Rhône-Alpes : Compétences et territoires édition Energies. fiche compétence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rhône-Alpes : Compétences et territoires édition 2013. Energies. fiche compétence"

Transcription

1 Energies. fiche compétence 36 quai Fulchiron Lyon

2 Sommaire La compétence en Rhône-Alpes... 3 Chiffres-clés... 3 Organismes majeurs... 4 Recherche & Développement... 6 Formation... 8 Focus sur les ressources énergétiques en Rhône-Alpes... 9 Les spécificités territoriales Ardèche - Drôme : Pôle Energie Rhône-Alpes Sud Grenoble-Chambéry : l hydroélectricité Grenoble et les nouvelles technologies de l énergie La région lyonnaise : le solaire La Savoie, au cœur de la «French Solar Valley» quai Fulchiron Lyon

3 La compétence en Rhône-Alpes Chiffres-clés Rhône-Alpes est un pôle d excellence reconnu au plan national et international en matière d énergie, qu elle soit hydraulique, éolienne, solaire ou nucléaire. En effet, l'énergie en Rhône-Alpes est un secteur très important économiquement : emplois avec un tissu industriel assez dense de PME-PMI. La recherche et la formation y sont très fortement impliquées (près de 2000 chercheurs publics et privés) et font de la région l'une des plus compétentes de France, après la région parisienne. Rhône-Alpes représente ainsi le plus important regroupement mondial de compétences en matière de recherche, de conception, de construction et d exploitation des équipements de production d électricité, notamment hydro-électrique, solaire et électronucléaire. Berceau de l énergie électrique française, Rhône-Alpes est également la première région productrice d énergie électrique en Europe, avec 120 TWh soit 30 MTEP. Elle représente 21 % de la production d énergie primaire en France et 25 % de l électricité nationale. Elle bénéficie en effet d une expertise unique dans tous les domaines de l éventail énergétique électrique et plus particulièrement dans le nucléaire : recherche, ingénierie, production du cycle du combustible nucléaire, métallurgie des alliages spéciaux, conception, construction, maintenance et exploitation des centrales La région est reconnue en France grâce à son fort potentiel scientifique, technique et industriel dans le domaine des énergies, avec... Des pôles de compétitivité : TENERRDIS et TRIMATEC ; Des industriels renommés : EDF, GDF Suez, Tenesol, Clipsol, Schneider Electric, Aréva,... ; Des projets emblématiques : Photosil, PV Alliance, Nice Technology... ; Des laboratoires de recherche, universités et grandes écoles (enseignement et recherche) impliqués : CEA, CNRS, INPG, Université de Savoie, INSA Lyon, Ecole Centrale de Lyon En Rhône-Alpes, en 2007, on compte environ : installations photovoltaïques représentant m² de toitures photovoltaïques et une production de 7 GWh, soit 35 % de la production nationale ; m² de capteurs solaires thermiques installés ayant une production d'environ 67 GWh, soit 16 % de la production nationale ; 17 sites éoliens d'une puissance totale de 163 MW représentant 4 % de la puissance installée en France et une production de 215 GWh ; GWh de chaleur produite à partir du bois énergie essentiellement chauffage aux bûches. Cela représente 10 % de la production nationale de chaleur à partir du bois ; 4 centrales nucléaires ; 3

4 465 aménagements hydroélectriques produisant environ GWh soit 44 % de la production nationale. Nombres d installations par département et par type d énergie (Source : RAEE) Département TOTAL Région Hydroélectricité Production combinée Equipement d incinération Centrale Nucléaire Eolien Solaire thermique Photovoltaïque Biogaz Bois énergie TOTAL par département Organismes majeurs Pôle de compétitivité TENERRDIS Les objectifs du pôle Le pôle de compétitivité TENERRDIS (Technologies énergies nouvelles, énergies renouvelables Rhône-Alpes, Drome, Isère, Savoie) a pour objectif : De développer la production d énergies renouvelables (solaire, biomasse, hydraulique) et d assurer leur transformation sur des vecteurs d énergie actuels et futurs (électricité, chaleur et hydrogène) ; D optimiser l utilisation de ces énergies dans les secteurs du bâtiment et des transports, qui représentent en France, plus de 70 % de la consommation d énergie finale et plus de 50 % des émissions de gaz à effet de serre, et de développer le marché de nouvelles sources. Les chiffres-clés du pôle 524 projets de recherche et développement collaboratifs labellisés depuis sa création ; Le pôle compte 145 membres, dont 2/3 d industriels et, parmi eux, 70% de PME ; Des acteurs majeurs à l international : Schneider Electric, Alstom, MGE, Photowatt, Tenesol, Gaz de France, EDF ; Acteurs R&D : CEA et Grenoble INP, l Université de Savoie 4

5 Focus sur : La base de données H2PAC La base de données Hydrogène/Pile à combustible (H2PAC), fruit d une collaboration entre TENERRDIS, la CRCI et les CCI de Rhône-Alpes, a pour objectif de renforcer, valoriser et développer la filière rhônalpine Hydrogène et pile à combustible. La filière H2PAC en Rhône-Alpes en quelques chiffres : 300 personnes de la recherche publique travaillent sur ce secteur (CEA, CNRS, IFSTTAR, Grenoble INP, UJF, INSA Lyon,...) ; De nombreuses entreprises dynamiques : Air Liquide, Axane, Mc Phy Energy, Paxitech, Soprano, Eras Labo,... Entre 2006 et 2008, 70% des brevets nationaux sur l hydrogène et la pile à combustible sont issus d acteurs du pôle TENERRDIS. Pôle de compétitivité Trimatec Axé sur les Ecotechnologies, le pôle de compétitivité Trimatec s'articule autour de quatre domaines thématiques : La maîtrise des environnements confinés ; L'utilisation des fluides supercritiques ; L'utilisation des technologies séparatives et membranaires ; La production et valorisation de la biomasse algale. Il regroupe : Plus de 130 entreprises et associations d entreprises ; 24 centres de recherche et de formation ; Plusieurs CCI et Chambres d Agriculture, dont celles de la Drôme ; Plusieurs collectivités. Cluster Ecoénergie Le Cluster Rhône-Alpes Eco-énergies est une démarche initiée par la Région Rhône-Alpes qui fédère aujourd hui plus de 800 acteurs privés et publics (dont 230 membres) impliqués dans la maîtrise de l énergie et les énergies renouvelables appliquées au bâtiment. Il est lauréat de l'appel à projets grappes d'entreprises 2010 lancé par la DATAR. Le Cluster Ecoénergies est engagé dans le programme GREEN ENERGY CLUSTERS qui permet à 5 clusters européens de se développer mutuellement. Rhône-Alpes Energie Environnement (RAEE) Rhône-Alpes Energie Environnement conseille les collectivités territoriales et les entreprises du tertiaire public en matière d'économie d'énergie, de promotion des énergies renouvelables, de protection de l'environnement et mise en pratique du développement durable. 5

6 Ses trois missions principales sont : l animation d'un centre de ressources et d'échanges ; le conseil et accompagnement des collectivités territoriales et les bailleurs sociaux dans le montage et le suivi d'opérations ; l accompagnement et la mise en œuvre de programmes ou d'actions collectives sur un territoire. Pôle Biomasse et Energies Rhône-Alpes 1 Le Pôle Biomasse et Energies Rhône-Alpes est un réseau de travail régional créé en 2007 à l'initiative de la Chambre Régionale d'agriculture Rhône-Alpes et de Coop de France Rhône-Alpes Auvergne afin de regrouper les compétences en biomasse et énergie dans le secteur agricole. Il est soutenu par l'ademe. Ses objectifs sont de : Sensibiliser les différents acteurs potentiels en matière de biomasse et d'énergie ; Apporter un conseil pertinent au monde agricole en énergétique ; Optimiser et réduire les consommations d'énergie et émissions de gaz à effet de serre en agriculture ; Développer les projets de production d'énergie à partir de ressources renouvelables ; Générer de nouvelles synergies entre acteurs du secteur agricole mais aussi avec d'autres secteurs d'activité (collectivités locales, recherche, industries...). Le pôle est composé des conseillers énergie des chambres départementales d agriculture, de Coop de France Rhône-Alpes Auvergne, d'interporc, de la FRCUMA, d'afivol. L ADEME, la Direction Régionale de l Agriculture et de la Forêt, le conseil régional et les associations locales de l énergie (IERA) participent aussi aux prises de décisions du Pôle Biomasse et Energies Rhône-Alpes. Recherche & Développement L ARC Energies Rhône-Alpes 2 Le Cluster de recherche ENERGIES Rhône-Alpes est un réseau d une quarantaine de laboratoires publics en Rhône-Alpes qui interviennent sur les thématiques de l énergie et de l environnement. 1 Source : Pôle Biomasse et Energies Rhône-Alpes, 2 Source : Cluster Energies, 6

7 A Chambéry INES Institut National de l'energie Solaire IREGE Institut de recherche en gestion et économie LCME Chimie Moléculaire et Environnement LISTIC Informatique, Systèmes, Traitement de l'information et de la Connaissance LMOPS Matériaux Organiques à Propriétés Spécifiques LOCIE Optimisation de la Conception et Ingénierie de l'environnement SYMME Systèmes et Matériaux pour la Mécatronique A Grenoble CEA Commissariat à l'energie Atomique (laboratoires L2C, LITEN, GREThE) CREMHyG Centre d'essais sur les Machines Hydrauliques de Grenoble CRETA Consortium de Recherche pour l'emergence des Technologies Avancées DCM Département de Chimie Moléculaire G2E Lab Grenoble Génie Electrique GIPSA Grenoble Image Parole Signal Automatique G-SCOP Science pour la Conception l'optimisation et la Production INéel Institut Néel LCIS Conception et d Intégration des Systèmes LEGI Ecoulements Géophysiques et Industriels LEPII Economie de la Production et de l'intégration Internationale LEPMI Electrochimie et Physique-chimie des Matériaux et Interfaces LGGE Glaciologie et Géophysique de l'environnement LGP2 Génie des Procédés Papetiers LMGP Matériaux et Génie Physique LPSC Physique Subatomique et de Cosmologie LTM Technologies de la Microélectronique Rhéologie Rhéologie SIMAP Sciences et Ingénierie des Matériaux et Procédés SPrAM Structure et Propriétés d'architectures Moléculaires A Lyon AMPERE Génie Electrique, Electromagnétisme, Automatique, Microbiologie environnementale et Applications CETHIL Centre de Thermique de Lyon INL Institut des Nanotechnologies de Lyon IRCELYON Institut de Recherches sur la Catalyse et l'environnement de Lyon LaMCos Laboratoire de Mécanique des Contacts et des structures LASH Sciences de l'habitat LMFA Mécanique des Fluides et Acoustique LMI Multimatériaux et interfaces LMM-IMP Matériaux Macromoléculaires-Ingénierie des Matériaux Polymères LPCML Laboratoire physico-chimie des matériaux luminescents MATEIS Ingénierie et Sciences des Matériaux SERCOF Synthèse, électrosynthèse et réactivité des composés organiques fluorés A St-Etienne SPIN Centre sciences des processus industriels et naturels 7

8 Laboratoires publics «orientés» Cleantechs Energies renouvelables 3 Centre de recherche Localisation Expertise Filières concernées Bâtiments Haute Efficacité Energétique / Laboratoire commun CEA Liten / Département des technologies solaires Cethil Centre thermique de Lyon INES RDI, Institut national de l énergie solaire Lyon Grenoble Lyon Chambéry Technologies d intégration des ENR dans le bâtiment Technologies d intégration des ENR dans le bâtiment, systèmes photovoltaïques avec stockage intégré Thermique et aéraulique des bâtiments, gestion de l air, technologies d intégration des ENR dans le bâtiment Technologies d intégration des ENR dans le bâtiment Bâtiment, ENR 14 Bâtiment, ENR 75 Bâtiment, énergies renouvelables, air Bâtiment, ENR, solaire Nombre de chercheurs 8 Une centaine Formation 4 Formations longues ASDER Boisard - Ecole de Production CNAM de Grenoble Greta : Grenoble, Nord Isère, Roanne, Viva 5 INES Education INP Grenoble IPSEA Saint Etienne Formations courtes AFABRA AFPA (Loire) AKTerre ALLIE'AIR APLOMB Association Oxalis Boisard - Ecole de Production CARACOL CETIAT IRUP Saint Etienne Les Compagnons du Solaire Lycée Astier Lycée du Mont-Blanc Lycée Saint Joseph / IRAF Lycée Sainte Claire Maison de la maintenance MFR St EGREVE & MFR Le Village Château Saint Ferréol CNAM de Grenoble Conseil Régional de l'ordre des Architectes Cythelia Ecole Nationale Supérieure d'architecture de Lyon Greta : Grenoble, Roanne, Viva 5 IFBTP (FFB) Néopolis Oïkos Polytec Annecy-Chambéry Saint Louis Formation Technosolar UCBL Lyon 1 Université de Savoie INES Education INP Grenoble Label Eco Logis Les Compagnons du Solaire Lycée Sainte Claire Neopolis Oïkos TERAO Transenergie Autres FFB : Fédération Française du Bâtiment (Formations FeeBAT) ADEME 3 Source : Ernst & Young, Mission d études en faveur du développement des «cleantechs» ou des éco-technologies en région Rhône-Alpes, Recensement des centres de formation, cf. 8

9 Focus sur les ressources énergétiques en Rhône-Alpes L énergie solaire : une compétence régionale de premier plan Les chiffres-clés 1 er producteur d'électricité photovoltaïque ; 1 ère région de France pour la R&D en énergie solaire : 11,8 M de budget de financements ; 4 ème région en termes d'installations : installations en Focus sur : Le consortium d industriels PV Alliance. Implantée à Bourgoin-Jallieu, dans le département de l'isère, à proximité de l'ines, celui-ci regroupe trois partenaires : deux industriels, Photowatt et EDF Energies Nouvelles Réparties, filiale du groupe EDF, et un acteur majeur de la recherche française sur les énergies non émettrices de gaz à effet de serre, le Commissariat à l'energie Atomique. Objectif de PV Alliance : accélérer le processus d'innovation dans le domaine de la fabrication des cellules solaires photovoltaïques. Le Commissariat général au développement durable a recensé les installations photovoltaïques raccordées au réseau par région et département. Pour Rhône-Alpes : Totalité des installations 31/12/ /03/2012 (données provisoires) dont installations de puissance < ou = 3kW Totalité des installations dont installations de puissance < ou = 3kW nombre puissance nombre puissance nombre puissance nombre puissance Ain , , , ,2 Ardèche , , , ,5 Drôme , , , ,7 Isère , , , ,8 Loire , , , ,6 Rhône , , , ,4 Savoie , , , ,7 Haute-Savoie , , , ,2 total , , , ,2 9

10 La filière solaire photovoltaïque en Rhône-Alpes représente 5 : Hotspots : Chambéry, Bourgoin-Jallieu, Lyon ; emplois ; 70 entreprises ; Principaux acteurs de la R&D : Tenerrdis, INES, CSTB ; Principaux réseaux : Cluster Eco-énergies, Tenerrdis ; Entreprises leader : Tenesol, Photowatt, Clipsol ; Formation : INES, Compagnon du solaire, Tranenergie. Focus sur : Le plus grand parc photovoltaïque de la Drôme 6 Omexom, une marque de VINCI Energies, en partenariat avec la commune Montéléger a inauguré en 2011, le plus grand parc photovoltaïque de la Drôme. L'installation s'étend sur une superficie de 17 Ha. Elle comprend panneaux de type Polycristalin, et 12 stations de conversion d'énergie. La filière solaire thermique en Rhône-Alpes représente 7 : Hotspots : Savoie ; 570 emplois ; 90 entreprises ; Principaux acteurs de la R&D : INES, Tenerrdis, CETHIL, Cetiat, Locie ; Principaux réseaux : Cluster Eco-énergies ; Entreprises leader : Clipsol ; Formation : INSA, INPG, INES, Compagnon du solaire, Greta du Roannais. Résultats des appels d offres du Ministère de l Ecologie, du développement durable et de l énergie relatifs à la construction d installations PV et thermodynamiques de 2012 DHM01 (Drôme) : 149,76 kwc ; Parc Solaire EV8 (Isère) : 176 kwc ; Société d économie mixte Locale Energie Rhône Vallée (Drôme) : 197,24 kwc ; Sunnprod 7 (Drôme) : 247,5 kwc ; Sunnprod 8 (Ardèche) : 248,5 kwc ; Cap Solar 13 (N/C) : 1,141 MWc ; ActionVest SAS (N/C) : 3,9957 MWc. Biomasse et biocarburants Les chiffres-clés du bois-énergie en Rhône-Alpes : Taux de boisement 38 % (surface 1.5 million d hectares) : actuellement, cette ressource forestière n est mobilisée qu à 57 % de ses possibilités ; ménages (sur vivants en habitat individuel) utilisent le bois énergie : 50 % comme chauffage de base, 50 % comme chauffage d appoint ; 5 Source : Ernst & Young, Mission d études en faveur du développement des «cleantechs» ou des éco-technologies en région Rhône-Alpes, Source : Vinci Energies, 7 Source : Ernst & Young, op. cit. 10

11 La quantité de bois de feu consommée est de 1 million de tonnes et représente plus de 5 % de l énergie consommée en Rhône-Alpes. Etat des lieux de la filière biomasse et biocarburants en Rhône-Alpes 8 Cette filière considère : la production de biocarburants (biodiesel et bioéthanol), la production de chaleur et d électricité décentralisée à partir de la biomasse solide et la production de biogaz à des fins de génération de chaleur, d électricité et de carburant. Les technologies clés sont les biocarburants (filière éthanol pour les véhicules essence, filière des huiles végétales pour les véhicules diesel), la méthanisation, les chaudières à bois, la cogénération. Hotspots : Lyon, Feyzin ; Nombre d'entreprises : 110 dont 90 biomasse, 5 biocarburants et 15 biogaz (source : EY) ; Nombres d'emplois : dont dans la biomasse, 400 dans les biocarburants et 10 dans le biogaz (source : Cluster Eco-Energies) ; Principaux acteurs de la recherche : Tenerrdis, Axelera, LUTB ; Principaux réseaux : Cluster Eco-Energies, Fibra, Cethil, Eedems, Tenerrdis ; Entreprises leader : raffinerie de Feyzin, exploitants de chaufferies collectives (Dalkia, Elyo), Vert Deshy (granulés bois), Coforêt, IFP, Eligo Bois. Formation : IFP-EN. Filière à fort potentiel et à évolution rapide, la région Rhône-Alpes, 2 ème région forestière de France dispose d'acteurs clés dans la filière bois-énergie mais très peu dans la méthanisation de la biomasse et la production de biocarburants. Les acteurs de la filière bois-énergie La marque Rhône-Alpes Bois Bûche, démarche de qualité menée par la filière bois de chauffage de Rhône-Alpes, propose une certification Chaleur Bois Qualité + (CBQ+) suivant un référentiel de service. - Plate-forme Tenerrdis Biomasse Cette plate-forme du pôle de compétitivité TENERRDIS dédié aux énergies renouvelables, a pour objectif de réunir les moyens d essais permettant le développement des technologies de gazéification de biomasse ligno-cellulosique pour ses diverses utilisations énergétiques (cogénération électricité/chaleur, production de carburants de synthèse, production d hydrogène). Les projets de la plateforme Tenerrdis Biomasse concernent la production de carburants, d électricité et d hydrogène à partir de la filière de traitement thermochimique de la biomasse forestière. 8 Source : Ernst & Young, Mission d études en faveur du développement des «cleantechs» ou des éco-technologies en région Rhône-Alpes,

12 - L IFP EN L IFP EN est un acteur de premier plan du développement des nouvelles filières de production de biocarburants qui consistent à convertir la biomasse lignocellulosique d origine forestière et agricole (bois, paille, cultures dédiées, déchets végétaux, etc.) de manière à accéder à une ressource moins limitée qui n entre pas en concurrence avec l usage alimentaire. Basé à Lyon, l IFP a conçu les carburants ETBE ainsi que le biodiesel. Les recherches continuent sur le carburant biodiesel d origine végétale. L énergie nucléaire : Rhône-Alpes, 1 ère région européenne 9 Rhône-Alpes est la 1 ère région européenne de production d électricité d origine nucléaire. Les 14 unités de production, réparties dans quatre centrales représentent 21,4 % de la capacité de production nationale. Ces centrales nucléaires représentent plus de emplois directs, avec notamment Eurodif (enrichissement de l uranium) et Comurhex (conversion de l uranium) à Tricastin. Des usines de nouvelle génération sont en construction sur le site : Georges Besse II pour l enrichissement de l uranium (pleine production prévue en Chantier de 3 milliards d euros), Comurhex II (2012). Au moins 350 entreprises régionales totalisant plus de emplois sont positionnées sur le marché du nucléaire. Bien présentes à proximité des sites nucléaires (vallée du Rhône), elles sont en fait localisées dans l ensemble de la région, avec notamment des concentrations dans les agglomérations de Lyon, de Grenoble, de Saint-Etienne, en Haute-Savoie Ces entreprises exercent les activités suivantes : Fournisseurs industriels (métallurgie des métaux spéciaux, chaudronnerie, équipements mécaniques, chimie (génie des procédés), électricité et électronique, informatique industrielle, maintenance), ingénierie inspection études, environnement traitement des déchets démantèlement, construction spécialisée, et autres services (sécurité, transport ). Corys Tess (simulateurs de conduite de centrale) ; 01DB Métravib (systèmes de détection) ; Sperian Protection Clothing (fabrication de combinaisons étanches) ; Velan (robinetterie nucléaire) ; REEL (appareils de manutention en milieu nucléaire). Les compétences rhônalpines rayonnent également en matière d ingénierie/construction de centrales (AREVA NP, EDF SEPTEN), de protection/sûreté, de démantèlement de centrale (EDF CIDEN, COMEX), et trouvent des applications dans d autres filières. Centres de recherche CEA (1780 chercheurs du CEA en Rhône-Alpes (en ETP en 2006) ; European Synchrotron Radiation Facility (Grenoble) ; Institut Laue Langevin (Grenoble) ; 9 Source : BASECO, Atlas des Entreprises de Rhône-Alpes, CRCI Rhône-Alpes, 12

13 Institut de Physique Nucléaire (Lyon) ; CERN à la frontière de l Ain et de la Suisse. 26 % des brevets français dans les techniques nucléaires sont inventés en Rhône-Alpes. Compte tenu de ce potentiel, de très nombreuses entreprises rhônalpines s'impliquent dans le projet international de réacteur thermonucléaire expérimental ITER à Cadarache (Provence-Alpes-Côte d Azur). Rhône-Alpes est l une des régions concernées par le Pôle de compétitivité TRIMATEC qui valorise les technologies de la filière nucléaire au bénéfice d autres secteurs. Les 4 sites nucléaires rhônalpins Centrale Nucléaire du Bugey Centrale nucléaire de Saint-Alban Centrale nucléaire de Cruas Centrale nucléaire du Tricastin Puissance installée : 4 réacteurs de 900 MW chacun Production en 2011 : 21 milliards de kwh Certification : la Centrale Nucléaire du Bugey est certifiée ISO Travaillent sur site : 1550 agents et 300 salariés extérieurs permanents Puissance installée : 2 réacteurs de 1300 MW chacun Production en 2011 : 16,1 milliards de kwh Certification : la Centrale Nucléaire de Saint-Alban est certifiée ISO Travaillent sur site : 878 agents prestataires d'entreprises partenaires Puissance installée : 4 réacteurs de 900 MW chacun Production en 2011 : 26,57 milliards de kwh Certification : la Centrale Nucléaire de Cruas est certifiée ISO Travaillent sur site : 1294 agents EDF et prestataires d'entreprises partenaires Puissance installée : 4 réacteurs de 900 MW chacun Production en 2011 : 22,5 milliards de kwh Certification : la Centrale Nucléaire du Tricastin est certifiée ISO Travaillent sur site : environ 1294 agents salariés extérieurs permanents La centrale de Creys-Malville en Isère, qui abrite Superphénix (prototype industriel de la filière des réacteurs à neutrons rapides et à caloporteur sodium de grande puissance MW électrique) a été mise à l'arrêt en Les entreprises leaders - Areva NP (Rhône) : leader mondial dans le domaine du nucléaire civil, gère la conception et la construction de chaudières nucléaires et de réacteurs surgénérateurs, vente et conception de services nucléaires ; - Franco-Belge de Fabrication de Combustibles FBFC (Pierrelatte, Romans Drôme) : 1 er producteur mondial d'assemblages de combustibles pour réacteurs à eau sous pression exploitant la technologie de l'uranium enrichi et de l'uranium enrichi retraité ; - Compagnie Européenne du Zirconium (Cezus Isère/Savoie) : leader mondial des produits finis à base de zirconium (métal utilisé pour le gainage du combustible nucléaire) ; - Société d Enrichissement du Tricastin Groupe Areva (Pierrelatte Drôme) : n 3 mondial de l enrichissement de l uranium ; 13

14 - Comurhex (Pierrelatte Drôme) Groupe Areva, leader mondial de la conversion de matières uranifères et commercialisation de service de conversion, 1 er producteur européen de fluor ; - Pôle d ingénierie EDF : o EDF SEPTEN (69) : Service des Etudes et Projets Thermiques et Nucléaires (études de base et conception des centrales, amélioration de la compétitivité et de la sûreté des centrales, moyens de production du futur EPR) ; o EDF CIDEN (69) : Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement (maîtrise d ouvrage des centrales en fin de vie, démantèlement des centrales nucléaires, gestion des déchets des centrales). Centres de recherche publique et formations - CERN Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire Le CERN est l un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques de recherche en physique des particules du monde (plus de chercheurs, frontière franco-suisse, Technoparc du Pays de Gex Ain). Les instruments qu utilise le CERN sont des accélérateurs et des détecteurs de particules. Les accélérateurs portent des faisceaux de particules à des énergies élevées pour les faire entrer en collision avec d'autres faisceaux ou avec des cibles fixes. Les détecteurs, eux, observent et enregistrent le résultat de ces collisions. Fondé en 1954, le CERN est situé de part et d autre de la frontière franco-suisse, près de Genève. Il a été l une des premières organisations à l'échelle européenne et compte aujourd hui vingt États membres. - CEA Valrhô (Drôme et Gard) : laboratoires et pilotes d enrichissement. Recherche sur l enrichissement d uranium Le site nucléaire de Marcoule, aussi connu comme Valrhô Marcoule, s'étend sur les communes de Chusclan et Codolet, proches de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard ainsi que Pierrelatte, dans la Drôme. - L Institut de Physique Nucléaire de Lyon (IPNL) Les activités de l IPNL visent à étudier les propriétés des composants subatomiques de la matière ainsi que leurs interactions. Laboratoire essentiellement axé sur la physique expérimentale, ses thématiques de recherche sont variées puisqu elles concernent la physique des particules et des astroparticules, la matière nucléaire et les interactions ions/agrégats-matière. - L'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) L IN2P3 a pour mission de promouvoir et fédérer les activités de recherche dans les domaines de la physique nucléaire, physique des particules et astroparticules. Il coordonne les programmes dans ces domaines pour le compte du CNRS et des universités, en partenariat avec le CEA. Ces recherches ont pour but d explorer la physique des particules élémentaires, leurs interactions fondamentales ainsi 14

15 que leurs assemblages en noyaux atomiques, d étudier les propriétés de ces noyaux et d explorer les connexions entre l infiniment petit et l infiniment grand. - European Synchrotron Radiation Facility (ESRF Grenoble) L Installation Européenne de Rayonnement Synchrotron est l'un des trois plus importants synchrotrons actuellement en fonctionnement dans le monde avec l'aps à Argonne aux États-Unis et Spring-8 au Japon. L ESRF est une entreprise qui emploie environ 600 personnes et accueille chaque année près de 6000 chercheurs venant des 18 pays participant à son financement. Environ 1500 publications dans des revues scientifiques sont produites chaque année par les chercheurs accueillis ou travaillant au synchrotron. - Centre Européen de Calcul Atomique et Moléculaire (CECAM Lyon) ENS Le CECAM a pour objectif de promouvoir la coopération entre les centres de recherche européens concernant les méthodes de calcul intensif. - Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires de Grenoble CEA L INSTN a pour mission de transmettre les savoirs et savoir-faire développés au sein du CEA et plus généralement au sein de la Nation, dans le domaine nucléaire, en vue de maintenir l'expertise et de renouveler les compétences dans la recherche et l industrie. - Institut Laue Langevin (ILL Grenoble) L ILL est un organisme de recherche international situé à Grenoble, fondé en 1967 par la France et l'allemagne. Il comprend un réacteur de recherche, le Réacteur à Haut Flux1 (RHF, INB n 67) d'une puissance de 58 MW, utilisé pour produire des faisceaux de neutrons. Ceux-ci permettent de sonder la matière. L'institut emploie 480 personnes dont 70 chercheurs. - Centre Européen de Résonance Magnétique Nucléaire à Très Hauts Champs à Lyon (CRMN Lyon) Le Centre de RMN dispose d un équipement permettant d aller plus loin dans les études de l architecture et de la dynamique des protéines. Il bénéficie de l installation du spectromètre le plus puissant du monde qui permet d observer la matière à l échelle de la molécule. Le CERMN permet le diagnostic précoce et l évaluation de nouveaux traitements, notamment du cancer. L énergie éolienne L éolien est plus particulièrement développé dans L Ain et le sud de la région (Ardèche et Drôme), notamment sur la basse vallée du Rhône, de Montélimar à Orange. En termes d entreprises, Rhône-Alpes accueille la Compagnie du vent, qui maîtrise l ensemble des métiers de l électricité éolienne, de la création à la mise en service de parcs éoliens. 15

16 Le Syndicat des Energies nouvelles recense à ce jour 17 parcs éoliens en Rhône-Alpes répartis sur l Ain, l Ardèche et la Drôme. Ils totalisent 106 éoliennes pour une puissance totale de 160,3 MW. Entreprises leader : OCV (fabrication de pâles d éoliennes) L hydroélectricité Hotspots : Grenoble-Chambéry ; 2800 emplois ; 10 entreprises de la petite hydraulique et 10 de la grande hydraulique ; Principaux acteurs de la recherche : Alstom, Tenerrdis, ENSHMG ; Principaux réseaux : Pôle de compétitivité Tenerrdis ; Entreprises leader : Alstom (fabrication de moteurs et turbines), Va Tech (Fabrication de moteurs et turbines), EDF (exploitant de 120 centrales, 24 barrages pour un total de MW ; 1000 emplois), Sogreah (réhabilitation de sites, sols et nappes polluées), CNR (aménagement et exploitation du Rhône ; 600 emplois) ; Formation : INPG, Université Joseph Fourier, ENSHMG. L ensemble des équipements du réseau hydroélectrique rhônalpin représente environ MW (décembre 2010), pour une production annuelle de GWh (données 2010), soit environ 39 % de la production nationale, avec environ 360 installations. En termes de centres de compétences, Rhône-Alpes accueille le Centre d Ingénierie Hydraulique du Groupe EDF, qui emploie plus de 1000 personnes. Focus sur : Le site de Puylaurent, un barrage high-tech La construction du barrage s'est inscrite dans une politique d'aménagement de la vallée du Chassezac, à cheval sur la Lozère et l'ardèche, pour développer l'agriculture et le tourisme vert. Il est destiné à satisfaire les besoins en eau de la vallée et à produire de l'électricité. Il a été construit avec des techniques innovantes, tel que l'usage d'un béton incorporant des cendres issues de la combustion du charbon. Sa conception et sa construction ont été menées dans un souci très strict de préserver l'environnement, en particulier la faune des rivières. Stockage d énergie & efficacité énergétique La filière stockage d énergie en Rhône-Alpes représente : Un des principaux acteurs en termes d emplois reste Schneider Electric au niveau de l intégration ; Principaux acteurs de la R&D : CEA (technologies de stockage), INES et INPG (intégration) ; Principaux réseaux : Tenerrdis ; Entreprises leader : Schneider Electric, MGE UPS, Récupyl ; Formation : INPG, INES, INSA, Centrale Lyon, ENSHMG. 16

17 La filière efficacité énergétique en Rhône-Alpes représente : Hotspots : Chambéry, Lyon, Grenoble ; entreprises dans le bâtiment ; emplois dans le bâtiment ; Principaux acteurs de la R&D : INES, CSTB, CETHIL, ENTPE, Envirhonalpes ; Principaux réseaux : Cluster Eco-énergies, Cluster Eclairage, Cluster Environnement, Tenerrdis ; Entreprises leader : Elyo, Dalkia, H3C Energies, Watteco ; Formation : Neopolis, Oikos, Cythelia, INES, INPG. Le LOCIE - Université de Savoie Le LOCIE travaille sur les aspects énergétiques et leur intégration dans le bâtiment, son environnement autant pour le neuf que pour l existant. Cela concerne les systèmes innovants pour la production, le transport et le stockage de l énergie, et la durabilité énergétique, environnementale, structurale, économique et sociale des bâtiments. Technologies d'avenir de l'énergie et positionnement de la région 10 Sur la problématique de l'énergie, la région se différencie sur des thématiques comme la microénergie (gestion de l'énergie dans les applications miniatures et mobiles tant au niveau de la production que du stockage), la valorisation et la distribution de la chaleur à basse température (via les pompes à chaleur) ou sur les systèmes solaires à stockage intégré. Les centres de recherches identifiés sont aussi bien publics que privés (Photowatt International, Tenesol, CEA, Locie, Minalogic, CIAT et France Géothermie). 10 Source : Ernst & Young, Mission d études en faveur du développement des «cleantechs» ou des éco-technologies en région Rhône-Alpes,

18 Les spécificités territoriales Rovaltain 11 Ardèche - Drôme : Pôle Energie Rhône-Alpes Sud Le département de la Drôme qui assure 25 % de la production électrique régionale regroupe la plus forte concentration d entreprises de l industrie nucléaire en France avec près de salariés : STMI (Groupe AREVA), CERCA : combustibles pour réacteurs de recherche, filiale de Framatome ANP, COGEMA : production, gestion, chimie du nucléaire, COMURHEX : 1er producteur occidental d hexafluorure d uranium, EURODIF PRODUCTION : combustible nucléaire, FBFC : fabrication de combustibles, filiale de Framatome ANP, TRIGA INTERNATIONAL : fabrication de sources médicales, filiale de Framatome ANP. Et aussi : ORYS, ASSYSTEM SERVICES, SERSA, ALSTOM, ONECTRA, DECTA, AMEC SPIE THERMATOME Rhône-Alpes Sud constitue une aire géographique qui regroupe une des plus fortes concentrations mondiales de compétences en ingénierie, sûreté et production nucléaire (Tricastin en Drôme, Cruas- Meysse en Ardèche). Romans 12 FBFC, filiale d AREVA, est le premier producteur mondial d'assemblages combustibles pour les réacteurs nucléaires de la filière REP (Réacteur à Eau sous Pression). FBFC comprend trois sites, dont celui de Romans. Celui-ci produit de la poudre d'uo 2 et des pastilles, des embouts, des crayons de combustible et des assemblages de combustible. Acteur économique de premier ordre en région Rhône-Alpes, FBFC Romans emploie 830 personnes. Biovallée 13 Les collectivités locales de Biovallée entendent mener une réflexion sur la question des énergies dans l objectif de se rapprocher de l autonomie énergétique. En effet, le territoire dispose d atouts et de ressources pour développer les énergies renouvelables (éolien, réseau de chaleur de l Ecosite du Val de Drôme, huiles végétales pures, biomasse.). En parallèle, les collectivités tendent à réduire leur consommation d énergies et de ressources (Stop participatif, plan de gestion de la ressource en eau, compostage, ). 11 Source : Dossier «Accueil du nouveau pôle scientifique et technique de l IRSN». 12 Source : Areva, 13 Source : Biovallée, 18

19 En 2006, plus de 6 % des logements de la vallée étaient équipés d une source d énergie renouvelable (contre 1,5 % en Rhône-Alpes). Les professionnels locaux se développent pour répondre à la demande en éco-construction : une SCOP de commercialisation d éco-matériaux, des architectes spécialisés, un réseau d artisans labellisés Biovallée est par ailleurs membre du réseau national des territoires à énergie positive. Ardèche - Cruas La centrale nucléaire de Cruas-Meysse est une centrale nucléaire inaugurée en sur les communes de Cruas et de Meysse en Ardèche au bord du Rhône entre Valence (40 km en amont) et Montélimar (15 km en aval). La centrale est située à 35 km au nord du site nucléaire du Tricastin. La centrale nucléaire de Cruas-Meysse est dotée de 4 réacteurs nucléaires de 900 MW, soit un total de MW. Cette centrale représente en moyenne 4 à 5 % de la production nationale, soit 40 % des besoins annuels de la région Rhône-Alpes. Environ salariés travaillent à la centrale de Cruas sur un site d'une superficie de 148 hectares. Pour son refroidissement, la centrale utilise l'eau du Rhône et quatre tours aéroréfrigérantes. Montélimar L agglomération de Montélimar occupe une place privilégiée, à la croisée des régions Rhône-Alpes, PACA et Languedoc-Roussillon, avec notamment la présence : - D une centrale photovoltaïque au sol la plus puissante de Rhône-Alpes ; - D un centre de stockage biogaz ; - Des sites électronucléaires de Tricastin et de Cruas ; - De trois sites d implantation d éoliennes autour de Montélimar (Donzère, Roussas, Rochefort en Valdaine) ; - De la centrale hydroélectrique du barrage de Rochemaure-Montélimar ; - Construction d une centrale de cogénération à biomasse près du site nucléaire du Tricastin (Pierrelatte). et la proximité d ITER et du CEA. Site du Tricastin Le site nucléaire du Tricastin est un site industriel qui regroupe des installations du cycle du combustible nucléaire et une centrale nucléaire. Il s'étend sur une surface de 600 hectares. 19

20 Le site accueille la plus importante concentration d'industries nucléaires et chimiques de France. C est le site nucléaire le plus étendu de France. Plus de employés travaillent au Tricastin dans un important réseau d'entreprises. Les entreprises : - EDF, exploitant de la centrale, agents EDF et 500 prestataires permanents ; - Eurodif Production/usine d'enrichissement de l'uranium Georges-Besse, 1000 emplois ; - Areva NC exploite une installation nucléaire spécialisée dans le retraitement de matières radioactives issues du cycle du combustible nucléaire, 900 emplois ; - Comurhex exploite une installation nucléaire procédant à la transformation de tétrafluorure d uranium (UF 4 ), 350 emplois ; - FBFC - Franco-Belge de Fabrication du Combustible exploite une installation industrielle spécialisée dans la fabrication de composants d assemblages de combustible, des grilles de structure d assemblages et des grappes de contrôle et de bouchons, 130 emplois ; - Socatri - société auxiliaire du Tricastin assure la maintenance et le démantèlement de matériels nucléaires et le traitement d effluents liquides nucléaires et industriels, 260 emplois ; - SET - Société d Enrichissement du Tricastin exploite l usine d'enrichissement d'uranium par centrifugation Georges Besse II, 140 emplois. Le CEA dispose d un pôle de recherche civile à Pierrelatte. Les laboratoires du site de Pierrelatte sont regroupés au sein de la CEA Valrhô (ou CEA Marcoule). Pierrelatte accueille en outre un centre de formation technique industrielle continue, qui bénéficie d un agrément du CEFRI pour dispenser des formations préventions des risques nucléaires. 20

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER

Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER Comment une entreprise peut-elle trouver et choisir la formation dont elle a besoin? Marie-Françoise FOURNIER Sommaire Pratique des entreprises du bâtiment Recherche de formations Formations recensées

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE A propos de http://www.giant-grenoble.org UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE Implanté à Grenoble sur 250 hectares, le campus d innovation GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies)

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES L école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux propose à ses étudiants des filières métiers sur des thématiques d avenir : Micro & nanotechnologies (micro et nanoélectronique, nanosciences,

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex

IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex IUT de POITIERS Département Génie Thermique et Energie 14 allée jean Monnet BP 389 86010 POITIERS cedex Tél / Fax : 05 49 45 34 14 / 34 06 iutp.gte@univ-poitiers.fr Le Génie Thermique et Energie, c'est

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Janvier 2013 62 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com SAS au capital de 90 930 Siège social : Puteaux (92) Date de création : Février 2008 Levée de fonds

Plus en détail

investissement territorial dans les projets photovoltaïques

investissement territorial dans les projets photovoltaïques investissement territorial dans les projets photovoltaïques Les missions du groupe Caisse des Dépôts La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l'intérêt

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque OCTOBRE 2014 Dossier de presse Photographie : La centrale photovoltaïque de Curbans Crédits Photo : GDF SUEZ / MOIRENC CAMILLE 2 SOMMAIRE Introduction 3

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES PCEHT Séance 3 Gilles Debizet Université de Grenoble 1 UMR PACTE (CNRS, IEP, UPMF, UJF) 16/04/13 DEBIZET PCEHT

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE

TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE TECH DAY ENERGIE 6 NOVEMBRE 2013, CCI TOULOUSE Agenda CEA Tech, accélérateur d INNOVATION au service de l entreprise CEA Tech en Midi Pyrénées, des acteurs de PROXIMITÉ au service des entreprises régionales

Plus en détail

Projet INDEED. Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées. Bioproduits

Projet INDEED. Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées. Bioproduits Projet INDEED Institut National pour le Développement des Écotechnologies et des Énergies Décarbonées Usine du Futur Économie circulaire Utilités Optimisation des énergies et valorisation énergétique de

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Bureau d études techniques. DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007

Bureau d études techniques. DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007 ERMEL Energie Espace Saint-Germain 30 avenue du général Leclerc 38200 Vienne Bureau d études techniques Efficacité énergétique et Energies Renouvelables DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007 ERMEL ENERGIE

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne Le grand quizz de l'énergie I Culture générale et vie quotidienne I Culture générale & Vie quotidienne 1) Combien d'énergie est consommée chaque année dans le monde? A 5 millions de tep (5 Mtep) B 11 millions

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SEPTEMBRE 2012

GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SEPTEMBRE 2012 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2012 GDF SUEZ et la production solaire photovoltaïque Photographie : La centrale photovoltaïque de Curbans Crédits Photo : GDF SUEZ / MOIRENC CAMILLE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

AREVA Tricastin. Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013

AREVA Tricastin. Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013 AREVA Tricastin Frédéric DE AGOSTINI Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 8 février 2013 AREVA Tricastin Point d actualité AREVA Tricastin Point sur le suivi environnemental Focus sur le projet PRISME

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie DERBI : Accélérer l innovation Le Pôle de Compétitivité DERBI, dont le siège est situé à Perpignan en Région Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation > Chef de projets Identifier les besoins et définir les objectifs, les moyens, les actions et les résultats attendus du projet en collaboration avec les autres acteurs du projet. Gérer les ressources humaines

Plus en détail

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION FROM PROJECT TO SUCCESS Énergie PRODUCTION CONSOMMATION À propos d ERAS ERAS est une société d ingénierie multispécialiste dédiée aux industries des procédés, forte de 500 ingénieurs et techniciens. Elle

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

Département Énergie et Environnement

Département Énergie et Environnement Département Énergie et Environnement David Bouquain -27 mars 2012 Formation d ingénieurs en énergie Présentation UTBM CS du 14 Avril 1 Le réseau des Universités de Technologie Les Universités de Technologie

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Septembre 2014 Le Cluster Lumière Né à Lyon en 2008 Porté par un groupe fondateur (Présidence) Le Cluster Lumière est le seul Cluster en France pour la filière éclairage S appuyant

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs 1- L énergie primaire* dans le monde pour comprendre la place des énergies renouvelables : Une grande partie de l énergie utilisée aujourd hui dans le monde (plus de 80%) provient de gisements de combustibles

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

www-chimie.ujf-grenoble.fr/iup Licence & Master GSI Une formation scientifique, technologique et professionnelle

www-chimie.ujf-grenoble.fr/iup Licence & Master GSI Une formation scientifique, technologique et professionnelle www-chimie.ujf-grenoble.fr/iup Licence & Master GSI Une formation scientifique, technologique et professionnelle 3 spécialités ENERGIE ENVIRONNEMENT FORMULATION Filière GSI = Résulte de l intégration dans

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011 Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin Mars 2011 Un pôle: c est quoi? Un pôle de compétitivité est un outil de développement économique régional axé sur 5 domaines d activités R&D

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Guillaume GIRARD Chargé de mission «Energies Renouvelables» Introduction Les différentes filières d énergies renouvelables : Hydraulique Eolien

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur P. 0 sur 16 SOMMAIRE OT1. page 2 OT3. page 3 OT4. page

Plus en détail

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LE BÂTIMENT ET L'INDUSTRIE APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION LE PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ DERBI Un Pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un

Plus en détail