UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU"

Transcription

1 UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU R A P P O R T D A C T I V I T E S A N N E E 2002 Institut des Sciences Actuarielles - UCL 54, Grand Rue B-1348 Louvain-La-Neuve Belgique http ://www.actu.ucl.ac.be 1

2 Préambule L année 2002 a vu la création officielle de l Institut des Sciences Actuarielles (ACTU), fruit de la collaboration entre l Institut d Administration et de Gestion (IAG) et l Institut de Statistique (STAT). Ce nouvel institut regroupe les membres de l ex unité ACTU de l IAG, aujourd hui dissoute, et de l équipe de statistique de l assurance de STAT. A partir de l année académique , l Institut des Sciences Actuarielles retrouve l appellation qui lui avait été donnée en 1939 lorsque, pionnière en Belgique, l UCL créa un Institut des Sciences Actuarielles à qui elle confia les responsabilités pédagogiques et scientifiques liées à cette discipline. Le statut interfacultaire de l Institut des Sciences Actuarielles de l UCL, avec la tutelle d une business school et d un institut de statistique, assortie d une large autonomie en matière d enseignement et de recherche, est unique en Belgique et probablement dans le monde. Il constitue un atout important, garant de la qualité et de l interdisciplinarité de la formation qui y est dispensée et des recherches qui y sont menées. Les actuaires de l UCL ont confirmé au cours de cette année leur excellente renommée. Plusieurs d entre eux ont été invités à participer aux comités scientifiques des principaux colloques internationaux de la discipline et aux comités éditoriaux des meilleures revues du domaine. Les membres de l Institut ont donné de nombreux exposés en 2002, souvent remarqués lors des manifestations majeures des sciences actuarielles. Les classements bibliométriques confirment l excellente réputation du centre de recherche néo-louvaniste. Au niveau de l enseignement, l année 2002 a permis de mesurer l impact des réformes entreprises l année précédente. Force est de constater que la nouvelle formule a connu un succès important, comme en témoigne la trentaine d inscrits au programme ACTU2DC en La réflexion sur le positionnement des sciences actuarielles dans le nouveau schéma de Bologne se poursuit. Des contacts avec les autres universités belges, sous les auspices de l Association Royale des Actuaires Belges ont permis de faire adopter la position défendue par la KULeuven et l UCL (à savoir la création d une maîtrise en sciences actuarielles, telle que décrite dans le précédent rapport d activités). Les programmes de cours de l UCL répondent toujours aux exigences du Groupe Consultatif des Associations d Actuaires des Pays des Communautés Européennes et de l International Actuarial Association. Les étudiants diplômés de l UCL sont ainsi assurés de voir leur diplôme reconnu par l Association Royale des Actuaires Belges, et d être ainsi autorisés à porter le titre d actuaire, reconnu par l International Actuarial Association. Au cours de l année 2002, nous avons en matière de formation continue poursuivi notre excellente collaboration avec l IUFC. Devant le succès des cours offerts en formation continue, il a ainsi été décidé de mettre sur pied un certificat d université en technique actuarielle, accessible aux non-actuaires travaillant au sein des compagnies d assurances, bureaux d études, etc. et désirant acquérir des bases solides en technique actuarielle selon leur domaine d activités (vie, non-vie, finance ou pensions). Nous profitons également de l occasion pour signaler le lancement au cours de l automne 2003 du nouveau site Web de l Institut des Sciences Actuarielles (accessible à l adresse 2

3 http ://www.actu.ucl.ac.be). Le nouveau site complètera les pages enseignement de l ancienne unité ACTU et présente les diverses facettes de l activité des membres de l Institut (enseignement, recherche et services à la collectivité). Les contacts avec le monde de l entreprise et l Association Royale des Actuaires Belges ont été nombreux, harmonieux et constructifs. Plusieurs projets de recherche ont ainsi été menés à bien en 2002, notamment avec le Groupe de Travail Mortalité de l ARAB, la Society of Actuaries américaine et Secura Belgian Re. L avenir s annonce bien, avec deux projets SSTC-Agora, un FIRST Région Wallonne, un FSR de l UCL et, nous l espérons, un projet ARC. L intérêt des actuaires de l UCL pour les problématiques du monde des affaires et la pertinence de l approche qu ils prônent n ont certainement pas été étrangers à la décision du bancassureur belgo-néerlandais FORTIS d instituer une chaire en actuariat de la finance et de l assurance, dont le titulaire, le Dr Pierre Devolder, déjà professeur à l UCL depuis plusieurs années, viendra renforcer le cadre académique ACTU permanent dès la rentrée En cette période d austérité, nous sommes bien conscients de la confiance dont les autorités de l UCL et nos parrains STAT et IAG nous honorent en permettant le développement de l Institut des Sciences Actuarielles. Nous n aurons de cesse de nous montrer dignes de cette confiance, en portant toujours plus haut la réputation de notre université dans le domaine des sciences actuarielles. Louvain-la-Neuve, le 15 septembre Pierre Devolder, Président Michel Denuit Secrétaire Académique 3

4 Membres de l équipe actu (au 31/12/2002) Académiques : Pierre Ars Michel Denuit Pierre Devolder Christian Jaumain Isabelle Platten Jean-François Walhin Roland Saintrond Scientifiques : Natacha Brouhns Antoine Delwarde Oana Purcaru 4

5 1 Publications 1.1 Livres 1. Jaumain, C. (2002). Les Ratios du Marché Belge de l Assurance au Cours de la Période Profils Comparés du Top 3 et du Reste du Marché. Edité par l auteur. 2. Jaumain, C. (2002). Longévité, Evolution et Prospective. Des Tables Brutes aux Tables Ajustées, aux Tables Prospectives et aux Tables Prudentielles. Application à la Belgique : de la Table INS à la Table INS i6doc.com, 1.2 Contributions à des ouvrages collectifs 1. Brouhns, N., Delwarde, A. & Denuit, M. (2002). Méthodes d élaboration de tables de mortalité prospectives, ou comment tarifer des rentes viagères lorsque la mortalité évolue. In Tables de Mortalité Prospectives - Prospectieve Sterftetafels, Association Royale des Actuaires Belges - Université catholique de Louvain. 2. Denuit, M. & Dhaene, J. (2002). Dependent Risks. In Encyclopedia of Actuarial Science, Wiley, sous presse. 3. Denuit, M. & Müller, A. (2002). Convexity. In Encyclopedia of Actuarial Science, Wiley, sous presse. 4. Denuit, M. & Müller, A. (2002). Stochastic orderings. In Encyclopedia of Actuarial Science, Wiley, sous presse. 1.3 Articles parus dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture en Articles parus en Ars, P. & Paris, J. (2002). Une amélioration de l algorithme des échéances moyennes de C. Jaumain à partir du théorème d immunisation de Fisher-Weil. Belgian Actuarial Bulletin 2, Brouhns, N., Denuit, M. & Vermunt, J.K. (2002). A Poisson log-bilinear approach to the construction of projected lifetables. Insurance : Mathematics & Economics 31, Brouhns, N., Denuit, M. & Vermunt, J.K. (2002). Measuring the longevity risk in mortality projections. Bulletin of the Swiss Association of Actuaries, Brouhns, N. & Denuit, M. (2002). Risque de longévité et rentes viagères. I. Evolution de la mortalité en Belgique de 1880 à nos jours. Belgian Actuarial Bulletin 2, Brouhns, N. & Denuit, M. (2002). Risque de longévité et rentes viagères. II. Tables de mortalité prospectives pour la population belge. Belgian Actuarial Bulletin 2, Brouhns, N. & Denuit, M. (2002). Risque de longévité et rentes viagères. III. Elaboration de tables de mortalité prospectives pour la population assurée belge, et évaluation du coût de l antisélection. Belgian Actuarial Bulletin 2,

6 7. Cossette, H., Denuit, M. & Marceau, E. (2002). Distributional bounds for functions of dependent risks. Bulletin of the Swiss Association of Actuaries, Denuit, M. (2002). S-convex extrema, Taylor-type expansions and stochastic approximations. Scandinavian Actuarial Journal, Denuit, M., Genest, C. & Marceau, E. (2002). A criterion for the stochastic ordering of random sums. Scandinavian Actuarial Journal, Denuit, M., Lefèvre, Cl. & Utev, S. (2002). Measuring the impact of dependence between claims occurrences. Insurance : Mathematics and Economics 30, Denuit, M. & Müller, A. (2002). Smooth generators of integral stochastic orders. Annals of Applied Probability 12, Devolder P., Bosch Princep M. & Dominguez I (2002). Risk analysis in asset-liability management for pension fund. Belgian Actuarial Bulletin 2, Dhaene, J., Denuit, M., Goovaerts, M.J., Kaas, R. & Vyncke, D. (2002). The concept of comonotonicity in actuarial science and finance : Theory. Insurance : Mathematics & Economics 31, Dhaene, J., Denuit, M., Goovaerts, M.J., Kaas, R. & Vyncke, D. (2002). The concept of comonotonicity in actuarial science and finance : Applications. Insurance : Mathematics & Economics 31, Grégoire, Ph. & Platten, I. (2002). Deposit rate regulation and risk taking by banks. Revue Bancaire et Financière. 16. Kaas, R., Dhaene, J., Vyncke, D., Goovaerts, M.J. & Denuit, M. (2002). A simple proof that comonotonic risks have the convex largest sum. ASTIN Bulletin 32, Purcaru, O. & Denuit, M. (2002). On the dependence induced by frequency credibility models. Belgian Actuarial Bulletin 2, Purcaru, O. & Denuit, M. (2002). On the stochastic increasingness of future claims in the Bühlmann linear credibility premium. German Actuarial Bulletin 25, Walhin, J.F. (2002). On the use of the multivariate stochastic order in risk theory. German Actuarial Bulletin 25, Walhin, J.F. & Paris, J. (2002). A general family of discrete and overdispersed distributions. Belgian Actuarial Bulletin 2, Walhin, J.F. (2002). On the optimality of multiline excess of loss treaties. Belgian Actuarial Bulletin 2, Walhin, J.F. (2002). On the use of the multivariate stochastic order in risk theory, German Actuarial Bulletin 25, Articles sous presse 1. Brouhns, N., & Denuit, M. (2002). Actuarial modelling of longitudinal claims data through GAMM s : some methodological results. German Actuarial Bulletin. 2. Brouhns, N., Guillén, M., Denuit, M., & Pinquet, J. (2002). Bonus-malus scales in segmented tariffs with stochastic migration between segments. Journal of Risk and Insurance. 3. Cebrian, A., Denuit, M. & Lambert, Ph. (2002). Determination of the PML : a case study in group medical insurance. North American Actuarial Journal. 6

7 4. Delwarde, A., & Denuit, M. (2002). Importance de la période d observation et des âges considérés dans la projection de la mortalité selon la méthode de Lee-Carter. Belgian Actuarial Bulletin. 5. Denuit, M., Lefèvre, Cl. & Mesfioui, M. (2002). On spline approximation for bivariate functions of increasing convex type. Revue d Analyse Numérique et de Théorie de l Approximation. 6. Denuit, M., Lefèvre, Cl. & Picard, Ph. (2002). Polynomial structures in order statistics distributions. Journal of Statistical Planning and Inference. 7. Denuit, M., & Dhaene, J. (2002). Simple characterizations of comonotonicity and countermonotonicity by extremal correlations. Belgian Actuarial Bulletin. 8. Denuit, M., Pitrebois, S. & Walhin, J.-F. (2002). Tarification automobile sur données de panel. Bulletin of the Swiss Association of Actuaries. 9. Devolder P., Bosch Princep M. & Dominguez I. (2002). Stochastic optimal control of annuity contracts. Insurance, Mathematics & Economics. 10. Pitrebois, S., Denuit, M., & Walhin, J.-F. (2002). Setting a bonus-malus scale in the presence of other rating factors : Taylor s work revisited. ASTIN Bulletin. 11. Pitrebois, S., Denuit, M., & Walhin, J.-F. (2002). Fitting the Belgian Bonus-Malus system. Belgian Actuarial Bulletin. 12. Purcaru, O. & Denuit, M. (2002). Dependence in dynamic claim frequency credibility models. ASTIN Bulletin. 13. Walhin, J.F. (2002). Some comments on the pricing of exotic excess of loss treaties. Journal of Actuarial Practice. 1.4 Articles parus dans les revues nationales 1. Brouhns, N., Delfosse, Ph., Delwarde, A. & Denuit, M. (2002). Assurances de groupes ou fonds de pension. Liquidation en rentes : oui, mais à quel prix? Monde de l Assurance 319, Brouhns, N. & Denuit, M. (2002). Rentes viagères : Des bases réglementaires totalement dépassées. Monde de l Assurance 304, Actu-L Actu-L est le bulletin de recherche appliquée de l Institut des Sciences Actuarielles de l UCL. Lancé en 2001 par C. Jaumain, il présente chaque année aux professionnels du secteur une partie des résultats de recherche appliquée obtenus par les actuaires de l UCL et les meilleurs mémoires du DES en sciences actuarielles. Au sommaire du volume 2 (2002) figuraient 1. Brouhns, N., Denuit, M., Masuy, B. & Verrall, R. (2002). Ratemaking by geographical area in the Boskov and Verrall model : a case study using Belgian car insurance data. actu-l 2, Pitrebois, S., De Longueville, Ph., Denuit, M. & Walhin, J.-F. (2002). Etude de techniques IBNR modernes. actu-l 2, Jaumain, C. (2002). 26 branches IARD sous la loupe à la lumière du Rapport 2000 de l OCA. actu-l 2,

8 4. Vanderbecken, N. (2002). Etude dynamique d économies d échelle sur le marché belge de l assurance-vie. actu-l 2, Rapports internes soumis pour publication 1. Cebrian, A., Denuit, M. & Scaillet, O. (2002). Testing for concordance ordering. Discussion Paper 02-09, Institut de Statistique, Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, Belgium. 2. Denuit, M. & Lambert, Ph. (2002). Constraints on concordance measures in bivariate discrete data. Discussion Paper 02-12, Institut de Statistique, Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, Belgium. 3. Purcaru, O. & Denuit, M. (2002). On the dependence induced by frequency credibility models. II. Dynamic credibility model. Discussion Paper 02-03, Institut de Statistique, Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, Belgium. 1.7 Actes de colloques 1. Dhaene, J., Wolthuis, H., Denuit, M. & Goovaerts, M.J. (2002). Risk and savings contracts. Proceedings of the International Congress of Actuaries Miscellanea 1. Denuit, M., Dhaene, J., & Van Wouwe, M. (2002). Linking a university-based actuarial education system to a professional organisation : the Belgian case. Report to the Education Committee of the International Actuarial Education. 1.9 Activités éditoriales Gestion de revues scientifiques Michel Denuit : 1 Proceedings Editor for Insurance : Mathematics and Economics 2 Editor of the Belgian Actuarial Bulletin 3 Member for the Advisory Board for the Encyclopedia of Actuarial Science (Wiley) 4 Associate Editor of the Australian and New Zealand Journal of Statistics C. Jaumain : Fondateur et éditeur d actu-l Evaluation d articles Les membres ACTU ont servi de referee pour les revues suivantes : 1. ASTIN Bulletin 2. Insurance : Mathematics and Economics 3. Journal of Actuarial Practice 4. Journal of Computational and Applied Mathematics 5. Statistics and Probability Letters 8

9 6. Belgian Actuarial Bulletin 7. Journal of Multivariate Analysis 8. Annales de l ISUP 9. Bulletin Français d Actuariat 10. Journal of Applied Probability 11. Advances in Applied Probability 12. European Journal of Operational Research 13. Scandinavian Actuarial Journal 14. Australian Actuarial Journal 2 Exposés scientifiques 2.1 Exposés donnés en Ars, P. Comment mesurer le risque induit par les produits dérivés dans un cadre d optimisation de portefeuille? Le cas de la SMAP Séminaire Approche ALM au sein des compagnies d assurances organisé par PricewaterhouseCoopers, Bruxelles, 06/06/ Brouhns, N. De sterftekansen : evolutie? Colloque Tables de mortalité prospectives ARAB, Bruxelles, 13/9/ Brouhns, N. Nouvelle approche du zonage. Colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, Paris, 7-8/11/ Brouhns, N., & Pitrebois, S. SBM à classes. Colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, Paris, 7-8/11/ Brouhns, N. Le calibrage des échelles bonus-malus avec SAS. Colloque Bonus- Malus organisé par l Institut des Sciences Actuarielles de l UCL, Louvain-la-Neuve, 13/03/ Brouhns, N., Haderer, M., & Denuit, M. Building Projected Life Tables for Annuities. Sixth International Congress on Insurance : Mathematics and Economics, Lisbon, 15-17/07/ Delwarde, A. Projection de la mortalité : modèles de Lee-Carter et Poisson logbilinéaire. Colloque Tables de mortalité prospectives ARAB, Bruxelles, 13/9/ Denuit, M. Quelques aspects de la prise en compte de la dépendance à l aide des coupleurs. Séminaire Lyon-Lausanne (Institut de Sciences Actuarielles, HEC Lausanne ),08/03/ Denuit, M. Beyond comonotonicity. Workshop on Dependence in actuarial science, Department of Actuarial Science and Statistics, City University, London, 06/03/ Denuit, M. Building projected lifetables and managing the longevity risk. Warsaw Actuarial Summer School, Department of Economics of the University of Warsaw, 29/07/ Denuit, M. Grands principes de tarification a priori et a posteriori. Colloque Bonus- Malus organisé par l Institut des Sciences Actuarielles de l UCL, Louvain-la-Neuve, 13/03/

10 12. Denuit, M. Mesure de l antisélection. Colloque Tables de mortalité prospectives ARAB, Bruxelles, 13/9/ Denuit, M. Principes modernes de construction d un tarif technique. Colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, Paris, 7-8/11/ Devolder P. Stochastic optimal control applied to ALM. Séminaire de recherche financière, Université de Barcelone, 22/2/ Devolder, P. SBM belge : nouvelle réglementation, nouvelles pratiques. Colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, Paris, 7-8/11/ Devolder, P. L assurance automobile en Belgique : mythes et réalités. Assemblée générale Asalv, Louvain la Neuve, 3 / Devolder, P. Stochastic optimal control of annuity contracts. Sixth International Congress on Insurance : Mathematics and Economics, Lisbon, Portugal, 15-17/07/ Devolder, P. Bosch Princep M. & Dominguez I. Risk analysis in ALM using scenario generation. Sixth International Congress on Insurance : Mathematics and Economics, Lisbon, Portugal, 15-17/07/ Devolder, P. Insurance and finance : 2 irreconcilable worlds? Seminaris de recerca en estudis empresarials, Barcelona, 2/ Dhaene, J., Wolthuis, H., Denuit, M. & Goovaerts, M.J. Risk and Savings Contracts. International Congress of Actuaries, Caucun, Mexico, 17-22/03/ Jaumain, C. Longévité. Evolution et prospective. Conséquences sur la capitalisation des dommages et intérêts en droit commun. Association des juristes de l assurance (AJA) et DES en droit et économie des assurances, ULB, Faculté de droit, Bruxelles, 19/11/ Purcaru, O. & Denuit, M. Dependence and a posteriori Risk Evaluation Through Random Effects. Sixth International Congress on Insurance : Mathematics and Economics, Lisbon, Portugal, 15-17/07/ Purcaru, O., & Denuit, M. On the dynamic random effects and their impact on a posteriori risk evaluation. Journée de Contact FNRS Groupe Sciences Actuarielles Insurance & Finance, 27/03/ Purcaru, O. & Denuit, M. Modélisation de la dépendance stochastique en actuariat non-vie à l aide des coupleurs. Journées de Statistique 2002 (Congrès annuel de la Société Française de Statistique), Bruxelles, 13-17/05/ Walhin, J.-F. BMS for MTPL. Colloque Bonus-Malus organisé par l Institut des Sciences Actuarielles de l UCL, Louvain-la-Neuve, 13/03/ Walhin, J.-F. The practical pricing of Top & Drop excess of loss covers. International Congress of Actuaries, Cancun, 16-22/03/ Walhin, J.-F. The practical pricing of Top & Drop excess of loss covers. Journée de Contact FNRS Groupe Sciences Actuarielles Insurance & Finance, 27/03/ Walhin, J.-F. On the Practical Pricing of Reinsurance Treaties Depending on Order Statistics. Warsaw Actuarial Summer School 2002, Department of Economics of the University of Warsaw, 18/07/ Walhin, J.-F. The practical pricing of multiline excess of loss covers. CAS Ratemaking Seminar, Tampa, 8-9/03/ Walhin, J.F. On the practical pricing of Top & Drop excess of loss covers, Commission réassurance de l Institut des Actuaires, Paris, 11/06/

11 31. Walhin, J-F. Tarification et réassurance. Colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, Paris, 7-8/11/ Walhin, J.-F. Présentation of Secura s long-tailed excess of loss tool. 2nd Conference in Actuarial Science & Finance, Samos, 20-22/10/ Walhin, J.-F. Colloque IFE : Les journées de la réassurance, Congrès internationaux Denuit, M. : Membre du Comité d organisation des 34èmes Journées de Statistique Membre du Comité scientifique de la 2nd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos Membre du Comité scientifique du Seventh International Congress on Insurance : Mathematics and Economics Membre du Comité scientifique de la 3rd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos Membre du Comité Scientifique de l International Congress of Actuaries 2006 Purcaru, O. : Membre du Comité d Organisation de la 2nd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos Membre du Comité d Organisation de la 3rd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos Walhin, J.-F.. : Membre du Comité d Organisation de la 2nd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos Membre du Comité d Organisation de la 3rd Conference in Actuarial Science & Finance in Samos 4 Thèses de doctorat Deux chercheurs travaillent sur des thèmes actuariels sous la direction de M. Denuit : 1. O. Purcaru (Doctorat en Sciences, orientation Statistique) : Modelling time series of claim counts, with emphasis to credibility problems 2. N. Brouhns (Doctorat en Sciences, orientation Statistique) : A unified approach to various non-life ratemaking problems. 5 Enseignement 5.1 Collaboration avec l IUFC en matière de formation continue Pour rappel, trois cours à sigle ACTU avaient été proposés en formation continue en (à savoir ACTU 2121, ACTU 2122, ACTU 2120) grâce à l aide de l IUFC. Cette initiative ayant bien accueillie par le secteur, il a été décidé de mettre sur pied des certificats en technique actuarielle. Le public visé par le Certificat d université en technique actuarielle est composé de collaborateurs non actuaires des services d actuariat et d autres services, dans le secteur 11

12 financier (banques, assurances, fonds de pension, sociétés d audit, etc.) ou le secteur public (Pensions, OCA, Ministère des finances, INS, INAMI, Bureau fédéral du Plan, etc.). L objectif de la formation est de permettre à ces personnes d acquérir les méthodes et outils les plus récents des sciences actuarielles, d en développer une vision critique et de les confronter à leur pratique professionnelle à travers des exemples réels. Le programme du certificat comporte 75 heures de formation, dont 15 heures sont consacrées à des prérequis (permettant de fournir des bases communes à tous les participants) et 60 heures sont réparties autour de quatre orientations : Finance : méthodes déterministes et stochastiques Prérequis Mathématiques des marchés financiers - 1ère partie : Mathématiques de l intérêt Cours 1 Mathématiques des marchés financiers - 2ème partie : Mathématiques des emprunts - 3 ème partie : Gestion du risque des taux Cours 2 Processus stochastiques et applications à l assurance et à la finance Technique de l assurance vie Prérequis Mathématiques des marchés financiers - 1ère partie : Mathématiques de l intérêt Cours 1 Assurance vie 1 - Opérations de base : gestion technique Cours 2 Assurance vie 2 - Mathématiques des opérations viagères - Notes techniques des combiaisons courantes Financement des régimes de pension Prérequis Mathématiques des marchés financiers - 1ère partie : Mathématiques de l intérêt Cours 1 Assurance vie 1 - Opérations de base : gestion technique Cours 2 Sécurité sociale et caisses de pension Technique de l assurance IARD Prérequis Outils de base de l actuariat IARD Cours 1 Assurances dommages 1 - Tarification a priori (Plus 15 heures d exercices) Cours 2 Assurances dommages 2 - Tarification a posteriori et provisionnement La réussite des examens portant sur les matières du programme donne droit à un Certificat d université en technique actuarielle, avec l une des quatre orientations ci-dessus. 5.2 Enseignements à l étranger Les professeurs néo-louvanistes dispensent leurs enseignements dans de nombreux programmes d études offerts par des établissements formant à l actuariat ou à l assurance : Institut de Science Financière et d Assurances, Université de Lyon 1, Lyon, France (M. Denuit) Département de Sciences Actuarielles de l ULP, Strasbourg, France (P. Devolder) Institut National de Statistique et d Economie Appliquée, Rabat, Royaume du Maroc (M. Denuit, C. Jaumain et J.-F. Walhin) Université de Varsovie, Département d Economie, Varsovie, Pologne (M. Denuit et J.-F. Walhin) Université de Caen, Département de Droit des Assurances (C. Jaumain) 12

13 6 Organisation d événements scientifiques 6.1 Réunion du Groupe de Contact Sciences Actuarielles du FNRS, le 27/03/2002 à Louvain-la-Neuve (en collaboration avec le groupe de recherche Financial Mathematics and Stochastics du département Applied Mathematics and Computer Science de la RUG, Gent) : Stefan Lang, University of Munich, Germany Bayesian geoadditive models with applications to insurance data Oana Purcaru, UCL, Louvain-La-Neuve, Belgium On the dynamic random effects and their impact on a posteriori risk evaluation Claude Lefèvre, ULB, Brussels, Belgium Ruin theory in a discrete-time model Sandra Pitrebois, Secura Belgian Re, Brussels, Belgium Etude de techniques IBNR modernes Céline Azizieh, ULB, Brussels, Belgium Modelling financial time series by a multifractal model Philippe Balland, Merril Lynch, London, UK Markov Market Models Michèle Vanmaele, RUG, Gent, Belgium Bounds for the price of discrete arithmetic Asian options Damien Lanotte, SAS, Belgium SAS r Risk Management : A tool for Risk Modeling and Simulations Griselda Deelstra, RUG, Gent, Belgium Optimal Investment Strategies for Defined Contribution Funds 6.2 Organisation d un colloque Bonus-Malus, le 13/3/2002 à Louvain-la-Neuve Colloque consacré aux modifications annoncées dans le domaine de la tarification d expérience en assurance automobile. Jaumain, C., UCL, Introduction de la matinée Denuit, M., UCL, Grands principes de tarification a priori et a posteriori Walhin, J.-F., UCL & Secura Belgian Re Intégrer tarification a priori et a posteriori Pitrebois, S., Secura Belgian Re, Une approche pratique de la tarification a priori et de la crédibilité avec SAS Brouhns, N., UCL, Le calibrage des échelles bonus-malus avec SAS Dubuisson, B., UCL, Le bonus/malus : chronique juridique d une mort annoncée Devolder, P., UCL & AXA Belgium, Introduction de l après-midi Bertrand Leton, attaché au cabinet du Ministre de l Economie Tarification d expérience en Belgique : genèse et perspectives Christian Partrat, professeur à l Institut de Science financière et d Assurance, Université de Lyon 1, Le point sur la situation française Montserrat Guillén, professeur à l Université de Barcelone, Le point sur la situation espagnole Ivo De Bondt, directeur chez Naviga L expérience Naviga, Jean-Pol Coteur, directeur chez Test-Achats Ce qu en pensent les consommateurs 13

14 6.3 Co-organisation avec les universités de la Mer Egée et de Leuven, de la 2nd Conference in Actuarial Science and Finance, Samos, Greece, Septembre 2002 Michel Denuit est membre du comité scientifique ; Oana Purcaru (STAT) et Jean-François Walhin (ACTU) font partie du comité d organisation. Les détails sont disponibles sur http ://www.stat.ucl.ac.be/samos Chaires KVBA-ARAB internationales Co-organisation (avec Jan Dhaene, KULeuven) des chaires ARAB internationales. En (2ème edition) : Moshe Milevsky (York University, Toronto, Canada) Financial and actuarial wealth management 6.5 Co-organisation avec l Institut de Science Financière et d Assurance de l Université de Lyon I d un colloque Tarification automobile et systèmes bonus-malus, les 7 et 8 novembre 2002 à Paris Besson, J.-L., FFSA, Utilité des SBM? en tarification? Denuit, M., UCL, Principes modernes de construction d un tarif technique Brouhns, N., UCL, Nouvelle approche du zonage Leveillard, P., AGF, Du tarif technique au tarif commercial Barachet, B., FFSA, & Partrat, C., ISFA, Traitement des graves. Ecrétement Partrat, C., ISFA, Evaluation de la provision pour sinistres. Mesures d incertitude. Bootstrap Walhin, J.-F., UCL & Secura Belgian Re, Tarification et réassurance Serant, D., ISFA, Crédibilité et tarification a priori Dubuisson, B., & Vancaeneghem, S., UCL, SBM en Europe : points de vue juridique et réglementaire Danet, H, & Lecomte, Ph., AXA France, SBM et Coefficients de Réduction-Majoration Brouhns, N., UCL, & Pitrebois, S., Secura Belgian Re, SBM à classes Meistermann E., Reiz O. & Van Delm R., ERNST & YOUNG, Marché déréglementé : exemple du marché UK Jean Pinquet, Université Paris 10 - Nanterre, Norme d information commune aux acteurs d un marché : SBM ou historiques individuels? Devolder, P., UCL & AXA Belgium, SBM belge : nouvelle réglementation, nouvelles pratiques 6.6 Journée d études IARD le 5 novembre à Louvain-la-Neuve La situation des assureurs en Europe : situation générale, problèmes à résoudre, tendances, nouvelles évolutions telles que les normes IAS, par Jean Boudy (Tricast, Paris) La situation pratique des sociétés belges en ce qui concerne la concurrence, la guerre des prix et la rentabilité technique, par Marc Lenchant (CB Direct, Bruxelles) Point de la situation en ce qui concerne les systèmes informatiques et l informatique décisionnelle des assureurs, par Guillaume Mercier (Tricast, Paris) La tarification en IARD : la réalité pratique, Jean Boudy (Tricast, Paris) 14

15 Présentation des outils de Tricast sur un portefeuille auto, Guillaume Mercier (Tricast, Paris) Cas pratique de la révision d un tarif belge, Marc Lenchant (CB Direct, Bruxelles) 7 Short Courses 7.1 Building projected lifetables and managing the longevity risk Event 2nd Conference in Actuarial Science and Finance, Samos, Greece, September, Professor Michel Denuit Summary Mortality projections and longevity risk are major concerns for pricing life annuities. In most industrialized countries, demographic studies reveal decreasing annual death probabilities at old ages. Those trends have to be incorporated in the calculation of expected present values in order to avoid underestimation of future costs. The course purposes to present different approaches to model trends in mortality experience. Further, it aims to deal with the uncertainty inherent to these projections (the so-called longevity risk). All the methods are applied to Belgian mortality statistics. Table of contents : 1. Introduction 2. Lexis diagram, Period versus cohort lifetables 3. Mortality trends 4. Classical actuarial approaches to mortality projections 5. The Lee-Carter model 6. The log-bilinear Poisson model 7. The Bayesian age-period-cohort model 8. Managing the longevity risk 7.2 Modelling dependence in actuarial science and finance Event 2nd Conference in Actuarial Science and Finance, Samos, Greece, September, Professor Dhaene, J., Purcaru, O. & Vyncke, D.. 15

16 7.2.3 Summary In traditional risk theory, individual risks in a portfolio are usually assumed to be mutually independent. Assuming independence is very convenient since the mathematics for dependent risks are less tractable, and also because in general the statistics gathered by the insurer only give information about the marginal distributions of the risks, not about their joint distribution (i.e. the way these risks are interrelated). In certain situations, however, the individual risks will not be mutually independent because they are subject to the same claim generating mechanism or are influenced by the same economic or physical environment. Introducing e.g. stochastic discounting in actuarial models immediately reveals the necessity of determining distribution functions of sums of dependent random variables. In case multivariate statistics are available, some interesting tools to modelise the dependency between random variables are the copulas. The latter are of interest to actuaries for two main reasons : first of all, they represent a way of studying scale-free measures of dependence ; and secondly they are used as a starting point for constructing families of bivariate distributions with a view to simulation. These aspects will be developed during the course and several illustrations will enhance the relevance of the copula construction in both life and non-life insurance. In this short course, it is shown how to take into account dependency information (if any available) and how to construct safe estimates regarding sums of dependent random variables (if no dependency information available). 7.3 Generalized Linear Models and Generalized Additive Models in non-life reserving and ratemaking Event Warsaw Actuarial Summer School, Department of Economics, University of Warsaw, in co-operation with the Polish Society of Actuaries Professor Michel Denuit Summary 1. Basics of nonlife ratemaking (a) Risk classification (b) Individual ratemaking 2. Modelling claim numbers using one-period data (a) Poisson regression for claim frequencies i. Poisson distribution ii. Poisson process iii. Poisson regression model iv. Coding explanatory variables v. Multiplicative model 16

17 vi. Likelihood and Loglikelihood vii. Likelihood equations viii. Interpreting the likelihood equations ix. Solving the likelihood equations : Newton Raphson, Fisher method of Scoring and iterative WLS x. Asymptotic covariance matrix of the MLE s xi. Asymptotic normality of the MLE s xii. CI for the regression parameters : likelihood ratio and Wald methods xiii. Grouping data xiv. Deviance xv. Testing hypothesis on the regression parameters xvi. Estimation under specification error xvii. Prediction xviii. Treatment of continuous rating variables with additive models and PMLE xix. Numerical illustration on an automobile TPL portfolio with SAS (b) Negative binomial regression i. Overdispersion ii. Interpreting overdispersion iii. Consequence of overdispersion iv. Integrating overdispersion in the Poisson model for claim numbers v. Mixed Poisson distribution vi. Negative binomial distribution vii. Estimating the parameters : method of moments and ML viii. Interpreting the likelihood equations ix. Numerical illustration on an automobile TPL portfolio with SAS 3. Modelling claim numbers using panel data (a) Ratemaking with panel data (b) First order approximation : serial independence (c) Likelihood and Loglikelihood (d) Likelihood equations (e) Convergence of the MLE under serial dependence (f) Modelling serial dependence through dynamic random effects (g) Estimating the parameters : the GEE approach (h) Numerical illustration on an automobile TPL portfolio with SAS 4. Modelling claim amounts (a) Technical difficulties (b) Large claims (c) Total claim amount 17

18 (d) Gamma distribution (e) Gamma regression for claim amounts i. Likelihood function ii. Likelihood equations iii. Working with aggregated data iv. Pure premium (f) Numerical illustration on an automobile TPL portfolio with SAS 5. Modelling event occurrences (a) Bernoulli variables (b) Odds (c) The logit model (d) Interpreting the regression parameters (e) Likelihood function (f) Likelihood equations (g) Solving the likelihood equations (h) Deviance (i) Prediction (j) Applications of logistic regression : i. Occurrence of large claims ii. Policy cancellation iii. Issuance of new policies 6. A unified approach : GLM s and GAMS s (a) Introduction (b) Linear exponential family (c) Members of the linear exponential family (d) Mean function (e) Variance function (f) Mean-variance structure in the linear exponential family (g) Regression with GLM s (h) Canonical link 7. Loss reserving in non-life (a) Introduction (b) Types of reserves (c) Run-off triangle (d) Goal of IBNR techniques (e) The three effects (f) Deterministic chain-ladder 18

19 (g) Assumptions underlying the stochastic model behind CL (h) WLS estimation of the parameters (i) Numerical illustration (j) A GLM that encompasses various IBNR methods (k) Multiplicative model (l) Chain-ladder revisited (m) Arithmetic separation method (n) Geometric separation method (o) Numerical illustration (p) Variance of the estimated IBNR totals (q) Prediction error (r) IBNR through GAM s 19

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU R A P P O R T D A C T I V I T E S P E R I O D E 1999-2001 Institut des Sciences Actuarielles - UCL 54, Grand Rue B-1348 Louvain-La-Neuve

Plus en détail

Adresse URL : http://www.actu.ucl.ac.be/staff/devolder/pdevolder.html

Adresse URL : http://www.actu.ucl.ac.be/staff/devolder/pdevolder.html CURRICULUM VITAE Pierre DEVOLDER Né le 8 septembre 1959 à Ixelles ( Bruxelles) Marié ; 2 enfants Adresse privée : Adresse mail : 116 Rue de l agronome 1070 BRUXELLES BELGIUM devolder@fin.ucl.ac.be Adresse

Plus en détail

Statistique de l assurance, STT 6705 Statistique de l assurance II

Statistique de l assurance, STT 6705 Statistique de l assurance II Statistique de l assurance, STT 6705 Statistique de l assurance II Arthur Charpentier Université Rennes 1 & Université de Montréal arthur.charpentier@univ-rennes1.fr ou ou charpentier@dms.umontreal.ca

Plus en détail

INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU

INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN INSTITUT DES SCIENCES ACTUARIELLES-ACTU R A P P O R T D A C T I V I T É S A N N É E 2005 Institut des Sciences Actuarielles - ACTU Université catholique de Louvain 6, rue

Plus en détail

Gestion du niveau de la franchise d un contrat avec bonus-malus. Pierre THEROND & Stéphane BONCHE

Gestion du niveau de la franchise d un contrat avec bonus-malus. Pierre THEROND & Stéphane BONCHE Gestion du niveau de la franchise d un contrat avec bonus-malus Pierre THEROND & Stéphane BONCHE SOMMAIRE 1. Réduction de franchise en l absence de système bonus-malus A - Bonnes propriétés du modèle collectif

Plus en détail

3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières. 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics

3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières. 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics 3 e Atelier des Étudiants Gradués en Actuariat et Mathématiques Financières 3 rd Graduate Students Workshop on Actuarial and Financial Mathematics Résumé-Abstracts Organization: Ghislain Léveillé Co-organization:

Plus en détail

Segmentation en assurance et problématiques de gestion des risques associées en mortalité

Segmentation en assurance et problématiques de gestion des risques associées en mortalité Segmentation en assurance et problématiques de gestion des risques associées en mortalité 13 septembre 2013, version 1.0 Aymric Kamega, Actuaire aymric.kamega@univ-brest.fr www.euria.univ-brest.fr Sommaire

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

ACT-2040 : Assurances I.A.R.D : Tarification et évaluation Hiver 2013 (Cours obligatoire - 3 crédits)

ACT-2040 : Assurances I.A.R.D : Tarification et évaluation Hiver 2013 (Cours obligatoire - 3 crédits) Université du Québec à Montréal Faculté des Sciences Département de mathématiques Section Actuariat ACT-2040 : Assurances I.A.R.D : Tarification et évaluation Hiver 2013 (Cours obligatoire - 3 crédits)

Plus en détail

CHAIRE D ACTUARIAT. Document d information Février 2013

CHAIRE D ACTUARIAT. Document d information Février 2013 CHAIRE D ACTUARIAT Document d information Février 2013 : Finalité 1951: Début de l enseignement 1968: Baccalauréat en actuariat 1988: École d actuariat Études graduées Recherche Participation Apporter

Plus en détail

MODELE DE PROVISIONNEMENT SUR DONNEES DETAILLEES

MODELE DE PROVISIONNEMENT SUR DONNEES DETAILLEES MODELE DE PROVISIONNEMENT SUR DONNEES DETAILLEES EN ASSURANCE NON-VIE GUILLAUME BENETEAU Towers-Perrin Tillinghast 20, place de Seine Tour Neptune La défense 1 92086 Paris La Défense cedex France tél :

Plus en détail

Curriculum Vitae. Statut administratif. Diplomes, Récompenses et Bourses

Curriculum Vitae. Statut administratif. Diplomes, Récompenses et Bourses Xavier Venel CES, Maison des Sciences Économiques 106-112 Boulevard de l Hôpital 75647 Paris Cedex 13 - France t Tel. : +33.6.26.05.63.25 Email : xavier.venel@univ-paris1.fr http ://sites.google.com/site/xaviervenelsite/

Plus en détail

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Rappels : annexe 1. Objectif : un organisateur de formations accrédité CPD souhaite obtenir de l IA BE, l accréditation

Plus en détail

SOMMAIRES D OUVRAGES PARUS

SOMMAIRES D OUVRAGES PARUS SOMMAIRES D OUVRAGES PARUS TITRE : MÉTHODES ACTUARIELLES DE L'ASSURANCE VIE (cours et exercices corrigés) AUTEUR : Christian HESS ÉDITEUR : ÉCONOMICA, PARIS DATE DE PARUTION : NOVEMBRE 2000 357 pages prix

Plus en détail

Mesure et gestion des risques d assurance

Mesure et gestion des risques d assurance Mesure et gestion des risques d assurance Analyse critique des futurs référentiels prudentiel et d information financière Congrès annuel de l Institut des Actuaires 26 juin 2008 Pierre THEROND ptherond@winter-associes.fr

Plus en détail

Introduction à la Théorie des Valeurs Extrêmes Applications en actuariat

Introduction à la Théorie des Valeurs Extrêmes Applications en actuariat JJ Mois Année Introduction à la Théorie des Valeurs Extrêmes Applications en actuariat Armelle Guillou (Université de Strasbourg ) & Alexandre You (Société Générale Insurance) 1. Calibrage de la sinistralité

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie.

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie. CURRICULUM VITAE Nom: Bruno Feunou Citoyenneté: Canadien Langues: Bangam, Bandjoun, Français, Anglais Adresse: Duke University Department of Economics 213 Social Sciences Building Durham, NC 27708, US

Plus en détail

Mémoire d Actuariat Tarification de la branche d assurance des accidents du travail Aymeric Souleau aymeric.souleau@axa.com 3 Septembre 2010 Plan 1 Introduction Les accidents du travail L assurance des

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

Curriculum Vitae. Ph. D. (Finance) University of British Columbia, 1980-1985. M. Sc. (Math./Actuariat) Université Laval, 1978-1982

Curriculum Vitae. Ph. D. (Finance) University of British Columbia, 1980-1985. M. Sc. (Math./Actuariat) Université Laval, 1978-1982 Curriculum Vitae NOM DATE DE NAISSANCE 04/07/56 CITOYENNETÉ LANGUES ADRESSE POSTALE GENDRON, MICHEL Canadien Français et Anglais Département de finance, assurance et immobilier Université Laval Québec,

Plus en détail

Contents. 1 Introduction Objectifs des systèmes bonus-malus Système bonus-malus à classes Système bonus-malus : Principes

Contents. 1 Introduction Objectifs des systèmes bonus-malus Système bonus-malus à classes Système bonus-malus : Principes Université Claude Bernard Lyon 1 Institut de Science Financière et d Assurances Système Bonus-Malus Introduction & Applications SCILAB Julien Tomas Institut de Science Financière et d Assurances Laboratoire

Plus en détail

De la mesure à l analyse des risques

De la mesure à l analyse des risques De la mesure à l analyse des risques Séminaire ISFA - B&W Deloitte Jean-Paul LAURENT Professeur à l'isfa, Université Claude Bernard Lyon 1 laurent.jeanpaul@free.fr http://laurent.jeanpaul.free.fr/ 0 De

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Financement et régulation des pensions

Financement et régulation des pensions Faculté de droit et de criminologie Faculté des Sciences (Institut de Statistique, Biostatistique et Sciences Actuarielles -ISBA) CERTIFICAT D UNIVERSITÉ (12 CRÉDITS ECTS) Financement et régulation des

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Provisionnement face au risque de défaut des emprunteurs

Provisionnement face au risque de défaut des emprunteurs Provisionnement face au risque de défaut des emprunteurs Geoffrey Nichil et Pierre Vallois Institut Elie Cartan de Lorraine. 6-11 Avril 2014 1/12 Geoffrey Nichil et Pierre Vallois Provisionnement face

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés

Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés Renaud LANCELOT et Matthieu LESNOFF Version 3, Novembre 2005 Ceci n est pas une revue exhaustive mais une courte introduction sur l'utilisation

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Processus de comptage, Poisson mélange, fonction de perte exponentielle, système bonus-malus.

Processus de comptage, Poisson mélange, fonction de perte exponentielle, système bonus-malus. JF WALHIN* J PARIS* * Université Catholique de Louvain, Belgique Le Mans Assurances, Belgique RÉSUMÉ Nous proposons une méthodologie générale pour construire un système bonus-malus équilibré basé sur une

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Christian BONTEMPS né le 08 juillet 1969

Christian BONTEMPS né le 08 juillet 1969 Curriculum Vitae Christian BONTEMPS né le 08 juillet 1969 Situation actuelle : Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées, Chercheur IDEI Professeur Sciences Économiques, GREMAQ - Université Toulouse I.

Plus en détail

Ekaterina VOLTCHKOVA

Ekaterina VOLTCHKOVA Ekaterina VOLTCHKOVA Nationalité française/russe, 28 ans, mariée Adresse : 19 rue des Bolets, 31650 St Orens de Gameville, France Tél. : +33.5.61.12.85.67 E-mail : ekaterina.voltchkova@univ-tlse1.fr Page

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

Modélisation du risque opérationnel dans le secteur de l assurance

Modélisation du risque opérationnel dans le secteur de l assurance Avril 2011 N 14 Modélisation du risque opérationnel dans le secteur de l assurance Par Julie Gamonet Centre d études actuarielles Lauréate du prix du jeune actuaire 2010 Un texte paraissant dans SCOR Papers

Plus en détail

X1 = Cash flow/ Dette totale. X2 = Revenu net / Total des actifs au bilan. X3 = Actif réalisable et disponible / Passif courant

X1 = Cash flow/ Dette totale. X2 = Revenu net / Total des actifs au bilan. X3 = Actif réalisable et disponible / Passif courant EXEMPLE : FAILLITE D ENTREPRISES Cet exemple a pour objectif d étudier la faillite d entreprises. Les données proviennent de l ouvrage de R.A.Johnson et D.W Wichern : Applied Multivariate Statistical Analysis»,

Plus en détail

assurance Février 2012

assurance Février 2012 Modèles fréquence coût : Construire un générateur de scénarios Quelles perspectives économiques d évolution en? assurance Version 0.7 Version 1.2 Mars 2014 Février 2012 Frédéric PLANCHET frederic@planchet.net

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Au deuxième trimestre

Plus en détail

CURRICULUM VITAE Stéphane VILLENEUVE

CURRICULUM VITAE Stéphane VILLENEUVE CURRICULUM VITAE Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants IDEI-CRM Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-63-57-27 e-mail:

Plus en détail

Tavakoli, Shahin Fourier analysis of functional time series, with applications to DNA... 2014

Tavakoli, Shahin Fourier analysis of functional time series, with applications to DNA... 2014 resultats sont ensuite utilises pour construire des estimateurs des operateurs de densite spectrale bases sur des versions lissees du periodogramme, le generalisation fonctionnelle de la matrice de periodogramme.

Plus en détail

Optimisation de l agrégation d un portefeuille de contrat d assurance vie

Optimisation de l agrégation d un portefeuille de contrat d assurance vie Optimisation de l agrégation d un portefeuille de contrat d assurance vie Pierre-Olivier Goffard 1 1 AXA France, Université de Aix-Marseille. pierreolivier.goffard@axa.fr Résumé. Une méthode d agrégation

Plus en détail

Thèmes de recherche. Projets en cours

Thèmes de recherche. Projets en cours Formation Michel Baroni Professeur, Département Finance Responsable Pédagogique des Mastères Spécialisés en Techniques Financières et Finance & Asset Management Habilitation à Diriger des Recherches, Université

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE

AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE Projets de coopération universitaire et scientifique franco-turque / Turkish-French university and scientific cooperation projects

Plus en détail

Les exigences professionnelles

Les exigences professionnelles Les exigences professionnelles Isabelle Larouche Directrice des études de 1er cycle École d actuariat 17 octobre 2013 Pourquoi? Au Canada, seuls les Fellows de l Institut canadien des actuaires (FICA)

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Les examens professionnels

Les examens professionnels Les examens professionnels Claire Bilodeau Maxime Amyot-Desmarais François Bornais-Doucet École d actuariat 12 avril 2012 Plan de la présentation VEE Examens préliminaires Période de questions Pourquoi

Plus en détail

Alexandre REICHART Associate Researcher in PHARE Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Alexandre REICHART Associate Researcher in PHARE Université Paris I Panthéon-Sorbonne Alexandre REICHART Associate Researcher in PHARE Université Paris I Panthéon-Sorbonne Civil state: Born: 19 May 1986, Thionville, France Nationality: French Office: PHARE Maison des Sciences économiques

Plus en détail

Sélection de variables groupées avec les forêts aléatoires. Application à l analyse des données fonctionnelles multivariées.

Sélection de variables groupées avec les forêts aléatoires. Application à l analyse des données fonctionnelles multivariées. Sélection de variables groupées avec les forêts aléatoires. Application à l analyse des données fonctionnelles multivariées. Baptiste Gregorutti 12, Bertrand Michel 2 & Philippe Saint Pierre 2 1 Safety

Plus en détail

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Vincent Audigier & François Husson & Julie Josse Laboratoire de mathématiques appliquées, Agrocampus Ouest 65 rue

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

FIXAGE. La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY. Deauville, le 19 septembre 2012

FIXAGE. La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY. Deauville, le 19 septembre 2012 FIXAGE La gestion des risques de taux et de liquidité chez les assureurs-vie. Intervention de Michel PIERMAY Deauville, le 19 septembre 2012 Journées d études de l institut des Actuaires et du SACEI FIXAGE

Plus en détail

Économétrie, causalité et analyse des politiques

Économétrie, causalité et analyse des politiques Économétrie, causalité et analyse des politiques Jean-Marie Dufour Université de Montréal October 2006 This work was supported by the Canada Research Chair Program (Chair in Econometrics, Université de

Plus en détail

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche Cyrielle DUMONT Docteur en biostatistiques Née le 9 mai 1985 à Chartres (28) Adresse : Université Paris 2 12 place du Panthéon 75005 Paris Courriel : cyrielle.dumont@inserm.fr Page personnelle : www.biostat.fr/home-dumont.htm

Plus en détail

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr Le Fol Gaëlle Full professor gaelle.le_fol@dauphine.fr Current Position - Status Head of an education program : Master 203 - Financial Markets Department of attachment : MSO Centre of Research : Dauphine

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Ekaterina VOLTCHKOVA

Ekaterina VOLTCHKOVA Ekaterina VOLTCHKOVA Née le 27 avril 1978, nationalité française et russe, mariée, 2 enfants Adresse professionnelle : GREMAQ, 21, allée de Brienne, 31000 Toulouse, France Tél. : +33.5.61.12.85.67 E-mail

Plus en détail

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée 09.09.2009 INFORMATION A LA PRESSE La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée DFG et FNR signent un accord visant à simplifier les procédures

Plus en détail

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire Nom : du Marais, Bertrand Titre : Professeur associé de droit public, Université de Paris Ouest Nanterre, France Conseiller d Etat Paris, France Affiliations : CRDP, Chercheur associé à EconomiX Tel :

Plus en détail

Bill 70 Projet de loi 70

Bill 70 Projet de loi 70 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 70 Projet de loi 70 An Act respecting protection for registered retirement

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Classification et prévisions du risque de rachat en Assurance-Vie

Classification et prévisions du risque de rachat en Assurance-Vie Classification et prévisions du risque de rachat en Assurance-Vie Bordeaux - 1/09/2010 Journées Modélisation Aléatoire et Statistiques 1 Xavier Milhaud Surrender risk in Life Insurance Plan de la présentation

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

LE BONUS-MALUS FRANÇAIS

LE BONUS-MALUS FRANÇAIS LE BONUS-MALUS FRANÇAIS A-T-IL ENCORE UN AVENIR? Arthur Charpentier Université Rennes I et université de Montréal Au lieu de considérer une tarification sur des critères a priori (à l aide de modèles de

Plus en détail

Évaluation de contrats. une problématique actuelle. Pierre THEROND. Séminaire ISFA-ENSIMAG Lyon, 13 mars 2008. ptherond@winter-associes.

Évaluation de contrats. une problématique actuelle. Pierre THEROND. Séminaire ISFA-ENSIMAG Lyon, 13 mars 2008. ptherond@winter-associes. Évaluation de contrats d assurance vie en euro : une problématique actuelle Séminaire ISFA-ENSIMAG Lyon, 13 mars 2008 Pierre THEROND ptherond@winter-associes.fr Introduction ti Les contrats d assurance

Plus en détail

Essais de modélisation de l épilepsie en Tunisie: Théorie et application basées sur des modèles de régression logistique

Essais de modélisation de l épilepsie en Tunisie: Théorie et application basées sur des modèles de régression logistique Essais de modélisation de l épilepsie en Tunisie: Théorie et application basées sur des modèles de régression logistique Abdelwaheb Daouthi, Mohamed Dogui, Abdeljelil Farhat To cite this version: Abdelwaheb

Plus en détail

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA

Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Hubert TCHAKOUTE TCHUIGOUA Associate Professor of Corporate Finance and Microfinance Kedge Business School hubert.tchakoute@kedgebs.com Current Position Since July 2013 Kedge Business School, Campus of

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896

Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896 Christophe REVELLI Associate Professor Kedge Business School christophe.revelli@kedgebs.com PROFESSIONAL +33 491 827 896 EDUCATION 2011 Qualification aux fonctions de Maître de Conférences en Sciences

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE (Note: This sample agreement will normally be initiated by the European/other partner institution on their proforma)

Plus en détail

Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie

Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie Vladislav GRIGOROV, CRO SwissLife France Journées d études de l IA, Deauville, 21 septembre 2012 Introduction Solvency II représente

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Important Automobile Insurance Information. Assurance Automobile Renseignements Importants

Important Automobile Insurance Information. Assurance Automobile Renseignements Importants Important Automobile Insurance Information Assurance Automobile Renseignements Importants Email / courriel : World wide 24 hour service / 24h/24, partout dans le monde : Windshield claim / Sinistre relatif

Plus en détail

L assurance une toute petite introduction à l assurance 2008/2009 Arthur Charpentier http://blogperso.univ-rennes1.fr/arthur.charpentier/index.

L assurance une toute petite introduction à l assurance 2008/2009 Arthur Charpentier http://blogperso.univ-rennes1.fr/arthur.charpentier/index. L assurance une toute petite introduction à l assurance 2008/2009 http://blogperso.univ-rennes1.fr/arthur.charpentier/index.php/ L assurance «The contribution of the many to the misfortune of the few»

Plus en détail

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Aviva plc AGENDA Assurance habitation des particuliers: quelques constats. Problèmes en assurance habitation. Solutions à

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, office 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

EXEMPLE : FAILLITE D ENTREPRISES

EXEMPLE : FAILLITE D ENTREPRISES EXEMPLE : FAILLITE D ENTREPRISES Cet exemple a pour objectif d étudier la faillite d entreprises. Les données proviennent de l ouvrage de R.A.Johnson et D.W Wichern : «Applied Multivariate Statistical

Plus en détail

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits C.R.C., c. 320 C.R.C., ch. 320 Current

Plus en détail

Innovation in Car Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network?

Innovation in Car Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/40128/ Innovation in Car Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Description: Innovation in car

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

YVES DE RONGÉ. Université Catholique de Louvain Tel. : 32 (0) 10 47 84 45. Louvain School of Management Fax : 32 (0) 10 47 83 24

YVES DE RONGÉ. Université Catholique de Louvain Tel. : 32 (0) 10 47 84 45. Louvain School of Management Fax : 32 (0) 10 47 83 24 YVES DE RONGÉ Université Catholique de Louvain Tel. : 32 (0) 10 47 84 45 Louvain School of Management Fax : 32 (0) 10 47 83 24 Place des Doyens, 1 Email: yves.deronge@uclouvain.be B 1348 Louvain-la-Neuve,

Plus en détail