Une longue histoire de traditions dans la région

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une longue histoire de traditions dans la région"

Transcription

1 Une longue histoire de traditions dans la région P rofondément convaincus des bienfaits de la et de la solidarité, des agriculteurs s unissent au milieu du 19e siècle pour se donner les moyens d assurer leurs biens sans assumer les primes exorbitantes réclamées par les compagnies d assu - rance de l époque. C est dans ce contexte que naissent les premières compagnies d assu - rance mutuelle contre le feu, la foudre et le vent, lesquelles allaient connaître une popularité sans précédent dans toutes les régions du Québec. Plus précisément dans la région de Drummond, le mouvement mutualiste a pris naissance en 189 avec la fondation de la Compagnie d assurance mutuelle contre le feu de Saint-Pierre de Durham. Ont suivi les Mutuelles de paroisse de Saint-Jean de Wickham et de Saint-Félix-de-Kingsey. À cette époque, c est par le moyen du billet de souscription que les membres-assurés s engageaient à payer leur quote-part des indemnités versées par leur mutuelle en cas de sinistres subis par un ou plusieurs d entre eux. Ces compagnies d assurance mutuelle opéraient dans le territoire des paroisses sous la direction d un conseil d administration. Chacune de ces mutuelles locales assumait individuellement ses obligations contractuelles, légales et financières, le tout assujetti à l inspection par le Secrétariat de la province. Le 12 octobre 1956, un groupe de mutuelles fonde la Fédération des compagnies d assurance mutuelle contre le feu. Cet organisme entreprend de négocier les traités de réassurance pour l ensemble des Promutuel Drummond Promutuel Drummond est le fruit d une longue histoire de traditions dans la région. mutuelles, de structurer une action commune de développement, d uniformiser le système comptable, de regrouper les achats d extincteurs et de former à la prévention. Une loi privée vint, en 1975, donner vie à la Société de réassurance des mutuelles-incendie du Québec qui commence son exploitation en juillet L évolution des besoins d assurance des agriculteurs, l étendue des couvertures autres que le feu, la foudre et le vent ainsi que l assurance des véhicules automobiles provoquent une éclosion des membresassurés au cours de la décennie Puis, des modifications à la loi favorisent la fusion de mutuelles existantes. En réaction à ces changements, des dirigeants de compagnies d assurance mutuelle de la région de Drummond initient, en 1978, des rencontres pour concerter les opinions en vue de réaliser la fusion des trois mutuelles de l époque en une seule institution. Cette initiative a pour conséquence d offrir des solutions plus adéquates aux besoins d assurance des membres et permet d assumer le défi du développement pour répondre aux différents besoins d assurance de toute la population de la région. C est ainsi que le 11 février 1979, on assiste à la fusion de la Compagnie d assurance mutuelle contre le feu de Saint-Pierre de Durham avec les Mutuelles de paroisse de Saint-Jean de Wickham et de Saint-Félix-de- Kingsey, lesquelles constituent la Société mutuelle d assurance contre l incendie du comté de Drummond, mieux connue aujourd hui sous le nom de Promutuel Drummond. Coopérer pour créer l avenir avec nos collectivités La, c est l union des forces pour l atteinte d objectifs communs. En faisant affaire avec sa caisse locale, chaque membre du mouvement Desjardins contribue au développement économique et social de son milieu et, par sa participation à la vie démocratique de sa caisse, a la possibilité d influencer la prise d initiatives de développement durable. C est ainsi qu être membre de Desjardins constitue un choix de consommation responsable. Grâce à l engagement de ses 5,8 millions de membres, le mouvement desjardins peut poursuivre sa contribution à la réalisation de grands objectifs collectifs. Le mouvement Desjardins appuie depuis 0 ans la création et la consolidation d institutions financières de nombreux pays en développement et en émergence. Cette commerçante de vermicelles du Vietnam fait Le mouvement Desjardins appuie depuis 0 ans la création et la consolidation d institutions financières de nombreux pays en développement et en émergence. partie des millions de personnes qui, dans plus de 20 pays, ont pu bénéficier de produits et services financiers grâce à quelque caisses populaires appuyées par Développement International Desjardins (DID). Depuis 2008, les employés et gestionnaires du mouvement desjardins relèvent le défi vélo pour contribuer à donner espoir aux enfants atteints du cancer. La totalité des sommes recueillies est destinée aux enfants et est remise à l unité d oncologie pédiatrique de la Fondation du centre hospitalier universitaire de Québec L'EXPRESS DRUMMONDVILLE - - Le dimanche 17 octobre Page 29

2 Le Mouvement Desjardins et ses parties prenantes : un dialogue soutenu our le mouvement desjardins, coopérer et communiquer vont de pair. C est pourquoi il maintient un dialogue ouvert et continu avec l ensemble de ses parties prenantes. Sa vie démocratique active et la proximité de ses caisses avec leurs membres et leur collectivité en font un interlocuteur présent, accessible et engagé dans les milieux où il est actif. employés répondants ont affirmé «vouloir appuyer le mouvement desjardins dans ses initiatives envers le développement durable». À l automne 2008, plus de 188 jeunes de 15 à 30 ans ont participé à une séance de clavardage avec la présidente et chef de la direction du mouvement desjardins. quelque 262 interventions ont été compilées, et la présidente C est ainsi que le mouvement desjardins a a répondu à 122 questions sur des sujets tels la pu constater, dans un sondage mené au distinction coopérative, l accueil des jeunes printemps 2008, que 90 % des chez desjardins et les grands enjeux de société. Page 30 - L'EXPRESS DRUMMONDVILLE - - Le dimanche 17 octobre 2010 P À l origine même du mouvement desjardins se retrouve une démarche de responsabilité sociale, une volonté de permettre à tous de bénéficier de services financiers adaptés à leurs besoins. «La a ceci de particulièrement attachant, c est qu elle étend ses bienfaits à tous», disait son fondateur, Alphonse desjardins. Parce que le mouvement desjardins est un groupe financier coopératif, les attentes de ses membres et de ses clients en matière de responsabilité sociale sont élevées et ils ne manquent pas d être critiques à son endroit. Ils comptent sur le Mouvement desjardins pour adopter des pratiques de gouvernance responsables, équitables et durables. Le mouvement souhaite d ailleurs que ceux-ci prennent davantage part à sa vie démocratique. C est en ce sens qu il met à leur disposition plusieurs moyens visant à recueillir leurs idées, préoccupations et attentes

3 S unir pour changer les choses Devenir membre d une coopérative funéraire evenir membre d une coopérative funéraire, c est choisir une entreprise qui se distingue par son approche humaine et professionnelle. C est aussi privilégier une organisation de chez nous, entièrement québécoise, porteuse de valeurs telles que l entraide, la solidarité, l équité et l engagement dans le milieu. C est finalement poser un geste concret pour que les profits générés par l activité funéraire enrichissent notre collectivité et demeurent propriété de notre patrimoine local. D Plus de personnes au Québec ont choisi de changer les choses en appuyant le développement d une coopérative funéraire. La coopérative, J.N. Donais a plus de 9000 membres à son actif et sa raison d être est de répondre aux besoins réels de ses membres et de la population dans le domaine funéraire par l offre des ses produits et services funéraires de haute qualité empreints d humanisme, et ce, à des coûts qui répondent aux besoins de chacun. En plus des points de services qui se trouvent partout dans la région, la coopérative funéraire J.N. Donais peut offrir à la population son complexe funéraire du boulevard Lemire, un centre multiservice qui répond aux attentes de la communauté et Les avantages d être membre d une coopérative De venir membre d une coopér ative funéraire comporte de multiples avantages financiers et autres. Entre autres, un investissement est remboursé. Par exemple, si vous déboursez 20 $ pour devenir membre à vie, ce 20 $ est remis à votre succession si tel est votre désir lors de votre décès. Le coût net pour avoir été membre toute votre vie et bénéficier d importants avantages est donc de 0 $. Les autres avantages sont tout aussi intéressants : -Vous bénéficiez gratuitement du programme Solidarité, un programme offrant des funérailles sans frais, jusqu à concurrence de 2500 $,si vous aviez le malheur de perdre un enfant de moins de 1 ans et qu aucun programme gouvernemental ne s applique à votre cas; -Les coûts des services funéraires sont réduits de 10 % (vous payez 20 $ pour devenir membre et vous économisez instantanément La coopérative, J.N. Donais a plus de quelques centaines de $); 9000 membres à son actif. -Vous choisissez une entreprise d ici qui dont les membres de la direction sont très fiers. s approvisionne auprès de fournisseurs La clientèle se dit satisfaite de retrouver tous québécois; -Vous avez accès à des services personles services sous un même toit. nalisés, ainsi qu à des rituels adaptés à vos croyances et à vos volontés; -Vous pouvez participer aux conférences et activités organisées par la coopérative; -Vous recevez gratuitement de l information et de la documentation sur les différentes étapes du deuil et autres sujets pertinents; -Si vous déménagez, vos arrangements préalables sont transférables sans aucuns frais dans toutes les autres coopératives funéraires, ce qui représente plus de 100 points de service répartis dans presque toutes les régions du Québec; - E n t a n t q u e m e m b r e, vo u s ê t e s copropriétaire de votre coopérative funéraire et vous participez aux décisions financières ainsi qu au développement de votre entreprise; -Vous confirmez vos valeurs d entraide, de démocratie, d équité et d engagement envers le milieu, en soutenant une organisation de chez nous, entièrement québécoise... Par ailleurs, la Coopérative funéraire J.N. Donais offre une carte avantage-vie à ses membres.cette dernière permet de bénéficier de rabais chez plusieurs commerces et professionnels de la région. rue Lindsay Boul. Lemire Wickham St-Germain St-Cyrille 2625, boul. Lemire pour informations ANDRÉE DONAIS Directrice générale Page 31 Victoriaville L'EXPRESS DRUMMONDVILLE - - Le dimanche 17 octobre Nous sommes une entreprise moderne, sérieuse, totalement axée sur le respect et le bien-être des gens qui font appel à nos services. Notre mission est d accompagner les familles vivant un deuil afin de leur simplifier la tâche au maximum, en leur offrant des services funéraires professionnels de grande qualité, à un prix équitable. Nos valeurs sont le respect, l écoute, l empathie et l entraide. Notre approche est à la fois très humaine et professionnelle.

4 Vivre la différence coopérative Au Québec, c est depuis 195 que nous célébrons la. Cette année, l événement a lieu du 17 au 23 octobre, sous le thème «Vivre la différence coopérative». C est le Conseil québécois de la et de la mutualité (CQCM) qui orga - nise cet événement. Ce sont 3300 entreprises coopératives et mutuelles, emplois, 22 milliards de dollars de chiffre d affaires et 166 milliards de dollars d actif qui forment le mouvement coopératif au Québec. De plus, les coopératives présentent un taux de survie nettement plus élevé que les entreprises traditionnelles. Voilà de bonnes raisons de s y intéresser! Le premier objectif de cette semaine d activités est sans aucun doute de faire mieux connaître à la population les nombreux avantages de la formule coopérative et mutualiste pour créer et maintenir des emplois. Par la suite, le CQCM tente de faire reconnaître l apport des coopératives dans la communauté, de démontrer que la coopérative est un système qui considère l humain d abord et non les capitaux, et de faire valoir la mission de la formule coopérative comme outil de développement durable et local. De plus, il veut favoriser la concertation et l entraide entre les coopératives. Pour ce faire, différentes activités sont organisées un peu partout au Québec ainsi que dans tout le Canada francophone. Que ce soit par le biais d un colloque, d une conférence ou encore de rencontres avec des membres actifs des coopératives, vous pourrez très certainement en apprendre plus sur le sujet. La force de la de Desjardins Centre-du-Québec Desjardins Centre-du-Québec, c est... - Plus de membres -250 dirigeants élus démocratiquement et engagés -Plus de 1250 employés -Une force conseil de 200 ressources en épargne spécialisée -Plus de 80 directeurs de comptes entreprises, agricoles et commerciaux -Un actif de,8 G $ et un volume d affaires de 9, G $ -Plus de 59 millions de dollars versés en ristournes -3,7 M $ versés à la collectivité (dons, commandites et fonds d aide au développement du milieu, bourses) -Dix-sept caisses réparties en 70 centres de services et cinq centres financiers aux entreprises -99 guichets automatiques Bref, Desjardins, c est une institu tion solide financièrement depuis plus de 110 ans. À noter qu une consultation en ligne sous le thème «Mieux comprendre ses finances» est possible sur le site Web Coopération du 17 au 23 octobre La force de la au service du DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DÉVELOPPEMENT de la collectivité Page 32 - L'EXPRESS DRUMMONDVILLE - - Le dimanche 17 octobre 2010 Desjardins Centre-du-Québec, c est 3,7 M$ à la collectivité : ,1 M$ versés aux œuvres humanitaires, à la santé, au communautaire et à l environnement 1,2 M$ versés au développement économique 1, M$ versés à la jeunesse et à l éducation

5 La, un monde à découvrir! aviez-vous que l on retrouve au Québec 3300 coopératives et 39 mutuelles qui représentent 7,7 millions de membres, emplois et 22 milliards de dollars de chiffre d affaires? Le réseau La Coop génère à lui seul plus du tiers de ce chiffre d affaires et demeure un des leaders incontestés de la création d emplois coopératifs au Québec. à 3 8 coopératives francophones qui représentent 8,3 millions de membres, emplois et 28 milliards de dollars de chiffre d affaires. C est donc dire que le Québec est le cœur du mouvement coopératif au Canada! Du côté de La Coop des Bois-Francs, plusieurs avantages s offrent aux membres. Au niveau canadien, les chiffres s élèvent D abord, 2 catégories de membres existent, S soit les membres sociétaires (producteurs) et auxiliaires (citadins). L une comme l autre offre des ristournes sur les achats effectués dans les secteurs de La Coop des Bois-Francs (Centre de rénovation Unimat, Sonic, New Holland, meunerie et centre des grains, services techniques). L an passé, La Coop des Bois-Francs a remis $ à ses membres. Il est maintenant possible de devenir membre en ligne à En attendant, une journée portes ouvertes aura lieu à la meunerie de la Coop des Bois-Francs (500, boulevard Gamache, Victoriaville) le samedi 23 octobre, de 9 h à 16 h. Une belle occasion de découvrir le fonctionnement de la fabrication d aliments pour le détail. L'EXPRESS DRUMMONDVILLE - - Le dimanche 17 octobre Page

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR démocratie égalité équité Coopérer pour crée l avenir Pour un monde + responsable + équitable + durable En faisant affaire

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

La Caisse d économie solidaire Desjardins

La Caisse d économie solidaire Desjardins La Caisse d économie solidaire Desjardins Notre mission Soutenir le développement de l économie sociale et solidaire en misant sur l entrepreneuriat collectif au sein de quatre réseaux : coopératif, communautaire,

Plus en détail

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

L Écho. Votre caisse: une nouvelle force financière!

L Écho. Votre caisse: une nouvelle force financière! L Écho de la rivière BULLETIN D INFORMATIONS VOLUME 1 NO 1 JUIN 2013 Votre caisse: une nouvelle force financière! En tant que membres propriétaires, vous participez démocratiquement aux orientations et

Plus en détail

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux!

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! !Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! Du microcrédit à la microfinance!!!! Les défis et enjeux! La cohérence - Mission, vision! L innovation! Croissance et rentabilité! Gouvernance! L

Plus en détail

Conférence sur l économie coopérative

Conférence sur l économie coopérative Conférence sur l économie coopérative Bruxelles, Belgique 30 janvier 2013 Bernard Brun, Directeur Relations gouvernementales Mouvement Desjardins Plan de la présentation 1. Contexte 1.1 Contexte québécois

Plus en détail

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ Chacune des étapes de votre vie amène son lot d événements heureux, et parfois, inattendus. Vous venez d avoir un enfant? Vous rêvez à plusieurs

Plus en détail

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger André Leclerc Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Université de Moncton Campus d Edmundston et Faculté d Administration

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE?

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? Présenté au Cercle finance du Québec Par Sylvain Fauchon, FCAS, FICA Chef de la direction Le 1 er octobre 2014 PROMUTUEL ASSURANCE 1852

Plus en détail

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins Vos ressources humaines : le cœur de votre entreprise Les enjeux liés à la gestion de vos ressources humaines et votre succès en affaires sont inséparables

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC 43 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz a pour objectif de faire découvrir quelques événements qui ont joué un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Catégorie développement durable

Catégorie développement durable DESJARDINS Catégorie développement durable L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES (version proposée par l IRECUS) CONTEXTE S inscrivant dans le cadre de l Année internationale des coopératives, le Sommet international des coopératives

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

Guide de l assurance vie entière à participation

Guide de l assurance vie entière à participation Avantage Plus Assurance vie entière à participation Guide de l assurance vie entière à participation Table des matières Ce guide est conçu pour vous fournir des renseignements utiles sur l assurance vie

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE!

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! Danny Roy, agent de développement Économie sociale Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal droy@credemontreal.qc.ca 514 842-2400, poste 2500

Plus en détail

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites Application : 20 janvier 2014 Politique de dons et commandites DESCRIPTION : LA CAISSE DESJARDINS DE RIMOUSKI, UN PUISSANT LEVIER DE DÉVELOPPEMENT POUR SES MEMBRES ET POUR LA COLLECTIVITÉ. La Caisse Desjardins

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES

MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE Les bienfaits de l intercoopération Ce que vous devriez

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

www.commercesolidaire.com

www.commercesolidaire.com www.commercesolidaire.com et Commerce solidaire est un organisme à but non lucratif regroupant des entreprises d économie sociale de tout secteur d activités, partout au Québec. Il a pour mission de soutenir

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs Volume 3 Numéro 3 Hiver 2010 De bons mots pour nos Services d ingénierie clinique (p. 3) FacilicorpNB réalise des économies (p. 4) Mise à jour sur le projet de portail intranet commun en santé (p. 5) Le

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

L ASSURANCE AGRICOLE. Un produit unique pensé pour vous

L ASSURANCE AGRICOLE. Un produit unique pensé pour vous L ASSURANCE AGRICOLE Un produit unique pensé pour vous 2-3 Protéger le labeur de votre vie et assurer votre avenir. Nous avons à cœur la protection de votre patrimoine UN PROGRAMME EXCLUSIF À AFL ASSURANCES

Plus en détail

Le régime d assurances collectives prosanté

Le régime d assurances collectives prosanté signature privilège distinction prestige Le régime d assurances collectives prosanté LES AVANTAGES SIGNATURE Un régime, trois séries d avantages L une des préoccupations majeures des entreprises québécoises

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins Lignes de crédit et prêts Comment combler vos besoins Nous simplifions le financement Laissez-nous vous aider à trouver le meilleur moyen d obtenir ce que vous voulez Lorsque vous êtes décidé lorsque vous

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Le Mouvement Desjardins:

Le Mouvement Desjardins: Le Mouvement : Coopérer pour créer l avenir Présentation à l occasion du Rendez-vous de l habitation Le 1 er octobre 2012, Laval , de 1900 à aujourd hui 1900-1920 Fondation des premières caisses par Alphonse

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

35 % 1 % 3,25 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait

35 % 1 % 3,25 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait 35 % 3,25 % 1 % Fiers de nos réalisations collectives 15 % 2 % 10 % La gestion de l'offre et la mise en marché collective du lait Les énoncés de vision de l avenir * Le secteur laitier québécois et la

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES Politique n o ADM-0100-2012 Approuvée le : 1 er janvier 2015 Par : Secteur : Patrice Gagnon, directeur général Communications 1 er janvier 2015 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE...

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

LES FRAIS FUNÉRAIRES AU QUÉBEC

LES FRAIS FUNÉRAIRES AU QUÉBEC LES FRAIS FUNÉRAIRES AU QUÉBEC Table des matières Introduction... 3 La formule coopérative.... 4 Une coopérative funéraire locale.... 7 Conclusion.... 8 Introduction Aujourd hui, j aborde avec vous un

Plus en détail

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT COM15-01. Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT COM15-01 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Révision des politiques ADC10_Parrainage et partenariats, ADC30_Publicité et FIN05_Subventions à des organismes externes BUT : Présenter

Plus en détail

«Les Français et l optique»

«Les Français et l optique» Dossier de presse 3 octobre 2012 «Les Français et l optique» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Le coût et la qualité des prestations optiques, en tête des préoccupations des Français. Les réseaux

Plus en détail

Outaouais & Cie. Démarrage de mon entreprise. Boîte à outils

Outaouais & Cie. Démarrage de mon entreprise. Boîte à outils Démarrage de mon entreprise Boîte à outils Table des matières Page Formes juridiques d une entreprise 4-5 Formulaires légaux requis 6 Le plan d affaires 7 Produits et services 8 à 10 Réussite en affaires

Plus en détail

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Edition 2013 Composition du Groupe AGRICA Le Groupe AGRICA comprend : une Association sommitale Groupe AGRICA, qui définit la politique

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout

prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout Décès ou invalidité On met souvent des années à construire les fondations d un quotidien solide et offrir à sa famille

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012.

Le mouvement coopératif et la communauté. Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. Le mouvement coopératif et la communauté Par Julien Geremie, dans le cadre du Forum RESDAC 2012. LE CONSEIL DE LA COOPÉRATION DE Mandat du CCO : L ONTARIO Le Conseil de la coopération de l Ontario (CCO)

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Carnet «F» Le transfert de la propriété au point de vue du financement

Carnet «F» Le transfert de la propriété au point de vue du financement Carnet «F» Le transfert de la propriété au point de vue du financement Contexte du présent carnet Chapitre 1 Le financement quand la propriété demeure familiale Le PDG de la PME devra un jour laisser sa

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org Le Mûrier Inc. www.lemurier.org RAPPORT D ACTIVITÉS 2009-2010 2 NOS SERVICES EN UN CLIN D OEIL Le Jalon Résidence d appartements regroupés pour 12 femmes vivant un problème de santé mentale grave et une

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Pourquoi sommes-nous ici aujourd hui? Pour vous donner un compte rendu de ma première année comme directeur général de Téléfilm Canada

Plus en détail

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE TABLE DES MATIÈRES PROFIL DES RÉPONDANTS AU SONDAGE... 2 Région administrative... 2 Répartition selon le type d organisme...

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

L espoir passe par la recherche

L espoir passe par la recherche Raphaëlle, 15 ans En rémission d une leucémie lymphoblastique aiguë L espoir passe par la recherche Un don planifié, pour encourager les enfants atteints de cancer à cultiver leur rêve de guérison! Mot

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail