MONDIALE ( les débuts du conflit)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MONDIALE. 1914-1918 ( les débuts du conflit)"

Transcription

1 LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ( les débuts du conflit)

2 Le bilan :de la 1ère guerre mondiale I.Les pertes humaines:morts et blessés, la «grande saignée» 1/Les morts: les «croix de bois» Au total, la 1ère guerre mondiale a fait environ 9 millions de morts dont: -plus de 2 millions d'allemands; -1,8 million de Russes; Britanniques; Italiens; -et près d'1 million et demi de Français(proportionnellement à sa population, la France est le pays où les pertes ont été les plus élevées). Ces morts étaient presqu'exclusivement des militaires, tués au combat ou morts des séquelles de leurs blessures ou de maladie entre 1914 et On considère qu'environ soldats sont morts après la guerredes suites de blessures de guerre ou de maladies contractées pendant la guerre. A ces morts de la 1ère guerre mondiale, sont venus s'ajouter les millions de décès provoqués par l'épidémie de grippequi s'est propagée dans tous les continents de 1918 à 1920, et qui a fait victimes en France. 2/Les blessés:les «gueules cassées» Le nombre des blessés(invalides, aveugles, gazés, amputés, handicapés) marqués à tout jamais dans leur chair s'élève au total à environ6 millions et demi. Beaucoup ne pourront reprendre une activité professionnelle normale et devront être pensionnés, donc à la charge de leur pays. 3/ Des «générations sacrifiées» Morts et blessés concernent presqu'exclusivement le sexe masculin et essentiellement les classes d'âge situées entre 19 et 40 ans, c'est-à-dire les forces vives, les classes d'âge les plus fécondes et correspondant aux effectifs les plus nombreux de la population active. En France, 20% des soldats âgés de 19 à 27 ans en 1914 ont été tués. Les soldats morts de la 1ère guerre mondiale ont laissé 3 millions de veuves et 6 millions d'orphelins.

3 Que représente ces documents Où se situe ce monument? A quoi sert un tel monument? Existe-t-il un monument comme cela dans chaque ville?pourquoi? Qui sont les hommes dont les noms sont gravés sur la pierre?

4

5 L attentat de Sarajevo Le détonateur du processus diplomatique aboutissant à la guerre est le double assassinat de l archiducfrançois-ferdinand, héritier du trône d Autriche-Hongrie, et de son épouse morganatique Sophie Chotek, duchesse de Hohenberg, à Sarajevole 28 juin1914par un étudiant nationaliste serbede Bosnie, Gavrilo Princip. Les autorités autrichiennes soupçonnent immédiatement la Serbie voisine d être à l origine du crime. Le 5 juillet, l Allemagneassure l Autriche-Hongriede son soutien et lui conseille la fermeté. Il semble au haut commandement allemand que jamais les chances d un succès contre la Serbie, la Russie et la Francene seraient aussi favorables. Berlin pense que, manquant d artillerie lourde, la France retiendra la Russie. Il y a risque de guerre, mais il semble limité. L Autriche, quant à elle, compte profiter de l occasion pour éliminer la Serbie en tant que puissance dans les Balkans

6 Europe Alliances

7

8

9 RESUME 1 La première guerre mondiale : Des rivalités existent entre deux groupes de pays : France/Empire Russe/Royaume Uni, d un côté et Allemagne/Autriche/Hongrie/Italie de l autre. La France veut récupérer l Alsace et la Lorraine perdues en En 1914, la guerre éclate. Des deux côtés, on imagine une guerre courte et victorieuse. Fin août, l armée allemande est à quelques kilomètres de Paris. Mais les Allemands sont repoussés. Puis, le front se stabilise sur 700 Km de la mer du Nord à la Suisse. Des deux côtés, les soldats creusent des tranchées et s y enterrent pour résister. Pendant 3 ans la guerre s enlise. Des offensives des deux côtés causent de nombreux morts (doct4). Les poilus français (les soldats n avaient pas d eau et de savon pour se raser et se laver) survivent et meurent dans de terribles conditions, comme tous les autres combattants (docts5 et 6).

10 RESUME 2 La bataille de Verdun sera la plus sanglante ( morts).les gouvernements essaient d empêcher les gens de baisser lesbras (doct7). Pourtant les soldats n en peuvent plus (doct8), en 1917, lesmutineries se multiplient, des déserteurs sont fusillés.les colonies fournissent des soldats et des travailleurs. Les femmes remplacent les hommes à l usine (doct9). Le Japon, la Chine et les États-Unis entrent dans la guerre. L arrivéedes soldats américains permet de repousser les offensives allemandes. Denouvelles armes sont utilisées (chars, avions). Les alliés attaquent en juillet1918. Le 11 novembre 1918, l Allemagne signe l armistice. Les pertes humaines sont énormes (doct10). Les régions des combats sontdévastées, l endettement est très important. Une nouvelle carte de l Europe est dessinée. L Allemagne, rendueresponsable, doit payer des réparations aux vainqueurs, la France récupère l Alsace et la Lorraine. Plus de 9 millions d êtres humains ont été tués, beaucoup de soldats sont blessés ou mutilés(doct11).

11 Les mobilisés parisiens devant la gare de l Est le 2 Août 1914

12 La mobilisation en août 1914 en Angleterre

13 Mobilisation des soldats Bavarois

14 Vidéos La mobilisation générale Première guerre mondiale : se souvenir La célèbre chanson de Craonne,

15 Liens animations cartes Le plan Schlieffen Le plan XVII La guerre de mouvement (1914) La course à la mer La bataille de la Marne (1914) La guerre de position La bataille de la Somme La bataille de Verdun Le tournant de 1917 Le front occidental en 1918

16 Liens internet Verdun, sur le site de France 5: RNM(Réunion des Musées Nationaux) : 300 images sur la Première guerre mondiale La couleur des larmes, les peintres devant la Première Guerre Mondiale. Un superbe parcours de 105 tableaux... exposition sous le Haut patronage de l'unesco : Sur la page divers documents en Histoirevous trouverez des activités pour prolonger ce travail sur la Première Guerre Mondiale.

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) Pourquoi dit-on de la Première Guerre mondiale

Plus en détail

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE Le CICR dans la Première Guerre mondiale Août 1914. Le monde entre en guerre et, durant 52 mois, brutalité, violence et souffrances déchirent l humanité.

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. 1914 28 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Voici une proposition de corrigé. ATTENTION ce n'est qu'une proposition et non un corrigé officiel 1. A quel siècle a vécu Périclès? Pourquoi est-il célèbre? (1 point) Au V ème siècle avant J.C. Il a dirigé

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04 27/04 28/04 29/04 30/04 01/05 MATIN de société et, histoires ou contes, MIDI Contes et histoires et chansons de Le tour du Monde 3è trimestre = les îles 04/05 05/05 06/05 07/05 08/05 MATIN de société et,

Plus en détail

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi?

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? L'outil militaire A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? Un manuel de l outil militaire? La mésange qui explique à l oursin comment le lézard doit se servir de sa clé USB. Les conflits après

Plus en détail

L économie du vélo en France

L économie du vélo en France L économie du vélo en France 12è journée d études de la FUBicy - Srasbourg Le Vélo un moteur économique ALTERMODAL Département Transports & Déplacements 1 La France dans le grupetto de l Europe 4 groupes

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1507405L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1507405L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et le Conseil

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 1 2 3 4 5 6 7 8 Engagement & mission I Processus de sélection & profil exigé I Instruction I Vie quotidienne au travail I Contact Le détachement

Plus en détail

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Fait sur mesure pour les écoles, Trop jeunes est un projet pédagogique qui veut attirer l attention de nos jeunes sur ce monde qui tourne de plus

Plus en détail

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5

Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 Otto DIX, Les joueurs de Skat 1920 - Huile et collage sur toile 117 cm x 97 cm 1/5 HISTOIRE DES ARTS - 3e LES JOUEURS DE SKAT 1 : IDENTIFICATION : Artiste : Otto DIX (Allemagne, 1891-1969) Titre : Les

Plus en détail

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 XXXI e SESSION Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 RESOLUTION SUR LES SITUATIONS DE CRISE POLITIQUE DANS L ESPACE FRANCOPHONE Militant pour le respect de la démocratie et de l Etat de droit, la commission

Plus en détail

L Europe avant la Première Guerre mondiale

L Europe avant la Première Guerre mondiale L Europe avant la Première Guerre mondiale Le 28 juin 1914, à Sarajevo (Bosnie), l archiduc François-Ferdinand, neveu de l Empereur austro-hongrois François-Joseph 1 er, est assassiné par un jeune nationaliste

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE?

REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE? CHAPITRE 8 REMISE EN ETAT AVANT OU APRES LA VENTE? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos VO après leur vente coûte plus cher Estimez combien... Pourquoi il est essentiel de vérifier

Plus en détail

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne 17 novembre 2014 Sommaire 100 ans après le déclenchement de la Grande Guerre, le bureau de Georges Clemenceau restauré Le bureau de Georges

Plus en détail

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches Les Guides de l ONACVG Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Service de l office national des anciens combattants et victimes de guerre Sommaire Introduction page 03 Première

Plus en détail

La puissance des Etats-Unis d Amérique

La puissance des Etats-Unis d Amérique La puissance des Etats-Unis d Amérique Sur quoi est fondée la réussite de la première puissance mondiale et comment le pays parvient-il à surmonter les difficultés et les agressions extérieures? Sommaire

Plus en détail

Si Vous avez le droit de travailler

Si Vous avez le droit de travailler Département US de la Justice Division des Droits civils Bureau du conseiller spécial aux méthodes d emploi inéquitables liées à l immigration Si Vous avez le droit de travailler Ne laissez personne vous

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

Un grand spectacle pour lancer les commémorations

Un grand spectacle pour lancer les commémorations 24 avril 2014 Communiqué de presse Un grand spectacle pour lancer les commémorations «1914» est un spectacle de plein air, gratuit sur réservation, ouvert à 500 personnes. Il va raconter l histoire d un

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

Le hall de laminage (1965)

Le hall de laminage (1965) Le hall de laminage (1965) Lorsqu il fonde en 1888 sa société, Emile Louyot n imaginait certainement pas que, 120 ans plus tard, nous fêterions ensemble l anniversaire de sa création. C est grâce à lui,

Plus en détail

De Gaulle, Roosevelt et l'indochine de 1940 à 1945

De Gaulle, Roosevelt et l'indochine de 1940 à 1945 Michel Huguier De Gaulle, Roosevelt et l'indochine de 1940 à 1945 L'rfarmattan TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 7 PROLOGUE : LE DECOR ET L'HISTOIRE RECENTE 9 Chapitre I. L'ARMISTICE : SE RALLIER A LA FRANCE

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

Coalition Nationale pour la Cour pénale internationale

Coalition Nationale pour la Cour pénale internationale Coalition Nationale pour la Cour pénale internationale La C our pénale internationale au cœur d une journée d études à l Université Kongo La Coalition nationale pour la Cour pénale internationale a organisé

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit»

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit» «Un jeu de cartes inédit» 29-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs S entraîner à estimer une probabilité par déduction. Applications (exemples) En classe : tout ce qui réclame une lecture attentive d une

Plus en détail

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo 3 Parcours découverte du Musée Auto Moto Vélo Mode d emploi de ton carnet Ne va pas trop vite! Observe bien les panneaux, les véhicules, les objets et les documents présentés dans l exposition. Lis les

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

NOTE SUR LE CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914-1918

NOTE SUR LE CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914-1918 NOTE SUR LE CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914-1918 La France a été en 1914-1918 au cœur d une tragédie mondiale qui fut pour elle, une épreuve nationale sans précédent. La guerre n a pas été seulement militaire

Plus en détail

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine Maurice Schwob, fondateur de 100.000 Chemises Exposition présentée du 1 er mars au 13 avril 2014 Musée de la Chemiserie et de l Elégance masculine ARGENTON-SUR-CREUSE (INDRE) Communiqué de presse A l'occasion

Plus en détail

Les règles du jeu. contenu. préparation

Les règles du jeu. contenu. préparation Les règles du jeu but du jeu La tortue releva le défi du lièvre revanchard et la nouvelle fit le tour du pays. La grande course allait commencer et tous les participants étaient enfin parés pour cette

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Archivage électronique

Archivage électronique Archivage électronique Mesdames Lourdes Fuentes-Hashimoto, des archives diplomatiques et Marie Laperdrix des Archives nationales de France, Fontainebleau nous ont proposé des ateliers pratiques sur comment

Plus en détail

Allocution de M. Hassan B. Jallow Procureur du TPIR et du MTPI, devant le Conseil de sécurité de l ONU 10 décembre 2014

Allocution de M. Hassan B. Jallow Procureur du TPIR et du MTPI, devant le Conseil de sécurité de l ONU 10 décembre 2014 United Nations Mechanism for International Criminal Tribunals Nations Unies Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux ALLOCUTION (Destiné exclusivement à l usage des médias. Document non officiel.)

Plus en détail

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Passages de Paris 8 (2013) 13-19 www.apebfr.org/passagesdeparis UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Entretien avec Nino MONTALTO Nino Montalto est né en Sicile. Très jeune, il travaille dans un

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SESSION 2010 CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SESSION 2010 CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SESSION 2010 CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION AUCUN MATERIEL N EST AUTORISÉ Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet. Le sujet comporte 8 pages, numérotées

Plus en détail

08-116 F VERSION RÉVISÉE _ REFERENCE FOR 2014006.DOCX ACTIVITÉS DE L OIM CONCERNANT LES DONNÉES MIGRATOIRES : APERÇU GÉNÉRAL

08-116 F VERSION RÉVISÉE _ REFERENCE FOR 2014006.DOCX ACTIVITÉS DE L OIM CONCERNANT LES DONNÉES MIGRATOIRES : APERÇU GÉNÉRAL ACTIVITÉS DE L OIM CONCERNANT LES DONNÉES MIGRATOIRES : APERÇU GÉNÉRAL 1. Introduction Cette note a pour but de mettre en lumière les activités de l OIM concernant la collecte, le traitement et la diffusion

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.peugeot-openeurope.com EN CAS D URGENCE / 2015 Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 47 89 24 24 Depuis l étranger : +33 1 47 89 24 24 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE PANNE, ACCIDENT,

Plus en détail

La frontière américano-mexicaine Les Etats frontaliers Le Mexique lors de son indépendance en 1821 Une frontière difficile à franchir et à contrôler

La frontière américano-mexicaine Les Etats frontaliers Le Mexique lors de son indépendance en 1821 Une frontière difficile à franchir et à contrôler RIO GRANDE - LE FANTÔME DE LA NOUVELLE ESPAGNE Recherches et écriture: LEPAC / Jean-Christophe Victor Réalisation : Frédéric Ramade Graphisme : Pierre-Jean Canac Diffusion sur Arte le 06.10.2010 Entre

Plus en détail

Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier

Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier L.P. Léonard de Vinci MONTPELLIER Christine THOMAS Lettres - Histoire Sortie pédagogique au «musée de l infanterie» de Montpellier Le jeudi 6 octobre de 8h30 à 12h30. Classe concernée : 2 nde B.E.P. T.I.S.T.

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

Entrée. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes du soldat français pour compléter ce tableau :

Entrée. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes du soldat français pour compléter ce tableau : Salle 2 Niveau 2 Service éducatif B A - 1914-1916 1916 - Entrée Le plan peut t aider à retrouver certains éléments utiles pour tes recherches. 1. Retrouve les deux fosses où sont présentés les uniformes

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Papier de positionnement

Papier de positionnement Papier de positionnement Prix des médicaments (Projet du 21.08.2007) 1. Situation initiale Les choses se sont mises à bouger sur le marché du médicament au cours de ces derniers mois et années: tandis

Plus en détail

À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève

À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève 1 - Phase d observation : Une approche de la notion d épargne et des motifs de l épargne Document

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse COMMUNIQUE DE PRESSE 18 juin 2013 «La qualité de l accueil : un facteur clef de compétitivité pour la première destination touristique mondiale» Le Comité Régional du

Plus en détail

Nous : Quel parcours universitaire avez-vous mené pour en arriver là?

Nous : Quel parcours universitaire avez-vous mené pour en arriver là? Dans le cadre de notre projet professionnel personnalisé, nous avons interviewer ce mercredi 17 novembre pendant 45 minutes, Médéric Michaud, 24 ans, co-dirigeant de l agence événementielle SEVENT basée

Plus en détail

Introduction. 1 Voir Assemblée générale, résolution 428 (V) du 14 décembre 1950, A/RES/428(V), disponible sur:

Introduction. 1 Voir Assemblée générale, résolution 428 (V) du 14 décembre 1950, A/RES/428(V), disponible sur: Commentaires du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au sujet de la proposition de loi 0443/014 du 23 février 2011 modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur l accès au territoire, le séjour,

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

La FIDH remercie le Bureau du Procureur (le Bureau) de donner à la société civile la possibilité de s'exprimer sur sa politique.

La FIDH remercie le Bureau du Procureur (le Bureau) de donner à la société civile la possibilité de s'exprimer sur sa politique. DÉCLARATION DE LA FIDH SUR LA STRATÉGIE EN MATIÈRE DE POURSUITES DU BUREAU DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Introduction La Haye, 26 septembre 2006 La FIDH remercie le Bureau du Procureur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENGAGEMENT D UNE PROTECTION CLASSIQUE DE L INDIVIDU À TRAVERS L ACTION EN PROTECTION DIPLOMATIQUE...

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENGAGEMENT D UNE PROTECTION CLASSIQUE DE L INDIVIDU À TRAVERS L ACTION EN PROTECTION DIPLOMATIQUE... TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... VII PRÉFACE....IX LISTE DES ABRÉVIATIONS... XXVII INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE L ENGAGEMENT D UNE PROTECTION CLASSIQUE DE L INDIVIDU À TRAVERS L ACTION EN PROTECTION

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

La France dans le Monde

La France dans le Monde La France dans le Monde http://www.ina.fr/politique/politiqueinternationale/video/2227372001005/d iscours-villepin-powell-a-onu.fr.html Ville d Hangzhou en Chine En quoi la France est-elle une puissance

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

Afriques. Raymond Depardon. micro-expo 02. exposition du 11 mars au 13 avril 2013 vernissage dimanche 10 mars - 16h00. institut du natobho

Afriques. Raymond Depardon. micro-expo 02. exposition du 11 mars au 13 avril 2013 vernissage dimanche 10 mars - 16h00. institut du natobho Afriques Raymond Depardon exposition du 11 mars au 13 avril 2013 vernissage dimanche 10 mars - 16h00 micro-expo 02 institut du natobho 89 avenue de Saxe - 69003 Lyon Maintenant, tout est violence. Rien

Plus en détail

Curriculum Vitae. Etudes Secondaires Université Saint Joseph des Pères Jésuites, Beyrouth (Liban).

Curriculum Vitae. Etudes Secondaires Université Saint Joseph des Pères Jésuites, Beyrouth (Liban). Curriculum Vitae Me ANTOINE AKL Né à Chamat, Casa de Jbeil (Liban) ETUDES Etudes Primaires Collège de la Sagesse, Beyrouth (Liban). Etudes Secondaires Université Saint Joseph des Pères Jésuites, Beyrouth

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée

Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée Paris, ville bombardée Paris n a pas été occupée par les Allemands durant la Première Guerre mondiale. Elle est restée une ville de l arrière. Pourtant, les

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI Novembre 2010 TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI www.mdph77.fr Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine et Marne 16, rue de l Aluminium 77 543 SAVIGNY LE TEMPLE Cedex

Plus en détail

Localiser S orienter «Priorité à trois»

Localiser S orienter «Priorité à trois» «Priorité à trois» 5-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel - Prendre conscience de l orientation de quelque chose en fonction de sa position. - S entraîner à déterminer une priorité

Plus en détail

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Les soldats à Paris Quand la guerre éclate, à Paris comme ailleurs en France, les hommes sont appelés à aller se battre pour défendre le pays : c est la mobilisation

Plus en détail

Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 01.41.41.50.40 - fax: 01.74.62.41.38 contact@fastvisa.fr

Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 01.41.41.50.40 - fax: 01.74.62.41.38 contact@fastvisa.fr Nom et adresse...... Ville :... Code Postal :.. Tél :..Fax :. Email :. Interlocuteur :... BON DE COMMANDE Fast Visa 107 rue du Château 92100 Boulogne Billancourt Tél : 0440.40 - fax: 076438 contact@fastvisa.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

LIVRE NOIR DU KREMLIN

LIVRE NOIR DU KREMLIN LIVRE NOIR DU KREMLIN Guerre de la Russie contre l Ukraine Bilan humain et économique de l occupation temporaire de la Crimée par la Fédération de Russie et de l agression russe se déroulant dans certains

Plus en détail

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité Réponse de la France à la résolution 68/243 relative aux «Développements dans le domaine de l information et des télécommunications dans le contexte de la sécurité internationale» RESUME ANALYTIQUE A titre

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Colloque vélos et communes, le 4 octobre 2011

Colloque vélos et communes, le 4 octobre 2011 Colloque vélos et communes, le 4 octobre 2011 Le groupe JCDecaux 2 En 1964, Jean-Claude Decaux invente le concept du Mobilier Urbain En 1964 : premier abribus publicitaire installé à Lyon L idée : fournir

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur N o d assurance maladie ATTESTATION MÉDICALE Code RAMQ 09926 Prénom et nom à la naissance Date de naissance Année Mois Jour Sexe Année Mois Date d expiration Init. Nom du médecin N o de permis N o de groupe

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation Pour repenser son organisation au sortir d'un plan de départs volontaires, l'industriel SEPR a "osé" solliciter la participation de ses salariés. Avec succès. Réflexions de Pierre Casadei, Directeur des

Plus en détail