L audit des établissements publics locaux d enseignement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L audit des établissements publics locaux d enseignement"

Transcription

1 L audit des établissements publics locaux d enseignement

2 L audit des EPLE 1 ère partie : le déroulement d une mission d audit 2 ème partie : les principaux constats MNA - 06/03/2015 2

3 L audit des EPLE Plan de la première partie 1ère partie : Le déroulement de la mission d audit Thème 1 : l organisation de l agence comptable Thème 2 : l enregistrement des opérations Thème 3 : les opérations comptables Thème 4 : les opérations financières Thème 5 : les opérations patrimoniales

4 L audit des EPLE Le déroulement de la mission d audit Thème 1 : organisation de l agence comptable Environnement juridique Pertinence de l organisation Dispositif de contrôle interne Sécurité passives et sécurité informatique

5 L audit des EPLE Le déroulement de la mission d audit Thème 2 : l'enregistrement des opérations Exécution des opérations budgétaires et financières Opérations de dépenses Opérations de recettes Recouvrement La gestion des fonds sociaux La gestion des voyages scolaires

6 L audit des EPLE Le déroulement de la mission d audit Thème 3 : les opérations comptables L'enregistrement des écritures en comptabilité générale Les opérations sur compte de tiers

7 L audit des EPLE Le déroulement de la mission d audit Thème 4 : les opérations financières Les opérations en numéraire Les opérations bancaires Les régies et opérations assimilées Les valeurs inactives et assimilées

8 L audit des EPLE Le déroulement de la mission d audit Thème 5 : les opérations patrimoniales Gestion de l'actif Gestion du passif Gestion des stocks Gestion des concessions de logement

9 L audit des EPLE Deuxième partie 2éme partie : Les principaux constats La périodicité des arrêtés comptable : ils doivent être quotidien. Décompte des intérêts moratoires : obligation conformément à l article 9 du décret n du 29 mars Cautionnement : obligation réglementaire.

10 L audit des EPLE Deuxième partie Assurer un suivi régulier des dossiers transmis aux huissiers de justice et s'assurer de la non-prescription de l'action en recouvrement Apurer des reliquats qui peuvent être anciens sur certains comptes de tiers : subventions, excédents non affectés... Taxe d'apprentissage : utilisation et non thésaurisation réalité Rétablir une situation patrimoniale conforme à la

11 L audit des EPLE Synthèse des observations les plus courantes Organisation et contrôles internes en agence comptable le dispositif de contrôle interne préconisé par l Education Nationale doit être mis en œuvre en mettant l accent sur l utilisation de l organigramme fonctionnel, sur l exploitation de l outil ODICE et sur la formalisation des contrôles effectués par l agent comptable Etablir un organigramme fonctionnel décrivant la répartition des taches ( titulaires et remplaçants) et des responsabilités ( habilitations, délégations..) Aboutir à une cartographie des risques et élaborer un plan de contrôle interne Ces outils de pilotage: Organigramme fonctionnel, plan d actions..doivent être portés à la connaissance de l équipe ( réunions de service à tenir régulièrement) Lister les contrôles de supervision à effectuer Etablir un document précisant le type de contrôles réalisés avec les dates ainsi que les mesures correctives engagées le cas échéant L agent comptable doit veiller à ce que les régisseurs aient bien constitué leurs cautionnements auprès de l AFCM et que les montants de la régie soient conformes à la réalité des opérations (montant maximum de l avance pouvant être consentie et montant moyen des recettes effectuées mensuellement).arrêté du 28 MAI 1993 Les délégations de signature doivent être formalisées et précises RAPPEL : Il est rappelé que conformément à la circulaire n du 30 septembre 2005, le chef d établissement ne peut pas accorder de délégation de signature à l agent comptable pour les actes relevant de l ordonnateur, notamment l engagement des dépenses, sauf si une décision d'engagement a été prise préalablement par l'ordonnateur (marché à bon de commandes, menu ).

