Conseil Général de La Réunion / Madagascar

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil Général de La Réunion / Madagascar"

Transcription

1 Historique de la coopération Sur le fondement de l article 42 de la Loi d orientation pour l outre-mer (LOOM), le Conseil Général (CG) de la Réunion a signé le 21 octobre 2008 un accord-cadre général de coopération visant à renforcer l ensemble des projets déjà initiés depuis plusieurs années. Les secteurs d intervention portent plus particulièrement sur : L agriculture L éducation Le développement durable La sécurité civile La culture PARTENAIRES Conseil Régional de la Réunion Mairie du Port Mairie de l Entre-Deux Mairie de La Possession Mairie de Saint-Denis Service départemental d incendie et de secours Bibliothèque départemental de La Réunion Ministère des Affaires étrangères et du D.I. Agence nationale du Service civique France Volontaires Ministère malgache de l Agriculture Ministère malgache de l Éducation nationale et lycées malgaches Ministère malgache de la Culture et du Patrimoine Institut français de Madagascar (IFM) Région Vakinankaratra Direction interrégionale de l élevage (DIREL) Direction régionale de la formation professionnelle CCI Vakinankaratra SARL OPAGRI Fédération régionale des coopératives agri. (FRCA) Centre de recherche FIFAMANOR Lycée agricole de Mandotoet de Tombotsoa / Institut privé supérieur des techniciens agricoles Lycées réunionnais : Saint-Denis, La Possession, Saint-Paul (agricole) Centre pour l expérimentation et la formation en fruits et légumes (CEFFEL) Assoc. pour le progrès des paysans FIFATA Association de crédit agricole et rural (ICAR) Association des professionnels des technologies de l information et de la communication Centre international d études pédagogiques Commission de l Océan indien (COI) Association sports et loisirs de l Océan Indien Association Médecins de l Océan Indien ONG Transmad ONG Gret ONG Fert Le Conseil Général intervient également dans l ensemble de la Zone Océan Indien en participant aux projets de la Commission de l Océan Indien (COI). Dans le cadre de sa nouvelle mandature ( ), le CG Réunion a confirmé son ouverture vers l extérieur comme un axe prioritaire de sa politique. L objectif est de renforcer et développer les actions de coopération avec les pays de la zone Océan Indien dans les domaines de compétences du département français. Madagascar a été retenu comme le pays prioritaire. Une représentation a été ouverte à Tananarive en Le Conseil Général poursuit son engagement à Madagascar avec un axe transversal : la coopération comme vecteur de mobilité et d insertion professionnelle des jeunes, qui s articule autour de plusieurs secteurs : Education et francophonie ; Culture et patrimoine ; Protection civile ; Agriculture et développement rural ; Développement local et participation citoyenne. CONTACTS Bruno Lorion Chargé de la coop. décentralisée Basé à la Réunion CONCOURS FINANCIERS Monique Couderc Représentante à Madagascar Basée à Antananarivo

2 Axe transversal : Mobilité internationale et insertion professionnelle des jeunes Le Conseil Général de la Réunion accorde une importante particulière à l insertion et l ouverture des jeunes réunionnais et (co-)finance des programmes suivants plusieurs dispositifs : Volontariat de solidarité internationale (VSI), Volontariat du Service civique (VSC) et Contrat unique d insertion (CUI). Début 2014, 29 volontaires réunionnais sont appuyés par le Conseil général dont : 1 VSI placé auprès de la Fédération malgache de rugby, en cours de réaffectation ; 15 CUI chargés d animer en binôme, les clubs de français dans les huit principaux lycées publics malgaches, en collaboration avec le Ministère malgache de l Education nationale et l Ambassade de France à Madagascar (cf. Rubrique Education & Francophonie) ; 5 CUI directeurs ou directeurs-adjoints au sein du réseau des Alliance française (cf. Rubrique Education & Francophonie) ; 6 VSC en appui à des associations malgaches : Compagnie Aléas de Possibles, ONG L Homme et l environnement, Ferronerie d art de Dieudonné et Violette, association Manda et association Orchidées blanches. 1 CUI éducatrice spécialisée, intégrée au sein de l ONG Aina d aide et de protection de l enfance ; 1 CUI formateur en langue française au sein du Service militaire d aide au développement. Un second formateur sera recruté courant VSI venait en appui aux opérateurs agricoles de la Région Bongolava. Partenaires : SCAC/Ambassade de France à Madagascar, Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Agence nationale du Service civique, France Volontaires, structures accueillant des volontaires. Contribution du CG Réunion : 8000 /an / CUI ou VSC, soit environ pour l année Délégation du Lycée agricole Saint-Paul en mission dans le Région du Vakinankaratra janvier 2014 Boucheries réhabilitées dans la commune d Antanifotsy décembre 2013 Arrivée des Volontaires du Service civique en soutien à des structures associatives malgaches février 2014 Installa tion de la Volontaire en charge de la formation en français au sein du SMAD avril

3 1 - ÉDUCATION ET FRANCOPHONIE Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de l éducation nationale 2006 Le CG Réunion a signé une convention de partenariat avec le Ministère de l Education nationale dans le cadre d un projet de reconditionnement d ordinateurs, opéré par l Association des professionnels des Technologies de l information et de la communication - APTIC/Mada. Remis en état, 280 ordinateurs ont été affectés à des établissements secondaires de Madagascar Le CG contribue au projet de redynamisation de la langue française dans les lycées à Madagascar. Le programme vise à créer, en étroite association avec les équipes de direction et pédagogique des établissements et avec le soutien de l Ambassade de France à Madagascar, des clubs de français dans les 8 principaux lycées de Madagascar. (à Antananarivo, Antsirabe, Tamatave, Mahajanga, Tuléar, Diégo-Suarez et Fianaranstoa), Les clubs sont animés par des binômes de jeunes réunionnais diplômés en français langue étrangère (FLE) et/ou ayant une expérience dans le domaine de l enseignement/éducation. En tout, il est prévu de mettre en place 8 binômes qui bénéficient, pendant toute la durée de leur contrat, d une formation continue. Contribution du CG Réunion : 8000 /an / volontaire Soutien du CG Réunion au Centre international d études pédagogiques (CIEP) pour la formation des maîtres malgaches travaillant auprès des enfants handicapés. Contribution du CG Réunion : (cofinancement UE) Le Conseil général de La Réunion soutient le projet «Exoprof» de formation de 210 heures en présentiel pour le renforcement linguistique et pédagogique du et en français de tous les instituteurs, chefs ZAP et conseillers pédagogiques des écoles primaires publiques malgaches, initié dans le cadre du partenariat entre l'institut français de Madagascar et la Délégation de l'union européenne en général, et de celui entre le FSP MAPEF (Madagascar - Appui à l'enseignement du et en Français) et PASSOBA-Edu en particulier. Appareillements Le CG soutient les appareillements entre établissements secondaires publics d enseignement général des deux territoires. Le lycée de Saint-Denis est jumelé avec le lycée d Andohalo à Antananarivo, qui bénéficie d un club de français. Le lycée de La Possession pourrait devenir partenaire du lycée Resampa d Antirabe. Autres actions Le CG Réunion a soutenu les échanges d étudiants entre les deux îles il y a plusieurs années. Le prix Célimène, décerné à des artistes femmes de La Réunion, a été remis en 2012 par une artiste malgache, invitée d honneur de la cérémonie. Le concours annuel d orthographe à Madagascar est également soutenu par le CG Réunion depuis plus de dix ans. Le finaliste malgache est invité à participer à la grande finale à La Réunion. 3

4 2 - PROTECTION CIVILE Dans le cadre du programme de coopération de protection civile zone océan Indien, quatre conventions ont été signées, depuis 2003, avec trois grandes agglomérations de Madagascar afin de doter des casernes de sapeurs pompiers en véhicules et matériel, et de former les personnels appropriés Deux conventions tripartites (Commune de Saint-Denis/Commune urbaine de Diégo-Suarez/Conseil général de La Réunion et Commune du Port/Commune urbaine de Tamatave/Conseil général de La Réunion) ont permis la constitution de corps de sapeurs pompiers dans les deux villes malgaches, respectivement sur les périodes et Le CG Réunion a contribué, via le Service départemental d incendie et de secours (SDIS), à la formation des futurs cadres sapeurs-pompiers et à à l équipement en matériel de secours. Le partenariat avec la ville du Port s est articulé comme suit : Structuration, formation et équipement des sapeurs-pompiers de Tamatave par le SDIS Réunion ; Réhabilitation de la caserne de Tamatave par un chantier réunissant des jeunes de la ville du Port (jeunes en réinsertion) et de Tamatave (lycée technique), piloté par la Ville du Port. Dans le cadre de la convention tripartite, le CG Réunion a contribué à hauteur de sur un total de ( ). Un partenariat entre le CG Réunion, la Commune de l Entre-Deux et la Commune de Foulpointe a permis en 2012 la construction d une caserne, l équipement et la formation de sapeurs-pompiers à Foulpointe, par les deux villes partenaires. Projets 2014 Le SDIS Réunion pourrait cosigner une convention de partenariat aux côtés des communes d Ambohimanga Rova et de Bras-Panon, pour la construction d une caserne, l équipement en matériel léger et la formation de sapeurs-pompiers. Une action pourrait être programmée dans la commune urbaine d Antsirabe. Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de la Culture, du Patrimoine et de l Artisanat 2009 Le CG Réunion a soutenu le projet Kozman Ti Dalon d échange culturel à Diego-Suarez et Nosy-Be La Direction de la Culture du CG Réunion a été amenée à soutenir diverses actions à l'initiative de la collectivité (accueil des lauréats du prix de la francophonie) ou d'associations locales. Un volet Coopération régionale est également intégré dans les conventions de partenariat conclus par la collectivité avec les théâtres et troupes réunionnaises. Des liens se développent avec les structures compétentes malgaches pour la mise en oeuvre du projet d'iconothèque de l'océan Indien. Projet 2014 Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux Dernière mise à jour : Avril CULTURE & PATRIMOINE Outre les diverses initiatives destinées à encourager les jeunes talents, le CG Réunion porte un projet, aux côtés du Ministère malgache de la culture et du patrimoine, de restauration et la réhabilitation d une ancienne bâtisse malgache, qui a autrefois abrité les Beaux-Arts et l École normale pour femmes. Un chantier d insertion mixte franco-malgache pourrait être chargé des travaux.. L idée est de transformer le bâtiment en résidence d artistes pour femmes, pour faciliter les échanges entre les artistes et artisans d art réunionnaises et malgaches (vannerie, ferblanterie, peinture sur soie ) ainsi que les échanges économiques et de savoir-faire. Par ailleurs, quatre agents de la Bibliothèque nationale vont bénéficier d une formation à la Bibliothèque départementale de La Réunion 4

5 4 - AGRICULTURE & DEVELOPPEMENT RURAL Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de l agriculture (de l élevage et de la pêche) et du développement rural En octobre 2008, un accord cadre de coopération agricole avec le Ministère de l Agriculture malgache a été contractualisé avec pour objectif de favoriser la coopération agricole dans les domaines prioritaires identifiés conjointement.. Des actions concrètes comme le soutien aux projets de structurations agricoles (production - exportation - commercialisation) des filières oignons, maïs et lait impliquant des groupements de producteurs réunionnais et malgaches s inscrivent dans ces accords. Les projets ont permis aux producteurs réunionnais de valoriser leur ingénierie dans le domaine agricole mais également de profiter de la maîtrise du coût d approvisionnement des produits travaillés sur le sol malgache. Total volet agriculture : Action Coût / Mode de financement Échéancier / Freins éventuels 2009 : Echange de matériels agricoles : le CG a cédé 2 bulls à la SOPAGRI en échange de 2 tracteurs au profit des communes de Diégo-Suarez et d Antanifotsy (suite aux missions du CG sur ces 2 communes). La SOPAGRI s est engagée à former les paysans malgaches à l utilisation des tracteurs Structuration de la filière laitière par la FRCA Appui technique à la production de lait Appui à l'organisation optimale de 8 centres de collecte de lait 2008 : Soutien à la production de maïs par la Coopérative des Avirons. Financement plantation de maïs pour l alimentation et l élevage (1600 tonnes réalisées en 2008) : Soutien à la production d'oignons par la FRCA Appui technique à la plantation d'oignon 3 années d'intervention : cumul de 685 tonnes récoltées sur l'ensemble des 3 sites de production non liquidé Coût total : Dotation CG 974 accordée en 2008 : Contribution CG 974 : Contribution CG 974 de 2006 à 2008 : Les événements à Madagascar ont figé la poursuite du projet (de nombreux actionnaires étaient des proches du Prédisent Ravalomanana) Terminé en 2008, le projet se poursuit depuis sans intervention de fonds publics. Terminé en Vivéa continue de produire sans fonds publics Soutien de projets de structuration de filières agricoles et d appui au développement des agricultures familiales. Ces projets visent à améliorer les rendements afin de lutter contre la pauvreté et garantir la sécurité alimentaire des communautés ciblées. A ce titre, un volontaire réunionnais est venu en appui à une exploitation agricole à Babetville, dans la Sakay en Un micro-projet d appui au développement de l agriculture dans la Région de Sofia, porté par l association Aida, a été soutenu par le CG Réunion en Contribution du CG Réunion sur fonds propres:

6 Projet de coopération Conseil Général de La Réunion - Région du Vakinankaratra La Région Vakinankaratra est l une des plus fertiles et économiquement des plus dynamiques de Madagascar. Elle est soutenue par la Norvège depuis 40 ans, le Conseil Régional d Auvergne depuis 2005 à travers la coopération décentralisée, et la ville de la Possession (La Réunion) via son appui à la ville d Antanifotsy. Dans un souci de cohérence et d efficacité, le Conseil Général de la Réunion souhaite donc concentrer ses efforts dans la Région Vakinankaratra et répondre à l une des priorités de la Région en choisissant de soutenir le développement agricole et rural. La Région Vakinankaratra porte deux grands projets en matière de développement : 1) la construction d un marché de gros en fruits et légumes, doté de lieux de stockage et de chambre froide, qui permette la rencontre entre l offre (les producteurs) et la demande ; 2) l appui aux petits producteurs, pour renforcer les capacités productives et commerciales et améliorer les conditions de vie. 20 communes, dont Antanifotsy, sur les 86 communes que compte la Région ont été ciblées par l équipe régionale. Le Conseil général de La Réunion entend s intégrer dans les orientations fixées par la Région Vakinankaratra. Une première mission d expertise, menée par l ONG Transmad début 2014, devait permettre de lancer un premier projet, notamment dans la commune d Antanifotsy. Appareillements entre établissement agricoles Grâce au soutien du lycée agricole de Saint-Paul, le lycée agricole et Institut supérieur privé des techniciens agricoles de Tombotsoa (Antsirabe) vient d intégrer le Réseau des établissements agricoles de l Océan Indien (REAP-OI) début Le récent appareillement entre les deux établissements vise à faciliter les échanges pédagogiques et de jeunes ainsi que les missions d expertises et de formation. 5 - DÉVELOPPEMENT LOCAL La Présidente du Conseil Général, Mme Nassimah Dindar, a signé, le 17 février 2006, deux conventions avec les communes de Mahajamba et d Antonibe situées au nord-ouest de la Grande Ile. Les actions ont concerné l amélioration de l alimentation en eau, l assainissement ainsi que l extension d une école et d un dispensaire pendant deux chantiers d insertion (8 personnes en contrat unique d insertion) Soutien à la réalisation de deux chantiers d'insertion afin de construire ou réhabiliter des équipements collectifs : Chantier d insertion mené par l ONG Transmad pour la construction de deux boucheries au profit de la ville d Antanifotsy (ville jumelée avec la ville de La Possession) dans la Région Vakinankaratra. Contribution du CG Réunion : (subvention de fonctionnement de prise en charge en partie des salaires à hauteur de prise en charge des billets d'avion à hauteur de prise en charge de la formation théorique à hauteur de ). En partenariat avec l ONG Gret et le programme Nutrizaza, le CG Réunion prend en charge la construction d un restaurant pour bébés Zazakely, la formation du personnel et une campagne de sensibilisation à destination des jeunes parents à Antanifotsy. Contribution du CG Réunion : Chantier d insertion mené par l Association Sport et loisirs Océan Indien pour la réhabilitation de la mairie de Joffreville. Contribution du CG Réunion : environ (subvention de fonctionnement, prise en charge des billets d avion, des indemnités et de la formation continue des jeunes). 6

7 Commission de l Océan Indien (COI) Dans le cadre de ses activités avec la COI, le CG Réunion participe à plusieurs projets concernant l ensemble des pays de la Zone : Observatoire des Droits de l'enfant de la Région de l'océan Indien (ODEROI) : Étude sur la pauvreté et les disparités touchant les enfants de l Océan Indien : par an jusqu en 2010 / action poursuivie Étude sur les flux migratoires dans l Océan Indien (action poursuivie) Mobilisation de la diaspora en France : Rencontre avec les associations des îles de l Océan indien en France Création du réseau des Amis des enfants de l Océan indien Identification de personnalités de référence des îles pour promouvoir la cause des enfants. Élargissement et Pérennisation du Programme régional de protection des végétaux (EPRPV) : en 2010, en Réseau des Femmes en Politiques de l Océan indien (FPOI), dont la présidente est Mme Nassimah Dindar, Présidente du CG Réunion : en 2010 / en AUTRES ACTIONS Soutien aux missions médico-humanitaires réalisées par l association locale Médecins de l'océan Indien à Antsohihy à hauteur de en 2012 À Manjakandriana, Antanifotsy et Maravoay à hauteur de en Attribution d'aides d'urgence et à la reconstruction après le passage du cyclone Giovanna dans la région de Brickaville en lien avec une association réunionnaise : en Contribution financière aux missions d expertise des praticiens du Centre hospitalier départemental de Saint-Denis depuis

8 FINANCEMENT DES PROJETS Actions Avant 2008 Depuis Projet «oignon» Projet «lait» Projet «maïs» Projet «ordinateur» 280 ordinateurs cédés Projet SDIS 3 camions citerne, 1 ambulance et 1 véhicule léger + formation Cession d un tracteur Soutien aux associations chantiers d insertion à Diego (hors salaires) Agriculture (contre partie nationale des fonds européens) Projet COI ODEROI Projet COI EPRPV Projet COI Plateforme Femmes politiques de l OI Projet COI Plateforme lutte contre les violences faites aux femmes En 2012 : Volontariat : Solidarité internationale et santé : Développement agricole : ( en attente) Développement local et chantier d insertion : Education et francophonie : En 2013 : Affectation d une éducatrice spécialisée au sein de l association AINA d aide à l enfance : 8000 Soutien à des missions humanitaires et médicales d opérateurs réunionnais : Affectation de 6 volontaires du Service civique au sein d associations malgaches : Affectation de 5 directeurs et directeurs adjoints d Alliances françaises : Affectation d animateurs en langue française : Affectation d un formateur au sein du SMAD : Affectation d un volontaire en soutien aux opérateurs du secteur agricole : 4500 Projet dans le domaine de la sécurité civile : Financements extérieurs : Les projets du CG Réunion s intégrant dans le cadre de la Commission de l Océan indien (COI) sont cofinancés par la COI. Le CG Réunion mobilise des fonds européens à travers le Programme Opérationnel de Coopération Territoriale du Fonds européen de développement régional (FEDER /POCT) pour le cofinancement des projets, et notamment pour l envoi de volontaires. Le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international et l Agence nationale du service civique soutiennent financièrement l envoi des volontaires. 8

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

L3 Anglais - Promotion 1990

L3 Anglais - Promotion 1990 L3 Anglais - Promotion 1990 Source : Enquête décembre 2013 auprès d'un échantillon de diplômés de 3ème année de Licence paloise - Contact : Observatoire Des Etudiants (Agnès Binet) / ode@univ-pau.fr /

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Synthèse des programmes de travail

Synthèse des programmes de travail Synthèse des programmes de travail Les projets pour 2013 CRIESR - Assemblée générale 2012 Les services d études et observatoires ayant répondu 2 Agile Cellule Europe Réunion Agorah agence pour l observation

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores La pauvreté rurale aux Comores Depuis leur indépendance en 1975, les Comoriens ont souffert de l instabilité politique

Plus en détail

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens.

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Le service Europe Direct comprend : un site web : ec.europa.eu/europedirect/index_fr.htm

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Récapitulatif des actions menées sur Madagascar. PAYS d intervention : Madagascar. Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours

Récapitulatif des actions menées sur Madagascar. PAYS d intervention : Madagascar. Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours PAYS d intervention : Madagascar Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours 1981 * Expéditions de médicaments au dispensaire d Antoinette Corteyn - Fort Dauphin * L hospice des pauvres (orphelinat

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

RECRUTEMENT DES RESIDENTS Année Scolaire 2015-2016 NOTICE EXPLICATIVE

RECRUTEMENT DES RESIDENTS Année Scolaire 2015-2016 NOTICE EXPLICATIVE AMBASSADE DE FRANCE A MADAGASCAR Service de Coopération et d'action Culturelle --------------------- Établissements relevant de l'agence pour l'enseignement Français à l'etranger RECRUTEMENT DES RESIDENTS

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

Les Ateliers prospectifs de l ARENE. Atelier n 5 du 12 mars 2015

Les Ateliers prospectifs de l ARENE. Atelier n 5 du 12 mars 2015 Les Ateliers prospectifs de l ARENE Atelier n 5 du 12 mars 2015 ARENE/C. Bertolin Le développement du mode coopératif autour d une économie locale Ce compte-rendu reprend les propos et propositions des

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

Objectifs Stage en entreprise à l étranger

Objectifs Stage en entreprise à l étranger EURODYSSEE Stage pratique en entreprise Dans une autre région d Europe : Bade-Wurtemberg en Allemagne Wallonie-Bruxelles en Belgique Istrie en Croatie Régions d Espagne, Géorgie, Italie, Norvège, Portugal,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE Cette contribution a été réalisée après consultation des acteurs du territoire des Pays

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE MAEE RAPPORT FINAL Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale Résumé Agnès Lambert, Raphaël Beaujeu, Helena Stucky de Quay, Didier Beaufort, Moctar Ahmed, Riad Bensouiah, Ralison

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL Objet : les dispositifs politique de la ville La politique de la ville est la pièce majeure des politiques publiques de lutte contre toutes les formes d'exclusion

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2011 Tableau de bord national novembre 2013 Observatoire de la FPT 1/27 Présentation et objectifs : Ce tableau de bord national a été réalisé d le cadre de la convention

Plus en détail

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes

Compte Administratif de l'exercice 2008. Etats annexes Compte Administratif de l'exercice 2008 Etats annexes - SOMMAIRE - ANNEXES Présentation croisée : section d investissement 90 Opérations ventilées Présentation croisée : section de fonctionnement 93 Opérations

Plus en détail

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion Le Programme Régional de Protection des Végétaux Henri BROUCHOUD Cirad Réunion PRPV (2003-2008) Programme Régional de Protection des Végétaux e-prpv (2009 2014) Elargissement et Pérennisation du Réseau

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

Quoi de neuf dans l Espace?

Quoi de neuf dans l Espace? Newsletter France Volontaires Madagascar N : 007 - avril-juin 2015 Quoi de neuf dans l Espace? EDITO Sommaire Renouveau «Un an après le retour à l ordre constitutionnel et avec une certaine stabilité retrouvée,

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Référentiel des missions de Service Civique Guide à destination des structures souhaitant accueillir des volontaires en Service Civique

Référentiel des missions de Service Civique Guide à destination des structures souhaitant accueillir des volontaires en Service Civique Référentiel des missions de Service Civique Guide à destination des structures souhaitant accueillir des volontaires en Service Civique 1/21 Sommaire Le Service Civique en bref...3 1) Qu est-ce qu une

Plus en détail

EVALUATION DE L EXPERIMENTATION IFADEM SYNTHESE

EVALUATION DE L EXPERIMENTATION IFADEM SYNTHESE EVALUATION DE L EXPERIMENTATION IFADEM SYNTHESE Pourquoi une évaluation? A la suite du Sommet de Bucarest de septembre 2006, la Francophonie a décidé de mettre en place un projet ayant pour vocation d

Plus en détail

COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU. Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol

COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU. Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU Membres présents : Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol Collège public GUYOT Léon MOELO Serge LE LOIR Noël BOUEDO

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy»

Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy» Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy» Sécurité alimentaire et Changement climatique : l Indianocéanie

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE 1 SOMMAIRE LA GUILDE...3 QU EST-CE QUE LE VOLONTARIAT

Plus en détail

Réunion du groupe-pays Madagascar sur la formation professionnelle agricole

Réunion du groupe-pays Madagascar sur la formation professionnelle agricole Réunion du groupe-pays Madagascar sur la formation professionnelle agricole Le mercredi 27 mars 2012, de 10h00 à 13h00 Dans les locaux de Cités Unies France Compte-rendu Introduction Après le mot d'accueil

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE

- La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE - La Maison de l Enfance - Projet de mise en œuvre d un orphelinat RAPPORT INTERMEDIARE Rapport d avancée des travaux Juin 2011 infos@transmad.org En France Siège 4, rue du Pâtureau Le Boistuaud 44260

Plus en détail

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics Délégation régionale Aquitaine /2015 Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics CALENDRIER PREVISIONNEL 1 CNFPT - DELEGATION AQUITAINE LES PREPARATIONS AUX CONCOURS ET

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts

excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts excellence environnementale Des pratiques pour l'excellence environnementale en région Poitou-Charentes fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts A partir de l

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

17DEPARTEMENT DES VOSGES

17DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Développement du Territoire Service moyens techniques et gestion administrative du Territoire 17DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

55% des français sont intéressés par un volontariat international

55% des français sont intéressés par un volontariat international Membre du groupe Le Congé de Solidarité Un outil RSE au service de vos collaborateurs L association DSF Développement Sans Frontières (DSF) est une association de solidarité internationale, reconnue d'intérêt

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

Informations pour les entreprises françaises

Informations pour les entreprises françaises Informations pour les entreprises françaises - 1 - 1. Les objectifs du projet Répondre aux besoins des candidats et des entreprises de part et d autre du Rhin Depuis près de 150 ans, l Alsace et le Bade-Wurtemberg

Plus en détail

PROFESSIONS AGRICOLES

PROFESSIONS AGRICOLES PROFESSIONS AGRICOLES Parce qu il vous faut produire, gérer, élever, Aréas est à vos côtés pour Protéger votre exploitation Nous couvrons vos bâtiments d exploitation en cas d incendie, de tempête, de

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION PRÉFET DE LA RÉUNION Direction des affaires culturelles océan Indien Service du développement culturel Affaire suivie par Service Arts-plastiques Poste 02 62 21 90 69 Références AIC 2015 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Pro Lettres / Langues et Sciences Humaines L'insertion professionnelle des diplômés DEs licences professionnelles à l'université de Limoges Résultats par (promotion 2007-2008)

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN?

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? P 7 1 CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail