TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX"

Transcription

1 TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX Aide-mémoire Travaux sous circulation À proximité de camions À proximité d engins Manutention manuelle Opérations d élingage Fouilles en tranchée Bruit et poussières Réseaux enterrés Produits chimiques Outillage portatif Revêtements bitumineux ACCUEIL

2 TRAVAUX SOUS CIRCULATION Je porte un gilet haute visibilité. 2 Je travaille dans la zone délimitée par le balisage. Je reste attentif à la circulation des engins et véhicules de chantier. 4 Je reste attentif à la circulation en limite de balisage. 5 Je veille à ce que le balisage et la signalisation restent bien en place.

3 À PROXIMITÉ DE CAMIONS Je porte un gilet haute visibilité. 2 Je reste visible du signaleur ou du conducteur du camion. Je ne stationne pas près des camions. 4 Je ne reste pas dans la zone de manœuvre des camions et engins. 5 Je reste éloigné des portes de benne de camion.

4 À PROXIMITÉ D ENGINS Je porte un gilet haute visibilité. 2 Je signale ma présence au conducteur. Je ne stationne pas près des engins. 4 Je suis attentif aux avertisseurs de recul. 5 Je ne reste pas dans la zone d évolution des engins.

5 MANUTENTION MANUELLE J utilise le matériel de manutention mis à ma disposition. 2 Je porte mes gants de protection. J adopte les bonnes positions pour lever une charge manuellement. 4 Je me fais aider si nécessaire.

6 OPÉRATIONS D ÉLINGAGE Je porte mes gants de protection et mon casque. 2 J utilise les élingues mises à ma disposition. Je vérifie leur état et celui des crochets avant utilisation. J accroche l élingue à la charge en suivant les instructions et je ne la tiens pas pendant la mise en tension. 4 Je ne stationne pas sous la charge. 5 Je ne guide pas la charge à la main.

7 FOUILLES EN TRANCHÉE Je porte mon casque et mes gants. 2 Je ne reste pas sous la charge lors d une manutention. Je ne stocke rien à moins de 40 cm du bord de la tranchée. 4 Je ne saute jamais par-dessus la tranchée. 5 J utilise obligatoirement l échelle à l intérieur du blindage. 6 Je reste toujours à l intérieur du blindage.

8 BRUIT ET POUSSIÈRES J utilise les EPI mis à ma disposition (lunettes, masque, protections auditives, gants). 1m50 2 Je les porte pendant toute la durée d exposition. Je m éloigne de la source de nuisances (bruit/poussières) dès que possible. 4 Je garde les protections individuelles en bon état de propreté. 5 Je fais changer mes EPI dès qu ils semblent moins efficaces.

9 RÉSEAUX ENTERRÉS Je porte les EPI mis à ma disposition (casques, gants). 2 Je reconnais le réseau à l aide de la couleur du grillage avertisseur. Je considère que tout réseau peut être dangereux. 4 Je travaille avec précaution pour dégager manuellement le réseau. 5 Je signale immédiatement tout choc ou toute détérioration sur le réseau.

10 PRODUITS CHIMIQUES Symboles de danger 1 Je porte les EPI mis à ma disposition. 2 Je ne fume pas en présence de produits chimiques. Je vérifie la dangerosité du produit au travers de son étiquetage et l utilise en suivant les instructions. 4 Je ne transvase pas de produit sans instruction spécifique. 5 J évacue au fur et à mesure les emballages vides. 6 Je me lave les mains et le visage après chaque utilisation.

11 OUTILLAGE PORTATIF Je porte les EPI mis à ma disposition. 2 J utilise un outillage portatif uniquement après avoir vérifié le bon état des dispositifs de sécurité. Je respecte les consignes d utilisation transmises. 4 Je m assure de l arrêt complet de l outil avant de le poser au sol ou de le transporter. 5 Je signale immédiatement toute anomalie.

12 REVÊTEMENTS BITUMINEUX Je porte des vêtements couvrants. 2 J utilise les EPI mis à disposition. En fin de poste, je me lave les mains, les bras et le visage avec le savon mis à ma disposition. 4 Je change chaque jour les vêtements en contact direct avec ma peau. 5 En cas de brûlure, je refroidis la partie brûlée avec de l eau pendant 15 minutes.

13 TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX Aide-mémoire V olet d enregistrement Chantier :... N :... Chef de chantier :... Date d accueil :... Je soussigné(e) Nom :... Prénom :... Qualification :... Type de contrat : q CDI q CDD q Intérimaire q Stagiaire reconnais avoir reçu les instructions. Signature du chef de chantier Signature du nouvel arrivant

14 Réf : D6 H ISBN : Prix : 1 Édition et dépôt légal : 2 e édition, janvier 2010 OPPBTP 25 avenue Général Leclerc Boulogne-Billancourt Cédex

TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX

TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX Livret du chef de chantier ACCUEIL TRAVAUX ROUTIERS RISQUES PRINCIPAUX Livret du chef de chantier Le chef de chantier explique et commente, à l aide de ce livret, les

Plus en détail

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS ACCUEIL ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS S O M M A I R E Secours 4 Incendie 5 Hygiène 6 Santé 7 Circulation routière 8 Travaux sous circulation

Plus en détail

Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP

Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP Guide du bon comportement 7/11/06 13:03 Page 1 Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP BP2 La prévention, un état d esprit BTP Guide du bon comportement 7/11/06 13:03 Page

Plus en détail

Travaux de bâtiment Mémento d accueil

Travaux de bâtiment Mémento d accueil Travaux de bâtiment Mémento d accueil Hygiène Santé Je me lave les mains. Travaux de bâtiment Mémento d accueil - oppbtp, 2017 - Réalisation : Je change de vêtements. Je ne prends pas de substances qui

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT DECHARGEMENT 20/07/2006

PROTOCOLE DE CHARGEMENT DECHARGEMENT 20/07/2006 PROTOCOLE DE CHARGEMENT DECHARGEMENT (Décret n 92-158 du 20 février 1992 et arrêté du 26 avril 1996) Définition Le protocole de chargement/déchargement est un document adaptant et remplaçant le plan de

Plus en détail

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE BÂTIMENT

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE BÂTIMENT ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE BÂTIMENT ACCUEIL S O M M A I R E Secours 2 Incendie 3 Hygiène 4 Santé 5 Circulation routière 6 Circulation sur le chantier 7 Ordre sur le chantier 8 Manutentions 9 Travaux

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B0/B0V CORRECTION Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation

Plus en détail

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant COLLECTION ACCUEIL

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant COLLECTION ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant COLLECTION ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en cas

Plus en détail

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Question n 01 Question n 01 Sur les chantiers sous circulation : Je travaille toujours dans la zone de travaux délimitée par la balisage Je veille à ce que

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92)

PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92) PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92) ULCO Entreprise Extérieure (EE) Coordonnées : Coordonnées : Université du Littoral-Côte d'opale 1, place de l'yser B.P. 1022 59375 Dunkerque cedex Représentée

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION «PROPRETE»

PLAN DE PREVENTION «PROPRETE» PLAN DE PREVENTION «PROPRETE» ENTREPRISE UTILISATRICE ENTREPRISE DE PROPRETE Raison Sociale Adresse Téléphone Courriel Responsable INTERVENTIONS Date du début des interventions :.. Date de fin des interventions

Plus en détail

MÉMo santé. Ciments et bétons. Chef d entreprise artisanale. maçons CaRReleuRs

MÉMo santé. Ciments et bétons. Chef d entreprise artisanale. maçons CaRReleuRs MÉMo santé Chef d entreprise artisanale maçons CaRReleuRs Ciments et bétons l utilisation répétée de matériaux contenant des produits irritants présente des risques sérieux pour votre santé et celle de

Plus en détail

Panneaux d obligation

Panneaux d obligation Panneaux d obligation Le pictograe d'obligation est un signal prescrivant une certaine attitude. Un tel panneau est toujours circulaire et présente un symbole blanc - sur fond bleu - spécifiant l'obligation.

Plus en détail

Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR)

Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR) Séance de sensibilisation à la signalisation des travaux routiers Guide de signalisation des travaux routiers (GSTR) La Direction de l'entretien et de la circulation du ministère des transports et de l

Plus en détail

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS

ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS ACCUEILLIR SUR UN CHANTIER DE TRAVAUX PUBLICS COLLECTION ACCUEIL S O M M A I R E Secours 2 Incendie 3 Hygiène 4 Santé 5 Circulation sur route 6 Travaux sous circulation 7 Circulation sur chantier 8 Manutentions

Plus en détail

Sécurité à vélo Feuilles de travail

Sécurité à vélo Feuilles de travail Information enseignant 1/6 Tâche Objectif Les écoliers apprennent les composants du vélo relevant de la sécurité, mais aussi comment rendre optimal l équipement de protection D après le slogan «Love Velo

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER

LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER LE PLAN DE PREVENTION JOURNALIER Rappel du décret N 92-158 du 20 février 1992 Le décret du 20 février 1992 complétant le code du travail, fixe les prescriptions particulières d hygiène et de sécurité applicables

Plus en détail

TEST CACES R372m ENGINS DE CHANTIER

TEST CACES R372m ENGINS DE CHANTIER TEST ENGINS DE CHANTIER DUREE : 45 MINUTES QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLE Rédacteur : K. LECAT Vérificateur / Approbateur : C. LECAT Cette évaluation des connaissances est constituée de trois parties :

Plus en détail

Travaux de démolition déconstruction. Travail sur un échafaudage roulant. Travail depuis une nacelle. Chalumage. Découpe du béton

Travaux de démolition déconstruction. Travail sur un échafaudage roulant. Travail depuis une nacelle. Chalumage. Découpe du béton Travaux de démolition déconstruction Travail sur un échafaudage roulant Travail depuis une nacelle Chalumage Découpe du béton Manutentions Démolition mécanique Secours Volet d enregistrement Chantier :

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92)

PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92) PLAN DE PREVENTION (Décret 92-158 du 20/02/92) ULCO Entreprise Extérieure (EE) Coordonnées : Coordonnées : Université du Littoral-Côte d'opale 1, place de l'yser B.P. 71022 59375 Dunkerque cedex Représentée

Plus en détail

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL

PEINTRE. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant ACCUEIL PEINTRE Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en cas d urgence

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1/B1V CORRECTION Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation

Plus en détail

vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture

vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture vous guider La taille Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr L essentiel & plus encore L accueil des travailleurs saisonniers Bienvenue Vous venez

Plus en détail

Signalisation des. Une démarche vers l implantation d une procédure de signalisation des. travaux routiers. Septembre 2009

Signalisation des. Une démarche vers l implantation d une procédure de signalisation des. travaux routiers. Septembre 2009 Signalisation des travaux routiers Une démarche vers l implantation d une procédure de signalisation des travaux routiers Septembre 2009 Avant d établir une procédure de signalisation des travaux routiers,

Plus en détail

RAPPORT D ACCIDENT. A remplir si possible immédiatement après l accident par la victime et/ou le(s) témoin(s)

RAPPORT D ACCIDENT. A remplir si possible immédiatement après l accident par la victime et/ou le(s) témoin(s) RAPPORT D ACCIDENT A remplir si possible immédiatement après l accident par la victime et/ou le(s) témoin(s) EMPLOYEUR COLLECTIVITE : Adresse : Nombre d agents : < à 50 > ou = à 50 Nom :.. Prénom : Age

Plus en détail

Contrôle des acquis théoriques

Contrôle des acquis théoriques Chariots Elévateurs de catégorie 1 Transpalettes à conducteur porté et préparateur de commandes au sol (levée < 1 m) Préparation au CACES Chariots Elévateurs Catégorie 1 : Préparer un opérateur, futur

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION mercredi 30 janvier 2008 PUBLIQUE TERRITORIALE DU RHONE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT EPREUVE D ADMISSIBILITE

Plus en détail

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes vous guider Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes n Maraîchage sous serres Rédacteur :... Personnes associées :... Date initiale :... Date de mise à jour :...

Plus en détail

AÉROTHERME ÉLECTRIQUE PORTABLE ELP 4. Notice d utilisation

AÉROTHERME ÉLECTRIQUE PORTABLE ELP 4. Notice d utilisation AÉROTHERME ÉLECTRIQUE PORTABLE ELP 4 Notice d utilisation IMPORTANT : Pour votre sécurité, lisez attentivement ce manuel avant d utiliser votre appareil. Conservez le soigneusement et consultez le chaque

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon 2001/58/CE. 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

Fiche de données de sécurité Selon 2001/58/CE. 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit : DECOLMATANT BIOLOGIQUE BACS A GRAISSES ECOGENE VERT (1 kg)

Plus en détail

Utilisation des grues mobiles

Utilisation des grues mobiles La Sécurité sociale au service de la prévention R 383 modifiée Utilisation des grues mobiles Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés - Département prévention des accidents du

Plus en détail

RISQUES D ACCIDENTS D ORDRE ELECTRIQUE

RISQUES D ACCIDENTS D ORDRE ELECTRIQUE Classe : Page : 1 / 8 OBJECTIFS : Être capable de : Déterminer les risques électriques, et les moyens de prévention. Savoirs S8 «Normes et réglementation liées à la sécurité des personnes : Notions et

Plus en détail

CACES nacelle PEMP type 3B selon la recommandation R386 de la CNAMTS

CACES nacelle PEMP type 3B selon la recommandation R386 de la CNAMTS Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 21/8/216. Fiche formation CACES nacelle PEMP type 3B selon la recommandation R386 de la CNAMTS - N : 993 - Mise à jour : 25/2/216 CACES

Plus en détail

de sécurité Plan de prévention Direction Technique Jean-Louis Hoffmann - +33(0)3 83 37 78 05 E-mail jl.hoffmann@theatre-manufacture.

de sécurité Plan de prévention Direction Technique Jean-Louis Hoffmann - +33(0)3 83 37 78 05 E-mail jl.hoffmann@theatre-manufacture. Plan de prévention de sécurité Direction Technique Jean-Louis Hoffmann - +33(0)3 83 37 78 05 E-mail jl.hoffmann@theatre-manufacture.fr Théâtre de la manufacture / direction Michel Didym - 10 rue Baron

Plus en détail

LES PRODUITS MENAGERS : DES ARTICLES A RISQUE

LES PRODUITS MENAGERS : DES ARTICLES A RISQUE LES PRODUITS MENAGERS : DES ARTICLES A RISQUE Laver le linge, la vaisselle, cirer, dégraisser, désinfecter dans une maison, les tâches ménagers peuvent nous y aider. Mais ces derniers ne sont pas anodins.

Plus en détail

SOCIETE MURET NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

SOCIETE MURET NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT NOTICE HYGIENE ET SECURITE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Projet d installation mobile de production d enrobé Réf SOCOTEC :

Plus en détail

LE RETRAIT DU CASQUE DE PROTECTION

LE RETRAIT DU CASQUE DE PROTECTION FICHE TECHNIQUE N 12 1 Etre capable d adapter des gestes et techniques professionnelles en intervention en rapport avec la nature des risques rencontrés. En intervention, le policier doit être capable

Plus en détail

Agent de proximité. Contribuer, par l entretien du domaine public, à la propreté et à l embellissement de la Ville ainsi qu à la sécurité du citoyen

Agent de proximité. Contribuer, par l entretien du domaine public, à la propreté et à l embellissement de la Ville ainsi qu à la sécurité du citoyen 1. Raison d être de l emploi : Agent de proximité Contribuer, par l entretien du domaine public, à la propreté et à l embellissement de la Ville ainsi qu à la sécurité du citoyen 2. Positionnement de l

Plus en détail

Pesée de poudres : risques et prévention. Les journées de l ADHYS Vendredi 18 mars 2005

Pesée de poudres : risques et prévention. Les journées de l ADHYS Vendredi 18 mars 2005 Pesée de poudres : risques et prévention Les journées de l ADHYS Vendredi 18 mars 2005 1 introduction pourquoi pèse t on? connaître le poids d une préparation mesurer une quantité voulue d un réactif deux

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. (DECRET N 96.73 du 24/01/96) TRAVAUX EFFECTUES SUR LE SITE PAR DES ENTREPRISES EXTERIEURES I / DEFINITION DE L OPERATION

PLAN DE PREVENTION. (DECRET N 96.73 du 24/01/96) TRAVAUX EFFECTUES SUR LE SITE PAR DES ENTREPRISES EXTERIEURES I / DEFINITION DE L OPERATION PLAN DE PREVENTION (DECRET N 96.73 du 24/01/96) DATE : TRAVAUX EFFECTUES SUR LE SITE PAR DES ENTREPRISES EXTERIEURES Entreprise Utilisatrice Donneur d'ordre Nom / Prénom / Téléphone : Entreprises extérieures

Plus en détail

CARRIERES. Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014. - CIGO - 20 mars 2014. Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT

CARRIERES. Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014. - CIGO - 20 mars 2014. Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT CARRIERES Bilan de l'année 2013 et programme pour 2014 - CIGO - 20 mars 2014 Yoann TERLISKA DREAL Pays de la Loire - SRNT Sommaire Bilan de l'année 2013 Bilan de l'action nationale 2013: TCH Action nationale

Plus en détail

MAÇON. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL

MAÇON. Livret du nouvel arrivant ACCUEIL MAÇON Livret du nouvel arrivant ACCUEIL MAÇON Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en cas d urgence : Tél.

Plus en détail

Service hygiène et sécurité Centre de Gestion de l Orne

Service hygiène et sécurité Centre de Gestion de l Orne Service hygiène et sécurité Centre de Gestion de l Orne Ce guide a pour objectif de vous rappeler les règles générales de sécurité que vos agents doivent respecter lorsqu ils conduisent des engins. A cet

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. 1. Renseignements d ordre général. Médecin du travail : Rédacteur et fonction : Date de la visite : Nom de l entreprise :

FICHE D ENTREPRISE. 1. Renseignements d ordre général. Médecin du travail : Rédacteur et fonction : Date de la visite : Nom de l entreprise : FICHE D ENTREPRISE Article R 462437, 39 et 40 du Code du travail : R462437 : Pour chaque entreprise ou établissement, le médecin du travail ou, dans les services de santé au travail interentreprises, l'équipe

Plus en détail

Prévention des endommagements de réseaux lors des travaux

Prévention des endommagements de réseaux lors des travaux Prévention des endommagements de réseaux lors des travaux «Mardis de la DGPR» 15 novembre 2011 Nicolas CHANTRENNE MEDDTL - DGPR - SRT - BSEI Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports

Plus en détail

Aide-mémoire concernant la sécurité et la santé des chantiers temporaires ou mobiles

Aide-mémoire concernant la sécurité et la santé des chantiers temporaires ou mobiles GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 7 avril 1995 ITM-AM 142 Aide-mémoire concernant la sécurité et la santé des chantiers temporaires ou mobiles Le présent document comporte 17 pages 1. Généralités

Plus en détail

Les vérifications et contrôles périodiques obligatoires

Les vérifications et contrôles périodiques obligatoires Fiche de risque N 32 Les vérifications et contrôles périodiques obligatoires Afin de garantir le respect de la santé et de la sécurité des agents de la collectivité, l autorité territoriale a l obligation

Plus en détail

Blindage et matériel de tranchée. Location et vente. Catalogue Pince. www.chasi.fr

Blindage et matériel de tranchée. Location et vente. Catalogue Pince. www.chasi.fr Blindage et matériel de tranchée Location et vente Catalogue Pince Sommaire Pince à tuyaux....3 Multifix Macomat Pipefix Grappin à Tuyaux Pince à regard 8 Topfix Pince à Palfeuilles / Palplanches...10

Plus en détail

PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE. ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires

PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE. ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires Entretien et réfection des revêtements de trottoirs Marché stock Diverses voiries 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Plus en détail

Le signaleur de chantier et les signaux pour les manœuvres de recul

Le signaleur de chantier et les signaux pour les manœuvres de recul Aide-mémoire de prévention Le signaleur de chantier et les signaux pour les manœuvres de recul Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la construction Responsabilités

Plus en détail

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE (remplir un document par salarié(e) FICHE D IDENTITÉ DU CABINET Nom du praticien employeur (ou société)... Adresse du cabinet... Convention collective

Plus en détail

Livret de sécurité. Nom :.. Prénom :. Classe : TMSEC

Livret de sécurité. Nom :.. Prénom :. Classe : TMSEC Livret de sécurité Nom :.. Prénom :. Classe : TMSEC 1 SOMMAIRE Je respecte les règles de sécurité dans mon lycée Ce que je dois faire Ce que je ne dois pas faire Avant tout : j utilise les protections

Plus en détail

Plan de prévention. Conformément aux articles L et R à R du Code du travail. Nom de l opération :

Plan de prévention. Conformément aux articles L et R à R du Code du travail. Nom de l opération : Plan de prévention Conformément aux articles L.4511-1 et R.4511-1 à R.4514-10 du Code du travail. Nom de l opération : Dates de début :.. / / Durée : Identification des entreprises ENTREPRISE UTILISATRICE

Plus en détail

miante QUIZ Êtes-vous un bon expert? 2012 OPPBTP

miante QUIZ Êtes-vous un bon expert? 2012 OPPBTP QUIZ Êtes-vous un bon expert? QUIZ Êtes-vous un bon expert? QUIZ 3 Testez-vous sur les risques santé Testez-vous sur les risques santé 4 Question N 1 Les fibres d a respirables sont visibles à l œil nu.

Plus en détail

Guide pratique. des risques liés à la collecte des déchets ménagers et assimilés

Guide pratique. des risques liés à la collecte des déchets ménagers et assimilés Guide pratique des risques liés à la collecte des déchets ménagers et assimilés Ce guide a pour objectif de vous rappeler les précautions à prendre pour assurer votre propre sécurité, celle de vos collègues

Plus en détail

Projecteur LED Par 64 DMX

Projecteur LED Par 64 DMX TECHNYLIGHT T Entertainment Lighting Effects Projecteur LED Par 64 DMX PAR64-LED/2 (08066B) 1 - Instructions de sécurité Toute personne ayant à faire avec le montage, la mise en service, le maniement et

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC Loi sur la sécurité incendie (chapitre S-3.4, a. 60, al. 1) CHAPITRE I CERTIFICATS 1. L École nationale des pompiers du Québec

Plus en détail

PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE. ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires

PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE. ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires PLAN GENERAL DE SECURITE ET DE SANTE ANNEXE 2 Mesures de prévention spécifiques et complémentaires Travaux de mise en place d un éclairage nocturne Stade E. Machtens Rue Charles Malisse 61 1080 Bruxelles

Plus en détail

L UTILISATION D UNE CALCULATRICE NON PROGRAMMABLE ET SANS IMPRIMANTE EST AUTORISEE.

L UTILISATION D UNE CALCULATRICE NON PROGRAMMABLE ET SANS IMPRIMANTE EST AUTORISEE. EXAMEN PROFESSIONNEL d adjoint technique territorial de 1 ère classe Spécialité : Environnement, hygiène Mercredi 18 janvier 2012 Trois à cinq questions Durée : 1 h 30 mn Coefficient 2 L épreuve consiste,

Plus en détail

RISKELEC TACHE N 1. PREREQUIS Connaissance des zones de voisinage Lecture de schémas Connaissance des équipements individuels

RISKELEC TACHE N 1. PREREQUIS Connaissance des zones de voisinage Lecture de schémas Connaissance des équipements individuels TACHE N 1 B1V EXECUTER HORS TENSION UN NOUVEAU DEPART DANS L ARMOIRE RISKELEC (AVEC TRAVAIL AU VOISINAGE ). OBJECTIFS Connaître les procédures et les précautions à prendre pour un travail au voisinage

Plus en détail

ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP

ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP ACCUEIL ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP ACCUEILLIR UN JEUNE DANS LE BTP Complétez votre démarche d accueil en téléchargeant depuis www.preventionbtp.fr la fiche spécifique à votre métier*. Fiche accueil

Plus en détail

Formation de formateurs en préparation à l'habilitation électrique - Basse tension

Formation de formateurs en préparation à l'habilitation électrique - Basse tension INTERBRANCHE 5 J. Formation de formateurs en préparation à l'habilitation électrique - Basse tension Objectifs Acquérir les compétences techniques et pédagogiques nécessaires à l'animation des formations

Plus en détail

Équipements de Protection Individuelle E P I AFPA-DEAT-INOIP

Équipements de Protection Individuelle E P I AFPA-DEAT-INOIP Équipements de Protection Individuelle E P I 1 Pour être efficace l EPI nécessite : De la part du responsable : La diffusion des instructions d utilisation, Le contrôle du port effectif, L entretien des

Plus en détail

Passeport CACES 1-3-5

Passeport CACES 1-3-5 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 22/08/2016. Fiche formation Passeport CACES 1-3-5 - N : 3876 - Mise à jour : 08/06/2016 Passeport CACES 1-3-5 Lycée Pierre Méchain - Laon

Plus en détail

SÉCURITÉ XIII ROUTIÈRE. Le B.O.

SÉCURITÉ XIII ROUTIÈRE. Le B.O. VIVRE ENSEMBLE 2.6 Une attention toute particulière doit être apportée aux premières règles de sécurité routière, non pas sous forme de connaissances abstraites, mais à partir de situations quotidiennes

Plus en détail

Module 1 : Quand je suis piéton

Module 1 : Quand je suis piéton Module 1 : Quand je suis piéton 1. Dans la rue, je sais regarder. Pour décrire l endroit où vous êtes, regardez bien autour de vous et faites-vous clairement comprendre. Faites attention aux bâtiments,

Plus en détail

Nouvelle norme Vêtements à Haute Visibilité

Nouvelle norme Vêtements à Haute Visibilité NOTE D INFORMATION Nouvelle norme Vêtements à Haute Visibilité Pôle des Services et Missions Optionnelles Auteur(s) : CG Réf : 5.1 Mise en ligne: 1/10/2013 Une nouvelle norme EN ISO 20471-6 est parue concernant

Plus en détail

L entretien d un vélo

L entretien d un vélo L entretien d un vélo Technologie 6e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les différents moyens de protection liés au vélo. Equipements

Plus en détail

LE GROUPE EXPERT EN SECURITE ET GESTION DU TRAFIC

LE GROUPE EXPERT EN SECURITE ET GESTION DU TRAFIC LE GROUPE EXPERT EN SECURITE ET GESTION DU TRAFIC A quoi servent les équipements de la route? Alerter, prévenir et informer tous les usagers de la route afin d optimiser la sécurité et la gestion du trafic.

Plus en détail

FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE

FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE DESCRIPTION DES TACHES Tâches habituelles : Transfert de la glace de la chambre froide au rayon ; Mise en place de la glace sur l étal et construction du mur de glace ; Acheminement

Plus en détail

Brasure cuivre phosphore

Brasure cuivre phosphore Date d'émission: 06/11/2012 Date de révision: 03/02/2014 Remplace la fiche: 06/11/2012 Version: 2.0 SECTION 1: 1.1. Identificateur de produit Nom du produit. : BR12 Brasure cuivre phosphore Type de produit

Plus en détail

DEMARCHE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LA PRISE EN CHARGE EN SANTE - SECURITE AU TRAVAIL

DEMARCHE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LA PRISE EN CHARGE EN SANTE - SECURITE AU TRAVAIL S.T. AUNIS 79 DEMARCHE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LA PRISE EN CHARGE EN SANTE - SECURITE AU TRAVAIL CFA Saint Benoit ASSTV 86 CREATION D UN D GROUPE DE TRAVAIL LIMOUSIN POITOU CHARENTES : MEDECINS DU TRAVAIL

Plus en détail

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL MEMO LE PROJET INSTRUCTIONS OFFICIEL PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE REG COMMUNES DE CIRCULATION REG DE SECURITE LE MATERIEL L EQUIPEMENT Cyclisme sur route Mémo 1/4 MEMO CYCLISME SUR ROUTE 1)

Plus en détail

CHARPENTIER MENUISIER

CHARPENTIER MENUISIER CHARPENTIER MENUISIER Livret du nouvel arrivant ACCUEIL CHARPENTIER MENUISIER Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: AGENCEMENT ET REVETEMENT MERCREDI 21 NOVEMBRE 2012 EPREUVE

Plus en détail

GESTION DES ENTREPRISES EXTÉRIEURES ET COORDINATION SPS ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DIRECCTE LIMOUSIN PÔLE TRAVAIL MANIFESTATION CDG87 9 SEPTEMBRE 2015

GESTION DES ENTREPRISES EXTÉRIEURES ET COORDINATION SPS ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DIRECCTE LIMOUSIN PÔLE TRAVAIL MANIFESTATION CDG87 9 SEPTEMBRE 2015 GESTION DES ENTREPRISES EXTÉRIEURES ET COORDINATION SPS ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DIRECCTE LIMOUSIN PÔLE TRAVAIL MANIFESTATION CDG87 9 SEPTEMBRE 2015 LES OBJECTIFS Prévenir les risques liés à la co-activité

Plus en détail

Fiche n II-1 "Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages"

Fiche n II-1 Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages Fiche n II-1 "Réalisation des fouilles de fondations superficielles et des blindages" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne la réalisation des fouilles de fondations superficielles des ouvrages

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation CAVE A VIN THERMOELECTRIQUE Modèle No: WC-7518D Manuel d utilisation Cher client, Veuillez lire ces Instructions d utilisation attentivement avant de brancher votre appareil, afin d éviter tout dommage

Plus en détail

Chantiers de construction résidentielle Principales règles de sécurité

Chantiers de construction résidentielle Principales règles de sécurité Chantiers de construction résidentielle Principales règles de sécurité Ce document a été préparé par la Direction de la prévention-inspection, en collaboration avec la Direction des communications. Révision

Plus en détail

Passeport CACES 1-3-5

Passeport CACES 1-3-5 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 22/08/2016. Fiche formation Passeport CACES 1-3-5 - N : 15716 - Mise à jour : 29/06/2016 Passeport CACES 1-3-5 Lycée Paul Langevin - Beauvais

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale MARDI 19 JANVIER 2016

Fonction Publique Territoriale MARDI 19 JANVIER 2016 Fonction Publique Territoriale EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE MARDI 19 JANVIER 2016 EPREUVE : Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant sur la spécialité

Plus en détail

Rock Cracker Descriptif technique

Rock Cracker Descriptif technique Rock Cracker Descriptif technique WWW..CH Le Rock Cracker est un dispositif permettant d éclater la roche, non explosif et faisant appel à une technologie spéciale à transmission de la force motrice. Une

Plus en détail

Directives sur la sécurité de travail à la centrale de Vianden à l attention du personnel de tierces firmes

Directives sur la sécurité de travail à la centrale de Vianden à l attention du personnel de tierces firmes Siège social 2, rue Pierre d Aspelt L-1142 Luxembourg Centrale de Vianden 2, rue de l Energie L-9463 Stolzembourg Tél (+352) 2827-1 Fax (+352) 2827-4400 E-mail ReceptionVia@seo.lu www.seo.lu Directives

Plus en détail

OiRA Construction - Démonstration. Véronique le Paige Navb-cnac Constructiv - 10 novembre 2015

OiRA Construction - Démonstration. Véronique le Paige Navb-cnac Constructiv - 10 novembre 2015 OiRA Construction - Démonstration Véronique le Paige Navb-cnac Constructiv - 10 novembre 2015 OiRA Construction Online Interactive Risk Asssessment Pourquoi utiliser OiRA? Accorder de l attention au bien-être

Plus en détail

RISQUES GENERAUX CHANTIER

RISQUES GENERAUX CHANTIER GENERAUX CHANTIER Ordre et propreté - chute de personnes sur le sol stockage correct des matériaux et outils qui ne sont pas à utiliser directement garder libres les passages, en particulier les issues

Plus en détail

Qu annoncent les panneaux de forme ronde? Une obligation

Qu annoncent les panneaux de forme ronde? Une obligation La piste vélo Qu annoncent les panneaux de forme ronde? Une obligation + = Qu annoncent les panneaux de forme ronde avec une flèche blanche? Une obligation de suivre le sens de la flèche + + = Qu annoncent

Plus en détail

Utilisation d un système EPI antichute. Réglementation. Extrait du décret du 1er septembre 2004. Réglementation. Réglementation

Utilisation d un système EPI antichute. Réglementation. Extrait du décret du 1er septembre 2004. Réglementation. Réglementation Utilisation d un système EPI antichute Réglementation Extrait du décret du 1er septembre 2004 Dans l impossibilité technique d installation de protection collective,la protection des travailleurs doit

Plus en détail

Démarches. Démarche acoustique à l intérieur d un projet de construction. Diagnostic acoustique

Démarches. Démarche acoustique à l intérieur d un projet de construction. Diagnostic acoustique Démarches Démarche acoustique à l intérieur d un projet de construction Diagnostic acoustique Démarche acoustique (études et démarches préalables) 1. Intégrer les préoccupations acoustiques le plus en

Plus en détail

Livret métier LA CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES

Livret métier LA CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES Livret métier LA CONDUITE DES TRACTEURS AGRICOLES 2 SOMMAIRE Conducteurs de tracteurs agricoles 4 Avant le départ 6 Au démarrage 8 Pendant le travail 10 Après le travail 12 Les 10 règles d or du conducteur

Plus en détail

Le petit p guide g de. Génivélo te rappelle l importance d observer en tout temps les règles de sécurité à vélo.

Le petit p guide g de. Génivélo te rappelle l importance d observer en tout temps les règles de sécurité à vélo. Le petit p guide g de Génivélo te rappelle l importance d observer en tout temps les règles de sécurité à vélo. AVANT DE PARTIR Conduire un vélo, ça semble facile. Attention, même si c est amusant, conduire

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS)

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS) PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE (PPSPS) (A rédiger par l entreprise après avoir pris connaissance de la loi, du PGC, et effectué obligatoirement la visite préalable d'inspection

Plus en détail

Art. R.4323-106 du Code du Travail

Art. R.4323-106 du Code du Travail HAUT 1: Utilisation des EPI Antichute sur pylône Durée: 2 jours Techniciens dans le cadre de la prévention des chutes et de la protection anti-chutes sur pylônes : agents techniques, agents de maintenance

Plus en détail

osf - troll LIT120 PRO ref 011231x IMPORTANT! A conserver pour consultation ultérieure A lire soigneusement.

osf - troll LIT120 PRO ref 011231x IMPORTANT! A conserver pour consultation ultérieure A lire soigneusement. osf - troll LIT120 PRO ref 011231x IMPORTANT! A conserver pour consultation ultérieure A lire soigneusement. Les dessins présentés dans ces instructions ne peuvent être utilisés qu en tant que guide. Conforme

Plus en détail

FICHES DE POSTES OUVRIERS

FICHES DE POSTES OUVRIERS FICHES DE POSTES OUVRIERS MANŒUVRE TERRASSIER (Sans CACES) 1 Il utilise les outils manuels Pelle, pioche, masse, barre à mine, rateau, croc, marteau, massette, burin, pointerolle, truelle, couteau, scie

Plus en détail

Circuler sur route et autoroute.

Circuler sur route et autoroute. Circuler sur route et autoroute. Sur route : La route est le nom donné à la chaussée dès que je sors d agglomération : Les routes à double sens : Les routes à double sens peuvent être à deux, trois ou

Plus en détail

23/10/2015. Question n 1 ce pictogramme m informe : Question n 2 Jean-Pierre transvase dans un seau de l acétone :

23/10/2015. Question n 1 ce pictogramme m informe : Question n 2 Jean-Pierre transvase dans un seau de l acétone : Plusieurs réponses possibles pour chaque question 1 Question n 1 ce pictogramme m informe : Sur la nature du danger d un agent chimique dangereux Que ce produit peut provoquer : des somnolences, des irritations,

Plus en détail

Intervention en milieu chimique FMAPA NRBC 2013

Intervention en milieu chimique FMAPA NRBC 2013 Intervention en milieu chimique FMAPA NRBC 2013 I : Généralités II : Marche Générale des Opérations III : Méthodologie opérationnelle IV : Techniques opérationnelles V : Synthèse GENERALITES Rappels :

Plus en détail

Circulez à vélo en toute sécurité! Manuel du cycliste BIKE PAL

Circulez à vélo en toute sécurité! Manuel du cycliste BIKE PAL Circulez à vélo en toute sécurité! Manuel du cycliste BIKE PAL Le Conseil européen pour la sécurité des transports est une organisation internationale non gouvernementale créée en 1993 pour réagir face

Plus en détail

Les livrets métiers SOFCAP. La conduite des tracteurs agricoles

Les livrets métiers SOFCAP. La conduite des tracteurs agricoles Les livrets métiers SOFCAP La conduite des tracteurs agricoles Sommaire Conducteurs de tracteurs agricoles.............. 4 Avant le départ..................... 6 Au démarrage....................... 8-9

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER COUVREURS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER COUVREURS MÉMO SANTÉ COUVREURS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail