PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR"

Transcription

1 AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR CHAPITRE 1 Panorama du e-commerce Section 1 La diffusion d Internet et du e-commerce 1. La diffusion d Internet A. L équipement micro-informatique des ménages B. La connexion à Internet C. L usage d Internet 2. La croissance du e-commerce A. Le volume d affaires B. Le nombre d acheteurs C. Le nombre de transactions I LE BAROMÈTRE E-COMMERCE DE L ACSEL II L INDICE E-COMMERCE DU JOURNAL DU NET III L INDICE DE LA FEVAD IV L ÉTUDE MEDIASCOPE EUROPE DE L IEAA

2 Section 2 L acheteur en ligne : un profil socio-démographiquetypé mais en voie de banalisation 1. Le profil de l internaute 2. Le profil de l acheteur en ligne Section 3 L offre en ligne 1. Le nombre de vendeurs 2. Typologie des commerçants en ligne A. Le commerce B to C (Business to Consumer) I LES PURE PLAYERS II LES ENTREPRISES CLICK & MORTAR III PURE PLAYER VS CLICK & MORTAR : UN MODÈLE PLUS PERFORMANT QUE L AUTRE? B. Le commerce C to C (Consumer to Consumer) C. Le commerce B to B (Business to Business) Section 4 La complémentarité et la concurrence entre lecommerce en ligne et le commerce en magasin 1. La compétitivité-prix d Internet par rapport aux autres canaux de distribution 2. La complémentarité d Internet avec les autres canaux de distribution CHAPITRE 2 Le comportement d achat sur Internet Section 1 Les facteurs environnementaux : la culture web La dimension sociale du web2.0 A. Les communautés virtuelles B. Les réseaux sociaux

3 2. La dimension technologique du web2.0 A. Les avatars B. Les blogs C. Les flux RSS D. Les widgets E. les wikis Section 2 Les caractéristiques du consommateur 1. Les variables socio-démographiques A. Les seniors et le e-commerce B. Les enfants et Internet I LES MOTIVATIONS II LES FREINS III L ATTITUDE ENVERS LE SITE WEB 2. Les variables personnelles A. Les motivations de la visite d un site marchand I LES MOTIVATIONS UTILITAIRES ET EXPÉRIENTIELLES LORS DE L ACHAT EN MAGASIN II LES MOTIVATIONS UTILITAIRES OU EXPÉRIENTIELLES LORS D UN ACHAT EN LIGNE B. Les freins à l égard du e-commerce C. La maîtrise d Internet et du e-commerce : experts et novices D. Les variables psychologiques E. L attitude à l égard d Internet

4 3. Les facteurs situationnels Section 3 Le processus d achat sur Internet 1. Le rôle d Internet dans le processus d achat A. La recherche d information B. L évaluation des alternatives C. L achat D. L évaluation post-achat 2. L influence des tiers et des aides interactives à la décision A. Les leaders d opinion B. Le filtrage collaboratif C. Les agents de recommandation D. Les comparateurs CHAPITRE 3 Qualité perçue et satisfaction à l égard du site de commerce en ligne Section 1 L évaluation de la qualité des sites Internetmarchands 1. La notion de qualité d un service électronique A. Les facteurs utilitaires contribuant à la qualité d un site de vente en ligne B. Les facteurs hédonistes contribuant à la qualité perçue du site 2. Les échelles de mesure de la qualité d un site web Section 2 La satisfaction à l égard du site de e-commerce 1. Les antécédents de la satisfaction

5 A. Les déterminants de la satisfaction relatifs au site B. Les facteurs relatifs aux services client C. Des attentes distinctes en termes de qualité 2. Les effets de la satisfaction sur le comportement du consommateur A. L impact de la satisfaction sur les achats B. L impact de la satisfaction sur le bouche-à-oreille C. L impact de la satisfaction sur la propension à revenir sur le site pour y effectuer un achat CHAPITRE 4 La confiance et la fidélité à l égard du site de commerce en ligne Section 1 La confiance du consommateur lors d un achat en ligne 1. Le concept de confiance 2. La confiance à l égard du site marchand 3. Les antécédents de la confiance vis-à-vis d un site marchand A. Les facteurs relatifs au site I LA PRÉSENTATION DE L OFFRE II LA SÉCURISATION DE LA TRANSACTION III LE PROCESSUS DE COMMANDE IV LE DESIGN ET LA QUALITÉ DE LA NAVIGATION SUR LE SITE B. Les facteurs liés au marchand C. Les facteurs liés aux tiers D. Les facteurs liés au consommateur

6 4. Les mesures de la confiance à l égard d un site de e-commerce 5. L impact de la confiance sur le comportement du consommateur Section 2 La fidélité à l égard du site de e-commerce 1. Les antécédents de la fidélité au site de e-commerce A. La customisation et la personnalisation B. Le caractère interactif du contact entre le vendeur et le client C. L attention du cyber-marchand à l égard du client D. L existence de communautés virtuelles E. La commodité du site F. La «culture» G. Le choix H. Le caractère (la personnalité du site) 2. La mesure et les conséquences de la fidélité à l égard du site de e-commerce A. La mesure de la fidélité au site de e-commerce B. Les effets de la fidélité 3. Les programmes de fidélisation sur Internet 4. Fidélité ou inertie? Les barrières au changement de site de e-commerce CHAPITRE 5 Les études de marché en ligne Section 1 Le format de l étude 1. Le rappel de la démarche générale 2. Le choix du format de l étude : quali ou quanti?

7 A. Les techniques d enquête qualitative en ligne I LE QUESTIONNAIRE OUVERT II LA NETNOGRAPHIE III LE GROUPE FOCUS ÉLECTRONIQUE IV LES BULLETINS BOARD OU GROUPES ASYNCHRONES V LA VEILLE GÉNÉRALISÉE DE LA BLOGOSPHÈRE B. Les méthodes d enquêtes quantitatives en ligne I L ENQUÊTE AD HOC OU OMNIBUS II LES PANELS D INTERNAUTES Section 2 La collecte des données 1. La méthode de collecte de données A. L observation en ligne B. L expérimentation en ligne C. L enquête : le questionnaire en ligne 2. Le format du questionnaire A. Le questionnaire associé à un courriel B. Le questionnaire hébergé sur un site web 3. Les risques de biais dans les enquêtes en ligne A. L erreur de non-observation : échantillonnage, couverture et non réponse B. L erreur propre à l observation C. L erreur propre au traitement

8 PARTIE 2 LE POSITIONNEMENT ET LE MARKETING-MIX D'UN SITE DE VENTE EN LIGNE CHAPITRE 1 Les fonctions marketing d un site Internet Section 1 La fonction de communication 1. La communication institutionnelle 2. La communication de marque A. Le positionnement «contenu informationnel» I LES SERVICES OU INFORMATIONS PRATIQUES II LES INFORMATIONS ÉDITORIALES B. Le positionnement «ludique» 3. La communication orientée produits ou services 4. La communication de crise Section 2 La création de valeur économique 1. La réduction des coûts A. L infrastructure et les frais de fonctionnement B. Les coûts directement liés à la transaction C. Les frais de catalogue D. Les frais liés à la gestion de la relation client 2. Les revenus publicitaires A. Les sites à vocation publicitaire B. La publicité comme complément de revenu

9 Section 3 Les fonctions transactionnelles et relationnelles 1. La vente en ligne 2. La gestion de la relation client A. La remontée d information B. L identification et la qualification des prospects CHAPITRE 2 La politique de produit : le concept de site et l assortiment Section 1 Le positionnement des sites de commerce en ligne 1. Le positionnement voulu et perçu d un site de e-commerce 2. Les principaux choix de positionnement A. Les cyber-discounters B. L ancrage «achat pratique» C. Le modèle de l audience D. Un «ventre mou», au positionnement peu affirmé 3. Le positionnement international des sites Section 2 Le choix du nom de domaine 1. La nature du nom de domaine 2. Les contraintes liées au choix du nom de domaine A. Les contraintes marketing I LE CHOIX DU NOM DE DOMAINE POUR UNE ENTREPRISE CLICK & MORTAR II LE CHOIX DU NOM DE DOMAINE POUR UNE ENTREPRISE PURE PLAYER B. Les contraintes juridiques du choix

10 C. Les contraintes liées au référencement ultérieur Section 3 La politique de référencement 1. Quelques définitions préalables A. Les outils de recherche B. Les meta-tags ou meta balises C. Le positionnement ou ranking D. La notation de la page ou page rank E. La popularité d un site F. La pertinence des moteurs 2. Les enjeux du référencement 3. Les principaux axes d une campagne de référencement A. Le référencement traditionnel I LE RÉFÉRENCEMENT DANS LES ANNUAIRES DE RECHERCHE II LE RÉFÉRENCEMENT SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE B. Les liens promotionnels et commerciaux Section 4 La politique en matière d assortiment 1. L assortiment des entreprises click & mortar 2. L assortiment des pure players 3. Le sur-mesure ou customisation de l offre CHAPITRE 3 La politique de prix sur Internet

11 Section 1 Le niveau et la dispersion des prix sur Internet 1. Des prix plus bas sur Internet? 2. Une plus faible dispersion des prix sur Internet? Section 2 La perception des prix par le consommateur 1. La sensibilité aux prix sur Internet 2. La relation prix/qualité perçue Section 3 L impact d Internet sur la politique de prix desdistributeurs en ligne 1. Une typologie des stratégies de prix sur Internet 2. Les stratégies de réaction des vendeurs face aux comparateurs de prix A. L opposition B. La coopération C. Le contournement 3. La stratégie de prix dans un contexte multicanal 4. Les politiques promotionnelles sur Internet Section 4 Les enchères en ligne 1. Le principe des enchères 2. Les avantages et les limites des enchères en ligne CHAPITRE 4 La politique de communication sur Internet Section 1 Le marché de la publicité en ligne 1. Les acteurs du monde de la publicité en ligne

12 A. Les éditeurs B. Les régies publicitaires C. Les agences et conseils média D. Les annonceurs E. Les prestataires d études stratégiques F. Les acteurs de la mesure d audience G. Les acteurs techniques 2. Les business models de la publicité Section 2 La réalisation d une campagne de publicité en ligne 1. La stratégie publicitaire A. La détermination de la cible B. Le choix des objectifs I L OBJECTIF DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE II L OBJECTIF DE CRÉATION DE TRAFIC SUR UN SITE INTERNET III L OBJECTIF DE VENTE IV L OBJECTIF DE CONSTITUTION D UNE BDD (BASE DE DONNÉES) C. Le choix du niveau de communication D. La détermination du budget 2. La stratégie de création : les formats de publicité sur Internet et les axes à privilégier A. Les formats standards B. Les formats courants mais non recommandés par les professionnels I LES BOUTONS ET PETITS FORMATS

13 II LE 16/9 III LES POP UP ET POP UNDER IV LES INTERSTITIELS C. Les solutions rich media D. Les autres formes de communication I LES LIENS SPONSORISÉS II LE PARRAINAGE ET LE PARTENARIAT III LE PUBLI-REPORTAGE IV L AFFICHAGE EN TEMPS RÉEL DE PUBLICITÉS DANS LES JEUX EN LIGNE V LES COURTS-MÉTRAGES EN LIGNE VI LA PUBLICITÉ «SOCIALE» E. Les leviers à privilégier selon les objectifs 3. Le media planning A. Le choix des médias et des supports I L ARTICULATION DE LA CAMPAGNE SUR LES DIFFÉRENTS MEDIA II LES ESPACES D EXPRESSION PUBLICITAIRE SUR INTERNET III LES CRITÈRES DE CHOIX DES SUPPORTS : L AUDIENCE, L AFFINITÉ AVEC LA CIBLE ET LA QUALITÉ DU SITE B. La période de lancement de la campagne C. le taux de répétition Section 3 L efficacité publicitaire 1. Les raisons de l efficacité de la publicité en ligne

14 A. La capacité à capter l attention B. Un média propice à la compréhension de l information C. L interactivité 2. L efficacité de la publicité en ligne A. Les mesures de l efficacité publicitaire I LE COMPORTEMENT : TAUX DE CLIC, INTENTION DE REVISITER LE SITE, INTENTION D ACHAT, ETC II LA MÉMORISATION DES PUBLICITÉS EN LIGNE III LES CROYANCES ET LES ATTITUDES À L ÉGARD DE LA PUBLICITÉ B. Les facteurs influençant l efficacité publicitaire I L EFFET DE LA RÉPÉTITION II L EFFET DU CHANGEMENT DE BANNIÈRE AU COURS D UNE MÊME CAMPAGNE III LES EFFETS LIÉS À L ANNONCE ELLE-MÊME IV LES EFFETS DE CONTEXTE : LES CARACTÉRISTIQUES DU SITE SUPPORT DE LA PUBLICITÉ V LES EFFETS LIÉS À L INTERNAUTE : LA MOTIVATION ET LE TEMPS PASSÉ SUR LA PAGE CHAPITRE 5 Les campagnes de marketing direct sur Internet : marketing viral et marketing Section 1 Définition et caractéristiques du marketing direct sur Internet 1. Définition du marketing direct 2. Les caractéristiques du marketing direct en ligne A. La cible B. Les objectifs

15 C. Les coûts D. Les réactions attendues du consommateur. Un marketing fondé sur la permission I LE CERCLE VICIEUX DU MARKETING DE L INTERRUPTION II LES BIENFAITS DU MARKETING DE LA PERMISSION F. Un marketing participatif Section 2 Le bouche-à-oreille électronique et le marketing viral 1. Une typologie des phénomènes de marketing viral A. Le bouche-à-oreille spontané B. Le bouche-à-oreille assisté C. Les campagnes de marketing viral D. Les actions de «marketing furtif» ou de «guérilla marketing» 2. Les différents procédés A. les modules de recommandation B. Les modules de marketing viral liés aux courriels C. Les goodies D. L utilisation des communautés et des leaders d opinion E. Le passager clandestin F. La création par la marque de sites parodiques ou d humour 3. Les objectifs du marketing viral A. Les objectifs de notoriété et d image B. L objectif de création de trafic sur un site et de création ou alimentation d une BDD

16 C. L objectif de vente D. L objectif de gestion de la relation client 4. Les facteurs clés de succès du marketing viral A. La qualité de la campagne B. Les facteurs de motivation C. Les facteurs techniques : la qualité des modules viraux D. Le potentiel viral des internautes E. La contextualisation 5. Les limites du marketing viral Section 3 L marketing 1. Définition et enjeux 2. Déontologie et aspects juridiques A. L marketing : respecter la permission des prospects B. Les dérives : le spamming C. Les réponses juridiques D. D autres réponses pour combattre l envoi de courriels non sollicités 3. La stratégie d marketing A. La définition des objectifs I L OBJECTIF DE PROSPECTION II L OBJECTIF DE FIDÉLISATION III L OBJECTIF DE RELATION CLIENT

17 B. L articulation avec les autres campagnes de marketing relationnel C. La stratégie de déploiement D. Le niveau opérationnel I LA MISE EN ŒUVRE D UNE CAMPAGNE DE ING DE PROSPECTION a) La collecte d adresses électroniques en interne b) La location d adresses électroniques II LA MISE EN ŒUVRE D UNE CAMPAGNE DE FIDÉLISATION ET DE MARKETING RELATIONNEL 4. L efficacité de l marketing A. Les mesures de la performance d un courriel commercial B. Les facteurs influençant l efficacité de l marketing CHAPITRE 6 La politique en matière d atmosphère du site Section 1 Les dimensions de l atmosphère du site marchand 1. L ergonomie du site A. La structure du site B. Les éléments de navigation I LES BOUTONS «PRÉCÉDENT» ET «SUIVANT» II LES BARRES ET COLONNES DE NAVIGATION III LES INDEX (LE PLAN DU SITE) C. La page d accueil 2. Le design du site 3. sla présence sociale : les agents virtuels

18 A. La présence sociale et la théorie de la réponse sociale B. Comment humaniser un site marchand? I LA REPRÉSENTATION PAR LE LANGAGE : LA VOIX PLUS EFFICACE QUE L ÉCRIT II LES AGENTS 2 D ET 3 D : AUSSI EFFICACES QUE DES VENDEURS? III LA REPRÉSENTATION DU VENDEUR PAR UN AGENT INTELLIGENT Section 2 Perception de l atmosphère du site et impact sur la réponse du consommateur 1 La perception de l atmosphère 2 L impact de l atmosphère sur le comportement... du consommateur CHAPITRE 7 La politique de distribution et la gestion de la relation client Section 1 La distribution 1. Le choix du format A. Le front office I LA BOUTIQUE EN LIGNE II LA GALERIE MARCHANDE III LE SITE COMMUNAUTAIRE IV LES SITES D ENCHÈRES V LES «AGRÉGATEURS» VI LES PLACES DE MARCHÉ ÉLECTRONIQUES BTOB B. Le BackOffice : les contraintes logistiques I DES CONTRAINTES LOGISTIQUES VARIABLES II LES CONTRAINTES DE LIVRAISON : TEMPS ET ESPACE

19 III LES FRONTIÈRES DE L ACTIVITÉ DU CYBER-MARCHAND 2. L affiliation, ou comment constituer un réseau virtuel de distributeurs A. Les principes de l affiliation I L AFFILIEUR II LES AFFILIÉS III LES PLATES-FORMES D AFFILIATION B. Les choix stratégiques concernant l affiliation I L EXTERNALISATION AUPRÈS D UNE PLATE-FORME D AFFILIATION II LE RECOURS À UN LOGICIEL D AFFILIATION III LES SOLUTIONS DÉVELOPPÉES EN INTERNE IV LES ACCORDS DE PARTENARIAT INDIVIDUALISÉS C. L animation d un réseau d affiliés I LE RECRUTEMENT II LA SEGMENTATION DES AFFILIÉS III LE MODE DE RÉMUNÉRATION IV LA GESTION DE LA RELATION AVEC LES AFFILIÉS V LES OPÉRATIONS PROMOTIONNELLES Section 2 La relation client 1. La gestion de la transaction A. Le conseil et l information du client avant la vente B. La prise de commande C. Le suivi de la commande

20 D. La livraison D. Le service après-vente I LES MISES À JOUR TÉLÉCHARGEABLES II LE TÉLÉCHARGEMENT DE NOTICES TECHNIQUES III LES RÉCLAMATIONS EN LIGNE IV LE DÉPANNAGE EN LIGNE 2. La gestion de la relation client CHAPITRE 8 La sécurité des transactions: respect de la vie privée et paiements en ligne Section 1 Vie privée et Internet 1. Les préoccupations à l égard du respect de la vie privée (RVP) A. Les variables explicatives B. Les stratégies de réponse aux sollicitations C. L impact du niveau de préoccupation à l égard du RVP sur le comportement d achat 2. La politique en matière de RVP A. L information du consommateur B. Le contrôle de l information par l internaute C. Les mesures d incitation Section 2 La sécurisation des paiements 1. L insécurité perçue à l égard du paiement en ligne 2. Les modes de paiement sécurisés A. Les modes de paiement en comptes bancaires

21 B. Les NMPE en compte non bancaire LISTE DES FIGURES, TABLEAUX ET ENCADRÉS INDEX

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France

Développer votre stratégie digitale. www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France Développer votre stratégie digitale www.cyber-l.com 3 rue du Gévaudan, 91090 Lisses, France CYBER L AGENCE DIGITALE Cyber L accompagne depuis 17ans les entreprises, associations, collectivités, dans leur

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

E-MARKETING & E-COMMERCE

E-MARKETING & E-COMMERCE E-MARKETING & E-COMMERCE Passionné par le web, le marketing et la communication, vous souhaitez vous spécialiser dans ces domaines? FORMATIONS COURTES ET CERTIFIANTES 4 MODULES plus d informations sur

Plus en détail

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www Web Mobilité Médias Sociaux Moteurs de recherche Assurance automobile Votre nouveau terrain de concurrence: l interactivité On parle

Plus en détail

Créer une entreprise sur Internet

Créer une entreprise sur Internet Agence Pour la Création d Entreprises Elizabeth VINAY Sabrina LOSIO Créer une entreprise sur Internet Éditions APCE, 2011, 2011 ISBN : 978-2-212-55187-7 Introduction... 1 1 L EXTRAORDINAIRE ASCENSION DU

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

Transformer ses visiteurs

Transformer ses visiteurs Transformer ses visiteurs en clients Oloron 26/11/2009 1/ Acquisition de trafic 2/ Augmentation du taux de transformation 3/ Fidélisation de vos clients 4/ Développer sa clientèle Transformer ses visiteurs

Plus en détail

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 I. Le marché de l'e-commerce 13 A. Une croissance confirmée: les chiffres 13 B. Le profil des internautes 15 C. Des centres d'intérêt

Plus en détail

Conversion et e-commerce : la fidélité prime

Conversion et e-commerce : la fidélité prime Conversion et e-commerce : la fidélité prime Etude réalisée du 1 er au 28 février 2010 sur un périmètre de 8 sites d e-commerce audités par AT Internet. Les sites d e-commerce ont de plus en plus le vent

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL Introduction... IX Auteurs.... XIX Liste des Mini-cas.... XXI Liste des Zoom Recherche.... XXIII Liste Digital marketing insight... XXV Liste des figures... XXVII Liste des tableaux... XXXI PARTIE I :

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

E-Commerce à Orthez E-Commerce : Se lancer - Générer des commandes - Se positionner : Explications et témoignages Orthez 15 mai 2008

E-Commerce à Orthez E-Commerce : Se lancer - Générer des commandes - Se positionner : Explications et témoignages Orthez 15 mai 2008 E-Commerce à Orthez Enjeux de la visibilité de votre commerce Répartition générale des sources de trafic Principe de fonctionnement des moteurs de recherche Référencement naturel, les bonnes pratiques

Plus en détail

SOCIAL CRM pour le E-commerce

SOCIAL CRM pour le E-commerce SOCIAL CRM pour le E-commerce Spreadbutton, solution en mode Saas, permet aux e-commerçants de gérer leur communauté client avec Facebook. La solution intègre des modules marketing spécifiques à la vente

Plus en détail

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Conférence Webschool Tours - (21 janvier 2010) Animée par Claude BUENO ITSYSTEM www.itsystem.fr Zoom sur l e-commerce en 2009 Distribution en

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

Préface Chapitre 1 Par où commencer? Comment dessinoriginal.com s'est imposé sur le segment de marché des livres d'art

Préface Chapitre 1 Par où commencer? Comment dessinoriginal.com s'est imposé sur le segment de marché des livres d'art Préface 1 Chapitre 1 Par où commencer? 5 Choisir un secteur qui vous va bien 8 Découvrir des marchés de niche 12 Comment dessinoriginal.com s'est imposé sur le segment de marché des livres d'art 16 Entretien

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

contact@tmkconcept.fr

contact@tmkconcept.fr ipad Tmk France 26 rue du Maréchal Leclerc rc 59128 Flers-en-Escrebieux x +33 (0)3 27 87 09 94 www.tmkconcept.fr Tmk Belgique 1a rue de l innovation 7503 Tournai +32 (0)69 88 85 93 www.tmkconcept.be TMK

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Table des matières Sommaire... Préface... Introduction...

Plus en détail

LA COMMUNICATION ON LINE GLOSSAIRE

LA COMMUNICATION ON LINE GLOSSAIRE LA COMMUNICATION ON LINE GLOSSAIRE AD SERVER Un ad server ou serveur publicitaire est un serveur/logiciel de gestion de campagnes publicitaires sur Internet qui permet de gérer et programmer l affichage

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures Cette formation propose aux étudiants la connaissance et la maîtrise du marketing du web et des outils et techniques sur Internet. Elle sensibilise aux règles à respecter pour fidéliser et promouvoir les

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage du Marketing Digital Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement le Marketing Digital, développer

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Lorraine Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006

E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006 E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006 2 / 60 E-commerce et web 2.0 Rétrospective sur les géants du e-commerce 3 / 60

Plus en détail

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub 2008 16 janvier 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 13 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l Internet d une

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte GLOSSAIRE A/B test Le test A/B (ou A/B testing) est une technique de marketing qui consiste à proposer plusieurs variantes d'un même objet, qui diffèrent selon un seul critère (par exemple, la couleur

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 :

LES NOUVEAUX MEDIAS. Technologie de l information et de la communication. Cours n 1 : LES NOUVEAUX MEDIAS Technologie de l information et de la communication Cours n 1 : CONTEXTE : Évolution structurelle et conjoncturelle du rapport des consommateurs à la marque. Nouvelles formes d implication

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace Créé en octobre 2006 En 2011, Reconnu «Grappe d Entreprises» nationale

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

E-Commerce Tutoriels TABLE DES MATIÈRES. Tutoriel 1 EC 1.01 Qu est-ce que le commerce électronique

E-Commerce Tutoriels TABLE DES MATIÈRES. Tutoriel 1 EC 1.01 Qu est-ce que le commerce électronique TABLE Preface iii Préface iii Tutorial Tips xv Avant de commencer v New Perspectives on E-Commerce Tutorials EC 1.01 E-Commerce Tutoriels Read This Before You Begin EC 1.02 Tutoriel 1 EC 1.01 Qu est-ce

Plus en détail

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM

E-commerce. Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM Faculté Des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi- Rabat LP- Transport Logistique & SCM E-commerce Réalisé par: Ghita Bouayad Chaimae Lahlou Walid Najeb Ismail Regragui Nour El Houda Sellai

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication

Les Technologies de l Information et de la Communication Les Technologies de l Information et de la Communication Ce que les TIC peuvent faire pour votre entreprise Sylvie Boulet Conseiller d entreprises, chargée de Mission TIC Quelques chiffres 77% d européens

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui

Plus en détail

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH 5HVVRXUFHVSRXUOHVHQVHLJQDQWVHWOHVIRUPDWHXUVHQIUDQoDLVGHVDIIDLUHV $FWLYLWpSRXUODFODVVH')$ &UpGLW-RHOOH%RQHQIDQW -HDQ/DFURL[ 7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH )LFKHSpGDJRJLTXH $FWLYLWp /HFRPPHUFHHQOLJQH &RPSUpKHQVLRQpFULWH

Plus en détail

Méthodes et techniques de vente en ligne. Les bonnes graines du Net Réflexions importantes avant de se lancer dans un projet e-commerce

Méthodes et techniques de vente en ligne. Les bonnes graines du Net Réflexions importantes avant de se lancer dans un projet e-commerce Méthodes et techniques de vente en ligne Les bonnes graines du Net Réflexions importantes avant de se lancer dans un projet e-commerce Thierry FOUCHER et Jérôme DELVAUX Témoignage client : Olivier PAUL

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE!

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! e-commerce : des perspectives prodigieuses de croissance! De plus en plus d internautes achètent sur Internet. C est ainsi que le marché du commerce électronique ne

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Chapitre 1 L E-mail marketing : définitions et enjeux... 11

Chapitre 1 L E-mail marketing : définitions et enjeux... 11 Sommaire Chapitre 1 L E-mail marketing : définitions et enjeux.......... 11 1.1 Qu entend-on par e-mail marketing?... 11 Madame Dunet passe commande... 11 Technologie push et impact asynchrone... 13 Un

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE?

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? Le marché du e-commerce Besoins d un e-commerçant L offre des prestataires Offres «standardisées» Offres sur mesure Choisir une offre Solution libre ou propriétaire? Fonctionnalités

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

B/ La gestion des relations avec les clients

B/ La gestion des relations avec les clients Le CRM Le marketing one to one Le nouveau mix marketing Conclusion: du marketing de masse au marketing personnalisé CRM (Customer relationship management) e-crm Marketing one to one Marketing one to one

Plus en détail

Biarritz Bordeaux Paris

Biarritz Bordeaux Paris Biarritz Bordeaux Paris LES ENJEUX DE L E-MAIL MARKETING «Pourquoi faire de l e-mail marketing?» Définition E-mail marketing : «Ensemble d usages de l e-mail à des fins commerciales ou marketing» CCI et

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon La r-é-volution des destinations Client Univers de la promotion Conquérir les clients Séduction Information Relation Achat Univers de l organisation

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Formation Marketing et communication web

Formation Marketing et communication web Formation Marketing et communication web Le but de cette formation est de connaître les différents outils qui permettent d'être visible sur internet. Sont abordés: les bases du référencement, les liens

Plus en détail

Agence webmarketing & digitale

Agence webmarketing & digitale g 04 67 49 12 20 i cibleweb.com cement Agence webmarketing & digitale Depuis la création de cibleweb.com notre objectif reste inchangé Accompagner les PME dans l optimisation de leur présence en ligne

Plus en détail

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio

Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN, Agence Ria Studio Comment lancer son activité sur le Web? Intervenants : Sébastien MAHÉ et Audrey JUIN Agence RiaStudio www.riastudio.fr

Plus en détail

Présentation des offres REACTIVPUB

Présentation des offres REACTIVPUB 1 Présentation des offres REACTIVPUB Des campagnes pour plusieurs objectifs Collecte d adresses en jeu multi-marques ou dédiés Acquisition d audience Développement de notoriété Fidélisation de clients

Plus en détail

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015 Observatoire du consommateur connecté Juin 2015 Médiamétrie//NetRatings Partenaire des distributeurs et e-commerçants dans la mesure de leurs performances Audience Efficacité (3R) Comportements Mesures

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Tourisme & fidélisation àl heure du digital

Tourisme & fidélisation àl heure du digital Tourisme & fidélisation àl heure du digital Introduction Comment l apogée d Internet et l avènement des outils de communication digitale transforment-ils les stratégies de fidélisation des acteurs du tourisme

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Solution de Co-registation Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Qu est que la co-registration C est la mutualisation de la récolte d'adresses e-mail entre différents sites ou partenaires

Plus en détail

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...»

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Bienvenue! Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Intro / qqs chiffres 1 000 milliard de pages recensées sur le web en 2008 250 Millions de recherches sur Google par Jour (Google, Sept. 2006)

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les distingue les unes des autres. Le commerce électronique

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Ici, le titre de la conférence. Site internet de A à Z : de la conception au e-marketing

Ici, le titre de la conférence. Site internet de A à Z : de la conception au e-marketing Ici, le titre de la conférence Site internet de A à Z : de la conception au e-marketing Les intervenants Angelique Valentin RBS Hervé Zobenbiehler Activis François Cure Tricotage des Vosges Julien Navarro

Plus en détail

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langues d enseignement

Plus en détail