Produits de contrôle de l efficacité de lavage et de garantie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Produits de contrôle de l efficacité de lavage et de garantie"

Transcription

1 Produits de contrôle de l efficacité de lavage et de garantie de stérilité GETINGE ssured

2 anufacturer s protocol M Manufacturer s protocol 2 Getinge ssured Getinge vous comprend Chaque jour, vous retraitez divers «DM». Et ce, à des heures et températures différentes et dans des conditions variées. Ce dont vous avez besoin, c est l assurance que ces charges ont été rigoureusement nettoyées et stérilisées conformément aux normes locales. Getinge est un leader mondial en termes d équipements de nettoyage, de désinfection et de stérilisation, proposant des solutions pour les secteurs des soins de santé et des sciences de la vie. Nous savons que vous avez besoin d un équipement de désinfection et de stérilisation offrant en continu des performances fidèles aux spécifications du fabricant et pleinement conformes aux normes locales et internationales. C est pourquoi nous proposons une nouvelle gamme complète de produits de contrôle du lavage et d indicateurs de garantie de stérilité sous la marque Getinge ssured. La gamme de produits Getinge ssured permet la surveillance indépendante des processus de vos «DM» en vous offrant une garantie supplémentaire de la propreté et de la stérilité exigées. FR 867-5

3 Getinge ssured 3

4 4 Getinge ssured Getinge ssured Contrôle du lavage La première étape importante dans le processus de stérilisation est un nettoyage efficace. La meilleure manière de vérifier l efficacité du procédé de lavage et de la désinfection consiste à suivre un protocole de test fiable incluant un test de souillure, un contrôle du cycle de lavage et des tests de résidus protéiques. Utilisés régulièrement, nos produits de contrôle du lavage Getinge ssured permettent de vérifier de façon indépendante que le procédé de nettoyage (d un bain à ultrasons et/ou d un laveur-désinfecteur) offre en permanence le résultat souhaité. Pour garantir la propreté des surfaces, nous proposons une gamme complète de tests des résidus protéiques destinés aux surfaces et instruments, notamment aux corps creux et vidéoscopes. Faciles et rapides à utiliser, ces tests peuvent détecter jusqu à 1 microgramme de protéines résiduelles en moins de 10 secondes, grâce à une réaction protéique instantanée. TEST DE SOUILLURE TEST DE LVGE TEST DE LVGE PR BIN À ULTRSONS TEST DES CORPS CREUX (FLEXIBLES) TEST DES CORPS CREUX (RIGIDES) Écouvillons - disponibles en 7 cm, 15 cm et 2,5 m de long. La gamme de produits de contrôle de lavage Getinge ssured est conforme aux exigences de la norme EN ISO

5 Getinge ssured 5

6 6 Getinge ssured Getinge ssured Indicateurs quotidiens pour validation des machines K C EN ISO D I LY P D L O O L D Y P L C K I D Grâce à notre connaissance des normes locales et internationales, vous avez la certitude de disposer de l indicateur approprié à une garantie de stérilité optimale. Tests de type Bowie-Dick Conformément aux exigences des normes internationales (EN ISO ), le test de type Bowie-Dick demeure la référence en matière de tests journaliers du fonctionnement mécanique de votre autoclave sous vide. Ce test consiste à garantir une extraction d air et une pénétration de vapeur efficaces afin de valider l utilisation quotidienne de votre autoclave. Les tests novateurs de type Bowie-Dick proposés par Getinge (Bowie- Dick Test Pack, dvatec et Test Card) ont été mis au point et testés dans le respect de la norme EN ISO Comparée aux cartouches de test classiques, notre technologie d encre de pointe ultra-sensible offre une précision supérieure et délivre des informations à l utilisateur sur les conditions d exploitation. Le nouveau design compact des tests dvatec et Test Card permet d utiliser moins de papier, réduisant ainsi : les coûts d utilisation, les coûts de transport, l espace de stockage, l impact écologique. Cartouche de test disponible en versions 121 C et 134 C L DVTEC BOWIE-DICK TEST EST LIVRÉ VEC UNE CRTE DE TEST PRTIQUE DE PETITE TILLE ET UN SUPPORT L DVTEC BOWIE-DICK TEST PCK N EST PS PLUS GRND QU UNE CRTE DE CRÉDIT Tous les tests Bowie-Dick de Getinge sont conformes aux exigences de la norme EN ISO

7 Getinge ssured 7

8 O 8 Getinge ssured Getinge ssured Indicateurs pour validation des charges D K C I P L Y L O D P EN ISO D L Y L C K D I Le recours à un dispositif d épreuve du procédé chimique ou biologique dans votre autoclave (notamment nos tests Helix ou Smart-Read Biological Indicator Test Pack) vous permet de garantir les conditions requises pour la stérilisation appropriée des instruments et ensembles les plus sensibles, tout en offrant un aperçu des conditions à l intérieur du stérilisateur avant la validation de la charge. Validation de la charge Helix selon les cycles TESTS HELIX SPÉCIFIQUES CLIBRÉS POUR LES CYCLES DE STÉRILISTION À L VPEUR À 134 C PENDNT 3, ,3 ET 7 MINUTES. INDICTEURS BIOLOGIQUES UTONOMES POUR VPEUR ET OXYDE D ÉTHYLÈNE CRTOUCHES DE TEST VEC INDICTEURS BIOLOGIQUES Nom du produit Type de spores Incubation nom de la cartouche Remarque Smart-Read, Self 10 5 Geobaccilus 10 h *Vérification Smart-Read Comprend Smart-Read Contained Biological stearothermophilus d échec de cycle Biological Test SCBI et une carte d indicateur Indicator (Steam) 3-5 h Pack (Steam) d émulation de classe 6 Self-Contained 10 5 Geobaccilus 24 h Self-Contained Comprend un SCBI et Biological Indicator stearothermophilus Biological Test une carte d indicateur (Steam) Pack (Steam) d émulation de classe 6 Self-Contained 10 6 Bacillus atropheaus 48 h Biological Indicator (EO) TESTS HELIX POUR VPEUR ET FORMLDÉHYDE

9 Getinge ssured 9

10 O 10 Getinge ssured Getinge ssured Indicateurs pour validation d emballage D K I C P L Y L O D EN ISO D L P C K Y L D I Le personnel soignant intervenant en bloc opératoire est chargé de garantir l intégrité du champ stérile. Les indicateurs d émulation Getinge ssured (classe 6) sont les indicateurs chimiques les plus avancés pour contrôler les paramètres de stérilisation à la vapeur que sont la durée, la température et la vapeur à l intérieur de l emballage. À l ouverture de l emballage, votre personnel de bloc opératoire peut rapidement s assurer que les conditions de la stérilisation ont été atteintes et que les instruments et ustensiles peuvent être utilisés en toute sécurité dans le cadre d interventions chirurgicales. Indicateurs d émulation, classe 6 Indicateurs d émulation (bandelette) Indicateurs d émulation (adhésif) MINUTES 3,5 4 5, BNDELETTE DHÉSIVE Les indicateurs d émulation sont calibrés selon des cycles de stérilisation à la vapeur, conformément au tableau ci-dessus. Indicateurs à paramètres multiples, classe 4 Multi-parameter, Steam L INDICTEURS D ÉMULTION (BNDELETTE)

11 Getinge ssured 11

12 12 Getinge ssured Laveur-désinfecteur Tests de nettoyage de laveur-désinfecteur La partie la plus critique du procédé de décontamination est la phase de nettoyage. Outre les données issues du test mécanique, l évaluation de l efficacité de l élimination des souillures est aujourd hui reconnue comme une bonne pratique ainsi que le contrôle des traces de résidus protéiques post-procédé. L examen visuel suffit à constater la disparition des souillures, tandis qu un test de réaction chimique est nécessaire pour évaluer les traces de résidus protéiques, dans la mesure où les protéines sont invisibles à l œil nu. Des quantités microscopiques de sang, de peau, de muqueuses, etc. laissées sur des instruments par un procédé de lavage inefficace peuvent sérieusement compromettre la stérilité générale des instruments, c est pourquoi cette première phase du procédé exige un contrôle. La norme indiquée ci-dessous sert de directive pour déterminer les types de test les plus applicables et pratiques ainsi que l application recommandée. Bien qu il n existe aucune fréquence recommandée s agissant de l utilisation des tests, nous recommandons de réaliser au quotidien des tests d élimination de souillures (contrôles de lavage) et des tests de présence de protéines. Le test de souillure Getinge ssured peut également être utilisé dans le cadre du processus de validation de routine. Norme adéquate mondialement reconnue Norme Cadre de la norme Produits Getinge ssured CONFORMES À L NORME EN ISO EN ISO 15883, partie 1 Laveurs-désinfecteurs, Partie 1 Exigences générales définitions et essais Contrôle du procédé de lavage Getinge ssured ; Tests de souillure Getinge ssured.

13 Getinge ssured 13 Test de souillure général S agissant du contrôle général, il convient de procéder à un test pour chaque charge, quel que soit le modèle et l ancienneté du laveurdésinfecteur, et de consigner tous les résultats par écrit. Les exigences générales relatives au contrôle de routine de l appareil comprennent notamment un examen visuel du type de charge, de l efficacité de nettoyage et du mode de pulvérisation. Par ailleurs, il convient de procéder à un test quantitatif, de préférence au moyen de modèles de test normalisés permettant une évaluation quantitative et garantissant la reproductibilité des résultats. La norme ISO/TS fait référence en détail à 19 tests de souillure en vigueur au plan national. Le test de souillure Getinge ssured équivaut à la performance du test de souillure autrichien. Extrait de la norme EN ISO 15883, partie 1 référence d essai de souillure : 6.10 Test sur l efficacité du nettoyage Généralités u cours des tests d efficacité du nettoyage, le cycle doit être exécuté sans étape de désinfection. Le séchage peut aussi être supprimé si cela permet de faciliter la détection des résidus de souillures Test de l efficacité du nettoyage 1 Les trois méthodes de test de résidus protéiques décrites à l nnexe C ne présentent pas une sensibilité équivalente. La méthode ninhydrine (C.1) et la méthode Biuret (C.3) présentent des sensibilités identiques, mais doivent être considérées respectivement comme test limite et test semi-quantitatif. La méthode OP (C.2) présente une sensibilité supérieure mais exige l utilisation de matériels de laboratoire. Facile à utiliser, le test de détection protéique Getinge ssured présente une sensibilité supérieure aux résidus de protéines, comparé à chacune des trois méthodes référencées dans la norme. La norme constitue une directive qu il convient d associer aux normes nationales en vigueur. Getinge ssured est en mesure de proposer une solution globale pour vos contrôles d élimination des souillures et les tests de résidus protéiques. Tests de retraitement des instruments à corps creux La retraitement des instruments à corps creux nécessite également un contrôle fondé sur les mêmes tests, à savoir les tests d élimination des souillures et de résidus protéiques. Getinge ssured propose des tests destinés à contrôler l efficacité des procédés sur des endoscopes rigides et flexibles Généralités Les tests d efficacité du nettoyage doivent être exécutés à l aide d un des tests de souillures recommandés en nnexe B pour chaque catégorie de charge que le LD doit traiter. Les tests de souillure doivent être utilisés comme indiqué dans la méthode correspondante à l nnexe B. Pour la qualification opérationnelle, les tests de souillure à utiliser pour chaque catégorie de charge doivent être choisis par l utilisateur. Tests protéiques Le test de résidus protéiques conforme à la norme EN ISO :2009(E) -10 est réalisé afin d établir l efficacité de nettoyage sur des dispositifs médicaux usagés, mais peut également être utilisé avec le test de souillure par protéines. La méthode de test de qualification de performance d efficacité du nettoyage décrite au point doit inclure le recours à l une des méthodes de détection et d évaluation de la contamination par protéines résiduelles qui figurent à l nnexe C.

14 14 Getinge ssured STÉRILISTION À L VPEUR La stérilisation à la vapeur est la méthode la plus couramment utilisée pour stériliser des instruments. Dans la plupart des pays du monde, on utilise des stérilisateurs sous vide. Les paramètres critiques sont la durée, la température et la qualité de la vapeur. On s accorde également à reconnaître dans le monde entier que le procédé doit être contrôlé avant la stérilisation, afin de s assurer de l extraction d air et de la pénétration de la vapeur (tests de type Bowie-Dick), ainsi que sur une base cycle/charge (indicateurs inclus dans l emballage et contrôles de charge). Les normes internationales suivantes renvoient à tous les aspects du contrôle de ce procédé. Norme Cadre de la norme Produits Getinge ssured appropriés EN ISO 285 Stérilisation Stérilisateurs à la vapeur d eau Grands stérilisateurs Le test Bowie-Dick d origine est présenté dans cette norme comme référence, s agissant d un test pour instruments à corps creux. EN ISO Stérilisation des produits de santé - Indicateurs chimiques Partie 1 : exigences générales Ruban pour autoclave Getinge ssured, indicateurs à paramètres multiples, contrôles de charge et indicateurs d émulation. EN ISO Stérilisation des produits de santé - Indicateurs chimiques Partie 4 : indicateurs de classe 2 comme alternative à l essai de Bowie et Dick pour la détection de la pénétration de la vapeur Cartouche de test de type Bowie-Dick Getinge ssured, dvatec et Test card. EN ISO Stérilisation des produits de santé - Chaleur humide Partie 1 : exigences pour le développement, la validation et le contrôle de routine d un procédé de stérilisation des dispositifs médicaux IQ, OQ, PQ y sont également référencés ainsi que les méthodes préconisées pour effectuer les contrôles de routine du procédé, à savoir le test de pénétration de la vapeur et le contrôle de routine (tests de type Bowie-Dick et indicateurs chimiques). Tests journaliers La norme EN 285 est la norme européenne harmonisée pour les autoclaves à vapeur de grande taille dans laquelle le test Bowie- Dick est référencé, comme le test pour instruments à corps creux. Partout dans le monde, les bonnes pratiques veulent que l on procède à un cycle de test Bowie-Dick avant la stérilisation. Lorsque le résultat du test est satisfaisant sur la feuille de test, les cycles de stérilisation des instruments etc. peuvent être lancés. Conformément à la norme EN ISO 17665, section 12 «Si le procédé de stérilisation nécessite l extraction d air de la cuve de l autoclave afin de garantir une pénétration de la vapeur RPIDE et HOMOGÈNE au cœur de la charge de l autoclave, un test de PÉNÉTRTION DE L VPEUR devra être effectué chaque jour.» D autres tests de type Bowie-Dick dont les critères de performance sont stipulés dans la norme EN ISO sont disponibles dans le commerce. Il ressort de cette norme que des tests Bowie-Dick «alternatifs» présentent des performances «équivalentes» au kit de lingettes. Pour garantir une conformité totale, le kit de référence (kit de lingettes) et les tests dits «alternatifs» doivent à tour de rôle faire l objet de tests par 3 types de cycles répartis en réussite et échec. Les 3 types de tests Bowie-Dick Getinge ssured sont en tous points conformes à la norme. Contrôle de routine des autoclaves Outre les impressions papier issues de l autoclave, il est fondamental de contrôler les conditions à l intérieur de chaque emballage stérilisé au sein de l autoclave. Pour ce faire, il convient d utiliser les indicateurs chimiques inclus dans l emballage afin de confirmer l obtention des niveaux de garantie de stérilité. Le niveau d assurance de stérilité (SL) est la mesure de confiance quant à l obtention de la stérilité avec une probabilité de 1 charge non stérile sur

15 Getinge ssured 15 EN ISO 15882/EN ISO La norme EN ISO comporte des directives sur l utilisation des indicateurs conformément à la description de la série de normes ISO Stipulant les exigences de performance des indicateurs chimiques, la norme de référence ISO est pour l essentiel élaborée à l attention des fabricants d indicateurs chimiques. Pour assurer la conformité, tous les indicateurs doivent être calibrés dans un résistomètre afin d obtenir une grande précision de résultats, conformément à la norme EN ISO Ce système offre au personnel soignant qui intervient dans le service de stérilisation et dans les salles de bloc opératoire la garantie que les paramètres appropriés ont été obtenus au cours du procédé de stérilisation. Cette norme établit 6 niveaux de classification, conformément au tableau ci-après. Norme EN ISO Stérilisation des produits de santé Indicateurs chimiques. Partie 1 : exigences générales Classe de l indicateur et définition Produits Getinge ssured conformes EN ISO EN ISO Classe 1 : indicateur du procédé Classe 2 : indicateurs destinés à des tests spécifiques Ruban indicateur pour autoclave, indicateur de plasma Carte de test Bowie-Dick (dans l emballage), carte de test dvatec et carte Bowie-Dick. Indicateurs de type Helix destinés au contrôle de charge EN ISO EN ISO EN ISO Classe 3 : indicateurs à paramètre unique Classe 4 : indicateurs à paramètres multiples Classe 5 : indicateurs d intégration N.D. Indicateurs à paramètres multiples pour la vapeur, l oxyde d éthylène, le formaldéhyde et la chaleur sèche N.D. EN ISO Classe 6 : indicateurs d émulation Indicateurs chimiques auto-adhésifs et non auto-adhésifs destinés aux cycles à 134 C pendant 3,5, 4, 5,3, 7 et 18 minutes Que révèle la classification? Les indicateurs de classe 1 révèlent que les articles ont été stérilisés ou non Les indicateurs de classe 2 (indicateur lié à un test spécifique) révèlent que le test a été réalisé (p.ex. test Bowie-Dick) Les indicateurs de classe 3 attestent qu un ou plusieurs paramètres du procédé de stérilisation étaient présents dans la cuve Les indicateurs de classe 4 attestent qu au moins 2 paramètres étaient présents Les indicateurs d intégration de classe 5 suivent la courbe de mortalité du Geobacillus Stearothermophilus Les indicateurs de classe 6 attestent que des valeurs satisfaisantes ont été obtenues pour tous les paramètres dans le cadre d un cycle spécifique. Ils sont liés à un cycle et offrent la meilleure garantie à la fois pour l utilisateur final et pour le patient utres méthodes de stérilisation Pour les instruments sensibles à la chaleur, il existe d autres options que la stérilisation à la vapeur. Le formaldéhyde, l oxyde d éthylène et le plasma (VHP) sont les plus courants. Pour ces cycles, il convient également de contrôler les paramètres critiques, c est pourquoi les indicateurs chimiques utilisés dans le cadre de ces procédés relèvent aussi de la norme EN ISO Form = durée, temp., vapeur et concentration de formaldéhyde. ETO = durée, temp., HR et concentration en oxyde d éthylène.

16 16 Getinge ssured Produits de spécialité Ruban indicateur de stérilisation à la vapeur, conforme avec la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 1 Ruban VERT indicateur de stérilisation à la vapeur, conforme avec la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 1 Stérilisation basse température, formaldéhyde HELIX pour formaldéhyde, INDICTEURS conformes à la norme EN ISO , CLSSE 2 Formaldéhyde, conforme à la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 4 Stérilisation basse température, oxyde d éthylène Ruban indicateur de stérilisation à la vapeur OE, ruban pour oxyde d éthylène conforme à la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 1 Oxyde d éthylène, conforme à la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 4 utres modes de stérilisation Plasma/VHP/H2O2 Chaleur sèche, conforme à la norme EN ISO 11140, partie 1, classe 4

17 Nom du produit Contrôle du lavage Référence principale UTILISTION Classe/norme Couleur d étiquette Test Soil Test Soil L-D EN ISO Contrôle du lavage et supports TEST DE LVGE L-D EN ISO Wash Monitor L-D EN ISO TEST DE LVGE L-D EN ISO Wash Monitor FR Flexible & Rigid L-D EN ISO Wash Monitor Holder L-D/ultrasons EN ISO Wash Monitor Holder R Rigid Lumen Test L-D/ultrasons EN ISO Wash Monitor Holder F Flexible Lumen Test L-D/ultrasons EN ISO Test de lavage, ultrasons Wash Monitor U Ultrasonic Test Ultrasons EN ISO Wash Monitor U/L Ultrasonic/Lumen Test Ultrasons EN ISO Tests protéiques Protein Test Instrument Surface L-D/ultrasons EN ISO Protein Test Instrument Lumen L-D/ultrasons EN ISO Protein Test Flexible Endoscope 2,5m L-D/ultrasons EN ISO unité de mesure 17 PRODUITS POUR STÉRILISTION À L VPEUR - VLIDTION JOURNLIÈRE DE L PPREIL Tests Bowie-Dick Bowie-Dick Test Pack 134 C, stérilisateurs Getinge Vapeur EN ISO Getinge Check Bowie-Dick Test Pack 134 C, cycles sub-trans Vapeur EN ISO Bowie-Dick Test Pack 121 C Vapeur EN ISO Bowie-Dick Test Card TT (stérilisateurs sur table) Vapeur BS EN Bowie-Dick Test Card Kit 134 C Vapeur EN ISO support + 31 tests Bowie-Dick Test Card 134 C Vapeur EN ISO dvatec Bowie-Dick Test Pack, stérilisateurs Getinge Vapeur EN ISO Getinge Check Mini Bowie-Dick Test Pack, cycles sub-trans Vapeur ISO PRODUITS POUR STÉRILISTION À L VPEUR - VLIDTION DE L EMBLLGE Indicateurs d émulation non-adhésifs Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Indicateurs d émulation adhésifs Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Emulating Indicator Vapeur EN ISO Classe Multi-Parameter Indicator Vapeur EN ISO Classe Multi-Parameter Indicator L Vapeur EN ISO Classe PRODUITS DE STÉRILISTION À L VPEUR - VLIDTION DE L CHRGE Helix Test Vapeur BS EN Classe 2 1 dispositif tests Helix Test Vapeur Classe 2 1 dispositif tests Helx Test Vapeur Classe 2 1 dispositif tests Helix Test Vapeur Classe 2 1 dispositif tests Tape 18 mm Vapeur EN ISO Classe 1 48 Tape 24 mm Vapeur EN ISO Classe 1 36 Green Tape 18 mm Vapeur EN ISO Classe 1 48 Green Tape 24 mm Vapeur EN ISO Classe 1 36 Indicateurs biologiques Self-Contained Biological Indicator Vapeur ISO Self-Contained Biological Indicator EO ISO Smart-Read Biological Test Pack Vapeur NSI/MI ST79, ISO 11138, EN ISO Classe 6 30 tests + 5 contrôles Multi-Incubator h - 1 Smart-Read Biological Indicator Vapeur ISO Self-Contained Biological Test Pack Vapeur NSI/MI ST79, ISO 11138, EN ISO Classe 6 30 tests + 5 contrôles Smart Well Incubator with Printer h - 1 PRODUITS DE SPÉCILITÉ Helix Test FORM - 1 dispositif tests Multi-Parameter Indicator FORM EN ISO Classe Tape 18 mm EO EN ISO Classe 1 48 Tape 24 mm EO EN ISO Classe 1 36 Multi-Parameter Indicator EO EN ISO Classe Multi-Parameter Indicator Chaleur sèche EN ISO Classe Plasma Indicator Plasma 250 Modèle : LD = Laveur-désinfecteur EO = Stérilisation à l oxyde d éthylène FORM = Stérilisation basse température à la vapeur Formaldéhyde

18 18 Getinge ssured Getinge prend soin de nous Le groupe Getinge investit massivement dans la recherche et le développement de ses produits et appareils, afin de garantir une préparation optimale des instruments sans jamais perdre de vue la notion de responsabilité environnementale. Notre principal objectif en faveur de l environnement est d optimiser notre consommation en énergie et de réduire ainsi nos déchets et notre impact sur l environnement. Pour vous et la sécurité de vos patients, l ensemble de la série Getinge ssured est une gamme de produits sensibles sur le plan environnemental.

19 Getinge ssured 19

20 Getinge Infection Control est un leader mondial de solutions de stérilisation pour le secteur des soins de santé. Son engagement fournir le plus haut niveau de qualité et de sécurité au moindre coût. Getinge Infection Control propose des solutions complètes offrant un flux de travail continu tout en réduisant le risque de contamination et en améliorant l efficacité des soins de santé FR Göteborgstryckeriet We reserve the right to make technical and construction changes. Getinge Infection Control B P O Box 69 SE Getinge SWEDEN Phone: +46 (0) GETINGE FRNCE 7 avenue du Canada-CS COURTBOEUF-LES ULIS Cedex FRNCE Tél.: +33 (0) Getinge NV Vosveld 4B - bus Wijnegem BELGIUM Phone: +32 (0) Getinge Schweiz G Quellenstrasse 41b CH-4310 Rheinfelden SCHWEIZ Telefon: / GETINGE GROUP est un fournisseur mondial de premier plan en produits et systèmes contribuant à améliorer la qualité et la rentabilité des soins de santé et de la biologie. Nous regroupons nos activités sous les trois marques rjohuntleigh, GETINGE et MQUET. rjohuntleigh se consacre à la mobilité des patients et au traitement des plaies. GETINGE propose des solutions de lutte contre les infections dans les soins de santé et de prévention de la contamination en biologie. MQUET se spécialise dans les traitements et produits destinés aux interventions chirurgicales, à la cardiologie interventionnelle et aux soins intensifs.

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE 2 Getinge Clean Management System GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM (CMS) UN PROCESSUS OPTIMISÉ, UNE SOLUTION UNIQUE Getinge peut vous

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

de propreté est-il garanti? des Hôpitaux Universitaires de Genève

de propreté est-il garanti? des Hôpitaux Universitaires de Genève Nettoyage des instruments creux: le niveau d assurance de propreté est-il garanti? Retour d expérience à la stérilisation centrale des Hôpitaux Universitaires de Genève Hervé Ney JNSS Fribourg 2010 1 Hervé

Plus en détail

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Plan Objectif de la stérilisation Rappel théorique Niveau d Assurance Stérilité Conséquence Destruction des micro-organismes

Plus en détail

GAMME DE LDE DE GETINGE UN SYSTÈME PLUS SÛR DE TRAITEMENT DES ENDOSCOPES. Gamme de LDE de Getinge 1

GAMME DE LDE DE GETINGE UN SYSTÈME PLUS SÛR DE TRAITEMENT DES ENDOSCOPES. Gamme de LDE de Getinge 1 GAMME DE LDE DE GETINGE UN SYSTÈME PLUS SÛR DE TRAITEMENT DES ENDOSCOPES Gamme de LDE de Getinge 1 2 Gamme de LDE de Getinge TRAITEMENT DES ENDOS- COPES - RAPIDE ET À L ABRI DES ERREURS L augmentation

Plus en détail

«Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux et audits des cabinets dentaires : des peurs à la réalité»

«Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux et audits des cabinets dentaires : des peurs à la réalité» «Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux et audits des cabinets dentaires : des peurs à la réalité» SSO-Fribourg, jeudi 12 février 2015 Dr Christine Cunier Adjointe du médecin-dentiste

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

Procédé en cours de validation dans l industrie pharmaceutique.

Procédé en cours de validation dans l industrie pharmaceutique. 5/ Autres méthodes : 5.1. L énergie lumineuse pulsée : Procédé Pure Bright (brevet) : Environ 20 000 fois plus énergétique que la lumière solaire, la répétition (1 à 10) de flashes pulsés de lumière (450

Plus en détail

AMIGO Désinfecteur à chargement par le dessus

AMIGO Désinfecteur à chargement par le dessus AMIGO Désinfecteur à chargement par le dessus with people in mind UN APPAREIL PERFORMANT À DOUBLE FONCTION Amigo est un désinfecteur à chargement par le dessus, extrêmement facile à utiliser avec un évier

Plus en détail

1 Introduction 2. 1.1 Description 2. 1.2 Accessoires et numéros de pièces 2. 1.3 Caractéristiques 3. 1.4 Aspects réglementaires 3. 2 Mise en service 4

1 Introduction 2. 1.1 Description 2. 1.2 Accessoires et numéros de pièces 2. 1.3 Caractéristiques 3. 1.4 Aspects réglementaires 3. 2 Mise en service 4 Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Description 2 1.2 Accessoires et numéros de pièces 2 1.3 Caractéristiques 3 1.4 Aspects réglementaires 3 2 Mise en service 4 2.1 Déballage et inspection 4 2.2 Batterie

Plus en détail

Désinfection du matériel médical et stérilisation Josée Savoie, Julie Moreau, Maroussia Groleau

Désinfection du matériel médical et stérilisation Josée Savoie, Julie Moreau, Maroussia Groleau La prévention des infections en cabinet privé Désinfection du matériel médical et stérilisation Josée Savoie, Julie Moreau, Maroussia Groleau 6 Vous recevez Martine à votre cabinet pour son examen annuel.

Plus en détail

Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons

Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons Méthode de contrôle des performances des bacs ultrasons Camille FAYARD Interne en Pharmacie Unité de stérilisation Centralisée du CH de Chambéry 2 ème JIFS -12 & 13 septembre 2014 Sommaire Généralités

Plus en détail

CRÉATION D'UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL SÉCURITAIRE. Stérilisation à la vapeur

CRÉATION D'UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL SÉCURITAIRE. Stérilisation à la vapeur Sara B Francais Cher client, Ce document vous conduire à travers une installation standard de votre autoclave SOLE BA. Nous vous recommandons fortement de lire ce guide pour vous familiariser avec la façon

Plus en détail

A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT TOUTE UTILISATION A REMETTRE A L UTILISATEUR ET A CONSERVER

A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT TOUTE UTILISATION A REMETTRE A L UTILISATEUR ET A CONSERVER 4 Le Pas du Château 85670 SAINT PAUL MONT PENIT TEL : 02-51-98-55-64 FAX : 02-51-98-59-07 EMAIL : info@medicatlantic.fr Site Internet : http//: www.winncare.fr MANUEL D UTILISATION Des Systèmes d Aide

Plus en détail

Le premier dispositif 4 en 1.

Le premier dispositif 4 en 1. TETHYS H10 Le premier dispositif 4 en 1. Décontamination, nettoyage, désinfection et séchage en un seul passage pour un flux de travail plus simple, plus rapide et plus efficace. Tethys H10 est le premier

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

Comment peut-il stériliser autant dans si peu d espace? Il cache bien son secret.

Comment peut-il stériliser autant dans si peu d espace? Il cache bien son secret. Le secret. 2 Comment peut-il stériliser autant dans si peu d espace? Il cache bien son secret. Le Getinge Quadro est un stérilisateur de table totalement révolutionnaire, conçu pour traiter davantage d

Plus en détail

PREPARATION (NETTOYAGE, DESINFECTION ET STERILISATION) D AIGUILLES MEDICALES, DE RACCORDS, DE ROBINETS ET D AIGUILLES CHIRURGICALES A SUTURE UNIMED

PREPARATION (NETTOYAGE, DESINFECTION ET STERILISATION) D AIGUILLES MEDICALES, DE RACCORDS, DE ROBINETS ET D AIGUILLES CHIRURGICALES A SUTURE UNIMED U N I M E D S.A. CM/07.12.04 NETSTERIL.SPN Approuvé par/le: Claude Borgeaud / 08.10.13 PREPARATION (NETTOYAGE, DESINFECTION ET STERILISATION) D AIGUILLES MEDICALES, DE RACCORDS, DE ROBINETS ET D AIGUILLES

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS FICHES 1et 2 : HYGIENE DU PERSONNEL FICHE 3 : PLAN DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 4 : SUIVI DES OPERATIONS DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES

Plus en détail

Guide pour la validation et le contrôle de routine des procédés de stérilisation à la vapeur d eau dans les établissements de soins

Guide pour la validation et le contrôle de routine des procédés de stérilisation à la vapeur d eau dans les établissements de soins Ingenieur Hospital Schweiz Ingénieur Hôpital Suisse Guide pour la validation et le contrôle de routine des procédés de stérilisation à la vapeur d eau dans les établissements de soins en référence aux

Plus en détail

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Journée de formation du RRESO Brest le 24 mai 2007 Jean-Christophe HILAIRE Cadre infirmier Service hygiène hospitalière Centre Hospitalier de

Plus en détail

Dans l hôpital Dans le service

Dans l hôpital Dans le service Dans l hôpital Dans le service LE CIRCUIT DU LINGE A L HOPITAL Principe du circuit: 1) Evaluer: risque encouru (patient, personnel, environnement, linge propre). 2) Mettre en œuvre les dispositions suivantes:

Plus en détail

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Nous contacter : Tél. : 09 69 32 22 72 - Fax : 08 20 56 90 05 - E-mail : formation@alpagroupe.fr Contexte : Afin de prévenir le risque infectieux et maîtriser l hygiène

Plus en détail

Référentiel d activités

Référentiel d activités Référentiel d activités Activités 1 - Délivrance de médicaments et de dispositifs médicaux. 2 - Réalisation des opérations d'approvisionnement et de gestion au sein de la pharmacie à usage intérieur et

Plus en détail

AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques

AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur et lubrificateur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques Cycles de Nettoyage, désinfection et lubrification Pour une hygiène parfaite Nettoie, désinfecte et lubrifie 4

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE RECOMMANDATIONS EN MATIERE DE STERILISATION. <---- Cliquez. Table des matières

CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE RECOMMANDATIONS EN MATIERE DE STERILISATION. <---- Cliquez. Table des matières CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE RECOMMANDATIONS EN MATIERE DE STERILISATION Table des matières

Plus en détail

CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS

CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS Ce projet a été financé dans le cadre du Programme de biosécurité et de stabilisation sanitaire des entreprises porcines du Québec, une initiative du Conseil canadien de la santé porcine. Le financement

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION

MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION MESURES D'HUMIDITE DE L'AIR - INITIATION REFERENCE H01 Être capable de mettre en œuvre des instruments de mesure de l'humidité de l'air (choix de la technologie, méthode de mesure, préconisations d emploi,

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

Bio nettoyage au bloc opératoire

Bio nettoyage au bloc opératoire Bio nettoyage au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Le bio nettoyage au bloc L impression omniprésente de travailler dans l urgence

Plus en détail

SLIM-Line. efficaces & durables. Solutions pour étiquettes efficaces & durables. Papier Thermo Top SLIM. Papier non couché SLIM. Papier couché SLIM

SLIM-Line. efficaces & durables. Solutions pour étiquettes efficaces & durables. Papier Thermo Top SLIM. Papier non couché SLIM. Papier couché SLIM SLIM-Line efficaces & durables Solutions pour étiquettes efficaces & durables Papier Thermo Top SLIM Papier non couché SLIM Papier couché SLIM Etiquettes effic Solutions pour étiquettes SLIM-Line le nouveau

Plus en détail

évaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels évaluation des professionnels Inventaire des Etablissement : Faculté de Médecine Unité de travail : Laboratoire de Biochimie Médicale Année : 2013 Locaux Bureaux Salle de Microscopie Culture cellulaire

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

Nettoyage et désinfection Stérilisation Documentation Garanties. La solution complète Miele pour le traitement des instruments dentaires

Nettoyage et désinfection Stérilisation Documentation Garanties. La solution complète Miele pour le traitement des instruments dentaires Nettoyage et désinfection Stérilisation Documentation Garanties La solution complète Miele pour le traitement des instruments dentaires Miele Professional : le choix de la qualité Miele travaille depuis

Plus en détail

Nouvelles exigences et avancées technologiques de la filtration de l eau au point d utilisation

Nouvelles exigences et avancées technologiques de la filtration de l eau au point d utilisation Cette présentation est le résultat d un travail confidentiel de Pall Corporation et aucun extrait de cette présentation ne doit être copié, publié, présenté ou distribué sans l autorisation express et

Plus en détail

MEDIACLAVE. La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux

MEDIACLAVE. La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux MEDIACLAVE La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux MEDIACLAVE La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux Les milieux de culture bactérienne sont très largement utilisé,

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils INSTALLATION ET ACCESIBILITE INSTALLATION ET ACCESIBILITE - PIED LATERAUX ACTIU fabrique 2 références; une pour installation sur sols droites

Plus en détail

STÉRILISATION. Réduction des populations. nonus 1

STÉRILISATION. Réduction des populations. nonus 1 Réduction des populations nonus 1 nonus 2 Taux de survie N/No Taux de mortalité No-N /No No : nombre initial de cellules vivantes N : nombre de cellules vivantes après le cycle de stérilisation nonus 3

Plus en détail

BACTÉRIE PARTICULE D ARGENT

BACTÉRIE PARTICULE D ARGENT Tissu High-tech BACTÉRIE FIBRE MEDICAL STYLE FIBRE NORMALE PARTICULE D ARGENT FIBRE MEDICAL STYLE FIBRE NORMALE La partie interne des tissus Medical Style contient des particules d argent à l action biocide

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

LA TRAÇABILITE DE A Z ET DE Z A AU CABINET DENTAIRE

LA TRAÇABILITE DE A Z ET DE Z A AU CABINET DENTAIRE LA TRAÇABILITE DE A Z ET DE Z A AU CABINET DENTAIRE 1 Introduction et définition de la traçabilité Les décès dus aux maladies nosocomiales, le scandale du sang contaminé ont rendu les patients anxieux

Plus en détail

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement

HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Les règles d 'hygiène dans la réalisation d un pansement HYGIENE et ASEPSIE les principes de base exemple : réalisation d un pansement Objectif Règles visant à prévenir les risques de transmission croisée

Plus en détail

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement THEME: INFORMATION DU PATIENT PAR LE TECHNICIEN POUR LA BONNE UTILISATION DES DISPOSITIFS D AUTO- SURVEILLANCE Yvon Séverin KOMBO, Jeanne MADZOUKA, Anicet Patrick MAPAKO PLAN I- Introduction II- Généralités

Plus en détail

PROCÉDURE. Code : PR-DSI-000-31

PROCÉDURE. Code : PR-DSI-000-31 Code : PR-DSI-000-31 PROCÉDURE Instance responsable : Direction des soins infirmiers Approuvée par : Diane Benoit Présentée et adoptée au comité de direction le : 16 janvier 2013 Entrée en vigueur le :

Plus en détail

Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique

Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique Téléchargez l'intégralité des supports du programme technique du congrès 2007 sur www.experts-comptables.org/62/ De l'0rdre des Experts-Comptables Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

Session 8 : Assurance Qualité des produits absents du Programme de Préqualification de l OMS

Session 8 : Assurance Qualité des produits absents du Programme de Préqualification de l OMS Session 8 : Assurance Qualité des produits absents du Programme de Préqualification de l OMS Question aux participants Comment s assurer de la qualité et de l intégrité d un produit qui n a pas été préqualifié

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

NEW GENERATION. Protection 4U

NEW GENERATION. Protection 4U Protection 4U A NEW GENERATION FR Certified System Protection 4U A New Generation! Unident S.A., basée à Genève (Suisse), a été fondée en 1970, et s est depuis fait une place parmi les leaders du secteur

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

BioSonic Ultrasonic Cleaning System

BioSonic Ultrasonic Cleaning System BioSonic Ultrasonic Cleaning System Nettoyage aux ultrasons des plus efficaces atteint les endroits les plus difficilement accessibles les instruments ne s émoussent pas et ne se déforment pas BioSonic

Plus en détail

SÉPARATEURS DE CONDENSATSS

SÉPARATEURS DE CONDENSATSS SÉPARATEURS DE CONDENSATSS ÉLIMINATION DES CONDENSATS, DE L AIR COMPRIMÉ L humidité naturellement contenue dans l air et les poussières atmosphériques aspirées par le compresseur se retrouvent après compression,

Plus en détail

Environnement du bloc opératoire

Environnement du bloc opératoire La gestion du risque infectieux au bloc opératoire Environnement du bloc opératoire Salles propres et environnements maîtrisés apparentés dans les établissements de santé : une norme. Alain GUEY, Dépt.

Plus en détail

Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales

Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales *Des réponses pour les infrastructures. Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales Surveillez vos paramètres environnementaux et réduisez vos

Plus en détail

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT Points clefs tirés de l étude de l Agence d Evaluation des Technologies et des Modes d Intervention en Santé(AETMIS) ETMIS 2009 Préface

Plus en détail

ID 15 l alternative intelligente au système de code à barres. Le système d identification ID 15 de Rexroth

ID 15 l alternative intelligente au système de code à barres. Le système d identification ID 15 de Rexroth ID 15 l alternative intelligente au système de code à barres Le système d identification ID 15 de Rexroth 2 Identification des pièces sans erreur même dans les conditions les plus difficiles Le système

Plus en détail

bâtiments de conception modulaire Bâtiments de laboratoires et salles blanches Achat Location Leasing 36-4-06

bâtiments de conception modulaire Bâtiments de laboratoires et salles blanches Achat Location Leasing 36-4-06 bâtiments de conception modulaire Bâtiments de laboratoires et salles blanches Achat Location Leasing 36406 Votre spécialiste pour les laboratoires et salles blanches... un concept de construction reconnu

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

Réception du tissus documentation examens sérologiques inspection préparation façonnage

Réception du tissus documentation examens sérologiques inspection préparation façonnage Déroulement du processus Tutoplast Don de tissus accord du patient questionnaire au patient (don vivant) questionnaire aux proches du défunt (don mort) prélèvement du tissus sur le patient (ou en pathologie)

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION CHAUSSURES Utilisation du Produit Chaussure de sécurité à usage professionnel. Descriptif Technique EPI Tige : - Cuir fleur pigmenté. - Fermeture par languettes et oeillets. - Haut de tige et protège malléoles

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES

CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES CARACTÉRISTIQUES COMMUNES À TOUS LES MODÈLES Le cœur du produit de pointe que nous avons étudié et réalisé pour le secteur médical est représenté par le nouveau thermostat électronique HACCP, de série

Plus en détail

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables Solutions laboratoires Solutions pour les laboratoires Tampons ph Étalons de conductivité Solutions de mesure redox et O 2 dissous Solutions de mesure ISE Solutions de maintenance Solutions pour le calibrage

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Symposium 2ACBI. 04 avril 2013. Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur

Symposium 2ACBI. 04 avril 2013. Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur Symposium 2ACBI 04 avril 2013 Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur Laboratoire National de Métrologie et d'essais 1, rue Gaston Boissier -75724 Paris cedex 15

Plus en détail

Incidence sur la siccité de différents types d emballages dans un conteneur

Incidence sur la siccité de différents types d emballages dans un conteneur Incidence sur la siccité de différents types d emballages d dans un conteneur Frédy Cavin Responsable stérilisation - Hospices/CHUV Lausanne 1ères Journées Nationales Suisses sur la stérilisation Définition

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

N O U V E L français

N O U V E L français N O U V E L français TABLE DES MATIÈRES Né pour se faire admirer et pour durer longtemps 04 VALVES BLOCK 16 STRUCTURE MODULAIRE 16 SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT 16 Simple et intuitif au premier toucher 06

Plus en détail

STOP à la Transmission des microorganismes!

STOP à la Transmission des microorganismes! STOP à la Transmission des microorganismes! M.E Gengler Vendredi 25 Avril 2014 Vous avez ditstandard? Voici les «Précautions Standard» ou PS Les Précautions Standard : la Loi Respectez les «précautions

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Direction de la Santé FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL Un plan d hygiène permet de garantir la propreté du personnel et éviter toutes contaminations

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ DANS LES établissements D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION 2 Table des matières 4-5 Présentation de SGS 6-7 Renforcez votre réputation 8-9 Programme d évaluation: «Hygiene

Plus en détail

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 EPAC1 / LV Création : 20/02/08 Edition n 01 du 20/02/08 1. IDENTIFICATION 1.1 Désignation Nom

Plus en détail

Content. Steriking Multi Seal Test Kit. Nettoyage et désinfection de haut niveau des dispositifs médicaux, endoscopes et matériel thermosensible.

Content. Steriking Multi Seal Test Kit. Nettoyage et désinfection de haut niveau des dispositifs médicaux, endoscopes et matériel thermosensible. HOSPITHERA NEWSFLASH n 2 Sterilization & Hygiene 09/2013 Content Steriking Multi Seal Test Kit Combine les tests qualitatifs de votre soudeuse. p2 Aniosept Activ 2% Nettoyage et désinfection de haut niveau

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

Facile. Efficace. Fiable. Système entièrement automatisé, le kit Leica HER2 FISH System pour BOND TM

Facile. Efficace. Fiable. Système entièrement automatisé, le kit Leica HER2 FISH System pour BOND TM Facile. Efficace. Fiable. Système entièrement automatisé, le kit Leica HER2 FISH System pour BOND TM Contient les sondes PathVysion * FISH fournies par Abbott Molecular Inc. Facile Éliminez la complexité

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. La nouvelle signalétique des envois de presse. nement. bn o GAZINE. Feuille ROUTAGE GAZETTE AGE OURNA ÉDACTION CAHIER

DOSSIER TECHNIQUE. La nouvelle signalétique des envois de presse. nement. bn o GAZINE. Feuille ROUTAGE GAZETTE AGE OURNA ÉDACTION CAHIER DOSSIER TECHNIQUE La nouvelle signalétique des envois de presse bn o GAZINE GAZETTE AGE OURNA ÉDACTION CAHIER & nement ROUTAGE Feuille ,, EÉDITO AFIN DE MIEUX IDENTIFIER ET PRIORISER la Presse dans la

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN L utilisation et la mise au rebut des produits chimiques étant de plus en plus réglementées, l industrie de la blanchisserie doit utiliser des méthodes de nettoyage plus

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire 2 Plus d un siècle d expérience dans le nettoyage Pourquoi choisir Vikan? L approche pratique de Vikan nous a valu la réputation

Plus en détail

Caméra Vidéo III Vétérinaire

Caméra Vidéo III Vétérinaire VET 27 5.0 09/2015-FR Caméra Vidéo III Vétérinaire Caméra mono CCD vétérinaire haute résolution Une vue d ensemble Grâce à ses images vidéo haute résolution, la caméra vidéo III vétérinaire très ergonomique,

Plus en détail

SUUNTO COMFORT BELT Heart Rate Transmitter Belts. Guide d utilisation

SUUNTO COMFORT BELT Heart Rate Transmitter Belts. Guide d utilisation fr SUUNTO COMFORT BELT Heart Rate Transmitter Belts Guide d utilisation 1 Présentation de la ceinture Suunto Comfort Belt.................................... 3 2 Utilisation de la ceinture Suunto Comfort

Plus en détail

TenderWet active, le pansement irrigo-absorbant unique pour une détersion active!

TenderWet active, le pansement irrigo-absorbant unique pour une détersion active! aide à guérir. TenderWet active, le pansement irrigo-absorbant unique pour une détersion active! Soin de plaies Tenderwet active, le pansement irrigopour la détersion efficace et pratique de toutes La

Plus en détail

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC

FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC 1/5 FICHE DE SECURITE FUMESAAT 500 SC Identification de la préparation 1. Identification de la préparation de l entreprise Nom commercial: FUMESAAT 500 SC Identification Produit : éthofumésate 500 SC Substance

Plus en détail

FICHES DE STÉRILISATION

FICHES DE STÉRILISATION FICHES DE STÉRILISATION Ces fiches sont parues sous forme d un numéro thématique de la revue HYGIENES, en 1996 «Fiches de stérilisation» GOULLET D., DEWEERDT C., VALENCE B., CALOP J. HEALTH & CO BP 14

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES NETTOYAGE EFFICACE DES PIECES MECANIQUES DE PRECISION

Plus en détail

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE Page 1/9 LE MATERIEL 2 piles 1.5 volts AA Une pompe CADD LEGACY Une sacoche Une clé RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE FICHE TECHNIQUE FT3 09/11/2012 Version 2 Page 2/9 PREPARATION DE LA CASSETTE

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail