Joël Arcondéguy Le Basque Bondissant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Joël Arcondéguy Le Basque Bondissant"

Transcription

1 Le journal des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz LA PAROLE à Joël Arcondéguy Le Basque Bondissant Cette année est exceptionnelle pour le Basque Bondissant car la société célèbre «75 ans de bonne conduite» comme le rappelle les logos affichés avec une juste fierté par les 74 autocars et minibus qui sillonnent le réseau routier européen. Un chiffre : avec leurs 82 conducteurs (plus de cent salariés au total dans la société) les véhicules du Basque Bondissant parcourent km dans l année JEUDI 30 JUIN N 1 de copains qui veulent passer une soirée sans le moindre souci. C est l air du temps et au Basque Bondissant on le respire à fond Petit rappel historique. C est en 1936 que Georgette et Pascal Arcondeguy se lancent dans l exploitation d un ligne unique en Pays Basque avec un seul véhicule. Dès 1970 leurs enfants, Agustin et Michel, donnent un grand coup d accélérateur aux activités de la société en s ouvrant notamment à l international. Joël est donc l homme de la troisième génération. Comme ses parents avant lui, il fait effectuer un énorme pas en avant à l entité dont il a pris la direction avec un joli coup de force dans les années 90 : le rachat de six sociétés locales de transport de voyageurs. L une des armes principales du Basque Bondissant tient à son adaptabilité quasiimmédiate à tous les frémissements de la société humaine. Ainsi on s est précipité sur internet dès l origine de cet incontournable support comme on a accompagné le désir des gens de continuer à festoyer sans avoir à prendre la volant. Le Basque Bondissant est ainsi entré avec succès dans ce qui était à l origine une niche commerciale mais qui prend de plus en plus d ampleur. Ainsi l an dernier, par exemple, personnes ont été transportées à l occasion des fêtes de Bayonne. Mais on va plus loin dans le service en assurant le déplacement de groupes Cette année 2011, en outre, Joël Arcondeguy l a voulue festive. Et en premier pour les salariés de l entreprise qui ont ouvert les «hostilités» autour d une table. Ce sont d ailleurs eux qui assureront la clôture en septembre en étant conviés à un méchoui à Sare là où tout a commencé pour la saga de la famille Arcondeguy. L anniversaire est également marqué par une série d opérations de communications dans les divers médias locaux, par un relooking du site internet, par l achat d un véhicule neuf spécial 75 ans équipé sur le mode VIP. Projection spéciale aussi du Basque Bondissant sur les Internationaux de Cesta Punta. L entreprise est l un des plus anciens et des plus fidèles partenaires de la manifestation. Une présence jusqu ici aussi permanente que volontairement discrète, un accompagnement chaleureux et amical. Mais là «on passe un cran au-dessus» dit Joël. Cette soirée inaugurale du 30 juin est placée entièrement sous le signe de l entreprise. En plus le Basque Bondissant dotera le Trophée de l ensemble du mois de juillet. Allez, bon anniversaire. Résultats de ce jeudi page 3

2 2 La troisième vie de Jon Curveur On peut presque dire que Jon Curveur est né dans une cancha. Ses parents tenaient le Txik Txak, le restaurant de l Euskla Jai à Biarritz. «Je m échappais souvent pour aller voir les joueurs s entrainer» dit-il. En plus ses deux frères, ses aînés, Xabi et Gorka, jouaient déjà. C est pourtant à main nue que le gamin a débuté au BAC. «Mon père y tenait» précise Jon. Un peu comme un pianiste de concert fait ses gammes. Il a débuté la cesta punta à 8 ans et a décroché son premier titre à 9, en poussins. Le début d une moisson de médailles dans toutes les catégories d âge. Un parcours initiatique qui l a conduit inévitablement vers la section sports-études de Cassin de 15 à 18 ans. Avec le premier gros pépin en 2002 sous la forme d un sévère accident de scooter qui le tient éloigné des canchas pendant de long mois. Mais il revient. Fort : en 2003 il décroche le titre de champion du monde espoirs à Cuba. Il poursuit sa carrière amateur en première série pendant deux ans avec toujours une petite pensée pour une traversée de l Atlantique. Perturbée par un autre accident de la vie. «J ai perdu mon meilleur ami dans un accident de voiture et cela a été très dur pour moi» confie Jon. C est dans cette période (fin 2005) qu arrive une proposition pour les Etats-Unis. Avec son complice de jeu Arnaud Alliez il tente le pari. Quatre ans où ils sont inséparables à Hamilton puis à Orlando avant que duo ne se stabilise à Dania. Mais le mauvais œil veille toujours : une grave blessure à l épaule droite le renvoie en France. Pour un énorme travail de rééducation qui porte ses fruits jusqu au 2 août 2010 à Mauléon. Où l épaule lâche à nouveau. Nouvelle opération, nouvelle rééducation longue et fastidieuse. Et le doute quant à la suite. «J ai pensé à raccrocher, dit-il Cela se bousculait dans ma tête. J ai vécu des moments terribles au bord de la dépression. Heureusement que j avais auprès de moi un psy sportif et ma famille. Et mon kiné qui ne me lâchait pas.» Nouvelle formule: c est parti... En ce jeudi 30 août on inaugurait la nouvelle formule des Internationaux de Saint-Jean-de-Luz. Plus ramassée (donc plus nerveuse) sur le plan sportif avec trois équipes (au lieu de quatre) et un final en forme de sprint puisque la troisième quittera la partie dès que la première aura atteint 25 points, le score La perspective des championnats du monde en France cet automne l a finalement convaincu de reprendre le gant. Ce jeudi, pour lui, c est la première partie officielle de sa troisième vie sportive. «Je retrouve Arnaud et c est une belle histoire parce qu il a beaucoup souffert pour moi, dit Jon. De l appréhension? Je ne crois pas mais j éprouve beaucoup d émotion et d envie. Bien sûr je vise la qualification pour le Mondial mais le plus important à mes yeux c est la reprise. Ici à Saint-Jean c est bien. C est un très beau fronton que j aime bien» Les qualités qu il se reconnaît : adresse, vista et errebot de revers. Les défauts qu il avoue : des sautes de concentration et sa prise de risque. «Je n appréhende pas trop cette première partie, je suis plus excité qu autre chose» conclut-il. à atteindre pour l emporter passant de 25 à 30 points. Autre nouveauté : le lancement de la quiniela professionnelle dès 21 heures afin d éviter les soirées qui traînaient par trop en longueur. Changement toujours côté partenaires avec un nouvel espace d accueil pour un «apéro-tapas» avant la partie pro le repas traditionnel étant décalé àa fin de la partie. Enfin on pourra voir de nombreux joueurs inédits sur la cancha luzienne grâce à la participation (nouvelle) de deux empresas (Jai Alive et 7Punta). Bref un vent nouveau souffle sur les Internationaux. Ce jeudi est une première. Les organisateurs espèrent avoir fait les bons choix.

3 3 Garcia & L. Alliez irrésistibles sur la fin On attaquait donc en ce jeudi 30 juin à la fois les Internationaux 2011 et la nouvelle formule qui va avec concoctée par l organisation. En gros : trois équipes au lieu de quatre et une partie portée à 30 points avec élimination du dernier classé quand l une ou l autre équipe atteint 25 points proposant ainsi un sprint final en mano à mano. Pour essuyer les plâtres étaient sur la cancha : Garcia et Laurent Alliez en rouge, Olharan et Osa en vert, Curveur et Arnaud Alliez en blanc. Pratiquement tous découvraient en outre les internationaux voire le fronton luzien au moins en compétition de haut niveau. A ce jeu de la découverte, ce sont les verts qui trouvent en premier leurs marques en se détachant irrésistiblement dans les instants initiaux. Jusqu à creuser un écart sensible : sept points contre deux et trois pour les autres. Qui petit à petit balisent à leur tour le territoire. Ainsi à la demi-heure de jeu, Olharan-Osa sont toujours en tête à 13 points mais Garcia-Alliez sont à 12 et Curveur-Alliez à 11. Comme espéré de la réforme les rotations sont sensiblement accélérés. Quant aux joueurs ils sont tout feu, tout flamme pour cette soirée d ouverture. Personne ne lâche rien, personne ne lésine. Les verts sur un coup de collier méritoires remettent leurs suivants immédiats à 3 points (15/12 sur les rouges) mais cet avantage à nouveau est de courte durée. Après troisquarts d heure de jeu le score général est le suivant : 15 pour les verts, 14 pour les rouges, 13 pour les blancs. Et ce qui devait arriver est arrivé avec Garcia-Alliez qui prennent la tête à 18 points devant Olharan-Osa à 15 et Curveur-Alliez légèrement distancés à 13. Les «anciens», Garcia-Alliez, ont trouvé la bonne carburation et s échappent pour signer un 24e point en laissant Olharan-Osa à 15, Curveur-Alliez à 13. Et on en arrive à une question de survie dans la rencontre verts-blancs puisque le couperet va tomber. Les blancs perdent. Dans la foulée les rouges font le 25e point. C est terminé pour Curveur et Arnaud Alliez. Le sprint final, en face à face, est abordé avec un avantage substantiel des rouges (25) par rapport aux verts (17). Le duel est acharné. Olharan, en particulier, se bat avec la dernière énergie et sort des coups qui débordent ses adversaires. Mais faute au but. Et les rouges sont intraitables qui avancent inexorablement vers la victoire (28-18 à la 62e). Les verts, Olharan-Osa se démènent mais les rouges, Garcia-Alliez, les deux Laurent assènent le coup de grâce à 30 laissant leurs rivaux à 19. Garcia - Alliez 30 Olharan - Osa 19 Curveur - Alliez 13

4 Mardi 5 juillet: encore du neuf 4 En ce mardi 5 juillet, deuxième soirée des Internationaux de Saint-Jean, on poursuit la découverte de joueurs nouveaux sur la cancha luzienne. Pour Jon Curveur et Arnaud Alliez d une part, pour Laurent Garcia et Laurent Alliez d autre part, on en sera déjà l heure de la confirmation ou de la revanche puisqu ils faisaient partie des équipes engagées lors de la soirée inaugurale (voir page précédente). Deux particularités : un duel fratricide entres les frères Alliez mais aussi une sorte d affrontement de générations puisque Garcia et L. Alliez approchent de la quarantaine tandis que Curveur-A. Alliez, inséparables ici comme dans leurs campagnes américaines, sont âgés de 27 ans. En cette soirée de mardi ces deux formations vont trouver sur leur route Artiz Erkiaga (avant) et David Minvielle (arrière). Ce sont encore de jeunes gens puisqu ils ont, respectivement, 24 et 26 ans. Le premier, originaire de Biscaye, possède malgré son âge une solide expérience forgée notamment à Miami. Le garçon était précoce puisqu il est passé professionnel à 20 ans à peine. Au contraire, David Minvielle, qui vient de Saint-Palais, est quasiment néophyte puisqu il n a franchi le pas du professionnalisme qu en début d année. Cela dans la foulée d un titre de champion de France décroché en 2010 et confirmé cette année. L avis de Pierre Etchalus, ancien puntiste : «Entrée en lice d un des trois meilleurs avants actuels, Erkiaga. Il sera secondé par le néo-pro Minvielle dont les aptitudes laissent entrevoir un très bel avenir.» AVIS, la qualité du service Florence Vignas est la responsable de zone (64, 32, 65, 40) du loueur Avis qui est et qui reste un partenaire indéfectible des Internationaux de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz. Florence supervise quinze agences dont l activité est en progression régulière. Son offre est de véhicules dont la moitié environ sur les deux seuls aéroports de Biarritz et Pau. Son activité a plutôt bien traversé la crise et devrait connaître cette année un rebond inattendu. «On sent très bien que de nombreuses personnes qui partaient en vacances à l étranger se replient sur le territoire national» dit Florence. Qu importe, elle est prête à faire face. Sans oublier d innover. Elle vient de lancer sur l aéroport de Biarritz une gamme de véhicules de prestige. Et les premiers résultats sont plus que satisfaisants. Et dire que l an dernier elle disait : «malgré la crise la demande reste stable mais on loue des voitures un peu plus petites». Les temps changent En cette année 2011 elle une raison supplémentaire d être fière de son ouvrage : sa société, Avis, a été désignée comme ayant le meilleur service clients de l ensemble des loueurs de véhicules. Et sur le département des Pyrénées Atlantiques elle a obtenu la même distinction. Une arme supplémentaire dans sa quête : prendre sur sa zone la première position en chiffre alors qu elle est pour l instant une redoutable deuxième. Mais elle continue à grignoter son retard. Florence est toujours très heureuse de sa participation aux Internationaux, un enthousiasme partagé par sa hiérarchie nationale. Les principaux dirigeants d Avis France seront encore de passage au jai alai de Saint-Jean-de-Luz cette année. LE JOURNAL DES INTERNATIONAUX PROFESSIONNELS DE CESTA PUNTA crédits photo: Coldi réalisation et conception: Comité d organisation des Internationaux professionnels de Cesta Punta de St-Jean-de-Luz

5 Le journal des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz LA PAROLE à Marie Pelofy CIC MARDI 5 JUILLET N 2 Le partenaire principal de cette soirée du mardi 5 juillet est le CIC-Société Bordelaise. Un vrai fidèle. Marie Pelofy qui était responsable de l agence luzienne a aujourd hui la responsabilité du secteur Pays Basque qui, outre Saint-Jean-de-Luz, regroupe depuis l an dernier les bureaux d Hendaye, Bidart, Cambo et Saint-Palais (d ouverture récente). C est le pendant du secteur Côte Basque qui regroupe les agences de Bayonne, Biarritz, Anglet et Tarnos. L année passée avait été aussi celle de la création du nouveau pôle entreprise de la banque à Bayonne. Un service qui a trouvé depuis son rythme de croisière et qui est apprécié par les clients. L an dernier toujours le CIC avait vu son offre téléphonique exploser. Le succès ne se dément pas. C est un premier pas pour la banque vers un paiement à travers cette carte de téléphone mais ce n est pas encore d actualité. Elle propose aussi de permettre sinon d accompagner la poursuite des études au niveau supérieur en accordant des prêts très attrayants pour les étudiants en devenir. Alors rien de changé? Pas tout-à-fait mais il faut aller sur le plan humain. Ainsi le bureau d Hendaye a une nouvelle directrice en la personne de Solange Irastorza-Darrieussecq (sur la photo aux côtés de Marie Pelofy) tandis que Saint-Jean-de-Luz a vu arriver un nouveau chargé de clientèle «professionnel», Steve Lamorlette. Autant de bouleversements qu il fallait «digérer». «Cette année nous n avons pas de vrais nouveautés, nous pérennisons tout ce que nous avons mis en place dans cette période de changements» précise Marie Pelofy. Mais ce mardi 5 juillet est un peu particulier pour le CIC dans le cadre des offres jeunes : c est le jour des résultats du bac. D ailleurs une partie du personnel était sur place. Il est vrai que la banque récompense financièrement les jeunes qui ont décroché une mention au baccalauréat. Résultats de ce mardi page 3

6 2 Laurent Garcia: couronner une carrière Laurent Garcia est né il y a 37 ans à Bayonne. Mais sa vie de pelotari est entièrement liée à Bidart et au club Kostakoak. C est là qu il a été formé avant, aujourd hui, d en être le président. Avec les petits soucis de gestion que l on imagine surtout que Kostakoak compte 29 équipes engagées en place libre. En plus Laurent a une activité professionnelle au sein de Quiksilver. Mais il réussit à laisser de la place à la pratique de la cesta punta de haut niveau. Coup d œil dans le rétroviseur. Laurent, solide avant au physique d arrière, a fait ses premières armes avec Eric Irastorza. Débuts en fanfare puisque le duo a été champion du monde amateurs entre 95 et 98. Eric a été propulsé vers les canchas américaines. «Moi, je suis resté au pays, dit Laurent Garcia. Le fonctionnement des frontons US était un peu perturbé, je venais de me marier et d être embauché chez Quiksilver.» Donc il a poursuivi pendant dix ans sa carrière amateur marquée par deux mondiaux à Pampelune en 2002 et à Mexico en «C est là que j ai décidé de passer professionnel, raconte Laurent. L empresa Jai alive venait de se créer. En amateur j avais tout gagné y compris des parties pros comme ici à Saint-Jean les Internationaux en 98 avec Felix contre Eric ou à Biarritz le Gant d Or avec Eric en Je suis donc passé pro en 2007 pour affronter d autres adversaires, connaître un rythme nouveau de parties. Et cette année j ai très envie de me battre afin d être sélectionné pour les Mondiaux en septembre à Hossegor. Histoire de couronner ma carrière.» Jeudi 7 juillet: on poursuit la découver te La première partie le 30 juin à Saint-Jean n a pas été trop difficile. «On se prépare depuis le mois d avril, précise Laurent, et je n ai pas trop souffert. Notre début a été un peu lent mais c est normal car nous ne sommes pas habitués aux quinielas. On a besoin d un peu de durée pour trouver le bon rythme. Pour Laurent cela demande de l organisation et un minimum d hygiène de vie. «Je ne veux pas louper ma fin de carrière, insiste-t-il. J ai très bien commencé et il n est pas question de ne pas bien finir.» Ses qualités selon lui : le mental, l expérience, la connaissance du jeu. Ses défauts : «quelques lacunes technique que j essaie de corriger mais que je compense en partie par l expérience». Nous voilà déjà à la troisième soirée des Internationaux Professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz. Les deux premières ont déjà permis de faire connaissance avec quelques uns des nouveaux joueurs qui constituent le plateau de cette édition Par rapport à elles un nouveau duo fait son entrée. Il est constitué par David Treku et Jonathan Hernandez. Le premier, l avant, n est pas une découverte. On a déjà eu l occasion d admirer dans la cancha luzienne la ténacité et l envie de David Treku, ce Biarrot de 34 ans «émigré» à Hossegor où il se bat sur et en dehors des canchas. Il est en effet dirigeant du club local et a décidé cette année de rassembler un groupe de joueurs sous sa bannière sous le nom de «7Pilota». Mais dans le fronton il reste un redoutable compétiteur. Il est intéressant de la voir jouer avec un arrière, que l on découvrira à Saint-Jean, Jonathan Hernandez, qui arrive avec de sérieuses références. Et une belle expérience. A 30 ans cet enfant de Vitoria a plus de 10 ans d activités professionnelles à son actif forgées dans les frontons américains. En 2009, notamment il a été nommé meilleur arrière de l année à Fort Pierce. Face à cette paire homogène en âge, on va trouver une équipe, au contraire basée sur un certain équilibre entre la fougue de la jeunesse et le poids de l expérience. Il s agit de l association Jean Olharan-Iban Osa. Le premier, l avant, est un néopro qui a franchi le pas cette année appuyé sur un double titre de champion de France en 2010 et Ce Palois a 22 ans et a montré de la qualité lors de sa première sortie le 30 juin. Son compère, Osa a 36 ans et près de vingt ans de professionnalisme. Ce Biscayen est très costaud et constitue à l arrière une barrière difficilement contournable. La troisième formation en lice est constituée de Artiz Erkiaga et David Minvielle. Ils ont fait leur entrée dans le tournoi ce mardi 5 juillet (voir page précédente). Le premier est un Biscayen de 24 ans, formé à Markina et qui a fait un début tonitruant en Floride : à 21 ans il a été désigné parmi les meilleurs joueurs de quinielas à Miami. David Minvielle vient lui de Saint- Palais. A 26 ans c est un néopro. Comme Jean Olharan il a choisi ce nouvel univers après deux titres consécutifs de champion de France.

7 3 5 juillet: Curveur out, Erkiaga-Minvielle vainqueurs En ce mardi 5 juillet c était la deuxième soirée des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz. Avec déjà des envies de revanche ou des soucis de confirmation pour deux des trois équipes qui étaient en lice lors de la soirée inaugurale. Il s agissait de Jon Curveur et Arnaud Alliez (3e) en rouge, de Laurent Garcia et Laurent Alliez (vainqueurs) en verts. Nouveaux venus sur la cancha, en blanc, Artiz Erkiaga et David Minvielle. Jon Curveur surtout était animé d une profonde envie de bien faire. Pour le Biarrot, le 30 juin était une partie de reprise après une lourde opération, la deuxième, à une épaule. Il avait l espoir de disputer une place pour les championnats du monde à Hossegor en septembre. Mais le mauvais œil veillait. Sur le premier point disputé il s est sévèrement blessé à une jambe (gros claquage du mollet ou tendons touchés?) Impossible de reprendre la partie. Il a laissé son compère de toujours Arnaud Alliez bien seul et très affecté par le malchance de son ami. Du coup la partie de ce 5 juillet était fatalement réduite à un face à face entre les verts et les blancs. Finie la quiniela on est revenue sur le principe d une partie en 30 points. Une confrontation, d entrée très équilibrée. A la fin du premier quart d heure les deux équipes étaient à égalité à six partout. Dix minutes plus tard on en était à 9-9. En fait on était en train d assister à un affrontement inter-générations. Le duo Garcia-Alliez navigue au-delà de 35 ans tandis que leurs adversaires ont dix ans de moins. L expérience contre la fougue? Pas forcément. Les blancs savent être roublards et les verts souvent tranchants. Mais passée la demi-heure de jeu, un premier écart significatif est creusé. Par les «gamins» en blanc, Erkiaga et Minvielle. Sans complexes ils affichent 19 points contre 13 à leurs adversaires. Qui refusent évidemment d abdiquer sans pouvoir arrêter la lente hémorragie en points. Et curieusement l énervement touche les «anciens» alors que les jeunes le font sur le mode nerfs d acier. Après 45 minutes passées sur la cancha les blancs mènent Dans les travées du jai alai on se plaît à se rappeler que le 30 juin Garcia et Alliez avaient peiné au début avant de se montrer irrésistibles à la fin. Mais les temps sont durs en cette soirée pour les verts qui ne réussissent pas à reprendre vraiment la main. Et cela ne s arrange pas. Inexorablement les jeunes blancs filent vers les 30 points. Les verts pourtant ont de très belles réactions épidermiques avec de très beaux points à la clef. Mais à l heure de jeu les blancs sont à 27 et les verts à 20. Et pour ces derniers l énervement l emporte sur la patience avec des fautes inhabituelles de l un ou l autre des Laurent du soir. Mais avec la hargne. Ainsi les verts font «stationner» les blancs à 29 un instant avant de lâcher définitivement à Curveur - Alliez A 0 Garcia - Alliez 24 Erkiaga - Minvielle 30

8 Mumm, l excellence pour devise 4 Le Champagne Mumm est devenu au fil des années un ami fidèle des Internationaux. Cela fait maintenant une dizaine d années qu il est le fournisseur officiel de la manifestation. Pourquoi? «Nous sommes en permanence en recherche de l excellence dans l élaboration de nos champagnes, dit Stéphane Juste directeur régional. Avec un souci constant de la régularité pour nos cuvées d exception. Et c est ce qui nous rapproche de l organisation luzienne qui a les mêmes exigences quant à la qualité du plateau sportif et du produit proposé.» Passé depuis six ans dans le giron de la société Pernod-Ricard, Mumm, avec 8 millions de bouteilles vendues chaque année (60% à l export), est la 3e marque mondiale. Qui se veut aussi être la «1er champagne de l exploit» comme le dit Stéphane Juste. C est ainsi qu il est sur tous les podiums de Formule 1 et proche de toutes les aventures extraordinaires de la voile. La fierté de l année est la sortie de deux cuvées uniques. Le «blanc de noir» élaboré à base de raisin noir, 100% pinot noir venu d un terroir particulier, celui de Verzenay et le «blanc de blanc», 100% chardonnet venus des grands crus de Cramant. «Nous sommes les seuls à faire ces produits à l international» précise Stéphane Juste. En ce mardi 5 juillet Mumm va accueillir au village partenaires ses clients régionaux essentiellement venus du Pays Basque. Il y a là des restaurateurs, des représentants de peñas bayonnaises, des distributeurs majeurs comme la maison Larzabal, etc Sud Ouest : nouveaux visages Le journal Sud Ouest est un des partenaires de cette soirée du mardi 5 juillet. Parmi les plus anciens puisque cette association remonte pratiquement aux origines des Internationaux. Sud Ouest qui est un des acteurs essentiels de la vie locale autour de son agence de Saint-Jean-de-Luz qui gère une zone correspondant à peu près au territoire de la Communauté de Communes Sud Pays Basque. Un bureau dont la vie a été marquée, depuis les Internationaux 2010, par l apparition de nouveaux visages. Pierre Sabathié, reparti vers son Gers natal, a été remplacé à sa tête par Arnaud Déjeans, venu d Agen mais qui depuis septembre dernier a su largement prendre ses marques dans la vie locale. De même que sa collaboratrice Raphaëlle Gourin arrivée à la même date. Et il y a encore eu du changement ces dernières semaines, en matière commerciale cette fois, puisque Vanessa Larrère, partie sous d autres cieux et d autres aventures professionnelles, a été remplacée par Marina Duclap une autre landaise. Cette soirée de mardi est pour Marina l occasion de faire une entrée en force dans la vie luzienne. En ce qui concerne l actualité du titre, en lien direct avec la cesta punta, on relèvera la sortie du supplément des Internationaux 2011 tiré à exemplaires. Pour le reste, la nouveauté récente tient dans la création du magazine région qui est joint au Fémina distribué avec Sud Ouest Dimanche et pour l avenir immédiat dans le lancement d un supplément été qui sera vendu tous les lundis avec le quotidien. LE JOURNAL DES INTERNATIONAUX PROFESSIONNELS DE CESTA PUNTA crédits photo: Coldi réalisation et conception: Comité d organisation des Internationaux professionnels de Cesta Punta de St-Jean-de-Luz

9 Le journal des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz MARDI 12 JUILLET N 4 LA PAROLE à PHILIPPE DURR Allianz Philippe Durr est le responsable de la communication d Allianz pour un grand quart sud-ouest de la France. La société est un partenaire récent mais très actif des Internationaux de Cesta Punta. En ce mardi 12 juillet Allianz est le partenaire principal de la soirée mais après avoir été présente lors des deux sessions précédentes. Un partenaire de poids. Allianz, société née en Allemagne et basée à Munich, est n 1 mondial en assurances de biens et responsabilités civiles et le n 2 en matière d assurances des personnes personnes travaillent pour Allianz dans 70 pays. Ils gèrent un «portefeuille» de 76 millions de clients. Le début de l implantation en France date de 1997 avec une prise de participation majoritaire chez AGF. Date suivie d une lente montée en puissance qui a abouti en 2009 à la disparition des enseignes AGF au profit d Allianz. «Ce changement s est plutôt bien déroulé car il s est fait sur une longue période, dit Philippe Durr. Tous les anciens d AGF ont été préparés psychologiquement. Allianz a bien fait les choses.» Et Philippe sait de quoi il parle puisqu il était AGF depuis «Mon changement de bannière s est fait sans problème» confirme-t-il. Bien sûr il y a eu une restructuration. «Bien sûr, cela fait toujours un peu mal mais cela s est passé dans un bon climat et sans casse sur le plan social» précise Philippe. Bien entendu l objectif est d augmenter la surface d Allianz en terme de client sur le territoire national. «Comme on est adossé sur un mastodonte, c est plus facile et cela ouvre des perspectives car c est un gage de sécurité pour nos clients» ajoute Philippe Durr. Le sponsoring sportif fait partie de l histoire de la marque avec, depuis plus de vingt ans, une présence sur de grands évènements mondiaux comme la Formule 1. Allianz est évidemment très proche de «son» équipe locale, le Bayern de Munich. Elle a d ailleurs grandement participé au financement de son nouveau stade «Allianz Arena». Côté foot en France, Allianz est proche du RC Lens qui traverse une période un peu délicate. «C est là qu il est important que nous soutenions encore plus le club. Comme on est proche de nos assurés dans les moments difficiles» insiste Philippe. Ces derniers mois, Allianz s est beaucoup impliqué dans la course à pied. «On touche là le grand public, précise Philippe. C est primordial en plus à un moment où l on se lance plus fortement sur la santé.» Allianz, dans ses actions de sponsoring, cherche aussi la proximité en tenant compte des spécificités locales. D où son arrivée sur la pelote et en particulier sur les Internationaux de Saint-Jean-de-Luz. En ce mardi ce sont les agents généraux qui sont conviés (il y en a 30 dans les Pyrénées-Atlantiques) en compagnie de leurs clients actuels ou futurs. Cela en présence de conseillers prévoyance-santé qui est un des nouveaux secteurs travaillé par Allianz. Les soirs précédents c étaient des conseillers financiers qui étaient là. Lors des trois rendez-vous de l année, les courtiers (multicartes) ont également été conviés à la fête. «C est essentiel d accueillir nos invités dans une ambiance amicale et chaleureuse et avec les Internationaux on ne peut pas demander mieux» conclut Philippe Durr. Résultats de ce mardi page 3

10 2 David Treku: le retour deux ans après On imagine sa joie de retrouver la compétition cette année. «Saint-Jean est un tournoi que j affectionne, dit-il. L an dernier c était un vrai crève-cœur de ne pas y être. Je vais faire de mon mieux pour amuser le public. En plus j ai un challenge personnel à relever. Les championnats du monde professionnels ont lieu chez moi à Hossegor en septembre et j espère bien en être. Alors on va foncer car j ai de l ambition.» On a revu David Treku jovial et enthousiaste. Il venait de gagner pour son retour en compétition deux ans après. «Pendant les dix premiers points j étais un peu nerveux surtout par le fait que je revenais ici mais après ça allait mieux, confie David. C était d autant plus aisé que j étais appuyé sur un Jonathan Hernandez très solide. Nous avions joué déjà deux ou trois fois ensemble et nous avions perdu chaque fois. Et c était alternativement la faute de l un et de l autre. Nous n avions pas réussi à être en même temps dans un bon jour. Là on était bien en même temps.» S il n a pas joué pendant deux ans David Treku a été loin de rester inactif. Il s est occupé de son club d Hossegor dont il était président jusqu à cette année (il est remplacé par Philippe Etcheverry mais reste vice-président). Avec son père, Michel, il a monté «7Pilota» une association en forme d empresa. «Elle regroupe des jeunes et on va discuter avec les organisateurs pour aider à les lancer ces jeunes» précise David. «Tout cela a fait que j ai été bouffé par les réunions et que je n avais pas le temps de m entraîner» ajoute David. «Pour la forme ça va, insiste-t-il. Car en plus je suis MNS avec obligation d entraînement quotidien. Et comme je suis chef de poste il n est pas question d être le dernier. Je dois montrer l exemple. Tout mis ensemble c est un peu dur surtout pour ma femme et ma petite Naia (5ans). Elles ne me voient pas trop. Je les remercie toutes les deux pour leur patience.» Et d analyser les forces en présence dans cette soirée du 12 juillet où il abattait une carte importante après avoir gagné au tour précédent. «Olharan et Erkiaga sont des valeurs montantes, dit David. Ils sont passionnés, bien éduqués, ils ont un grand avenir. Nous, les anciens, ont les bat encore mais surtout à l expérience. J ai surtout un beau duel à disputer avec Laurent Garcia. Entre nous c est la bataille pour la sélection aux championnats du monde. En amateur nous avons joué souvent l un contre l autre. Il est physique et rapide et il est plus régulier que moi-même s il est moins instinctif. Pour en revenir à Erkiaga, il y a là un sacré client. C est le meilleur à Miami juste derrière Goikoetxea. Drôle de référence! C est du très sérieux.» Sa conclusion est toute amicale. «J ai une pensée particulière pour Jon (Curveur, blessé). C est un garçon formidable. J aurai préféré l avoir comme concurrent» Une équipe chic et choc Accueil des partenaires et du public, réservations, parking, contrôle, logistique ou encore organisation générale, c est véritablement une équipe efficace et souriante qui travaille tout le long de l été pour les Internationaux de Saint-Jean-de-Luz: Henri, Frédéric, Marie-Laure, Jérémie, Léonard, Pauline, Justine, Sandrine, Sébastien, Elisa et Virginie...

11 3 Mardi 12 juillet: Erkiaga-Minvielle sur le fil Petit à petit on approche du dénouement de la phase qualificative du tournoi de juillet qui conduira aux demi-finales des 19 et 21 et à fortiori vers la finale du 26. On n en est pas là. En ce mardi 12, avant-dernière soirée de brassage, se retrouvent sur la cancha : Laurent Garcia-Laurent Alliez en rouge, David Treku-Jonathan Hernandez en vert, Artiz Erkiaga-David Minvielle en blanc. Spécialité du soir : on retrouve en lice les trois équipes victorieuses des trois premières soirées. Autant dire que le débat s annonce serré et que le vainqueur du soir va prendre une sérieuse option sur la suite du tournoi. Et de fait les points sont longs car disputés et ce sont les blancs qui paraissent devoir s échapper d abord en atteignant trois points. Les verts sont à un et les rouges n arrivent pas à décoller du zéro. Mais le réveil a été brutal. Dès que Garcia et Alliez ont eu inscrit leur premier point ils ont été irrésistibles marquant ainsi huit points consécutivement. Une belle marge par rapport aux blancs stoppés à trois points, les verts restant scotchés à un. Et ce sont les blancs qui vont stopper la marche en avant des rouges avant de s offrir une mini-série de trois points. Ainsi après vingt minutes de jeu les leaders du soir sont ensemble. Garcia-Alliez (rouges) ont 9 points, Erkiaga-Minvielle (blancs) ont 7 points, Treku-Hernandez (verts) ont 3 points. Le jeu s anime. La qualité monte d un cran. Et les jeunes blancs viennent vite accrocher puis dépasser leurs aînés en rouge. Les verts se refont une courte santé mais restent à distance. A ce moment de la partie et alors qu on approche de l heure de jeu aucune équipe ne prend vraiment l ascendant sur les autres. Le temps défile et la folle remontée des verts est stoppée. Mais rouges et blancs refusent de se quitter puis L heure du couperet va sonner (quand une équipe arrive à 25 la dernière est éliminée) et les verts font alors figure de victime désignée. Et malgré une volonté farouche ils ne réussissent pas le raid qui leur permettrait d y croire encore. Car pendant ce temps rouges et blancs poursuivent leur coude-à-coude en tête et les verts restent en vie à 20. Mieux ils s offrent les blancs et s attaquent aux rouges qu ils battent aussi. Le suspense est terrible. C est de loin la partie la plus intense depuis le début de la saison. Mais Treku-Hernandez (verts) finissent par plier à 21, laissant Erkiaga-Minvielle (blancs) et Garcia-Alliez (rouges), respectivement à 25 et 24 se disputer la victoire. Avant ce sprint final, les joueurs ont eu besoin de souffler montrant que l on ne s était pas fait de cadeau et alors que l on joue depuis près d une heure et demie. Et Erkiaga-Minvielle décident de serrer le jeu. Ils se détachent sensiblement à puis Inconstestablement ils ont encore de la réserve tandis que Garcia-Alliez commencent à piocher physiquement. Sans renoncer totalement (26-29 puis 27-29). Ultime renversement de situation? Non! Le point suivant est le bon. Erkiaga-Minvielle l emportent (30-27) devant Garcia-Alliez. C est un peu la victoire de la jeunesse sur l expérience. Mais que ce fût dur. A la demi-heure les positions sont les suivantes : Erkiaga- Minvielle (blancs) 11 pts ; Garcia-Alliez (rouges) 10 pts ; Treku-Hernandez (verts) 5 pts. Mais cette partie ne pouvait rien avoir de banal. Comme lors de leur précédente sortie Treku- Hernandez ont mis un peu de temps à trouver la bonne carburation. Mais ensuite ils sont totalement revenus dans la partie en pointant à 13 points alors que les autres paires étaient à 14 et 15. Garcia - Alliez 27 Treku - Hernandez 21 Erkiaga - Minvielle 30

12 JOA Casino: pluie de nouveautés 4 Nicolas Jacquemin, le directeur du Joa Casino de Saint- Jean-de-Luz est une figure familière des Internationaux qu il fréquente avec assiduité depuis plusieurs années. Et cette année avec un sourire plus large. Car le fléchissement, parfois sévère, connu, il y a trois ans est enrayé. «Cette année comme l an dernier nous avons retrouvé une certaine progression dans les jeux comme au restaurant, dit Nicolas. Ce n est pas forcément très spectaculaire mais c est encourageant car cela signifie que l on repart de l avant.» Et l on continue d innover. Cette semaine le casino luzien a reçu des machines nouvelle génération, inspirées de la célèbre série télévisée Stargate. «C est très sympathique en terme d interactivité car chaque joueur a le choix entre quatre personnages pour jouer. On en attend beaucoup» dit Nicolas Jacquemin. Nouveauté de la semaine encore : le restaurant, la Table des Corsaires, vient de sortir sa carte d été. Chaque mois un tournoi est organisé qui regroupe de 40 à 70 personnes. Par ailleurs l espace de la carte de fidélité s agrandit. Elle est désormais valable dans tous les casinos Joa mais elle est également reconnue sur internet pour les jeux en ligne. D autant plus que le site Joa, qui avait démarré un peu après les autres, va prendre une place vite primordiale. «Dans quelques semaines, dit Nicolas, Joa aura l offre de jeux en ligne la plus complète du marché. Les paris sportfs, les poker, les Skill Games sont déjà disponibles bientôt ils seront rejoint par la pmu.». Bref, c est bien reparti! Pour le reste, les initiatives moins récentes continuent de bien progresser. Comme le poker. Une ou deux tables sont ouvertes tous les soirs et rassemblent jusqu à une vingtaine de joueurs. A l issue de cette soirée du vendredi 15 juillet on tirera un trait sur les qualifications du tournoi de juillet. Et on connaîtra ceux qui rejoindront en demi-finales les qualifiés directs, les grosses pointures, Goikoetxea-Lopez et Eguiguren-Enbil. Et ce 15 juillet on aura une pensée pour Jon Curveur que l on aurait du revoir sur la cancha luzienne mais victime d une fracture du péroné le 5 juillet il a été écarté de la compétition qui était celle de son retour. Il garde le moral quand même. Et ce vendredi il sera remplacé à l avant par Yon Tambourindeguy pour faire équipe avec Arnaud Alliez. Il devance son entrée à Saint-Jean puisqu on ne devait le voir qu en août. Yon est un néo-pro (avril de cette année). Il est vice champion de France en titre mais surtout champion du monde amateur Compte-tenu de la blessure de Curveur en tout début de partie, cette équipe part avec un gros handicap de goal average en vue de la qualification. Mais sait-on jamais Vendredi 15 juillet: le soir du verdict La deuxième équipe en lice associe Jean Olharan et Iban Osa, la jeunesse et l expérience. Lors de leurs deux sorties précédentes ils n ont pas gagné mais ils ont chaque fois été en deuxième position avec un point average intéressant. Troisièmes candidats à la victoire dans cette soirée : David Treku et Jonathan Hernandez où le poids du métier (34 et 30 ans). Ils l ont emporté au terme d une partie menée crescendo lors de leur première apparition. Et ils avaient l occasion de composter leur billet pour les demis dès hier (voir le résultat en page précédente). En vue de cette soirée Pierre Etchalus évoquait la «fougue d Olharan», le «métronome Osa» et «la sécurité du duo Treku-Hernandez». Quelle est la qualité qui l emportera sur les autres? LE JOURNAL DES INTERNATIONAUX PROFESSIONNELS DE CESTA PUNTA crédits photo: Coldi réalisation et conception: Comité d organisation des Internationaux professionnels de Cesta Punta de St-Jean-de-Luz

13 Le journal des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz VENDREDI 15 JUILLET N 5 LA PAROLE à Pierre & Catherine OTEIZA C est désormais une soirée très traditionnelle des Internationaux de Cesta Punta : Pierre Oteiza en est en effet à la fois le partenaire principal, l hôte et le «cuisinier». Il fait tout. Il est vrai que le couple et toute la société dans son sillage font flèches de tous bois. Infatigables sur le terrain, en plus, ils fourmillent d idées. On ne reviendra pas, comme les années précédentes sur la bien belle histoire du couple partie, à deux, de la ferme familiale et de «Gastronomie de la vallée des Aldudes» pour devenir «Pierre Oteiza» (on n a pas peur de s afficher sous son nom!) une magnifique entreprise internationale de plus de cinquante salariés et qui compte une dizaine de magasins ouverts dans la région. Où l on développe chaque année des idées nouvelles. L an dernier on avait annoncé le lancement d un concept original : l ouverture de séchoirs pour les particuliers afin que ceux-ci sortent des jambons à leur nom. Il y avait alors 200 preneurs, aujourd hui ils sont plus de 400. Et ce n est qu un début. «Avec les agrandissements que nous venons de faire nous avons désormais une capacité de stockage de jambons qui est loin d être atteinte. On peut encore accueillir du monde» dit en souriant Catherine Oteiza. En revenant sur l actualité on relèvera que la nouvelle catégorie «Kintoa», à base de porc basque, a décroché l or (après l argent en 2010) cette année au Salon de l agriculture de Paris. Mais on attend toujours que le dossier d AOC déposé en 2001 aboutisse enfin. La famille Oteiza va plus vite que l administration L an dernier nous avions aussi parlé du débarquement de Xongo à Hong Kong. «Il est toujours sur place et on avance tranquillement, dit Catherine. Mais maintenant on vise le reste de la Chine. C est un marché différent.» Toujours à l international (Oteiza vend 10% à l export) la famille avait pour objectif de mettre un pied au Canada. L hiver dernier a été celui de deux voyages là-bas. Résultats de ce vendredi page 3 Fructueux puisque l importateur a été trouvé (c est un Français installé à Montréal) et le premier envoi de produits est parti cette semaine! On n a donc pas chômé depuis l an dernier. Et la boîte à idées n est toujours pas vidée. Pierre Oteiza va lancer une crèche d entreprises. Une collaboration public/privé en osmose avec les trois maires de la vallée des Aldudes. Ouverture prévue à Banca en septembre Il y a aussi le lancement d un nouveau produit le «Quadrille», quatre micro-pâtés, un mélange de goûts différents, présentés dans un étui cartonné pour agrémenter les apéritifs. Et toujours du nouveau avec «On Egin» (bon appétit) un petit cornet avec des petites tranches de saucisson séché, toujours destiné à égayer les apéritifs. Et Pierre Oteiza continue en outre à porter sa bonne parole gastronomique sur place un peu partout en France notamment. Exemple. Il y a un mois il était présent dans le Var à Le Revest les Eaux (près de Toulon), un gros village qui tous les ans met une région française à l honneur. «Nous étions les invités d honneur il y a 18 ans, dit Catherine. Ils sont revenus nous chercher. On y est parti avec une vingtaine d exposants. On a transformé cette commune en un coin du Pays Basque.» Signalons au passage qu Ydan, bien connu des Internationaux, a assuré toute la décoration ; que David Olaizola a apporté le ton musical avec un énorme succès ; que Pelote Passion a amené cette discipline en bord de Méditerranée avec son fronton mobile; que Jean-Vier a mis le linge aux couleurs basques, etc Le succès a été colossal. Tout cela sans oublier le quotidien qui passe évidemment par internet. «Nous travaillons dur sur le site (pierreoteiza.com), dit Catherine. Il est tout nouveau, tout beau. Et du côté des ventes en ligne ça bouge de façon intéressante. Mais pour nous, c est toujours comme à l école : peut mieux faire». Belle conclusion.

14 2 David Minvielle: un monde nouveau «Effectivement, cela ne fait que trois mois que je suis à ce niveau, confirme-t-il. Et ça change. Chez les amateurs il y a parfois des moments de relâche. Là il faut être à 100% et en plus tout le temps!». David est originaire de Caresse, le village de Serge Camy. Forcément, ça marque pour un gamin qui a des envies de frontons. Et donc il a commencé la pelote à 7 ans (grand chistera en place libre) au club de Salies, le club de son cœur. A preuve : si pour progresser il est venu à Saint-Jean c est à travers une extension de sa licence qui restait toujours au Stade Salisien. Il jouait l hiver à Garazi, l été à Salies. Un peu plus tard, encouragé par Serge Camy il a rejoint Biarritz et le BAC. «Pour progresser il fallait que j en passe par là, dit David. Il y avait de bons entraîneurs. Cadets, juniors, seniors : j y ai franchi tous les échelons d âge.» Le pari de la jeunesse C est encore un des visages nouveaux de cette édition 2011 des Internationaux de Saint-Jeande-Luz. David Minvielle, 26 ans, vient de passer professionnel dans la foulée d un double titre de champion de France 2010 et Il a notamment décroché le titre de champion du Pays Basque en seconde série avec Gorka Curveur. En 2007, nouvelle petite migration, toujours sous extension de licence, vers la Section Paloise. «Nous voulions jouer ensemble avec Jean Olharan» dit David. Et ça a Marché : vice-champions de France les deux premières années, champions de France les deux suivantes (2010 et 2011). Le déclic pour franchir le pas vers le professionnalisme sous l impulsion de Jai Alive. «On ne pouvait plus progresser en restant amateurs» dit David qui, lui aussi, pense «fortement» au Mondial d Hossegor en septembre prochain. «J ai 26 ans, je suis un néo-pro mais il faut toujours se fixer des objectifs» insiste David Minvielle. En dehors de la compétition luzienne David Minvielle joue notamment à Markina et à Fontarabie. D ailleurs il était tout heureux d avoir affronté Enbil qui, selon sa remarque, est un peu une référence pour lui. «C est bien, on nous fait confiance et on se bat» résume-t-il concernant cette période qui est un peu d apprentissage d un monde nouveau pour lui. Ses qualités, selon lui : «mon jeu de droite et ma façon de m accrocher sur tous les points. J ai un gros mental». Son défaut avoué : «Je suis trop gentil envers l adversaire. Je manque d agressivité». Mais c est à voir Du côté du public, chaque soirée débute par une quiniela avec les jeunes de l association Xistera, pour le mois de jullet. On retrouve ainsi 5 équipes avec des joueurs, certes amateurs mais avec beaucoup de talent: Guillaume Laloo, Iker Lassalle, Bixente Palloume, Philippe Etcheverry, Kevin Laloo, Nicolas Urcelayeta, Xabi Guimont, Andoni Petot, Pierre Gonzalez, Sébastien Chapelteguy.

15 3 Vendredi 15 juillet: belle entrée de Tambourindeguy Cette 5e soirée du tournoi de juillet était aussi la dernière de la phase de qualification avant les demi-finales qui débutent le 19 juillet (voir en page 4). A vrai dire une partie de prestige et importante sur le plan psychologique car il était important de, éventuellement, asseoir son autorité sur les futurs adversaires. En effet les qualifiés étaient déjà connus avant cette soirée. Cela dit c était aussi l occasion de découvrir Jon Tambourindeguy, un jeune joueur que l on verra plus longuement en août. Pour l heure il venait en remplacement du malheureux Jon Curveur blessé en début de partie le 5 juillet. Les forces en présence : Jon Tambourindeguy et Arnaud Alliez en rouge ; Jean Olharan et Iban Osa en vert ; David Treku et Jonathan Hernandez en blanc. Comme on s en doutait la partie quoique sans enjeu au regard du tournoi a été d emblée très prenante. Car on ne rigole pas avec l esprit sportif. Si l on se présente sur la cancha, c est pour gagner. Les premiers points sont très disputés avec, à la clef, quelques manœuvres très spectaculaires. La soirée part sur de très bons rails. Avec une demi-surprise : Les rouges que l on pensait outsider de la soirée prennent la tête de la partie d entrée. Au quart d heure ils ont inscrits 8 points contre 5 aux deux autres duos. Mais personne ne lâche et rapidement on retrouve les trois équipes à égalité à 9 alors que l on approche de la demi-heure de jeu. Cela montre bien que chaque point est âprement disputé. d envie sur la cancha. Ainsi les rouges (eh oui) se repositionnent en tête à 21 points. Pas pour longtemps car ils sont immédiatement rejoints par les verts et les blancs ne sont pas loin. Généralement il y a toujours une paire qui craque un peu physiquement. Là pas du tout alors que l on approche du couperet du 25e point qui éliminera une des équipes pour le sprint final. Imaginez : peu après l heure de jeu on en est à 23 pour les rouges et 22 pour les eux autres paires. Puis les rouges et les verts se retrouvent à égalité à 24 et face à face. Cela veut dire que les blancs sont éliminés, sans avoir démérités bien au contraire. Et de fait ce sont les rouges (Tambourindeguy-Alliez) qui marquent le 25e point fatidique. Les verts (Olharan-Osa) sont à 24. Les blancs (Treku-Hernandez) doivent ranger leurs chisteras. Merci à eux. Admirable rentrée pour Jon Tambourindeguy très complice d Arnaud Alliez. Les deux prennent un avantage d entrée à sur Jean Olharan et Iban Osa. Mais comme depuis le début de la partie on revient de l arrière. On est ainsi à pour les rouges, puis à On joue alors le point décisif. Il est gagné à l énergie par Tambourindeguy. Les rouges l emportent donc sur les verts. On reverra Jon avec plaisir en août. Les outsiders ont raflé la mise! Et ça continue. Le point au bout de 45 minutes : les blancs (Treku-Hernandez) ont 17 points, les verts (Olharan-Osa) ont 15, les rouges (Tambourindeguy-Alliez) ont 13. Les joueurs tentent des coups très osés et la réponse n est jamais loin. Bref la partie est très agréable à suivre. Et très indécise. Le temps passe et rien ne change. Il y a beaucoup d énergie, Tambourindeguy - Alliez 30 Olharan - Osa 28 Treku - Hernandez 22

16 Ydan: la solidarité en partage 4 Les œuvres d Ydan sont désormais indissociables de l histoire moderne des Internationaux de Cesta Punta de Saint-Jean-de- Luz et leur auteur, Didier Sarciat est devenu un personnage incontournable de la compétition. Parmi de multiples activités qui dépassent largement les frontières de la région. Sur le plan national il reste sur une formidable expérience dans le Var partagée avec Pierre Oteiza (voir en première page). Il était le décorateur de la fête basque organisée à Le Revest les Eaux près de Toulon. Il en a profité aussi pour organiser une exposition qui a eu un réel succès. «C était la fête de la culture, du chant et de la gasstronomie de notre région, dit-il. Il y a eu entre 20 et personnes. C était dément. David Olaizola a dû faire trois concerts parce que l église était trop petite et qu il y avait trop de demande!» Didier retrouve aussi cette année une grande épreuve internationale. Rappelons que la rencontre avec la cesta punta avait eu lieu alors qu il était l un des décorateurs des sites des Jeux Olympiques d Albertville. Mardi 19 juillet: on monte d un cran Cette année c est la Coupe du monde de rugby qui va l occuper. «Je travaille sur différents visuels et pendant la compétition je serai sur place en Nouvelle-Zélande.» Mais il trouve encore le temps pour s occuper avec beaucoup d enthousiasme d une belle œuvre de solidarité, «Aventure Handicap Aquitaine» (www.aventure-handicap.fr). Le but, sommairement est de faire partager des moments aventureux par des valides et des handicapés. Pour le 20e anniversaire de l association, en octobre dernier un grand raid a été organisé au Maroc qui a rassemblé 25 participants, toujours valides et handicapés mêlés. C était le «Raid Drâa». Une animation est organisée en ce moment à Saint-Vincent de Tyrosse autour de cet énorme moment de partage. C est d abord une exposition de photos autour du raid proposée à la mairie entre entre le 11 et le 16 juillet. Un film a également été tourné contant le raid par le menu. C est encore à Tyrosse qu il est présenté le samedi 16 juillet à 19 heures, la projection étant suivie d une réception. Toutes ces images sont dues à Ydan mais aussi à Antoine Ferré et David Othenin (photo). Toujours le partage On approche de l apothéose de ce tournoi de juillet, Trophée Basque Bondissant. En ce mardi 19 juillet on joue la première demi-finale. Qui verra l entrée en lice d une équipe de ténors, qualifiée directement. Elle est composée de Iñaki Goikoetxea et de Imanol Lopez. Le premier, l avant, est déjà une légende vivante de la cesta punta. Multi champion du monde il est reconnu par tous ses pairs comme le meilleur joueur de sa génération. Et encore parce qu il est difficile de comparer au fil du temps. A 31 ans il n a rien perdu de son efficacité. Et pourtant il est physiquement étonnant. Il a une taille (195 cm) que lui envieraient bien des arrières. Mais il a des gestes de félin incroyables, un sens du placement inouï et, forcément, une puissance terrible. Il est donc associé à Imanol Lopez à l arrière. Ils sont nés dans la même ville, Zumaia, Imanol étant le cadet de 4 ans d Iñaki. Il est moins titré que son compère du soir mais lui aussi est considéré, à son poste, comme un des meilleurs du moment. A l assaut de cette montagne deux équipes sans complexes. Les deux Laurent notamment, Garcia et Alliez. Ils ont fait, à Saint-Jean-de-Luz, deux sorties très convaincantes émaillées d une autre soirée un peu plus en demi-teinte. Mais ils ont la hargne. Les deux visent une sélection pour les prochains championnats du monde professionnels et vont tout donner pour atteindre cet objectif. En plus on connaît la volonté de Laurent Garcia. Nul doute qu il sera hypermotivé face au roi Goiko. Troisième larron de cette demi-finale, un duo intéressant : Olharan-Osa. L avant, le Palois, Jean Olharan est un gamin dans ce contexte, 22 ans. Mais on a déjà pu apprécier son culot depuis son entrée en lice en début de ce tournoi de juillet. Il est très tranchant mais dans son registre, avec des vieux routiers de talent comme Goiko ou Garcia il aura fort à faire. Il pourra cependant compter sur l expérience et la solidité de Iban Osa, 36 ans. Un duo d extrême outsider mais qui défendra chèrement sa peau. LE JOURNAL DES INTERNATIONAUX PROFESSIONNELS DE CESTA PUNTA crédits photo: Coldi réalisation et conception: Comité d organisation des Internationaux professionnels de Cesta Punta de St-Jean-de-Luz

17 Le journal des Internationaux professionnels de Cesta Punta de Saint-Jean-de-Luz MARDI 19 JUILLET N 6 LA PAROLE à Eric BLANC CLEAR CHANNEL Clear Channel est le partenaire principal de cette soirée du 19 juillet. La société sera représentée par Eric Blanc, directeur d une très grande région Sud Pyrénées qui englobe trois régions de programme et 14 départements «de Nîmes à Saint-Jean-de-Luz» comme aime le dire Eric Blanc. Rappelons que Clear Channel est le leader mondial de la communication extérieure présent dans plus de soixante pays. S agissant des nouveautés de l année, Eric Blanc souhaite mettre l accent sur le périmètre immédiat des Internationaux. «On vient juste de renouveler notre contrat avec Saint-Jean-de-Luz, dit Eric Blanc. Et nous avons une volonté forte de développer notre activité sur ce secteur. D ailleurs nous venons d embaucher trois collaborateurs supplémentaires sur la zone dont un (qui a signé hier) est de Saint-Jean-de-Luz. Sur les Pyrénées Atlantiques et les Hautes Pyrénées, il y a vraiment, pour nous, du grain à moudre. Il y a des chances à ne pas laisser passer c est pourquoi on investit vraiment sur la zone.» Et comme toujours, Clear Channel a un œil très acéré sur l avenir. Ainsi la société est-elle très impliquée dans le digital, nouveau mode d affichage. «Nous venons de signer un contrat d exclusivité sur le plan national avec Klépierre qui est l intervenant le plus important sur les centres commerciaux, dit Eric Blanc. Cela confirme notre arrivée en force sur le digital qui est une révolution. On passe là de la réclame à la publicité. Dans les cinq ans qui viennent on va révolutionner ce média. D ailleurs on lance déjà, dans des centres commerciaux, les panneaux digitaux interactifs où les clients pourront trouver tous les renseignements qu ils souhaitent.» En plus Clear Channel continue d innover en matière de mobilier urbain destiné à l affichage. Avec notamment de nouveaux mâts porte-affiches. «Nous avons une palette très large de mobilier urbain que l on décline en fonction des souhaits des collectivités territoriales» ajoute Eric. Et sur le plan général? «On continue sur notre lancée, dit Eric Blanc. Nous restons la première région de France hors Paris en chiffre d affaires et en superficie. Nous avons plutôt bien traversé la crise. On a bien traversé 2009 en faisant l effort et en se mobilisant. En 2010 on a respiré et en 2011 on repart de l avant.» Clear Channel fait partie des partenaires fidèles des Internationaux. Et Eric Blanc plus que tout autre. Il a 27 ans d ancienneté dans l entreprise et a connu les Internationaux alors qu il était chez Dauphin, compagnie rachetée par Clear Stream, mais qui était déjà partenaire des Internationaux. Clin d œil : Eric Blanc a invité en ce 19 juillet un Luzien qui était directeur de Dauphin. «De toute façon dans tous les cas nous affichons nos partenaires, pas nous» conclut Eric Blanc. Résultats de ce mardi page 3

18 2 Iban Osa: histoire de famille Iban Osa, Biscayen de 36 ans, est une des nouveaux visages de l année aux Internationaux de Saint-Jean-de-Luz. Pas le moins intéressant. Il a débuté la pelote à 7 ans à Bolivar, essentiellement en suivant les copains parce que la cesta était la discipline la plus suivie du lieu. Début d une belle histoire puisqu Iban a été champion du monde amateur en 94 associé à Lander. La finale était contre le Mexique. Journée marquante puisque le garçon a fait, dans la foulée, ses premiers pas professionnels au Mexique. Un an avant de rejoindre les USA et Dania, un fronton où il est resté 15 ans! Il y est resté en compagnie de Felix, Enbil, Ricardo Alberdi, etc L an dernier il a décidé de rentrer au pays qui commençait à lui manquer en même temps que sa famille (marié deux enfants, un garçon et une fille, de 9 et 5 ans). «Depuis que je suis ici le rythme est très différent, dit Iban. On joue peu l hiver et beaucoup l été. Il faut s adapter.» Son petit chagrin est que son garçon ne s intéresse guère à la pelote. Il lui a préféré la natation! En ce qui concerne la cancha de Saint-Jean-de-Luz, il n oublie pas y avoir gagné les Internationaux associé à Barronio en 2001 puis avoir été en lice mais sans succès en Depuis il n y avait plus joué. «C est un fronton avec des murs naturels, quand la pelote est bonne, c est très agréable d y évoluer» dit-il. Il y retrouve son plaisir alors que le reste de la semaine, lui qui vit à Lekeito, il travaille pour la mairie de Zarautz. Pour l instant il a décidé de ne pas entraîner des gamins. «Mais quand je m entraîne à Markina, s il y a des jeunes dans la cancha, je leur donne volontiers des conseils» Les voix de la cancha Mais son souci, à l heure où nous l avons rencontré, c était la demi-finale de ce 19 juillet. «Ce sera tout sauf facile, dit-il. Goikoetchea et Lopez, c est la meilleure paire du moment. Garcia-Alliez, ce ne sera pas simple non plus. Mais Olharan est très accrocheur, on peut faire quelque chose» Iban s entend très bien avec Jean Olharan. Ils ont l habitude de jouer ensemble, ils savent s écouter et ils sont assez complices pour jouer le plus efficacement possible. «Et dire qu en 1994 je jouais contre le père de Jean, confie-t-il. Ensuite j ai joué ma première partie pro contre le fils avec lequel nous jouons désormais. C est bien, c est une histoire qui touche.» Traditionnelle question. Sa qualité principal, selon lui : «je tape très fort la pelote». Le défaut avoué : «le coup droit mais je ne fais pas de travail spécifique car je tourne sur mon revers, un coup qui, pour moi, est efficace.» De nombreuses nouveautés technologiques cette année pour les internationaux: un nouveau logiciel afin de compter les points et suivre les nouvelles règles de la partie professionnelle. En complément, un nouvel écran a été installé dans le jaï-alaï... En complément du radar, les spectateurs peuvent suivre les commentaires et les animations avisés grâce à Thomas Ruspil, Arkaitz Colina et Eric Soreau.

19 3 Mardi 19 juillet: Goiko - Lopez trop forts Le jai alai de Saint-jean avait pris son habit de fête (il était presque garni) pour ce premier tournant du tournoi de juillet, Trophée Basque Bondissant, des Internationaux Il s agissait en effet de disputer la première demi-finale. Avec l entrée en lice de la première équipe tête de série face à deux paires qualifiées au fil du mois. Ces têtes de série étaient Iñaki Goikoetxea et Imanol Lopez (en blanc), excusez du peu : le meilleur avant et l un des meilleurs arrières du moment. Pour affronter la montagne : Laurent Garcia et Laurent Alliez (en vert) d un côté, Jean Olharan et Iban Osa (en rouge) de l autre. Deux formations biens décidées à vendre chèrement leur peau et à jouer leur chance jusqu au bout. Avec aussi la perspective d une qualification pour la finale du 26 juillet, soit en gagnant, soit en se plaçant comme meilleur deuxième par rapport à l autre demi-finale qui se déroule le 21 jjuillet. Voilà le tableau est tracé, place à la partie. Et comme depuis le début de la session, les premiers instants sont plutôt équilibrés. Les «outsiders» jouent crânement leur chance. Ainsi au quart d heure les verts sont en tête avec 7 points devant les blancs et les rouges à 4. Face aux ténors les autres jouent sans complexe mais un coup de génie de Goiko par ci, une petite erreur de fébrilité par là et voilà que les blancs décident de prendre les choses en main. Goikoetxea-Lopez (blancs) signent le 8e point qu égalisent les redoutables Garcia-Alliez (verts) tandis que Olharan-Osa (rouges) stagnent à 4. On savait que Garcia et Alliez, vieux routiers de la cancha et animés des meilleures intentions cet été en vue des championnats du monde allient poser des problèmes aux ténors. Et de fait à la demi-heure verts et blancs sont à égalité à 12, les rouges restant un peu dépassés par l ampleur du débat à 6. Mais sur deux coups de boutoir de l impérial Goiko les blancs creusent le premier écart sérieux de la partie à 19, les verts étant stoppés à 14 et les rouges ne décollant pas de 7. Et c est le début de l irrésistible envol. En deux temps, trois mouvements Goiko et Lopez (blancs) sont à 23 tandis que les autres ne bougent pas d un iota. Jean Olharan réussit bien un gros coup de lèse-majesté mais les rouges ne sont qu à 9 tandis qu avec difficulté les verts touchent à 16. Le couperet des 25 points est près de tomber, celui qui élimine la paire classée troisième. Et les blancs sont sans pitié. A la 49e minute ils inscrivent le 25e point qui élimine Olharan- Osa stoppés à 9 points. Olharan - Osa 9 Voilà donc Garcia-Alliez (verts) en face à face avec Goikoetxea- Lopez (blancs). On démarre ce sprint final (jusqu à 30) à Les verts donnent tout mais le rouleau compresseur est en route. On ne joue pas depuis une heure que les blancs mènent puis Garcia-Alliez marquent bien un 21e point mais sans pouvoir reculer l inexorable. Goikoetxea-Lopez (blancs) l emportent à 30 points devant Garcia-Alliez (verts) 21. Garcia - Alliez 21 Goikoetxea - Lopez 30

20 Olano: cap sur Orly C est un des amis les plus fidèles des Internationaux de Cesta Punta. Nicolas Olano est parti seul à l aventure il y a une trentaine d années, avec un seul camion. Aujourd hui le groupe qu il fédère avec ses enfants, Sandra et Jean-Michel, figure au top des entreprises européennes. Quelques chiffres très parlants : 200 millions d euros de chiffre d affaires, salariés, 650 véhicules, m3 entrepôts à moins 20, 36 implantations en Europe. Et il va falloir ajouter une extension non négligeable dans l histoire de la société : la construction de la nouvelle plate-forme de Parsi-Wissous (notre photo) ouverte en juillet au pied des pistes de l aéroport d Orly. Quelques chiffres significatifs de l importance de cette nouvelle implantation : m3 de capacité sur m2 de terrain pouvant abriter palettes. Le tout ouvert sur 14 portes à quai. L installation comprend aussi m2 de bureaux, des chambres pour les chauffeurs, un parking poids lourds, etc. La dynamique du Groupe s inscrit désormais dans une démarche de développement durable. 4 Dans une démarche volontaire, Olano a signé, il y a plusieurs mois, la charte de réduction des émissions de CO2 avec l ADEME pour réduire les kms à vide et optimiser les chargements. La flotte est renouvelée tous les 3 ans sur de l Euro 5, avec des achats basés sur des composantes écologiques. «La sécurité routière et le bien être de nos salariés font partis d un plan de prévention et de sensibilisation, dit-on chez Olano. Notre Culture d entreprise renforce le sentiment d appartenance et l image de notre Groupe. La convivialité et le plaisir de travailler font partie de nos valeurs. La politique sociale du Groupe est faite de partage et de respect mutuel avec une valorisation du travail accompli à travers une rémunération qui va au-delà de la convention collective et un intéressement distribué à hauteur de 22 % du résultat de l année.» «Notre attachement à la Cesta Punta est régi par les mêmes règles : fidélité et amitiés et nous véhiculons haut et fort les couleurs de Saint-Jean-de-Luz et du Pays Basque sur nos véhicules qui parcourent plus de 62 millions de kms par an» conclut-on chez Olano. Jeudi 21 juillet: encore du gros En ce jeudi 21 juillet c est la deuxième demi-finale du tournoi de juillet, Tre Basque Bondissant. Avec deux nouvelles entrées de poids dans la compétition. Après Goikoetxea et Lopez ce sont Eguiguren et Enbil qui débarquent. Le premier, l avant, 34 ans a déjà gagné les Internationaux de Saint-Jean-de-Luz en Entre temps il a régné sur le fronton de Dania. Il est un des rivaux les plus sérieux d Iñaki Goikoetxea, ce qui n est pas la moindre des références. Quant à son compère de l arrière, Gotzon Enbil, 34 ans également, il a marqué maintes sessions des Internationaux ces dernières années. Il a suscité respect et admiration. Un garçon redoutable. Pour affronter cette paire majeure il d abord David Treku et Jonathan Hernandez. Du solide et de l expérience. Ils sont en lice depuis le début du mois avec un petit défaut : le manque de constance. C est vrai surtout pour Jonathan Hernandez, brillant un jour et en demi-teinte ensuite. Mais au meilleur de leur forme Treku et Hernandez peuvent contester la supériorité théorique de Egiguren et Enbil. La troisième équipe est pleine d enthousiasme et d ambition. C est dû à leur jeune âge puisque ils seront à 24 et 26 ans les benjamins de la soirée. Il s agit d Artiz Erkiaga et de David Minvielle. Eux aussi ont été vus dans cette session de juillet. Ils ont souvent marqué leur passage de coups de culot propres à leur fraîcheur. Mais la constance leur a parfois fait cruellement défaut ainsi que l expérience. N oublions pas que David Minvielle, par exemple, est un néo-professionnel. Mais Ils ont du cœur à revendre. A coup sûr une partie qui s annonce palpitante. LE JOURNAL DES INTERNATIONAUX PROFESSIONNELS DE CESTA PUNTA crédits photo: Coldi réalisation et conception: Comité d organisation des Internationaux professionnels de Cesta Punta de St-Jean-de-Luz

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014 CASTELLET Un soleil radieux! Comme chaque année la Lamera organise son défilé du 14 juillet sur le circuit du Castellet. Pour ce 4ème rendez-vous, 2 courses sont prévues, une de 3h le samedi et une de

Plus en détail

Lundi 21 septembre 2015. n 8

Lundi 21 septembre 2015. n 8 Lundi 21 septembre 2015 n 8 L e rêve réalisé pour les spectateurs passionnés de tennis : Gilles SIMON, joueur de classe mondiale, en finale de l'open de la Baie de Somme. Il a disputé un «match de finale»

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013

COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013 COMMUNIQUE VAL DE VIENNE 1300 6 et 7 Juillet 2013 JOURNEE 1 GEORGE /CARRIERE UN PARTOUT Les deux premières courses du Val de Vienne résumaient à elles seules le début de saison du championnat Mitjet 1300,

Plus en détail

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours Rapport de stage au Sénégal Par Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à Réjean Tessier Dans le cadre du cours GPL-3153 : Stage de sensibilisation interculturelle en psychologie I École de Psychologie

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2.

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2. Le coins des seniors 1 Les seniors se déplaçaient à Saint Criq dans les Landes. Les bayonnais malmenés lors de leur dernière rencontre devaient réagir. Une fois n'est pas coutume, les ciels et blancs débutent

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !"$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE MAGAZINE RÉUSSIR SA VIE DE PARENT MAGAZINE N 13 FÉVRIER-MARS 2009-3,90 ` SPÉCIAL ORIENTATION Filières sélectives Comment contourner l obstacle des notes Bilan d orientation Découvrez ses atouts et les

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

RALLYE CYCLOTOURISTE Sur le parcours des frères Wright entre Le Mans et Pau Bilan et image

RALLYE CYCLOTOURISTE Sur le parcours des frères Wright entre Le Mans et Pau Bilan et image 1/50 RALLYE CYCLOTOURISTE Sur le parcours des frères Wright entre Le Mans et Pau Bilan et image 2/50 Commentaires Ce rallye, qui s inscrivait dans le cadre de la fête du centenaire de la création à Pau

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Sommaire Donner un statut social aux Athlètes de l Elite Rendre l athlétisme plus attractif Simplifier les relations Clubs / Athlètes de l Elite Participer

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions?

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Rapport mensuel de l Observatoire du football du CIES n 4-04/2015 Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Drs Raffaele Poli, Loïc Ravenel et Roger Besson 1. Introduction La Ligue des Champions,

Plus en détail

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN Objectifs : S appuyer sur la transparence de la langue pour comprendre les mots incompris ; Identifier et comprendre l accent du Sud-Ouest ; Découvrir les règles du rugby Thème

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

GUIDE DES COMMANDITES

GUIDE DES COMMANDITES SOYEZ PARTENAIRE DE 3 e ÉDITION 26 SEPTEMBRE 2015 MONT-SAINTE-ANNE POUR TOUS LES DÉTAILS lamonteedessommetsbl.com GUIDE DES COMMANDITES Au profit de la Fondation du Centre jeunesse de Québec Chers partenaires,

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts,

Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, Compte-rendu CO Stage CMO 2014 Un Week-end de stage, de plaisir, d anecdotes, de convivialité, d azimuts, de kms Premier week-end de Mars, on y est enfin à ce stage que j avais déjà fait l an passé. Cette

Plus en détail

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation. Le Rallye du Labourd (www.rallyedulabourd.fr) est un rendez-vous incontournable du Championnat de France de Rallye Tout-Terrain. Deuxième

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

COMMUNIQUE SPA 1300 8 et 9 juin 2013 JOURNEE 1 STEPHANE GEORGE.DEUX FOIS!

COMMUNIQUE SPA 1300 8 et 9 juin 2013 JOURNEE 1 STEPHANE GEORGE.DEUX FOIS! COMMUNIQUE SPA 1300 8 et 9 juin 2013 JOURNEE 1 STEPHANE GEORGE.DEUX FOIS! On va commencer à les surnommer «les inséparables». Depuis le début de saison Stéphane George et Patrice Thivat se partagent les

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Dossier de sponsoring Équipage N 200 Yann et Ludivine

Dossier de sponsoring Équipage N 200 Yann et Ludivine Dossier de sponsoring Équipage N 200 Yann et Ludivine Edito Le rallye LES PIONNIER S IIIème édition est un rallye raid historique qui se déroulera du 19 au 27 septembre 2014 s élançant de la mer de sable

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement?

Une année à l UQTR. 1. Pourriez- vous vous présenter rapidement? Une année à l UQTR 1. Pourriezvous vous présenter rapidement? Allo J Je m appelle Emilie et j ai 23 an. Après un bac ES option allemand renforcé (oui, oui), je décide de débuter une licence en Langues

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES 7 9 avril 2012 37 Mitjet au départ de la première course de la saison, sur le circuit Paul Armagnac, dans le cadre de la première manche du championnat du Monde GT FIA 2012.

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription»

Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription» Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription» Posté le 27 juillet 2015 Lauréate du DIM Gestes en 2014, Camille Thomas vient de démarrer une thèse en ergonomie (CNAM) sur le travail

Plus en détail

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE.

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE. POUR SE POSITIONNER SUR CE TYPE D ÉVÉNEMENTS DE CETTE AMPLEUR, IL FAUT ÊTRE CAPABLE D INVESTIR PRÈS DE 10 MILLIONS D EUROS, NOTAMMENT POUR L ACHAT DE LA BILLETTERIE ET DES STOCKS. LA PRESSION FINANCIÈRE

Plus en détail

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières?

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? C est un programme de recrutement adapté aux athlètes ayant vécu une activité sportive à haut niveau, quelle que soit la discipline pratiquée et s intéressant

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

1. Team Porsche DOSSIER DE PARTENARIAT

1. Team Porsche DOSSIER DE PARTENARIAT 1. Team Porsche DOSSIER DE PARTENARIAT Rendez-vous avec le sport et l élégance automobile! Pour sa 15 ème édition, le Rallye des Princesse annonce un prestigieux plateau de plus de 90 véhicules de collection

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Avertissement. Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur.

Avertissement. Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur. Avertissement Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur. Celui-ci ne peut en aucun cas être tenu responsable de préjudices, matériels ou moraux, quels qu ils soient, découlant de l utilisation

Plus en détail

Tout était parfait mais.

Tout était parfait mais. Saison 2014-2015 N 3 18 Sept. Tout était parfait mais. Une belle journée, un soleil présent, des bénévoles sur le pied de guerre, un Stadium superbement préparé par les équipes de la Communauté Urbaine,

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail