Recette Présentation du processus standard de la recette

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recette Présentation du processus standard de la recette"

Transcription

1 Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document

2 Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation proposés Domaines Budget La gestion en AE et CP Modules de formation associés Présentation des états budgétaires Démarche de programmation Elaboration, allocation et mise à disposition du budget 2 Transverse Dépenses Engagement juridique marché Demande de paiement sur EJ Retenues de garantie Comprendre les processus de la dépense Engagement juridique hors marché Demande de paiement hors EJ Gestion des avances et des acomptes Carte d achat et dématérialisation Le service fait Mise en paiement Gestion des pénalités Les référentiels La démarche de contrôle Recettes Présentation du processus standard de la recette Gestion des titres Recettes globalisées et fléchées Recettes Cas particuliers Recettes au comptant 70 Comptabilités Articulation entre les comptabilités Opération pour compte de tiers Gestion de la trésorerie Comptabilités Cas particuliers Eléments de comptabilités Légende : Prérequis à avoir suivi au préalable pour le module considéré xxx module considéré

3 Sommaire 3 Concepts clés Concepts clés Processus standard de la recette Acteurs et étapes clés Principe de séparation des rôles Impacts Budgétaires et Comptables Processus standard Quiz Quiz

4 Concepts clés 4

5 Concepts clés 5 Recettes des organismes Le terme «recettes» est pris dans son sens budgétaire : ensemble des moyens assurant la couverture des «dépenses». Elles sont inscrites au tableau des autorisations budgétaires. Les recettes correspondent aux encaissements rapprochés à un titre. Leur montant prévu au budget a un caractère évaluatif. D origines variées, les recettes d un organisme peuvent provenir : de l Etat (subvention pour charge de service public, dotation en fonds propres et autres subventions de l Etat) ; d un tiers autre que l Etat (subvention, dons et legs, mécénat, activité commerciale, etc.). Elles sont par défaut globalisées. Recettes fléchées Un «marquage» des dépenses et/ou des recettes peut être réalisé pour pouvoir restituer l ensemble des actes de gestion associés à une même finalité ou un même dispositif de financement. Il s agit en particulier du cas des recettes fléchées. Titre Document matérialisant la créance vis-à-vis d un «tiers» Le titre validé par l ordonnateur vaut ordre de recouvrer.

6 Processus standard de la recette 6

7 Processus standard de la recette Acteurs et étapes Le processus de la recette comporte cinq étapes : 7 Rôles Service Métier Gestionnaire et Responsable du titre Comptable chargé de la prise en charge Comptable du recouvrement Responsable de la trésorerie Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Description Un événement qui fait naître un droit est constaté par un service métier. Cet événement peut être un service fait (réalisation d une prestation, une vente) Le gestionnaire collecte les informations et pièces nécessaires Il crée un titre Le responsable du titre de recette le valide Le comptable contrôle et prend en charge le titre La facture peut être envoyée par l ordonnateur ou le comptable La créance est suivie par le comptable, qui mène les actions de recouvrement adaptées en relation avec l ordonnateur La créance est encaissée L encaissement est rapproché du titre de recette

8 Processus standard de la recette Etape : Constatation de la recette Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Un événement qui fait naître un droit est constaté par un service métier. Cet événement peut être un service fait (réalisation d une prestation, une vente) Rôles Service Métier L événement à l origine peut être : Une livraison, la réalisation d une prestation ou encore une vente Le résultat d une décision. Ex. : une décision d attribution de subvention au profit de l organisme Directement l émission d une facture. Action de l étape : Préparer la facturation le cas échéant Réunir les pièces justificatives Transmettre ces éléments au gestionnaire des titres s qui pourra émettre le titre s associé Impacts budgétaire ou comptable : aucun Points d attention : cette étape peut prendre la forme d une constatation des produits dès l acquisition des droits.

