Rapport de mission n 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de mission n 1"

Transcription

1 Guénola et Xavier Professeur de français et gestionnaire Université Catholique ASJA Antsirabe - Madagascar 91 boulevard Auguste Blanqui Paris - France Tél.: +33 (0) Courriel : blog.fidesco.fr Date : Décembre 2013 Rapport de mission n 1

2 Chers parents, Chers amis, Chers parrains, Nous vous avions laissé en France, nous vous retrouvons à Madagascar. Tout d abord merci à vous tous parrains, amis, parents, merci de nous accompagner dans l aventure qui commence. Grâce à vous, nous voici sur l île rouge. Merci pour votre participation à cette chaîne du don, un don gratuit, une chaîne de coopérants qui se perpétue depuis des années ici à Antsirabe. Chacun d entre vous est ici avec nous, dans nos cœurs et nos prières. Certains seront étonnés de constater que la destination initiale n a pas été respectée. Nous devions partir à Fianarantsoa. Notre fille Zélie s est révélée très asthmatique durant le premier semestre de cette année. Les infrastructures sur place ne permettaient pas d envisager raisonnablement un séjour prolongé. L une de nos motivations au départ était de voir ce que nous pouvions abandonner de notre vie actuelle pour aller vivre avec les plus pauvres. Nous nous étions vite projeté dans nos missions de Fianarantsoa. Nous avions rencontré et eu des contacts nombreux au sujet de cette ville. Ville que tous nous vantaient comme l idéal pour les familles. Il a fallu envisager tous les scénarios (repousser, changer de destination,.) et même penser à annuler. Nous avions déjà tout mis en œuvre pour notre départ (vente de la maison, du cabinet, obtention des visas,.) et cette idée nous a été impossible à accepter. Sans doute devions nous aussi passer par l abandon de la mission «rêvée» et devenir plus docile. Fidesco ne nous a pas laissé tomber. Rapidement on nous a proposé une autre destination. Nous avons été heureux d apprendre que celle-ci était toujours à Madagascar, mais cette fois à Antsirabe. Cette période à été difficile à traverser et nous avons vécu une grande incertitude. Cependant nous nous sommes sentis extrêmement soutenus. Nous remercions nos familles et nos amis pour leur présence attentive, le soutien et les attentions que nous avons reçus. Nous y avons été particulièrement sensibles et cela nous a aidé à rester positif. Nous voici donc tous les 7 à Antsirabe pour 2 ans. Dans les pages qui suivent, nous allons vous détailler notre arrivée et notre installation ici. Vous donnez le détail de nos nouvelles missions. Madagascar Lors de nos premières lectures sur cette ile lointaine nous avions noté l expression suivante : «Madagascar, le touriste peut en parler pendant des heures, celui qui y a passé 10 ans vous en parle en 10 minutes, celui qui y a passé sa vie ne vous en parle pas». Cette phrase nous a posé question. Bien sur nous avions en tête les généralités : l ancienne colonie, les paysages magnifiques, une biodiversité prodigieuse, un peuple accueillant, les lémuriens,.. Mais derrière ces lieux communs qu allions nous trouver? Madagascar (Mada pour les initier), la grande île, l île rouge, l île continent. Que de noms pour ce morceau de terre séparant l Afrique et l Asie et qui conserve en ses veines ce melting-pot séculaire. Nous sommes frappés par cette dualité qui se lie jusque dans les visages de ses habitants. A Madagascar nous sommes sur le pas de l Afrique et sur le seuil de l Asie. Certains estiment que Madagascar serait aujourd hui le pays le plus pauvre du monde, en particulier la représentante locale de la

