répertoire des investisseurs en Microfinance african microfinance transparency

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "répertoire des investisseurs en Microfinance african microfinance transparency"

Transcription

1 répertoire des investisseurs en Microfinance african microfinance transparency POUR LES IMF AFRICAINES 2ème Édition _ 2009

2

3 NAME La présente publication est protégée par les dispositions de la loi luxembourgeoise du 18 avril 2001 sur les droits d auteur, les droits voisins et les bases de données. Aucun article ou partie de cette publication ne peut être reproduit sous quelque forme que ce soit sans l autorisation écrite d AMT. Les analyses présentées ne sont publiées que sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs et ne sont l expression que de leurs propres opinions. Cette publication a été rédigée avec le support de l association ADA, LuxFLAG et le Ministère des Affaires Étrangères, Direction Coopération Luxembourgeoise au Développement. Toute remarque ou suggestion peut être adressée par courrier électronique à ou à l adresse postale suivante : mlle Emma-Jayne PAUL C/o ADA asbl 21 Allée Scheffer L-2520 Luxembourg P.3 NAME

4

5 TABLE DES MATIÈRES P.07 INTRODUCTION P.10 RÉPERTOIRE DES INVESTISSEURS P.92 LISTE DES MEMBRES D AMT IMF AGENCES DE NOTATION MEMBRES ASSOCIÉS AUTRES P.98 NOTE SUR LUXFLAG P.100 FONDS LABELISÉS DE LUXFLAG P.05 TABLE DES MATIÈRES

6

7 INTRODUCTION L «AMT Investor Booklet» est publié chaque année sous la responsabilité de African Microfinance Transparency Forum (AMT). AMT souhaite remercier ADA asbl, l Agence Luxembourgeoise de labellisation des fonds (LuxFLAG) et la Coopération luxembourgeoise au Développement pour leurs apports. Cette publication a pour objet essentiel de faciliter la mise en relation entre les IMF africaines et les investisseurs / fournisseurs de ressources actifs en Afrique. Cette deuxième édition est basée sur l information fournie par les investisseurs et a été compilée par le Coordinateur d AMT. Elle est publiée sous la responsabilité exclusive des investisseurs et n est l expression que de leurs propres opinions. AMT souhaite remercier les investisseurs qui ont pris part à ce livret et qui on contribué à sa réalisation. Créé en 2003, AMT est une organisation établie juridiquement en Afrique du Sud ayant pour objet de promouvoir et de renforcer la performance des IMF africaines afin d améliorer leur efficacité en termes de lutte contre la pauvreté. Pour atteindre ses objectifs, l organisation oriente son action sur la promotion du recours à la notation et à l évaluation externe, vecteur de croissance, de développement et de professionnalisation des IMF africaines. Toute remarque ou suggestion peut être adressée à Vous pouvez aussi visitez le site P.07 INTRODUCTION

8

9 RÉPERTOIRE DES INVESTISSEURS P.10 P.12 P.14 P.16 P.18 P.20 P.23 P.25 P.28 P.32 P.34 P.36 P.40 P.42 P.44 P.46 P.48 P.50 P.52 P.54 P.58 P.60 P.64 P.68 P.72 P.74 P.76 P.78 P.80 P.82 P.86 P.90 ADA-LUXMINT AFD AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT AGORA MICROFINANCE FUND ALTERFIN BANQUE MALIENE DE SOLIDARITE (BMS-SA) BLUEORCHARD FINANCES SA CRESUD SPA DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS) DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM) ENVEST FASO INVESTMENT / A2F CONSULTING FEFISOL (FONDS EUROPEEN D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE)- (PROJET ENCOURS, INITIE PAR SIDI/ALTERFIN/ETIMOS) GRAMEEN CREDIT AGRICOLE MICROFINANCE FOUNDATION GRAMEEN FOUNDATION GRASSROOTS CAPITAL ADVISORS, LLP, GESTIONNAIRE DU GLOBAL MICROFINANCE EQUITY FUND INCOFIN INVESTMENT MANAGEMENT INVESTISSEUR ET PARTENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT KFW ENTWICKLUNGSBANK KIVA MICROCREDIT ENTERPRISES MicroNed MICROVEST CAPITAL MANAGEMENT NMI (NORWEGIAN CAPITAL MANAGEMENT) OIKOCREDIT PLANET MICROFUND PLANIS (PLANET INVESTMENT SERVICES) RABOBANK RESPONSABILITY SOCIAL INVESTMENTS AG SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l Investissement) SYMBIOTICS TRIODOS INVESTMENT MANAGEMENT TRIPLE JUMP P.09 RÉPERTOIRE DES INVESTISSEURS

10 ADA-LUXMINT COORDONNÉES : Type d organisation Programme d Investissement Représentant Ming-Yee Hsu Moses Banda Mwendwa Adresse 21, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg, Grand Duché de Luxembourg T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : Créé en 1999 avec le soutien financier du gouvernement luxembourgeois, ce programme vise à accompagner les IMF dans leur processus de croissance et à leur faciliter l accès au marché des capitaux. En favorisant, d une part, la croissance de leur portefeuille de crédit, et d autre part, la construction d un historique de crédit, les IMF renforcent leur crédibilité auprès des investisseurs potentiels. ADA-LUXMINT se veut un «véhicule d investissement non lucratif» durable : quand l engagement financier, portant sur trois à six années, arrive à terme et que l IMF devient autonome, ADA-LUXMINT récupère le capital accordé initialement et le réutilise en faveur d autres IMF moins matures.

11 ADA-LUXMINT OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : Voir ci-dessus Produits / services financiers offerts : > Prêts aux IMF > Garanties aux IMF > Prises de participation CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement Maximum Avantages comparatifs Solutions flexibles Critères d éligibilité > Au moins trois ans d activités > Au moins 1000 clients > Un portefeuille minimum de > PAR (30 jours) < 10% du portefeuille brute. > Rentrer dans ses frais P.11 ADA-LUXMINT

12 AFD AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT COORDONNÉES : Type d organisation Institution financière de développement Représentant N/A Adresse 5, rue Roland Barthes, PARIS Cedex 12, France T : +33 (0) Site Web N/A APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : L Agence Française de Développement (AFD) est un établissement public au service d une mission d intérêt général : le financement du développement. Institution financière spécialisée, l AFD finance dans les cinq continents avec une primauté à l Afrique qui représente les deux-tiers des engagements et dans les collectivités d Outre-mer, des projets économiques et sociaux portés par les pouvoirs publics locaux, les entreprises publiques ou les secteurs privé et associatif. Ces projets concernent le développement urbain et les infrastructures, le développement rural, l industrie les systèmes financiers ainsi que l éducation et la santé. Pour répondre à chaque situation, l Agence propose une gamme d instruments financiers qui va de la subvention aux garanties et aux prises de participation en passant par toutes les formes de prêts subventionnés et de prêts aux conditions du marché.

13 AFD AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : La microfinance est une priorité du Plan d Orientation Stratégique de l AFD. La stratégie d appui au secteur est intégrée dans la problématique plus générale d appui au développement du secteur financier. Les premières interventions de l AFD en microfinance datent de Depuis lors, l AFD a appuyé une quarantaine d institutions de microfinance (IMF) pour un montant total de plus de 160M. Produits / services financiers offerts : > Subventions aux IMF > Prêts aux IMF > Garanties aux IMF CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement N/A Avantages comparatifs N/A Critères d éligibilité N/A P.13 AFD - AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT

14 AGORA MICROFINANCE FUND COORDONNÉES : Type d organisation Véhicule d investissement en Microfinance Représentant Rebecca McKenzie Tanmay Chetan Adresse 21 Albion Mews, Londres W2 2BA, Grande-Bretagne T : Site Web N/A APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : Agora est une entreprise en microfinance qui créée en L établissement de l Agora Microfinance Fund (AMF) est actuellement en cours. Les investissements d AMF seront réalisés sous forme de prêts et de prises de participation, incluant également des dettes convertibles pour les IMF basées en Afrique et Asie. OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : La mission d AMF est de maximiser la rentabilité sociale des investissements en microfinance tout en réalisant un profit juste et durable pour les investisseurs et partenaires d AMF.

15 AGORA MICROFINANCE FUND Produits / services financiers offerts : > Prêts aux IMF > Prises de participation CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement 1 million 5 millions Avantages comparatifs Assistance technique ; optimisation sociale Critères d éligibilité Taille du marché : couverture microfinance, situation macro-economique, risques politiques et autres, l environnement réglementaire et légal. Mission : performance social, viabilité financière, Capacité de l IMF : personnel, gouvernance d entreprise, intégrité, portefeuille, potentiel de croissance, concurrence, risques, potentiel de sortie P.15 AGORA MICROFINANCE FUND

16 ALTERFIN COORDONNÉES : Type d organisation Société coopérative Représentant Hugo Couderé Adresse Vlasfabriekstraat 11, B 1060 Bruxelles, Belgique T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : La société coopérative Alterfin a été fondée en 1994 ; elle est un vecteur de coopération Nord-Sud entre des organisations, des institutions financières, des organisations sociales, quelques entreprises et plus d un millier de personnes privées. Alterfin investit dans des institutions de microcrédit et des associations de producteurs participant au commerce équitable en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Ces organisations accordent des crédits à des dizaines de milliers de petits agriculteurs et entrepreneurs dans les pays du Sud. (Voir

17 ALTERFIN OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : Alterfin veut contribuer à améliorer la dignité humaine dans les pays en développement, par la promotion d activités économiques individuelles et collectives, initiatives locales qui contribuent à un développement durable. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Garanties à des IMF > Participation au capital CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement de à Avantages comparatifs Pour Alterfin, le financement s inscrit dans un partenariat de long terme. Critères d éligibilité L IMF doit être capable de démontrer qu elle travaille de manière pérenne et qu elle inscrit la recherche des performances sociales aussi bien dans ses politiques que dans son fonctionnement. P.17 ALTERFIN

18 BANQUE MALIENNE DE SOLIDARITÉ (BMS-SA) COORDONNÉES : Type d organisation Banque Représentant PDG de la Banque M. Babaly BA Conseiller du PDG Dominique TRAORE Adresse Immeuble DiogoAoua Rue 243 Porte 987, ACI 2000 Hamdallaye Bamako, République du Mali T : ou Site Web N/A APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : La BMS-SA est une banque universelle, chargée particulièrement de favoriser l accès des populations les plus démunies (notamment femmes, jeunes, etc.) au crédit et de promouvoir les activités génératrices de revenus. Dans ce cadre, elle considère que les IMF constituent les moyens les plus sûrs d atteindre ces cibles.

19 BANQUE MALIENNE DE SOLIDARITÉ (BMS-SA) OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : Refinancer les IMF pour leurs crédits à court, moyen et long termes. Cofinancer avec les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) des groupes cibles. Garantir les refinancements qui sont consentis par les Banques aux IMF. Aider l Etat et ses démembrements dans leur processus de désengagement comme acteurs dans la microfinance. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Garanties à des IMF CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement Libre Avantages comparatifs Les IMF possèdent la majorité du capital de la banque. Critères d éligibilité > Une demande de prêt adressée au PDG de la BMS > L agrément ou la convention avec le Ministère des Finances. > Les statuts et règlements, les états financiers certifiés des trois derniers exercices (Fonds propres positifs et respects des ratios BCEAO, la bonne gouvernance évaluée à travers les ratios de gestion) > Les rapports d activités des trois derniers exercices > Les trois derniers rapports du contrôle interne > Le numéro d enregistrement au registre du commerce > Le document attestant l exonération (éventuellement) > Les projections financières > Les engagements de l IMF auprès d autres structures de crédit P.19 BANQUE MALIENNE DE SOLIDARITE

20 BLUEORCHARD FINANCES SA deuxiéme Édition I 2009 COORDONNÉES : Type d organisation Gestionnaire de fonds Représentants Afrique de l est et sud: Julie Cheng - Afrique de l ouest et nord: Pauline Fruchaud - Adresse 32, rue de Malatrex Genève, Suisse T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : BlueOrchard est le leader mondial de la gestion d investissements commerciaux en microfinance. BlueOrchard est composée de deux sociétés : BlueOrchard Finance S.A., qui offre depuis 2001 des crédits aux institutions de microfinance (IMF), et BlueOrchard Investments, qui investit depuis 2007 dans le capital d IMF et les fonds de réseaux de microfinance. Notre siège se trouve à Genève et nous sommes présents à Lima, au Pérou, et à New York, aux Etats-Unis. Actuellement, nous collaborons avec plus de 160 institutions dans une quarantaine de pays dans le monde entier et notre réseau de partenaires ne cesse de s agrandir.

21 BLUEORCHARD FINANCES SA OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : La mission de BlueOrchard consiste à autonomiser les pauvres partout dans le monde et à améliorer leur qualité de vie en soutenant les activités génératrices de revenus par le biais de l investissement privé dans les institutions de microfinance. Notre philosophie gagnant-gagnant : nous sommes convaincus que les investissements en microfinance peuvent générer à la fois des progrès sociaux et des bénéfices. C est pourquoi la microfinance constitue un puissant outil de soutien du développement économique et de lutte contre la pauvreté, ainsi qu une catégorie de biens intéressante qui trouve naturellement sa place dans tout portefeuille d investissements diversifiés. Notre approche : nous offrons des instruments financiers novateurs et des solutions de placements en microfinance permettant de faire le lien entre marchés de capitaux et institutions de microfinance. Nous générons un retour sur investissement attractif, tout en soutenant le développement de millions de microentrepreneurs prometteurs. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Prises de participation > Projets futurs : prêts pour le lancement des IMF et services de conseil financier suite P.21 BLUEORCHARD FINANCES SA

22 BLUEORCHARD FINANCES SA CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement jusqu à 15 % de l actif global de l IMF Avantages comparatifs BlueOrchard Finance S.A. gère une gamme de fonds commerciaux conçus pour subvenir aux besoins en constante évolution des institutions de microfinance (IMF), du démarrage à la maturité. L objectif de BlueOrchard Finance S.A. consiste à établir des relations solides avec les IMF et à leur fournir des financements commerciaux afin de soutenir leur évolution et leur croissance. BlueOrchard Finance S.A. offre des prêts aux conditions avantageuses et souples, en devises ou, dans certains pays, en monnaie locale. Notre processus d investissement est rapide et simple. Aucune garantie n est nécessaire et une seule IMF peut cumuler plusieurs prêts sur différents fonds ou produits. Critères d éligibilité > Âge : au minimum 3 années d existence (des exceptions peuvent être faites pour les start-ups prometteuses). > Actif total minimum: US$ (des exceptions peuvent être faites pour des IMF plus petites si elles sont rentables). > Comptes audités certifiés. > Evaluation externe (rating). > Activité principale : microfinance. > Rentabilité : autosuffisance opérationnelle ou vision claire de comment l atteindre. > Gouvernance et gestion : une bonne gouvernance et une équipe de gestion dynamique.

23 CRESUD SPA COORDONNÉES : Type d organisation Investisseur socialement responsable Représentant Responsable du développement Pier Carlo Barioli Adresse P.le Principessa Clotilde Milan, Italie T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : Né en 1999, CreSud est la propriété de particuliers, de coopératives et d associations travaillant dans la microfinance et le commerce équitable. Parmi eux : CTMaltromercato (leader italien du commerce équitable), Microcredit Coop, certaines Boutiques du Monde - boutiques et centrales d importation de produits du commerce équitable - membres du CTM (Chico Mendes, Mandacarù, Nuova Solidarietà), CIPSI (un consortium d ONG). CreSud est membre fondateur de la Plateforme Européenne de la microfinance et du Comité permanent italien pour le microcrédit. Il est membre de l IFAT et participe au MixMarket et à la Plateforme italienne de la microfinance. P.23 BLUEORCHARD FINANCES SA - CRESUD SPA

24 CRESUD SPA OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : CreSud est une société anonyme offrant des ressources financières aux institutions de microfinance et aux producteurs associés en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Son objectif est double : améliorer l accès aux services financiers des personnes exclues des systèmes financiers locaux, et élargir le choix des instruments d épargne et d investissement socialement responsables. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > À l avenir : assurer un relais entre les IMF et les bailleurs de fonds italiens pour financer les services d assistance technique CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement de à / US$ Avantages comparatifs Les grandes institutions de microfinance réputées comme les jeunes institutions dynamiques ont recours à nos ressources à long terme pour financer la croissance de leur portefeuille. Critères d éligibilité Montant minimum d encours de crédit ( / US$), trois ans d états financiers audités, garanties adéquates.

25 DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS) COORDONNÉES : Type d organisation Banque Représentant Asad Mahmood Adresse 60 Wall Street, MS NYC , NY, NY 10005, USA T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : La Deutsche Bank est une banque internationale de premier plan impliquée en microfinance depuis plus de 10 ans. Ses experts en microfinance sont basés à New York, au sein du Community Development Finance Group ; par le biais d une approche multilatérale, la Deutsche Bank a mis en œuvre le financement d institutions de microfinance dans 32 pays, dont plusieurs en Afrique. La Deutsche Bank a été pionnière en microfinance dans la mesure où elle a été la première banque commerciale à structurer un fonds de microfinance en 1998, qui a été suivi de deux autres fonds pionniers: le Global Commercial Consortium for Microfinance (premier fonds commercial pour la microfinance) et le First German Fund for Microfinance (le premier fonds de microfinance subordonné). La Deutsche Bank fournit des capitaux et des services complets aux organisations de microfinance, petites ou grandes, et prête une grande attention à la possibilité pour les IMF d obtenir des financements en monnaie locale. P.25 CRESUD SPA - DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS)

26 DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS) OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : La mission du CDFG (Community Development Finance Group) mis en place par la Deutsche Bank est : «d être un leader dans la facilitation du crédit et du financement socialement responsable, qu il s agisse d investissements ou de ressources philanthropiques, et d agir en qualité d agent de développement et de croissance auprès des communautés en détresse dans le monde.» Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Garanties aux IMF CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement Le montant des financements octroyés par la Deutsche Bank dépend de l institution et du fonds auquel elle va appartenir. Le fonds de développement du microcrédit de la Banque vise un éventail de à US$, destinés à permettre un effet de levier de la part des banques commerciales locales pour un montant total de à US$ en monnaie locale. Les montants prévus par la Deutsche Bank via son fonds commercial sont plus importants et dépendent du crédit de l IMF.

27 DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS) Avantages comparatifs La Deutsche Bank a un point de vue unique sur le secteur de la microfinance, issu de son rôle d investisseur pendant plus de dix ans. Pendant cette période, son équipe dédiée aux investissements sociaux a analysé différents modèles de microfinance dans différents contextes géographiques et a créé des liens avec une variété d investisseurs et d opérateurs en microfinance. La Deutsche Bank peut apporter à sa clientèle un service de haut niveau sur la base de ses années d expérience dans le secteur et de la position que lui confèrent son offre de services bancaires et sa présence à l international. Critères d éligibilité Les critères d éligibilité diffèrent en fonction du type d IMF visé par la Deutsche Bank pour un fonds donné. De manière générale, la Deutsche Bank donne la priorité aux IMF qui répondent aux critères d investissement suivants (bien que des exceptions puissent être faites dans certains cas) : > PAR>30 jours : 5,0% > Taux d abandon de créances : 2,0% > Provisions pour créances douteuses / PAR>90 jours : 100,0% > Charges d exploitation / Encours brut de prêts : 30,0% > Rentabilité des actifs : > 0,0% (positive) > Ratio de capitaux propres : 15,0% (fonds propres/actifs) > Taux d exposition au risque de change : 25,0% des fonds propres P.27 DEUTSCHE BANK (GLOBAL SOCIAL INVESTMENT FUNDS)

28 DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM) COORDONNÉES : Type d organisation Banque d investissement en microfinance et gestionnaire de fonds Représentant Associé Aaron Gress Adresse 800 Post Road, Darien, CT, USA T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : 2004 : Structure et place la première «obligation adossée à des actifs» en microfinance «BOMS I» 2006 : Lance, structure, place et gère «XXEB», le premier CDO en microfinance à avoir été noté 2007 : Commence à gérer le fonds «SIMF 1», le plus gros fonds de microfinance institutionnel 2008 : Crée et lance le fonds de microfinance DWM I 2008 : Est choisi pour gérer le fonds de microfinance institutionnel «SIMF 2» 2009 et au-delà : Prévoit de créer de nouveaux produits et fonds «à double objectif de résultat» par exemple du capital-risque social, des obligations pour le financement du logement, le financement des énergies renouvelables tout en continuant à développer la microfinance.

29 DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM) OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : Une société de gestion de fonds et une banque d investissement dont le but est d utiliser les marchés financiers pour promouvoir le développement durable. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Participation au capital CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement De US$ à environ US$ ; montant moyen des prêts : US$ ; montant moyen des participations au capital : US$, recherche d une part de propriété de 10% minimum. Avantages comparatifs Nous offrons une gamme de financements, parmi lesquels des produits de dettes (à long terme et à court terme, en devises et en monnaie locale, de rang senior ou subordonné), des participations au capital (actions ordinaires ou privilégiées, dette subordonnée avec garantie, prêts convertibles, etc.) et des opérations structurées (garanties, lettres de crédit, rachat de micro-prêts hors bilan). Pour jouer ce rôle, DWM s appuie sur une équipe dirigée par des experts senior en gestion de fonds et en investissement, forts d une longue expérience de travail dans les institutions financières des pays développés et en développement. suite P.29 DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM)

30 DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM) Critères d éligibilité Lorsque DWM étudie la possibilité de construire une relation avec une institution de microfinance, il lui est utile d analyser : > Les états financiers audités > Le rapport de notation émanant d une agence de notation reconnue en microfinance > L exposé de la mission et le plan d affaires > La rigueur du système de crédit et de contrôle > La solidité des systèmes d information et de gestion des risques > La façon dont sont définis la structure organisationnelle et les rôles des dirigeants > Le conseil d administration ou le comité de surveillance > L évolution des ratios financiers > L affiliation à un (des) réseau(x) > La transparence et la teneur de l environnement réglementaire

31 P.31 DEVELOPING WORLD MARKETS (DWM)

32 ENVEST COORDONNÉES : Type d organisation Fonds de crédit à but non lucratif Représentant Jon Bishop Adresse 229 Division St. #2, Madison, WI 53704, USA T : Site Web APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : Envest est un véhicule d investissement en microfinance créé en Les opérations de prêt ont commencé en décembre À ce jour, elles ont été réalisées en Amérique latine. Envest a décaissé cinq prêts à terme à taux fixe de US$, quatre au Nicaragua et un en Équateur. Il envisage de commencer à accorder des prêts en Afrique en 2010 ou Envest a activement cherché des IMF partenaires soucieuses des questions d environnement durable. Deux des quatre IMF partenaires d Envest ont des programmes de prêt pour l achat de panneaux solaires.

33 ENVEST OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : Une société de gestion de fonds et une banque d investissement dont le but est d utiliser les marchés financiers pour promouvoir le développement durable. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Participation au capital CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement de US$ à environ US$ ; montant moyen des prêts : US$ ; montant moyen des participations au capital : US$, recherche d une part de propriété de 10% minimum. Avantages comparatifs Envest offre des produits de dettes aux IMF partenaires dans le cadre d une relation de crédit à long terme fondée sur le respect et le souhait mutuel de réduire la pauvreté. Critères d éligibilité Les partenaires potentiels doivent se consacrer à la réduction de la pauvreté et intégrer des critères de préservation de l environnement dans leurs opérations de crédit. Ils doivent fournir un rapport de notation récent réalisé par une structure indépendante. Les IMF partenaires doivent être financièrement autonomes ou doivent pouvoir démontrer qu elles progressent clairement vers l autosuffisance financière. Envest privilégie les partenaires dont les emprunteurs sont composés d au moins 50% de femmes. P.33 ENVEST

34 FASO INVESTMENT / A2F CONSULTING COORDONNÉES : Type d organisation Fonds d Investissement Représentants Modibo Camara, Alfredo Bello, Abdoul Aziz Wane, Thomas Keleher Adresse 4915 St. Elmo Ave. Suite 205 Bethesda, MD USA T : Site Web N/A APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : FASO Investments est une société d investissement enregistrée aux Pays-Bas avec la participation de A2F Consulting, BlueOrchard et ResponsAbility. A2F Consulting est responsable de la gestion du fonds, qui investit dans les PME financières, les institutions de microfinance et les institutions financières rurales d Afrique. Spécialiste des questions d accès aux financements, A2F Consulting met sa grande expertise technique et opérationnelle au service des sociétés de son portefeuille en vue de renforcer leur valeur matérielle. BlueOrchard et ResponsAbility comptent parmi les investisseurs les plus importants et les plus respectés dans le secteur des institutions de microfinance et des PME financières.

35 FASO INVESTMENT / A2F CONSULTING OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : En plus de procurer une rémunération aux investisseurs, FASO Investments compte faciliter l accès au financement, notamment pour les segments à faible revenu de la population active d Afrique. En contribuant au renforcement des institutions financières, le fonds aide les autorités du secteur financier local dans leurs efforts visant à consolider ce secteur. L équipe de gestion de FASO Investments tient à impulser le développement en Afrique. Produits / services financiers offerts : > Autre : Expertise technique et opérationnelle > Projets futurs : Prises de participation CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement De à US$ Avantages comparatifs Expertise technique et opérationnelle pour les institutions financières, investissements par le biais de la participation au capital. Critères d éligibilité IMF basées en Afrique P.35 FASO INVESTMENT / A2F CONSULTING

36 FEFISOL (FONDS EUROPEEN D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE) (PROJET ENCOURS, INITIE PAR SIDI/ALTERFIN/ETIMOS) COORDONNÉES : Type d organisation SICAV-SIF Représentant Hugo COUDERE - Directeur ALTERFIN Bastien MEDARD - SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l Investissement) Adresse 12, rue Guy de la Brosse, PARIS, France T : +33 (0) / Site Web N/A APERÇU DE L ORGANISATION : Historique : ALTERFIN (Belgique), ETIMOS (Italie) et SIDI (France) sont en train de créer un fonds d investissement social de nommé FEFISOL pour soutenir la finance rurale en Afrique. Fundacion Caixa Cataluña (Espagne) et SOS FAIM (Belgique et Luxembourg) participent également au projet via l apport d assistance technique aux clients de FEFISOL. Ces différents organismes partagent tous une même vision et collaborent depuis de longues années dans le domaine du financement social. Le fonds sera lancé en 2010.

37 FEFISOL (FONDS EUROPEEN D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE) (PROJET ENCOURS, INITIE PAR SIDI/ALTERFIN/ETIMOS) OBJECTIF / MISSION EN MICROFINANCE : La stratégie de FEFISOL consistera à appuyer les structures en voie de consolidation en Afrique. Au moins 75 % du portefeuille correspondra à des investissements réalisés en Afrique subsaharienne (25 % en Afrique du Nord) surtout en milieu rural. Les clients ciblés comprendront des IMF et des associations de producteurs ainsi que des structures impliquées dans le commerce équitable ou les réseaux biologiques. FEFISOL comptera deux sous-fonds, dont l un réalisera des investissements en devises (prêts et garanties) et l autre en monnaie locale (prêts et prises de participation) afin d offrir des solutions adaptées aux besoins des IMF et des associations de producteurs de la région. En plus du financement, FEFISOL offrira de l assistance technique aux IMF et aux associations de producteurs en phase consolidation. Produits / services financiers offerts : > Prêts à des IMF > Garanties aux IMF > Autre : prises de participation CARACTÉRISTIQUES DU FINANCEMENT : Taille d investissement Les produits financiers de FEFISOL seront diversifiés afin de stimuler une dynamique de croissance constante et durable. FEFISOL offrira trois différents types de produits : suite P.37 FEFISOL

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

Soutenir la microf inance. responsable

Soutenir la microf inance. responsable Soutenir la microf inance responsable L ACCÈS AU CRÉDIT POUR TOUS : UN SECTEUR PRIORITAIRE Dans de nombreux pays, la grande majorité de la population est exclue du système bancaire. L accès aux services

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

BIM : les fonds d investissement internationaux en microfinance

BIM : les fonds d investissement internationaux en microfinance BIM : les fonds d investissement internationaux en microfinance Véronique Faber mardi 11 mai 2004 Au cours de ces dix dernières années, la microfinance a pris de plus en plus d ampleur tant en terme de

Plus en détail

Rapport de Performance Sociale 2010 Activité Microfinance BNP Paribas

Rapport de Performance Sociale 2010 Activité Microfinance BNP Paribas Rapport de Performance Sociale 2010 Activité Microfinance BNP Paribas 1 sommaire Editorial François Debiesse et Emmanuel de Lutzel Mission et objectifs de l activité Microfinance BNP Paribas Rapport de

Plus en détail

LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE?

LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE? LA MICROFINANCE : UN OUTIL DE DEVELOPPEMENT DURABLE? Vendredi 8 Juin 2007, Table Ronde Francophone des Signataires de l UNEP FI. Paris 1 1 Pascale Geslain Sommaire I. Microfinance, un outil de développement

Plus en détail

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Les instruments financiers cofinancés par le Fonds Social Européen sont des outils durables et efficaces pour investir dans la croissance

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005

Les relations entre banques et microfinance. Club Finance 8 septembre 2005 Les relations entre banques et microfinance Club Finance 8 septembre 2005 LES RELATIONS ENTRE BANQUES & MICROFINANCE 1. Panorama de la microfinance 2. L efficacité de la Microfinance 3. Le financement

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN. Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe

UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN. Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe FONDS DE GARANTIE: UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN AMÉRIQUE LATINE Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe FONDS DE GARANTIE Encourager les banques et/ou entités de financement

Plus en détail

CGAP. Note du. Août 2007. L endettement : les IMF se livrent-elles à un calcul du coût intégral de tous les types d emprunts?

CGAP. Note du. Août 2007. L endettement : les IMF se livrent-elles à un calcul du coût intégral de tous les types d emprunts? CGAP Note du Août 2007 Le processus de décision des IMF en matière de structure du capital : pour une approche plus réfléchie et plus méthodique Les institutions de microfinance (IMF) ont aujourd hui à

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. 5 Octobre 2009. LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A.

COMMUNIQUE DE PRESSE. 5 Octobre 2009. LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE 5 Octobre 2009 LuxFLAG décerne son Label Microfinance à un Véhicule d Investissement en Microfinance (VIM): Advans S.A. SICAR L agence Luxembourgeoise de labellisation des fonds (LuxFLAG),

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2011

Conférence du 14 juin 2011 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2011 Investir dans des institutions de microfinance intermédiaires (de niveau 2-3) : enjeux et défis Présentation Face à la croissance du secteur et parfois ses dérives

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

JEREMIE. Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation

JEREMIE. Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation Une nouvelle manière d utiliser les Fonds structurels de l UE pour promouvoir l accès des PME aux financements via des fonds de participation Qu est-ce que JEREMIE? L initiative JEREMIE (Joint European

Plus en détail

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT

SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT SIDI SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET L INVESTISSEMENT La mobilisation de l'épargne solidaire au Nord pour l offre de services financiers de proximité au Sud Anne-sophie Bougouin - Chargée

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE.

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE. Mai 2011 En bref PROFIL Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France, avec 36 millions de clients, 8 millions de sociétaires et 125 000 collaborateurs. Constitué des réseaux des Banques Populaires

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Une introduction à la Microfinance

Une introduction à la Microfinance Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars 2010 1 / 20

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Le document de politique en objet définit une stratégie renforcée pour la Banque

Plus en détail

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE J O U R N É E S A J B E F N I A M E Y M A I 2 0 1 2 P R É S E N T É P A R M R D A O B A B A ( F G H M. S A / M A L I ) Préambule L objectif de la présente communication

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Dossier de presse Septembre 2013 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Soutenir les fournisseurs de microcrédits avec JASMINE

Soutenir les fournisseurs de microcrédits avec JASMINE FR Soutenir les fournisseurs de microcrédits avec JASMINE Vous trouverez davantage d informations sur le soutien aux fournisseurs de microcrédits avec JASMINE sur internet via: http://ec.europa.eu/regional_policy/funds/2007/jjj/micro_en.htm

Plus en détail

Formation à la microfinance

Formation à la microfinance Formation à la microfinance Contexte de la formation : L'année internationale de la micro finance a été lancée en Mars 2005 et aujourd'hui le monde entier est tourné vers cet outil afin de réduire de manière

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin.

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Extra Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Participez à l'action de Nouvel An d'alterfin! Alterfin est à la recherche de personnes qui souhaitent

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

Mesurer la performance sociale des IMF : bilan de Planet Rating and Microfinanza Rating

Mesurer la performance sociale des IMF : bilan de Planet Rating and Microfinanza Rating Mesurer la performance sociale des IMF : Mini-conférence // Microfinance Modérateur Aurélie Duthoit Co-fondatrice, Babyloan Intervenants Micol Guarneri Directrice Evaluation Sociale, Microfinanza Rating

Plus en détail

Ébauche Stratégie de Micro-crédit à l habitation. Préparé par: Rooftops Canada - Abri international

Ébauche Stratégie de Micro-crédit à l habitation. Préparé par: Rooftops Canada - Abri international Ébauche Stratégie de Micro-crédit à l habitation Préparé par: Rooftops Canada - Abri international Mai 2008 Les systèmes d habitation actuels témoignent aujourd hui de deux résultats extrêmes : un habitat

Plus en détail

la notation financière et sociale, la formation professionnelle ou le renforcement de capacités, le coaching (l encadrement) et le conseil.

la notation financière et sociale, la formation professionnelle ou le renforcement de capacités, le coaching (l encadrement) et le conseil. 1. PRÉSENTATION DE CECA RATING SARL CECA Rating est une société à responsabilité limitée (SARL) créée en décembre 2012 avec un capital de FCFA 1.000.000. La création de CECA Rating est le fruit d une réflexion

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur?

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? INTERVENANTS Mardi 9 septembre de 14h à 15h30 Salle Notre Dame des Victoires, Palais Brongniart, Directeur général, SAIF MANKO, Groupe

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Pour relier création de valeur et développement durable

Pour relier création de valeur et développement durable Investissement Socialement Responsable Pour relier création de valeur et développement durable banque de grande clientèle / épargne / services financiers spécialisés La performance financière d une entreprise

Plus en détail

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Dialogue sur le développement du secteur financier au Sénégal 16 avril 2013, BCEAO-Siège DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Présentation :

Plus en détail

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe La BEI contribue à la création de croissance et d emplois et au renforcement de la cohésion en Europe par son soutien à la mise en œuvre de la politique

Plus en détail

La microfinance en Inde

La microfinance en Inde COVALENCE INTERN ANALYST PAPERS La microfinance en Inde Yola Argot-Nayekoo Master 1 de Commerce International et langue orientale Hindi à Paris (Frace) Ethical Information Analyst Intern, Covalence SA,

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

Lutter contre la pauvreté

Lutter contre la pauvreté Lutter contre la pauvreté autrement De prime abord, la microfinance peut se définir comme une contribution à la lutte contre la pauvreté, ayant pour particularité de cibler les personnes en situation de

Plus en détail

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT LEGENI, entreprise partenaire d I&P au Niger entre 2003 et 2012 QUI SOMMES NOUS? Notre Histoire Créé en 2002, Investisseurs & Partenaires

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS etf & gestion InDICIelle Parmi les acteurs les plus expérimentés du marché, Lyxor ETF est le troisième fournisseur d ETF en Europe avec

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

Fonds Private Label. L essence de notre metier

Fonds Private Label. L essence de notre metier Fonds Private Label L essence de notre metier CONTENU 5 VOTRE PARTENAIRE POUR VOS SOLUTIONS PRIVATE LABELLING DEPUIS 20 ANS 7 CREEZ VOTRE PROPRE FONDS 9 LE SUCCES GRGRACE AU MELANGE ADEQUAT 11 CONSEIL

Plus en détail

Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique

Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique Proposition de projet au Comité Espoir 2005 Agir pour l inclusion financière des jeunes en Afrique Octobre 2013 Inclusive Finance. Increasing Autonomy. Improving Lives. Table des matières I. LA SITUATION

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

BIM: La société de services en microfinance: deux cas pratiques

BIM: La société de services en microfinance: deux cas pratiques BIM: La société de services en microfinance: deux cas pratiques Mardi 13 janvier 2004 Karin BARLET Nous vous proposions le 25 novembre dernier un Bim sur les schémas d intervention des banques commerciales

Plus en détail

L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar. Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015

L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar. Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015 Nutri zaza L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015 Contacts presse : Nutri zaza : Mieja Vola, mieja@iris.mg,

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement.

Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement. Table Ronde autour des différents métiers financés par le secteur de la Micro finance Marocaine et son potentiel de développement Xavier Reille Responsable département "Accès aux Services Financiers" de

Plus en détail

Expérience de la BAD dans le financement de la chaîne de valeur agricole

Expérience de la BAD dans le financement de la chaîne de valeur agricole Expérience de la BAD dans le financement de la chaîne de valeur agricole Agri Food Chains: Opportunities and challenges Bruxelles 10 avril 2013 La BAD en bref Mission: Promouvoir le développement économique

Plus en détail

Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008

Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008 Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008 Note sur le rapport d Eric BESSON, secrétaire d Etat chargé de la prospective, de l évaluation des politiques publiques et du développement

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE APPUI A L AMELIORATION DE L OFFRE DE PRODUITS ET LA GESTION DES PRETS INDIVIDUELS COMUBA RENACA ACFIME BÉNIN BURKINA

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

RÉSEAU AFRICAIN DE MICROFINANCE (AFMIN)

RÉSEAU AFRICAIN DE MICROFINANCE (AFMIN) RÉSEAU AFRICAIN DE MICROFINANCE (AFMIN) PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE NORMES ET D INDICATEURS DE PERFORMANCE COMMUNS INDICATEURS DE PERFORMANCE ET DÉFINITIONS CONVENUS OCTOBRE 2002 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

SPTF. Normes Universelles de Gestion de la. Performance Sociale

SPTF. Normes Universelles de Gestion de la. Performance Sociale SPTF Normes Universelles de Gestion de la Performance Sociale 1 2 3 DÉFINIR ET SUIVRE LES OBJECTIFS SOCIAUX S ASSURER DE L ENGAGEMENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION, DE LA DIRECTION, ET DU PERSONNEL EN FAVEUR

Plus en détail

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY Présentation sommaire BNDA La BNDA a été créée par la loi N 81-08 AN/RM du 11 février 1981.

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina)

Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina) Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina) APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION DE SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES ((RFA-001/FS/AGRIFIN/2014) I. JUSTIFICATION DE

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

2ème. Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc

2ème. Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc 2ème Rencontre annuelle des bailleurs de fonds de la micro finance au Maroc DÉVELOPPEMENT DES NOUVEAUX PRODUITS & TRANSPARENCE FINANCIÈRE : PRINCIPAUX LEVIERS DE DÉVELOPPEMENT DE LA MICRO FINANCE LA 2ÈME

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES CONVICTION ET RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE GESTION D ACTIFS Avec 80 milliards EUR d actifs sous gestion, CANDRIAM est un gestionnaire d

Plus en détail

Dette d Infrastructure: Une Solution de Diversification au sein de l Allocation Obligataire?

Dette d Infrastructure: Une Solution de Diversification au sein de l Allocation Obligataire? Dette d Infrastructure: Une Solution de Diversification au sein de l Allocation Obligataire? Journée des Expertises d Allianz Global Investors 15 octobre 2013 Présentation réservée aux clients professionnels

Plus en détail

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Climat et développement une responsabilité commune COOPÉRATION AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Le défi du changement climatique Glaciers en fonte, élévation du niveau de la mer, diminution des ressources

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels Add title 2 préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels L examen par les pairs tenu à Paris (France) les 10 et 11 décembre 2012 était organisé par la Direction générale française

Plus en détail

assurer les investissements garantir les opportunités

assurer les investissements garantir les opportunités assurer les investissements garantir les opportunités LA MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement direct à l étranger dans les pays en développement pour contribuer à la croissance économique, faire

Plus en détail