Tours. versité François-Rabelais et de ses étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tours. versité François-Rabelais et de ses 20 000 étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir."

Transcription

1 Tours Cap sur la matière grise DOSSIER COORDONNÉ PAR GILLES LOCKHART ET RÉALISÉ PAR FRÉDÉRIC BRILLET ANCIEN LIEU DE VIL- LÉGIATURE des rois de France, place forte marchande puis cité administrative, Tours s est convertie tardivement à l industrialisation. Mais elle a su construire un développement mesuré, fondé sur trois piliers : la base aérienne, qui générait à son apogée quelques emplois directs et indirects, un tissu industriel diversifié (Michelin, STMicroelectronics, TAT, Groupe Hervé, Plastivaloire ) et un important pôle tertiaire (SSII Open, Citya immobilier...). Cet équilibre a valu à la ville d amortir les chocs successifs des réorganisations de la Défense nationale et de la crise financière. Autre atout, le secteur de l enseignement et de la recherche, qui travaille en bonne intelligence avec les entreprises locales. Déjà forte de l uni- L ancienne cité royale mise sur le rayonnement de ses universités pour redynamiser son économie, touchée par la crise et les restructurations de la Défense nationale. versité François-Rabelais et de ses étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir. Le choix de l intercommunalité pour faire face à l endettement En 2014, elle inaugurera l Institut français des biomédicaments et des bioactifs cosmétiques (IFBC), un centre de formation aux métiers de l industrie biotech, qui accueillera étudiants et salariés sur le site des anciennes casernes en voie de reconversion. Un projet soutenu par quinze entreprises pharmaceutiques régionales et des groupements professionnels comme la Cosmetic Valley. Pour continuer à attirer habitants et entreprises, Tours densifie son habitat et inaugurera son tramway fin La ville s est aussi rapprochée des communes limitrophes pour améliorer sa gestion. La communauté d agglomération Tour(s)Plus rassemble dix-neuf communes et habitants. Elle assure désormais la gestion des déchets, des eaux usées, du développement économique et des transports publics. Mais avec une dette de 1741 euros par habitant fin 2010, l endettement de la ville demeure critique. Autre signe inquiétant, Tours se classe 31 e sur 37 villes dans sa catégorie en ce qui concerne la gestion des finances locales, selon l agence de notation PES (Public Evaluation System). L Expansion est allée à la rencontre de celles et ceux qui construisent, ensemble, l avenir de Tours. z OCTOBRE 2012 I

2 Les 15 patrons qui développent l activité En Touraine, les gros poissons de l électronique, de l automobile et de la maintenance aéronautique côtoient des entrepreneurs qui montent, dans les domaines porteurs comme le design, l environnement et les nouvelles technologies. D. GUILLAUDIN - CLAIRE GARATE - DR 1PATRICK GALLOY, LE CRÉATEUR DE COMPOSANTS ÉCONOMES. Président du centre d expertise STMicroelectronics, qui fabrique des composants électroniques, cet ingénieur féru d innovation dirige un site qui trouve ses débouchés dans la téléphonie mobile, l informatique et l automobile. Le défi du deuxième pôle industriel de la région Centre avec salariés? Concevoir, en partenariat avec le monde de la recherche, dont l université de Tours, des composants toujours plus petits et moins consommateurs d énergie. 2OLIVIER DELPECH, LE FABRICANT DE PNEUS DURABLES. Cet ingénieur de formation a pris, en 2009, la direction de l usine Michelin de Joué-Lès-Tours, qui emploie personnes dans la fabrication des pneumatiques haut de gamme pour poids lourds. Le site, qui a fêté en 2011 son 50 e anniversaire, exporte 60 % de sa production hors d Europe, notamment la gamme Michelin Durable technologies. A la suite de la baisse du trafic routier en Europe, l usine a dû réduire sa production et recourir au chômage technique, au grand regret du personnel, inquiet pour l avenir. 3PHILIPPE BRIAND, LE PATRON ET HOMME POLITIQUE. Président de Citya immobilier, troisième intervenant français dans l administration de biens avec collaborateurs et un chiffre d affaires de 100 millions d euros, Philippe Briand conforte ses positions en signant avec son confrère Urbania un partenariat stratégique. Par ailleurs inamovible député maire de Saint-Cyr-sur- Loire, il a été réélu à l Assemblée nationale, où il siège à la commission de la Défense. 4JULIEN DARGAISSE, L INVENTEUR DE RÉSEAU SOCIAL. En créant cette année le réseau social BuzzleMe (en quête d investisseurs), ce jeune patron parie sur des fonctions comme la séparation stricte des informations professionnelles et personnelles, le filtrage des accès en fonction des interlocuteurs, la possibilité de passer des entretiens professionnels en vidéo différée... Des innovations qui lui ont valu d être lauréat du Réseau entreprendre et du concours Graines de boss en LUDOVIC FAUVARQUE, L AUDITEUR DEVENU PATRON DE PME. Après avoir fait ses preuves comme auditeur, puis redresseur de comptes chez Lafarge, Ludovic Fauvarque a pris la tête de l entreprise Millet qui travaille dans le secteur de la serrurerie, le dépannage multiservices, la pose de fenêtres et l isolation. Il a emménagé dans des locaux estampillés Haute qualité environnementale (HQE), qui hébergent aussi Lib Accès, une offre de solutions d aménagement dans le bâtiment, pour faciliter l accessibilité des handicapés et seniors. 6RÉGINE CHARVET-PELLO, LA DESIGNER SENSORIELLE. Cofondatrice de l'agence RCP Design global, cette ancienne élève de l école Boulle mise depuis deux décennies sur le design sensoriel pour proposer des produits compétitifs et différents. Cette démarche lui vaut de décrocher des contrats dans des domaines aussi variés que le luxe, le tourisme, les transports urbains, notamment l aménagement de nombreux tramways, dont, tout récemment, celui de Tours. Elle a participé à la création, en 2012, d un centre d études et de recherche, le Certesens, spécialisé dans les technologies du sensoriel. 7RODOLPHE MARCHAIS, LE MAINTE- NEUR AÉRONAUTIQUE. Avec un chiffre d affaires de 555 millions d euros en 2011, pour un résultat net de 15 millions, le groupe TAT revendique la troisième place dans la maintenance aéronautique, avec sa marque Sabena technics. L entreprise, présidée par Rodolphe Marchais, subit cependant le contrecoup de la hausse du kérozène qui pousse les compagnies aériennes, notamment occidentales, à «mettre la pression» sur leurs prestataires. Déjà bien implanté en Europe et en Amérique, TAT entend compenser cette tendance en se se tournant vers les marchés asiatiques, aujourd hui plus porteurs. 8JEAN-CHRISTOPHE BALLET, L ARCHI- TECTE AMÉNAGEUR. Avec 21 salariés qui couvrent toutes les disciplines (architecture extérieure et intérieure, urbanisme...) l agence Ivars et Ballet réalise 3,6 millions d euros de chiffre d affaires, dont plus de la moitié dans le secteur de la santé. A Tours, Jean- Christophe Ballet travaille actuellement sur le chantier du tramway et sur la reconversion de l imprimerie Mame en logements et bureaux. II OCTOBRE 2012

3 JEAN-PHILIPPE SEPCHAT, LE RECYCLEUR. Jean-Philippe Sepchat a transformé la TPE familiale de recyclage de ferrailles et métaux en un groupe de 280 salariés réalisant 125 millions de chiffre d affaires, rebaptisé SLG Recycling, dont la croissance a été boostée par le durcissement des exigences environnementales. Le groupe rachète des PME spécialisées dans la fabrication de clôtures, de cuves en inox pour la viticulture ou de containers pour l industrie chimique et l agro-alimentaire. THIERRY SCHALL, LE CAPITAINE DU 10 MASTODONTE NUCLÉAIRE. Directeur de la centrale nucléaire de Chinon depuis 2008, cet ingénieur dirige une entité où travaillent salariés et prestataires. La centrale a une puissance de 26 milliards de kilowatts. Thierry Schall est chargé de décliner localement le programme EDF visant à prolonger la durée de vie des centrales. Chinon a investi, en 2011, près de 20 millions d euros dans la maintenance et la sûreté de ses installations. EMMANUEL HERVÉ, LE PROMOTEUR 11DES ÉCONOMIES D ÉNERGIES. A la tête du groupe familial spécialisé dans la gestion énergétique du bâtiment dont il porte le nom, Emmanuel Hervé réalise des audits et travaux d amélioration énergétiques pour les gestionnaires de parcs immobiliers. Avec salariés, 400 millions de chiffre d'affaires, et 50 implantations, le groupe s est diversifié en 2012 vers les secteurs de l audiovisuel et de la formation, en rachetant deux nouvelles entreprises. ALICE BARDET, LE NOUVEAU GOÛT 12 DE TOURS. Après dix années dans la restauration à Paris, Alice Bardet et Olivier Loize sont revenus à Tours fin 2011, pour ouvrir leur établissement, justement baptisé La Famille. Un hommage à Jean et Sophie Bardet, qui sortent parfois de leur retraite de chefs étoilés pour donner un coup de main à leurs enfants. Avec sa cuisine créative, ses soirées à thèmes et son cadre contemporain, La Famille génère déjà une rumeur plus que positive. z F.B. Et aussi Jacky Carpy a développé un réseau de 56 salons de coiffure, 267 collaborateurs et deux centres de formation, à Paris et Tours. Il diversifie ses activités vers la vente de produits capillaires et de matériel qui devrait représenter, à terme, 15% du chiffre d affaires. Jean Menut cogère avec ses frères et sœurs une PME de recyclage de métaux, répartie sur quatre sites. L entreprise Menut profite de l envolée des cours pour générer un chiffre d affaires de 30 millions d euros avec 60 salariés. Le premier ferrailleur du département devrait ouvrir un cinquième site à Poitiers. Patrick Findeling dirige Plastivaloire. Avec seize sites de production, le plasturgiste a atteint la taille critique européenne depuis le rachat du groupe Bourbon. En 2012, il s est diversifié dans la cosmétique avec la création de PVL Beauté, qui fabriquera des flacons pour la parfumerie. OCTOBRE 2012 III

4 Les 15 politiques qui animent le débat Ancrée à gauche depuis des lustres, Tours vit au rythme du renouvellement de sa classe politique avec, à droite comme à gauche, l arrivée sur le devant de la scène d une nouvelle génération piaffant d impatience. FRANCK FIFE - PHIL B - PARLEMENT EUROPEEN - CLAIRE GARATE - DR 1JEAN GERMAIN, L'INCONTOURNABLE. Maire de Tours, président de la communauté d agglomération Tour(s)Plus, sénateur d Indre-et-Loire, Jean Germain arpente, sous l étiquette PS, tous les lieux de pouvoir nationaux et régionaux. Il donne encore son empreinte à l agglomération avec la construction en cours du tramway et la reconversion des casernes Beaumont et Chauveau en logements. Dans la perspective d une loi limitant le cumul des mandats, ce juriste affirme qu il choisirait sans hésiter de conserver ses responsabilités locales. 2FRÉDÉRIC THOMAS, LE SUCCESSEUR DE MARISOL TOURAINE. Cet ancien professeur a succédé à Marisol Touraine à la tête du conseil général d Indre-et- Loire, où il siégeait depuis 2011 comme vice-président chargé des finances et de l administration générale. Son élection consacre le long parcours de ce marathonien, inscrit depuis 1995 au PS, qui entend combiner discrétion et efficacité en glissant ses pas dans ceux de son prédécesseur. Mais il lui faudra maintenant tenir ses promesses dans un contexte budgétaire tendu. 3MARISOL TOURAINE, L ÉLUE QUI A LA SANTÉ. Le ministère de la Santé ne se refuse pas, mais s accommode mal des cumuls. Ainsi Marisol Touraine a-t-elle dû renoncer à son mandat de députée et à la présidence du conseil général, tout juste gagnée. Elle continuera cependant à y travailler comme simple conseillère, histoire de conserver un ancrage local. Pour défendre le bilan de sa brève présidence, elle proclame que le département a conservé son niveau d investissement, tout en réduisant de 12 millions d euros son endettement. 4GUILLAUME PELTIER, LE REFONDATEUR DE LA DROITE. Sitôt après la défaite de son champion à la présidentielle et la sienne aux législatives, l ex-porteparole adjoint de Nicolas Sarkozy est remonté au créneau : il a confondé la Droite Forte, un courant de l UMP version droite populaire et humaniste. Objectif : coordonner la reconquête de la Touraine par les droites locales et se présenter aux municipales de 2014, à Tours. En parallèle, il gère l agence de communication institutionnelle Com1+, publie La Lettre de l opinion et tient une chronique sur BFM TV et itélé. 5PHILIPPE LE BRETON, L HOMME DE TOUS LES FRONTS. Ce hollandiste passé par la Banque de France est coiffé d une triple casquette. Premier viceprésident de Tour(s)Plus, il planche sur le développement économique, la recherche, le tourisme et les NTIC. Vice-président du conseil général d Indre-et-Loire, il gère les dossiers finances et fonds européens. Enfin, maire de Joué-Lès-Tours, il a inauguré la nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles et contemporaines, le Temps Machine, ainsi qu un éco-quartier. 6JEAN-PATRICK GILLE, L'ANTI-CUMU- LARD. Spécialiste des questions d emploi et de formation professionnelle, le député socialiste d Indre-et- Loire, par ailleurs secrétaire national du PS à la famille, entame son deuxième mandat au palais Bourbon.Anticipant la loi sur le non-cumul des mandats, il a renoncé à son poste de premier adjoint au maire de Tours, pour redevenir simple conseiller municipal et communautaire. 7SOPHIE AUCONIE, LA TOURANGELLE À DIMENSION EUROPÉENNE. Cette ancienne cadre à la chambre de commerce et d industrie (CCI) de Touraine a travaillé à faire bénéficier la région des fonds structurels européens, avant de se faire élire, en 2009, au parlement de Strasbourg sous l étiquette Nouveau Centre, tout en restant conseillère municipale d opposition à Tours. Elle a rédigé un rapport préconisant un ensemble de simplifications administratives pour améliorer la mobilisation des fonds européens. 8LAURENT BAUMEL, L ADEPTE DES SYNERGIES TERRITORIALES. Ce militant de longue date du PS a conquis, en 2008, la mairie de Ballan-Miré, jusqu alors fief de la droite tourangelle, avant d intégrer la communauté d agglomération Tour(s)Plus dominée par la gauche. Il a participé à la mise en place d un réseau d échange de bonnes pratiques avec les municipalités voisines. Elu député de la quatrième circonscription d Indre-et-Loire en juin 2012, face à Hervé Novelli, il siège à la commission des finances de l Assemblée nationale, où il planche sur la réforme fiscale et la présence des services de l'etat dans les territoires. IV OCTOBRE 2012

5 FANNY SIOUVILLE, LA RELÈVE AU CENTRE. Du côté de sa famille maternelle, on vote plutôt à gauche, tandis que le côté paternel penche plutôt à droite. Fanny Siouville a fait la synthèse en s engageant au centre, sous la bannière du MoDem. Animatrice régionale du parti de François Bayrou et candidate aux dernières élections législatives, cette jeune professeure de français planche en particulier sur les questions d éducation. FRANÇOISE AMIOT, LA CRITIQUE DU 10 TRAMWAY. Conseillère municipale d opposition à Tours, commissaire aux comptes et professeure de gestion, Françoise Amiot presse régulièrement l équipe en place d endiguer un niveau d endettement inquiétant, qui atteint aujourd hui 240 millions d euros. Elle s en prend notamment au choix d un tramway sur rails, qu elle estime particulièrement coûteux, et dont le tracé, selon elle, «dessert insuffisamment l aéroport, les zones d activité industrielle et commerciales». VINCENT TISON, LA NOUVELLE 11GÉNÉRATION DU PS. Secrétaire fédéral départemental à la communication du PS, ce cadre territorial en détachement auprès du député Jean-Patrick Gille incarne, à 32 ans, la nouvelle génération des socialistes de Touraine. Par ailleurs adjoint au maire de Joué-Lès- Tours, chargé de la culture et des relations internationales, il multiplie les initiatives comme, tout récemment, la création d un festival consacré aux voix de femmes, baptisé Décibelles. MARIE-FRANCE BEAUFILS, UNE VIE 12 AU PARTI. Adhérente du PCF dès son entrée dans la vie professionnelle comme institutrice, elle est élue maire de Saint-Pierre-des-Corps en 1983, puis sénatrice en 2001 (elle est membre de la commission des finances). Vice-présidente chargée de la culture et des équipements sportifs à la communauté d agglomération Tour(s)Plus, Marie- France Beaufils a la réputation de connaître ses dossiers locaux sur le bout des doigts. z F.B. 8 Et aussi 12 Renaud Donnedieu de Vabres, battu aux législatives de 2007 par Jean- Patrick Gille, puis aux municipales de 2008 par Jean Germain, s est replié sur son mandat de conseiller municipal de Tours, d où il a fustigé la campagne droitière de Nicolas Sarkozy, dont son rival local, Guillaume Peltier, était l un des acteurs. Arlette Bosch, deuxième adjointe au maire de Tours, s est spécialisée dans le logement et l'action sociale. Elle a travaillé à réhabiliter les barres et tours des années et à faire évoluer le parc de grands ensembles vers des unités de taille plus modeste, mêlées à d'autres formes d'habitat. Christophe Boulanger se bat au sein de l association Loire vivante pour la préservation de la ressource en eau et au sein du collectif Cycliste 37 pour la promotion du vélo. Un engagement militant complété par son adhésion au parti Les Verts Touraine. OCTOBRE 2012 V

6 Les 10 chercheurs qui font rayonner Tours Historiens, ingénieurs, spécialistes de l intelligence collective ou experts dans le traitement de l autisme, ils sont à la pointe de l économie du savoir en Touraine. CLAIRE GARATE - FRED FERAND - NADIA MORGANISTIK - MARIE PETRY - DR 1HERVÉ WATIER, LE SPÉCIALISTE DES ANTICORPS. Ce professeur d immunologie à la faculté de médecine de Tours dirige Anticorps et ciblage thérapeutique, un groupe de recherche du CNRS qui fédère une centaine d équipes françaises, publiques et privées. Depuis 2011, il coordonne par ailleurs un consortium de treize équipes de recherche, à Tours et à Montpellier, dans la même spécialité. Il a décroché, en 2008, le prix Jacques Oudin de recherche en immunologie clinique. 2CATHERINE BARTHÉLÉMY, L EXPERTE DE L AUTISME. Pédiatre, psychiatre et physiologiste rattachée à l Inserm, elle a mené des recherches sur l autisme sous l angle des relations entre les anomalies comportementales et cognitives et les dysfonctionnements neuronaux. Ses travaux ont contribué à développer des méthodes originales d évaluation neuropsychologique et d étude de la perception chez l enfant. Auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques internationales, elle est membre de plusieurs comités d experts sur l autisme en France et dans le monde. 3CATHERINE BELZUNG, LA BIOLOGISTE DES ÉMOTIONS. Après une thèse de neurosciences comportementales, Catherine Belzung crée, à l université de Tours, un laboratoire de biologie des émotions. Ses travaux portent sur la biologie des troubles affectifs et le mécanisme d action des antidépresseurs. Elle a contribué à promouvoir la théorie selon laquelle la dépression s expliquerait par un déficit de renouvellement des neurones. 4MARC LETHIECQ, LE CHERCHEUR EN SYNERGIE AVEC L'INDUSTRIE. Sous le sigle Greman (Groupe de recherche en matériaux, microélectronique, acoustique et nanotechnologies) travaillent trois laboratoires fusionnés en 2011 et placés sous l égide de Marc Lethiecq. Cet ingénieur et docteur de l INSA de Lyon, spécialiste des ultrasons, gère un ensemble de 100 chercheurs travaillant en étroite synergie avec STMicroelectronics. Au point que certains locaux et équipements sont installés sur le site industriel de la société, à Tours. 5LOÏC VAILLANT, LE DÉVELOPPEUR DE L UNIVERSITÉ. Ce professeur de dermatologie et vénéréologie, qui a mené des travaux sur l effet cutané des ultrasons, entame en 2012 son second mandat de président de l université de Tours. A la tête de cet établissement de étudiants et salariés, il vise à renforcer les liens entre recherche fondamentale et appliquée, publique et privée, dans le domaine des biomédicaments et de l alimentation. 6NICOLAS MONMARCHÉ, L INFORMA- TICIEN QUI OBSERVE LES FOURMIS. Cet enseignant-chercheur en informatique à l université de Tours s intéresse... aux insectes pour mieux comprendre l apport des nouvelles 5 VI OCTOBRE 2012

7 technologies. Il a reçu un prix scientifique financé par le Rotary pour ses travaux de modélisation informatique du comportement des fourmis. Objectif : intégrer leurs mécanismes d intelligence collective pour la création d outils adaptés aux personnes handicapées. 7MARC DE FERRIÈRE LE VAYER, L HIS- TORIEN DE L ALIMENTATION. Professeur à l université François-Rabelais de Tours, ce spécialiste de l histoire économique est un auteur prolifique. Il s intéresse aujourd hui à l histoire de l alimentation, notamment à celle de la pomme de terre. Responsable de la chaire de l Unesco sur l alimentation, il a contribué à faire classer le repas gastronomique français au patrimoine culturel immatériel de l humanité. 8PHILIPPE VENDRIX, LE RELECTEUR DE LA RENAISSANCE. Musicologue, Philippe Vendrix dirige le Centre d études supérieures de la Renaissance. De l Histoire à l histoire de l art en passant par les sciences, les littératures européennes, la musicologie et la philosophie, il coordonne des projets transversaux. Cette étude du patrimoine débouche sur des opérations de valorisation, comme les expositions Tours 1 500, entre Moyen Age et Renaissance ou Léonard de Vinci et Romorantin, ainsi que sur des expérimentations, telles le Cubiculum musicae. z F.B. Et aussi Marie-Luce Demonet, spécialiste des rapports entre littérature, langue et sémiotique, a décroché pour le Centre d'études supérieures de la Renaissance, qu elle codirige, une bourse de dollars pour améliorer la numérisation de la typographie ancienne et les résultats des requêtes sur les textes en français de la Renaissance. Jérôme Casas a dirigé l'institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), l'un des plus importants de ce domaine en Europe de l'ouest, avec plus de 60 chercheurs. Il est corédacteur en chef de la revue Advances in Insect Physiology, référence mondiale en entomologie. Les 5 animateurs de la vie culturelle 1JEF AÉROSOL, À TOURS RECON- NAISSANT. Sous le pseudonyme de Jef Aérosol, Jean-François Perroy s est fait connaître par ses pochoirs qui rendent aussi bien hommage à des personnalités (Gandhi ou John Lennon) qu aux anonymes de la rue. Alors qu il célèbre, en 2012, ses trente ans de travail, qu il expose et vend ses œuvres en France comme à l étranger, il lance un «grand merci» à Tours, qui a accueilli ses premiers dessins sur ses murs, entre 1982 et FRANCK MOUGET, À BORD DU BATEAU IVRE. Cofondateur du Muscle, une association de création et diffusion de spectacles vivants, Franck Mouget conduit à Tours une démarche artistique qui privilégie l éphémère, le ludique et l interactivité. Une démarche illustrée par la création d une boule à neige géante dans laquelle l artiste présente un spectacle à 360 qui allie théâtre, musique et vidéo. En 2012, il a repris la gestion de la salle de spectacle en déshérence Le Bateau ivre, qu il ambitionne de transformer en un centre culturel ouvert à toutes les disciplines. Reste à négocier le loyer avec la mairie et à en boucler le budget. 3THIERRY TCHANG TCHONG, LE THÉÂTRE EN MOUVEMENT. Il a donné des spectacles dans des cages d escalier, chez des particuliers, dans une yourte Metteur en scène et directeur artistique de la compagnie de l Amarante, Thierry Tchang Tchong travaille autour de l idée d un art en mouvement, qui ferait aller le théâtre vers le public plutôt que l inverse. D où le choix de lieux de représentation inhabituels et l installation de sa compagnie dans trois wagons à Saint- Branchs. En mai, Thierry Tchang Tchong a inauguré La Traversée du désert, composée d une tragicomédie, «La Rose des sables», et d un évènement plastique itinérant qui le conduira à traverser la France, à pied, des plages de Dunkerque à celles de Marseille. 4JÉRÉMY BOUQUIN, LE PARRAIN DES TONTONS FILMEURS. Coordinateur jeunesse pour la communauté de communes du Val de l'indre, ce vidéaste autodidacte s est surtout fait un nom en devenant président de l association tourangelle Les Tontons filmeurs, un collectif de réalisateurs, cadreurs, photographes et infographistes. L association a déjà mis en boîte une demi-douzaine de documentaires, deux longs métrages, une web-série d'une trentaine d'épisodes, des captations de concerts, de spectacles... et, tout récemment, un documentaire réalisé durant les législatives. 5RUBIN STEINER, AUX MANETTES DU TEMPS MACHINE. Influencé par le jazz, le hip-hop, le punk rock américain et la pop, nommé aux Victoires de la musique 2006 pour son album Drum Major, ce musicien défraie la scène artistique locale depuis les années 90. Il évolue dans un groupe à géométrie variable baptisé Rubin Steiner and The Simple Machines et œuvre en parallèle comme directeur de la programmation de la nouvelle salle de concert Le Temps machine, à Joué-Lès-Tours, dédiée aux musi - ques actuelles. z F.B. OCTOBRE 2012 VII

8 Les cinq héritiers qui perpétuent la tradition Ces descendants des grandes familles de Touraine reprennent le flambeau de leurs ancêtres, soyeux, maçons, jardiniers, vignerons ou patrons de presse DANIELLE LABORDE - DR 1LES CARVALLO, POUR L AMOUR DU JARDIN. Descendant de Joachim Carvallo et de la riche Ann Caroline Coleman qui, les premiers, avaient restauré le château et les jardins de Villandry au début du siècle dernier, Henri Carvallo poursuit la grande œuvre de sa famille. Lui qui y a travaillé dès l adolescence comme guide et jardinier en a porté la fréquentation à visiteurs par an et le chiffre d affaires à 3 millions d euros en 2011, grâce à l organisation d évènements, mariages et location de salles aux entreprises ANTOINETTE ROZE, LA DOUZIÈME GÉNÉRATION DE SOYEUX. Directrice de l entreprise Jean Roze, Antoinette Roze et son frère Jean-François, qui en est actionnaire, représentent la douzième génération familiale investie dans le tissage de soieries d ameublement et de décoration. La PME qui réalise un chiffre d affaires de euros, dont 80 % à l exportation, se distingue par la qualité de ses produits sur mesure, achetés par de grands décorateurs français ou étrangers, monarques et milliardaires. Son ancienneté et sa réputation ne la mettent cependant pas à l abri de la crise. Pour l aider à traverser cette mauvaise passe, la société Claremont, qui distribue ses produits, a pris une participation au capital. Mais la famille Roze demeure majoritaire. 3LES SAINT-CRICQ, LES ANCIENS DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE. Jean Meunier a été ouvrier imprimeur, député du Front populaire, résistant, membre fondateur de la Nouvelle République, maire de Tours et ministre. Une vie bien remplie que sa fille, Mireille Meunier Saint-Cricq, a racontée dans la biographie qu elle lui a consacrée. Son gendre, Jacques Saint-Cricq, a repris la direction du journal avant de la transmettre à son fils Olivier en 2005, à un moment où les comptes du quotidien passent dans le rouge. Pour s en sortir, Olivier Saint-Cricq a fait monter début 2012 le groupe de presse Centre France à 16 % du capital, afin de reconstituer ses fonds propres. 4LES JAILLAIS, RESTAURATEURS DU PATRIMOINE DE PÈRE EN FILS. Le château de Villandry, la forteresse royale de Chinon, la cathédrale de Tours On ne compte plus les chantiers de prestige que cette famille d artisans maçons a menés en Touraine depuis que Louis Jaillais a fondé l entreprise en Son descendant Eric se trouve aux commandes d une PME qui emploie une cinquantaine de salariés pour un chiffre d affaires 2011 de 4,4 millions d euros. Eric Jaillais s inquiète des conséquences de prix «tellement tirés dans le BTP qu ils compromettent la santé du secteur». 5LES COURTEMANCHE, LES VIGNERONS DU BIO. Depuis 1900, les Courtemanche cultivent la vigne en Touraine. Au cours des années 60, comme tous leurs confrères, ils recourent aux désherbants et produits chimiques pour doper les rendements. «Les années 70 étaient folles et on faisait un peu n importe quoi», reconnaît Frédéric Courtemanche, qui a depuis converti au biologique son exploitation de 8 hectares. Avec succès, puisque ses produits sont présents sur une vingtaine de salons internationaux. Frédéric travaille en famille avec sa compagne Valérie. F.B. VIII OCTOBRE 2012

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel»

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» FONDATION ARTS ET MÉTIERS SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» Concours à l initiative de l association FIPES et de la

Plus en détail

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE)

La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) La Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) Qu est ce que l intelligence économique (IE)? L intelligence économique (IE) consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE COLLOQUE VENDREDI 16 OCTOBRE 2015 CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT-PATRONAGE DU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Présentation CRESITT Industrie Orléans, le 5 novembre 2015

Présentation CRESITT Industrie Orléans, le 5 novembre 2015 Présentation CRESITT Industrie Orléans, le 5 novembre 2015 Contexte La valorisation des patrimoines naturels et culturels représente un enjeu stratégique pour la Région Centre-Val de Loire dans sa stratégie

Plus en détail

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 28.06.2014 12.11.2013 Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent Dans le cadre de la signature d une Vente en l Etat Futur d

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006.

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006. >>> Un territoire tourné vers l avenir Des projets économiques, des actions, des compétences au service de l innovation pour un développement harmonieux et durable. Nos actualités > Territoire La CCPG,

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2015

Taxe d apprentissage 2015 Taxe d apprentissage 2015 Investir pour l égalité des chances En versant à l université Paris 8 la taxe d apprentissage, vous formez vos futurs collaborateurs, vous investissez dans l innovation pédagogique

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France. Entrée libre Tous publics

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France. Entrée libre Tous publics Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France Entrée libre Tous publics Un évènement local et global «JMTD» Les Journées Multimédia du Tourisme Durable «WSTDays» Web Sustainable

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR Bienvenue au 1 er salon professionnel euro-méditerranéen qui répond aux défis de la sécurisation de tous les accès. 3 jours Exposition Colloque Ateliers

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol APRES LA 2NDE GT CIO de L Haÿ les Roses Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol Comment choisir sa série de Baccalauréat? En fonction de ses goûts/intérêts pour les disciplines dominantes

Plus en détail

directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux.

directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. ? Sem, vrai ou faux Avec 1 115 sociétés recensées et 54 200 emplois directs, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. Mais que connaissez-vous

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Paris, le 3 mai 2007 Gaz de France va mettre en place une nouvelle organisation de ses activités, qui fera prochainement l objet d une consultation

Plus en détail

La France, l Europe, la Vie

La France, l Europe, la Vie Dossier de presse Elections Européennes 2014 La France, l Europe, la Vie Conférence de presse le 11/08/2013 Au café «le Carré Parisien» 2 Sommaire Invitation presse 3 Biographies 4 Annexe 7 Invitation

Plus en détail

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés

Sem, vraioufaux Avec 1 003 sociétés Sem, vrai oufaux Sem, vrai ou faux Avec 1 003 sociétés recensées et près de 70 000 salariés, les Sem jouent un rôle majeur dans l immobilier, l aménagement et la gestion des services publics locaux. Mais

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 3 février 2006 Communiqué de presse «Coopératives et mutuelles : un gouvernement d entreprise original» Les 30 recommandations du rapport sur le gouvernement d entreprise des coopératives et

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

On ne rembourse que les intérêts et pas le capital de la dette

On ne rembourse que les intérêts et pas le capital de la dette Réforme territoriale «Coût et impact sur les territoires» Nîmes 19 septembre 2014 Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales Situation politique 2007-2012 : 1600 milliards de dette

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

NATURE AGRICULTURE ENVIRONNEMENT L

NATURE AGRICULTURE ENVIRONNEMENT L Les dossiers documentaires traitent de la liaison entre un domaine de formation et les métiers et fonctions auxquels la discipline étudiée peut conduire. Les dossiers sont alimentés par une recherche dans

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise

Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise Lancement de la construction du second site du centre de relation client En présence de Monsieur Laurent WAUQUIEZ, secrétaire d Etat chargé

Plus en détail

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information

Chambre de Commerce de Manresa. Dossier d information Chambre de Commerce de Manresa Dossier d information 00 La Chambre La Chambre Officielle de Commerce et d Industrie de Manresa est une institution qui œuvre pour le développement économique de la région

Plus en détail

Villes et énergie : quels enjeux communs?

Villes et énergie : quels enjeux communs? Conférence publique du Club Ville Villes et énergie : quels enjeux communs? Construire et organiser la ville pour la transition énergétique Mardi 24 juin 2014 de 9h00 à 16h45 À Sciences Po Amphithéâtre

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Une empreinte régionale, un lien particulier.

Une empreinte régionale, un lien particulier. P A T R I M O I N E P R O F I L D U N E B A N Q U E Une empreinte régionale, un lien particulier. La banque DUPUY, DE PARSEVAL s affirme comme La banque patrimoniale du Languedoc-Roussillon. Vous êtes

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

Atelier préparatoire Startup Weekend Tourisme Cantine Numérique Tours 18 novembre 2015

Atelier préparatoire Startup Weekend Tourisme Cantine Numérique Tours 18 novembre 2015 Atelier préparatoire Startup Weekend Tourisme Cantine Numérique Tours 18 novembre 2015 Contexte régional Stratégie Régionale de l Innovation La Stratégie Régionale de l Innovation pour une Spécialisation

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

En partenariat avec j

En partenariat avec j En partenariat avec j Nos partenaires presse et soutiens institutionnels 2 Genopole, premier biocluster français dédié aux sciences du vivant Genopole fédère : des entreprises de biotechnologie des laboratoires

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée.

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée. La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue Un peu d histoire La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe a été créée le 7 février 1809 par Napoléon 1 er. Ses 9 membres

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 RÉSEAU DES ALLIANCES FRANCAISES EN CHINE : ELEMENTS DE CONTEXTE OBJECTIFS Ce document a pour objectif de structurer la programmation culturelle du réseau des Alliances françaises

Plus en détail

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO Un pôle multiculturel pour Strasbourg Projet de réaménagement du lot N 2 des entrepôts

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Dossier de presse TOUSSAINT

Dossier de presse TOUSSAINT Dossier de presse TOUSSAINT 2015 le secteur du funéraire sonne le tocsin Depuis quelques temps, les groupes financiers s intéressent au secteur du funéraire qui, avec le papy boom devrait connaître un

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise Notre offre de services 2 Genèse 3 Le Quartier de la Création Genèse du projet urbain Située

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT. Présentation. Situation. Description du projet. Saint-Etienne, le 27 juin 2013

Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT. Présentation. Situation. Description du projet. Saint-Etienne, le 27 juin 2013 Dossier de presse 50 ANS D ENGAGEMENT Saint-Etienne, le 27 juin 2013 Habitats Jeunes CLAIRVIVRE et Cité Nouvelle célèbrent les 50 ans du bâtiment CLAIRVIVRE et les 50 ans de l Association Habitats Jeunes

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE CCI Nice Côte d Azur DOSSIER DE PRESSE LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine

Plus en détail

c est stratégique pour votre entreprise

c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce qu un bon emplacement c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce que la fluidité d un réseau de communication c est vital pour votre développement EN TOURAINE parce que

Plus en détail

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS Investisseur, promoteur, gestionnaire, CODEVEST intègre l ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d espaces commerciaux et de loisirs novateurs, de la recherche

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS . «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr - 06 73 69 10 88 Un porteur de projet Un constat commun Une association

Plus en détail