Tableau 1 Structure, statut institutionnel, composition et fonctions de base des Comités de Liaison Nationaux (CLN) (Projet)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau 1 Structure, statut institutionnel, composition et fonctions de base des Comités de Liaison Nationaux (CLN) (Projet)"

Transcription

1 SHS-05/CONF.205/8e Annexe 6 ableau 1 Structure, statut institutionnel, composition et fonctions de base des Comités de Liaison Nationaux () (Projet) NOE: Le tableau 1 présente situation actuelle (existence/ non existence/ action envisagée) statut institutionnel, de composition, rôle et des fonctions des Comités de Liaison Nationaux () dans 118 pays, à savoir 116 Etats mems de l et deux Etats (le Saint Siège et les erritoires Palestiniens) qui ont le statut d observateurs permanents. Figurent dans le tableau 64 pays qui ont envoyé leur réponse au questionnaire diffusé par le Secrétariat en deux envois (mai et août et 54 autres pays (signalés par astérisque) qui n ont pas retourné le questionnaire mais lesquels e information minimum est disponible dans les dossiers Secrétariat ou a été obtenue au cours de l évaluation grâce aux bureaux régionaux ou multipays de l ou via d autres contacts. La colonne 1 reprend aussi les pays qui ont été ou qui sont actuellement représentés au. Le deuxième astérisque indique les pays qui ont monté le I (avant 2000). Chaque fois que possible, le point focal / personne de contact dans le pays concerné a été indiqué(e). Des informations complémentaires organisées selon le même schéma, présente les activités des (tableau 2), les propositions faites et les positions exprimées dans les réponses faites au questionnaire mentionné ci-dessus (tableau 3). Ces données sont mises sur le site Internet dans triple but : (a) servir de base de données et de source d information facilitant les échanges entre les (b) permettre leur mise à jour permanente par le Secrétariat avec le soutien des et des Commissions Nationales l (c) encourager restructuration des ou mise en pce de nouveaux comités quand ils n existent pas afin de mieux satisfaire aux exigences de II. Pay s (par régi on) Structure/Statut Institutionnel Structure et statut institutionnel La composition comprend les représentants Rôles et fonctions principales a) Promoteur et facilitateur de recherches b) Médiateur inter-retions Contacts Personne de contact (Président quand il est connu ; 1

2 EUROPE et Amérique Nord Albani La Commission e * Nationale l b assure re les liens avec le et le Secrétariat. La personne de contact est Mr. Piro Misha, représentant albanais au. Il a participé à 7éme Session. Il a indiqué que des darches seront engagées rencer les activités en Albanie. Il n y a pas cependant d information sur structure et les activités. Pas de réponse des: a) Instituts de recherches et des iversités b) ministères et autres organismes d Etat c) autres institutions, organisations et associations recherchesc) Conception des politiques et mise en œuvre d) Consultants e) Pte forme de débat intellectuel f) facilitateur en commication et mise en réseau g) pidoyer h) surveilnce et évaluation ; éboration d indicateurs de transformations et de développement sociaux i) renforcement des capacités et activités de formation j) fixation de standards k) collecte, traitement et diffusion de l information autres contacts et adresses utiles) Personne de contact : Mr. Piro Misha Directeur de Fondation Maison Livre et de Commication. Commission nationale albanaise l Ministère des Affaires étrangères Bulevard Zhan d Ark, irana, Albanie el: (355.4) ext. 167 Fax (355.4)

3 au Questionnaire. Autric he* b re ) I Azerba ïdjan* I La Commission Nationale l suit les activités. Il y a eu quelques activités et des initiatives prises rant période initiale. Actuellement, il n y a pas d information sur l existence d ( pas de réponse au questionnaire ni de rapport envoyé) La Commission Nationale l a attribué responsabilité à l Institut des Droits Humains de l Académie Nationale des Sciences et a nommé M. Rovshan Mustafayev, Directeur de cet Institut, comme point focal. A été très actif rant I. Pas de réponse au questionnaire et pas d information sur structure et les Mme Gabriele Eschig Secrétaire Générale Austrian Commission for Strozzigasse 2/ Vienne, Autriche el (43-1) Fax: (43-1) Chairperson, Social Science Sub-Commission (no name) Mr Ahmedov Shahin Sec. Gen. Azerbaijani National Commission for, Ministry of Foreign Affairs Shikhali Gurbanov Str Baku, Azerbaijan el/ fax: +(994-12)

4 Béru s* b re I Belgiq ue* b re ) Bosnie Herze- Govine * b re ) Bulgar ie activités. La Commission Nationale l suit les activités. Il n y a pas d information sur l existence d (pas de rapport envoyé). La Commission Nationale l suit les activités. La Commission Nationale Fmande l a fait savoir ( 04 /09/05) qu il n y a pas de en Belgique. La Commission Nationale l suit les activités. Il n y a pas d information sur l existence d (pas de rapport envoyé et pas de réponse au questionnaire) Le fonctionne comme Inclut des représentants des : a) Remplit toutes les fonctions. A des liens avec les autorités gouvernementales et les organismes Commission of the Republic of Berus for Adresse 29 Miasnikova Str Minsk, Berus el/fax : ( ) Commission fédérale belge l' Ministère des Affaires étrangères 15, rue des Petits Carmes BE Bruxelles, Belgique éléphone (32.2) Fax (32.2) Ms Karen Groffils Commission Fmande l en.be National Commission of Bosnia and Herzegovina for Cooperation with Ministry of Foreign Affairs, Musa 2 BA Sarajevo Bosnia and Herzerzegovina éléphone (387) Fax (387) Mr Nikoi GENOV Institute of Eastern European Studies 4

5 b re ) I Canad a b re ) organisme autonome dans le cadre de souscommission les Sciences Sociales de Commission Nationale l. Il est actif dans recherche (plusieurs publications), formation, (plusieurs éditions de l iversité d été ). Initie et prend part aux projets de coopération régionale. Prof. N. Genov, ancien Président de Commission Nationale est mem (représentant l Europe Centrale et Orientale) Comité de Conseil Scientifique. Une Commission sectorielle s occupant des sciences naturelles, sociales et humaines a été constituée par Commission Canada. Elle se réit régulièrement instituts de recherche et des iversités, b) ministères et autres organismes gouvernement aux c) autres institutions/as sociations Le souscomité ad hoc réit des représentants d organismes tels que IDRC, le Conseil de Recherches en Sciences sociales et humaines, le de prise de décisions, avec les iversités et les instituts de recherche, avec les ONG et les groupements de société civile. Il aide à r des liens avec les réseaux de recherche en politiques, les autres programmes scientifiques de l, avec les projets des NU dans le pays. En retions avec le Parlement, les média, les syndicats et les ONG. Ses principales fonctions sont: (d) servir de pteforme les débats intellectuels, (e) faciliter comication et mise en réseau (k) collecter, traiter et diffuser l information. Il a des liens avec les organismes gouvernementaux et les décideurs, les iversités, les centres de recherches ainsi qu avec les ONG et les organisations de société civile. Freie Universität Berlin 55 Garystr. D Berlin, Germany tel Commission nationale de République de Bulgarie l Ministère des Affaires étrangères Rue Alexander Jendov, 2 B. P. 386 BG 1040 Sofia, Bulgarie éléphone (359-2) Fax (359-2) g Coordinator: Ms Elisabeth Barot Programme Officer, Social Sciences and Humanities, National Commission for 350 rue Albert, C.P Ottawa, Ontario K1P 5V8 el : / / poste 5567 Fax:

6 I deux fois par an et se concentre sur coordination des actions de soutien Canada aux programmes scientifiques de l. Un sous comité ad hoc fonctionne dans son cadre et se rencontre chaque fois que nécessaire Le coordinateur est Melle Elizabeth Barot, Responsable de Programme, Humanités en Sciences Sociales. Le Canada a montré vif intérêt dans le passé le. Cependant, le sigle est peu utilisé au Canada (sauf par réseau travailnt sur projet sélectionné par le Comité Scientifique (Développement Urbain Durable) mais financé exclusivement par le Canada. Il y a intérêt le Forum de Buenos Aires, mais sa programme Metropolis (représentant plusieurs ministères qui financent les recherches en sciences sociales). Il comprend ainsi des représentants des principaux instituts de recherches, des iversités, des ministères, d autres organismes gouvernement aux de même que d autres institutions et associations. 6

7 Croatie * I préparation, il est nécessaire de mieux définir ce qui est atten exactement de part des réseaux nationaux. La rencontre comité ad hoc tenue en juin 2005 a renouvelé son soutien aux objectifs II. Plusieurs tables rondes sur les liens entre recherches en sciences sociales et politiques sont prévues. Le Canada soutient l é tablissement de «réseaux de réseaux» dans le cadre, faciliter les échanges d information et d expérience et mise en pce de projets de recherches conjoints. La Commission Nationale l suit les activités. Il n y a pas d information sur l existence d (pas de rapport envoyé) National Commission for Ministry of Culture Department for Rjaninova 2 CRO Zagreb, Croatia el: 385 1) Fax: (385 1) Earlier contacts : Dr. Misv kukoc Institute for Applied Social Research Ivo Pir Dr. Vedrana Spajic-Verkas 7

8 Républ ique chèq ue b re r et ) I Le a cessé ses activités depuis trois ans suite à démission de son Président, Dr. Michal Ilhner. Le Dr. Zdenek Uherek, Directeur de l Institut d Ethnologie de l Académie des Sciences de République chèque est le nouveau point focal. Il a participé à 7éme Session (25-27 juillet et a fait savoir que son Institut continue à être en charge le compte de Commission Nationale ; l activité doit être bientôt reprise. Chypre Selon réponse reçue de Commission Nationale (juin, il n y a pas de et auce action se rapportant au a été organisée jusqu à présent. Chypre va étudier mise en pce Faculty of Philosophy University of Zagreb Dr. Zdenek Uherek Institute of Ethnology of the Academy of Sciences of the Czech Republic Na Florenci Praha 1 el Georgia Hoprou, Officer Cyprus National Commission for, Ministry of Higher Ecation and culture el Fax

9 Finn de b re I France b re d dans l avenir. Un Conseil ad hoc a été sous les auspices de Commission Nationale l. En plus soutien accordé à des activités concrètes, e de ses taches consiste à étudier comment gérer au mieux le dans le futur. Le Président Conseil, le Professeur uomo Mesuo, est Directeur de recherches et Professeur à l Institut de Recherche sur Paix de ampere, iversité de ampere. Les activités sont par conséquent coordonnées et menées avec son soutien. Le Professeur Mesuo est aussi Vice Président (Europe occidentale). La souscommission les Sciences sociales de Commission Nationale Comprend des représentants des instituts de recherches, des iversités et des ministères. Comprend des représentants des centres de recherches, des iversités et Fonctions de base: b), f) et k). Cependant, il a des liens avec les autorités gouvernementales et les organismes de décision, les iversités et les institutions de recherches. Il aide à r des liens avec les réseaux de recherches en politiques, les Chaires, les autres programmes scientifiques de l et avec les projets soutenus par les OIG et les donateurs. Remplit les fonctions a), d) et k). Il a des liens avec les autorités gouvernementales, les iversités et les instituts de recherches, avec les ONG et les groupements de société civile. Il aide à r des liens avec Dr. uomo Mesuo ampere Peace Research Institute Yliopistonkatu A FIN University of ampere Finnd el Fax M. Christophe Valia-Kollery Commission Nationale française l ; Professeur Anne-Marie Laun 9

10 ) I Allema gne b re ) l sert de. La Commission Nationale soutient activement le. Le Professeur Anne Marie Laun, Présidente de sous commission des Sciences sociales est le coordinateur des activités. Le accorde e attention particulière aux projets de coopération internationale en faveur des pays en développement. Un exemple est le projet CODENOBA, soutenu par le gouvernement français, qui répond au nouvel accent mis par le sur les liens entre recherches et politiques. La Commission Nationale l (DUK) reçoit et diffuse des informations sur le à société civile allemande et aux autorités. Les questions en d autres institutions et associations. (pas des ministères et organismes gouvernement aux). les réseaux de recherches en politiques, avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale et avec les projets soutenus par les OIG. La Commission Nationale remplit les fonctions e) et k). Présidente Comité des sciences sociales Commission de République française l écation, science et culture 6, rue de l Epée de Bois Paris Dr. Lutz Moeller. Head of Section for Science, German Commission for Clomanstrasse 15, Bonn Professor Dr. Lenelis Kruse Graumann, member of the Executive Board of DUK, former member of the Scientific Steering Committee of ( ) 10

11 Grèce* b re Saint Siège rapport avec le sont mentionnées aux experts comité de DUK les programmes scientifiques de l. Il n y a pas de pn créer. La Commission Nationale l suit les activités. Il n y a pas d information sur l existence d (pas de réponse au questionnaire).d es discussions ont eu lieu avec le Président de Chaire de Droits Humains, Démocratie et Ecation à Paix, de l iversité de hessalonique, aider à constitution d en Grèce. Le représentant Saint Siège à 7ème Session a fait savoir que le Saint Siège est intéressé à coopérer aux activités ; il rait National Commission for Adresse 3, Acadimias GR AHENS GREECE el (30.210) Fax (30.210) Mme Florence Motte Mission permanente d'observation Saint-Siège auprès de l' Bureau M5.20 1, rue Miollis Paris Cedex 15 él.: +33 (0) Fax: +33 (0)

12 Hongri e b re r et Isnde Israël I impliquer des organisations religieuses dans certaines activités. La fonction de est remplie par le Centre des Etudes Régionales de l Académie Hongroise des Sciences, en étroite coopération avec Commission Nationale l. Selon les informations rçues de Délégation Permanente de l Isnde auprès de l, il n y a pas de en Isnde. La Commission Nationale suit les questions ainsi que toutes les autres tâches et les responsabilités en rapport avec l. La fonction de est remplie par le comité SHS de commission nationale l. Intérêt exprimé Il comprend des représentants des instituts de recherches, des iversités et d autres institutions/ associations. Pas des ministères et des organismes governementa ux. Il comprend des représentants des instituts de recherches, des iversités et d autres Remplit les fonctions a), b), d), e), h), i) et k). Il a des liens avec les autorités governementales et les organismes de prises de décisions, les iversités et les institutions de recherches, avec les ONG et les groupements de société civile. Il aide à r des réseaux de recherches en politiques avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale et avec les projets soutenus par les OIG dans les domaines. Fonctions de base : a), b) en coopération avec des groupes de réflexion, e), f), k). Il a des liens avec des iversités, des centres de recherches, des ONG et des groupements de société civile. Il aide à r des liens avec les réseaux de recherches existant, les Professor György Enyedi Centre for Regional Studies Hgarian Academy of Sciences Roosevelt er Budapest, Hgary Dr. Krisztina Keresztély Secretary, Hgarian National Liaison Committee Centre for Regional Studies, Hgarian Academy of Sciences H-1014 Budapest Úri u. 49. /F : Ms Gudny Helgad ttir Sec. Gen. National Commission for Ministry of Ecation, Science and Culture Menntamrneytinu S lvholsgata 4 IS Reykjavik, Icend el: (354) Fax: (354) Mr. Daniel Bar Elli, Secretary General, Israel National Commission for Ministry of Ecation IL Jerusalem, Israel el: (972 2) Fax (972 2)

13 Italie * b re ; et p I des représentations officielles dans chaque domaine. Les questions retives au sont gérées par le comité des Sciences sociales de Commission Nationale l. Son Président, le professeur Francesco Margiotta Broglio, de faculté des Sciences Politiques, Université de Florence, a assisté à 7ème Session (juillet. Il a indiqué que des actions seront engagées créer et reprendre les activités en Italie. Une action a été également engagée institutions/ associations, et partiellement des ministères. autres programmes scientifiques de l', et d autres activités coordonnées par Com. Nat. Prof. Abraham (Rami) Friedman Chairperson, Israel Human and Social Science Committee Jerusalem Institute for Israel Studies 20 Radak Street Jerusalem 62186, Israel el: /ext 20 Fax: Home: Contact person : Professo Francesco Margiotta Broglio Via delle Pandette Firenze, Italy el: fax: Professor M. Giovanni Puglisi President Commission nationale italienne l Piazza Firenze 27 (3 e étage) I Rome, Italie el: 39-06) , 13, 17, 23 Fax: (39-06)

14 Lettoni e I Lithua nie* impliquer le Centre de Coopération Internationale et de Développement de l iversité de Pavie où mise en pce d e Chaire sur le développement rable est envisagée. La Commission Nationale l a «Groupe» dirigé par le Prof. Aivars abs, Vice Président Conseil Letton des Sciences suivre les activités en rapport avec le programme. Selon les informations reçues de Commission Nationale (31 août le Groupe «a cessé ses activités temporairement». La Commission cherche nouveau point focal le en Lettonie. La Commission Nationale l National Commission for Secretary-General: Mr Rond Ozols Pils Laukums 4-206, Riga LV-1050 Riga, Lativia el (371) Fax (371) Earlier contact: Mr. Aivars abs Vice-Chairman, Latvian Cocil of Sciences Ms Asta Dirmaite Secretary General 14

15 I Malte* I suit les questions. Pas de réponse au Questionnaire et pas d autres données disponibles. La Commission Nationale l suit les questions. Le Professeur C. Farrugia est personne de contact le. Pas de réponse au questionnaire; pas d activités mentionnées. Lithuanian National Commission for Svento Jono Str. 11 L Vilnius, Lithuan el: (370-5) Fax: (370-5) Professor C. Farrugia Maltese National Commission for C/o Administration Building University of Malta al-qroqq, Msida, Malta el (356) Fax (356) Pays- Bas b re et I. Assum e La sous commission des Sciences de Commission National l.. assure fonction de. Il comprend essentielleme nt des représentants des iversités et des instituts de recherches. Cependant, il a des liens avec les autorités governementa les et les organismes de prises de décisions, les iversités et les institutions de recherches. Remplit les fonctions b), e) and k). Il aide à r des liens avec les réseaux de recherches en politiques ; il facilite les liens avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale et avec les projets des NU soutenus par les OIG dans les domaines. En contact avec les ONG et les acteurs de société civile. Professor Arie de Ruijter Dean, Faculty of Social and Behavioural Sciences University of ilburg Warandean 2, P.O.Box 90153, 5000 Le ilburg, he Nethernds Professor B.E. van Vucht ijssen Chairperson Nethernds National Commission for Kortenaerkade, 11 NL 2502 L he Hague, Nethernds 15

16 actuell ement préside nce (Prof. Arie de Ruijter ) Norvè ge b re I Pologn e b re I La fonction de est assurée par sous comité de Commission Nationale l L Institut de Philosophie et de Sociologie de l Académie polonaise des Sciences, a été désigné par Commission Nationale servir de Il comprend des représentants des instituts de recherches, des iversités et des ministères et autres organismes governementa ux. Comprend des représentants des instituts de recherches et des iversités. Remplit les fonctions a), b), c) et d). Il a des liens avec les autorités governementales et les organismes de prises de décisions, les iversités et les institutions de recherches, avec les ONG et les groupements de société civile. Il aide à r avec les réseaux de recherches en politiques, avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale et avec les projets soutenus par les OIG dans les domaines. Remplit les fonctions d) et k). Il a des liens avec les autorités gouvernementales avec les iversités et les instituts de recherches. Il aide à r des liens avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale. En contact avec les media. Ms Mari Hareide Norwegian National Commission for Ministry of Ecation and Research Postboks 8119 Dep N-0032 Oslo, Norway el: (47) Fax (47) Focal point: Professor Jon Naustdalslid, Director of NIBR (Norwegian Institute for Urban and Regional Research Prof. Jozef Niznik Institute of Philosophy and Sociology Polish Academy of Sciences ul.nowy Swiat Warsaw, PL tel. +48 (22) home : +48 (22) Commission nationale polonaise l Adresse Pac Kultury i Nauki, 7 P PL Varsovie, Pologne el : (48-22) Fax (48.22) omasz Komorowski, Polish 16

17 Portug al* **a I Rouma nie b re I La Commission Nationale l suit le. Le point focal est Mme. Elizabeth Silva, spécialiste de programme, chargée des programmes en sciences. Pas de réponse au questionnaire ; pas d autres informations disponibles. Le a été par Commission Nationale l. (cf. Le document d évaluation éboré après visite sur pce). Note spéciale : Le souhaite r des liens étroits avec le Bureau de l à Bucarest (CEPES). Ce aidera beaucoup le développement de cooperation régionale. La Roumanie assure Vice Présidence (Europe Orientale et Centrale). Il comprend 14 mems, représentant des ministères, des iversités, des instituts de recherches et des associationpro fessionnelles. Mandaté assurer toutes les fonctions, mais elles ne sont pas toutes mises en oeuvre. Il a des liens avec tous les acteurs, avec accent particulier mis sur les liens avec le gouvernement et commauté scientifique. Nat Com Ms Elizabeth Silva Programme Specialist Science Commission nationale portugaise l Ministère des Affaires étrangères Rua Latino Coelho, 1 Edifício Aviz, Bloco A Lisboa, Portugal el : ( ) Fax ( ) NLC President:Dr. Elena Zamfir Vice-President, IGC for Central and Eastern European Region el : (0040) / (University) (0040) (cell) Fax : (00 40) Executive Secretary : Mr. Andrei Serban Commission nationale de Roumanie l 8, Anton Cehov, Sector 1 RO Bucarest, Roumanie éléphone (40-1) Fax (40-21) Fédéra La Commission Contact person: Dr. Valeri 17

18 tion de Russie * b re et ) I Slovaq uie** * a I Espagn e* b re Nationale l suit les activités. Il y a eu des activités très vables dans le passé, y compris le projet Volga- Caspienne qui a offert bon exemple de coordination des actions entre les cinq programmes scientifiques de l. Pas de réponse au questionnaire. L Institut de Sociologie de l Académie slovaque des Sciences fonctionne comme. Le point focal est Mr. Ľubomír Falťan. Il a assisté à 7ème Session et a fait part de son intention de rencer les activités dans le futur. La Commission Nationale l suit les activités. Pas d information sur l existence d. (pas de ishkov Director, Institute of Ethnology and Anthropology Russian Academy of Sciences 32-a Leninskii prospect, B Moscow Commission of the Russian Federation for Ministry of Foreign Affairs 32/ 34 Smolenskaya-Sennaya Sq. RU Moscow, G-200 Russian Federation el: (7-095) ; Fax (7-095) Contact person: Mr. Ľubomír Falťan Sociologický ústav SAV Klemensova Bratisva I Slovaquie él/fax: Ms. Bozena Krizikova, Sec. Gen. Slovak Commission for Ministry of Foreign Affairs Hlboká cesta 2 SK Bratisva, Slovakia el : (421.2) Fax (421.2) sk Comisión Nacional Españo de Cooperación con Escue Diplomática Paseo de Juan XXIII, Madrid, Espana el: (34-91) Fax (34-91)

19 2001) rapport envoyé).. Suède b Comprend des représentants Remplit les fonctions a), b), c), d), e), f), et k). Il a des liens avec les re de a), b), c) et autorités governementales et les d). organismes de prises de décisions, les iversités et les institutions de recherches, avec les ONG et les groupements de société civile. Il 1995) aide à r avec les réseaux de recherches en politiques, avec les autres activités coordonnées par Commission Nationale et avec les projets soutenus par les OIG dans les domaines. I Suisse b re et En novem 2003, le Conseil suédois de Recherche a été mandaté engager, coordonner et suivre les activités de recherches de Suède tous les Programmes scientifiques de l, en étroite coopération avec Commission Nationale l. Des comités nationaux tous les Programmes scienctifiques de l ont été éatblis, y compris le. Le fonctionne par conséquent comme comité spécial dans le cadre Conseil suédois de Recherche. La Commission Nationale l gère le à travers sa section des Sciences Sociales. (Cf. questionnaire rempli par le Professeur Francois Il comprend des représentants des instituts de recherches et des iversités. Remplit les fonctions a), e) et k). Il a des liens avec les instituts de recherches et les iversités. Birgitta Löwander PhD Research Officer he Swedish Research Cocil Vetenskapsrådet Internationel enheten/forskningspolitiska frågor SE Stockholm el: Fax: Professor Martin Peterson Swedish Goteborgs Universitet Renstromsgatan 6 SE Goteborg el.: Swedish National Commission for, Ministry for Ecation, Research and Culture SE Stockholm, Sweden el: (46.8) ; Fax (46-8) se Prof. François Hainard : Institut de Sociologie, Université d Pierre-à-Mazel 7, 2000 Neuchâte Suisse Fax : el : /14 25 Commission suisse l Département fédéral des affaires étrangères Bdesgasse, 32 19

20 I urqui e b re ) Ukrain e* Hainard, responsable le projet international soutenu par Suisse : «Ville, environnement et rapports sociaux entre hommes et femmes». Le a été par NLC par Commission Nationale l La Commission Nationale l suit les activités. Il n y a pas d information sur l existence d (pas de rapport envoyé) Comprend seulement des représentants des iversités. Remplit les fonctions a) et e). Il a des liens avec les iversités et des institutions de recherches. Il aide à r des liens avec les réseaux de recherches en politiques. En retions avec le Parlement, les syndicats, les ONG et les groupements de société civile. CH 3003 Berne, Suisse el (41-31) Fax (41-31) Coordinator: Prof. Ali urel, Middle East echnical University, Dept. of Civil and Regional Pnning\06531 Ankara el: Fax: E-mal National Commission for 7, Göreme Sokak Kavaklidere Ankara, urkey el (90-312) Fax (90-312) National Commission of Ukraine for Adresse Ministry of Foreign Affairs 1, Mykhailivska Square UA Kyiv, Ukraine el (380.44) Fax (380.44) Royau me - Uni Selon les informations reçues de Commission Nationale l (30 août il n y a pas de le moment au Ms Linda Leg National Commission for London SW1A 2 EL United Kingdom el: (44) (0) Fax: (44) (0)

21 Royaume Uni. Le comité des Sciences Sociales et Humaines est en cours d ssementla question sera portée à l attention Président comité. L sera tenue informée des actions à venir. Etats Unis d Améri que Mme. Marguerite Sullivan, Directrice Générale de Commission Nationale l, a fait savoir au Secrétariat (juillet que Commission a discuté lors de sa première rencontre annuelle (6-7 juin et a estimé «qu il faudrait temps mieux connaître le et les autres programmes Secteur des Sciences Sociales et Humaines». La Commission Ms Margeurite H. Sullivan, Executive Director, US National Commission for US Department of State Washington, DC 20520e 21

22 Répub lique de Molda vie restera en contact avec l «e fois les mems comité devenus plus familiers avec le Programme». Pas de, mais Commission Nationale a mis en pce e structure souple suivre et promouvoir les activités dans le pays. La personne de contact est le Dr. Luminita Drumea, coordinateur de Chaire en Moldavie. Il inclut des représentants des instituts de recherches, des ministères et des autres organismes gouvernementaux. Il assure les fonctions a), d), e) h), k) ; il a des liens avec les autorités gouvernementales et les décideurs, les iversités et les instituts de recherches, société civile et les ONG. Il aide aussi à r des liens avec les réseaux de recherches en politiques, les Chaires et les autres Programmes scientifiques de l, les projets des NU en particulier ceux qui sont soutenus par le PNUD et l UNICEF. AFRIQUE Ango * l suit les activités. Il n y a aps d informations sur l existence d (pas de réponse au questionnaire) M. Manuel eodoro Quarta Secrétaire permanent Commission nationale angoise l' 22

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement Distr.: Limitée CEA-AN/RABAT/GENDER/Inf. Décembre 2005 Original: FRANÇAIS NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

MISSIONS DIPLOMATIQUES ACCREDITEES EN ALGERIE AVEC RESIDENCE A L ETRANGER. Missions diplomatiques Adresse Téléphone Fax

MISSIONS DIPLOMATIQUES ACCREDITEES EN ALGERIE AVEC RESIDENCE A L ETRANGER. Missions diplomatiques Adresse Téléphone Fax MISSIONS DIPLOMATIQUES ACCREDITEES EN ALGERIE AVEC RESIDENCE A L ETRANGER Missions diplomatiques Adresse Téléphone Fax ISLAMIQUE D AFGANISTAN ALBANIE D ARMENIE Chancellerie : Le Caire - Egypte Chancellerie

Plus en détail

BUREAUX DE LIAISON 29

BUREAUX DE LIAISON 29 LIAISON OFFICES Les bureaux de liaison de la FAO ont été mis en place dans certaines zones stratégiques. Certains d entre eux se situent là où de nombreuses organisations du système des Nations Unies et

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2010-2011 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 novembre 2010 au 10 janvier 2011 1. DOCUMENT DE PRESENTATION

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

E. ORGANISATIONS DES DROITS HUMAINS CHOISIES PAR LE RESEAU DE LA SECURITE HUMAINE

E. ORGANISATIONS DES DROITS HUMAINS CHOISIES PAR LE RESEAU DE LA SECURITE HUMAINE RESSOURCES ADDITIONNELLES E. ORGANISATIONS DES DROITS HUMAINS CHOISIES PAR LE RESEAU DE LA SECURITE HUMAINE 389 Dans cette partie, vous trouverez des informations sur tous les pays membres du Réseau de

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

Programme d achat groupé haut débit

Programme d achat groupé haut débit Programme d achat groupé haut débit Hutchison Global Communications est fier d annoncer que 9 nouveaux pays d Afrique de l Ouest ont rejoint son programme d achat groupé haut débit. Ces nouvelles recrues

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2012-2013 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 septembre 2012 au 15 novembre 2012 (17h, heure de Bucarest)

Plus en détail

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale

Note conceptuelle. Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Nations Unies Commission économique et sociale pour l Asie Occidentale Réunion d experts Renforcer les capacités pour une

Plus en détail

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur

Service de Messagerie Evoluée. Option Mail to Fax. Guide Utilisateur Service de Messagerie Evoluée Option Mail to Fax Guide Utilisateur Mars 2004 Mail to Fax Guide utilisateur 1 SOMMAIRE 1. ENVOI DE FAX DEPUIS VOTRE BOITE AUX LETTRES EVOLUEE... 3 1.1. CREATION/PREPARATION

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

GROUPE POMPIDOU GROUPE D EXPERTS AD HOC SUR LA PREVENTION DES USAGES DE DROGUES EN MILIEU PROFESSIONNEL. 3 ème réunion

GROUPE POMPIDOU GROUPE D EXPERTS AD HOC SUR LA PREVENTION DES USAGES DE DROGUES EN MILIEU PROFESSIONNEL. 3 ème réunion Groupe de Coopération en matière de lutte contre l abus et le trafic illicite des stupéfiants Strasbourg, 9 mars 2012 P-PG/Work(2012)2rev 1_fr GROUPE POMPIDOU GROUPE D EXPERTS AD HOC SUR LA PREVENTION

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

Liste des Participants

Liste des Participants 1 This document only exists in French. Este documento sólo existe en francés Dix-neuvième session de la Conférence quadriennale et statutaire des Commissions nationales arabes et Consultation du Directeur

Plus en détail

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013 3 6 étudiants internationaux 7 Juin 213 CHIFFRES CLÉS MONDE Selon l UNESCO en 21, on comptait 3 6 étudiants internationaux dans le monde. Ce nombre a augmenté de 38 % depuis 26. Les premiers continents

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

LISTE DEFINITIVE DES PARTICIPANTS FINAL LIST OF PARTICIPANTS

LISTE DEFINITIVE DES PARTICIPANTS FINAL LIST OF PARTICIPANTS African Training and Research Centre in Administration for Development Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Forum sur les politiques de formation de recherche,

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Prof. Ambailou SANNI, Directeur Général de l'enseignement Supérieur, Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,

Prof. Ambailou SANNI, Directeur Général de l'enseignement Supérieur, Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Université Mohammed V Souissi Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel BENIN : S.E. Prof. François Adébayo ABIOLA, Ministre de l'enseignement

Plus en détail

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via

Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Importation en lot (Version 5.1) Documentation sur l importation en lot d utilisateurs sur la plateforme Via Par 1 Importation en lot (Version 5.1) www.sviesolutions.com Nouveautés Via 5.1 Afin d accommoder

Plus en détail

LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS

LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS LIST OF GRADUATE RESEARCH PROGRAMS UNIVERSITIES AND CONTACT PARTNERS GRADUATE RESEARCH PROGRAM LEAD UNIVERSITY COORDINATOR(s) GERMAN PARTNERS West African Climate System Federal University of Technology,

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Renforcement de la sûreté maritime en Afrique de l Ouest et du Centre: Réseau intégré de garde-côtes L OMI a mis au point, avec l aide

Plus en détail

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des L éditorial Jean-Pierre ELONG-MBASSI Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des Finances Locales en Afrique» afin de comparer, pour la première fois, les principaux chiffres et

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation

UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation 1 UniBRAIN Universities, Business and Research in Agricultural INnovation Appel à Soumission de Notes Conceptuelles en vue de la mise en place de Consortiums d Incubateurs d Innovations d entreprises agricoles

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Annexe 1 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Garantie 1 L'assureur garantit la couverture des valeurs mentionnées au point 3 du Cahier des charges dans les

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

2 OCTOBRE 2015 Sommaire

2 OCTOBRE 2015 Sommaire OCTOBRE Ce document est disponible sur le site internet de la versions française et anglaise sur www.banque-france.fr Pays Code ISO Date d entrée dans la zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre Espagne

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Qu est-ce que l OSCE?

Qu est-ce que l OSCE? Résoudre les différences, renforcer la confiance Qu est-ce que l OSCE? L OSCE, qui compte 57 États participants en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, est la plus grande organisation de sécurité régionale

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS

LISTE PROVISOIRE DES MEMBRES ET AUTRES PARTICIPANTS PROVISIONAL LIST OF MEMBERS AND OTHER PARTICIPANTS 0 WORLD HEALTH ORGANIZATION vûir EB91/PC/DIV/1 CONSEIL EXECUTIF EXECUTIVE BOARD Quatre-vingt-onzième session Ninety-first Session Comité du Programme du Conseil executif Programme Committee of the Executive

Plus en détail

Hightech Payment Systems en bref

Hightech Payment Systems en bref Hightech Payment Systems en bref Mission Fourniture de solutions de paiement électronique multi-canal Quelques Chiffres +100 collaborateurs dont 85 Ingénieurs et Consultants +50 sites installés et 150

Plus en détail

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie.

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie. Jeunes demandeurs d asile tchétchènes jouant au centre d accueil de BialaPodlaska(Pologne). Albanie France Monaco Saint-Marin Allemagne Grèce Norvège Saint-Siège Andorre Hongrie Pays-Bas Slovaquie Autriche

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Arrêté du 9 septembre 2015 fixant la liste des établissements scolaires étrangers auxquels est délivré le label «LabelFrancÉducation»

Arrêté du 9 septembre 2015 fixant la liste des établissements scolaires étrangers auxquels est délivré le label «LabelFrancÉducation» RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international Arrêté du 9 septembre 2015 fixant la liste des établissements scolaires étrangers auxquels est délivré le label

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Séminaire interrégional de formation pour nouveaux Secrétaires généraux de Commissions nationales pour l UNESCO

Séminaire interrégional de formation pour nouveaux Secrétaires généraux de Commissions nationales pour l UNESCO ERC/RSC/NAC/21 Paris, novembre 2002 Disponible en Espagnol Séminaire interrégional de formation pour nouveaux Secrétaires généraux de Commissions nationales pour l UNESCO 19 28 novembre 2002 Paris, France

Plus en détail

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS Vous avez moins de 36 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité.

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat)

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat) FR COMMISSION DES FINANCES UNIDROIT 2011 70 ème session AG/Comm. Finances (70) 9 Rome, 29 septembre 2011 Original: français septembre 2011 RAPPORT (préparé par le Secrétariat) Sommaire Action demandée

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES. du Conseil national de l Ordre des médecins

LES RELATIONS INTERNATIONALES. du Conseil national de l Ordre des médecins LES RELATIONS INTERNATIONALES du Conseil national de l Ordre des médecins 02_ LES RELATIONS INTERNATIONALES DE L ORDRE DES MÉDECINS UN MÊME ENGAGEMENT, D R PATRICK BOUET Président du Conseil national de

Plus en détail

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE F OFFICE DES BREVETS DU JAPON OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DIALOGUE POLITIQUE OMPI/INN/CAS/14/INF/2 ORIGINAL: FRANÇAIS DATE: OCTOBRE 2014 Dialogue politique régional sur

Plus en détail

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve )

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) Glossary/Glossaire The enclosed list includes many of the

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par 1 Belgique Bruxelles OIF RPUE 2 Belgique Bruxelles OIF RPUE Assistant(e) de projet chargé/e des questions de l usage de la langue française, la promotion de la paix, les droits de l Homme, la démocratie

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 1 Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 2 1. Fidèles aux principes de fraternité et de solidarité entre les peuples, tel que stipulés dans

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

LISTE DEFINITIVE DES PARTICIPANTS FINAL LIST OF PARTICIPANTS

LISTE DEFINITIVE DES PARTICIPANTS FINAL LIST OF PARTICIPANTS Centre Africain de African Training and Research Centre in Administration for Development African Training and Research Centre in Administration for Development Banque Mondiale World Bank Séminaire sur

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES POSSIBILITES D ECHANGE POUR LES ENSEIGNANTS

TABLEAU RECAPITULATIF DES POSSIBILITES D ECHANGE POUR LES ENSEIGNANTS FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, SOCIALES, POLITIQUES ET DE LA COMMUNICATION Allemagne Universität Bremen Langues étrangères B2 en anglais ou en allemand - Universität Bamberg, - 3 semaines B2 en anglais

Plus en détail

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Séminaire régional à l intention des parlementaires et fonctionnaires de parlements des pays

Plus en détail

Réception ASTRA 2011 en France

Réception ASTRA 2011 en France Réception ASTRA 2011 en France Réception ASTRA 2011 en France En France, les satellites ASTRA diffusent : > un très grand nombre de chaînes de télévision et de stations de radios, françaises et étrangères

Plus en détail

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Édition 2012 Rôle des FIPOL Le Fonds de 1992 et, le cas échéant, le Fonds complémentaire, fournissent un

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Références. Elaboration de Plans Directeurs Stratégiques Nationaux de Développement des Ressources Humaines dans le secteur du tourisme

Références. Elaboration de Plans Directeurs Stratégiques Nationaux de Développement des Ressources Humaines dans le secteur du tourisme FRANCOIS - TOURISME - CONSULTANTS Société de conseil et de formation en Tourisme - Hôtellerie - Restauration au service des hommes, des entreprises et des territoires par le développement durable 10, rue

Plus en détail