9 Processus standard de la recette Etape 2 : Liquidation de la créance / Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Le gestionnaire collecte les informations et pièces nécessaires et crée un titre Le responsable du titre de recette le valide Etape de création d un titre par le gestionnaire Le titre comporte : L ordre de recouvrer L avis des sommes à payer Le gestionnaire du titre Saisit le titre dans l outil Contrôle la qualité des informations transmises par les services métier. Ex. : vérification du fondement de la créance, suivi du délai de transmission des éléments par les services métiers, etc. Rôles Gestionnaire Impacts budgétaire ou comptable : aucun Points d attention : Les titres doivent être identifiés de manière unique, et être restituables et auditables en permanence dans l'outil informatique. Le regroupement par bordereaux n'est, de ce fait, pas reconduit.

10 Processus standard de la recette Etape 2 : Liquidation de la créance 2/ Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Le gestionnaire collecte les informations et pièces nécessaires et créé un titre de recette Le responsable du titre de recette le valide Validation du titre par le responsable du titre Le titre est transmis par le gestionnaire pour validation au responsable du titre : En cas de refus, le titre est retourné au gestionnaire pour modification En cas de validation matérialisée dans le système : le titre vaut ordre de recouvrer et est transmis au comptable pour la prise en charge. Impacts budgétaire ou comptable : aucun Rôles Responsable du titre Points d attention : Le titre doit faire l objet d un circuit de validation dématérialisé portant les pièces justificatives.

11 Processus standard de la recette Etape 3 : Prise en charge du titre Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Le comptable contrôle et prend en charge le titre La facture peut être envoyée par l ordonnateur ou le comptable Transmission du titre au comptable de la prise en charge : Impacts budgétaire ou comptable : oui en comptabilité générale (sauf rejet) Contrôle du titre Etapes de prise en charge en circuit dématérialisé Après prise en charge, le titre n est plus modifiable. L avis des sommes à payer (la facture dans le cadre d une activité commerciale) peut être envoyé Rôles Comptable chargé de la prise en charge Rejet du titre de recette, avec renseignement d un motif de rejet Retour au responsable du titre pour modification Aucun impact comptable

12 Processus standard de la recette Etape 4 : Recouvrement Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / La créance est suivie par le comptable, qui mène les actions de recouvrement adaptées en relation avec l ordonnateur Si le règlement attendu n a pas lieu spontanément, des actions sont menées par le comptable de recouvrement Le comptable du recouvrement dispose du titre qui fonde l action de recouvrement et a force exécutoire Les actions de recouvrement peuvent générer des droits nouveaux pour l organisme (au titre des frais engagés) Impacts budgétaire ou comptable : aucun Rôles Comptable du recouvrement Le règlement attendu n a pas lieu Etapes du Recouvrement Recouvrement amiable Si échec du recouvrement amiable, engagement d une procédure de recouvrement contentieux, avec information préalable à l ordonnateur

13 Processus standard de la recette Etape 5 : Encaissement / Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / La créance est encaissée L encaissement est rapproché du titre de recette Cette étape se décompose en deux sous-étape : l encaissement et le Première sous-étape : Encaissement par le responsable de la trésorerie : L encaissement est constaté en trésorerie L encaissement de la facture peut être partiel ou total Impacts budgétaire ou comptable : oui en comptabilité générale Etapes de l encaissement Rôles Responsable de la trésorerie Le règlement est adressé L encaissement est constaté sur le compte de l organisme Une écriture d encaissement est enregistrée en comptabilité générale

14 Processus standard de la recette Etape 5 : Encaissement 2/ Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / La créance est encaissée L encaissement est rapproché du titre de recette Deuxième sous-étape : de l encaissement et du titre par le responsable de la trésorerie : Identification du titre correspondant à l encaissement Impact en comptabilité budgétaire effectué lors du du paiement avec un titre Impacts budgétaire ou comptable : oui en comptabilité budgétaire Rôles Responsable de la trésorerie

15 Processus standard de la recette Principe de séparation des rôles 5 Séparation des rôles de «prise en charge», de «recouvrement» et de «responsable de la trésorerie» : Comptable chargé de la prise en charge Le comptable chargé de la «prise en charge» est en relation avec les gestionnaires et les responsables des titres : - Il est responsable des contrôles liés à la prise en charge et de l enregistrement des écritures comptables - Il est chargé de la validation du titre, qui est ensuite mis en recouvrement Comptable du recouvrement Le comptable chargé du «recouvrement» met en œuvre les procédures adéquates de recouvrement ; Responsable de la trésorerie Le responsable de la trésorerie réalise l encaissement des créances. Il est nécessaire que chacune des interventions soit tracée dans les outils.

16 Impacts budgétaires et comptables 6

17 Impacts budgétaires et comptables Sur le processus standard de la recette Etape Constatation de la créance Liquidation de la créance Prise en charge du titre Recouvrement Encaissement / Impact comptable Impact budgétaire Lors du de l encaissement avec le titre

18 Quiz 8

19 Quiz 9 Question L étape de prise en charge du titre a un impact sur : - la comptabilité budgétaire 2- la comptabilité générale 3- les deux comptabilités Réponse : Réponse 2 : a un impact sur la comptabilité générale - débit d un compte de créances compte de classe 4 - crédit d un compte de produits compte de classe 7

20 Quiz 20 Question 2 L encaissement a un impact - en comptabilité budgétaire 2- en comptabilité générale 3- les deux Réponse : Réponse 2 : a un impact sur la comptabilité générale - Débit d un compte de trésorerie compte de classe 5 - Crédit d un compte de créances compte de classe 4

21 Quiz 2 Question 3 Quand intervient la comptabilisation budgétaire du titre de recette? Réponse : Réponse : l impact en comptabilité budgétaire a lieu lors du entre l encaissement et le titre de recette

Recette Recettes au comptant

Recette Recettes au comptant Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Recettes au comptant Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation proposés

Plus en détail

Dépense Le service fait

Dépense Le service fait Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dépense Le service fait Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation proposés

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir,

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir, 1 2 3 Aide à l animateur : Le processus standard de la dépense se décompose en 5 étapes majeures : la formalisation d un contrat, l engagement juridique, le service fait, la demande de paiement et le paiement.

Plus en détail

Comptabilités Eléments de comptabilité

Comptabilités Eléments de comptabilité Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Comptabilités Eléments de comptabilité Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir,

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir, 1 2 3 Aide à l animateur : Le processus standard de la dépense se décompose en 5 étapes majeures : la formalisation d un contrat, l engagement juridique, le service fait, la demande de paiement et le paiement.

Plus en détail

Comptabilités Articulation entre les comptabilités budgétaire, générale, analytique et auxiliaire

Comptabilités Articulation entre les comptabilités budgétaire, générale, analytique et auxiliaire Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Comptabilités Articulation entre les comptabilités budgétaire, générale, analytique et auxiliaire Détails et explicitations dans les commentaires du document

Plus en détail

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention).

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention). 1 2 3 4 Aide à l animateur: Dans le cas général, l exécution des dépenses, se décompose en deux processus majeurs: Décider une dépense : ce processus recouvre les phases qui vont de l expression de besoins

Plus en détail

Budget Elaboration, allocation et mise à disposition du budget

Budget Elaboration, allocation et mise à disposition du budget Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Budget Elaboration, allocation et mise à disposition du budget Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux.

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Chapitre 2 L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Les documents liés cycle d exploitation Procédés de facturation et conservation Le contrôle des documents commerciaux L entreprise échange

Plus en détail

Comptabilités Cas particuliers

Comptabilités Cas particuliers Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Comptabilités Cas particuliers Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01 Fiche de Procedure Carte d identité Référencement Intitulé du processus Pilote du processus Procédure de Traitement de la Taxe d'apprentissage - Application SIFAC FIN - REC - 05.01 Département de l'animation

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

Sous-Section 3 LES PROCÉDURES D EXÉCUTION DU BUDGET. Cours de Raymond FERRETTI

Sous-Section 3 LES PROCÉDURES D EXÉCUTION DU BUDGET. Cours de Raymond FERRETTI Sous-Section 3 LES PROCÉDURES D EXÉCUTION DU BUDGET Cours de Raymond FERRETTI 1 1 - Les procédures normales Raymond FERRETTI 2 A - La phase administrative Raymond FERRETTI 3 a) En matière de dépenses Raymond

Plus en détail

Immobilisations incorporelles et autres immobilisations corporelles - SPL. Réception et détention des biens

Immobilisations incorporelles et autres immobilisations corporelles - SPL. Réception et détention des biens Immobilisations incorporelles et autres immobilisations corporelles - SPL Réception et détention des biens Ce document et toutes ses pièces jointes sont confidentiels et établis à l'intention exclusive

Plus en détail

Fiche de Procedure FIN - REC - 01.02. Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC

Fiche de Procedure FIN - REC - 01.02. Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC Fiche de Procedure Carte d identité Référencement Intitulé du processus FIN - REC - 01.02 Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC Pilote du processus

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Le GBCP s articule autour de plusieurs comptabilités. Certaines sont nouvelles, la plupart sont adaptées et complétées:

Le GBCP s articule autour de plusieurs comptabilités. Certaines sont nouvelles, la plupart sont adaptées et complétées: 1 2 3 4 Aide à l animateur Le GBCP s articule autour de plusieurs comptabilités. Certaines sont nouvelles, la plupart sont adaptées et complétées: Comptabilité générale : le GBCP ne la modifie pas en profondeur,

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E.

FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E. FICHE N 5 LES MODALITES DE GESTION COMPTABLE DES SORTIES ET VOYAGES PEDAGOGIQUES GERES PAR L E.P.L.E. La nature de la sortie, obligatoire ou facultative, induit les modalités de comptabilisation des opérations.

Plus en détail

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014

Réunion ASA. Prades 3 décembre 2014 Réunion ASA Prades 3 décembre 2014 EXECUTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE Points de repère Exécution budgétaire et comptable: Points de repère Une application de l instruction M14 < 500 habitants Améliorer

Plus en détail

Fiche n 11. Les ressources affectées

Fiche n 11. Les ressources affectées DGOS / DGFiP BureauPF1 / CL1B Mise à jour Septembre 2013 Fiche n 11 Les ressources affectées Objet de la fiche La présente fiche a pour objet : de définir la notion de ressources affectées. Cette définition

Plus en détail

Direction Spécialisée des Finances Publiques pour l AP-HP. Intervention du 10 sept. 2013 de M. Christian THALAMY, Directeur

Direction Spécialisée des Finances Publiques pour l AP-HP. Intervention du 10 sept. 2013 de M. Christian THALAMY, Directeur Direction Spécialisée des Finances Publiques pour l AP-HP Intervention du 10 sept. 2013 de M. Christian THALAMY, Directeur DIRECTION SPECIALISEE DES FINANCES PUBLIQUES POUR L AP-HP Elle fait partie du

Plus en détail

Dépense Gestion des avances et des acomptes

Dépense Gestion des avances et des acomptes Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dépense Gestion des avances et des acomptes Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules

Plus en détail

Synthèse des procédures dépenses

Synthèse des procédures dépenses Synthèse des procédures dépenses Classification : Public : non Diffusion Université : oui Référence SYN_03_1 Désignation Synthèse des procédures dépenses de Aix Marseille Université Version 1 Mots clés

Plus en détail

De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155. André Montminy Société GRIc.s.

De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155. André Montminy Société GRIc.s. De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155 Par : André Montminy Société GRIc.s. Plan de la présentation La gestion des mauvaises créances L archivage des données Les nouveaux modes de paiement Crédit d impôt

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

Dépense Demande de paiement hors EJ

Dépense Demande de paiement hors EJ Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dépense Demande de paiement hors EJ Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

Résumé / Avertissement

Résumé / Avertissement Procédure d'intervention pour impayé et rétablissement pour un client résidentiel ou professionnel BT 36 kva équipé d'un compteur électrique communicant Identification : ERDF-PRO-CF_23 E Version : 1 Nombre

Plus en détail

AIDE COMPTABLE 4 Unités de Compétences Unité de Compétence 1 Tenir la COMPTABILITÉ FOURNISSEURS sous l angle comptable

AIDE COMPTABLE 4 Unités de Compétences Unité de Compétence 1 Tenir la COMPTABILITÉ FOURNISSEURS sous l angle comptable AIDE COMPTABLE 4 Unités de Compétences Unité de Compétence 1 Tenir la COMPTABILITÉ FOURNISSEURS sous l angle comptable et T.V.A. au moyen de l outil l informatique. Unité de Compétence 2 Tenir la COMPTABILITÉ

Plus en détail

SCG Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION DE CAISSE

SCG Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION DE CAISSE SCG Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION DE CAISSE Sommaire 1. Gestion de caisse :... 2 2. Ouverture / création de caisse :... 2 2.1 Démarches de la faculté / institut / service... 2 2.2 Démarches

Plus en détail

Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving)

Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving) Comité national de fiabilité des comptes locaux Les emprunts assortis d une ligne de trésorerie (crédits revolving) Écritures budgétaires et comptables Caractéristiques des crédits revolving Ils sont connus

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

Fascicule 4 : Recette

Fascicule 4 : Recette MISE EN ŒUVRE DES TITRES I ET III DU DECRET N 2012-1246 RELATIF A LA GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIQUE(GBCP) DANS LES ORGANISMES Dossier de prescriptions générales Fascicule 4 : Recette VERSION

Plus en détail

Tous droits réservés. Couverture Daniel Landry. Correction linguistique Paul Fortier. Simulation comptable Meublex enr. ISBN : 2-921214-47-4

Tous droits réservés. Couverture Daniel Landry. Correction linguistique Paul Fortier. Simulation comptable Meublex enr. ISBN : 2-921214-47-4 Tous droits réservés Il est interdit de reproduire le présent ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, sans la permission écrite de l auteur. Couverture Daniel Landry Correction linguistique

Plus en détail

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 Traçabilité des modifications Date Version Objet 13/04/2007 A Création du document. 18/05/2007 B Prise en compte des propositions d améliorations

Plus en détail

6 Travaux en régie production de logiciel

6 Travaux en régie production de logiciel 6 Travaux en régie production de logiciel Quels textes de référence? Instruction M14 Tome 1 Annexe 25 Tome 2 Titre 3 Chapitre 3 Instruction M52 Tome 2 Annexe 52 Tome 2 Titre 3 Chapitre 3 Instruction M71

Plus en détail

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE Pour être rémunéré par la Régie de l assurance maladie (Régie), le dispensateur doit soumettre sa demande de paiement dans les 90 jours suivant la date à laquelle la personne assurée a reçu les services

Plus en détail

La procédure d'exécution des recettes et des dépenses publiques (cours)

La procédure d'exécution des recettes et des dépenses publiques (cours) La procédure d'exécution des recettes et des dépenses publiques (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - L'exécution des recettes publiques... 4 La procédure de droit commun...

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional AVRIL 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT A SIGNER LE PROTOCOLE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique de l'oise, B.P. 60945 60009 BEAUVAIS Cedex Tel : 03 44 48 49 16 - Fax : 03 44 45 62 87 - Courriel : ad60@occe.coop Site Internet : http://www.occe.coop/ad60 L OCCE c est? Les coopératives. Oui, c est l

Plus en détail

Gestion et comptabilité. Fiche 1. Les décisions budgétaires modificatives

Gestion et comptabilité. Fiche 1. Les décisions budgétaires modificatives Dossier Gestion et comptabilité Fiche 1 Les décisions budgétaires modificatives 2004-2005 Division d'appui et de conseil aux établissements et aux services (DACES) LES DÉCISIONS BUDGÉTAIRES MODIFICATIVES

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES À RECEVOIR SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Décembre 2013 Adoptée : Rés. CA 2013-36 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 4 2. OBJECTIFS... 4 3. PROCÉDURE

Plus en détail

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 G.2 GESTION DES COMPTES BANCAIRES ORDINAIRES... 3 G.2.1 Retrait du compte bancaire... 4 G.2.2 Contrôle du compte bancaire... 5 G.2.3 Déroulement du rapprochement

Plus en détail

Fascicule 6 : Travaux de Fin d'exercice

Fascicule 6 : Travaux de Fin d'exercice MISE EN ŒUVRE DES TITRES I ET III DU DECRET N 2012-1246 RELATIF A LA GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE PUBLIQUE(GBCP) DANS LES ORGANISMES Dossier de prescriptions générales Fascicule 6 : Travaux de Fin d'exercice

Plus en détail

GFC 2014 - Recettes externes RECETTES EXTERNES

GFC 2014 - Recettes externes RECETTES EXTERNES RECETTES EXTERNES DASI Montpellier Janvier 04 SOMMAIRE WORKFLOW GENERAL RECETTES EXTERNES 3 WORFLOW DETAILLE RECETTES EXTERNES 4.. FACTURATION PROGRE 4.. RECEPTION FICHIER ISSUE DE PROGRE EN COMPTABILITE

Plus en détail

Nouveau décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Présentation du nouveau cadre budgétaire et comptable applicable aux organismes

Nouveau décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Présentation du nouveau cadre budgétaire et comptable applicable aux organismes Nouveau décret relatif à la gestion budgétaire et comptable publique Présentation du nouveau cadre budgétaire et comptable applicable aux organismes DGFiP / DB Sommaire Objectifs de la réforme du cadre

Plus en détail

Domaine 1 : le haut de bilan

Domaine 1 : le haut de bilan Domaine 1 : le haut de bilan S assurer de l exactitude du bilan La vision patrimoniale est un élément déterminant pour donner une image fidèle de la situation financière de la collectivité. Le bilan à

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX

Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX Le recouvrement des produits locaux UN PARTENARIAT ORDONNATEUR / COMPTABLE PUBLIC POUR L ORGANISATION OPTIMALE DE LA GESTION DES PRODUITS LOCAUX L ARTICULATION DES DECISIONS DE L ORDONNATEUR ET DU COMPTABLE

Plus en détail

Débiteurs douteux et réductions de valeur

Débiteurs douteux et réductions de valeur Débiteurs douteux et réductions de valeur 1 Introduction Il est apparu lors de la relecture des fiches que le traitement des débiteurs douteux différait selon qu'il s'agissait de débiteurs de cotisations

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions GFC SEPA Généralisation Présentation des évolutions virtuelles 6 et 10/09/2012 1 Paramètres application Disparition de la notion zone SEPA et zone non SEPA Saisies et restitutions des coordonnées bancaires

Plus en détail

9 - Opérations sous mandat sur collèges / lycées

9 - Opérations sous mandat sur collèges / lycées 9 - Opérations sous mandat sur collèges / lycées Quels textes de référence? Instruction M52 Tome 2 Titre - Chapitre 3 Paragraphe 3 (voir compte 458) Instruction M71 Tome 2 Titre - Chapitre 3 Paragraphe

Plus en détail

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne

Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013. Préfecture de la Mayenne Journées des maires de la Mayenne 15 février 2013 Préfecture de la Mayenne La dématérialisation pour faciliter les échanges comptables entre les collectivités locales et la DGFiP 1 Préambule: un cadre

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

1. Ce chapitre indique la méthode pour comptabiliser et contrôler :

1. Ce chapitre indique la méthode pour comptabiliser et contrôler : Demandes de crédit, retours et réparations INTRODUCTION 1. Ce chapitre indique la méthode pour comptabiliser et contrôler : a. les demandes de crédit; b. les notes de crédit; c. les retours de marchandises;

Plus en détail

Nouveautés TVA 2015. En résumé : Avant 2015, le montant de la taxe est déclarée lors de l émission de la facture (date de la facture).

Nouveautés TVA 2015. En résumé : Avant 2015, le montant de la taxe est déclarée lors de l émission de la facture (date de la facture). Décision TVA n E.T. 126.003 du 07/10/2014 : Régime définitif de l exigibilité de la TVA Report 01/01/2013, 01/01/2014 vu les difficultés à mettre en place ces mesures Mise en conformité aux directives

Plus en détail

Gestion efficace du budget

Gestion efficace du budget Gestion efficace du budget Megasoft SARL 2013 Sommaire Introduction... 3 Fonctionnalités de MS Budget... 3 Introduction MS Budget est un logiciel de gestion du budget prenant en compte différents types

Plus en détail

Sommaire. Menu Structure... 24

Sommaire. Menu Structure... 24 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 génération i7 jusqu à V7.50 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

Pour avoir votre note de cadrage, veuillez-vous mettre en relation avec votre Trésorerie Générale.

Pour avoir votre note de cadrage, veuillez-vous mettre en relation avec votre Trésorerie Générale. COMPTABILITE Aide au passage au PES Le PES est un Protocole d Echange Standard électronique entre l ordonnateur et le comptable permettant la dématérialisation des pièces comptables (titres de recettes,

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE Convention de délégation de gestion. N Spécial 18 novembre 2014 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009

Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 Le Protocole d Echange Standard e.magnus Gestion financière 2009 La saisie des tiers Données et Maintenance bloc Tiers option Saisie Le bouton Archiver permet l archivage des tiers inutilisés depuis 3,4,5

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

INTRODUCTION. Le module Facturation de la solution imx répond au besoin :

INTRODUCTION. Le module Facturation de la solution imx répond au besoin : Module FACTURATION COmpagnie de Distribution Informatique expert 200, rue du Vallon Sophia Antipolis 06560 VALBONNE Tél. : 04 89 87 77 77 Fax : 04 89 87 77 00 INTRODUCTION Le module Facturation de la solution

Plus en détail

Tableau N 1 : Test de conformité sur la facture N FA.. client.. PROCEDURE Nom Client OBSERVATION. Enregistrée au journal de Vente mois

Tableau N 1 : Test de conformité sur la facture N FA.. client.. PROCEDURE Nom Client OBSERVATION. Enregistrée au journal de Vente mois Tableau N 1 : Test de conformité sur la facture N FA.. client.. PROCEDURE Nom Client OBSERVATION COMMANDE Vu commande Client FICHIER CLIENT Vu compte Client FICHIER STOCK Vu fichier stock BON DE COMMANDE

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change LES EFFETS DE COMMERCE Définition L effet de commerce est un titre négociable qui constate l existence d une créance au profit du propriétaire (le porteur). Le chèque, le billet à ordre, le warrant et

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

Fiche n 7. Les comptes 102 et 13 et l imputation comptable des financements et dotations

Fiche n 7. Les comptes 102 et 13 et l imputation comptable des financements et dotations Fiche n 7 Les comptes 102 et 13 et l imputation comptable des financements et dotations Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques Les comptes 102 et 13 et l imputation

Plus en détail

Comptabilité publique. Par Mme Rokia BELALAMI

Comptabilité publique. Par Mme Rokia BELALAMI Comptabilité publique Par Mme Rokia BELALAMI Introduction: Selon l article 1du décret royal N 330-66 du 10 Moharrem 1387 (21 avril 1967) portant règlement général de la comptabilité publique, celle-ci

Plus en détail

Justification et audits sur projets Européens. Suivi budgétaire et financier des contrats

Justification et audits sur projets Européens. Suivi budgétaire et financier des contrats Justification et audits sur projets Européens Suivi budgétaire et financier des contrats Gestion budgétaire et financière du contrat 1 Le principe de la gestion à l avancement 2 Règle spécifique pour les

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

CHARTE DES RAPPORTS ENTRE LES BANQUES DANS LES CREDITS ACHETEURS FRANCAIS ADMINISTRES

CHARTE DES RAPPORTS ENTRE LES BANQUES DANS LES CREDITS ACHETEURS FRANCAIS ADMINISTRES 1/6 Bon usage le 1er octobre 2008 CHARTE DES RAPPORTS ENTRE LES BANQUES DANS LES CREDITS ACHETEURS FRANCAIS ADMINISTRES La présente Charte, fondée sur les usages en vigueur, a pour objet de décrire les

Plus en détail

1 2 3 4 Aide à l animateur Les opérations de trésorerie sont définies comme «les mouvements de numéraire, de valeurs mobilisables, de comptes de dépôts et de comptes courants, ainsi que les opérations

Plus en détail

1 2 3 4 Aide à l animateur : Le processus standard de la dépense se décompose en 5 étapes majeures : la formalisation d un contrat, l engagement juridique, le service fait, la demande de paiement et le

Plus en détail

Réforme de la M4 au 1 er janvier 2008

Réforme de la M4 au 1 er janvier 2008 Réforme de la M4 au 1 er janvier 2008 Comme l instruction M14 en 2006, l instruction M4 fait à son tour l objet d une réforme. La M4 s applique aux services publics locaux industriels et commerciaux (SPIC).

Plus en détail

DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE

DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE PROBLÈMES POSÉS Quels sont les droits et les devoirs du mandataire de coopérative scolaire, de quartier ou de foyer coopératif? STATUT ET DROITS DU MANDATAIRE Le mandataire

Plus en détail

DELIBERATION N 2012-18 DU 23 JANVIER 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE D AVIS

DELIBERATION N 2012-18 DU 23 JANVIER 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE D AVIS DELIBERATION N 2012-18 DU 23 JANVIER 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE D AVIS PRESENTEE PAR LA POSTE RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT

Plus en détail

L audit des établissements publics locaux d enseignement

L audit des établissements publics locaux d enseignement L audit des établissements publics locaux d enseignement L audit des EPLE 1 ère partie : le déroulement d une mission d audit 2 ème partie : les principaux constats MNA - 06/03/2015 2 L audit des EPLE

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS

OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS 1. LE CADRE JURIDIQUE. Le nouveau règlement (n 99-01 adopté le 16 février 1999 par le Comité de la réglementation comptable) relatif au plan comptable des associations,

Plus en détail

DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE

DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE Intitulé du projet : Destination : Date du projet : Coordonnateur du projet en France* : Coordonnateur du projet à l étranger* : * Nom, prénom, coordonnées Objectifs pédagogiques

Plus en détail

L E D I R E C T E U R D U C E D R E S

L E D I R E C T E U R D U C E D R E S MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ---------------- UNIVERSITE OUAGA II ---------------- CENTRE D ETUDES, DE DOCUMENTATION ET DE RECHERCHE ECONOMIQUES ET

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE Convention de délégation de gestion N Spécial 15 janvier 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N

Plus en détail

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Par circulaire du 1 er juin 2011, le ministre du budget, des comptes publics de la fonction publique et de

Plus en détail

DECRET N 53-1227 DU 10 DECEMBRE 1953 Relatif à la réglementation comptable des établissements publics nationaux à caractère administratif

DECRET N 53-1227 DU 10 DECEMBRE 1953 Relatif à la réglementation comptable des établissements publics nationaux à caractère administratif DECRET N 53-1227 DU 10 DECEMBRE 1953 Relatif à la réglementation comptable des établissements publics nationaux à caractère administratif BUDGETS ET CREDITS COMMENTAIRE DES ARTICLES 14 à 25 ARTICLE 14

Plus en détail

Les opérations courantes de l entreprise

Les opérations courantes de l entreprise Chapitre 4 Les opérations courantes de l entreprise Au terme de ce chapitre, vous saurez : 1. définir une opération courante ; 2. enregistrer comptablement un achat et une vente ; 3. définir les différentes

Plus en détail

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie,

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie, Le 5 août 2011 DECRET Décret n 2004-1165 du 2 novembre 2004 relatif aux c onseils de la formation institués auprès des chambres de métiers et de l artisanat de région, des chambres régionales de métiers

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

L exécution du budget municipal ABDALLAH FOUAD ABDALLAH

L exécution du budget municipal ABDALLAH FOUAD ABDALLAH L exécution du budget municipal ABDALLAH FOUAD ABDALLAH 1 LE BUDGET -I- L EXECUTION DU BUDGET 2 LE BUDGET LA SEPARATION ORDONNATEUR/COMPTABLE L EXECUTION DU BUDGET EN DEPENSE L EXECUTION DU BUDGET EN RECETTES

Plus en détail

Pilotage de la date comptable

Pilotage de la date comptable Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers Opérations de fin k d exercice Pilotage de la date comptable Direction des Finances/Agence Comptable 21/12/2011 1 Introduction Préambule Contrairement

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour information Mots clés : C.C.D.P

à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables Médecins Conseils Pour information Mots clés : C.C.D.P CIRCULAIRE CIR-23/2005 Document consultable dans Médi@m Date : 10/02/2005 Domaine(s) : Gestion comptable et financière à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM CRAM URCAM UGECAM CGSS

Plus en détail

Dépense Mise en paiement

Dépense Mise en paiement Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dépense Mise en paiement Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation proposés

Plus en détail

Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs

Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs Le service recouvrement de Creditreform Romandie GNT SA Votre partenaire pour la gestion des débiteurs Renseignements commerciaux Marketing Creditreform De la relance des postes ouverts au suivi des actes

Plus en détail