12 L audit des EPLE Synthèse des observations les plus courantes Organisation et contrôles internes en agence comptable Sécurité informatique Il est rappelé que les mots de passe doivent être personnels et changés régulièrement (à minima une fois par an) Une sauvegarde informatique, sur clé USB devra être conservée au coffre (dans un endroit ignifugé).mettre en place un protocole de sauvegarde pour l ensemble des établissements rattachés) Sécurité passive Veiller à changer la combinaison du coffre-fort (1 fois/an ) ou à dissimuler la clef dans un lieu connu des seuls collaborateurs habilités

13 L audit des EPLE - Synthèse des observations les plus courantes Gestion des voyages scolaires Disposer d une charte des voyages scolaires pour chaque établissement Chaque dossier voyage doit être complet : Les dossiers doivent comprendre les modalités de prise en charge financière du personnel d encadrement, la liste des participants et la date des paiements, la création éventuelle d'une régie, les modalités de remboursement dans l éventualité d une annulation individuelle et en cas d'excédent à l'issue du voyage ainsi que le bilan financier des voyages lorsque ceux-ci sont terminés. Ce dernier point semble être très rarement réalisé par les gestionnaires en conseil d'administration. RAPPEL : Le reversement aux familles pour les reliquats inférieurs à 8 n est pas obligatoire. Mais l agent comptable doit prévenir les familles qui disposent d un délai de 3 mois pour demander le remboursement. En l absence de réponse dans le délai requis, les sommes sont définitivement acquises par l EPLE. Le CA peut décider librement de son affectation. Les voyages doivent être individualisés dans des 4682 et 4686 subdivisés afin de garantir la traçabilité des opérations. Le paiement d acompte aux voyagistes doit être réalisé par ordre de paiement au 4091 L agent comptable doit refuser d encaisser des recettes pour un voyage si le CA n a pas fixé avec précision le montant de la participation des familles.

14 L audit des EPLE Synthèse des observations les plus courantes Disponibilités, valeurs, régies et stocks Un contrôle inopiné annuel des régies est conseillé, une trace écrite sera conservée. Veiller à harmoniser le fonctionnement des régies de l agence comptable L agent comptable doit effectuer des contrôles périodiques sur les virements. Cette procédure doit être initiée, par sondage, dans le cadre du contrôle interne, et formalisée notamment sur les opérations à risques (remboursement de cautions, de reliquats sur les voyages ou sorties scolaires, de bourses ) par un rapprochement entre les bénéficiaires des versements et leur relevé d identité bancaire. Il est rappelé que le compte 5117 n est qu un compte transitoire qui doit être soldé dans un délai de 30 jours. Pour les rejets de chèques, l agent comptable a la possibilité de représenter le chèque à l encaissement. Dans l hypothèse d un nouveau rejet le redevable doit être informé. Enfin, à l issue du délai de 30 jours le compte 5117 doit être soldé et la dette du redevable re-constatée avant l engagement de poursuites. Par ailleurs, lors de la régularisation par le redevable d'un chèque rejeté, celui-ci doit lui être restitué.

Bilan des audits EPLE 2013 et 2014 MDRA 93

Bilan des audits EPLE 2013 et 2014 MDRA 93 Bilan des audits EPLE 2013 et 2014 MDRA 93 SOMMAIRE 1.Le dispositif de l audit 2. Les principaux constats 1. LE DISPOSITIF D AUDIT 1.1. Les objectifs de l audit Un cadre réglementaire d intervention :

Plus en détail

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Cette fiche ne se prétend pas exhaustive, elle permettra toutefois à un nouvel agent comptable de prendre un poste dans les meilleures conditions

Plus en détail

Rapport financier. Annexe à la pièce 9bis du compte financier. Exercice 2013

Rapport financier. Annexe à la pièce 9bis du compte financier. Exercice 2013 Rapport financier Annexe à la pièce 9bis du compte financier Exercice 2013 Table des matières A. L agence comptable... 3 1. Organisation... 3 2. Contrôle interne comptable... 3 3. Audit... 3 4. Délai global

Plus en détail

LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES

LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES 1 LES AVANCES POUR MENUES DEPENSES 2 COMPTE 548 : AVANCES POUR MENUES DEPENSES fonctionne comme un compte de régie avances qui ne peuvent excéder 300 Euro fixées par

Plus en détail

GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA. Tome 2 RELATIF AU FONCTIONNEMENT DES COMPTES

GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA. Tome 2 RELATIF AU FONCTIONNEMENT DES COMPTES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- GUIDE DIDACTIQUE DU PCE - UEMOA Tome 2 RELATIF AU DES COMPTES (Directive n 09/2009/CM/UEMOA portant plan comptable de l Etat au sein de l UEMOA) 1

Plus en détail

LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT

LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT LES REGIES TEMPORAIRES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D ENSEIGNEMENT Thierry EXPERT Inspecteur à la Mission Régionale Formation Contrôle Trésorerie Générale de la région Poitou Charentes et de la Vienne

Plus en détail

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX DES COMPTES DIVISIONNAIRES Directive n 03/11-UEAC-195-CM-22 relative au plan

Plus en détail

FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E.

FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E. FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E. La nature de la sortie, obligatoire ou facultative, induit les modalités de comptabilisation des opérations.

Plus en détail

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER DOSS - CONSEIL AUX EPLE DISSOLUTION ET TRANSFERT D UNE AGENCE COMPTABLE PROCEDURE La mise en œuvre de la nouvelle carte cible des agences comptables, arrêtée par le Recteur d Académie, se poursuit. Pour

Plus en détail

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Pôle de recouvrement spécialisé

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Pôle de recouvrement spécialisé Responsable du pôle : Adjoint : Date de mise à jour de l'of : de / / Processus transverse Gestion des congés Gestion des horaires variables Gestion des imprimés Correspondant informatique/gestionnaire

Plus en détail

Les moyens de règlement des dépenses publiques et les moyens d'encaissement des recettes publiques

Les moyens de règlement des dépenses publiques et les moyens d'encaissement des recettes publiques Les moyens de règlement des dépenses publiques et les moyens d'encaissement des recettes publiques L arrêté du 24 décembre 2012, publié au JORF n 0301 du 27 décembre 2012 texte 13, portant application

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER DOSS - CONSEIL AUX EPLE FICHE MEMENTO POUR LA PRISE DE FONCTION D UN AGENT COMPTABLE NOUVELLEMENT NOMME Un comptable public doit être installé dans le poste comptable qui lui est confié avant d exercer

Plus en détail

CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DU GROUPEMENT COMPTABLE DU LYCEE ROLLINAT

CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DU GROUPEMENT COMPTABLE DU LYCEE ROLLINAT MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE de ORLEANS-TOURS REGION CENTRE CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DU GROUPEMENT COMPTABLE DU LYCEE ROLLINAT VU le code de l Education, notamment son article R421-62,

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2015-02 du 2 avril 2015 En cours d homologation

RÈGLEMENT. N 2015-02 du 2 avril 2015 En cours d homologation AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-02 du 2 avril 2015 En cours d homologation Relatif aux documents comptables des comités d entreprise, des comités centraux d entreprise et des comités interentreprises

Plus en détail

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Date de création : mars 2011 Modification : décembre 2011 SOMMAIRE 1 DEFINITION DES RESSOURCES AFFECTEES 3

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Liste des chapitres budgétaires des budgets votés par nature... 3 ANNEXE

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Fiche n 11. Les ressources affectées

Fiche n 11. Les ressources affectées DGOS / DGFiP BureauPF1 / CL1B Mise à jour Septembre 2013 Fiche n 11 Les ressources affectées Objet de la fiche La présente fiche a pour objet : de définir la notion de ressources affectées. Cette définition

Plus en détail

Objet : Cadre budgétaire et comptable des établissements publics locaux d enseignement (EPLE)

Objet : Cadre budgétaire et comptable des établissements publics locaux d enseignement (EPLE) Paris, DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES Sous direction du budget de la mission «enseignement scolaire» Bureau DAF A3 110 rue de Grenelle 75357 PARIS SP 07 re-eple.dafa3@education.gouv.fr DIRECTION GÉNÉRALE

Plus en détail

Décret 85-924 du 30 août 1985 modifié relatif aux EPLE

Décret 85-924 du 30 août 1985 modifié relatif aux EPLE Groupe de travail académique des agents comptables Juin 2010 1 Textes de référence Code de l Education Loi 92-645 du 13 juillet 1992 relative aux activités d organisation et de vente de voyages ou séjours

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Gestion et comptabilité. Fiche 1. Les décisions budgétaires modificatives

Gestion et comptabilité. Fiche 1. Les décisions budgétaires modificatives Dossier Gestion et comptabilité Fiche 1 Les décisions budgétaires modificatives 2004-2005 Division d'appui et de conseil aux établissements et aux services (DACES) LES DÉCISIONS BUDGÉTAIRES MODIFICATIVES

Plus en détail

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX L ARTICULATION DES DECISIONS DE L ORDONNATEUR ET DU COMPTABLE

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE EN ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D ENSEIGNEMENT

LE GESTIONNAIRE EN ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D ENSEIGNEMENT LE GESTIONNAIRE EN ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D ENSEIGNEMENT I. LA FONCTION DE GESTIONNAIRE Une fonction dans une entité qui dispose de l autonomie administrative et financière L EPLE est une personne

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 SÉMINAIRE DE FORMATION SUR LA COMPTABILITÉ AUXILIAIRE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX, DES INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES, DES ADMINISTRATIONS

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

RCBC - PCG MODIFIE CHANGEMENTS EN ROUGE SUPPRESSIONS EN VERT (après la classe 8)

RCBC - PCG MODIFIE CHANGEMENTS EN ROUGE SUPPRESSIONS EN VERT (après la classe 8) Classe 1 : Comptes de capitaux 10 - Capital et réserves RCBC - PCG MODIFIE 102 - Apports (créditeur ou nul) 1021 - Dotation Etat renommé 1022 - Dotation Région renommé 1023 - Dotation Département renommé

Plus en détail

Recette Présentation du processus standard de la recette

Recette Présentation du processus standard de la recette Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES

DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFECTURE DES LANDES RECUEIL SPECIAL DES ACTES ADMINISTRATIFS DES SERVICES DE L ÉTAT DANS LE DÉPARTEMENT DES LANDES 2011 N 14 date de publication : 05 août 2011 il est possible de

Plus en détail

SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES

SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES Thème : La reddition des comptes de gestion d un Etablissement Public Administratif INTRODUCTION : Aux termes de la loi n 99/016 du 22 décembre 1999,

Plus en détail

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours AVICOM 1, rue Miollis 75015 PARIS Etats financiers au 20/09/2014 Dernier exercice de 9 mois et 20 jours Etats financiers 20 septembre 2014 Page 1 sur 9 Sommaire 1) Bilan 4 2) Compte de résultat 6 3) Annexes

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES EPLE 2008. Classe 1 : Comptes de capitaux

PLAN COMPTABLE DES EPLE 2008. Classe 1 : Comptes de capitaux MEN DAF A3 page 1/14 PLAN COMPTABLE DES EPLE 2008 Classe 1 : Comptes de capitaux 10 - Capital et réserves 102 - Apports 1021 - Dotation 1022 - Complément de dotation (collectivité de rattachement) 1023

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1765 du 31 décembre 2014 relatif à la facturation individuelle des établissements

Plus en détail

v Les ressources affectées :

v Les ressources affectées : v Les ressources affectées : Parmi les principes fondamentaux du droit budgétaire figure le principe d universalité du budget qui comporte comme importante conséquence l interdiction d affecter certaines

Plus en détail

FICHE N 6 LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES DANS LE CADRE DES SORTIES ET VOYAGES GERES PAR L E.P.L.E.

FICHE N 6 LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES DANS LE CADRE DES SORTIES ET VOYAGES GERES PAR L E.P.L.E. FICHE N 6 LES REGIES D AVANCES ET DE RECETTES DANS LE CADRE DES SORTIES ET VOYAGES GERES PAR L E.P.L.E. Des avances peuvent être confiées à des personnels pour le règlement au comptant de menues dépenses

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

L encaissement en numéraire

L encaissement en numéraire L encaissement en numéraire La notion de numéraire est une notion large signifiant liquidités par opposition aux valeurs (titres de propriété, valeurs mobilières...). On utilisera la notion d'espèces dans

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

INSTRUCTION CODIFICATRICE

INSTRUCTION CODIFICATRICE INSTRUCTION CODIFICATRICE N 06043PR du 24 juillet 2006 NOR : BUD R 06 00043 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique COMPTABILITÉ DE L ÉTAT ANALYSE Livre 2 Produits Tome 4 Autres

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017 Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Article 1er Objet : 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS

RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 M-PARIS Rentes de la Mairie de Paris M A I R I E D E P A R I S - R A P P O R T A N N U E L - E X E R C I C E 2 0 1 4 0 Le rapport annuel se présente comme suit

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION du COMPTE FINANCIER 2014 Conseil d administration du 27 MARS 2015 . SOMMAIRE Pages Exécution du budget 2014 1 Comparaison budget / compte financier 2 Produits 2014

Plus en détail

INSTRUCTION. N 05-010-M31 du 28 janvier 2005 NOR : BUD R 05 00010 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 05-010-M31 du 28 janvier 2005 NOR : BUD R 05 00010 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 05-010-M31 du 28 janvier 2005 NOR : BUD R 05 00010 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION BUDGÉTAIRE ET COMPTABLE APPLICABLE AUX OFFICES PUBLICS D'HABITATIONS

Plus en détail

AGENCE COMPTABLE DU LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE DESGRANGES A ANDREZIEUX-BOUTHEON REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

AGENCE COMPTABLE DU LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE DESGRANGES A ANDREZIEUX-BOUTHEON REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS RAPPORT N 2013-080 JUGEMENT N 2013-021 LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE DESGRANGES (LOIRE) AUDIENCE PUBLIQUE DU 14 JUIN 2013 CODE N 042 844 001 DELIBERE DU 14 JUIN 2013 EXERCICES 2008 A 2010 LECTURE PUBLIQUE

Plus en détail

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette

Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement. Epargne brute = épargne de gestion intérêts de le dette LES PRINCIPAUX SOLDES INTERMEDIAIRES 1-Epargne de gestion : Epargne de gestion = produits de fonctionnement charges de fonctionnement Il s agit de l excédent de recettes réelles de fonctionnement sur les

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL MINISTÈRE DU BUDGET DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL PARIS Août 1980 2 MINISTÈRE DU BUDGET PARIS, le 25 août 1980 DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

FIABILISATION ET CERTIFICATION DES COMPTES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE

FIABILISATION ET CERTIFICATION DES COMPTES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE Direction générale des finances publiques Direct FIABILISATION ET CERTIFICATION DES COMPTES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE Cartographie type du cycle de l'endettement long terme et de la trésorerie cour

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 19 première partie les techniques comptables de base du système comptable ohada Chapitre I : Généralités sur le système comptable ohada 23 1. Le droit OHADA...

Plus en détail

G U I D E D A U T O D I A G N O S T I C C O M P T A B L E E T F I N A N C I E R

G U I D E D A U T O D I A G N O S T I C C O M P T A B L E E T F I N A N C I E R G U I D E D A U T O D I A G N O S T I C C O M P T A B L E E T F I N A N C I E R SOMMAIRE I. CADRE GENERAL... 3 II. LA DEMARCHE DE LA MAITRISE DES RISQUES COMPTABLES ET FINANCIERS EN EPLE... 5 1. Pratiquer

Plus en détail

Guide. des contrôles et des vérifications. à effectuer. avant. le compte financier

Guide. des contrôles et des vérifications. à effectuer. avant. le compte financier Guide des contrôles et des vérifications à effectuer avant le compte financier Les Dossiers de la DIFIN Réalisation Bureau Aide et conseil aux EPLE Académie d Aix Marseille décembre - 2008 Vérification

Plus en détail

MODALITES DE COMPTABILISATION DES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE

MODALITES DE COMPTABILISATION DES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE MODALITES DE COMPTABILISATION DES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE COMPTES DE CLASSE 5. COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les flux de valeurs ainsi que les opérations réalisées avec les

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS. Rentes de l Assistance Publique de Paris

RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS. Rentes de l Assistance Publique de Paris LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 A-PARIS Rentes de l Assistance Publique de Paris Le rapport annuel se présente comme suit : I. LE RAPPORT DE GESTION... 2 Il analyse l'activité du régime, les

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques de l ordonnateur

Le guide des bonnes pratiques de l ordonnateur Le guide des bonnes pratiques de l ordonnateur Un autre point important relevé dans les observations des inspecteurs vérificateurs du Trésor Public est relatif à l existence de bonnes pratiques de gestion.

Plus en détail

LA COMPTABILITE MATIERE

LA COMPTABILITE MATIERE INFORMATIONS CONSEIL ET ASSISTANCE AUX E.P.L.E. DE LA GUADELOUPE LA COMPTABILITE MATIERE S O M M A I R E 1 - Rappel des dispositions réglementaires page 2 2 - Modalités de mise en œuvre de la comptabilité

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : LES SORTIES D INVENTAIRE. I Définition... 2. Cas particuliers... 2. 1 Bien est destiné à être vendu... 2

FICHE TECHNIQUE : LES SORTIES D INVENTAIRE. I Définition... 2. Cas particuliers... 2. 1 Bien est destiné à être vendu... 2 FICHE TECHNIQUE : LES SORTIES D INVENTAIRE Sommaire I Définition... 2 Cas particuliers... 2 1 Bien est destiné à être vendu... 2 2 Bien n appartient pas à l EPLE... 2 3 Les machines-outils :... 2 II PROCEDURE

Plus en détail

CHARTE VOYAGES SCOLAIRES e f

CHARTE VOYAGES SCOLAIRES e f Annexe 3 CHARTE VOYAGES SCOLAIRES e f La présente charte donne les principes généraux relatifs à l organisation des voyages et sorties scolaires. I PROGRAMMATION DES VOYAGES & SORTIES Cette programmation

Plus en détail

Mode d'emploi du manuel et de l'aide en ligne...7. Présentation générale...19. Sommaire

Mode d'emploi du manuel et de l'aide en ligne...7. Présentation générale...19. Sommaire Sommaire 1 Sommaire Mode d'emploi du manuel et de l'aide en ligne...7 1. Comment sont organisés le manuel et l'aide en ligne?...7 2. Comment utiliser le manuel et l'aide en ligne pour la mise en œuvre

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC 2 rue Scandicci 93691 PANTIN CEDEX RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Philippe PILLOT Commissaire

Plus en détail

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 G.2 GESTION DES COMPTES BANCAIRES ORDINAIRES... 3 G.2.1 Retrait du compte bancaire... 4 G.2.2 Contrôle du compte bancaire... 5 G.2.3 Déroulement du rapprochement

Plus en détail

OPERATIONS NON BUDGETAIRES

OPERATIONS NON BUDGETAIRES OPERATIONS NON BUDGETAIRES 1 Dotation ou apport 2 Affectation services non dotés de la personnalité morale 3 Affectation services dotés de la personnalité morale 4 Désaffectation ou retour d un bien affecté

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS

RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2014 D-PARIS Rentes du Département de Paris 0 Le rapport annuel se présente comme suit : I. LE RAPPORT DE GESTION... 2 Il analyse l'activité du régime, les évolutions

Plus en détail

BOFIP-GCP n 13-0022 du 05/12/2013

BOFIP-GCP n 13-0022 du 05/12/2013 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES BOFIP-GCP n 13-0022 du 05/12/2013 NOR : BUDE1329400J Instruction du 20 novembre 2013 MODALITES DE COMPTABILISATION DES SUBVENTIONS REÇUES Bureau CE-2B RÉSUMÉ La

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-01 du 2 avril 2015 Relatif aux comptes des comités d entreprise, des comités centraux d entreprise et des comités interentreprises relevant de l article

Plus en détail

GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DES OFFICES DE TOURISME EN EPIC 4 ET 5 FEVRIER 2010 1 . LE FONCTIONNEMENT D UN ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL 2 DEUX MODES DE GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Procédure : avances sur mission

Procédure : avances sur mission RÉFÉRENTIEL DE CONTRÔLE INTERNE Procédure : avances sur mission DOMAINE DÉPENSES PROCESSUS MISSIONS Statut Non validé DATE 21 décembre 2006 Type de document Procédure RÉFÉRENCE ACP- DFI N Dern. Page MISES

Plus en détail

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE Royaume du Maroc Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation ***** N DE/SPC MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

Plus en détail

Documents comptables et archives

Documents comptables et archives ocuments comptables et archives Les références BO n 24 du 16 juin 2005 Instruction n 2005-003 du 22-2-2005 : NOR : MENA0501142J RLR : 9-1 Instruction de tri et de conservation pour les archives reçues

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Fédération Française de Tennis de Table

Fédération Française de Tennis de Table Fédération Française de Tennis de Table Audit des procédures financières 27 mai 2012 Fiducial Expertise 1 Avertissement Le présent document ne constitue qu un résumé de nos conclusions, conclusions qui

Plus en détail

Le bilan fonctionnel. Mois AAAA. Préambule

Le bilan fonctionnel. Mois AAAA. Préambule Mois AAAA Mois AAAA mises à jour décembre 2010, Préambule La majeure partie des associations du secteur social et médico-social gère un ou plusieurs établissements ou services et propose des prestations

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CREATION D UNE REGIE D AVANCES ET DE RECETTES

Plus en détail

CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT

CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT 63 CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT 1. DÉFINITION DE LA GESTION DE FAIT 1.1. ÉNONCÉ La gestion de fait est l acte irrégulier par lequel une personne, qu elle soit physique ou morale, s immisce dans le maniement

Plus en détail

Réponses aux questions et commentaires des éditeurs sur le projet de référentiel fonctionnel (V0.53 Juillet)

Réponses aux questions et commentaires des éditeurs sur le projet de référentiel fonctionnel (V0.53 Juillet) Thème Question synthétisée Réponse Oui l'engagement comptable disparaît avec la GBCP. Engagement comptable La notion d'engagement comptable est-elle supprimée? L'engagement (comme acte juridique (art.

Plus en détail

INTRODUCTION AU NOUVEAU DECRET GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIC (GBCP)

INTRODUCTION AU NOUVEAU DECRET GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIC (GBCP) TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE CONSEIL D ADMINISTRATION 25 FEVRIER 2014 INTRODUCTION AU NOUVEAU DECRET GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIC (GBCP) AC/DAF La GBCP : définition GBCP = Gestion

Plus en détail

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions GFC SEPA Généralisation Présentation des évolutions virtuelles 6 et 10/09/2012 1 Paramètres application Disparition de la notion zone SEPA et zone non SEPA Saisies et restitutions des coordonnées bancaires

Plus en détail

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément MINISTERE DE L'INTÉRIEUR MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES CONVENTION D AGRÉMENT EN VUE DE LA PERCEPTION DES TAXES ET DE LA REDEVANCE DUES SUR LES CERTIFICATS D IMMATRICULATION DES VÉHICULES À MOTEUR

Plus en détail

La présente note a pour objet d'apporter des précisions sur les points suivants :

La présente note a pour objet d'apporter des précisions sur les points suivants : Rabat, le 06/06/1969 TRESORERIE GENERALE 2e SOUS-DIRECTION Note Circulaire n 83.DIR Objet : Régies de dépenses et de recettes de l'etat. J'ai l'honneur de vous adresser ci-joint des exemplaires de la nouvelle

Plus en détail

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION DECRET N 2004-319 du 09 mars 2004 instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION Article premier. La régie d'avances est un mécanisme

Plus en détail

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise.

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. COMPTABILITE La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. Toutes les entreprises dont l activité

Plus en détail

s o r t i e s e t v o y a g e s s c o l a i r e s d a n s l e 2n d d e g r é n 177 5 f é v r i e r 2 0 0 7

s o r t i e s e t v o y a g e s s c o l a i r e s d a n s l e 2n d d e g r é n 177 5 f é v r i e r 2 0 0 7 s orties et voyages scolaires dans le 2n d degré n 177 5 février 2007 PREAMBULE Ce bulletin académique spécial a pour objet les sorties et voyages scolaires organisés par les établissements scolaires du

Plus en détail

L E D I R E C T E U R D U C E D R E S

L E D I R E C T E U R D U C E D R E S MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ---------------- UNIVERSITE OUAGA II ---------------- CENTRE D ETUDES, DE DOCUMENTATION ET DE RECHERCHE ECONOMIQUES ET

Plus en détail

Organisation des Finances Locales

Organisation des Finances Locales - - Organisation des Finances Locales Paru dans la même collection : - La Charte Communale - La Fiscalité Locale - La Gestion déléguée des Services Publics La Direction Générale des Collectivités Locales

Plus en détail

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01 Fiche de Procedure Carte d identité Référencement Intitulé du processus Pilote du processus Procédure de Traitement de la Taxe d'apprentissage - Application SIFAC FIN - REC - 05.01 Département de l'animation

Plus en détail

I. OBJECTIFS 2 I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES PROPRES DE LA CANSSM 2 II. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES DE TETE DE RESEAU 4

I. OBJECTIFS 2 I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES PROPRES DE LA CANSSM 2 II. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES DE TETE DE RESEAU 4 Lettre de mission AGENCE COMPTABLE Version : finale Date : 13/06/2008 CONTENU DU DOCUMENT I. OBJECTIFS 2 I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES PROPRES DE LA CANSSM 2 II. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP

Plus en détail

Du budget à la comptabilité

Du budget à la comptabilité Du budget à la comptabilité 1 Plan de la présentation I-L élaboration du budget II-L exécution du budget III-La reddition des comptes 2 LE BUDGET -I- L ELABORATION DU BUDGET 3 QU EST-CE QUE LE BUDGET?

Plus en détail

Section Gestion comptable publique n 15-0007

Section Gestion comptable publique n 15-0007 DIRECTION GENELE DES FINANCES PUBLIQUES Section Gestion comptable publique n 15-0007 NOR : FCPE1525868J Instruction du 16 octobre 2015 MODALITES DE RETITEMENT DES CONVENTIONS DE RESSOURCES AFFECTEES. Bureau

Plus en détail

Fiabilisation des comptes des collectivités territoriales * * * Mme Nathalie BIQUARD

Fiabilisation des comptes des collectivités territoriales * * * Mme Nathalie BIQUARD Fiabilisation des comptes des collectivités territoriales * * * Mme Nathalie BIQUARD Chef du Service des collectivités locales Direction Générale des Finances publiques Conférence Grant Thornton 1 23 janvier

Plus en détail

Formation des chefs de travaux. 29 janvier 2014 Luc Guillaud Gestionnaire-Comptable AENESR

Formation des chefs de travaux. 29 janvier 2014 Luc Guillaud Gestionnaire-Comptable AENESR Formation des chefs de travaux 29 janvier 2014 Luc Guillaud Gestionnaire-Comptable AENESR Introduction Présentation personnelle Présentation de notre établissement et du groupement comptable Demande de

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail