CONGRES DIESEL SIA à l INSA de ROUEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONGRES DIESEL SIA à l INSA de ROUEN"

Transcription

1 CONGRES DIESEL SIA à l INSA de ROUEN 21 et 22 mai 2014 SIA POWERTRAIN ROUEN 2014 The clean compression engine of the future Jean-Marie BOTTE Comité de Rédaction GEP-AFTP 1

2 INTRODUCTION Noureddine GUERRASSI, Président du Congrès, a dans la présentation, exprimé les motivations de ce colloque. Le moteur à allumage par compression dit moteur Diesel a accompli une évolution prodigieuse ces 20 dernières années, avec un nombre considérable d innovations. L injection directe haute pression, le contrôle électronique, la recirculation des gaz d échappement et la suralimentation qui constituent des technologies clefs ont été introduites conjointement avec la progression de la conception moteur et des matériaux utilisés. Plus récemment, les filtres à particules, le traitement des NOx et l hybridation se sont imposés. Les réglementations européennes relatives au moteur Diesel pour véhicules légers qui intégreront plus de tests en conduite réelle amènent à s interroger sur la manière dont le moteur Diesel peut maintenir son avantage en termes de consommation de carburant. DISCOURS D OUVERTURE - Jean BRUNOL, Président de la SIA, rappelle les objectifs de la SIA qui sont de partager l information et la connaissance sur les technologies de manière à développer l expertise et l efficacité personnelle. Organisé tous les 2 ans, depuis 2008, le congrès SIA Diesel se veut en 2014 plus international et attirant pour les jeunes générations en particulier les futurs ingénieurs. A nouveau, la SIA a élaboré cette conférence en partenariat avec les universités «Karlsruher Institut für Technologie KIT», «City University London» et «Politecnico di Torino». Plus de 40 conférences de haut niveau ont été présentées par les plus éminents experts. Le débat sur l évolution du moteur Diesel pour véhicules particuliers à l horizon 2020 entre cadres dirigeants de sociétés actrices de premier plan constitue un temps fort du Congrès. Ce congrès s accompagne d une exposition dans laquelle des organisations locales regroupées dans le Village normand et des compagnies internationales majeures du marché Diesel montrent leur savoir-faire. Cet évènement remarquable est organisé grâce en particulier à l INSA (Institut National des Sciences Appliquées) de Rouen, au CORIA, à la Région Haute-Normandie, au pôle de compétitivité MOV EO, à la DIRECCTE (DIrection REgionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi) Haute-Normandie, à l ARIA (Association Régionale de l Industrie Automobile) Haute Normandie et à la Commission Européenne, sans oublier les partenaires historiques que sont DELPHI, IFP Group, AVL, FEV, SONCEBOZ et BORG WARNER. Plus de 350 personnes se sont inscrites. -Marc CHARLET, Directeur Adjoint de MOV EO, rappelle que le pôle de compétitivité MOV EO, c est 350 membres dont la moitié sont des petites et moyennes entreprises, 171 laboratoires de R&D, 890 M de budget dont 40% proviennent de fonds publics. MOV EO est 2

3 implanté dans 3 régions : l Ile-de-France, la Basse-Normandie et la Haute-Normandie. Plus de 100 experts sont impliqués dans des projets innovants. MOV EO est le cluster le plus important pour l automobile et la mobilité. MOV EO développe des projets de recherche collaboratifs. C est l endroit où on imagine le futur de la mobilité. MOV EO a son siège dans le Technopôle du Madrillet, à 200 m de l INSA de ROUEN. Dans cette zone, on étudie la combustion, les carburants, les traitements de gaz d échappement, le downsizing (réduction de cylindrée), l EGR (Recirculation de Gaz d Echappement) et le Groupe motopropulseur. MOV EO, en dépit d une offensive destructrice particulièrement développée en France, soutient la technologie du moteur Diesel qui est une technologie efficace, propre et abordable. Depuis 2006, 37 projets relatifs à la technologie Diesel ont été certifiés par MOV EO et abondés par les autorités publiques. Ces projets représentent un investissement de 100 millions d Euros et ont fait intervenir plus de 200 partenaires. MOV EO participe au maintien de l expertise dans les 3 régions pour répondre aux défis des moteurs Diesel. Durant ces 2 jours, Marc CHARLET a invité les congressistes à imaginer le moteur Diesel propre du futur, qui entre dans la devise de MOV EO «Imagine the mobility». -Mélanie MAMMERIE, Conseillère régionale, Déléguée à l accompagnement des entreprises et au numérique, excuse le Président de la Région, M. Nicolas MAYER ROSSIGNOL, empêché, qui traditionnellement ouvre le congrès. Le secteur automobile figure parmi les principales filières de la région Haute-Normandie. Les acteurs représentent ensemble environ salariés. La filière automobile est présente dans son intégralité, de la conception à la production. La Région s engage, soutient et accompagne cette filière. Le congrès SIA Diesel renforce l idée du partenariat qui doit se nouer avec l industrie. Le territoire possède beaucoup d atouts avec la présence d un grand constructeur, implanté à Dieppe, à Sandouville et à Cléon et de nombreux fournisseurs, équipementiers et sous-traitants. La région possède un fort potentiel d innovation, notamment au travers du pôle de compétitivité MOV EO. Le port du Havre, premier port de France et l Axe Seine offrent une logistique incomparable. L Axe Seine, dans le prolongement du Grand Paris, est un projet métropolitain d échelle interrégionale qui repose sur l idée que Paris et la Basse Seine auront vocation à former un ensemble économique intégré donnant à l Ile-de-France une façade maritime normande. La filière automobile est également en synergie avec les filières énergie, aéronautique et logistique. Le congrès SIA Diesel est l occasion d échanges de qualité entre industriels et scientifiques de premier plan sur les enjeux du développement futur de la motorisation propre. Cet évènement contribue à conforter la dynamique créée autour du pôle de compétitivité MOV EO et à promouvoir les compétences haut normandes en leur offrant une visibilité nationale et internationale. 3

4 A- VISITE DE SITES INDUSTRIELS ET DE LABORATOIRE CERTAM Centre d Etude et de Recherche Technologique en Aérothermique et Moteurs Implanté dans le Technopôle du Madrillet à Saint-Etienne-du-Rouvray, en banlieue de Rouen, le CERTAM est un CRITT (Centre Régional d Innovation et de Transfert Technologique). Il est né en 1991 de la scission d un laboratoire du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), le CORIA UMR 6614 (CORIA Complexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermie, UMR Unité Mixte de Recherche) grâce au soutien de la région Haute- Normandie, du ministère de la recherche et de la technologie, du CNRS, du Conseil Général de Seine Maritime et de l Union Européenne. Les statuts du CERTAM lui fixent 3 objectifs : - Promouvoir en région Haute-Normandie une structure de recherche puissante dans les domaines des moteurs à combustion interne et de la qualité de l air afin de participer à l essor scientifique et économique de la région, - Etablir des liens avec l industrie afin d assurer la mission de transfert et d échange entre la recherche académique et la Recherche & Développement industrielle, - Développer une plateforme européenne de recherche scientifique et technologique alliant les équipes publiques et les équipes privées afin de mobiliser les énergies sur le thème du moteur propre et de la qualité de l air. L expertise du CERTAM couvre les domaines suivants : - Caractérisation des émissions de polluants à l échappement des moteurs, - Post-traitement des gaz d échappement, - Préparation du mélange air-carburant, - Aérodynamique interne du moteur à combustion interne (MCI), - Frottements dans les MCI, - Métrologie des particules, - Métrologie laser sur banc pour l étude des champs de vitesses et de la turbulence, - Qualité de l air y compris la toxicologie des aérosols, - Conception de moteurs prototypes. Le CERTAM est membre de l Institut CARNOT ESP (Energie et Systèmes de Propulsion) et du pôle de compétitivité MOV EO. 4

5 CORIA Complexe de Recherche Interprofessionnelle en Aérothermie Le CORIA est une Unité Mixte de Recherche (UMR) rattachée à l Institut d Ingénierie et des Systèmes (INSIS), au CNRS, à l Université de Rouen et à l INSA de Rouen. Il est lui aussi installé dans le Technopôle du Madrillet. Les domaines de recherche couverts par le CORIA sont les écoulements réactifs ou non réactifs tels que les écoulements diphasiques, les mélanges turbulents, la combustion et les plasmas. Cela comprend des études fondamentales et des études appliquées. Les spécificités du CORIA sont : - Le développement de techniques de simulation numérique en mécanique des fluides, - Le développement de diagnostics optiques et de lasers. Le CORIA est membre des pôles de compétitivité MOV EO et AsTech (Aérospatial). Il est le noyau de l Institut CARNOT Energie et Systèmes de Propulsion. RENAULT CLEON L usine RENAULT Cléon en Seine Maritime a pour vocation de produire des moteurs, des boîtes de vitesses et des pièces en aluminium. Elle produit le moteur RENAUT F4, 4 cylindres, de cylindrée 1998 cm 3, le moteur RENAULT V9X, un V6 de 3l de cylindrée et le moteur RENAULT R9M, encore appelé Energy dci 130, qui est un 4 cylindres de 1.6 l de cylindrée. L usine de Cléon possède une fonderie d aluminium, pour les pièces coulées sous pression, un département usinage moteur, un département assemblage moteur, un département pignonnerie et un département assemblage carter moteur. Usine au service de l ALLIANCE RENAULT NISSAN, Cléon dispose de 36 sites clients à travers le monde. 46% de son activité sont consacrés à RENAULT, les 54 autres % sont dédiés à d autres marques : RENAULT SAMSUNG MOTORS, DACIA, NISSAN, INFINITI, MERCEDES, SUZUKI et OPEL. ESIGELEC L ESIGELEC est une Grande Ecole d Ingénieurs, créée en 1901, et devenue en 1980 l Ecole Supérieure d Ingénieurs en Génie Electrique. Elle est habilitée à délivrer le diplôme d ingénieur qui confère le Master s of Degree et bénéficie du label EUR-ACE (EURopean ACredited Engineer). Elle est associée au Groupe des Ecoles des Mines. L ESIGELEC a le statut d Association loi 1901, avec un Conseil d administration qui comprend la Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen et la Société des Ingénieurs en Génie Electrique (Anciens élèves de l Ecole) ainsi que des institutionnels, des académiques et des entreprises. L ESIGELEC forme des ingénieurs généralistes étudiants fréquentent l Ecole. Les études comprennent un cycle préparatoire de 2 ans suivi d un cycle d ingénieur d une durée de 3 ans. Les promotions sont de 450 élèves. L ESIGELEC est située dans le Technopôle du Madrillet. 5

6 B- EXPOSITION QUELQUES SPONSORS ET EXPOSANTS DELPHI Malika VENEZIA, Responsable Communication France) et Jean-Luc BEDUNEAU (Responsable Injection Common Rail) indiquent que DELPHI montre sur son stand l approche qui a permis de développer une nouvelle famille de composants : DFI pour Diesel Fuel Injector et DFP pour Diesel Fuel Pump. La principale caractéristique est l aspect modulaire. Les clients avaient besoin d une famille de produits qui pouvait s adapter à une gamme entière de moteurs. L exemple le plus emblématique est celui de VOLKSWAGEN qui a réalisé un type de culasse transversale qui se décline du petit 3 cylindres jusqu au plus gros 6 cylindres. DELPHI a du s accorder à cette standardisation tout en ayant une évolution performante. A l intérieur de la famille, la pression est un paramètre important pour respecter les exigences de pollution et de performance. Cette pression s élève sur certaines configurations à 2500 bars. IFP GROUP POWERTRAIN TECHNOLOGY Etienne MONCHAUX (Président et Directeur de l activité Ingénierie GMP - D2T) et Gaëtan MONNIER (Directeur du Centre de Résultats Transports - IFP Energies Nouvelles) précisent que cette marque rassemble toute l offre du Groupe IFPEN en matière de transports. Elle regroupe le Centre Transports d IFPEN et la filiale D2T avec une logique d accompagner les clients, constructeurs ou équipementiers, depuis les phases amont d innovation couvertes par IFPEN jusqu aux phases d industrialisation qui sont couvertes par l offre D2T. Les points forts sont constitués par l ingénierie du GMP (Groupe Motopropulseur) et l ingénierie des équipements d essais. Le point clé, c est le continuum de l innovation jusqu à l industrialisation et, de plus en plus, c est intégrer dès l amont, des outils et des compétences dans le domaine de la simulation et du contrôle qui trouvent leur emploi tout au long du cycle de développement jusqu à la calibration finale et la fabrication en série des systèmes, y compris la validation et la caractérisation. Les outils peuvent être également commercialisés. IFP GROUP POWERTRAIN TECHNOLOGY présente donc un volet d ingénierie d innovation et un volet outils en développement notamment des moteurs Diesel. 6

7 V-MOTECH Stéphane OLEVIER, Président Directeur Général, présente cette jeune société, créée en Start-up industrielle, elle est en forte croissance et emploie 30 salariés. La société a créé un produit innovant qui est unique au monde, un banc à rouleaux mobile prenant la forme d une remorque qu un camion peut facilement transporter. Les clients sont les acteurs de la filière automobile. C est un outil qui se situe entre les bancs d essais et l homologation, c est-à-dire pour faire de la R&D et du développement de véhicule ou d organes. Le produit s appelle V-Road. Il permet d effectuer des essais altimétriques à moindre coût. En effet, il peut se déplacer en montagne. Il facilite la mutualisation soit entre acteurs du marché automobile soit entre entités d un même groupe. Il permet la flexibilité d usage car il n y a pas d investissement à faire pour le client qui utilise le banc le temps qu il souhaite. Le congrès SIA Diesel est une opportunité pour la jeune entreprise qui expose ainsi son savoir faire et sa vitrine technologique vieille de 2 mois! Les participants du congrès sont les acteurs du marché. Il y a autant de constructeurs que d équipementiers ou de sociétés d ingénierie ou encore de laboratoires. En un salon, on atteint un grand nombre d acteurs. C est le moyen de se faire connaitre et d avoir des retombées commerciales. INERGY Automotive Systems Née en 2000, d une joint venture entre SOLVAY et PLASTIC OMNIUM, INERGY Automotive Systems est depuis 2010 filiale à 100% de PLASTIC OMNIUM. Sponsor du congrès SIA Diesel, INERGY est l équipementier de rang 1 des systèmes à carburant et des systèmes à fluides associés au traitement des gaz d échappement des moteurs Diesel que ce soit en réduction catalytique sélective pour les NOx, ou en régénération catalytique des filtres à particules, systèmes qui sont en matière plastique. L entreprise est un leader mondial qui fournit des solutions intégrées et innovantes pour les systèmes à carburant qui assurent le remplissage, le stockage, le jaugeage, la ventilation et l alimentation en matériaux thermodurcissable et thermoplastique. L innovation la plus récente est constituée par le «Twin Sheet Blow Molding» qui est une combinaison de l extrusion soufflée et du thermoformage. Cette technique a pour intérêt de diminuer le nombre de soudures de composants du système à carburant dans le réservoir grâce à l implantation d éléments durant la phase de moulage. Une autre innovation permet de limiter la perméabilité aux hydrocarbures des composants du système à carburant. AVL AVL est la plus grosse compagnie indépendante dans le domaine du développement des systèmes de motorisation, tant au niveau des moteurs à combustion interne eux-mêmes que de l instrumentation et des équipements d essais. 7

8 AVL développe et améliore tout type de motorisation. C est un partenaire compétent pour les constructeurs automobiles. AVL élabore et commercialise des méthodes de simulation qui sont nécessaires dans tout projet automobile. Pour l instrumentation et les essais de moteurs et de véhicules, AVL fournit tous les instruments et les systèmes nécessaires. Dans l exposition associée au congrès, AVL présentait 3 innovations ; - AVL M.O.V.E. qui est un système compact portable de mesure des émissions à l échappement ce qu on appelle un PEMS pour «Portable EMission System», qui est embarqué à l extérieur et à l arrière du véhicule. Cet équipement sera nécessaire pour le respect de la réglementation RDE (Real Driving Emissions). - Une boite de vitesses intégrant un moteur électrique qui est très compacte et qui assure la mobilité quel que soit l état de charge de la batterie. Le moteur électrique fonctionne également en génératrice. Elle fait partie de la catégorie des e-cvt pour «electronic Continuously Variable Transmission», - Un prototype de moteur montrant la capacité pour AVL de développer une solution complète en partenariat avec un constructeur et cela en toute confidentialité. Le congrès SIA Diesel est incontournable pour AVL car c est le rendez-vous des motoristes Diesel. La qualité des intervenants et la présence de nombreux décideurs de l industrie automobile sont à la hauteur de l événement. FEV FEV mettait en valeur sur son stand son concept de taux de compression variable appliqué à un moteur Diesel. On sait qu un taux de compression variable représente une approche prometteuse pour satisfaire les exigences de la réglementation future des émissions de gaz d échappement. Un rapport de compression élevé favorise le fonctionnement à froid, réduit les émissions d hydrocarbures imbrulés (HC) et de CO et améliore le rendement thermodynamique, donc la consommation et par conséquent les émissions de CO 2. Mais à forte charge, les pressions et les températures s élèvent avec le taux de compression et les pertes par frottement augmentent. En outre, une température de combustion supérieure favorise la production de NOx. La solution du taux de compression variable est donc attrayante. La réalisation de FEV consiste à introduire dans le pied de bielle un excentrique qui agit sur la longueur de la bielle. A forte charge, le taux de compression réduit de 13.7/1 a un effet bénéfique sur les NOx. A faible charge, le taux de compression élevé de 17/1 est favorable pour la consommation de carburant et pour une faible production d HC et de CO. FEV considère que le congrès SIA Diesel est particulièrement attirant car il encourage : - Le recrutement. En effet, de nombreux jeunes y participent, - Les échanges entre confrères et la possibilité de rencontrer des décideurs, - La concrétisation d affaires. 8

9 BORGWARNER BORGWARNER présentait sur son stand le système de démarrage à froid intégrant une bougie céramique et un capteur de mesure de la pression dans le cylindre permettant ainsi un contrôle en boucle fermée de la température de préchauffage et de la combustion. Etaient également révélés les nouveaux systèmes EGR, en particulier ceux à basse pression comprenant une vanne EGR, une vanne de by-pass et le réfrigérant en mettant bien en évidence leur modularité. BORGWARNER exhibait en outre un dispositif Stop & Start débrayable qui se compose d une courroie en prise avec un démarreur. Les avantages sont une réduction du temps de redémarrage, une limitation des pertes en régime de ralenti et une amélioration des caractéristiques NVH (Noise Vibration and Harshness). Le congrès permet à BORGWARNER de se rapprocher des clients, de connaitre les stratégies suivies par les acteurs du marché automobile Diesel et de conforter l approche système. LE VILLAGE NORMAND MOV EO MOV EO, le pôle de compétitivité en R&D automobile, Mobilité et Transports publics, fédère les principaux acteurs français de la mobilité autour de la Recherche & Développement collaborative. MOV EO a pour mission de faciliter l accès à des cofinancements publics et privés par le bais de la labellisation: label MOV EO et label EIP Entreprises Innovantes des Pôles. Ainsi, un projet labellisé MOV EO sur 2 accède à des financements publics. MOV EO accompagne notamment ses membres pour l accès à des financements européens. Quatre outils transversaux complémentaires permettent d accompagner les PME/PMI dans leur démarche d innovation, de renforcer la compétitivité à l international, de préparer les compétences de demain et de promouvoir les grands principes de l Intelligence Economique. Le pôle met à disposition 2 offres de service pour accélérer la mise sur le marché de produits : MOV EO Développement et MOV EO Groupement. MOV EO a un fort ancrage territorial grâce à son implantation dans les régions Basse- Normandie, Haute-Normandie et Ile-de-France. LE RESEAU DES INSTITUTS CARNOT Les instituts CARNOT se composent de 34 structures de recherche au meilleur niveau mondial qui sont au service de l innovation pour les entreprises professionnels de la recherche et doctorants accompagnent les entreprises dans leur démarche d innovation de produits et de services. Dans le village normand on trouve le stand de l Institut CARNOT Energie et Systèmes de Propulsion (ESP) qui est physiquement présent dans le Technopôle du Madrillet. En effet, les organismes qui le constituent sont normands. Il s agit du CERTAM, du CEVAA (Centre 9

10 d Etudes Vibroacoustiques pour l Automobile et les transports), de l UMR 6614 CORIA, du Groupe de physique des matériaux UMR CNRS 6634, l IRSEEM (Institut de Recherche en Systèmes Electroniques EMbarqués) tous implantés dans le Technopôle du Madrillet. ARIA L ARIA (Association Régionale de l Industrie Automobile de haute Normandie) a pour but le développement et la pérennité des entreprises de la filière automobile dans la région. Favorisant l amélioration des performances et l adaptation aux évolutions du marché, l ARIA Haute Normandie met en œuvre une feuille de route comprenant des actions individuelles et collectives. Elle est le relais actif de la Plateforme de la Filière Automobile (PFA) en région. Elle est soutenue par la DIRECCTE, l Etat et la Région Haute Normandie. Elle identifie, rassemble et fédère l ensemble des acteurs et professionnels de la filière automobile sur la région. Elle organise les Rendez-vous de la performance industrielle et participe à des salons et à des grands évènements. GIE EVEREST TEAM EVEREST TEAM est un groupement d intérêt économique rassemblant 7 compagnies ayant des compétences complémentaires et une expertise dans les secteurs automobile et du transport. Il est également situé au sein du Technopôle du Madrillet. Il procure une expertise complète depuis la recherche jusqu à la production. Il dispose d un savoir faire dans la simulation numérique multidisciplinaire. Il maîtrise le prototypage rapide et est compétent pour l intégration de la motorisation dans le véhicule. Il peut assurer les réglages et la validation des motorisations comme des véhicules. ADEAR L ADEAR (Agence de Développement Economique de l Agglomération Rouennaise) est en charge de l animation technologique du Technopôle du Madrillet. Elle a également pour mission de faciliter l accueil et l intégration d entreprises innovantes, grâce notamment à des coopérations technologiques entre Recherche et Industrie dans le cadre du CEEI (Centre Européen d Entreprise et d Innovation) J innove à Rouen. Elle contribue à la promotion et au développement des entreprises du Technopôle au travers de multiples événements professionnels qu elle organise ou auxquels elle participe. Elle travaille en réseau avec Rouen Seine Aménagement et Seine-Maritime Expansion. 10

11 C- LE FORUM ETUDIANTS Le congrès SIA Diesel innovait cette année en organisant un forum étudiants. Francis ARCAUTE, Directeur du Comité Métiers et Compétences de la PFA a insisté sur l attractivité de la filière automobile, autant par la diversité des métiers que l on peut exercer que par la multiplicité des acteurs, constructeurs, équipementiers et fournisseurs. La filière automobile emploie personnes en France et le renouvellement annuel oscille entre et L accélération de la mise au point des véhicules et de leur obsolescence est sensible. Le développement d un nouveau modèle dure désormais entre 3 et 4 ans, et la durée de vie d un modèle est de 6 ans. 20 nouveaux modèles français sont mis sur le marché chaque année. Le site internet Planeteautomobile.com illustre au moyen de vidéos, 80 métiers qui vont de la conception produit à la production, puis à la vente, en passant par la gestion de projet et la génération de process industriels. Crédit Planeteautomobile.com - Agence Com Ci Com Ca Pierre DURET (IFP School) expose les 3 programmes d IFP School dans le domaine automobile. Il s agit d Energie et motorisation, d Energie et produits et de Powertrain Engineers qui est entièrement diffusé en anglais et est donc encore plus tourné vers l international. 11

12 L école développe la capacité à penser système, ce qu est un groupe motopropulseur. On y acquiert toutes les compétences scientifiques et mécaniques nécessaires et on y apprend à travailler en équipe, à penser global et à agir dans un environnement multiculturel. IFP School innove en lançant en novembre 2014 son premier MOOC (Massive Open On-line Course) relatif à la mobilité. Les résultats de l école sont reconnus : 80% des étudiants en avaient reçu une offre d emploi dès l entrée. Si en 2012, ce nombre avait chuté à 60%, il est désormais de 70% et 97% des étudiants ont décroché un emploi dans les 2 mois après la sortie. Une opération portes ouvertes est programmée le 21 novembre Ce sera l occasion de rencontrer des dirigeants d entreprises. La période de dépôt des candidatures s étale de décembre à mars. Christophe CHARIAL, PSA Peugeot Citroën, rappelle que PSA Peugeot Citroën, c est 3 marques : Peugeot, Citroën et DS présentes dans 160 pays et employant collaborateurs. Les points forts du groupe sont : - Des technologies propres. Dès 2012, 1 million de véhicules émettaient moins de 120 g CO 2 /km, - L attractivité grâce à la connectivité et le design, - La sécurité avec en particulier le développement de l aide à la conduite, - La compétitivité : l innovation doit être aussi au service du moins cher. L enjeu est de développer des véhicules monde avec des partenaires industriels, des partenaires technologiques et des universités, tout en favorisant l initiative locale. L innovation est dans l ADN de PSA Peugeot Citroën qui est le premier déposant de brevets en France. Philippe BERNET, RENAULT insiste sur la dimension internationale de RENAULT avec 35 sites de production. Le groupe vend sous 3 marques : RENAULT, DACIA et SAMSUNG. Des partenariats renforcent la couverture mondiale du groupe avec en particulier l Alliance RENAULT- NISSAN, AUTOVAZ avec la marque LADA ainsi qu avec DAIMLER. Il existe une vraie politique Jeunes chez RENAULT élèves ou étudiants bénéficient de formations en alternance en France et l objectif est d atteindre 5% de l effectif global en France stages ont été offerts en Une trentaine de VIE (Volontaire International en Entreprise) ont été attirés. RENAULT a également un objectif de recrutement annuel à hauteur de 10% des effectifs. Nadine ANDRAOS, FEV, présente l expertise de FEV. Créée en 1978, FEV est très proche de l Université d Aix la Chapelle. Elle met son savoir faire à la disposition des constructeurs dans les domaines de la conception et du développement des groupes de propulsion essence et Diesel 12

13 et des transmissions. FEV est en forte progression avec les motorisations hybrides, l intégration dans les véhicules, l instrumentation et les essais. La société allemande possède des centres aux Etats-Unis, en Inde et en Chine. Les opportunités d emploi existent pour les ingénieurs mécaniciens et électriciens, les développeurs de logiciel, les ingénieurs d application et les scientifiques. Les recruteurs sont intéressés par des candidats qui sont porteurs d un projet. Julie BLANCKAERT présente DELPHI. Indépendant de General Motors depuis 1999, DELPHI est américain mais très international collaborateurs y travaillent dans 126 pays. 15 centres de recherche ont été créés. 3 qualificatifs sous-tendent la technologie DELPHI : sûre, verte et connectée. Les domaines d expertise pour lesquels les recrutements sont effectués sont le groupe motopropulseur, le système thermique, le traitement des gaz d échappement et le contrôle commande. Danièle SBRIZZI, responsable du recrutement de LMM-AVL (Le Moteur Moderne), détaille les compétences de la société : le développement de systèmes motopropulseurs classiques, hybrides et électriques, les techniques de simulation avancée appliquées notamment aux structures, l instrumentation moteurs et les bancs d essai. En France, les recrutements sont effectués par le Bureau d études pour les calculs, la calibration et les essais. A l étranger, l entreprise recherche des collaborateurs dans le domaine de l électrification et du contrôle, de la simulation, de la conception d ingénierie et des piles à combustible. Romain CHEVALOT présente une entreprise de taille intermédiaire SONCEBOZ collaborateurs y travaillent dont 140 en R&D. La société étudie, développe et fabrique des produits mécatroniques utilisant des moteurs électriques et des actionneurs, utilisables pour optimiser l aérodynamique sous forme de becquets et d ailerons ainsi que pour le contrôle thermique et l éclairage adaptatif. On les trouve également dans l alimentation en air des moteurs et dans les dispositifs de recirculation de gaz d échappement. La mécatronique de SONCEBOZ est présente pareillement dans l assistance à la conduite et dans les transmissions. Les recrutements s effectuent dans les domaines de l électronique, de l électricité et du groupe motopropulseur. La connaissance des langues anglaise et allemande est indispensable. A l issue de ces présentations, les échanges avec les étudiants ont été particulièrement nombreux et fructueux. 13

14 D- LE DEBAT : GROUPE MOTOPROPULSEUR DIESEL POUR VEHICULES PARTICULIERS : QUELLES VONT ETRE LES EVOLUTIONS DOMINANTES EN 2020? Participants : Bruno COVIN, Directeur adjoint de la Stratégie Groupe motopropulseur et Ingénierie avancée pour l Alliance RENAULT NISSAN et l Ingénierie Véhicule Electrique, Michael GASSEN, Président Europe, Moyen Orient et Afrique de DELPHI, Jürgen GERHARDT, Vice-président Engineering System de BOSCH Diesel Systems Patrice MAREZ, Responsable de la conception du système motopropulseur de PSA PEUGEOT CITROEN, Jean-Yves PAULIN, Vice-président de la Business Unit Engine Systems de CONTINENTAL Automotive. Le débat était animé par Laurent MEILLAUD, journaliste. Laurent MEILLAUD : Les dernières salves ont été tirées sur le Diesel : pollution et santé, taxation, Quelle est la réaction des participants? Bruno COVIN : La polémique très française est basée sur des études effectuées sur des machines et des groupes électrogènes anciens qui ne tiennent pas compte des progrès effectués dans la technologie du moteur Diesel. Patrice MAREZ : Il est prouvé que les 2 derniers épisodes de pollution par particules en région parisienne en novembre 2013 et en mars 2014 n étaient pas liés au moteur Diesel. Jean-Yves PAULIN : Cette controverse n existe pas en Allemagne. Jürgen GERHARDT : Quand on examine les résultats d émissions de particules à la sortie des filtres à particules qui équipent la totalité des moteurs Diesel, ils sont comparables aux autres échappements. Mickael GASSEN : C est plus un problème de communication qu un problème technique ce dernier étant résolu ; nous devons mieux expliquer au public et aux décideurs politiques les progrès effectués et les résultats obtenus. 14

15 LM : Existe-t il une solution de rétrofit pour les filtres à particules? PM : C est techniquement possible et il y a 2 moyens : soit on implante un filtre seul mais c est inefficace, soit on implante un système complet y compris le contrôle moteur et dans ce cas, il vaut mieux remplacer le groupe motopropulseur! BC : La rénovation d un moteur âgé de plus de 10 ans n a pas de sens. LM : Pensez-vous qu il y aura une évolution du partage du marché entre moteurs à essence et moteurs Diesel dans les 10 prochaines années? PM : PSA pense qu il y aura une réduction modérée de la part du Diesel de 60% à 50%, car le moteur Diesel est l outil pour réduire les émissions de CO 2 qui sont le premier défi lancé à l automobile. En ce qui concerne les petits moteurs à essence, les 3 cylindres équiperont largement les petits véhicules. BC : Le futur du Diesel est clairement lié à notre capacité à offrir au client à un coût raisonnable des moteurs Diesel de plus en plus complexes, notamment ceux qui équipent le segment des petits véhicules. JG : Je ne suis pas convaincu que la part du Diesel en Europe va décroitre car pour les monospaces et les 4x4 qui forment un marché en croissance forte, le Diesel est une bonne réponse au défi de la consommation. JYP : Si on considère le marché mondial, le Diesel a un bon avenir. LM : Pensez-vous que les 95g CO 2 /km soient un véritable défi? PM : Le moteur Diesel est incontournable pour le relever. Il y a encore des marges de progrès sur ce type de motorisation. La bonne association est le Diesel et le moteur à essence optimisé. JG : Les solutions techniques existent, mais c est le coût qui est un défi. Nous devons fournir un véhicule attractif économiquement, spécialement pour les jeunes. JYP: Le Diesel est nécessaire et évoluera pour respecter les contraintes d émissions de polluants et de réduction de la consommation. Ces évolutions porteront notamment sur les pressions d injection élevées et la précision des systèmes d injection. Nous y travaillons. LM : PSA a choisi d appliquer la réduction catalytique sélective (SCR) des NOx dès maintenant. Pourquoi? PM : La SCR est non seulement très efficace pour la réduction des NOx mais elle permet d obtenir des gains en consommation. En diffusant cette solution, nous espérons créer une dynamique de distribution de l additif Adblue en station service indispensable pour Euro 6-2 BC : La SCR est clairement un enjeu. Néanmoins, nous obtenons d excellents résultats avec la technologie LNT (Lean Nox Trap) ou piège à NOx et nous considérons que les 2 technologies 15

16 cohabiteront. La technologie LNT est maintenant au point et son coût plus réduit la rend compétitive pour les petits moteurs Diesel. JYP : La tendance lourde est à la SCR mais dans la période transitoire, le LNT perdurera. JG : Le LNT subsistera dans les petits véhicules non seulement pour des raisons de coût mais aussi parce qu il nécessite moins de place. LM : Y a t il un accord avec les compagnies pétrolières pour la distribution de l Adblue? PM : Avec RENAULT et les constructeurs allemands, nous essayons de convaincre l industrie pétrolière de la nécessité de distribuer l Adblue dans le réseau des stations-service. L enjeu est de sortir du compromis NOx/ CO 2 pour progresser dans la réduction du CO 2. LM : Pour l électrification des véhicules, faut-il privilégier le moteur à essence ou le moteur Diesel? PM : Nous voulons cumuler les avantages du moteur Diesel et de l électrique. En Europe, les conditions de roulage sont mixtes : du roulage urbain pour lequel l hybridation est très efficace et du roulage en campagne ou sur autoroute où le moteur Diesel a un meilleur rendement que le moteur à allumage commandé. C est la raison principale du choix de PSA pour les véhicules de haut de gamme. Mais ce choix n est pas gravé dans le marbre. BC : Nous avons choisi 2 voies, l une est constituée par le mild-hybrid pour satisfaire aux 95 g CO 2 /km. L autre voie est suivie par les SUV (Sport Utility Vehicle) pour lesquels nous nous orientons vers l hybride rechargeable Diesel. JYP : Pour les futures réglementations CO 2 de 2025, l électrification prendra une part notable que ce soit en essence ou en Diesel. La segmentation se fera selon la classe du véhicule. Nous maitrisons toutes ces technologies d hybridation que nous pouvons mettre à disposition des constructeurs. LM : Si nous nous projetons au-delà de 2025, y-a-t-il du potentiel de réduction de la consommation à attendre du seul moteur thermique? BC : Nous parlons de g CO 2 /km. Il y a des marges de progrès tant au niveau du véhicule que du moteur seul. En ce qui concerne le groupe motopropulseur, il sera plus compact, plus léger et pour le moteur seul, il y a de la marge pour améliorer les frottements au moyen de revêtements ou de nouveaux matériaux que l on pourra implanter partout dans le moteur. Il y a également une latitude pour optimiser la combustion, le système de suralimentation en utilisant une machine électrique par exemple. MG : Le downsizing va se poursuivre. On rencontrera de plus en plus de moteurs avec 2 ou 3 cylindres. Les systèmes common rail seront plus compacts et plus efficaces. DELPHI a développé le système UPCR pour «Unit Pump Common Rail» dans ce sens. 16

17 LM : Quel est le potentiel du Diesel dans des pays émergents comme l Inde et la Chine? JG. Le cas de l Inde est très intéressant. En effet, le prix du carburant y est très élevé et les véhicules sont plutôt petits et légers. Le marché indien du Diesel requière des solutions particulières : la vitesse étant réduite, on peut se contenter de pressions d injection moyennes de 1600 à 1800 bars. Par contre le contrôle électronique y est d une grande importance. JYP : En Chine, c est le marché des utilitaires légers Diesel qui est en forte progression. PM : Le cas du Japon est aussi intéressant ; longtemps complètement réfractaire au Diesel, l opinion est en train de changer depuis 2 à 3 ans à cause des performances de consommation. LM : Existe t il une convergence entre le Diesel et l essence? JG : Nous mêlons les équipes essence et Diesel de manière à profiter des synergies. En ce qui concerne la pression, l injection essence voit monter la pression et peut donc bénéficier du savoir faire des diésélistes. A l inverse le contrôle moteur essence peut bénéficier aux diésélistes, PM : Si l on considère le carburant, l essence et le gazole ne peuvent soutenir les mêmes niveaux de pression. Par contre les stratégies dans les logiciels peuvent donner lieu à échanges. LM : Que peut-on espérer du coté des carburants? PM : Nous souhaitons une plus grande cohérence entre les réglementations et le carburant réellement disponible dans le pays. Dans plusieurs cas, il est impossible d implanter une technologie car le carburant disponible ne le permet pas. Comme déjà indiqué, c est la distribution d urée en réseau qui nous préoccupe le plus en Europe. Hors Europe, c est souvent la teneur en soufre ou en manganèse qui nous tracasse. JYP : Les différences entre les spécifications des carburants et ce qui est réellement distribué est problématique dans certains pays. Question de l assistance : Les boites de vitesses mécaniques sont-elles condamnées à long terme? BC : Indépendamment de l aspect CO 2, les transmissions automatiques vont inexorablement progresser. 17

18 E- REGARDS SUR DES PRESENTATIONS DU CONGRES OPENING KEYNOTE # 1 TECHNOLOGIES FOR AN INCREASINGLY ENVIRONMENTALLY FRIENDLY DIESEL ENGINE Pierre MACAUDIERE, PSA PEUGEOT CITROËN, insiste sur les 3 défis majeurs posés à la mobilité : l urbanisation croissante, le changement climatique doublé de la qualité de l air, et l évolution des aspirations des clients vers une meilleure qualité de vie, une plus grande sécurité et la recherche permanente du meilleur rapport qualité/prix. Dans ce contexte, la gageure du moteur Diesel est de maintenir sa compétitivité en termes de consommation de carburant tout en réduisant ses nuisances à l échappement. Les émissions de particules, qui étaient l apanage des moteurs Diesel, ne sont plus un problème pour les moteurs Diesel modernes, grâce au filtre à particules qui élimine 99,9 % des particules en nombre quelle que soit leur taille. On comprend qu il faille mieux éliminer les véhicules à moteur Diesel anciens, antérieurs à Euro 5 plutôt que d interdire la vente de véhicules à moteur Diesel Euro 6. Euro 6.b exige une réduction de 56% des émissions de NOx. PSA pense que la SCR (Selective Catalytic Reduction) constitue la solution la plus efficace pour améliorer également la consommation de carburant. Avec une additivation à l urée, l Adblue, la réduction se fait à basse température (180 C). En contrepartie, le système de traitement des gaz d échappement devient très complexe. La combinaison adoptée par PSA, nommée BLUEHDI, qui se compose d un catalyseur d oxydation suivi de la SCR puis du filtre à particules (FAP), permet de gagner 4% en émissions de CO 2, de traiter 90% des émissions de NOx et d éliminer 99,9% des particules en nombre. Cette technologie sera adaptée sur tous les moteurs Diesel Euro 6. Pour être compétitif, le moteur Diesel doit réduire le coût des dispositifs de traitement des gaz d échappement. L une des voies est de rendre le système plus compact, une autre, complémentaire, est de coupler une partie de la SCR avec le FAP. En 2017, les conditions d homologation seront changées avec l adoption du cycle WLTP (World Light duty harmonized Test Procedure) et les essais en roulage réel. La dépollution sera effectuée sur une zone plus étendue de la cartographie moteur en termes de couple/vitesse. Les conséquences en seront une plus grande quantité de NOx à traiter et par conséquent une consommation accrue d Adblue. Alors qu Euro peut être respectée avec 0.75 l/100 km d Adblue, pour respecter Euro 6.c et bénéficier d une réduction des émissions de CO 2, il en faudra 2.5 l/100 km.. la distribution de l Adblue en station service sera donc indispensable. 18

19 La poursuite de la réduction des émissions de CO 2 conduit inexorablement à l hybridation électrique. Une solution prometteuse pour PSA est illustrée dans la figure 1. Il s agit de la PEUGEOT 3008 Hybrid 4 alimentée par un carburant B30, qui contient 30% de biodiesel. Par comparaison avec la PEUGEOT 3008 HDI, on passe de 139 g CO 2 /km à 72 g CO 2 /km. Pierre MACAUDIERE conclue que si les défis sont nombreux, PSA a confiance dans le moteur Diesel pour le futur grâce à la remarquable optimisation émissions/consommation obtenue à un coût admissible. Figure 1 : Une solution d hybridation pour PSA SESSION GROUPE MOTOPROPULSEUR DIESEL DU FUTUR Cette session était présidée par Uwe WAGNER (KIT) et Federico MILLO (Politecnico di Torino). PASSCAR-DIESELS GO WEST ROADMAP TO CLEAN DIESEL APPLICATIONS COMPLYING WITH FUTURE REQUIREMENTS. Jügen GERHARDT (Robert BOSCH) expose les évolutions nécessitées par les futures réglementations américaines LEVIII SULEV (Super Ultra Low Emissions Vehicles) qui 19

20 prévoient en 2025 des cibles de consommation de 56 mpg (miles per gallon) assorties du niveau d émission de NOx + NMOG (Non-Methane Organic Gases) de 30 mg/mi. Pour l Europe, l introduction du FAP (Filtre à Particules) pour les voitures particulières depuis Euro 5 a réduit les émissions de particules à pratiquement zéro. La cartographie moteur doit donc désormais être guidée par la réduction de la consommation et des émissions de NOx. Les réductions de CO 2 et de NOx par l optimisation de la combustion interne sont antinomiques. Pour sortir de cette impasse, il faut agir sur le système global formé du moteur, du traitement des gaz d échappement, du contrôle moteur et du véhicule. Les traitements catalytiques des NOx participent à la résolution du dilemme, la combustion pouvant être calibrée pour minimiser les émissions de CO 2. Pour satisfaire aux réglementations LEVIII SULEV et Euro 6, il est nécessaire d agir pendant les phases où les catalyseurs n ont pas encore atteint la température d amorçage (light off). 2 concepts existent (voir Figure 2) : le premier se désigne par NSC (NOx Storage Catalyst ) + SCR. Il consiste à stocker les NOx lors de la phase froide lorsque la SCR n a pas encore atteint sa température d amorçage, et de régénérer le NSC en enclenchant une combustion en mélange riche qui fournira les réducteurs CO et HC (Hydrocarbures imbrulés). Le deuxième concept se désigne par SCR on DPF (Diesel Particulate Filter) + SCR. Il consiste à rapprocher une partie de la SCR de l échappement moteur, ce qui réduit fortement le temps d amorçage. La combinaison avec le FAP augmente la température du revêtement de la SCR. Le volume disponible pour cet ensemble étant contraint, il est nécessaire de finir la réduction SCR plus loin dans l échappement. Ces systèmes de traitement des gaz d échappement qui satisfont à la réglementation LEVIII SULEV ne sont efficaces durablement que si les composants sont robustes et fiables tout au long de la vie du véhicule. Les dispositifs d OBD (On-Board Diagnosis) sont donc de première importance. Les exigences de l OBD doivent être prises en compte dès la conception des systèmes de traitement des gaz d échappement car elles affectent tous les composants : catalyseurs, capteurs et logiciel de commande. 20

La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique

La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique La stratégie véhicule décarboné de PSA Pierre MACAUDIERE Direction Chaines de Traction et Chassis Journées Annuelles des hydrocarbures le 13 Octobre2010

Plus en détail

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange.

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Des dispositifs antipollution pour un futur plus écologique

Plus en détail

Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution

Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution Emissions automobiles et CO 2 Progrès et interrogations Mobilité et son évolution Jean DELSEY Expert Transports Membre CNA Energie Climat Air Quelques Faits et Informations La teneur en CO2 atteint 400

Plus en détail

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Une technologie d avenir Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Faibles émissions. Faible consommation. Haute fiabilité. Au cours des années à venir, l Union européenne prévoit d introduire

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Pollution automobile. Normes et dépollution

Pollution automobile. Normes et dépollution Pollution automobile Normes et dépollution Cycle ECE X 4 Cycle EUDC C a r a c t é r i s t i q u e s U n i t é E C E 1 5 E U D C D i s t a n c e k m 4 1. 0 1 3 = 4. 0 5 2 6. 9 5 5 D u r é e s 4 1 9 5 =

Plus en détail

Sommaire du test de consommation de carburant

Sommaire du test de consommation de carburant Page 1 Lorsque chaque mille compte SM Sommaire du test de consommation de carburant Une évaluation indépendante du Saf-T-Liner C2 de Thomas Built Buses, muni d un moteur Cummins ISB 6,7 L testé en comparaison

Plus en détail

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O V A T I O N D A Y 2 0 1 6 PAGE 01 ÉDITO Soucieux de s inscrire dans une démarche de mobilité durable, le Groupe

Plus en détail

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling

Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Développement de nouveaux convertisseurs d énergie: Etude du moteur Stirling Bert Juliette Ingénieur R&D juliette.bert@danielson-eng.fr 24 janvier 2013 SOMMAIRE Présentation Danielson Engineering de l

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée

TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée TOTAL EXCELLIUM DIESEL l assurance d une consommation maîtrisée COnCEnTRÉ DE TECHnOLOGiE Maîtrisez vos consommations grâce au concentré de technologie TOTAL EXCELLIUM DIESEL ) ) Une meilleure protection

Plus en détail

ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS. PRO1 Procédés de raffinage. PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux

ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS. PRO1 Procédés de raffinage. PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux ÉNERGIE ET PRODUITS FORMATION APPLIQUÉE POUR INGÉNIEURS Programme PRO1 Procédés de raffinage PRO2 Carburants actuels et du futur - Matériaux PRO3 Logistique des carburants PRO4 Gaz, combustion industrielle

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel.

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel. Communiqué de presse Bosch compact Faits et chiffres sur le diesel De la législation sur les émissions au nombre d immatriculations, en passant par les particules Juin 2013 DS 13.05 HF/ND Législation sur

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports

GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports GNV et BioGNV : une alternative performante pour les transports Gilles DURAND, Secrétaire Général de l AFGNV 26 septembre 2013 1 L Association Française du Gaz Naturel Véhicules fédère les acteurs du GNV

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Résultats clés Les résultats ont été mesurés sur les différents prototypes VCRi : moteurs monocylindre, moteurs multicylindre et

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS?

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? POURQUOI UTILISER UN ADDITIF CARBURANT ESSENCE OU DIESEL? ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? Le carburant, principale source d encrassement du moteur La combustion incompléte du carburant

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais»

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Portons le Nord Pas-de-Calais et ses entreprises vers l énergie de demain PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Région Nord-Pas de Calais CUD Pôle d Excellence Régional Energie

Plus en détail

Un groupe mondial à votre service

Un groupe mondial à votre service Un groupe mondial à votre service Fort de ses 10 000 collaborateurs, Leroy-Somer a tissé un réseau international de 470 centres d expertise et de service capable de vous apporter l assistance commerciale

Plus en détail

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38.

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. La performance dans une toute autre dimension. Vous trouverez dans cette brochure certains équipements qui ne font pas partie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique

Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique COMMUNIQUE DE PRESSE Septembre 2012 Nouveau Partner Electrique : 100% Partner, 100% électrique Avec cette nouvelle version 100% électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels

Plus en détail

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010 ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE Roulez, économisez, et préservez l environnement Novembre 2010 Performant, écologique et économique, le GNV est une véritable alternative aux problématiques environnementales

Plus en détail

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM JUSQU À 4,4 % DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 4,4 % (1) DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 93 % (2) D ENCRASSEMENT DES INJECTEURS EN MOINS Les nouvelles

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid

Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid Valorisation des rejets thermiques des moteurs à combustion interne pour une production d électricité ou de froid Adrien Bétrancourt 1, Thierry Le Pollès 1, Emmanuel Chabut 1, Maurice-Xavier François 1,2

Plus en détail

MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR

MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR TABLE DES MATIÈRES 1. Renforcement des normes sur les émissions et amélioration des machines 2. Planning d application des normes sur les

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

1 ères Rencontres l Entreprise Eco-responsable Etude de cas Renault

1 ères Rencontres l Entreprise Eco-responsable Etude de cas Renault l Entreprise Eco-responsable Etude de cas Renault François Colet Architecte Système Amont Véhicule Electrique L Entreprise Eco-Responsable 18 Novembre 2010 PROPRIÉTÉ RENAULT SOMMAIRE 01 Introduction 02

Plus en détail

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides Guide d achat Topten Pro Automobiles et VUL Exigez le meilleur du marché pour vos commandes Photo : autogastechnik.eu Profitez des produits les plus performants pour agir à grande échelle sur les dépenses

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Agence Régionale du Développement et de l Innovation La compétitivité des entreprises par l innovation collaborative

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Diagnostic et enjeux (1/11)

Diagnostic et enjeux (1/11) Diagnostic et enjeux (1/11) Région : Alsace / Franche - Comté Nom du groupe de travail : Automobile, transports et mobilité Participants à l atelier : voir liste des participant en annexe Rapporteur /

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Vannes et systèmes de dosage destinés au traitement des gaz d échappement Des gaz d'échappement La contribution de Bürkert purs à pour une utilisation

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

LES OXYDES D AZOTE (NO x )

LES OXYDES D AZOTE (NO x ) LES OXYDES D AZOTE (NO x ) Qu appelle-t-on NO x? Où, quand et comment se forme-t-il? Quels sont ses dangers? Les émissions de NO 2 sont-elles réglementées? Comment peut-on s en débarrasser? Quel est le

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi?

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? Décryptage U n a c c o r d p l u t ô t p r o m e t t e u r! Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? En avril 2010, notre Groupe concluait avec l allemand

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Le catalyseur Le talon d Achille du système d échappement par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Les voitures récentes munies d un système d échappement «résistant à la corrosion»

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange

Pompes à huile et à eau Pierburg. Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange Page 1/6 Pompes à huile et à eau Pierburg Maintenant également disponibles sur le marché de la rechange NEW Motor Service élargit la gamme de pompes à huile et de pompes à eau de la marque KOLBENSCHMIDT

Plus en détail

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT :

LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LE GAZ NATUREL COMME CARBURANT : LA FRANCE PEUT-ELLE RATTRAPER SON RETARD? Corinne BERTHELOT Amsterdam, 25 November 1 La Filière du GNV est organisée en France L Association Française du Gaz Naturel Véhicules

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011 Les énergies renouvelables Mardi 27 septembre 2011 Introduction La climatisation aujourd hui implique : une surconsommation énergétique des problèmes de production et d acheminement de l énergie électrique

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en Contraintes d intégration liées à la réduction d émissions et de consommation de carburant en traction autonome Samuel Hibon Mai 2009 TRANSPORT Sommaire 1st topic Les normes Page 3 2nd topic Evolutions

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

L'AUTOMOBILE DU FUTUR

L'AUTOMOBILE DU FUTUR L'AUTOMOBILE DU FUTUR CFM 2013 Bordeaux 26 aout 2013 Paul PARNIERE AUTOMOBILE = PRODUIT *Grand public *Fort contenu technologique et industriel *Mobilité individuelle *Nuisances globales et locales. NOMBRE

Plus en détail

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES Partenaire de l ingénierie Une entreprise à taille humaine pour une prestation sur-mesure Vous êtes à la recherche de solutions pour tester vos produits ou simuler

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012 Le Valenciennois accueille la journée «TRANSPORT & MOBILITE» dans le cadre de la Semaine de l Innovation La troisième édition de la Semaine de l Innovation se tiendra du 26 au 30 novembre 2012. Depuis

Plus en détail

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel Cnim Systèmes Industriels La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel le groupe CNIM Le Groupe CNIM développe et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Nouvelles Motorisations Hyundai

Nouvelles Motorisations Hyundai Nouvelles Motorisations Hyundai Information Presse HYUNDAI MOTOR EUROPE GmbH Kaiserleipromenade 5 63067 Offenbach, Germany www.hyundai.com/eu Des Technologies avancées pour des groupes motopropulseurs

Plus en détail

MOTEURS A COMBUSTION INTERNE Partie 3: Développements récents. Pierre Duysinx Université de Liège Année académique 2015-2016

MOTEURS A COMBUSTION INTERNE Partie 3: Développements récents. Pierre Duysinx Université de Liège Année académique 2015-2016 MOTEURS A COMBUSTION INTERNE Partie 3: Développements récents Pierre Duysinx Université de Liège Année académique 2015-2016 1 Références bibliographiques R. Bosch. «Automotive Handbook». 5th edition. 2002.

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales Simulation numérique Conception de bancs d études Mesure Impression Gabel 02 32 82 39 39 - Conception : Nord-Ouest création 02 32 82 39 37 Technopôle du Madrillet 76801 Saint-Etienne-du-Rouvray Tél. 33

Plus en détail

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel

La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel La chaine de traction HY4 1 er HEV (Hybrid Electric Vehicle) Diesel 4x4 Frédéric Tronel 9/09/2014 Dans les années 90 Des voitures plus lourdes. Hausse des ventes en Europe. Des voitures plus performantes.

Plus en détail

DYNASCAN. Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné. Technologie multi-voie compatible mono ou multirouleaux

DYNASCAN. Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné. Technologie multi-voie compatible mono ou multirouleaux DYNASCAN Solution logicielle et électronique pour banc d essai à inertie ou freiné Systèmes pour bancs à rouleaux et bancs moteur Solution pour banc freiné ou pour banc à inertie Compatible avec toutes

Plus en détail

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN

BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN BBC Conseil Votre solution de coaching LEAN Version 1 BBC Conseil 1 / 18 Plan de la présentation Présentation rapide du Lean Management 1. Le Lean est une démarche à long terme avec des résultats rapides.

Plus en détail

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement Gamme XDOC-MK-Novembre 2012 FR Coques à Déplacement Gamme Coques à Déplacement La gamme Nanni pour coques à déplacement Les moteurs Nanni pour coques à déplacement ont une fiabilité record éprouvée. La

Plus en détail

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie

Leonardo NASCIMENTO. Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Leonardo NASCIMENTO Gestion énergétique optimisée et impact environnemental de la technologie Sommaire Cible marché et raison d être de la technologie Vue du système Modes d opération Rendement du groupe

Plus en détail

RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES. JF NICOLINO 3 avril 2012

RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES. JF NICOLINO 3 avril 2012 RECUPERATION D ENERGIE THERMIQUE A L ECHAPPEMENT PAR TURBOCOMPOUND APPLICATION COMPETITION AUTOMOBILE & AUTRES APPLICATIONS POTENTIELLES JF NICOLINO 3 avril 2012 AGENDA I) CONTEXTE II) ETAT DE L ART SYSTÈME

Plus en détail

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET APPLICATIONS INDUSTRIELLES MOTS CLEFS : OPTIMISATION, ANALYSE DE SENSIBILITE, REDUCTION DE MODELES, FIABILITE, SYSTEMX CONTEXTE de l IRT SYSTEMX

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité. Alsace Franche-Comté

Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité. Alsace Franche-Comté Les opportunités offertes par l émergence des services intégrés de mobilité Alsace Franche-Comté Diapositive 1 - Juin 2012 Plan : 1. Présentation du Pôle Véhicule du Futur 2. L émergence des services intégrés

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607 AVANT PROPOS Ce document cite uniquement des évolutions ou des compléments d informations sur le système FAP 1 ere génération (motorisations DW12ATED4 application 406 et 607 uniquement). La brochure «Filtre

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3

Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3 Présentation Le Mans Prototype 3 LM P3 Le 21 janvier 2015 Le Mans Prototype 3 LM P3 L Automobile Club de l Ouest présente la nouvelle catégorie de voiture Le Mans Prototype 3 (LM P3) qui évoluera dès 2015

Plus en détail