Magasin Ikea à Rennes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Magasin Ikea à Rennes"

Transcription

1 NOUVEAUTÉS & innovations : le photovoltaïque en toute sécurité DOSSIER : Immeubles tertiaires Bientôt tous BBC! TENDANCES MÉTIER : LA SUPERVISION LE MAGAZINE solutions TERTIAIRES ET INDUSTRIELLES N 95 sept Magasin Ikea à Rennes La distribution de puissance assurée

2 COMPENSER L ÉNERGIE RÉACTIVE é (durables) économies Installation d une batterie de condensateurs Cas d un supermarché de 1000 m 2 qui souhaite réduire sa facture d énergétique Legrand agit directement sur des dépenses induites par l énergie réactive grâce aux batterie de compensation. L énergie réactive contribue à augmenter les rejets de CO 2 dans l atmosphère et à alourdir la facture d électricité. En tarif jaune, l énergie réactive est prise en compte forfaitairement dans la puissance apparente souscrite. ÉCONOMIE / AN 1128 > Amortissement 2 ans (1) ÉCONOMIE / AN 1,6 tonne CO 2 Équivalent CO2 de tous les gaz générateurs de pollution (CO2, méthane, monoxyde de carbone, gaz fluoré ). (1) Prix et données non contractuels. Calcul en euros suivant norme EN et calcul en CO 2 suivant logiciel EIME modèle Electricité wde France. Un véhicule qui parcourt 2000 km émet 100 kg CO 2 (valeur moyenne donnée à titre indicatif variable en fonction du poids, de la cylindrée et du mode de consommation). service Relations Pro (prix appel local) du lundi au vendredi 8 h à 18 h accessible sur legrand.fr

3 le magazine SOLUTIONS TERTIAIRES ET INDUSTRIELLES n 95 sept p04 LE photovoltaïque En toute SÉCuRitÉ p09 tour OXyGènE À LyOn p12 HÔtEL HOLiDAy inn EXpRESS À MARSEiLLE p28 LA SupERViSiOn NouVEAuTÉs & INNoVATIoNs SOLUTIONS PHOTOVOLTAÏQUES la sécurité en priorité COFFRETS XL extractibles à la puissance 3 BORNES WI-FI LCS 2 le double réseau pour assurer la continuité de service LES NOUVEAUTÉS EN BREF toujours plus de solutions dossier 20 BÂTIMENTS BASSE CONSOMMATION immeubles tertiaires bientôt tous bbc! IMMEUBLE GENERALI À PARIS grande première pour les nouveaux blocs de sécurité eco 1 p22 CHANTIER TOUR OXYGÈNE À LYON Chantier de prestige pour tour emblématique HÔTEL HOLIDAY INN EXPRESS À MARSEILLE une solution globale pour dormir tranquille TOUR GALLIENI À BAGNOLET une rénovation hqe très puissante MAGASIN IKEA À RENNES des solutions de puissance pour assurer la distribution WELIENCE ORGANISME DE RECHERCHE À DIJON l offre complète au service de l agroalimentaire TENdANCEs MÉTIER legrand & Vous 34 LA SUPERVISION au service de l efficacité énergétique BORNES AUTO une technologie éprouvée, sûre et rapide LES COULISSES DE L AUDIOVISUEL le boom des outils de communication DE L ACCOMPAGNEMENT À L AUTONOMIE À chaque réalisation un dispositif adapté RÉPONSES est une publication de legrand. DiRECtEuR DE LA publication : olivier le-berre. RÉDACtRiCE En CHEF : delphine Camilleri (téléphone : ). RÉDACtRiCE En CHEF ADJOintE : muriel grand (téléphone : ). CRÉDitS photos : fotolia, getty, istock, philippe bauduin. COnCEptiOn : 55, rue d amsterdam, paris. (téléphone : ). RÉDACtRiCE En CHEF DÉLÉGuÉE : séverine grosjean. CHEF DE FAbRiCAtiOn : sabrina ouari. tirage : exemplaires. imprimé sur du papier provenant de forêts gérées durablement, certifié imprim vert. DÉpÔt LÉGAL : 3 e semestre les informations contenues dans cette publication ont un caractère indicatif, sont susceptibles de modifications sans préavis et ne sauraient être considérées comme des données techniques engageant la responsabilité de la société legrand. tous les autres produits et services legrand mentionnés dans ce magazine sont des marques déposées de legrand en france ou dans d autres pays. les autres noms de produits ou de services mentionnés dans ce magazine sont des marques de leurs propriétaires. Copyright 2010 legrand tous droits réservés PLUS DE RÉPONSES SUR VIDÉOS, INTERVIEWS AUDIO, INFORMATIONS TECHNIQUES, ETC.

4 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii NouVEAuTÉs & INNOVATIONS LE photovoltaïque en toute sécurité EN PLEIN ESSOR, LES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES NE RÉPONDENT CEPENDANT PAS TOUTES AUX NORMES DE SÉCURITÉ. avec sa solution ConÇue spécialement pour répondre aux exigences propres À Ces installations, legrand place la sécurité au CŒur de sa démarche. Couleurs Pantone Couleurs Pantone Vert Pantone 376 Vert : Pantone 376 C Logo Legrand Blanc Logo Legrand : Blanc p ourquoi faire le choix aujourd hui d une installation photovoltaïque? «Avant tout pour la recherche de l efficacité énergétique et de la performance économique», explique jérôme boissou, responsable marchés tertiaire et industrie pour legrand france. si, sur le papier, la solution semble idéale et «simple» à mettre en œuvre, un aspect essentiel est pourtant trop souvent occulté ou oublié : la sécurité de l installation pour les personnes et les biens. aujourd hui, 51 % (1) des installa- Équipement photovoltaïque comportant 24 chaînes de panneaux de 3 kwc Cas d un toit de supermarché d une surface de 720 m 2 en région Rhône-Alpes ÉCOnOMiE / An : * Représentant l estimation de production. Couleurs Quadri Couleurs Quadri > Amortissement Vert Cyan 7 50 ans Jaune hors 100 coût Vert : Cyan 50 % Jaune 100 % Logo Legrand Blanc de raccordement/maintenance Logo Legrand : Blanc et à tarif de rachat constant Kg équiv. CO 2 / An Calcul suivant les données de l'ademe. * Coût d achat par erdf de l électricité produite 0,42 le kwh/an (tarif 2010) tions photovoltaïques ne sont pas sécurisées et ne répondent pas aux normes. «Pour parvenir à une totale sécurité, il faut répondre à deux problématiques, insiste m. boissou, la problématique d installation et la problématique de composants. Installations ou produits, les deux doivent être conformes à des normes de sécurité. Avec l obtention de l agrément QualiPV, l installateur est en mesure de garantir la fiabilité de son installation. Celle-ci doit aussi être conforme au Guide UTE C qui constitue la norme pour les installations photovoltaïques. Pour garantir une totale sécurité d installation le metteur en œuvre doit donc s appuyer sur des produits fiables répondant aux normes en vigueur. C est le rôle de Legrand de proposer des produits conformes à ces exigences. Pour chaque produit nécessaire à une installation photovoltaïque, Legrand apporte ses compétences techniques en matière de sécurité». LE CHOiX DES bons produits nous l avons dit, la moitié des installations ne répondent pas aux exigences actuelles. en effet, de nombreux composants, ou associations de composants entre eux, peuvent présenter, des risques électriques. «Ayant pris en compte les risques potentiels engendrés par ce type d installation, Legrand est aujourd hui en mesure de proposer une solution complète parfaitement fiable», affirme jérôme boissou. 01_Sensibles aux orages, les installations photovoltaïques ont besoin de parafoudres efficaces comme le parafoudre type 2. 02_L intersectionneur 800 V assure la meilleure sécurité possible pour les biens et les personnes. 03_Indispensable dans une installation, l onduleur assure la transformation courant continu/courant alternatif

5 NouVEAuTÉs & INNOVATIONS ii n 95 - septembre 2010 ii réponses le magazine «protéger les personnes et les biens avec une Coupure de l énergie efficace, est une priorité.» legrand se concentre sur une offre photovoltaïque adaptée aux bâtiments résidentiel, tertiaire et industriel (de 3 à 250 kwc). en matière de sécurité, la première des priorités est de protéger les personnes et les biens avec une coupure de l énergie efficace. des coffrets de coupure courant continu (armoires ou coffrets marina ip 65 et plexo ip 66) intègrent les différents composants. inter sectionneurs 800 V, disjoncteurs ou coupecircuits, parafoudres jusqu à V, tous ces produits ont été développés dans des problématiques courant continu. pour un maximum de sécurité, la connectique est assurée par des connecteurs type mc4. Ces composants montés par un installateur électricien doivent non seulement renforcer la sécurité à l installation mais aussi à l exploitation. pour les onduleurs (max. 800 V, conformes aux normes Vde , iec , iec 61638, en , en , en ), legrand propose trois modèles selon les niveaux de puissance (3, 6 et 14 kwc). enfin, pour la partie alternative, inter sectionneurs, disjoncteurs différentiels et parafoudres sont nécessaires et disponibles. À noter que toutes les protections sont auxiliarisables pour permettre une coupure d urgence à distance. «Le comptage de l énergie est également important pour vérifier l évolution de la production d énergie ou bien pour constater une défaillance ou une anomalie sur l installation», souligne notre chef de marché. pour le résidentiel et les installations de 3 kwc, legrand propose des offres packagées avec l ensemble des produits (dc et ac) dans un même coffret associé à un onduleur. DES LOGiCiELS Et FORMAtiOnS pour ALLER plus LOin les logiciels xl-pro 2 et xl-pro 2 Calcul intègrent désormais tous les composants courant continu pour réaliser des études complètes d installations photovoltaïques. xl-pro 2 Calcul réalise le dimensionnement de l installation et xl-pro 2 permet la mise en tableau des produits. en complément, deux modules de formation dédiés au photovoltaïque sont réservés aux bureaux d études et installateurs. Composants, logiciels et formations, un seul objectif, la sécurité pour tous! (1) en 2009, le Comité national pour la sécurité des usages de l électricité (Consuel) a contrôlé installations photovol taïques en france. 51 % d entre elles n étaient pas aux normes. p l u s d e r é p o n s e s s u r le s it e l e g r a n d.f r : «une solution Complète est un plus» C est vrai que les énergies nouvelles comme l éolien et le photovoltaïque se développent massivement. Les clients sont de plus en plus à la recherche de solutions permettant de réaliser des économies d énergie. Une installation optimisée peut produire entre 900 et kwh par an en fonction de l'irradiation du lieu d'installation. Nous essayons de prescrire au maximum ces solutions sur tous types de bâtiments : école, hospitalier Le photovoltaïque nécessite cependant de prendre certaines précautions notamment pour les personnes intervenant sur l installation. Le matériel installé doit être de qualité et l installation conforme au Guide UTE C et à la norme C et C Une solution complète dans la même marque, comme le propose Legrand : coffrets étanches, protections, onduleurs est un plus en termes de fiabilité et sécurité. GÉRARd HENNEquIN i ingénieur génie électrique au bureau d études projex À VilleneuVe d ascq (59) 05

6 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii NouVEAuTÉs & INNOVATIONS EXtRACtibLES À la puissance 3 les nouveaux Coffrets xl s inscrivent dans la famille des enveloppes xl 3. BENJAMINS DE LA GAMME, CES DERNIERS PASSENT À LA PUISSANCE 3. L ors de l élaboration des nouveaux coffrets XL 3 125, disponibles de 1 à 4 rangées en 18 modules, le mot d ordre était la simplicité et la facilité de câblage. «Nous voulions proposer un coffret ne nécessitant pas d outils pour les opérations de montage et démontage, explique pierre ballot, chef de publicité. Tout, ou presque, peut se faire à la main, pas besoin de tournevis. Le coffret offre aussi un fond et la robustesse XL 3.» Quelles que soient les pratiques et les habitudes de montage des installateurs et tableautiers, ceux-ci trouveront satisfaction grâce aux rails et au châssis extractibles. ainsi, en extrayant les rails unitairement sans outil, le câblage s en trouve facilité. le bornier de terre et la plaque passe-câbles s enlèvent également à la main pour permettre le passage des câbles. avec le châssis basculant et extractible sans outil, les coffrets xl offrent une autre manière de travailler. l'installateur peut passer ses câbles sous le châssis ou préparer ses rangées sur son plan de travail. Chacun peut ainsi réaliser son coffret xl selon ses habitudes de câblage. une MEiLLEuRE CiRCuLAtiOn toujours dans l optique d optimiser les opérations de câblage grâce à une meilleure circulation des câbles, le coffret xl propose bien d autres astuces. les goulottes s intègrent ainsi au plus juste grâce à leurs repères et prédécoupes. les colliers et les lyres assurent eux un arrimage solide et propre des câbles tout comme les goulottes lina 25. enfin, la circulation des câbles a été optimisée sous les rails, sur les côtés ainsi qu entre les rangées. DES COFFRETS PLEIN D ASTUCES Le repérage tout d abord avec des repères sur rails et plastron qui facilitent le montage. Le nouveau porte-étiquettes permet un repérage des circuits sans risque de perte des étiquettes. Autre astuce, le rail deux positions permet d intégrer un disjoncteur boîtier moulé DPX 125 dans le coffret. Les platines perforées permettent, elles, d intégrer des produits non modulaires. Un disjoncteur d abonné avec ou sans compteur électronique peut être aussi installé avec un coffret spécial branchement d abonné. La fixation directe d appareillage sur le côté est également possible. Enfin, les coffrets XL sont réversibles pour concevoir un coffret l esprit libre 1 Châssis basculant et extractible sans outil. 2 Rail extractible sans outil. 3 Bornier de terre et plaque passe-câble extractibles sans outil.

7 NouVEAuTÉs & INNOVATIONS ii n 95 - septembre 2010 ii réponses le magazine les bornes Wi-fi lcs 2 garantissent LE RÉSEAu PARCE QUE DEUX RÉSEAUX VALENT MIEUX QU UN, les nouvelles bornes Wi-fi lcs 2 assurent la Continuité de service. SOLUCLIP : 1, 2, 3, CLIPPEZ! Installer un réseau Wi-Fi en parallèle d un réseau câblé permet d assurer une meilleure sécurité de connexion en cas de défaillance du réseau cuivre. Cette deuxième redondance garantit la continuité de service», explique nicolas portal, responsable communication pour le pôle tertiaire. legrand propose donc les nouvelles bornes Wi-fi lcs 2 permettant d assurer ce double réseau. installées en faux plafond, celles-ci peuvent être commandées à distance en centralisé. pour les réseaux avec accès privé, un logiciel de configuration installé sur le poste administrateur permet une gestion globale : sécurité, débit, portée, jusqu à 10 bornes. pour les usages mixtes privés et publics, un contrôleur superviseur avec une fonction hotspot met à disposition une partie seulement du réseau pour les visiteurs. les hôtels, restaurants, cafés, etc., peuvent ainsi offrir à leurs clients une connexion internet tout en protégeant leur propre accès. les fonctions du contrôleur superviseur sont multiples : paramétrage du réseau, gestion de la puissance, programmation horaire, gestion des comptes clients et facturation, filtrage et traçabilité, etc. la maintenance à distance permet aussi d assurer la continuité de service. les extensions box pro sécurisées peuvent être réalisées par simple rajout des bornes du programme mosaic. grâce à la conformité à la norme n, la performance du Wi-fi lcs 2 est améliorée. DES SERViCES pour L ACCOMpAGnEMEnt pour aider les clients dans la mise en œuvre de ces solutions Wi-fi, legrand propose un accompagnement qui comprend une aide à la définition de l installation, l implantation des bornes et composants Wi-fi et la gestion centralisée. des formations à innoval abordent également la mise à disposition des accès privés et publics par réseau hotspot, l implantation et l extension d un réseau Wi-fi, la gestion d un réseau sécurisé en centralisé et l implantation des bornes et composants Wi-fi. le logiciel lcs pro 2 intègre l offre Wi-fi et permet de configurer les réseaux câblés et Wi-fi, les baies et les coffrets lcs 2. en complément, le logiciel Chantier Chrono propose tous les supports d installation du programme mosaic. 3 secondes, c est le temps nécessaire pour fixer sur les montants de tous les modèles de baies et de coffrets les nouveaux panneaux de brassage soluclip legrand. grâce à l innovation soluclip, la fixation des panneaux est sûre, rapide et efficace ; 3 gestes suffisent. finies les opérations de vissage et dévissage. le travail est optimisé et les opérations de maintenance s en trouvent facilitées. Soluclip garantit la sécurité et la rapidité d installation. CLiC! 2 PLUG & PLAY 300 Mbits 600 M 2 SÉCURITÉ PROGRAMMATION ACCÈS PRIVÉ ACCÈS PUBLIC MAINTENANCE 1 1 Le contrôleur superviseur propose une multitude de fonctions indispensables au bon fonctionnement d un réseau Wi-Fi sécurisé. 2 Installées en faux plafond les bornes Wi-Fi LCS 2 assurent le double réseau et savent se faire discrètes. 3 Les prises RJ 45 du programme Mosaic, à choisir en blanc ou alu, garantissent l accès au réseau câblé. 3 07

8 LES INNOVATIONS EN BREF SALONS PROFESSIONNELS UN CONTACT PRIVILEGIÉ Organisé par le Groupe Moniteur, en partenariat avec l Association des maires de France (AMF), le Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL) est le rendez-vous national annuel des acteurs de la commande publique, de leurs partenaires institutionnels et des prestataires spécialisés. Venez nous rencontrer et participer à la conférence Legrand «Économies durables : des solutions pour aider les mairies à améliorer l efficacité énergétique, mais aussi à réussir des installations photovoltaïques conformes et sûres» (le 24 novembre de 11 h 15 à 12 h 15). Thèmes abordés : consommation énergétique des différents types de bâtiments (gymnases, crèches, écoles, etc.) et solutions Legrand pour maîtriser la consommation énergétique (notamment les nouvelles offres mesure et photovoltaïque). logiciel LCS PRO 2 Synoptique LCS PRO 2, le choix de la sécurité Au sein du logiciel LCS PRO 2 dédié à la conception de baies VDI, le module synoptique permet de créer une infrastructure complète de baies VDI reliées entre elles. Celui-ci définit les liaisons inter-baies : rocades fibres ou cuivre. Il guide l utilisateur dans la détermination automatique des références composant la baie et permet de choisir leurs caractéristiques. Pour un système complet, le synoptique va définir automatiquement les éléments complémentaires en fonction des choix de l utilisateur : obturateurs, passes-fils, alimentations, etc. Le schéma d implantation peut être édité et utilisé pour la maintenance. Le système LCS 2 est conforme aux spécifications SRO (Sécurisation Raccordement Optique). Configurateur mobile programme mosaic Paramétrer vite et bien Conçus pour paramétrer tous les inters détecteurs ECO 2, le configurateur mobile infrarouge avec écran numérique associe simplicité d usage et performance des fonctions. Le configurateur mobile (référence ) permet de modifier les pré-réglages des inters-détecteurs : seuil de luminosité, temporisation, portée, sensibilité de détection, etc. Grâce à l écran numérique, la programmation est digitale à la décimale près. Le contrôle de la programmation est immédiat et les paramètres de chaque détecteur peuvent être visualisés. Pratique, il est possible de mettre en mémoire un réglage pour l appliquer à d autres détecteurs. L adressage par groupe de produits est rapide. Cette programmation répétitive est idéale pour les moyens et gros chantiers comprenant un grand nombre de détecteurs. 08

9 CHANTIER prestige CHANTIER ii n 95 - septembre 2010 ii réponses le magazine un Chantier XXL DEPUIS LONGTEMPS, LYON N AVAIT PAS VU DE CONSTRUCTION AUSSI EMBLÉMATIQUE QUE CELLE DE LA TOUR OXYGÈNE. pour mener À bien Ce Chantier de prestige et répondre aux exigences de distribution, d esthétique et d économies d énergies, l installateur Côte et legrand se sont mobilisés. MOtS-CLÉS : évolutivité, Continuité de service, économie d énergie

10 RÉPONSES LE MAGAZINE II N 95 - septembre 2010 II CHANTIER Avec les détecteurs ECO 2 utilisant la technologie ultrasonic, la détection capte les moindres mouvements dans les grands espaces. Les études menées avec les services techniques Legrand et le logiciel XL-Pro 2 ont permis de réduire l encombrement des cellules pour pallier un problème de place. FICHE CHANTIER INTERVENANTS w architecte : ARTE Charpentier w promoteur : Sogelym Dixence w bureau d études : Barbanel w installateur : Côte MATÉRIEL LEGRAND w armoires XL 3 w Coffrets Ekinoxe w Coffrets Plexo 3 w Canalisations électriques préfabriquées MR w détecteurs ECO 2 Programme Mosaic w Programme Mosaic w Programme Céliane D une hauteur de 115 mètres (29 étages), tout de verre vêtue, la tour Oxygène, allie lignes modernes et élancées à des équipements innovants et performants. Installateur chargé du lot courant fort, l entreprise Côte a fait parler son savoir-faire pour réaliser l installation électrique. Installée dans l Isère, cette société indépendante peut s appuyer sur ses 280 salariés et son atelier de câblage pour réaliser un chantier de A à Z. Pour l accompagner sur cette réalisation hors norme et de prestige, Côte a choisi de partir avec Legrand pour satisfaire toutes les exigences du chantier : distribution de puissance depuis les TGBT jusque dans les 29 étages, respect de l esthétique du lieu avec un appareillage adapté et prise en compte des impératifs d économies durables avec des détecteurs de présence dernière génération. «Pourquoi le choix de la solution Legrand? parce qu entre autre, Legrand a su s adapter et intégrer toute la spécificité et la complexité de l opération», affirme Wilfried Buratto, chef d agence. Encombrement réduit des TGBT Pour l alimentation de la tour, cinq TGBT ont été installés. «Le souci sur ce chantier concernait l exiguïté des locaux techniques, explique M. Buratto. Nous avons donc beaucoup travaillé avec le logiciel XL-PRO 2 et les équipes Legrand pour optimiser l implantation des disjoncteurs afin de réduire l encombrement des cellules. Le travail consistait à trouver la meilleure place possible des disjoncteurs supérieurs à 100 A pour avoir la meilleure gestion des câbles possible. Il fallait bien répartir les équipements pour éviter les croisements. Sur ces questions aussi, Legrand a été capable de nous aider.» Évolutivité et continuité de service assurées Pour l alimentation verticale des 29 étages, Côte a mis en œuvre des canalisations électriques préfabriquées (CEP) MR de 800 A. «Le choix des colonnes montantes s imposait, car pour cette puissance les sections de câbles auraient été trop importantes, les dérivations sont en plus difficiles à faire. C est par 10

11 CHANTIER II N 95 - SEPTEMBRE 2010 II RÉPONSES LE MAGAZINE Le boîtier d alimentation installé en pied de colonne constitue un élément essentiel des CEP Legrand. Wilfried burrato I chef d agence Entreprise côte Les connecteurs installés de manière rapprochée sur les CEP MR 800 A offrent une grande souplesse de connexion. «avec l outil de configuration la programmation des détecteurs ECO 2 fut simple et rapide.» ailleurs un produit évolutif qui permet d assurer la continuité de service. Contrairement aux câbles, si l on veut faire des rajouts nous ne sommes pas obligés de couper le courant. Il y aussi une vraie modularité, car on peut se connecter tous les 50 cm. En termes de main-d œuvre la mise en place est rapide, on optimise le travail.» À signaler également, les CEP sont entièrement recyclables et leur chute de tension limitée. Réduction de la consommation d éclairage À chaque étage, se trouvent 84 tableaux divisionnaires, 28 d entre eux prenant place dans des coffrets Ekinoxe. Dans les espaces de circulation, Wilfried Buratto a choisi d installer les détecteurs de présence ECO 2 du programme Mosaic. «Pour les grands volumes, ces détecteurs sont idéaux, car ils couvrent une surface importante. Pour un déclenchement au plus fin, nous avons choisi la technologie ultrasonique. Avec la GTC, les détecteurs s imposaient afin que rien ne reste allumé inutilement. La programmation fut par ailleurs très simple et rapide avec l outil de configuration.» Concernant l appareillage, les architectes souhaitaient que les produits ne dénaturent pas les lieux. «J ai suggéré Céliane, car cette solution est originale et présente un bon rapport qualité/ prix. Avec les différentes finitions de plaque, l intégration est parfaite.» Du sol au plafond Côte et Legrand n auront rien laissé au hasard. p l u s d e r é p o n s e s s u r le c h a n t i e r d e to u r o x y g è n e : «Du service et de la réactivité» Sur ce chantier, l IGH imposait des circuits sécuritaires doublés à partir de deux TGS. L installateur Côte nous a proposé les cellules, les disjoncteurs inverseurs de source notamment, mais aussi les canalisations électriques préfabriquées. La solution m allait très bien, car je connaissais déjà les produits. Pour moi, l offre monomarque est intéressante car le constructeur se sent pleinement responsable de ses produits et de l installation. Ce qui m importe dans une affaire, c est de savoir de quelle manière va être résolu un problème. J attends du service et de la réactivité. Ça a été le cas ici. Jacques Frenay I Ingénieur chargé d affaires au bureau d études fluides Barbanel de Lyon La finition aluminium des interrupteurs Céliane, participe au standing de la tour Oxygène. 11

12 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii CHANTIER solution globale dormez tranquille LA VILLE DE MARSEILLE SE DEVAIT DE POSSÉDER UN HÔTEL DE STANDING FACE À LA GARE SAINT-CHARLES. une solution globale legrand préconisée par spie batignolles énergie sud-est apporte Confort aux Clients et sérénité au directeur de l hôtel holiday inn express. FICHE CHANTIER intervenants w assistant à maîtrise d ouvrage : pôles développement w architecte : tamgram w bureau d études : alain amedeo w installateur : spie batignolles énergie sud-est w tableautier : Comeca MAtÉRiEL LEGRAnD w tgbt xl 3 w tableau divisionnaire xl 3 w tableaux d abonnés w batterie de condensateur w système Vdi lcs 2 w programme mosaic w goulotte à clippage direct w programme Céliane MOtS-CLÉS : puissance, Courant fort, Courant faible, Vdi Ouvert depuis la fin mars 2010, l hôtel holiday inn express saint- Charles à marseille fait face à la célèbre et unique gare de la cité phocéenne. occupant un emplacement «stratégique» dans la ville, cet établissement 3*** de 120 chambres sur 8 niveaux est actuellement «l hôtel le plus moderne du quartier» déclare fabien moutte, son directeur. présent sur ce chantier durant deux ans, l installa teur spie batignolles énergie sud-est a réalisé l intégralité de l installation électrique courant fort et faible. «J ai choisi de prendre l ensemble des matériels chez Legrand car je voulais une homogénéité des produits et une cohérence dans l installation», souligne patrick marques, chargé d affaires. Cette solution, soumise à l assistant à maîtrise d ouvrage pôles développement, a été accueillie favorablement. m. moutte avoue également trouver son compte avec cette installation expliquet-il : «Ce que je veux c est avoir l esprit tranquille avec le matériel électrique. Nous n avons pas hésité à faire le choix de la qualité.» L hôtel accueille dans un cadre moderne une clientèle composée essentiellement de touristes et d hommes d affaires. Situé en face de la gare Saint-Charles, l Holiday Inn Express est l hôtel le plus moderne et confortable du quartier. 12

13 CHANTIER II N 95 - SEPTEMBRE 2010 II RÉPONSES LE MAGAZINE L appareillage Mosaic alu et l appareillage Céliane inox brossé répondaient au cahier des charges en termes de fonctions et d esthétique. «LE CHOIX DE LA QUALITÉ» Patrick Marques I SPIE BATIGNOLLES ÉNERGIE SUD-EST Une équipe de spécialistes Pour l aider dans le choix des solutions techniques les plus appropriées, M. Marques s est appuyé sur l expertise et les conseils de l équipe Legrand. Celle-ci est composée de deux responsables commerciaux, l un spécialisé dans les courants forts et l autre dans les courants faibles. «Grâce cette équipe, j ai pu obtenir des informations précises et des réponses à toutes mes questions. Courants forts et faibles, ce sont des problématiques différentes, il faut donc des solutions adaptées. Autre motif de satisfaction également, poursuit notre chargé d affaires, les services techniques et le SAV efficaces font aussi partie pour moi du package solution globale.» Une solution modèle Du TGBT à l appareillage en passant par la baie VDI, les tableaux d abonnés et la batterie de condensateur, la palette de l offre Legrand est large. Focus sur quelques solutions. «La baie VDI accueille des tiroirs fibre optique avec fibres préconnectorisées (1). La batterie de condensateur exigée par l investisseur permet quant à elle d éviter de payer de l énergie réactive. Avec l appareillage Céliane et Mosaic alu, je savais que l offre Legrand correspondrait aux attentes de l architecte. Quand je présente la valise de démonstration avec toutes les finitions possibles, je suis confiant, je sais que l on trouvera l esthétique qui convient.» À l heure du bilan, la satisfaction est plutôt de mise. Au final, conclut M. Marques, «le client est content, la prestation est belle et financièrement on s y retrouve». Le CCTP du prochain hôtel Holyday Inn Express qui ouvrira à Montpellier s est inspiré de l installation électrique de l établissement marseillais pour ses prescriptions. «Quand il n y a pas de soucis avec le matériel, il n y a pas de raison de changer!», nous livre le chargé d affaires. Affaire à suivre. (1) Chaque lien est livré avec un procès verbal de test (fibre par fibre) et une fiche d utilisation illustrée. p l u s d e r é p o n s e s s u r le c h a n t i e r h o l i d ay i n n d e marseille : «Avec cette solution, je suis serein» Pour moi, Legrand fait partie des fabricants performants qualitativement dans leur métier. Quand je propose leurs solutions au client je suis serein. Dans les hôtels Holiday Inn Express, l équipement des chambres est normé : nombre de prises, luminaires, etc. Sur l appareillage, Legrand est incontournable, je ne me pose donc pas de question quand il s agit de choisir les produits. La recherche d économies d énergie et de réduction des coûts est par ailleurs importante. L emploi de LEDs et d une batterie de condensateur va dans ce sens. Guy Cini I directeur de programme chez Pôles Développement À l intérieur de la baie VDI se trouvent des tiroirs fibre optique avec fibres préconnectorisées bénéficiant d un procès-verbal de test. Sources d économies d énergie, les batteries de condensateur équipent de plus en plus de bâtiments tertiaires. 13

14 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii CHANTIER Bain de jouvence pour cette tour Gallieni entièrement rénovée et réhabilitée selon les critères HQE. puissance L appareillage Mosaic blanc et le déclencheur manuel à membrane réarmable s intègrent parfaitement dans les lieux. FICHE CHANTIER intervenants w entreprise principale : eiffage Construction w bureau d études conception : terrell technologie w bureau d études exécution : sted w installateur : société lafon, groupe theos w tableautier : e4i MAtÉRiEL LEGRAnD w armoires xl (tgbt et tgs) w armoires xl (tableaux divisionnaires preneurs) w armoires xl (tableaux sgx/s1/s2) w Coffrets inverseurs : armoires atlantic w dmx débrochables w système de répartition xl-part w Cep : scp a et scp 2000 a w blocs nourrices w programme mosaic relooking pour une DEuXièME ViE 25 MÈTRES DE TGBT ET TGS, 27 NIVEAUX, indice de service is 232 et sélectivité totale, le Chantier hqe de la tour gallieni était À la fois exigeant et imposant par les Chiffres. MOtS-CLÉS : hqe, sélectivité totale, is 232 Située aux portes de paris à bagnolet (93), la tour Gallieni est un immeuble de grande hauteur (igh), composé de 23 étages (27 en comprenant les locaux techniques, la cuisine et les archives) pour une superficie de m 2 dont m² moquettés. immeuble de bureaux, celui-ci a subi une rénovation totale, installation électrique incluse. une extension sur trois niveaux est venue compléter ce chantier hqe réalisé par eiffage Construction. la société lafon située à tremblay-en-france (93), intégrateur installations mt/bt sécurité Voix données images gtc, dirigée par m. antonio da Costa a retenu l offre legrand pour l ensemble des équipements de puissance, les blocs nourrices et l appareillage (programme mosaic). attentif à la conformité des produits aux différentes réglementations environnementales, legrand a été capable de mentionner les dégagements calorifiques par composant installé ; une demande exigée par la règlementation igh. l une des caractéristiques de ce chantier concernait par ailleurs le niveau de sélectivité comme l explique m. joaquim da Costa, responsable d affaires de la société lafon : «Nous sommes ici sur un IGH, une sélectivité totale sur plusieurs niveaux de disjoncteurs est demandée pour assurer la continuité de service et protéger les équipements de sécurité. Depuis les disjoncteurs DMX installés sur les transformateurs de

15 CHANTIER II N 95 - SEPTEMBRE 2010 II RÉPONSES LE MAGAZINE Les boîtiers de dérivation débrochables à sectionnement métal pour les CEP sont un complètement indispensable pour la continuité de service. Joaquim da costa I responsable d affaires société lafon 25 mètres de TGBT, 13 disjoncteurs DMX, prennent place dans des cellules XL «LEGRAND a été capable de mentionner les dégagements calorifiques par composant installé.» et kva jusqu aux blocs nourrices équipées d un disjoncteur 10 A type «HPI» nous obtenons la sélectivité sur toute l installation. L offre Legrand a permis de réaliser ce chantier dans sa globalité : près de 150 cellules dont 28 pour les TGBT, 13 disjoncteurs DMX et blocs nourrices, etc.» Une répartition qui rend service Autre particularité du chantier, un indice de service IS 232 était imposé. Pour remplir cette exigence de sécurité, la société Lafon et le tableautier E4i ont choisi le système de répartition optimisé XL-Part pour les TGBT principaux (TGBT SGX et Preneurs) et les deux TGS. «L avantage de l XL-Part c est qu en cas de défaillance de l installation nous pouvons déconnecter les disjoncteurs sous tension. Avec les disjoncteurs débrochables DMX et DPX c est parfait, se félicite M. Da Costa. Autre avantage de ce système, nous avons la possibilité de rajouter des protections sans nouveau câblage.» Pour assurer la liaison transfor mateurs TGBT, deux canalisations électriques préfabriquées de 2000 A ont été installées. «Pour moi le résultat est plus propre qu avec du câble», estime le responsable d affaires. Pour la distribution dans les étages, ce dernier a choisi également la solution CEP (deux gaines préfabriquées SCP 1600 A) : «Vous imaginez faire une distribution par câbles sur 27 niveaux, c est l enfer les CEP sont beaucoup plus faciles à mettre en œuvre.». Pour la sélectivité totale ainsi que pour la définition exacte et la mise en œuvre des CEP, la société Lafon a bénéficié des services du bureau d études de Legrand notamment sur les notes de calcul. M. Amadeo Ferreira, Responsable de chantier de la société Lafon et toute son équipe ont apprécié cet appui. p l u s d e r é p o n s e s s u r le c h a n t i e r d e la to u r gallieni : «Une offre complète» Pour les lots électriques, la société Lafon a eu carte blanche pour amener un ou plusieurs fournisseurs. La complexité de l opération, avec une refonte totale de l architecture électrique, faisait qu il était tout de même fortement conseillé de rester dans la prescription d origine. Legrand était une possibilité. Ici, l IGH impose une sélectivité totale, on ne peut donc pas installer n importe quoi comme matériel. Legrand est une marque réputée qui propose une offre complète. Nous savions que techniquement nous n aurions pas de soucis. Les délais étaient par ailleurs très serrés. Il y avait un enjeu important sur le planning de livraison. Franck Vermeulen I DIRecteur de travaux au sein d Eiffage Construction IDF paris Les CEP Legrand de A assurant la liaison transformateur - TGBT sécurisent le raccordement. 15

16 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii CHANTIER puissance Pour faciliter les opérations de maintenance, les 9 tableaux divisionnaires sont accolés aux deux TGBT. Les XL 3 de conception favorisent l implantation de nombreux DPX. FICHE CHANTIER GAin DE place Et MAintEnAnCE FACiLitÉE Chez ikea, tous les magasins français possèdent la même installation électrique et la même distribution. le cahier des charges et le CCtp établis en interne s appliquent à tous les points de vente. le service ige (installaintervenants w investisseur : ikea w bureau d études : boplan ingénierie w installateur : spie ouest- Centre w tableautier : bcig MAtÉRiEL w armoires altis w armoires xl 3 w disjoncteurs dpx / dmx w programme mosaic w programme plexo ikea assure sa DiStRibutiOn FORT DE SON SUCCÈS ET DE SON AFFLUENCE, LE MAGASIN IKEA DE RENNES-PACÉ SE DOIT DE POSSÉDER DES ÉQUIPEMENTS DE SÉCURITÉ IRRÉPROCHABLES. pour garantir leur bon fonctionnement et assurer l alimentation des installations, legrand propose ses solutions de puissance. MOtS-CLÉS : distribution de puissance, Courant fort Depuis son ouverture en novembre 2008, le magasin d ameublement ikea de Rennes-pacé (ille-et-vilaine) connaît un succès qui ne se dément pas. ainsi, en 2009, plus de 1,5 million de visiteurs venus de toute la bretagne ont fréquenté ce temple suédois de la décoration et du mobilier. erp de catégorie 1, le magasin possède une superficie de m 2. «La distribution remplit un rôle essentiel ici, explique arnaud petit, responsable technique. Dans le magasin, tout fonctionne à l électricité, il n y a pas de gaz. Le dimensionnement de l installation doit prendre en compte ce paramètre le magasin possède deux transformateurs privés alimentés en V. De même, les équipements de sécurité, le désenfumage, la détection incendie nécessitent beaucoup de puissance. Tous ces équipements sont sur circuits secourus tout comme les systèmes de vente et d encaissement.» 16

17 CHANTIER II N 95 - SEPTEMBRE 2010 II RÉPONSES LE MAGAZINE Les prises et interrupteurs Mosaic équipent l intégralité du magasin. «on facilite le travail de maintenance pour l exploitant» Patrick Daniel I RESPONSABLE BUREAU D ETUDES AGENCE IGE, SPIE OUEST CENTRE En tant que ERP de catégorie 1, le magasin nécessite une installation électrique irréprochable. Les appareils modulaires DX permettent d organiser librement le tableau à la demande. «Tous les tableaux divisionnaires du magasin ( ) prennent place dans les deux TGBT.» tion générale électrique) intégrée à l agence SPIE Ouest-Centre basée à Le Rheu, proche de Rennes a réalisé la partie électricité et climatisation en 7 mois. «Pour nous, c est un chantier de référence, avoue Patrick Daniel, responsable du bureau d études. La particularité sur cette installation est de travailler à partir d une structure calibrée. Techniquement parlant, il y a trois niveaux d alimentation pour l éclairage du magasin : un niveau normal, un niveau secouru sur groupe électrogène et un éclairage de sécurité indépendant.» Même si le cadre de travail est défini dès le départ, SPIE a eu toute latitude pour proposer des solutions astucieuses. Ainsi, tous les tableaux divisionnaires du magasin - 9 au total - à l exception des TD bureaux et restau rants prennent place dans les deux TGBT. «En procédant de cette manière on facilite le travail de maintenance pour l exploitant, tout est regroupé au même endroit», souligne M. Daniel. «Pour nous c est pratique que tous les tableaux soient centralisés dans un même local. S ils étaient disséminés dans tout le magasin, ils prendraient de la place dans les espaces d exposition», affirme M. Petit. Ces derniers, comme l intégralité du bâtiment, sont équipés de prises et interrupteurs des programmes Mosaic et Plexo. Des Altis pour le TGBT Autre spécificité du chantier, SPIE a choisi d abriter les appareils de protection modulaires DX et les disjoncteurs débrochables DPX et DMX A dans des armoires universelles Altis. «J ai fait ce choix, explique notre responsable BE, car elles offraient une profondeur permettant d intégrer les équipements en façade avec les connectiques à l arrière. Plus généralement, concernant Legrand, il faut bien avouer que le service a pesé dans la balance au moment du choix. Un exemple : j avais un souci avec une clef de verrouillage sur DMX, et bien l information est remontée aux services techniques et la modification a été apportée sur les nouveaux disjoncteurs. Pas de doute, ils savent être à l écoute.» p l u s d e r é p o n s e s s u r le c h a n t i e r i k e a d e r e n n e s : «La notion de partenariat est importante» Chez BCIG, nous sommes attachés à la notion de partenariat que ce soit avec le fabricant ou le distributeur. Le respect des délais de livraison est pour nous très important. Sur le chantier IKEA, fabricant et distributeur ont bien fait leur travail. Au catalogue, je trouve également tous les produits qu il me faut notamment pour la distribution. Le service est aussi important, les gens de chez Legrand sont présents sur le terrain et nos remarques sont prises en compte. Jacky Poulhet I Responsable commercial BCIG, Ille-et-Vilaine 17

18 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii CHANTIER solution Les CEP permettent de distribuer le courant en fonction du positionnement des équipements. globale L organisme de recherche agroalimentaire Welience s est offert un bâtiment flambant neuf pour mener à bien ses expériences. FICHE CHANTIER intervenants w investisseurs : Conseil régional de bourgogne w architecte : Chaudonneret w bureau d études : bouteiller w installateur : droz sa MAtÉRiEL LEGRAnD w armoires xl w dpx a w Cep w prises hypra w inters détecteurs eco 1 programme mosaic w programmes mosaic et plexo w système Vdi lcs 2 w baes la recette DiJOnnAiSE COHÉRENCE DES PRODUITS, RÉPONSE AUX ATTENTES SPÉCIFIQUES : DISTRIBUTION, APPAREILLAGE, VDI, DÉTECTION DE PRÉSENCE, ETC. l installateur dijonnais droz sa a fait le Choix du bon sens pour le Chantier de l organisme de recherche agroalimentaire WelienCe. MOtS-CLÉS : flexibilité, économie d'énergie F iliale de l université de Dijon, l organisme de recherche agroalimentaire Welience, agrandit ses locaux pour mener à bien ses recherches et expérimentations pour le compte de grands groupes alimentaires. «Le nouveau bâtiment fait 1000 m 2 et nous sommes ici sur un chantier à tendance industrielle», explique olivier joanniez, chargé d affaires chez droz sa. Cette entreprise familiale datant de 1930 située à dijon emploie une trentaine de personnes. Celle-ci a opté pour une solution globale incluant, la puissance, le courant fort, la sécurité et la Vdi. «Nous avons fait une prescription en présentant la solution technico-économique la plus intéressante. Avec tous les produits issus du même fabricant, nous avons un seul interlocuteur, une cohérence dans l installation et un prix global», souligne m. joanniez. un CHAntiER intégralement En LEGRAnD pour la partie industrielle du chantier, l installateur a posé des canalisations électriques préfabriquées (Cep) de 63 a pour l éclairage et 400 a pour la force. «Compte tenu du déplacement quotidien des différentes machines 18

19 CHANTIER II N 95 - SEPTEMBRE 2010 II RÉPONSES LE MAGAZINE Les inters détecteurs autonomes ECO 1 rationnalisent l emploi de la lumière afin de générer des économies d énergie. Prises courant fort, prises RJ45, le programme Plexo propose une gamme complète de fonctions étanches pour les milieux industriels. «un seul interlocuteur, une cohérence dans l'installation et un prix global.» Grâce à l emploi d un jeu de barres aluminium en C, la facilité de raccordement et le gain de place dans l armoire sont réels. utilisées ici : broyeurs, malaxeurs, etc. les CEP offrent de la modularité grâce aux connecteurs installés tous les mètres. Ce système évolutif permet de s adapter à toutes les configurations. Question prix, cette solution est également avantageuse. Pour le TGBT qui prend place dans une armoire XL nous avons choisi un jeu de barres en C. L association aluminium plus cuivre offre une grande facilité de mise en œuvre avec un encombrement moindre. Le gain de place au niveau du jeu de barres est important». Côté appareillage, le programme Mosaic (prises RJ 45, interrupteurs, commandes de volets roulants, etc.) a été retenu pour les bureaux et le programme Plexo, pour les ateliers. Des prises Hypra 32 A installées sur goulotte assurent, quant à elles, l alimentation dans les laboratoires. Le système VDI, du panneau de brassage à la prise, a été réalisé avec l offre LCS 2 en catégorie 6 FTP. Pour la sécurité du personnel les locaux ont été équipés de BAES. Baisser les dépenses d éclairage Choisis par M. Joanniez pour répondre aux exigences de réduction des consommations, des inters détecteurs autonomes ECO 1 du programme Mosaic équipent les sanitaires et les espaces de circulation. «Avec ces détecteurs, explique ce dernier, nous pouvons régler le seuil de luminosité et la temporisation. L avantage réside aussi dans le fait qu ils sont tous autonomes. Il n y a pas de détecteur maître et esclave. Si l un tombe en panne les autres continuent de fonctionner». Et notre chargé d affaires de conclure : «Grâce aux solutions mises en œuvre ici, le rendement technique de ce chantier a été très bon. Celui-ci a été réalisé intégralement en 7 mois avec 2 personnes.» p l u s d e r é p o n s e s s u r le c h a n t i e r d e l o r g a n i s m e d e r e c h e r c h e a g r o a l i m e n ta i r e w e l i e n c e : La modularité du programme Mosaic est idéale pour mettre à disposition une multitude de fonctions dans les environnements tertiaires. «Un support d études fiable» Le logiciel XL-PRO 2 est vraiment un support d études fiable, c est un bureau d études à lui tout seul. Grâce au chiffrage et l aide à la réalisation du tableau, notre tableautier est autonome. Avec le logiciel, le taux de retour du matériel est proche de zéro. Il calcule exactement les produits dont on a besoin. Une fois les études réalisées, on n a plus qu à se caler sur le prix. Moi, ça fait 10 ans que je l utilise et j ai toujours acheté le matériel les yeux fermés. Désormais, il ne me reste plus qu à me mettre au logiciel LCS PRO 2* pour réaliser les installations VDI. * Téléchargeable gratuitement sur Olivier Joanniez I Chargé d affaires chez DROZ SA 19

20 réponses le magazine ii n 95 - septembre 2010 ii CHANTIER sécurité première pour les blocs ECO 1 installés en avant-première dans un immeuble parisien, les nouveaux blocs d éclairage de sécurité eco 1 ont ConVainCu maître d ouvrage, bureau d études et installateur par LEUR CONCEPTION PRATIQUE ET RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT. MOtS-CLÉS : sécurité, économie d énergie, environnement FICHE CHANTIER intervenants w maître d ouvrage - investisseur : groupe generali représenté par generali france immobilier w bureau d études : be axys w installateur : monophase MAtÉRiEL LEGRAnD w baes eco 1 w baeh eco 1 Situé rue de tocqueville, paris 17 e, l immeuble haussmannien de 80 logements est la propriété du groupe generali représenté par generali france immobilier tout comme les trois immeubles attenants et les commerces au rez-de-chaussée. l immeuble possède 700 mètres de circulation dans les caves ; les couloirs étant communs à l ensemble des bâtiments. afin d assurer un niveau de sécurité satisfaisant pour les habitants empruntant ces couloirs, generali france immobilier a demandé au bureau d études axys et à l installateur monophase de proposer une solution appropriée en termes de blocs baes dans les parkings et baeh dans les espaces de circulation. RESpECt DE L EnViROnnEMEnt Et ÉCOnOMiE D ÉnERGiE «Chez Generali, nous menons des actions concrètes depuis plusieurs années et on se Ce bel immeuble hausmannien abrite 80 logements. En sous-sol, dans les caves, 700 mètres de couloirs. Économes en énergie, à faible impact environnemental et rapides à installer, les blocs ECO 1 ont su convaincre. 20

Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail

Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail 4 Répartition* de la consommation de l éclairage 58 % Bureaux 24 % Circulations

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

Data Centers Solutions intégrées

Data Centers Solutions intégrées Data Centers Solutions intégrées La performance et la fiabilité au cœur des centres de données Le nombre croissant d'exigences commerciales et techniques placées sur les centres de données de nos jours

Plus en détail

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Information Produit Appareils AC/DC de coupure et de protection Appareillage électrique photovoltaïque : de l habitat aux centrales solaires

Plus en détail

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Descriptif sommaire de l immeuble... 4 3 Synoptique des réseaux d alimentations... 5 4 Schéma de principe de distribution du courant

Plus en détail

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS NOUVELLE RT 2012 économies (durables) MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS Mesurer, compter, afficher, le premier pas vers l économie durable Mesure, comptage & affichage i communicants : Pour répondre

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS

NOUVELLE RT 2012. économies. (durables) visibles directement sur internet. MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS NOUVELLE RT 0 économies (durables) visibles directement sur internet MESURE, COMPTAGE & AFFICHAGE i COMMUNICANTS Mesurer, compter, afficher, le premier pas vers l économie durable Mesure, comptage & affichage

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012).

* Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). * Programme réalisé en conformité avec les niveaux de performance énergétique fixés par la norme Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). INGRÉ Le centre-ville La mairie et l église Le parc de Bel Air

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility

station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility station service économies (durables) Green up Borne de recharge pour e-mobility Infrastructure de chargement La borne Green up Pour des véhicules éléctro et hybrid Les particuliers, entreprises et fournisseurs

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

GOULOTTE GTL et accessoires de finition.

GOULOTTE GTL et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTE GTL SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 2 2.Fonctionnalités 3 3.Mise en œuvre GTL 4 à 5 4.Accessoires 6 à 8 5.Mise en œuvre Coffrets

Plus en détail

POUR LES PROFESSIONNELS DE L ÉLECTRICITÉ FORMATIONS INTERNATIONALES

POUR LES PROFESSIONNELS DE L ÉLECTRICITÉ FORMATIONS INTERNATIONALES POUR LES PROFESSIONNELS DE L ÉLECTRICITÉ 2010 FORMATIONS INTERNATIONALES Innoval Un monde en formation Un métier, des formations Aujourd hui plus qu hier votre métier évolue. Les connaissances et les technologies

Plus en détail

Ovalis. Le 1 er prix de l efficacité

Ovalis. Le 1 er prix de l efficacité Ovalis Le 1 er prix de l efficacité Avec l évolution rapide des règlementations thermiques, l habitat doit aujourd hui répondre à des critères élevés de performances énergétiques. Levier important pour

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d ESR RACCORDEMENT PROVISOIRE guide technique des raccordements provisoires Résumé Ce document est associé à la «Procédure de traitement des demandes de raccordement

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/

Formation Electro dom : T.P 2. http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Formation Electro dom : T.P 2 Source : http://www.installation-renovation-electrique.com/logiciel-installation-electrique-domestique/ Outils/Documents : Logiciel Legrand Chantier chrono. Formation TP1

Plus en détail

DEFINITION DE LA DEMANDE

DEFINITION DE LA DEMANDE DEFINITION DE LA DEMANDE Objectif du projet En 2012, la salle de cinéma a été transformée en salle polyvalente. Elle est utilisée maintenant pour l accueil de séminaires, la projection de documents audio-video,

Plus en détail

Système P Cellules. Certifiés pour plus de sécurité

Système P Cellules. Certifiés pour plus de sécurité Système P Cellules Tableaux BT Prisma Plus Certifiés pour plus de sécurité Prisma Plus, une offre pensée pour plus de professionnalisme Avec le système P Prisma Plus, Schneider Electric propose des solutions

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

SEN Plus. Tableaux de distribution et de contrôle moteurs basse tension. Le coeur de votre entreprise. GE Consumer & Industrial Power Protection

SEN Plus. Tableaux de distribution et de contrôle moteurs basse tension. Le coeur de votre entreprise. GE Consumer & Industrial Power Protection GE Consumer & Industrial Power Protection SEN Plus Tableaux de distribution et de contrôle moteurs basse tension Le coeur de votre entreprise GE imagination at work Conçu en collaboration avec les ingénieries

Plus en détail

tebis au cœur de l installation

tebis au cœur de l installation Le tertiaire Hager, l autre savoir-faire Complexe multi-activités tebis au cœur de l installation En 2008, la municipalité de Dachstein a ouvert un complexe multi-activités à la fois polyvalent et fonctionnel.

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

LEGRAND CRÉATEUR DE VALEURS. économies (durables) LEGRAND, ACTEUR DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE

LEGRAND CRÉATEUR DE VALEURS. économies (durables) LEGRAND, ACTEUR DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LEGRAND CRÉATEUR DE VALEURS économies (durables) LEGRAND, ACTEUR DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ENJEUX DE LA CONSTRUCTION Les bâ;ments ont un impact économique, environnemental humain 5 % concepton 20 %

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) recueil pratique L utilisation, au quotidien, de véhicules électriques nécessite de disposer d infrastructures de recharge sûres et fiables.

Plus en détail

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN . Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN Lot 05 Electricité VMC Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Agence de Blois (Siège social) Agence de Romorantin

Plus en détail

CEI 60439 >>> CEI 61439 GUIDE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLÉCTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT

CEI 60439 >>> CEI 61439 GUIDE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLÉCTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT Ensembles configurables xl 3 CEI 60439 >>> CEI 61439 GUIDE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLÉCTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT Ensembles configurables XL 3 guide d accompagnement de la CEI 60439

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

Kit photovoltaïque intégré

Kit photovoltaïque intégré Kit photovoltaïque intégré pour maison individuelle 1 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU KIT 3kWc SILIKEN :... 3 2. MONTAGE ELECTRIQUE :... 4 2.1. Câblage du kit de production d énergie photovoltaïque :... 4 A.

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

La société Distech Controls

La société Distech Controls La société Distech Controls Distech Controls est un acteur majeur sur le marché mondial des automatismes du bâtiment depuis 1995. La société conçoit, produit et commercialise des offres innovantes pour

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 3 : ELECTRICITE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 3 : ELECTRICITE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 3 : ELECTRICITE

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI Michaud : l innovation comme moteur de développement. C est dans les années 50 que l histoire de MICHAUD débute. D une étroite relation et collaboration

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 De l intelligence dans le bâtiment pour sensibiliser les habitants à leur consommation énergétique à Cachan. Après une première expérience réussie à Aubervilliers en 2012,

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE

Modules thermiques individuels. La performance au service du confort thermique INGENIERIE Modules thermiques individuels La performance au service du confort thermique INGENIERIE Réseau primaire chauffage urbain Tubes pré-isolés Solutions thermiques au service du chauffage collectif EFFICAL

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois MAISON INDIVIDUELLE Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois ÉVOLUTION Une énergie résolument moderne Authentique et d avenir Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d énergie

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes :

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes : Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin 2007 en

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS

PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS PLANNING PRÉVISIONNEL DES FORMATIONS 2015 OPÉRATEUR DE FORMATION DU GROUPE LEGRAND CLIQUEZ SUR LA RUBRIQUE DE VOTRE CHOIX RÉSIDENTIEL/ PETIT TERTIAIRE Aide à la vente Domotique résidentiel/ petit tertiaire

Plus en détail

Etudes, Mesures et Certifications Energétiques

Etudes, Mesures et Certifications Energétiques Etudes, Mesures et Certifications Energétiques Professionels et particuliers w w w.time-aquitaine.c o m Les réglementations Notre société Limiter la consommation des bâtiments neufs et anciens est devenu

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Infrastructures de recharge pour véhicules électriques (irve) recueil pratique éditorial Ce recueil a été rédigé par les professionnels de la filière électrique, pour aider les installateurs à proposer

Plus en détail

BCA / BCA R BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE STANDARD OU RÉGULÉE

BCA / BCA R BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE STANDARD OU RÉGULÉE Généralités Caractéristiques techniques Caractéristiques aérauliques Courbes de sélection Accessoires Installation Raccordement électrique Réglage BCA R Diagnostic de panne BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE

Plus en détail

Gamme Solaire. La Tuile Photovoltaïque p 36-37. EVOLU KIT en toiture pente p 38-40. EVOLU KIT en toiture terrasse p 41. La Tuile Thermique p 42-43

Gamme Solaire. La Tuile Photovoltaïque p 36-37. EVOLU KIT en toiture pente p 38-40. EVOLU KIT en toiture terrasse p 41. La Tuile Thermique p 42-43 La Tuile Photovoltaïque p 36-37 EVOLU KIT en toiture pente p 38-40 EVOLU KIT en toiture terrasse p 41 La Tuile Thermique p 42-43 NOUS INNOVONS POUR L HABITAT DURABLE La tuile photovoltaïque IMERYS Toiture

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38 MAISON POSITIVE VERS LE ZÉRO ÉNERGIE! N 2 MAI-JUIN 4,50 MAISON POSITIVE Le guide pratique du confort énergétique DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59 P 22 CHALET : PETITE RÉNOVATION TRÈS PERFORMANTE

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

pessac Le Magontee Un cadre préservé à deux pas de la ville

pessac Le Magontee Un cadre préservé à deux pas de la ville pessac Le Magontee Un cadre préservé à deux pas de la ville * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Mairie de

Plus en détail

Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage

Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage Dossier de presse thématique Découvrez les «Solutions confort» Schneider Electric pour le chauffage Contact presse Muriel Droin/Natacha Dreux Tél : 01 46 05 12 67 Fax : 01 46 05 26 74 mdroin@profilepr.fr/ndreux@profilepr.fr

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES?

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? GM consultant Expertise systèmes photovoltaïques-formation SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Système G Coffrets et Armoires. Conçus pour gagner du temps

Système G Coffrets et Armoires. Conçus pour gagner du temps Système G Coffrets et Armoires Tableaux BT Prisma Plus Conçus pour gagner du temps Prisma Plus, une offre pensée pour plus de professionnalisme Avec le système G Prisma Plus, Schneider Electric propose

Plus en détail

Les marques de Qualité. La marque NF Bureau. La certification de Produit. La traçabilité. Le classement au feu. L environnement

Les marques de Qualité. La marque NF Bureau. La certification de Produit. La traçabilité. Le classement au feu. L environnement La démarche Qualité Les marques de Qualité La marque NF Bureau La certification de Produit La traçabilité Le classement au feu L environnement La démarche de certification Le système qualité mis en place

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE

ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE ST-Box 300 ST-Box 200 ST-Box 300 ST 551 Bain-Marie ST-Box 300 ST 521 Unité de commande ST-Box 200 ST 960 LED Unité de commande ST 58 Répétiteur ST 181 Unité de commande

Plus en détail

Raccorder son installation au réseau d électricité

Raccorder son installation au réseau d électricité MODE D EMPLOI Raccorder son installation au réseau d électricité Puissance inférieure ou égale à 36 kva JUILLET 2015 Sommaire La prestation de raccordement : vue d ensemble Étape 1 : votre demande de raccordement

Plus en détail

Gamme SECURIDYS. Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux

Gamme SECURIDYS. Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux Gamme SECURIDYS Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux Signalisation & alarmes GAZ MÉDICAUX Gaz Médicaux Gaz Médicaux SIGNALISATION & ALARMES Dotées du marquage CE Dispositif Médical, Dotées

Plus en détail

ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå=

ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå= = ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå= o ëìã = = `É= ÇçÅìãÉåí= êéåéåëé= Éí= áääìëíêé= äéë= ÇáÑÑ êéåíéë= ëçäìíáçåë= ÇÉ= ê~ååçêçéãéåí= ÇDìåÉ=

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Avril 2007. 1 accessoire unique pour 2 positions

DOSSIER PRESSE. Avril 2007. 1 accessoire unique pour 2 positions DOSSIER PRESSE Avril 2007 1 accessoire unique pour 2 positions Contact : Michel De Miranda Tél : 03 86 86 48 62 Fax : 03 86 86 48 44 Mail : michel.demiranda@tnb.com 1 NOUVEAU 1 accessoire unique pour 2

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

SEINE PANORAMA. 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS ACCÉDER AU MENU

SEINE PANORAMA. 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS ACCÉDER AU MENU SEINE PANORAMA 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS UNE RÉHABILITATION CERTIFIÉE HQE ACCÉDER AU MENU Présentation de l immeuble Vues de l immeuble Tableau des surfaces utiles Aménagement

Plus en détail

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Page 1/5- Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Indice Date application Objet de la modification A 3/06/2008

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Canalisations électriques Canalis Dans les bateaux de croisière

Canalisations électriques Canalis Dans les bateaux de croisière Canalisations électriques Canalis Dans les bateaux de croisière Fiche application Building a New Electric World* Les besoins du client Gagner du temps et de l argent... Les attentes majeures du client

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Solutions WIFI. Le double réseau sécurisé pour assurer la continuité de service LCS 2 NOUVEAU BORNES MANAGEABLES 802.11N, CONTRÔLEUR SUPERVISEUR

Solutions WIFI. Le double réseau sécurisé pour assurer la continuité de service LCS 2 NOUVEAU BORNES MANAGEABLES 802.11N, CONTRÔLEUR SUPERVISEUR Solutions WIFI LCS 2 NOUVEAU Le double réseau sécurisé pour assurer la continuité de service 0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000 0 BORNES MANAGEABLES 802.N, CONTRÔLEUR SUPERVISEUR

Plus en détail

Prêts à poser / Coffrets plexo 3 3 kwc pour applications photovoltaïques

Prêts à poser / Coffrets plexo 3 3 kwc pour applications photovoltaïques 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Prêts à poser / Coffrets plexo 3 3 kwc pour Référence(s) : / SOMMAIRE PAGES 1. Utilisation, Description... 1 2. Conformité... 1

Plus en détail