G U I D E D ACCUEIL. des Services de l État et des institutions de la Polynésie française

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G U I D E D ACCUEIL. des Services de l État et des institutions de la Polynésie française"

Transcription

1 G U I D E D ACCUEIL des Services de l État et des institutions de la Polynésie française

2 Guide d accueil des services de l État et des institutions de la Polynésie française Le guide d accueil des services de l État et des institutions en Polynésie française est publié sous l égide du hautcommissariat. Directeur de publication : Lionel Beffre, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française. Comité de rédaction : Emmanuel Sztejnberg-Martin, Capucine Mong Yen et Sabrina Teihoarii, bureau de la communication interministérielle du haut-commissariat ; Punareva Bonnet, Présidence de la Polynésie française ; Assemblée de la Polynésie française, Ralph Maamaatuaiahutapu, Conseil économique social et culturel ; Stéphan Fontaine, Officier relations publiques du COMSUP. Responsable d édition : Marie Baville, Directrice de cabinet du hautcommissariat. Réalisation : Scoop. Impression : Stp-Multipress. Crédits photographiques : Ph. Bacchet.

3 Éditorial Ce guide d accueil propose une présentation complète de l ensemble des services de l État ainsi que des institutions de la Polynésie française. Il est avant tout l illustration de leur volonté commune d agir pour l intérêt général, dans la complémentarité des compétences exercées. Ce guide pratique contient un ensemble d informations utiles pour votre vie quotidienne en Polynésie française. Vous découvrirez bien vite que cette collectivité d Outre-mer possède une forte identité culturelle dont elle est fière à juste titre. À vous désormais de vous familiariser avec les missions de l État et avec les diverses institutions de la Polynésie française. Vous découvrirez également dans ce guide quelques aperçus de la vie culturelle, sociale et économique du fenua. Vous avez choisi de découvrir la Polynésie française qui vous accueille d autant plus facilement que vous faites preuve de curiosité et d esprit d ouverture en donnant le meilleur de vous-même dans votre métier. Puissiez-vous, au cours de votre séjour, vous enrichir de cette nouvelle expérience professionnelle et humaine! Ia ora na, Maeva e Manava i Porinetia Farani! Lionel Beffre, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française

4 Sommaire Présentation de la Polynésie française 10 L environnement naturel et culturel 17 Les données économiques 39 Les institutions 49 Le Grand Pacifique 57 La Nouvelle-Calédonie 58 La Nouvelle-Zélande 60 Les îles Hawai i 61 La Californie 62 L île de Pâques et le Chili 63 L administration de l État en Polynésie française 65 Le Haut-Commissaire de la République en Polynésie française 66 Les services de l État 67 Le haut-commissariat 68 Le cabinet du Haut-Commissaire 72 Le secrétariat général 75 La direction des moyens et de la modernisation de l État 76 La direction des interventions de l État 78 La direction de l ingénierie publique 81 La direction de la réglementation et des affaires juridiques 82 Le secrétariat général pour l administration de la police 83 La subdivision administrative des îles du Vent 84 La subdivision administrative des îles Sous-le-Vent 85 La subdivision administrative des îles Australes 86 La subdivision administrative des îles Tuamotu-Gambier 87 La subdivision administrative des îles Marquises 88 La délégation de l État à la recherche et à la technologie 89 L agence nationale des fréquences 90 Le bureau Action de l État en mer en Polynésie française 91 Le centre maritime commun de Polynésie française 92 Le MRCC-Papeete, centre de surveillance, de recherche et de sauvetage en mer 93 Les autorités administratives indépendantes 94 Les délégués du défenseur des droits pour la Polynésie française 94 Le comité territorial de l audiovisuel 95 Les services déconcentrés de l État 96 Les services de la direction générale des finances publiques 98 Le vice-rectorat 99 Le service d État de l aviation civile en Polynésie française 102 Le service des affaires maritimes 105 La direction des anciens combattants et victimes de guerre de Polynésie française 107 La mission d aide et d assistance technique 108 Les établissements publics 111 L institut d émission d Outre-mer 111 L agence française de développement 113 Météo France, direction interrégionale de Polynésie française 115 L université de la Polynésie française 117 L école supérieure du professorat et de l éducation 118 La recherche publique de l État 120 L agence des aires marines protégées 129 L agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie 130 La sécurité intérieure 132 Le commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française 132 La direction de la sécurité publique 135 La direction de la police aux frontières 137 La direction régionale des douanes 139 Le centre régional de formation de la police nationale 140 Commission locale d agrément et de contrôle Polynésie française auprès du Conseil national des Activités Privées de Sécurité 143

5 Sommaire Justice et juridictions 145 La cour d appel et le tribunal de première instance 146 Le tribunal administratif 148 La direction de la protection judiciaire de la jeunesse 150 Les établissements pénitentiaires de la Polynésie française 152 La chambre territoriale des comptes de la Polynésie française 154 Les forces armées 157 Le mot du contre-amiral 156 Tahiti : principales implantations militaires 158 Le commandement supérieur des forces armées en Polynésie française 160 La marine nationale en Polynésie française 162 Le régiment d infanterie de marine du Pacifique 166 L armée de l air en Polynésie française 167 Le régiment du service militaire adapté de Polynésie française 168 Le groupement de soutien de la base de la Défense de Polynésie française 171 La direction interarmées des réseaux d infrastructure et des systèmes d information - Papeete 172 La direction interarmées du service de santé des armées en Polynésie française 173 Le centre du service national de Polynésie française 174 Le centre mixte interarmées de Tahiti 175 La direction d infrastructure et de la Défense de Papeete 177 L inspection du travail dans les armées dans le Pacifique 179 L antenne du SHOM en Polynésie 180 Le poste de la protection et de la sécurité de la Défense 181 Les institutions de la Polynésie française 185 Le Président de la Polynésie française 186 Le Gouvernement de la Polynésie française 186 L Assemblée de la Polynésie française 188 Le Conseil économique social et culturel de la Polynésie française 191 Aménagement, équipement, urbanisme 194 Administration, finances 202 Culture, communication 207 Développement économique, emploi 210 Éducation, formation, jeunesse et sports 217 Solidarité, santé, famille 224 Le syndicat pour la promotion des communes de la Polynésie française 231 Le centre de gestion et de formation 232 La vie quotidienne en Polynésie française 235 La vie pratique 237 La santé : risques et prévention 237 Le régime de couverture sociale 244 Les crèches et les garderies 246 La scolarité de la maternelle au lycée 248 Les études supérieures 257 La fiscalité douanière 260 La fiscalité sur les revenus 264 Le coût de la vie 268 Le franc Pacifique 269 Le travail des conjoints 270 Les médias 271 Les transports aériens et maritimes 275 Circuler à Tahiti et dans les îles 277 Les us et coutumes 279 Saveurs des îles 280 Les aléas climatiques et les risques naturels 282 La vie culturelle et sportive 284 Le séjour en Polynésie française 297 Conseils d ordre général 298 Les personnels de l administration civile 301 Les personnels de la Défense 306 La vie quotidienne au sein des forces de souveraineté 312

6 Présentation de la Polynésie française La Polynésie française > 10 Un territoire grand comme l Europe > 11 Les cinq archipels > 12 L environnement naturel > 17 La nature > 17 Le climat > 20 Le nom «Polynésie», l adjectif «polynésien» > 23 La flore terrestre > 24 La faune terrestre > 26 La faune des rivières > 27 La faune marine > 27 La flore marine > 29 La culture polynésienne > 31 Une culture millénaire > 31 Histoire moderne et contemporaine > 35 Les habitants de la Polynésie française > 37 Les données économiques > 39 Cadre général > 39 Les interventions de l État > 44 Les institutions > 49 Historique > 49 Les acteurs institutionnels > 51 Les forces de souveraineté > 54

7 Présentation LA POLYNÉSIE FRANÇAISE SITUATION La Polynésie française est située dans l hémisphère sud, au centre de l océan Pacifique, aux antipodes de la France métropolitaine. Le «vrai» continent le plus proche, l Amérique du Nord, est distant de km, l Australie est à km, l Asie à près de km et l Europe à km. Il y a 12 heures de décalage horaire entre Paris et Papeete (11 heures en heure d hiver métropolitaine). Ainsi lorsqu il est 9 h du matin à Paris, heure d été, il est 21 h la veille à Tahiti. Japon États-Unis km km France km Nouvelle-Calédonie îles Marquises Australie km km km Nouvelle-Zélande Tahiti îles Tuamotu km îles Australes îles Gambier Chili 10 Guide d accueil des services de l État

8 Les cinq archipels UN TERRITOIRE GRAND COMME L EUROPE La ZEE de la Polynésie française a une superficie de 5,5 millions de km 2 soit une superficie aussi importante que celle de l Europe. Elle est composée d archipels qui comptent au total 118 îles hautes et atolls dont 76 seulement sont habités. L ensemble de ces terres représente à peine 3500 km 2 (soit la moitié de la superficie de la Corse). Elles sont peuplées de habitants à compter du 1 er janvier À titre de comparaison, la France métropolitaine a une superficie de km 2 et compte plus de 65 millions d habitants. Hatuta a Eiao Motu One Hatu iti Ua Huka Nuku Hiva Ua Pou Fatu Huku Hiva Oa Tahuata Mohotani Fatu Hiva Archipel des Marquises Ahe Manihi Takaroa Tepoto Napuka Mataiva Tikehau Takapoto Pukapuka Arutua ApatakiAratika Rangiroa Motu one Makatea Toau Kauehi Takume Fangatau Tupai Kaukura Raraka Taenga Fakahina Manuae Maupiti Bora Bora Niau Katiu Raroia Maupihaa Tahaa Huahine Fakarava Tunanake Makemo Hiti Nihiru Tetiaroa Rekareka Archipel des Tuamotu Raiatea Faaite Tepoto Tahanea Tatakoto Maiao Moorea Marutea (nord) Iles Sous-le-Vent Tahiti Anaa Motutunga Tekokota Mehetia Haraiki Hikueru Amanu Reitoru Marokau Iles du Vent Hao Pukarua Ravahere Akiaki Archipel de la Société Nengonengo Paraoa Nukutavake Reao Manuhangi Ahunui Vairaatea Pinaki Hereheretue Anuanuraro Vanavana Tureia Tenararo Vahanga Tenarunga Tematangi Maria Moruroa Matureivavao Marutea (sud) Rurutu Fangataufa Maria Rimatara Tubuai Mangareva Aukena Akamaru Morane Taravai Temoe Raivavae Archipel des Australes Archipel des Gambier Rapa Marotiri atoll île haute et des institutions de la Polynésie française 11

9 Présentation LES CINQ ARCHIPELS Tous les archipels de Polynésie française sont situés dans l hémisphère sud. Du nord au sud, on distingue : L ARCHIPEL DES MARQUISES Henua enana ou Fenua enata Proche de l'équateur et à 1500 km de Tahiti, cet archipel a été rendu célèbre par Paul Gauguin et Jacques Brel. Il comprend une quinzaine d'îles et d'îlots dont 6 seulement sont habitées dont les deux plus grandes îles M A R Q U I S E S Nombre d habitants : 9264 Superficie terrestre : 1049,3 km 2 Nombre d îles : 6 îles et 6 îlots après Tahiti. Les sculptures marquisiennes sont parmi les plus belles réalisations artisanales de tout le Pacifique. Enfin, par la beauté de ses paysages, la richesse et surtout l'originalité de sa flore et de sa faune, cet archipel est à sauvegarder absolument. Une procédure de classement au patrimoine mondial de l UNESCO a été entamée. 12 Guide d accueil des services de l État

10 Les cinq archipels L ARCHIPEL DES TUAMOTU Te mau motu Tuamotu À mi-distance de Tahiti et des Marquises, on traverse l'archipel des Tuamotu. Sur km, du nord-ouest au sud-est s'égrènent 76 atolls dont les plus connus sont Rangiroa, Manihi et Fakarava. Ces atolls aux couleurs de paradis possèdent des eaux très poissonneuses. Mais la féerie de ces eaux et de ces paysages ne doit pas faire oublier combien il est difficile d'y vivre. L'eau y est rare. La pêche et la perliculture y sont les principales activités économiques avec la récolte du coprah (pulpes de noix de coco séchées destinées la production d'huile). Raiatea était le cœur spirituel de la Polynésie avec le marae international de Taputapuatea. Lieu de cérémonie, il fait l objet d une procédure de classement au patrimoine mondial de l UNESCO. S O C I É T É Nombre d habitants : Superficie terrestre : 1597,6 km 2 Nombre d îles : 10 îles et 4 atolls T U A M O T U Nombre d habitants : Superficie terrestre : 680,5 km 2 Nombre d îles : 76 atolls L ARCHIPEL DE LA SOCIÉTÉ Totaiete ma Cet archipel comprend 2 groupes d'îles, administrées séparément. Les îles Sous-le-Vent (Raromata'i) à 200 km au nord-ouest de Papeete abritent la fameuse île de Bora Bora, mais aussi Raiatea (Ra'iatea), Tahaa (Taha'a) et Huahine. De nombreux habitants de Tahiti y passent leurs vacances. et des institutions de la Polynésie française 13

11

12

13 Présentation Les îles du Vent (Ni'amata'i) comprennent en particulier l'île de Tahiti, mais aussi celle de Moorea (Mo'orea), surnommée l'île sœur, et celle de Maiao où sont confectionnées les couvertures en pandanus des toitures traditionnelles. Tetiaroa (Teti'aroa en tahitien, souvent déformé en «Tetiaora» par les francophones), l atoll qui a appartenu à Marlon Brando, est visible des hauteurs de Papeete et pour finir il y a l'île déserte de Mehetia (Me'etia) dont la forme de volcan avec cratère témoigne de sa grande jeunesse. Les îles du Vent et les îles Sous-le-Vent regroupent plus des trois quarts des habitants et des activités de la Polynésie française. les atolls des Tuamotu. Les îles Gambier possèdent une langue, une histoire et des coutumes qui les en distinguent. Mangareva est l'île la plus connue. C'est aux Gambier, diton, que l'on trouve les plus belles perles noires de tout le Pacifique. L île de Mangareva possède une cathédrale érigée en 1839 à Rikitea qui est le plus ancien monument historique chrétien de Polynésie française. Elle a été rénovée sous le contrôle des architectes des monuments historiques en L ARCHIPEL DES AUSTRALES Tuha a pae L'archipel des Australes est le moins connu des 5 archipels de la Polynésie française. À l'écart des routes commerciales, il est peu visité. Il ne compte que 5 îles, toutes desservies aujourd'hui par avion à l'exception de la plus australe : Rapa. Pourtant, cet archipel, au climat très agréable, gagne à être connu tant pour la gentillesse de ses habitants, la richesse de sa table où se mêlent fruits et légumes tropicaux et ceux des pays tempérés, que pour la beauté du lagon de Raivavae. G A M B I E R Nombre d habitants : 1445 Superficie terrestre : 46 km 2 Nombre d îles : 9 L ARCHIPEL DES GAMBIER Mangareva ma Quelquefois considérées comme un archipel, il est à noter que les îles Gambier sont en fait administrées dans la même entité que les Tuamotu (l'archipel des Tuamotu-Gambier) mais en ont été détachées en tant que circonscription électorale dans le nouveau statut de Géographiquement, il s'agit plutôt d'un ensemble d'îlots volcaniques et d'îlots coralliens réunis à l'intérieur d'un même lagon très étendu, qui contraste avec A U S T R A L E S Nombre d habitants : Superficie terrestre : 147,8 km 2 Nombre d îles : 7 16 Guide d accueil des services de l État

14 L environnement naturel LA NATURE NAISSANCE ET ÉVOLUTION DES ÎLES Naissance des îles Toutes les îles de Polynésie française, y compris les atolls, sont, à l'origine, volcaniques. L ensemble de la Polynésie française repose sur la plaque Pacifique. Elle est engendrée à l est, comme un tapis roulant, par la dorsale du Pacifique. Elle se déplace vers le nordouest à raison de 11 cm par an pour replonger ensuite dans les entrailles de la terre sous la plaque eura sienne au niveau des grandes fosses du Pacifique. Sur cette plaque, qui se trouve par environ 4000 mètres de fond, reposent deux types de structures. Les premières sont des édifices volcaniques qui ont un âge très proche de la plaque sur laquelle ils reposent (40 à 60 millions d années). Seuls les soubassements des Tuamotu appartiennent à ce type. On suppose que des épanchements massif sont apparus sur la dorsale du Pacifique-est, située au grand large de l Amérique du sud. Le deuxième type de volcan concerne toutes les autres îles de Polynésie française. Dans ce cas, le mécanisme de formation évoqué est celui dit de «point chaud». En un point qui est situé en plein milieu de la plaque, le magma des couches profondes remonte en panache près du plancher océanique, le fait fondre, le perce, puis éjecte ses matériaux au dehors, atteignant parfois la surface de l océan, ce qui donne naissance à une île. et des institutions de la Polynésie française 17

15 Présentation Le point chaud est fixe par rapport au noyau terrestre, la plaque se déplaçant au dessus de lui. On assiste à la création d un chapelet d îles et de monts sous-marins plus ou moins espacés en fonction du rythme des épisodes éruptifs. Le point chaud qui a donné naissance aux deux gros volcans de Tahiti (qui sont en contact au niveau de l'isthme de Taravao) n'est qu'à une cinquantaine de kilomètres à l'est de la presqu'île et plusieurs volcans sous-marins sont là, qui donnent parfois naissance à de petits tremblements de terre en crachant leur lave et qui un jour, sortiront eux aussi de la mer, qui sait? (mais il faudra probablement attendre plusieurs dizaines de milliers d'années ) Les épisodes éruptifs qui ont donné naissance aux volcans polynésiens ont été brefs (à l'échelle de temps géologique) et considérables. Brefs, car la vitesse de déplacement de la plaque sur laquelle ils reposent étant relativement rapide, ces volcans ont été rapidement coupés de leur source de magma. On estime par exemple que le volcan principal de Tahiti a été créé en 0,75 million d années seulement. Les phénomènes éruptifs enfin ont été considérables, car ils ont éjecté en peu de temps des quantités formidables de lave. À titre d exemple, le volcan de Tahiti avait une hauteur totale à l origine d'environ mètres au dessus du fond de la mer! Aujourd hui le point culminant de Tahiti est l Orohena avec 2200 mètres. L évolution des îles À peine formé, le volcan aérien est soumis à différents phénomènes dont le résultat final sera un atoll (ou un mont sous-marin si on est en dehors de la zone des coraux). Ces phénomènes sont au nombre de trois: l'érosion, l'enfoncement, et la subsidence/ dérive. L érosion est directement liée à la violence des pluies tropicales dont l'action est particulièrement drastique quand l'île n'est encore recouverte d'aucune végétation. Par ailleurs, de grands évènements catastrophiques, après ou pendant la phase éruptives, sont susceptibles, à la faveur d'une faiblesse (faille) de précipiter des pans entiers du volcan primitif au fond de la mer TECTONIQUE DES PLAQUES FORMATION DES ÎLES ET DES ATOLLS Zone de subduction Point chaud Ride médio-océanique Zone de subduction ASIE AMERIQUE DU SUD 11 CM PAR AN MAGMA Plaque eurasienne Plaque pacifique Plaque Nazca Plaque américaine 18 Guide d accueil des services de l État

16 L environnement naturel L enfoncement du volcan est un phénomène rapide lié au poids de l'édifice, pendant et juste après (géologiquement toujours) son érection. Ce poids fait fléchir le plancher océanique sur lequel il repose, lui-même en équilibre hydrostatique sur le magma, pour créer une grande dépression circulaire. Des îles (de la même chaine ou d'une autre) situées à proximité d'un gros édifice comme Tahiti par exemple, peuvent ainsi se retrouver plus bas qu'elles ne devraient l'être, comme c'est le cas pour Tetiaroa. La dépression a une forme annulaire et est entourée par un bourrelet qui produit l'effet inverse : les îles qui se trouvent sur ce bourrelet sont surélevées comme Makatea, un ancien atoll dont les falaises s'élèvent maintenant à une centaine de mètres d'altitude). La subsidence, enfin, est liée au refroidissement de la plaque qui s'éloigne de la dorsale et à l'augmentation de densité qui en résulte. Le résultat est un lent enfoncement (1mm par an en moyenne) au fur et à mesure de la «dérive» de l'île (d'une dizaine de cm par an environ). C'est cette subsidence qui à la longue «vient à bout» des îles les plus hautes. C'est aussi au cours de ce phénomène de subsidence que les madrépores peuvent entourer les îles hautes, formant d'abord un récif frangeant, puis un récif barrière de plus en plus éloigné de l'île centrale (stade du presqu'atoll) jusqu'à ce que ces derniers disparaissent complètement (stade atoll). Le passage du stade de volcan île haute à celui d atoll est assez «rapide» à l échelle des temps géologiques puisqu il ne prend que quelques millions d années (1mm par an d'enfoncement produisant une descente de 1000 m par millions d'années on peut prédire que Tahiti sera dans deux millions d'années arrivée à ce stade de presqu'atoll et ressemblera aux Gambier d'aujourd'hui). En Polynésie française, tous les intermédiaires existent entre ces deux types d îles. Pour clore ce chapitre sur la formation des îles de Polynésie française, on rassurera les futurs résidents en précisant qu il n y a que très peu d activité volcanique et sismique en Polynésie française, en particulier dans les zones habitées. Avec le laboratoire de géophysique situé sur les hauteurs de Papeete, la Polynésie française dispose d un système de surveillance particulièrement performant, qui suit en temps réel l'activité volcanique, sismique et le risque de tsunami (voir page 125). et des institutions de la Polynésie française 19

17 Présentation LE CLIMAT La Polynésie française est régie dans l ensemble par un climat tropical de type maritime humide qui se caractérise par des températures de l air chaudes, supérieures à 23 C en moyenne annuelle, et une forte humidité due à des précipitations souvent supérieures à 1350 mm par an. On distingue deux grandes périodes : l été austral, qui s étend de novembre à avril et correspond à la saison des pluies, particulièrement chaud et humide. l hiver austral, de mai à octobre, qui est une saison plus fraîche et relativement sèche. Cependant, ce découpage aussi simpliste du déroulement saisonnier ne peut s appliquer rigoureusement à toutes les îles. Climat par archipel Chaque archipel de la Polynésie française connaît quelques spécificités climatiques en lien avec sa position géographique. Les Marquises, plus proches de l équateur, ont un climat tropical humide voire tropical aride pour les îles au nord. Les températures moyennes annuelles varient peu, entre 25 C et 27 C. Le cycle saisonnier des précipitations, bien marqué, s écarte légèrement du cycle saisonnier classique avec une saison chaude et humide de janvier à août et une saison fraîche du mois de septembre au mois de décembre. Le climat des Tuamotu est du type tropical humide. Les saisons sont relativement bien distinctes. Le climat est caractérisé par des précipitations modérées, de faibles variations de température et un bon ensoleillement souvent supérieur à 2800 heures par an. Les vents sont peu perturbés du fait de l absence de relief. La saison des pluies va du mois de novembre au mois d avril, et c est au mois de décembre/janvier que l on enregistre les cumuls de précipitations les plus importants. Quelques records pour la Polynésie française: La température minimale absolue enregistrée : 8,5 C à Rapa (Archipel des Australes). La température maximale absolue enregistrée: 36,6 C à Reao (Archipel des Tuamotu). POUR TAHITI : La température annuelle moyenne : 25,5 C. Février est le mois le plus chaud : 24 C à 5 h, 28,5 C à 14 h et en moyenne 25,8 C. Août est le mois le plus frais : 21,8 C à 5 h, 26,7 C à 14 h et en moyenne 24,3 C (on voit l étroitesse de cette variation saisonnière) Température mini. abs. enregistrée : 14,9 C. Température maxi. abs. enregistrée : 34 C. Les variations de températures journalières oscillent entre 4,6 et 7,2 C. La température journalière la plus élevée se situe vers 13 h, soit une heure après le passage du soleil au méridien. La température journalière la plus fraîche peut être relevée au lever du soleil. La température de l eau varie entre 26 et 28 C. Le climat de la Société est également du type tropical humide, avec un cycle annuel bien marqué. Il se caractérise par des pluies fortes en saison chaude de 269mm à 429mm pour le mois de décembre et souvent plus faibles en saison fraîche de 49mm à 130mm au mois d août. Les côtes exposées à l alizé et surtout les hauteurs sont beaucoup plus arrosées. Les températures annuelles sont chaudes mais pas excessives (avec une moyenne annuelle de 26 C à Faa a). Les îles Australes sont les plus arrosées de la Polynésie française. De par sa situation géographique, l environnement atmosphérique de cet archipel se rapproche de celui des zones tempérées en saison fraîche et de celui des zones tropicales en saison chaude. Le climat est caractérisé par des pluies assez bien réparties tout au long de l année, une humidité relative élevée et des températures moyennes annuelles inférieures à 25 C. L île de Rapa détient d ailleurs le record absolu de tempé- 20 Guide d accueil des services de l État

18 L environnement naturel rature minimum pour la Polynésie française avec 8,5 C observé le 05 septembre Les vents sont plus soutenus et plus variables que dans le reste du territoire. L insolation est la plus faible du pays. C est sur cette zone que l on observe les plus fortes houles, en dehors des houles cycloniques. Aux Gambier, le climat présente des caractéristiques proches des Australes. Les îles Gambier jouissent d un climat maritime typique, de nature tropicale mais relativement frais. Les pluies sont relativement constantes dans l année. Les températures y sont plutôt fraîches, analogues à celles de Tubuai de l ordre de 23 C en moyenne annuelle, et l insolation y est relativement faible. Température Sur le carré polynésien, les températures atmosphériques moyennes croissent quand on se déplace du sud vers le nord (de l archipel des Australes vers l archipel des Marquises). Compte tenu de l importance de l environnement marin, les basses couches de l atmosphère tendent à un équilibre thermique avec les eaux de surface. Cependant en toutes saisons, les températures moyennes mensuelles de l air sont inférieures (au mieux égales) à celles de la mer. Sur le littoral des îles hautes, les températures sont homogènes. Les vallées sont légèrement plus chaudes que les pentes, le jour, et un peu plus froides, la nuit. Sur les îles basses la température mesurée est bien représentative de la température de la région. La variation mensuelle des températures est plus marquée sur les Australes que sur la Société et les Marquises où les températures sont plus constantes avec une amplitude moyenne annuelle de l ordre de 2 C mais une amplitude diurne qui peut aller jusqu à 10 C. Humidité En Polynésie française, le taux d humidité au niveau de la mer oscille entre 78 % et 83 % avec une variation diurne de 12 % à 14 %. Elle est maximale durant la nuit du fait de la baisse des températures et minimale en fin de matinée suite au réchauffement. Précipitations Quand on se dirige vers le sud de la Polynésie, les cumuls annuels de précipitations deviennent plus importants. Ainsi, l archipel des Australes est le plus arrosé, contrairement aux Tuamotu et aux Marquises où l on mesure la normale annuelle la plus basse du Territoire, avec 1087 mm à Hakahau sur l île de Ua Pou et 1399 mm à Reao. Sur les îles hautes, en fonction de la position par rapport aux vents dominants et par rapport à l altitude, les variations de précipitations peuvent être considérables. Ainsi à Tahiti sur la commune de Hitia située sur la côte est, il tombe 3550 mm d eau par an. De l autre côté de l île sur la commune de Punaauia, située sous le vent, il ne tombe et des institutions de la Polynésie française 21

19 Présentation que 1500 mm d eau. Au sommet de l île les précipitations annuelles dépassent 5000 mm. Il faut noter que la zone urbaine de Papeete située sous le vent des montagnes, bénéficie d un climat beaucoup plus sec et beaucoup plus ensoleillé que sur le reste de Tahiti. Insolation La durée annuelle d insolation diminue du nord-est au sud-ouest de la Polynésie française. Elle passe de 3000 heures d ensoleillement aux Marquises à 2850 heures sur le nord et l est des Tuamotu. Elle oscille autour de 2600 heures sur un axe Société/sud Tuamotu, pour descendre jusqu à heures à Rapa dans l archipel des Australes. Vent La circulation atmosphérique du bassin polynésien est commandée par les hautes pressions subtropicales, les anticyclones de Pâques et de Kermadec. Au nord du 20 sud on constate une prédominance des alizés d est. Au sud du 20 sud on observe une alternance d alizés de nord-est et d alizés de sud-est sous la conduite des anticyclones. Cette circulation est également en relation avec le cycle saisonnier. Durant l été austral, la Polynésie française est soumise au to erau ou alizés de nord-est. Pendant la saison fraîche, de juin à octobre, les alizés de sud-est, le mara amu, prédominent. Plus localement, dans les îles hautes, après la tombée de la nuit, un vent frais descend des sommets : c est le hupe. Houle La Polynésie française étant située au beau milieu du Pacifique, les houles qui la touchent peuvent venir de toute part. On peut néanmoins les distinguer en quatre types. Les houles d alizé, de secteur est nord-est à sud-est, sont présentes toute l année avec un minimum en été austral et un maximum en hiver. Elles n ont pas des amplitudes importantes, en moyenne inférieure à deux mètres, ni de longues périodes, généralement inférieures à 10 secondes. Les houles des dépressions lointaines polaires ou subtropicales de l hémisphère sud. Leurs directions sont comprises entre l ouest sud-ouest et le sud sud-est. Ce sont des houles moyennes à longues qui atteignent régulièrement les 2,5 mètres parfois 3,5 mètres et exceptionnellement 6 mètres. Elles sont plus fréquentes en hiver austral mais peuvent être observées toute l année. Les houles des dépressions lointaines, polaires ou subtropicales de l hémisphère nord. Ce sont des houles de secteur nord-ouest à nord nord-est qui peuvent avoir une amplitude de 2,5 mètres et plus rarement les 4 mètres. On les observe de septembre à mai, plus fréquemment de décembre à février. Enfin, les houles d origine cyclonique qui n ont pas de direction privilégiée car dépendant de la position du cyclone, peuvent atteindre des amplitudes supérieures à 8 m. Cyclones Les conditions atmosphériques présentes en Polynésie française sont peu favorables au développement des dépressions, c est pourquoi le territoire est en général épargné par les dépressions tropicales fortes ou les cyclones. L activité cyclonique coïncide avec la saison chaude et semble plus importante en période El Niño, période durant laquelle les eaux sont plus chaudes que la normale. À Tahiti, la saison la plus exposée aux cyclones va de novembre à mars. Il peut se passer plusieurs décennies entre deux cyclones frappant un même archipel, par contre rien n empêche plusieurs dépressions de s acharner la même année sur un secteur Deux brochures «Alerte cyclone» et «Alerte tsunami» sont disponibles sur le site internet du haut-commissariat ; 22 Guide d accueil des services de l État

20 L environnement naturel LE NOM «POLYNÉSIE», L'ADJECTIF «POLYNÉSIEN» ET LA SIGNIFICATION DE «MÄ'OHI» Pour aborder le présent document, de même que l'ensemble de la littérature et les nouvelles concernant cette région, il faut être conscient des acceptions différentes que peuvent prendre les mots «Polynésie» et «polynésien» selon le contexte: Au sens géographique, la Polynésie désigne une immense région du Pacifique dans laquelle les habitants, au moment du contact, parlaient des langues polynésiennes. Cette région est quelque fois aussi appelée le «triangle polynésien» et les pointes de ce triangle sont Hawaii, l'île de Pâques (aussi appelée Rapa nui) et la Nouvelle-Zélande. Ces trois lieux sont donc partie intégrante, par définition, de la Polynésie, au sens géographique même si cela peut surprendre, notamment pour la Nouvelle Zélande, qui n'est pas un archipel tropical, l'image généralement suggérée par le mot Polynésie Il existe aussi des établissements polynésiens en dehors du triangle principal, notamment en Mélanésie. Il est à noter que si on englobe les étendues marines dans ce terroir polynésien, il est une des plus grandes aires culturelles du monde. Au sens ethnique, le mot «Polynésien» peut servir, dans toute région du monde à spécifier les personnes d'origine polynésienne, c'est-à-dire qui ont des ancêtres en Polynésie (au sens géographique), par opposition aux Européens ou aux Asiatiques par exemple. Par abus de language, on utilise quotidiennement dans les médias le mot «Polynésie» en tant qu'abréviation de «Polynésie française» (appellation peut-être mal choisie au départ car on peut remarquer qu il existe des îles polynésiennes qui sont françaises mais qui ne se trouvent pas en Polynésie française ). Dans la même veine, les «Polynésiens» sont, pour les mêmes médias, ceux qui habitent en Polynésie française, même s'il sont nés à Marseille Cela ne pose pas de problème quand une équipe de sport, par exemple, se rend à Paris ou à Los Angeles («les Polynésiens ont gagné»), mais il est maladroit de se servir de cette appellation si le même groupe se rend à Auckland, à Rapa Nui ou à Hawaii, qui sont tout autant polynésiens Symétriquement, et pour la même raison, il faut éviter de dire que des Maoris de Nouvelle-Zélande, par exemple, en visite à Tahiti découvrent «la culture polynésienne» Le mot mä'ohi, qui peut s'employer comme adjectif ou comme substantif, désigne depuis quelques dizaines d'années les Polynésiens des îles de la Société, au sens ethnique. L'appellation de Maoris pour les polynésiens de Tahiti, encore employée au début du XX e siècle n'a plus cours aujourd'hui même si elle serait tout à fait justifiée (les Maoris de Nouvelle-Zélande ayant leurs origines dans nos archipels et les langues restant très proches). Mä'ohi a connu depuis la fin du XX e siècle une véritable vogue, et s'affiche sur les t-shirts, voire sur les tatouages Il convient de noter : que le mot mä'ohi, d'origine obscure mais prisé par les poètes, n'est donc pas la version tahitienne de maori (le mot maori existe toujours en tahitien). qu'il peut difficilement englober les Marquisiens et encore moins les autres Polynésiens du grand triangle, actuels ou passés (pour lesquels le terme de Maori est plus approprié). que la revendication de l'identité «mä'ohi» ne se limite pas à la catégorie ethnique des Polynésiens puisque de nombreux «Demis» s'en réclament finalement Pour «Demis», on comprend des personnes plus ou moins métissées. La majorité de la population ayant adopté un mode de vie occidentalisé. et des institutions de la Polynésie française 23

Construction d un centre de formation professionnelle

Construction d un centre de formation professionnelle Projet d appui au développement de la communauté locale Construction d un centre de formation professionnelle Ile Sainte Marie, Madagascar (2015 2017) Contexte Situé dans l'océan Indien, Madagascar est

Plus en détail

Livret de Population Scolaire de l'enseignement Primaire de Polynésie Française

Livret de Population Scolaire de l'enseignement Primaire de Polynésie Française Livret de Population Scolaire de l'enseignement Primaire de rançaise 2011/2012 v15 1 PETIT LEXIQUE DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE DE POLYNESIE RANÇAISE... 13 DECOUPAGE DES CIRCONSCRIPTIONS PEDAGOGIQUES 2011/12...

Plus en détail

La structure du texte explicatif (sec. 3)

La structure du texte explicatif (sec. 3) Phase de questionnement (Pourquoi?) : (environ 40 à 50 mots) prépare le lecteur et elle fournit une vision globale de ce dont il va être question dans le texte. Sujet amené Historique Actuelle L idée générale

Plus en détail

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009 Les îles Éparses A bord du navire océanographique Marion Dufresne du 16 avril au 15 mai 2009 Mer et Voyages 9 rue notre Dame des Victoire 75002 Paris T : 01 49 26 93 33 F : 01 42 96 29 39 info@mer-et-voyages.com

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Bouillante. A propos de Bouillante. Il y avait 7 556 Bouillantais et Bouillantaises dans la commune en 2008

Bouillante. A propos de Bouillante. Il y avait 7 556 Bouillantais et Bouillantaises dans la commune en 2008 Bouillante Cette commune aux multiples fontaines d eau bouillantes se situe en Basse Terre, au centre de la côte sous le vent. Commune rurale, elle a vu s y développer la culture de la canne à sucre mais

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une Nouvelle Calédonie La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une souveraineté sur un territoire si loin

Plus en détail

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT Service du climat et de l efficacité énergétique Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique Synthèse SYNTHESE Prise en compte de l'élévation

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

METEOROLOGIE CAEA 1990

METEOROLOGIE CAEA 1990 METEOROLOGIE CAEA 1990 1) Les météorologistes mesurent et prévoient le vent en attitude à des niveaux exprimés en pressions atmosphériques. Entre le niveau de la mer et 6000 m d'altitude, quels sont les

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES...

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES... TABLEAU DE BORD DU 4 ème TRIMESTRE 28 TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 ACTIVITE DE L HOTELLERIE INTERNATIONALE... 6 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 1 TRANSPORTEURS

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale

PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale Commission de l Océan Indien Projet ACCLIMATE 1 PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale Résumé Commission de l Océan Indien Projet ACCLIMATE

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

INSTITUT D' ÉMISSION D'OUTRE-MER INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER. La Polynésie française

INSTITUT D' ÉMISSION D'OUTRE-MER INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER. La Polynésie française EOM Édition 2006 INSTITUT D' ÉMISSION D'OUTRE-MER INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER La Polynésie française en 2005 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL SIÈGE SOCIAL 5, rue Roland

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

1575 pour Monsieur 1099 pour Madame

1575 pour Monsieur 1099 pour Madame MAURICE Casuarina Resort & Spa 1575 pour Monsieur 1099 pour Madame CES PRIX COMPRENNENT : les vols en classe éco (Q) avec Air Mauritius au départ de Bruxelles (TGV), les taxes d aéroport, l assistance,

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Informations Mongolie

Informations Mongolie Informations Mongolie Informations voyageurs : Passeport Passeport valable 6 mois après le retour, une photo d identité, et une assurance multirisque sont nécessaire pour obtenir un visa. Formalités Visa

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité

Assurances de biens et de responsabilité Enquête Juin 2011 Assurances de biens et de responsabilité Inondations du Var des 15 et 16 juin 2010 Bilan chiffré au 31 mai 2011 1 LES INONDATIONS DU VAR DES 15 ET 16 JUIN 2010 SYNTHESE Les conséquences

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Déformations Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Carte bathymétrique

crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Déformations Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Carte bathymétrique Déformations crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Carte bathymétrique Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Séminaire du 21 nov 2008 17/11/2009 1 Phénom nomènes nes

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët. Département 56

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 Le Grand Pont sous le Faouët. Département 56 Le Haut Ellé Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët Département 56 Présentation L'Ellé regroupe tous les niveaux techniques, ainsi l'ellé peut être divisée en trois tronçons

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012

GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 GRAND TOURMALET TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE BILAN ÉTÉ 2012 COMETE - 14/12/2012 258 RUE PERRIER GUSTIN - 73 000 BASSENS Tel : 04 79 62 77 62 - Fax : 01 57 67 95 98 - Email : infos@comete-conseils.fr Bilan

Plus en détail

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1b Wasmannia auropunctata Taille relative et diversité morphologique (Reine et ouvrière) Figure 2 Wasmannia auropunctata (mâle

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Marina MARQUE Elève ingénieure INSA de LYON Département Génie Energétique et Environnement Type de stage : Stage en laboratoire universitaire, Projet d initiation à la recherche

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

INTRODUCTION A NASA WORLD WIND UN OUTIL POLYVALENT

INTRODUCTION A NASA WORLD WIND UN OUTIL POLYVALENT INTRODUCTION A NASA WORLD WIND UN OUTIL POLYVALENT Ce document n est qu une introduction aux multiples fonctions que propose le logiciel Nasa World Wind, et propose quelques pistes d exploitation pédagogique

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix. Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.com - courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr coloriages Jeu de piste L Entrée et La Cuisine. 1 - Pourquoi chez les fourmis dit-on que «l amour

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE Questionnaire Lycée Ce musée vous offre une approche de l Eau dans toute sa grandeur. A vous de faire connaissance avec cet élément naturel. 1) Origine de l eau SALLE DES EAUX DU MONDE Vous vous aiderez

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE

CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE Entrez dans l aventure! Soyez responsables. Devenez les Ambassadeurs de la plongée du 3ème millénaire... Albert Falco : Ancien chef plongeur et capitaine de

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES 3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES Denis Private Island s inscrit dans une démarche de tourisme durable et de la préservation de l environnement. Tout a été pensé dans cette optique : la plupart des meubles

Plus en détail

Séminaire OSPHARM. Au Costa Rica. Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013. 9 jours / 7 nuits

Séminaire OSPHARM. Au Costa Rica. Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013. 9 jours / 7 nuits Séminaire OSPHARM Au Costa Rica Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013 9 jours / 7 nuits 1 Le Costa Rica Merveilleux jardin tropical, blotti entre Caraïbe et Pacifique, le Costa Rica n en finit pas de

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Ia Ora Na, Manava e Maeva

Ia Ora Na, Manava e Maeva Ia Ora Na, Manava e Maeva Bruno et Marie-Thérèse MEUNIER - COEROLI SOMMAIRE Accueil... 3 à 5 Pour Vous Détendre... 6 à 9 Pour Votre Confort... 10 à 13 Pour Vos Déplacements... 14 à 16 Pour Vos Activités...

Plus en détail

«TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes

«TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes «TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes (Tā'atira'a nō te pārura'a, te ha'afaufa'ara'a, te ha'api'ira'a 'e

Plus en détail

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif La recherche du lauréat du prix Nobel de Sciences économiques James Heckman et sa pertinence pour les communautés francophones en milieu

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail