocktails Molotov, ont «réanimé» les hostilités par des jets de projectiles notamment dans les quartiers de Melika et Sidi Abaz, a-t-on constaté. Les forces de l ordre, appuyées par des unités de la Gendarmerie nationale, ont été mobilisées pour faire cesser ces incidents et sécuriser les habitants dans ces quartiers et mettre fin aux affrontements, marqués aussi par le caillassage de véhicules et de bus traversant les tronçons de route proches de ces quartiers. Des notables locaux de différentes composantes de la société ghardaouie ont exhorté les pouvoirs publics à mettre un terme à cette situation, appelant les habitants à la «vigilance et à la sagesse» pour éviter ces affrontements qui, selon eux, nuisent à la réputation de la région et ternissent son image. Une commission interministérielle chargée de l examen des voies et moyens pour consolider la maîtrise de la situation dans la région de Ghardaïa a été installée jeudi dernier par le ministre de l Intérieur et des Collectivités locales. Devant un parterre composé, notamment de membres de la société civile, d élus et de notables de la wilaya de Ghardaïa, le ministre a affirmé que l Etat veillerait à l application «rigoureuse» de la loi contre tous ceux qui «s avisent à porter atteinte à l ordre public ou à compromettre l avenir de cette wilaya». DÉPENSES VESTIMENTAIRES Les ménages algériens consacrent 8% de leur budget L a famille algérienne consacre annuellement une moyenne de 8% de son budget en matière d habillement et de chaussures pour un montant moyen de plus de DA, selon les résultats d une enquête réalisée par l Office national des statistiques. En 2011, les dépenses des ménages en matière d habillement et chaussures ont atteint un montant global de 363,5 milliards de dinars, indiquent les résultats d une récente enquête de cet office sur les dépenses de consommation et le niveau de vie des ménages. La dépense annuelle moyenne par ménage en matière d habillement-chaussures a atteint DA, soit une dépense moyenne par famille de DA, alors que la dépense moyenne par tête était de DA, précisent les résultats de cette enquête. Les sous-groupes d habillement homme et femme représentent chacun une part de 26,64% du montant global de la dépense moyenne annuelle par tête, suivis par celui d habillement enfant pour 13%, la chaussure homme pour près de 10%, chaussure femme pour 6,9% (683 DA) et chaussure enfant et bébé pour 5,48%. En milieu urbain, la dépense annuelle globale en matière d habillement et chaussures s est établie à 261,87 milliards de dinars (72%), contre 101,63 milliards de dinars (28%) en milieu rural. Les deux postes les plus importants des dépenses en habillement et chaussures sont ceux concernant les vêtements homme et femme avec 53% du budget, le reste (47%) concerne les enfants et bébés. Selon l enquête, la part allouée aux vêtements est plus importante chez les femmes urbaines que ce soit par rapport aux hommes urbains ou aux femmes rurales. Par ailleurs, l étude indique que pour la chaussure, la globalité des dépenses de la gent masculine a été de 36,2 milliards de dinars (10%), les femmes, 25 milliards de dinars (6,9%) et près de 20 milliards de dinars (5,5%) pour les enfants et bébés. La dépense globale des familles algériennes en habillement a presque triplé durant la dernière décennie ( ) au niveau national, passant de 132 milliards de dinars en 2000 à 363,5 milliards de dinars en En milieu urbain, la dépense des ménages en habillement est passée de 88,2 milliards de dinars à 261,8 milliards, tandis que dans le milieu rural, elle est passée de 43,7 milliards de dinars à 101,6 milliards.

6 L attaque MONDE 9 YÉMEN : Ould Cheïkh tente une nouvelle trêve L émissaire de l ONU, Ismaïl Ould Cheïkh Ahmed, s est rendu hier à Sanaâ pour tenter une nouvelle fois de relancer son projet de trêve humanitaire. Sur le terrain, les combats violents opposent les rebelles houthis à des forces progouvernementales dans le Sud. A l aube, la coalition arabe conduite par l Arabie saoudite a lancé des raids aériens contre des positions des rebelles à Aden, principale ville du sud du pays. Ces raids ont fait huit morts dans les rangs des Houthis, alors que six civils ont péri dans la chute de roquettes tirées par les rebelles contre des quartiers résidentiels de la ville, selon un responsable provincial. COLOMBIE : Le gouvernement prêt à un cessez-le-feu bilatéral avec les Farc Le gouvernement colombien est prêt à envisager un cessez-le-feu bilatéral avec la guérilla des Farc avant même la fin des négociations de paix, a annoncé hier son négociateur en chef, Humberto de la Calle. Même si elle est accompagnée de nombreuses conditions, cette proposition constitue un net revirement pour le gouvernement colombien, qui avait jusqu à présent catégoriquement refusé de cesser les combats tant que les négociations, qui se déroulent depuis 2012 à Cuba, n auraient pas abouti. Le conflit est en recrudescence ces dernières semaines, les Farc ayant levé fin mai le cessezle-feu unilatéral qu elles avaient annoncé six mois plus tôt. BURKINA FASO : L armée demande la formation d un gouvernement de civils Les responsables des forces armées du Burkina Faso ont appelé à la formation d un gouvernement composé de civils, alors qu une crise oppose le Premier ministre, Isaac Zida, à la garde présidentielle, ont indiqué samedi dernier deux sources militaires, un membre de l étatmajor général des armées et un haut gradé du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Les relations sont tendues entre le RSP et Zida, qui est pourtant le numéro 2 de cette force. Le gouvernement burkinabè, qui comporte trois militaires outre le Premier ministre, a affirmé jeudi qu un complot contre Isaac Zida, fomenté par des membres de la garde présidentielle, avait bien été déjoué dimanche dernier. NUCLÉAIRE : L Iran envisagerait d expédier son stock d uranium faiblement enrichi vers la Russie L Iran envisage l option d expédier son stock d uranium faiblement enrichi vers la Russie, a révélé samedi dernier une source diplomatique, citée par Chine Nouvelle. L idée serait un progrès substantiel dans les négociations, alors que Téhéran avait toujours refusé de remettre à qui que ce soit ses matériaux fissiles. En vertu de l accord-cadre de Lausanne, l Iran doit réduire son stock à 300 kg d uranium enrichi à 3,67% pour 15 ans, mais il avait échoué à spécifier par quel moyen l Iran parviendrait à réduire son stock. En bref...en bref...en bref...en bref...en bref...en bref...en bref... «de Sousse était malheureusement plus lourde au niveau des pertes humaines. Ce genre d attaque s explique par une volonté de frapper un pays qui a un une Constitution et un régime démocratiques. Ceux qui attaquent la Tunisie se trouvent dans leur majorité en Libye. Ils sont plus connus pour leur allégeance à ce qui est connu comme Daech», a déclaré le locataire du palais de Carthage, estimant que ces menaces, qui «peuvent mettre en péril l unité et l intégrité du territoire tunisien», visent à torpiller le processus démocratique. Parmi ces menaces, celles «distillées» par Daech contre la sécurité de la Tunisie, l activisme signalé de groupes liés aux terroristes après la fermeture des 80 mosquées «prises» par les salafistes, la campagne d arrestations des éléments suspects dans plusieurs régions et le retour annoncé, selon l ancien général et actuel président du Centre tunisien des études sécuritaires, Mokhtar Ben Naser, d une partie des Tunisiens actuellement en Irak et en Syrie. D où, dit-il, son appel à une mobilisation populaire pour combattre le terrorisme qui «a gagné nos villes» et la «propagation de ce phénomène vers d autres pays arabes», dans le respect des droits de l Homme. «Le défi sécuritaire auquel nous sommes confrontés désormais est d autant plus difficile que nous nous trouvons sur les frontières d un pays sans Etat et livré à des milices armées ( ) et à des acteurs régionaux et internationaux dont chacun cherche à servir un agenda bien déterminé», dit-il, insistant sur deux points. Le premier est «la porosité des frontières avec la Libye» qui nécessite une coordination plus étroite et globale avec les pays voisins et amis. «Nul pays n est à l abri d une action terroriste et même si nous avons reçu le soutien de l Algérie et de l Union européenne, une coordination plus étroite s apparente à une TUNISIE ESSEBSI DEMANDE UNE AIDE POUR LUTTER CONTRE DAECH «SI UNE ATTAQUE COMME CELLE DE SOUSSE SE REPRODUIT, LA TUNISIE VA S EF- FONDRER», a déclaré le président Béji Caïd Essebsi. Dans un discours à la nation qu il a prononcé samedi après-midi pour «justifier» l instauration de l état d urgence jusqu au 2 août prochain sur l ensemble du territoire, il a reconnu que les autorités qui «pensaient que l attaque du Bardo serait la dernière» viennent de réaliser que «la Tunisie est aujourd hui en état de guerre d un genre spécial». nécessité pour enrayer la menace», indique-t-il. Le second : l extrême précarité de la situation sociale. «Le pays a connu avec l investiture du nouveau gouvernement une explosion de grèves légitimes et illégitimes frisant la désobéissance civile, la multiplication des revendications outrancières», rappelle Essebsi appelant à une trêve pour la reprise économique. «Si nous voulons regagner la confiance des investisseurs, nous devons mettre en place un climat propice», a expliqué le président tunisien. «AUCUN PAYS N EST À L ABRI» «La Tunisie a besoin d aide internationale pour lutter contre ce danger. Nous avons trouvé de l aide de la part des grandes puissances à l instar des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne de la France, sans oublier le support de l Algérie», a déclaré Essebsi. «La protection et la sécurisation de plus de 500 km de frontières avec la Libye exigent la mobilisation de grands moyens et de matériels modernes dont la Tunisie ne dispose pas aujourd hui», souligne-t-il, plaidant pour une coopération internationale antiterroriste. Outre l état d urgence, Essebsi a limogé le gouverneur de Sousse et plusieurs responsables de la police à Kairouan où étudiait Seifeddine Rezgui, le terroriste qui a ouvert le feu le 26 juin sur des touristes sur une plage et au bord des piscines d un hôtel du Port El Kantaoui, à Sousse et à Gaâfour, sa ville d origine. Après cet attentat, la Tunisie a annoncé le déploiement de plus de mille agents armés supplémentaires pour sécuriser plages et sites touristiques. Mercredi soir, jour de son entrée en vigueur, le ministre de l Intérieur a lui-même constaté des carences à Hammamet, au sud de Tunis. Tout «comme il y a eu des défaillances sécuritaires, il y a eu des défaillances politiques», admet Dhafer Néji, conseiller en communication auprès du chef du gouvernement. n Djamel Boukrine MANŒUVRES MILITAIRES AU PACIFIQUE Les États-Unis, l Australie et le Japon scellent une alliance stratégique L a bataille du Pacifique est lancée. Dans un contexte de grandes tensions avec Pékin, les Etats-Unis et l Australie organisent, deux semaines durant, des manœuvres militaires, aériennes, maritimes et terrestres, dans les Etats australiens du Territoire du Nord et du Queensland. Baptisée «Talisman Sabre», l opération, qui a vu pour la première fois la participation du Japon, a mobilisé militaires pour sceller «l alliance très importante» revendiquée, à bord de l USS Blue Ridge, le navire amiral de la 7 e Flotte du Pacifique, par le Premier ministre australien, Tony Abbott. «C est une relation cruciale alors que nous sommes confrontés à de grands défis dans de nombreuses régions du monde, en particulier au Moyen-Orient», a-t-il souligné. Il reste que l ombre de la Chine, qui est pourtant le premier partenaire commercial de l Australie, plane sur une alliance vouée à contrer la présence active de Pékin, notamment en mer de Chine. Tout l enjeu réside effectivement dans le contrôle de la voie de passage stratégique pour la navigation marchande. Si la mer de Chine suscite l intérêt croissant de Pékin, précédant aux travaux de remblaiement et de transformation des récifs coralliens en ports et en infrastructures diverses, de grandes tensions pèsent sur cette zone névralgique menacée de se transformer en poudrière. L irréparable a failli se produire lorsque, en 2013, le croiseur lance-missiles américain Cowpens a évité de justesse un navire de guerre chinois qui lui avait brusquement coupé la route, selon le Pentagone. Erigée en «pivot», l Asie Pacifique constitue un axe majeur de la politique étrangère des USA déployant dix porte-avions (contre un seul pour la Chine) pour assurer une domination incontestable et incontestée. En outre, l allié japonais est pratiquement en état de belligérance dans les îles inhabitées de Senkaku (8 îlots d une superficie de 7 km 2 ), en mer de Chine orientale, revendiquées par la Chine sous la dénomination de Diaoyu. Pour défendre au mieux ses intérêts stratégiques, particulièrement en Chine méridionale, point de passage entre l océan Indien et l océan Pacifique (le tiers du trafic maritime commercial mondial et 90% de celui de la Chine), le président chinois, Xi Jinping, a affirmé, dans un document intitulé «One Belt, one road», la volonté de Pékin de sécuriser ses voies maritimes vers l Europe pour ne pas subir l effet d étranglement de son économie. Il s est ainsi engagé à bâtir une «flotte puissante» capable de «combattre et de gagner des batailles». n L. C. Matteo Renzi, président du Conseil italien «Au lendemain du référendum en Grèce, quelle qu en soit l issue, il est évident que les Européens devront se remettre à parler. La première à le savoir est précisément Angela Merkel.» L GRÈCE Bruxelles pourrait accorder des prêts à Athènes es Européens ne vont «pas laisser tomber» les Grecs, même si le référendum se solde par un non, et pourraient accorder rapidement à Athènes des crédits d urgence, a déclaré le président du Parlement européen, Martin Schulz, dans les colonnes du journal allemand Welt am Sonntag. Mais de telles aides d urgence ne constituent «pas une solution sur la durée», a prévenu le responsable européen. Pour sa part, le ministre français de l Economie, Emmanuel Macron, a jugé hier que «quelle que soit» l issue du référendum en Grèce, les Européens devaient «reprendre des discussions politiques» avec Athènes. Les Grecs votaient hier pour ou contre l accord mis sur la table par ses créanciers (UE, FMI, BCE) il y a dix jours, prévoyant des réformes structurelles contre un renflouement. Une victoire du non rendrait difficile, voire impossible, un nouveau soutien financier à la Grèce par ses partenaires, et précipiterait le pays dans une crise économique et humanitaire. Depuis la semaine dernière, la presse, notamment allemande, évoque des préparatifs des Européens pour mettre sur pied un dispositif d aide humanitaire pour la Grèce, mais rien n était officiellement confirmé. n R. I.

7 19 Ramadhan IMSAK : 03H36 IFTAR : 20H13 F il J Au du eûne 11 Sommaire Culte l L HISTOIRE DES PROPHÈTES Al Khadir : une connaissance spéciale des mystères de la vie l Les vertus de la méditation (suite 2) Le monde de l invisible l Le Paradis, un bonheur corporel et spirituel (suite 2) Les Savants d Algérie l Saïd Ben Muhammad al-uqbani L entretien l MOHAMED ADJAIMI, ACTEUR ET CINÉASTE : «Je passe le plus clair de mon temps à la maison» «UNE SAHRA» AU CYBERCAFÉ Par H. Rachid Tewfik se sentait comme un véritable sanspapiers depuis son retour au pays. Il n avait plus de travail, plus de femme, plus de loisirs et plus d argent. C est la définition que donnait un de ses amis d un sans-papiers. Il ne suffit pas d exhiber une carte d identité, d avoir une nationalité. Ici, il ne sera jamais heureux et son retour ne fait que tourner la meule des ressentiments. Il n avait pas besoin d entendre les paroles ou surprendre les récriminations. Il devinait tout dans les regards. Quand on se fait expulser, on ne trouve grâce aux yeux de personne. On n incarne que l échec et l inutilité. La vie vous a souri, vous a tendu la main mais vous avez tout dilapidé comme un mauvais joueur qui n a pas su saisir sa chance. En quelques jours, il a rejoint le flot des jeunes qui chaque soir envahissent les cybercafés du quartier. A Chacun son passe-temps. Il n y avait pas d heure pour entrer mais il préférait s y rendre peu avant la fin des tarawih. Sortis de la mosquée, beaucoup de fidèles pressaient le pas pour se connecter. Les cybercafés restaient ouverts jusqu à 3h du matin. On avait même la formule 24h/24. Il fallait arriver toutefois assez tôt pour trouver une place. Le gérant de la cafétéria, où naguère vieux et jeunes se donnaient rendez-vous, refusait du monde avant 22h. Un malin plutôt qu un jaloux a depuis écrit à la peinture noire, «sévère café» sur la devanture métallique. Dans le silence du cyber, on entendait parfois quelques soupirs. Personne ne se gênait pour étaler ses amours et Kamel a vite compris que ceux qui se réfugiaient au premier étage se livraient à des démonstrations un peu plus osées. Le propriétaire avait disposé quelques caméras pour que chacun, moyennant un petit supplément, puisse se croire loin, très loin. Tewfik ne se prêtait pas à ce jeu malsain. Ces longues veillées, c était pour maintenir le contact avec Jacqueline. Il rompait sa somnolence qu à la vue de sa silhouette affalée devant un écran. Il n a pas eu le temps de connaître l infirmière bretonne. Juste quelques échanges sur internet et deux coups de fil. Elle se disait solitaire et curieuse. Elle habitait Rennes et avait promis de venir à Paris. Il avait alors tout prévu sauf son expulsion. Maintenant, la priorité est de garder cette relation, de la protéger de l usure du temps. Il voulait à tout prix remettre les pieds en France. Il ne pouvait rester sur un échec, se complaire dans l indolence. Il ne sera pas Adam qui n a rien fait pour retrouver son paradis perdu. Il avait déjà un plan aussi strict et impératif que celui d un soldat en campagne. Retourner et se marier. Qu importe l âge, la profession ou la race de la partenaire. Il errait sur le net comme un chasseur dans une forêt. Il était à l affût, infatigable guetteur postant des messages, tantôt répondant et tantôt commentant. Il était une incarnation du mendiant de l amour sur la Toile devenue une sorte de foire de la drague à ciel ouvert. Comme au loto, chacun venait y tenter sa chance. Il n oubliera jamais ce jour où par un hasard, il se connecte avec Dalila. D habitude, il évitait les Algériennes, tous les noms à consonance arabe ou kabyle. Amel Clic, Farida je passe, Kenza j efface. A moins de s assurer qu elle était née làbas. En ce cas, il lançait aussitôt l hameçon mais elles étaient futées ces beurettes. Elles se méfiaient de ces hommes succombant davantage à la couleur d une carte de résidence qu à celle de leurs yeux. n H. R. HADITH Selon Abôu Houreira, l Envoyé de Dieu a dit : «Parmi les qualités d un bon Islâm, il y a le fait pour l homme de ne pas s occuper de ce qui ne le regarde pas.» (Hadîth rapporté par At-Tirmidhi et Ibn Maja)

8 19 Ramadhan IFTAR : 20H13 Les Savants d Algérie IMSAK : 03H36 Culte Saïd Ben Muhammad al-uqbani IL LUI A ÉTÉ ACCORDÉ la connaissance spéciale des mystères de cette vie qui n avait pas été accordée à Moussa. d Al-Khadir est citée lorsque Moussa a fait son voyage pour chercher la connaissance qu il possédait. Allah a raconté son histoire dans sourate Al- Kahf. L imam Al-Boukhari rapporta d Abi Houreira que le Prophète dit : «Il a été appelé Al-Khadir, parce qu il s assit sur une fourrure blanche qui remua L histoire derrière lui de verdure.» Il a été cité déjà que quand Moussa et Josué retournèrent pour retracer leurs pas, ils le trouvèrent sur un velours qui ressemblait à une moquette verte. II s était couvert d un tissu dont les deux extrémités étaient sous sa tête et ses pieds. Moussa le salua, il découvrit son visage, répondit à la salutation et dit : «Qui es-tu?» Il dit : «Je suis Moussa.» Il dit : «Le Prophète des Israélites?» Il répondit : «Oui.» Le contexte de l histoire est très clair qu il était un Prophète pour beaucoup. Premièrement, le verset dit : «Ils trouvèrent l un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.» (Sourate 18-verset 65) Deuxièmement, Moussa lui dit : «Puis-je te suivre, à la condition que tu m apprennes de ce qu on t a appris concernant une bonne direction?» (L autre) dit : «Vraiment, tu ne pourras jamais elon les chercheurs Djamil Aïssani, Mohamed Réda Bekli, Djamel Mechehed et Ilhem SChadou, le mathématicien Saïd Ben Muhammad al-uqbani naquit à Tlemcen en Il fit ses premières études en cette ville et compta parmi ses maîtres les deux fils de l imam, al-abili ( ) et un éminent savant de Béjaïa Amrane al-mashdali ( ) qui, on le sait d après son biographe at-tumbukti, enseignait à Tlemcen, en plus de certaines disciplines religieuses, la logique et la science des partages successoraux. A Bougie, selon la même source, il fut l élève de l éminent savant Ahmad Ben Idris al-bija i (m. 1360) et exerça la fonction de cadi de la communauté, lorsque le sultan mérinide Abi Inan prit possession de cette ville entre 1353 et 1358, «à une époque où les savants foisonnaient», précise son biographe Ibn Farhun. Plus tard, al-uqbani exerça la fonction de cadi à Tlemcen, à Salé et à Marrakech. Al-Uqbani a eu pour disciple plusieurs personnages illustres, tels que son fils Qassim al-uqbani, l imam Ibn Marzuq al-hafid, le cheikh Ibn Zaghu. Le traité qui a eu le plus d influence au Maghreb et en Andalousie, dans le domaine d al-fara id, fut celui du mathématicien andalou Al-Hufi (mort à Séville en 1192). De nombreux mathématiciens du Maghreb l ont commenté, notamment le «chef des savants» de Tlemcen Saïd al-uqbani ( ) et le «dernier mathématicien andalou» al-qalasadi ( ). Rappelons qu al-uqbani avait bien assimilé la nouvelle méthode introduite par le célèbre algébriste de Bougie al-qurashi (1184). Dénommée Tariqat al Fara id bi-l-kusur (méthode des fractions en science des héritages), celle-ci était considérée par les mathématiciens des XIV e et XV e siècles comme une grande innovation. Elle est basée sur la décomposition des nombres en facteurs premiers pour la réduction au même dénominateur des fractions qui interviennent dans la répartition d'un héritage donné. Saïd al-uqbani a notamment appliqué cette méthode pour réaliser son Sharh (commentaire) tout à fait original. Plusieurs copies du manuscrit d al-uqbani sont déjà disponibles dans certaines bibliothèques (Qarawiyin de Fès, al-azhar au Caire, Bibliothèque nationale à Tunis, ). Pour sa thèse de doctorat, Ezzaim Laabid avait utilisé la copie disponible à la Bibliothèque nationale de Paris. n M. Medjahdi LES VERTUS DE LA MÉDITATION (SUITE) A L HISTOIRE DES PROPHÈTES AL-KHADIR UNE CONNAISSANCE SPÉCIALE DES MYSTÈRES DE LA VIE être patient avec moi. Comment endurerais-tu sur des choses que tu n embrasses pas par ta connaissance?» Moussa lui dit : «Si Allah veut, tu me trouveras patient ; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres.» «Si tu me suis, dit (l autre), ne m interroge sur rien tant que je ne t en aurai pas fait mention.» (Sourate 18 - versets 66/70) Ainsi, s il était seulement un wali, ami d Allah, et non pas un prophète, il ne lui aurait pas parlé de cette manière, et n aurait pas répondu à Moussa de cette façon. Moussa demanda qu il l accompagne pour bénéficier de sa connaissance spéciale qu Allah lui avait accordée de par Sa Grâce. Ne fut-il pas un prophète, il n aurait pas été infaillible, et il n y aurait aucun désir de la part de Moussa, étant un grand Prophète et de personnalité infaillible, d acquérir une connaissance de la part d une personne faillible. Il ne serait pas allé pour le chercher en faisant un aussi long voyage. ch-chafi î a dit : «Aidez-vous à la parole par le silence et à la déduction par la réflexion.» Il a dit aussi : «La justesse du regard jeté sur les affaires délivre de la prétention. La résolution dans l opinion met à l abri de la négligence et du regret. Discernement et méditation révèlent détermination et perspicacité. La consultation des sages raffermit l esprit et confère force à la clairvoyance. Réfléchis donc avant de décider, médite avant d attaquer et demande conseil avant de te risquer». Il a dit aussi : Les vertus sont au nombre de quatre : la première : la sagesse, celle-ci reposant sur la méditation. La deuxième : la chasteté, celle-ci s appuyant sur le désir. La troisième : la force, celle-ci se maintenant par la colère. La quatrième : la justice, celle-ci se fondant sur l équilibre des forces de l âme. QU EST-CE QUE LA RÉFLEXION? Sache que la réflexion consiste en la présence simultanée, dans le cœur, de deux genres de connaissances, celles-ci devant à leur tour en générer une troisième. C est l exemple de celui qui penche vers le monde immédiat et le privilégie, mais qui voudrait savoir s il vaut mieux lui préférer la vie dernière. Se présentent à celui-là deux alternatives. La première : il entend autrui dire que la vie ultime est préférable au monde qui est le nôtre. Il l imite alors et lui fait confiance sans discerner par luimême la réalité de l affaire. Il se tourne, dès lors, entièrement Moussa le rencontra, il lui montra son humilité, lui offrit son respect, et le suivit avec obéissance absolue, ce qui prouve qu il était un prophète tout comme Moussa. Cependant, il lui a été accordé la connaissance spéciale des mystères de cette vie qui n avait pas été accordée à Moussa. Troisièmement, Al-Khadir tua le garçon, et il ne devait faire ainsi que si Allah l avait informé au sujet de ce garçon par la Révélation, ce qui prouve aussi qu il était un prophète. Il était infaillible, parce que celui qui craint Allah n ose jamais s engager sur la base de quelques pensées égarantes, tant que le cœur est vulnérable à toutes les sortes de chuchotements sataniques. La connaissance qu avait Al-Khadir au sujet de ce garçon consistait au fait que quand il atteindra l âge de la puberté, il mécroira en Allah, et forcera ses parents aussi à mécroire, et ils lui obéiront à cause de leur amour pour lui. Cette connaissance est un signe clair de sa prophétie. A suivre «Les histoires des Prophètes» par Ibn Kathir - Editions Dar el Fikr vers la vie dernière, sur la seule foi de la parole entendue par lui. Ceci est appelé imitation et non connaissance. La seconde : c est de savoir, d abord, que le durable est meilleur et préférable, puis que la vie dernière est éternelle. De ces deux connaissances, résulte une troisième, c est que la vie dernière est préférable. Cette connaissance procède nécessairement des deux premières. Rendre présentes, dans le cœur, les deux premières connaissances afin de parvenir à la troisième, s appelle méditation (Tafakkur), réflexion (I tibâr), rappel (Tadhakkur), contemplation (Ta ammul) et discernement (Tadabbur). Discernement (Tadabbur), contemplation (Ta ammul) et méditation (Tafakkur) sont des termes synonymes. RAPPEL (TADHAKKUR) ET RÉFLEXION (I TIBÂR) Ces deux termes ne recouvrent pas les mêmes significations, nonobstant la communauté de leur signifié. Il en est ainsi du Sarim (sabre tranchant), MulTannad (sabre fait d un excellent acier en provenance de l Inde) et Sayf (épée) qui s appliquent à un même objet, mais avec des nuances. Ainsi, Sarim indique que l épée est tranchante. Muhannad indique son Le Monde de l Invisible e Prophète (QSSSL) décrit également les délices dont jouissent les habitants du LParadis tel qu il l a vu : «Les habitants du Paradis mangent et boivent, ne crachent pas, n urinent pas et ne vont pas aux latrines. - Que devient la nourriture qu ils mangent? demanda-t-on. - Elle devient des rots et de la sueur à l odeur musquée, répondit-il, il leur sera inspiré les louanges au Seigneur comme la respiration vous est inspirée.» (Rapporté par Muslim et Al Boukhari). Il dit aussi : «Les habitants du Paradis les plus inférieurs auront à leur service dix mille domestiques, chacun de ces domestiques portera deux plateaux : un en or et un autre en argent ; chacun des plateaux contient un mets différent des autres. La première bouchée sera aussi délicieuse que la dernière, ensuite la nourriture se dégagera avec une sueur à l odeur musquée ; ils n urineront pas, n iront pas aux latrines, ni ne se moucheront.» (Rapporté par Ibn Abi Dounia Tabarânî, et Mounziri). A tous ces témoignages, ajoutons des dizaines de versets et de hadiths authentiques qui confirment que les délices des habitants du Paradis sont aussi spirituels que corporels et englobent tant les domaines des mets et des breuvages que le port des vêtements, des bijoux, la jouissance des femmes et des chants, l équitation, l échange des visites et des rencontres. Citons les récits divins et prophétiques relatifs à ces domaines : Le port des habits et les bijoux. «Dieu introduira ceux qui auront cru et ceux qui auront accompli des œuvres bonnes dans des Jardins où coulent les ruisseaux. Là, ils seront parés de bracelets en or et de perles ; leurs vêtements seront en soie. Ils ont été dirigés vers la Parole excellente.» (22:23-24) L Concernant les lits de repos et les lits d apparat, le Coran dit : «Et les premiers E ntretien Entretien réalisé par Mehdi F. l s est imposé, ces dernières années, comme un Icomédien incontournable dans les feuilletons ramadhanesques. Mohamed Adjaïmi, puisque c est de lui qu il s agit, ce talentueux acteur au grand succès sur le petit écran, suscite à chacune de ses sorties un réel engouement au sein des téléspectateurs. En ce Ramadhan, Horizons a voulu en savoir plus sur les journées et les habitudes de l acteur vedette du très suivi feuilleton «Hob fi qafass al itiham». Que représente pour vous le Ramadhan? C est un mois de culte, de foi, de dévotion et de pardon. Le Ramadhan est aussi l occasion où l on essaye de multiplier les bonnes actions. Comment passez-vous vos journées durant ce mois sacré? J accomplis le jeûne comme tout citoyen algérien et musulman. Mon épouse et moi, nous nous levons pour le s hour et l accomplissement de la prière du Fadjr. Nos enfants sont tous mariés. A deux à la maison, on s attelle à accomplir ce devoir religieux dans la joie et la bonne humeur. Dans la journée, je me rends régulièrement au siège de l EPTV pour m enquérir des nouveautés ayant trait à ma carrière artistique. Sinon, je passe la plupart du temps à la maison. Je suis souvent confiné dans mon bureau où je m adonne à la lecture, celle du Saint Coran en particulier. Je consulte également la presse et je bouquine énormément. Actuellement, je lis un livre de Liès Boukraâ, un écrivain algérien qui parle du terrorisme. Et vos soirées? Quand je ne suis pas retenu par des obligations professionnelles, j évite de sortir. Je préfère rester à la maison. Qui s occupe des achats? Cela dépend. Parfois c est ma femme, d autres fois c est moi. Je suis un habitué du marché d Air de France à Bouzaréah, là où je réside. Comment trouvez-vous les prix en cette période de Ramadhan? origine. Sayf réfère, de façon absolue, à l épée sans notifier les qualités qui sont les siennes. Il en est de même de l I tibâr (réflexion) qui se rapporte au fait de rendre présentes les deux premières connaissances (susmentionnées) pour s acheminer vers la troisième connaissance. Si le passage vers cette dernière ne se fait pas, l on demeure dans le rappel (Tadhakkur). Quant à la méditation (Tafakkur ou Nazar), elle est quête de la troisième connaissance. Ainsi, celui qui n aspire pas à cette connaissance n est pas appelé méditant (Nâzir). Tout méditant (Mutafakkir) est un rappelant (Mutadhakkir), mais tout rappelant n est pas nécessairement un méditant. L intérêt du rappel (Tidhkar), c est de renvoyer au cœur les connaissances pour définitivement les y enraciner. Quant à l intérêt de la méditation, c est d accroître la science et de drainer une connaissance non encore acquise. A suivre Source : «La Foi du croyant» Par Abou Bakr Jaber el Jazairi - Editions Dar el Fikr Le Paradis, un bonheur corporel et spirituel (suite) arrivés qui seront bien. Les premiers, voilà ceux qui seront les plus proches d Allah dans les Jardins du délice ; il y en aura une multitude parmi les premiers et un petit nombre parmi les derniers arrivés ; placés côte à côte sur des lits de repos, ils seront accoudés, se faisant visà-vis.» (7:10-161) «Là, accoudés sur des lits d apparat, ils n auront à subir ni soleil ardent ni froid glacial. Ses ombrages seront à proximité et ses fruits inclinés très bas, pour être cueillis.» (LXXVI:12-14). Et pour les femmes, «Celles qui ont de grands yeux et dont les regards sont chastes se tiendront auprès d eux, semblables au blanc caché de l œuf.» (Coran XXXVII, 48-49) Le Prophète (QSSSL) a dit : «Si une femme des habitants du Paradis surplombe la terre, elle remplira de son parfum l espace entre le ciel et la terre, et l illuminera. Le voile qu elle porte sur sa tête est meilleur que la vie présente et ce qu elle contient.» (Rapporté par Al-Boukhari). Egalement, «Si une femme des habitants du Paradis surplombe la terre, elle la remplira d un parfum de musc et fera disparaître la lumière du soleil et de la lune.» (Rapporté par Tabarânî et Al Bazar et sa chaîne de transmission est considérée comme parfaite). Pour ce qui est des chants, il est dit dans le Coran qu «Il existe au Paradis un fleuve de longueur égale à celle du Paradis. Sur ses bords se tiennent des vierges en position debout se faisant face et chantant de voix que jamais les créatures ont entendue d aussi belles au point qu elles n entendront pas de pareilles au Paradis. On demanda à Abou Hourayra (le rapporteur de ce récit) : Quels seront ces chants? Et l homme de répondre : Si Allah le veut, ce sera chanter Pureté au Seigneur, Lui faire des louanges, Le glorifier et Le louer» (Rapporté par Al-Baïhaqi). A suivre Source : «La Foi du Croyant» Par Abou Bakr Jaber el Jazairi - Editions Dar el Fikr -Le monde de l invisible, la méditation MOHAMED ADJAIMI, ACTEUR ET CINÉASTE «JE PASSE LE PLUS CLAIR DE MON TEMPS À LA MAISON» C est malheureux de le dire mais cette année encore, les prix restent inabordables pour les citoyens à faible revenu. Tout ce que l on a pu nous raconter sur la baisse des prix durant le Ramadhan, n est que pur mensonge. Je suis un habitué des marchés et je peux vous l assurer. Figurez-vous, le prix du kilogramme de viande a atteint 1500 DA, la banane est, quant à elle, passée à 190 DA le kilogramme alors qu avant le Ramadhan, son prix avoisinait les 100 DA. C est de la folie, cette flambée des prix. Les commerçants, avides de gain facile, utilisent tous les moyens pour soutirer de l argent aux citoyens. Cela n honore guère un pays musulman comme le nôtre. Si vous aviez un message en direction des commerçants en ce mois sacré, que leur diriez-vous? Si j avais un message à transmettre, il serait plutôt en direction des pouvoirs publics dont je voudrais attirer l attention. Personnellement, mon plus grand souhait serait de voir les contrôleurs des prix faire leur travail correctement, car cela tient du respect du citoyen. Quelles sont les habitudes que vous changez durant ce mois? A vrai dire, je ne change pas beaucoup mes habitudes. J avais juste omis de vous faire savoir que Mohamed Adjaïmi est un adepte de la pratique sportive. Quel genre de sport pratiquez-vous? En plus du footing, je fais du culturisme et du sport de combat. Vous devenez plus nerveux, comme la plupart des Algériens? Non! Non! Au contraire! Je suis plus calme. Peinard, quoi! Cependant, je ne me laisse pas faire pour autant. Comme tout Algérien qui se respecte, je n aime pas qu on me marche sur les pieds. C erset Pourtant, dans la plupart de vos feuilletons et souvent dans d autres films, vous incarnez le rôle d un homme exécrable et méchant? C est juste le personnage du film qui l impose. Votre plat préféré? Je dirais une bonne chorba frik. Cependant, j avoue que je ne suis pas vraiment exigeant. De plus, mon épouse est une excellente cuisinière. Tout ce qu elle prépare est délicieux. Vous permettez-vous des excès en sucrerie? Avant, quand j étais plus jeune, j étais un fan de sucreries. Il m arrivait parfois de manger d un coup une boîte entière de halwa turque. Malheureusement, ce n est plus le cas. Avec l âge, j évite les excès en sucreries. Votre programme télé préféré? Je regarde beaucoup les informations. J aime aussi voir les feuilletons que nous avions produits pour ce Ramadhan, histoire de me remettre en selle et corriger les éventuelles lacunes. Une anecdote? Dernièrement, en me rendant au siège de l EPTV, j ai aperçu un type en train de frapper une femme en pleine rue. Je croyais qu il s agissait de ma fille. Je ne sais comment j ai pu faire pour bondir de ma voiture et aller délivrer la bonne femme des mains de son agresseur. Il s est avéré par la suite qu il s agissait d un couple marié. Finalement, grâce à mon intervention, tout est rentré dans l ordre. Le couple en question n a cessé de me remercier. C est vous dire que je considère toutes les femmes de mon pays comme mes propres filles. n M. F. V oranique Au Nom de Dieu Clément et Miséricordieux «Et ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce que Dieu fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.» (Sourate 24 verset 30). A suivre

9 DÉTENTE 17 S u d o k u M o t s c o d é s Règle du jeu Le sudoku est une grille de 9 cases sur 9, divisée ellemême en 9 blocs de 3 cases sur 3. Le but du jeu est de la remplir entièrement avec une série de chiffres allant de 1 à 9 de sorte que : - chaque ligne, chaque colonne et chaque bloc de 3X3 doit contenir toute la série des chiffres allant de 1 à 9. Règle du jeu Dans la grille ci-contre, les lettres ont été remplacées par des chiffres. Un même chiffre représentant toujours la même lettre. Reconstituez les mots au fur et à mesure que certaines lettres apparaissent dans la grille. Pour commencer le jeu, trouvez le mot dont les premières lettres sont déjà indiquées dans la grille. M o t s f l é c h é s G I rille M u e t t e II III IV V VI VII VIII IX X HORIZONTALEMENT I- Tissu conjonctif de l'embryon. II- Arbre de Malaisie. Sifflées. -III- Personnel. Roche de sculpteur. IV- Racines vomitives. V- Laize. Pouffé. Mort. VI- Bombe. Anonyme. -VII- Sans TVA. Italien. VIII- Esclave grec. Colère. IX- Empereur de Rome. Note désuète. X- Sans effets. Arbre à bois blanc. VERTICALEMENT 1- Déformation. 2- Récit poétique et héroïque. 3- Vêtement militaire des Romains. Fleuve français. 4- Préposition. Excréments. 5- Céréale. Erbium. 6- Trou d'une aiguille. Squelette. Interjection. 7-Personnage de Hugo. Etendue plate. 8- Petit sureau à baies noires. Consonne double. 9- Etendue d'eau. Vagabond. 10- Alcaloïde. Règle. S O L U T I O N S D U J O U R S O L U T I O N S D U J O U R Mots Flé ché s Sudoku Mots codés Grille muette

10 LES COURSES À ZEMMOURI CHEVAL DU JOUR 3- Saphir du Ru (0) COUP SUR PLACÉ 9-Tommy du Stud (0) JOKER DE CHARME 10- Verdi de Senantes (0) CHAMP «F» SPÉCULATIF X LE PRONOSTIC VÉRITÉ 3- Saphir du Ru (0) / 11- Quokin Darline (0)/ 9-Tommy du Stud (0) /8- Star la Noire (0)/ 6-Asymétrique (0) /4- Squadrator / 12-Quiros de l Eden / En H.S : X TURF 21 APTITUDE Tous les concurrents FORME 9-Tommy du Stud (0) 3-Saphir du Ru (0) 8-Star la Noire (0) 11-Quokin d Arline (0) DOUBLE CAGNOTTE EN JEU Décidément, l hippodrome Emir Abdelkader de Zemmouri semble avoir pris goût aux cagnottes et très souvent à répétition, ce qui ne fait qu accroître l engouement des turfistes à privilégier les courses de trot attelé qui très rarement affiche des rapports PMU dérisoires, combien de turfistes ont décroché la timbale depuis que la SCHPM a décidé d appliquer le mode de calcul attribuant 40% à la part revenant à la gagne du pari quinté (les cinq numéros arrivés premiers dans l ordre exact) et 60% à la quote-part revenant aux combinaisons cochées dans un ordre différent. On n en demandait pas tant, et ce ne sont pas les rapports multimillionnaires enregistrés cette saison qui nous contrediront. Cela dit, on aura à plancher aujourd hui sur un caractère à caractère qui servira de cadre aux paris quarté et quinté et avec comme cerise sur le gâteau, une superbe double cagnotte qui sera mise en jeu et qui mettra aux paris treize coureurs demi-sang trotteurs qui en découdront sur la distance assez rapide de m, où de par la composante des concurrents en lice, on risque de s acheminer vers une triple cagnotte et personne ne trouvera à redire. C est dire si le pronostic reste des plus difficile dans ce cas de figures pour pouvoir cocher ces cinq bons numéros de ce prix Kuala d Eleme, qui s adresse aux trotteurs français de 3 ans et plus, n ayant pas totalisé DA depuis le 01/01/2015 à ce jour avec recul de DA reçus en gains et places depuis la même date d effet de la condition. n Y. S. SOCIÉTÉ DES COURSES HIPPIQUES ET DU PARI MUTUEL LUNDI 6 JUILLET 2015 QUINTÉ-QUADRIO A PROPRIÉTAIRES N R.Rebbah 01 B.Bazine 02 AEK.Nougha 03 M.Bendjekidel 04 Le petit Haras 05 A.Tiar 06 Y.Meziani 07 AEK.Nougha 08 AEK.Nougha 09 AEK.Nougha 10 R.Missaoui 11 AH.Salmi 12 R.Fouzer 13 ZEMMOURI 16H00 CHEVAUX Valine de Nganda Lucky des Champs Saphir du Ru (0) Squadrator Tip Top dupadoueng (0) Asymétrique (0) Vanda de Nganda (0) Star la Noire (0) Tommy du Stud (0) Verdi de Senantes (0) Quokin d Arline (0) Quiros de l Eden (0) Thetis du Relais (0) DRIVERS MS.Hafid R.Fekhardji S.Fouzer AM.Bendjekidel S. Filiri A. Sahraoui Y.Meziani SA.Fouzer N.Meziani N.Tiar R.Tarzout A.Chellal R.Filiri PRIX : KUALA D ELEME-TROT ATTELE DA l MÈTRES MS.Chaabane A.Tiar N.Tiar Propriétaire H.Aguenou Propriétaire Propriétaire N.Tiar N.Tiar N.Tiar L.Lamari Propriétaire Propriétaire QUARTE-QUINTESCOPE 1. Valine de Nganda : Elle est en méforme et s est contentée de participer à chaque sortie, ce qui la relègue au rang des abandonnés à l épreuve du jour. 2. Lucky des Champs : On ne l a pas beaucoup vu en piste cette saison, mais il faudra s en méfier car bien placée au premier échelon et drivé par l efficace R. Fekhardji, il peut se distinguer malgré ses 16 printemps. 3. Saphir du Ru : Attention à ce trotteur qui excelle dans l inconstance il est vrais, mais qui est bien placé de par les conditions de la course du jour, va se révéler dangereux au premier poteau. 4. Squadrator : C est une nouvelle recrue de l efficace écurie M. Bendjekidel qui peut pour sa première sortie à Zemmouri créer l exploit! 5. Tip top Dupadoueng : Logé à la même enseigne que Squadrator, il faudra tenir compte de ses chances, car son entourage fond en lui de grands espoirs. 6. Asymétrique : Un troisième trotteur issu de la dernière vente à Zemmouri et qui effectuera ses débuts et dont le choix du driver est une indication à prendre en considération. 7. Vanda de Nganda : Toutes ses tentatives se sont soldées par de cuisants échecs, mais vu la spécificité de l épreuve du jour, il ne serait pas surprenant de la voir venir déranger l ordre du jour, il ne serait pas d une écurie qui a plus d un tour dans son sac. DIST ENTRAÎNEURS NOTRE AVIS Difficile Le poids des ans. Belle chance. Débute. Débute. Débute. Pas évident. En bon rang. Ne pas négliger. Attentions. Des moyens. Du recul. En méforme (0) : Chevaux portant des œillères MEILLEURES PERFS 12-Quiros de l Eden (0) 13-Thetis du relais (0) 11-Quokin d Arline (0) 9-Tommy du Stud (0) 3-Saphir du Ru (0) 2-Lucky des champs 8-Star la Noire (0) CLASSE 12-Quiros de l Eden (0) 13-Thetis du Relais (0) 2-Lucky des Champs 3-Saphir du Ru (0) 8-Star la Noire (0) 9-Tommy du Stud (0) 11-Quokin d Arline (0) CONCLUSION 3-Saphir du Ru (0) 9-Tommy du Stud (0) 8-Star la Noire (0) 11-Quokin d Arline (0) 2-Lucky des Champs (0) 12-Quiros de l Eden (0) 13-Thetis du relais (0) 8. Star la Noire : Confiée à la fine cravache de SA. Fouzer et affrontant un lot à son entière convenance, elle devrait logiquement tenir sa partie convenablement. 9. Tommy du Stud : Idéalement placé de par les conditions de la course du jour, il ne devrait pas rencontrer de grandes difficultés pour accéder en bon rang à l arrivée. 10. Verdi de Senantes : L entraîneur driver maison N. Tiar y a jeté son dévolu par rapport à trois autres concurrents, c est qu il doit croire en ses chances, alors gare à la surprise malgré ses derniers échecs. 11. Quokin D arline : A la limite du second plateau, ce trotteur de bonne qualité, ne devrait pas laisser passer une telle opportunité pour figurer un très bon rang à l arrivée. 12. Quiras de l Eden : Il est vrai qu il a tendance à ne pas répéter ses bonnes valeurs mais pour peu qu il consente à s y employer, alors il peut réaliser des prouesses à ce niveau surtout qu il est bien drivé. 13. Thetis du Relais : Elle vient d échouer à plusieurs reprises mais ce n est pas autant qu on fera la passe sur ses chances, car de par la composante de l épreuve, tout peut arriver. Nombre de chevaux désignés Simple 10 DA 20 DA 50 DA 100 DA 175 DA 280 DA 420 DA 600 DA 825 DA DA MEILLEURES CHANCES Faites vos jeux Total 30 DA 120 DA 300 DA 600 DA DA DA DA DA DA DA Simple 10 DA 25 DA 75 DA 175 DA 350 DA 630 DA DA DA DA Total 120 DA 600 DA DA DA DA DA DA DA DA Simple 10 DA 30 DA 105 DA 280 DA 630 DA DA DA DA Total 600 DA DA DA DA DA DA

11 Engagé EN U-23 Le Sénégal au menu en amical L a sélection nationale olympique (moins de 23 ans) est, depuis samedi dernier, au Centre technique national de Sidi Moussa, pour un stage de préparation en prévision de la double confrontation face à la Sierra-Leone comptant pour le troisième et dernier tour qualificatif au Championnat d Afrique 2015 U-23 (3 e tour qualificatif). Ce rendez-vous se déroulera en aller et retour en Algérie, plus précisément au stade Tchaker de Blida, car la Sierra-Leone n étant pas autorisée à recevoir ses adversaires en raison de l épidémie du virus Ebola. Le match aller aura lieu le 19 juillet à 20h, tandis que la rencontre retour est prévue le 25 juillet, à 20h, précise la Fédération algérienne de football. Afin de parfaire leur préparation pour le rendezvous officiel, les Verts, sous la conduite de l entraîneur suisse Pierre-André Schurmann, auront à livrer deux rencontres amicales face au Sénégal. La première est prévue pour demain au stade Tchaker et la seconde aura lieu samedi prochain dans la même enceinte. Depuis l intronisation de Schurmann à la tête de la sélection olympique algérienne, les coéquipiers de Meziane ont disputé cinq matches amicaux ponctués par cinq victoires respectivement devant le Qatar (1-0, 1-0), le Mali (3-0, 1-0), l ES Sétif (3-0), un match nul face au Soudan (1-1), contre deux défaites face à l équipe nationale militaire (0-1) et l ES Sétif (3-2). n Khaled H. Pub n Horizons : Anep S Tous les R S P T République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l'intérieur et des Collectivités locales Direction générale des finances et des moyens Palais du gouvernement, avenue Docteur Saâdane Tél : (021) / Fax : (021) Numéro d'identification fiscale (NIF) : Avis d'attribution provisoire de l'appel d'offres national et international restreint n 07/2015 Conformément aux dispositions des articles 49, 114 et 125 du décret présidentiel n o 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, le ministère de l'intérieur et des Collectivités locales informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres national et international restreint n 07/2015, concernant «l'acquisition des machines et plates-formes (logiciels et matériels) de production et de personnalisation des cartes nationales d'identité biométriques et électroniques y compris la formation», répartie en 04 lots distincts susceptibles d'être attribués séparément, inséré dans le BOMOP et dans les quotidiens nationaux (Echaâb, Horizons, El Moudjahid et El Massa du 25/03/2015), qu'à l'issue de l'analyse des offres, le marché est attribué provisoirement comme suit : Lots Lot 1 acquisition de : - Cinq (05) machines de personnalisation de la CNIBE - Un (01) système modulaire de gestion de production et personnalisation de la CNIBE (deux modules, un par site de production), - Solution de tri de la CNIBE, constituée de deux (02) plateformes de tri automatique de cartes, - Cinquante (50) équipements de contrôle qualité de la CNIBE. Lot 2 : acquisition de : - Une (01) plateforme PKI ou autorité de certification pour la sécurisation des applications de la CNIBE et la génération des certificats d'authentification, répliquée sur deux (02) sites (système redondant et Disaster Recovery), Attributaire provisoire du marché Note technique Note financière Note globale Critères de sélection Délai de garantie Délai de livraison Muhlbauer 44,50/60 40/40 84,50/100 Le mieux-disant 24 mois 85 jours Veridos O BOXE-MOURAD MEZIANE (DTN) : «CHADI POURRAIT ÊTRE LE 1 er QUALIFIÉ AUX JO 2016» LE DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL DE BOXE, Mourad Meziane, a signalé, hier, que le pugiliste Abdelkader Chadi (poids léger) pourrait être le premier à composter son billet pour les jeux Olympiques de 2016, prévus à Rio de Janeiro. «dans l association pro boxing, Chadi n est qu à un combat des joutes olympiques. Après avoir battu un 23/50 adversaire italien lors du tour précédent, il doit battre un Allemand pour arracher sa qualification. Le combat est prévu la fin du mois en cours. Cela dit, le lieu n a pas encore été déterminé.» Eliminé en 16 es de finale lors des derniers JO face au Turc F. Keles (08-15), Chadi a, selon notre interlocuteur, assez de punch pour se qualifier à Rio 2016 et aller le plus loin possible dans la compétition. «Je pense que c est l un de nos meilleurs puncheurs. Il a de l expérience et de la maturité. J espère qu il saura négocier son combat et assurer sa participation à la plus grande manifestation du monde», souhaite-t-il. Pour préparer les différentes échéances, dont le Championnat d Afrique qu abritera Casablanca du 15 au 23 août prochain, l équipe nationale est actuellement en stage jusqu au 15 du mois en cours à Alger. Une phase préparatoire qui sera suivie d un regroupement à Cuba. «C est la période durant laquelle la préparation est accélérée. Le déplacement à Cuba nous permettra d opérer les derniers réglages avant le rendez-vous africain. Nous nous sommes fixé comme objectif un maximum de titres continentaux. Ce qui sera synonyme de qualification au prochain Championnat du monde. Une compétition qui sera également qualificative pour Rio 2016», indique-t-il. Les seniors messieurs ne sont pas les seuls en stage, puisque les cadets sont en regroupement ainsi que les dames, selon Meziane. «Les cadets préparent le Championnat du monde qui aura lieu à Saint-Petersburg en Russie, alors que les filles se sont regroupées en prévision des Jeux africains qui auront lieu en septembre Mourad Meziane, DTN Abdelkader Chadi au Congo», fera-t-il savoir. Conscient que la qualification massive aux JO 2016 s annonce très rude, Meziane a révélé que la fédération n a pas fixé un objectif précis. «Il faut savoir qu il y a des paramètres que nous ne pourrons pas maîtriser, à savoir le tirage au sort et l arbitrage. Techniquement, nous veillons à préparer comme il se doit nos athlètes. Durant le Championnat d Afrique, je m attends à une rude concurrence de la part des Tunisiens, des Egyptiens et des Marocains», dit-il. A rappeler que les boxeurs algériens auront une dernière opportunité pour se qualifier à Rio 2016, lors de l ultime tournoi qualificatif prévu en avril n Adel K. 50/50 73/100 Le mieux-disant 36 mois 03 mois Montant de l offre ,00 en C&F soit ,43 DA ,00 en C&F soit ,45 DA 23 MEETING DE PARIS 4 e place pour Makhloufi Toufik Makhloufi est passé à côté d une victoire au 1500 m du meeting de Paris, disputé samedi dernier. Alors qu il était en tête d une course très élevée, le champion olympique du 1500 m à Londres n a pas pu résister au retour fracassant du Kenyan Kiplagat Selas qui, au prix d une accélération, a «balayé» ceux qui étaient devant lui, le Djiboutien Souleiman et son compatriote Kwemoi. Donné grand favori de cette épreuve, Makhloufi a lâché aux derniers 60 mètres en raison, selon des observateurs, des efforts qu il avait fournis, mercredi dernier, à Nancy, où il avait, rappelle-t-on, enregistré la 5 e meilleure performance de tous les temps sur le 1000 m. Néanmoins, les quatre premiers ont été accrédités de moins de 3:31.00, ce qui explique le niveau de cette épreuve qui annonce un mondial «explosif» à Pékin en août prochain. Kiplagat a gagné en 3:30.12, contre 3:30.17 pour le Djiboutien Souleiman, 3:30.43 pour l autre Kenyan Kwemoi et 3:30.50 pour Makhloufi. Ces chronos en disent long sur la forme des athlètes en présence sur ce 1500 m dont les 11 premiers ont bouclé la course en moins de 3: Il y a lieu de rappeler que Makhloufi sera en lice le 17 juillet sur le 1500 m du meeting de Monaco. n M. Z. Commission des marchés compétente pour l examen des recours -Commission sectorielle des marchés publics du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales, palais du gouvernement, 7 e étage -Commission ministérielle des marchés publics du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales, palais du gouvernement, 7 e étage Lot 3 : acquisition des équipements annexes suivants :- Deux (02) destructeurs de cartes, - Sept (07) machines de comptage de cartes, - Deux (02) équipements de conditionnement, -Dix (10) lecteurs mobiles biométriques, - Cent (100) lecteurs de cartes avec clavier et cent (100) lecteurs de cartes sans clavier. Oberthur technogies / / / Le moins-disant 12 mois 03 mois ,00 en C&F soit ,57 DA -Commission ministérielle des marchés publics du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales, palais du gouvernement, 7 e étage Lot 4 : acquisition d'une (01) solution de gestion et distribution des codes PIN, répliquée sur deux (02) sites (système redondant et Disaster Recovery) Gemalto 34/50 44,50/50 78,50/100 Le mieux-disant 36 mois 03 mois ,00 en C&F soit ,15 DA -Commission sectorielle des marchés publics du ministère de l Intérieur et des Collectivités locales, palais du gouvernement, 7 e étage Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours devant la commission des marchés publics compétente suscitée dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans la presse ou au BOMOP. Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite serait prorogée au jour ouvrable suivant. Pour les soumissionnaires non retenus, ces derniers sont invités à se rapprocher du service contractant au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l'avis d'attribution provisoire du marché pour prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières.

12 Àl occasion Horizons Horizons : R.C.97B Ph: Archives ANP LE COMMANDANT DE LA 5 e RM ET LE COMMANDANT DE LA GENDARMERIE NATIONALE PROMUS AU GRADE DE GÉNÉRAL DE CORPS D ARMÉE LE GÉNÉRAL-MAJOR BEN ALI BEN ALI, COMMANDANT DE LA 5 e RÉGION MILITAIRE, et le généralmajor Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale, ont été promus, hier, au grade de général de corps d armée, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale. «de la célébration du 53 e anniversaire de la fête du recouvrement de la souveraineté nationale et conformément aux dispositions des décrets présidentiels du 4 juillet 2015 portant promotion au grade de général de corps d armée et attribution de la médaille de bravoure, le général de corps d armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d état-major de l Armée nationale populaire, a présidé, dans l après-midi du dimanche 5 juillet, au siège du ministère de la Défense nationale, au nom de son Excellence Monsieur le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, la cérémonie de promotion du général-major Ben Ali Ben Ali, commandant de la 5 e Région militaire et du général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale au grade de général de corps d armée», précise le communiqué du MDN. «Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à la remise de la médaille de bravoure à des officiers généraux et des officiers supérieurs du ministère de la Défense nationale», ajoute la même source. «Il convient de signaler que cette médaille a été décernée au général de corps d armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d état-major de l ANP, et au général de corps d armée, chef du L FÊTE DE L INDÉPENDANCE Le président Bouteflika reçoit les félicitations de son homologue kenyan... e président kenyan, Uhuru Kenyatta, a adressé un message de félicitations au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l occasion du 53 e anniversaire de la fête de l indépendance nationale. «Au nom du gouvernement et du peuple de la République du Kenya et en mon nom personnel, il m est particulièrement agréable de vous transmettre, ainsi qu au gouvernement et au peuple algériens, mes chaleureuses félicitations Département renseignement et sécurité. Cette médaille est également décernée aux éléments de l ANP, tous grades confondus, remplissant les conditions citées dans la loi du 21 juin 2015, portant création de la médaille de bravoure de l ANP», note le communiqué du MDN. «A cette occasion, le général de corps d armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d état-major de l ANP, a prononcé une allocution dans laquelle il a adressé, aux promus et décorés, un message de félicitations du président de la République ainsi que ses félicitations personnelles». et mes meilleurs vœux à l occasion de l anniversaire de l indépendance de votre pays», écrit le président kenyan dans son message. Rappelant, à cette occasion, le rôle de l Algérie dans le soutien des mouvements de libération à travers le continent, le président Kenyatta a mis en avant les relations algérokenyanes qu il a qualifiées d «historiques» fondées sur des «valeurs partagées». Il a également souligné l engagement de son pays à œuvrer pour le «bien-être des peuples des deux pays et faire avancer notre agenda commun en faveur du continent africain».... et de son homologue nigérien L e président nigérien, Mahamadou Issoufou, a adressé un message de félicitations au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l occasion de la célébration du 53 e anniversaire de l indépendance nationale, dans lequel il lui a réaffirmé son attachement à continuer à œuvrer au renforcement des relations de coopération, de solidarité et de bon voisinage entre les deux pays. «Au moment où le peuple algérien frère célèbre le cinquante troisième anniversaire de son indépendance, il m est particulièrement agréable d adresser à votre excellence mes félicitations les plus vives ainsi que mes voeux les meilleurs de santé, de bonheur et de quiétude et, à vos populations davantage de progrès et de prospérité, dans la paix», a souligné le président nigérien dans son message. «Je partage, ainsi que le gouvernement et le peuple nigériens, vos sentiments de joie et de fierté à l occasion de ce glorieux anniversaire», a-t-il relevé. «Nous nous remémorons aussi avec fierté la solidarité fraternelle qui a uni nos deux peuples lors de leur lutte commune pour la liberté et l indépendance», a-t-il relevé. Il a également réaffirmé son attachement à continuer à œuvrer de concert avec le président Bouteflika, au «renforcement des relations de coopération, de solidarité et de bon voisinage qui existent entre les deux pays». A cette occasion, le président Issoufou a fait part de sa «permanente disponibilité à appuyer toutes les initiatives visant la consolidation de notre coopération, sur des bases solides et saines, à la faveur de la confiance et du dialogue politique qui caractérisent nos relations, afin de mieux combattre le terrorisme et l insécurité dans l espace sahélo-saharien». MALI Les modalités d application de l accord d Alger se dessinent «ans les jours qui viennent, nous allons finaliser le règlement Dintérieur du Comité international de suivi de l accord de paix et de réconciliation au Mali, dont la présidence est assurée par l Algérie et le secrétariat par l ONU. Juste après le ramadan, nous allons commencer la mise en œuvre de tout l accord selon un calendrier qui sera déterminé dans les jours qui viennent», a déclaré Mongi Hamdi, chef de la Mission de l ONU, à l issue d une réunion de deux jours de ce comité. Selon des participants interrogés par la presse locale, cette rencontre, la deuxième après celle du 20 juin dernier, s est bien déroulée. «Nous avançons dans les discussions pour garantir la paix à nos populations et nous avons convenu de mettre en place des mesures de sécurité et en même temps faire face à l urgence humanitaire au nord du Mali», a rapporté M e Toureh, porte-parole de la Plateforme. «Nous sommes là pour aller de l avant», surenchérit Mohamed Ould-Abdou de la Coordination. Pour mettre hors état de nuire «les forces négatives qui essayeraient de faire capoter le processus de paix» et mettre en branle le programme prévu par l accord, le diplomate tunisien presse l armée malienne de se redéployer et d intégrer comme convenu des désormais «ex-rebelles» des mouvements du Nord. Lors de la première réunion, quatre commissions (politique-institutions, défense et sécurité, développement économique et réconciliation, justice et questions humanitaires) ont été décidées. Parmi les douze travaux d Hercule de ce comité : la cessation définitive des hostilités, le désarmement, la formation de la nouvelle armée malienne. n Djamel B. LES HÔTELS TUNISIENS RÉDUISENT DE 40% LEURS TARIFS Pas d impact sur les réservations en Algérie es infrastructures hôtelières de la Tunisie, Lde Sousse en particulier, ont baissé leurs tarifs après l attentat terroriste qui a fait plus d une trentaine de victimes. Selon l agence de voyages «Voyage du cœur», des réductions atteignant les 40% ont été concédées par des hôtels quatre étoiles à Sousse. «L hôtel Marhaba st à 40 DT (environ DA) la nuitée, en demi-pension. D autres ont baissé jusqu à 25 DT la nuitée, soit DA. Les hôtels 5 étoiles n ont pas procédé à des réductions importantes», a indique la gérante de cette agence, Nacéra Hamani. Thalassa Sousse, un 4 étoiles, affiche des réductions de 25%, soit 113 DT (5 700 DA) au lieu de 150 DT tandis que le Club Thapsus (4*) propose des réductions de 20%, soit 92 DT (4 647 DA) contre 115 DT (5 800 DA). Elle signale, par ailleurs, que les réductions sont aussi effectuées en dehors de Sousse, à Hammamet, entre autres. Dans certaines régions du pays, elles vont jusqu à 50%. C est le cas des hôtels El Mourradi Hammamet (5*) à 75 DT (3.789 DA) avec petit déjeuner au lieu de 150 DT (plus de DA), et El Mourradi El Menzah (4*) à 63 DT (3.182 DA) au lieu de 125 DT (6.315 DA). Le gérant de l agence «Cherchell», Massinissa Hamdis, signale, pour sa part, que des hôtels 4 étoiles ont réduit leurs tarifs jusqu à 10 euros la nuitée (environ DA au change parallèle). «Les promotions sont limitées jusqu au 30 juillet, ou jusqu à la fin août», précise-t-il. Ces réductions pour le moment n ont pas l air, d après la gérante de l agence «Voyage du cœur», d attirer grand monde. «Pas de clients pour le moment», soulignet-elle. Idem pour l agence «Cherchell Tour «qui affirme ne pas avoir eu, certes, d annulations mais pas de nouvelles réservations non plus. n Farida B. CONCOURS DU 1 er NOVEMBRE 1954 Distinction des lauréats pour les œuvres innovantes en histoire et littérature L es lauréats du concours pour le prix du 1 er Novembre 1954 par des œuvres innovantes dans les domaines de l histoire, du conte, du roman, du théâtre et de l audiovisuel, ont été honorés samedi dernier à Alger à l occasion de la célébration du 53 e anniversaire de l indépendance. Neuf jeunes créateurs dont deux filles ont remporté les prix de ce concours sur un total de 50 participants, selon les organisateurs. Le deuxième prix de la recherche en histoire a été décroché par Djamel Benyahia (Jijel), le premier prix n étant pas été attribué. Le premier prix du conte a été remporté par Imene Sebkhaoui (Djelfa) et celui du roman à Mahmoud Benhamouda (Jijel). Le prix de la meilleure œuvre théâtrale est revenu au directeur de la station de Bechar de la télévision algérienne, Mustapha Bendehina, et celui de la poésie au poète Lakhdar Fellous (M sila). Dans son intervention à cette occasion, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a indiqué que «le prix du 1 er Novembre est un concours national qui s inscrit dans le cadre de la préservation de la mémoire». Par ailleurs, le ministre a estimé que «le message adressé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l occasion du 53 e anniversaire de l indépendance constitue une référence pour les jeunes afin qu ils soient à la hauteur des sacrifices des chouhada». Des membres du gouvernement et des moudjahidine ont pris part à cette manifestation. La Météo du Lundi 6 Juillet 2015 n Alger 36 n Annaba 34 n Constantine 36 n Oran 33 n Ouargla 39 n Tamanrasset 34 n Tindouf 43 n Illizi 42 n Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ ACHAT 1 $ 97,72 DA 1 108,50 DA 6 6 VENTE 1 $ 103,68 DA 1 115,15 DA 6 6 SERVICE PUB Tél: Fax: (021) (021)

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Source El Moudjahid 19 décembre 2013 Le premier ministre inaugure la

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement :

Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement : Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement : Une étude de cas du bassin minier en Tunisie sur la participation des titulaires

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Instruction interministérielle

Instruction interministérielle Paris, le 14 Août 2007 La directrice des Archives de France du ministère de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les préfets Archives départementales La directrice de l hospitalisation

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée

Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée 4 Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques : une réforme réalisée PRESENTATION Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, est un organisme chargé, par

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

DISCOURS DE MME JUSTINE GREENING, MINISTRE DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL, AU NOM DU GOUVERNEMENT DU ROYAUME-UNI

DISCOURS DE MME JUSTINE GREENING, MINISTRE DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL, AU NOM DU GOUVERNEMENT DU ROYAUME-UNI DISCOURS DE MME JUSTINE GREENING, MINISTRE DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL, AU NOM DU GOUVERNEMENT DU ROYAUME-UNI AM100f-X 1 Discours de Mme Justine Greening, ministre du Développement international, gouvernement

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre Salim Jreissati, Ministre du travail au Liban, représentant

Plus en détail

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION MISSION PERMANENTE DE TUNISIE GENEVE QUATRIEME CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE L EMPLOI, DU STOCKAGE, DE LA PRODUCTION ET DU TRANSFERT DES MINES ANTIPERSONNEL ET SUR

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Sicard et Attias pour un barreau pénal digne

Sicard et Attias pour un barreau pénal digne Sicard et Attias pour un barreau pénal digne Anne MOREAUX - publié le 19 mai 2015 - Actualité [1] Envoyer par mail [2] Imprimer Pour leur 8e Bar à Idées, les jeunes avocats du mouvement «BAI» (bousculer-animer-innover),

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

La Cnil et le Chu de Poitiers. 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers

La Cnil et le Chu de Poitiers. 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers La Cnil et le Chu de Poitiers 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers 1 La Cnil et le CHU de Poitiers Sommaire La Loi «Informatique et Libertés» La CNIL Les Mots clés Les

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Première Commission (A/58/462)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Première Commission (A/58/462)] Nations Unies A/RES/58/51 Assemblée générale Distr. générale 17 décembre 2003 Cinquante-huitième session Point 73, d, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)] Nations Unies A/RES/65/34 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2011 Soixante-cinquième session Point 107 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/08/35 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR?

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? EN PROLOGUE Les personnes âgées qui doivent arrêter de conduire vivent

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Solutions techniques innovantes» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville

Plus en détail

LES DIX ANS DE L ACNUSA. Bilan de la table ronde 8

LES DIX ANS DE L ACNUSA. Bilan de la table ronde 8 6 LES DIX ANS LES DIX ANS DE L ACNUSA Bilan de la table ronde 8 7 LES DIX ANS DE L ACNUSA Bilan de la table ronde À l occasion du dixième anniversaire de sa création, l ACNUSA a réuni tous ses partenaires

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 Le mercredi 04 juin 2014, un Conseil des Ministres s est

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA

CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- La Commission CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA ALLOCUTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA Mardi

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales?

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales? Réunion Informelle des Ministres de la Justice et des Affaires Intérieures Luxembourg, 27-29 janvier 2005 RENFORCER LA JUSTICE - Quelles politiques européennes pour la reconnaissance et l exécution transfrontalières

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/24/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 10 JUILLET 2015 Comité du programme et budget Vingt-quatrième session Genève, 14 18 septembre 2015 RAPPORT FINAL SUR LE PROJET RELATIF AU RENFORCEMENT DES NORMES

Plus en détail

Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè

Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè «Avec les jeunes, oui tout est possible, sans les jeunes, attention!». i Assises Nationales de la Jeunesse

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne Commentaire Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012 Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne (Validation législative de permis de construire) La Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO --------------- Unité Progrès Justice Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso La situation épidémiologique

Plus en détail

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE A COMPTER DU 1ER JANVIER 2009 Par Sarah TEMPLE-BOYER (Décembre 2008) La nouvelle Autorité de concurrence, créée par l article 95 de la Loi du 4 août 2008 de modernisation

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils

6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils 6-A trois jours de la date fatidique c est-à-dire à trois jours de l interview, ils (Rodrigue et sa supposée épouse) se rendirent dans le pays retenu pour l interview. Grande, ensoleillée et aux hivers

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015

SAFIRLAB 2015. Programme. Tunisie 2015 SAFIRLAB 2015 Programme Tunisie 2015 PROGRAMME SAFIRLAB SafirLab accompagne les initiatives des jeunesses du Maroc, de Tunisie, de Libye, d Egypte, du Yémen et de Jordanie. Actions en faveur de la défense

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Analyse socio-économique des sites archéologiques

Analyse socio-économique des sites archéologiques Analyse socio-économique des sites archéologiques Flux touristique Économie local Équipements para-touristiques Exploitation touristique du site Emplois Carthage Développement local Composantes sociales:

Plus en détail

SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011)

SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) SIXIÈME RAPPORT DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L ONU EN APPLICATION DE LA RÉSOLUTION 1970 (2011) INTRODUCTION 1. Le 26 février 2011, le Conseil de sécurité de l

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2014-527 du 23 mai 2014 portant modification du code de l entrée et du séjour des étrangers et du droit d asile (partie

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TRANSPORT DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES EuroMed Transport RRU Les tendances et l économie des transports (WP.5) Palais des Nations Genève le 9 septembre

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

KATHIMERINI. mardi 3 mars 2015, page 8. traduction, page 2

KATHIMERINI. mardi 3 mars 2015, page 8. traduction, page 2 KATHIMERINI mardi 3 mars 2015, page 8 traduction, page 2 2 Questions du quotidien KATHIMERINI pour le Secrétaire d Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir (Journaliste : Petros Papakontantinou)

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine

Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine Message de la Directrice générale de l UNESCO, Irina Bokova, à l occasion du 48 e anniversaire de la création du Groupe des 77 et la Chine Lu par M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l éducation Paris,

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

http://doc.intranet.sante.gouv.fr/textoffi/circulair/pages07/07_322t.htm

http://doc.intranet.sante.gouv.fr/textoffi/circulair/pages07/07_322t.htm Page 1 sur 5 Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Ministère de la culture et de la communication Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de la qualité

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011

Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Sommaire I. CONSIDERATIONS GENERALES CONTEXTE OBJECTIF CIBLE RESULTATS ATTENDUS II. RAPPEL DES PRIORITES DU GOUVERNEMENT IDENTIFIEES POUR 2011 Les 14 axes stratégiques Les 6 grandes thématiques retenues

Plus en détail

INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION

INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION INDICATEUR DU COUT DE LA RENTREE 2015 DOSSIER DE PRESENTATION SOMMAIRE 2 PRÉSENTATION D INTERCAMPUS 3 EDITO DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DU COÛT DE LA RENTRÉE 5 LES CHIFFRES DU COÛT DE LA RENTRÉE 6 ANALYSE

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES Genève, 1 er - 2 décembre 2006 SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTE OPPOSABILITE

1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTE OPPOSABILITE Conditions Générales de Vente de RIM, Interprètes en Mouvement Dont le siège social est La Maison de l Initiative au 52, rue Jacques Babinet 31100 Toulouse 1. APPLICATION DES PRESENTES CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail