L IMPACT DE LA SATISFACTION SUR LA CONFIANCE DES CONSOMMATEURS A L ENSEIGNE DE DISTRIBUTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L IMPACT DE LA SATISFACTION SUR LA CONFIANCE DES CONSOMMATEURS A L ENSEIGNE DE DISTRIBUTION"

Transcription

1 Journal of Global Management Research 55 L IMPACT DE LA SATISFACTION SUR LA CONFIANCE DES CONSOMMATEURS A L ENSEIGNE DE DISTRIBUTION THE IMPACT OF SATISFACTION ON CONSUMER CONFIDENCE TO RETAIL COMPAGNIES Hechmi, NAJJAR, Faculté des sciences économiques et de gestion de Tunis, Imed, ZAIEM, Faculté des sciences économiques et de gestion de Nabeul, ABSTRACT The object of this article is to show the superiority of the causal link Satisfaction Trust in retailing. To do, an empirical study was developed from a sample of 400 Tunisian consumers. The validation of causal model allows to verify the significance of these links and to propose recommendations for supermarkets operators. KEY-WORDS: Satisfaction, Trust, Store, Sem RÉSUMÉ L objectif de cet article est de montrer la supériorité du lien causal Satisfaction Confiance dans le domaine de la grande distribution. Pour ce faire, une étude empirique a été élaborée auprès d un échantillon de 400 consommateurs tunisiens. La validation du modèle causal permet de vérifier la significativité de ces liens et de proposer des recommandations en faveur des opérateurs de la grande distribution. MOT-CLEFS: Satisfaction, Confiance, Enseigne De Distribution, Equations Structurelles 1. INTRODUCTION La satisfaction et la confiance représentent deux concepts extrêmement importants au niveau du paradigme relationnel. Dans le domaine de la grande distribution, les chercheurs et les praticiens en marketing accordent à ces construits relationnels une importance particulière car ces variables permettent l élaboration des stratégies capables de développer et de conserver des relations durables et rentables entre les consommateurs et les enseignes de distribution. A cet égard, les orientations théoriques émergeantes ont déjà montré que la satisfaction et la confiance représentent deux composantes incontournables de la qualité relationnelle, favorisant ainsi le développement de la relation entre les partenaires de l échange (Mimouni et Volle, 2003 ; Rauyruen et Miller, 2007). Par conséquent, l étude de la relation entre la satisfaction et la confiance constitue une préoccupation majeure dans le champ du marketing relationnel. D ailleurs, la majorité des travaux de recherches en marketing (notamment Dixon et al, 2005; Opsomer et Kaâbachi, 2006 ; Chumpitaz et Paparoidamis, 2007) ont pu démontrer l existence d une relation positive et significative entre ces deux construits relationnels. Cependant, la question du sens de causalité n a pas été résolue théoriquement. En effet, «la satisfaction peut être considérée comme étant un élément de résultat et de renforcement de la confiance» (Sirieix et Dubois, 1999). Cet aboutissement crée une controverse au niveau des orientations théoriques et rend cette relation beaucoup plus complexe (Audrain et Evrard 2001, Georges et Decock Good 2004, Zboja et Voorhees 2006). En effet, les tentatives de synthèse et de comparaison entre les modèles de causalité ont abouti en conséquence à des résultats contradictoires concernant le lien entre la satisfaction et la confiance. En plus, les justifications relatives au choix du sens de causalité sont moins nombreuses et d autant plus limitées (Selnes 1998, Chouk et Perrien 2003).

2 Journal of Global Management Research 56 Dans cette perspective, l examen de cette relation présente un intérêt croissant et constitue une opportunité majeure aux marqueteurs permettant de mieux comprendre la nature et les spécificités de cette relation dans le contexte du marketing relationnel. A cet égard, le présent article s attache à montrer la significativité et l importance du lien causal entre la satisfaction et la confiance, et de vérifier la supériorité du sens de cette relation dans le domaine de la grande distribution. 2. CADRE THEORIQUE 2.1 Les fondements conceptuels de la satisfaction La satisfaction représente une notion incontournable en marketing. Les travaux de Fécikova (2004), ont montré que la satisfaction nécessite une culture orientée vers le marché, une organisation centrée sur le client, des personnels compétents, un processus autonome, un travail en équipe et une collaboration entre les partenaires. Au regard de la littérature, plusieurs définitions ont été avancées pour présenter ce concept. Selon Oliver (1981), la satisfaction est «un état psychologique où il y a une différence entre l émotion émergente et l attente anticipée et accumulée du client à l égard de ses achats accomplis». Pour Halstead et al (1994), la satisfaction désigne «une réponse émotionnelle associée à une transaction spécifique qui résulte de la comparaison entre un résultat de consommation et un standard avant achat». Par ailleurs, les premiers travaux sur la satisfaction se sont développés en se basant sur le paradigme de non confirmation des attentes (Allagui et Temessek, 2005). Ce paradigme stipule que le client est satisfait lorsque l expérience vécue dépasse ses attentes (Boss, 1999). En partant d une perspective relationnelle, la satisfaction cumulée représente l ensemble des expériences vécues par les consommations. En effet, les satisfactions éprouvées par le consommateur après plusieurs actes d achats et de consommations ne sont pas indépendantes les unes des autres (Ben Youssef et al, 2005). Sur le plan managérial, les entrepreneurs ont élaboré un ensemble d actions pertinentes en vue d atténuer les conséquences négatives d insatisfaction des consommateurs. Selon Fécikova (2004), le traitement des plaintes réduit la défection des clients. En outre, l identification des principales causes d insatisfaction rend l entreprise capable de faire face à ses conséquences négatives (Lendrevie et al, 2003). 2.2 Les fondements conceptuels de la confiance La confiance représente un vecteur principal en faveur des orientations relationnelles et contribue énormément à l évolution de la théorie des échanges (Guibert, 1999). Sur le plan conceptuel «la confiance est l ensemble de croyances confrontant le client que les intentions ainsi que les comportements de son partenaire d échange produiront les résultats attendus» (Frisou, 2000). Selon, Scheer et Stern (1992), la confiance est considérée comme étant «la croyance que le partenaire est capable de réaliser à long terme ses obligations conformément aux besoins et aux intérêts de ses clients». Par ailleurs, la confiance représente une variable clé dans le développement de la relation avec les clients (Yoon, 2002). En effet, la confiance garantit la stabilité des échanges (Gatfaoui et Lavorata, 2001), réduit l incertitude dans un environnement incertain (Chaudhuri et Holbrook, 2001) et représente un moyen de sécurité pour les clients (Georges et Decock Good, 2004). A ce propos, les travaux de Morgan et Hunt (1994), ont montré que la confiance forme un indicateur pertinent de la volonté et la capacité du partenaire à respecter ses engagements envers ses clients. Les travaux de Ganesan (1994), et de Bories (2006), ont montré que la confiance favorise l interaction entre les partenaires. Dans le domaine de distribution, les travaux d Opsomer et Kaabâchi (2006), prouvent que la confiance exerce un rôle primordial au niveau de la relation entre le consommateur et l enseigne. La confiance constitue alors une source d information, un indicateur de qualité et un moyen de garantie pour les consommateurs.

3 Journal of Global Management Research 57 Sur le plan managérial, la confiance garantit la continuité des investissements à long terme (Abbes, 2006). Selon Guibert (1999), la confiance favorise les bénéfices à long terme. Ainsi, la confiance constitue une source d avantage compétitif (Barney et Hansen, 1994) et un axe stratégique pertinent pour les opérateurs de la grande distribution. 2.3 Relation entre la satisfaction et la confiance Le lien entre la satisfaction et la confiance a fait l objet de plusieurs travaux en marketing. En effet, un grand nombre de chercheurs (notamment Geyskens et al 1999, Bloemer et Odekerken Schröder 2002, Bigne et Blesa 2003, Benyoussef et al 2005, Chumpitaz et Paparoidamis 2007) ont mis l accent sur l importance que revêt cette relation au niveau des mécanismes relationnels. Ainsi, le tableau 1 synthétise les contributions théoriques les plus récentes concernant la relation entre la satisfaction et la confiance. Auteurs Résultats de la littérature en marketing Contextes d application Sirieix et Dubois (1999) La confiance du consommateur à la marque agit positivement sur la satisfaction des clients. Mc Donald s (Mc). Quick (Q). Georges et Decock Good (2004) La satisfaction exerce un effet positif sur la confiance des clients. Relation fournisseur service client. Allagui et Temessek La confiance agit positivement sur la satisfaction des (2005) internautes. Le cas des e services. Dixon et al (2005) La satisfaction agit positivement sur la confiance des Relation consommateur clients au point de vente. magasin. Abbes (2006) La confiance en les intentions, la confiance en les relations et la confiance globale de l enseigne agissent positivement sur la satisfaction à l enseigne. Relation consommateur enseigne de distribution. Béjaoui et M henna (2006) Opsomer et Kaâbachi (2006) Zboja et Voorhees (2006) Chumpitaz et Paparoidamis (2007) La satisfaction exerce un effet positif sur la confiance. La satisfaction cumulée agit positivement sur la confiance à l enseigne de distribution. La satisfaction à la marque agit positivement sur la confiance à la marque. La satisfaction au distributeur agit positivement sur la confiance au distributeur. La satisfaction relationnelle agit positivement sur la confiance. TABLEAU 1: Le lien entre la satisfaction et la confiance Secteur hôtelier. Relation consommateur enseigne de distribution. Milieu Business to Consumer. Milieu Business to Business. Comme le montre le tableau 1, les recherches antérieures s accordent sur l existence d une relation positive, directe et significative entre la satisfaction et la confiance. Toutefois, le sens de causalité représente la principale source de divergence entre les chercheurs en marketing. Les tentatives de synthèse et de comparaison entre les différentes alternatives ont abouti à des résultats contradictoires concernant le sens de causalité entre la satisfaction et la confiance. En effet, les résultats de Geyskens et al (1999), menés des travaux d une méta analyse, ont montré que la satisfaction agit positivement sur la confiance. Par contre, la démarche comparative de Bigne et Blesa (2003), basée sur la comparaison entre deux modèles antagonistes en se basant sur l ajustement comme étant un critère d évaluation pertinent, a montré la supériorité du lien confiance satisfaction au niveau de la relation producteur distributeur. Au regard de la littérature, l étude du lien causal entre la satisfaction et la confiance a été argumentée par un ensemble de justifications théoriques permettant de favoriser un sens de causalité. D une part, plusieurs orientations théoriques ont justifié l importance de la satisfaction dans l explication de la confiance. Selon Béjaoui et M henna (2006), «la satisfaction a été auparavant une finalité en soi». Par conséquent,

4 Journal of Global Management Research 58 les objectifs ont été axés sur la satisfaction des clients pour faire face à la concurrence. L avènement du paradigme relationnel a rendu le rôle de la confiance plus important au niveau de la chaîne relationnelle. Par conséquent, la confiance représente une conséquence majeure de la satisfaction dans le mécanisme relationnel. Selon Georges et Decock Good (2004), la continuité des expériences satisfaisantes entre les partenaires forme un déterminant important de la confiance. Pour Opsomer et Kaâbachi (2006), les expériences satisfaisantes à l égard de l enseigne de distribution favorisent la confiance des consommateurs. Selon Garbarino et Johnson (1999), l orientation relationnelle des clients favorise l impact de la satisfaction sur la confiance. Finalement, les travaux de Geyskens et al (1999), ont montré que le lien entre la satisfaction et la confiance s intègre dans le cadre d une perspective longitudinale au niveau de la chaîne relationnelle. Ces auteurs se sont basés sur le cycle de vie relationnel de Dwyer et al (1987) afin de justifier l impact de la satisfaction sur la confiance. D autre part, Plusieurs chercheurs ont prouvé que la satisfaction représente une variable subséquente de la confiance. En effet, les travaux de Sirieix et Dubois (1999), ont montré que la confiance représente un médiateur incontournable entre la qualité et la satisfaction. Autrement dit, lorsque le consommateur accorde sa confiance à la marque, il éprouve une satisfaction plus élevée. Ainsi, la confiance permet de mieux comprendre le lien entre la qualité et la satisfaction du consommateur. Finalement, les travaux de Allagui et Temessek (2005), ont montré que la confiance permet la formation des jugements évaluatifs des consommateurs. Ces auteurs se sont basés sur la théorie de l action raisonnée d Ajzen et Fishbein (1980), pour justifier l impact de la confiance sur la satisfaction. Cette théorie stipule que les réactions du consommateur suivent la séquence croyance attitude intention comportement. Etant donné que la confiance représente une croyance et que la satisfaction reflète une variable attitudinale (Allagui et Temessek, 2005), les auteurs ont montré que la confiance détermine la satisfaction des consommateurs à l égard du e-service. 3. METHODOLOGIE L objectif de cette recherche est de mieux comprendre la nature et les spécificités de la relation entre la satisfaction et la confiance d une part, et de vérifier la supériorité d un sens causal entre ces deux variables. Pour ce faire, une enquête en face à face a été administrée auprès d un échantillon de convenance composé de 400 personnes (dont 51% sont des hommes et 49% sont des femmes). Le questionnaire s adresse aux consommateurs tunisiens qui fréquentent les hypermarchés et qui habitent dans la région de Grand Tunis. L opérationnalisation des variables relationnelles a été fondée sur l utilisation des échelles de mesure multi-items validées en marketing. Chaque item a été évalué sur une échelle de Likert allant de 1 (pas du tout d accord) à 5 (tout à fait d accord). A cet égard, nous avons fait appel à l échelle de Gurviez et Korchia (2002), pour mesurer la confiance à l enseigne de distribution. Par ailleurs, nous avons eu recours à l échelle de mesure de la satisfaction cumulée d Oliver (1980). Cette échelle a été développée en anglais et comporte six indicateurs de mesure de la satisfaction. Par conséquent, nous avons retenu la version française traduite par Vo et Jolibert (2005). Conformément aux préconisations de Devellis (2003), nous avons éliminé l item correspondant au sentiment de déception du consommateur afin de faire face au problème de la multidimensionnalité artificielle. Par la suite, l ensemble de ces items a été soumis à une analyse préliminaire en vue d optimiser les propriétés psychométriques de nos échelles de mesures. Après analyse, l item «Sat 5» a été éliminé car il dispose d une qualité de représentation relativement faible. Finalement, les données collectées ont été soumises à une analyse exploratoire dans le but d identifier la structure des variables latentes. Nous avons adopté la démarche en deux étapes d Anderson et Gerbing (1988), qui consiste à valider le modèle de mesure moyennant une analyse confirmatoire, puis tester les relations linéaires entre les variables latentes moyennant une analyse structurelle.

5 Journal of Global Management Research 59 Les paramètres sont estimés par la méthode des moindres carrées généralisés (GLS). Selon Roussel et al (2002), cette méthode d estimation est plus robuste aux problèmes de la multi-normalité des indicateurs de mesure. 4. LES RESULTATS 4.1 Les résultats des analyses exploratoires Les analyses exploratoires permettent de détecter les variables latentes et de déterminer la cohérence interne de ces variables relationnelles. Les résultats de l ACP (tableau 2) indiquent une bonne qualité de représentation des indicateurs de mesure. Le KMO (0,8) permet d aboutir à une solution factorielle acceptable Les composantes après rotation Varimax montrent que la première dimension intègre les items relatifs à la variable satisfaction. En plus, la crédibilité, la bienveillance et l intégrité forment les dimensions de la variable confiance. Finalement, l examen du coefficient Alpha de Cronbach ( ), permet de vérifier la fiabilité de chacune de ces dimensions au niveau exploratoire. Les résultats montrent que les valeurs de ( ) sont supérieures à 0,6 pour les dimensions obtenues. Par conséquent, nous pouvons déduire que les mesures de la satisfaction et la confiance sont fiables au niveau exploratoire. Items Qualité de Composantes après rotation Varimax représentation Satisfaction Crédibilité Bienveillance Intégrité Sat 1 0,647 0, Sat 2 0,666 0, Sat 3 0,611 0, Sat 4 0,606 0, Conf 1 0,691-0, Conf 2 0,826-0, Conf 3 0,746-0, Conf 4 0, ,812 - Conf 5 0, ,788 - Conf 6 0, ,826 - Conf 7 0, ,873 Conf 8 0, ,880 Valeurs propres 4,16 2,23 1,18 1,09 Alpha de Cronbach 0,795 0,834 0,801 0,827 KMO = 0,805 Signification de Bartlett = 0,000 Pourcentage de la variance expliquée = 72,119 %. TABLEAU 2 : Résultats de l analyse exploratoire 4.2 Les résultats des analyses confirmatoires L analyse confirmatoire permet de tester la fiabilité et la validité des construits (tableau 3). En effet, le Rhô de Jöreskog indique des valeurs supérieures à 0,7 pour chacun des dimensions obtenues. Par ailleurs, la procédure de Fornell et Larcker (1981), a été suivie pour calculer la validité convergente et la validité discriminante. Le Rhô de la validité convergente indique des valeurs satisfaisantes qui dépassent le seuil minimal de 0,5. En plus, les conditions de la validité discriminante sont respectées (Tableau 3). Par conséquent, nous pouvons affirmer que les dimensions obtenues de la satisfaction et la confiance sont fiables et valides.

6 Journal of Global Management Research 60 Dimensions Fiabilité (Rhô de Jöreskog) Validité convergente Satisfaction (Sa) 0,81 0,51 Crédibilité (Cr) 0,84 0,64 Bienveillance (Bi) 0,83 0,71 Intégrité (In) 0,81 0,59 Validité discriminante 0,51> δ 2 Sa Cr = 0,08 0,51> δ 2 Sa Bi = 0,04 0,51> δ 2 Sa In = 0,05 0,64> δ 2 Cr Sa = 0,08 0,64> δ 2 Cr Bi = 0,24 0,64> δ 2 Cr In = 0,31 0,71> δ 2 Bi Sa = 0,04 0,71> δ 2 Bi Cr = 0,24 0,71> δ 2 Bi In = 0,23 0,59> δ 2 In Sa = 0,05 0,59> δ 2 In Cr = 0,31 0,59> δ 2 In Bi = 0,23 TABLEAU 3 : Vérification de la validité convergente et de la validité discriminante 4.3 Les résultats des modèles de causalité Les résultats de l analyse structurelle montrent l existence d une relation positive entre la satisfaction et la confiance. L examen des indices obtenus montre que les modèles de causalité présentent un bon ajustement. Afin de vérifier la supériorité du lien causal «Satisfaction Confiance» dans notre contexte d étude, nous avons comparé entre les coefficients de régression standardisés pour chacun des modèles structurels M1 et M2 (figure 1). Par conséquent, les résultats montrent que les coefficients de régression du modèle M1 sont significatifs et plus importants que ceux du modèle M2. Ainsi, ces résultats constituent un appui aux orientations théoriques selon lesquelles la satisfaction détermine la confiance entre les partenaires de l échange. e9 sat1,71 Modèle : M1,50 cr Crédibilité bi,62,89 conf1 e1,70 conf2 e2 conf3 e3 e10 sat2,77 e11 sat3,65,68 Satisfaction,39 Bienveillance,76,84 conf7 e4 conf8 e5 e12 sat4,46 in Intégrité,67,69,73 conf4 conf5 conf6 e6 e7 e8

7 Journal of Global Management Research 61 e1 conf1,87,56,65 e2 conf2 e3 conf3 e4 e5 Crédibilité,18 S sat1 e9,72,39 conf7 sat2 e10 1,52,05 Bienveillance Satisfaction,68 conf8 sat3 e11,75,68,12 sat4 e12 e6 conf4,65 e7 conf5 e8 conf6,63,69 Intégrité Modèle : M2 FIGURE 1 : Comparaison entre les modèles M1 et M2 Modèle: M1 Modèle: M2 Satisfaction Confiance Confiance Satisfaction Liens de causalité Test de Student P Liens de causalité Test de Student P Satisfaction Crédibilité 5,57 0,000 Crédibilité Satisfaction 2,13 0,033 Satisfaction Intégrité 5,32 0,000 Intégrité Satisfaction 1,42 0,155 Satisfaction Bienveillance 4,47 0,000 Bienveillance Satisfaction 1,11 0,266 P < 0,05 (Significatif) Ajustement des modèles structurels Chi 2 / ddl GFI AGFI RMSEA IFI CFI Chi 2 / ddl GFI AGFI RMSEA IFI CFI 2,64 0,944 0,914 0,06 0,82 0,82 2,86 0,939 0,907 0,06 0,8 0,79 TABLEAU 4 : vérification de la supériorité du lien Satisfaction Confiance 5. DISCUSSION DES RESULTATS ET CONCLUSION Les résultats empiriques nous ont permis de conclure que la satisfaction exerce un impact positif et significatif sur la confiance à l enseigne de distribution. Ces résultats sont cohérents avec ceux de Dixon et al (2005), et d Opsomer et Kaabâchi (2006), établis dans le domaine de distribution. Ainsi, notre postulat dispose d un double intérêt dans le cadre de la théorie en marketing relationnel. D une part, il permet de confirmer que l ensemble des expériences gratifiantes vécues par les consommateurs favorise l instauration et la cristallisation d un climat de confiance envers l enseigne de distribution dans le temps. De ce fait, l évolution positive de la satisfaction cumulée améliore les présomptions de crédibilité, de bienveillance et d intégrité des consommateurs envers le distributeur. D autre part, notre recherche permet de justifier la supériorité du lien causal (Satisfaction Confiance) dans le champ du marketing relationnel. En effet, les justifications proposées dans la théorie sont souvent restrictives et moins nombreuses. Par conséquent, la procédure comparative que nous avons utilisée prouve que c est la satisfaction qui exerce un effet positif sur la confiance des consommateurs à l enseigne de distribution. Ainsi, la prédominance de ce sens de causalité constitue un appui aux travaux de Dwyer et al (1987), de Geyskens et al

8 Journal of Global Management Research 62 (1999), de Dixon et al (2005), et d Opsomer et Kaabâchi (2006). Ces auteurs ont souligné que la confiance forme une conséquence majeure au niveau du paradigme relationnel. 5.1 Implications managériales et recommandations Sur le plan managérial, cette recherche permet de présenter les leviers sur lesquels les responsables doivent agir en vue d entretenir une relation durable et rentable entre les consommateurs et les enseignes de distribution. Par conséquent, les résultats ont été prometteurs en ce qui concerne la significativité des liens de causalité entre la satisfaction et la confiance comme ils permettent aux praticiens de mieux comprendre et analyser les mécanismes qui valorisent le comportement de magasinage en vue d accroître le capital clients et d assurer la rentabilité des enseignes de distribution. A cet effet, la satisfaction permet l appréciation de la performance perçue par les consommateurs à l égard des hypermarchés et forme une opportunité pour comprendre les conséquences des expériences de consommation lors de la visite des enseignes de distribution. De même, la confiance représente une variable clé car elle contribue à la stabilité de la relation dans le temps. Compte tenu des résultats du modèle causal, il est devenu nécessaire pour les marqueteurs de prendre en considération la contribution de la satisfaction à la confiance des consommateurs lors de la fixation des objectifs stratégiques et opérationnels des enseignes de distribution. C est la raison pour laquelle les responsables doivent assurer un climat de confiance favorable à la continuité de la relation notamment par la diversification des choix, l amélioration de la qualité des services ainsi que la mise en place d une communication crédible. 5.2 Apports, limites et Voies futures de recherche Notre recherche dispose d un apport considérable au niveau de la recherche en marketing relationnel. En effet, la contribution de la satisfaction à la formation de la confiance constitue un axe de recherche prometteur dans le domaine de la grande distribution. Par ailleurs, notre recherche permet de tester et justifier empiriquement la supériorité du lien causal (Satisfaction Confiance) dans le contexte du marketing relationnel. Toutefois, la méthode d échantillonnage de convenance adoptée constitue la principale limite de notre recherche. De ce fait, il est fortement préconisé de généraliser les résultats avec précautions. Finalement, les perspectives de recherche laissent penser qu il serait possible d intégrer un ensemble de variables modératrices (notamment les variables individuelles ou situationnelles) afin de tester la stabilité du lien de causalité entre la satisfaction et la confiance. Par ailleurs, notre recherche constitue un point de départ vers l intégration d autres variables relationnelles permettant d étudier les déterminants et les conséquences de la confiance des consommateurs à l enseigne de distribution. REFERENCES ABBES, Molka (2006). Une approche structurelle pour l étude des liens de causalité entre la confiance, l engagement et la satisfaction : cas de la relation consommateur-enseigne de distribution. 5 ème Congrès sur les tendances en Marketing. Venise, AJZEN, Icek & FISHBEIN, Martin (1980). Understanding attitudes and predicting Behaviour, Prentice-Hall, Englewoods Cliffs N.J, 278 p. ALLAGUI, Anis & TEMESSEK, Azza (2005). La fidélité des utilisateurs des services d un portail Internet : Proposition et test d un modèle intégrateur. Actes du 4 ème Congrès International sur les tendances du Marketing en Europe ANDALEEB, Syed, Saad (1996). An experimental investigation of satisfaction and commitment in marketing channels: the role of trust and dependence. Journal of Retailing. Vol 72, No 1,

9 Journal of Global Management Research 63 ANDERSON, James, C. & GERBING, David,W. (1988). Structural equation modelling in practice: A review and recommended two-step approach. Psychological Bulletin. Vol 103, No 3, AUDRAIN, Anne-Françoise & EVRARD, Yves (2001). Satisfaction des consommateurs : précisions conceptuelles. Actes du 17ème Congrès de l AFM, Deauville. IAE de Caen-Basse Normandie. BARNEY, Jay, B. & HANSEN, Mark, H. (1994). Trustworthiness as a source of competitive advantage. Strategic Management Journal. Vol 15, BÉJAOUI, Adel & M HENNA Mohamed, Amine (2006). La relation satisfaction, confiance, engagement : Application au secteur hôtelier. Actes du 4 ème Congrès International de l ATM. Tunis. BEJOU, David, ENNEW, Christine, T. & PALMER, Adrian (1998). Trust, ethics and relationship satisfaction. International Journal of Bank Marketing. Vol 16, No 4, BENYOUSSEF, Hatim, HOFFMANN, Jonas, André & VALETTE-FLORENCE, Pierre (2005). Les antécédents relationnels de la fidélité : Le cas des utilisateurs de logiciels propriétaires vs utilisateurs de logiciels libres. Actes du 21 ème Congrès AFM, Nancy BIGNE, Enrique & BLESA, Andreu (2003). Market orientation, trust and satisfaction in dyadic relationships : a manufacturer-retailer analysis. International Journal of Retail & Distribution Management. Vol 31, No 11, BLOEMER, Josee & ODEKERKEN-SCHRÖDER, Gaby (2002). Store satisfaction and store loyalty explained by customer and store-related factors. Journal of Consumer Satisfaction Dissatisfaction and Complaning Behavior. Vol 15, BORIES, Denis (2006). Le processus de création, développement et maintien de la confiance dans le cadre des relations acheteur-vendeur. Actes du 5 ème Congrès International sur les Tendances en Marketing BOSS, Jean-François (1999). La contribution des éléments du service à la satisfaction des clients. Revue Française du Marketing. No 171, CHAUDHURI, Arjun & HOLBROOK, Morris B (2001). The chain of effects from brand trust and brand affect to brand performance: the role of brand loyalty. Journal of Marketing. Vol 65, No 2, CHOUK, Ines & PERRIEN, Jean (2003). Les déterminants de la confiance en marketing : Panorama, questions en suspens et pistes de recherche. Actes du 3 ème Congrès sur les tendances en marketing. CHUMPITAZ, C Ruben, PAPAROIDAMIS, Nicholas G (2007). Service quality, relationship satisfaction, trust, commitment and business-to-business loyalty. European Journal of Marketing. Vol 41, No 7/8, DEVELLIS, Robert F (2003). Scale Development theory and applications, SAGE Publications. 2 ème édition. DIXON Jane, BRIDSON, Kerrie, EVANS, Jody & MORRISON, Michael (2005). An alternative perspective on relationships, loyalty and future store choice. International Review of Retail Distribution and Consumer Research. Vol 15, No 4, DWYER, Robert F, SCHURR, Paul H, OH, Sejo (1987). Developing Buyer-Seller Relationships. Journal of Marketing. Vol 51, No 2, FECIKOVA, Ingrid (2004). An index method for measurement of customer satisfaction. The TQM Magazine. Vol 16, No 1, FORNELL, Claes & LARCKER, David (1981). Evaluating structural equation models with unobservable variable and measurement error. Journal of Marketing Research. Vol 18, No 1,

10 Journal of Global Management Research 64 FRISOU, Jean (2000). Confiance interpersonnelle et engagement : une réorientation béhavioriste. Recherche et Applications en Marketing. Vol 15, No 1, GANESAN, Shankar (1994). Determinants of Long-Term orientation in Buyer-Seller relationships. Journal of Marketing. Vol 58, No 2, GARBARINO, Ellen & JOHNSON, Mark S (1999). The different roles of satisfaction, trust and commitment in customer relationships. Journal of Marketing. Vol 63, No 2, GATFAOUI, Shérazade & LAVORATA, Laure (2001). De l éthique de l enseigne à la fidélisation du consommateur : Le rôle de la confiance. Revue Française du Marketing. No 183/184, GEORGES, Laurent & DECOCK GOOD, Christel (2004). La qualité de la relation prestataire de service / client : proposition et test d un modèle dans le domaine des services comptables. Actes du 16 ème Congrès International de l Association Française du Marketing, St Malo. GEYSKENS, Inge, STEENKAMP, Jan.-Benedict & KUMAR, Nirmalya (1999). A meta-analysis of satisfaction in marketing channel relationships. Journal of Marketing Research. Vol 36, No 2, GUIBERT, Nathalie (1999). La confiance en marketing : fondements et applications. Recherche et Applications en Marketing. Vol 14, No 1, GURVIEZ, Patricia & KORCHIA, Michael (2002). Proposition d une échelle de mesure multidimensionnelle de la confiance dans la marque. Recherche et Applications en Marketing. Vol 17, No 3, HALSTEAD, Diane, HARTMAN, David, SCHMIDT, Sandra L (1994). Multisource effects on the satisfaction formation process. Academy of Marketing Science Journal. Vol 22, No 2, LENDREVIE, Jacques, LEVY, Julien. & LINDON, Denis (2003).. Mercator, 7 ème édition, Dalloz. MIMOUNI, Aida & VOLLE, Pierre (2003). Bénéfices perçus de la fidélisation et qualité relationnelle : une application exploratoire au secteur du transport aérien. Actes du 19 ème congrès International de l AFM. Gammarth- Tunis, Mai, MORGAN, Robert M & HUNT, Shelby D (1994). The commitment-trust theory of relationship marketing. Journal of Marketing. Vol 58, No 3, OLIVER, Richard L (1980). A cognitive model of the antecedents and consequences of satisfaction decisions. Journal of Marketing Research. Vol 17, No 4, OLIVER, Richard L (1981). Measurement and Evaluation of Satisfaction Process in Retail Setting. Journal of Retailing. Vol 57, No 3, OPSOMER, Claire & KAABACHI, Souheila (2006). Pour une approche relationnelle de la fidélité du consommateur à l enseigne de distribution alimentaire : le rôle essentiel de la confiance. Actes du 4 ème Congrès International de l ATM. Tunis, RAUYRUEN, Papassapa & MILLER, Kenneth E (2007). Relationship quality as a predictor of B2B customer loyalty. Journal of Business Research. Vol 60, No 1, ROUSSEL, Patrice, DURRIEU, François, CAMPOY, Eric & EL AKREMI, Assaad (2002). Méthodes d équations structurelles : Recherches et applications en gestion. Edition ECONOMICA, Paris. SCHEER, Lisa K & STERN, Louis W (1992). The effect of influence type and performance outcomes on attitude toward the influencer. Journal of Marketing Research. Vol 29, No 1,

11 Journal of Global Management Research 65 SELNES, Fred (1998). Antecedents and consequences of trust and satisfaction in buyer-seller relationships. European Journal of Marketing. Vol 32, No 3/4, SIRIEIX, Lucie & DUBOIS, Pierre-Louis (1999). Vers un modèle qualité-satisfaction intégrant la confiance?. Recherche et Applications en Marketing. Vol 14, No 3, VO, Thi Thanh Huyen & JOLIBERT, Alain (2005). Le rôle modérateur de l implication durable sur la relation entre la satisfaction et la fidélité du consommateur. Actes du 21 ème Congrès AFM. mai, NANCY, YOON, Sung-Joon (2002). The antecedents and consequences of trust in online-purchase decisions. Journal of Interactive Marketing. Vol 16, No 2, ZBOJA, James j & VOORHEES, Clay M (2006). The impact of brand trust and satisfaction on retailer repurchase intentions. Journal of Services Marketing. Vol 20, No 6, ANNEXE : Les échelles de mesure adoptées après purification Echelle de mesure de la confiance (Gurviez et Korchia, 2002) Crédibilité Conf 1 : L offre de cet hypermarché m apporte de la sécurité. Conf 2 : J ai confiance envers la qualité de l offre de cet hypermarché. Conf 3 : cet hypermarché assure la garantie des produits achetés. Intégrité Conf 4 : cet hypermarché est sincère envers les consommateurs. Conf 5 : cet hypermarché est honnête envers ses clients. Conf 6 : cet hypermarché montre de l intérêt pour ses clients. Bienveillance Conf 7 : Je pense que cet hypermarché réalise toujours des améliorations pour tenir compte des progrés de la recherche. Conf 8 : Je pense que cet hypermarché cherche continuellement à améliorer ses réponses aux besoins des consommateurs. Echelle de mesure de la satisfaction (Oliver, 1980 ; Vo et Jolibert, 2005) Sat 1 : Le choix de cet hypermarché a été un bon choix. Sat 2 : Je suis globalement satisfait de cet hypermarché. Sat 3 : Visiter cet hypermarché représente généralement une bonne expérience. Sat 4 : Si je devrais refaire mon choix, je choisirais cet hypermarché. Sat 5 : Ce point de vente propose exactement ce dont j ai besoin. (Item purifié)

LA CONFIANCE DANS LES RELATIONS ACHETEUR-VENDEUR : LE RÔLE MODERATEUR DU CYCLE DE VIE RELATIONNEL

LA CONFIANCE DANS LES RELATIONS ACHETEUR-VENDEUR : LE RÔLE MODERATEUR DU CYCLE DE VIE RELATIONNEL LA CONFIANCE DANS LES RELATIONS ACHETEUR-VENDEUR : LE RÔLE MODERATEUR DU CYCLE DE VIE RELATIONNEL Denis Bories denis.bories@esc-clermont.fr Professeur Permanent Ecole Supérieure de Commerce Clermont-Ferrand

Plus en détail

Proposition d une échelle de mesure multidimensionnelle de la confiance dans la marque

Proposition d une échelle de mesure multidimensionnelle de la confiance dans la marque Recherche et Applications en Marketing, vol. 17, n 3/2002 Proposition d une échelle de mesure multidimensionnelle de la confiance dans la marque Patricia Gurviez Maître de conférence, ENSIA, Massy Michaël

Plus en détail

DE LA QUALITE DE SERVICE A LA FIDELITE DES CLIENTS Une investigation sur le secteur bancaire au Vietnam

DE LA QUALITE DE SERVICE A LA FIDELITE DES CLIENTS Une investigation sur le secteur bancaire au Vietnam DE LA QUALITE DE SERVICE A LA FIDELITE DES CLIENTS Une investigation sur le secteur bancaire au Vietnam Jean-Louis Moulins, Professeur Université de la Méditerranée Cret-Log jean-louis.moulins@univmed.fr

Plus en détail

La fidélité coopérative : point d aboutissement des relations inter-organisationnelles

La fidélité coopérative : point d aboutissement des relations inter-organisationnelles La fidélité coopérative : point d aboutissement des relations inter-organisationnelles Naouel MAKAOUI Enseignante-chercheuse à l Ecole de Management de Normandie makaoui.n@hotmail.fr Cet article vise à

Plus en détail

La culture relationnelle élément capital dans la fidélisation des clients dans les entreprises agroalimentaires marocaines

La culture relationnelle élément capital dans la fidélisation des clients dans les entreprises agroalimentaires marocaines Association Internationale de Recherche en Entrepreneuriat et PME 12 ème Congrès International Francophone en Entrepreneuriat et PME 29, 30 et 31 Octobre 2014, Agadir La culture relationnelle élément capital

Plus en détail

8 ème Congrès International sur les Tendances Marketing

8 ème Congrès International sur les Tendances Marketing 8 ème Congrès International sur les Tendances Marketing Les influences des images mentales suscitées par la visite du site web d une marque sur la confiance dans la marque et le risque perçu : Modèle théorique

Plus en détail

L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel

L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel Business School W O R K I N G P A P E R S E R I E S Working Paper 2014-259 L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel Lubica Hikkerova Jean-Michel

Plus en détail

LA CRÉATION D UN LIEN SOCIAL VIA INTERNET : UN CHANGEMENT D ATTITUDE DES INTERNAUTES PROPRE À ORIENTER LA STRATÉGIE DES ENTREPRISES

LA CRÉATION D UN LIEN SOCIAL VIA INTERNET : UN CHANGEMENT D ATTITUDE DES INTERNAUTES PROPRE À ORIENTER LA STRATÉGIE DES ENTREPRISES 1 ACFAS 2007 Trois-Rivières Jean-François Notebaert Maître de Conférences IUT de Dijon Université de Bourgogne Jeff.notebaert@wanadoo.fr LA CRÉATION D UN LIEN SOCIAL VIA INTERNET : UN CHANGEMENT D ATTITUDE

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

REVUE FRANÇAISE. Jean-François Lemoine. Présentation. La R.F.M. y est allée pour vous. Lexique : un mot pour le dire. Actualités juridiques.

REVUE FRANÇAISE. Jean-François Lemoine. Présentation. La R.F.M. y est allée pour vous. Lexique : un mot pour le dire. Actualités juridiques. CAHIER 205 RÉDACTION, PUBLICITÉ : ADETEM Pôle Universitaire Léonard de Vinci 92916 Paris La Défense cedex Tél. : +33(0)1 41 16 76 50 Fax : +33(0)1 41 16 76 58 SECRÉTARIAT DE RÉDACTION : PHILÉAS INFO La

Plus en détail

Eric JULIENNE Doctorant. IAE de PARIS, Université Paris 1, Panthéon Sorbonne. GREGOR 21 rue Broca 75005 PARIS. Tél. 06 63 65 40 02

Eric JULIENNE Doctorant. IAE de PARIS, Université Paris 1, Panthéon Sorbonne. GREGOR 21 rue Broca 75005 PARIS. Tél. 06 63 65 40 02 Eric JULIENNE Doctorant IAE de PARIS, Université Paris, Panthéon Sorbonne GREGOR 2 rue Broca 75005 PARIS Tél. 06 63 65 40 02 ericjulienne@yahoo.fr L auteur tient à remercier la professeure G. Michel pour

Plus en détail

DETERMINANTS OF INTENTION TO PURCHASE THROUGH A MERCHANT WEBSITE DÉTERMINANTS DE L INTENTION D ACHAT À TRAVERS UN SITE WEB MARCHAND ABSTRACT RÉSUMÉ

DETERMINANTS OF INTENTION TO PURCHASE THROUGH A MERCHANT WEBSITE DÉTERMINANTS DE L INTENTION D ACHAT À TRAVERS UN SITE WEB MARCHAND ABSTRACT RÉSUMÉ Journal of Global Management Research 15 DETERMINANTS OF INTENTION TO PURCHASE THROUGH A MERCHANT WEBSITE DÉTERMINANTS DE L INTENTION D ACHAT À TRAVERS UN SITE WEB MARCHAND Moez LTIFI Docteur en sciences

Plus en détail

Une approche intégrative des antécédents de la fidélité à une enseigne de déstockage

Une approche intégrative des antécédents de la fidélité à une enseigne de déstockage Une approche intégrative des antécédents de la fidélité à une enseigne de déstockage Tiéfing Diawara, Groupe d'analyse des Itinéraires et des Niveaux Salariaux - ARGUMANS (GAINS-ARGUMANS), Université du

Plus en détail

L impact de la qualité de la relation sur les attributions consécutives à un

L impact de la qualité de la relation sur les attributions consécutives à un L impact de la qualité de la relation sur les attributions consécutives à un incident relationnel : une application aux relations inter-organisationnelles David Vidal * Enseignant-chercheur Inseec Business

Plus en détail

De l OC des vendeurs à la fidélité à l entreprise : Le rôle modérateur de la propension relationnelle du client.

De l OC des vendeurs à la fidélité à l entreprise : Le rôle modérateur de la propension relationnelle du client. De l OC des vendeurs à la fidélité à l entreprise : Le rôle modérateur de la propension relationnelle du client. Fanny Poujol Maître de Conférences - ISEM Université Montpellier I CR2M - Centre de Recherche

Plus en détail

LE ROLE DE LA CONFIANCE DANS LA RELATION CONSOMMATEUR SITE MARCHAND: PROPOSITION D UN CADRE CONCEPTUEL

LE ROLE DE LA CONFIANCE DANS LA RELATION CONSOMMATEUR SITE MARCHAND: PROPOSITION D UN CADRE CONCEPTUEL LE ROLE DE LA CONFIANCE DANS LA RELATION CONSOMMATEUR SITE MARCHAND: PROPOSITION D UN CADRE CONCEPTUEL Afef Ben Zin El Abidine Doctorante CRGNA (Université de Nantes) E-Mail: benzinafef@yahoo.fr Adresse:14,

Plus en détail

Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles

Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles Najeh DHIAB FEKIH Doctorante à la Faculté des Sciences Economiques

Plus en détail

L Internet Banking : quelles valeurs pour le consommateur?

L Internet Banking : quelles valeurs pour le consommateur? L Internet Banking : quelles valeurs pour le consommateur? Saïd Ettis #1, Mohamed Haddad *2 #* Département gestion, Institut Supérieur de Gestion, Unité de Recherche en Entreprise et Décisions (UR. RED),

Plus en détail

Virginie Pez Université Paris Dauphine Centre de Recherche DMSP DRM (CNRS 7088) Place du Maréchal de Tassigny 75775 Paris Cedex 16, France e-mail :

Virginie Pez Université Paris Dauphine Centre de Recherche DMSP DRM (CNRS 7088) Place du Maréchal de Tassigny 75775 Paris Cedex 16, France e-mail : Virginie Pez Université Paris Dauphine Centre de Recherche DMSP DRM (CNRS 7088) Place du Maréchal de Tassigny 75775 Paris Cedex 16, France e-mail : virginie.pez@dauphine.fr Tél : (0033) 6.63.55.93.10 1

Plus en détail

PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX

PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX André BOYER Professeur en Sciences de Gestion Marketing et Stratégie CRIFP, EA 1195 IAE, Avenue Émile Henriot,

Plus en détail

Caractéristiques fonctionnelles des sites web bancaires et fidélité des clients : rôle médiateur de la confiance en ligne

Caractéristiques fonctionnelles des sites web bancaires et fidélité des clients : rôle médiateur de la confiance en ligne Caractéristiques fonctionnelles des sites web bancaires et fidélité des clients : rôle médiateur de la confiance en ligne Résumé L objectif de cet article est d analyser la relation existante entre les

Plus en détail

Session 2-17. 1. Introduction

Session 2-17. 1. Introduction Session 2-16 Étude des effets du service reçu dans le point de vente et de l expérience d achat vécue en magasin sur la valeur perçue par le consommateur lors de l acquisition d un produit. Catherine Parissier,

Plus en détail

Vers la conceptualisation de la relation Agence de Publicité Annonceur dans le contexte du webmarketing

Vers la conceptualisation de la relation Agence de Publicité Annonceur dans le contexte du webmarketing Publié par madwatch Tunis, Tunisie Octobre 2007 Vers la conceptualisation de la relation Agence de Publicité Annonceur dans le contexte du webmarketing PAR MAHA BEN AMOR DOCTORANTE EN SCIENCES DE GESTION

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

LA RELATION DE CONFIANCE ENTRE CONSOMMATEURS ET DISTRIBUTEURS :

LA RELATION DE CONFIANCE ENTRE CONSOMMATEURS ET DISTRIBUTEURS : LA RELATION DE CONFIANCE ENTRE CONSOMMATEURS ET DISTRIBUTEURS : ANALYSE DES DISCOURS DES CLIENTS DES ENSEIGNES D HYGIÈNE - BEAUTÉ Molka ABBES Professeur Associé, Reims Management School 59 rue Pierre Taittinger

Plus en détail

L IMPACT du COMPORTEMENT ENTREPRENEURIAL sur L INTENTION de CREER une ENTREPREISE

L IMPACT du COMPORTEMENT ENTREPRENEURIAL sur L INTENTION de CREER une ENTREPREISE L IMPACT du COMPORTEMENT ENTREPRENEURIAL sur L INTENTION de CREER une ENTREPREISE Mohamed Jaouadi Faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax Route de l aéroport km 4, Sfax, Tunisie. mojaouadi@yahoo.fr

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie

La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie Ruben Chumpitaz C. 1 Professeur Associé, Institut d Economie Scientifique

Plus en détail

Effet de la qualité du service perçue sur la relation client-banque

Effet de la qualité du service perçue sur la relation client-banque Effet de la qualité du service perçue sur la relation client-banque Imen, FOURATI DAOUD Doctorante en Marketing Route de Téniour, Chihia 3041 Sfax, Tunisie. Laboratoire de Recherche en Marketing, Faculté

Plus en détail

Les déterminants de la confiance du consommateur lors d un achat sur un site marchand : proposition d un cadre conceptuel préliminaire

Les déterminants de la confiance du consommateur lors d un achat sur un site marchand : proposition d un cadre conceptuel préliminaire Les déterminants de la confiance du consommateur lors d un achat sur un site marchand : proposition d un cadre conceptuel préliminaire Inès Chouk et Jean Perrien Cahier n 318 Mai 2003 Inès Chouk Doctorante

Plus en détail

PROPOSITION DE COMMUNICATION MESURER LA FIDELITE DU CONSOMMATEUR A LA MARQUE DANS UNE PERSPECTIVE RELATIONNELLE

PROPOSITION DE COMMUNICATION MESURER LA FIDELITE DU CONSOMMATEUR A LA MARQUE DANS UNE PERSPECTIVE RELATIONNELLE 3 EME CONGRES SUR LES TENDANCES DU MARKETING PROPOSITION DE COMMUNICATION MESURER LA FIDELITE DU CONSOMMATEUR A LA MARQUE DANS UNE PERSPECTIVE RELATIONNELLE Gilles N GOALA Professeur Associé, EDHEC Business

Plus en détail

La fidélité des utilisateurs des services d un portail Internet : Proposition et test d un modèle intégrateur

La fidélité des utilisateurs des services d un portail Internet : Proposition et test d un modèle intégrateur La fidélité des utilisateurs des services d un portail Internet : Proposition et test d un modèle intégrateur Allagui Anis C.R.G.N A., I.A.E de Nantes anisallagui@hotmail.com Temessek Azza Université de

Plus en détail

LES PARTICULARITES DU PROCESSUS DECISIONNEL D ACHAT SUR LE MARCHE D ASSURANCES 511

LES PARTICULARITES DU PROCESSUS DECISIONNEL D ACHAT SUR LE MARCHE D ASSURANCES 511 LES PARTICULARITES DU PROCESSUS DECISIONNEL D ACHAT SUR LE MARCHE D ASSURANCES 511 Petrescu Marian Faculté de Commerce Ioncică Maria Faculté de Commerce Petrescu Eva-Cristina Faculté de Marketing Ioncică

Plus en détail

Proposition d une typologie des consommateurs tunisiens en fonction des dimensions du risque de santé alimentaire

Proposition d une typologie des consommateurs tunisiens en fonction des dimensions du risque de santé alimentaire Proposition d une typologie des consommateurs tunisiens en fonction des dimensions du risque de santé alimentaire Wafa Battikh Boubakri Doctorante, Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis

Plus en détail

Revue multidisciplinaire sur l emploi, le syndicalisme et le travail (REMEST), 2010, vol. 5, Nº 1

Revue multidisciplinaire sur l emploi, le syndicalisme et le travail (REMEST), 2010, vol. 5, Nº 1 95 La rupture et la violation du contrat psychologique: distinction conceptuelle et conséquences sur les comportements de citoyenneté organisationnelle et l'intention de départ volontaire Moufida EL BEDOUI

Plus en détail

Naouel MAKAOUI (2) ICD International Business School, Paris. Haithem NAGATI (3) ICD International Business School, Paris

Naouel MAKAOUI (2) ICD International Business School, Paris. Haithem NAGATI (3) ICD International Business School, Paris LE STATUT DE CLIENT PRIVILÉGIÉ : MODÈLE CONCEPTUEL ET ESSAI DE VALIDATION (1) Naouel MAKAOUI (2) ICD International Business School, Paris Haithem NAGATI (3) ICD International Business School, Paris Gilles

Plus en détail

La pertinence du construit de l attachement en comportement du consommateur. Qu est-ce qu un attachement?

La pertinence du construit de l attachement en comportement du consommateur. Qu est-ce qu un attachement? Recherche et Applications en Marketing, vol. 20, n 1/2005 SÉLECTION INTERNATIONALE Les liens attachants : mesurer la force de l attachement émotionnel des consommateurs à la marque Matthew Thomson Queen

Plus en détail

«La mesure du contrat psychologique dans un contexte de travail francophone»

«La mesure du contrat psychologique dans un contexte de travail francophone» Article «La mesure du contrat psychologique dans un contexte de travail francophone» Sylvie Guerrero Relations industrielles / Industrial Relations, vol. 60, n 1, 2005, p. 112-144. Pour citer cet article,

Plus en détail

LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE D'OPPORTUNITES : CAS DES ENTREPRENEURS OPERANT DANS LE SECTEUR DES TIC EN TUNISIE

LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE D'OPPORTUNITES : CAS DES ENTREPRENEURS OPERANT DANS LE SECTEUR DES TIC EN TUNISIE LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE D'OPPORTUNITES : CAS DES ENTREPRENEURS OPERANT DANS LE SECTEUR DES TIC EN TUNISIE Samia KAROUI ZOUAOUI Professeur en management Université de TUNIS EL MANAR FSEG de Tunis

Plus en détail

Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel?

Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel? Business School W O R K I N G P A P E R S E R I E S Working Paper 2014-202 Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel? Hicham ABBAD Gilles PACHÉ Dominique

Plus en détail

Sofiène Ben Ameur Doctorant - ISG Tunis 41 rue de la Liberté, 4000 Le Bardo, Tunis Tel. 00 216 97 18 76 94 sofiene.benameur@laposte.

Sofiène Ben Ameur Doctorant - ISG Tunis 41 rue de la Liberté, 4000 Le Bardo, Tunis Tel. 00 216 97 18 76 94 sofiene.benameur@laposte. Rôle de la justice organisationnelle dans le processus de rupture du contrat psychologique Assâad El Akremi Maître de Conférences LIRHE IAE Toulouse Université des Sciences Sociales Place Anatole France

Plus en détail

Du concept de la personnalité de la marque au concept de la personnalité du modèle : une recherche exploratoire sur le marché de l automobile.

Du concept de la personnalité de la marque au concept de la personnalité du modèle : une recherche exploratoire sur le marché de l automobile. Du concept de la personnalité de la marque au concept de la personnalité du modèle : une recherche exploratoire sur le marché de l automobile. Par Joël Gouteron, maître de conférences de gestion à l IUT

Plus en détail

Attitude à l'égard de la publicité mobile et intention de l'utiliser par les Tunisiens

Attitude à l'égard de la publicité mobile et intention de l'utiliser par les Tunisiens Attitude à l'égard de la publicité mobile et intention de l'utiliser par les Tunisiens Mohamed Ilyes ABDELKEFI #1, Salem BEN BRAHIM *2 # Université de Tunis El Manar, ERMA Faculté des Sciences Economiques

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

Management du consommateur multicanal : Importance de l intégration perçue de la gestion de la fidélité

Management du consommateur multicanal : Importance de l intégration perçue de la gestion de la fidélité 16e Colloque Etienne Thil Octobre 2013 Management du consommateur multicanal : Importance de l intégration perçue de la gestion de la fidélité Hanene OUESLATI Maître de conférences à l Université de Haute-Alsace

Plus en détail

La Satisfaction des Franchisés Une Revue des Approches Théoriques Possibles

La Satisfaction des Franchisés Une Revue des Approches Théoriques Possibles 1 Claire GAUZENTE LARGO Faculté de Droit, Sciences Economiques et Sciences Sociales de l Université d Angers Email : cg.lj@free.fr ou claire.gauzente@univ-angers.fr La Satisfaction des Franchisés Une Revue

Plus en détail

SATISFACTION DU FRANCHISÉ : l impact de la relation entre le franchisé et son franchiseur

SATISFACTION DU FRANCHISÉ : l impact de la relation entre le franchisé et son franchiseur SATISFACTION DU FRANCHISÉ : l impact de la relation entre le franchisé et son franchiseur Nathalie DUBOST, I.A.E Orléans Claire GAUZENTE, Université d Angers Véronique GUILLOUX, I.A.E Poitiers Michel KALIKA,

Plus en détail

PLAN DE COURS ADM996B Groupe 10 Du marketing inter-organisationnel au marketing relationnel Hiver 2014

PLAN DE COURS ADM996B Groupe 10 Du marketing inter-organisationnel au marketing relationnel Hiver 2014 PLAN DE COURS ADM996B Groupe 10 Du marketing inter-organisationnel au marketing relationnel Hiver 2014 Professeur: Harold Boeck, Ph.D. Courriel : Boeck.Harold@uqam.ca Cours: jeudi 9h30 à 12h30 Salle de

Plus en détail

L évaluation du transfert des apprentissages suite à un programme de perfectionnement

L évaluation du transfert des apprentissages suite à un programme de perfectionnement L évaluation du transfert des apprentissages suite à un programme de perfectionnement Johann Jacob, M.A.P. et Richard Marceau, Ph. D. Centre de recherche et d expertise en évaluation (CREXE) Colloque annuel

Plus en détail

Ines Chouk et Jean Perrien Cahier n 327 Mars 2004

Ines Chouk et Jean Perrien Cahier n 327 Mars 2004 PROPOSITION D UN MODÈLE CONCEPTUEL DE LA CONFIANCE DU CONSOMMATEUR VIS-À-VIS D UN MARCHAND ÉLECTRONIQUE : UNE APPROCHE PAR LE RÔLE DES TIERS Ines Chouk et Jean Perrien Cahier n 327 Mars 2004 Ines CHOUK

Plus en détail

«Modélisation et traitement des données»

«Modélisation et traitement des données» PROGRAMME DE FORMATION «Modélisation et traitement des données» Coordonné par Patrice ROUSSEL Professeur à l IAE Université de Toulouse 1 Directeur CRM UT1-CNRS Toulouse, 31 mars (soir) au 2 avril 2010

Plus en détail

RECHERCHE. Comprendre et mesurer la valeur du point de vue du consommateur. Philippe Aurier CREGO - IAE, Université Montpellier 2

RECHERCHE. Comprendre et mesurer la valeur du point de vue du consommateur. Philippe Aurier CREGO - IAE, Université Montpellier 2 Recherche et Applications en Marketing, vol. 19, n 3/2004 RECHERCHE Comprendre et mesurer la valeur du point de vue du consommateur Philippe Aurier CREGO - IAE, Université Montpellier 2 Yves Evrard Groupe

Plus en détail

Résumé le concept de proximité perçue est multiforme pouvoir prédictif du concept pouvoir discriminant du concept

Résumé le concept de proximité perçue est multiforme pouvoir prédictif du concept pouvoir discriminant du concept Résumé La recherche d une «plus grande proximité» avec le consommateur n est pas qu une formule à la mode désignant un phénomène conjoncturel, comme en témoigne l utilisation récurrente de ce concept dans

Plus en détail

Éléments d information contribuant à la formation de l image d un établissement universitaire *

Éléments d information contribuant à la formation de l image d un établissement universitaire * Éléments d information contribuant à la formation de l image d un établissement universitaire * Nha Nguyen université de moncton L image institutionnelle, considérée comme un outil de promotion efficace

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Philippe AURIER Courriel : philippe.aurier@umontpellier.fr Fonction : Professeur des Universités Biographie Philippe AURIER est Professeur à l'iae, Université Montpellier, depuis 1991. Il enseigne le marketing

Plus en détail

Klara KÖVESI klara.kovesi@univ-brest.fr Philippe ROBERT-DEMONTROND philippe.robert@univ-rennes1.fr

Klara KÖVESI klara.kovesi@univ-brest.fr Philippe ROBERT-DEMONTROND philippe.robert@univ-rennes1.fr Klara KÖVESI Université de Bretagne Occidentale, IAE de Brest 12 rue de Kergoat 29238, BREST Cedex, France e-mail : klara.kovesi@univ-brest.fr Tel.: (00 33) 2.99.01.70.59. Philippe ROBERT-DEMONTROND Université

Plus en détail

Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité

Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité Stéphanie HERAULT 1 Résumé Les préoccupations des consommateurs à l égard des pratiques éthiques des entreprises conduisent ces dernières à intégrer

Plus en détail

Aurélie Merle Professeur associé, Grenoble École de Management Chercheur associé au CEROG et à Coactis (EA 41 61) aurelie.merle@iae-aix.

Aurélie Merle Professeur associé, Grenoble École de Management Chercheur associé au CEROG et à Coactis (EA 41 61) aurelie.merle@iae-aix. LA VALEUR PERCUE DE LA CUSTOMISATION DE MASSE : PROPOSITION ET TEST D UN MODELE CONCEPTUEL INTEGRATEUR Aurélie Merle Professeur associé, Grenoble École de Management Chercheur associé au CEROG et à Coactis

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

halshs-00145132, version 1-8 Jul 2010

halshs-00145132, version 1-8 Jul 2010 Manuscrit auteur, publié dans "Conférence de l'asac, Toronto : Canada (2005)" ASAC 2007 Ottawa, Ontario Carole DONADA ESSEC-France Gwenaëlle NOGATCHEWKY Université Paris Dauphine ANTECEDENTS ET CONSEQUENCES

Plus en détail

ASAC 2011 Montréal, Québec. Nha Nguyen, Université de Moncton Gaston Leblanc, Université de Moncton André Leclerc, Université de Moncton

ASAC 2011 Montréal, Québec. Nha Nguyen, Université de Moncton Gaston Leblanc, Université de Moncton André Leclerc, Université de Moncton ASAC 2011 Montréal, Québec Nha Nguyen, Université de Moncton Gaston Leblanc, Université de Moncton André Leclerc, Université de Moncton Introduction Les perceptions d'identité sociale d'entreprise et la

Plus en détail

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance Mis à jour : Catherine VOYNNET FOURBOUL Décembre 2007 La confiance Bibliographie Ouvrages : A. Duluc(2000),Leadership et confiance, édition DUNOD Revue : Lewicki R. J. et Bunker B. B. (1995), Trust in

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE

LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE Carine PETIT Sophie GALILE 12/01/2005 0 LE MANAGEMENT DE LA FORCE DE VENTE L organisation, système humain ouvert, fonctionne dans des environnements souvent instables,

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Profils de comportements de consommateurs dans un environnement multi-canal : identification et étude des facteurs explicatifs

Profils de comportements de consommateurs dans un environnement multi-canal : identification et étude des facteurs explicatifs Session 5-1 Profils de comportements de consommateurs dans un environnement multi-canal : identification et étude des facteurs explicatifs Résumé Sandrine HEITZ-SPAHN IUT Robert Schuman, 72, Route du Rhin

Plus en détail

Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse

Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse 1 Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal Proposition de thèse L adoption de comportements spontanés et de comportements délibérés de consommation socialement responsable : Une

Plus en détail

Gestion des réclamations et relation de service : proposition d un modèle intégrant le rôle de la responsabilité perçue de l entreprise prestataire.

Gestion des réclamations et relation de service : proposition d un modèle intégrant le rôle de la responsabilité perçue de l entreprise prestataire. Gestion des réclamations et relation de service : proposition d un modèle intégrant le rôle de la responsabilité perçue de l entreprise prestataire. Sabadie W., maître de conférences à l IAE Université

Plus en détail

Mots clés: marketing relationnel, grande consommation, action, point de vente, orientation relationnelle.

Mots clés: marketing relationnel, grande consommation, action, point de vente, orientation relationnelle. Identification des actions relationnelles au point de vente : une approche qualitative dans le domaine des produits de grande consommation vendus en hyper et supermarchés Résumé : Cette recherche porte

Plus en détail

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner?

«Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? «Une bonne thèse répond à une question très précise!» : comment l enseigner? Congrès du CNGE Angers Novembre 2008 Sébastien Cadier*, Isabelle Aubin**, Pierre Barraine* *Département de médecine générale

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Christophe BEZES. Formation. Parcours professionnel. Docteur en Sciences de Gestion Professeur-chercheur en marketing Consultant en marketing

Christophe BEZES. Formation. Parcours professionnel. Docteur en Sciences de Gestion Professeur-chercheur en marketing Consultant en marketing Christophe BEZES Docteur en Sciences de Gestion Professeur-chercheur en marketing Consultant en marketing 06.70.94.95.74; cbezes@clickmbrick.net Formation Doctorat en Sciences de Gestion de l Université

Plus en détail

Etude satisfaction clients vis à vis des crédits bancaires : Quelles recommandations et quelles lacunes?

Etude satisfaction clients vis à vis des crédits bancaires : Quelles recommandations et quelles lacunes? Etude satisfaction clients vis à vis des crédits bancaires : Quelles recommandations et quelles lacunes? Wissem Hakiri Maitre-Assistante Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis Département

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

> Boris Bartikowski Associate Professor in Marketing Euromed Management Boris.Bartikowski@euromed-management.com

> Boris Bartikowski Associate Professor in Marketing Euromed Management Boris.Bartikowski@euromed-management.com Mesurer la confiance des Internautes : Adaptation de McKnight, Choudhury et Kacmar (2002) Measuring Online Trust: Adaptation of McKnight, Choudhury and Kacmar (2002) La confiance du consommateur est l

Plus en détail

Achats et parties prenantes

Achats et parties prenantes La perspective de l acheteur L échange transactionnel L émergence de l approche relationnelle Sylvie Mantel-Lacoste 1 Sylvie Mantel-Lacoste 2 La notion d échange, elle a évolué au début des années 80-90

Plus en détail

L influence de la satisfaction au travail du personnel en contact sur la satisfaction du client dans les services

L influence de la satisfaction au travail du personnel en contact sur la satisfaction du client dans les services L influence de la satisfaction au travail du personnel en contact sur la satisfaction du client dans les services MOUTTE Julie Doctorante Centre d Etudes et de Recherche en Gestion d Aix-Marseille, CERGAM,

Plus en détail

SÉLECTION INTERNATIONALE

SÉLECTION INTERNATIONALE Recherche et Applications en Marketing, vol. 23, n 1/2008 SÉLECTION INTERNATIONALE Comparaison des validités prédictives des mesures d un même construit des échelles mono-item et des échelles multi-items

Plus en détail

CAMPOY Eric. Poste actuel et responsabilités à Dauphine. Emplois précédents. Formation et qualification

CAMPOY Eric. Poste actuel et responsabilités à Dauphine. Emplois précédents. Formation et qualification CAMPOY Eric Maître de conférences Eric.Campoy@dauphine.fr Tél : 01 44 05 43 08 Bureau : P 431 Poste actuel et responsabilités à Dauphine Responsable d'un programme de formation : M2 GESTION/MAOR/MANAGEMENT

Plus en détail

Etablir une relation de fidélité dans le secteur bancaire : le cas de la cible étudiants

Etablir une relation de fidélité dans le secteur bancaire : le cas de la cible étudiants Etablir une relation de fidélité dans le secteur bancaire : le cas de la cible étudiants Caroline Bayart, Jean-Marie Brignier To cite this version: Caroline Bayart, Jean-Marie Brignier. Etablir une relation

Plus en détail

L impact de L instrumentalité et du Support Organisationnel sur L efficacité de la Formation E-Learning

L impact de L instrumentalité et du Support Organisationnel sur L efficacité de la Formation E-Learning L impact de L instrumentalité et du Support Organisationnel sur L efficacité de la Formation E-Learning Hanene LOUATI #1, Sami BOUDABOUS *2 # Docteur en Sciences de Gestion, LR Gouvernance, Finance et

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur

HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur Une étude expérimentale par Aurélie Anctil Sciences de la gestion Marketing Mémoire

Plus en détail

4. Résultats et discussion

4. Résultats et discussion 17 4. Résultats et discussion La signification statistique des gains et des pertes bruts annualisés pondérés de superficie forestière et du changement net de superficie forestière a été testée pour les

Plus en détail

ENSEIGNANT CHERCHEUR - DOCTEUR EN MARKETING

ENSEIGNANT CHERCHEUR - DOCTEUR EN MARKETING Karine RAÏES Adresse : 65 B Rue Marius Berliet 69008 LYON Née le : 23/ 02/ 1980 à LYON Téléphone : (+33) 06.78.84.12.13 Contact mail: kraies@inseec.com Site Web : www.karineraies.com ENSEIGNANT CHERCHEUR

Plus en détail

MESURES DE LA PERFORMANCE ET SYSTEME D INCITATION : LE CAS DU SECTEUR HOTELIER EN REGION PACA

MESURES DE LA PERFORMANCE ET SYSTEME D INCITATION : LE CAS DU SECTEUR HOTELIER EN REGION PACA BENET E-MAIL NATHALIE NATHALIE.BENET@UNICE.FR Le 20 juin 2013, Nice MESURES DE LA PERFORMANCE ET SYSTEME D INCITATION : LE CAS DU SECTEUR HOTELIER EN REGION PACA Laboratoire GRM EA 4711 Sous la direction

Plus en détail

4th International Congress Marketing Trends. Annabel SALERNO

4th International Congress Marketing Trends. Annabel SALERNO 4th International Congress Marketing Trends Annabel SALERNO Maître de Conférences. IAE, Université de Lille I 104, avenue du Peuple Belge, 59043 Lille Cedex France E-mail : ansalerno@aol.com Le rôle de

Plus en détail

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 E MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 Professeure :Elissar Toufaily Plage horaire du cours : Cours en salle Jeudi 15h 30-18h30 Local 4221 PAP Du 2 septembre. 2010 au 9

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

«Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel?»

«Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel?» Article «Peut-on désormais parler d engagement du distributeur dans la relation avec l industriel?» Hicham Abbad, Gilles Paché et Dominique Bonet Fernandez Management international / International Management

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

LE STRESS PROFESSIONNEL

LE STRESS PROFESSIONNEL LE STRESS PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE EN SUISSE ROMANDE Communication donnée lors des Doctoriales des EDSE 2012, tenu à Genève le 4 mai 2012 Carl Denecker Université de Genève

Plus en détail

Paris Jan 16-17th 2009-8th International Marketing Trends Congress 2009 1

Paris Jan 16-17th 2009-8th International Marketing Trends Congress 2009 1 Qualité de service et satisfaction du client dans un contexte de distribution de services multi canal : une étude exploratoire dans le secteur bancaire SECK Anne Marianne ATER, Laboratoire GREFI- CERGAM

Plus en détail

Approche bayésienne des modèles à équations structurelles

Approche bayésienne des modèles à équations structurelles Manuscrit auteur, publié dans "42èmes Journées de Statistique (2010)" Approche bayésienne des modèles à équations structurelles Séverine Demeyer 1,2 & Nicolas Fischer 1 & Gilbert Saporta 2 1 LNE, Laboratoire

Plus en détail

Journal of Internet Banking and Commerce

Journal of Internet Banking and Commerce Journal of Internet Banking and Commerce An open access Internet journal (http://www.arraydev.com/commerce/jibc/) Journal of Internet Banking and Commerce, December 2012, vol. 17, no.3 (http://www.arraydev.com/commerce/jibc/)

Plus en détail

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES (Chapitre Confiance et marketing : Benmiled Cherif Héla)

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES (Chapitre Confiance et marketing : Benmiled Cherif Héla) RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES (Chapitre Confiance et marketing : Benmiled Cherif Héla) Aaker J. (1997), Dimensions of brand personality, Journal of Marketing Research, 34, 3, 347 357. Andaleeb S.S. (1992),

Plus en détail

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Master MPS 1 LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Construire une politique qualité dans les services Les différentes définitions de la qualité Une approche globale

Plus en détail

SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS

SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS 1. Le concept de satisfaction 1.1 Enjeux et évolution de la définition du concept de satisfaction A. Enjeux de la satisfaction B. Définition du concept

Plus en détail

L impact de l empathie sur la confiance, la satisfaction et les intentions d achat des clients dans le secteur financier

L impact de l empathie sur la confiance, la satisfaction et les intentions d achat des clients dans le secteur financier L impact de l empathie sur la confiance, la satisfaction et les intentions d achat des clients dans le secteur financier Par Jasmin Bergeron Lova Rajaobelina Cahier de recherche CMSF01-2009 Papier présenté

Plus en détail

CONFIANCE ET CONSOMMATION ALIMENTAIRE : DE L IMPORTANCE DE LA CONFIANCE DANS LES EMETTEURS DES REDUCTEURS DE RISQUE

CONFIANCE ET CONSOMMATION ALIMENTAIRE : DE L IMPORTANCE DE LA CONFIANCE DANS LES EMETTEURS DES REDUCTEURS DE RISQUE CONFIANCE ET CONSOMMATION ALIMENTAIRE : DE L IMPORTANCE DE LA CONFIANCE DANS LES EMETTEURS DES REDUCTEURS DE RISQUE Paul-Emmanuel PICHON Doctorant paul.pichon@voila.fr Laboratoires de recherche : Centre

Plus en détail