Tours. versité François-Rabelais et de ses étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tours. versité François-Rabelais et de ses 20 000 étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir."

Transcription

1 Tours Cap sur la matière grise DOSSIER COORDONNÉ PAR GILLES LOCKHART ET RÉALISÉ PAR FRÉDÉRIC BRILLET ANCIEN LIEU DE VIL- LÉGIATURE des rois de France, place forte marchande puis cité administrative, Tours s est convertie tardivement à l industrialisation. Mais elle a su construire un développement mesuré, fondé sur trois piliers : la base aérienne, qui générait à son apogée quelques emplois directs et indirects, un tissu industriel diversifié (Michelin, STMicroelectronics, TAT, Groupe Hervé, Plastivaloire ) et un important pôle tertiaire (SSII Open, Citya immobilier...). Cet équilibre a valu à la ville d amortir les chocs successifs des réorganisations de la Défense nationale et de la crise financière. Autre atout, le secteur de l enseignement et de la recherche, qui travaille en bonne intelligence avec les entreprises locales. Déjà forte de l uni- L ancienne cité royale mise sur le rayonnement de ses universités pour redynamiser son économie, touchée par la crise et les restructurations de la Défense nationale. versité François-Rabelais et de ses étudiants, Tours mise désormais sur l économie du savoir pour assurer son avenir. Le choix de l intercommunalité pour faire face à l endettement En 2014, elle inaugurera l Institut français des biomédicaments et des bioactifs cosmétiques (IFBC), un centre de formation aux métiers de l industrie biotech, qui accueillera étudiants et salariés sur le site des anciennes casernes en voie de reconversion. Un projet soutenu par quinze entreprises pharmaceutiques régionales et des groupements professionnels comme la Cosmetic Valley. Pour continuer à attirer habitants et entreprises, Tours densifie son habitat et inaugurera son tramway fin La ville s est aussi rapprochée des communes limitrophes pour améliorer sa gestion. La communauté d agglomération Tour(s)Plus rassemble dix-neuf communes et habitants. Elle assure désormais la gestion des déchets, des eaux usées, du développement économique et des transports publics. Mais avec une dette de 1741 euros par habitant fin 2010, l endettement de la ville demeure critique. Autre signe inquiétant, Tours se classe 31 e sur 37 villes dans sa catégorie en ce qui concerne la gestion des finances locales, selon l agence de notation PES (Public Evaluation System). L Expansion est allée à la rencontre de celles et ceux qui construisent, ensemble, l avenir de Tours. z OCTOBRE 2012 I

2 Les 15 patrons qui développent l activité En Touraine, les gros poissons de l électronique, de l automobile et de la maintenance aéronautique côtoient des entrepreneurs qui montent, dans les domaines porteurs comme le design, l environnement et les nouvelles technologies. D. GUILLAUDIN - CLAIRE GARATE - DR 1PATRICK GALLOY, LE CRÉATEUR DE COMPOSANTS ÉCONOMES. Président du centre d expertise STMicroelectronics, qui fabrique des composants électroniques, cet ingénieur féru d innovation dirige un site qui trouve ses débouchés dans la téléphonie mobile, l informatique et l automobile. Le défi du deuxième pôle industriel de la région Centre avec salariés? Concevoir, en partenariat avec le monde de la recherche, dont l université de Tours, des composants toujours plus petits et moins consommateurs d énergie. 2OLIVIER DELPECH, LE FABRICANT DE PNEUS DURABLES. Cet ingénieur de formation a pris, en 2009, la direction de l usine Michelin de Joué-Lès-Tours, qui emploie personnes dans la fabrication des pneumatiques haut de gamme pour poids lourds. Le site, qui a fêté en 2011 son 50 e anniversaire, exporte 60 % de sa production hors d Europe, notamment la gamme Michelin Durable technologies. A la suite de la baisse du trafic routier en Europe, l usine a dû réduire sa production et recourir au chômage technique, au grand regret du personnel, inquiet pour l avenir. 3PHILIPPE BRIAND, LE PATRON ET HOMME POLITIQUE. Président de Citya immobilier, troisième intervenant français dans l administration de biens avec collaborateurs et un chiffre d affaires de 100 millions d euros, Philippe Briand conforte ses positions en signant avec son confrère Urbania un partenariat stratégique. Par ailleurs inamovible député maire de Saint-Cyr-sur- Loire, il a été réélu à l Assemblée nationale, où il siège à la commission de la Défense. 4JULIEN DARGAISSE, L INVENTEUR DE RÉSEAU SOCIAL. En créant cette année le réseau social BuzzleMe (en quête d investisseurs), ce jeune patron parie sur des fonctions comme la séparation stricte des informations professionnelles et personnelles, le filtrage des accès en fonction des interlocuteurs, la possibilité de passer des entretiens professionnels en vidéo différée... Des innovations qui lui ont valu d être lauréat du Réseau entreprendre et du concours Graines de boss en LUDOVIC FAUVARQUE, L AUDITEUR DEVENU PATRON DE PME. Après avoir fait ses preuves comme auditeur, puis redresseur de comptes chez Lafarge, Ludovic Fauvarque a pris la tête de l entreprise Millet qui travaille dans le secteur de la serrurerie, le dépannage multiservices, la pose de fenêtres et l isolation. Il a emménagé dans des locaux estampillés Haute qualité environnementale (HQE), qui hébergent aussi Lib Accès, une offre de solutions d aménagement dans le bâtiment, pour faciliter l accessibilité des handicapés et seniors. 6RÉGINE CHARVET-PELLO, LA DESIGNER SENSORIELLE. Cofondatrice de l'agence RCP Design global, cette ancienne élève de l école Boulle mise depuis deux décennies sur le design sensoriel pour proposer des produits compétitifs et différents. Cette démarche lui vaut de décrocher des contrats dans des domaines aussi variés que le luxe, le tourisme, les transports urbains, notamment l aménagement de nombreux tramways, dont, tout récemment, celui de Tours. Elle a participé à la création, en 2012, d un centre d études et de recherche, le Certesens, spécialisé dans les technologies du sensoriel. 7RODOLPHE MARCHAIS, LE MAINTE- NEUR AÉRONAUTIQUE. Avec un chiffre d affaires de 555 millions d euros en 2011, pour un résultat net de 15 millions, le groupe TAT revendique la troisième place dans la maintenance aéronautique, avec sa marque Sabena technics. L entreprise, présidée par Rodolphe Marchais, subit cependant le contrecoup de la hausse du kérozène qui pousse les compagnies aériennes, notamment occidentales, à «mettre la pression» sur leurs prestataires. Déjà bien implanté en Europe et en Amérique, TAT entend compenser cette tendance en se se tournant vers les marchés asiatiques, aujourd hui plus porteurs. 8JEAN-CHRISTOPHE BALLET, L ARCHI- TECTE AMÉNAGEUR. Avec 21 salariés qui couvrent toutes les disciplines (architecture extérieure et intérieure, urbanisme...) l agence Ivars et Ballet réalise 3,6 millions d euros de chiffre d affaires, dont plus de la moitié dans le secteur de la santé. A Tours, Jean- Christophe Ballet travaille actuellement sur le chantier du tramway et sur la reconversion de l imprimerie Mame en logements et bureaux. II OCTOBRE 2012

3 JEAN-PHILIPPE SEPCHAT, LE RECYCLEUR. Jean-Philippe Sepchat a transformé la TPE familiale de recyclage de ferrailles et métaux en un groupe de 280 salariés réalisant 125 millions de chiffre d affaires, rebaptisé SLG Recycling, dont la croissance a été boostée par le durcissement des exigences environnementales. Le groupe rachète des PME spécialisées dans la fabrication de clôtures, de cuves en inox pour la viticulture ou de containers pour l industrie chimique et l agro-alimentaire. THIERRY SCHALL, LE CAPITAINE DU 10 MASTODONTE NUCLÉAIRE. Directeur de la centrale nucléaire de Chinon depuis 2008, cet ingénieur dirige une entité où travaillent salariés et prestataires. La centrale a une puissance de 26 milliards de kilowatts. Thierry Schall est chargé de décliner localement le programme EDF visant à prolonger la durée de vie des centrales. Chinon a investi, en 2011, près de 20 millions d euros dans la maintenance et la sûreté de ses installations. EMMANUEL HERVÉ, LE PROMOTEUR 11DES ÉCONOMIES D ÉNERGIES. A la tête du groupe familial spécialisé dans la gestion énergétique du bâtiment dont il porte le nom, Emmanuel Hervé réalise des audits et travaux d amélioration énergétiques pour les gestionnaires de parcs immobiliers. Avec salariés, 400 millions de chiffre d'affaires, et 50 implantations, le groupe s est diversifié en 2012 vers les secteurs de l audiovisuel et de la formation, en rachetant deux nouvelles entreprises. ALICE BARDET, LE NOUVEAU GOÛT 12 DE TOURS. Après dix années dans la restauration à Paris, Alice Bardet et Olivier Loize sont revenus à Tours fin 2011, pour ouvrir leur établissement, justement baptisé La Famille. Un hommage à Jean et Sophie Bardet, qui sortent parfois de leur retraite de chefs étoilés pour donner un coup de main à leurs enfants. Avec sa cuisine créative, ses soirées à thèmes et son cadre contemporain, La Famille génère déjà une rumeur plus que positive. z F.B. Et aussi Jacky Carpy a développé un réseau de 56 salons de coiffure, 267 collaborateurs et deux centres de formation, à Paris et Tours. Il diversifie ses activités vers la vente de produits capillaires et de matériel qui devrait représenter, à terme, 15% du chiffre d affaires. Jean Menut cogère avec ses frères et sœurs une PME de recyclage de métaux, répartie sur quatre sites. L entreprise Menut profite de l envolée des cours pour générer un chiffre d affaires de 30 millions d euros avec 60 salariés. Le premier ferrailleur du département devrait ouvrir un cinquième site à Poitiers. Patrick Findeling dirige Plastivaloire. Avec seize sites de production, le plasturgiste a atteint la taille critique européenne depuis le rachat du groupe Bourbon. En 2012, il s est diversifié dans la cosmétique avec la création de PVL Beauté, qui fabriquera des flacons pour la parfumerie. OCTOBRE 2012 III

4 Les 15 politiques qui animent le débat Ancrée à gauche depuis des lustres, Tours vit au rythme du renouvellement de sa classe politique avec, à droite comme à gauche, l arrivée sur le devant de la scène d une nouvelle génération piaffant d impatience. FRANCK FIFE - PHIL B - PARLEMENT EUROPEEN - CLAIRE GARATE - DR 1JEAN GERMAIN, L'INCONTOURNABLE. Maire de Tours, président de la communauté d agglomération Tour(s)Plus, sénateur d Indre-et-Loire, Jean Germain arpente, sous l étiquette PS, tous les lieux de pouvoir nationaux et régionaux. Il donne encore son empreinte à l agglomération avec la construction en cours du tramway et la reconversion des casernes Beaumont et Chauveau en logements. Dans la perspective d une loi limitant le cumul des mandats, ce juriste affirme qu il choisirait sans hésiter de conserver ses responsabilités locales. 2FRÉDÉRIC THOMAS, LE SUCCESSEUR DE MARISOL TOURAINE. Cet ancien professeur a succédé à Marisol Touraine à la tête du conseil général d Indre-et- Loire, où il siégeait depuis 2011 comme vice-président chargé des finances et de l administration générale. Son élection consacre le long parcours de ce marathonien, inscrit depuis 1995 au PS, qui entend combiner discrétion et efficacité en glissant ses pas dans ceux de son prédécesseur. Mais il lui faudra maintenant tenir ses promesses dans un contexte budgétaire tendu. 3MARISOL TOURAINE, L ÉLUE QUI A LA SANTÉ. Le ministère de la Santé ne se refuse pas, mais s accommode mal des cumuls. Ainsi Marisol Touraine a-t-elle dû renoncer à son mandat de députée et à la présidence du conseil général, tout juste gagnée. Elle continuera cependant à y travailler comme simple conseillère, histoire de conserver un ancrage local. Pour défendre le bilan de sa brève présidence, elle proclame que le département a conservé son niveau d investissement, tout en réduisant de 12 millions d euros son endettement. 4GUILLAUME PELTIER, LE REFONDATEUR DE LA DROITE. Sitôt après la défaite de son champion à la présidentielle et la sienne aux législatives, l ex-porteparole adjoint de Nicolas Sarkozy est remonté au créneau : il a confondé la Droite Forte, un courant de l UMP version droite populaire et humaniste. Objectif : coordonner la reconquête de la Touraine par les droites locales et se présenter aux municipales de 2014, à Tours. En parallèle, il gère l agence de communication institutionnelle Com1+, publie La Lettre de l opinion et tient une chronique sur BFM TV et itélé. 5PHILIPPE LE BRETON, L HOMME DE TOUS LES FRONTS. Ce hollandiste passé par la Banque de France est coiffé d une triple casquette. Premier viceprésident de Tour(s)Plus, il planche sur le développement économique, la recherche, le tourisme et les NTIC. Vice-président du conseil général d Indre-et-Loire, il gère les dossiers finances et fonds européens. Enfin, maire de Joué-Lès-Tours, il a inauguré la nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles et contemporaines, le Temps Machine, ainsi qu un éco-quartier. 6JEAN-PATRICK GILLE, L'ANTI-CUMU- LARD. Spécialiste des questions d emploi et de formation professionnelle, le député socialiste d Indre-et- Loire, par ailleurs secrétaire national du PS à la famille, entame son deuxième mandat au palais Bourbon.Anticipant la loi sur le non-cumul des mandats, il a renoncé à son poste de premier adjoint au maire de Tours, pour redevenir simple conseiller municipal et communautaire. 7SOPHIE AUCONIE, LA TOURANGELLE À DIMENSION EUROPÉENNE. Cette ancienne cadre à la chambre de commerce et d industrie (CCI) de Touraine a travaillé à faire bénéficier la région des fonds structurels européens, avant de se faire élire, en 2009, au parlement de Strasbourg sous l étiquette Nouveau Centre, tout en restant conseillère municipale d opposition à Tours. Elle a rédigé un rapport préconisant un ensemble de simplifications administratives pour améliorer la mobilisation des fonds européens. 8LAURENT BAUMEL, L ADEPTE DES SYNERGIES TERRITORIALES. Ce militant de longue date du PS a conquis, en 2008, la mairie de Ballan-Miré, jusqu alors fief de la droite tourangelle, avant d intégrer la communauté d agglomération Tour(s)Plus dominée par la gauche. Il a participé à la mise en place d un réseau d échange de bonnes pratiques avec les municipalités voisines. Elu député de la quatrième circonscription d Indre-et-Loire en juin 2012, face à Hervé Novelli, il siège à la commission des finances de l Assemblée nationale, où il planche sur la réforme fiscale et la présence des services de l'etat dans les territoires. IV OCTOBRE 2012

5 FANNY SIOUVILLE, LA RELÈVE AU CENTRE. Du côté de sa famille maternelle, on vote plutôt à gauche, tandis que le côté paternel penche plutôt à droite. Fanny Siouville a fait la synthèse en s engageant au centre, sous la bannière du MoDem. Animatrice régionale du parti de François Bayrou et candidate aux dernières élections législatives, cette jeune professeure de français planche en particulier sur les questions d éducation. FRANÇOISE AMIOT, LA CRITIQUE DU 10 TRAMWAY. Conseillère municipale d opposition à Tours, commissaire aux comptes et professeure de gestion, Françoise Amiot presse régulièrement l équipe en place d endiguer un niveau d endettement inquiétant, qui atteint aujourd hui 240 millions d euros. Elle s en prend notamment au choix d un tramway sur rails, qu elle estime particulièrement coûteux, et dont le tracé, selon elle, «dessert insuffisamment l aéroport, les zones d activité industrielle et commerciales». VINCENT TISON, LA NOUVELLE 11GÉNÉRATION DU PS. Secrétaire fédéral départemental à la communication du PS, ce cadre territorial en détachement auprès du député Jean-Patrick Gille incarne, à 32 ans, la nouvelle génération des socialistes de Touraine. Par ailleurs adjoint au maire de Joué-Lès- Tours, chargé de la culture et des relations internationales, il multiplie les initiatives comme, tout récemment, la création d un festival consacré aux voix de femmes, baptisé Décibelles. MARIE-FRANCE BEAUFILS, UNE VIE 12 AU PARTI. Adhérente du PCF dès son entrée dans la vie professionnelle comme institutrice, elle est élue maire de Saint-Pierre-des-Corps en 1983, puis sénatrice en 2001 (elle est membre de la commission des finances). Vice-présidente chargée de la culture et des équipements sportifs à la communauté d agglomération Tour(s)Plus, Marie- France Beaufils a la réputation de connaître ses dossiers locaux sur le bout des doigts. z F.B. 8 Et aussi 12 Renaud Donnedieu de Vabres, battu aux législatives de 2007 par Jean- Patrick Gille, puis aux municipales de 2008 par Jean Germain, s est replié sur son mandat de conseiller municipal de Tours, d où il a fustigé la campagne droitière de Nicolas Sarkozy, dont son rival local, Guillaume Peltier, était l un des acteurs. Arlette Bosch, deuxième adjointe au maire de Tours, s est spécialisée dans le logement et l'action sociale. Elle a travaillé à réhabiliter les barres et tours des années et à faire évoluer le parc de grands ensembles vers des unités de taille plus modeste, mêlées à d'autres formes d'habitat. Christophe Boulanger se bat au sein de l association Loire vivante pour la préservation de la ressource en eau et au sein du collectif Cycliste 37 pour la promotion du vélo. Un engagement militant complété par son adhésion au parti Les Verts Touraine. OCTOBRE 2012 V

6 Les 10 chercheurs qui font rayonner Tours Historiens, ingénieurs, spécialistes de l intelligence collective ou experts dans le traitement de l autisme, ils sont à la pointe de l économie du savoir en Touraine. CLAIRE GARATE - FRED FERAND - NADIA MORGANISTIK - MARIE PETRY - DR 1HERVÉ WATIER, LE SPÉCIALISTE DES ANTICORPS. Ce professeur d immunologie à la faculté de médecine de Tours dirige Anticorps et ciblage thérapeutique, un groupe de recherche du CNRS qui fédère une centaine d équipes françaises, publiques et privées. Depuis 2011, il coordonne par ailleurs un consortium de treize équipes de recherche, à Tours et à Montpellier, dans la même spécialité. Il a décroché, en 2008, le prix Jacques Oudin de recherche en immunologie clinique. 2CATHERINE BARTHÉLÉMY, L EXPERTE DE L AUTISME. Pédiatre, psychiatre et physiologiste rattachée à l Inserm, elle a mené des recherches sur l autisme sous l angle des relations entre les anomalies comportementales et cognitives et les dysfonctionnements neuronaux. Ses travaux ont contribué à développer des méthodes originales d évaluation neuropsychologique et d étude de la perception chez l enfant. Auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques internationales, elle est membre de plusieurs comités d experts sur l autisme en France et dans le monde. 3CATHERINE BELZUNG, LA BIOLOGISTE DES ÉMOTIONS. Après une thèse de neurosciences comportementales, Catherine Belzung crée, à l université de Tours, un laboratoire de biologie des émotions. Ses travaux portent sur la biologie des troubles affectifs et le mécanisme d action des antidépresseurs. Elle a contribué à promouvoir la théorie selon laquelle la dépression s expliquerait par un déficit de renouvellement des neurones. 4MARC LETHIECQ, LE CHERCHEUR EN SYNERGIE AVEC L'INDUSTRIE. Sous le sigle Greman (Groupe de recherche en matériaux, microélectronique, acoustique et nanotechnologies) travaillent trois laboratoires fusionnés en 2011 et placés sous l égide de Marc Lethiecq. Cet ingénieur et docteur de l INSA de Lyon, spécialiste des ultrasons, gère un ensemble de 100 chercheurs travaillant en étroite synergie avec STMicroelectronics. Au point que certains locaux et équipements sont installés sur le site industriel de la société, à Tours. 5LOÏC VAILLANT, LE DÉVELOPPEUR DE L UNIVERSITÉ. Ce professeur de dermatologie et vénéréologie, qui a mené des travaux sur l effet cutané des ultrasons, entame en 2012 son second mandat de président de l université de Tours. A la tête de cet établissement de étudiants et salariés, il vise à renforcer les liens entre recherche fondamentale et appliquée, publique et privée, dans le domaine des biomédicaments et de l alimentation. 6NICOLAS MONMARCHÉ, L INFORMA- TICIEN QUI OBSERVE LES FOURMIS. Cet enseignant-chercheur en informatique à l université de Tours s intéresse... aux insectes pour mieux comprendre l apport des nouvelles 5 VI OCTOBRE 2012

7 technologies. Il a reçu un prix scientifique financé par le Rotary pour ses travaux de modélisation informatique du comportement des fourmis. Objectif : intégrer leurs mécanismes d intelligence collective pour la création d outils adaptés aux personnes handicapées. 7MARC DE FERRIÈRE LE VAYER, L HIS- TORIEN DE L ALIMENTATION. Professeur à l université François-Rabelais de Tours, ce spécialiste de l histoire économique est un auteur prolifique. Il s intéresse aujourd hui à l histoire de l alimentation, notamment à celle de la pomme de terre. Responsable de la chaire de l Unesco sur l alimentation, il a contribué à faire classer le repas gastronomique français au patrimoine culturel immatériel de l humanité. 8PHILIPPE VENDRIX, LE RELECTEUR DE LA RENAISSANCE. Musicologue, Philippe Vendrix dirige le Centre d études supérieures de la Renaissance. De l Histoire à l histoire de l art en passant par les sciences, les littératures européennes, la musicologie et la philosophie, il coordonne des projets transversaux. Cette étude du patrimoine débouche sur des opérations de valorisation, comme les expositions Tours 1 500, entre Moyen Age et Renaissance ou Léonard de Vinci et Romorantin, ainsi que sur des expérimentations, telles le Cubiculum musicae. z F.B. Et aussi Marie-Luce Demonet, spécialiste des rapports entre littérature, langue et sémiotique, a décroché pour le Centre d'études supérieures de la Renaissance, qu elle codirige, une bourse de dollars pour améliorer la numérisation de la typographie ancienne et les résultats des requêtes sur les textes en français de la Renaissance. Jérôme Casas a dirigé l'institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), l'un des plus importants de ce domaine en Europe de l'ouest, avec plus de 60 chercheurs. Il est corédacteur en chef de la revue Advances in Insect Physiology, référence mondiale en entomologie. Les 5 animateurs de la vie culturelle 1JEF AÉROSOL, À TOURS RECON- NAISSANT. Sous le pseudonyme de Jef Aérosol, Jean-François Perroy s est fait connaître par ses pochoirs qui rendent aussi bien hommage à des personnalités (Gandhi ou John Lennon) qu aux anonymes de la rue. Alors qu il célèbre, en 2012, ses trente ans de travail, qu il expose et vend ses œuvres en France comme à l étranger, il lance un «grand merci» à Tours, qui a accueilli ses premiers dessins sur ses murs, entre 1982 et FRANCK MOUGET, À BORD DU BATEAU IVRE. Cofondateur du Muscle, une association de création et diffusion de spectacles vivants, Franck Mouget conduit à Tours une démarche artistique qui privilégie l éphémère, le ludique et l interactivité. Une démarche illustrée par la création d une boule à neige géante dans laquelle l artiste présente un spectacle à 360 qui allie théâtre, musique et vidéo. En 2012, il a repris la gestion de la salle de spectacle en déshérence Le Bateau ivre, qu il ambitionne de transformer en un centre culturel ouvert à toutes les disciplines. Reste à négocier le loyer avec la mairie et à en boucler le budget. 3THIERRY TCHANG TCHONG, LE THÉÂTRE EN MOUVEMENT. Il a donné des spectacles dans des cages d escalier, chez des particuliers, dans une yourte Metteur en scène et directeur artistique de la compagnie de l Amarante, Thierry Tchang Tchong travaille autour de l idée d un art en mouvement, qui ferait aller le théâtre vers le public plutôt que l inverse. D où le choix de lieux de représentation inhabituels et l installation de sa compagnie dans trois wagons à Saint- Branchs. En mai, Thierry Tchang Tchong a inauguré La Traversée du désert, composée d une tragicomédie, «La Rose des sables», et d un évènement plastique itinérant qui le conduira à traverser la France, à pied, des plages de Dunkerque à celles de Marseille. 4JÉRÉMY BOUQUIN, LE PARRAIN DES TONTONS FILMEURS. Coordinateur jeunesse pour la communauté de communes du Val de l'indre, ce vidéaste autodidacte s est surtout fait un nom en devenant président de l association tourangelle Les Tontons filmeurs, un collectif de réalisateurs, cadreurs, photographes et infographistes. L association a déjà mis en boîte une demi-douzaine de documentaires, deux longs métrages, une web-série d'une trentaine d'épisodes, des captations de concerts, de spectacles... et, tout récemment, un documentaire réalisé durant les législatives. 5RUBIN STEINER, AUX MANETTES DU TEMPS MACHINE. Influencé par le jazz, le hip-hop, le punk rock américain et la pop, nommé aux Victoires de la musique 2006 pour son album Drum Major, ce musicien défraie la scène artistique locale depuis les années 90. Il évolue dans un groupe à géométrie variable baptisé Rubin Steiner and The Simple Machines et œuvre en parallèle comme directeur de la programmation de la nouvelle salle de concert Le Temps machine, à Joué-Lès-Tours, dédiée aux musi - ques actuelles. z F.B. OCTOBRE 2012 VII

8 Les cinq héritiers qui perpétuent la tradition Ces descendants des grandes familles de Touraine reprennent le flambeau de leurs ancêtres, soyeux, maçons, jardiniers, vignerons ou patrons de presse DANIELLE LABORDE - DR 1LES CARVALLO, POUR L AMOUR DU JARDIN. Descendant de Joachim Carvallo et de la riche Ann Caroline Coleman qui, les premiers, avaient restauré le château et les jardins de Villandry au début du siècle dernier, Henri Carvallo poursuit la grande œuvre de sa famille. Lui qui y a travaillé dès l adolescence comme guide et jardinier en a porté la fréquentation à visiteurs par an et le chiffre d affaires à 3 millions d euros en 2011, grâce à l organisation d évènements, mariages et location de salles aux entreprises ANTOINETTE ROZE, LA DOUZIÈME GÉNÉRATION DE SOYEUX. Directrice de l entreprise Jean Roze, Antoinette Roze et son frère Jean-François, qui en est actionnaire, représentent la douzième génération familiale investie dans le tissage de soieries d ameublement et de décoration. La PME qui réalise un chiffre d affaires de euros, dont 80 % à l exportation, se distingue par la qualité de ses produits sur mesure, achetés par de grands décorateurs français ou étrangers, monarques et milliardaires. Son ancienneté et sa réputation ne la mettent cependant pas à l abri de la crise. Pour l aider à traverser cette mauvaise passe, la société Claremont, qui distribue ses produits, a pris une participation au capital. Mais la famille Roze demeure majoritaire. 3LES SAINT-CRICQ, LES ANCIENS DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE. Jean Meunier a été ouvrier imprimeur, député du Front populaire, résistant, membre fondateur de la Nouvelle République, maire de Tours et ministre. Une vie bien remplie que sa fille, Mireille Meunier Saint-Cricq, a racontée dans la biographie qu elle lui a consacrée. Son gendre, Jacques Saint-Cricq, a repris la direction du journal avant de la transmettre à son fils Olivier en 2005, à un moment où les comptes du quotidien passent dans le rouge. Pour s en sortir, Olivier Saint-Cricq a fait monter début 2012 le groupe de presse Centre France à 16 % du capital, afin de reconstituer ses fonds propres. 4LES JAILLAIS, RESTAURATEURS DU PATRIMOINE DE PÈRE EN FILS. Le château de Villandry, la forteresse royale de Chinon, la cathédrale de Tours On ne compte plus les chantiers de prestige que cette famille d artisans maçons a menés en Touraine depuis que Louis Jaillais a fondé l entreprise en Son descendant Eric se trouve aux commandes d une PME qui emploie une cinquantaine de salariés pour un chiffre d affaires 2011 de 4,4 millions d euros. Eric Jaillais s inquiète des conséquences de prix «tellement tirés dans le BTP qu ils compromettent la santé du secteur». 5LES COURTEMANCHE, LES VIGNERONS DU BIO. Depuis 1900, les Courtemanche cultivent la vigne en Touraine. Au cours des années 60, comme tous leurs confrères, ils recourent aux désherbants et produits chimiques pour doper les rendements. «Les années 70 étaient folles et on faisait un peu n importe quoi», reconnaît Frédéric Courtemanche, qui a depuis converti au biologique son exploitation de 8 hectares. Avec succès, puisque ses produits sont présents sur une vingtaine de salons internationaux. Frédéric travaille en famille avec sa compagne Valérie. F.B. VIII OCTOBRE 2012

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise :

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise : 1 Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, Dans la tempête, il faut garder le cap, corriger le chemin. Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir l instant celui

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Remise de décoration à Bernard Marionnaud et Philippe Rosay Hôtel de Matignon, Mardi 22 février 2011 Discours de François Fillon

Remise de décoration à Bernard Marionnaud et Philippe Rosay Hôtel de Matignon, Mardi 22 février 2011 Discours de François Fillon Remise de décoration à Bernard Marionnaud et Philippe Rosay Hôtel de Matignon, Mardi 22 février 2011 Discours de François Fillon Cher Bernard Marionnaud, Cher Philippe Rosay, Mesdames et Messieurs, Ce

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

c est stratégique pour votre entreprise

c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce qu un bon emplacement c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce que la fluidité d un réseau de communication c est vital pour votre développement EN TOURAINE parce que

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint 1 2.2 Etablir un diagnostic stratégique Documents annexes au PowerPoint Document 1 Domaines concernés Exemples Facteurs politiques Politiques fiscales, budgétaire, monétaire, sociale Allègement exceptionnel

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 3 février 2006 Communiqué de presse «Coopératives et mutuelles : un gouvernement d entreprise original» Les 30 recommandations du rapport sur le gouvernement d entreprise des coopératives et

Plus en détail

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires

laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires laurent_geneix > reportages textes & images > conception-rédaction > synthèses documentaires > articles généralistes et chroniques (spécialisations : patrimoine, culture, musique, énergie, environnement,

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE

CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE CONFÉRENCE SUR LE GRAND PARIS 3 ÈME ÉDITION MARDI 6 OCTOBRE 2015 MAISON DE LA CHIMIE - PARIS LE DÉFI DE LA COMPÉTITIVITÉ ÉCONOMIQUE PRÉSIDÉE PAR Alexis BACHELAY Député des Hauts-de-Seine Rapporteur de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, PARTENAIRE DE VOS PROJETS DANS L IMMOBILIER

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, PARTENAIRE DE VOS PROJETS DANS L IMMOBILIER IMMOBILIER NOTRE OFFRE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, PARTENAIRE DE VOS PROJETS DANS L IMMOBILIER RESEAUX DE DETAIL - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT - SERVICES FINANCIERS SPECIALISES & ASSURANCES - BANQUE

Plus en détail

Associatif, humanitaire, ONG

Associatif, humanitaire, ONG Secteur d'activité Aéronautique Aéronautique Agriculture, agroalimentaire Automobile Automobile Automobile Autres Profession Militaire/Marin d'etat/logistique Comédien Chargée de Communication chef de

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Associatif, humanitaire, ONG

Associatif, humanitaire, ONG Profession Militaire/Marin d'etat/logistique Comédien Chargée de Communication chef de vente piano Décoratrice Chargé de mission Responsable de la communication externe consultante informatique chef de

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006.

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006. >>> Un territoire tourné vers l avenir Des projets économiques, des actions, des compétences au service de l innovation pour un développement harmonieux et durable. Nos actualités > Territoire La CCPG,

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le climat électoral dans le 5ème arrondissement de Paris Résultats détaillés Le 4 mars

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS STATUTS MISE A JOUR APRES LE 115EME CONGRES 5 ET 6 SEPTEMBRE 2015 TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS Article 1 er - Le Parti Dans le cadre de l article 4 de la Constitution, le Parti républicain radical

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT CHARENTE NOMBRES DE MEMBRES Afférents au Conseil En exercic e Qui ont pris part à la Délibération Municipal 15 15 15 Date de la convocation 04/06/2014 Date d affichage

Plus en détail

CFA création et innovation industrielle

CFA création et innovation industrielle CFA création et innovation industrielle Inauguration à l Ecole de design Nantes Atlantique Atlanpole La Chantrerie Mardi 28 novembre 2006 à 10h45 Communiqué de synthèse p 2 Région des Pays de la Loire

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Compte rendu de l Assemblée générale du CEMMC 23 juin 2015

Compte rendu de l Assemblée générale du CEMMC 23 juin 2015 Ouverture de la séance : 16h30 Compte rendu de l Assemblée générale du CEMMC 23 juin 2015 1. Choix du nouveau logo du CEMMC Trois nouveaux logos ont été réalisés par Nicolas Patin. Suite à un vote, la

Plus en détail

Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels?

Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels? Simul actif : débat au conseil pédagogique : «quelles évolutions de nos formations par rapport aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels?» Objectifs : 1) simuler un jeu d acteur possible sur

Plus en détail

Rhône-Alpes le Québec&

Rhône-Alpes le Québec& Délégation générale Paris Rhône-Alpes le Québec& ensemble naturellement En 2008, la Région Rhône-Alpes est partenaire de la célébration du 400 e anniversaire de Québec Édito Rhône-Alpes partage avec le

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT

INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT DOSSIER DE PRESSE 26 SEPTEMBRE 2011 INAUGURATION DU PÔLE ARTISANAL BRUAY CO À BRUAY-SUR-L ESCAUT 1/11 Sommaire Communiqué de presse... 3 1. Bruay co : un pôle adapté aux besoins des artisans... 5 2. Un

Plus en détail

All Boards Family Association loi 1901 Statuts

All Boards Family Association loi 1901 Statuts Statuts ARTICLE 1: Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts et une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décrêt du 16 Août 1901, ayant pour titre All Boards Family ARTICLE

Plus en détail

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM).

Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM). 2014-09 Séance du 12 février 2014 AVIS Sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie territoriale de Seine-et- Marne (CCITSM). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Le management au Ministère de la Défense

Le management au Ministère de la Défense Ouvrage collectif piloté par le CFMD sous la direction du général Baudouin ALBANEL Le management au Ministère de la Défense, 2004 ISBN : 2-7081-3042-0 Sommaire Préface Manager : une priorité du secteur

Plus en détail

Vers un monde qui nous «emballe»

Vers un monde qui nous «emballe» 3 èmes Rencontres des Lumières Les journées scientifiques du Campus Lyon Ouest - Ecully Mardi 20 et mercredi 21 mars 2012 en partenariat avec Vers un monde qui nous «emballe» en partenariat avec les moments

Plus en détail

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Tableau de compatibilité entre les mentions de master et les mentions de licence Comité de suivi de la licence

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG

Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG Aéroport Marseille Provence Réunion du Conseil de Surveillance 12 septembre 2014 ALB/DG A l occasion de sa première réunion, le Conseil de Surveillance de la société Aéroport Marseille Provence nomme les

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION 2013

BULLETIN D ADHESION 2013 BULLETIN D ADHESION 2013 Remplir en lettres capitales PROFIL PERSONNEL INFORMATIONS PERSONNELLES Nom :... Nom de jeune fille :... Prénom :... Date de naissance :... Année d entrée au CELSA 1 :..Année de

Plus en détail

Partenaires fondateurs

Partenaires fondateurs Partenaires fondateurs Elisabeth Le Masson Déléguée Tourisme elisabeth.le-masson@adp.fr Bertrand de Frémont Manager Innovation bertrand.de-fremont@adp.fr Aéroports de Paris détient et exploite les trois

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

dossier 66 vivre le Territoire

dossier 66 vivre le Territoire dossier 66 vivre le Territoire avril/mai ales Élus pour six ans, les conseillers généraux sont renouvelables par moitié tous les trois ans. Les 21 et 28 mars derniers, les habitants de huit cantons du

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 32146 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Jeux olympiques et paralympiques Etude d opportunité sur une candidature française Liste des participants aux ateliers thématiques

Jeux olympiques et paralympiques Etude d opportunité sur une candidature française Liste des participants aux ateliers thématiques Jeux olympiques et paralympiques Etude d opportunité sur une candidature française Liste des participants aux ateliers thématiques #ambitionolympique 1 Thème 4: héritage économique et territorial 14 Atelier

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

foiredegrenoble.com Votre rendez-vous incontournable en Rhône-Alpes

foiredegrenoble.com Votre rendez-vous incontournable en Rhône-Alpes foiredegrenoble.com Votre rendez-vous incontournable en Rhône-Alpes Maison & Environnement Ameublement & Literie Cuisine & Salle de bain Cheminées & Poêles Habitat Durable & Economies d Energie Habitat

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée Marseille Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille Marseille-euroméditerranée investissements 2 > euroméditerranée Née d une initiative de l Etat et des collectivités territoriales en 1995,

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

CIPS Bulletin. Discours sur l état de la nation

CIPS Bulletin. Discours sur l état de la nation Luxembourg, le 7 mai 2015 CIPS Bulletin Discours sur l état de la nation «Nous sommes sur la bonne voie» : c est ainsi que le Premier Ministre Xavier Bettel a introduit le discours sur l état de la nation

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail