STRATEGIE DE DÉVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STRATEGIE DE DÉVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL"

Transcription

1 EFFICOM MONTROUGE THIBAUT GALLICE GREGORY JACQUELIN STRATEGIE DE DÉVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

2 2 SOMMAIRE FICHE IDENTITÉ NETDESIGN NETDESIGN, L EXCELLENCE DE PROXIMITÉ L AGENCE ORGANISATION ET MANAGEMENT VISION ET CROYANCE ACTIVITÉS MÉTHODES DE TRAVAIL SERVICES ET CATALOGUE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT POSITIONNEMENT CONCURRENCE CAPACITÉ ET RESSOURCES RESSOURCES HUMAINES ELÉMENTS DE CADRAGE FINANCIERS CROISSANCE SUR 3 ANS ET TENDANCE DU MARCHÉ NETDESIGN, L EXCELLENCE AU DELÀ DES ALPES FRANÇAISES DIAGNOSTIC GÉNÉRAL LES 5 FORCES DE PORTER ETAT DES LIEUX OPPORTUNITÉS DES MARCHÉS SPÉCIALISÉS MARCHÉS CIBLES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L EXPORT STRATÉGIES ET MÉTHODES D INTERNATIONALISATION AUGMENTER LE VOLUME D AFFAIRE DE L ENTREPRISE AMÉLIORER LES PROCESSUS DE PRODUCTION DIAGNOSTIC SWOT SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS STRATÉGIQUES COÛTS ET FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE CAPACITÉ DE L ENTREPRISE PRÉVISIONNEL SUR LES TERRITOIRES CIBLES STRATÉGIE DE COMMUNICATION AU LANCEMENT CONCLUSION RÉFÉRENCES

3 3 FICHE IDENTITÉ Raison sociale : Agence Netdesign SAS Activité : Activité des agences de publicité Chiffre d affaires : 1650 K (2012) Adresse : 327 BIS ROUTE DE VALPARC POISY Téléphone : +33 (0) Fax : +33 (0) APE : 6312Z / Portails internet SIRET : SIREN : Effectif : 29 Président Directeur financier Directeur commercial Directeur marketing Responsable achats Responsable ressources humaines Responsable informatique M GOMILA Jean Marie Mme GIROD Sophie M BOYADJIAN David M GOMILA Jean-Marie Mme VOISOT Stéphanie Mme VOISOT Stéphanie M TASTET Laurent

4 4 NETDESIGN, L EXCELLENCE DE PROXIMITÉ Créée en 1998 par Jean Marie Gomila, Netdesign s emploie depuis 15 ans à créer des expériences interactives qui favorisent des relations durables et enrichissantes entre les marques et leurs consommateurs. Netdesign est une agence interactive intégrée, organisée autour de trois pôles : Conseil, Design, Développement. L agence accompagne les professionnels dans toutes sortes de communications interactives (sites web, e-business, jeux en ligne, e-learning, serious game ). Si son origine est savoyarde, l entreprise parvient, à travers ses bureaux de Lyon et Grenoble, à intéresser les PME-PMI régionales de taille significative, les grands comptes et les collectivités territoriales de Rhône-Alpes, Paris, Londres et Suisse. Netdesign revendique l excellence de proximité et entend apporter à une clientèle exigeante des services de haute qualité en termes de communication, graphisme et développement technique, dans l univers numérique. Début 2011, Netdesign entre en capital à hauteur de 40% dans la société de services de communication globale : Kern. Mi 2012, Netdesign créer un pôle de recherche et développement. ORGANISATION ET MANAGEMENT Netdesign est intégrée à une société mère : NOVUS INTERACTIVE, dont le capital est détenu par Mr Jean- Marie Gomila. Netdesign emploie 29 personnes formant une équipe complémentaire composée tant de designers, que de commerciaux, de développeurs, de web-marketeurs et autres chefs de projet et responsables de stratégies digitales. Jean Marie Gomila, fondateur de l agence est considéré par les journaux locaux comme l un des dirigeants d entreprise les plus influents de la région Rhône-Alpes. VISION ET CROYANCES Netdesign s attache, depuis sa création, à allier l excellence et la proximité. Cela se traduit par une implantation très localisée sur le territoire savoyard où Netdesign a historiquement réussi à devenir une référence en termes de communication, graphisme et développement technique. Il semblerait cependant que l envie de développement de la société ne soit pas freinée par l attachement à son implantation localisée autour des Alpes. L excellence se traduit également par l obtention de plusieurs labels de qualité. La société est titulaire d une certification Prestashop Silver, un des principaux outils de gestion pour la création de site e-commerce. Netdesign semble avoir pris en compte depuis plusieurs années la nécessité d accompagner ses prestations de services complémentaires, d une part pour créer un lien fort avec ses clients, et d autre part pour faire évoluer la politique de prix et de marge. Ainsi, Netdesign propose notamment des services spécialisés en matière de référencement web, et bientôt un service de gestion intégré pour les sites e-commerce.

5 5 ACTIVITÉS L activité de Netdesign est décomposée en plusieurs pôles de compétences : création, développement, référencement, recherche et développement, vente. Une organisation en mode projet : A la réception d un nouveau dossier, un chef de projet opérationnel est désigné pour le suivi de l ensemble du projet et coordonne l ensemble de l équipe Netdesign qui y est dédiée. La production est alors entièrement maîtrisée, par le biais d un travail collaboratif, par la validation des étapes clés du projet (itération / méthodes agiles) et par une formation régulière des collaborateurs. Depuis 2011, l ensemble de la réflexion stratégique de marque et de publicité média/hors média est gérée en collaboration avec l agence Kern. L agence bénéficie d un très fort ancrage local, c est pourquoi Netdesign a créé des partenariats avec plusieurs agences de la région, notamment l agence Paprika. SERVICES ET CATALOGUE Les services de Netdesign sont intégrés dans des prestations de conseil, design, développement ou formation. L agence accompagne les professionnels pour les problématiques de communication interactive, de création de sites internet, de développement de commerce en ligne, de jeux en ligne, d e-learning, ou encore de serious game. Les services sont proposés surmesures, cependant, quelques produits sont proposés surétagères. La société travaille sur tous les supports numériques : ordinateurs, mobiles, tablettes... Une équipe complète est dédiée à la réalisation des plateformes e-commerce. L expertise et le fort ancrage sur ce segment a conduit l agence à former ses ressources pour être accréditée Prestashop et être reconnue société experte Magento. L équipe d experts en référencement de Netdesign permet de proposer des solutions d acquisition de l audience et de fidélisation à travers plusieurs techniques : référencement naturel ou payant, campagnes d ing, display... L agence propose aussi des solutions orientées tant vers le social marketing que vers le community management. RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT Netdesign prepare le lancement d une solution innovante et inspirée du lean management qui s appliquera au e-commerce. L idée est de proposer un accompagnement adapté aux e-commercants qui connaissent tous des cycles de croissance caractéristiques de ce genre d activité : Le démarrage, la montée en puissance, la stagnation voir le déclin. Netdesign sera en mesure d apporter un savoir faire pour bien franchir ces différents caps tout en adaptant une présence au coté des clients en fonction de leur compétences internes. Le pôle R&D travaille aussi à l identification des nouvelles tendances de communication et de consommation des acteurs locaux, notamment les stations de sports d hiver. Ces analyses permettent d identifier les nouveaux services innovants à développer. Début 2013, la société a lancé un service collaboratif La place de la Loc pour permettre aux utilisateurs de se louer des outils ou matériels d une manière social. Cette création émerge des problématiques de location de matériel de sport d hiver.

6 6 POSITIONNEMENT Rhône-Alpes est une région très dynamique en terme de lancement d activités e-commerce : la croissance du nombre de nouveaux sites (+37%) est plus importante que la moyenne nationale (+29%). Source : Enquête PowerBoutique 2011 : Activité ecommerce des TPE-PME La demande et les commandes sont en progression et sont inhérentes à l augmentation du nombre de visiteurs, suffisamment élevée pour apporter des débouchés aux nouveaux entrants sur le secteur du e-commerce. Netdesign a identifié ces indicateurs clés de croissance qui témoignent d un marché en plein essor. Netdesign propose donc une offre compétitive de création de supports et de plateformes destinés à accueillir l achat en ligne. D une manière plus générale, l agence profite du dynamisme du territoire Rhône-Alpin sur le marché du numérique et de la communication digitale. Le portefeuille de projets réalisés par Netdesign est déjà vaste et l agence travaille principalement avec des clients PME/PMI, grandscomptes ou collectivités territoriales: Calor, Sigvaris France, Royal Canin, Mobalpa, Sibra, Fisherman s friends, 5 à Sec, Entremont, Fresnius Kabi, Quechua, La Cluzaz, Maped, Tecnica, Volvo, L imperial Palace d Annecy, SoCoo c, Le Sphinx, Profalux, Reblochon de Savoie, Perene, Killy, Wesco. CONCURRENCE Netdesign est en concurrence directe avec des groupes ou agences de communication également bien implantées sur le bassin lémanique. Panorama de la concurrence : Altimax MARCHÉS COMMUNS E-commerce, Communication digitale, Formation D après ce panorama non exhaustif de la concurrence, on peut identifier que peu d agences se positionnent exclusivement au niveau régional. Les sociétés qui se positionnent sur la région Rhône-Alpes ne sont pas implantées à l étranger, ni en IMPLANTA- TIONS DES FORCES DE VENTES Daesign Serious Game Annecy, Paris Future Creation itycom Megalo & Company MNSTR Paprika Communication digitale corporate Serious Game, Formation E-commerce, Communication digitale E-commerce, Communication digitale Communication digitale, E-learning POSITION- NEMENT CA Annecy Régional (2012) Annecy, Paris Annecy, Genève, Paris Annecy-levieux, Paris Annecy, Paris Annecy-levieux National (2011) Principalement régional National et international (2011) (2011) National National Régional Suisse, ni en Italie. Il semblerait que rares sont les agences de la région avec une vision locale et transnationale. Ces marchés relativement proches semblent intéressants à étudier pour un développement à l international.

7 7 CAPACITÉ ET RESSOURCES RESSOURCES HUMAINES Direction Encadrement Marketing et commercial Production Stages/ alternance Total FRANCE (Poisy, 74) (1 CDD) 9 (4 CDD) 6 (CDD) 29 Les salariés qui ont des fonctions de management et de réflexion stratégiques sont tous en CDI. Les salariés de la production (développement, design et SEO) sont pour quatre d entre eux en CDD et six en contrat d alternance ou de stage. ELÉMENTS DE CADRAGE FINANCIERS NETDESIGN SAS CA, 1 650k 1 353k 1 166k RN, RN/CA 5,5% 5,9% 12,3% CP, RN/CP 33% 33% 59% Cr. CA* +21% +16% -2% *Croissance du CA par rapport à n-1 (CA 2009 : 1178k ) **Croissance du RN par rapport à n-1 (RN 2009 : ) La société Netdesign SAS détient 40% du capital de la société KERN, qui effectue un chiffre d affaire de 322k en 2012 (contre 281k en 2011) et un bénéficie net comptable de en 2012 (contre en 2011). Ces données sont extraites des informations disponibles en annexes 1. Cr. RN** +13% -44% +442% TN (FR-BFR) Effectifs CA ; Chiffre d affaire RN : Résultat net CP : Capitaux permanents TN : Trésorerie nette FR : Fond de roulement BFR : Besoin en fond de roulement

8 8 CAPACITÉ ET RESSOURCES CROISSANCE SUR 3 ANS ET TENDANCE DU MARCHÉ Après une légère stagnation du chiffre d affaire constatée en 2009 et 2010, l activité de la société est en bonne progression en 2011 et 2012 (respectivement +16% et +21%). On observe au bilan (annexe 1) une augmentation des dettes fournisseurs qui ont induit un recul du bénéfice net par rapport à Il semblerait que cette augmentation intervient l année ou Netdesign a commencé à travailler sur des offres dont ils ne maîtrisent pas l intégralité de la chaine de production. D après nos informations, nous notons une forte progression de la sous-traitance, l apparition de prestations de services rendues par la société mère NOVUS INTERACTIVE et les commissions et courtages sur les ventes en Suisse Romande. (Précisions fournies par Mr Jean-Marie Gomila, Président de Netdesign SAS) L effectif moyen de la société Netdesign SAS est passé de 22 à 29 personnes en 2012, ce qui induit une logique augmentation des frais de personnel et des charges sociales. Pour les années à venir, le marché haut-savoyard de l information/ communication semble être porteur. On note notamment un boom dans la création d entreprise sur ce secteur (+249%), ce qui dilue les parts de marché potentielles et renforce la concurrence. Source : InfoEco, CCI Haute- Savoie Certains experts annoncent des difficultés pour les agences digitales en Parmi les raisons d y croire: la globalisation du marché et l éducation des entreprises au digital qui ont fait perdre aux agences leur avance sur le marché. Les experts notent que les agences peuvent encore jouer leur rôle de conseil, mais doivent penser à revoir leur positionnement et se tourner vers de nouveaux horizons dans leurs offres. Netdesign a commencé à revoir sa diversification en s ouvrant aux prestations de formation, de Serious Game et de spécialisation dans le e-commerce. Trois choix sont aussi recommandés aux agences digitales cette année: le repositionnement, la fusion, le rachat. Ainsi, la démarche de spécialisation sur les grands comptes et la vision du développement de l offre, que Netdesign entreprend, va dans le bon sens et renforce la société. Source : fr/prediction-2013-des-agencesdigitales-vont-mourir

9 9 NETDESIGN, L EXCELLENCE AU-DELÀ DES ALPES FRANÇAISES LES 5 FORCES DE PORTER L analyse des 5 forces de Porter appliquée à Netdesign permet de faire remonter les avantages concurrentiels de l entreprise. Il ressort que Netdesign se démarque par ses produits et par son service au client. Cet avantage s adapterait au marché Suisse, qui attend des produits haut de gamme et des services complémentaires. Aussi, la concurrence est forte et semble conforter la décision de Netdesign de s exporter à l international pour étendre sa zone d action. CONCURRENCE FORTE Nombre d agence à dimension nationale Dynamisme de la région sur les marchés numériques POUVOIR DE NÉGOCIATION DES FOURNISSEURS : MOYEN Lien fort avec les agences locales Actionnaire de Kern (40%) Volume de commande faible POUVOIR DE NÉGOCIATION CLIENT MOYEN Choix des agences concurrentes élevés Produit unique (r&d e-commerce) et sur-mesure Service complémentaire Netdesign Services clés en main MENACES DES PRODUITS DE SUBSTITUTION : FAIBLE Produits qui se différencient par les activités de R&D CMS propriétaires basés sur les CMS opensources (dépendance de la maintenance) Certification professionnelles : Prestashop, magento, SEO Google Adwords... MENACES D ENTRANTS POTENTIELS : FORT +243% de création d entreprise sur le secteur Agences Suisses et Italiennes qui démarchent en France Réseau d agences partenaires des grands comptes CMS opensource de grande qualité (permet aux novices d apprendre)

10 10 DIAGNOSTIC GENERAL Netdesign a lancé il y a 3 ans une solution offshore afin d absorber les pics d activité. L agence s est mise en relation avec des sociétés de services marocaines très réputées pour activer la sous-traitance. Le prestataire choisi a constitué une équipe de trois personnes dédiées, mais l agence s est heurtée à des problèmes de lenteur de communication et de qualité. Sur les projets de taille moyenne où les marges sont relativement faibles, l externationalisation au Maroc n a pas été satisfaisante et a exigé un surinvestissement des équipes Françaises. Les difficultés rencontrées ont conduit la société à ne plus recourir à cette plate-forme marocaine et à étoffer les équipes en France. Netdesign travaille pour plusieurs PME à Londres et en Suisse. Par ailleurs, des agents interviennent en Suisse romande pour compléter les démarches de la force de ventes française. OPPORTUNITÉS DES MARCHÉS SPÉCIALISÉS Netdesign travaille depuis sa création sur un positionnement local en renforçant ses références sur le marché du tourisme et des sports outdoor et en se rapprochant de plus en plus des sièges sociaux implantés sur le territoire. Une zone ou le foncier flambe et l industrie souffre : le numérique représente des opportunités de croissance pour l ensemble des acteurs économiques, y compris les industriels ou sociétés de l outdoor/ tourisme qui ont intérêt à mieux comprendre et mieux utiliser les nouvelles technologies. Le positionnement résolument local de Netdesign permet d identifier la zone de l arc alpin comme un territoire trans-regional ou les opportunités sont à saisir. Ainsi nous recommandons dans la suite de ce dossier une internationalisation de la société vers les zones frontalières : La Suisse et l Italie.

11 11 MARCHÉS CIBLES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L EXPORT 1 : LE POTENTIEL SUISSE DYNAMISME TERRITORIAL FAVORABLE À L ACTIVITÉ DIGITALE DE L AGENCE : Langue : Français (83% en Suisse Romande), Allemand, Italien // Zones : Suisse Romande (Genève, Lausanne). La Suisse bénéficie d un large éventail de sièges sociaux nationaux, européens et mondiaux. Les opportunités fiscales proposées aux entreprises ont permis au pays de développer des zones dynamiques, comme les cantons de Genève, Lausanne ou Zurich. L image de la qualité Suisse est quand à elle renforcée par le savoir-faire local et la montée en gamme des entreprises. Autour des Alpes Suisses, la zone bénéficie de paysages convoités par les touristes de tous les pays frontaliers. Les sports d hiver et d été, le terroir et les spécialités Suisses sont autant d atouts locaux qui renforcent l intérêt pour le territoire. Le bassin lémanique est quand à lui largement dynamisé par l implantation de grandes écoles (HEC Geneve, HEA Design Geneve, l EPF Lausanne...). Ce dynamisme anime sur la zone des savoir-faire dans les affaires et dans les nouvelles technologies. LE MARCHÉ DE L E-COMMERCE EN SUISSE EST À UNE ÉTAPE CHAR- NIÈRE DE SON DÉVELOPPEMENT : La Suisse est le leader européen en terme de taux de pénétration d Internet : 90% de la population. Les Suisses constituent une population de connectés, notamment avec une utilisation du web sur smartphone pour 50% d entre eux. Source : ressources/documents/1/29982.pdf L internaute Suisse, comme le profil Français, a tendance à se renseigner d abord en ligne avant d éventuellement conclure son achat sur un point de vente physique ou par un autre biais. Cette pratique incite les webmarchands à être d autant plus investis pour éviter la fuite de leurs prospects vers un autre canal de vente. En 2012, les revenus du commerce électronique ont franchi un cap symbolique en Suisse avec 10 milliards de francs (env. 8 milliards d euros, +12% par rapport à 2011) en ventes cumulées. Les plus grosses croissances de ventes sont pour des produits électroménagers, informatiques et textiles. En rapprochant les données, la Suisse compte une grande partie des sièges des industries et des marques de ces 3 secteurs. De plus, il est à noter que les horlogers Suisses sont très présents sur internet et s imposent sur des canaux de ventes e-commerce de grande qualité. Un quart des Suisses effectuent au moins un achat en ligne par semaine, et ils sont seulement 6% à affirmer n avoir jamais acheté sur internet. 80% des plus de 55 ans sont connectés tous les jours, et 17% le sont toutes les heures. Près d un tiers achètent au moins une fois par mois sur le net. Source : Ces chiffres et données rassurent sur la croissance des investissements des e-commerçants pour Le dynamisme du secteur permettrait à Netdesign de capter raisonnablement des parts de marchés en 2013 pour des prestations e-commerce (coeur de métier). La certification PrestaShop et la présence d expert Magento seront des atouts pour générer du lead. La Suisse est ainsi non seulement un marché dynamique, mais de surcroît un marché plutôt stable et solide, où les risques de variation de la conjoncture du fait de la crise économique sont relativement limités. La concurrence Suisse est relativement restreinte à des grandes SSII : Virtua et Cross Agency sont deux sociétés leaders sur les prestations de e-commerce en Suisse et produisent respectivement 8 et 27M de chiffre d affaires sur les marchés où Netdesign intervient. Cependant, la concurrence est peu éclatée sur le segment du e-commerce et des prestations digitales. Ces deux leaders du marché Suisse sont des structures types SSII et peuvent-être défaillantes sur des appels d offres plus créatifs. Des agences à taille humaine interviennent aussi sur le marché, avec un positionnement pour la plupart haut de gamme.

12 12 PESTEL POLITIQUE Stabilité gouvernementale Politique fiscale avantageuse Protection sociale ÉCONOMIQUE Pouvoir d achat : l un des plus élevé au monde (93 base 100) Taux de croissance : +2,5% Chômage : taux parmi les plus faibles du monde : 2,8% Faible inflation : +0,2% (2011) Marché stable malgré la crise économique Augmentation des investissements pubs : +1,5% depuis 2009 PNB en évolution croissante depuis 1980 ($415,339Mds) Immobilier : / m2 Délai de paiement : (70% des factures payées à moins de 30j) SOCIO-CULTUREL Démographie : 7,8 millions d habitants Tendance de consommation: forte utilisation e-commerce Consumérisme : Dépense moyenne mensuelle : 3239 / foyer Habitude de consommation online Education : nombreuses grandes écoles (dont HEC Geneve, HEA Design de Geneve, Ecole Polytechnique de Lausanne) Attitude travail / loisirs : Réputation de champions du travail mais les loisirs restent très présents, notamment la lecture (en moyenne, un peu plus de 30 min par jour), avec une forte présence de la presse en tant que média TECHNOLOGIQUE Présence de nombreuses prestations ecommerce Services de comparateurs de prix, livraisons à domicile, etc Forte importance de la R&D pour les entreprises Suisses (+8% en 2010) Entreprises Suisses font partie de celles qui investissent le plus dans la recherche Télécommunication : Utilisation de smartphones : 50% Utilisation internet intergénérationnelle : (80% des plus de 55 ans connectés chaque jour) Taux de pénétration internet de 90% : plus fort taux EU LEGAL Avantages fiscaux Secret bancaire

13 13 MARCHÉS CIBLES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L EXPORT 2 : LE POTENTIEL ITALIEN Langue : Italien, Français (Langue régionale officielle 14%), Allemand Zones : Vallée d Aoste, Piémont (Turin), Lombardie (Milan) La zone Alpine de l Italie est aussi concernée par les marchés spécifiques cibles de Netdesign (sports outdoor, tourisme...). Le rayonnement de Milan et de Turin, deux villes proches de la frontière Française, fait de l Italie une destination à étudier pour l export des activités de Netdesign. L Italie, comme d autres pays européens, a fortement été impacté par la crise économique et a engagé plusieurs chantiers pour regagner sa compétitivité. Malgré cela, le marché italien de l internet et des agences de communication est en bonne croissance. Le marché du e-commerce croît dans la moyenne Européenne (+16%) et c est le tourisme qui génère le plus de volume (52%). Source : turin/economie/69011-economie-ecommerce-italie-amazon-it-enfin. Les conditions d accès au pays sont relativement favorables dans un contexte où la reconquête de la compétitivité est l enjeu principal. Le chômage chez les moins de 25 ans atteint 31% en Italie. Le gouvernement Italien a donc décidé de rendre plus flexible les contrats de travail en instaurant une période d essai de 3 ans. Source : fr/un-marche-du-travail-dual-litalie-etlespagne-bougent/ D autre part, le coût du travail en Italie pour les services est d environ 25 (horaire), contre 35 en France Source : research/fr/country=france/salary) Ainsi, l assouplissement des contrats de travail et les opportunités réglementaires font de l Italie un pays qui pourrait être intéressant pour agir localement et étendre le marché et les équipes de production. Cette flexibilité permettrait notamment de faire face à certains pics d activités.

14 14 PESTEL POLITIQUE Crise politique depuis les élections législatives de février: pas de gouvernement Eclatement des coalitions politiques Politique d assainissement des finances publiques Politique d austérité Élections Présidentielles 2013 : reconduction de Giorgio Napolitano Nouveau gouvernement Volonté de changer de politique pour sortie de crise ÉCONOMIQUE Programme «Outright monetary transactions» (OMT) de rachat de dettes publiques envisageable Taux de chômage important : 11,6% en février (source Istat) PNB en baisse : -1,3% Politique d assainissement des finances publiques entrainent une récession Notation Fitch : BBB + (mars 2013) SOCIO-CULTUREL Démographie : 60,5 millions d habitants Densité : 197,7 habitants au km2 Note italiens concernant leur situation personnelle : 4,9/10 (selon observatoire Cetelem) Note italiens concernant la situation du pays : 3,2/10 (selon observatoire Cetelem) Climat peu propice à la consommation Absence de désir de consommation : 23% (selon observatoire Cetelem) Développement de modèle d entraide, d échange, de solidarité, d achat groupé 80 % des consommateurs italiens déclarent être intéressé par relation active avec les marques (tests, avis...) Tendance à la location plutôt qu à l achat Progression du e-commerce : +20% Consomment sur mobile : 27% Consommeront sur mobile : 44% Scanne un code pour acheter : 22% Scanneront un code pour acheter : 45% TECHNOLOGIQUE 7% utilisant Internet sur mobile (2011) 26% présents sur les réseaux sociaux (2011) 37% des entreprises utilisent les réseaux sociaux Part moyenne du traffic web généré par les smartphones et les tablettes : 5% LEGAL Flexibilité de nouveaux contrats de travail Période d essai jusqu à 3 ans

15 15 STRATÉGIES ET MÉTHODES D INTERNATIONALISATION AUGMENTER LE VOLUME D AFFAIRES DE L ENTREPRISE Le volume d affaire de Netdesign en France est relativement bridé par l étendue de sa zone de chalandise. Pour augmenter le volume d affaire de l entreprise, NetDesign doit profiter du potentiel du marché Suisse pour des contrats annuels avec des grands comptes et des sièges sociaux Européen. Ce serait aussi pour l agence l opportunité de monter en gamme et de proposer des projets plus ambitieux. Pour ce faire, nous recommandons la mise en place d une filiale commerciale Suisse de Netdesign pour renforcer l implantation locale et coordonner les actions marketing et de développement. L enjeu pour l agence est d annoncer une implantation forte et autonome sur le marché Suisse. En plus des fonctions de représentation, la filiale doit remplir les fonctions suivantes : La filiale achète les prestations à Netdesign France et les revend. Elle prend le rôle d un importeurdistributeur. la filiale doit affirmer sa politique commerciale (choix et adaptation du produit, fixation des prix,...) en respectant les objectifs stratégiques globaux et commerciaux établis par la maison-mère. la filiale doit mettre en œuvre des actions commerciales (prospection, enregistrement des commandes, service après-vente,...), logistiques (gestion des dossiers, distribution des produits) et administratives (dédouanement, facturation, recouvrement des créances) grâce à une force de vente dédiée. la filiale doit mettre en place une stratégie de croissance pour une intégration verticale à moyen-long termes. (en amont de la chaine). OBJECTIFS : 1. Continuer l implantation locale en renforçant la stratégie de communication externe. 2. Récupérer les grands comptes Suisse actuellement chez Netdesign France pour assurer un amorçage et un financement 3. Élargir la zone de chalandise sur toute la Suisse Romande D autre part, un contrat avec un agent devra être mis en place en attendant le développement du volume de l activité de la filiale : Territoire : Suisse Romande Volume minimum ( ) : 180k Engagement : sur 3 ans (objectif de développement de la force de vente) La filiale devra entamer un processus de développement des ressources humaines au fur et à mesure. Dans un premier temps, l agence sera constituée d un chargé du développement commercial, assisté par la force de vente Française. A long terme, la création de cette filiale a pour but de devenir une agence premium Netdesign, indépendante de l entité Française, pour répondre aux besoins du marché Suisse, résolument haut de gamme. La solution d une succursale pourrait être envisagée dans le cas d un déploiement exclusivement commercial, sans perspective d indépendance à long terme.

16 16 STRATÉGIES ET MÉTHODES D INTERNATIONALISATION AMÉLIORER LES PROCESSUS DE PRODUCTION L amélioration des coûts de production permettrait à Netdesign de maitriser l augmentation de volume d affaire sans nuire aux objectifs de marge. La flexibilité des contrats de travail proposée en Italie est le facteur déterminant de cette stratégie d extension des équipes de production. Pour ce faire, nous recommandons à Netdesign d installer une petite unité de production annexe à la France pour assurer la maintenance et le développement de l activité courante. Cette unité de production serai composé à minima l année 1 de : Un directeur d agence et de production trilingue Français, Anglais, Italien Deux développeurs web, avec une spécialité Magento/Prestashop Un intégrateur La création de ce pôle de production permettra de transférer certaines tâches chronophages actuellement réalisées en France pour conserver principalement les activités de production stratégiques (SEO, Gestion de projet...). L objectif étant aussi de renforcer la démarche de R&D (sur les problématiques de e-commerce) en France, dans un contexte ou l innovation sera le principal facteur de développement de l entreprise pour les prochaines années. A 5 ans, l entité Italienne pourra être renforcée par une force de vente. Pour cette unité de production, nous recommandons la création d une succursale à Milan. La création de cette entité juridiquement rattachée à la société mère, mais soumise à la réglementation du marché du travail Italien permettra de réduire les coûts d installation (par rapport à une filiale) et de garder une certaine souplesse pour ses ressources. En plus des fonctions de production, la succursale doit remplir les fonctions suivantes : permettre une approche du marché Italien de la communication digitale. contrôler la chaine de production pour réduire la sous-traitance et contrôler la qualité des livrables. renforcer l ancrage trans-regional de Netdesign en partageant les bonnes pratiques des trois pays.

17 17 DIAGNOSTIC SWOT Afin d établir un diagnostic permettant de comprendre au mieux les marchés dans lesquelles NetDesign pourrait s exporter, il est nécessaire de pointer l ensemble des éventuelles menaces et risques pour l entreprise, ainsi que les forces et les opportunités dont elle dispose. FORCES Implantation Géographique Locale pour rayonnement global Implantation tri-nationale Mélange de savoir-faire Niveau de qualité des prestations Positionnement sur l excellence Certification Prestashop Certification Magento Certification Adwords FAIBLESSES Ecarts de performances Pics d activités nécessitant sous-traitance Forte hausse de la sous-traitance depuis 2011 Solution offshore inefficace, soucis de communication et de qualité Surinvestissement des équipes françaises Marges plus faibles Notoriété Classée parmi les 50 meilleures PME de Haute Savoie 800 clients 1500 projets gérés Pérennité 15 ans d existence Organisation interne Suivi de projet Equipe dédiée

18 18 DIAGNOSTIC SWOT Le présent SWOT met en avant opportunités et faiblesses propres à chaque pays. La Suisse est plus intéressante du point de vue du développement commercial de l entreprise. L export en Italie est donc une action support. OPPORTUNITÉS Marché Marché stable, solide Marché dynamique Taux de croissance +2,5% en 2013 Progression positive des investissements publicitaires entre 2009 et 2014 (+1,5%) Progression ecommerce +20% Pôle de compétitivité Tourisme de proximité, tourisme de vacances, activités importantes (sports,etc.) Grandes écoles Clientèle Présence de nombreux sièges sociaux Nombreuses banques Prospects prestigieux Avantage concurrentiel 1ère agence certifiée Prestashop en Suisse MENACES Cadre peu favorable Ouverture aux frontières prudente Difficultés d implantation des entreprises étrangères Conjoncture Crise économique présente sur l Europe Pays particulièrement touché Communication Barrière des langues Concurrence Apparition de nouveaux acteurs Coût du travail Salaires élevés : Le taux horaire à Génève est le 2ème plus élevé au monde après Zurich Concurrence Peu de concurrents sur le secteur ecommerce Cadre législatif favorable Avantages fiscaux Salaires moins élevés qu en France Flexibilité des nouveaux contrats

19 19 SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS STRATÉGIQUES IMPLANTATION SUISSE : > Augmenter volume CA > Création filiale commerciale IMPLANTATION ITALIE : > Améliorer les processus et les coûts de production > Création d une succursale AUGMENTER LE VOLUME, AMÉLIORER LA PRODUCTION Le marché trans-régional représenté par le nord-ouest de l italie, l ouest de la Suisse et la région Sud-Est en France est un croisement de plusieurs opportunités. D un coté l ancrage local reste fort car ces trois territoires sont reliés par les Alpes et bénéficient d une visibilité et d une activité touristique relativement importante, d autre part, ces trois territoires sont complémentaires pour la forme que pourrait prendre l organisation internationale de Netdesign. Cette implantation tri-nationale apparaît comme un challenge important, risqué mais porteur pour le développement de l agence. 1.La création de la filiale Netdesign en Suisse doit permettre à la maison-mère de poursuivre son positionnement local et de donner une indépendance dans le développement de l entité Suisse. Les marchés Français et Suisse affichent plusieurs différences qui brideraient le potentiel de l agence Suisse. Le retour sur investissement attendu est fort, notamment avec le positionnement haut de gamme, la politique de prix/marge et le potentiel du marché. 2.L extension des équipes de production en Italie par le biais d une succursale permettrait un accès au marché italien et surtout une souplesse dans la gestion des processus de production. Netdesign pourrait plus facilement faire face aux baisses et aux pics d activités.

20 20 MÉTHODE IAC GAINS POTENTIELS INTERÊT Suisse : Marché de la communication digitale et e-commerce en forte croissance (+12%) Prendre des parts dans les investissements en communication digitale du pays (12,5% du total des investissements publicitaires) Bénéficier du rayonnement international de Genève Capter les grands comptes avec contrat de maintenance fort (sécuriser le CA) Ajuster les prix et les marges (à la hausse) en adéquation avec le marché Élargir l implantation locale en gardant la cohérence régionale (spécialisation outdoor, tourisme...) Renforcer l excellence NetDesign Italie : Bénéficier de la flexibilité des contrats de travail Bénéficier du coût du travail légèrement plus bas qu en France S installer sur un marché qui tend à se redynamiser par les investissements dans le numérique Renforcer l implantation trans-regionale à travers les Alpes Intérêt : s ouvrir à l international par une implantation trans-régionale dans un premier temps et s étendre ensuite MOYENS ACCESSIBILITÉ Suisse : S intégrer dans une concurrence de grandes agences (principalement SSII) Être un relai de distribution dans un premier temps pour devenir de plus en plus autonome Bénéficier de la proximité du pays avec le siège (40min entre le siège Français et Genève) Zone cible francophone Italie : Bénéficier de la proximité du pays avec le siège Langue Française étudiée majoritairement par les Italiens Capter et intéresser les talents italiens dans une région où les meilleures écoles du domaine se concentrent Accessibilité : Capitaliser sur points communs régionaux des trois pays pour avoir accès à des marchés nationaux à moyens termes

21 21 MÉTHODE IAC MOYENS COÛT / INVETSISSEMENT Suisse : Concentrer les investissements pour développer la force de vente Limiter les emprunts en réalisant les objectifs d affaires Réduire les coûts de sous-traitance facturés par la maison-mère Provisionner un budget marketing pour positionner l agence sur le marché Suisse Italie : Déployer les ressources production sur un nouveau territoire et investir dans une force commerciale dans un deuxième temps Investir dans une structure plus flexible : retour sur investissement espéré à court-moyen termes Coûts : Ajuster les investissements en fonction du ROI. Le focus doit-être fait sur le marché Suisse.

22 22 COÛTS ET FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE CAPACITÉ DE L ENTREPRISE Pour évaluer le financement de la stratégie proposée à l international, nous disposons des éléments financiers suivants (voir annexe 1) : Bilan 2010 Bilan 2011 Extrait bilan 2012 (informations fournies par par Mr Jean-Marie Gomila) On observe une bonne dynamique de croissance du chiffre d affaire entre 2011 et 2012 (+21%). Cette progression contribue à la croissance du résultat net (+13%). Les disponibilités au 31/12/2012 sont de Sans information concernant les dotations aux amortissements et les provisions pour risque et charge, nous nous baserons sur l hypothèse suivante (au 31/12/2012) : Capacité d autofinancement (CAF) = Résultat Net (RN) = Pour l exercice 2012, ont été reversés en dividendes aux actionnaires, soit auto-financement (AF) = PREVISIONNEL SUR LES TERRITOIRES CIBLES Financement de la filiale NetDesign Sàrl Suisse Pour financer la création de la filiale Suisse, nous avons modélisé les coûts au lancement de la Sàrl de droit Suisse, créée et immatriculée à Genève. Plan de financement initial : Filiale Suisse Netdesign

23 23 COÛTS ET FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE Netdesign SAS (France) investit (décaissement comptant de trésorerie) pour 100% du capital de la filiale Netdesign Sàrl (Suisse). Dans le cadre du Prêt pour l Export (PPE) d OSEO, nous nous sommes basés sur une estimation (fourchette basse) à hauteur de (remboursable en 6 ans dont 1 an différé). Ces ressources durables permettent de financer l installation, l immatriculation de la société, et les premières charges. A noter que nous allouons d investissement en publicité pour le lancement de l agence en Suisse. Une volonté d asseoir l arrivée de Netdesign en tant que nouvel acteur Suisse de la communication digitale (voir Stratégie de communication au lancement ). La stratégie d expansion proposée a l avantage de capitaliser sur les compétences de la société-mère. Tableau des produits et charges sur 4 ans :

24 24 COÛTS ET FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE Pour modéliser les 4 années après lancement, nous estimons un schéma de croissance basé sur les tendances du marché et les comptes clients Suisse transférés depuis Netdesign SAS (France) vers Netdesign Sàrl (Suisse). Étant donné la croissance du marché (ecommerce +12%, nouveaux médias +10%) et la structure Française de l agence, nous avons estimé une croissance annuelle du chiffre d affaire pour environ +24% en moyenne. Cette estimation de croissance prend en compte l évolution des ressources humaines sur 4 ans et l engagement des équipes Françaises sur le territoire Suisse pour développer l activité. Par ailleurs, l année 1, un directeur commercial est prévu comme seul employé de la filiale, assisté par une ressource française (40 minutes séparent Poisy et Genève) et un agent commercial. Un recrutement par an est prévu les 3 premières années pour renforcer la croissance du CA et dynamiser la structure. Ces recrutements génèrent une augmentation des coûts fixes, ce qui fige le déficit jusqu à n+3. Le seuil de rentabilité est atteint entre l année 3 et l année 4. Par ailleurs, l activité de l agence Suisse est dépendante de l unité de production Française et de la soustraitance. Un budget sous-traitance a été estimé en prenant en compte l évolution des ressources internes. En somme, le coût de la mise en place de cette filiale avant les premiers bénéfices, compte tenu des présentes estimations, s élève à sur 3 ans. Le financement devra se faire année par année (à partir de l année 2) en procédant à des emprunts (apparition de dettes financières en plus du remboursement du PPE à n+1). Le déficit de la première année est compensé par l excédent de trésorerie induit par les injectés en capital (voir tableau de financement initial). La somme empruntée pour l année 2 et l année 3 s élève à 2 x Enfin, pour l activité courante, le BFR de la filiale Suisse pourra être réduit compte tenu des délais de paiements : 70% des clients Suisses règlent leurs factures à <30 jours (contre 33% en France) Le délai de paiement du fournisseur (principalement la société-mère), sera extensible selon les besoin. Source : aktuell/00305/02101/02237/index. html?lang=fr

25 25 COÛTS ET FINANCEMENT DE LA STRATÉGIE PREVISIONNEL SUR LES TERRITOIRES CIBLES Financement de la succursale en Italie Le choix de la succursale permet d intégrer le financement directement au bilan de la société-mère. Ainsi, il nous paraît important de procéder à une augmentation de capital pour renforcer la société, étant donné la dimension qu elle renvoie en s installant sur un territoire tri-national. L augmentation de capital permettra d incorporer des réserves qui n ont pas été distribuées. Celle-ci permettra de structurer, de rassurer et de réduire les risques. Le capital social s élèvera donc à ( ). D autre part, les besoins permanents (actifs) pour le lancement de la succursale s élèvent à (hors charges et salaires des nouveaux salariés). Ils sont payables comptant avec les disponibilités de la sociétémère. Bien que l entité soit rattachée à la sociétémère, il faudra prendre en compte l apparition de nouvelles charges au bilan de Netdesign SAS. Les charges liées à l augmentation de la masse salariale seront les plus conséquentes. Voici ci-contre une estimation : Poste Directeur d agence et de production Salaire annuel (brut, ) Cotisation + charges (estimation, ) Développeur Développeur Intégrateur TOTAL L augmentation significative des charges sociales pourrait inciter à réduire les effectifs de développeur en France. Nous recommandons à Netdesign de supporter cette augmentation de charges. La création de la filiale Suisse contribuera à l augmentation du volume d affaire et par conséquent au volume de travail global.

26 26 STRATÉGIE DE COMMUNICATION AU LANCEMENT L arrivée en fin de cycle de maintenance de la fidélisation des grands comptes rattachés à l agence fait que la société doit s installer encore plus dans son territoire pour devenir le partenaire privilégier au niveau local. Par son implantation sur le territoire Rhône-Alpin, et par son positionnement basé sur l excellence de proximité, Netdesign doit chercher à capter de nouveaux marchés et contrats annuels. L internationalisation sur trois pays devrait permettre à l agence de rayonner sur des territoires offrant de bonnes perspectives de croissance, notamment la Suisse. Les nombreux sièges sociaux présent en Suisse, notamment à Genève, mais aussi la fiscalité et l état du marché (politique de prix et de marges) sont autant de facteurs encourageants. Cependant, la Suisse n est pas membre de l union Européenne et les habitants semblent être attachés à des valeurs conservatrices, notamment la politique aux frontières. Ce frein au développement de l activité en Suisse incitera la société à engager des actions de communication pour affirmer son implantation. Pour annoncer le lancement de sa nouvelle société en Suisse, Netdesign peu adopter une stratégie de communication tournée vers un discours engagé, provocateur et décalé, pour évoquer le savoir-faire Suisse et l ancrage territorial. Nous proposons à Netdesign la création d un évènement intitulé Swissland factory. Cet évènement se décomposerait 3 étapes : - Proposer aux passants cadres ou non cadres de la ville de Genève (quartier des affaires) de se prêter à des jeux caricaturants le savoirfaire Suisse sous différentes formes. Il s agirait de mini-jeux, tournés vers différents thèmes et impliquant le passant dans le savoir faire traditionnel de son pays. Par exemple, une épreuve horlogerie pourrait proposer un concours de vitesse pour monter et remonter une montre. Un autre, d avantage orienté tradition, pourrait consister à traire une vache Suisse pour en faire une boisson chaude. - Les mêmes jeux seraient proposés aux équipes de Netdesign et complétés par des touches de créativité Netdesign, avec l objectif de créer du buzz. - Les réalisations seraient filmées puis montées en format courtmétrage par Netdesign puis diffusées sur les réseaux sociaux. La caricature et l humour doit-être l axe principal de cette campagne. Une idée Positionner de manière forte Netdesign dans l ancrage national Suisse. Un moyen Evènement Swissland Factory Un slogan Le savoir faire Suisse, pour les Suisses! Deux tons Décalé VS Traditionnel Un budget 14K + investissement des équipes de production Différents supports de diffusion / relais Réseaux sociaux Facebook, Twitter, Youtube Différents supports de communication visuelle : Réalisation d un teaser vidéo : donner rendez-vous au quartier des affaires de Genève Création d un logotype pour l évènement Réalisation d affiches Un objectif Générer une communication virale à forte dominante locale.

27 27 QUELQUES IDÉES : UN LOGOTYPE

28 28 UNE AFFICHE AU TON DÉCALÉ...

29 29...OU TRADITIONNEL

30 30 CONCLUSION La société Netdesign continue d affirmer sur positionnement sur des activités locales. Les antennes commerciales Grenobloise et Lyonnaise ont permis à l agence de maintenir un niveau de croissance convenable ces trois dernières années. Aujourd hui, le constat est que de plus en plus de projets sont associés à des comptes Suisse et que la force de vente Française concentre une partie de ses prospections sur ce territoire. Cependant, il semble y avoir quelques difficultées pour convaincre les comptes étrangers de travailler avec une société Française. Dans ce sens, la société Netdesign doit continuer d affirmer son implantation locale, sans se limiter aux frontières, pour rester cohérente dans sa démarche de croissance. L enjeux du territoire helvetique est double. D une part le marché est dynamique, stable et porteur, d autre part, l accès à ce marché permettra à la société d engager une vrai démarche pour la montée en gamme de ses produits et services. D un autre coté, l Italie est un territoire porteur de sens pour le développement stratégique de Netdesign. L activité de R&D en France reste encore relativement limitée, mais devrait permettre à termes de capter et d identifier des avantages concurrentiels. Ainsi, étendre les équipes de production en Italie reviendrait d une part à concentrer les activités stratégiques en France et d autre part à gérer les flux d activités avec une plus grande flexibilité. Le coût de cette opération permettra un retour sur investissement à court termes. Ce pied à terre en Italie est aussi une opportunité pour mettre un pied dans un nouveau marché national, dans l optique de créer une vraie force de vente à moyen terme, si le territoire semble intéressant. En somme, Netdesign doit renforcer son implantation au niveau local en investissant dans les points stratégiques de l arc Alpin, gérer ses activités au niveau global et capitaliser sur les dynamiques et opportunités des marchés Italiens, Suisse et Français.

31 31 RÉFÉRENCES Sources extraites des analyses suivantes : Enquête PowerBoutique 2011 : Activité ecommerce des TPE-PME InfoEco, CCI Haute-Savoie html?lang=fr

32 32 ANNEXES 1. DONNÉES FINANCIÈRES

33 33 ANNEXES

34 34 ANNEXES

35 35 ANNEXES

36 36 ANNEXES

37 37 ANNEXES Transports et entreposage Information et communication Activités financières et d''assurance Activités immobilières 5000 Services aux entreprises Services aux particuliers Création d entreprises 55% Répartition sectorielle des créations d'entreprises en % 5% 22% 14% Industrie Commerce BTP Tourisme Services La part des services dans l ensemble des créations d entreprises s établit à 55 % en Cette part est en très forte hausse (+ 7 points par rapport à 2003). L explication principale est l instauration du régime de l autoentrepreneur en Cependant, ce régime n a pas profité équitablement à toutes les branches du secteur, certaines d entres elles n étant pas adapté au régime (activités financières et d assurance et activités immobilières). Les branches des activités de services aux particuliers (+118 %), aux entreprises (+ 143 %) et les activités information/communication (+ 243 %) ont connu un réel boom du nombre des créations d entreprises en Nombre de créations d entreprises par branches SERVICES Transports et entreposage Information et communication Activités financières et d''assurance Activités immobilières Services aux entreprises Services aux particuliers Le Bassin Annécien et le Genevois Haut-Savoyard concentrent plus de 60 % des créations d entreprises dans le secteur des services.

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES Avec les entreprises, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement Reprise d entreprise CONSEIL GENERAL DES VOSGES 1 8 rue

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

Comparateur de prix et Guide de voyages

Comparateur de prix et Guide de voyages Comparateur de prix et Guide de voyages Dossier de Presse Septembre 2009 CONTACT PRESSE Agence Valeur D image Solenn PETITJEAN 04.76.70.93.54-06.24.75.20.82 s.petitjean@valeurdimage.com 3 Historique de

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015 Résultats Annuels 2014 20 février 2015 Sommaire Profil du groupe Résultats annuels consolidés 2014 Questions-réponses Conclusion Profil du groupe Spir Communication Profil du groupe Chiffre d affaires

Plus en détail

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B.

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B. Business Plan Belfort 21 décembre 2012 Frédéric de Thezy / Laetitia B. 0 Sommaire Résumé... 2 Portrait de l entreprise... 3 Les prestations... 4 SWOT... 5 Le marché... 6 Les acteurs... 9 Business modèle...

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 1 CAPELLI EN BREF 2 UNE CAPACITÉ ÉPROUVÉE DE CROISSANCE RENTABLE Chiffre d affaires sur 5 ans (en M ) Marge brute sur 5 ans (en M ) 43,4 42,2 47,9 50,1 54,5

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 Contact Relations Médias : Anaëlle Faure Tél : 04 67 36 59 79 presse@doyousoft.com www.doyousoft.com Sommaire Présentation de la société Doyousoft...3 Une expertise Web globale...4 PowerBoutique, solution

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Professionnels. MON business plan

Professionnels. MON business plan Professionnels MON business plan SOMMAIRE 1. MON PROJET...5 Présentation synthétique de mon projet Mes compétences Mes motivations Ma situation familiale et patrimoniale Mes associés 2. MON MARCHÉ...9

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com L évaluation Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75 alexandre.tellier@a-t-consulting.com L'évaluation Alexandre Tellier 1 L évaluation La démarche globale de reprise

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008 Résultats annuels 2007 Réunion d information du 9 avril 2008 Sommaire Expert en solutions logicielles pour la finance Faits marquants 2007 Les résultats 2007 Stratégie de développement efront en bref Editeur

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 Tessi Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 1 Plan de la présentation 1 Tessi en bref 2 Synthèse de la période 3 Analyse des résultats semestriels 2009 4 2 Tessi En bref 3 Tessi en bref Fiche d identité

Plus en détail

Situation capitalistique et pérennité des entreprises

Situation capitalistique et pérennité des entreprises Situation capitalistique et pérennité des entreprises L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr 2 Objet de l étude La pérennité et la capacité de développement des PME et des ETI sont-elles

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

DOSSIER EXPOSANTS 2016

DOSSIER EXPOSANTS 2016 Genève Mardi 9 février 2016 DOSSIER EXPOSANTS 2016 Early Bird -10 % Actualités 1 salon 1 000 m² 100 exposants & conférenciers 1 000 visiteurs professionnels Conférences thématiques RDV d affaires «Exposez

Plus en détail

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI

Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 07 octobre 2008 Les TIC «gisements d efficacité» pour les PME-PMI 2.0 Place de marché clients ecommerce Internet intranet esourcing extranet MARCHÉ nouveaux métiers PROSPECTS mobilité nouvelle économie

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE Formation Métier Informatique- Télécoms Et Electronique MODULE I 1 1- Les familles de métier par domaine Les métiers de l informatique Direction et

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Enquête PME 15 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Au cours du premier trimestre 15, 1550 PME bretonnes ont répondu à l «Enquête PME 15» en ligne ou

Plus en détail

tous sur le web c est parti! Journée des acteurs Chartrousins 12 novembre 2015

tous sur le web c est parti! Journée des acteurs Chartrousins 12 novembre 2015 tous sur le web c est parti! Journée des acteurs Chartrousins 12 novembre 2015 Chantal CARLIOZ Présidente D Isère Tourisme «Le tourisme est l une des composantes essentielles de l activité du département

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2014. Conférence de presse

Vendredi 28 mars 2014. Conférence de presse Vendredi 28 mars 2014 Conférence de presse Point sur 2013 et perspectives pour 2014 Le Crédit Agricole Alsace Vosges : une banque régionale de plein exercice en profonde transformation Page 2-28/03/2014

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015 LYON & PARIS 23 septembre 2015 1 AST GROUPE AUJOURD'HUI 3 ème constructeur de maisons individuelles en France* 1 er réseau franchises maisons à ossature bois en France (NATILIA)

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

Partenaires bancaires

Partenaires bancaires Generali Patrimoine Partenaires bancaires Un partenariat à votre mesure Generali, un acteur de référence dans le monde Créé à Trieste en 1831, le Groupe s est développé dans toutes les branches de l assurance

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder.

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder. PACK COMMERCIAL 7 jours de collectif + 1 journée individuelle Lorsque l on fait du travail de qualité, on peut penser que le bouche à oreille suffira pour avoir du succès. La plupart du temps, malheureusement,

Plus en détail

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 PHILIPPE BOUAZIZ, Président EDITEUR-INTÉGRATEUR INTERNATIONAL DE LOGICIELS DE GESTION POUR ENTREPRISES Le leader dans l édition de logiciels de gestion(1) sur la zone EMEA

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement DoSSIER DE FINaNCEMENT MoDéLISé Elaboré conjointement par le Conseil supérieur de l Ordre des Experts Comptables

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Présentation de la démarche

Présentation de la démarche Présentation de la démarche 2007/2013 1. Le projet Présentation du porteur de projet et du projet Nature du projet Description du projet Vos autres projets Calendrier Vous et votre projet Synthèse 3. La

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

AVOCAT. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

AVOCAT. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 AVOCAT SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AVOCAT... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AVOCAT... 4 L'ACTIVITÉ DE L'AVOCAT... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'AVOCAT... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE MARCHÉ DE L'AVOCAT

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 RESULTATS TS 2013 DU GROUPE LA POSTE Chiffre d affaires consolidé de 22 084 millions d euros, en progression

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise.

Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. MON business plan Nous sommes heureux d avoir conçu pour vous ce «business plan», support indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. Ce modèle de business plan, mis à votre disposition par

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation de produits et services sportifs

Licence professionnelle Commercialisation de produits et services sportifs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation de produits et services sportifs Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

AVOCAT SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/11/2015 1

AVOCAT SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/11/2015 1 AVOCAT SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AVOCAT... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AVOCAT... 4 L'ACTIVITÉ DE L'AVOCAT... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'AVOCAT... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ DE L'AVOCAT

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I PROGRAMME DE FORMATION FINANCE PME «Mieux maîtriser la

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

Dossier Création / Reprise d Entreprise

Dossier Création / Reprise d Entreprise Dossier Création / Reprise d Entreprise 1 Etat Civil : 1. Le porteur de projet Nom : Prénom : Adresse : Téléphone : Mail : Date et lieu de naissance : Situation professionnelle au moment de la création

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION

SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION SOLUTIONS WEB MARKETING & COMMUNICATION Logo & identité visuelle Production imprimée Création de sites internet Référencement & réseaux sociaux Publicité en ligne Newsletter & emailing L AGENCE INDÉPENDANTE

Plus en détail