Rapport de mission n 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de mission n 1"

Transcription

1 Guénola et Xavier Professeur de français et gestionnaire Université Catholique ASJA Antsirabe - Madagascar 91 boulevard Auguste Blanqui Paris - France Tél.: +33 (0) Courriel : blog.fidesco.fr Date : Décembre 2013 Rapport de mission n 1

2 Chers parents, Chers amis, Chers parrains, Nous vous avions laissé en France, nous vous retrouvons à Madagascar. Tout d abord merci à vous tous parrains, amis, parents, merci de nous accompagner dans l aventure qui commence. Grâce à vous, nous voici sur l île rouge. Merci pour votre participation à cette chaîne du don, un don gratuit, une chaîne de coopérants qui se perpétue depuis des années ici à Antsirabe. Chacun d entre vous est ici avec nous, dans nos cœurs et nos prières. Certains seront étonnés de constater que la destination initiale n a pas été respectée. Nous devions partir à Fianarantsoa. Notre fille Zélie s est révélée très asthmatique durant le premier semestre de cette année. Les infrastructures sur place ne permettaient pas d envisager raisonnablement un séjour prolongé. L une de nos motivations au départ était de voir ce que nous pouvions abandonner de notre vie actuelle pour aller vivre avec les plus pauvres. Nous nous étions vite projeté dans nos missions de Fianarantsoa. Nous avions rencontré et eu des contacts nombreux au sujet de cette ville. Ville que tous nous vantaient comme l idéal pour les familles. Il a fallu envisager tous les scénarios (repousser, changer de destination,.) et même penser à annuler. Nous avions déjà tout mis en œuvre pour notre départ (vente de la maison, du cabinet, obtention des visas,.) et cette idée nous a été impossible à accepter. Sans doute devions nous aussi passer par l abandon de la mission «rêvée» et devenir plus docile. Fidesco ne nous a pas laissé tomber. Rapidement on nous a proposé une autre destination. Nous avons été heureux d apprendre que celle-ci était toujours à Madagascar, mais cette fois à Antsirabe. Cette période à été difficile à traverser et nous avons vécu une grande incertitude. Cependant nous nous sommes sentis extrêmement soutenus. Nous remercions nos familles et nos amis pour leur présence attentive, le soutien et les attentions que nous avons reçus. Nous y avons été particulièrement sensibles et cela nous a aidé à rester positif. Nous voici donc tous les 7 à Antsirabe pour 2 ans. Dans les pages qui suivent, nous allons vous détailler notre arrivée et notre installation ici. Vous donnez le détail de nos nouvelles missions. Madagascar Lors de nos premières lectures sur cette ile lointaine nous avions noté l expression suivante : «Madagascar, le touriste peut en parler pendant des heures, celui qui y a passé 10 ans vous en parle en 10 minutes, celui qui y a passé sa vie ne vous en parle pas». Cette phrase nous a posé question. Bien sur nous avions en tête les généralités : l ancienne colonie, les paysages magnifiques, une biodiversité prodigieuse, un peuple accueillant, les lémuriens,.. Mais derrière ces lieux communs qu allions nous trouver? Madagascar (Mada pour les initier), la grande île, l île rouge, l île continent. Que de noms pour ce morceau de terre séparant l Afrique et l Asie et qui conserve en ses veines ce melting-pot séculaire. Nous sommes frappés par cette dualité qui se lie jusque dans les visages de ses habitants. A Madagascar nous sommes sur le pas de l Afrique et sur le seuil de l Asie. Certains estiment que Madagascar serait aujourd hui le pays le plus pauvre du monde, en particulier la représentante locale de la

3 banque mondiale. Pour cette dernière 92% de la population vit avec moins de 2$ par jour. La crise politico-économique qui subsiste depuis des années continue à faire plonger le pays. Le chômage explose et le nombre d habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté est en constante évolution (7 millions, soit le tiers des habitants). Pourtant l état n est pas délaissé et profite d une aide financière étrangère généreuse. La gestion jugée approximative de ces fonds a amené plusieurs institutions à se retirer. En conséquence les dotations étrangères ont diminué de 30% en Malgré les difficultés quotidiennes, nous découvrons un peuple d un courage exemplaire et plein de vie. Nous croisons partout des hommes et des femmes dont les métiers sont d une grande pénibilité : pousse-pousse, porteurs, paysans, et pourtant personne ne semble ce plaindre. Ainsi va la survie. Il faut se remplir l estomac et celui de ses proches. Chaque jour est une victoire. Nous sommes époustouflés par les efforts que chacun réalise. Des étudiants qui marchent plusieurs heures par jour pour venir à l université. Un plombier qui fait 84km (aller-retour) à vélo pour venir chez son employeur. Ces professeurs surdiplômés qui par passion de leurs métiers passent 6 à 8h quotidiennement (Tananarive-Antsirabe) dans le taxi brousse pour venir enseigner. Cette femme dont le métier est de porter de l eau du puits aux maisons du quartier. Chacun nous donne à sa façon une leçon de vie et d humilité. Notre arrivée : Nous avons quitté Nantes le 1 er Septembre à 6h45. Notre passage dans l aérogare n est pas passé inaperçue. Et pour cause, nous embarquions : 5 enfants, 18 bagages en soute, 10 bagages à main,.. Le transfert à Charles de Gaulle nous a permis de nous dégourdir les jambes avant un vol de 10h30. Nous avons posé le pied sur l île rouge à 23h00. Les enfants étaient levés depuis 4h du matin et commençaient à perdre leur calme. C est donc dans une ambiance inoubliable que nous avons passé successivement : le contrôle de police, le tapis roulant pour nos bagages et le passage de la douane avec nos 8 chariots. Sur place nous attendaient Père Pierre (en charge de l intendance de l université ASJA à Antsirabe) et Tanguy (coopérant Fidesco). Nous avons passé la nuit à Tananarive dans la communauté des frères du sacré cœur. Après une courte nuit et 4h de route nous arrivons «enfin» à Antsirabe. Le Père Joseph (créateur et directeur de l ASJA) nous attendait devant notre nouveau toit. C est avec une certaine émotion que nous avons découvert cette maison qui est devenue la notre pour 2 ans. Nous nous y sommes tout de suite sentis chez nous. La route de Tananarive à Antsirabe nous a permis de traverser la partie nord de la région des «Hautes terres». Cette région montagneuse (située à plus de 800m d altitude) coupe en deux l île. Les paysages sont magnifiques et surprenants. La déforestation a supprimé une grande partie des forets et donne par endroits une vision lunaire. La latérite offre à cette terre sa couleur rouge. La route y est tortueuse et sillonne entre les rizières et les champs de fabrication de briques. Antsirabe Nous vivons dans le centre d Antsirabe. C est la troisième plus grande ville de l île avec presque habitants. Elle est située à m d'altitude dans une cuvette entourée de volcans et à 167 km au sud de la capitale Antananarivo. Antsirabe possède le climat le plus frais de Madagascar. En hiver, la température peut descendre jusqu'à zéro degré. Malgré la crise économique, Antsirabe reste le poumon économique de l île et la capitale industrielle. On y trouve principalement des activités liées au coton et à l agroalimentaire (laiteries, brasseries,.). Antsirabe fut dénommée la Vichy Malgache par les colons français. Ce nom lui vient de ses thermes. Aujourd hui encore ses sources d'eau thermale ou minérale sont exploitées.

4 Nous vivons dans un quartier semi-résidentiel et semi-populaire. Notre voisinage est donc éclectique. En face : le patron de la Cotoline (une des plus grandes entreprise de l île) et à notre droite une vieille femme vivant seule de quelques subsides adressées par son fils chauffeur de Taxi à Tananarive. A gauche un gardien et sa famille qui vivent dans un garage pendant que la maison principale est inhabitée. Nous nous sentons bien dans ce quartier qui vit au rythme malgache. Levée à 5h00 et plus personne dans la rue à partir de 19h00. Notre rue ou piste (en terre) est aussi connue pour être un excellent boulodrome. Tous les jours ce sont plusieurs dizaines de joueurs qui viennent faire des parties endiablées. Pour ajouter du piment, les parties font toujours l objet de paris. Sur un terrain clairement inadapté le malgache montre un talent particulier et une adresse qui nous épate. Nous faisons petit à petit connaissance avec notre entourage. Dès la première sortie matinale, il faut faire de longues salutations rituelles et systématiquement les conclurent par «rien de neuf». Notre malgache encore balbutiant nous freine dans la rencontre. Ce qui est certain c est que nous ne passons pas inaperçu dans le quartier. La famille vahaza (étrangère ou blanche) est clairement identifiée de tous. Les enfants ont rapidement noué des liens avec leurs homologues. Nous avons donc souvent des visites des enfants du quartier souhaitant profiter de notre ballon de foot (une denrée rare pour eux). Nous avons aussi en bas de notre piste, les frères de la charité. Nous passons 4 fois par jour devant leur portail pour aller à l école. Il y a toujours beaucoup de monde à attendre. Ces personnes attendent un repas, un peu de savon, un médicament Nous leur disons gentiment «Salama» (bonjour) avec de grands sourires. C est pour l instant la seule chose concrète que nous pouvons leur apporter. La vie à ici Nous découvrons une vie qui nous change profondément de la France. Les enfants s adaptent à vitesse grand V, les parents sont plus lents. Nous commençons à nous adapter! Nous avons les œufs de la ferme des parents d un ami de la classe d Axel, le lait d une autre ferme (avec la crème une fois bouilli!), le jus naturel d une amie malgache, le canard d un copain qui tient un café Comme dit Victoire : «nous nous organisons!». Nous sommes aussi passés aux couches lavables, tout un programme! Nous nous Sortie en pousse-pousse rendons compte de la pauvreté du pays, le prix des choses : le papier, l eau potable, les livres, le gaz, le charbon Nous nous apercevons qu avoir une maison propre est déjà pour nous un vrai confort! Le reste est plus superficiel. Nos voisins n ont ni eau ni électricité mais un toit. Maintenant la prochaine étape de notre adaptation c est d apprendre la langue! Là encore les enfants nous ont déjà dépassés, même Gabriel! Gros changement aussi pour notre famille, Madagascar est un pays très rural. Nos balades familiales ont bien changé de Nantes. Notre grande occupation est de voir des fermes et tout le monde est ravi! Le rythme : Les Malgaches vivent au rythme du soleil. On se lève à l aube (au sens propre), c'est-àdire vers 5h00. A compter de 19h00 il n y a plus âmes qui vivent. 92% de la population vit sans électricité. La matinée est souvent bien remplie et l après-midi passe très vite. Nous arrivons en période de pluies. Celles-ci arrivent vers 15h et c est un vrai déluge! La saison des pluies correspond aussi à la saison chaude. Elle durera jusqu en mars. Nous avons la chance d avoir trouvé Madame Henriette, elle «tient» la maison quand Guénola n est pas là. Elle s occupe de Gabriel, va chercher les grands à l école, fait déjeuner tout le monde, s occupe du ménage, de la cuisine. Nous vous parlerons d elle dans un prochain rapport! Pour vous donner une idée de notre quotidien, à chaque rapport vous aurez les impressions d une personne de la famille.

5 Nous commençons par Annouck,( 8 ans et demi en classe de CM1). Annouck aime : Aller à l école, prendre le pousse-pousse, boire des jus naturels, être en famille, jouer aux playmo avec son frère et sa sœur, s occuper de Gabriel, faire de la danse malgache, se promener dans la brousse. Annouck n aime pas : ranger sa chambre, faire ses devoirs, être réveiller à 5h30 par sa sœur Zélie, les Messes en malgaches, trop longues! Se disputer avec son frère et sa sœur! Voir les gens pauvres en bas de la rue. Nos missions : Nous sommes ici au service de l Université ASJA (Athénée St Jospeh Antsirabe). L ASJA a été fondée en 2000 par le Père Joseph, prêtre de la congrégation du Sacré Cœur de Saint Quentin (Pères Déhoniens du nom du fondateur, le père Léon Déhon). Agé de 67 le Père Joseph est un missionnaire originaire de Naples, vit à Madagascar depuis 36 ans. C est un visionnaire et un bâtisseur. Il est érudit et a enseigné plusieurs années en Italie avant d embrasser le sacerdoce. Passionné des sciences et de la nature, plus particulièrement d élevage et d agriculture, il adore les animaux. De son esprit en constante ébullition sortent mille idées qui ne cherchent qu à se réaliser pour le développement des pauvres. Depuis 3 ans le père Joseph est responsable de sa congrégation pour Madagascar. Il est donc par monts et par vaux entre Tananarive, maison mère des déoniens, Antsirabe et le sud de l île. Au-delà de former et éduquer les jeunes pour atteindre la maturité humaine et intellectuelle, l ASJA est attachée à l excellence académique et à la formation morale. Située à 10 km au nord d'antsirabe, l Université bénéficie d un cadre verdoyant et offre un calme admirable pour étudier. Les portes des classes sont toujours ouvertes, même pendant les cours, la bibliothèque offre une vue sur le «campus» et la cantine est constituée de petites maisons rondes éparpillées autour de quelques conifères. Vue panoramique de l intérieure de l université. Au premier plan le futur amphithéâtre L université compte aujourd'hui plus de étudiants répartis en 5 filières : Droit, Economie et commerce, Sciences agricoles, Sciences de la terre, Informatique. Les étudiants sont intégrés au cursus LMD (Licence/Master/Doctorat).L ASJA est la première université privée de Madagascar à être homologuée pour délivrer ce type de diplôme. Nous sommes admiratifs du fonctionnement de cette université. Celle-ci fonctionne avec 4 personnes salariés (appelées «fonctionnaire») et qui sont nos principales contacts sur place. Nous sommes heureux de vous les présenter : Père Pierre et Axel le jour de notre arrivée Père Pierre seconde le Père Joseph dans de nombreuses tâches administratives quotidiennes et est assez présent à l'économat, mon principal lieu de travail (Xavier). Il est aussi l'oreille des étudiants qui viennent souvent lui confier leurs difficultés. Le Père Pierre a été formé par la congrégation des Déhoniens installée à Madagascar. Il est une oreille bienveillante mais sait faire preuve d autorité lorsqu il le faut!

6 Ancienne étudiante de l ASJA, Toky travaille à l économat et donne des cours en Sciences Agricoles ; elle est ma principale collègue (xavier). Elle a organisé l économat à sa façon et aime être le maître à bord. Elle fait preuve de rigueur et de fermeté. Son bureau gère : l encaissement des frais de scolarité (écolages), les inscriptions, les absences, les retards, Du coté de guéno! La rentrée des premières années a eu lieu fin octobre. Je suis donc officiellement professeur de français depuis le jeudi 24 octobre! J ai fais connaissance avec ma classe de première année de droit et tout c est bien passé, ouf! Comme beaucoup d entre vous le savent, à priori ce n est pas ma matière de prédilection! Je ne suis pas encore très à l aise mais je travaille beaucoup mes cours ce qui me sert aussi pour moi. Ils sont 32 élèves et ce qui m a marqué dès le premier cours c est l image qu ils ont de l ASJA! Ils sont là car c est une université catholique, qui a un bon niveau, qui ne fait pas grève et ou les professeurs sont excellemment bien formés. Pour l instant c est la remise à niveau, nous revoyons les bases. Après nous ferons des exposés et nous irons travailler au «labo de langue» (salle informatique dotée d un programme pour les étudiants non français pour apprendre notre langue). C est un très bon outil, cela me rappelle mes années lycées au labo de langue. Ce labo a été financé par la France! Il en existe deux à Mada, l autre est à Tana mais hors service car personne n a jamais été formé pour cela A l ASJA je suis aussi responsable de l aumônerie. Pour l instant c est la mise en place! Nous avons déjà eu une réunion avec le Père Pierre et maintenant nous allons faire une réunion avec les étudiants motivés et engagés pour reprendre le flambeau! Nous aurons une fois par semaine un temps de prière (pendant la pause du déjeuner). Cela commence «mora mora!» : expression traditionnelle pour dire «doucement-doucement» Il faut savoir qu à l ASJA, il y a la prière en classe Guénola donnant un cours de français aux étudiants en première année de droit tous les matins et un cours obligatoire une fois par semaine de doctrine sociale de l Eglise. Dans cette mission qui m ait confiée, je dois apprendre la patience. Voila mes deux missions principales à l ASJA. J aide aussi des sœurs Africaines qui tiennent un foyer pour jeunes filles qui sortent de brousse et qui sont déscolarisées. Je vais tous les mercredis matin donner des cours de «savoir vivre» et «d éducation à la vie et à l amour». C est très intéressant, ca me permet de découvrir de l intérieur une culture, un univers différent. Mon petit souci reste la barrière de la langue. Les filles ne parlent absolument pas français et moi absolument pas malgache. Donc pour l instant nous faisons des mimes et nous rigolons bien. Espérons que l on trouve une solution. Je suis aussi allé visiter les sœurs missionnaires de la charité (sœurs de Mère Teresa). Elles tiennent un orphelinat qui accueille des enfants d une semaine à trois ans. C est très impressionnant et nous sommes vraiment au cœur de la pauvreté et du don de soi. Je me suis occupée des bébés. Le travail consiste à changer les langes, en profiter pour les masser. Ils sont très tendus et ont un besoin de câlins énorme! C est beau mais c est dur! Du côté de Xavier : Ma mission consiste à prendre en charge l économat et la gestion financière de l université. L économat est un endroit de passage, de rencontres entre tous, professeurs, enseignants, visiteurs étudiants, les visages défilent en nombre! Et il nous faut jongler entre plusieurs tâches administratives dont voici quelques exemples : Préparer les salaires des professeurs,

7 Etablir les autorisations d entrée ou de sortie pour les étudiants, Tenir quelques comptes courants, Reporter et communiquer les notes d examens, Enregistrer les frais de scolarité des étudiants Petit à petit on me demande aussi de prendre en charge la gestion comptable et financière. Il s agit principalement de l élaboration d outils de reporting et de surveillance. A ce jour l organisation comptable ne permet pas d avoir de visibilité sur la trésorerie, sur la rentabilité, les charges à venir,.. La première étape de ma mission a donc été de remettre à plat le travail fait précédemment. En particulier de partir sur une base saine et la plus proche de la réalité. Dans le passé l ensemble des opérations comptables étaient correctement saisies, mais la situation en banque et en caisse était totalement erronée. Le travail à l économat est encore réalisé sur des supports papiers (reçus, livre de caisse, ) Cela ne me semble pas cohérent avec une université qui forme des cadres et des informaticiens bac+5. En concertation avec le Père Joseph, nous réfléchissons à l informatisation. Dans les prochains rapports nous reviendrons plus en détail sur notre travail à l ASJA. Nous découvrons aussi que notre mission n est pas essentiellement de «faire». Nous devons aussi «être». Nous avons à nous rendre disponible aux étudiants. Leur prêter une oreille attentive. Mais c est également un témoignage. Le témoignage de la présence d une famille chrétienne et française parmi eux. L image de l étranger est assez dégradé ici (colonialisme, richesse tape à l œil, tourisme sexuel,..). Par notre présence simple, désintéressé nous espérons faire un peu changer leurs regards. Une autre mission plus familiale est l accueil à la maison. Depuis notre arrivée nous avons accueilli des coopérants de Fianarantsoa, leur famille, leurs amis, des parents de coopérants, des coopérants MEP, DCC, des collègues Malgaches de coopérants, des retraités qui viennent donner un peu de leur temps, des amis d amis vacanciers à Mada. Notre maison est grande et nous sommes vraiment heureux de faire ca en famille, tout le monde joue le jeu et se met au rythme de la famille! Si vous êtres de passage ou que vous connaissez du monde qui vient à Mada, notre maison est sur le chemin du Sud et nous nous ferons une joie d accueillir! Vie spirituelle Père Pierre, Père Pontenza (économe national) et Xavier lors d un point comptable Après touts ces considérations plus ou moins matérielles parlons un peu de ce qui nous anime et nous porte jusque là! Nous avons trouvé une messe en langue française (ouf!!!) et en plus elle est tard, 9h30! Nous arrivons toujours à prendre un temps de prière le matin en couple entre la préparation du petit déjeuner, et le levé des enfants, temps plus ou moins long selon Nous avons inauguré la louange du matin en famille (chants). Nous tenons toujours bon avec la prière du soir même si c est un peu dur pour tout le monde avec la fatigue. Comme nous vous le disions un peu pus haut nous avons aussi rencontré les frères de la charité, ils ont l adoration tous les soirs, nous essayons d y aller tous les deux une fois par semaine, c est vraiment très beau il faut que l on persévère Nous vous faisons part de tout cela pour vous dire que nous vous portons dans nos prières et que sans ces temps de prières se serait dur de tenir. Nous nous confions donc humblement aussi aux vôtres!

8 La rencontre Lors de chaque rapport, nous vous proposerons une rencontre ou une interview. Le but est de vous faire rencontrer des personnes, des métiers atypiques et qui vous sortirons de l ordinaire. Nous commençons cette rencontre avec Johnny. Il est 17h00 le jour de notre rencontre. Comme chaque soir, la pluie est de la partie. Je retrouve Johnny devant un hôtel pour touriste. Il est entouré de ses compagnons de galère. Ca rigole, ca chahute. Derrière ces sourires de façade, je découvre un visage buriné et marqué par la fatigue physique Tout comme le corps que l on devine musclé. Vêtu d un t-shirt (d un candidat aux dernières élections), d un short et le tout recouvert d un morceau de plastique, notre homme se protège des éléments avec les moyens du bord. Son français est approximatif mais nous nous comprenons. Je laisse volontairement les réponses dans leurs jus. Quel est votre métier : Je suis pousse-pousse Depuis combien temps faites vous ce métier : Je fais cela depuis 2001 à 2013 Quel est votre âge? Je suis né en Avez-vous une famille? Oui je suis marié avec ma femme. Nous avons 9 enfants. Le grand a 32 ans et la petite 11 ans. Nous habitons au sud d Antsirabe sur la route de Fianarantsoa. C est un quartier pour les pauvres. Avant d être pousse que faisiez vous? Je viens de la campagne. Je travaillais dans les champs. Je suis arrivé à Antsirabe un peu avant Pourquoi avoir changé de vie ; Le métier des champs étaient difficile. Je n arrivais pas à nourrir ma famille. La vie à la campagne était trop dure. En venant à la ville je pensais que cela allait changer. Est-ce le cas? Non la vie ici est encore plus dure. Pousse c est un métier trop dur. Ca fait mal partout. En plus maintenant je suis vieux, mais je n ai pas le choix. Il y a des courses vraiment durs surtout quand ca monte ou dans les cailloux (Johnny est pied nu) Le seul bien à la ville, mais derniers enfants ont été à l école. Êtes-vous propriétaire de votre pousse? Non je le loue à la journée. Soit du matin au soir. Soit du soir au matin. En ce moment je fais la nuit. Ca fait moins de course, mais elles sont bien payées. Combien louez-vous votre pousse? FMG (francs malgaches, mais monnaie n ayant plus court et remplacé par l Ariary. Soit 80 centimes d euros). Est-ce toujours le même? Oui je prends toujours le bleu. Je l aime bien et je le trouve beau. Il y a des gens qui me reconnaissent. J aime bien qu il soit propre. Je le lave tous les jours. Combien gagnez-vous par jour? Ca dépend. Il y a les bonnes journées et les mauvaises. En ce moment c est la période des touristes alors ca va un peu. Combien faites vous de courses par jour? Ca dépend aussi des journées. Ce métier vous permet-il de vivre? Je gagne un peu ma vie. Je réussie à manger avec ma famille. Mais c est le métier qui est difficile. Comment voyez-vous votre avenir? Je suis vieux maintenant. Je dois continuer pour ma famille. Je ne sais pas. Qui monte dans votre pousse? Souvent c est des malgaches mais il y a aussi les touristes. Je préfère les touristes c est plus d argent. Un malgache il me donne FMG (0,20 ) et un touriste ca peut être FMG (1 ). Je laisse notre héros d un jour à son métier. De retour je fais mes calculs. Le salaire moyen ici est d environ FMG (40 ). Pour gagner cela, Johnny doit réaliser entre 6 et 10 courses par jour. Un ouvrier agricole gagne FMG

9 Voilà, nous arrivons au terme de notre premier rapport de mission. Aujourd hui si nous faisons le bilan de ces deux mois passés ici à Madagascar, nous pouvons vous dire que nous sommes vraiment heureux! Que de changements, pour nous, nos enfants! Nous commençons déjà à changer notre vision de la vie : vivre au jour le jour, au rythme des contre temps et des nouvelles rencontres. Nous aimons passés du temps ensemble, et nous nous rendons compte comme c est important de toujours se rappeler pourquoi nous sommes là : servir Jésus à travers les pauvres. Nous sommes impressionnés par nos enfants. Ils comprennent les choses plus vite et acceptent facilement ce dépaysement total! Encore un immense merci de nous accompagner dans ce beau projet un peu fou. Sans vous nous ne serions pas là! Merci pour vos dons, vos pensées, vos prières. Pour toutes remarques, réflexions interrogations, nous serons heureux de vous répondre par mail! Nous restons vraiment à votre disposition. Nous vous retrouvons dans trois mois pour la suite de nos aventures. Nous vous laissons un dernier message de Benoit XVI à méditer! "Chacun de nous est le fruit d'une pensée de Dieu, chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire» Benoit XVI Un dernier message sous le soleil de Mada. Nous vous souhaitons un bon et joyeux Noel à vous, à vos familles et à vos proches! Nous vous souhaitons aussi une année 2014 à la Malgache : pleine de rires, de sourires, de joie de vivre, et d espérance Guénola, Xavier, Victoire, Annouck, Axel, Zélie et Gabriel

10 Un coup d pouce... En ce moment, à travers le monde, 150 volontaires Fidesco travaillent au développement des populations défavorisées : accueil de personnes handicapées, création de centres de formation, gestion d entreprise et d œuvres sociales, orthophonie, médecine, consulting, ingénierie pour la construction ou l adduction d eau en brousse, refonte des systèmes de gouvernance d ONG, etc. Pour mener tous ces projets, former les volontaires avant leur départ, assurer le coût de leur mission (vol, assurances, mutuelles, ), Fidesco s appuie à 80% sur la générosité de donateurs. Fidesco a besoin de votre aide pour que toutes ces missions perdurent! Nous vous proposons donc de partager notre mission en nous parrainant! Ce peut être soit par un don ponctuel, soit par un parrainage, c est-à-dire un don de 15 euros (ou plus) par mois le temps de notre mission (ou l équivalent de manière ponctuelle) ; et tout est déductible des impôts! Nous nous engageons à envoyer à nos parrains notre rapport de mission tous les trois mois pour partager avec vous notre quotidien et l avancée de nos projets. De nouveau, un grand MERCI pour votre soutien, et pour nos parrains : rendez-vous dans 3 mois pour notre prochain rapport!

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Adrian LAMBLIN SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Bonjour à tous, Je m appelle Adrian et je reviens de Malaisie où j ai effectué un semestre d étude à Monash University Malaysia qui fut

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour Julia Lamotte Institut d Études Politiques de Grenoble Année de mobilité : Master 1 Rapport de fin de séjour Stage au Centro de Investigacion y estudios superiores en Anthropologia social (CIESAS) San

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie?

Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie? Comment venez-vous à la faculté? Avez-vous votre permis de conduire? Avez-vous une voiture à disposition? Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie? Je viens à Cagliari en train

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) 91 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - France Tél.: +33 (0)1 58 10 74 80 Courriel : contact@fidesco.fr www.fidesco-international.org

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

La Fraternité : Allemagne et tant d'autres pays qui font la richesse et la diversité de notre groupe! Tandis que certains

La Fraternité : Allemagne et tant d'autres pays qui font la richesse et la diversité de notre groupe! Tandis que certains Antonin Camphuis Abbaye d'hautecombe 73 310 Saint Pierre de Curtille mail : antonin@camphuis.fr Abbaye d'hautecombe, le 1 décembre 2013 Chère famille, Chers amis, Chers parrains, Après ces trois mois de

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau Septembre 2014 Avant-propos Avec la tertiarisation de l économie et des emplois, notre activité professionnelle se déroule de plus en plus souvent

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère NEWSLETTER Point agenda Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère Du 17 au 23 juin 2014 : Epreuves écrites du baccalauréat Du 24 au 30 juin 2014 : Oraux de Français pour les 1 ères sur le site

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

votre enterrement de vie de jeune fille

votre enterrement de vie de jeune fille Une journée pour découvrir paris autrement... votre enterrement de vie de jeune fille Votre meilleure amie se marie et vous êtes chargée de son enterrement de vie de jeune fille? Vous souhaitez que cette

Plus en détail

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires.

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. Madame, Monsieur, Chers parents, Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. A l'issue de ces premières semaines d'école, et comme nous nous étions

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle. 4ème Slovaquie

Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle. 4ème Slovaquie Bourgeois et ouvriers au 19ème siècle 4ème Slovaquie LA SOCIété au 19ème siècle Par Pauline, Grégoire D., Romain La bourgeoisie La grande bourgeoisie est dominante dans la société avec des revenus élevés.

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES

CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES 2013 CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES Bâtir les hommes et les femmes de demain L enfant que nous aidons aujourd hui sauvera son pays demain OÙ EN SOMMES-NOUS? Nos 7

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com www.priscanad.com Je me présente Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com Mon journal de bord personnel 2014 s achève, comme les jours passent

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août)

Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Route Internationale en Angleterre des Compagnons de St François 28 Juillet ~ 5 Août 2015 (séparation après le petit déjeuner le 6 août) Les Compagnons de St François sont un mouvement œcuménique chrétien

Plus en détail

Bulletin de Voyage Partage, 2011

Bulletin de Voyage Partage, 2011 Bulletin de Voyage Partage, Voyager ; ailleurs, autrement, Partager ; un peu de sa vie, Oui c est possible!! «Je voudrais élargir mon horizon, consolider ma foi, effectuer une sorte de stage en vue d un

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Gaspard Elise Rapport de fin de séjour J ai effectué mon année 2014/2015 en échange aux Pays Bas à Arnhem à Han Business School pour un DUETI International Business and Management. a) Vie pratique : Logement

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius 2015 2016 Charte de vie de la section fondamentale Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Confucius Centre Scolaire de Ma Campagne Rue Africaine, 3 1050 Bruxelles Pour vivre en groupe correctement

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

LE P TIT PLUS AVENIR

LE P TIT PLUS AVENIR LE P TIT PLUS AVENIR SOMMAIRE Nos partenaires sur ces actions ACTION STAGE Un point sur l action stage 1 Liste des jeunes en stage 2 Interview d un stagiaire chez scolarest 3 ACTION RAPPROCHEMENT ENTREPRISE

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage

Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage Tombés sous le charme de Bali lors d un premier voyage en 2000, Roselyne et Pierre-Yves sillonnent depuis l île des dieux. Après

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Ces règles en vigueur à l école Ste Anne ont été établies dans l intérêt des élèves. Leur respect participera au bien-être et à la sécurité de chacun.

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation 1 Septembre 2014 Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation Grand-Charmont est une commune de 5200 habitants qui compte 57 % de logements sociaux. Les revenus

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail