LES ANOMALIES MINEURES DU NOURRISSON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ANOMALIES MINEURES DU NOURRISSON"

Transcription

1 LES ANOMALIES MINEURES DU NOURRISSON Le but de cet atelier est de reconnaître les principales anomalies mineures du nourrisson et d effectuer l investigation ou le traitement si nécessaire. On sait que 2 à 3% des nouveau-nés vivants auront une anomalie congénitale : ce nombre augmente de 4 à 5% lorsque l enfant est d âge scolaire. On doit distinguer anomalie mineure et anomalie majeure. L anomalie mineure aura des conséquences chirurgicales et fonctionnelles mineures (cf tableau ci-bas) tandis que les anomalies majeures auront plus de conséquences. Voici quelques exemples de malformations majeures : atrésie des chouanes, microtie, absence de pouce. On doit investiguer un nouveau-né qui a plus de 3 anomalies mineures, car 90% de ces nourrissons ont une malformation majeure (cardiaque, vertébrale et rénale). Ces anomalies mineures sont souvent faciles à déceler car elles sont le plus souvent situées aux mains et au visage. Voici une liste des principales anomalies mineures : TABLEAU DES ANOMALIES MINEURES TÊTE Pattern du cuir chevelu aberrant Occiput plat 3 ième fontanelle bosse occipitale proéminente YEUX plis à l épicanthus inversion de l épicanthus fentes palpébrales vers le haut fentes palpébrales vers le bas fentes palpébrales courtes écartement des canthus internes hypertélorisme mineur petite ptose colobome OREILLE forme primitive manque de plis asymétrie de grandeur rotation postérieure petites oreilles oreilles protubérantes absence de tragus

2 lobule double appendices auriculaires conduit auditif externe étroit NEZ petites narines encoches de l aile du nez RÉGION DE LA BOUCHE petit mandibule «borderline» forme incomplète de fente labiale luette bifide frein aberrant hypoplasie de l émail malformation dentaire COU cou légèrement palmé fistule branchiale MAINS polydactylie rudimentaire duplication de l ongle du pouce plis simiens dermatoglyphes inhabituels clinodactylie (5 ième doigt) doigts courts (4 ième et 5 ième doigts) PIEDS syndactylie (2 ième et 3 ième orteils) éloignement entre orteils (1 ier et 2 ième orteil) gros orteil court chevauchement d orteils en marteau (4 ième et 5 ième orteils) ongles épais calcanéus proéminent CORPS diastasis des grands droits hernie ombilicale hypospadias léger sinus sacré profond anus antérieur SQUELETTE cubitus valgus sternum proéminent ou déprimé poitrine en bouclier genu valgum genu varum genu récurvatum

3 DESCRIPTION DES ANOMALIES MINEURES : TÊTE LÉSIONS TRAUMATIQUES: La bosse sérosanguine est évidente dès la naissance. La peau est oedématiée, éraflée et de coloration bleutée. La bosse chevauche les sutures et disparaît quelques jours après la naissance. Le céphalhématome est retrouvé le plus souvent chez les bébés de primipares qui ont eu un travail long et difficile. Il y a souvent eu utilisation de forceps ou ventouse. Le sang s accumule entre l os sousjacent et le périoste. Le saignement se produit lentement et le gonflement peut ne pas être évident à la naissance. Le gonflement est fluctuant et ne traverse pas les sutures. Quelquefois, il y a une fracture linéaire qui ne nécessite pas de traitement spécifique; si on suspecte une fracture avec enfoncement, un TDM doit être fait et l enfant doit être référé en neurochirurgie. La guérison du céphalhématome est rapide et le bord externe se calcifie pour former une couche ferme. I n y a aucun traitement nécessaire et il disparaît habituellement en 4 à 8 semaines. Par contre, un gonflement en occipital doit être examiné avec attention; s il gonfle avec les pleurs ou s il y a des pulsations palpables, il faut penser à un méningocèle ou un encéphalocèle. L hématome sous-galéal est situé entre le périoste et l aponévrose. Comme il n est pas limité, il peut devenir extensif et entraîner un choc hypovolémique chez le nourrisson. On doit surveiller le périmètre crânien régulièrement et le décollement des oreilles. Les facteurs de risque sont : l utilisation multiple de ventouse (augmente de 60% le rispque), un travail long ou très court, un bébé prématuré ou macrosome, une coagulopathie et une souffrance fœtale aiguë. Ce bébé doit être transféré rapidement dans une unité de soins intensifs car il est à risque de CIVD et complications suite au choc hémorragique.

4 PÉTÉCHIES ET ABRASIONS/HÉMORRAGIES CONJONCTIVALES : Lors de la présentation de la face, le purpura peut être distingué de la cyanose grâce à la coloration rosée des lèvres et de la langue. Des hémorragies sousconjonctivales sont aussi très fréquentes et sont secondaires à une augmentation brusque de la pression intra-thoracique. Ces anomalies sont sans conséquences. LEUCOCORIE : Le réflexe rouge doit être fait chez tous les patients à la pouponnière ou lors des visites périodiques. Une cataracte étendue se manifestera par l absence de reflet rouge lors de l examen avec l ophtalmoscope. L enfant doit être rapidement référé en ophtalmologie car la cataracte peut entraver la vision. DÉFORMATION DU NEZ : Lorsqu il y a une histoire d oligohydramnios ou de petite cavité utérine, le nez du bébé peut être aplati ou dévié. 2% des nouveau-nés ont une luxation antérieure du septum nasal et jusqu à 17% ont une certaine déformation du septum. La plupart des asymétries se résolvent spontanément parce qu il y a seulement aplatissement. Une luxation du septum devrait être repositionnée vers le 3 ième jour de vie par un ORL. Il peut persister une asymétrie des narines pour quelques semaines encore. CRANIOTABÈS : Il s agit d une région du crâne qui est mine et molle; elle donne l impression de toucher à une balle de ping-pong. Le craniotabès est le plus souvent situé près des sutures dans l os pariétal et temporal. Ce phénomène survient chez 10 à 35% des nouveau-nés à terme et est probablement dû à un retard d ossification. Il est physiologique jusqu à 3 mois. Le craniotabès se retrouve également dans le rachitisme, l hydrocéphalie, la syphilis, l ostéogénèse imparfaite et l hypervitaminose A. PLAGIOCÉPHALIE : Cette déformation du crâne peut survenir chez les nouveau-nés qui ont manqué de place dans l utérus. On le retrouve également chez l enfant plus âgé qui souffre d un torticolis congénital. L occiput plat chez l enfant âgé de plus de 6 mois est souvent un signe qu il n est pas pris assez souvent ou la présence d hydrocéphalie.

5 ASYMÉTRIE DE LA FACE : L asymétrie de la face est plus souvent secondaire à l épaule qui s appuie sous le maxillaire dans une présentation du siège ou du vertex prolongé. Il n y a pas de traitement spécifique; en général, la croissance du maxillaire est plus rapide du côté atteint. La paralysie faciale est une autre cause fréquente; elle s accompagne le plus souvent d une ptose de la paupière ipsilatérale. La récupération est habituellement bonne en quelques jours et semaines, si la compression nerveuse s est produite plus tardivement dans la grossesse. L absence congénitale du muscle dépresseur de l angle de la bouche peut simuler une paralysie faciale; nous verrons à l'aide de photos comment faire la différence, car cette anomalie peut être associée à des malformations (cardiaques, rénales et squelettiques). La microsomie hémifaciale se caractérise par une hypoplasie unilatérale du mandibule. Elle peut être associée à une paralysie partielle du nerf facial, d une macrostomie, d une fistule entre la mâchoire et l oreille et d une déformation de l oreille externe. Lorsqu elle est associée à des malformations vertébrales et oculaires, il peut s agir du Syndrome de Goldenhar. Il faut donc demander un Rx colonne chez ces patients et référer en génétique et en clinique de malformation cranio-faciale pour le diagnostic et le suivi. L ANKYLOGLOSSIE : Le frein de la langue peut limiter sa protusion. L incidence serait d environ 1.7%. Cette condition est transitoire et ne limite habituellement pas la succion, ni la déglutition, sauf dans des difficultés particulières à l allaitement. Le frein s allonge souvent avec la croissance et donne une fonction normale. Si l ankyloglossie persiste après 3 ans, une évaluation en orthophonie doit être demandée pour vérifier la fonction. De façon générale, il n y a plus d indications de sectionner le frein si le bout de la langue atteint le vermillon de la lèvre inférieure à moins qu il y ait des problèmes d allaitement. LES DENTS NATALES et NÉONATALES : Les dents présentes dès la naissance (natales) ou néonatales (éruptions juste apès la naissance) sont assez rares 1/2000 naissances. Les deux incisives médianes inférieures sont le plus souvent impliquées. On doit s assurer que ces dents constituent la dentition primaire précoce par une radiographie. S il s agit d une troisième dentition, on peut les enlever surtout si elles nuisent à l allaitement. Si les

6 dents font éruption précocement, on tente de les conserver car les aspirations de dents sont extrêmement rares. Ces bébés doivent être référés chez le dentiste. Les dents natales sont associées aux fentes palatines et aux syndromes d Ellis-Van- Creveld, d Hallermann-Streiff et de paronychie congénitale. KYSTES ALVEOLAIRES : Ces kystes se développent à partir de la dégénérescence kystique de la lame dentaire, soit la portion ectodermique du bourgeon de la dent. Ces kystes sont petits, blancs-gris ou jaunes et ils ressemblent aux kystes du palais (perles d Epstein). Ils sont situés sur la crête alvéolaire des deux mandibules du côté lingual ou facial. Ils sont très fréquents (25-50%) et ils régressent spontanément. LYMPHANGIOMES ALVÉOLAIRES : Ces lésions sont remplies de liquide bleuté et leur diamètre varient de 1 à 9 mm. Elles sont situées du côté lingual de la crête alvéolaire des deux maxillaires. Ils peuvent être aussi nombreux que 4, un dans chaque cadran. L incidence est d environ 4%, surtout chez les noirs. L étiologie est inconnue et la plupart des lymphangiomes disparaissent spontanément mais l excision peut être nécessaire, si la masse nuit à l alimentation. APPENDICES ET SINUS PRÉ-AURICULAIRES : Ces anomalies fréquentes, plus souvent isolées. Il existe un syndrome rare qui comprend une surdité, des sinus pré-auriculaires, des fistules ou kystes branchiaux et de la dysplasie rénale : le syndrome «brachio-oto-rénal» (BOR). Par ailleurs, la probabilité qu un nouveau-né avec un sinus pré-auriculaire ait une surdité profonde est de 1/120. L échographie rénale est indiquée si un enfant sourd a également une anomalie branchiale. Les sinus pré-auriculaires peuvent parfois s infecter et une chirurgie peut être nécessaire. Les appendices pré-auriculaires sont souvent isolés. Le traitement chirurgical de l appendice peut être fait quand l enfant est plus âgé. FRACTURE DE LA CLAVICULE : La clavicule est l os le plus souvent fracturé pendant l accouchement. L enfant bouge moins son bras et le Moro est absent du côté atteint. Il y a un spasme du sternocléido-mastoïdien avec oblitération de la dépression supra-ventriculaire au site de la fracture. Dans la fracture au bois vert, il n y a pas de limitation de mouvements. Il faut bien différencier cette condition de la paralysie brachiale. Le pronostic de

7 cette fracture est excellent et le traitement consiste à l immobilité de l épaule et du bras atteint. Le cal osseux peut être palpé après une semaine. TORTICOLIS CONGÉNITAL : Le torticolis survient le plus souvent chez le premier bébé de poids élevé. Il est le plus souvent à gauche. On peut palper une masse ferme fusiforme, de ¾ à 1 ½ pouce de diamètre dans le sterno-cléido-mastoïdien, mais elle n est habituellement pas présente à la naissance. S il s agit d un hématome, il disparaît sans traitement mais il faut référer l enfant en physiothérapie le plus tôt possible pour éviter le développement de l asymétrie du visage et du crâne. MAMMELON SURNUMÉRAIRE : Les mamelons surnuméraires peuvent être placés sur la ligne axillaire ou médiane sous le mamelon. Il n y a pas de malformations associées à cette anomalie quand elle est isolée. L ARTÈRE OMBILICALE UNIQUE : À la naissance, il est important de vérifier la présence des 2 artères car environ 30% des bébés avec AOU auront une malformation et souvent plusieurs. Plusieurs décèdent avant ou après la naissance, la plus fréquente anomalie est la trisomie 18. Chez les enfants dont l examen est normal, il est indiqué de demander une échographie rénale car les malformations de cet organe sont plus fréquentes chez ces enfants (7%). GRANULOME DE L OMBILIC : Il s agit d une structure rosée qui sécrète du mucus et qui est un morceau de cordon ombilical non tombé. L application de Nitrate d argent doit être souvent répétée pour assécher l ombilic. Ceci est différent de la persistance de l ouraque où un liquide jaunâtre ressemblant à de l urine s écoule de l ombilic. Une échographie peut aider à prouver le diagnostic. Ces patients doivent être référés en chirurgie rapidement pour correction. HERNIE OMBILICALE : L hernie ombilicale est souvent associée au diastasis des grands droits. Elle est fréquente chez le nouveau-né de petit poids et de race noire. La grandeur varie de moins de 1 cm à 5 cm. La plupart des hernies qui apparaissent avant 6 mois vont se corriger spontanément vers l âge d un an. La chirurgie n est pas indiquée à moins que

8 l hernie persiste jusqu à l âge de 3 ou 5 ans, donne des symptômes ou augmente de volume depuis 1 à 2 ans. HYDROCÈLE : L hydrocèle chez le nourrisson est fréquent et très souvent transitoire. On peut le différencier d une hernie inguinoscrotale par la transillumination. S il y a une modification du volume de l hydrocèle dans la journée ou si l hydrocèle ne disparaît pas après l âge d un an, on doit référer le patient en chirurgie car il y a possiblement une hernie associée. HERNIE INGUINALE : Elle est plus fréquente chez le prématuré et est plus souvent à droite. Si une fille a des hernies bilatérales, on doit suspecter la présence d une insensibilité aux androgènes. Le risque d incarcération est plus élevé dans la première année de vie; il faut donc référer les patients précocément. HYPOSPADIAS : Cette malformation survient chez 1/500 nouveau-nés. Il y a différents degrés mais les plus légers qui n ont pas de chordée marquée, n ont habituellement pas de problèmes de fonction. Les urologues pédiatriques préfèrent voir l enfant vers l âge de 3 mois, car si une chirurgie est envisagée (pour l aspect esthétique ou fonctionnel), ils préfèrent opérer les enfants entre 6 et 18 mois. La cryptorchidie accompagne l hypospadias dans 10% des cas. Chez le nourrisson, l hypospadias sévère avec une cryptorchidie peut être une manifestation d ambiguïté sexuelle. L incidence de malformations dans l arbre urinaire est peu élevée chez le garçon avec l hypospadias, c est pourquoi il n est plus recommandé d investiguer l arbre urinaire. CRYPTORCHIDIE : 0.8% des enfants d un an, 21% des prématurés avec un poids de moins de 2500 gm et presque 100% des bébés de moins de 900 gm ont une cryptorchidie. Plusieurs auteurs ont démontré que la descente du testicule à 3 ans préserve la fertilité. Le risque de malignité (environ 11% dans le testicule non-descendu) ne serait pas augmenté si l orchidopexie est faite avant 5 ans On recommande donc la chirurgie vers l âge de 6mois et 1 an pour préserver la spermatogenèse. Chez le nourrisson, il faut s assurer qu il n y a pas d autres anomalies congénitales et d ambiguïté sexuelle. Si tel est le cas, il faut demander un caryotype et évaluer les organes génitaux internes.

9 HYMEN IMPERFORÉ : À la pouponnière, on retrouve souvent un mucocolpos en raison de la stimulation oestrogènes de la mère. Le plus souvent, cette obstruction est distale et il y a une histoire familiale. La chirurgie n est pas urgente mais doit être réalisée si la fillette est symptomatique. ÉTIREMENT DU PLEXUS BRACHIAL : La paralysie brachiale survient dans environ 1/1000 naissances. Elle survient dans la présentation du siège ou du vertex, quand le médecin accoucheur fait une traction importante pour une flexion latérale du cou et de la tête pour libérer les épaules. Le traumatisme peut être léger et la récupération se fait en quelques semaines. Dans les cas modérés, la récupération varie de 5 à 24 mois pour la main. Dans l atteinte sévère, il peut y avoir des séquelles permanentes. La paralysie d Erb-Duchenne touche le 5 ième et les 6 ième nerfs cervicaux. La paralysie est proximale. Le bras est hypotonique, demeure en adduction, rotation interne avec une pronation de la main. Les mouvements de la main et du poignet sont peu affectés. Il peut y avoie une paralysie diaphragmatique isolée. La paralysie de Klempke touche les branches C8 àt1 et à moins bon pronostic que la paralysie de Duchenne. Le bras est en flexion au coude et la main est paralysée au point où le bébé est incapable de prendre les objets avec la main. Avec l atteinte C1, il peut y avoir un syndrome d Horner. La physiothérapie est essentielle pour éviter les contractures et favoriser la récupération. Le diagnostic différentiel doit comprendre la fracture de la clavicule, de l humérus ou la dislocation de l épaule. L arthrite septique ou l ostéomyélite sont beaucoup plus rares mais on doit y penser si au premier examen vous n aviez pas noté de problèmes au bras. LA DYSPLASIE CONGÉNITALE DE LA HANCHE La DCH survient le plus souvent chez le premier bébé. 50% des ces bébés ses sont présentés par le siège avec les jambes étendues. La DCH est plus fréquente à gauche et rarement évidente à la naissance. Il faut la rechercher jusqu à 6 mois par les manœuvres de Barlow et Ortolani. PIED TALUS VALGUS Cette déformation est secondaire au manque d espace dans l utérus, surtout lorsque les jambes sont étendues dans la position du siège. C est pourquoi il y a une

10 association avec une dysplasie des hanches dans environ 5% des cas de calcanéovalgus. Le pied est en dorsiflexion vers le haut de la jambe et le talon peut être en valgus par rapport à la cheville. Le pied est presque toujours flexible, alors avec ou sans manipulations, il y a un retour rapide vers la forme normale. Si vers l âge de 6 mois, le pied n est pas amélioré des traitements tels que des plâtres peuvent être utiles. Cette déformation peut être secondaire au myéloméningocèle; il faut donc effectuer un bon examen de la colonne et des réflexes ostéotendineux. PES SUPINATUS : Cette déformation est également secondaire au manque d espace et se distingue du pied bot du fait qu il n y a pas d équinisme au talon. Il est souvent très souple et se replace en général en quelques semaines. MÉTATARSUS ADDUCTUS Cette déformation très fréquente survient le plus souvent chez le garçon (80%). Lorsque le métatarsus est léger et flexible, des manipulations et conseils sur les positions de sommeil sont le plus souvent efficaces. 86% auront une guérison spontanée. 4% auront une déformation sévère qui nécessitera l expertise de l orthopédiste. 10% des enfants auront une persistance minime du métatarsus. PIEDS BOTS VARUS ÉQUINS: Cette malformation rigide du pied tout le pied et le mollet. L arrière pied est en varus et en équin alors que l avant pied présente une déformation tridimentionnelle. Elle touche 1 nouveau-né sur 1000 et plus souvent les garçons. Elle peut être idiopathique ou associé à un syndrome (arthrogrypose) ou neuromusculaire (spina bifida). On doit référer l enfant rapidement à un orthopédiste pédiatrique. ORTEILS DÉFORMÉS; Comme les pieds sont souvent comprimés et pliés, il peut y avoir un chevauchement des orteils, surtout les 5 ième, 4 ième et 3 ième orteils. Si on ne peut les réaligner facilement après la naissance, des manipulations peuvent aider à les replacer. La chirurgie est rarement nécessaire. TORSION TIBIALE INTERNE : 3% des nouveau-nés ont cette déformation qui nécessite rarement un traitement. Il suffit de surveiller les positions de sommeil. Une torsion tibiale marquée peut être

11 associée à un myéloméningocèle ou des problèmes de fragilité osseuse comme l hypophosphatase, l ostéogénèse imparfaite et l achondroplasie. SINUS SACCRÉS ET COCCYGIENS : Les sinus de la région du coccyx sont très fréquents et ne sont associés à aucune autre anomalie. Ils peuvent s infecter et on doit les corriger chirurgicalement si tel est le cas à l âge adulte. Les sinus sacrés sont définis comme une petite dépression au niveau du sacrum. Ils sont rarement associés au spina bifida et une communication avec le canal rachidien. Si le fond du sinus ne peut être visualisé ou s il est très étroit ou si d autres anomalies cutanées (poils, dépressions..) sont trouvées dans le bas de la colonne, une échographie de la colonne peut être demandée avant l âge de 3 mois pour éliminer un méningocèle, une moelle basse attachée, un lipome. Une résonnance magnétique est réalisée si l échographie est suspecte ou non-concluante. L enfant doit être ensuite référer au neurochirurgien pédiatrique. L ANUS ANTÉRIEUR On peut remarque que l anus est placé un peu trop antérieurement; ceci peut être associé à de la constipation. Par contre, si l anus paraît être placé très antérieurement, il faut rechercher des fistules entre l anus et les structures adjacentes et s assurer qu il n y a pas d autres malformations (atrésie de l œsophage, malformations de l arbre urinaire ). Le traitement est chirurgical. ÉRYTHÈME TOXIQUE DU NOURRISSON L érythème toxique est une éruption bénigne qui est présent jusqu à 70% des bébés. Il apparaît après 24 heures de vie et persiste jusqu à 10 à 14 jours. Il est d intensité très variable et peut se présenter avec des macules, des papules ou des pustules érythémateuses partout sur le corps. Il n y a pas de traitement recommandé. MALFORMATIONS VASCULAIRES DE LA PEAU : ANGIOME MACULAIRE : Ce sont des malformations capillaires de la peau et on les retrouve cet angiome chez 30 à 50% des nouveau-nés normaux. Ils sont situés sur le front, les paupières, la glabelle et à la nuque. Ils ne sont plus apparents à 1 an sauf ceux de la nuque qui persistent jusqu à l âge adulte (25% de adultes en présentent encore).

12 NAEVUS FLAMMEUS : TACHE DE VIN Ces malformations sont dues à des vaisseaux capillaire/veineux dilatés à travers le derme et elles sont présentes à la naissance et permanentes; ils n augmentent pas de taille mais suivent la croissance. La plupart de ces taches de vin sont isolées mais lorsqu elles sont situées dans le territoire du nerf Trijumeau, il peut s agir du syndrome de Sturge-Weber (angiomatose encéphalofaciale, convulsions, hémiparésie..). On estime à environ 10 à 20%% d enfants auront des malformations vasculaires cérébrales. Des manifestations oculaires sont aussi fréquentes (glaucome, atrophie optique ). Le pronostic dépend de l atteinte cérébrale. Il faut être prudent au visage pour distinguer la tache de vin du PHACES syndrome qui peut lui ressembler au début. HÉMANGIOME FRAISÉ L hémangiome est habituellement surélevé, circonscrit, mou et de couleur rouge clair. Il est lobulé et compressible. Si la lésion est plus profonde, la peau peut être normale ou bleutée. 20 à 30% de ces lésions sont présentes à la naissance et 90% à 2 mois de vie. Presque tous les hémangiomes augmentent dans les premiers 6 mois de vie, avec une phase de croissance rapide. On peut y voir des ulcères. Non traités, la plupart disparaissent spontanément (50% à 5 ans, 90% à 10 ans). Les hémorragies sont rares mais les ulcérations peuvent laisser des cicatrices. Divers traitements peuvent être utilisés quand l hémangiome est mal placé (orbite, anus ). Ces enfants doivent être référés en hématologie pédiatrique. NÉCROSE DE LA GRAISSE SOUS-CUTANÉE : Quelques semaines après la naissance, on peut retrouver des lésions sous forme de nodules bleutés qui disparaissent en quelques semaines. Ceci est dû à un traumatisme à la naissance localisé. TACHES HYPERPIGMENTÉES : Occasionnellement à la pouponnière, un nourrisson peut présenter plusieurs taches café au lait. Selon les critères établis, si l enfant prépubère a plus 5 taches qui mesurent plus de 5 mm de diamètre, surtout si elles sont localisées aux aisselles et aux aines, il faut suspecter une neurofibromatose ou autre syndrome génétique. Ces bébés doivent donc être référés à cette équipe.

13 MÉLANOSE PUSTULAIRE DU NOUVEAU-NÉ : Dès la naissance, le bébé qui nait a des petites papules et des pustules qui disparaissent en général dans les premiers 5 jours de vie. Le diagnostic différentiel à considérer est la folliculite et l herpès. Un gram peut être effectué sur le liquide et ne démontre pas de leucocytes chez ces patients. Les papules hyperpigmentées peuvent persister plusieurs semaines avant de disparaître. Claire Hudon 16 juillet 2009

Anomalies mineures du nourrisson. Par Claire Hudon Pédiatre

Anomalies mineures du nourrisson. Par Claire Hudon Pédiatre Anomalies mineures du nourrisson Par Claire Hudon Pédiatre Objectifs Identifier les principales anomalies mineures chez le nourrisson Déterminer quand une investigation est nécessaire Décrire quel suivi

Plus en détail

Les anomalies des pieds des bébés

Les anomalies des pieds des bébés Les anomalies des pieds des bébés Pierre Mary Consultation d orthopédie pédiatrique Service d orthopédie et de chirurgie réparatrice de l enfant Hôpital Jean Verdier Hôpital Trousseau Comment étudier un

Plus en détail

HEMANGIOMES DU NOURRISSON

HEMANGIOMES DU NOURRISSON HEMANGIOMES DU NOURRISSON DEFINITION On désigne sous le nom d'angiomes, des dysplasies intéressants les vaisseaux sanguins. Il s'agit de malformations très hétérogènes et très polymorphes de cause inconnue

Plus en détail

LE NOUVEAU-NE NORMAL QUELQUES DEFINITIONS

LE NOUVEAU-NE NORMAL QUELQUES DEFINITIONS LE NOUVEAU-NE NORMAL A TERME QUELQUES DEFINITIONS La grossesse comporte 41 semaines de gestation Prématurité : avant 37 SA de grossesse Post-terme (post-mature) : après 42 SA Période néonatale : du 1er

Plus en détail

ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON

ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON Dr. K. DEMET Ins6tut Régional de Médecine Physique et de Réadapta6on de Nancy I. MECANISME DES DEFORMATIONS 1.1 Anomalies au cours de la vie intra- utérine

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? as n 1 e jeune homme présente ces papules et ces plaques verruqueuses linéaires sur son corps. Il s agit du syndrome du nævus épidermique. 2. Quelles sont les manifestations

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Anomalies du développement

Anomalies du développement Définition Variante anatomique ou fonctionnelle de la norme chez l être humain qui représente un défaut de morphogénèse se produisant à un des stades du développement Morphogénèse Ensemble des lois qui

Plus en détail

LES URGENCES CHIRURGICALES

LES URGENCES CHIRURGICALES LES URGENCES CHIRURGICALES INTRODUCTION Pathologies rares Essentiellement liées à des malformations congénitales Deux pics de fréquence pour la présentation clinique à la période néo-natale à la puberté

Plus en détail

ANOMALIES DE LA MARCHE

ANOMALIES DE LA MARCHE ANOMALIES DE LA MARCHE JOURNEE D ETUDE PEDIATRIE ATELIER D ORTHOPEDIE TROUBLES de la DEMARCHE autant d étapes«physiologiques» PIEDS DEFORMES Docteur, Jean a 10 jours, ses pieds sont déformés qu en pensez

Plus en détail

EXAMEN DU NOUVEAU-NE A TERME. Dr Claude Bouderlique Réanimation et Pédiatrie Néonatale CHU ANGERS

EXAMEN DU NOUVEAU-NE A TERME. Dr Claude Bouderlique Réanimation et Pédiatrie Néonatale CHU ANGERS EXAMEN DU NOUVEAU-NE A TERME Dr Claude Bouderlique Réanimation et Pédiatrie Néonatale CHU ANGERS NOUVEAU-NE A TERME Enfant âgé de 1 à 28 jours correspond à la néonatalogie. Né entre 37 et 41 SA révolues

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Technique de succion Positions d allaitement

Technique de succion Positions d allaitement Technique de succion Positions d allaitement Formation La Voie Lactée le 10 Octobre 2009 Paloma Meignan - Puéricultrice Consultante en Lactation IBCLC Technique de succion Une technique de succion correcte

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

L essentiel en 6 points

L essentiel en 6 points Evaluation et soins du nouveau- né à terme Question ENC n 23 J.Griffet, E.Bourgeois (Grenoble) Objectifs de l enseignement : 1. Réaliser un examen complet du nouveau né à terme 2. Reconnaître les situations

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Crânien. Pathologies de croissance M. Peltier

Crânien. Pathologies de croissance M. Peltier Crânien Pathologies de croissance M. Peltier Nourrisson surveiller sacrum - C0-C1 C1 jusqu à 1 an il faut une symétrie l acquisition des mouvements asymétriques se fait vers 1 an (marche et mastication)

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DU VISAGE Dr Paule Kuntz DIFFERENTES INTERVENTIONS DU VISAGE : - Les liftings - Le nez (rhinoplastie), le profil et le menton - Les oreilles décollées

Plus en détail

BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX. Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA

BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX. Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA INTRODUCTION chirurgie otorhinolaryngologique ;domaine très variable -terrain - type de chirurgie

Plus en détail

Chirurgie des angiomes Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie des angiomes Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Angiodysplasie immature Angiodysplasie mature Capillaire Veineuse Capillaro-veineuse

Plus en détail

N 43. Problèmes posés par les maladies génétiques, à propos :

N 43. Problèmes posés par les maladies génétiques, à propos : N 43. Problèmes posés par les maladies génétiques, à propos : d une maladie chromosomique : la trisomie 21 d une maladie génique : la mucoviscidose d une maladie d instabilité : le syndrome de l X fragile

Plus en détail

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Tableau clinique du SAF et de l ETCAF

Tableau clinique du SAF et de l ETCAF Tableau clinique du SAF et de l ETCAF L alcool est une substance tératogène, il provoque des malformations. On ne connaît pas le seuil minimal sans risque pendant la grossesse. Avant d aborder l Ensemble

Plus en détail

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL?

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? La dysplasie fibreuse des os (DF) est une maladie osseuse rare pouvant atteindre tous les os. Le nombre d os concernés est très variable : un seul os, deux, trois

Plus en détail

Manifestations cliniques Classification

Manifestations cliniques Classification Syndrome du 1 er et 2 e arc branchial Manifestations cliniques Classification B Morand, E Orset, J Lebeau, G Bettega Service de Chirurgie Plastique et Maxillo-Faciale C.H.U GRENOBLE CHU Grenoble Syndrome

Plus en détail

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4 Carence en vitamine A? Suivez-vous un : 1. Régime végétalien ou végétarien 2. Sécheresse des yeux 3. Cheveux secs 4. Peau sèche et rêche sur la partie supérieure du bras et du dos 5. Eczéma, dermatite

Plus en détail

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat.

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. Introduction Le nodule du sein chez l enfant et l adolescente est une situation

Plus en détail

Item 271 : Pathologie des paupières

Item 271 : Pathologie des paupières Item 271 : Pathologie des paupières Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer et traiter un chalazion (Cf. Chap. 50, E. PILLY 2008)...1 2 Diagnostiquer

Plus en détail

Neurofibromatose de Von Recklinghausen chez un nouveau-né exposé avec hémorragie intracrânienne

Neurofibromatose de Von Recklinghausen chez un nouveau-né exposé avec hémorragie intracrânienne Neurofibromatose de Von Recklinghausen chez un nouveau-né exposé avec hémorragie intracrânienne Severe D. ; Vilcin L.D. ; Antoine J. ; Méridien E. ; BB C.N. de sexe masculin, pesant 2900 g à l admission,

Plus en détail

Outil clinique de dépistage pour les bébés (0 à 12 mois) pour référence en ostéopathie. Projet préliminaire.

Outil clinique de dépistage pour les bébés (0 à 12 mois) pour référence en ostéopathie. Projet préliminaire. Outil clinique de dépistage pour les bébés (0 à 12 mois) pour référence en ostéopathie. Projet préliminaire. Par Patricia Reid D.O. Ostéopathe clinicienne, membre de l ADOQ Plan de l atelier Introduction

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT Lors de l échographie réalisée entre la 11 ième et la 14 ième semaine d aménorrhée on pratique : - 2 mesures fondamentales : o la longueur cranio-caudale

Plus en détail

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI Anatomie de la face Dr Bernadette PASQUINI Anatomie descriptive de la face Région limitée par la ligne d implantation des cheveux, le bord antérieur des oreilles et le menton. Eléments principaux : yeux,

Plus en détail

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Chapitre 24 : Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie Définitions II. Diagnostic d une hernie inguinale III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer

Plus en détail

La Neurofibromatose en 20 questions

La Neurofibromatose en 20 questions CNN la NF en 20 questions Responsable : Pr Jean-Francois Stalder Clinique Dermatologique CHU Nantes Contact : Blandine Legeay Tel :02-40-08-31-23 blandine.legeay@chu-nantes.fr La Neurofibromatose en 20

Plus en détail

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main

LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION. Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main LIVRET DU CHIRURGIEN EN FORMATION Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique Chirurgie maxillo-faciale et stomatologique Chirurgie de la main ENSEIGNEMENTS PRATIQUES, STAGES HOSPITALIERS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Malformations de l estomac

Malformations de l estomac Malformations de l estomac Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Paris 2013 Embryologie Vers 4 à 5 semaines Dilatation tubulaire Partie distale de l intestin primitif antérieur Microgastrie anténatale

Plus en détail

Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES

Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES Module 3 : 035 DÉVELOPPEMENT BUCCODENTAIRE ET ANOMALIES Validé par le Dr Gamby Dents de lait comme vues sur une radio de face 55 54 53 52 51 61 62 63 64 65 85 84 83 82 81 71 72 73 74 75 Dents dé nitives

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!!! I.! Les surdités :! II.! Le handicap sensoriel chez l enfant.! III.! Le handicap sensoriel chez l adulte :! IV.! Le

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen

Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen Atteintes osseuses dans la maladie de von recklinghausen A propos de 30 cas S. Lezar, A. Sif, N. Elghazouli, R. Kadiri SCR - CHU Ibn Rochd Casablanca-Maroc INTRODUCTION La maladie de Von Recklinghausen

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21

La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21 La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21 Cette prise en charge, parallèle à l éducation pré-langagière puis langagière, est primordiale d un point de vue fonctionnel, esthétique,

Plus en détail

La luxation médiale de la rotule chez le chien. Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013. Traitements.

La luxation médiale de la rotule chez le chien. Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013. Traitements. La luxation médiale de la rotule chez le chien Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013 Symptômes Diagnostic Page 1-3 Traitements Pronostic Page 4-5 Convalescence Page 6 Introduction

Plus en détail

Tuméfactions vulvo-vaginales bénignes de l enfant

Tuméfactions vulvo-vaginales bénignes de l enfant Tuméfactions vulvo-vaginales bénignes de l enfant 2014 Pr Merrot Remerciements au Pr Dodat pour son iconographie Du séminaire du collège hospitalo-universitaire d orange 2005 étiologies variées examen

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

Frédérique GAY IHN. obs. service de radiologie pédiatrique Pr M Claudon

Frédérique GAY IHN. obs. service de radiologie pédiatrique Pr M Claudon Jeune homme de 18 ans Radio: pas de renseignements cliniques mais le morphotype et l'aspect radiologique du squelette, compte tenu de l'âge, orientent le diagnostic obs. service de radiologie pédiatrique

Plus en détail

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11

Chirurgie du sein. Simple tumorectomie. This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 This Informed Consent Formular is also available on the RBSS-Website : www.belsurg.org 11 Chirurgie du sein Simple tumorectomie Un examen récent, par palpation, a révélé une masse à un sein. Il est prévu

Plus en détail

Syndrome respiratoire obstructif des races brachycéphales

Syndrome respiratoire obstructif des races brachycéphales Syndrome respiratoire obstructif des races brachycéphales Quelles races sont le plus souvent touchées? Les races concernées par ce syndrome sont des chiens dit brachycéphales : le bulldog anglais, le carlin,

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Bebé, Plagiocéphalies et Torticolis: Point de vue d un ostéopathe

Bebé, Plagiocéphalies et Torticolis: Point de vue d un ostéopathe Jean Ducourneau Ostéopathe DO. 1 rue d enghien Place des quinconces 33000 Bordeaux Tel 06.86.90.62.63 Bebé, Plagiocéphalies et Torticolis: Point de vue d un ostéopathe J ai écrit ce document pour les professionnels

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant

Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Phénomène moteur...4 II Phénomène sensoriel...4 III Dépistage du

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association F O E D E R A T I O M E D I C O R U M H E L V E T I C O R U M FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

Plus en détail

CRYPTORCHIDIE. Hütten Olivier Externe Urologie H.Mondor Octobre 2004

CRYPTORCHIDIE. Hütten Olivier Externe Urologie H.Mondor Octobre 2004 CRYPTORCHIDIE Hütten Olivier Externe Urologie H.Mondor Octobre 2004 Plan 1.Migration testiculaire physiologique 2.Rappels anatomiques 3.Cryptorchidie: définition 4.Epidémiologie 5.Etiologie 6.Diagnostic:

Plus en détail

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT LONGUEUR CRANIO-CAUDALE (LCC, DCC) C est la mesure de la taille du fœtus entre le vertex et les fesses. 1 ) Approche technique : Critères de réussite

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Généralités sur fractures, luxation et entorses

Généralités sur fractures, luxation et entorses Généralités sur fractures, luxation et entorses JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé I- Définitions PLAN II- Consolidation des fractures III- Etiologie IV- Etude anatomique V- Signes cliniques et radiographiques

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf

RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf RÔLE DE LA PREVENTION EN ORTHODONTIE Atelier Presse du jeudi 20 mars Avec la participation du Dr Jacqueline Kolf Contact presse : BV CONSEiL Santé Emmanuelle Klein - Olivier Bordy Tél : 01 42 68 83 40

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT. F.Varlet

URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT. F.Varlet URGENCES INGUINO-SCROTALES CHEZ L ENFANT F.Varlet Introduction Motif très fréquent de consultation Dominépar Hernies compliquées Torsions du pédicule spermatique URGENCES Ischémie Pronostic vital intestinal

Plus en détail

Évaluation des nerfs crâniens DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

Évaluation des nerfs crâniens DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Évaluation des nerfs DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, 2014 I II III IV V VI Olfactifs Optiques Oculomoteurs communs Trochléaires Trijumeaux Oculomoteurs

Plus en détail

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Matériel et méthodes Les activités des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal font l objet d un suivi annuel sur un modèle de dossier

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien

Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien Hyperparathyroïdisme secondaire Hyperparathyroïdisme secondaire à une insuffisance rénale chronique. étail de l animal apathique, avec suspicion

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO Un patient de 35 ans souffre d un syndrome crâniomandibulaire depuis qu il a reçu

Plus en détail

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : L entorse de la cheville est probablement la lésion

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 25 février 2015 modifiant l arrêté du 19 février 2015 relatif aux forfaits

Plus en détail

Cardio-vasculaire et aviron

Cardio-vasculaire et aviron 1 Cardio-vasculaire et aviron 1/ Malaise après l effort (syncope) Pour ceux qui ont déjà assistés à des compétitions d aviron, on constate fréquemment des syncopes (surtout chez les jeunes) dès la ligne

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Cas clinique ORL n 2

Cas clinique ORL n 2 Cas clinique ORL n 2 Mme B. âgée de 37 ans consulte pour de violentes douleurs de la région sous orbitaire droite majorées lorsqu elle penche la tête en avant. Ces douleurs durent depuis 12 heures environ

Plus en détail

SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL

SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL Minimum requis pour l examen : Question Internat 227 : Syndrome de la queue de cheval : diagnostic Objectifs de la Société Française de Neurologie (à titre d exemple des

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 -

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - H SOINS DES YEUX H 1 SOINS D HYGIENE FREQUENCE Soin journalier effectué lors de la toilette et plus souvent, si nécessaire BUTS - Maintenir propres

Plus en détail

TEST PERSONNEL: AVEZ-VOUS UN PROBLEME D AMALGAME?

TEST PERSONNEL: AVEZ-VOUS UN PROBLEME D AMALGAME? TEST PERSONNEL: AVEZ-VOUS UN PROBLEME D AMALGAME? Selon le Dr Joachim Mutter («l amalgame dentaire, un risque pour l humanité») Des chercheurs suédois ont établi une liste des troubles que l on trouve

Plus en détail

Cerclage par voie abdominale. M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005

Cerclage par voie abdominale. M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005 Cerclage par voie abdominale M. ROCHE, interne Cours DES inter-régions 9 mars 2005 Introduction Le cerclage prophylactique par voie transvaginale a fait la preuve de son efficacité chez les patientes ayant

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Chirurgie des sinus flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Philippe HEILÈS SCP des Drs BENOIT & HEILÈS Clinique équine des Bréviaires (78) Toulouse T1 pro 2004 Indications majeures Sinusites chroniques

Plus en détail