3 banque mondiale. Pour cette dernière 92% de la population vit avec moins de 2$ par jour. La crise politico-économique qui subsiste depuis des années continue à faire plonger le pays. Le chômage explose et le nombre d habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté est en constante évolution (7 millions, soit le tiers des habitants). Pourtant l état n est pas délaissé et profite d une aide financière étrangère généreuse. La gestion jugée approximative de ces fonds a amené plusieurs institutions à se retirer. En conséquence les dotations étrangères ont diminué de 30% en Malgré les difficultés quotidiennes, nous découvrons un peuple d un courage exemplaire et plein de vie. Nous croisons partout des hommes et des femmes dont les métiers sont d une grande pénibilité : pousse-pousse, porteurs, paysans, et pourtant personne ne semble ce plaindre. Ainsi va la survie. Il faut se remplir l estomac et celui de ses proches. Chaque jour est une victoire. Nous sommes époustouflés par les efforts que chacun réalise. Des étudiants qui marchent plusieurs heures par jour pour venir à l université. Un plombier qui fait 84km (aller-retour) à vélo pour venir chez son employeur. Ces professeurs surdiplômés qui par passion de leurs métiers passent 6 à 8h quotidiennement (Tananarive-Antsirabe) dans le taxi brousse pour venir enseigner. Cette femme dont le métier est de porter de l eau du puits aux maisons du quartier. Chacun nous donne à sa façon une leçon de vie et d humilité. Notre arrivée : Nous avons quitté Nantes le 1 er Septembre à 6h45. Notre passage dans l aérogare n est pas passé inaperçue. Et pour cause, nous embarquions : 5 enfants, 18 bagages en soute, 10 bagages à main,.. Le transfert à Charles de Gaulle nous a permis de nous dégourdir les jambes avant un vol de 10h30. Nous avons posé le pied sur l île rouge à 23h00. Les enfants étaient levés depuis 4h du matin et commençaient à perdre leur calme. C est donc dans une ambiance inoubliable que nous avons passé successivement : le contrôle de police, le tapis roulant pour nos bagages et le passage de la douane avec nos 8 chariots. Sur place nous attendaient Père Pierre (en charge de l intendance de l université ASJA à Antsirabe) et Tanguy (coopérant Fidesco). Nous avons passé la nuit à Tananarive dans la communauté des frères du sacré cœur. Après une courte nuit et 4h de route nous arrivons «enfin» à Antsirabe. Le Père Joseph (créateur et directeur de l ASJA) nous attendait devant notre nouveau toit. C est avec une certaine émotion que nous avons découvert cette maison qui est devenue la notre pour 2 ans. Nous nous y sommes tout de suite sentis chez nous. La route de Tananarive à Antsirabe nous a permis de traverser la partie nord de la région des «Hautes terres». Cette région montagneuse (située à plus de 800m d altitude) coupe en deux l île. Les paysages sont magnifiques et surprenants. La déforestation a supprimé une grande partie des forets et donne par endroits une vision lunaire. La latérite offre à cette terre sa couleur rouge. La route y est tortueuse et sillonne entre les rizières et les champs de fabrication de briques. Antsirabe Nous vivons dans le centre d Antsirabe. C est la troisième plus grande ville de l île avec presque habitants. Elle est située à m d'altitude dans une cuvette entourée de volcans et à 167 km au sud de la capitale Antananarivo. Antsirabe possède le climat le plus frais de Madagascar. En hiver, la température peut descendre jusqu'à zéro degré. Malgré la crise économique, Antsirabe reste le poumon économique de l île et la capitale industrielle. On y trouve principalement des activités liées au coton et à l agroalimentaire (laiteries, brasseries,.). Antsirabe fut dénommée la Vichy Malgache par les colons français. Ce nom lui vient de ses thermes. Aujourd hui encore ses sources d'eau thermale ou minérale sont exploitées.

4 Nous vivons dans un quartier semi-résidentiel et semi-populaire. Notre voisinage est donc éclectique. En face : le patron de la Cotoline (une des plus grandes entreprise de l île) et à notre droite une vieille femme vivant seule de quelques subsides adressées par son fils chauffeur de Taxi à Tananarive. A gauche un gardien et sa famille qui vivent dans un garage pendant que la maison principale est inhabitée. Nous nous sentons bien dans ce quartier qui vit au rythme malgache. Levée à 5h00 et plus personne dans la rue à partir de 19h00. Notre rue ou piste (en terre) est aussi connue pour être un excellent boulodrome. Tous les jours ce sont plusieurs dizaines de joueurs qui viennent faire des parties endiablées. Pour ajouter du piment, les parties font toujours l objet de paris. Sur un terrain clairement inadapté le malgache montre un talent particulier et une adresse qui nous épate. Nous faisons petit à petit connaissance avec notre entourage. Dès la première sortie matinale, il faut faire de longues salutations rituelles et systématiquement les conclurent par «rien de neuf». Notre malgache encore balbutiant nous freine dans la rencontre. Ce qui est certain c est que nous ne passons pas inaperçu dans le quartier. La famille vahaza (étrangère ou blanche) est clairement identifiée de tous. Les enfants ont rapidement noué des liens avec leurs homologues. Nous avons donc souvent des visites des enfants du quartier souhaitant profiter de notre ballon de foot (une denrée rare pour eux). Nous avons aussi en bas de notre piste, les frères de la charité. Nous passons 4 fois par jour devant leur portail pour aller à l école. Il y a toujours beaucoup de monde à attendre. Ces personnes attendent un repas, un peu de savon, un médicament Nous leur disons gentiment «Salama» (bonjour) avec de grands sourires. C est pour l instant la seule chose concrète que nous pouvons leur apporter. La vie à ici Nous découvrons une vie qui nous change profondément de la France. Les enfants s adaptent à vitesse grand V, les parents sont plus lents. Nous commençons à nous adapter! Nous avons les œufs de la ferme des parents d un ami de la classe d Axel, le lait d une autre ferme (avec la crème une fois bouilli!), le jus naturel d une amie malgache, le canard d un copain qui tient un café Comme dit Victoire : «nous nous organisons!». Nous sommes aussi passés aux couches lavables, tout un programme! Nous nous Sortie en pousse-pousse rendons compte de la pauvreté du pays, le prix des choses : le papier, l eau potable, les livres, le gaz, le charbon Nous nous apercevons qu avoir une maison propre est déjà pour nous un vrai confort! Le reste est plus superficiel. Nos voisins n ont ni eau ni électricité mais un toit. Maintenant la prochaine étape de notre adaptation c est d apprendre la langue! Là encore les enfants nous ont déjà dépassés, même Gabriel! Gros changement aussi pour notre famille, Madagascar est un pays très rural. Nos balades familiales ont bien changé de Nantes. Notre grande occupation est de voir des fermes et tout le monde est ravi! Le rythme : Les Malgaches vivent au rythme du soleil. On se lève à l aube (au sens propre), c'est-àdire vers 5h00. A compter de 19h00 il n y a plus âmes qui vivent. 92% de la population vit sans électricité. La matinée est souvent bien remplie et l après-midi passe très vite. Nous arrivons en période de pluies. Celles-ci arrivent vers 15h et c est un vrai déluge! La saison des pluies correspond aussi à la saison chaude. Elle durera jusqu en mars. Nous avons la chance d avoir trouvé Madame Henriette, elle «tient» la maison quand Guénola n est pas là. Elle s occupe de Gabriel, va chercher les grands à l école, fait déjeuner tout le monde, s occupe du ménage, de la cuisine. Nous vous parlerons d elle dans un prochain rapport! Pour vous donner une idée de notre quotidien, à chaque rapport vous aurez les impressions d une personne de la famille.

5 Nous commençons par Annouck,( 8 ans et demi en classe de CM1). Annouck aime : Aller à l école, prendre le pousse-pousse, boire des jus naturels, être en famille, jouer aux playmo avec son frère et sa sœur, s occuper de Gabriel, faire de la danse malgache, se promener dans la brousse. Annouck n aime pas : ranger sa chambre, faire ses devoirs, être réveiller à 5h30 par sa sœur Zélie, les Messes en malgaches, trop longues! Se disputer avec son frère et sa sœur! Voir les gens pauvres en bas de la rue. Nos missions : Nous sommes ici au service de l Université ASJA (Athénée St Jospeh Antsirabe). L ASJA a été fondée en 2000 par le Père Joseph, prêtre de la congrégation du Sacré Cœur de Saint Quentin (Pères Déhoniens du nom du fondateur, le père Léon Déhon). Agé de 67 le Père Joseph est un missionnaire originaire de Naples, vit à Madagascar depuis 36 ans. C est un visionnaire et un bâtisseur. Il est érudit et a enseigné plusieurs années en Italie avant d embrasser le sacerdoce. Passionné des sciences et de la nature, plus particulièrement d élevage et d agriculture, il adore les animaux. De son esprit en constante ébullition sortent mille idées qui ne cherchent qu à se réaliser pour le développement des pauvres. Depuis 3 ans le père Joseph est responsable de sa congrégation pour Madagascar. Il est donc par monts et par vaux entre Tananarive, maison mère des déoniens, Antsirabe et le sud de l île. Au-delà de former et éduquer les jeunes pour atteindre la maturité humaine et intellectuelle, l ASJA est attachée à l excellence académique et à la formation morale. Située à 10 km au nord d'antsirabe, l Université bénéficie d un cadre verdoyant et offre un calme admirable pour étudier. Les portes des classes sont toujours ouvertes, même pendant les cours, la bibliothèque offre une vue sur le «campus» et la cantine est constituée de petites maisons rondes éparpillées autour de quelques conifères. Vue panoramique de l intérieure de l université. Au premier plan le futur amphithéâtre L université compte aujourd'hui plus de étudiants répartis en 5 filières : Droit, Economie et commerce, Sciences agricoles, Sciences de la terre, Informatique. Les étudiants sont intégrés au cursus LMD (Licence/Master/Doctorat).L ASJA est la première université privée de Madagascar à être homologuée pour délivrer ce type de diplôme. Nous sommes admiratifs du fonctionnement de cette université. Celle-ci fonctionne avec 4 personnes salariés (appelées «fonctionnaire») et qui sont nos principales contacts sur place. Nous sommes heureux de vous les présenter : Père Pierre et Axel le jour de notre arrivée Père Pierre seconde le Père Joseph dans de nombreuses tâches administratives quotidiennes et est assez présent à l'économat, mon principal lieu de travail (Xavier). Il est aussi l'oreille des étudiants qui viennent souvent lui confier leurs difficultés. Le Père Pierre a été formé par la congrégation des Déhoniens installée à Madagascar. Il est une oreille bienveillante mais sait faire preuve d autorité lorsqu il le faut!

6 Ancienne étudiante de l ASJA, Toky travaille à l économat et donne des cours en Sciences Agricoles ; elle est ma principale collègue (xavier). Elle a organisé l économat à sa façon et aime être le maître à bord. Elle fait preuve de rigueur et de fermeté. Son bureau gère : l encaissement des frais de scolarité (écolages), les inscriptions, les absences, les retards, Du coté de guéno! La rentrée des premières années a eu lieu fin octobre. Je suis donc officiellement professeur de français depuis le jeudi 24 octobre! J ai fais connaissance avec ma classe de première année de droit et tout c est bien passé, ouf! Comme beaucoup d entre vous le savent, à priori ce n est pas ma matière de prédilection! Je ne suis pas encore très à l aise mais je travaille beaucoup mes cours ce qui me sert aussi pour moi. Ils sont 32 élèves et ce qui m a marqué dès le premier cours c est l image qu ils ont de l ASJA! Ils sont là car c est une université catholique, qui a un bon niveau, qui ne fait pas grève et ou les professeurs sont excellemment bien formés. Pour l instant c est la remise à niveau, nous revoyons les bases. Après nous ferons des exposés et nous irons travailler au «labo de langue» (salle informatique dotée d un programme pour les étudiants non français pour apprendre notre langue). C est un très bon outil, cela me rappelle mes années lycées au labo de langue. Ce labo a été financé par la France! Il en existe deux à Mada, l autre est à Tana mais hors service car personne n a jamais été formé pour cela A l ASJA je suis aussi responsable de l aumônerie. Pour l instant c est la mise en place! Nous avons déjà eu une réunion avec le Père Pierre et maintenant nous allons faire une réunion avec les étudiants motivés et engagés pour reprendre le flambeau! Nous aurons une fois par semaine un temps de prière (pendant la pause du déjeuner). Cela commence «mora mora!» : expression traditionnelle pour dire «doucement-doucement» Il faut savoir qu à l ASJA, il y a la prière en classe Guénola donnant un cours de français aux étudiants en première année de droit tous les matins et un cours obligatoire une fois par semaine de doctrine sociale de l Eglise. Dans cette mission qui m ait confiée, je dois apprendre la patience. Voila mes deux missions principales à l ASJA. J aide aussi des sœurs Africaines qui tiennent un foyer pour jeunes filles qui sortent de brousse et qui sont déscolarisées. Je vais tous les mercredis matin donner des cours de «savoir vivre» et «d éducation à la vie et à l amour». C est très intéressant, ca me permet de découvrir de l intérieur une culture, un univers différent. Mon petit souci reste la barrière de la langue. Les filles ne parlent absolument pas français et moi absolument pas malgache. Donc pour l instant nous faisons des mimes et nous rigolons bien. Espérons que l on trouve une solution. Je suis aussi allé visiter les sœurs missionnaires de la charité (sœurs de Mère Teresa). Elles tiennent un orphelinat qui accueille des enfants d une semaine à trois ans. C est très impressionnant et nous sommes vraiment au cœur de la pauvreté et du don de soi. Je me suis occupée des bébés. Le travail consiste à changer les langes, en profiter pour les masser. Ils sont très tendus et ont un besoin de câlins énorme! C est beau mais c est dur! Du côté de Xavier : Ma mission consiste à prendre en charge l économat et la gestion financière de l université. L économat est un endroit de passage, de rencontres entre tous, professeurs, enseignants, visiteurs étudiants, les visages défilent en nombre! Et il nous faut jongler entre plusieurs tâches administratives dont voici quelques exemples : Préparer les salaires des professeurs,

7 Etablir les autorisations d entrée ou de sortie pour les étudiants, Tenir quelques comptes courants, Reporter et communiquer les notes d examens, Enregistrer les frais de scolarité des étudiants Petit à petit on me demande aussi de prendre en charge la gestion comptable et financière. Il s agit principalement de l élaboration d outils de reporting et de surveillance. A ce jour l organisation comptable ne permet pas d avoir de visibilité sur la trésorerie, sur la rentabilité, les charges à venir,.. La première étape de ma mission a donc été de remettre à plat le travail fait précédemment. En particulier de partir sur une base saine et la plus proche de la réalité. Dans le passé l ensemble des opérations comptables étaient correctement saisies, mais la situation en banque et en caisse était totalement erronée. Le travail à l économat est encore réalisé sur des supports papiers (reçus, livre de caisse, ) Cela ne me semble pas cohérent avec une université qui forme des cadres et des informaticiens bac+5. En concertation avec le Père Joseph, nous réfléchissons à l informatisation. Dans les prochains rapports nous reviendrons plus en détail sur notre travail à l ASJA. Nous découvrons aussi que notre mission n est pas essentiellement de «faire». Nous devons aussi «être». Nous avons à nous rendre disponible aux étudiants. Leur prêter une oreille attentive. Mais c est également un témoignage. Le témoignage de la présence d une famille chrétienne et française parmi eux. L image de l étranger est assez dégradé ici (colonialisme, richesse tape à l œil, tourisme sexuel,..). Par notre présence simple, désintéressé nous espérons faire un peu changer leurs regards. Une autre mission plus familiale est l accueil à la maison. Depuis notre arrivée nous avons accueilli des coopérants de Fianarantsoa, leur famille, leurs amis, des parents de coopérants, des coopérants MEP, DCC, des collègues Malgaches de coopérants, des retraités qui viennent donner un peu de leur temps, des amis d amis vacanciers à Mada. Notre maison est grande et nous sommes vraiment heureux de faire ca en famille, tout le monde joue le jeu et se met au rythme de la famille! Si vous êtres de passage ou que vous connaissez du monde qui vient à Mada, notre maison est sur le chemin du Sud et nous nous ferons une joie d accueillir! Vie spirituelle Père Pierre, Père Pontenza (économe national) et Xavier lors d un point comptable Après touts ces considérations plus ou moins matérielles parlons un peu de ce qui nous anime et nous porte jusque là! Nous avons trouvé une messe en langue française (ouf!!!) et en plus elle est tard, 9h30! Nous arrivons toujours à prendre un temps de prière le matin en couple entre la préparation du petit déjeuner, et le levé des enfants, temps plus ou moins long selon Nous avons inauguré la louange du matin en famille (chants). Nous tenons toujours bon avec la prière du soir même si c est un peu dur pour tout le monde avec la fatigue. Comme nous vous le disions un peu pus haut nous avons aussi rencontré les frères de la charité, ils ont l adoration tous les soirs, nous essayons d y aller tous les deux une fois par semaine, c est vraiment très beau il faut que l on persévère Nous vous faisons part de tout cela pour vous dire que nous vous portons dans nos prières et que sans ces temps de prières se serait dur de tenir. Nous nous confions donc humblement aussi aux vôtres!

8 La rencontre Lors de chaque rapport, nous vous proposerons une rencontre ou une interview. Le but est de vous faire rencontrer des personnes, des métiers atypiques et qui vous sortirons de l ordinaire. Nous commençons cette rencontre avec Johnny. Il est 17h00 le jour de notre rencontre. Comme chaque soir, la pluie est de la partie. Je retrouve Johnny devant un hôtel pour touriste. Il est entouré de ses compagnons de galère. Ca rigole, ca chahute. Derrière ces sourires de façade, je découvre un visage buriné et marqué par la fatigue physique Tout comme le corps que l on devine musclé. Vêtu d un t-shirt (d un candidat aux dernières élections), d un short et le tout recouvert d un morceau de plastique, notre homme se protège des éléments avec les moyens du bord. Son français est approximatif mais nous nous comprenons. Je laisse volontairement les réponses dans leurs jus. Quel est votre métier : Je suis pousse-pousse Depuis combien temps faites vous ce métier : Je fais cela depuis 2001 à 2013 Quel est votre âge? Je suis né en Avez-vous une famille? Oui je suis marié avec ma femme. Nous avons 9 enfants. Le grand a 32 ans et la petite 11 ans. Nous habitons au sud d Antsirabe sur la route de Fianarantsoa. C est un quartier pour les pauvres. Avant d être pousse que faisiez vous? Je viens de la campagne. Je travaillais dans les champs. Je suis arrivé à Antsirabe un peu avant Pourquoi avoir changé de vie ; Le métier des champs étaient difficile. Je n arrivais pas à nourrir ma famille. La vie à la campagne était trop dure. En venant à la ville je pensais que cela allait changer. Est-ce le cas? Non la vie ici est encore plus dure. Pousse c est un métier trop dur. Ca fait mal partout. En plus maintenant je suis vieux, mais je n ai pas le choix. Il y a des courses vraiment durs surtout quand ca monte ou dans les cailloux (Johnny est pied nu) Le seul bien à la ville, mais derniers enfants ont été à l école. Êtes-vous propriétaire de votre pousse? Non je le loue à la journée. Soit du matin au soir. Soit du soir au matin. En ce moment je fais la nuit. Ca fait moins de course, mais elles sont bien payées. Combien louez-vous votre pousse? FMG (francs malgaches, mais monnaie n ayant plus court et remplacé par l Ariary. Soit 80 centimes d euros). Est-ce toujours le même? Oui je prends toujours le bleu. Je l aime bien et je le trouve beau. Il y a des gens qui me reconnaissent. J aime bien qu il soit propre. Je le lave tous les jours. Combien gagnez-vous par jour? Ca dépend. Il y a les bonnes journées et les mauvaises. En ce moment c est la période des touristes alors ca va un peu. Combien faites vous de courses par jour? Ca dépend aussi des journées. Ce métier vous permet-il de vivre? Je gagne un peu ma vie. Je réussie à manger avec ma famille. Mais c est le métier qui est difficile. Comment voyez-vous votre avenir? Je suis vieux maintenant. Je dois continuer pour ma famille. Je ne sais pas. Qui monte dans votre pousse? Souvent c est des malgaches mais il y a aussi les touristes. Je préfère les touristes c est plus d argent. Un malgache il me donne FMG (0,20 ) et un touriste ca peut être FMG (1 ). Je laisse notre héros d un jour à son métier. De retour je fais mes calculs. Le salaire moyen ici est d environ FMG (40 ). Pour gagner cela, Johnny doit réaliser entre 6 et 10 courses par jour. Un ouvrier agricole gagne FMG

9 Voilà, nous arrivons au terme de notre premier rapport de mission. Aujourd hui si nous faisons le bilan de ces deux mois passés ici à Madagascar, nous pouvons vous dire que nous sommes vraiment heureux! Que de changements, pour nous, nos enfants! Nous commençons déjà à changer notre vision de la vie : vivre au jour le jour, au rythme des contre temps et des nouvelles rencontres. Nous aimons passés du temps ensemble, et nous nous rendons compte comme c est important de toujours se rappeler pourquoi nous sommes là : servir Jésus à travers les pauvres. Nous sommes impressionnés par nos enfants. Ils comprennent les choses plus vite et acceptent facilement ce dépaysement total! Encore un immense merci de nous accompagner dans ce beau projet un peu fou. Sans vous nous ne serions pas là! Merci pour vos dons, vos pensées, vos prières. Pour toutes remarques, réflexions interrogations, nous serons heureux de vous répondre par mail! Nous restons vraiment à votre disposition. Nous vous retrouvons dans trois mois pour la suite de nos aventures. Nous vous laissons un dernier message de Benoit XVI à méditer! "Chacun de nous est le fruit d'une pensée de Dieu, chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire» Benoit XVI Un dernier message sous le soleil de Mada. Nous vous souhaitons un bon et joyeux Noel à vous, à vos familles et à vos proches! Nous vous souhaitons aussi une année 2014 à la Malgache : pleine de rires, de sourires, de joie de vivre, et d espérance Guénola, Xavier, Victoire, Annouck, Axel, Zélie et Gabriel

10 Un coup d pouce... En ce moment, à travers le monde, 150 volontaires Fidesco travaillent au développement des populations défavorisées : accueil de personnes handicapées, création de centres de formation, gestion d entreprise et d œuvres sociales, orthophonie, médecine, consulting, ingénierie pour la construction ou l adduction d eau en brousse, refonte des systèmes de gouvernance d ONG, etc. Pour mener tous ces projets, former les volontaires avant leur départ, assurer le coût de leur mission (vol, assurances, mutuelles, ), Fidesco s appuie à 80% sur la générosité de donateurs. Fidesco a besoin de votre aide pour que toutes ces missions perdurent! Nous vous proposons donc de partager notre mission en nous parrainant! Ce peut être soit par un don ponctuel, soit par un parrainage, c est-à-dire un don de 15 euros (ou plus) par mois le temps de notre mission (ou l équivalent de manière ponctuelle) ; et tout est déductible des impôts! Nous nous engageons à envoyer à nos parrains notre rapport de mission tous les trois mois pour partager avec vous notre quotidien et l avancée de nos projets. De nouveau, un grand MERCI pour votre soutien, et pour nos parrains : rendez-vous dans 3 mois pour notre prochain rapport!

Rapport de mission n 1

Rapport de mission n 1 Hélène Masseur Kinésithérapeute pour l association Little Eden Bapsfontein Afrique du Sud 91 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - France Tél.: +33 (0)1 58 10 74 80 Courriel : contact@fidesco.fr www.fidesco-international.org

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013 JAYOT Bertrane Décembre 2013 Grenoble Ecole de Management RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013 VIE PRATIQUE: Logement En ce qui

Plus en détail

Petit retour en arrière :

Petit retour en arrière : «C est en route que l on voit si les bagages sont bien chargés». Ce proverbe inscrit sur une carte postale affichée depuis plus d un mois sur l armoire de ma chambre attire mon regard dès que j entre dans

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LES VELOS D AMBALAKILONGA Le Vendredi 4 Novembre 2011. A 19 Heures a la Cure de Montrond les Bains

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LES VELOS D AMBALAKILONGA Le Vendredi 4 Novembre 2011. A 19 Heures a la Cure de Montrond les Bains Les Velos D Ambalakilonga Jaurand Magneux le Gabion 42210 St Laurent la Conche Tel :04 77 28 95 13 Mail : pthiollier@gmail.com ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE LES VELOS D AMBALAKILONGA Le Vendredi 4 Novembre

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!.

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!. Accroche ta chance à une étoile Cette étoile c'est toi!!!. Lors de notre séjour à Hogar Shalom nous avons été touchées par la vie des jeunes résidents, leur joie de vivre et leur capacité à transformer

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Parrainage «jardins d enfants - école primaire - secondaire»

Parrainage «jardins d enfants - école primaire - secondaire» Association Mame Mélanie Mossane85@hotmail.fr Site : mame-loquais.com Parrainage «jardins d enfants - école primaire - secondaire» 1 euro récolté = 1 euro dépensé au bénéfice des projets scolaires. Habilité

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Le journal de Bemena Numéro n 1

Le journal de Bemena Numéro n 1 Voici la première édition du «Journal de Bemena». Vous le recevrez régulièrement, dès que de nouvelles informations nous parviendront. Bien entendu, nous continuerons à mettre à jour la rubrique «Actu»

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO 92* LA CLASSE N 259 05/2015 Oriente-toi dans le futur collège d Enzo! 1) Colorie en vert le BVS et en bleu le bureau du Principal. 2) La salle 05 est une salle multimédia,

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour a) Vie pratique - Logement : Mon logement s est situé à Tananarive, la capitale de Madagascar. J ai été accueilli par une famille très sympathique, qui habite à 40 minutes de l

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015 Rapport de mission Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Je m appelle Annabelle, j ai 21 ans et je viens de terminer une licence LEA. J ai choisi d effectuer

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Accueil. L atmosphère de toute une célébration dépendra de certains gestes posés à l entrée, de certaines paroles dites en commençant...

Accueil. L atmosphère de toute une célébration dépendra de certains gestes posés à l entrée, de certaines paroles dites en commençant... 12 13 Accueil Chez soi, tout comme lors d une célébration, il y a différentes façons d accueillir ses invités. Pensons à ce geste tout simple qui met tout le monde à l aise chez tel de vos amis, chez vos

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer

Si vous avez des questions à nous poser, vous pouvez nous envoyer Bienvenue à la Chers enfants, Bonjour, je m appelle HECTOR Je suis la mascotte de la Maison de la Nature et de l Environnement 65. Nous allons bientôt passer un moment ensemble. Nous nous réjouissons,

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ, ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B1 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2010 Κρατικό Πιστοποιητικό

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné Rapport de fin de séjour Explo ra Sup Perle Chesné Etant étudiante en première année du Programme Grandes Ecoles à l ESC Saint- Etienne, il m a été demandé de réaliser un stage de 10 à 12 semaines dans

Plus en détail

NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE

NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE «Mes enfants, soyez joyeux!» NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE ANNÉE 1 NUMÉRO 4-20 OCTOBRE 2014 Chers amis de l Académie Musicale de Liesse, Ca y est, ce sont les premières vacances pour nos élèves

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour

Le rapport de fin de séjour Le rapport de fin de séjour A- Vie pratique 1- Logement : pendant notre séjour en Inde nous avons été logés dans différents hôtels. Nous nous sommes beaucoup aidés de guides de voyage (guide du routard

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Indications pédagogiques

Indications pédagogiques à la Communication Indications pédagogiques D2 / 32 Objectif général D : REALISER UN MESSAGE A L'ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 Rédiger un message Objectif opérationnel 2 Rédiger

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU

SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU INTRODUCTION L environnement dans lequel nous vivons, dans lequel nous évoluons est justement ce qui détermine

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Rapport de fin de séjour Stage ingénieur effectué à l université royale de Stockholm KTH, du 31/01/2011 au 17/06/2011 François Guillaume ECAM Lyon J ai effectué mon stage de fin d étude

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Des maisons pour des familles défavorisées du Vietnam juillet 2013. Rapport de mission

Des maisons pour des familles défavorisées du Vietnam juillet 2013. Rapport de mission Des maisons pour des familles défavorisées du Vietnam juillet 2013 Rapport de mission Introduction / Humeur / Bilan 3 SOMMAIRE Notre partenaire et son projet Les chantiers Remerciements Nous contacter

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10 CHARTE 1 Dans Eis Schoul l idée de l inclusion, de la solidarité entre enfants et adultes provenant de contextes sociaux et ethniques différents et aux talents et compétences distincts est fondamentale.

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Charlotte. Celle-ci va avoir vingt ans mercredi prochain.

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail