SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE... 4 II. LE MARCHE DU CAFE... 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE... 4 II. LE MARCHE DU CAFE... 6"

Transcription

1 LE CAFE

2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE HISTORIQUE DU PRODUIT LES DIFFERENTES VARIETES DE CAFE LE MODE DE PRODUCTION La récolte des cerises La transformation des cerises du café La méthode sèche La méthode humide La torréfaction La production de café soluble... 5 II. LE MARCHE DU CAFE L ACTIVITE Business et concurrence La segmentation selon le mode de production... 6 Segmentation du marché du café Segmentation selon la matière première utilisée Réglementation La crise du café PERSPECTIVES DU MARCHE ( ) Tendances du marché La demande La demande au niveau international... 8 Pays La demande française café et thés conditionnés ( ) La demande française hors foyer L offre La production de café Evolution Les principaux pays producteurs La transformation française Les différents cafés et spécialités trouvés sur le marché Les prix du café Exemple de prix du café torréfié relevé en grande surface La distribution Le commerce extérieur et la compétitivité internationale Le solde commercial Les marchés extérieurs La concurrence étrangère Les prévisions à l horizon La consommation de thé et de café en La production STRUCTURE DE LA CONCURRENCE Tendances majeures Structure économique et industrielle

3 Structure économique Principaux acteurs de la transformation du café Structure industrielle Structure capitalistique et financière Les groupes agro-alimentaires étrangers Les spécialistes italiens Les suiveurs français Faits marquants de la vie des entreprises Le marché du café en RHF III. INNOVATION DUN PRODUIT LA PROBLEMATIQUE LE MARKETING MIX Le produit Le prix Exemples de prix de quelques soft drinks et alcools (bière) en canettes La communication La télévision Les affiches Internet La radio Les magazines Le cinéma Avantages et inconvénients des différents médias La presse magazine La télévision La radio La cinéma L affichage La distribution Les lieux de distribution Importance de la date de lancement du produit Les moyens de promotion utilisés CONCLUSION ANNEXES

4 INTRODUCTION Aujourd hui, le café est, avec le pétrole, le blé, le sucre et la pâte à papier, un des principaux produits du commerce mondial et occupe quelques 25 millions de personnes. En valeur marchande, le café vient au deuxième rang du commerce mondial, derrière les hydrocarbures. En effet, en 2002, il représentait un marché de 2,4 milliards d euros. Depuis le début du XIX ème siècle, la production de café a été en constante augmentation. Elle est passée de tonnes en 1825 à environ 6 millions de tonnes en 2000 pour plus de 70 pays producteurs [1]. Le café est donc un produit de première importance sur le marché mondial des produits agro-alimentaires. Mais le marché du café connaît ces dernières décennies une crise au niveau international. Nous débuterons ce rapport par une étude du marché du café qui est lié à celui des boissons chaudes en général, et principalement à celui du thé. Nous aborderons tout d abord l activité de production, la demande des consommateurs ainsi que l offre actuelle. Puis nous verrons le commerce extérieur et enfin les différents groupes agro-alimentaires présents sur le marché du café. Cette étude nous a amené à nous demander comment augmenter la consommation de café, notamment torréfié, chez les jeunes adultes (18-25 ans) qui consomment généralement peu de ce type de produit ou attirer de nouveaux consommateurs dans cette partie de la population. Nous tenterons donc, dans une seconde partie, de répondre à cette problématique par l innovation d un produit dont nous constituerons le marketing mix. 3

5 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE 1. HISTORIQUE DU PRODUIT Il existe de nombreuses légendes à propos de la découverte du café. La plus connue se déroule en Ethiopie aux environs de 850. Un jeune berger avait remarqué que ses chèvres étaient devenues particulièrement vivaces après avoir absorbé certaines baies. Les moines gouttèrent ces fruits, mais déçus par leur goût amer ils les jetèrent au feu, ce qui répandit un parfum délicieux. Ces religieux firent alors, à partir des fruits ainsi torréfiés, une infusion qui les aidait à rester éveillés pendant leurs prières. Cette boisson efficace pris alors le nom de Kawa signifiant force ou élan. C est probablement, dès le V e siècle que le café entama sa conquête du monde par l intermédiaire des pèlerins musulmans qui se rendaient à La Mecque et qui l exportèrent au Yémen puis dans toute l Arabie [2]. En 1615, des commerçants vénitiens apportèrent les premiers sacs de café en Europe occidentale. Vers 1690, les marins hollandais introduisirent les premiers plants de caféier, originaires de Moka, d abord à Ceylan et en Inde, puis dans toutes les colonies hollandaises d Asie. La propagation du café a été suivie d une immense diffusion de la culture du caféier. Dès la fin du 17 e siècle, on a réussi à cultiver des caféiers dans des serres [3]. La boisson savoureuse et excitante a été rapidement appréciée et toutes les grandes villes européennes ont ouvert leurs premiers cafés qui sont, à l origine, réservés à une clientèle haut de gamme [2]. Des plants de café sont arrivés à Paris en 1714 comme cadeau destiné à Louis XIV. De là, le caféier a été introduit dans les colonies antillaises où la France s approvisionna librement. La culture du café se diffusa ensuite dans toute l Amérique Latine, le Brésil devenant dès la fin du 19 ème siècle le premier producteur mondial, avec 7% de la production. C est également à cette époque que la consommation de café se développa vraiment dans toutes les couches de la population [3]. 2. LES DIFFERENTES VARIETES DE CAFE LE CAFEIER EST UN ARBUSTE APPARTENANT A LA FAMILLE DES RUBIACEES, POUVANT ATTEINDRE 12 METRES DE HAUTEUR ET POUSSANT DANS LA ZONE INTERTROPICALE. UN CAFEIER NE PRODUIT DES FRUITS QU APRES 3 ANS MAIS IL N EST RENTABLE QU AU BOUT DE 5 ANS ET SA DUREE DE VIE EST DE 25 A 50 ANS. LA PRODUCTION DU CAFEIER EST D ENVIRON 2,5 KG DE CERISES PAR AN. LES DEUX VARIETES DE CAFEIER SONT L ARABICA ET LE ROBUSTA. L ARABICA, CULTIVE ENTRE 600 ET 2000 METRES D ALTITUDE, EST L ESPECE LA PLUS ANCIENNE. SES QUALITES AROMATIQUES SONT SUPERIEURES A CELLES DU ROBUSTA MAIS SA TENEUR EN CAFEINE EST TRES INFERIEURE (1% CONTRE 3%). LE ROBUSTA EST UNE ESPECE PLUS VIGOUREUSE DONT LA CROISSANCE EST PLUS RAPIDE. IL EST CULTIVE EN PLAINE. SON GOUT EST PUISSANT ET CORSE, IL DONNE UN CAFE TRES TONIQUE. [4] 4

6 3. LE MODE DE PRODUCTION 3.1. LA RECOLTE DES CERISES Les fruits du caféier deviennent rouges lorsqu ils atteignent la maturité, c est pourquoi on les appelle cerises. Leur récolte s effectue soit à la main, soit à l aide de procédés mécaniques. Les méthodes de cueillette se distinguent à la fois par leur précision et par leurs coûts LA TRANSFORMATION DES CERISES DU CAFE Afin d obtenir du café vert à partir des cerises, deux méthodes peuvent être utilisées : la méthode sèche ou la méthode humide La méthode sèche Les cerises sont étalées en plein air et régulièrement brassées pour leur permettre de sécher à l air libre. Après plusieurs jours, des machines décortiquent les grains de couleur gris-vert qui, après plusieurs triages, sont prêts à être conditionnés et commercialisés La méthode humide Après trempage dans l eau et fermentation, les cerises sont dépulpées. Les grains sont enfin lavés puis séchés, soit au soleil durant une dizaine de jours, soit dans des séchoirs artificiels en 3 ou 4 heures. Puis les grains sont décortiqués par une machine [4] [5] LA TORREFACTION La torréfaction du café constitue une étape préalable, indispensable à la fabrication de tout type de café consommable (torréfié ou soluble). Elle consiste à faire passer les grains de café vert dans un torréfacteur cylindrique à environ 230 C. La compétence du torréfacteur est de savoir doser température et temps de torréfaction, selon la variété ou le mélange, afin d obtenir un café plus ou moins corsé. Produit brut, le café en grains est prêt à la consommation. Le broyage, en vue de produire du café moulu, peut être effectué de façon industrielle dans des cylindres broyeurs ou de façon artisanale par le consommateur. L obtention de café décaféiné nécessite, préalablement à la phase de torréfaction, un traitement sophistiqué. Les fèves, encore vertes, sont rendues poreuses par un traitement à la vapeur. La caféine est ensuite extraite, soit en utilisant des solvants, soit par une méthode employant successivement l eau et le carbone.[6] 3.4. LA PRODUCTION DE CAFE SOLUBLE Deux techniques permettent d obtenir du café soluble : l une consiste à projeter du café concentré liquide depuis un atomiseur. En se diffusant dans l air sur une hauteur de 15 m, l aérosol de café est soumis à un courant d air chaud qui déshydrate les gouttelettes, ne laissant retomber que les particules sèches. L autre méthode, qui s effectue comme la première après l opération de torréfaction, préserve mieux le goût et l arôme initial. Elle 5

7 repose sur le procédé de lyophilisation. Le café concentré est vaporisé sous vide d air, à basse température (surgélation). II. LE MARCHE DU CAFE 1. L ACTIVITE 1.1. BUSINESS ET CONCURRENCE La segmentation selon le mode de production Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. Le café torréfié est le principal segment du marché des boissons chaudes avec plus d un milliard d euros de chiffre d affaires en 2002 réalisé auprès de la grande distribution (cumul annuel mobile à août 2002). Concurrencées par les autres boissons chaudes (thé, chicorée, mélanges, poudres chocolatées) et les boissons sans alcool, les ventes de café torréfié ont toutefois diminué de 2,0% en valeur en 2002 [7] [8]. Le café soluble constitue le second segment de marché. Ce dernier représentait près de 427,7 millions d euros en 2002, en hausse de 3,8%. Segmentation du marché du café (en million d euros et croissance en %) Valeur Evolution Cafés torréfiés 1028,0-2,0% Cafés solubles 427,7 +3,8% Total 1455,7-0,4% Total boissons chaudes 1728,4 +1,2% Source : Iri-Secodip, CAM août 2002 via Points de Vente n 897, 11 novembre Segmentation selon la matière première utilisée Jusqu en 1993, les cafés issus de mélanges de variétés robusta/arabica dominaient le marché français. En 2002, les cafés dit 100% arabica étaient en tête des ventes avec 69,7% du marché du café torréfié en valeur (CAM novembre 2002). Cette variété est très appréciée pour ces qualités gustatives. Le robusta représentait pour sa part 23,5% des ventes de café torréfié. Quand aux décaféinés, ils restent toujours marginaux et ne représentent que 6,8% du chiffre d affaire en baisse de 4,3%. Segmentation du marché du café torréfié (hors mélange) (en part du chiffre d affaire en valeur et croissance en %) Part Evolution arabica 69,7% +1,3% robusta 23,5% -6,7% décaféiné 6,8% -4,3% total 100% -1,1% Source : panels distributeurs origine fabricants CAM novembre 2002, via Linéaires Février

8 1.2 REGLEMENTATION Les matières premières d origine agricole connaissent d importantes variations de qualité. Le rôle de la réglementation consiste donc à définir précisément les appellations de produits finaux. En octobre 2001, le Ministère de l Economie a fait passer un décret concernant les extraits de café et de chicorée, et ce, sous quelque forme que ce soit. Les exigences portent sur la vente, la distribution, l étiquetage, la teneur minimale en matière sèche de café ou encore les dénominations relatives à ces produits. Dans le même temps, l arrêté du 11 octobre 2001 abroge l arrêté de mars 1981 sur les méthodes officielles d analyse des extraits de café et de chicorée. 1.3 LA CRISE DU CAFE EN 1962, SOUS L EGIDE DE L ONU, FUT CREEE L ORGANISATION INTERNATIONALE DU CAFE. LES GOUVERNEMENTS DES PAYS MEMBRES (50 PRODUCTEURS ET 25 PAYS IMPORTATEURS) DE CETTE ORGANISATION ETABLIRENT DES REGLEMENTATIONS RELATIVES A LA PRODUCTION ET A LA STABILISATION DES PRIX EN MAINTENANT L OFFRE SUR LE MARCHE MONDIAL A UN NIVEAU RAISONNABLE. CES ACCORDS PROMEUVENT LA COOPERATION ENTRE LES PAYS SIGNATAIRES ET UNE DIVERSIFICATION DES PAYS PRODUCTEURS, GARANTISSANT AUX CLIENTS UN APPROVISIONNEMENT SATISFAISANT EN CAFE A DES PRIX RAISONNABLES ET AUX PRODUCTEURS UN REVENU STABLE. ILS FIXENT PAR AILLEURS DES CONTINGENTS ANNUELS D EXPORTATION AUX PAYS PRODUCTEURS MEMBRES (EN FONCTION DE LA DEMANDE DES IMPORTATEURS) ET UNE FOURCHETTE DE MAINTIEN DES PRIX. CEPENDANT CES ACCORDS ETAIENT SOURCE DE PROBLEMES : CERTAINS PAYS DEVAIENT PARFOIS IMPORTER DU CAFE POUR REMPLIR LEURS QUOTAS ET D AUTRES SOUFFRAIENT DE QUOTAS INSUFFISANTS. EN 1989, L ACCORD ARRIVA A EXPIRATION ET AUCUNE PROPOSITION DE RENOUVELLEMENT NE FUT ADOPTEE. DANS LA CONFUSION QUI A SUIVI, L OFFRE A RAPIDEMENT ET MASSIVEMENT DEPASSE LA DEMANDE PENDANT QUE LES PAYS PRODUCTEURS SUBMERGEAIENT LE MARCHE DE LEURS STOCKS ACCUMULES. LES PRIX DEGRINGOLERENT ET RESTERENT A UN NIVEAU BAS JUSQU EN 1994, LORSQUE DE VIOLENTS GELS, SUIVIS PAR LA SECHERESSE, DETRUISIRENT UNE GRANDE PARTIE DE LA RECOLTE DE CAFE AU BRESIL [9]. CETTE HAUSSE NE S EST TOUTEFOIS PAS REPERCUTEE DE FAÇON TRES IMPORTANTE SUR LES POINTS DE VENTES (40% DE HAUSSE SEULEMENT) DU FAIT DES EFFORTS DE GESTION DES STOCKS. En 1997, les cours du café flambent de nouveau du fait des gelées de De plus, le cours du dollar, monnaie d échange du café, ne cesse de prendre de la valeur. Ces deux phénomènes ont engendré plus de doublement du prix du café en mais Ce prix va finalement chuter de manière constante durant l année 1998 pour retrouver son niveau de juin EN OCTOBRE 2001, UN NOUVEL ACCORD INTERNATIONAL SUR LE CAFE, BAPTISE INTERNATIONAL COFFEE AGREEMENT (ICA) DE L ICO (ORGANISATION MONDIALE DU CAFE) EST PROVISOIREMENT ENTRE EN VIGUEUR. L ACCORD A ETE RATIFIE PAR AU MOINS 35 DES 63 MEMBRES DE L ORGANISATION. IL A POUR OBJECTIF, D AMELIORER LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCERNANT LE COMMERCE DU CAFE, DE DEVELOPPER UNE ECONOMIE CAFEIERE DURABLE, DE PROMOUVOIR LA QUALITE ET LA CONSOMMATION DE CAFE. PAR 7

9 AILLEURS, L ICO PREVOIT UNE DEFINITION DE STANDARDS A MINIMA POUR LES EXPORTATIONS ET LA TENUE PAR CHAQUE PAYS DE STATISTIQUES D EXPORTATIONS ET LEUR CORROBORATION AVEC LES ENTREES DANS LES PAYS IMPORTATEURS [10] [11]. 2. PERSPECTIVES DU MARCHE ( ) 2.1 TENDANCES DU MARCHE Le café demeure la seconde boisson consommée dans le monde après l eau. Cependant, la consommation des Français en café peine à trouver un nouveau souffle. Il faut dire que la concurrence sur le marché du café s est sensiblement renforcée depuis quelques années, avec notamment le succès des produits de substituts (thé, infusions, ). Les piètres performances du marché en 2002 sont essentiellement attribuables à la baisse de la demande en café torréfié qui constitue le gros de la consommation des ménages. Toutefois, le dynamisme des niches, telles que le marché des doses, les cafés italiens, ou encore celui des cafés bio et/ou équitables ont permis de limiter l ampleur de la réduction de la demande en volume en 2002 (-0,6%). En 2003, la production devrait atteindre 226 milliers de tonnes. Pour la deuxième année consécutive, les torréfacteurs de café diminueront leur volume de transformation de café torréfié de 1% [6]. UNE NOUVELLE TENDANCE DE LA CONSOMMATION SEMBLE POINDRE ; CELLE DES CAFES D ORIGINE OU DES SPECIALITES GOURMANDES COMME LE CAPPUCCINO. CETTE NOUVELLE CONSOMMATION AUGMENTE DE 2,5% PAR AN ET SE CONCENTRE PRINCIPALEMENT DANS LES PAYS DEVELOPPES [12]. EN 2001, POUR RELANCER SA GAMME DE CAFE, NESCAFE A CREE DE NOUVELLES RECETTES AVEC POUR OBJECTIF D APPORTER PLUS D ONCTUOSITE ET DE GOURMANDISE. LE RESULTAT NE S EST PAS FAIT ATTENDRE. AVEC 3% DES VENTES, SWEET & COFFEE, A PERMIS DE RECRUTER AUPRES DES JEUNES ET LES 2/3 DES CONSOMMATEURS DE CETTE GAMME NE BUVAIENT PAS DE CAFE AVANT [13]. 2.2 LA DEMANDE La demande au niveau international Le café est particulièrement bu dans les pays scandinaves où la température extérieure incite à consommer des boissons chaudes. La Finlande et la Suède sont les plus grands consommateurs de café, puisque leurs habitants consomment en moyenne 5 tasses de café par jour. Les Anglais ne sont pas de véritables amateurs, le thé étant la boisson nationale. Paradoxalement, l Amérique Latine, le plus grand producteur, consomme peu de café, le Brésil faisant exception. L Afrique a aussi une faible consommation intérieure, sauf en Afrique du Nord où la tradition du café est installée [5]. La demande en café est donc très variable d un pays à l autre ainsi que l évolution de la consommation de cette boisson. L Italie, par exemple, se caractérise par une forte augmentation de la consommation de café à domicile, notamment d expresso. L Espagne est 8

10 un des pays dont le taux de croissance de consommation de café est le plus important d Europe. Ente 1985 et 1995, la consommation annuelle par habitant est passée de 2,7 à 4,5 kg. Le Portugal, quant à lui voit sa consommation à domicile progresser légèrement. L habitude de consommer un café dans un débit de boissons n est pas encore ancrée. Les marchés les plus dynamiques sont le Japon, l Autriche, l Espagne et l Italie, qui ont affichés un taux de croissance supérieur à 40% entre 1975 et 1996 [13]. CONSOMMATION DE CAFE TORREFIE ET SOLUBLE AU NIVEAU INTERNATIONAL Pays Finlande et Suède Danemark et Norvège Pays Bas, Autriche, Belgique, Allemagne et Luxembourg Suisse Etats Unis et Italie Canada Espagne Angleterre Japon Source : Comité Français du café Consommation annuelle de café torréfié par habitant 13 kg 11 kg 8 kg 6 kg 4,5 kg 4 kg 3 kg 2,5 kg 2 kg Pays Part du soluble dans la consommation de café Angleterre 85 % Japon 50 % Canada 35 % Espagne 26 % France 13 % Allemagne 10 % Source : Comité Français du café Etats-Unis Aux Etats-Unis, 54 % des adultes, soit 110 millions de personnes, boivent du café chaque jour, et 25 % des adultes, soit 51 millions de personnes, en boivent occasionnellement. 20 millions d adultes boivent chaque jour un café fin : variétés de grains haut de gamme, boissons à base d expresso (café au lait, expresso, café moka et cappuccino) ou boissons glacées au café. Les hommes boivent plus de café que les femmes (1,9 tasse par jour contre 1,4 tasse). Les amateurs de café boivent en moyenne 3,1 tasses de café par jour. 35 % des buveurs de café aiment leur café noir et 62 % y ajoutent du sucre ou de la crème. 62 % de tout le café consommé est bu au petit-déjeuner, 22 % entre les repas, et 16 % aux autres repas de la journée. Canada 9

11 Au Canada, 67 % des adultes boivent du café chaque jour, et ils en consomment en moyenne trois tasses par jour. 74 % du café utilisé est sous forme torréfiée et moulue, 20 % sous forme instantanée, et 6 % sous forme de café spécialisé. Le café décaféiné compte pour 9 % de la consommation totale de café. 69 % de la consommation de café se fait à la maison ou chez une autre personne, 13 % au travail ou à l'école et 12 % au restaurant ou au comptoir de commandes à emporter [14] La demande française café et thés conditionnés ( ) EN FRANCE, LE CAFE EST UN PRODUIT DE CONSOMMATION DE MASSE DEPUIS 50 ANS, ET S EST D ABORD DEVELOPPE DE FAÇON EXTENSIVE (TOUCHANT UNE POPULATION TOUJOURS PLUS IMPORTANTE) PUIS DE MANIERE INTENSIVE (AUGMENTATION DE LA CONSOMMATION PAR HABITANT). Actuellement, le café représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle par habitant d environ 6 kg [12]. Dynamique de moyen terme ( ) En 40 ans, la consommation de café et thé conditionnés a plus que doublé. A noter que depuis le début de la décennie 90, les achats en volume ont quasiment stagné. Dynamique rétrospective ( ) Le café représente 3% des dépenses alimentaires en France. Le Français consomme environ 2,5 tasses de café par jour. Comme en témoigne l évolution de la demande des ménages depuis plus de 10 ans, le marché du café est arrivé à maturité et peine à trouver un second souffle. En effet, sur la période , la demande en volume en thés et cafés conditionnés a certes augmenté de 33,5% en valeur mais à peine de 3% en volume. Lente chute du café torréfié L année 2002 n a pas contredit la tendance observée sur le moyen terme. La consommation des ménages en thés et cafés a quasiment stagné en valeur et même reculé en volume. Plusieurs facteurs expliquent l atonie de la demande des ménages. D une part, le café, qui constitue les ¾ des volumes consommés de thé, café et autres boissons chaudes, entre en concurrence directe avec d autres boissons. D autre part, les quantités de cafés achetées par foyer sont en baisse. En 2002, les Français ont acheté 6,2 kg de café contre 6,4 en Enfin, les Français sont moins nombreux à consommer du café. En 2001, le taux de pénétration était de 88% contre 86,6 en Face à une perte de clients, les industriels intensifient leurs efforts de séduction pour attirer les plus jeunes. Car la clientèle des seniors semble belle et bien acquise. D après le Marketing Books Seniors 2000 édité par Sécodip, les seniors ont représenté 59,3% des achats de café solubles et de chicorée. Spécialités et dosettes : source d oxygène pour le marché du café Ainsi, les transformateurs de café préfèrent miser sur les innovations produits à connotation gourmande, telles que les spécialités solubles (cappuccino, viennois, ). Autre relais de croissance dynamique, le segment des dosettes pour machines à café ou machines à expresso. En 2002, 635 tonnes de café en doses ont été vendues en grande distribution contre 110 en 10

12 2001. Ce segment a par ailleurs généré un chiffre d affaire de 14 millions d euros. Entre 1990 et 2002, la demande en volume n a augmenté que de 2,9% en volume [15] [16] Les prix de la consommation ( ) Les prix à la consommation de thé et de café ont légèrement augmenté en 2002, par rapport à l année précédente. Cette évolution est notamment due à la consommation et à la hausse des budgets publi-promotionnels. Distributeurs et industriels ont conjointement augmenté la pression publicitaire (spots télévisés, prospectus, bon de réduction) pour endiguer la baisse de la demande en volume de café torréfié. En 2002, les prix à la consommation de thé et de café ont progressé de seulement 0,9%. Les prix à la consommation de thé et de café évoluent de manière chaotique. Depuis 1990, ils ont été réévalués de près de 30% La demande française hors foyer La restauration hors foyer constitue un débouché incontournable pour les industriels du café. L activité des cafés Disposant d une image conviviale, les cafés, les bars et les débits de boissons restent des lieux de vie appréciés par les consommateurs. Leur activité est restée bien orientée en 2002, conséquence d une augmentation de la fréquentation combinée à la hausse des prix. Au sein du secteur, ce sont les ventes des cafés-tabac qui sont les plus dynamiques, grâce à un vif effet prix. Depuis 1995, le chiffre d affaire des cafés a augmenté de 30,5%. C est l activité des cafés tabac qui a le plus fortement progressée (+42,6%) tandis que celle des débits de boisson affichait une hausse de 27,5%. L activité de la restauration traditionnelle La restauration traditionnelle couvre les restaurants indépendants servant des repas à table, les libres services ainsi que les chaînes de restaurants. Le chiffre d affaire des restaurants traditionnels aura reculé de 1,5% en volume en Néanmoins, grâce à une revalorisation des tarifs, l évolution du chiffre d affaire en valeur aura été positive en En plus d un ralentissement économique, le passage aux 35 heures a eu une incidence négative sur le secteur. Ainsi, nombreux sont ceux qui réduisent la durée de leur déjeuner et qui préfèrent prendre un sandwich. Enfin, le passage aux 35 heures a souvent été accompagné d un blocage des salaires, affectant de ce fait le pouvoir d achat des Français et limitant les dépenses de restauration. Selon les données fournies par le magazine Néorestauration et qui concernent les 8 premiers mois de l année 2002, trois formules de restauration évoluent à la baisse : les cafétérias (- 0,81%), la restauration traditionnelle (-0,76%) et la restauration à thème (-0,36%). En revanche, les grills et les pizzerias sont en hausse de leur activité de l ordre de 0,73%. Les restaurants d hôtels affichent également une hausse de leur activité de l ordre de 0,3% en moyenne. L activité de la restauration collective Le rythme de croissance du chiffre d affaire en volume des sociétés de restauration collective s est de nouveau accéléré en 2002 (+5% contre 4,8 en 2001). Plus que la hausse du nombre de repas servis, la croissance du chiffre d affaire des sociétés de restauration collective s applique essentiellement par les prises de marché sur la gestion directe. L externatisation 11

13 des tâches non productives pour les entreprises, les administrations et les collectivités locales constituent une manne importante. L activité de la distribution automatique Selon les dernières données diffusées par la NAVSA, le chiffre d affaire réalisé par la distribution automatique dans son ensemble s est élevé à 2 milliards d euros en L activité de gestion des distributeurs automatiques a généré 1,4 milliard d euros de chiffre d affaire, soit 70% du total et représentait un parc de distributeurs dont machines à café. Entre 1995 et 2001, le chiffre d affaire généré par la vente par automate a augmenté de 58,4%, soit une croissance annuelle moyenne de 8%. L activité de l hôtellerie Le chiffre d affaire des hôteliers aura reculé de 0,5% en volume en Néanmoins, grâce à une revalorisation des tarifs, l évolution du chiffre d affaire en valeur aura été positive en LOFFRE La production de café EN 2003, LES VOLUMES DE CAFE PRODUITS ETAIENT DE TONNES SOIT UNE BAISSE DE - 3,3% PAR RAPPORT A L ANNEE PRECEDENTE. EN VALEUR, CETTE PRODUCTION REPRESENTE MILLIARDS D EUROS SOIT UNE HAUSSE DE +0,3% EN UN AN [17]. 12

14 Evolution EN VOLUME EN VALEUR moulu arabica Brésil -10,5% -9,2% moulu arabica Colombie -2,8% +1,0% moulu arabica expresso -6,4% -6,0% moulu décaféiné -5,7% -4,9% moulu robusta -8,7% -8,1% moulu autres arabica +1,2% +2,5% moulu arabica autres origines +8,7% +9,4% grains -0,4% +4,2% Source : Panel Scantrack-Hyper+supers-Cumul annuel au 19/10/2003-Evolutions calculées sur un an Les principaux pays producteurs Les principaux pays producteurs de café forment une ceinture au niveau de l équateur, où les conditions de culture sont idéales pour le café. Ces pays peuvent être regroupés en quatre zones géographiques : l Afrique, l Asie, l Amérique du Sud ainsi que l Amérique Centrale et les Antilles. Voici les dix principaux pays producteurs de café pour l année qui produisent à eux seuls le café pour 80% du marché [18]. Brésil (22,5 millions de sacs) Avec plus de 2 millions d hectares de plantations fournissant en moyenne 35% du marché mondial du café, le Brésil est, de loin, le plus grand producteur de café. Les arabica entrent pour 85% dans les espèces cultivées [4]. 66 % de sa production sont consacrés à l exportation, ce qui, avec la transformation sur place en soluble, procure à ce pays 13% de ses recettes en devises [1] [14]. Colombie (10,5 millions de sacs) La Colombie produit environ 12 % du café dans le monde, ce qui la place au deuxième rang des producteurs de café, derrière le Brésil [14]. Ce sont près de 3 milliards de caféiers arabica qui, à l ombre des bananiers, permettent ces résultats impressionnants. Ses clients sont les principaux pays industrialisés au premier rang desquels figurent l Allemagne, les États-Unis et le Japon [4]. Indonésie (6,7 millions de sacs) L Indonésie arrive non seulement au troisième rang des plus importants producteurs de café du monde, mais elle est également le principal producteur de café robusta du monde. Bien que seulement 10 % des cultures de café du pays soient constituées de café arabica, l arabica indonésien est considéré comme l un des meilleurs du monde. Viêt-nam (5,8 millions de sacs) Bien que le café ait été introduit au Viêt-nam dès le milieu du XIX e siècle, la production à grande échelle n a réellement débuté que dans les années Mais dès 1998, le pays se classait déjà au quatrième rang des plus importants producteurs de café du monde. Mexique (5 millions de sacs) Cinquième au palmarès des plus importants producteurs de café, le Mexique est le principal fournisseur de café des États-Unis. Le café, dont la plus grande partie est cultivée dans plus de 13

15 petites fermes situées surtout dans le sud du pays, représente le tiers des exportations agraires du Mexique. Éthiopie (3,8 millions de sacs) Berceau du caféier arabica, l Éthiopie est le principal exportateur de café d Afrique mais également le pays d Afrique où l on boit le plus de café. Inde (3,8 millions de sacs) Au deuxième rang des producteurs de café d Asie, l Inde cultive 25 % du café asiatique, et la moitié de sa récolte est constituée de café arabica. Le café ne représente, toutefois, que 1 % des exportations du pays [14] [4]. Guatemala (3,5 millions de sacs) Le Guatemala produit des cafés parmi les meilleurs du monde, dont le Atitlan et le Huehuetenango. Le quart de la population active vit du café qui est surtout produit par des petites et moyennes exploitations [14] [4]. Côte-d'Ivoire (3,3 millions de sacs) La Côte-d Ivoire cultive presque exclusivement du café robusta, dont les exportations sont destinées en majeure partie au marché de masse européen, particulièrement de France et d Italie [14] [4]. Ouganda (3 millions de sacs) L Ouganda produit des grains robusta utilisés pour la fabrication de cafés instantanés et de mélanges bon marché. Ceux-ci sont exportés vers l Allemagne, les États-Unis, la Grande- Bretagne et la France. L espèce arabica, entièrement achetée par l Allemagne, n entre que pour 5 % dans la production nationale [14]. Production de café par pays (en milliers de sacs) 25 22, , ,7 5,8 5 3,8 3,8 3,5 3,3 3 0 Colombie Mexique Inde Guatemala Ouganda Source : U.S. National Coffee Association 14

16 La transformation française La transformation du café en France est assurée par : 6 grandes entreprises qui représentent 83% du chiffre d affaire de la profession. Environ 50 PME qui développent des marques d intérêt régional, qui travaillent pour les distributeurs ou encore alimentent le réseau des CHR. 500 à 600 torréfacteurs artisanaux qui commercialisent leur café dans une ou plusieurs boutiques. Ce type de distribution s adresse aux consommateurs à la recherche de produits haut de gamme. La production française de café est passée de 231 millions de tonnes à 228,3 milliers de tonnes en 2002, soit une baisse de 1,1%. La diminution des volumes produits a été justifiée par un ralentissement de la demande des ménages en café torréfié. Il s agit de la première fois depuis 1995 que la production de café torréfié s est inscrite en recul. La production de café non décaféiné a diminué légèrement en 2002 (-1%), tandis que celle du café décaféiné poursuivait son déclin (-2,5%). Production industrielle de café torréfié (en tonne) café torréfié non décaféiné café torréfié décaféiné (e) (e) estimation Xerfi Source : Agreste Les différents cafés et spécialités trouvés sur le marché EN GRANDE DISTRIBUTION, LES CAFES PEUVENT SE DISTINGUER EN FONCTION DE : LEUR MODE D UTILISATION (TORREFIE OU SOLUBLE), DE LA VARIETE DE CAFES VERTS (ARABICA OU ROBUSTA) QUI PEUVENT ETRE TROUVES SOUS FORME : - 100% ARABICA - DE MELANGE ROBUSTA ET ARABICA - DE MELANGE CHICOREE ET CAFE DE LEUR CONDITIONNEMENT : - EN PAQUET DE 250G GENERALEMENT RIGIDE OU SOUPLE (AVEC ZIP OU NON) SOUS VIDE D AIR café torréfié - EN DOSETTES SOUPLES OU RIGIDES - EN STICKS - EN POTS DE VERRE café soluble - EN PAQUET AVEC ZIP 15

17 LES CAFES TORREFIES PEUVENT ETRE : HAUT DE GAMME (CARTE NOIRE, LEGAL), DE DIFFERENTES ORIGINES (JACQUES VABRE), ISSUS DU COMMERCE EQUITABLE (MALONGO) LES CAFES SOLUBLES PEUVENT ETRE : HAUT DE GAMME (CARTE NOIRE) DECAFEINE AU LAIT (GRAND MERE) SPECIALITES DE CAPPUCCINO CLASSIQUE OU AVEC DIFFERENTS AROMES (VANILLE, CHOCOLAT, NOISETTES ) (MAXWELL HOUSE) Les prix du café Comme dans tout marché, le prix du café vert est régi par la relation qui existe entre la quantité de café disponible à la vente (l offre) et la quantité que les gens veulent consommer, à savoir la quantité que les torréfacteurs doivent acheter (la demande). Si la quantité de café disponible excède les besoins des torréfacteurs aux prix courants, le prix du café baisse. Au contraire, s il n y a pas assez de café pour répondre à la demande, le prix augmente. DES EVENEMENTS TELS QU UN INCIDENT CLIMATIQUE, DES EVENEMENTS POLITIQUES OU DES FLUCTUATIONS MONETAIRES PEUVENT ENTRAINER UN RECUL NOTABLE DU VOLUME DE CAFE DISPONIBLE SUR LE MARCHE MONDIAL CE QUI EST TRADUIT PAR UNE HAUSSE PROPORTIONNELLE DE SON PRIX. LE PRIX QUOTIDIEN DU CAFE VERT EST CALCULE SUR LA BASE DES COTATIONS EN BOURSES DE MARCHANDISES DE LONDRES (POUR LES ROBUSTAS) ET DE NEW YORK (POUR LES ARABICAS) [1]. LE PRIX DU CAFE VERT EST AUJOURD HUI AU PLUS BAS DEPUIS TRENTE ANS. SUR LE MARCHE DE LONDRES, LE PRIX MOYEN DES ROBUSTAS AFRICAINS ET ASIATIQUES A AINSI DIMINUE DE PLUS DE 80% ENTRE 1998 ET LES ARABICAS S EN SORTENT A PEINE MIEUX CAR TOUTES PROVENANCES CONFONDUES, LE PRIX A BAISSE DE PLUS DE 60%. DEPUIS LES 3 DERNIERES ANNEES, L OFFRE EST LARGEMENT EXCEDENTAIRE : L EXISTENCE D UN STOCK DE PLUS DE 2 MILLIONS DE TONNES, QUI S AJOUTENT AUX 7 MILLIONS PRODUITES PAR AN, ENTRAINE UNE DIMINUTION DES PRIX. DE SON COTE, LA CONSOMMATION CROIT TRES FAIBLEMENT D UNE ANNEE A L AUTRE, D A PEINE 1%, CE QUI POSE DES PROBLEMES DE DEBOUCHES POUR CE PRODUIT. LES COURS DU CAFE POUR PALLIER A LA CRISE MONDIALE DU CAFE ET EVITER LA RUINE DES PETITS PLANTEURS, L OIC (ORGANISATION INTERNATIONALE DE CAFE) ET L ORGANISATION NON GOUVERNEMENTALE BRITANNIQUE OXFAM ONT PRECONISE, EN 2002, LA DESTRUCTION, FINANCEE PAR LES PAYS RICHES, DE 5 MILLIONS DE SACS DE CAFE (1 SAC = 60 KG). CES ORGANISMES ESPERENT AINSI FREINER LA BAISSE DU COURS DE LA CERISE DE CAFE. EN 2002, LA LIVRE DE CAFE EVOLUAIT AUTOUR DE 53,5 CENTS CONTRE 1,8 DOLLAR EN 1997, SOIT UNE BAISSE DE PLUS DE 70% DE SON COURS. 16

18 LA CRISE DE SURPRODUCTION OBLIGE, LES COURS DU CAFE ARABICA SE SONT DE NOUVEAU REPLIES EN LE COURS DU ROBUSTA A ETE REVISE A LA HAUSSE (+8%) APRES 3 ANNEES D EFFONDREMENT. LES COURS ONT AINSI ATTEINT LEUR PLUS FAIBLE NIVEAU DEPUIS LE MILIEU DES ANNEES DEPUIS 1994, LES COURS DU ROBUSTA ONT CHUTE DE 78% ET CEUX DE L ARABICA DE 62,5%. COURS DU ROBUSTA ET DE L ARABICA (UNITE : INDICE DE PRIX BASE 100 EN 1994) indices ,1 107, , ,6 82,1 68, ,2 72,8 57,9 63,1 35,3 38,3 37,5 20, années robusta arabica SOURCE : INSEE, BMS LES PRIX DE VENTE INDUSTRIELLES DU CAFE EN 2002, LES INDUSTRIELS DU SECTEUR ONT REVISE LEURS PRIX A LA HAUSSE. TOUTEFOIS DANS UN CONTEXTE DE CHUTE DES COURS DES MATIERES PREMIERES, CES REVALORISATIONS ONT ETE DE FAIBLE AMPLEUR. CEPENDANT, AFIN DE STIMULER LA CROISSANCE DE LEURS VENTES, LES OPERATEURS ONT COMMERCIALISE DE NOUVEAUX PRODUITS PLUS ELABORES ET ONT AINSI DU AUGMENTER LEURS DEPENSES PUBLI-PROMOTIONNELLES POUR SOUTENIR CES LANCEMENTS. LES PRIX DE VENTE INDUSTRIELS DU CAFE ONT AUGMENTE DE 1,3%. DEPUIS 1990, LES PRIX DE VENTE INDUSTRIELS DU CAFE ONT ETE REVALORISES DE 40,7%. PRIX DE VENTE INDUSTRIELS 17

19 (UNITE : INDICE DE PRIX, BASE 100 EN 1990) indice de prix ,8 93, Source : INSEE, BMS 123,6 91, ,6 142,9 138,1 138,9 146,1 141,4 140,7 127,4 années café Les prix en grande distribution TYPE d acteur Segment Les marques de fabricants Les marques de distributeurs Exemple de prix du café torréfié relevé en grande surface arabica robusta doux italien équitable Jacques Vabre Régal : 4,96 /kg Carte Noire : 10,40 /kg Scilior (Casino) : 8,64 /kg Pur Arabica Casino : 7,52 /kg Grand Mère Tendre Matin : 5,48 /kg L Or doux : 9,60 /kg Velours Noir : 9,76 /kg San Marco : 10,76 /kg Lavazza Bel Canto : 9,56 /kg Le grand expresso Leader Price : 6,08 /kg Max Hevelaar Méo doux : 11,94 /kg La distribution 90 % environ des cafés consommés dans les foyers proviennent de la grande distribution et les 10 % restant proviennent de commerces indépendants (dont la torréfaction artisanale et les boutiques). Les ventes en grande distribution se répartissent en 50,4 % du chiffre d affaire en hypermarché, 43,6 % en supermarché et 5,9 % en hard discount. Pour les GMS, le café représente 79% du chiffre d affaire des boissons chaudes (le reste se partageant entre les thés, infusions et poudres chocolatées) et réalise le premier chiffre d affaire du rayon épicerie. 18

20 En ce qui concerne le café consommé hors foyer, environ 26% sont vendus en distribution automatique, 42% dans les cafés, hôtels et restaurants et 32% dans les collectivités Le commerce extérieur et la compétitivité internationale Le solde commercial En 2002, le solde commercial de l industrie du café et du thé s est de nouveau dégradé. Il a dégagé un excédent 7,9 millions d euros contre plus de 56 millions en Cette réduction de l excédent commercial résulte de la hausse des importations (+7%) en valeur conjuguée à une baisse des exportations en valeur (-5,4%). A noter que les échanges douaniers tiennent compte des flux de marchandises intragroupes. Ainsi, les données doivent être interprétées avec précaution. Cette précision prend toute son importance dans le domaine de l agroalimentaire. En effet, de nombreux groupes, tels que Unilever, Bestfoods, Nestlé ou Sara Lee possèdent des filiales de production implantées dans le monde entier. L excédent commercial s est contracté de plus de 48 millions d euros en Les marchés extérieurs Si l Europe occidentale a capté plus de la moitié des exportations françaises en valeur de café et de thé en 2002, il n en demeure pas moins que les débouchés restent relativement diversifiés. Le poids de la Pologne, de l Algérie et des pays du Moyen Orient dans les exportations de thé et de café a gagné quelques points en 2 ans. En effet, entre 2001 et 2002, les exportations en valeur vers la Pologne ont progressé de plus de 29% et celles à destination de l Algérie de 5,1%. En revanche, les industriels français ont accusé un net recul de leurs exportations vers l Italie (-17,8%) et le Royaume Uni (-17,6%). La Belgique, le Luxembourg et l Algérie sont les premières destinations des exportations françaises en valeur de thé et de café en 2002 (18,1%). Destinations des exportations en 2002 (unité : % part des exportations en valeur) Source : Douanes Pourcentage ,6 6,6 7,1 8,1 10 Pourcentage 2 0 Etats Unis Italie Espagne Algérie Benelux Pays 19

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

Chapitre IV. Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo.

Chapitre IV. Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo. Chapitre IV Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo. 4. Stratégie marketing Produit café équitable. 4.1. Définition du produit: café du commerce équitable. Les cafés du commerce équitable sont

Plus en détail

Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés

Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés Catalogue Cafés 2015 pour CE et Achats groupés Comment commander? Il vous suffit d aller sur notre site www.hop-cafe.com et de passer votre commande en ligne avec une livraison gratuite, le paiement se

Plus en détail

Catalogue Cafés 2015

Catalogue Cafés 2015 Catalogue Cafés 2015 Comment commander? Il vous suffit d aller sur notre site www.hop-cafe.com et de passer votre commande en ligne avec un paiement sécurisé par carte bancaire. Vous pouvez aussi passer

Plus en détail

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte ICC 115-8 18 août 215 Original : anglais F Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 215 Milan (Italie) Le café dans la Fédération de Russie Contexte Conformément à l'article 34

Plus en détail

Comment choisir sa machine à café?

Comment choisir sa machine à café? + Comment choisir sa machine à café? Sommaire Ø Choix n 1 : la cafetière à filtre Ø Choix n 2 : les machines expresso Ø Choix n 3 : les machines à dosettes Ø Choix n 4 : Le percolateur ou l expresso broyeur

Plus en détail

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande 9.2.7 Message concernant l Accord international de 2001 sur le café du 9 janvier 2002 9.2.7.1 Partie générale 9.2.7.1.1 Condensé L Accord international de 2001 sur le café a été approuvé au cours de la

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h)

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Thème GII : Les dynamiques de la mondialisation (20 h) G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Ce thème est divisé en 3 sous-parties : - un produit mondialisé (étude de cas). GII.1.1 - Processus,

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

FACTS & FIGURES. Octobre 2007. Réf. : 3243. SENSEO, un succès sensationnel. Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit.

FACTS & FIGURES. Octobre 2007. Réf. : 3243. SENSEO, un succès sensationnel. Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit. Octobre 2007 Réf. : 3243 FACTS & FIGURES SENSEO, un succès sensationnel Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit. Satisfaction élevée du consommateur Des études indiquent

Plus en détail

Background information

Background information Background information Juin 2008 Réf. : 3243 SENSEO, un succès sensationnel Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit. Satisfaction élevée du consommateur Des études indiquent

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Le spécialiste du café chouchou des Anglais débarque en France : poussez la porte de notre café virtuel et come in!

Le spécialiste du café chouchou des Anglais débarque en France : poussez la porte de notre café virtuel et come in! Entrez dans l univers Costa Coffee: Le spécialiste du café chouchou des Anglais débarque en France : poussez la porte de notre café virtuel et come in! Costa Coffee, le spécialiste du café L histoire de

Plus en détail

École Étudiant Association. Ensemble, finançons vos projets

École Étudiant Association. Ensemble, finançons vos projets École Étudiant Association nsemble, finançons vos projets «Univers du café & du thé» IK est le fruit du regroupement d artisans et d entreprises familiales chargées d histoire. Cette union est fédérée

Plus en détail

La guerre des dosettes réveille r marché du café

La guerre des dosettes réveille r marché du café La guerre des dosettes réveille r le marché du café Article paru dans Le Figaro, le 29/09/2007. Auteur: Florentin COLLOMP Introduction Un produit qui s adapte à son marché Avant, un bon café, disponible

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT?

VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT? VENDRE DU CAFÉ POURQUOI? COMMENT? 1 - POURQUOI VENDRE DU CAFÉ? 2 - LES ATTENTES DU CONSOMMATEUR 3 - ENVIRONNEMENT DE LA VENTE DU CAFÉ 4 - CARACTÉRISTIQUES D UN CAFÉ DE QUALITÉ 5 - SUPPORTS DE VENTE 6 -

Plus en détail

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015 Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 LE GROUPE BEL 150 ANS DE SUCCESS STORY Antoine Fiévet, Président-Directeur Général 150 ANS D AUDACE FAMILIALE ET D EXPERTISE 1865

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

LE CAFÉ QUESTIONS DE PRÉ-LECTURE

LE CAFÉ QUESTIONS DE PRÉ-LECTURE Le café 1 LE CAFÉ QUESTIONS DE PRÉ-LECTURE 1. Buvez-vous du café? Si oui, combien de tasses de café buvez-vous par jour? 2. D après vous, quelle est l origine du café? 3. Quand pensez-vous que les gens

Plus en détail

QUATTRONERO.COM ENGLISH VERSION GOLDCHOICE.COFFEE

QUATTRONERO.COM ENGLISH VERSION GOLDCHOICE.COFFEE ENGLISH VERSION QUATTRONERO.COM GOLDCHOICE.COFFEE NOUVEAUTÉS 2015 VENTE AU DETAIL DELUXE GOUT BLANC VENTE AU DETAIL THE VENTE AU DETAIL VENTE SPECIALE AU DETAIL VENTE SPECIALE DE CEREALES HORECA VENDING

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING

LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING LE MARCHE MONDIAL DU VIN ET LES NOUVELLES ORIENTATIONS DU MARKETING Epuran Gheorghe Université de Bacau, Faculté de Sciences Economiques, gheorhge_epura@yahoo.fr, Tel : 0723612501 Le marché mondial du

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Atelier du cacao/chocolat

Atelier du cacao/chocolat Instructions pour l'enseignant Objectif: Le groupe apprend l'histoire du cacao/chocolat de la plantation au chocolat fini. Tâche: Le groupe lit le texte et remplit ensuite le questionnaire. Le groupe qui

Plus en détail

Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial

Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial Communiqué de presse Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial PARIS 18 MARS 2015 Une reprise encore à confirmer, des

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

Savoureux instants café

Savoureux instants café Savoureux instants café Café du matin, pause-café, petit serré du midi ou du soir un moment café est souvent synonyme de partage et de convivialité. Un bon café, ça fait du bien, ça réconforte et remet

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Mai 2005 Rapport de OEE-Etudes pour la F.F.S.A. TABLE DES MATIÈRES I. COMPORTEMENTS D'EPARGNE ET D'INVESTISSEMENT DES MENAGES EUROPÉENS

Plus en détail

ICC 110 15. 20 mars 2013 Original : anglais F. Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 15. 20 mars 2013 Original : anglais F. Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 15 20 mars 2013 Original : anglais F Conseil international du Café 110 e session 4 8 mars 2013 Londres, Royaume Uni Rapport de synthèse du séminaire sur les tendances des nouveaux marchés de consommation

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO?

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? Département analyse et prévision de l OFCE L année 2003 aura été assez désastreuse pour la zone euro sur le plan des échanges extérieurs, qui ont contribué

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café ED 2059/09 9 février 2009 Original : anglais F La crise économique mondiale et le secteur du café Le Directeur exécutif présente ses compliments et a l'honneur de joindre à la présente une évaluation préliminaire

Plus en détail

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013 > Les synthèses de FranceAgriMer juin 214 numéro22 VINS COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 213 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 22 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 3 3 / Fax : +33 1 73 3 3 3 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France

La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Communiqué de presse Panorama de la production et de la consommationde l huile d olive en France La majorité des consommateurs français plébiscite l huile d olive Extra Vierge en France Paris, le 25 mars

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE Publication 2011 Chiffres 2010 CHIFFRES CLES DE LA MAROQUINERIE STRUCTURES REGIONALES IMPORTATIONS / EXPORTATIONS Fédération Française de la Maroquinerie 16 rue Martel

Plus en détail

COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION

COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION COFFEE EXPERIENCE WORLDWIDE SEDUCTION Depuis 1975 ICAF nait de la passion et de l expertise acquise par ses fondateurs dans la production des mélanges des meilleurs cafés et dispose aujourd hui d une solide

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique.

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. LA MARQUE Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. Les cafés sont issus d une sélection 100% ARABICA afin d avoir un café aromatique

Plus en détail

Cultures agricoles et bétail - Mexique

Cultures agricoles et bétail - Mexique SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX MARCHÉS Rapport d analyse mondiale Aperçu du marché Mexique Novembre 2014 APERÇU DU MARCHÉ Avec un produit intérieur brut (PIB) de 1,3 billion $ US (2013), qui devrait connaître

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Examen 2013. Etude de marché

Examen 2013. Etude de marché Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialista in marketing Examen

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire

CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE JOINT VENTURE CHOCOLAT : 3 ENTREPRISES FAMILIALES ET INTERNATIONALES s unissent pour développer une filière cacao éthique et de qualité en Côte d Ivoire Les chocolatiers CEMOI, BLOMMER

Plus en détail

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue F Rapport sur le marché du café Mars 2015 Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue En mars 2015, le marché du café a chuté pour le cinquième mois consécutif, pendant

Plus en détail

Distriplus, la pause bien-être et saveur

Distriplus, la pause bien-être et saveur Sommaire Distriplus, la pause bien-être et saveur Service, qualité et environnement Le café Les boissons chaudes Les confiseries Les boissons fraîches Les produits frais Distriplus, la pause bien-être

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

VENDING professional

VENDING professional VENDING professional SQD Choc Line Le plaisir d une boisson au cacao Une sélection soigneuse des matières premières, un mélange équilibré des ingrédients constituent la base de nos boissons arôme cacao

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café continuent d'enregistrer une chute progressive pendant que les spéculations sur la récolte brésilienne de 2015/16

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE LE CAFE DU MONT ZIAMA

REPUBLIQUE DE GUINEE LE CAFE DU MONT ZIAMA REPUBLIQUE DE GUINEE LE CAFE DU MONT ZIAMA Présenté par : Mme SANOUSSI Marie Antoinette HABA, point focal Indications géographiques Atelier sur les indications géographiques Kampala, Ouganda 10 et 11 novembre

Plus en détail

LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ

LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ PASSION BELGE POUR LA GASTRONOMIE MONDIALE LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ LE CAFÉ DU SABLON ET ROMBOUTS ÉLÈVENT LE CAFÉ À UN NIVEAU GASTRONOMIQUE Plus de dix ans après l ouverture du Coffee Company

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

TORRÉFACTION NOAILLES

TORRÉFACTION NOAILLES Étude de Cas TORRÉFACTION NOAILLES BTS Assistant de gestion PME-PMI - Nouméa 2004 Durée du cas 6 heures Composition du cas Dossier 1 : Développement du commerce en ligne Dossier 2 : Fidélisation de la

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

C O N S E I L S P E C I A L I S E P P A M ---------------------------- Séance du 21 janvier 2010 ---------------------------

C O N S E I L S P E C I A L I S E P P A M ---------------------------- Séance du 21 janvier 2010 --------------------------- C O N S E I L S P E C I A L I S E P P A M ---------------------------- Séance du 21 janvier 2010 --------------------------- SITUATION DES MARCHES DES PPAM 1. Considérations générales Le contexte général

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e Conférence tél. / webcast pour médias & analystes aujourd hui à 09h00 HEC Le leader mondial des fabricants de chocolat se renforce considérablement dans la transformation du cacao Barry Callebaut s apprête

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

LE COMMERCE EQUITABLE - Rapport d étude -

LE COMMERCE EQUITABLE - Rapport d étude - LE COMMERCE EQUITABLE - d étude - Mélanie Bouilhac, Peter Dogliani Master 2 Marketing et Vente PRESENTATION DE L ETUDE Contexte de l étude Pénétration du marché français en matière de Commerce Équitable*

Plus en détail

2 - Stratégie de communication Élaborez une stratégie de communication comportant une stratégie créative pour la cible principale.

2 - Stratégie de communication Élaborez une stratégie de communication comportant une stratégie créative pour la cible principale. Les cafés Lobodis Durée : Coefficient : 5 heures 5 Session 2006 La société Lobodis, implantée à Trégueux dans les Côtes d Armor, est spécialisée dans l importation et la torréfaction d une large gamme

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde N 9 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les marchés de production et de consommation

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail