10 % À REVERSER S ENGAGE DU MONTANT DE VOS ACHATS À L AOI ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION À L HYGIÈNE ÉCHANGES MADAGASCAR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 % À REVERSER S ENGAGE DU MONTANT DE VOS ACHATS À L AOI ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION À L HYGIÈNE ÉCHANGES MADAGASCAR"

Transcription

1 MADAGASCAR ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION À L HYGIÈNE Lavage des mains Propreté des locaux et des surfaces Protection personnelle Traitement de l instrumentation et des déchets dans les services dentaire, de petite chirurgie et maternités. ÉCHANGES MADAGASCAR LAOS Fin 2014 à Phnom Penh, les responsables de la santé buccodentaire malgaches et cambodgiens partageront leurs expériences sur la prévention, la sécurité des soins et le contrôle de qualité des dentifrices. 332 gacd.com MA_1114_P332_P333_CREA-AOI-Laos.indd /10/14 11:49

2 Dentasept Spray 41 Solution prête à l emploi pour la désinfection des dispositifs médicaux, par pulvérisation. Utiliser Dentasept Spray 41 après chaque patient évite le risque d infection croisée. Dispositif médical de classe lla (Directive 93/42/CEE modifiée). Marquage CE0120. Organisme certificateur: SGS. Fabricant : DMD % Linget Pour le nettoyage et la désinfection des surfaces et des dispositifs médicaux entre deux patients, ainsi que pour la peau saine en l absence de point d eau. Agréablement parfumées. Dispositif médical de classe IIb. Marquage CE0120. Organisme certificateur : Organisme certificateur SGS UK LIMITED. Fabricant : LABORATOIRES SARBEC % Bidon de 5 L Bidon ,90 33,80 3,38 Boîte de 120 lingettes Boîte ,10 7,30 0,73 Recharge de 120 lingettes Recharge ,24 5,90 0,59 Boîte distributrice vide + 6 recharges de 120 lingettes Boîte + recharge ,90 30,90 3,09 Dentasept 3H Rapide Solution concentrée détergente et désinfectante pour le traitement de l instrumentation dentaire, avant sa stérilisation. Dilution 2 %. Dispositif médical de classe IIb. Marquage CE0120. Organisme certificateur SGS UK LIMITED. Fabricant : Anios international Dental Group. Dentasept PE Dentasept PE est une poudre concentrée détergente, désinfectante, tri-enzymatique pour le traitement de l instrumentation dentaire avant sa stérilisation. Dispositif médical de classe IIb. (Directive 93/42/CEE modfiée). Marquage CE0120. Organisme certificateur SGS UK LIMITED. Fabricant: INTERNATIONAL DENTAL GROUP % % Flacon doseur de 1 L Flacon ,90 20,90 2,09 Bidon de 5 L avec pompe doseuse Bidon ,90 8,90 Par 2, le bidon 68,90 6,89 Seau de 2 KG AVEC GOBELET DOSEUR Seau ,90 39,90 3,90 Seau de 5 KG AVEC GOBELET DOSEUR Seau , ,90 ENGAGEMENT PRIX BAS : PLUS DE 5000 PRIX EN BAISSE SUR GACD.FR 333

3 CAMBODGE FORMATION ET RÉHABILITATION DANS 14 HÔPITAUX Un programme de formation et d amélioration des services est mis en place dans 14 hôpitaux auxquels l AOI apporte un soutien technique et financier. Pour améliorer les pratiques en matière d hygiène et d asepsie dans les services dentaires, 1000 DVD seront dupliqués auprès des praticiens et des étudiants. 334 gacd.com MA_1114_P334_P335_CREA-AOI-Cambdg.indd /10/14 11:39

4 LAOS OPÉRATION SPÉCIALE ADF FACULTÉ DENTAIRE DE VIENTIANE Vos achats permettront à l AOI de financer L ACQUISITION DE 5 FAUTEUILS pour la faculté dentaire de Vientiane. PRÉVENTION SEL FLUORÉ Votre soutien permettra d atteindre 35% DE LA POPULATION D ICI 2016 par un soutien de l AOI aux producteurs. 336 gacd.com MA_1114_P336_P337_CREA-AOI-Madag.indd /10/14 11:48

NEW GENERATION. Protection 4U

NEW GENERATION. Protection 4U Protection 4U A NEW GENERATION FR Certified System Protection 4U A New Generation! Unident S.A., basée à Genève (Suisse), a été fondée en 1970, et s est depuis fait une place parmi les leaders du secteur

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PASSE POUR L ACHET DE MATERIEL, CONSOMMABLES ET PRODUITS D ENTRETIEN

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PASSE POUR L ACHET DE MATERIEL, CONSOMMABLES ET PRODUITS D ENTRETIEN MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PASSE POUR L ACHET DE MATERIEL, CONSOMMABLES ET PRODUITS D ENTRETIEN Cahier des Clauses Techniques Particulières Septembre

Plus en détail

Projet d Appui au développement intégré de la santé bucco-dentaire au Laos et à Madagascar par une approche transversale Cofinancement

Projet d Appui au développement intégré de la santé bucco-dentaire au Laos et à Madagascar par une approche transversale Cofinancement Projet d Appui au développement intégré de la santé bucco-dentaire au Laos et à Madagascar par une approche transversale Cofinancement 1/40 TABLE DES MATIERES I. FICHE DE COMMUNICATION DU PROJET... 3 II.

Plus en détail

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE P r é v e n t i o n d u r i s q u e i n f e c t i e u x e n E HPAD V. MOULIN Praticien Hygiéniste D.SEVALI Biohygiéniste 03/04/2014 L'ENTRETIEN DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION

4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION 4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION 2 TABLE DES MATIÈRES Informations importantes 1. Remarques... 4 1.1 Marquage CE... 4 1.2 Généralités... 4 1.3 Consignes

Plus en détail

HYGIÈNE ET DÉSINFECTION Désinfection des instruments

HYGIÈNE ET DÉSINFECTION Désinfection des instruments Aniosyme PLA II Nettoyant pré-désinfectant tri-enzymatique des dispositifs médicaux : trempage de l instrumentation souillée, nettoyage manuel, en bac à ultrasons ou en machine à laver. HYGIÈNE ET DÉSINFECTION

Plus en détail

Prévention des risques de contamination Colloque 25 ans AOI

Prévention des risques de contamination Colloque 25 ans AOI Prévention des risques de contamination Colloque 25 ans AOI Guillemette CLAPEAU Pharmacien Centre Hospitalier de LONGJUMEAU (91) Vietnam Niger Depuis 1995 Burkina Faso Cambodge Laos AOI/GC Colloque 25

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CQP AIDE DENTAIRE 1 ACTIVITES TECHNIQUES AIDE DENTAIRE / GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Préparer et entretenir la salle de soins Entretenir la salle de stérilisation

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

JustMix, c est quoi:

JustMix, c est quoi: Par OptiMaxi JustMix, c est quoi: Un outil simple et innovant répondant à deux problématiques rencontrées par les intervenants professionnels sur le marché des produits d hygiène. A qui s adresse JustMix:

Plus en détail

AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques

AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques AUTOMATE NETTOYeur-DéSINFECTeur et lubrificateur POUR INSTRUMENTS rotatifs et dynamiques Cycles de Nettoyage, désinfection et lubrification Pour une hygiène parfaite Nettoie, désinfecte et lubrifie 4

Plus en détail

Médical. Traitement des dispositifs médicaux

Médical. Traitement des dispositifs médicaux Médical Traitement des dispositifs médicaux Dr. Weigert votre partenaire en stérilisation Créée en 1912 à Hambourg par Dr. Weigert, la société Dr. Weigert est née de l avancée technologique du XXeme siècle

Plus en détail

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER

DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER DETERGENTS - DESINFECTANTS MILIEU MEDICO - HOSPITALIER Depuis 1964 Hôpitaux Cliniques Dentisterie Cabinets médicaux Seniories et centres de médication Le nettoyage et la désinfection sont primordiaux pour

Plus en détail

PIECE N 3 : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Consultation Simple - MAPA

PIECE N 3 : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Consultation Simple - MAPA MAISON DE RETRAITE DE MORNANT (Rhône) PIECE N 3 : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Consultation Simple - MAPA «Fourniture de produits d entretien avec mission de conseils et de formation pour

Plus en détail

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister 2014-2015 Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister Plan Fonctionnement et objectifs des cellules de coordination Les étapes du programme de Prévention Le point de vue d un établissement

Plus en détail

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées?

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées? SENIOR DENTAL CONFORT 15 rue Mertens 92270 Bois Colombes 01.47.60.99.19 06.74.08.29.56 seniordentalconfort@orange.fr www.seniordentalconfort.com Organisme formateur N 11 92 16202 92 Comment maintenir une

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda

Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda Audit réalisé le 3 mars 2012 Dernier contrôle effectué sur place le 20 Avril 2012 La clinique d implantologie d Obuda répondant parfaitement à nos

Plus en détail

Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke.

Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke. Gamme thermodent Une gamme pour le traitement de l instrumentation en thermo-désinfecteur. Qualité. Sécurité. Schülke. Nettoyage et désinfection des instruments schülke : pour des instruments propres et

Plus en détail

Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites

Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites structures Circuits et locaux, approche économique Circuit: «La marche en avant» Utilisation Distribution Pré-désinfection Stockage Nettoyage-désinfection

Plus en détail

PRESENTATION GROUPE. Nos Métiers SECURITE FORMATION PROPRETE MULTISERVICES CEJIP GROUPE

PRESENTATION GROUPE. Nos Métiers SECURITE FORMATION PROPRETE MULTISERVICES CEJIP GROUPE PROPRETE 1 PRESENTATION GROUPE Nos Métiers SECURITE PROPRETE Surveillance Prévention incendie Audit et conseil Accueil sécuritaire en entreprise Filtrage Contrôle d accès Prestations évènementielles Traditionnel

Plus en détail

Audit d un service de stérilisation dans une petite structure :

Audit d un service de stérilisation dans une petite structure : Audit d un service de stérilisation dans une petite structure : expérience vaudoise Monica Attinger - Infirmière HPCI Service de la santé publique VD Hôpital Neuchâtelois, 29.09.2011 Procédure en vigueur

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Page Lessives poudres 4 Lessives liquides 5 Lessives spéciales 6 7 Aides au lavage 8 Adoucissants 9 Nettoyants ménagers 10 11 Nettoyants vaisselle

Plus en détail

GRILLE TECHNIQUE D ÉVALUATION

GRILLE TECHNIQUE D ÉVALUATION GRILLE TECHNIQUE D ÉVALUATION DES CABINETS DENTAIRES POUR LA PRÉVENTION DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS Mise à jour 2015 Groupe de travail scientifique Philippe ROCHER Odile BARSOTTI Patrick BONNE Lucien

Plus en détail

Casaques, champs, trousses chirurgicales et customs packs RENFORCEZ VOTRE DÉFENSE CONTRE LES INFECTIONS EN CHIRURGIE

Casaques, champs, trousses chirurgicales et customs packs RENFORCEZ VOTRE DÉFENSE CONTRE LES INFECTIONS EN CHIRURGIE Casaques, champs, trousses chirurgicales et customs packs RENFORCEZ VOTRE DÉFENSE CONTRE LES INFECTIONS EN CHIRURGIE COMPTEZ SUR L EXPERTISE DE HALYARD À PRÉVENIR LES INFECTIONS EN CHIRUR Solutions pour

Plus en détail

Rouen 05 décembre 2013 LAVE-BASSINS

Rouen 05 décembre 2013 LAVE-BASSINS LAVE-BASSINS I : Utilité du lave-bassins Le lave-bassins est un dispositif médical conçu pour les fonctions vidage, nettoyage et désinfection des différents ustensiles : bassins, urinaux, bocaux, seaux

Plus en détail

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux Prêt et dépôt de dispositifs médicaux En pratique, quelles situations? (1/3) Dispositifs médicaux Réutilisables Ancillaires Équipements Usage unique Implantable Prêt Dépôt Date - 2 En pratique, quelles

Plus en détail

CONFORMITE DU CABINET DENTAIRE PREAMBULE

CONFORMITE DU CABINET DENTAIRE PREAMBULE CONFORMITE DU CABINET DENTAIRE PREAMBULE L une des missions légales de votre Conseil Départemental est de veiller à la conformité des cabinets dentaires au regard du Code de Déontologie, du Code de la

Plus en détail

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 L hygiène des mains N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 Un peu d histoire I. Introduction La première pratique remonte au milieu du XIXème siècle, lorsque le Dr Semmelweiss le demande aux étudiants en médecine

Plus en détail

produits d entretien 2014

produits d entretien 2014 Catalogue produits d entretien 2014 108, Avenue de Bretagne - Immeuble «Le Rollon» - 76100 Rouen Tél : 02 35 08 35 08 - Fax : 02 35 08 29 57 - Internet : http://www.les papillons dejour.fr - Email : contact@

Plus en détail

Atelier 1 gestion du matériel en réanimation

Atelier 1 gestion du matériel en réanimation Atelier 1 gestion du matériel en réanimation Atelier 1: Risque infectieux lié aux dispositifs médicaux Correction des TD et synthèse Principes d entretien des DM Le type d entretien appliqué va dépendre

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification.

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification. 2èmes Journées Internationales Francophone de Stérilisation 12 et 13 Septembre 2014 Marrakech - Maroc Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans

Plus en détail

SOLUTIONS LES ESSENTIELLES

SOLUTIONS LES ESSENTIELLES CHIRURGIEN DENTISTE LABORATOIRE SPECIALISTE OMNIPRATIQUE 0 1 SOLUTIONS LES ESSENTIELLES RéFéRENCES bibliographiques 01) O. Meunier, C. Maire. Mémo Hygiène au cabinet dentaire, Editions CDP, 2011. 02) M.

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL SECRETAIRE-ASSITANT(E) MEDICO-SOCIAL(E)

TITRE PROFESSIONNEL SECRETAIRE-ASSITANT(E) MEDICO-SOCIAL(E) TITRE PROFESSIONNEL SECRETAIRE-ASSITANT(E) MEDICO-SOCIAL(E) PROGRAMME DE FORMATION TITRE PROFESSIONNEL (Secrétaire assistant(e) médico-social(e)) Le(a) secrétaire médical(e) exerce son activité dans les

Plus en détail

Organisation des séquences de soins. gilles manquat f bloc 07

Organisation des séquences de soins. gilles manquat f bloc 07 Organisation des séquences de soins 1 Contexte organisationnel (1) Multiples taches à accomplir Par des catégories professionnelles différentes Niveaux de risque différents Définir les taches à réaliser

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 24: LE CADRE EVALUE LA QUALITE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES ET PROPOSE DES PERSPECTIVES D AMELIORATION

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE

FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE PRESENTATION DE L ETUDE Le fluor est l un des facteurs clés en matière de prévention de la carie dentaire. Son utilisation a largement contribué à la diminution de cette

Plus en détail

KIT PRESSE. ICSE Stand 16 E 24 Milan, Italy 2-4 Octobre, 2007

KIT PRESSE. ICSE Stand 16 E 24 Milan, Italy 2-4 Octobre, 2007 KIT PRESSE KIT PRESSE ICSE Stand 16 E 24 Milan, Italy 2-4 Octobre, 2007 KIT PRESSE I. Produits clés lancés en 2007 II. III. i. une nouvelle solution de bouchage pour piluliers avec dessiccateur assemblé

Plus en détail

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Objectifs Assurer une propreté visuelle Assurer un environnement agréable au patient/résident Prévenir la transmission croisée La classification

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PG SPI SUR 014 v1 2011 1/5 OBJET Conduite à tenir dans le cadre de l'arrivée d'un patient atteint ou suspect de portage de Clostridium

Plus en détail

CHIMIE. SAVONS - HYGIENE DES MAINS - Distributeurs NETTOYANT CUISINE 12/09 - C03/3. Référence Désignation Carton Unité de vente

CHIMIE. SAVONS - HYGIENE DES MAINS - Distributeurs NETTOYANT CUISINE 12/09 - C03/3. Référence Désignation Carton Unité de vente CHIMIE 12/09 - C03/3 SAVONS - HYGIENE DES MAINS - Distributeurs 110 009 Crème lavante douce 500ml + pompe x12 unité 111 009 Crème lavante douce 4x5L Bidon 110 050 Savon main bactéricide virucide 4x5L Bidon

Plus en détail

Place des PHA en EHPAD

Place des PHA en EHPAD Place des PHA en EHPAD Prévention du risque infectieux en EHPAD 2 ème Journée inter-régionale de formation et d information Rennes 15 juin 2010 Prévention du risque infectieux en EHPAD Mesures concernant

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

DE LA SUITE DANS VOS PROJETS

DE LA SUITE DANS VOS PROJETS DE LA SUITE DANS VOS PROJETS Anticiper Former Réussir 135, avenue Pierre Sémard 84000 AVIGNON Tel : 04 90 84 05 90 - Fax : 04 90 84 05 89 contact : formation@ressources84.fr 1 Exigences professionnelles

Plus en détail

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES 1 ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES A. NETTOYAGE COURANT Il est effectué: en dernier lieu, Idéalement ½ heure minimum après la réfection du lit. en

Plus en détail

Prenez votre santé bucco-dentaire en main

Prenez votre santé bucco-dentaire en main Particuliers Partenaires vous accompagner Prenez votre santé bucco-dentaire en main n Vous avez 65 ans www.msa.fr 65 ans! un âge important pour la santé buccodentaire à cet âge, les principales maladies

Plus en détail

Risque infectieux en pratique dentaire. Risque infectieux en odontologie : conséquences en pratique quotidienne. Particularités

Risque infectieux en pratique dentaire. Risque infectieux en odontologie : conséquences en pratique quotidienne. Particularités Risque infectieux en odontologie : conséquences en pratique quotidienne Dr Christine BONNAL, PH Hygiène Béatrice HEDOUX-QUEAU Cadre hygiéniste Catherine CHARPINET Infirmière hygiéniste Hôpital Bretonneau,

Plus en détail

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE Astrid Demarchi Soins Prédésinfection Lavage Stockage Retraitement des dispositifs médicaux stériles Désinfection Stérilisation Emballage Contrôles Le lavage est

Plus en détail

Notre gamme de soins conçue et fabriquée en Suisse

Notre gamme de soins conçue et fabriquée en Suisse Notre gamme de soins conçue et fabriquée en Suisse Page Avec Beauté Suisse, Landi vous offre un assortiment large de produits d hygiène et de soin développés et produits en Suisse pour répondre aux besoins

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état FICHE METIER et PASSERELLES AGENT DE SERVICE HOSPITALIER - ASH Domaines : Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement - Sous domaine : Hygiène Code fiche du répertoire des métiers de la fonction publique

Plus en détail

Content. Steriking Multi Seal Test Kit. Nettoyage et désinfection de haut niveau des dispositifs médicaux, endoscopes et matériel thermosensible.

Content. Steriking Multi Seal Test Kit. Nettoyage et désinfection de haut niveau des dispositifs médicaux, endoscopes et matériel thermosensible. HOSPITHERA NEWSFLASH n 2 Sterilization & Hygiene 09/2013 Content Steriking Multi Seal Test Kit Combine les tests qualitatifs de votre soudeuse. p2 Aniosept Activ 2% Nettoyage et désinfection de haut niveau

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111 Hygiène Stérilisation 2013 111 Formation des correspondants en hygiène hospitalière CCLIN Sud-Ouest (formation réservée aux correspondants hygiène de Midi-Pyrénées) Répondre aux exigences de la circulaire

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

Guide de préparation de biberons de lait en poudre

Guide de préparation de biberons de lait en poudre Guide de préparation de biberons de lait en poudre Méthodes de stérilisation et accessoires La stérilisation à froid Quel objectif? Ce guide complète l information qui vous a été donnée par les infirmières

Plus en détail

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de bord en prévention et

Plus en détail

Français * Fluorescence révélée. Traitement accéléré.

Français * Fluorescence révélée. Traitement accéléré. Français * Fluorescence révélée. Traitement accéléré. un protocole par FLUORESCENCE inédit Un réel atout pour le praticien et le patient (2) ACTEON est le premier à proposer un protocole de prophylaxie

Plus en détail

Révision de la circulaire 138

Révision de la circulaire 138 Révision de la circulaire 138 Françoise ROCHEFORT Dominique GOULLET Stérilisation Centrale Hospices Civils de LYON Révision de la circulaire 138 Évolution des données épidémiologiques Nombre de cas v-mcj

Plus en détail

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Date : Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Horaires d ouverture : Du lundi au vendredi : 8h30-20h Le samedi : 9h 20h Bon de commande

Plus en détail

CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE. Résultat Audit. Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012

CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE. Résultat Audit. Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012 CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE Résultat Audit Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012 Cet audit se présente sous forme d affirmations ou d infirmations à des critères simples, qui regroupées par thème,

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

11. Nettoyage et stérilisation Laveur désinfecteur/autolaveur de laboratoire

11. Nettoyage et stérilisation Laveur désinfecteur/autolaveur de laboratoire GENERAL CATALOGUE 00/. Nettoyage et stérilisation Autolaveur de laboratoire série G 788 Pour le nettoyage et la désinfection de la verrerie de laboratoire dans des domaines les plus variés: industrie,

Plus en détail

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME INDIVIDUELLE

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME INDIVIDUELLE 1 GAMME INDIVIDUELLE Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 2 NOTRE EXPERIENCE A VOTRE SERVICE Plus de 65 ans d expérience dans la protection sociale de l enseignement privé.

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Bilan des activités Esther et perspectives dans le cadre APPS Partenariat ESTHER- CHU de BORDEAUX- OMS Colloque Geres/ESTHER/ISSA Lomé, Togo

Plus en détail

Gamme de table. Série Elara Autoclaves à Pré et Post vide

Gamme de table. Série Elara Autoclaves à Pré et Post vide Gamme de table Série Elara Autoclaves à Pré et Post vide Elara 11 Grand et eficient Le modèle Elara 11 est destiné à la stérilisation des charges emballées, poreuses et creuses. La chambre est d un volume

Plus en détail

Les tondeuses chirurgicales de 3M

Les tondeuses chirurgicales de 3M Les tondeuses chirurgicales de 3M Partenaire de la prévention des infections nosocomiales NOUVEAU Tondeuse chirurgicale 3M 9671 à tête fixe Tondeuse chirurgicale 3M 9661 à tête pivotante Santé 3M Infection

Plus en détail

LE SALARIE DESIGNE. «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention. Février 2013. Salarié Désigné.

LE SALARIE DESIGNE. «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention. Février 2013. Salarié Désigné. LE SALARIE DESIGNE «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention 1 Le salarié désigné Le contexte La compétence Le choix 2 Extraits de la directive 89/391/CEE Le salarié désigné :

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques E 802 : Pourcentages en série ou en parallèle p1/5

CUEEP Département Mathématiques E 802 : Pourcentages en série ou en parallèle p1/5 Pourcentages en série ou en parallèle Série de problèmes de pourcentage à plusieurs étapes : Repérer s il s agit de pourcentages en série ou de pourcentages en parallèle. Est-ce que les 100% sont toujours

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact entilles e contact Entretien des Lentilles de contact Les lentilles de contact respectent vos yeux. Les lentilles de contact sont de petites coques en matière synthétique flottant sur le film lacrymal

Plus en détail

Compte rendu de l audit de la clinique du Château

Compte rendu de l audit de la clinique du Château Compte rendu de l audit de la clinique du Château Audit réalisé le 12 juillet 2011 Dernier contrôle effectué sur place le 2 mars 2012 La clinique du Château répondant parfaitement à nos critères qualité,

Plus en détail

VOTRE RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE

VOTRE RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE VOTRE RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE Votre entreprise compte sur ses employés, sur leur capacité à s acquitter de leurs tâches et responsabilités avec efficacité. Qui les aide à se rétablir bien et rapidement?

Plus en détail

ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON

ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX I DRAGON I. DEFINITIONS ET RAPPELS DISPOSITIFS MEDICAUX? NETTOYAGE ET DESINFECTION? CHOIX DU MODE DE TRAITEMENT ET NIVEAU DE RISQUE LES DIFFERENTS PRODUITS II. LES DM

Plus en détail

Alhéna PROPRETÉ. Le spécialiste de la propreté au service de votre réussite

Alhéna PROPRETÉ. Le spécialiste de la propreté au service de votre réussite Alhéna PROPRETÉ Le spécialiste de la propreté au service de votre réussite La propreté pour métier, votre satisfaction pour mission Le Groupe Alhéna est un acteur majeur de la propreté. Fort de ses 50

Plus en détail

Retour d expérience. Visite de certification V2010

Retour d expérience. Visite de certification V2010 Retour d expérience Visite de certification V2010 www.clinique-lorient.fr PLAN DE L INTERVENTION Organisation de l auto-évaluation Préparation de la visite de certification Programme d action du CLIN répondant

Plus en détail

Désinfectoguide. 2007 révision 2008 - décembre

Désinfectoguide. 2007 révision 2008 - décembre Désinfectoguide Document préparé par Madame Vanessa VENANT, IDE référente en Hygiène Date Rédaction Nom Prénom Signature 2007 révision 2008 V. VENANT IDE Hygiéniste Date Vérification Nom Prénom Signature

Plus en détail

créateur de progrès énergétique

créateur de progrès énergétique ANTÉ H DALKIA, créateur de progrès énergétique Partenaire historique des acteurs de la santé, Dalkia propose une large gamme de services pour améliorer la sécurité et la fiabilité des installations techniques

Plus en détail

Services. TI et santé

Services. TI et santé Services TI et santé 1986 Année de fondation 3 000+ Clients dans plus de 70 pays MAINTENIR Hypertec Systèmes offre une large gamme de services d entretien afin de maximiser l utilisation de votre infrastructure

Plus en détail

Audit Précautions standard

Audit Précautions standard Audit Précautions standard Présentation de l audit Contexte PROPIN (programme national de prévention des infections nosocomiales) 2009-2013 Objectif Renforcer la prévention du risque infectieux soignants/soignés

Plus en détail

LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES

LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES Congrès National de la SF2H - Juin 2014 LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES Damien COSTA (Interne IPR) Introduction 2 L unit dentaire : regroupe la plupart des appareils nécessaires

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICE

PRESTATION DE SERVICE N/Réf : 09/11/2012 Objet : ENTRETIEN ET NETTOYAGE PRESTATION DE SERVICE D ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE Contacts Africa Green Solution (N RC 6852) 05 05 71 36 / 48 75 78 15 agsentretien gsentretien2010@yahoo.fr

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

Programme Déficience physique FORMATION D ACCUEIL RÔLE DE LA CONSEILLÈRE EN SOINS GESTION DES RISQUES PRÉVENTION DES INFECTIONS APPELS D URGENCE

Programme Déficience physique FORMATION D ACCUEIL RÔLE DE LA CONSEILLÈRE EN SOINS GESTION DES RISQUES PRÉVENTION DES INFECTIONS APPELS D URGENCE Programme Déficience physique FORMATION D ACCUEIL RÔLE DE LA CONSEILLÈRE EN SOINS GESTION DES RISQUES PRÉVENTION DES INFECTIONS APPELS D URGENCE TABLE DES MATIÈRES Gestion des risques Prévention des infections

Plus en détail

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles Produits vaisselle HalaGastro F11 Détergent pour lave-vaisselle avec chlore actif. Concentration d'utilisation: 0.3 0.5%, ph à 1.0%: 11.7 10600410-0002 10600410-0004 10600410-0007 Bidon 12 kg Bidon 25

Plus en détail

Date de la présentation. REDUIRE LE JETABLE pour passer au durable?

Date de la présentation. REDUIRE LE JETABLE pour passer au durable? Date de la présentation REDUIRE LE JETABLE pour passer au durable? Le jetable c est Pratique? Hygiénique? Un gain de temps? environ 9 kg/ agent (espace duhesme) Page 2 Jetable = qui peut-être jeté après

Plus en détail

Ecodétergents à base de plantes & d'huiles essentielles!

Ecodétergents à base de plantes & d'huiles essentielles! «Naturellement vôtre!» Ecodétergents à base de plantes & d'huiles essentielles! 4, rue de l'impasse 5060 Keumiée Tél : 071/850783 - GSM : 0477/621288 E-mail : naturellement.votre@hotmail.com URL : http://naturellementvotre.be

Plus en détail

Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit

Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit Cet audit se présente sous forme d affirmations ou d infirmations à des critères simples, qui regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

VistaScan Perio Plus, scanner pour écrans à mémoire Plus de temps pour vos patients

VistaScan Perio Plus, scanner pour écrans à mémoire Plus de temps pour vos patients VistaScan Perio Plus, scanner pour écrans à mémoire Plus de temps pour vos patients Air comprimé Aspiration Imagerie Odontologie conservatrice Hygiène Pour une journée de travail efficace Jusqu'à 8 clichés

Plus en détail

Activité de l AFD au Cambodge Secteur Santé

Activité de l AFD au Cambodge Secteur Santé Activité de l AFD au Cambodge Secteur Santé Sorya Chan, Chargée de Projets Eric Beugnot, Directeur Développement de la qualité des soins et micro-assurance (CKH 6001) Historique Subvention de 7 M signée

Plus en détail

TITRE ASSISTANT(E) DENTAIRE

TITRE ASSISTANT(E) DENTAIRE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES TITRE ASSISTANT(E) DENTAIRE Enregistré au RNCP Arrêté du 27 novembre 2012 Page 1 GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Préparer et entretenir la salle de soins Entretenir

Plus en détail

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS?

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS? 3 ème Journée Régionale de formation et d information destinée aux EHPAD HYGIENE ET PREVENTION DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD Jeudi 17 Novembre 2011 CHU de ROUEN Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage

Plus en détail